• Actualité
  •  

Soldat dans Midane reconquis Hier soir, outre Midane, les autorités ont repris le contrôle du quartier de Barzeh, dans le nord de Damas, les rebelles confirmant leur "repli tactique" de ces deux quartiers. Toujours ans le nord de l'agglomération, Qaboun serait pratiquement libéré des bandes. Au sud de l'agglomération, le faubourg d'al-Kadam, contigu à celui d'al-Tadamone, aurait lui aussi été purgé de toute force rebelle constituée. Une source sécuritaire a affirmé à l'AFP que les combats avaient cessé à Tadamone, [...]



L’armée poursuit partout les bandes à Damas

Par Guy Delorme,



Soldat dans Midane reconquis

Hier soir, outre Midane, les autorités ont repris le contrôle du quartier de Barzeh, dans le nord de Damas, les rebelles confirmant leur « repli tactique » de ces deux quartiers. Toujours ans le nord de l’agglomération, Qaboun serait pratiquement libéré des bandes. Au sud de l’agglomération, le faubourg d’al-Kadam, contigu à celui d’al-Tadamone, aurait lui aussi été purgé de toute force rebelle constituée. Une source sécuritaire a affirmé à l‘AFP que les combats avaient cessé à Tadamone, base de départ des rebelles à Damas..

On signalait des combats dans le quartier Ruken Al-Din, ainsi qu »à Jobar (nord-est) où l’armée semble progresser assez vite, et à Daraya.  L’armée progressait ausi dans le quartier (nord-ouest) de Kafar Soussé. Autre zone d’affrontement, les « Champs de Mezzeh », aux approches sud-ouest de la capitale. Systématiquement, les militaires multiplient les points de contrôle aux limites des quartiers afin d’empêcher les bandes décimées d’ »exporter » le chaos dans le secteur voisin.

Sinon, une forte explosion à signaler dans le tunnel d’Al-Amwyeen, qui aurait occasionné d’ importants dégâts matériels. Ce pourrait être l’explosion qu’a entendu la correspondante de Russian Today, Maria Finoshina.

La reporter russe Maria Finoshina avec des soldats

Pour autant la sécurité n’est pas totalement rétablie : le journaliste Mohamed Aisa’id de la télévision syrienne a été kidnappé à Jdaidet Artouz (Damas) vendredi ; ses amis et collègues ont lancé une mise en garde, demandant de « ne pas croire aux informations qui seront lues par ce journaliste tant que l’annonce de sa libération des mains de ses ravisseurs n’aura pas été faite officiellement sur les médias syriens ».

Premier bilan de la « bataille » de Damas

Reste qu’au soir du cinquième jour de ce que l’ASL présentait comme la bataille décisive pour la « libération » de Damas et la chute ou la fuite de Bachar, il semble bien que les groupes armés ne livrent plus que des combats d’arrière-garde, prélude à un « repli tactique » cette fois global. Il se peut que certains puissent se cacher, en attendant « des jours meilleurs », dans des secteurs où la population est plus favorable – relativement au reste de la ville – à l’opposition. Mais on imagine que les autorités vont tout faire pour ne laisser aucun insurgé se refaire une santé ailleurs. Cette bataille de Damas est pour le pouvoir une chance de « casser », militairement et moralement, une partie appréciable de l’insurrection.

Celle-ci, en revanche, peut au moins se vanter d’avoir apporté une atmosphère de guerre et de chaos dans la capitale du pays, jusque-là largement épargnée, si l’on excepte les attentats à la voiture piégée et les combats dans le secteur de Douma (nord-est de l’agglomération), par les violences de l’ASL. Mais ce succès médiatique et psychologique ponctuel lui aura certainement coûté très cher. Accessoirement, les Damascènes dans leur grande majorité risquent de développer un puissant sentiment de « plus jamais ça » et de resserrer les rangs autour du régime. Du reste, l’AFP reconnait, ce samedi 21 juillet, que les manifestations d’opposants du vendredi ont été « de faible ampleur » et n’en signale qu’à Damas et Deraa.

 Les postes-frontières repris

Dans le reste du pays, le gouvernement a marqué également des points. S’appuyant sur des sources officielles tant syriennes qu’irakiennes, la chaîne d’information al-Mayadine – lancée récemment par des dissidents d’al-Jazeera pour contrer la désinformation de cette dernière – a confirmé vendredi après-midi la reprise du poste frontalier (vers la Turquie) de Bab al-Hawa, dans le nord d’Idleb. Mais aussi de Boukamal (ou al-Bukamal), la ville frontalière avec l’Irak, située sur l’Euphrate. Mais peut-être s’agit-il plus exactement du poste-frontière et non de la vile elle-même.

