• Actualité
  •  

  Le jour même (mardi 21 août) où un porte-parole de l'ASL racontait que les bandes contrôlaient les deux-tiers de la ville, avec le soutien enthousiaste de la population, l'armée poursuivait sa lente mais irrésistible réduction des positions ennemies. Selon la correspondante d’al-Mayadeen à Alep, l’armée syrienne poursuivi le combat dans le quartier de Seif al-Dawla ainsi que dans celui de Mayssaloun. Cependant, la bataille se concentrait mardi dans deux quartiers, Bab al-Hadid et Bab al-Nasr, au nord de la citadelle, l’ASL [...]



L’armée continue d’avancer dans Alep, et attaque dans la région nord

Par Guy Delorme, avec Cécilia, Alice et Mohamed,



 

Le jour même (mardi 21 août) où un porte-parole de l’ASL racontait que les bandes contrôlaient les deux-tiers de la ville, avec le soutien enthousiaste de la population, l’armée poursuivait sa lente mais irrésistible réduction des positions ennemies. Selon la correspondante d’al-Mayadeen à Alep, l’armée syrienne poursuivi le combat dans le quartier de Seif al-Dawla ainsi que dans celui de Mayssaloun.

Cependant, la bataille se concentrait mardi dans deux quartiers, Bab al-Hadid et Bab al-Nasr, au nord de la citadelle, l’ASL ayant tenté d’y pénétrer :

http://www.youtube.com/watch?v=AlfTA9HIo9Q&list=UUZ-8I5p6mxrzchZuMpTbLWg&index=3&feature=plcp

Ce même mardi, selon la correspondante de la chaîne syrienne Addounia à Alep, l’armée syrienne a annoncé avoir nettoyé le sous-secteur de Sahat al-Hatab dans le quartier d’al-Jadideh, situé à l’ouest immédiat de la vieille ville, donc au centre d’Alep. Sana reprend cette annonce, précisant qu’un autre secteur de ce quartier, al-Telal, a été « purifié ». Des « dizaines » d’insurgés – dont des Afghans – ont été tués. Sana signale une manifestation de soutien à l’armée d’habitants de ce quartier. L’agence officielle rend compte aussi que la partie est de Seif al-Dawla (avec les sous-secteurs d’al-Kora al-Ardyeh et Hadiqet) est sous contrôle de l’armée, ce qui signifie que la totalité de ce quartier, situé à l’est immédiat de Salaheddine et ayant servi de position de repli à l’ASL, est reprise.

Sana rend compte de combats à Boustan al-Bacha, quartier nord d’Alep, où plusieurs activistes qui avaient dressé des barricades ont été tués. Autres accrochages dans le quartier de Souleyman al-Halabi (centre-est, au sud-est de Boustan), près de l’école de Sinaa. Dans le quartier de Boustan al-Qasr (est de Seif al-Dawla), l’armée a délogé un groupe du bâtiment de la direction des affaires sanitaires, tuant nombre d’activistes dans cette opération.

Par ailleurs trois véhicules rebelles ont été détruits, et de nombreux activistes tués, dans le quartier de Karm al-Maysser (sud-est). Autre accrochage coûteux pour les insurgés à Boustan al-Zahra (périphérie sud-est d’Alep).

Enfin, une de nos amies a eu des nouvelles de sa famille alépine mardi, tard le soir. D’où il ressort que l’armée a bien délogé les insurgés  d’al-Jadideh (ou Jdeidé) ainsi que d’autres quartiers. Nombre d’Alépins, confirme-t-elle, ont accueilli l’armée en lançant du riz et offrant à manger, puis se sont retrouvés spontanément sur la place Sa’dala el Jabri ( à côté de la poste centrale et du jardin public) pour faire la fête. Autant pour le soutien populaire d’Alep à l’ASL !

Ci-dessous, un reportage en date du 21 août ; au menu traque des terroristes à Damas, Deraa et ratissage à Seif Addaoula (ou Seil al-Dawla, Alep) :

http://www.youtube.com/watch?v=fc2erLOczLc&feature=plcp

 

 

Opérations au nord d’Alep

Il n’y a pas qu’Alep, il y a son « arrière pays » : près d’Anadan, ville située à 5 kilomètres au nord-ouest d’Alep qui serait toujours sous contrôle ASL, trois nouveaux pick-up à mitrailleuse ont été envoyés à la ferraille et leurs occupants au diable. À proximité d’Anadan, à Hreytane, un groupe qui tentait de barrer l’autoroute reliant Alep à la frontère turque a été détruit.

Accrochages aussi près des  villes d’Azaz et de Marea, situées à une quinzaine de kilomètres l’une de l’autre et tout près de la frontière turque, disputées entre les deux camps : Sana parle de « lourdes pertes » insurgées. Autre combat à Tal Rifaat, ville située à environ 25 kilomètres au nord d’Alep (et à une quinzaine de la frontière turque) : là encore, pas mal d’activistes envoyés au paradis d’Allah, et de véhicules à la casse.
On peut toujours chicaner les compte-rendus de Sana sur leur imprécision « enthousiaste » quant aux pertes infligées aux rebelles. Mais il est évident que ces incidents ou combats entraînent de nombreux tués et blessés dans les rangs de l’ASL. Et surtout, ces combats confirment une nouvelle fois que l’armée ne se contente pas de réduire les positions rebelles d’Alep, mais qu’elle attaque aussi celles-ci dans cette région nord, comprise entre la ville et la frontière turque, où les insurgés ont pris quelques villes et où ils s’efforcent de constituer un « territoire libéré » adossé au sanctuaire turc. Quand on regarde la carte, Azaz, Marea et Tal Rifaat forment un triangle dont chaque côté fait plus ou moins une dizaine de kilomètres, et dont la pointe touche à la frontière turque.
L’armée syrienne s’est flattée de n’employer à Alep que le dixième de ses effectifs. Peut-être n’est-ce plus vrai, mais elle conserve à l’évidence, avec le soutien de diverses milices notamment kurdes, de quoi inquiéter l’ASL dans son « bastion ». Dont la défense lui côte de nouvelles pertes, et l’empêche de renforcer ses amis à Alep.

 

En marge de cette actualité circonstancié, voici encore une vidéo d’une des opérations des avions de guerre de l’armée arabe Syrienne pour nettoyer la Syrie des mercenaires et des terroristes.

http://youtu.be/lJrIyFgIzIE

 

 



Vous pouvez suivre les réponses à cet articles avec le flux RSS.
Les commentaires sont fermés.

222 commentaires à “L’armée continue d’avancer dans Alep, et attaque dans la région nord”

  1. dominique dit :

    Philippe Grasset attire l’attention dans son dernier article:

    http://www.dedefensa.org/article-subrepticement_la_crise_syrienne_devient_haute_22_08_2012.html

    sur une déclaration capitale du ministre russe des affaires étrangères Lavrov qui semble indiquer que si les USa attaquent la Syrie, la Russie ripostera et nous aurons un conflit international:

     » • Il y a surtout cette remarque d’ordre général, qui offre une définition de l’importance de la crise syrienne, de l’enjeu qui la domine dans la façon dont elle évoluera et dont elle se terminera. Cette remarque n’est pas théorique mais bien concrète, avec des termes violents à l’adresse du bloc BAO (la doctrine du “bombardement démocratique, ou “bombardement pour la démocratie”), concernant des intentions opérationnelles affichées… Il s’agit clairement d’un avertissement définissant un enjeu irrémédiable pour l’issue de la crise syrienne : «We believe this issue attracts so much attention not only because of the scale of the bloodshed, which worries all of us, but also because the outcome of the crisis will significantly influence the patterns for conflict settlement – either everything will fall in accordance with laws, that is according to the UN Charter, or ‘bomb democracy’ will prevail…»

    … « Ce que Lavrov nous dit, c’est que la Syrie devient un test final, fondamental, et que, par conséquent, pour la Russie il est politiquement inacceptable que triomphe la doctrine du “bombardement démocratique” ; ce que Lavrov nous dit, – allons un pas plus loin mais un pas évident selon la logique du propos, – c’est que la Russie fera tout ce qui est en son pouvoir pour faire en sorte que cela, le triomphe de cette théorie, ne se fasse pas. Ce que disent les Russes, enfin, c’est qu’ils ne peuvent accepter le triomphe de la doctrine du “bombardement démocratique”, parce qu’on se trouverait dans ce cas devant un déchaînement potentiel qui ne serait plus borné par rien, que plus rien n’arrêterait, qui toucherait même, qui sait, la Russie elle-même. »

    … « Cette analyse semblerait effectivement que la Russie est en train de faire son choix, si elle ne l’a fait déjà : s’il s’avère, ou même puisqu’il s’avère que l’entente sur une issue acceptable par rapport aux lois internationales s’avère impossible, alors les choses se régleront sur le terrain de la crise devenue guerre civile, et qui menacerait alors de devenir un conflit international… Il est décidément extrêmement difficile de ne pas voir dans l’observation de Lavrov suivant celle d’Obama selon laquelle les USA pourraient intervenir en Syrie, le simple constat que les Russes, dans ce cas, interviendraient contre une aventure américaniste. »

    • mohacsy akos dit :

      et dire que des mas-tu-vus type sarko-juppe-bhl pourraient faire eclater une guerre mondiale…

      • idriss dit :

        je n’ai pu poster le lien vers le blog de mounadil eldjazairi.
        j’ai fait un copie colle d’une de ces analyses.blog interessant a visiter.

        Il est assez formidable cet article du journal El pais. Il est conçu comme une pièce de propagande en faveur de l’opposition armée au gouvernement syrien.

        Sauf que la journaliste, Mayte carrasco, qui a semble-t-il séjourné à plusieurs reprises aux côtés des membres de l’Armée Syrienne Libre est une professionnelle et qu’elle rapporte des faits qui sont édifiants et contredisent son propos propagandiste de manière évidente : de l’argent étranger, de nombreux combattants étrangers venus d’un peu partout, de France, d’Australie, d’Espagne…

        Et figurez-vous que parmi ces combattants étrangers, il y a même des non musulmans. C’est-à-dire soit des soldats ou des agents de pays occidentaux, soit des mercenaires recrutés par les occidentaux et payés par qui vous voudrez.

        On a même un gros bataillon de la fameuse Armée Syrienne Libre qui est constitué, dirigé et financé par un membre d’une riche famille de Dubaï (prototype de la démocratie comme on sait).

        De moins en moins syrienne en fait comme le font bien comprendre le titre et le sous-titre de l’article.

        Des combattants incapables par ailleurs de mener de véritables opérations de combat sauf si le commandement en est assumé par le quartier général de l’ASL en Turquie, c’est-à-dire en réalité par les conseillers Américains, Britanniques et Français.

        Des combattants qui ne s’embarrassent pas de prisonniers sauf pour les fusiller ou les décapiter à la tronçonneuse.

        Le poids des salafistes est par ailleurs clairement signalé, tant au niveau de la présence humaine que de l’apport financier considérable pour être nié par la journaliste elle-même qui conclut sur la solitude des combattants de la prétendue Armée Syrienne Libre.

        Mais peut-être est-ce un travail de réécriture effectué à Madrid qui a abouti à ce résultat étrange que je vous livre.

        L’Armée Syrienne Libre change de visage
        - Les rebelles durcissent leurs actions dans la guerre et tuent ceux qu’ils considèrent comme des traîtres

        - Les étrangers sont de plus en plus dans leurs brigades

        par Mayte Carrasco, El Pais (Espagne) 21 août 2012 traduit de l’espagnol par Djazaïri

        Assad, le lion de Rankús sourit aux visiteurs comme si c’était un grand jour pour lui. Pourtant, ce commandant du Djeich al Hor (Armée Syrienne Libre, ASL) qui porte le même nom que son principal ennemi, le président Bachar al-Assad, vient de subit il y à peine une demi-heure une embuscade dans laquelle il a perdu un de ses hommes. «Je n’ai pas pu ramener son cadavre, parce que la bombe l’a déchiqueté,» explique-t-il. De plus, il vient de frapper un traître qu’il a interrogé pendant trois heures. Agenouillé, sans aucun signe de fatigue, le Lion prend un morceau de pain et mange comme si de rien n’était en parlant d’antiquités byzantines.

        C’est ce qui surprend le plus chez les combattants de l’ASL, leur constance, leur volonté de mourir pour la victoire et de lutter jusqu’au bout. Une sensation qui s’est renforcée au fur et à mesure qu’a avancé ce conflit qui a commencé en mars 2011. L’ASL est née un peu plus tard, à l’automne 2011 quand, las d’assister à la répression brutale des manifestations pacifiques, qui se terminaient par des assassinats d’opposants sans défense et avec la moitié des participants en prison, beaucoup décidèrent de prendre les armes, de s’acheter un fusil et de rejoindre l’ASL pour défendre leurs familles.

        Le visage de l’ASL a changé depuis. Elle ne comprend plus seulement des Syriens, des hommes Musulmans sunnites en majorité, âgés entre 17 et 40 ans, qui se laissent pousser la barbe pour se différencier des soldats du régime, car le nombre de katibas (brigades) s’est multiplié et elles accueillent maintenant des djihadistes étrangers venus du monde entier pour aider la cause. «Dans la mienne, il y a un canadien et un Australien,» explique Abou Khattab, un jeune appartenant à une famille importante de Dubaï qui a créé son propre groupe de combat, Al Khadra qui comprend un millier d’hommes. Il y aussi des Français, des britanniques et même des Espagnols musulmans.

        La brigade la plus connue et la plus nombreuse est Al farouq, bien qu’il en existe beaucoup d’autres, comme la Brigade 77, et dans certaines il y a des Chrétiens [pas des Chrétiens Syriens donc car la journaliste l'aurait spécifié, Note de Djazaïri]. «Nous n’avons pas donné de nom islamique à notre groupe parce que nous pensons que si l’OTAN intervenait, elle nous éliminerait pour extrémisme,» admet en riant le commandant Assad. La majorité des brigades se coordonne avec le commandement central en Turquie pour les grandes opérations, comme à Damas ou à Alep, quoique pour les escarmouches locales, beaucoup sont décidées de manière autonome.

        Dans leurs rangs, il n’y a pas de membres d’al Qaïda, ni d’islamistes radicaux, du moins dans le sud-est du pays. Seuls quelques uns se déclarent ouvertement salafistes, et on les reconnaît parce qu’ils ne fument pas, sont plus conservateurs et portent de longues barbes frisées et des pantalons avec un revers au-dessus des chevilles [apparemment tenue son syrienne, note de Djazaïri]. Mais il n’y a pas de signes de radicalisation des membres de l’ASL ni volonté majoritaire de créer un Etat islamique radical après la chute d’al-Assad. «Tout ce que nous voulons, c’est en finir avec la dictature corrompue pour ensuite retourner à nos vies normales et abandonner les armes,» explique le commandant Abou Alsous, propriétaire d’un supermarché et important leader actuel de l’ASL dans la province de Homs.

        La question de leur financement est plus délicate parce que «la majeure partie de l’argent que nous recevons vient des salafistes. Le problème est qu’ils nous demandent quelque chose en contrepartie, c’est là qu’on va avoir des problèmes,» confie le Dr Abbas, chef du comité local d’Al Qusayr. D’autres sources signalent de fortes contributions financières des Frères Musulmans. «Pour l’instant ils se laissent tous pousser la barbe, mais quand tout sera terminé, les choses reviendront à la normalité,» promet Abbas.

        Au fil des mois de violence, la brutalité s’est emparée des deux camps. Tandis que Bachar al-Assad bombarde des villes où meurent des milliers d’hommes, de femmes et d’enfants piégés dans le conflit, envoyant ses hommes de main [shabiha] commettre des massacres [les massacres de civils sont le fait des opposants au gouvernement, c’est pourtant un fait de notoriété publique, note de Djazaïri], violer des femmes [comme en Libye avec ces histoires inventées? note de Djazaïri] et pourchasser l’ennemi maison par maison comme à Baba Amro (Homs), l’ASL a également durci ses pratiques.

