• Actualité
  •  

Tueries, destructions, fanatisme religieux : ce programme minimum de l'ASL n'a globalement pas convaincu les Alépins... Une source militaire syrienne a confié hier ou avant-hier que l'armée privilégiait à Alep une tactique de "grignotage" des positions rebelles, pour éviter au maximum les pertes civiles et les destructions. C'est évidemment une stratégie qui prend plus de temps que celle du marteau-pilon. L'armée frappe aussi dans l'arrière-pays Les militaires continuent donc de "grignoter". Un journaliste de l'AFP a "entendu" des bombardement provenant du secteur de [...]



Alep : grignotage & pilonnage

Par Cécilia & Guy Delorme,



Tueries, destructions, fanatisme religieux : ce programme minimum de l’ASL n’a globalement pas convaincu les Alépins
Une source militaire syrienne a confié hier ou avant-hier que l’armée privilégiait à Alep une tactique de « grignotage » des positions rebelles, pour éviter au maximum les pertes civiles et les destructions. C’est évidemment une stratégie qui prend plus de temps que celle du marteau-pilon.
L’armée frappe aussi dans l’arrière-pays
Les militaires continuent donc de « grignoter ». Un journaliste de l‘AFP a « entendu » des bombardement provenant du secteur de Salaheddine/Seif al-Dawla (sud-ouest d’Alep) : rien d’étonnant à cela, l’armée étant entré dans le deuxième quartier après avoir nettoyé le premier, tous deux étant limitrophes. L’OSDH évoque des « accrochages » dans ces deux secteurs, et des « bombardements » dans les quartiers de Sakhour, Hanano et Chaar (est).
L’agence Sana, rendant compte d’événement survenus le 14 août, annonce, pour le front d’Alep,

-la « traque » des « résidus » de groupes armés à Seif al-Dawla

-dans le quartier de la faculté de sciences, plusieurs groupes ont été annihilés, et une attaque contre le bâtiment des services de régulation du trafic routier a été repoussée avec pertes.

-dans le quartier d’al-Boustan (à l’est de Seif al-Dawla), un assaut de l’armée contre un QG rebelle, installé dans l’école Abdel Rahman al-Dakhel, a valu de nouvelles pertes aux ASL.

-dans le faubourg ouest de Kafer Hamra, une colonne de plusieurs pick-up qui tentait de pénétrer à Alep a été détruite.

-à Attareb, dans les environs de la ville, deux pick-up à mitrailleuse détruits, tous leurs occupants tués.

-dans le secteur d’al-Bab, ville située à environ 25 kilomètres au nord-est d’Alep, et théâtre récent d’atrocités – une dizaine de fonctionnaires ou militaires jetés du toit d’un bâtiment  de la poste – sept autres « auto-mitrailleuses » de l’insurrection ont été détruites. Une preuve supplémentaire de ce que l’armée, pendant la réduction des poches de la rébellion à Alep, n’a pas abandonné l’arrière–pays à l’ASL et lui mène la vie dure.

Un point de vue alépin

Après ces quelques données militaires, ces impressions de témoins locaux. Un parent alépin de note ami et collaboratrice Cécilia lui adresse chaque soir un courriel. Le quartier – non précisé – où vit ce parent a subi un soir récent une attaque rebelle, repoussée par les militaires appuyés efficacement par des hélicoptères ; le lendemain de cet assaut manqué, les rebelles ont saboté les installations électriques puis, à deux reprises, ils ont tiré sur les employés qui étaient en train d’effectuer la réparation.

Sinon la famille de Cécilia préfère ne pas se risquer hors de son quartier car les rues ne sont pas sûres mais il ne leur manque rien, commerces et magasins sont normalement achalandés. Ils témoignent d’une situation normale dans le quartier voisin – à majorité kurde -  de Cheikh Maqsoud, protégé conjointement par les miliciens kurdes et l’armée : les ASL et salafistes ont par le passé fait deux tentatives pour prendre le contrôle du quartier.

La route de l’aéroport d’Alep n’est pas encore sécurisée, de ce fait, les employés, notamment des techniciens de l’aéroport d’Alep sont provisoirement au chômage technique. Certains dorment à Alep depuis quatre jours. Pourtant, les avions d’Alep à destination de Damas ou Lattaquié sont complets.

Et à présent une vidéo tirée de la télévision syrienne montrant la population d’Alep prenant son mal en patience malgré les coupures d’électricité et le manque de pain :

http://www.youtube.com/watch?v=mqCj7lcfVL8&feature=em-uploademail

Le Figaro a rengainé son lyrisme pro-ASL

Enfin, après ce « rapport d’ambiance », un point de vue politique global, émanant du correspondant du Figaro à Beyrouth. Qui écrit notamment, le 14 août, ces lignes qui confirment l’échec politique, avant que d’être militaire, de la rébellion à Alep :

« Les révolutionnaires, eux, ont d’autres limites. Outre leur manque criant d’armes et de munitions, les insurgés ne parviennent pas à gagner à eux la population. Après être entrés dans des quartiers d’Alep qui leur étaient déjà acquis d’avance, comme Salaheddine, Sahrour, Tariq al-Bab ou Nasaken Hanano, majoritairement sunnites, les insurgés n’ont jamais vraiment réussi à gagner à leur cause le reste de la ville. Sceptiques, inquiets, attentistes, ou tout simplement partisans de la légalité, la majorité des habitants d’Alep n’ont pas rejoint la révolution ».

On passera sur cette affirmation sur les quartiers « acquis d’avance » aux insurgés, empruntée directement à la vulgate journalistique – quartiers sunnites = quartiers rebelles » – et l’on constatera que trois semaines après le début de la bataille d’Alep, le représentant du quotidien atlantiste arrive enfin à ce que nous nous disions dès les premiers jours, à savoir que sociologiquement, politiquement, culturellement, cette grande ville moderne de plus de deux millions d’âmes était « naturellement » réfractaire à ce que représentent ces bandes de fanatiques étrangers – à plus d’un titre – aux réalités alépines. Accessoirement, cet article désavoue le lyrisme pro-ASL de l’envoyé spécial du Figaro à Alep, Adrien Jaulmes, qui nous décrivait carrément dans se papiers la libération de Paris en août 44. Sauf qu’en août 2012 la libération d’Alep, enfin de sa partie méridionale, elle est bien sûr le fait de l’armée syrienne !

À noter que le site du quotidien américain Los Angeles Times a mis en ligne le 13 août un article qui va dans le même sens, avec un titre explicite : « Certains dans l’opposition (syrienne) craignent que les rebelles aient fait un mauvais calcul à Alep« . En gros, le quotidien cite des opposants d’Alep qui redoutent que l’action de l’ASL débouche sur une grave crise humanitaire, avec les conséquences politiques défavorables à l’opposition qu’ils constatent déjà sur place. Le quotidien américain cite encore une chrétienne qui affirme que beaucoup des déplacés d’Alep avec qui elle a parlés ont très remontés contre les rebelles.

