• Actualité
  •  

Juste après les représentants les plus autorisés de sa diplomatie, c'est Vladimir Poutine lui-même, par la voix de son porte-parole, qui a signifié à ses "partenaires" occidentaux, et en premier lieu à François Hollande, que la Russie ne modifierait pas sa position sur la Syrie et qu'en conséquence toute tentative d'exercer des pressions sur Moscou était inopportune. Une grosse pierre officielle dans le jardin de l'Élysée, visité demain par Poutine, après les déclarations télévisées du nouveau président français sur la [...]



À la veille de sa visite, Poutine envoie un nouveau message à Hollande

Par Guy Delorme,



François Hollande, le 29 mai sur France 2, pensait encore (pour quelque heures) que Poutine allait s'incliner devant son autorité morale. Et aujourd'hui, il passe pour presqu'aussi imprudent et nerveux que Sarkozy ! Maudite Syrie !

Juste après les représentants les plus autorisés de sa diplomatie, c’est Vladimir Poutine lui-même, par la voix de son porte-parole, qui a signifié à ses « partenaires » occidentaux, et en premier lieu à François Hollande, que la Russie ne modifierait pas sa position sur la Syrie et qu’en conséquence toute tentative d’exercer des pressions sur Moscou était inopportune. Une grosse pierre officielle dans le jardin de l’Élysée, visité demain par Poutine, après les déclarations télévisées du nouveau président français sur la possibilité d’une intervention militaire franco-otanesque en Syrie. Il faut noter que Hollande reprenait presqu’au vol une suggestion-injonction de Bernard Henri Lévy.

La Syrie a offert à Hollande ses premiers faux-pas

Implicitement, le président de la République s’est fait reprendre aussi par ses partenaires allemands : le ministère des Affaires étrangères allemand a déclaré, dès mercredi soir, qu’il n’y avait aucune raison de « spéculer sur des options militaires au sujet de la situation militaire en Syrie ». Peut-être Bonn a-t-elle voulu « toiser » la nouvelle administration française, d’une couleur politique  en principe différente (pas sur la politique étrangère en tous cas) de celle de l’équipe Merkel…

Bref, la crise syrienne vaut à François Hollande son premier vrai faux-pas. Le Président a sûrement voulu, comme nous l’avons écrit – et comme l’a dit aussi le 30 mai  le spécialiste Fabrice Ballanche dans le journal 20 Minutes – prendre une « posture » politico-morale sans risque. Mais il n’avait pas prévu visiblement les réactions aussi rapides et négatives que celles de la Russie et de l’Allemagne. Le ton va-t-en guerre de Hollande lui a même valu quelques critiques de la part de sa nouvelle oppositioon de droite.

Bref Hollande va vraiment devoir en rabattre face à Poutine vendredi à Paris. On peut prévoir que côté français, on se fendra de déclarations regrettant l’intransigeance russe – et encore pas trop fort, histoire de ne pas compromettre l’avenir. On peut d’ailleurs ajouter au petit passif diplomatique syrien de Hollande la vraie-fausse expulsion de l’ambassadeur Lamia Chakkour, qui peut rester à Paris du fait de ses fonctions diplomatiques à l’UNESCO – ce que vient de confirmer, avec sans doute mauvaise grâce, l’inamovible porte-parole du Quai d’Orsay Bernard Valéro. Mais Hollande et la France n’ont pas le monopole de ces petits cafouillages : la Belgique a elle aussi voulu « sortir » l’ambassadeur de Damas à Bruxelles, qui va pouvoir y rester néanmoins en tant que représentant syrien auprès de l’Union européenne : car, figurez-vous, les 27 ne sont pas tous d’accord pour ce nettoyage diplomatique par le vide.

On a appris que le Japon s’était joint au choeur des expulseurs, marquant ainsi son ancrage au navire-amiral américain. Mais aussi que le gouvernement syrien avait de son côté déclaré persona non grata la chargée d’affaires des Pays-Bas. Il semble que l’intéressée ait « devancé l’appel » en quittant le pays. Elle suivait ainsi, avec presque quatre mois de décalage, l’ambassadeur néerlandais rappelé à Amsterdam pour cause d’indignation vertueuse du gouvernement hollandais, point si sensible au moment du pilonnage de Gaza.

 

Lamia Chakkour devra peut-être faire suivre son courrier à une autre adresse que la rue Vaneau, mais elle demeure notre concitoyenne honoraire...



Vous pouvez suivre les réponses à cet articles avec le flux RSS.
Les commentaires sont fermés.

78 commentaires à “À la veille de sa visite, Poutine envoie un nouveau message à Hollande”

  1. sowhat dit :

    cher Guy je relève dans votre article – du reste très bon comme d’habitude – le paragraphe suivant :

    « Mais aussi que le gouvernement syrien avait de son côté déclaré persona non grata la chargée d’affaires des Pays-Bas. Il semble que l’intéressée ait « devancé l’appel » en quittant le pays. »

    ce genre de décision n’est pas dans le style de comportement des autorités syriennes à l’égard des diplomates étrangers. Je crois savoir que la Syrie n’a jamais expulsé un ambassadeur étranger par le passé préférant que le retrait des ambassadeurs reste à l’initiative des pays concernés. Ainsi ce n’est pas la Syrie qui a exigé le départ des ambassadeurs Ford et Chevallier. Il y a une rumeur qui fait état de l’implication d’observateurs de la mission Annan dans l’exfiltration de la région de Homs vers le Liban d’au moins un barbouze étranger qui opérait aux cotés des bandes armées et que ces observateurs sont liés plus au moins à la chargée d’affaires néérlandaise laquelle a d’ailleurs filé à l’anglaise sans attendre la décision syrienne. Mais c’est peut-être juste une rumeur …

    • Souriya ya habibati dit :

      Oui Sowhat, il y a eu une histoire qui a amusé les internautes débuts Mai.. Deux voitures UN avec deux observateurs dans chacune d’elle.. Les deux voitures sont entrées dans un antre de bandes armées…A leur sortie, certains des observateurs « locaux » remarquèrent la présence d’un cinquième individu… Vous pensez bien que le nécessaire fut fait.. pour lui délivrer un permis de séjour.. sur le territoire syrien…

      Souriya Allah hamiha

  2. Marie-Christine dit :

    Comique : à rire et à pleurer (en tout cas pour notre pays).
    Dis, BHL, ça se présente mal. As-tu d’autres coups spectaculaires à sortir de ton chapeau…?

    • lafleuriel dit :

      Mercredi soi à l’émission « Ce soir ou Jamais de Fréderic Tadei, celui ci a reçu BHL et l’a félicité pour son film « Mission à Tobrouk ». Enfin il l’a félicité pour s’être mis en vedette dans ce film;.Bon passons en vitesse sur la performance de ce BHL pour se mettre en vedette; c’était même à voir ce personnage en veste noire et chemise blanche comme à Bengazi ou à Tripoli et qui racontait que tout avait été fait en Libye par lui et sous ses conseils. …mais il y a eu une précision qui a attiré mon attention. Tadei a fait remarquer à BHL qu’il n’avait pas hésiter à aller raconter que des enfants avaient été tués par Khadafi ou ses sbires et avait inventé la fable pour pousser la France hésitante à se lancer dans la guerre avec l’Otan. BHL très à l’aise a reconnu que pour lui  » ce mensonge et cette manipulation était tout à fait nécessaire et que ce genre d’affabulation était tout à fait normal..bref ! »…En ce qui concerne actuellement Houla, il semble bien que BHL sans peut être directement avec ces groupes armés ASL ou autres est de ceux qui les inspirent en Syrie, peut être même que les Libyens qui se sont infiltrés en Syrie ou sont juste derrière la frontière turco syrienne donnent les consignes et répercutent les manoeuvres mises en pratiques sur le terrain libyen. Ce BHL est si odieux, si manipulateur et si méprisant que même il assurait qu’il s’était joué du minable Sa … Sarkozy

    • Ibrahim dit :

      Selon la propagande syrienne, il aurait séjourné à Homs. Le régime syrien fait vraiment pitié !

