• Actualité
  •  

C'est à Moscou, décidément, au siège du ministère russe des Affaires étrangères, que s'est déplacé le pôle magnétique des relations internationales, en tous cas en ce qui concerne la Syrie Sans doute pour bien monter à tout le monde qu'elle mène désormais le jeu international sur le sujet, la Russie vient de proposer une nouvelle réunion, à Moscou, du Groupe d'action sur la Syrie, réuni une première fois voici dix jours à Genève. C'est le vice-ministre russe des Affaires étrangères, [...]



La Russie en plein dynamisme diplomatique, l’OSDH en plein trucage…

Par Louis Denghien,



C’est à Moscou, décidément, au siège du ministère russe des Affaires étrangères, que s’est déplacé le pôle magnétique des relations internationales, en tous cas en ce qui concerne la Syrie

Sans doute pour bien monter à tout le monde qu’elle mène désormais le jeu international sur le sujet, la Russie vient de proposer une nouvelle réunion, à Moscou, du Groupe d’action sur la Syrie, réuni une première fois voici dix jours à Genève. C’est le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Mikhaïl Bogdanov, qui en a fait l’annonce mardi après-midi, via l’agence russe Interfax : « De notre point de vue, je peux seulement confirmer que nous serions prêts à organiser une session régulière du « Groupe d’action » à Moscou« .

La géographie comme confirmation de la géopolitique

Cette « délocalisation » d’une conférence internationale majeure sur la Syrie dans la capitale russe, quand les précédentes réunions sur le sujet se sont tenues dans des capitales hostiles à Damas  – Istambul, Tunis, Paris – a bien sûr une portée symbolique, la géographie confirmant les évolutions géostratégiques. Par ses vétos au Conseil de sécurité, associés à ceux de la Chine, puis par son appui massif au plan de paix Annan, par le texte final aussi de la conférence de Genève du 30 juin, Moszcou a pris, avec Pékin, l’ascendant diplomatique sur l’Occident : sous son influence, le Groupe d’action sur la Syrie, où pourtant le bloc agressif euro-arabo-américain était fort bien représenté, a accepté ce que les Russes réclamaient depuis longtemps : un dialogue entre pouvoir et opposition, sans ingérence étrangère, et sans départ de Bachar, même si de Clinton à Hollande les déstabilisateurs frustrés ont prétendu lire ce point entre les lignes de l’accord de Genève.

Les Russes veulent pousser leur avantage et reviennent à la charge sur la participation de l’Iran à cette possible conférence moscovite, participation approuvé par Kofi Annan, mais toujours refusée par l’axe Washington/Londres:Paris/Doha. En un geste de bonne volonté, Moscou propose la participation de l’Arabie séoudite – absente elle aussi de Genève -, qui équilibrerait celle de l’Iran. Sauf que l’entrée officielle dans le jeu de la République islamique aurait, là encore, une très forte charge symbolique, renforçant notablement le front sino-russe anti-ingérence.

L’OSDH et ses « comptes » des mille et une nuits

De la diplomatie passons à la propagande : Reuters publie le nouveau bilan global des victimes de la violence en Syrie en seize mois de crise, établi comme il se doit par l’OSDH. À en croire l’officine de désinformation liée au CNS et au gouvernement britannique, 17 129 personnes sont mortes en Syrie depuis la mi-mars 2011.

Outre que cette extrême précision est grotesque dans un pays où les violences sont quotidiennes et affectent aussi bien des villages que des grandes viles, et où nombre d’activistes sont étrangers, il faut redire, sans se lasser, que l’OSDH raconte ce qu’elle veut, construisant ses bilans à partir de « rapports » quotidiens » d’activistes anti-régime, censés être sur les lieux des incidents. C’est tellement vrai que même L’ONU, pourtant « perméable » aux informations de l’OSDH, a décidé d’arrêter de publier des bilans statistiques sur les victimes de la violence depuis avril dernier.

Autre imposture statistique de l’OSDH, et non la moindre, le bilan qu’elle propose des victimes « civiles » : 11 897. Ce chiffre à supposer qu’il soit vrai et rien n’est moins sûr, intègre, comme l’a concédé Rami Abdel Rahmane et comme ont eu l’honnêteté de le signaler des journaux comme Le Point, des activiste armés n’ayant pas déserté l’armée (voir aussi notre article « L’OSDH truquait bien ses bilans ! », mis en ligne le 14 juin 2012). On peut d’ailleurs considérer qu’une bonne part des groupes armés sont composés aujourd’hui de ces civils armés, jeunes radicalisés par les promesses d’aventure et de djihad : la plupart des vidéos abondamment diffusées sur la toile montrent dans la grande majorité des cas des activistes en tenues bigarrées mais à dominante non militaire. L’état-major de l’ASL qui tient à entretenir la fiction qu’elle est une véritable armée encouragerait plutôt les vrais déserteurs à garder leur tenue militaire. Et puis, à ce compte-là, les fous de Dieu venus d’Irak, de Libye, du Mahgreb, du golfe ou de plus loin encore, sont aussi des « civils » syriens dans les comptes « à dormir debout » de l’OSDH !