        En février, j’ai vu une fosse commune avec les cadavres d’au moins six hommes, supposés être des informateurs du régime, qui avaient été apparemment exécutés aux alentours d’al Qusayr. L’armée rebelle fait peu de prisonniers, et au mois de juillet, elle a exécuté dans une caserne un traître présumé, mains liées dans le dos et bandeau sur les yeux. Un des combattants montre une vidéo dans laquelle on voir des soldats d’al-Assad les mains liées. Une tronçonneuse apparaït dans l’image et on leur coupe la tête. Je me suis aperçu que j’étais dans le lieu où la séquence a été filmée parce que sur les coussins à côté de moi et sur la chaise où j’étais assise, j’ai pu voir et sentir d’abondantes traces sanglantes de ces deux personnes.

        La haine et le ressentiment se sont accrus parmi ces combattants qui sont nombreux à avoir perdu beaucoup d’amis ou de proches. Cachés dans des maisons éparses dans la campagne, certaines prises à de riches shabiha ou à des partisans du régime, leur quotidien consiste à attendre les petites opérations du style guerre de guérilla qu’ils réalisent de manière sporadique. «Rien ne presse, nous voulons faire une révolution parfaite,» dit Abou Alsous devant une magnifique piscine dans laquelle barbotent certains de ses hommes.

        Sa brigade dispose de deux tanks volés aux troupes d’al-Assad. Cependant, même si les armes et les munitions arrivent aujourd’hui avec plus d’abondance qu’en hiver, ses fusils et ses RPG ne sont malgré tout pas suffisants pour affronter l’armée syrienne qui compte 4 000 tanks, des avions que prennent des photos depuis le ciel, des hélicoptères qui bombardent, une technologie de pointe de télécommunications et de dizaines d’infiltrés dans les rangs de l’ASL. Cette dernière a créé récemment une police secrète qui se charge de les détecter. «Nous avons découvert trois déserteurs qui installaient des cartes SIM de localisation dans diverses casernes. Nous les avons tués, » confie un des policiers de l’ASL à al Qusayr.

        En dépit de toutes les difficultés, l’armée rebelle est aujourd’hui plus forte que jamais, par sa détermination et par la haine accumulée au long de tout ce temps. Ils n’attendent plus aucune aide de l’Occident, ils se savent seuls [elle a oublié les milliers de combattants étrangers dont elle parlait elle-même, note de Djazaïr]. «La victoire sera nôtre, si Dieu le veut,» assure Assad, même si ça prendra dans les six mois ou plus,» prédit-il. Plus de temps, plus de vies perdues, plus de sang versé dans une guerre civile qui ne se terminera pas demain.

      • idriss dit :

        celui n’a rien a leur envier.
        http://www.lelibrepenseur.org/

    • vanda dit :

      Allez Serguei , fais nous le coup de Nikita Kroutchev qui avait de sa chaussure frappé avec violence son pupitre à l’ONU lors de la nationalisation du canal de Suez, le corps expéditionnaire franco- britannique …. Apprends leur à ces connards d’ occidentaux ce qu’ est le respect du droit international ! Il faudrait inventer un terme plus fort que connard tellement ils poussent loin le bouchon!

      • dfgh dit :

        C’est qu’ils feraient peur les russes… Avec leurs sous-marins qui s’autodétruisent… Ben voyons… Le russes… Et les C. d’occidentaux… Ils pnt bien raisons d’agir ainsi… Quand on voit le niveau des Bricks… Ce n’est que dictatures et oppression… Le Droit international défendu par les russes laissez-moi rire…

        • unknownsoldier dit :

          Quels genres de feuilles vous mâchez, l’ami dfgh ?!! :) )
          Veuillez modérer votre enthousiasme, nous vous en conjurons !!

        • Le droit international défendu par Bush, Clinton, Obama, Hollande, laissez-nous nous esclaffer dfgh!!!
          Quant aux « vainqueurs » du Vietnam, de l’Iraq, de l’Afghanistan, en pleine déroute militaire, combinée à leur gigantesque banqueroute financière, font-ils encore peur à grand monde ?
          On dirait que ça vous ennuie que le monde change, que des alliances se délitent alors que d’autres se constituent, bref, que USraël et ses alliés ne pourront plus frapper impunément qui ils veulent où et quand ils le veulent…?
          Les lecteurs de ce site, comme de celui de Philippe Grasset, de Thierry Meyssan et beaucoup d’autres s’en réjouissent au contraire !

        • l'Oeil de Moscou dit :

          @ DFGH (Démocratie Française Goes to Hollywood ?)

          Les « sous-marins qui s’autodétruise(nt) » avaient une bonne raison de le faire, si vous faites allusion au Krousk, mon garçon. (On voit que vous n’avez pas fait l’armée… ha, c’est vrai elle n’existe plus en France, j’avais oublié)

          Vous pratiquez, ce qu’on appel dans votre langue, l’inversion du génitif, je crois. C’est JUSTEMENT parce que notre pays la Russie défend le Droit international que nous sommes qualifié de dictature. Nous n’avons en Russie jamais été aussi libres qu’aujourd’hui contrairement a votre pays la France.

          Avant nous pensions qu’en occident vous étiez anti-communistes mais depuis 20 ans nous avons pu constater que quoi qu’il arrives vous êtes toujours anti-russes. Comme dit le président Syrien « avec l’occident, les réformes ce n’est jamais assez. »

          La liberté du mariage gay et du pillage de l’économie vous pouvez vous la gardez, aucun Russe ni aucun Syrien n’en veut.

          Les apprenti Manaf Tlass que vous soutenez chez nous, voila ce qu’on en fait:

          http://www.youtube.com/watch?v=RjAf5qviH-A&feature=related

      • Phoenix dit :

        Chère Vanda, je me permets une petite rectification historique ou même quelques une, mais d’importance…

        Serge¨Lavrov est Ministre des Affaires Etrangères de la Fédération de Russie et non d’Union Soviétique. Sergei Lavrov est un patriote russe, un vrai diplomate, fin connaisseur de la politique internationale, mesuré, mais vrai dans ses propos, courtois, mais pas moins authentique pour ça et le niveau diplomatique russe en général de la diplomatie est très élevé, par rapport aux médiocrités, autant intellectuelles qu’humaines qui représentent la diplomatie occidentale, c.a.d. globalement américaine avec ses vassaux européens et autres… ¨Monsieur Sergeï Lavrov, le MAE est le plus exposé et le plus connu, mais Monsieur Vitalli Tchourkine, le représentant Russe aux nations Unies à New York, n’a pas moins de qualités, on a pu l’entendre pendant son discours, lors des votes au Conseil de Sécurité, concernant la Syrie, où le double véto Russe et Chinois fut mis, contre une résolution qui d’évidence prônait son envahissement militaire pour des raisons bien autres que humanitaires et de soit disant guerre civile, tandis que c’est une invasion pure et dure de mercenaires islamistes fondamentalistes wahhabistes, entraînés et armés par l’Occident, le Qatar, l’Arabie saoudite, les pays du GP, la Turqui, la Jordanie, la Libye…et introduit en Syrie armés jusqu’aux dents et avec également de l’armement lourd… Cela pour faire la sale besogne de l’occident…qui n’ose directement pas encore se frotter ni à la Russie, ni à la Chine…Par rapport, à ses collègues belliqueux occidentaux, comme le représentant français à l’ONU, ainsi que britannique et américain, Monsieur Tchourquine estune vraie lumière, un vrai intellectuel et diplomate de haut vol, au même titre que Monsieur Alexandre Konuzev, l’Ambassadeur Russe à Belgrade…pour ne citer que ces trois là.

        Comparer ces trois diplomates de la fédération de Russie, ou simplement Monsieur Lavrov, avec le « camarade » d’URSS Kroutchev est une vraie offense à l’intelligence humaine…
        Le « camarade » Kroutchef, n’était qu’un apparatchik du pouvoir soviétique, un stalinien pur jus, Ukrainien, qui a participé aux pogroms de Staline, un Géorgien, contre en grande partie, les membres russes de l’appareil oppresseur du système, dont la culture du même Kroutchev était à l’opposé des diplomates russes de la fédération de Russie, car sa carrière, via le parti communiste, avait commencé comme paysan, puis ouvrier, puis responsable du parti à différents niveaux, mais surtout au niveau des purges staliniennes…, avec 20 millions de victimes, avec le fleuron de l’armée… Kroutchev, s’est rendu célèbre en Occident, lors de la 15-ième Assemblée Générale de l’ONU en octobre 1960, où il a tapé sur le pupitre avec sa chaussure, suite à l’intervention du sénateur philippin pro Occidental, Lorenzo Sumulong, qui a proféré des propos véhéments et belliqueux contre l’URSS (les méthodes occidentales n’ont pas varié depuis…), le traitant de « crétin, larbin et laquais de l’Impérialisme occidental » (ce qu’il était vraiment aussi…) en appuyant ses propos par un tapage de sa chaussure sur le pupitre…Sur le fond il avait raison, mais dans la forme et le manque de diplomatie et d’éducation il portait atteinte au prestige de l’URSS et ridiculisait ce grand pays, tout communiste qu’il était…Justement, comme aujourd’hui concernat la Syrie, le thème de cette Assemblée Générale de l’ONU le 1é octobre 1960 était la proposition de l’URSS…de désarmement réciproque et de coopération en lieu et place…, qui a essuyé une fin de non recevoir et la levée des boucliers de l’Occident belliqueux (déjà…et cela n’a jamais cessé depuis 1945…)et de ses laquais et vassaux… Rien de neuf en Occident…
        Donc, chère Vanda, ce n’était pas en 1956, en Egypte, ou à l’ONU concernant l’Egypte et la nationalisation du Canal de Suez par Nasser, le seul Président arabe, vraiment nationaliste, patriote et laïc dans l’histoire, hormis Kadhafi et Al Assad Hafeez et Bachar son fils. La France et la Grande Bretagne qui se sont partagé les bénéfices de l’exploitation du canal de Suez, ainsi que le jeune Etat d’israël (déjà ou depuis 1948 en continu…comme chiens de garde des intérêts occidentaux=pillages des richesses nationales arabes), sont rentrés en guerre contre Nasser et l’Egypte…
        ça c’est pour l’histoire de la chaussure de Kroutchev et le rétablissement des faits et des dates historiques…
        Mais une histoire tristement connue par la Russie et les Russes concernant ce minable apparatchik communiste soviétique, mais portant atteinte aux intérêts et à l’intégrité territoriale de la Russie, mais moins connue en Occident…, c’est le rattachement de la Crimée russe à l’Ukraine en 1954, comme république autonome, par Kroutchef, dans l’indifférence générale…
        Kroutchef à simplement offert, comme si c’atait son lopin de terre, une partie importante, surtout du point de vue stratégique, de la Russie, à une autre république qu’est l’Ukraine (la sienne)!
        La Crimée est principalement composée de Russes, encore de 65% en 1998, de Tatares de Crimée 10%, d’Ukrainiens 22%, le reste étant des Arméniens, des Biélorusses,des Grecs, des Bulgares, des Allemands et des Caraïtes, Estoniennes, juives…
        Sa « capitale » est Simferopol, mais la ville la plus connue est pour les Russes le port de la flotte russe Sabastopol et aussi Yalta pour la non célèbre conférence entre les grands pour la répartition géostratégique et géopolitique des influences et sphères post hitlériennes…dans le monde…
        Les langues nationales y sont le Russe et l’Ukrainien.
        Sa population compte 2.500.000 d’habitants et elle a à peu près la superficie de la Belgique…C’set une presqu’île, qui se détache de l’Ukraine au Sud, en s’enfonçant dans la mer Noire, qui borde toutes ses côtes, sauf pour la côte nord-est, baignée parla mer d’Azov.

        Voilà Vanda les éclaircissements en ce qui concerne ce lugubre personnage que fut Kroutchev, ici en Occident traité comme un loufoque, mais il était loin de l’être…
        Comparer Monsieur Sergeï Lavrov, diplomate de carrière et Ministre des Affaires Etrangères de la Russie, brillant dans sa fonction faisant honneur à la profession, à Nikita Kroutchev, cet apparatchik inculte et abrupt communiste, ainsi que bourreau sanguinaire staliniste de nombreux patriotes russes et autres de l’URSS, est une offense à la dignité de Monsieur Sergeï Lavrov et une offense pour la Fédération de Russie…
        Il n’est point besoin de taper de la chaussure pour être conaincant et entendu par l’Occident et je suis sure que les arguments, mais aussi la fermeté de la Russie, par l’intermédiaire de son Ministre des Affaires Etrangères, finiront par porter leurs fruits…de gré…, ou de force…
        A bon entendeur…

    • vanda dit :

      Ce n’ est pas une question de faire peur c’est une question d’ imposer le respect ! Et c’ est bien à cela qu’ était parvenu N.Kroutchev en frappant son pupitre avec sa chaussure ! DEvant les risques sérieux de dérapage les amèricains avaient imposé le rappel par leurs gouvernements respectifs du corps expéditionnaire franco- britannique. Quant aux dictatures que vous évoquez doit on vous rappeler que les 3 plus grands génocides qu’ ait connu la planète sont le fait des pays occidentaux …doit on vous rappeler que les USA ont organisé 98 coups d’ états pour imposer des dictatures en Amérique du sud ,qu’ils y ont armé et préparé des escadrons de la mort qui y ont fait de véritables ravages parmi les opposants ( 255.000morts depuis 1960 pour la seule Colombie) . Je sais bien que les médias occidentaux sont parvenus à faire passer Chavez pour un dictateur ( en oubliant de lui demander des renseignements sur son référendum révocatoire) . Bien sur vous trouverez ça et la quelques problèmes et nos médias insistent bien dessus pour discréditer les soutiens internationaux de Bachar el Assad . Mai c’ est vrai que dans le camp d’ en face il n’ y a que des « démocraties »…laissez moi rire ! Je ne vois que des pays habitués à faire plier les récalcitrants par la force et qui savent habilement tromper leur opinion qui le plus souvent est trop paresseuse pour chercher l’ information!

      • Phoenix dit :

        @vanda
        Malgré que sur le fond je suis d’accord avec vous sur beaucoup de points, même sur la majorité de ceux-ci…, Chère Vanda, je suis au regret de vous dire qu’on n’impose pas le respect…, mais qu’on le gagne et que la méthode du camarade Kroutchev est dépassée et que nous laissons le soin aux cow-boys de l’appliquer, si ils le peuvent encore, car leur marge de manoeuvre est de plus en plus restreinte…

        Je dois encore une fois vous dire que votre interprétation de mes propos sur le « camarade » Kroutchev est erronée et pas juste du tout, car peut-on émettre une opinion sur qui que ce soit ou sur quoi que ce soit sans pour autant être rappelé à l’ordre ou être taxé de prosélyte, chez d’autres professionnels de la pensée unique d’anti-sémite chez d’autres (juste un exemple…parmi d’autres…), même si ce terme stricto sensu s’applique autant aux arabes que à leurs alter ego de confession juive, mais issus uniquement de la région du MO et de l’Afrique du Nord et non à ceux venus d’Europe de l’Est, car ce sont de purs Européens… Mais c’est le terme « magique » et fourre tout pour vous taxer de tous les maux aujourd’hui et d’être menacé par toutes les Lois Liberticides votées, juste pour une frange de la population, mais des Lois ant-Constitutionnelles de fait…
        Non je n’ai pas fait de prosélytisme en ayant parlé des origines paysannes du camarade Kroutchev et en en parlant des qualités de Monsieur SergeÏ Lavrov pour la fonction de Ministre de Affaires Etrangères de la Fédération de Russie, mais le « camarade » Kroutchev a aussi été un des bras droits de Staline pour les Pogromes de « dissidents » et leur liquidation, mais je n’ai fait que relater les faits et juste la vérité… Que vous ayez compris cela autrement j’en suis désolée…
        Mais ses méthodes de « fermeté » n’ont de fait jamais prouvé leur efficacité…
        Je préfère de loin celle de Monsieur Sergeï Lavrov…et je dirai même en langage populaire :
        Qu’elles ont de la gueule et qu’il a drôlement bien réussi Sergeï Lavrov à gagner le respect(même sans chaussure sur la table…), même de ses opposants!