      • kegan dit :

        Abruti!

        • Ibn Salem dit :

          As salam alaykoum,
          Que la paix soit sur ceux qui suivent la guidée.
          Ensuite,

          Essai avec une phrase.

          • Akyliss dit :

            Salam Ibn Salem,
            tu devrais donner tes conseils aussi au bon musulmans syrien qui n’ont que l’insulte à la bouche quand il s’agit de parler des représentants syrien ou de ceux qui ne sont pas d’accord avec eux…

            il y en a même eu un qui ne c’est pas embeté de dire des insultes en étant dans une mosquée et le jour de la priere du vendredi en plus …

      • sowhat dit :

        « Selon la propagande syrienne, il aurait séjourné à Homs »

        avez-vous des éléments là-dessus ? un article ? un lien ?

  3. claudia dit :

    Entendu sur Russia Today hier soir:

    Washington met en garde Damas à l’effet que si les violences se poursuivaient, l’OTAN se réserve le droit d’agir et ce, sans le consentement du Conseil de Sécurité, même si cela viole le droit international.

    Voilà, cela ne peut pas être aussi clair comme message. Avec un tel avis, nous pouvons être assurés que les violences se poursuivront puisque c’est le souhait le plus chef de l’opposition.

  4. Mohamed Ouadi dit :

    Eh ben ! Hollande n’a pas attendu les 100 jours pour réaliser des prouesses de politique étrangère ! C’est un recordman !?

  5. Jean-Paul Devedeux Ce 30 mai 2012
    3, rue Théodore de Bèze
    21000 Dijon

    A Monsieur François Hollande
    Président de la République française

    Monsieur le Président,

    Mon nom, bien sûr, ne vous dira rien, pas plus que mon histoire ou encore ma fonction. Je suis prêtre à Dijon et, comme tout citoyen en tentative de responsabilité, essaie de suivre, à défaut de comprendre, la souvent tragique et douloureuse actualité, notamment internationale.

    M’est avis que je transgresse quelque peu la loi émanant de nos Ecritures, à savoir : « Que le soleil ne se couche pas sur votre colère. » Mais tout de même…

    Si je m’accorde la liberté de vous écrire, c’est pour vous dire à tout le moins ma déception. Nous attendions « l’esprit saint » et, une fois de plus, c’est « l’église qui est venue… » J’entends l’église républicaine, civile, laïque. Distante, sentencieuse, asphyxiante, partisane. Anachronique décalque de celle, cléricale, que nous avons connue et dont nous avons souffert.

    Je voudrais vous parler d’un pays qui m’est cher pour le connaître depuis 30 ans et y avoir passé un certain nombre d’années, à savoir la Syrie. Force est de reconnaître que vous nous promettiez le changement, or l’une de vos premières décisions, l’une des premières de vos paroles indiquent que, non seulement vous ne vous démarquez pas du gouvernement autiste dont vous réclamiez la chute à cor et à cri, mais que vous oeuvrez pour le dépassez en zèle.

    Je n’ai aucune sympathie particulière pour Bachar el Assad, mais il reste vrai que je reste profondément écoeuré par la malhonnêteté, l’incompétence, à moins que ce ne soit, plus sûrement, la volonté d’intoxication de quasiment tous les médias hexagonaux qui, chaque jour, nous rebattent les oreilles jusqu’au comique avec les mêmes poncifs manifestement monolithiques, partiaux, copiés-collés.

    Profondément écoeuré par l’encombrant, le messianique monsieur Lévy qui, ce soir encore à la télévision, se livrait dans un décor versaillais, ni plus ni moins qu’à une obscène incitation à la violence, pour ne pas dire au meurtre. Je crois pouvoir vous assurer, que même s’il prend plaisir à s’afficher avec des opposants d’opérette, il n’est pas plus apprécié par la majorité des Syriens que ne l’était le ministre des Affaires étrangères du précédent gouvernement à qui j’ai eu l’occasion, il y a peu, de faire part de la même indignation.

    Vous répétez à l’envi que vous êtes le « Président d’un grand pays », or…

    Permettez-moi de vous dire combien je suis stupéfait par votre langage approximatif : qu’est-ce que « la Syrie » !!! Le bon peuple, en majeure partie fidèle à son Président, fier de lui… que cela plaise ou non à l’indéboulonnable conformisme occidental… le gouvernement, l’armée, les terroristes infiltrés ? A parler trop et trop vite, on nul n’échappe à l’amateurisme.

    Permettez-moi de vous demander quelle connaissance vous avez des Arabes, de la Syrie, de ce qu’il s’y passe réellement, de ce que souhaitent en matière de régime beaucoup de gens qui y vivent, notamment les étudiants, sans parler des minorités. Savez-vous pourquoi ils tiennent à leur président ? Avez-vous parlé avec lui des problèmes auxquels il était affronté ? Pensez-vous vraiment qu’il éprouve quelque jouissance que ce soit à « massacrer son peuple ? »

    Permettez-moi de vous demander pourquoi ces anathèmes, ces menaces, toujours proférés derrière des micros ou devant des caméras ? Comme si notre « grand pays » était à ce point invalide de la rencontre, du dialogue d’homme à homme, de la cordialité sans recherche de réciprocité ? Est-ce là l’image que vous voulez donner aux jeunes, l’une de vos priorités à ce que j’ai cru comprendre, d’une France responsable, engagée dans la construction audacieuse, prophétique d’un millénaire dont tellement d’indices nous portent à croire qu’il est mort-né… par cupidité, prédation, soumission, couardise, absence d’idéal digne de ce nom.

    Permettez-moi de vous demander ce que notre « grand pays » peut gagner à la pratique, toujours bilatéralement avilissante, de l’humiliation infligée notamment à Madame Lamia Chakkour. Le mot « expulsion » peut-il apparaître autrement que l’étiquette de la honte apposée sur le peuple syrien comme sur les Français ? Imaginez-vous seulement à quel point, et de façon tout à fait paradoxale, un simulacre de démocratie pourrait apprendre d’une dictature !

    Monsieur le Président, une dernière chose. Croyez-vous ou feignez-vous de croire que toutes ces sanctions et autres rétorsions contre « le régime d’Assad » affectent vraiment ledit régime. Il n’y a que notre omniprésent « philosophe » du ressentiment militant et des viles suggestions qui puisse le croire et le professer ! Vous vous apitoyez, et comment ne le ferait-on pas, sur les enfants martyrs d’un pays que d’innommables intérêts ont mis à feu et à sang… or, hélas, par impuissance ou par dépit, vous êtes en train de saigner à blanc tout un peuple, parfaitement adulte, que vous prétendez défendre, conscientiser, libérer… malgré lui. Comment croire à des professions de foi qui se veulent humanitaires si elles n’ont pas tout à la fois pour visée et application un champ homogène ?

    Mille pièges, mille fatales amitiés, mille intérêts fallacieux, mille facilités, mille séductions vous sont en embuscade. Nous voulons vous croire capable de les voir, de les stigmatiser, de les contourner pour contribuer à faire avec tous ce que vous ambitionnez pour la France, unir, réunir, faire œuvre de cosmique communion. D’aucuns appelaient cela la « Civilisation de l’amour. »

    Nous n’en attendons pas moins du « Président d’un grand pays. »

    Veuillez agréer, Monsieur le Président, l’expression de tous mes vœux et de mon profond respect.

    Jean-Paul Devedeux

    • joseph cotton dit :

      Francois Hollande est juif par sa mère, il écouterait plus volontiers les conseils d’un rabbin que ceux d’un prêtre catholique.