La manipulation éclate encore dans la comparaison des pertes entre militaires réguliers et policiers, d’une part, et « déserteurs » d’autre part : 4 348 pour les premiers, 884 pour les seconds, soit un rapport de pertes de un à cinq en faveur de l’ASL ! C’est évidemment n’importe quoi alors que même des sources insurrectionnelles signalent, à Homs et ailleurs, des pertes lourdes dans les rangs des rebelles, pertes dont le niveau s’est aggravé  ces dernières semaine, ce qui n’est après tout que la conséquence logique d’une supériorité en effectifs et armement lourd de l’armée régulière que nul ne conteste ! Chaque jour, des dizaines d’insurgés trouvent la mort dans les combats. La différence est donc à rechercher dans les 11 897 victimes soi disant toutes civiles, et où beaucoup de vrais civils sont d’ailleurs des victimes des bandes armées, comme à Houla, entre autres !

La ficelle comptable tellement grosse que même Reuters indique son scepticisme par cette formule « diplomatique » : « L’OSDH ne peut dire combien d’entre eux (parmi les victimes dites civiles) avaient rejoint les rangs de l’insurrection armée« . C’est surtout que l’OSDH ne veut pas le dire…

Un dernier point sur les victimes militaires et policières de l’insurrection : le chiffre de 4 348 est très supérieur à celui avancé par les autorités syriennes, le dernier chiffre publié de ce côté tournant autour de 2 600, moins de 3 000 en tous cas. On pourrait dire que c’est l’intérêt du régime de minimiser mes pertes de ses forces de l’ordre, mais il y a encore deux semaines, Sana recensait méthodiquement les obsèques des militaires et policiers tombés en service, sans craindre de rendre public des chiffres souvent impressionnant d’une cinquantaine de victimes quotidiennes, victime dont les noms, grades et villes d’origine étaient à chaque fois mentionnés.

Le gouvernement était plutôt dans une logique d’exaltation des « martyrs« , et espérait démontrer, en ne cachant rien de cet aspect des choses, l’ampleur de l’agression commise par les bandes armées contre l’État.

En revanche, comme l’a souligné l’universitaire Fabrice Ballanche, consulté par plusieurs médias français mainstream sur cette question des statistiques « made in OSDH » (made in London, donc), les opposants ont intérêt à gonfler les pertes de l’armée à des fins évidentes de propagande, pour démoraliser le camp adverse, et pour faire croire à tout le monde à l’efficacité militaire de cette nébuleuse de groupes guère structurés et coordonnés. On a coutume de rappeler qu’on fait dire aux chiffres ce qu’on veut : l’OSDH sait ce qu’il fait et pourquoi il ment.

Enfants tués par des bandes insurgées à Mezraat al-Koubeir, le 7 juin dernier…

Enfants tués ou blessé par les balles d’un commando à al-Haffé, près de Lattaquié, le 7 juin….

Un des dizaines d’enfants alaouites tués fin mai à Houla/Taldo, par les ASL et non les chabihas….

Une des 27 victimes de l’attentat de Damas du 16 mars 2012…

Marwan Arafat, figure dirigeante du football syrien, assassiné le 13 juin dernier par une bande armée près de Deraa…
Au fait, M. R.A. Rahmane, comment osez-vous imputer implicitement ces victimes, vraiment civiles, elles, de vos amis, à la « répression » gouvernementale ? N’est-ce pas les assassiner une deuxième fois ?



Vous pouvez suivre les réponses à cet articles avec le flux RSS.
Les commentaires sont fermés.

42 commentaires à “La Russie en plein dynamisme diplomatique, l’OSDH en plein trucage…”

  1. abbas dit :

    Les Sionistes soutiennent les terroristes, en Syrie

    Le président du régime sioniste a apporté son soutien aux rebelles armés, en Syrie.

    «Nous devons œuvrer au renversement du gouvernement de Bachar al-Assad», a déclaré Shimon Perez, lors de sa rencontre avec le Président de la Commission européenne, José Manuel Barroso», a indiqué Farsnews. «Il faut aider les hommes armés, en Syrie», a-t-il ajouté. Les bateaux israéliens ont débarqué, à proximité de la ville côtière de Tripoli, dans le Nord du Liban, des caisses d’armes. Ces armes ont été remises aux éléments liées au Président du mouvement al-Mustaqbal, Saad Hariri, et au dirigeant des miliciens appelés les «Forces libanaises», Samir Geagea, pour être introduites, en Syrie.

  2. amical dit :

    Annan une mission et beaucoup de questions

    Plusieurs choses ont attiré mon attention et suscité des interrogations à l’issue de l’entretien entre le président syrien et Kofi Annan reçu, faut-il le rappeler, en sa seule qualité d’ émissaire du conseil de sécurité.