        Amicalement

        Phoenix

    • vanda dit :

      Dont acte pour ce qui est du coup de la chaussure sur le pupitre : Le coup de semonce de l’ Urss à propos de la nationalisation du canal de Suez et du coup et du coup d’ arret portée à l’ aventure belliciste franco- britannique n’ en reste pas moins une réalité !Par contre je n’ ai rien à opposer à la participation de Kroutchev aux crimes staliniens mème si on peut lui reconnaitre leur dénonciation tardive. Je n’ ai pas voulu comparer Lavrov et Kroutchev( bien que je trouve dédaigneuse la comparaison entre un paysan rustre et un diplomate intellectuel, mais passons), ce que je compare c’ est l’ analogie qui existe entre les 2 situations et exprime le regret que pendant une bonne vingtaine d’ années il n’ y aie eu plus personne après l’ effondrement soviétique pour contrecarrer limpérialisme au moyen orient en particulier.Aujourd’hui les choses changent et c’ est tant mieux … De ce point de vue je souligne encore une fois que le pari communiste russe demande à Poutine de maintenir sa politique en Syrie, ce qui doit au passage bien ennuyé les occidentaux qui dééspérément et par médias interposés tentent de déstabiliser Poutine.

    • shezar dit :

      reportage New york times utilisation de prisonniers comme des kamikazes

      http://www.youtube.com/watch?v=W8OLlQoF5zQ

      • Purpan dit :

        Syrie : pas d’intervention !

        LE MONDE | 23.08.2012 à 15h37 • Mis à jour le 23.08.2012 à 15h37

        Par Jean Fleury, général, ancien chef d’état-major de l’armée de l’air française

        http://www.lemonde.fr/idees/article/2012/08/23/syrie-pas-d-intervention_1749082_3232.html

        • Purpan dit :

          Moscou et Damas trouvent un accord sur la livraison de produits pétroliers

          LE MONDE | 23.08.2012 à 16h29

          Par Marie Jégo (Moscou, correspondante)

          http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2012/08/23/accord-entre-moscou-et-damas-sur-la-livraison-de-produits-petroliers_1749052_3218.html

          Extrait :

          Outre la livraison de produits pétroliers, Damas mise sur un crédit russe dont le montant n’a pas été révélé. La Russie, qui a bloqué à trois reprises l’adoption de résolutions par le Conseil de sécurité, soutient plus que jamais le régime Assad. Moscou imprime même les nouveaux billets mis en circulation en Syrie au printemps 2012 pour financer le déficit budgétaire et payer les fonctionnaires. Le 3 août, trois navires militaires russes ont jeté l’ancre à Tartous, dernière base post-soviétique en Méditerranée.

          Selon le Wall Street Journal, la Syrie a, ces derniers mois, multiplié les contacts avec des traders et des banques russes pour esquiver les sanctions occidentales. « En Russie et en Malaisie, des compagnies sont créées tandis que des comptes en euros et en dollars ont été ouverts dans des banques russes et commenceront à fonctionner le 5 juillet », note une lettre attribuée par le quotidien américain à l’ancien premier ministre syrien Riad Hidjab, qui a fait défection le 6 août.

          • Akyliss dit :

            j’espere que l’accord pour acheter des avions de ligne russe soit signé rapidement, cela fera un joli pied de nez la société française Airbus Industrie, la Syrie avait souhaité acheter sur 5 ans 54 avions Airbus sauf qu’un certain pays nommé USA a interdit à la France de les vendres à la Syrie… aux prix moyen de 180 millions d’euros, calculez le nombre de millions d’euros perdu par la France grace à l’alliance avec les USA…enfin la France pensait que la Syrie s’écroulerait en 6 mois maximum et qu’elle aurait des contrats pour la reconstruction avec les pantins qu’elle souhaitait mettre au pouvoir en Syrie… sauf que c’est raté !

    • vanda dit :

      Phoenix, je n’ ai rien à opposer à la participation de Kroutchev veut dire que effectivement il est condamnable pour cette participation …. meme si c’ est lui qui au nom de l’URSS les a révélés ou confirmés comme vous voulez ! Ce qui ne le dédouane pas de sa culpabilité . Je n’ ai pas trop lu le reste parce que je n’ ai pas compris le rapport avec ce que j’ ai pu écrire ou vouloir dire ! Je ne fais pas de Krouchev un dieu ni un symbole! Je trouvais juste amusant de reprendre ce moment burlesque de la chaussure sur le pupitre meme si je me suis trompé d’ évènement : Parce qu’ aujourd’ hui je souhaite que la Russie continue de « taper »du poing sur la table mème si dans mon esprit c’est plus au sens figuré qu’ au sens propre … mais attention si le message n’est pas compris par les protagonistes potentiels de cette crise syrienne on va regretter la chaussure sur la table parce que cela risque d’ etre missiles et compagnie!

      • vanda dit :

        Excusez moi Phoenix , je viens de relire votre texte ( pas encore bien dans le détail) et si je vous ai bien compris je vous accuserais de prosélitisme! Et donc j’ ai relu mes 2 textes et je n’ ai rien trouvé de tel ! ou alors faites vous allusion à quelque chose que j’ ai écrit il y a bien longtemps ici à propos de la thèse de Schlomo Sand !Je considère juste votre comparaison Lavrov-Krouchev(qu’encore une fois je ne compare pas) un peu dédaigneuse!amicalement!

  2. dominique dit :

    Je me suis trompé excusez-moi, mon commentaire était pour l’article suivant, je l’ai remis!

  3. Charles dit :

    Hier un article d’Al-Akhbar (http://english.al-akhbar.com/content/latakia-waiting-next-battle) annonçait que la population de Lattaquié s’attendait à une importante bataille dans cette ville, après celles de Damas et d’Alep. A-t-on des éléments pour infirmer ou confirmer cela ?

    • kegan dit :

      Et moi j’ai lu ce matine que l’Armée Syrienne préparait une vaste operation dans la campagne de Homs..
      http://www.shamtimes.net/news_de.php?PartsID=1&NewsID=3461

    • vanda dit :

      Il y a 2 semaines quelqu’ un avait déja écrit un mot dans ce sens… sans suite apparemment

    • AVICENNE dit :

      Charles,

      Je suis de Lattaquié. Je peux vous confirmer que la ppulation s’ attend depuis quelques semaines.

      L’une de mes tantes que nous avons (entre autre) toutes les semaines au téléphone à demandé (dimanche dernier) à mon père si elle pourrait, en cas de problèmes, vivre dans son appartement qui est dans un quartier moins, comment dire ?, possiblement exposé.

      C’est la dernière ville de moyenne/grande importance non encore touchée. C’est aussi la ville/région du président avec une forte communauté alaouite.

      Ils vont s’y casser les dents comme ailleur. Mais il va encore y avoir un lot de morts incessant.

      Je ne pense pas que les rebelles (ou ceux qui les commanditent) veulent la victoire militaire. Il veulent détruire le pays et ses infrastructures afin qu’il ne soit plus « menaçant » pour le bloc de l’ouest.

      Il y en a déjà pou des années à reconstruire tout ce qui a détruit. Et ce n’est pas fini.

      D’un pays sans dettes, auto-suffisant malgré un embargo qui ne date pas d’hiers, ils vont en faire un pays « à la ramasse » pour les 20 prochaines années.

      C’est une honte et j’enrage tous les jours.

      • Charles dit :

        Merci, Avicenne. En fait, je comptais un peu sur votre réponse, ayant noté que vous avez de la famille à Lattaquié.
        Je ne doute pas que les rats vont s’y casser les dents, mais on préférerait que l’armée syrienne puisse prévenir l’attaque et ne leur laisse pas l’occasion de faire des dégâts dans cette ville.

      • safia souriya fil ghalb dit :

        salem allah la wafakhoum el moujrimin la takhaf houmat diar lahoum bil
        mirsad inchallah.ila houmat idiar alikoum wa ilykoum alf salem allah ya hfadkoum ya yasmin souriya.
        .souriya chamss wa chamss la takhaf thalam souriya allah hamiha

      • mohacsy akos dit :

        esperons que les russes et les chinois soient aux premieres loges lors de la reconstruction..et quils ouvrent le parapluie nucleaire au-dessus la syrie

    • fatima dit :

      Les Lattaquiodes ont peur, selon ma grande amie , mais ils vivent leur vie et les plages sont pleines.
      Ils ont peur car les affrontements entre les gangs armés et l’armée syrienne officielle autour de Lattaquieh : à Haffeh et à Kastal almaaf(entre Ras Albassite et Quassab)ne les ont pas laisser indifférents.

      • AVICENNE dit :

        Tout à fait Fatima.

        Je confirme. La vie à Lattaquié est encore tout à fait normale. Par contre, peu de gens se risquent à l’extèrieur (sauf si obligation).

        Raas El Bassit où mes cousins et cousines ont l’habitude d’aller en cette période n’est pas conseillée. Ils se replient sur al chateh al Azraa à 12 kms du centre de Lattaquié. C’est beaucoup moins beau mais bon……c’est aussi moins loin.

        Bizarrement, la présence militaire et/ou policière à l’intérieur de la ville (ou à ses entrées)est plus que discrète comme à l’habitude. est-ce un signe que ne se passera ?.

        Ils sont résignés et attendent comme si cela devait être pour que ce « bordel » ne soit plus qu’un mauvais souvenir.

        Nous verrons bien………….

        • Cécilia dit :

          Mais deux de mes sœurs damascènes sont actuellement en vacances à Lattaquié même après la mésaventure de l’une qui a perdu sa voiture volée par l’ASL sur une barrage à Qastal, ce triangle très dangereux où souvent l’ASL installent des barrages à la « sauvette ».

          • fatima dit :

            Cécilia,
            Ma meilleure amie m’a dit qu’il y a epuis quelques jours des voitures mini bus transportant des voyageurs entre Lattaquieh et Quassab qui ont été arrêté par les gangs armés à Quastal Almaaf. Les voyageurs ont été pillés, les voitures volées et les voyageurs sont restés au bord de la route sans rien du tout (même pas un portable).
            Je vous explique pourquoi cette partiede la route est dangeureuse.
            Les habitants de cet endroit sont tous armés et les armes viennent de la Turquie , tout proche. Il est de plus habité par une communauté (j’ai hont que je parle de cela) appartenant historiquement à la Turquie.
            les turcs les utilisent pour des raisons ethniques (je suis mal à l’aise quand j’écris tout ça. Mais malheureusemnt la réalité est cela). C’est pourquoi, les habitants de cette montagne abritent les gangs chez eux.
            Les Lattaquiodes qui possèdent des maisons à la campagne n’y vont plus par peur.
            Même hier, à cause des tirs échangés entre l’armée syrienne officielle et ces gangs (qui ont subi une défaite « retantissante »)une parie de la forêt à été brûlé. Les pompiers ont pu éteindre une grande partie !!!???
            Par contre, les Lattaquiodes sont très vigilants et les hommes de la sécurité aussi. Tout de même, ils ne cachent plus leur peur et leur angoisse. Ils ont raison car Lattaquieh (ma ville natale que j’adore) est, était, et restera une ville où toutes les religions cohabitent. Ils ont peur que cela s’explose .
            Moi, je dis toujours que « Lattaquief est, était et sera la ville ouverte au monde ». Que « Dieu » protège tout le monde, l’armée syrienne et la Syrie

  4. vilistia dit :

    Gros plan sur le moyen orient : « Le Liban dans le conflit syrien » VIDEO EN FRANCAIS
    _____________________

    Par Hieronymus20
    Gros plan sur le Moyen Orient, émission du 21 aout 2012 de la chaine de télévision francophone iranienne Sahar animée par Assia Husseini avec pour invité principal Paul Khalifeh, le sujet principal de l’émission concerne les conséquences du conflit syrien sur le Liban avec cette question:
    -le Liban est-il au bord du gouffre?

    les 2 orateurs sont parfaitement francophones
    source: http://francophone.sahartv.ir/

    http://www.dailymotion.com/video/xsyv8p_gros-plan-sur-le-moyen-orient-21-8-2012-le-liban-dans-le-conflit-syrien_news?start=16

  5. Cécilia dit :

    Merci Guy

    Il s’agit de Sayef al-Dawlah bien entendu et pas (seil), référence au grand dirigeant de la famille hamdanite qui a gouverné la Syrie faisant d’Alep sa capitale.

    Sayef al-Dawlah (veut dire le sabre de l’État en arabe) a en effet jeté les bases d’un État syro-mésopotamien qui deviendra vite indépendant des autorités basées à Mossoul et Bagdad. Il résiste seul aux Byzantins, conduisant ses soldats au combat selon d’anciennes tactiques militaires arabes. Il lance de multiples razzias en territoire byzantin. Son royaume devient vite prospère. Il est cependant sévèrement battu par les byzantins en novembre 960, puis a nouveau le 23 décembre 962 contre une armée de 200.000 hommes qui reprend Alep, dirigée par Nicéphore II Phocas qui cherche a libérer l’est méditerranéen.

    Sayef al-Dawla était un homme de culture, il protège les lettrés comme les poètes Abu Firas, son cousin, grand chevalier arabe connu aussi pour ses poèmes écrits dans les prisons byzantines et al-Mutanabbi, le célèbre poète arabe, et le grand philosophe Al-Farabi.

    Il meurt en janvier 967 à l’âge de 51 ans, et est remplacé par son fils Saad al-Dawla.

    Et pour changer de lieu géographique et de guerre, je vous ramène à Draikyche en partant de Tartus avec un paysage magnifique le troisième jour d’al-Eid :

    http://www.youtube.com/watch?v=IUmS04NmlMo&list=UULPuDz5i-M6nAtyxZY1Q3Dg&index=3&feature=plcp

    • Amine Al Jazairi dit :

      Merci Cécilia pour ce rappel historique…
      Je dirai pour ma part qu’Al Moutanabbi est le poète arabe!

  6. Cécilia dit :

    Une trentaine de chef d’Etats attendus à Téhéran pour le sommet des Non-Alignés

    Ali Akbar SalehiUne trentaine de chefs d’Etat ou de gouvernement sont attendus au sommet des pays non-alignés les 30 et 31 août à Téhéran, selon les dirigeants iraniens qui veulent y voir un échec des efforts visant à isoler l’Iran en raison de son programme nucléaire.

    « Jusqu’à présent, une centaine de pays (ndlr: sur 120) ont annoncé leur participation, et une trentaine seront représentés par leur président, Premier ministre ou vice-président », a déclaré le chef de la diplomatie Ali Akbar Salehi au site de la télévision d’Etat et à l’agence Isna.

    « C’est un très bon chiffre, comparable à celui des sommets précédents des Non-Alignés », a estimé le ministre en évoquant également la possible présence du secrétaire général l’ONU Ban Ki-Moon, qui a suscité des critiques aux Etats-Unis et en « Israël ».

    « Ce sommet est le plus grand événement diplomatique de l’histoire de l’Iran », a affirmé de son côté le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Ramine Mehmanparast à Isna.

    L’Iran compte utiliser ses trois ans de présidence du Mouvement pour le rendre « plus actif », alors que « le monde est actuellement dans une situation où l’intérêt des pays indépendants sera menacé s’ils ne prennent pas des mesures » pour se protéger des grandes puissances, a indiqué M. Mehmanparast.

    Le nouveau président égyptien Mohamed Morsi, qui transmettra à l’Iran la présidence tournante du Mouvement, effectuera à cette occasion la première visite en Iran d’un « raïs » depuis la révolution islamique de 1979.

    Le Premier ministre indien Manmohan Singh, l’émir du Qatar cheikh Hamad ben Khalifa al-Thani, le président libanais Michel Sleimane ou le dirigeant cubain Raul Castro figurent également parmi les chefs d’Etat ou de gouvernement attendus, selon les médias iraniens.

    Le président du Présidium de l’Assemblée populaire suprême de Corée du Nord Kim Yong-nam sera aussi présent. En revanche, le président syrien Bachar al-Assad, allié de Téhéran, « pourrait ne pas pouvoir assister au sommet en raison d’une crise de direction » dans son pays, a déclaré au site Khabaronline le vice-président pour les Affaires internationales, Ali Saidlou.

    « La tenue de ce sommet (…) va montrer au monde que les complots de l’arrogance (ndlr: les Occidentaux) contre notre gouvernement sont stériles », a estimé de son côté le vice-président Ibrahim Azizi cité par l’agence Mehr, dans une allusion aux efforts occidentaux pour isoler économiquement et politiquement l’Iran.

    http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=75991&cid=20&fromval=1&frid=20&seccatid=28&s1=1

    • fatima dit :

      Cécile,
      Dès que les israëliens et les américains ont appris que Moursi va être présent à ce sommet , ont protesté et scandalisé !!?? Et ils ont ajouté que « cette présence vise l’arabie saoudite, et elle met en danger les rapports entre israël et l’Egypte ».