    • Clément dit :

      Merci pour votre bellet lettre. Je trouve que vous avez beaucoup de courage de témoigner ainsi à visage découvert de la vérité. Parce que vous êtes un Français et un homme de religion, votre témoignage est d’autant plus précieux et utile. Les Français se rendent complices de grandes injustices en ne réagissant pas contre les actions aggressives que leur représentants politiques mènent en leurs noms à l’extérieur de nos frontières et contre le climat de haine médiatique qu’ils entretiennet selon l’intérêt de leur agenda du jour.
      Hélas! Pour réagir face aux sophismes révolutionnaires et à la propagande manichéenne de la politique étrangère, encore faudrait-il que nous ne la subissions pas nous mêmes quand il s’agit de parler de notre propre histoire. De la Seconde Guerre Mondiale, du Maréchal Pétain et allant jusqu’à la Révolution française, le même genre de réthorique est employé à l’intérieur de nos frontières pour mystifier le récit historique et conditionner les mentalités. La République française garde en héritage les marques de son passé révolutionnaire et de cet universalisme dénaturé, echtoplasmique et mortifère, qui mena la France aux massacres de la guerre civile et à la ruine sous la conduite des Jacobins, précurseurs des mercenaires salafistes d’aujourd’hui.

  6. Djazaïri dit :

    Il est rigolo Fr Hollande. A la télé il adit: « je vais dire à Poutine ».
    Non, mais…
    C’est Poutine qui va dicter la marche à suivre à F Hollande.
    Faut pas charrier…
    La France? Combien de divisions?

  7. Souriya ya habibati dit :

    Oui, je voulais savoir.. il n’y a pas eu de demande express pour planter quelques poupées russes dans les jardins de l’Elysée… le temps que la visite présidentielle prenne fin?!

    Allah est Grand.

  8. joska dit :

    La Russie joue de son monopole régional qui va nuire à l’état sioniste avec son soutien à la Syrie!… Un point c’est tout: « NIET » pas d’intervention sur la Sainte Syrie! Voyez-vous la compagnie aérienne syrienne avait, en 2011 prévu deux vols par semaine, Marseille/Damas mais les évènements ont eu raison et l’annulation ne s’est attendre, cela faisait plusieurs années que je partais de Marseille, et des enquêteurs, dans les salles d’embarquement, nous questionnaient et nous demandaient que si la compagnie n’assurait plus ses rotations, penserions faire appel à Air France? Tout était prévu d’avance, et leur attitude était bien préparée!Par contre, on ne venait pas enquêter chez les passagers prenant une autre compagnie pour une autre destination, et je me suis permis de poser la question aux enquêtrices qui n’ont eu comme réponse « l’enquête concerne uniquement cette destination », n’est-ce-pas de la discrémination?
    Merci à la Russie, à la Chine et aux BRICS de soutenir le peuple syrien et son gouvernement légitime, quoiqu’en disent les traitres et les vrais ennemis de la Syrie!

  9. Souriya ya habibati dit :

    J’aime bien « l’indignation vertueuse ».. Vous avez toujours la main heureuse en métaphores bien ciselées, mon cher Guy.

    Souriya Allah hamiha

  10. Jacques Borde dit :

    la bourde hollandienne est d’autant plus « kolossale » que la sortie du chef de la diplo tudesque (pour tacler Paris)est une posture assez peu courante. d’ordinaire paris et berlin se filent des coups de piedsdans les tibias sur d’autre sujets (plus intra-européens, disons)! dommage de débuter sa carrière internationale avec un tel boulet!…

    • sowhat dit :

      La prochaine conférence des amis de la Syrie qui doit se tenir à Paris va tourner au fiasco monumental et le pouvoir français va se couvrir de ridicule. La stature de Hollande en sortira nettement amoindrie.

      non seulement auprès de ses concitoyens et de ceux qui l’ont élu mais surtout à l’étranger et plus d’un chuteront de leur piedestal. La nouvelle administration française fait preuve du même déni de réalité et du même amateurisme que la précédente .

      Mais à ce stade ce n’est plus ce qu’on peut qualifier d’amateurisme, c’est de l’imbécilité. Si j’étais Hollande je reporterais cette conférence sine die.

  11. Harmonie dit :

    Le ton va-t’en guerre de Mr Hollande ? Lui aurait valu des critiques de la part de la droite ? Cette même droite qui avait elle-même envisagé l’option militaire pour sortir du conflit qui perdure depuis 14 mois, et qui a tué 13.000 personnes ? La droite se contente de critiquer tous azimuts, de façon grotesque parfois, et tente de destabiliser le Président Hollande, quoi qu’il fasse. Nous avons eu un échantillon assez impressionnant de leurs mensonges, pendant la campagne (qui persiste pour les législatives). Allons, ne me dites pas que vous vous laissez influencer par la droite ou BHL ! D’ailleurs, j’ai cru comprendre que vous n’aimiez pas BHL. Je dirais que je ne le connais pas assez pour me le permettre, mais ce que je sais, c’est que Mr Poutine apprécie sans doute fortement cette position qui lui permet de se donner de l’importance. Ce qu’il oublie de dire, c’est qu’il persiste dans ses ventes d’armes (encore un arrivage par mer samedi, vérifiez vous mêmes si vous doutez de mes propos) et qu’il protège ses intérêts personnels (notamment sa base militaire, navale je crois, en Syrie)… Une proposition a été faite par une ONG (ces organisations humanitaires que vous n’aimez pas… ou dont vous vous méfiez) : déployer des milliers d’observateurs de l’ONU de sorte que les bomardements cessent… (ce qui permettrait d’éviter de ramper devant Mr Poutine, qui se donne bien trop d’importance : de surcroit, il ironise… ironiser, dans une telle situation, se pavaner, est particulièrement médiocre. Il est par ailleurs contesté par son peuple… et les élections furent un brin traficotées). Ce qu’il faut comprendre, c’est qu’il est très traumatisant, pour tous d’ailleurs, de voir persister une telle violence, on se sent impuissant, tous autant qu’on est. Les médecins qui sont intervenus de façon clandestine ont tous fait le même constat : des conditions sanitaires déplorables, le manque de matériel chirurgical, ou médical de base (anesthésiants, poches de sang, ils n’ont rien !) des afflux de blessés, la peur de l’incarcération, etc… combien de temps encore ?

    • sowhat dit :

      « Les médecins qui sont intervenus de façon clandestine ont tous fait le même constat : des conditions sanitaires déplorables, le manque de matériel chirurgical, ou médical de base  »

      un tissu de mensonges dans le style Syrienne Libre et le reste à l’avenant.

      Partout dans le pays sauf dans les zones sous contrôle de la vermine terroriste, les hôpitaux et les services publics de santé fonctionnent parfaitement et ne manquent de rien. Raison pour laquelle – comme du reste vous ne l’ignorez pas fausse harmonie – vos camarades de la vermine s’en prennent avec autant d’acharnement aux hôpitaux et au personnel médical en assassinant lâchement les medecins, les infirmières et jusqu’aux ambulanciers qui y sont affectés, parmi d’autres cibles relevant des services publics comme par exemple le personnel enseignant, autre grande victime de leurs forfaits sanglants.

      • Harmonie dit :

        @ Sowhat : je n’ai pas de « camarades » en syrie. Les seuls qui m’intéressent, ce sont les civils qui ont demandé de l’aide. Comme d’autres, je déplore le manque d’intervention dès le début de la révolte, qui fut immédiatement réprimée dans le sang. Il est aisé de dire : « dans les zones controlées par le régime, tout se passe bien »… alors que les médias n’y ont pas accès ! C’est sur… On ne pourra jamais vérifier vos dires. Tout ce qui sort de la Syrie, comme document, est forcément clandestin. C’est Assad qui a choisi de museler tout le monde, et non l’inverse.

        • Maroquino dit :

          Dit nous sur quelle planète tu étais durant ces 50 dernières années?? n’attend pas qu’on te donne l’info, cherche là au lieu de jacter des imbécilités à tout bout de champs, tu as un cerveau, traite l’info, pèse le pour et le contre. Si tu arrives toujours à la même conclusion ne t’en fait pas, c’est juste que tu es con.