    D’une manière générale Annan s’est montré plus ouvert et attentif que lors des deux premières visites où il donnait presque l’impression d’être un envoyé de Hilary Clinton que celui du conseil de sécurité.
    Annan a admis clairement que la situation à l’intérieur n’a rien avoir avec l’mage reçue à l’étranger. Sous entendu que la propagande médiatique dramatise outrageusement la situation.
    Quand le président syrien a parlé du respect par les autorités syriennes des engagements pris lors de la première phase de la mission, Annan a acquiescé avec une approbation du Général Mood qui été assis à ses cotés.
    Quand le président a posé la question de savoir si Hilary Clinton avait raison de demandé ouvertement aux groupes armés d’attaquer les positions de l’armée syrienne, Annan a répondu, en substance, que cela était inadmissible.
    Quand Bachar Al Assad a parlé de l’assistance apportée par certains pays de la région aux groupes armés, Annan a posé la question de savoir si tout le financement dont bénéficient les groupes armés parvenait de l’étranger. Le président avait alors rétorqué que ces pays, sous entendu le Qatar en tête, se livraient à des choses pire que le financement, Annan a réagi sur un ton anecdotique en disant quece pays, sous entendu le Qatar toujours, doit avoir un problème de population pour être à la hauteur de ses ambitions.
    Quand Annan à proposé de relancer la mission des observateur pour parvenir à arrêt des violences, a été très pratique voire très pragmatique. Pour lui l’opération doit se dérouler région par région, en laissant au président le soin de choisir la région par laquelle la mission doit commencer. En suite il a expliqué clairement l’Arrêt des violences s’accompagnera immédiatement de la remise des armes par les groupes insurgés. Quelque part il a expliqué que le processus politique ne peut démarrer qu’après le désarmement des groupes insurgés. A une question de savoir qui sera l’interlocuteur de l’autre coté puisque les groupes armés sont dispersés et n’obéissent à aucun commandement, Annan à pris sur lui-même de se charger de cette question.

    Au-delà des propos échangés plusieurs questions se posent :

    Pourquoi la mission a été relancée alors même que Annan, lui-même disait quelques jours auparavant que celle-ci était pratiquement morte ?
    Pourquoi la visite en même temps que les manœuvres militaires syriennes ?
    Comment peut on expliquer cette liberté de ton subitement retrouvée par Annan ?
    Pourquoi Annan n’a parlé que du dialogue avec les groupes armés et a exclu d’un revers de main les oppositions de l’extérieur ?
    Pourquoi Annan a – t – il demandé à son chargé de presse de dire explicitement dans le communiqué de presse que la réunion était très positive ?
    Comment expliquer qu’Annan ait aligné dans son périple les trois capitales : Damas, Téhéran et Bagdad qui seront suivit de Moscou le 15 du mois courant ?
    Qu’est ce qui explique que Annan ait dit ouvertement devant le président syrien que le communiqué de Genève a fait l’objet d’une interprétation erronée, sachant que ladite interprétation a été faite par Hilary Clinton elle-même ?

    • NAULLAY dit :

      Force est de reconnaître que ce nouveau comportement de Annan est très étrange. On dirait qu’il est « libéré » et qu’enfin il ose donner son opinion personnelle dans cet odieux conflit, en se démarquant nettement de la propagande occidentale et des « amis de la Syrie », l’officine montée par les puissances de l’Axe à ces fins de manipulation de l’opinion.

      Peut-être croyait-il sincèrement au début de sa mission aux fadaises et mensonges que l’on lui avait inculqués, la CIA et autres services secrets (MOSSAD etc) étant des experts en fabrication de mensonges.

      Cela me rappelle l’intervention, peut-être « sincère », de Collin Powell, héros de la 1° guerre du Golfe, à la tribune de l’ONU, peu avant l’attaque de l’Irak (Mars 2003), avec ses tubes de « poudre blanche » obligeamment fournis sans doute par la CIA. Collin Powell fut lui aussi manipulé et se ridiculisa devant le monde. Il exprima 2 ans après son intervention son « amertume » d’avoir été un « pigeon » et démissionna de son prestigieux poste dans l’administration Bush.

      Kofi Annan, peut-être plus lucide et plus « libre », semble avoir compris que la vérité n’est pas la description « blanc et noir » que les occidentaux dépeignent à grands efforts.
      Citons un autre grand militaire :
      Dwight Eisenhower (pdt des E-U)
      “Les peuples du monde désirent véritablement la paix. Un jour les leaders du monde devront abandonner et la leur donner.”

      • Mohamed Ouadi dit :

        Pas aussi étrange que ça !
        Il n’a pas le choix, ou il jettera l’éponge et c’est ce que cherchent les noyaux durs de la coalition antisyrienne, et il accusera un échec personnel cuisant, ou il cherchera à continuer à explorer les voies de réussite en comptant plutôt sur l’est que sur l’ouest !

        • Marie-Christine dit :

          Mais quand même les louvoiements de Kofi Annan gardent une part de mystère sur la psychologie du personnage, peut-être plus complexe qu’il n’y paraît, et pas forcément dans le mauvais sens…
          Pour l’instant, apparemment dans le bon sens…? pour l’instant…

          • Joseph Cotton dit :

            Je pense que Annan a été tellement critiqué et humilié par les medias americaines et européennes pour son plan decrit comme perdu d’avance qu’il y va de son honneur de délier sa langue et de passe à l’attaque.
            Il a reussi à faire accepter par l’ONU un plan totalement opposé a à la resolution rejetee qu’avait présentée Qatar et la France.
            A la conférence de Geneve, ce plan a été reconnue comme le seul.
            Néanmoins sur le terrain, hypocritement, les pays supposés en accord avec le plan ont fait ce que bon leur semble, le sabotant et bafouant les efforts de Annan.
            Ce que Annan veut est que ce plan soit voté dans une résolution du Conseil de Securité qui soit contraignante non seuleument sur la Syrie mais sur les pays qui alimentent activement la lutte armée.
            Sa stratégie aujourd’hui est de parvenir à cette resolution en montrant que si jusque là son plan n’a pas fonctionner, il n’en demeure pas moins faisable si les pays concernés y contribuaient ou soient obligées à contribuer positivement.