  7. Cécilia dit :

    Tunisie : Des voix appellent à lever le voile politique sur les takfiristes

    Des salafistes tunisiensLa Ligue Tunisienne de la Tolérance a organisé dernièrement une conférence de presse à Tunis où elle a évoqué la lâche agression dont ont été victime certains de ses membres lors du festival Al Aqsa à Bizerte.

    «Les hommes qui nous ont attaqués jeudi soir (16 aout) appartiennent aux 110 associations financées par certains pays du Golfe, c’est ce qu’a déclaré Slah El-Masri, président de la Ligue tunisienne pour la tolérance (Ltt), l’un des organisateurs du Festival d’Al-Aqsa, jeudi à Bizerte.

    Une manifestation qui a mal tourné à cause des agressions commises par des dizaines de Salafistes takfiristes munis d’armes blanches contre les présents.

    Selon El-Masri, ces gens-là ont un plan, c’est d’instaurer, au nom de la religion, «la fitna» (discorde), quitte par le sang contre tous ceux qui ne partagent pas leur idéologie.

    La Ligue Tunisienne de la Tolérance rappelle que ses adhérents ont subi à plusieurs reprises les attaques de la part de ceux qui traitent les autres de mécréants, alors qu’elle appelle à la tolérance.

    La Ligue constate que ces mouvements se déroulent chaque fois où une action est entreprise contre la normalisation avec l’entité sioniste comme en août et décembre 2011 ou en août 2012.

    La Ligue considère qu’il existe un lien objectif entre ceux qui jettent l’anathème et le mouvement sioniste international.

    Par ailleurs, la Ligue fait la distinction entre ceux qui traitent les autres de mécréants et qui sont liés au sionisme international et les jeunes tunisiens enthousiastes pour leurs convictions religieuses tout en manquant de formation.

    La Ligue considère que nos jeunes sont victimes d’absence de culture religieuse durant la dictature et de l’impact des chaînes religieuses satellitaires financées par les Saoudiens et les pays du Golfe.

    La Ligue appelle à lever le voile religieux et politique sur ces forces qui taxent les autres d’apostasie. Elle pense que cette mission doit être remplie par le ministère des Affaires religieuses, la mosquée de la Zitouna ainsi que des partis politiques qui se proclament de la religion musulmane et surtout Ennahdha.

    La Ligue appelle à mettre fin aux justifications et aux réactions selon lesquelles ces actes sont isolés et passagers et que ses auteurs peuvent être acceptés au sein de la société politique tunisienne.

    La Ligue appelle à éviter la comparaison entre le projet sioniste international et la violence verbale. Les accusations et taxations d’apostas doivent être placées en dehors des luttes politiques.

    La Ligue espère que l’opposition participe à lever ce défi et appelle Ennahdha à prendre une position énergique et définitive à ce sujet. L’enquête sérieuse et la justice doivent prendre en charge cette affaire.

    De son côté, Meriam Hammami, vice-présidente de la Ligue rappelle que « le 15 Août 2012 à Bizerte des « salafistes » sont intervenus, à coups de bâtons menaçant et brutalisant les organisateurs de la deuxième session du festival al-Aqsa. Je mets le mot « salafistes » entre guillemets en attendant une définition plus juste aux brigands armés et barbus qui se sont-érigés comme les défenseurs de la religion et qui croient pouvoir s’approprier abusivement du rôle du Tout-Puissant, le seul et unique juge de nos âmes et de notre foi…

    Depuis plus d’un an et demi la Ligue Tunisienne pour la Tolérance ne cesse de rappeler que le talon d’Achille de toute révolution est l’intolérance. Car une nation, où tout un chacun croit détenir la vérité et s’obstine à l’imposer aux autres, ouvre ses portes à une guerre fratricide. Un peuple qui s’entretue ne peut pas avancer, il va stagner d’abord et périr irréversiblement».

    A partir du : letemps.tn et Kapitalis

    http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=75971&frid=21&seccatid=51&cid=21&fromval=1

    • Elias dit :

      Bonjour ma chère Cécilia,

      regarde ce qui j’ai posté en plus sur notre El Qaradawi

    • fatima dit :

      C dans l’air, (l’émission de Calvi) était sur ce sujet.
      J’ai une amie Tunisienne qui est allée passer ses vacances en Tunisie , m’a dit « quelle différence entre la Tunisie d’aujourd’hui et celle d’avant.  » et elle a ajouté qu’elle avait hâte de rentrer à Paris. ???!!
      Ben Ali était un dictateur ??? les Tunisiens ont des autorités pire.

    • Victorserge dit :

      l’islamisme n’est que le nouveau visage du fascisme pour asservir les peuple

      • N. le Natio dit :

        sa langue a due fourchée…

        il voulait certainement dire :

        l’islamisme n’est que le nouveau visage du bolchevisme pour asservir les peupleS

  8. Djazaïri dit :

    ENTENDU DANS LES MEDIAS:
    - ce midi sur une radio française Rony Brauman de Médecins sans Frontières s’est nettement démarqué de la politique française. Il a affirmé:
    - contrairement à Mr Fabius l’humanitaire ne fait pas partie de la politique de la France. Nous sommes indépendant de la politique du quai d’Orsay.
    - nous sommes contre la politique des couloirs « humanitaires » car cela revient à employer la force. Or, nous sommes contre.

    ps: propos cités de mémoire.

    • Merrick dit :

      A noter que « humanitaire » rime avec « militaire » … et en plus les atlanto-racailles en ont fait des synonymes !

    • sowhat dit :

      Rony Brauman ne fait plus partie de MSF.

    • Thierry dit :

      Rony Brauman s’était déjà levé contre l’intervention en libye l’année dernière.

      un type bien.

      Il est le cofondatieur de Medecin sans Frontière avec Kouchner, qui lui milite pour l’ingérence et la guerre « humanitaire ». Ils sont en profond désaccord…

      • N. le Natio dit :

        le coup du flic méchant et du flic gentil.

        Un classique.

        Dans les medias en ce moment c’est Alexandre Adler qui fait le gentil flic.

      • l'Oeil de Moscou dit :

        Par « un type bien » comprenez celui des ex-maos qui a le plus de remords a trahir. Il sait qu’il a été manipulé une bonne partie de sa vie. Peut-être le savait-il deja a l’époque, et il le vit plutôt mal. Il condamne le sionisme, c’est vrai, mais du bout des lèvres. Bien qu’il dénonce la ruse humanitaire comme une ingérence, il n’attaque jamais ces anciens camarades nommément. Bref, ca fait un peu court pour en faire un chevalier, mais au regards du pédigrée de ces anciens complices, ce n’est pas un profiteur.

        Pour infos ces anciens « camarades » maoïstes étaient entre autres :

        -Benny Levy (secrétaire de Jean-Paul Sartre qui deviendra rabbin israelien)

        -Serge July (rédac chef de Libé de 1973 a 2006)

        -Gérard Miller (le psychanaliste médiatique de la télé depuis 30 ans)

        -Alain Geismar (ex-leader étudiant de 68 devenu inspecteur général de l’Éducation nationale et chef de cabinet dans tous les gouvernements PS)

        -Marin Karmitz (ex-PDG des cinémas MK2 (légué a son fils) et millionnaire avec une fortune de prés de 50 millions d’euros)

        -Bernard Henri Levy (rentier également, millionnaire grâce a papa, agent Israelien présenté comme un philosophe Français)

        -Patrick Rotman (sorte de Pierre Nora du documentaire, qui est a la guerre d’algérie ce que Lanzmann est a la Shoah)

        -Michel Field (journaliste a LCI, membre du Club Le Siecle)

        -Annette Wieviorka (directrice de recherches CNRS et zpécialiste de la Shoah)

        Mais aussi les néoconservateurs assumés que sont Alexandre Adler et André Gluksman et tant d’autres …

  9. Merrick dit :

    Dire que la Libye a subi cette horde de sauvage (violeur, égorgeur, etc) … avec en plus les bombardements de l’OTAN !!

  10. Elias dit :

    Salam Alaikom a tous

    L’ancienne femme d’Al Qaradaoui le télé wahabite d’El Jazeera aurait dit qu’il est en lien avec le Mossad,
    qu’il parle et écrit couramment l’hébreux.

    Je ne sais pas ce que cette information vaut.

    Le texte est en arabe.

    Voici le lien

    http://www.ammanpost.net/index.php?page=article&id=27003

    • Elias dit :

      Ce qui est sure, les techniques propagande wahabite correspondent aux techniques des télé évangélistes américains.
      La raison et les faits ont tendance a démontré la collusion entre les wahabites et les sionistes.

      • M. dit :

        absolument, sans meme chercher dans leurs intentions, et les agissements en prive, il suffit de voir leurs agissements en public pour connaitre leur camp.

      • Victorserge dit :

        les whahabites font la fête avec les sionistes dans les beaux palaces de la côte d’azur

  11. Citoyen dit :

    Un signe des temps:

    Louis, quelque chose de majeur intervient en ce moment dans l’actualité. et je m’attendais que cela attire votre attention. En effet, pour ceux qui savent lire le temps, observer que dans la barque de l’oligarchie financière mondiale(la pègre comme on l’appelle), il y’a la tourmente.

    Par exemple, que ceux là qui hier vivaient de la guerre et de la mort des innocents par eux provoquée un peu partout sur la planète, que ceux là aujourd’hui soient rendus à délocaliser ce qui leur reste de portefeuille dans l’autre arnaque qu’est le football(soccer selon certain) c’est vous dire que le business de la guerre n’offre plus un avenir certain. Ainsi, le vampire georges sorros vient d’investir dans manchester united, on peut déduire que c’est par ce qu’il est réaliste et qu’il se rend compte que les projets de guerre ne marcheront plus désormais comme l’atteste en ce moment leur prévision sur la Syrie. Malheureusement pour lui il se fait tard car même le football ne sera pas épargné par la décadence de l’occident impérialiste

    • l'Oeil de Moscou dit :

      @ Citoyen

      Bien au contraire !
      Soros est très cohérent en investissant dans Manchester. De nos jours les grands clubs de foot sont le meilleur moyen de blanchir de l’argent et ils contribuent énormément a la destruction des frontières et l’affaiblissement des états nations. De plus ils sont idéologiquement (auprès des nigauds) une des plus efficace justification des politiques d’immigration.

      L’argent a son niveau a lui n’est plus un but depuis longtemps, c’est un moyen. Que lui importe de perdre des millions puisque il est milliardaire chaque années en recettes ?
      D’ailleurs il a dépensé des sommes astronomique en pure perte dans les révolutions oranges et l’opposition pro-US chez nous en Russie. En pure perte, c’est vrai, au regard des résultats politique, mais qui affaiblit quand même considérablement le pays (a l’intérieur sur la cohésion nationale et a l’extérieur sur la scène diplomatique et médiatique).

      Lui sont champ d’action ce n’est pas la guerre ouverte et le bellicisme néo-conservateur, c’est au contraire le conditionnement par l’éducation, le sport et la culture par le biais d’une multitude d’ ONG. sachez a ce propos que la récente loi voté en Russie ne vise personne d’autre que lui! Un « philanthrope » comme dit Wikipédia, mais qui sert surtout a blanchir de l’argent, le sien + celui de l’administration US en effaçant toutes traçabilité possible des financement secrets de la défense des états-unis.

      Voila. comme ca il est habillé pour l’hiver. Parce que chez nous les hivers sont vraiment froid et dure longtemps, très longtemps.

      • Citoyen dit :

        l’Oeil de Moscou,

        Je suis d’accord avec vous sur plusieurs points, mais là où votre argumentaire rejoint le mien c’est que le brigand Soros a échoué de recycler son argent sale dans les business de révolutions, ong et autres qui sont à la sources de multiples guerres et de morts d’humains. Bref, le brigand sent que recycler ses actifs dans des business de guerre n’est plus désormais un projet rentable. Ce que je remarque tout de même sur ce brigand c’est qu’il est lucide et réaliste: les bombardements humanitaires et démocratiques ne peuvent plus convaincre les peuples. Alors on se retourne vers d’autres horizons(le sport). Mais ce que je dis c’est qu’il est tard. Car avant les peuples consommaient cet autre outil d’avilissement sans modération. La décadence de l’ouest prédatrice et impérialiste aidée par d’autres nations soucieuses de justice a amené les peuples à se réveiller.

        Les oiseaux de même plumage volent ensemble. Ainsi, Soros et les quataris ont ce point en commun qu’il ne reste que le sport pour recycler le peu de portefeuilles qui leur reste. Mais ils ne sont pas au bout de leur surprise car il paraît que le temps ait décidé d’en découdre avec ceux qui ont longtemps vécu du sang des autres. Aujourd’hui on assiste de plus en plus à des syndicats des sportifs. Ces mouvements trouvent leur justification dans les prédictions d’un avenir incertain dans ces domaines.

        • l'Oeil de Moscou dit :

          Vous savez, Citoyen, dans ces fortunes dépensés par Soros pour affaiblir notre pays et nous brouiller avec nos voisins, il est assez difficile de déterminer combien provient réellement de sa poche, a lui, par rapport au budjet global accordé par les USA a la subversion via la National Endowment for Democracy.

      • claude dit :

         » c’est au contraire le conditionnement par l’éducation »

        Oeil de Moscou, voilà qui sort du cadre de infosyrie mais qui est au cœur de nos problèmes. Dans les années 70 je pensais que c’était le KGB, qui prévoyant plus ou moins de gros problèmes pour l’Union Soviétique, s’était mis à démolir l’éducation partout où il pouvait. Puis quand il n’y a plus eu d’Union Soviétique mais que l’éducation a continué à se dégrader et même à se dégrader de plus en plus j’ai pensé que les responsables venaient des Etats Unis. Soros? Oui, je crois que vous avez bien raison.

  12. fatima dit :

    Je souhaiterai également savoir ce qui se passe à Lattaquie où internet est coupé depuis plusieurs jours…?

    A la recherche de la vérité, du fond du coeur je remercie et j’admire infosyrie, le site voltaire et Alain Soral pour leur travail de réinformation.

    • fatima dit :

      est-ce qu’il y a une autre fatima parmi les infosyriens ?
      Moi je n’ai pas dut tout écrit ce qui vient là-dessus ???
      merci d’éclaircir cette situation

      • fatima 2 dit :

        Désolée, je ne savais pas qu’il y avait déjà une « fatima »!

        • fatima dit :

          ce n’est pas grave !! Aucun problème.
          deux personnes qui le même prénom arrive !!
          Par contre, vous pouvez vous distingués de moi en mettant fatima2. Comme vous avez noté.
          Soyez la très bien venue sue ce site très agréable avec la présence des Infosyriens sympathiques et compatriotes qui défendent bien l’intérêt de la Syrie et d’autres monde agressé par les occidentaux.
          Bien à vous

  13. Madame Marie Adélaïde DUGLAN dit :

    Moscou reproche à l’Occident d’encourager l’opposition syrienne à lutter les armes à la main contre le régime de Bachar el-Assad et estime que cette méthode n’est pas en mesure de régler la crise en Syrie, indique un communiqué du ministère russe des Affaires étrangères publié mercredi sur son site web.

    « Nos partenaires occidentaux n’ont toujours rien fait pour amener l’opposition à engager un dialogue avec le gouvernement.
    Au lieu de cela, ils incitent ouvertement l’opposition à poursuivre la lutte armée.
    Il est clair que cette méthode n’est pas de nature à apporter une solution politique à la crise », lit-on dans le communiqué.

    Le conflit, qui se poursuit en Syrie depuis mars 2011, a déjà fait 17.000 morts d’après l’ONU.
    Les Pays Occidentaux et certains États Arabes veulent obtenir la démission du président Assad, ce qui permettrait, selon eux, de mettre un terme aux violences.
    La Russie et la Chine estiment, quant à elles, qu’une intervention en Syrie ne ferait qu’exacerber le conflit.