          • Harmonie dit :

            @ Maroquino : si j’en juge par votre facilité à jeter des insultes à la face des autres (planqué derrière un ordi), ça me donne déjà un excellent indicateur du niveau intellectuel de ceux qui soutiennent ce régime !

          • Maroquino dit :

            Sachez cher Harmonie que je serais enchanté de pouvoir discuter de vive voix avec vous si cela vous enchante, ceci dit les personnes comme vous ne veulent rien écouté a part tf1, lefigaro etc Quand à mon niveau intéllectuel il semble assez élevé du moins pour différencier le vrai du faux, la propagande et la réalité contrairement à vous. Et NON je ne suis pas « planqué derrière un ordi » je suis juste chez moi devant mon pc et comme je vous l’ai déjà dit si vous tenez temps à me rencontrer je n’y verrais aucun inconvénients.

          • Maroquino dit :

            Au fait, je soutiens le peuple syriens et non Assad.

        • sowhat dit :

          tissu de mensonges comme d’habitude mais je vais retenir le dernier

          « C’est Assad qui a choisi de museler tout le monde, et non l’inverse »

          - comment se fait-il alors que les télés étrangères telles que Al-Jazirah BBC France24 etc… peuvent être captées sans restriction en Syrie alors qu’ils auraient pu très faciement les brouiller
          - comment se fait-il que ni les télécommunications internationales ni le réseau internet ne sont coupés ?
          - comment se fait-l que le pouvoir autorise de nombreux blogs à dénoncer la corruption
          - comment se fait-l que la presse étrangère puisse être diffusée sur le sol syrien sans la moindre censure
          - comment se fait-il que les autorités aient appelé à voter pour une nouvelle constitution instituant le multi-partisme et que celle-ci a été massivement adoptée et que personne en occident (et pour cause) n’a osé contesté la partipation ni le résultat
          - comment se fait-il que des éléctions législatives aient peu être tenues dans la foulée
          - enfin comment se fait-il qu’il n’y ait aucune défection significative dans l’appareil d’état depuis 15 mois

          et puis quand on veut museler la population la première chose qu’on fait est de lui interdire l’accès à l’information c’est que font les dictatures … et de manière plus subtile les démocraties occidentales avec leurs médis formatés. Or toute la vérité est exposée aux yeux des syriens rien ne leur est celé pas même la corruption. Et il y a des millions de syriens qui sont avec le président Assad ET pour les réformes, des millions qui prennent au sérieux l’engagement du président dans cette voie et qui ne font aucunément confiance aux soi-disant opposants stipendiés par les puissances coloniales. Que cela vous plaise ou non.

          • Candide dit :

            - comment se fait-il alors que les télés étrangères telles que Al-Jazirah BBC France24 etc… peuvent être captées sans restriction en Syrie alors qu’ils auraient pu très faciement les brouiller
            – comment se fait-il que ni les télécommunications internationales ni le réseau internet ne sont coupés ?
            – comment se fait-l que le pouvoir autorise de nombreux blogs à dénoncer la corruption
            – comment se fait-l que la presse étrangère puisse être diffusée sur le sol syrien sans la moindre censure
            – comment se fait-il que les autorités aient appelé à voter pour une nouvelle constitution instituant le multi-partisme et que celle-ci a été massivement adoptée et que personne en occident (et pour cause) n’a osé contesté la partipation ni le résultat
            – comment se fait-il que des éléctions législatives aient peu être tenues dans la foulée
            – enfin comment se fait-il qu’il n’y ait aucune défection significative dans l’appareil d’état depuis 15 mois

            Tu as des preuves de tout ça?

          • Louis Denghien dit :

            Pour les élections législatives, il semble que quelque chose dans ce genre se soit produit vers le 7 mai dernier, mais nous continuons d’enquêter pour vous fournir un « faisceau de preuves concordantes ». En échange si vous pouviez nous apporter des preuves des « manifestations monstre » de l’opposition, nous vous en serions extrêmement reconnaissants. Non, sérieux Candide !

            L.D. & Infosyrie

          • sowhat dit :

            ce sont des faits que toute personne capable de lire peut vérifier pour peu qu’elle s’en donne la peine.

            ce sont aussi des faits constatés par un certain nombre de journalistes sur place qui font leur travail de journalistes

            ALORS IGNACE ET MAINTENANT ?

    • Loubnan dit :

      Arrêtez avec Poutine. Cet homme a sauvé la Russie des oligarques mafieux qui vivent en Grand Bretagne ou en Israël. Il n’est pas contesté par son peuple. Depuis des mois, il y a des rassemblements. Le plus grand rassemblement anti-Poutine a réuni 40000 russes. C’était le premier rassemblement et de nombreux russes curieux ont assisté à ce rassemblement. Il y a eu un seul rassemblement pro-Poutine et ce dernier a rassemblé 120000 russes. J’ai moi même plusieurs amis russes, 1 ami bulgare, 1 ami albanais et lorsque je parle de politique avec eux, ils ne jurent que par Vladimir Poutine. Cet homme est aimé en Russie. Bien évidemment, comme dans tous les pays, il y a des russes qui ne l’aiment. Je suis allé en Russie 1 semaine avec un ami français il y a 5 ans et lorsqu’on demande aux russes ce qu’ils pensent de Poutine, je peux vous dire que la réponse est toujours un avis positif. D’ailleurs, en 2008, Dimitri Medvedev a gagné l’élection présidentielle que parce que Vladimir Poutine l’a présenté comme un fidèle de la politique pro-russe. D’ailleurs regardez, ceux qui organisent les rassemblement anti Poutine sont les mêmes depuis plusieurs mois (des anciens hommes politiques de l’époque Gorbatchev/Eltsine et quelques jeunes communistes). Je rappelle que Gorbatchev est l’un des hommes les plus haï en Russie. Les dernières manifestations sont concentrées à Moscou et les manifestants ne dépassent que très rarement les 1000 ou 2000 personnes. Je tiens à rappeler que Moscou comptent plusieurs millions de russes.

      Ensuite, ce BHL est une pourriture de la pire espèce. Cet homme n’arrive même pas à vendre ses livres. Son film sur la guerre en Libye est un bide monumental (pas étonnant, les français ne voulaient pas de guerre contre la Libye et ce BHL est connu que parce qu’il se donne l’importance qu’il ne mérite pas et surtout qu’il n’a pas au sein des français).

      Pour la vente d’armes de la Russie. Il s’agit d’armes défensifs. En effet, les russes ont installé en Syrie un système de défense anti-aérien afin de prévenir une énième action illégale et colonialiste de l’axe US/OTAN. On a l’habitude avec les états-unis et l’OTAN de guerres impérialistes et criminelles. Au fait, l’OTAN a bombardé un village Afghan la semaine dernière. Toute une famille a été décimée sous les bombes démocratiques des occidentaux. 6 enfants ont été carbonisés. Que pensez vous de ce énième (et certainement pas le dernier) crime de guerre des occidentaux. C’est étrange, je n’ai pas entendu de condamnation de la part de la communauté internationale sur ce génocide d’enfants afghans. Je ne vous parle même pas des milliers de libyens carbonisés sous les bombes enrichies à l’uranium appauvri sorti des usines de Dassault (alias Serge Bloch, propriétaire et actionnaire du journal le figaro).