          • Charles dit :

            Ce qui répond à toutes ces questions, ce qui fait la différence, c’est la victoire de Bachar al-Assad et de l’armée syrienne sur les mercenaires de l’OTAN-CCG et les médias occidentaux. La victoire sur le terrain, c’est aussi la victoire du terrain sur le médiatique, la victoire des combattants sur les psychologues, etc. Le Président syrien est vainqueur, on se met donc à s’adresser à lui comme tel, à lui parler poliment. Et là, y a pas de mystère !

  3. benallal dit :

    lOTAN
    l’Occident
    les USA
    les Sionistes
    les arabosionistes
    les freres musulmans
    tout ce beau monde avec argent -affaire-et pouvoir soutiennent les terroristes qui sevissent en syrie
    pour un but bien tres precis
    1-securité d’israel
    2-petrole
    3- enterrer le probleme palestinien
    pour que le sens de leur vie aurait un effet qui ressemble à la traitre des negres…..

    • abbas dit :

      bien parler benallal faut pas oublier que les les frères musulmans et le wahhabisme sont obédience maçonnique

      et un très grand merci a infosyrie pour tout ce beau travail de l’information a une époque ou la désinformation est maitre, bravo à Louis Denghien tout mes respect la plupart de mes amis que se soit arabe ou français aiment votre site et vous salut

    • Syrie.Eternelle-سوريا.خالدة dit :

      C’est clair, net, concis et précis.
      Et que ceux qui ont leur encéphale en bon état et leur conscience en alerte, le fassent savoir.
      Merci, benallal.

  4. amical dit :

    خاص عربي برس- سورية
    2012-07-10
    تتابعت العمليات العسكرية التي يقوم بها الجيش السوري في محافظة إدلب وريفها، فبعد تمكنه من بسط سيطرته على مدينة خان شيخون التي كانت تعد من اهم معاقل المعارضة السورية المسلحة، يبدو ان قرار تطهير مدينة اريحا من المسلحين، وعودتها إلى أحضان النظام قد اتخذ.
    اريحا التي تعتبر من المدن السورية السياحية بحكم موقعها وطبيعتها الخلابة تشهد معارك عسكرية طاحنة بين الجيش العربي السوري وميليشيا الجيش السوري الحر، وسط معلومات تفيد بقرب نفاذ ذخيرة المسلحين نظرا لضراوة المعركة التي تشهدها المدينة التي يبلغ تعداد سكانها حوالي 55 الف نسمة.
    مصادر ميليشيا الجيش السوري الحر في اريحا اكدت لمراسل عربي برس « أن المسلحين يخوضون انبل المعارك للذود عن البلدة رغم قيام الجيش الأسدي بزج اقوى فرقه العسكرية لإجبارهم على الإستسلام »مضيفةً » كتائب الأسد زادت شراستها بعد سقوط مدينة خان شيخون بيدها، وما نلاحظه من خلال مراقبتنا لتحركات هذه الكتائب يؤكد ان ما يجري التخطيط له يفوق كل تصور، فهم بصدد إجتياح جميع معاقل المعارضة ».
    المصادر تقول ان « إمكانية الصمود ومقارعة جحافل الجيش السوري امر خاطيء ونحن بدانا نخطط لتنفيذ إنسحاب واسع من المدينة، والقيام بتنفيذ عمليات كر وفر ضد أفراد الجيش علنا نوفق في إستنزافه، لأن قرار المواجهة يعتبر إنتحارا في العلم العسكري نظرا للفروقات العسكرية الكبيرة بيننا وبينهم، وهذا ما يرجح كفتهم علينا »، متابعة » كما حصل في دوما وحمص وإدلب وخان شيخون، يحصل في اريحا الجيش السوري الحر يسقط قادته شهداء في الصفوف الأمامية للمعارك لأنهم يؤمنون بالقضية التي يدافعون عنها، وعلى تراب هذه المدينة قدم الجيش الحر كوكبة من قادته شهداء ارتوت ارض اريحا من دمهم، إضافة إلى العديد من انصارنا، ونذكر منهم: أحمد وتد، باسل جزار، محمد فاعور، حمزة صلوح، يحيى يازجي، عمر يازجي ».

  5. Marcel dit :

    Une vidéo pour rigoler : un groupe de terroristes de l’ASL chantant des chants de jihads à l’intérieur d’une maison, quand une de leurs bombe explose prématurément tuants et blessants les terroristes dans la maison.

    http://www.youtube.com/watch?v=a-ynQJN5axk

  6. L'étrangère dit :

    THE ROVING EYE
    There will be hell to pay for NATO’s Holy War
    By Pepe Escobar
    http://www.atimes.com/atimes/Middle_East/NG10Ak02.html

    L’enfer attend la guerre sainte que voudrait se payer l’OTAN ![traduction très approximative]

    La Secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton est à court de munitions rhétoriques dans la guerre sainte menée par les Etats-Unis contre la Syrie. C’est peut-être le moment de lancer une guerre de l’OTAN en contournant le Conseil de sécurité des Nations unies. C’est peut-être le moment de se faire régulièrement bouffer au petit déjeuner de Sergueï Lavrov, ministre russe des Affaires étrangères.
    Hillary vient juste d’appeler le « puissances occidentales » et leurs laquais arabes – le composé NATOGCC qui passe pour la «communauté internationale» – à «faire comprendre que la Russie et la Chine devront payer le prix parce qu’ils empêchent le progrès » concernant le changement de régime par les armes en Syrie !
    En non-novlangue (?), cela signifie : «Si vous bloquez notre nouvelle guerre, vous en subirez les conséquences en retour ! » HURLEMENTS DE RIRE dans les couloirs du Kremlin…

    Suite à découvrir… Pepe Escobar étant toujours traduit en français et autres langues… et ne ratant pas une occasion de souligner le ridicule ou le tragique des déclarations de la soi-disant communauté internationale et de sa cheftaine en titre !