Le Los Angeles Times a même recueilli cette confidence du chef de la brigade salafiste al-Thaweed, la principale unité rebelle active sur Alep ; Abdulaziz « Abu Jumuah » Salameh s’exprimait depuis la ville de Tall Rifat, situé à 25 kilomètres au nord d’Alep, confirmant ainsi de récentes informations sur son « retrait » d’Alep. Il concède que la ville ne souhaitait probablement pas que l’offensive rebelle démarre « si tôt ». Mais peu importe, tranche-t-il, il n’était que temps au contraire : « Les autres provinces ont achevé leur révolution (!?), et Alep n’avait même pas commencé la sienne. On pourrait attendre cent ans, et Alep ne serait toujours pas prête ! »

À la « lumière » de pareils propos, on imagine quel sort ce Salameh et ses séides réserveraient à cette population alépine, coupable de tiédeur révolutionnaire. Heureusement, les djihadistes ne contrôleront pas de sitôt Alep. Qu’ils patiente encore un peu, une centaine d’années par exemple….

Ci-dessous, le lien vers l’article du Figaro :

http://www.lefigaro.fr/international/2012/08/13/01003-20120813ARTFIG00419-pourquoi-la-bataille-d-alep-s-eternise.php

 

 

 

 

 

 

 



Vous pouvez suivre les réponses à cet articles avec le flux RSS.
Les commentaires sont fermés.

61 commentaires à “Alep : grignotage & pilonnage”

  1. hakim dit :

    Liban: la tribu Mokdad enlève plus de 20 membres de l’ASL, dont un officier
    L’équipe du site

    Le Libanais Hassan Mokdad enlevé par l’ASLLa tribu Mokdad a riposté ce mercredi à l’enlèvement d’un de ses fils par la soi-disant Armée Syrienne Libre (ASL).

    Le porte-parole de la tribu, originaire de la Békaa, a déclaré que le bras armé de la tribu a enlevé plus de 20 membres de l’ASL, dont un officier, déplorant le silence de l’Etat libanais, dans cette affaire.

    M.Mokdad a en outre menacé les ressortissants du Qatar, de la Turquie et de l’Arabie au Liban de rencontrer le même sort, vu que ces trois pays soutiennent l’ASL.

    La vidéo montrant les captifs sera diffusée dans quelques instants par la chaine AlMayadeen, a-t-il précisé.

    S’agissant des menaces de l’ASL d’assassiner leur fils, la famille a dit « ce n’est parce qu’il (ASL) nous menace de tuer notre fils que nous allons renoncer à kidnapper les membres de l’ASL au Liban ».

    Rappelons que Hassan Mokdad a été enlevé lundi par l’ASL sous prétexte qu’il appartient au Hezbollah. Hassan Mokdad vit depuis plus d’un an en Syrie, a assuré sa famille.
    http://www4.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=75451&frid=18&seccatid=23&cid=18&fromval=1

    il faut savoir qu’au liban, s’amuser avec les bédouins c’est comme jouer avec le feu. Ils vous suivent jusqu’à ce que la personne qui la fait, ces enfants et petits enfants soit attraper

    • hakim dit :

      Destruction de 12 voitures dotées de mitrailleuses à Alep…Avortement d’une tentative d’infiltration des groupes terroristes depuis le Liban

      15 Août 2012

      Gouvernorats / Un gang terroriste a été tué dans la région de Kafar Hamra dans la banlieue d’Alep alors qu’il tentait d’entrer dans la ville. L’on a détruit également les 12 véhicules du groupe, dotées de mitrailleuses.

      Toujours à Alep, les services compétents ont détruit 10 véhicules des groupes terroristes, dotés des mitrailleuses Douchka dans la région de Kafer Bassin.

      D’autre part, une source du gouvernorat a affirmé que les services compétents ont tué nombre de terroristes dans le point-rond al-Jandoul à Alep lors de leur traque des terroristes dans la ville.

      Nos forces armées détruisent une poste de commandement des gangs terroristes à al-Tell

      D’autre part, nos forces armées ont détruit une poste de direction des groupes terroristes à al-Tell dans la banlieue de Damas, tuant nombre de leurs chefs.

      Citée par le correspondant de Sana, une source officielle a affirmé que parmi les chefs terroristes tués figurent Maher Ismaïl al-Tahhan, Yasser Charif al-Ahmar et Mouafaq Ismaïl al-Taleb.

      Par ailleurs, les gardes des frontières ont déjoué la nuit dernière nombre de tentatives d’infiltration des groupes terroristes armés depuis les territoires libanais vers la Syrie dans plusieurs sites dans la banlieue de Telkalakh, leur infligeant des pertes considérables.

      Citée par le correspondant de Sana, une source du gouvernorat a affirmé que l’on a fait des atteints parmi les rangs des terroristes alors que d’autres ont pris la fuite vers le Liban.
      http://208.43.232.81/fra/338/2012/08/15/436528.htm

      • Souriya ya habibati dit :

        Le correspondant de la TV Syria a annoncé que les nouvelles images du nettoyage d’Alep (du côté de la fac des Sciences) seront diffusées ce soir au journal (19h30 heure française).
        Allah est Grand

        • momo dit :

          A quand la victoire de l’asl face a ses terroriste de l’armée du diable bachar qui égorgé des pauvre viellard avec des tronçonneuse qui viole des paysan devant leur femme et enfant et qui tue des nouveau née tous ça parce qui sont sunnite,honte a toi et a tous ceux qui sont a tes cote .bachar a déjà perdu la guerre le premier jour ou le peuple a décide de sortir pour crier sa rage de ce animal dicateur fils d’un autre animal dictateur

          • Louis Denghien dit :

            À se demander si vous n’êtes pas un faux opposant, tellement c’est « bon  » : si les Inconnus avaient voulu faire un sketche sur l’opposition syrienne, vous auriez pu écrire pour eux, si, si !

            L.D. & Infosyrie

          • momo dit :

            ca te fait rire ben tant mieux au moins on voit que tu n’est pas concerner.
            Mais un minimum de décence face au sang coule serai pas du luxe.

          • Lejuste dit :

            Va te coucher,c’est mieux pour vous

          • Lejuste dit :

            @ momo allez vous coucher

          • the bad ship dit :

            immonde traitre manipulé par les banou coraich la bataille du fossé qui se déroule en Syrie sera le tombeau des monarques homosexuels du golfe collaborateurs zélés du NWO leurs vices sera leur décapiteur commun ahahah!

          • wahrani dit :

            de quel victoir tu parle, la destruction de la syrie ou le faite qu’elle sera retardé de plusieurs décenie si tu es syrien tu es dans la merde le restant de ta vie.
            le groupe asl (responsable) que tu parle chacun d’eux a fait des bonnes affaires dans cette aventure leur compte est bien blindé leurs enfants peuvent être scolarisé dans les plus grande ecole du monde est des personnes comme toi sont leurs supporter (un peu comme les footbaleur qui enpoche des millions et tu as des bléro qui les suivent);

            a ton avis si Bechar Assad accepté de vendre la syrie aujourd’hui ils detiendra le prix noble de la paix et des conard comme toi ne veros que du feu……
            des spicimen comme toi et asl qui foutre la merde dans notre monde;*
            il y d’autre moyen pour changer le destin d’un peuple.

      • hakim dit :

        yarra Saleh liberée par l’armée
        L’Armée nationale syrienne a donné l’assaut à Al-Tal. Elle est parvenue à libérer sains et saufs les journalistes détenus par l’Armée « syrienne » libre.

        L’assistant cadreur Hatem Abou-Yehya, avait quant à lui, été tué cinq jours auparavant.