À en croire l’OSDH – et donc les médias français – une nouvelle « bataille » majeure s’est ouverte vendredi à Alep, la deuxième ville de Syrie, mais l’officine londonienne pro-ASL ne donne guère de détails à ce sujet : l’OSDH a une fâcheuse tendance à inventer des « violents combats » là où il y a de simples échanges de tirs. Mais attendons d’en savoir plus….

 

 

 

 

 

 

 

Une bonne nouvelle n’arrive jamais seule !

 

http://almayadeen.net/ar/Programs/Newscast#!/part_2

http://almayadeen.net/ar/Programs/Newscast#!/part_1

 

http://almayadeen.net/ar/Programs/Newscast#!/part_2

D

 

.

 

 

RUSSIA TODAY

20 juillet 2012

EN FRANCAIS
http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=QA5I2WiSs58

 

 



Vous pouvez suivre les réponses à cet articles avec le flux RSS.
Les commentaires sont fermés.

39 commentaires à “L’armée poursuit partout les bandes à Damas”

  1. Souriya ya habibati dit :

    Allah est Grand.

    Que Dieu protège la Syrie.

  2. Bashar FOREVER !!!! dit :

    UN PARFUM DE VICTOIRE QUI VAS SUREMENT FAIRE DU PEUPLE SYRIEN CELUI QUI MIS A TERRE TOUTE LES DÉMOCRATIE NEOSIONISTE !!! VIVIE LA SYRIE ET TOUS CE QUI MILITE POUR SA VICTOIRE !!!

  3. karim dit :

    « Mais ce succès médiatique et psychologique ponctuel lui aura certainement coûté très cher. »

    Tout dépend du but.

    Montrer la vulnérabilité = rallier plus d’opposants armés
    Monter que l’union fait la force = fédérer les différents groupes

    On peut parler d’investissement dans l’avenir. Si les syriens ne sont pas dupes, les groupes, bandes, salafistes et autres ASL ne le sont pas forcement non plus. Les présenter tout le temps comme des neuneus sanguinaires est un facteur bloquant la réplique adéquate. Ils sont sanguinaires et détermines, pas de doute qu’ils s’organiseront mieux!

    Assad doit surement être conscient qu’il doit d’un coté continuer à négocier avec toutes les oppositions, tout en frappant fort. Ou alors il a déjà en tète de se replier dans le pays allaouite…

    bon week end

    • Louis Denghien dit :

      Oui, mais pour négocier, il faut être deux.Le CNS et l’ASL n’ont jamais été dans cette stratégie. Et ce qui s’est passé cette semaine à Damas n’a fait qu’élargir l’abîme entre ces deux camps. Si une autre opposition, plus « raisonnable », parvient à s’imposer à l’avenir…

      Bon week-end

      L.D. & Infosyrie

      • karim dit :

        Toutes les oppositions ce ne sont pas que le cns et l’asl. Ceux là ne parlent que de démission avant de vouloir négocier…pas très compatible effectivement. Mais même parmi eux il y en a des moins radicaux, il faut les trouver et tendre la main. Tout en frappant militairement les irréductibles.

        Je pensais aussi à ceux qui se satisferaient d’un prise partielle du pouvoir politique et économique, juste pour éviter la guerre civile, ou la partition du pays.

        Je pensais aussi à ceux qui soutiennent assad par défaut et patriotisme et non par conviction bachariste.

        Je pensais à ceux du parti baath qui pensent que les coup d’état des années 60 et surtout celui de 70 étaient en fait des coup d’état alaouites.

        Pour le moment le sentiment est que les réformes sont juste de la poudre de perlimpinpin et que les nouveaux partis qui se sont créés ces derniers temps sont potiches. Normal, l’opposition à souvent été durement touchée, et il ne reste pas grand chose de solide. mais leur ouvrir la porte à l’expérience du pouvoir peut être une bonne idée, plus que des mots

        Assad dans sa dernière interview à répondu j’y peux rien s’ils ont eu 2% des votes…

        Le point de non retour est atteint, il doit rassurer sur ses intensions. pas se moquer des 2%.

        J’espère qu’il ne croit pas que la dynastie assad est éternelle.