  7. vendetta dit :

    Je viens juste de voir que la Libye a offert beaucoup de contrats militaires avec la Russie, donc on voit bien pourquoi elle a soutenue une intervention dans ce pays. Je le savais, la Russie joue le double-jeu en Syrie, elle a pas peur de ses contrats militaires, etc, car après le régime syrien, elle va continuer en avoir de ces contrats juteux.

    Mais pourquoi elle met donc son veto ?

  8. Aghiles Zitouni dit :

    http://www.youtube.com/watch?v=VVYPD6NIaos
    Le Journal de Syrie 10 Juillet 2012. Manœuvres militaires,Terroristes assassinent un médecin
    * Le terroriste Rabi’ avoue avoir exécuté avec un groupe terroriste armé des actes de meurtre et de sabotage
    * Les forces aériennes exécutent un plan opérationnel tactique en utilisant des missiles réels et des artilleries anti-aériennes
    * Salihi et Jalili: L’ingérence de certains pays étrangers dans la crise syrienne entraîne sa continuité
    * Les terroristes assassinent un médecin à Alep…Avortement d’une tentative d’infiltration de groupes armés à partir du territoire libanais
    * Bogdanov: La Russie est prête d’accueillir une nouvelle réunion internationale des grandes puissances sur la Syrie

  9. vilistia dit :

    Bogdanov: La Russie est prête d’accueillir une nouvelle réunion internationale des grandes puissances sur la Syrie
    10 Juil 2012

    Moscou / Le représentant spécial du président russe aux affaires du Moyen-Orient et le vice- ministre des AE, Mikhaïl Bogdanov, a affirmé que la disposition de son pays à accueillir une nouvelle réunion des grandes forces sur la Syrie.

    Dans une déclaration faite aujourd’hui, Bogdanov a exprimé le regret de son pays que l’Iran et l’Arabie Saoudite qui influent sur la situation en Syrie, n’aient pas été présents à Genève en vue de la position de nombre de responsables participants à la réunion de Genève.

    Il a averti du caractère nuisible de toute parole d’un échec du plan d’Annan. « De telles paroles sont nuisibles politiquement et immorales parce qu’elles entraîneraient d’une manière directe ou indirecte à attiser la violence en Syrie, à extrémiser dans les positions des parties et à continuer l’effusion du sang et l’endurcie des citoyens », a-t-il estimé.

    Concernant ce qui avait publié des interprétations des résultats de la réunion de Genève, Bogdanov a affirmé que « Toute réunion internationale n’a pas le droit à décider du sort de la Syrie et de son président.

    « Le sort du dirigeant de n’importe quel pays doit être décidé par son peuple et d’une manière harmonie avec les règes de la loi internationale », a affirmé Bogdanov qui a démenti que la réunion de Genève sur la Syrie avait discuté de tel sujet.

    En ce qui concerne la coopération militaire technique entre la Russie et la Syrie, Bogdanov a affirmé que son pays exécute cette coopération dans le cadre des engagements internationaux. « Cette coopération militaire technique a pour but de renforcer la capacité défensive de la Syrie qui a le droit à attacher à la défense de sa souveraineté », a-t-il fait noter.

    Il a aussi souligné que son pays cherche à convaincre les opposants syriens à prendre des positions « objectives et constrictive », permettant à résoudre les missions compliquées pour arrêter la violence et rétablir la sécurité, la stabilité et l’accalmie en Syrie.

    Marguilov: il est probable que la crise en Syrie changerait la carte de l’Afrique et du Moyen-Orient

    Le président de la commission des affaires internationales au conseil de la fédération russe, envoyé spécial du président russe pour l’Afrique, Mikhaïl Marguilov, a souligné que la compréhension de la Russie des questions du Moyen-Orient en général et de celle de la Syrie en particulier est plus profonde que celle de ses partenaires.

    Dans un entretien avec la radio, rapporté par le site « Russie aujourd’hui », Marguilov a souligné qu’il est probable que la crise en Syrie aboutirait au changement de la carte de l’Afrique et du Moyen-Orient.

    « La Russie a avancé une initiative qui fournit d’autres moyens pour régler la crise en Syrie », a fait noter Marguilov, ajoutant que demain la 7ème rencontre avec l’opposition syrienne aura lieu.

    Il a indiqué, à cet effet, que l’opposition syrienne est démembrée et que ses positions sont parfois contradictoires dans la mesure où il est impossible de les unir sous un seul toit.

    Il affirmé, enfin, que la Russie ne veut pas répéter le scénario libyen en Syrie et qu’elle œuvre avec ses partenaires occidentaux pour parvenir à un accord.

    L.H / L.A

  10. vilistia dit :

    Courage aux Syriens.. vous allez y arriver…

    Bientôt la Syrie éternelle à nouveau.