        Au cours de l’opération, plusieurs chefs des Contras ont été tués, dont Maher Ismaïl al-Tahhan, Yasser Charif al-Ahmar et Mouafaq Ismaïl al-Taleb.

        Les trois journalistes d’Al-Ikhbariya, Yara Saleh, Abdallah Tabra et Hossam Imad ont pu immédiatement se rendre au au siège de la télévision nationale (qui prête des studios à Al-Ikhbariya depuis que ceux de la chaîne privée ont été détruits par les Contras) où ils ont été accueillis par leurs collègues.
        http://www.voltairenet.org/Yara-Saleh-liberee-par-l-Armee

        elle était très émus et parlait de la mort du cadreur qui a été tuer par les terroristes.

    • Marcel dit :

      Les premières images des ASL capturés par la résistance tribale libanaise.

      http://www.facebook.com/media/set/?set=a.333769060049060.77597.180800465345921&type=1

      La loi du talion !

    • Mafalda dit :

      Les AL-Mokdad disent avoir capture un turque.

    • hakim dit :

      Scission et agonie au sein du tandem ASL-CNS
      L’équipe du site

      Kassem EzzeddineLe site Arabs Press a assuré que le chef du Conseil militaire de la milice de l’Armée syrienne libre Kassem Ezzeddine a fait défection.
      Dissident de l’armée régulière,cet ancien colonel a indiqué dans un communiqué avoir sous ses ordres dans la région de Homs 16 milles miliciens . Selon le site, cette décision est prise sous l’effet des défaites cuisantes infligées aux milices dans cette région.

      En parallèle le rédacteur en chef du quotidien arabophone londonien AlQuds Al-Arabi Abdel Bari Atwane a assuré dans son éditorial de ce mercredi que le Conseil national syrien (CNS) est en train d’agoniser, signalant que les puissances occidentales qui l’avaient accrédité se démarque de lui et s’approchent de plus en plus des forces qui se trouvent sur le terrain, dont l’ASL. De plus constate Atwane, ce sont de plus en plus les forces islamistes djihadistes qui sont en train de prendre l’initiative sur le terrain.

      Le Guardian aussi semble adopter cette version des faits assurant que les Etats-Unis, la Grande Bretagne et la France n’ont plus confiance en le CNS, rapportant qu’un envoyé britannique s’est rendu la semaine passée à Istanbul pour y rencontrer un éminent représentant politique de l’ASL et lui faire part que le respect des minorités est une condition préalable à toute collaboration future.

      Un expert financier syrien lié à la rébellion a estimé pour le Guardian que l’ASL restera divisé tant qu’il dépend de plusieurs sources non coordonnées. Selon le journal britannique, à la foi de diplomates occidentaux, un cheikh koweitien jour un rôle important pour dépêcher les fonds des dons collectés dans les pays du Golfe aux groupes salafistes extrémistes.

      Pékin: l’Occident entrave le compromis politique

      A Pékin, le journal officiel du parti communiste « Le peuple » a accusé les puissances occidentales d’œuvrer pour entraver un compromis politique de la crise syrienne au Conseil de sécurité. « Les pays occidentaux n’ont jamais renoncé à leur but de renverser le régime en Syrie et ont consolidé d’une façon continue leur soutien aux forces hostiles au gouvernement », a écrit le journal dans son numéro par ce mercredi. Le journal a également imputé à ces pays la responsabilité de l’échec de la mission de l’envoyé des Nations Unies et de la Ligue arabe Kofi Annan. Cette position survient au lendemain de la visite de la conseillère du président syrien Boussayna Chaabane à Pékin.

      Moscou: la plan de Genève surtout

      Pour sa part, Moscou a appelé l’Occident à ne pas « saboter » l’accord de Genève sur la Syrie
      « Nous sommes convaincus qu’il ne faut pas saboter ce qui a été fait à Genève », a déclaré Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov aux journalistes, au cours d’une visite au Bélarus. « Nous allons demander dans les prochains jours à nos partenaires (occidentaux) une réponse claire, s’ils soutiennent ce qu’ils ont signé à Genève. Si oui, pourquoi ne prennent-ils pas de mesures pour le mettre en œuvre », a-t-il ajouté.
      « Il faut que tous les acteurs extérieurs fassent pression sur toutes les parties syriennes et arrêtent d’inciter l’opposition à poursuivre la lutte armée », a poursuivi M. Lavrov.
      Son plan en six points étant resté lettre morte, la Russie avait aussi soutenu un accord sur les principes d’une transition en Syrie, adopté le 30 juin à Genève par le Groupe d’action sur la Syrie, constitué par M. Annan. Ce texte ne contient aucun appel à M. Assad à renoncer au pouvoir.

      Téhéran: la Syrie, une ligne rouge pour la résistance

      A Téhéran, l’Etat-major iranien a assuré que « la Syrie est une ligne rouge pour la résistance et signalé que les indices sur le terrain montrent le regime et le peuple sont en train de vaincre en Syrie.  » le sujet syrien revêt une grande importance, il constitue une ligne rouge pour la résistance, raison pour laquelle toute négociation le concernant devrait prendre en considération les intérêts de la résistance et du peuple syrien qui est victime d’une offensive agressive de la part des terroristes et de gouvernements arrogants et des agents des Occidentaux », a dit le générla Massoud Jazaïri qui est le directeur-adjoint du bureau médiatique de l’Etat-major iranien. Selon Jazaïri, « la guerre psychologique menée contre la Syrie par l’Occident avec la collaboration de leur alliés régressistes et certains pays voisins de la Syrie qui s’attellent a vouloir montrer qu’ils sont les vainqueurs de cette guerre, alors que les indices et les témoignages montrent que c’est le régime et le peuple syriens qui sont en train de l’emporter ».

      Destruction du siège de commandement de l’ASL

      Sur le terrain, les forces gouvernementales ont détruit le siège de commandement des milices armées dans la localité Tell dans la province de Damas. Selon Arab Press plusieurs miliciens ont été tués dont leur chef Maher Ismail connu sous le pseudonyme Khattab. Dans un communiqué, le CNS a annoncé cette région assiégée par l’armée régulière de « région sinistrée » demandant aux Syriens de « lui venir en aide par tous les moyens disponibles », pour briser le siège dont elle fait l’objet.

      Alors qu’à Damas, une explosion a eu lieu à 8 heures du matin, heure locale, dans le parking du bâtiment de l’ancien quartier général situé dans le quartier Abou Remmaneh à proximité du siège de l’Union générale des syndicats de travail et de l’hôtel Méridien. Il y a eu 5 blessés selon les sources officielles. Alors que les sources de la rébellion disent que l’explosion a été perpétrée dans le quartier général de l’état-major syrien et plus de 150 personnes ont été tués ou blessés. Selon le site Syrian Politics le lieu de l’explosion se trouve à près de 2-3 km du quartier général de l’Etat-major. Et de signaler que l’engin explosif a été déposé sur un camion-citerne de fuel dans ce parking.