        • Tarico dit :

          Pas d’opposants crédibles en effet.
          Peut-être faudrait-il re-soumettre au suffrage universel l’article 4 de la constitution.
          Une fois pour toute, faut-il admettre ou interdire les partis religieux, séparatistes ou corporatistes?
          Qu’un débat ait lieu dans la société syrienne et que sur la base du résultat on aille de l’avant.

  4. AVICENNE dit :

    Franchement, je dois avouer que j’ai eu peur ces derniers jours. Non pas que les « rebelles » gagnent « la bataille de Damas », mais qu’un « coup énorme » type assassinat de Bachar arrive. Je sais que ce n’est pas terminé et que ce genre d’évènement peut très bien être en préparation.

    Mais toutes les nouvelles que vous donnez me réchauffe le coeur.

    La fin sera militaire mais aussi politique. Sur le terrain, l’armée syrienne joue son rôle à merveille (vraiment, je suis fier de ces hommes!). Mais si les occidentaux n’arrêtent pas, il y aura toujours un fond de violence qui pourrira la vie des syriens et de ceux qui aiment ce pays.

    Merci à vous Louis.

    • mécréante dit :

      j’aime pas, je hait !
      ça passe pas ma logique c’est un discours sectaire qui explique tout par les religions et explique tout par les allaouites et rien par la présence des forces externes …

      • Raphael Babin dit :

        C’est un fait qu’il n’insiste pas sur le rôle des forces externes dans ce qui se passe présentement en Syrie. Quand il parle des États-Unis, il indique surtout que leur préférence est de laisser les choses évoluer d’elles-mêmes (ce qui n’exclut pas différentes formes de soutien discret) dans l’espoir que c’est ce qui donnera de meilleurs résultats dans leur propre intérêt. Intervenir plus, c’est très probablement choisir le pire. C’est clair qu’il considère que l’essentiel du mouvement anti-Bachar vient de la population elle-même. Pour ma part, tout ça m’apparaît très logique. Je trouve intéressante sa proposition que la lutte armée est probablement le meilleur moyen d’arriver à unifier un pays qui ne l’a jamais été dans les faits (étant aussi compris que cette unification ne pourra jamais découler d’une intervention étrangère). Il dit qu’avant Al-Assad, la démocratie était synonyme d’instabilité car les différentes composantes de la société ne se sont jamais fait confiance, et qu’après, unité et stabilité n’ont été possibles que grâce à une organisation reposant d’abord sur les liens familiaux. Et on comprend que le chemin à parcourir pour arriver au Moyen-Orient à une démocratie qui rassemble à celles de l’Occident est encore long.

    • mécréante dit :

      J’ai tout écouté,

      ce crétin raconte avec beaucoup d’aplomb que Ben Ghourion et Saoud on crée une vrai nation et pas la Syrie !

      Allons enfants du mensonges

    • mécréante dit :

      Il a grandit à Beyrouth !
      Il est marié avec une syrienne alaouite, son beau père est lioua à la retraite !

    • mécréante dit :

      A la fin il perd un peu de son assurance quand il parle des chrétiens…

  5. Vania dit :

    Si l’ASL continue ses replis tactcites, c’est certain, ils seront avant le 1 aout au Qatar!
    Ses bonnes nouvelles font un bien fou.

    • Marie-Christine dit :

      Repli tactique au cimetière !?

      • Marie-Christine dit :

        Pardon au Paradis de leurs vierges. j’espère que ces pauvres houris leur en feront voir de toutes les couleurs et les attendront avec un rouleau à patisserie !

        • سوريا.خالدة-Syrie.Eternelle dit :

          Je ne suis pas sûr que ces « héros » seraient capables de quelques exploits « glorieux » que ce soit, même au paradis, si la drogue y manque.

          Ces impuissants confondent cruauté et virilité.
          Que connaissent-ils des femmes, que connaissent-ils du respect et de l’amour ?
          De quel enfer ont-ils émergé ?

          Bon week-end, avec mon amitié.

        • idriss dit :

          allons allons Marie les houris pas pour ces crasseux.le paradis n’est pas une poubelle voyons.

          • Marie-Christine dit :

            Ha, cela me rassure pour elles !

          • Maroquino dit :

            lool absolument véridique. Ces gens oublient que dans l’Islam, le jour du jugement tu renaîs dans la situation où tu es mort. Imagine les devant le Seigneurs avec un couteau dans une main et un enfant égorgé dans l’autre. Les vierges et tout ça, c’est l’occident qui résume les choses par ça, mais c’est beaucoup plus complexe, ils endoctrine des gens pauvres et naif, sans oublier ceux qui ne croient en rien apart l’argent, si vous lui posez la question ils vous dira qu’il fait ça pour mourir en Marthyrs etc rien n’est vrai.