  11. Vayaam dit :

    Un petit moment de réinformation sur TF1 sur la Syrie (vers 18 min) http://videos.tf1.fr/jt-20h/le-20-heures-du-10-juillet-2012-7409274.html

    • mecreante dit :

      moyen leurs commentaires :(

      • kegan dit :

        Oui … Les soldats « restés » fidèles au régime …continuent à bombarder Homs , avec l’image d’une femme blessée .. Ils ne peuvent pas s’empêcher manipuler l’information; en plus ils nous montrent que ceux (le peu qui) sont resté fidèles meurent tous les jours, « tués par balle ou égorgés »..

        Effectivement Vayaam, belle réinformation !!

        Je préfère personnellement quand la bombe explosent alors que les guignoles chantent ..

        • Vayaam dit :

          Certes ils restent prudents dans leurs paroles, je suis d’accord mais avouons que pour une fois il y a un petit pas vers la vérité de la part des journalistes même si ils essaient de tourner les images à l’avantage de la propagande.

          • Marie-Christine dit :

            Un peu d’accord : un voile est découvert sur des informations et des images qui étaient soigneusement évitées jusque là. la journaliste semble essayer (avec la prudence qui s’impose à elle) de faire passer le maximum d’informations. L’animateur s’emploie à les ranger tant bien que mal dans la réthorique biaisée habituelle, mais, on pourrait presque dire, avec une relative modération…
            Certes ce n’est pas encore le Pérou au niveau d’un langage de vérité sur la réalité de la situation en Syrie, mais peut-être une porte qui commence à s’ouvire sur d’autres informations et images inédites pour les téléspectateurs…
            Quant à une modification progressive du langage…???

          • Marie-Christine dit :

            Espoir sans doute illusoire : ce n’est certainement pas pour tout de suite, si cela doit avoir lieu un jour sur TF1…!?
            Et certes, on ne peut quand même pas parler d’une réelle ré-information, étant donné les commentaires qui accompagnent le reportage et les photos.

  12. claudia dit :

    Vivement la chute de l’empire maléfique. Pendant ce temps, je conserve ma bouteille de champagne bien au frais.

  13. Mohamed Ouadi dit :

    Traduction intégrale en arabe de l’entretien de Bachar Al Assad avec la chaîne allemande :
    http://aljaml.com/node/85979

  14. L'étrangère dit :

    ASIE/SYRIE – Vers la réconciliation : plus de 300 combattants prêts à déposer les armes à Homs
    http://www.fides.org/aree/news/newsdet.php?idnews=33395&lan=fra

    • Loubnan dit :

      La majorité de ces jeunes n’ont pas de travail et peut-être même qu’ils n’ont pas fait d’études. Cela ne justifie en aucune façon toute cette violence qu’il y a en Syrie. Ces jeunes ne doivent pas s’attaquer à l’armée puisque cette dernière est garante de la stabilité et de la sécurité de la Syrie. En cas de guerre contre la Syrie, c’est cette même armée qui sera au front (comme elle le fait déjà face aux mercenaires étrangers et aux terroristes syriens) et qui repoussera les attaques étrangères. Ceci dit, il faut un virage à 180° en Syrie. La priorité doit aller à la reconstruction des villes détruites, à l’éducation pour tous et le gouvernement syrien (l’actuel et le prochain) doit lancer ou poursuivre les efforts dans le développement de grands projets industriels dans les grandes villes afin de réduire le chômage et d’éviter aux jeunes la tentation de prendre les armes et de commettre des fautes graves. Cet article de l’agence fides, s’il s’avère juste, est une bonne nouvelle pour la Syrie et ces comités de réconciliation doivent être amplifiés à l’ensemble des villes et villages touchés pour des manifestations (revendications légitimes concernant l’amélioration du niveau de vie et la fin de la corruption dans certaines sphères du pouvoir). Je ne parle pas des voyous et mercenaires syriens que les autorités syriennes doivent impérativement neutraliser. Ceux qui prennent les armes contre l’armée nationale syrienne sont dans l’erreur. Leurs agissements sont néfastes pour la Syrie et sa cohésion sociale. Les autorités n’ont d’autres choix que d’être très fermes et actifs pour sortir la Syrie de cet épisode sanglant qu’elle traverse. Quant aux mercenaires étrangers, tant pis pour eux. Ils n’ont strictement rien à faire en Syrie. Qu’ils subissent les conséquences de leurs actes criminels.

    • Mohamed Ouadi dit :

      Homs, siège de la réconciliation nationale !

      La commission de réconciliation nationale populaire a élu son siège à la ville de Homs. Selon Cheikh Al Nouaimy, fondateur de la rencontre des tribus et des clans syriens, les syriens accueillent favorablement les efforts de réconciliation. Selon lui, la commission va recevoir les citoyens dans son siège, en vue de continuer la réconciliation nationale à Homs et dans les autres gouvernorats, soulignant que les syriens accueillent favorablement cette initiative.
      « En réalité, la commission de réconciliation nationale populaire, qui est issue de la conférence de Homs, va s’étendre vers toutes les provinces syriennes, et aux points chauds ou non, au niveau de ces provinces. Les opinions du peuple syrien, ont été sondées, et il s’est avéré que le peuple syrien dans sa totalité, avec toutes ses composantes, et toutes ses catégories, accueillent favorablement, ce qui est connu sous réconciliation nationale populaire. Le fait que la commission nationale, prenne le grand hôtel de Homs comme siège, et le fait que la haute instance des comités de réconciliation nationale prenne son siège à Homs, est du à ce que Homs est « le contrôle » de la crise, et elle peut être le « contrôle » de la solution, parce que Homs avec ses composantes peut représenter la Syrie toute entière », a dit cheikh Al Nouaimy.
      http://www.youtube.com/watch?v=SfZONA2chAk&list=UUZ-8I5p6mxrzchZuMpTbLWg&index=1&feature=plcp