      Version AFP

      ((Un attentat à l’explosif dans un parking de l’état-major de l’armée syrienne à Damas, revendiqué par les rebelles de l’Armée syrienne libre (ASL), a fait cinq blessés, selon un militaire sur place.
      L’aire de stationnement se trouve en face de l’hôtel Dama Rose, où sont logés les observateurs de l’ONU, qui sont tous sains et saufs.
      « Nous remercions Dieu qu’aucun d’entre eux n’ait subi le moindre préjudice tout au long de leur présence en Syrie », a déclaré le vice-ministre des Affaires étrangères Fayçal Moqdad en ajoutant devant la presse: « Nous réaffirmons que nous ferons tout notre possible pour assurer la protection de l’équipe et lui permettre d’accomplir au mieux sa mission ».
      Selon la journaliste de l’AFP qui s’est rendue place, la bombe était placée à l’arrière d’un camion-citerne, dont la cuve est éventrée. Plusieurs véhicules militaires ont été calcinés ainsi que les murs de l’immeuble mitoyen du Syndicat des ouvriers. Plusieurs fenêtres ont également été brisées.
      « Des recrues faisaient leurs exercices physiques et recevaient leurs instructions, comme chaque jour, lorsqu’à 08H00 (05H00 GMT) il y a eu une énorme explosion et une boule de feu », a raconté à l’AFP un officier.
      « Des militaires ont été projetés au sol par le souffle. Deux ont été brûlés, un troisième a été touché par un éclat de fer de la citerne, et deux autres jeunes ont été légèrement atteints », a-t-il ajouté.
      Des pompiers sont arrivés immédiatement sur les lieux pour éteindre l’incendie.
      Les rebelles de l’Armée syrienne libre (ASL) ont revendiqué l’attentat qui visait selon eux une réunion de militaires dans un bureau de l’état-major à Damas, a affirmé à l’AFP le commandant Maher al-Nouaïmi, chef du bureau de coordination du commandement de l’ASL en Syrie.
      « L’opération de l’ASL contre un bureau de l’état-major général a été planifiée par des experts pour que deux explosions aient lieu à 08H05 (05H05 GMT mercredi) durant la réunion d’officiers et sous-officiers de l’armée et des chabbiha (miliciens pro-régime) où sont décidées les opérations du jour à Damas », a-t-il dit.
      Selon lui, il y a sur place un dépôt de carburant, de munitions et d’armes qui approvisionnent les unités de la capitale.
      « Cette opération vise à remonter le moral de l’ASL et à dire à Bachar al-Assad et à son commandement que nous pouvons mener des opérations bien étudiées car nous connaissons ce qui se passe dans leurs rangs », a-t-il ajouté.
      « Je ne sais pas combien il y a eu de morts mais 150 personnes participaient à cette réunion, dont 10 officiers en charge de réprimer les manifestations à Damas », a-t-il souligné.
      Un militaire sur place a affirmé à l’AFP qu’une seule explosion avait eu lieu.
      Le 18 juillet, un attentat revendiqué par les rebelles avait visé une réunion de l’appareil sécuritaire à Damas, tuant quatre hauts responsables du régime, dont le beau-frère du président Bachar al-Assad, Assef Chawkat.))

      Ailleurs

      Ahmad SattoufA Alep, un engin explosif a explosé a proximité du cinéma Ugarith dans le quartier Aziziyyé, tuant trois civils.
      Par ailleurs, le site Syrian Documents a diffusé une vidéo amateur sur des accrochages armés qui ont eu lieu dans le quartier Bab-Nasr à Alep entre les forces régulières et la milice des Tawhid. Or les images ne montrent qu’un seul milicien retranché derrière un barrage ouvrir le feu contre une destination inconnue.

      Mais la plus importante information venant de la province d’Alep a été celle du raid contre la localité d’Azzaz où les 11 pèlerins libanais sont séquestrés par une milice de l’ASL. Au début, il a été question de 4 Libanais tués. Mais plus tard, un porte parole de la milice a nié avoir des informations sur le sort des Libanais. Le bilan des victimes du raid est de 20 tués selon l’AFP, et de 30 selon la chaine qatarie AlJazira. Des sources de la rébellion ont dit que le raid est aérien alors que des sources mediatiques ont pour la New TV qu’il a été perpétrée par l’artillerie syrienne. A noter que la localité d’Azzaz est sous l’emprise de l’ASL.

      Pour sa part la correspondante de la télévision Mayadine a effectué une tournée dans les quartiers libérés de la ville. Elle a constaté l’ampleur des destructions surtout dans les batiments piégés par les miliiens pour entraver l’avancée de l’armée régulière.

      A la frontière avec le Liban, une tentative d’infiltration a été avortée, de nombreux miliciens tués et une douzaine de véhicules ont été détruits à Talkalakh. Mardi, le correspondant de la télévision AlAlam Ahmad Sattouf a été enlevé sur le chemin de retour à sa maison a proximité de la place Tadmor dans la ville de Homs. Les bureaux de cette chaine dans la ville ont également été saccagés et leurs contenus dérobés. Cet enlèvement est le sixième en l’espace de deux semaines contre des journalistes syriens.

      A Idleb, les forces gouvernementales ont détruit un repaire de la milice de l’ASL dans la région Salkine, arrêté 8 miliciens et tué un de ses membres.
      A Deraa, les miliciens armés ont tué mardi le directeur-adjoint de la santé du gouvernorat de Deraa.
      http://www4.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=75481&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=37&s1=1

    • hakim dit :

      30 Syriens de l’ASL enlevés au Liban dont un capitaine
      L’équipe du site

      Le Libanais Hassan Mokdad enlevé par l’ASLLa tribu Mokdad a riposté ce mercredi à l’enlèvement d’un de ses fils par la milice de lArmée Syrienne Libre (ASL) Hassane Mokdad.

      Le porte-parole de la tribu, originaire de la Békaa, a déclaré que le bras armé de la tribu a enlevé plus de 20 membres de l’ASL, dont un officier, déplorant le silence de l’Etat libanais, dans cette affaire. Plus tard, il a relaché 10 Syriens après s’être assurés qu’ils n’appartiennet pas à l’ASL.

      M.Maher Mokdad a en outre menacé les ressortissants du Qatar, de la Turquie et de l’Arabie au Liban de rencontrer le même sort, vu que ces trois pays soutiennent l’ASL.

      En réponde aux des menaces de la milice syrienne d’assassiner leur fils, la famille a dit « ce n’est parce qu’elle (ASL) nous menace de tuer notre fils que nous allons renoncer à kidnapper les membres de l’ASL au Liban ».

      L’épouse et la fille de Hassan MokdadDans l’après midi de ce mercredi, 4 nouveaux membres de l’ASL ont été enlevés dont l’un des grands financeurs de la rébellion syrienne, ainsi qu’un ressortissant turc dont le prénom est Soufane, et qui travaille avec l’ASL, a ajouté le clan des Mokdad. Au total, plus de 20 syriens sont enlevés par le clan Mokdad, a assuré leur porte-parole.

      La famille a lancé un ultimatum de 48 heures pour la libération de leur fils.

      « Ce n’est ni un tireur embusqué, ni un membre du Hezbollah. Sa femme ne porte même pas le voile. Toutes ces accusations sont des mensonges. Notre demande n’est pas politique. Il s’agit d’une question humanitaire », a déclaré pour l’AFP Abou Ali Mokdad, un porte-parole de la tribu.

      Les ravisseurs veulent calmer les esprits du clan Mokdad

      Le représentant de l’Organisation des droits de l’Homme au Liban, Ali Akil Khalil, a révélé dans une interview avec la chaine AlMayadeen, que les ravisseurs de Mokdad l’ont appelé et lui ont proposé de parvenir à un compromis pour calmer les esprits de la famille Mokdad en vue de parvenir à la libération de tous les kidnappés des deux parties.