  14. Djazaïri dit :

    ENTENDU A LA RADIO CE MIDI:
    - la livraison de matériel de communication « et de protection » à l’ASL est effective.

    Purée, au lieu d’envoyer des moyens de communication, Fabius ferait mieux d’envoyer aux barbus de l’ASL de la mousse à raser et des lames Gillette.

  15. Michael dit :

    Selon Robert Fisk les rebelles ont Coupe les lignes (centrales) Internet dans la region de Homs. Fisk, qui se trouve a Halep, ecrit, que les rebelles on plus besoin du internet syrien par ce que ils ont recu des equipements moderns de Europa et des Etats Unis…

  16. ZAKIS MICO dit :

    Vive la syrie libre debarassée des terroriste golfistes

  17. joseph cotton dit :

    Liban / Syrie –
    Article publié le : mercredi 22 août 2012 -

    Le conflit syrien embrase le voisin libanais

    Par RFI

    http://www.rfi.fr/moyen-orient/20120822-le-conflit-syrien-embrase-le-voisin-libanais

  18. Nairod dit :

    Je vous renvois à ce lien qui traite de désinformation et de chasse aux sorcières par Charlie Hebdo. Il est un peu long à lire mais ce n’est que du bonheur. Pour en avoir été moi-même victime de tels propos, j’y adhère. En effet, il ne fait pas bon de ne pas se soumettre dogmes des médias sur la Syrie. Vous devenez de suite le brun-rouge, le nazi etc… InfoSyrie n’y échappe pas.
    http://www.legrandsoir.info/le-fascisme-reviendra-sous-couvert-d-antifascisme-ou-de-charlie-hebdo-ca-depend.html

    • Lejuste dit :

      Charlie Hebdo. journal ultra-sioniste avec un déguisement d’humour grossier gaulois,intelligence -10

    • anonyme dit :

      Chaarlie Hebdo, contempteur souvent injuste du colonialisme européen , est devenu le chantre enflammé du colonialisme usraélien.
      Comme quoi « l ‘extrême-gauche » c’est bien l’extrême-sionisme déguisé sous le label « extrême-gauche « .

      • Marie-Christine dit :

        Eh bien, pour moi, il ne fait pas de doute depuis longtemps que Charlie Hebdo, c’est l’extrême droite -parmi la pire, la plus nauséabonde…

      • vanda dit :

        Charlie hebdo est avant tout libéral avec une allure d’ extreme gauche !

  19. paramesh dit :

    bonjour Louis, je vous écrits à propos de cela
    http://www.comite-valmy.org/spip.php?article2760

    on est nombreux à E&R à vouloir signer et relayer. or malgré de nombreuse demandes le site Valmy ne répond pas.
    qu’en est-il de votre côté?
    J’avais trouvé le lien dans un des commentaire d’infosyrie, mais vous ne semblez pas vous y interesser en tant que responsables d’infosyrie.

    • claude dit :

      depuis que l’appel a été lancé le site du comité Valmy est sujet à une invasion de spams et Claude Beaulieu, le responsable, totalement dépassé. Si vous écrivez à l’adresse indiquée info@comite-valmy.org il finira par afficher votre commentaire.

      Oui, je me demande aussi pourquoi infosyrie qui avait consacré un article à la conférence de presse de Chevènement concernant son opposition à la politique actuelle de la France sur la Syrie ne relaie pas officiellement l’appel du comité Valmy.

  20. Cécilia dit :

    Qussayr / Rablah

    Selon un article de Syriatruth en date du mardi 21 août, un groupe d’une centaine d’hommes armés, appartenant à la brigade salafo-wahhabite, al-Farouq, assiège de toute part le village chrétien, Rablah proche de Qussayr, qui se trouve à 30 KM au Sud-Est de Homs.
    Les hommes d’al-Farouq ont coupé l’eau et l’électricité du village empêchant aussi toute personne de sortir, ils ont même tué quatre habitants qui ont tenté de quitter le village.

    Sa Béatitude Grégoire III Laham, patriarche de L’Église grecque-catholique melkitede depuis 2000, a lancé un appel à travers la chaine libanaise, almayadeen, à l’autorité syrienne et à toute personne qui a une conscience libre de venir en aide, car en plus, le village est privé par le pain et la nourriture.

    Il est à souligner que plus de 50 000 chrétiens de Homs et de ses environs ont été forcés à quitter chez eux par les salafo-wahhabites qui ont procédé parfois à faire du porte à porte demandant aux habitants chrétiens de sortir dans un délai de trois heures comme c’était le cas dans les quartiers chrétiens d’al-Hamidyeh et Bustan al-Diwan ou à travers des appels à partir des mosquées comme ils ont fait à Qussayr dont plus de 10 000 chrétiens ont été obligé de quitter chez eux toujours sans rien rapporter avec eux car leurs bien sont confisqués comme un gagne de guerre étant donnés ils appartiennent à des chrétiens soutenant un régime nussairite, majossite, donc mécréant.

    D’autre part, même les cimetières ne sont pas épargnés par les fanatiques religieux comme ils ont fait à Yabrud (voir la photo). Peut-être, la tombe appartient-elle à un pro-régime ou à une personne appartenant à une minorité religieuse.

    Il faut rappeler que la destruction des tombe est une pratique purement wahhabite déjà vue en Libye contre les cimitères juifs et chrétiens après la chute de Khaddafi selon les fatwas du fondateur du wahhabisme, le Saoudien, Mohammad ibn Abdul-Wahab qui a même voulu détruire la tombe du prophète après la destruction de celles de ses compagnons.

    Article du Syriatruth en date du mardi 21 août 2012, traduit de l’arabe par Cécilia pour infosyrie le mercredi 22 août 2012. Voici le lien vers l’article :

    http://www.syriatruth.org/%D8%A7%D9%84%D8%A3%D8%AE%D8%A8%D8%A7%D8%B1/%D8%A3%D8%AD%D8%AF%D8%A7%D8%AB%D8%A7%D9%84%D8%B3%D9%80%D8%A7%D8%B9%D8%A9/tabid/93/Article/8075/12-10.aspx

    Et voici une copie-collée d’un lien en rapport avec le sujet que j’ai posté hier :

    http://www.infosyrie.fr/actualite/action-24/#comment-78884

    Cécilia dit :
    21 août 2012 à 19 h 54 min
    Qussayr / Rabla

    Le patriarche, Grégoire Lahham III, lance un appel sur la chaine libanaise almayadeen pour sauver 12 000 chrétiens assiégés depuis dix ours par les terroristes dans la localité Rabla à Qussayr sans ni pain ni manger. Il dit de ne pas transformer cette localité tranquille en dépôt d’armes :

    http://almayadeen.net/ar/news/syria-F,FzoiHJh06_OqC0AEKJOA/%D9%87%D8%AF%D9%88%D8%A1-%D8%AD%D8%B0%D8%B1-%D9%81%D9%8A-%D8%B3%D9%88%D8%B1%D9%8A%D8%A9-%D9%81%D9%8A-%D8%B8%D9%84-%D8%A3%D8%AC%D9%88%D8%A7%D8%A1-%D8%A7%D9%84%D8%B9%D9%8A%D8%AF

  21. observateur francosyrien dit :

    Je viens de lire le texte suivant http://www.lemonde.fr/idees/article/2012/08/22/syrie-des-mots-pour-preparer-l-avenir_1748465_3232.html qui m’ a alerté sur une possible réalité que j’avais sous-estimée. En effet, jusqu’à maintenant, je n’ai pas pris au sérieux les différents discours sur la nécessité d’organiser pour l’opposition le jour d’après-Assad, l’assimilant purement à une pression diplomatique et médiatique et à une jactance sans lendemain. Mais peut-être qu’en dernier ressort, les EU chercheront véritablement à s’emparer du moment démocratique des élections présidentielles qui se tiendront au pire pour eux en 2014. Et de même qu’ils ont essayé de récupérer la Tunisie et l’Egypte en favorisant des positions américanophiles, de même essaieront-ils à grands renforts de dollars de se constituer une opposition intérieure syrienne structurée, ancrée au mieux possible dans le terroir syrien, et bien évidemment favorable aux investissements occidentaux. D’où l’intérêt pour eux de favoriser la destruction des infrastructures syriennes, sachant que la victoire militaire est impossible, en pensant à une reconstruction qu’ils pourraient monnayer. D’où aussi la volonté de plus en plus visible des EU de laisser le CNS pour approcher des opposants qui possèdent une plus grande visibilité au sein de la population syrienne. Ce serait aussi pour eux un moyen de « sauver la face » en récupérant les élections présidentielles comme un avènement démocratique que seule leur intervention aurait rendu possible.
    Dans ce cas de figure il faudrait aussi maximiser le chaos intérieur et développer les haines confessionnelles afin d’affaiblir au maximum le sentiment patriotique et l’appartenance nationale. Théoriquement, la Constitution syrienne ne permet pas ce genre de scénario, mais le chaos aidant…
    A part l’intervention militaire, je ne vois pas d’autre façon pour l’axe américain de se sortir honorablement de l’affaire syrienne. Qu’en pensez-vous ?

    • salim dit :

      « Dans ce cas de figure il faudrait aussi maximiser le chaos intérieur et développer les haines confessionnelles afin d’affaiblir au maximum le sentiment patriotique et l’appartenance nationale. »

      Si c’est cette hypothèse qui vous rend inquiet, rassurez-vous car ça m’a plutôt trés mal parti pour que ça se produise… le peuple syrien à tendance plutôt à serrer les rangs derrière son armée que le contraire!

      • observateur francosyrien dit :

        D’accord avec vous. Cette option là ne peut pas marcher non plus. Donc l’intégrité du président est clairement en danger. Il est devenu un symbole du patriotisme syrien. Ce qui m’inquiète, ce sont les assassinats ciblés. Tout haut dirigeant ne voulant pas faire défection est devenu clairement une cible. Les américains ne cessent d’affirmer qu’il s’agit d’une question de temps…
        Allah rhmi Bachar, rmhi ljech ou Sourya!

    • fatima dit :

      observateur francosyrien,
      Le président syrien a déclaré plusieurs fois que « les élections présidentielles auront lieu en 2014 et c’est le peuple syrien qui choisiront ».
      Croyez-moi, tout à l’heure sur la radio Sham FM,j’ai entendu leur correspondant à Alep il a dit : »les Alepins qui, leurs quartiers ont été libérés, sont descendus dans les rues spontanément et ont jeté du riz sur les hommes de l’Armée Syrienne officielle en criant Allah Yihmi Aljech ». Même la place de Saadallah Aljabri a été envahi par les manifestants.
      Actuellemnt, les Syriens honnêtes, patriotes qui n’ont pas du tout envie que leur pays soit détruit, aident l’armée à retrouver les gangs. Même, ils dénoncent les lieux où ils se cachent.
      Comme Salim a dit , les Syriens sont de plus en plus soudés autour de l’armée et du président lui-même.
      Les Syriens ne laisseront , désormais, personne décider à leur place. Et si le président actuel se représentait aux élections, il sera élu.
      Les opposants ont montré un visage atroce.
      Hier, j’ai entendu une réplique politique sur les opposants (de l’extérieur et une partie de l’intérieur)de la bouche du chef des renseignement de la sécurité américaine, qui a dit  » il n’a jamais imaginé qu’il y a des gens aussi nombreux en Syrie et à l’extérieur de ce pays qui leur fournissent des renseignements gratuits. Bien que ces renseignements aillent contre leur pays et leurs compatriotes ».
      cela prouve la trahison de ces opposants et le peuple syrien les rejette carrément.
      Les occidentaux ne doivent pas s’emballer surtout avec avec la crise syrienne.

  22. NP dit :

    Hi
    take a look at this video on BBC: http://www.bbc.co.uk/news/world-middle-east-19342917

    Slowly, Western journalists are taking conscience on the « animal » they have been feeding…

  23. vilistia dit :

    Pierre Dortiguier – visite de Morsi en Iran pour participer au Sommet du Mouvement de Non-Alignés – 2012 VIDEO EN FRANCAIS

    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=n0ZNKXt4f5Q

  24. hakim dit :

    Accrochage à Daryya et à Taqsis, faisant nombre de tués parmi les terroristes

    22 Août 2012

    Gouvernorats / Une unité de nos forces armées intrépides s’est accrochée à Daryya, dans la banlieue de Damas, avec un groupe terroriste qui commettait des actes d’assassinant et de sabotage contre les citoyens, faisant nombre de tués parmi les terroristes et saisissant leurs armes.

    Une source officielle a souligné au correspondant de Sana qu’un atelier pour fabriquer des engins explosifs a été découvert de même que des quantités de charges.

    Les services compétents se sont accrochés avec un groupe terroriste dans la localité de Taqsis dans la banlieue de Hama, arrêtant un grand nombre de terroristes et tuant d’autres.

    Les habitants de Harem regagnent leurs foyers qu’ils avaient quittés fuyant les groupes terroristes

    Le calme et la sécurité rétablis par les services compétents et les gardes-frontières à Harem, les habitants de la ville, délogés et déplacés par les groupes terroristes, ont retourné à leurs maisons que les terroristes s’en étaient servis comme quartiers généraux pour leurs opérations terroristes.

    Une source du gouvernorat a souligné au correspondant de Sana que les gardes-frontières avaient empêché les groupes terroristes d’exécuter leurs objectifs dans la ville, leur infligeant de lourdes pertes alors que les services compétents avaient poursuivi leur aide aux habitants pour qu’ils regagnent leurs foyers.

    Nombre d’habitants se sont exprimés à cette occasion saluant le rôle joué par les gardes-frontières et les services compétents dans le rétablissement de la sécurité et de la tranquillité dans la ville.

    Entre temps, et dans le cadre de leurs actes de sabotage, des terroristes ont mis le feu dans des arbres forestiers sur la route Alep-Harem. L.H / Gh.H
    http://208.43.232.81/fra/338/2012/08/22/437560.htm

    • hakim dit :

      l’article mis à jour

      Nos forces armées poursuivent la purification de nombreux quartiers à Alep

      22 Août 2012

      Gouvernorats / Nos forces armées ont poursuivi la purification de nombreux quartiers à Alep de la présence des gangs terroristes armés.

      Une source au gouvernorat a indiqué qu’une unité de nos forces armés avait visé dans une opération spécifique un siège des chefs des gangs terroristes armés au quartier d’al-Ansari à Alep et avait tué ou blessé des dizaines de terroristes.

      Une autre unité de nos forces armées s’est accrochée avec un groupe terroriste armé qui se positionnait à proximité de l’école d’al-Tahrir au quartier d’al-Fardos dans la ville d’Alep, liquidant tous ses éléments mercenaires, alors qu’une autre unité s’est accrochée avec un gang terroriste armé à proximité de la poste à Seif al-Dawleh à Alep, tuant des dizaines d’eux.

      20120822-231942.jpg

      Une unité de nos forces armées a exécuté une opération spécifique à proximité de l’école d’Abdel Men’em al-Sabagh au rond-point de Boustan al-Pacha à Alep contre des terroristes, tuant et blessant nombre d’eux et détruisant un entrepôt de munitions qui leur appartient.

      Des unités de nos forces armées ont traqué un groupe terroriste armé aux quartiers d’al-Halak, de Boustan al-Pacha et de Souleymane al-Halabi et au rond-point d’al-Jandoul, leur infligeant de lourdes pertes.

      Nos forces armées ont détruit des repaires des terroristes à proximité de l’école d’al-Ghassanyeh aux quartiers de Sayed Ali et du jardin d’al-Cheikh Maqsoud à Alep, leur infligeant des pertes considérables.

      De même, une unité de nos forces armées a visé dans une opération spécifique un centre de renfort d’armes aux groupes terroristes armés à Andan dans la banlieue d’Alep, tuant des dizaines de terroristes qui s’y abritaient, alors qu’une autre unité avait visé un centre d’opération des terroristes mercenaires et un entrepôt de munitions à Mare’ dans la banlieue d’Alep, les détruisant et liquidant de grands nombres de terroristes.

      Nos forces armées ont arrêté à Andan sur la route de Gaziantep des terroristes qui tentaient de se rendre à Alep.

      Des unités de nos forces armées ont exécuté des opérations spécifiques contre des terroristes mercenaires et leurs entrepôts d’armes à Tal Refaat, à Keljirine et Bchqatime dans la banlieue d’Alep.