      Liens relatifs à cette question de réconciliation nationale populaire, sur infosyrie :
      http://www.infosyrie.fr/actualite/sens-consequences-de-la-visite-dannan-a-teheran/#comment-60560
      Et,
      http://www.infosyrie.fr/actualite/sens-consequences-de-la-visite-dannan-a-teheran/#comment-60516

    • Mohamed Ouadi dit :

      Commentaire de Ali Hayder, sur les interrogations au sujet des vols de biens de particuliers, une fois les terroristes chassés, et l’évacuation par les forces armées des quartiers nettoyés, à Homs !

      Le ministre de la réconciliation nationale, dans un entretien avec la chaîne Addounia, a remarqué les dégâts importants subis par les bâtiments et les biens, qui demandent à être indemnisés. Quant aux biens restant, il a souligné que l’armée, une fois entrée dans les quartiers nettoyés, assurera la sécurité et la protection des biens, jusqu’à constitution de comités de quartiers par les habitants, pour empêcher les voleurs de mettre la main sur ces biens. Ces comités de quartiers seront aidés par le ministère. De même, les voleurs auront à répondre de leurs crimes, ultérieurement.
      Quant aux allégations que ces vols ont un caractère communautaire, Ali Hayder a expliqué que cela entre dans le cadre de la guerre médiatique, et que les voleurs n’ont ni appartenance ni état d’âme, ni foi ni loi.
      Il a de même parlé des indemnisations qui seront faites pour tous les dommages qui ont touchés les immeubles et les biens.
      http://www.youtube.com/watch?v=uIETKnM8QzI

    • Mohamed Ouadi dit :

      Elargissement de 275 personnes impliquées dans les derniers événements

      275 personnes impliquées dans les derniers événements, mais qui n’avaient pas les mains entachées du sang syrien ont été élargiées aujourd’hui.
      http://www.sana.sy/fra/51/2012/07/10/430646.htm

  15. Cécilia dit :

    HOMS

    SYRIE – Vers la réconciliation : plus de 300 combattants prêts à déposer les armes à Homs
    Agenzia Fides , le 10 juillet 2012 à 14:13

    Homs (Agence Fides) – Plus de 300 combattants des différentes factions armées de l’opposition syrienne à Homs ont accepté de déposer les armes, de se placer sous la protection du Comité populaire interreligieux Mussalaha et de continuer une « opposition politique non armée ». Tel est le résultat d’un accord historique promu par le mouvement Mussalaha (Réconciliation) né spontanément au sein de la société civile syrienne qui jouit de la confiance de toutes les parties en cause, de familles, de clans, de communautés diverses, de secteurs du gouvernement et de l’opposition armée. Les quelques 300 combattants sont pour la plupart des jeunes qui se trouvaient barricadés dans les différentes ruelles de la vieille ville d’Homs telles que Khalidiye, Jouret al shiyah, Qarabis, Hamidiyah, Bustan Diwan et leurs alentours, encore actuellement assiégées par les forces de l’armée syrienne. Dans l’ensemble, on estime que les combattants armés se trouvant à l’intérieur de la vieille ville seraient plus de 1.000.

    Le Comité Mussalaha d’Homs, qui comprend le Père Michel Naaman, prêtre syro-catholique, des responsables religieux musulmans et différents responsables de la société civile ainsi que des représentants de communautés, après un long effort de médiation, est parvenu à un résultat considéré comme impensable jusqu’à hier : « Les 300 jeunes prêts à déposer les armes sont des jeunes et des adolescents qui avaient décidé de combattre subjugués par l’esprit et les idéaux de la révolution. Parmi eux se trouvent des parents, des enfants, des amis de personnes faisant partie de Mussalaha et ceci a grandement facilité le dialogue et l’accord. Ce sont les enfants du peuple syrien » remarque le prêtre d’Homs.
    Les jeunes ont reçu des garanties de la part de l’armée syrienne, qui a affirmé qu’une fois déposées les armes, ils seront libres et pourront continuer à mener « une opposition politique non violente ». Le comité Mussalaha se portera garant de leur salut et de leur liberté, dans une atmosphère qui veut encourager la confrontation, le dialogue et la réconciliation. Il n’est pas exclu, remarquent les responsables de Mussalaha, que de nombreux autres combattants suivent cet exemple et se placent sous la protection du Comité de réconciliation.