      La vidéo diffusée par la chaine AlMayadeen montre deux captifs de l’ASL, dont un officier.

      L’Officier de l’ASL Mohammad Moussa YassineC’est la télévision Mayadine qui a diffusé l’interrogatoire effectué avec les Syriens enlevés par le clan des Mokdad.

      Dans ses aveux, l’officier, Mohammad Moussa Yassine dit avoir pour mission de fournir des armes aux rebelles syriens. Il ajoute avoir perçu des sommes d’argent du député du courant du Futur Khaled Daher.

      Interrogé par la chaine de télévision libanaise New TV, Khled Khalaf qui s’est présenté comme étant le chef militaire des tribus syriennes rebelles a reconnu que l’un des syriens enlevés était un officier de l’ASL.

      Par ailleurs, le député syrien, Ahmad Chlach, également représentant des tribus syriennes est venu au Liban et a rendu visite au siège des Mokdad pour se rassurer sur la santé des Syriens enlevés au Liban.

      Une délégation des ouvriers syriens au Liban a également rendu visite de soutien au clan des Mokdad.

      Réactions libanaises :

      Côté libanais, l’ex-chef de la sureté générale Jamil Sayed a affirmé que la réaction du clan des Mokdad était justifiée et appelé à la libération de tous les Libanais enlevés en Syrie.

      Le général Sayed a imputé à l’ASL la responsabilité de l’enlèvement de Hassan Mokdad et des 11 pèlerins libanais.

      Il a en outre réclamé des poursuites judiciaires contre le journaliste Tarek Najm pour son article qui a encouragé à l’enlèvement de Hassan Mokdad. Najm avait prétendu que Mokdad était un membre du Hezbollah.

      Pour sa part, le député du Futur, Mostafa Allouch, a appelé le clan des Mokdad à livrer les syriens de l’ASL à l’armée libanaise. Alors qu’un autre député du courant du Futur Nouhad Machnouk a dit compatir avec les proches des Libanais enlevés en Syrie et réclamé leur libération, sous prétexte que ces exactions ne font que servir le régime syrien.

      Rappelons que Hassan Mokdad a été enlevé lundi par l’ASL sous prétexte qu’il est un franc-tireur et un membre du Hezbollah. Hassan Mokdad vit depuis plus d’un an en Syrie, a assuré sa famille qui a nié catégoriquement son appartenance au Hezbollah.

      « Ce n’est ni un tireur embusqué, ni un membre du Hezbollah. Sa femme ne porte même pas le voile. Toutes ces accusations sont des mensonges. Notre demande n’est pas politique. Il s’agit d’une question humanitaire », a déclaré Abou Ali al-Mokdad, un membre de la famille.

      Quelques éléments de la branche militaire du clan des Mokdad, des hommes armés et encagoulés ont fait une apparition devant les télévisions libanaises. Par la voix de leur parole-parole qui n’a pu être identifié, ils ont menacé que leur son action ne cessera que lorsque Hassane sera libéré, et assuré qu’elle peut avoir une portée régionale.  » Nous avons une banque de cible importantes, à Aley, à Tripoli, à beyrouth, voir sur le plan régional et tous ceux qui défendent l’ASL », a signalé ce porte-parole encagoulé…

      Dans l’après-midi, les proches des familles des 11 Libanais enlevés à Azzaz dans la province d’Alep ont à leur tour enlevé un mini-bus transportant des Syriens. Selon les correspondants sur place, les partisans de l’ASL ont été capturés alors que les autres ont été relachés. Dès que l’information de l’éventuelle mort de 4 Libanais, sur les 11 enlevés à Azzaz a été annoncée que leurs proches se sont déployés dans les quartiers de la région de Chouweifat.
      http://www4.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=75451&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=23&s1=1

      • hakim dit :

        et au derniere nouvelle, il serait arriver à 40 miliciens de l’asl, ainsi qu’un turc et un saoudien. la route de l’aeroport est actuellement contrôlé par des hommes armée de la famille de Almokdad, et contrôle les identités de chaque personnes et arrete les resortissants du golfe. la brigade de l’iman AlHassan, laisse 8h pour que les embassadeurs de la Turquie, de l’Arabie saoudite, du Qatar et malheureusement de la Syrie pour quitter le pays après quoi les ambassades seront attaquer et detruite

    • hakim dit :

      Destruction des voitures dotées de mitrailleuses à Alep…Avortement d’une tentative d’infiltration des groupes terroristes depuis le Liban

      15 Août 2012

      Gouvernorats / Une unité de nos forces armées s’est accrochée avec des terroristes mercenaires à proximité d’al-Zebdyeh au quartier de Seif al-Dawleh à Alep, liquidant de grands nombres d’eux et a détruisant deux véhicules dotés de mitrailleuses.

      Une unité de nos forces armées s’est accrochée avec des terroristes à proximité du bâtiment de la poste à Massaken Hanano à Alep et a tué de grands nombres d’eux.

      Nos forces armées ont ciblé nombre de voitures et y tué les terroristes au bord à al-Sabei’ Bahrat et à Bab al-Nasser à Alep.

      Une unité de nos forces armées s’est accrochée avec un groupe terroriste armé à al-Midane à Alep et a tué la majorité de ses éléments.

      Par ailleurs, huit véhicules avec des mitrailleuses ont été détruits à Qoubtan al-Jabal à Daret Ezzeh dans la banlieue d’Alep.

      Un gang terroriste a été tué dans la région de Kafar Hamra dans la banlieue d’Alep alors qu’il tentait d’entrer dans la ville. L’on a détruit également les 12 véhicules du groupe, dotées de mitrailleuses.

      Toujours à Alep, les services compétents ont détruit 10 véhicules des groupes terroristes, dotés des mitrailleuses Douchka dans la région de Kafer Bassin.

      D’autre part, une source du gouvernorat a affirmé que les services compétents ont tué nombre de terroristes dans le point-rond al-Jandoul à Alep lors de leur traque des terroristes dans la ville.

      Les terroristes mercenaires jettent leurs armes et prennent la fuite à Tafas dans la banlieue de Deraa

      Nos forces armées intrépides ont traqué des terroristes mercenaires à Tafas dans la banlieue de Deraa, arrêtant un grand nombre d’eux et tuant d’autres.

      Nombre de terroristes mercenaires ont jeté leurs armes et pris la fuite de la localité suite aux coups durs exécutés par nos forces armées.

      De même, des unités du génie ont désamorcé quatre charges explosives dont chacune pesait 150 kg aux fermes qui entourent Tafas dans la banlieue de Daraa.

      Les services compétents se sont accrochés avec un groupe terroriste armé à al-Jheir à Bosra al-Cham dans la banlieue de Daraa et ont tué de grands nombres de ses éléments.

      En outre, les services compétents ont déjoué une nouvelle tentative des terroristes mercenaires de s’infiltrer en Syrie à Tal Chhab dans la banlieue de Daraa et liquidé de grands nombres d’eux.

      Nos forces armées détruisent une poste de commandement des gangs terroristes à al-Tell

      D’autre part, nos forces armées ont détruit une poste de direction des groupes terroristes à al-Tell dans la banlieue de Damas, tuant nombre de leurs chefs.