      20120822-232009.jpg

      Sur un autre plan, les chantiers à Alep ont commencé à nettoyer les quartiers de la faculté des sciences et de Seif al-Dawleh, côté droit, des traces de sabotage laissés par les groupes terroristes armés après la purification des quartiers de ces terroristes.

      En outre, les services compétents ont traqué un gang terroriste armé au quartier de Nahr Eicheh à Damas, liquidant nombre de ses éléments et saisissant leurs armes qui avaient englobé des mitrailleuses, des fusils, des lance-roquettes RPG et des munitions.

      D’autre part, une unité de nos forces armées intrépides s’est accrochée à Daryya, dans la banlieue de Damas, avec un groupe terroriste qui commettait des actes d’assassinant et de sabotage contre les citoyens, faisant nombre de tués parmi les terroristes et saisissant leurs armes.

      Une source officielle a souligné au correspondant de Sana qu’un atelier pour fabriquer des engins explosifs a été découvert de même que des quantités de charges.

      Les services compétents se sont accrochés avec un groupe terroriste dans la localité de Taqsis dans la banlieue de Hama, arrêtant un grand nombre de terroristes et tuant d’autres.

      A Homs, les services compétents ont tendu aujourd’hui une embuscade à un groupe terroriste qui agressait les forces de l’ordre et les citoyens à Joussyeh dans la banlieue d’al-Qseir et tué nombre de terroristes dont Mustafa al-Zqeirat, Mohammad Mustafa Elwane al-Zqeirat, Salah Noureddine Matar et Hamoud Amoun.

      De même, les services compétents avaient tendu une autre embuscade à un groupe terroriste armé à bord d’un véhicule à Jisr al-Qantara aux fermes d’al-Qseir, tuant quatre terroristes et blessant deux autres.

      Sur un autre plan, les services compétents avaient arrêté nombre de contrebandiers de mazout sur la route Homs-Fereqlos et saisi environ 80 mille litres préparées pour le trafic illégal dans des camions, infligeant les contrebandiers de lourdes pertes.

      Les habitants de Harem regagnent leurs foyers qu’ils avaient quittés fuyant les groupes terroristes

      Le calme et la sécurité rétablis par les services compétents et les gardes-frontières à Harem, les habitants de la ville, délogés et déplacés par les groupes terroristes, ont retourné à leurs maisons que les terroristes s’en étaient servis comme quartiers généraux pour leurs opérations terroristes.

      Une source du gouvernorat a souligné au correspondant de Sana que les gardes-frontières avaient empêché les groupes terroristes d’exécuter leurs objectifs dans la ville, leur infligeant de lourdes pertes alors que les services compétents avaient poursuivi leur aide aux habitants pour qu’ils regagnent leurs foyers.

      Nombre d’habitants se sont exprimés à cette occasion saluant le rôle joué par les gardes-frontières et les services compétents dans le rétablissement de la sécurité et de la tranquillité dans la ville.

      Entre temps, et dans le cadre de leurs actes de sabotage, des terroristes ont mis le feu dans des arbres forestiers sur la route Alep-Harem.

      Bulletin français
      http://208.43.232.81/fra/338/2012/08/22/437560.htm

    • hakim dit :

      Les forces du régime ont mené des assauts militaires à Damas et des bombardements à Alep.

      Les violences ne faiblissent pas en Syrie, où l’armée a intensifié mercredi ses raids meurtriers contre des secteurs rebelles à Damas et Alep après l’annonce surprise par le régime de sa disposition à discuter d’un départ du président Bachar al-Assad en vue de régler le conflit. Appuyés par des hélicoptères et de l’artillerie lourde, des soldats syriens ont lancé une importante opération à Kafar Soussé, dans l’ouest de Damas, qui a fait au moins 24 morts, selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH). À travers le pays, les combats de mercredi auraient coûté la vie à plus de 80 personnes, en majorité des civils. L’OSDH a aussi accusé l’armée d’avoir perpétré une tuerie à Maadamiyat al-Cham, près de Damas, qui aurait fait 42 morts. Dans cette ville de 200 000 habitants, où vivent chrétiens, sunnites et alaouites, l’armée aurait commencé à incendier des maisons et des commerces avant d’exécuter des hommes de façon sommaire. Depuis lundi, on estime que près de 500 personnes auraient été tuées dans toute la Syrie.

      Les combats et les bombardements se poursuivent aussi à Alep, au nord de Damas, où rebelles et soldats se livrent une bataille acharnée depuis plus d’un mois. Mardi, 31 civils, dont 5 femmes et 5 enfants, y ont trouvé la mort, selon l’OSDH, qui rapporte également la mort de 15 combattants. Plusieurs quartiers ont été bombardés, et de nouveaux combats entre rebelles et forces du régime se sont déroulés dans un quartier de l’est de la ville, où une journaliste japonaise a été tuée lundi alors qu’elle couvrait les affrontements.
      «Une guerre qui va durer »

      «L’armée bombarde les centres des rebelles dans la région d’Alep pour empêcher les ravitaillements en armes et munitions d’arriver» dans la ville, affirme un responsable syrien des services de sécurité. Et d’ajouter: «Des renforts des deux côtés se dirigent vers Alep. C’est une guerre qui va prendre beaucoup de temps.»

      Ces affrontements ont par ailleurs coûté la vie au fils d’un ancien chef rebelle des guerres de Tchétchénie, Roustam Guelaïev, qui combattait au côté des insurgés. Âgé de 24 ans, il était arrivé en Syrie cet été «avec un groupe de volontaires» pour combattre les forces gouvernementales, précise le site islamiste tchétchène kavkazcenter.com.

      En France, le premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a souligné mercredi sur BFM TV-RMC qu’il fallait «arriver» à un départ de Bachar el-Assad et a annoncé l’envoi par la France de moyens «non létaux» de protection et de communication à l’opposition syrienne. Des moyens non mortels, car la position du gouvernement français n’a pas changé: tout engagement militaire de la France sans décision des Nations unies demeure totalement exclu. De son côté, François Hollande a reçu mercredi l’émir du Qatar pour s’entretenir de la crise syrienne. La troisième rencontre en trois jours consacrée à ce dossier par le chef de l’État français. Dès son retour de vacances, François Hollande avait reçu lundi Lakhdar Brahimi, nouveau médiateur de l’ONU et de la Ligue arabe pour la Syrie, et s’était entretenu le lendemain avec une délégation du Conseil national syrien, conduite par Abdel Basset Sayda.
      http://www.lefigaro.fr/international/2012/08/22/01003-20120822ARTFIG00496-l-armee-syrienne-multiplie-les-executions.php

      je deviens aveugle ou on parle bien de terroristes?

    • hakim dit :

      Les services compétents traquent les groupes terroristes à Babbila et découvrent un entrepôt d’armes et de munitions à Seif al-Dawleh à Alep

      23 Août 2012

      Gouvernorats / Une source officielle a indiqué que les services compétents traquaient les groupes terroristes armés à Babbila dans la banlieue de Damas, affirmant que six terroristes ont été tués et que les autres ont pris la fuite.

      A al-Hrak dans la banlieue de Daraa, les services compétents ont poursuivi la traque des groupes terroristes armés, tuant ou blessant nombre d’eux.

      La source a fait savoir que parmi les terroristes tués Mohammad Abdel Rahim Farhan Matar.

      A Alep, des unités de nos forces armées ont découvert un entrepôt d’armes et de munitions et un hôpital de campagne appartenant aux terroristes au quartier de Seif al-Dawleh.

      Toujours à Alep, les services de sécurité ont exécuté, aidés par les habitants, une opération spécifique contre un groupe terroriste dans la rue d’al-Mouadeh, faisant des tués et des blessés parmi ses éléments.

      Sur un autre plan, le gouvernorat d’Alep, ses établissements de service, la défense civile et nombre d’habitants se sont lancé pour réhabiliter les deux régions d’al-Jadideh et al-Telal, après leur purification des groupes terroristes.

      A Idleb, une source officielle a fait noter que les forces armées qui poursuivaient la traque des terroristes à Ariha, ont détruit un véhicule bourré de munitions qui était en route vers la ville en provenance du Jabal al-Zawyeh, liquidé nombre de terroristes et arrêté d’autres.

      Les services compétents ont repoussé la nuit dernière des groupes terroristes qui tentaient d’agresser les forces de l’ordre et les citoyens dans la région des projets de Jossieh dans la banlieue d’al-Qosseir (Homs).

      Une source du gouvernorat a souligné que les services compétents ont infligé de lourdes pertes aux terroristes, soulignant que parmi les terroristes tués, on avait identifié Kaled Hussein Abo Farés, Abdel-Karim Matter et Mohammad Kheir Khalef.

      D’après la même source, les services compétents ont affronté aussi des groupes terroristes qui agressaient les habitants dans la ville de Talkalakh, portant des atteintes directes dans les rangs des terroristes.

      A Hama, les services compétents ont tendu une embuscade à un groupe terroriste à l’ouest de la localité de Siger dans la banlieue de Hama, tuant tous les membres du groupe et saisissant leurs armes et les appareils de communication qui se trouvaient sur eux.

      Une source du gouvernorat a affirmé au correspondant de Sana que le groupe en question avaient commis des actes d’assassinant et d’enlèvement, qu’il terrifiait les habitants et sabotait les biens publics et privés.

      Les services compétents ont tué tous les membres du groupe, parmi eux Mokhtar Marwan Saloum et Abdel-Hakim al-Asloum, précise la source.

      La même source a souligné la saisie d’un fusil à précision, des fusils russe et deux appareils de télécommunication.

      A. Chatta & L.H / Gh.H.

      http://208.43.232.81/fra/338/2012/08/23/437642.htm

    • hakim dit :

      Al-Maqt et al-Qintar: Par la fermeté de son peuple et la sagesse de sa direction, la Syrie triomphera de la conspiration

      23 Août 2012

      Golan occupé- Beyrouth / Les deux détenus libérés des geôles de l’occupant israélien, Sidqi al-Maqt et Samir al-Qintar, ont affirmé que la Syrie, grâce à la fermeté de son peuple, l’intrépidité de son armée et la sagesse de sa direction, triomphera de la conspiration qui la vise.

      « Les ennemis de la Syrie seront vaincus et les projets d’hégémonie et de dépendance tomberont sous le poids de l’attachement du peuple syrien à l’indépendance de son pays et de son décision nationale », affirment-ils.

      Dans un contact téléphonique avec la TV syrienne, le doyen des détenus arabes dans les geôle israéliennes, libéré après 27 an de détention, le fils du Golan syrien, Sidqi al-Maqt, a salué le peuple de Syrie « qui confronte avec fermeté et constance, la main dans la main avec l’armée intrépide, la conspiration qui vise son unité et sa décision indépendante ».

      « L’armée de Syrie mène actuellement un combat contre les gangs criminels. Elle y triomphera comme elle avait dans la guerre d’octobre 1973″, a-t-il exprimé la conviction, insistant sur le fait que le peuple syrien, seul, fera l’avenir de la Syrie, et ceci se fera sur la terre syrienne et non à Istanbul, à Doha, à Ryad, à Washington ou à Tel Aviv.

      Il a réaffirmé que les Golanais sont attachés à l’option de la résistance, seul moyen pour libérer les territoires arabes occupés et récupérer les droits usurpés.

      De son côté, le détenu libéré, Sami al-Qintar, a félicité al-Maqt de sa libération et de son retour à sa famille, à son peuple en Syrie, et surtout à son Golan, le qualifiant « symbole de la résistance de Syrie et de la nation arabe ».

      20120823-141423.jpg

      Samir, lui aussi ayant passé de longues années dans les geôles de l’occupant israélien, a affirmé que la conspiration dont la Syrie fait l’objet vise à la démembrer, à porter un coup à son unité et à déchirer son tissu social.

      « Ce qui se passe en Syrie c’est un conflit de deux axes: celui de la résistance et de la fermeté contre l’axe du complot et de la remise du pays au projet américano-sioniste », a-t-il indiqué.

      Il a tenu à cet effet à appeler le gouvernement libanais à assumer ses responsabilités et à agir pour mettre fin à la conspiration qui frappe la Syrie à partir des territoires libanais.
      http://208.43.232.81/fra/51/2012/08/23/437667.htm

    • hakim dit :

      http://www.youtube.com/watch?v=nIxkNxh8AZo&feature=em-uploademail
      Les terroristes en syrie utilisent les prisonniers pour conduire des attentats suicides
      reportage de la BBC, ils montrent un prisonnier qui a été maltraité par ses ravisseur

      http://www.youtube.com/watch?v=DVheqmYhHF0&feature=em-uploademail
      Situation à Al Boukamal 22 08
      l’irak ferme le poste frontière de boukamal après que l’asl est affirmé que l’armée c’est retiré de la zone

      http://www.youtube.com/watch?v=oiS8hghNpT0&feature=em-uploademail
      Répartition des opérations militaires le 22 08 12

      http://www.youtube.com/watch?v=G5Ut1-j4vJ4&feature=em-uploademail
      Reprises de point de contrôle au terroristes de la par l’armée à Alep et manifestations de soutien

      http://www.youtube.com/watch?v=SHV55JV0yxI&feature=em-uploademail
      Accrochages à Kafr Soussa, Bassatine Daraya, Al Maathmya Damas 22 08

    • hakim dit :

      IRIB-L’Iran va intensifier son opposition à l’Occident et à ses alliés au Proche-Orient qui veulent renverser le président syrien Bachar al-Assad.

      Cette directive, à en croire le journal britannique Daily Telegraph est donnée par le guide iranien l’ayatollah Ali Khamenei.

      L’article se base sur les données des services de renseignement occidentaux qui prétendent que la brigade « Al Quds », service spécial du corps des gardiens de la révolution islamique est en état d’alerte. Ali Khamenei a ordonné à cette unité d’élite « d’intensifier ses attaques contre l’Occident et ses alliés ». La directive dit que l’Iran ne peut plus rester passif face aux nouvelles menaces dont la disparition de l’union entre Téhéran, Damas et le mouvement libanais Hezbollah. C’est un signal aux USA et leurs alliés disant qu’ils seront punis pour leurs activités visant à renverser le régime de Bachar al-Assad.

      Il se peut que cela soit « un canard ».

      Mais il se peut que cet ordre ait été donné. Que peut faire l’Iran ? Voici l’opinion de l’expert de l’institut d’évaluations stratégiques et d’analyse Serguéy Démidenko :

      « L’Iran peut organiser des actes de sabotage en Arabie Saoudite ou au Qatar. A la fin du mois de juillet le prince Bandar ben Sultan a été tué en Arabie Saoudite qui était ennemi farouche de Bachar al-Assad. L’Iran peut faire activer les communautés shiites dans cette région sans entreprendre des actions d’envergure ».

      Un autre expert, Anatoly Tsyganok n’est pas d’accord avec cette opinion :

      « Les troupes iraniennes peuvent soutenir les groupements se trouvant à l’ouest de la Syrie. L’Iran ne cesse pas de répéter qu’une fois il est attaqué il bloquera le détroit d’Ormuz. Et cela cera un conflit mondial vu son importance pour le transport du pétrole ».

      Il est à noter que l’articledans Daily Telegraph a paru la veille du sommet du mouvement de non-alignement qui aura lieu à Téhéran fin août. Cet article, n’est-il pas un coup de prévention contre l’Iran ?

      Voix de la Russie

      http://french.irib.ir/info/iran-actualite/item/208148-l%E2%80%99iran-se-pr%C3%A9pare-t-il-%C3%A0-la-r%C3%A9ponse-%C2%AB-syrienne-%C2%BB-%C3%A0-l%E2%80%99occident

    • Mohamed Ouadi dit :

      Nettoyage de l’ancienne Alep, filmé par la caméra d’Almayadeen, et récupération de la place Al Hatab ou place Al Jdeidé, le 23.08.12 :
      http://youtu.be/p5TKIHY-bTA

      Point sur les accrochages à Damas, le 23 .08.12 :
      http://youtu.be/PQfjX3WTmRA

      Sécurité à Damas, entrée de l’armée à Daraya, et renforcement du contrôle des accès, le 23.08.12 :
      http://youtu.be/QwaQFuMaH9U

      L’Irak contre l’ingérence en Syrie, 23.08.12 :
      http://youtu.be/W9qxsL5pN8U

      Cacaphonie occidentale et accusation russe 23.08.12 :
      http://youtu.be/jPSzVd8ndr0

      L’iran voit la mission de Brahimi d’un œil optimiste, 23.08.12 :
      http://youtu.be/tB4uqaYgyvA

  25. AVICENNE dit :

    Je ne sais pas c’est mon nez qui me démange ou si j’en ai tellement envie que je prends mes rêves pour des réalités, mais j’ai l’impression que l’armée syrienne va passer (ou a déjà passé) encore à la vitesse supèrieure.