      • joska dit :

        Loubnan, votre intervention m’a ému, au sujet de Poutine suis tout à fait d’accord avec vous et quand aux armes vendues par la Russie à la Syrie, pourquoi ne pas condamner le Qatar, l’Arabie Saoudite, les USA et l’Europe sans oublier la Turqie et Israël qui approvisionnent en armes, entrainent, logent, nourrissent, poussent à la guerre civile, et payent tous ces terroristes islamo-salafiste-jihadiste-Qaïdiste que sont les CNS et l’ASL et surtout en leur demandant de désobéir au pouvoir syrien, légitime en place! Le jeune président Hollande n’a pas de leçons à donner à Poutine qui en est à son troisième mandat approuvé par l’union internationale, alors qu’il aille se rhabiller et faire son méa culpa! Par contre, BHL est un illuminé destructeur, sanguinaire qui pousse au meurtre en terre étrangère, il aura à répondre de ses actes devant le tribunal de la Haye quand les chose se seront appaisées! Comme disent, ces abrutis de terroristes, Allah Akbar, oui, il bien grand notre éternel et a les bien les yeux ouverts et frappera de son doigt tous les ennemis de la Sainte Syrie, qu’il a su protégée de tous ses ennemis et ennemis voisins, surtout que c’est un des seuls pays à défendre les palestiens qui sont encerclés et visés par des frappes israéliennes sous un prétextes que nul puissances occidentales ne dénoncent!

        • Harmonie dit :

          @ Joska : au sujet des ventes d’armes… un traité très important doit être signé prochainement, par tous les gouvernements et les ONG espèrent que le niveau de normes communes sera très haut. Je suis d’accord avec vous sur une chose : le commerce des armes est contestable et lié à la mort d’innocents, quel que soit le fournisseur…

      • Loubnan dit :

        Interview d’Alexandre Douguine sur les évènements réels en Russie et non le virtualisme (et la psychose) médiatique dans lequel les médias occidentaux veulent nous plonger concernant les élections en Russie. Les Russes aiment Vladimir Poutine parce que cet homme défend la souveraineté de la Russie. En effet, ce dernier est perçu comme un authentique patriote. Malheureusement, les pays européens manquent cruellement de patriotes. D’ailleurs de nombreux ministres choisis et placés par le président François Hollande ont manifesté leurs volontés de transférer une partie de la souveraineté de la France à Bruxelles. Sur le plan financier (FESF) et militaire (OTAN), Nicolas Sarkozy a déjà fait le travail de transfert de souveraineté. François Hollande terminera le sale boulot dans d’autres domaines. Cela sans le consentement du Peuple de France(où est la démocratie ?).

        http://www.voxnr.com/cc/d_douguine/EFFlVkkZuFPrgnrajB.shtml

  12. Mohamed Ouadi dit :

    Al-Jaafari : l’application du plan Annan a besoin d’une volonté politique des parties qui incitent à la violence

    30 Mai 2012

    New York / M. Bachar al-Jaafari, délégué permanent de la Syrie aux NU, a affirmé que l’application du plan Annan a besoin d’une volonté politique des parties qui incitent à la violence et acheminent illégalement les armes aux groupes terroristes, et non seulement de la part du gouvernement syrien.

    Dans un point de presse à l’issue d’une séance du Conseil de sécurité tenue pour examiner la crise en Syrie, M. al-Jaafari a dit : « Le gouvernement syrien est sérieux dans l’application du plan Annan, mais certaines parties ne le respectent pas et mettent en doute, dès le début, son application ».

    M. al-Jaafari a fait noter qu’Annan avait mené de bons entretiens avec les responsables syriens, et que le président Bachar al-Assad avait examiné avec lui le progrès réalisé par le gouvernement dasn l’application du plan. « Le président al-Assad a rappelé à M. Annan que toutes les parties devraient respecter le plan et mettre fin au financement et au trafic d’armes vers la Syrie », a-t-il souligné.

    M. al-Jaafari a fait noter que la majorité des interventions des ambassadeurs à la séance du Conseil était équilibrée et a minutieusement abordé la situation en Syrie, notamment ce qui s’est passé à al-Houla.

    Il a affirmé que le gouvernement et le peuple syriens étaient choqués par le crime abominable survenu à al-Houla, ajoutant : « personne n’est plus affectée que nous, car les victimes sont les fils de notre peuple, enfants, civils et militaires. 26 soldats et officiers sont tombés en martyr dans ce crime », a-t-il tenu à noter.

    M.al-Jaafari a indiqué que le crime était terrifiant et injustifié, insistant sur la nécessité que les auteurs de ce crime passent en justice.

    Il a ajouté : « Une commission a été mise sur pied pour investiguer sur le crime d’al-Houla. Son travail doit s’achever demain ou après demain pour dévoiler ensuite la vérité ».

    « Ce crime n’est pas le début de la crise en Syrie qui date de plus d’un an, et certains ambassadeurs au Conseil avaient confirmé, avec un haut sens de responsabilité, la présence d’une partie tierce : les groupes armés », a-t-il poursuivi.

    M. al-Jaafari a indiqué que le peuple syrien affronte des groupes terroristes armés entraînés, protégés et financés par certains pays arabes, régionaux et mondiaux, faisant savoir que la Syrie avait adressé plus de 100 lettres au secrétaire général, aux membres de sécurité et aux agences onusiennes comprenant les noms et l’identité de nombre de personnes armées et les quantités d’armes trafiquées en Syrie.

    M. al-Jaafari a souligné que les autorités libanaises avaient saisi un navire, venu de Libye, chargé d’armes destinés aux groupes terroristes armés en Syrie.

    Il a posé la question de savoir : « Comment l’ambassadeur allemand parlait du grand intérêt qu’il portait et son gouvernement aux enfants syriens à al-Houla, alors que les unités maritimes de la FINUL autorisaient le passage du navire qui était venu de la Libye, dans les eaux libanaises? ».

    Il a évoqué aussi l’arrestation en Syrie de 26 terroristes, libyens et tunisiens, dont les aveux ont été envoyés au Conseil de sécurité. Il a aussi souligné qu’un opposant syrien salafiste avait revendiqué, il y a deux jours, à partir de Djedda et via l’une des chaînes libanaises, la responsabilité de l’enlèvement des Libanais sur les territoires syriens.

    Quant à la cessation de la mission des ambassadeurs et des diplomates syriens dans certains pays occidentaux, M. al-Jaafari a fait noter que la diplomatie se base sur le dialogue et la recherche des règlements et non sur les sanctions et l’expulsion des diplomatiques. « Tels agissements irresponsables traduisent les vraies intentions de ces pays vis-à-vis de la crise en Syrie », a-t-il critiqué, estimant que l’on voulait aider le peuple syrien, on n’aurait pas imposé des sanctions au peuple syrien ni facilité le trafic d’armes pour le tuer ».

    Et au sujet des accusations portées par certaines parties au gouvernement syrien d’être impliqué dans le crime d’al-Houla, M. al-Jaafrai a indiqué qu’Hervé Ladsous, secrétaire général adjoint des Nations Unies, n’avait pas accusé le gouvernement, ne parlant que des doutes. « Une grande différence existe entre « être certain ou en doute ».

    M. al-Jaafari a souligné que les massacres avaient aussi visés les villages de Taldaw et al-Choumaryeh, affirmant que les auteurs de ces massacres visaient à provoquer une guerre civile, « or dans ces villages vivent trois confessions différentes « .

    Au sujet du dernier communiqué présidentiel du Conseil de sécurité et de sa demande à l’armée de se retire des régions, M. al-Jaafari a affirmé que cette question a été faite, « mais quand nous déployons l’armée et les forces de l’ordre pour protéger les civils, certaines parties nous critiquent, et si on laisse tuer les gens par les groupes terroristes, ces parties nous critiquent aussi car nous ne protégeons pas les civils ».

    M. al-Jaafari a appelé les gouvernements de Golfe et certains pays qui cherchaient une guerre civile en Syrie à ne pas parier sur l’échec du plan Annan, ajoutant : « nous reconnaissons l’existence d’une opposition politique légale et le gouvernement l’a invitée à s’engager dans un dialogue national global, mais les pays ou les gouvernements hostiles encourageait les groupes armés et l’opposition syrienne à l’étranger à ne pas le faire ».