      Citée par le correspondant de Sana, une source officielle a affirmé que parmi les chefs terroristes tués figurent Maher Ismaïl al-Tahhan, Yasser Charif al-Ahmar et Mouafaq Ismaïl al-Taleb.

      Par ailleurs, les gardes des frontières ont déjoué la nuit dernière nombre de tentatives d’infiltration des groupes terroristes armés depuis les territoires libanais vers la Syrie dans plusieurs sites dans la banlieue de Telkalakh, leur infligeant des pertes considérables.

      Citée par le correspondant de Sana, une source du gouvernorat a affirmé que l’on a fait des atteints parmi les rangs des terroristes alors que d’autres ont pris la fuite vers le Liban.

      Les services compétents prennent d’assaut un repaire des terroristes à proximité de Bassatine al-Razi à Damas

      Les services compétents ont pris d’assaut aujourd’hui un repaire d’un groupe terroriste armé à proximité de Bassatine al-Razi à Damas.

      Une source officielle a indiqué que les services compétents s’étaient accrochés avec les terroristes, ont tué et blessé nombre d’eux et arrêté les autres.

      La source a aussi affirmé la saisie des armes qui se trouvaient à l’intérieur du repaire.

      Les services compétents saisissent des quantités d’armes et de munitions dissimulées dans un pick-up sur la route Homs-Palmyre

      Les services compétents ont saisi aujourd’hui des quantités d’armes et de munitions dissimulées dans un pick-up sur la route Homs-Palmyre à proximité du village Mafraq Ghazaleh.

      Une source au gouvernorat a fait savoir que parmi les armes saisies des mitrailleuses, des kalachnikovs, des grenades et une jumelle nocturne.
      http://208.43.232.81/fra/338/2012/08/15/436528.htm

  2. Merrick dit :

    Voilà une vidéo qui montre ce que l’ASL fait subir aux minorités (chrétienne entre autres) syriennes.
    http://www.youtube.com/watch?v=ALnQLDQnoQI&feature=player_embedded

    • idriss dit :

      une vraie sale race.mais ou vont-ils chercher leur islam retrograde et bestiale.je suis musulman je commence a avoir des doutes sur la religion musulmane.

      • française dit :

        Idriss, si vous reprenez un peu l’histoire, et par exemple les guerres de religions en France au 16ème siècle, les catholiques et les protestants n’étaient pas tendres entre eux…

        • idriss dit :

          française.
          je sais.mais ça donne raison aux athes de voir le comportement de ces barbares du allah akbar.que les religions sont l’opium mortel de l’humanite.je crois en dieu mais je doute des relegions depuis la guerre contre l’irak

        • Dr. Dupont dit :

          Pff… qu’en savez-vous, madame « française » ?

          vous l’avez lu dans un manuel d’histoire de Fernand Nathan comme dirait Dieudo ?

          Vous n’avez pas besoin de préciser que vous êtes française, en ces temps de masochisme le seul fait de lire votre poncif « méa-culpant » vous identifie comme tel. Et je suis même a peut près sur que dans le fond vous vous sentez plus européenne que française, je me trompe ?

          Ne comparez pas les vieux antagonismes, historiquement et géographiquement circonscrits, avec la ratonnade internationale que subissent les Chiites partout dans le monde.

          • Bernard dit :

            Retenir Dieudoné comme référence culturelle me sidère ! :-)

          • française dit :

            Merci pour cette consultation psy Dr Dupont, mais vous vous êtes donné du mal pour rien, je n’avais jamais pensé à tout ça, je ne suis pas si compliquée. Française parce que de famille française depuis plusieurs générations : mais qui sait, au cours des siècles et millénaires passés, s’il n’y a pas eu des ancêtres syriens dans ma famille établie près de la Méditerranée ; européenne donc ; désolée d’avoir si peu d’imagination.
            Mais au moins vous m’avez permis de réfléchir à un pseudo moins banal : terrienne athée quinqua bac – 2. Désolée de vous décevoir, je n’ai pas fait d’études poussées, d’ou le petit niveau de mes interventions. Si j’étais née syrienne dans ce beau pays socialiste, j’aurais peut-etre eu plus d’opportunités pour faire des études bac et bac +, parce qu’en France dans les années 70 on se souciait peu de savoir si 80 % des jeunes devaient avoir le bac, surtout dans les milieux populaires. Par contre mon athéisme j’y tiens, à mon âge on ne me fera plus changer d’avis, et je respecte toutes les croyances, sauf celles qui prônent l’élimination des mécréants. Merci à Louis et Infosyrie d’accepter les réactions simplistes. Je crois que je vais m’en tenir à « Terrienne » tout court comme nouveau pseudo.

        • AVICENNE dit :

          Nous étions au 16 ième sciècle française. Normalement, l’humanité doit s’élever au fil de son histoire.

          Normalement………………

      • momo dit :

        Je crois que tu n’est pas très au courant de ce qu’on subit les sunnite depuis 17 mois
        et même depuis toujours
        La Syrie et depuis toujours un pays à majorité sunnite quicompte à peu près 10 à 12% de alaoui
        Ceci se sont approprié le gouvernement l’armé la fonction publique et les sunnite sont des citoyen de seconde zone
        Pourrais t’on imaginez que cela se passe dans un autre pays
        Pourrais t’on imaginer en france 5 millions de musulmans prennent le pouvoir et relégué les chrétien et les laïcs en citoyen de seconde zone
        Inimaginable pourtant la famille assad la fait

        • Cécilia dit :

          @ momo, le vrai momo !

          Que de mensonges et de mauvaise foi !

          Mais quel imbécile peut vous croire à part vous-même et quelques décervelés comme vous ?

          Levez-vous les pattes d’ici !
          Aucune odeur de sainteté !

        • Dr. Dupont dit :

          @ momo

          Je suis surtout très au courant de ce qu’ont FAIT subir a la Syrie la pire des racailles sunnite depuis 17 mois.

          Et cette racaille de zombies droguées, de traitres, et de chiens errants; a part toi, je vois pas beaucoup de Sunnites pour les défendre en ce moment…
          Par contre y a les médias et les partis politique pour les soutenir, mais eux ils sont pas du tout sunnites. Etrange, non?

          A ce propos :

          « Pourrait on imaginer en France 5 millions de musulmans prennent le pouvoir et relégué les chrétien et les laïcs en citoyen de seconde zone »

          Eh bien, figure toi que non seulement je peut l’imaginer mais qu’en plus je le vit au quotidien avec une autre communauté, non-musulmane, dix fois moins nombreuse mais dix fois plus puissante.

          Je te fais un dessin ?

          • momo dit :

            dr Dupont je n’ai rien compris a ton devellopement finalement j’aimerais bien un dessin.
            Mais je comprend que tu est un gros raciste antisunnite et detrompe toi la majorité des sunnite.
            Sont ecoeure de ce que font subire les alaouite au sunnite,car ne nous voilons pas la face votre président ou votre dieu bachar a jouer au jeu de la guerre confessionnel et vous a offert par la même occasion,
            1 milliard d’ennemie sunnite.
            D’ailleur 20 chiite se sont fait exécuté au pakistanl,ça commence.
            Je ne m’inquiète pas pour bachar lui a de l’argent il trouveras ou aller,mais que vas t’il advenir de vous les alaouite quand il vous auras abandonne.