        • Maroquino dit :

          J’ai pas pû m’empêcher d’imaginer la scène :-) lol

      • fatima dit :

        Inchallah et à l’enfer ces gangs.

  6. mbmbis dit :

    Le pseudo OSDH (Observatoire syrien des Droits de l’Homme) n’est représenté que par un seul individu, notoirement adversaire du clan Assad et exilé en Angleterre depuis 10 ans, qui trouve le temps après la fermeture de son commerce et dans son arrière-boutique, d’écrire quelques infos pour les médias internationaux. Et cependant, les médias occidentaux s’en délectent pour les reprendre aveuglément dans leur « une » car elles sont orientées telles qu’ils la souhaitent. C’est d’un grotesque! La situation de guerre actuelle dépasse en surréalisme ce que l’on a pu connaître avec toutes les précédentes depuis Waterloo.

  7. jk dit :

    la gestion de la crise syrienne s’est bien modifiée depuis l’attentat sur les cadres militaires.
    le président Syrie, dorénavant a plus de liberté pour en finir et devra enlever ses gants et taper fort très fort.
    le Liban et l’Irak devront jouer maintenant un rôle plus actifs sur les frontières afin de’aider aux nettoyages
    un message clair et une mise en garde devront être adressés à nos Arabes du Golf.
    il est temps de montrer notre détermination, la Syrie doit se faire respecter.
    les paysans le savent bien :la politique de la terre brûlé est vitale et nécessaire pour avoir un terrain fertile par la suite
    que Dieu protège notre Syrie unie,forte et Belle

  8. bramso.media dit :

    Des renseignements occidentaux et israéliens impliqués dans l’explosion de Damas (presse)

    « La personne qui a déposé l’engin dans la salle du bâtiment de Sécurité nationale à Damas a été identifiée après les
    enquêtes menées », a rapporté le quotidien libanais Al-Akhbar citant des sources bien-informées.

    « Le suspect est l’un des ajoints du directeur du Conseil de la Sécurité Nationale, Hisham Ikhtyar, et il n’est pas un kamikaze comme il a été indiqué le jour de l’explosion. Il a été arrêté et soumis à un interrogatoire », ont ajouté les sources.

    « L’objet explosif prenait la forme d’un dossier contenant des feuilles. Les plaques explosives sous forme de paillettes larges et plates, ont été à maintes reprises transportées et rassemblées à l’intérieur du bâtiment », selon lesdites sources.

    Et de poursuivre: Les investigations ont révélé que la partie responsable de l’explosion ne relève pas des forces armées de l’opposition syrienne ni des parties qui ont renvendiqué l’attentat. Cependant, des services de renseignement occidentaux et israéliens sont impliqués dans la préparation et l’exécution de l’explosion.

    Pour sa part, le quotidien koweïti Al-Anbaa a confimé l’arrestation de la personne responsable de l’explosion.
    « Des parties étrangères sont derrière l’explosion. L’Armée syrienne libre n’a ni planifié ni exécuté l’attaque », a rapporté Al-Anbaa citant des sources sécuritaires syriennes.

    « Des engins ont été déposés sous la table de réunion et les chaises des officiers. L’explosion a été déclenchée à distance depuis un bâtiment proche de celui du bureau de la Sécurité Nationale, dans un signe à la résidence de l’ambassadeur américain Robert Ford, qui a quitté Damas depuis octobre 2011″, ont-elles conclu.

    Source: Journaux, traduit par: moqawama.org

    16 Vues | 21-07-2012 | 11-55 m

  9. zéphir dit :

    Pourquoi parlez vous dans votre article d’insurrection. Un tel mot sert la propagande anglo-saxonne car il laisse entendre que ce sont des membres du peuple syrien qui conduisent cette bataille si s’en est une. Alors qu’en réalité 99,9% des effectifs de cette pseudo rebellion proviennent de ^pays divers.

  10. Cécilia dit :

    Liban

    Adnan Mansour, le ministre des Affaires Étrangères dit à propos de la Syrie et de son armée :

    « Il ne faut pas voir dans l’attentat de Damas contre le Bâtiment de la sécurité nationale comme signe de la fin ou de d’une paralysie. Cet attentat ne permet pas de désactiver la capacité du système syrien car l’armée syrienne n’est pas une petite armée, c’est une armée avec des grandes qualités et elle est bien équipée depuis des décennies ».