    « L’opposition syrienne n’est pas unifiée et certaines parties tentaient de l’unifier sur la base du chantage du gouvernement syrien qui déploie tout effort pour mettre fin à la violence », a-t-il souligné, affirmant la nécessité d’exercer des pressions sur les groupes terroristes pour mettre fin à la violence. « Il faut aussi que certains pays arabes et régionaux cessent l’envoi de l’argent et des armes à ces groupes pour qu’ils arrêtent leurs actes de violence et de meurtre », a-t-il indiqué.

    De même, M. al-Jaafari a fait savoir que les ambassadeurs qui parlent d’options violent le plan Annan et parient sur son échec. Le succès du plan nécessite l’engagement de tous.

    A propos de la nomination de Jeffrey Feltman, comme responsable de haut niveau aux Nations Unies, M. al-Jaafari a indiqué qu’il n’avait reçu aucune lettre officielle dans ce sens.  » Cela, en cas de confirmation, représente une escalade de la situation. On a besoin dans telles positions des experts honnêtes et impartiaux », a-t-il insisté .

    Quand au lieu du dialogue et aux possibilités de le mener hors de Damas, M. al-Jaafari a indiqué que le gouvernement avait admis dès le début la suggestion chinoise d’accueillir les négociations à Pékin, « mais l’opposition l’a refusée, sur incitation étrangère », a-t-il précisé.

    Il a ajouté : « Le gouvernement a aussi admis l’initiative russe d’accueillir les entretiens sur son territoire, mais l’autre partie l’a aussi refusé, toujours sur incitations de certaines pays arabes, régionaux et étrangers ».

    Touchrkin: Les groupes terroristes ne ménagent aucune occasion pour violer le plan d’Annan

    Le délégué permanent de la Russie aux Nations Unies, M. Vitali Tchourkin, a affirmé que les groupes terroristes ne ménageaient aucune opportunité pour violer le plan de Kofi Annan, émissaire onusien pour la Syrie.

    Dans un point de presse tenu à l’issue de la réunion hier du Conseil de sécurité, M. Tchourkin a souligné qu’aucun progrès marquant n’était enregistré dans l’exécution du plan d’Annan sauf en ce qui concerne le retrait par le gouvernement syrien des armes lourds des contours des villes.

    Il a fait noter que l’opposition syrienne refusait « fortement » d’engager le dialogue politique. « Certains parties de l’opposition ne cessaient de lancer des appels à l’ingérence étrangère et de s’armer en violation du plan d’Annan, la chose qui n’aide aucunement à engager le dialogue politique », a-t-il affirmé.

    Il a évoqué dans ce sens l’affluence illégale des armes en Syrie, qualifiant d’ « inquiétante » la poursuite du trafic d’armes aux groupes armés.

    De même, M. Tchourkin a fait savoir que les sanctions unilatérales imposées à la Syrie sont une question négative et influencent directement sur la vie des citoyens syriens.

    Il a affirmé que la Russie soutenait le règlement politique en Syrie et qu’elle ne se tient pas aux côtés d’une seule partie, estimant que parler d’autres options que est un scénario « catastrophique » ayant des récupérations négatives sur toute la région.

    Il a appelé tous les pays à respecter le plan d’Annan et à réfléchir pleinement avant de prendre une mesure hors du cadre du plan et du Conseil de sécurité.

    Et à la question de savoir si la Russie défendrait la Syrie quelle que serait les positions des autres, M. Tchourkin a dit: « La Russie fera ce qui est juste pour la Syrie, pour le peuple syrien, pour la Fédération russe et pour la société internationale ».

    Bulletin français
    http://www.sana.sy/fra/51/2012/05/30/422563.htm

    • KLeOPS dit :

      A vous lire me vient l’idée que M Hollande aurait pu mieux faire pour montrer son souci du peuple syrien en proposant Paris comme lieu de tenue d’un dialogue entre gouvernement et opposition en Syrie.
      Il me semble que jusque Mitterand cela aurait été possible. Chirac, déjà, ne voulait pas voir d’autre responsable que la Syrie au décès de son ami Hariri, Sarközy était … Sarközy :( ,
      Hollande lui était encore un inconnu qui aurait pu faire valoir la connaissance de la région de notre « grand pays » peut être avec succès.
      Non seulement on en est loin mais de plus tout retour en arrière avec lui aux commandes semble déjà impossible.

  13. Charles dit :

    Souvenons-nous que l’Allemagne s’était abstenue, ainsi que la Russie et la Chine au Conseil de sécurité, lors du vote de la résolution 1973 sur la Libye, au lieu de voter avec les USA, le RU et la France. Certes, cette résolution ouvrit la voie à la guerre de l’OTAN contre la Libye… Mais l’Allemagne a ses intérêts, elle regarde beaucoup vers la Russie, ce qui l’amène à faire entendre parfois une petite musique moins parfaitement otanesque que celle de la France sarkhollandaise.

    • Djazaïri dit :

      C’est bien que l’Allemagne ait taclé l’atlantiste Hollande.
      Hollande:
      - vous n’avez qu’un seul porte avion qui perd son hélice dès qu’il sort du port;
      - votre économie est en faillite,
      - calmez vous,
      - nous ne sommes plus dans les années coloniales où Sykes-Picot dictaient leur loi au Proche-Orient.
      C’est fini. Pour vous. Vos gesticulations n’y fairons rien.
      Puis sachez que vous risquez de perdre des voix capitales aux législatives. Car, nous Musulmans de France, refusons la politique de la canonnière contre les peuples musulmans.

  14. madrid dit :

    Bonsoir
    Je lis ces passages que je partage avec vous :
    L’échec de cette politique pourrait être résumé dans ces deux anecdotes humoristiques, la première citée par Henry de Jouvenel, ancien Haut-commissaire en Syrie en 1926, racontant une conversation qu’il avait eue avec un ancien ministre turc au temps où la Syrie était encore une province Turque :
    - Oh ! Gardez-la ! Et surtout gardez Damas. C’est une de ces villes qui empoisonnent les empires !
    La seconde anecdote vient de Joseph Kessel (journaliste et écrivain), venu en Syrie en 1927 se rendre compte des progrès de la pacification (après le soulèvement nationaliste des années 1925-1926) : « Il apparaît que tous les systèmes y sont vains, car nul pays n’est plus complexe, plus difficile, plus révolté par nature que la Syrie. »

  15. Passionario dit :

    Si la Syrie a offert à Hollande rien que ses premiers faux-pas, ci-joint ce qu’un père dénaturé-saoudien a offert en pâture, en sacrifice ou en terrorisme, moyennant 400 000 dollars américains!?????? Et ce dans une vente aux enchère……..

    http://www.youtube.com/watch?v=3ha94Xz59dg&feature=player_embedded

  16. Ibrahim dit :

    La nouvelle tendance de la propagande syrienne:

    BHL aurait coordonné la rebellion à Homs. Le régime fait juste beaucoup trop pitié.

    تحيا سوريا حرة

    • Sorisharif dit :

      Comme dit Kegan:
      Abruti !

    • sowhat dit :

      il l’a bien fait en Lybie et il rêve de le faire en Syrie c’est indéniable

    • Syrienne Libre dit :

      Bah, ça ne m’étonne pas des partisans.
      Il l’aura bien cherché cet infect megalomane.

      • sowhat dit :

        tiens donc les amis de vos amis ne seraient pas vos amis ? et quand on partage le même goût pour la vermine à barbe genre Abdel-Razzak Tlass et Belhadj (maudits soient-ils qu’ils aillent griller en enfer ces deux ordures) n’est-ce pas surprenant de le voir traiter de la sorte ?