      • Maroquino dit :

        Change donc de religion tu nous rendrais service.

      • salim dit :

        « je suis musulman je commence a avoir des doutes sur la religion musulmane. »
        j’ai du mal à suivre votre logique sur ce coup!! (ce qui n’enlève rien à la qualité de vos interventions que je lis habituellement)
        Pour le coup, vous procédez par sylogisme… à l’instar d’Epiménide de Créte!
        A moins que vous ne soyez dans la dinstinction entre « être musulman » et « relion musulmane » (au sens dogme déconnecté de l’esprit du message, des messagers et des prophètes)… dans ce cas, je vous suis!

  3. M. dit :

    Bonjour a tous,

    j’ai une question pour ceux qui connaissent la situation en Syrie avant 2011: dans quelle mesure l’Etat Syrien etait repressif? est-ce que les allegations de torture et de brutalite d’un Etat Syrien etaient vraies (du moins avant 2011)?

    en discutant avec des anti Assad/Baath, et bien que l’enjeu de la Crise Syrienne depasse largement le cadre de l’individualite du President Assad et de son gouvernement, je ne disposais pas d’information plus sur la vie normale des Syriens, l’etat de la « liberte d’expression »…

    merci bien,
    M.

    • Bernard dit :

      Je vais répondre en tant qu’occidental chrétien connaissant « bien » plusieurs pays de cette zone (Irak, Liban, Syrie, Egypte) ainsi qu’un peu leurs voisins…
      En effet la Syrie disposait d’un gouvernement que l’on peut qualifier d’autoritaire, mais aussi d’éclairé. (je dis « disposait » car à mon sens rien ne sera plus vraiment comme « avant »…)
      Les différentes communautés vivaient en harmonie, les cultes pouvaient s’éxercer librement. La place de la femme (pour un pays musulman) y était particulièrement importante et on peut parler d’égalité homme-femme au niveau des autorités (peut être moins dans certaines communautés)…
      Pour ce qui concerne les « tortures » ou autres exactions qui auraient pu être commises, je n’ai pas d’info là dessus. Il est possible que la répression de groupuscules « violents » a été « violente » aussi, mais il faut considérer aussi la vraie nature de ces contestataires ! (par exemple, si l’on compare avec ce qu’il vient de se passer les dernières nuits à Amiens ou à Toulouse, doit on considérer le laxisme des autorités françaises comme normal ?)
      Répressif ? Sans aucun doute ! Mais afin d’assurer l’avenir de la Syrie et de son peuple ! Au même titre d’ailleurs que dans l’Irak ou l’Egypte d’avant (le Liban étant assez particulier) la Syrie fait partie de ces pays « berceaux de la civilisation » qui se trouvent à la frontière entre l’Orient et l’Occident, et donc confrontés à deux visions du monde qu’il faut concilier. Il faut être allé en Arabie pour comprendre !
      Alors bien sur le niveau théorique de démocratie « occidental » n’était pas atteint en Syrie, mais pour un jeune état ((60 ans environ pour la syrie « moderne » ?) dans cette région qui n’a pour ainsi dire jamais connu la paix, ce n’est pas si mal !
      Sans oublier l’influence des traditions, des communautés ethniques, doublées par les communautés religieuses et tiplées par les communautés tribales, sans parler des alliances… (à titre d’exemple je me demande quel peut être le non-libanais qui comprend quelque chose aux différents détails de la guerre au Liban !)
      Ne tapez pas trop fort ! Merci ;)

      • française dit :

        Personnellement j’ai entendu des témoignages de répressions et d’incarcérations politiques, et tortures en prison sous Assad père au début des années 80, je confirme que cela existait à cette époque où l’état connaissait des difficultés avec les Frères Musulmans qui eux commettaient des actes criminels. Je n’ai pas d’infos à ce sujet pour les années Bachar.
        Mais ces dernières années, depuis l’arrivée de Bachar, je sais que les syriens bénéficient d’un peu plus de liberté d’expression.
        Quant à la vie quotidienne avant 2011, je confirme ce que dit Bernard.

        • M. dit :

          Merci a vous pour vos reponses.

          J’essaie de comprendre dans quelle mesure les tractations du camp ennemi sont legitimees. Je sais que les Freres Musulmans ont tente de prendre le pouvoir par la force, et l’Etat, dans son bon droit, doit repondre avec force et retenue.

          Mais ce n’est pas ce genre de faits qui m’interesse, c’est plutot lorsque la force est utilisee par l’Etat contre des manifestants ou des opposants purement pacifiques. c’est la ou le bas blesse.

          y a-t-il (eu) des prisonniers politiques (purement pacifiques)?
          quid de manifestations pacifiques reprimees dans le sang?

          (je sais que cela s’est passe en 2011, et que d’apres le discours de Bachar les responsables ont ete emprisonnes, mais je n’ai pas plus d’informations que ca)

          les democraties n’existent pas plus en Orient qu’en Occident, a mon avis, tout ce qu’on peut esperer, c’est le minimum d’interventionnisme de l’Etat dans les affaires d’opinion et d’expression d’opinion.

          il n’y a de lecon a recevoir d’aucun pays…

          • Bernard dit :

            Je n’étais pas en Syrie pour « voir » ou vivre ces manifestations « pacifiques »… Par contre j’étais en Egypte, au Caire et à Alex et j’ai vu… Si en effet le coeur de ces manifs consistait au départ en des jeunes diplomés de la génération internet, un grand nombre d’agitateurs les entouraient qui n’avaient rien à voir avec des étudiants « pacifiques » s’inquiétant pour leur avenir et aspirant à plus de progrès… Les médias ne montraient QUE les jeunes jusqu’au viol de cette journaliste place Tahrir !
            Chose « amusante », le Premier Ministre de ce gouvernement dirigé par les frères est Hicham Quandil, ancien ministre de l’irrigation et a étroitement travaillé avec Ariel Sharon au titre de la coopération dans ce domaine ou les israéliens sont passés maîtres…
            Bref, une forte impression d’une volonté de déstabilisation très bien orchestrée dont on a vu le résultat du fait d’une répression laxiste et du noyautage de l’armée par les islamistes… On peut comprendre le gouvernement syrien d’avoir eu la volonté de tuer dans l’oeuf ce mouvement de contestation, d’autant que sa situation géographique le rend encore plus vulnérable que l’Egypte par exemple qui ne courait de risques importants que par ses frontières sud du fait du Soudan.
            De plus, dans ces pays, la présence importante d’une police en civil permet de neutraliser rapidement tout mouvement de contestation, lorsqu’on en arrive à des manifestations de masses il est souvent trop tard, ce qui explique aussi la vigueur de la repression…

  4. Maurcich dit :

    Et sur BFM TV un commandant rebelle à Alep déclare « On ne peut battre ce régime » !!!

    • djiadfucker dit :

      C’est difficile … Assad a gagné la bataille diplomatique. La bataille militaire conventionnelle n’aura pas lieu compte tenu des risques pour tous les pays impliqués: la petite Jordanie, la Turquie (embrasement Kurde), le Liban (le retour des années noires), la France (avec un gros contingent vulnérable au sud Liban), …
      Par contre, la guérilla c’est ce qui pourrait faire mal mais si les américains se plaignent de l’aide de l’Iran et du Hezbollah c’est qu’elle est efficace.