    Le problème principal, notent des sources de Fides, est représenté désormais par plus de 100 hommes armés non syriens qui sont présents dans la zone et n’ont ni l’intention ni la possibilité de participer à cette délicate opération de dialogue interne syrien ». Ceux-ci demandent l’intervention de la Croix Rouge et c’est pourquoi les représentants de la CRI seront alertés en vue d’une possible intervention de médiation. (PA) (Agence Fides 10/07/2012)

    http://www.chretiente.info/201207101331/syrie-vers-la-reconciliation-plus-de-300-combattants-prets-a-deposer-les-armes-a-homs/

    • Cécilia dit :

      Et voici ce qu’il a écrit le père Michel Naaman confirmant son engagement avec les Syriens à ne pas laisser tomber Homs et les Homsis assiégés il y a trois semaines que j’avais traduit à l’époque en français :

      Cécilia dit :
      19 juin 2012 à 18 h 39 min
      Voici ce qu’il a écrit le Père Michel Naaman du quartier al-Hamidyeh concernant cette affaire.
      قلم الأب ميشيل نعمان

      الى اهلي.. من هم داخل حارات حمص.. ويريدون الخروج.. لانهم تعبوا
      A ma famille et mes proches,
      A ceux qui sont à l’intérieur et qui veulent sortir car ils sont épuisés.
      الى اهلي.. من هم خارج حارات حمص.. ويريدون خروجهم.. لانهم تعبوا
      اليهم جميعا.. وهم المحاصرون من الداخل.. ومن الخارج
      اليهم جميعا… اقول
      A ma famille et à tous ceux qui se retrouvent à l’extérieur de quartiers de Homs et qui veulent sortir car ils sont tous épuisés, ils sont assiégés de l’intérieur et de l’extérieur.
      A ceux-ci, je dis :
      هناك.. ومنذ عشرين يوما!!… من يعمل.. ويسعى.. لاخراجكم
      كل يوم ساعات من المحاولات.. من الانتظارات.. من المفاوضات.. من الطرقات.. من الحواجز.. من المخاطر
      وبعد كل ذلك… الاخفاق.. والفشل
      ولكن دون قنوط.. ولا كلل
      Là-bas et depuis vingt jours, il y a des personnes qui travaillent et qui essayent pour vous faire sortir.
      Chaque jour et pendant des heures, ces personne essayent, elles attendent et elles renégocient. Elles sont dans les rues, à travers les barrières et au milieu du danger, mais elles essayent toujours sans relâche malgré l’échec, la fatigue et l’épuisement.
      سنحاول الكرة للمرة العشرين.. والثلاثين
      لانقاذ الانسان.. والمكان
      لانقاذ البشر.. والحجر
      Nous allons essayer encore pour la vingtième, la trentième fois !
      Nous allons essayer pour sauver l’Humain et la place,
      Pour sauver l’humanité et les pierres !
      ولكن.. اسمح لي ان اقول لك ..يا من تمنع ذلك
      هذا عيب.. هذا عار
      فانت لست.. بانسان
      الانسانية.. بريئة منك
      انت لست.. بمؤمن
      فالايمان.. بريء منك
      انت لست.. بسوري
      فسورية.. بريئة منك
      Mais toi, qui le refuse,
      Permets-moi de te dire :
      C’est honteux, c’est déshonorant !
      Tu n’es pas un humain
      car l’humanité te renie !
      Tu n’as pas la foi
      car la foi te renie
      Tu n’es pas Syrien
      car la Syrie te renie !

      http://www.infosyrie.fr/actualite/autour-des-800-civils-de-homs/#comment-54908

    • Marie-Christine dit :

      C’est quand même assez magnifique comme initiative, me semble-t-il, et ces premiers résultats sont encourageants…
      Merci pour l’article, Cécilia.

  16. Cécilia dit :

    Les otages de Salquin

    Cher Louis,
    Chers infosyrie,

    Il y a quelques jours, nous avons parlé de Salquin, un village dans le Nord dans le gouvernorat d’Idleb et de ses pauvres habitants dot une centaine pris en otages par des groupes salafo-wahhabites, accusés d’être des « chabbihas ». Mais voilà, ces révolutionnaires démocrates montrent fièrement ces « chabbihas » en train de se présenter un par un en disant « ana chabbih » avouant que la sécurité « lui a donné une arme pour tirer sur les manifestants » excepté le dernier qui nous ne pouvons entendre ses aveux pour la simple raison qu’il sourd. Cependant, cela n’empêche ces révolutionnaire démocrates de le compter parmi les autres comme « chabbih ». Même Hollywood devrait s’inspirer de révolutionnaires syriens !

    La vidéo a été postée hier le 10 juillet sous le titre « Les aveux de chabbihas de Salquin et l’ASL leur coupe la moustache ». Que c’est chevaleresque de la part de l’ASL qui se contente cette fois-ci de couper la moustache aux chabbihs au lieu de couper la tête comme c’est l’habitude !

    http://www.youtube.com/watch?v=oVIM28Ku5Ro&feature=youtu.be

  17. Cécilia dit :

    L’ASL se modernise ;)

    Première brigade des femmes au nom de la fille de prophète Fatimah, femme d’Ali (d’où le nom des Alaouites » vient de voir le jour à Daraa avec le rituel d’Allah O Akbar !

    Cependant, j’aimerais bien avoir l’avis de Haytham al-Manaa, originaire de cette ville ?

    http://www.youtube.com/watch?v=DWHy9IeQZ70&feature=relmfu

  18. Cécilia dit :

    Alep, Aéroport militaire de Meng

    D’après ces fous d’Allah, ils ont attaqué l’aéroport par des missiles !

    La vidéo commence par une lecture du Coran et la personne très foncée de peau n’a pas du tout l’accent syrien et encore moins l’accent d’Alep :

    Pour moi, la vidéo est longue pour rien pour ne pas dire vide !

    http://www.youtube.com/watch?v=aB1TD5–oK0&feature=youtu.be