    • joska dit :

      Ibrahim, c’est toi qui nous pitié à en vomir car comme tu vois le régime se tient encore droit devant les sanctions et sanctions, mais le peuple entier, je dis bien entier, n’est pas dupe! Pas d’ingérence, car il règlera de l’intérieur sans l’aide des mercenaires salafistes extérieurs, le peuple syrien avec ses dirigeants sortent grandis des gesticulations occidentaux-sioniste et golfistes! L’histoire a parlé et parlera encore

  17. Ibn Salem dit :

    As salam alaykoum,
    Que la paix soit sur ceux qui suivent la guidée.
    Ensuite,

    Après la création du groupe Jabhat al-Nuṣrah, voici un autre groupe qui a fait son apparition Katâib Ahrâri-ch-Châm en arabe لكتائب احرار الشام

    • Sorisharif dit :

      En réponse à la création de kataeb Ahrar alcham ,l’armé syrienne vient de créer kataeb éla jahanam wa beasa almasir en arabe إلى جهنم سنرسلكم وبئس المصير

      • sowhat dit :

        إلى جهنم سنرسلكم على الخازوك

        • sowhat dit :

          je précise que c’était un petit complément à l’attention d’Ibn Salem pour qu’il fasse le buzz et répande la nouvelle parmi les cafards ses camarades :)

          • Ibn Salem dit :

            As salam alaykoum,
            Que la paix soit sur ceux qui suivent la guidée.
            Ensuite,

            J’accuse réception de votre message mais aucune trace de ce groupe (sur youtube)

          • sowhat dit :

            كتيبة على الخازوك الى الجهنم » اخوي »

    • Akyliss dit :

      ne t’inquiete pas Ibn Salem, ils ne feront pas long feu ses terroristes et ils ne libderons pas Damas de qui que ce soit.

      des kataebs il va y en avoir à la pelle mais qui vont vite déchanter

    • Maroquino dit :

      Ah oui, Les tueurs de pigeons.

  18. Christian dit :

    Hollande sur RT:

    « I want what happened in Libya to be perceived as proof that foreign intervention is possible in Syria,” President Francois Hollande said on Wednesday.

    J’espere que Poutin va lui serrer les joints!

    • roll dit :

      @Christian

      « Hollande sur RT:

      « I want what happened in Libya to be perceived as proof that foreign intervention is possible in Syria,” President Francois Hollande said on Wednesday.

      J’espere que Poutin va lui serrer les joints! »

      ce serait mieux s’il lui mettait son poing dans la gueule !

    • sowhat dit :

      traduction : « je veux que ce qui est arrivé en Lybie soit perçue comme la preuve qu’une intervention étrangère est possible en Syrie ».

      A propos de joint, il a fumé ou quoi ? J’essaie de deviner une psychologie derrière tout ça. Et je ne sais à quoi me résoudre : ou ce type est incompétent ou il est carrément criminel. Au secours !

    • Akyliss dit :

      j’espere que Poutine va surtout lui fermer sa grande bouche de larbin à ce représent des interets d’israel en France…

    • Djazaïri dit :

      Oui, j’espère qu’il va le remettre à sa place.

  19. Cécilia dit :

    Une très bonne nouvelle !

    Libération des Syriens, originaires de Soueda enelvés dimanche dernier à Daraa alors qu’ils se trouvaient dans un car pour se rendre à leur travail sous prétexte qu’ils soutiennent le régime.
    Il est à signaler que Souieda non seulement est resté à l’écart du soulèvement, mais il affiche son soutien au gouvernement. D’ailleurs, dans la vidéo, on entend un homme soutenir officiellement Bachar lui souhaitant aussi une longue vie.
    Par ailleurs, la nouvelle de cet enlèvement a fait vite réagir cheikh Aql de Mouwahidins (Druze) au Liban, je l’ai entendu avant hier à LBC demander au habitants de Soueda de rester calme et de ne pas réagir de la même manière en allant enlever des habitants de Daraa.
    De même, Wiam Wahab, ancien député libanais druze, a effectué aussi une visite au Souieda.
    D’autre part, Walid Junmblat a bien critiqué la position de Druzes syriens pour leur soutien au « régime » .

    Ci-dessous, le lien de la joie et de la fête à Souieda où on voit comment les otages ont été reçus comme des héros :

    http://www.youtube.com/watch?v=_FQlqA6vO3Q&feature=channel&list=UL

  20. averoes dit :

    Voici une vidéo qui évoque la manipulation de masse, concernant la boucherie de Houla..

    http://www.alterinfo.net/Massacre-a-Houlacrise-diplomatique-verite-et-mensonge_a77086.html

  21. Cécilia dit :

    Tous les jours, des martyrs tombent en Syrie, mais le cas de Samer Saloum de Damas a attiré mon attention, ce sont les slogans si significatifs qui reflètent l’état d’esprit des Syriens, leur courage et leur détermination à sauver leur pays car ils connaissent bien leurs ennemis biens désignés à travers leurs slogans :

    - Celui qui veut l’intervention de l’OTAN qu’il prépare sa femme et ses sœurs !
    - Martyr après martyr, nous ne voulons qu’Al-Assad !
    - Nous irons par des millions au paradis !
    - Le paradis est à nous et l’enfer est pour les terroristes !
    - Il n’y a qu’un seul Dieu et le martyr est l’ami intime de Dieu !
    - Le paradis est syrien et l’enfer est saoudien !
    - Honte à toi, la Turquie !

    On entend les pleurs d’une jeune fille disant « papa ! »

    http://www.youtube.com/watch?v=BDe1X_5ghr4&feature=youtu.be

  22. Cécilia dit :

    Homs

    Des famille continuent à quitter Homs devant les groupes terroriste qui les chassent sans même les laisser prendre autre chose que leur propre habit sur leur corps comme le dit l’un d’eux joignant la parole au geste.

    Une femme dit que « ces terroriste n’épargnent personne, heureusement qu’il y a l’armée que Dieu la protège, je demande à ces terroriste qu’ils retournent à la raison, cela suffit, assez de morts, notre pays n’est pas comme ça ».

    Un prêtre parle de plus de deux mille familles dont il tient la liste, lui aussi, il lance un appel à ces égarés de ne plus écouter ces pays qui ne veulent pas le bien pour la Syrie.

    http://www.youtube.com/watch?v=XyV8KwtxDpU&feature=channel&list=UL

  23. Cécilia dit :

    Pèlerins libanais

    Le 22 mai, la ou les directions de l’ASL a nié sur des chaines libanaise at qatari comme al-Jazzera toute implication, elles ont même accusé le gouvernement syrien de cet acte criminel.

    Cependant, le 31 mai, un groupe baptisé Révolutionnaires de Syrie-Province d’Alep avec son chef, Abou Abullah al-Halabi, revendique en personne sur ces mêmes chaines leur enlèvement et exige que le leader du Hezbollah s’excuse d’avoir apporté son soutien à Damas pour les libérer, utilisant des mentions confessionnelles qui donnent la nausée.

    « Les Libanais kidnappés sont accueillis chez nous et se trouvent en bonne santé. Les négociations pour leur libération seront possibles quand (le chef du Hezbollah chiite Hassan) Nasrallah se sera excusé pour son dernier discours », affirme le communiqué, en référence au soutien apporté par le puissant parti libanais au régime syrien de Bachar al-Assad.

    Il dit sur al-Jazeera qui a d’ailleurs publié leurs photos et leurs passeports:

    « Les Libanais enlèves sont chez nous et se trouvent en bonne santé. Les négociations pour leur libération seront possibles une fois que Hassa Nasrallah présente ses excuses pour son dernier discours », affirme-t-il tout en accusant Hezbollah de soutenir le « régime syrien » dans ses « massacres »selon ses dires.
    « Notre problème n’est pas avec une confession particulière », a ajouté cet Abou Abdullah qui se présente comme le porte-parole du groupe, un groupe inconnu jusque là.

    Il est à signaler que Hayat, une des pèlerins, a reconnu l’officier Ammar al-Wawi de l’ASL qui a donné les ordres, mais celui-ci l’a nié en affirmant qu’il n’était pas à Alep et qu’il se trouvait précisément à Damas.

    http://www.youtube.com/watch?v=QgRJx13utCA&feature=youtu.be

  24. Cécilia dit :

    Toujours cette stupide de « révolution syrienne » :

    - Un soi-disant réfugié syrien en Turquie qui quitte Lattaquié car,lisez bien « personne ne peut marcher dans la rue à Lattaquié sans être arrêtée, donc, personne se trouve dans la rue ! »? Bien entendu, même en Turquie, il cache son visage. Erdugan n’est-il pas assez fort pour le protéger ?