    Il explique que « la Syrie, en dépit de tous les incidents, est un pays fortement organisé par son système et ses institutions fortes et cohérentes. La Syrie ne se pose pas sur des personne mais sur ces mêmes institutions d’où sa capacité d’encaisser le choc et de se maintenir comme nous l’avons vu après l’attentat ».

    http://www.arabi-press.com/?page=article&id=43242

  11. Ibrahim dit :

    Islamiquement parlant, ces mercenaires sont en total contradiction avec les préceptes de cette religion : http://youtu.be/9_GpK51EAHY
    L’un des objectifs des atlanto-sionistes est de diaboliser à l’extrême l’Islam en finançant et armant les factions djihadistes bricolés composés essentiellement de repris de justice et de jeunes gens lobotomisés.
    D’ailleurs, le Sheikh Abou Arafa est l’une des bêtes noires de ces pourritures.

  12. hakim dit :

    la chaine Syria tv actuelment disponible sur nilsat et arabsat n’est plus la bonne, c’est une chaine monté de toute piece par les occidentaux

    sana:Le ministère de l’information a mis en garde contre l’existence d’une chaine satellitaire portant le sigle de la satellitaire syrienne et diffusant actuellement des chants patriotiques en prélude à un traquenard médiatique qu’on a déjà dénoncé auparavant et ça pourrait qu’elle commencera sa diffusion au moment de la disparition du bouquet de nos chaines à tout moment.

    Le ministère a aussi indiqué que pour poursuivre la diffusion de « nos » chaines, il faut s’assurer de l’authenticité des programmes et des présentateurs syriens, car cette fausse chaine ou autre n’ayant aucune relation avec notre presse nationale est considéré comme une piraterie médiatique démasquée.
    http://208.43.232.81/fra/51/2012/07/21/432580.htm

    la guerre mediatique est en route, de plus un correspondant de cette telé a été capturé hier

  13. Loubnan dit :

    Les dirigeants occidentaux font successivement des erreurs d’analyses et de jugements. Il y a un total et incroyable déni de réalité de la part des dirigeants occidentaux concernant les évènements en Syrie. Le problème avec eux, est qu’ils ne reconnaissent jamais leurs erreurs. Ils préfèrent poursuivre dans ce faux récit, ce mensonge syrien que répètent, de manière absurde, l’ensemble des « médias » français aux ordres.

    http://www.dedefensa.org/article-un_serpent_de_mer_type-nie_quelque_part_entre_la_cia_et_bho_21_07_2012.html

  14. BWANE dit :

    Destruction par l’armée arabe syrienne de deux chars (et de leurs occupants) volés deux jours auparavant et que les terroristes viennent de commencer à bombarder avec soi-disant des positions de l’armée. Cela se passe à Rastan, ville fantôme vidée de ses habitants par les terroristes, devenue un repaire de ces criminels.
    http://www.youtube.com/watch?v=8CuxzvIWiDM&feature=plcp

  15. Cécilia dit :

    Comment les terroristes prennent plaisir à tirer sur un simple civil sorti en courant devant eux pour se protéger derrière un véhicule militaire de l’armée syrienne ?

    - Tire sur lui, il faut le tuer ! Allah O Akbar !
    - Il faut l’achever !
    - Tue-le, Ammar !

    http://www.youtube.com/watch?v=Sli6mTqy1gs&feature=youtu.be

  16. Cécilia dit :

    Midan / Damas /

    Un reportage original de la chaine syrienne al-Ikhbaryah sur les dernières heures du nettoyage du Midan.

    C’est Yara Abbas, la journaliste de cette chaine qui a accompagné les soldats syriens pendants les dernières heures de leur travail dans le quartier, notamment dans le sous-quartier de Bawabet al-Midan en enfilant son gilet par balle.

    - des tires, Yara derrière une voiture, on l’appelle « Yara, viens ici ! »
    - les terroristes ont creusé un grand trou, début d’un tunnel.
    - des sacs de sables installés par les terroristes pour attaquer les soldats laissant à découvert le côté sud de la ville.
    - deux cadavres appartenant à des tireurs sur le toit de la mosquée.
    - d’autres cadavres des terroristes sans papiers, le soldat dit penser qu’il s’agit probablement des terroristes arabes. En effet, ce n’est pas vraiment le type syrien.
    - des armes et des uniformes militaires saisies.
    - à l’intérieur, un soldat dit que les terroristes ont commencé à creuser ici.