    Les infos militaires qui émanent d’elle sont moins précises qu’à l’habitude. Il y a moins de faits « marquants ».

    les rebelles n’en finissent pas de poster des nouvelles plus invraisemblables les unes que les autres.

    Allez, on va dire que ce ne sont pas des rêves et que, dans les jours prochains, nous verrons sur la toile un flot d’images de « révolutionnaires » en fuite ou faits « prisonniers ».

    • salim dit :

      nous devons avoir le même nez mon cher avicennes ; mais je crois que ce sont simplement les faits qui s’accumulent et démontrent que les autorités syriennes ont belle et bien enclenché la machine à bouffer du terroristes et qu’une fois enclenchée, elle ne pouvait que s’emballer vu sa puissance!
      il ne faut pas s’attendre pour autant à un arrêt net des méfaits des gangs armés et des mercenaires… tant que les pétro-gros-lards continueront à casquer! Les autorités syriennes n’ont malheureusement pas encore eu l’opportunité d’attaquer le mal à ses racines (ceux qui arrosent toutes cette mauvaise herbes qui tentent de s’implanter durablement en syrie). Pour le moment, elles ne peuvent qu’arracher les mauvaises herbes partout où elle pousse. L’armée syrienne semble non seulement avoir réussi à développer et à dénicher la mauvaise herbe mais aussi, en apprendre un peu plus chaque jours sur sa nature (ses caractéristiques, ses forces et ses faiblesses) et son fonctionnement (sa stratégie et ses tactiques, ses supports et ses modes de communications…). Il faut donc être indulgent vis à vis de l’armée syrienne, reconnaitre ses victoires et surtout ses capacités à vite apprendre de ses expériences (il ne faut pas oublier qu’une armée est préparée à des guerres conventionnelles et que trés rarement à des guerres assymétriques et donc qu’une reconversion demande quelque peu de temps d’adaptation).
      Bref, mon nez me dit également mon cher avicenne, que la victoire de l’armée, du peuple et des autorités syriennes ne saurait tarder et que, contrairement aux vantardises des terroristes, aux prédictions infantiles des presstituées et aux incantations des politocards du quai d’orsey et d’ailleurs, la syrie ne devrait pas tarder à se réveiller de ce cauchemard. Il ne s’agit là que de mon flaire… mais, j’ai habituellement plutôt bon flaire aux dires de mes clients :) !

  26. vilistia dit :

    Les aveux de La terroriste Sabah Othmane a reconnu avoir travaillé avec les terroristes 19 8 2012 vidéo en français

    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=6FT0zJ0_Ylo

  27. Cécilia dit :

    Syrie: 2 reporters capturés
    AFP Mis à jour le 21/08/2012 à 15:22 | publié le 21/08/2012 à 14:33

    Deux reporters de la chaîne de langue arabe Al-Hurra, basée à Washington, ont été capturés par des forces pro-régime dans la ville syrienne d’Alep, a affirmé aujourd’hui un responsable rebelle.

    « Les chabbihas (miliciens pro-régime) ont capturé un journaliste et un caméraman d’Al-Hurra. Le journaliste arabe était blessé au moment de sa capture, le caméraman, un Turc, n’a pas été touché », a indiqué le colonel rebelle Abdel Jabbar al-Oqaidi, chef du conseil militaire de l’Armée syrienne libre (ASL) de la province d’Alep.

    Il a précisé que les deux journalistes se trouvaient au moment de leur capture à Sleimane al-Halabi, un quartier près du centre d’Alep où une journaliste japonaise a été tuée lundi en couvrant les affrontements. L’AFP n’est pas en mesure de vérifier ces informations.

    Al-Hurra avait annoncé avoir perdu lundi le contact avec deux de ses journalistes couvrant les combats à Alep, son correspondant Bashar Fahmi et son cameraman turc Cuneyt Unal. « Nous avons vu une vidéo sur YouTube où l’Armée syrienne libre déclare (que les deux journalistes) ont été capturés et sont détenus à Alep », a expliqué ce responsable, Deirdre Kline, le directeur de la communication du groupe propriétaire de la chaîne, Middle East Broadcasting Networks, dans un communiqué transmis à l’AFP.

    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2012/08/21/97001-20120821FILWWW00322-syrie-2-reporters-us-captures.php

    • Cécilia dit :

      daniel luczak 1

      l’ Afp est parfaitement en mesure d’ en dire plus .
      Comme le nom exact de ce quartier pour que les internautes le trouvent sur google maps …..
      Et s’ aperçoivent que la bataille d’ Alep touche à sa
      fin et que c’est une défaite pour une rebellion qui n’a jamais recueilli la sympathie populaire des Alépins .
      Nous sommes loin du « Combat Crucial de Salah al-Din » de l’ ASL et des Brigades Islamistes , parce que bien au Sud de Sakhur, à l’ Est de la Citadelle .Sur la dernière « issue de secours » des fuyards .
      - Google Maps cherchez – Sleman al Halabi -
      Pour les curieux , à l’ Ouest , Salah al Din est en réalité une avenue axée Nord/Sud quelques patés d’ Immeubles à l’Ouest du Hamdamiya Stadium plus facilement repérable . Hanano etant lui très au Nord .Est du centre et de la Citadelle .

    • Joseph Cotton dit :

      Comme ils sont entrés illégalement en Syrie, ils seront gardés prisonniers et possiblement soupconnés ou accusés d’espionnage.
      Quand on enfrein la loi d’un pays, on en paye le prix.

  28. fatima dit :

    Louis, j’ai fait des commentaires et aucun n’apparait sur le site ?
    Je sais bien que vous ne m’avez pas « censurée ». Je ne sais où sont tous passés?

    Par contre, ce qui est venu là-dessus comme commentaire sous mon nom, n’est plus à moi ? est-ce qu’il y a des « interface » entre les commentaires des uns et des autres ?
    ou bien , il y a de « djine » sur votre site.
    PS : Djine: je ne sais pas le traduire en français.

    • Djazaïri dit :

      Djine: génie, esprit malin.

    • Cécilia dit :

      Mais ma chère fatima, il n’y a rien à traduire ce mot arabe en français depuis que mon poète préféré à savoir Victor Hugo a écrit son poème dont voici quelques vers :

      « em>Les Djinns funèbres,
      Fils du trépas,
      Dans les ténèbres
      Pressent leur pas;
      Leur essaim gronde;
      Ainsi, profonde,
      Murmure une onde
      Qu’on ne voit pas.

      Ce bruit vague
      Qui s’endort,
      C’est la vague
      Sur le bord;
      C’est la plainte
      Presque éteinte
      D’une sainte
      Pour un mort.

      On doute
      La nuit…
      J’écoute: -
      Tout fuit,
      Tout passe;
      L’espace
      Efface
      Le bruit

      • Louis Denghien dit :

        Un de mes poèmes préférés d’Hugo !

        L.D. & Infosyrie

        • Cécilia dit :

          « Jamais deux sans trois » ! Dit un dicton français.

          Vous êtes mon frère jumeau ;)

          Prophète ! Si ta main me sauve,
          De ces impurs démons des soirs,
          J’irai prosterner mon front chauve
          Devant tes sacrés encensoirs!
          Fais que sur ces portes fidèles
          Meure leur souffle d’étincelle,
          Et qu’en vain, l’ongle de leurs ailes
          Grince et crie à ces vitraux noirs !

          Ils sont passés ! Leur cohorte
          S’envole, et fuit, et leurs pieds
          Cessent de battre ma porte
          De leurs coups multipliés.
          L’air est plein d’un bruit de chaînes,
          Et dans les forêts prochaines
          Frissonnent tous les grands chênes,
          Sous leur vol de feu plié!

          D’étranges syllabes
          Nous viennent encor;
          Ainsi, des Arabes
          Quand sonne le cor,
          Un chant sur la grève
          Par instants s’élève,
          Et l’enfant qui rêve
          Fait des rêves d’or.

          • fatima dit :

            Merci à vous Tous de vos réponses.
            Bonne soiré et bien à vous.

            PS : Victor Hugo était mon poète préféré au Lycée .. Mais, après, et avec l’âge , mon poète préféré est  » Verlaine ».

    • Akyliss dit :

      franchement ses merdeux de journalistes en laisse à la propagande sioniste, ont mis leurs cerveau en stand-by, aucune possibilité de discuter avec ses lobotomisés, pour eux il faut faire dire à leurs « invités » que « Bachar est un dictateur sanguinaire qui torture des enfants et tue les civils » …

      regardez comme ils font la gueule et s’énerve par ce que Jean Marie Le Pen ne va pas dans le sens de leur propagande,

  29. M. dit :

    voici un clip russe (sous-titre anglais) qui en dit long sur les oligarchies/cleptocraties que sont devenus nos pays, et pourquoi nous n’arrivons pas a surmonter nos problemes:

    http://www.youtube.com/watch?v=RUhtrz9UtNQ

    (Gazmanov est le Springsteen de la Russie)

  30. Samir _Djazair dit :

    Avec des milliers de terroristes armés jusqu’aux dents, un soutien militaire, logistique, financier et médiatique lourd des puissances occidentales et des pétromonarchies du Golfe aucune armée au monde n’aurait pu mettre le bout de son nez dans la ville – sauf à tenter un bombardement « à la Dresde ». Et encore ! – si vraiment les wahabos collabos bénéficiaient d’un réel soutien populaire. Qu’ils arrêtent leurs salades…
    Après la Berezina à Damas, et la tête de pont introuvable à Alep la pause Brahimi exprime un désarroi de l’Empire entre un retrait honteux et couteux sur tous les plans ou un coup de poker hasardeux et qui pourrait être encore plus couteux. Un dilemme stationnaire, pour ainsi dire, qui l’oblige à ni reculer ni avancer sur ce coup là.
    La société syrienne, pour sa part, semble encore dans l’hésitation d’où un sentiment de statut quo même si elle rejette totalement les gangs armées et les supplétifs atlantosionisés qui les contrôlent. Bachar doit parler à son peuple. Les Syriens sont braves. Et c’est cette bravoure qui fera la différence. Et ça ! C’est un truc qui échappe à l’Empire.

  31. hussein dit :

    les russie qe fera t’elle achete sa morale vis à vis diplomatie par les OTAN son l’adhésion au l’OMC a était ratificatier aujourd’hui mercredi 22 août avec biensur l’aide de USA QUI LUI BARRÉ LA VOIE DE PLUS DE 10 ANS.

  32. rabbipoter dit :

    Guy Delorme, avec Cécilia, Alice et Mohamed

    Essayez d’eviter dasn vos commentaires des phrases comme celle ci :
    «  »là encore, pas mal d’activistes envoyés au paradis d’Allah, et de véhicules à la casse »"
    il aurait fallu écrire « là encore, pas mal d’activistes envoyés au diable , dans son enfer d’excréments bouillants » Car il ne verront meme l’odeur du Pardis d’Allah .N’oubliez pas que vous parlez aussi à des Musulmans pro -Assad.
    je vous lis depuis pas mal de temps et poste rarement .Repectueusement votre .

  33. rabbipoter dit :

    lire ; il ne sentiront meme pas l’odeur du Paradis, alors à le voir ….

  34. Ane_Onym dit :

    Bonjour

    vu sur : http://www.theatrum-belli.com/archive/2012/08/21/hezbollah-et-regime-syrien-des-allies-aux-interets-divergent.html#more

    La photos des personnels me rappelle étrangement celle rapportée sur votre site à l’adresse :
    http://www.infosyrie.fr/actualite/liban/

    Ai je bien reconnu les même personnels ou bien ai je trop fait l’apéro ?
    Quand aux commentaires , ils confèrent au romanesque …

    Il me semble que l’attaque de formatage des intelligences a lieu tous azimuts . J’espère me tromper … Qu’en pensez vous s’il vous reste un peu de temps …

    Merci par avance .

  35. Abdel dit :

    Émission qui nous explique la situation Libanaise,très bien expliqué et conforte se qu’il se dit ici tous les jours. http://www.agoravox.tv/actualites/international/article/gros-plan-sur-le-moyen-orient-36072

  36. Tim GUPWELL dit :

    Bonsoir. je suis désole de vous envoyer ce meassge sur le forum, mais j’ai essayé de vous envoyer un email mais ça ne marche pas visiblement! Je viens de de créer mon propre blog anglophone (‘The French Selection’) qui sera consacré à la traduction de certains billets des médias francophones dont le fil conducteur serait plutôt anti-système (Olivier Berruyer ?, Paul Jorion, Dedefensa, Entrefilets, Lordon, Patrick Raymond, etc.), sans se tenir à une prise de position particulière. Bien entendu, le marché ciblé sera anglophone, mais si ça marche bien, j’imagine que ça pourrait avoir des retombées positives pour vous également, voire plus de visites sur votre site. J’ai déjà l’accord de defensa et de Paul Jorion et je suis en train d’écrire à d’autres…
    Depuis quelques mois je traduis les articles de Paul Jorion pour son blog anglais, comme vous pouvez voir en cliquant sur le lien ci-dessous. Je précise par ailleurs que je suis anglais d’origine, mais que j’habite en France depuis plusieurs années. : http://www.pauljorion.com/blog_en/

    Je trouve que la France est très riche dans ce domaine de pensée; il y existe une originalité que je ne trouve point ailleurs. Ce serait par conséquent très intéressant de les traduire en anglais. En particulier, je m’intéresse à la crise en Syrie et j’aimerais poster des extraits de vos articles de temps en temps. J’apprécie l’objectivité – même s’il y en a qui ne serait pas d’accord avec moi là-dessus ;-)
    Bien entendu, je voulais avoir votre aval. Je pourrais bien sûr, également vous envoyer la traduction proposée à l’avance si vous le voulez. Il ne s’agirait pas de tous les articles, et pas toujours à son intégralité. Je fournirai sans exception le nom de l’auteur et un lien à l’article original en tête de page. Si vous souhaitez me contacter voici mon adresse email: timgupwell@hotmail.com, cordialement Tim

  37. Djazaïri dit :

    Ce soir ni sur Arte, ni au JT de TF1 il n’a été question de la Syrie. Le matraque médiatique s’estompe pour un soir.

  38. touri dit :

    Doutes sur les réseaux de passeurs des «réfugiés» syriens

    Les services de sécurité algériens enquêtent

    http://www.lesdebats.com/editions/230812/des%20fait%20et%20des%20dires.htm

    • Lounes dit :

      Des que j’ai entendu parlé de ces réfugiés j’ai contacté des journalistes Algériens pour qu’ils se renseignent sur comment peuvent-t-ils se payer un billet d’avion et après faire la manche dans les rue d’Alger alors qu’avec le prix de ce même billet ils auraient pu vivre six mois au Liban,Turquie ou Jordanie.Sans réponse de leurs part,au contraire El Watan,l’Expression et surtout TSA se sont mis au même moment a taper sur le gouvernement(TSA recense avec minutie n’importe quel manif ou regroupement et nous le fait savoir dans la minute,a croire qu’il cherche a provoquer l’étincelle Syrienne).Les Jordaniens et Turcs on mis les réfugiés a l’extérieur des villes chez nous ils se retrouvent en pleine capitale a déambuler comme si de rien n’était,si il y avait pas la tribu juive des saouds,qatars et le mossad derrière je ne m’en inquiéterai pas,mais la il s’agit de sureté d’état.Un article d’Irib dit qu’il y aurait 300 agent du mossad trainant en Tunisie Algérie et Libye(merci BHL,Sarkozy)le gouvernement doit prendre des mesures énergiques,faire comme en Russie interdire toutes assos financé par l’étrangé et ne pas avoir peur d’expulser ceux qui cherche a déstabiliser le pays.