    - Un autre, plus courageux, assis avec sa petite fille à côté, dit que Banyas (sur la côte aussi) est vide de sa population partie par la peur car la police et l’armée arrêtent tout le monde !

    - Concernant les pèlerins libanais, « c’est leur faute, il ne fallait pas qu’ils viennent en Syrie, en plus pourquoi ? Sûrement pour quelques choses de louche » !

    Cela une petite traduction de la vidéo ci-dessous :

    http://www.youtube.com/watch?v=l-SWQy9MOpI&feature=relmfu

  25. Cécilia dit :

    Hama

    Des terroriste attaquent Jib al-Ahmar, un village dans la province de Hama, ils brûlent leurs maisons, leurs terres tuant ceux qui se trouvaient sur leur chemin.
    Dans ce lien tiré de la télévision syrienne, les habitants entre colère et tristesse, mais courageux affirmant d’être prêts à mourir pour leur patrie, désormais sans toi, racontent ce qu’ils ont vu et vécu :

    http://www.youtube.com/watch?v=9vXTR2U5I1U&feature=channel&list=UL

  26. réalité dit :

    Bonjour à tous

    Un autre vautour, financé par le gouvernement qatari :

    http://www.youtube.com/watch?v=RLmt4jzzTqs

    • sowhat dit :

      au fond Tariq Ramadan et BHL même combat … à l’image de l’alliance objective et dont on ne fait plus mystère entre la monarchie obscurantiste séoudienne et la mafia au pouvoir en Israel. L’obscurantisme islamique télégénique finané par l’argent du pétrole main dans la main avec les délires belliqueux ultra-sionistes. C’est beau ça et vraiment réjouissant à l’aube du 21ème siècle !

  27. salim dit :

    Faut croire que nos presstituées n’ont vraiment, mais alors vraiment, plus rien à craindre du ridicule… ça en est même presque indécent, voir même insultants aux lecteurs que nous sommes…
    PETIT EXTRAIT de l’article en lien ci-après… tout simplement croustillant tant les propos du presstitué concerné témoigne non seulement de son ignorance crasse de ce qu’est la géopolitique mais surtout du degré de considération qu’il accorde à l’intelligence de ses lecteurs (c’est ce genre d’annerie n’est pas une insulte à notre intelligence en tant que lecteur, je ne sais alors ce que cela pourrait bien être d’autres…) :
    « Mardi, sur France 2, François Hollande a déclaré qu’il allait essayer de « convaincre » l’homme fort de la Russie de voter au Conseil de Sécurité des sanctions contre le régime Assad. Y parviendra-t-il ?
    C’est mal parti. Avant même que son patron ne quitte le Kremlin, le porte parole de Vladimir Poutine a redit qu’il n’était pas question que Moscou se joigne à de telles sanctions. Pourtant cette première rencontre pourrait servir à entr’ouvrir des portes.
    La France dispose de peu de moyens de pression, à part bloquer certains dossiers économiques et culturels auxquels le pouvoir russe semble tenir, comme le projet de cathédrale orthodoxe sur les bords de Seine ou celui de stations de sports d’hiver dans le Caucase du Nord dont la France est partenaire. »

    http://globe.blogs.nouvelobs.com/archive/2012/05/31/syrie-hollande-peut-il-convaincre-poutine.html

  28. averoes dit :

    Le massacre de Houla : Le Conseil Des Droits De L’Homme De L’ONU Porte Parole Des Terroristes De L’Opposition Syrienne

    http://www.planetenonviolence.org/Massacre-de-Houla-Le-Conseil-Des-Droits-De-L-Homme-De-L-ONU-Porte-Parole-Des-Terroristes-De-L-Opposition-Syrienne_a2644.html

  29. Raymond dit :

    Poutine ne va sûrement pas se laisser influencer , mais en tiendront- »ils » compte ?
    Même si ça semble dur à avaler , pour moi BHL est le vautour sinistre planant avant l’orage qu’on a appelé pour le déclenchement d’une intervention sans l’aval de la Russie qui va se produire et tomber Assad avec une centaine de milliers de morts au moins par bombardements ( l’armée de loyalistes syriens qui gagnent ainsi leur vie qui se défendraient ne sont pas forcément pro-dictature mais seraient détruits idem Lybie ) et soutien au sol des « révolutionnaires » armés et bien payés dont on aimerait vraiment savoir qui ils sont! mais on peut s’en douter…
    Toute la puissance de la propagande est mise en œuvre pour terroriser le monde entier même le tétaniser pralysant toute réaction réfléchie et démocratique avec les pires des horreurs , genre Houla ou seul le régime « cet immonde infâme » est dit malhonnêtement, coupable, sans enquête et témoins sérieux. via MENSONGE : IMPARABLE ! sauf à vous faire traiter de jobard, de complotiste ou de suppôt « du satan de syrie » qui tue les enfants comme Saddam Hussein en fut accusé faussement avec les couveuses de Koweit-City évocation effroyable, manipulée qui enclencha argumentairement la 1ère guerre d’Irak ( à noter que « les petits linceuls blancs de la mort par Assad le monstre » alignés, expression de Levy ce jour au sujet d’Houla quand ils étaient ceux des centaines d’enfants de Gaza de l’opération « plomb durci » en janvier 2009 ne l’avaient pas lyriquement ému , ne l’ont pas empéché de dormir ni de soutenir avec violence l’intervention follement disproportionnée de l’armée d’Israël ); et surtout quand la majorité des gens obéissent aux partis (de « gauche »? qui ne dit plus rien …Cote d’Ivoire, Libye…zéro manif , on acquièce ) et prennent les infos presse-TVs pour parole d’évangile.
    BHL n’est pas qu’un bobo ridicule ,c’est un activiste militant calculé sionisto-libéral milliardaire ce qui ajoute à l’influence corruptrice et aux relations qui jouit pathologiquement de la guerre (sans être au combat direct , en ne risquant jamais directement et en arme sa propre vie ) quoi qu’il en dise branché aux « néocons » américains (Wolvowitch, Georges Soros… et ex-troskystes devenus hyperlibéraux mondialisants milliardaires etc…) pour les pires aventures de façonnage de l’humanité , à sa , à leur sauce sans égard pour les dégâts humains et structurels .
    Je n’ai pas de preuve mais il est bien possible, pour ma part j’en suis convaincu, qu’Obama et les américains aient un deal avec les frères musulmans pour mettre la main sur tous les pays arabes qui leur garantissent l’ordre vers une socièté de marché tout azimut genre Dubaï le nouveau St Trop des bobos occidentaux ravis. La charia, l’High-Tech et les banques ! Après la Syrie…L’Iran ce qui éviterait à Israël d’y aller seul …au cas où ? et un Etat Palestinien à la sauce « armoricaine » .
    Complotisme ? mais on n’a jamais vu des services secrets et des grands Etats avec des armées les plus fortes -technologiquement- du monde, sans des plans politico-militaires à longue distance bien cachés au public…qui n’a droit quand ça pète qu’à des communiqués contrôlés et imposés.
    Enfin j’espère être pessimiste…?
    Assad est pour moi un dictateur par héritage et par contexte « féodal » (jusqu’ici soutenu par l’occident ) si on peut dire,à maîtriser et infléchir , toutes ses avancées, élections, pluralisme, réferendum vers la concertation depuis un an ont été systématquement refusées, curieux , comme si on voulait démolir une structure d’état et pas le dictateur lui- même… ce qu’on dit pour abuser le monde.
    Et vive la démocratie laïque en Syrie et ailleurs mais pas comme ça !