      • Bernard dit :

        Le contingent français au Liban est sous mandat de l’ONU, donc indépendant en commandement de la France…
        Les kurdes représentent un grand risque pour les coalisés, il permet un passage terrestre en l’Iran et la Syrie…

  5. Souriya ya habibati dit :

    Que Dieu protège la Syrie de tous ces barbares qui finiront dans les poubelles de l’Histoire.
    Allah est Grand

  6. Victorserge0 dit :

    a mon avis la guerre des communiqués est des deux cotés ! Pourquoi l’armée syrienne ne met pas le paquet pour controler le nord d’ALEP jusqu’à la frontière pour couper entièrement tout possibilité de ravitaillement ? les terroristes piègés , sans ravitaillement et ni renfort seraient fait comme des rats !

  7. Cécilia dit :

     » notamment des techniciens de l’aéroport de Damas sont provisoirement au chômage technique. »

    Non, Guy, ce sont ceux d’Alep et non de Damas.

    Merci pour l’article.

  8. Cécilia dit :

    Abdul-Kader al-Saleh de la brigade al-Tawhid vient ce mercredi à son tour nous annonce que sa brigade contrôle seulement 70% d’Alep et accuse les « gangs d’Assad » de commettre des crimes pour salir l’image de Liwaa al-Tawhid !

    Lui aussi, il voit que les crimes de ses hommes commencent à sentir mauvais.

    http://www.youtube.com/watch?v=A2mtrWMz1ug&feature=plcp

  9. chabiha3 dit :

    la victoire est tres proches et les terrosristes seront tous detruits .

  10. vanda dit :

    Il y a une chose que j’ apprécie tout particulièrement sur ce site ce sont les mentions qui sont faites à propos des infos venant du camp adverse : Ainsi il il y a peu de temps un article était consacré à l’ émission de BFM/TV au cours de la quelle Bassam Tahann était interwiewer puis par la suite j’ ai pu regarder une vidéo redonnant un intégralité cet interwiew . Je peux affirmer que l’ article était intégralement conforme à ce que j’ ai entendu dans la vidéo . Dans l’ article ci dessus une référence est donnée pour lire l’ article du « figaro » ….. J’ attends que les télés qui restent les médias les plus suivi fassent une fois référence à « info syrie ».

    • roll dit :

      vanda,

      oui, vous avez parfaitement raison, infosyrie est un bien rare, précieux et inestimable pour nous tous.

      c’est, au sens fort du terme qui sert à le désigner, un authentique espace de ré-information, où il faut remettre constamment chaque jour au travail le chantier interminable de la vérité.

      • Lejuste dit :

        j’ai fait la connaissance d’INfoSyrie en regardant le SAHAR satellite iranien,et depuis je ne décroche plus,il faut que je consulte InfoSyrie tous les jours.Bravo pour Mr Denghien, qui au passage manie la langue française
        comme un vrai maitre et sa plume est aussi puissante que toute la presse ignoble de France,qui rabaisse la France au caniveau

  11. pixot dit :

    bonjour à tous !

    Est ce que quelqu’un ici pourrais t il me dire si lors de l’intervention de l’armée nationale dans les zones de résistances, ont ils le soutien de la population, je veux dire par là la leur indique t il ou se trouve les poches de pseudo résistance ?
    Merci pour votre réponse !

    • balpiz dit :

      Vous êtes probablement un visiteur récent sur ce site, un nouveau sur ce sujet, une sorte de bizut… si non vous sauriez que dans bien des cas les habitants renseignent les militaires sur la présence d’éléments armés
      dans leur quartier, ce qui se comprend dans la mesure où une large part de la population des villes
      ne voit pas d’un bon oeil la présence des rebelles.
      Généralement sur ce site ces questions apparaissent « naïves », n’intéressent pas les « experts » et trouvent rarement réponse. J’espère que la mienne, aussi succincte soit-elle, aura contribué à vous éclairer et vous encouragera à persévérer dans la recherche de la vérité de ce qui se passe en Syrie, ce que tente de faire ce site au jour le jour. Vous êtes sur la bonne voie… Bienvenue au club!

    • ourika dit :

      mes amis homsi m’affirment que la population locale, à Homs, par exemple, informe l’armée, puisque souvent c’est la population qui fait appel à l’armée.

    • Dr. Dupont dit :

      @ Pixot (excellent film brésilien, a ce propos)

      Consulte un peut plus les articles d’Infosyrie et tu aura ta réponse !

  12. fatima dit :

    Je viens de lire sur le site de JPNEWS-Sy, que le chien noir obama a donné la permission et a signé un document « secret » qui permet à jechsouriaalkour de se doter des chars ??!! ce sont des chars soviétiques libyens et c’est le quatar qui va payer et ils vont être acheminés via la turquie.
    EH, HOP !!!!!!! la guerre continue et va être plus dure et plus féroce. Et le sortie de cette crise n’est pas proche ??!!
    De plus, depuis 2 semaines, j’ai lu sur le site de Syriasteps, que 5 bus sont arrivé à Antioche qui transportent des jihadistes venant de Lybie. La trurquie a fait monter un camp spécial pour leur arrivée ..
    Quel espoir pour une sortie de crise tout proche???
    Les occidentaux, les golfistes et israël vont laisser durer cette situation « le chaos » afin qu’ils soient tous tranquilles.
    si l’europe s’effondre cela va être une grande, grande fête pour moi.
    j’ai tellemnt de la haine vis à vis de tout ce qui fait mal à mon pays qui me pousse à souhaiter tout les maux du monde pour ces occidentaux, ces golfistes et israël

    • Rab REM dit :

      Les ennemis de la Syrie sont en train de lui faire la guerre directement aux frontières et à l’intérieur du pays. Qu’attend Bachar pour porter la guerre au coeur même de ses ennemis? Frapper le Qatar, l’arabie-Saoudite et la Turquie et pourquoi pas les intérêts France, Anglais et US dans la région. À quoi servent les services secrets et les forces spéciales siriens s’ils ne peuvent porter coup pour coup derrière les lignes ennemies.

  13. antipédés dit :

    ET « amin » GARDE TA MORALE POUR LES GOGOLES DE CHEZ GOOGLE ,….J’AI FAILLI COMPRENDRE …? quand à « l’autre » là qui parle de « rat » , fait une introspection de ta nature corrompu avant de parl…
    quand aux adorateurs des « saints » , allez faire un tour à médine ,détérez votre « saint » patron et voir si réellement sa chair ne sé pas décomposez depuis le temps (y parez que ses gens là sont préservés des vers) , rien que sa! amenez moi sa photo que je puisse ricanez …PEUT ETRE qu’il vous parlera , qui c’est ?
    ………………………………………………………………………………………………………………………………….
    quand au sionismes , il est évident (pour quiconque s’est déchiffrez la l’historio-grafi de la géo-politique)que les plus .grands fléaux parasitaires de ces 4 dernier siècle , telle l’esclavagismes ,les 2 guerres mondiales, le colonialisme,le post colonialisme,la guerre contre le terrorisme,et l’ingérence militaire sont pour la plupart d’entre eux le résultat : d’israel et des gouvernements « amis » , tel que les états unis,la france et l’angleterre pour le principal …….leurs signe psycologique est le suivant :culpabiliser toutes « innocents » ,ignorez tous les crimes qu’ilns ont commis …..