    A la fin, des habitants qui arrivent, les soldats qui chantent ; Nous sommes tes hommes, Sourya ! Sourya Allah Hamiha ! et une femme chante une chanson traditionnelle pour la Syrie, son armée et son leadeur.

    https://www.youtube.com/watch?v=oGJgwA6I2OI

  17. Depositaire dit :

    Honnêtement, est-il encore utile d’ajouter quelque chose à tout ce qui s’est dit, tant dans les articles que dans les commentaires ?
    Mais peut-être, il sera quand même un peu utile de rappeler certaines évidences : Tout d’abord, le fait que les occidentaux, US en tête, se sont totalement discrédités, n’est plus à démontrer tellement l’évidence est là.

    Il est assez ahurissant que le pays qui a le plus contribué au désordre global, aux guerres de toutes sortes, qui le premier a utilisé la bombe atomique, et juste pour en voir l’effet en mode réel plutôt que pour faire capituler le Japon, qui avait déjà capitulé mais dont le gouvernement US, qui voulait expérimenter cette bombe, a soigneusement dissimulé cette info, donc ce pays qui se voit comme « le champion » de la démocratie dans le monde et de la liberté, agit exactement à l’inverse.

    Cela s’appelle très exactement de la subversion ! Il est notoire de remarquer que toutes les interventions militaires, directes ou indirectes, sont précédées d’une campagne médiatique phénoménale pour diaboliser celui ou ceux que l’on veut éliminer. Le modus operandi est toujours le même. Il suffit de regarder un peu dans le passé : La yougoslavie : diabolisation de Milosevic, l’Iraq, diabolisation de Saddam Hussein, la Côte d’ivoire, diabolisation de Laurent Bagbo, la Libye, diabolisation de Kadhdhafi, et aujourd’hui, on fait la même chose avec la Syrie et Bachar el Assad, et demain ce sera l’Iran, puis la Chine et enfin la Russie.

    Tout cela n’est que subversion en vue de piller les richesses du sous sol de ces pays et d’instaurer une domination mondiale hégémonique.

    Discuter sur le fait que Bachar doit discuter avec l’opposition pour faire une transition démocratique du pouvoir, est un non sens. Pourquoi devrait-il partir ? Il y a des élections qui se font à dates régulières afin d’élire des députés et un président pour le pays. Il suffit que le peuple vote pour un adversaire de Bachar el Assad pour qu’il se retire. C’est extrêmement simple. Si vraiment c’était ça le problème, il serait vite règlé.

    Mais comment peut-on, ne serait-ce qu’une seconde, soutenir que c’est en finançant, armant et entrainant des mercenaires fanatiques pour semer le chaos dans le pays, que c’est ainsi que l’on va obtenir une transition démocratique ? C’est tellement absurde, qu’il est vraiment surprenant que beaucoup de gens croient encore les responsables politiques occidentaux lorsqu’ils affirment cela.

    Sur un plan strictement militaire, les mercenaires del’ASL et autres fanatiques, n’ont aucune chance de l’emporter face à l’armée syrienne. Le seul danger est une attaque de l’Otan sans mandat de l’Onu avec, éventuellement, l’aide d’israël. Mais il ne faut pas oublier que s’ils s’en prennent à l’Iran après, que la Chine a clairement affirmé qu’elle considérerait ce type d’attaque comme une attaque contre elle et qu’elle riposterait. Ce qui amènerait directement à une troisième guerre mondiale.

    Aujourd’hui, il est impossible de dire comment la situation va évoluer en Syrie. Les occidentaux, plus précisément, l’oligarchie subversive mondiale, ne veut pas lacher prise. Cette espèce d’avidité , de cupidité maladive et compulsive, ce désir obsessionnel de domination du monde peut amener le chaos sur toute la Terre.

    Mais je ne voudrais pas terminer sur une note pessimiste. Tout cela a été prédit, au moins dans les grandes lignes, par les prophéties des grandes traditions spirituelles de l’humanité. Au final, la paix et la sagesse triompheront et cette oligarchie finira dans les poubelles de l’histoire de l’humanité d’où elle ne devrait jamis être sortie.

  18. [...] Fuente http://www.infosyrie.fr/actualite/21-juilllet/ Share this:StumbleUponDiggRedditLike this:LikeBe the first to like this. [...]