  39. hamraoui dit :

    la maladie de sarko,juppe fabius holland s’appelle voir video

    http://www.youtube.com/watch?v=ucdTxidVSF4&feature=related

    si quelqu’un peut me dire si cette video est une pure imagination

  40. RoyL dit :

    > Des « dizaines » d’insurgés – dont des Afghans – ont été tués.

    (Afghans, plus tous les autres étrangers.)

    Ça rappelle, particulièrement maintenant qu’ils [OTAN] sont en
    phase terminale en Syrie, à l’emploi des Waffen-SS par les nazis.

    [wiki] [... A]u fil du temps, et surtout à partir de la fin de
    l’année 1942, elle [Waffen-SS] intégra des troupes de toutes
    origines, des Volksdeutsche (personnes d’origine germanique mais
    hors du Reich) et des malgré-nous Alsaciens et Mosellans dans une
    première phase, puis des personnes essentiellement issues des
    pays occupés, de la Belgique à l’Albanie, du Danemark à
    l’Ukraine, sans se soucier de leur éventuelle origine germanique.
    Ces unités non-allemandes furent largement majoritaires à partir
    de 1944 [...]

    [A]vec des motivations diverses, allant de l’engagement nazi ou
    des convictions anticommunistes jusqu’aux conflits ethniques
    locaux, les unités étrangères de la Waffen-SS furent un appoint
    important aux opérations militaires allemandes. [...]

    ***

    Rappel pour Fabius (aussi avec référence Webster Tarpley et ses
    remarques — CORRECTES — sur Fabius):

    [wiki] [... E]n août 1943, Darnand est nommé
    SS-Frw-Obersturmführer (lieutenant) de la Waffen-SS [...]

    [M]anquant d’hommes, Darnand ne disposera jamais de plus de 30
    000 à 34 000 militants, dont à l’automne 1943 environ 10 000
    combattants armés, actifs sur le terrain . Aussi se montre-t-il
    peu regardant sur le recrutement : des jeunes gens qui cherchent
    à échapper au STO [Service du travail obligatoire], mais aussi un
    gros nombre d’aventuriers, de repris de justice, de criminels de
    droit commun parfois recrutés de force. Les exactions politiques
    des miliciens se doublent ainsi de nombreux vols, cambriolages,
    rackets, extorsions de fond, voies de faits sur la voie publique
    ou contre des fonctionnaires, qui achèvent de discréditer
    totalement la Milice dans la population.[...]

  41. trust dit :

    l’asl, csn, et tous les autres des traites à la nation arabe et syrienne!!!!
    ces traîtres à la nations, au lieu de négocier avec le gouvernement légitime de bashar, collaborent avec les lâches et corrompus de l’étranger; ils permettent l’intrusion de combattants étrangers de Libye, Turquie, tchetchenie, Arabie…etc afin de détruire la magnifique Syrie.
    vive l’armée de bashar, la syrie vaincra face à tous ces traîtres lâches et wahabites sionistes!!!

    • Cécilia dit :

      Alep / Sayef al-Dawlah

      Abou Zeid, jihadiste « free-lance » au service de la rébellion à Alep

      Ce djihadiste tunisien, Abou Zeid, interviewé par AFP vient d’être abattu par l’armée syrienne à Sayef al-Dawlah selon la chaine syrienne al-Ikhbarya :

      http://www.youtube.com/watch?v=QPc61w5s2yQ&list=UUuD15-hA3hh_qX7YqwHrgag&index=6&feature=plcp

      Un combattant rebelle revient du front à Alep, dans le nord de la Syrie, monte le son de la télévision, allume une cigarette, sans oublier de vérifier sa coiffure dans un vieux miroir brisé. Abou Zeid est Tunisien, tireur d’élite et jihadiste « free-lance ».

      Le conflit syrien a attiré des dizaines d’étrangers comme lui avec des motivations diverses et des interprétations parfois très personnelles du jihad (guerre sainte).

      Abou Zeid, qui dit avoir déjà combattu l’année dernière pour aider les rebelles libyens à mettre fin au régime de Mouammar Kadhafi, se décrit comme un jihadiste « freelance », sans aucune affiliation.

      « Bachar al-Assad et ses gens sont chiites, et il est de mon devoir d’aider à restaurer le véritable islam, l’islam sunnite », explique-t-il, en référence au président syrien, qui appartient à la communauté alaouite, une branche dissidente du chiisme.

      « Je quitte mon pays quand il le faut, pour faire le jihad, et ensuite je rentre. C’est ma décision personnelle, je n’ai pas besoin de drapeau pour mon combat, j’apporte juste mon expertise à quiconque en a besoin », explique-t-il, en buvant un jus d’orange avant le coucher du soleil.

      Compte tenu de son observance tout relative du jeûne du ramadan, il risque cependant de mal s’intégrer dans les groupes islamistes radicaux qui accueillent la plupart des combattants étrangers.

      L’Armée syrienne libre (ASL), composée de déserteurs et d’opposants civils ayant pris les armes, est une alliance de brigades aux liens plutôt lâches, opérant théoriquement sous le commandement d’officiers réfugiés en Turquie, qui ont condamné l’émergence des groupes jihadistes.

      Mais sur le terrain, beaucoup de combattants de l’ASL font valoir qu’ils ont besoin d’aide, d’où qu’elle vienne.

      Ces groupes disposent de « combattants expérimentés qui sont comme des troupes d’élites de commandos de la révolution », explique Abou Haidar, un coordinateur syrien de l’ASL dans le quartier de Seif al-Dawla à Alep.

      « Le reste du monde ne nous aide pas, eux oui », insiste ce combattant en allumant cigarette sur cigarette. « Ils n’appartiennent pas tous à Al-Qaïda, beaucoup sont seulement des volontaires qui veulent que la Syrie soit libérée ».

      Dans le groupe, Abou Zeid est connu pour ses interprétations des chants islamiques. « Chez moi, je vais sur internet et je trouve les derniers chants. Je recopie les paroles et j’apprends les mélodies », explique-t-il.

      Soudain, un combattant blessé est amené à l’hôpital de campagne installé dans un sous-sol de Seif al-Dawla. Une fois les premiers soins apportés avec succès, Abou Zeid entonne un chant et beaucoup de jeunes du quartier le suivent joyeusement.

      Puis, après une rapide révérence entre deux salves d’applaudissements, il reprend son fusil et s’éclipse, un large sourire aux lèvres, pour retourner au front.

      « Ces petites sessions de chants sont bonnes pour le moral », estime Abou Khaled, un volontaire de l’équipe médicale.

      Peu après, un jeune combattant légèrement blessé à une main se présente. Personne le connaît. Il vient d’Azerbaïdjan, parle turc et pas arabe, et a été séparé de son unité pendant des combats.

      « J’ai vu des images de la guerre à la télévision, et j’ai décidé de venir ici pour aider les Syriens à combattre Bachar. C’est la première fois que je fais ça », explique-t-il.

      Un peu plus tard, un combattant turc arrive à son tour pour une légère blessure. Les deux hommes passeront la nuit à discuter et repartiront ensemble le lendemain matin.

      Parfois, les raisons qui ont conduit certains en Syrie sont encore plus obscures. Ainsi, personne ne comprend pourquoi Abou Mohamed, un Néerlandais d’origine irakienne, a laissé sa femme et ses deux enfants aux Pays-Bas il y a quelques semaines pour venir se battre à Alep.

      Vêtu de la longue robe blanche traditionnelle arabe, il dit n’appartenir à aucun groupe, reste seul la plupart du temps et ne parle à personne. Il passe seulement au centre de soins pour profiter de la climatisation, pour se reposer ou lire le Coran.

      « J’aime travailler seul, c’est tout. Mais parfois, je fatigue, alors je viens ici. Je n’ai pas envie d’en parler », se contente-t-il de lâcher, avant de reprendre sa kalachnikov et de remonter péniblement les escaliers du sous-sol.

      Ahmad, un jeune opposant du quartier qui monte parfois la garde devant le centre de soins le regarde s’éloigner, seul, en direction de la zone des bombardements.

      « Il ne veut pas qu’on l’aide mais lui nous aide. Nous ne savons pas vraiment ce qui se passe dans sa tête, mais nous le laissons faire », explique-t-il.

      http://fr.news.yahoo.com/abou-zeid-jihadiste-free-lance-au-service-r%C3%A9bellion-073905291.html

      • Cécilia dit :

        Djihadistes en Syrie

        Les nouveaux djihadistes algériens qui partent combattre le régime d’Al Assad au nom d’AlQaida
        Publié le 6 août 2012 par diopdame

        Un camp d’entraînement pour les nouvelles recrues a été installé dans le Sud tunisien au lieudit «Jandouba», à une soixantaine de kilomètres de la frontière algérienne.
        Dégât collatéral ou aboutissement prévisible? Au lieu d’enfanter la démocratie, les révolutions arabes ont fini par secréter de l’islamisme. Pis encore, elles sont devenues des terreaux pour des menaces terroristes. C’est le cas actuellement en Syrie où des combattants, dont des Algériens sont venus de différents pays arabes pour combattre le régime dictatorial d’El Assad.
        Quel sera le sort de cette nouvelle version des moudjahidine? Seront-ils interpellés à leur retour? Les services de sécurité ont-ils suffisamment de données sur ces futurs et potentiels terroristes pour les maquis algériens? Il reste que ces départs d’Algériens vers la Syrie pour combattre la dictature est une véritable menace pour la sécurité du pays. Ils risquent de rééditer le même scénario que celui des islamistes partis à la fin des années 1980 combattre le communisme en Afghanistan. Ce sont ces mêmes Afghans qui, au milieu des années 1990, avaient alimenté les maquis terroristes pour mettre ensuite le pays à feu et à sang durant toute une décennie. C’est dire que les révolutions arabes ont ouvert de nouveaux terrains de manœuvres et d’interventions à Al Qaîda, notamment au Maghreb. Chose qu’elle réussira parfaitement à l’ombre de la guerre de l’Otan déclenchée contre la Libye.

        Après avoir installé un camp d’entraînement pour ses nouvelles recrues dans le Sud tunisien, au lieudit «Jandouba», situé à une soixantaine de kilomètres de la frontière algérienne, Al Qaîda fournit de la chair à canon à l’opposition syrienne. Selon des sources très bien informées, la nébuleuse compte même installer une base avancée dans le triangle constitué par les frontières tuniso-algéro-libyennes. Les services de sécurité viennent d’ailleurs de saisir les premiers indices, conduisant aux réseaux de recrutement et sur la base desquels elle a lancé des investigations. Selon nos sources, les nouvelles recrues sont par la suite pris en charge jusqu’à leur arrivée en Syrie. Citant des sources bien informées, le quotidien El Khabar rapporte dans son édition d’hier que des Libanais, des Turcs, des Libyens et des Egyptiens sont chargés d’acheminer les nouvelles recrues vers la Syrie.

        Cette information a été confirmée par nos sources qui soulignent, comme rapport le même quotidien, que suite à l’arrestation d’un élément d’une cellule de recrutement, à Illizi, en début du mois, la sortie du labyrinthe touche à sa fin.

        Les mêmes sources confient que plusieurs membres d’Al Qaîda au Maghreb sont déjà partis pour la Syrie grâce à Abou Zeid, en plus des nouvelles recrues dont le nombre n’a pas été déterminé mais qui dépasserait la vingtaine et ce n’est pas exagéré estiment nos sources. Les investigations lancées par les forces de sécurité visent à établir la nature des rapports entre le réseau de recrutement en Algérie et les pays impliqués cités plus haut. L’enquête déclenchée concerne pas moins de huit wilayas en plus d’Alger: Tlemcen, Tiaret, El Oued, Illizi, Tébessa, Biskra, Ghardaïa et Djelfa. Comme nous l’avons rapporté dans l’une de nos précédentes éditions, les nouvelles recrues sont conduites, soit aux frontières libanaises, soit aux frontières turques. La présence d’Al Qaîda en Syrie a été même confirmée par de hauts responsables militaires américains. La nébuleuse devenue complice de ce qu’on appelle «l’armée libre» a revendiqué tous les attentats kamikazes perpétrés à Damas et Alep, alors que les massacres collectifs constituent la sale besogne accomplie par les insurgés syriens. Devant l’impossibilité de faire face à l’Armée syrienne Al Qaîda investit dans le recrutement.

        2000 dollars et plus sont versés pour chaque nouvel élément. Les forces de sécurité ne sont pas encore parvenues à déterminer la provenance de cette somme. Quoi qu’il en soit, il est tout à fait logique d’impliquer les pays du Golfe dans ce financement et ce n’est plus un secret. Des informations émanant, de sources crédibles, qui nous sont parvenues depuis le Liban, font état de la présence de plusieurs éléments armés de différentes nationalités, dont des Algériens comme l’ont rapporté certaines chaînes de télévisions arabes mais aussi syriennes.

        Le témoignage d’un journaliste européen kidnappé par les insurgés syriens et libéré par l’AAS (Armée arabe syrienne), suite à une contre-offensive, renseigne sur la nature des événements qui secouent la Syrie et confirme la présence de nombreux Maghrébins et Africains aux frontières syriennes. Deux Italiens aussi avaient témoigné après leur libération par l’AAS, que les terroristes n’étaient pas seulement des Syriens

        http://www.afriquedemocratie.net/les-nouveaux-djihadistes-algeriens-qui-partent-combattre-le-regime-dal-assad-au-nom-dalqaida.html

    • Cécilia dit :

      Robert Fisk sur Alep, nouvel article du 21 août

      Je donne un petit résumé en français :

      - ASL tire sur l’armée syrienne puis elle se cache dans les égouts. « J’ai vu avec mes propres yeux comment ils se cachent aussi parmi les civiles et comment ils occupent leurs maisons pour tirer sur l’armée ». Dit-il.
      - ce sont une dizaine d’habitants d’Alep et de ses commerçants, loin des soldats syriens, qui lui ont confié cela, précise-t-il.
      - beaucoup de djihadistes étrangers, Afghans, Tchétchènes, Libyens, turcs et soudanais.
      - ils ont une très longue et grosse barbe à la manière wahhabites et s’habillent aussi différemment des Syriens.
      - ils occupent les écoles et mosquées comme celle al-Huda.
      - avant que l’armée syrienne attaque, elle averti la population par haut parleur leur demandant d’évacuer la zone, ce qui prouve que l’armée tient à épargner les civiles. D’ailleurs, beaucoup sont évacuer dans des établissements universitaires. Cependant, il dit qu’il reste des civiles coincés entre les rebelles et l’armée.

      Robert Fisk: ‘They snipe at us then run and hide in sewers’

      Our writer was given exclusive access to the Assad Generals accused of war crimes as they seek to defeat the rebels in Aleppo

      Tuesday 21 August 2012

      Mortars crashed into the middle-class streets around us and a T-72 tank baked in the heat under a road viaduct, but Bashar al-Assad’s most senior operational commander in Aleppo – a 53-year-old Major-General with 33 years in the military and two bullet wounds from last month’s battles in Damascus – claims he can « clean » the whole province of Aleppo from « terrorists » in 20 days. Now that is quite a boast, especially in the Saif el-Dowla suburb of the city, where sniper fire snapped down leafy streets. For the battle of Aleppo is far from over.

      But this was a strange sensation, to sit in a private house, commandeered by the Syrian army – 19th-century prints still on the walls, the carpet immaculate – and talk to the Generals accused by Western leaders of being war criminals. I was, so to speak, in « the lair of the enemy », but the immensely tall, balding General – his officers adding their own impressions whenever they were asked – had much to say about the war they are fighting and the contempt with which they regard their enemies. They were « mice », the General said – he would not give his name. « They snipe at us and then they run and hide and in the sewers. Foreigners, Turks, Chechens, Afghans, Libyans, Sudanese. » And Syrians, I said. « Yes, Syrians too, but smugglers and criminals, » he said.

      I asked about the rebels’ weapons and the clutch of conscripts staggered into the room under the weight of rockets, rifles, ammunition and explosives. « Take this, » the General said, grinning as he handed me a two-way radio, a Hongda-made HD668 taken two days ago off a dead Turkish fighter in Saif al-Dowla a few hundred metres from where we were sitting. « Mohamed, do you hear me? » the radio demanded. « Abul Hassan, did you hear? » The Syrian officers roared with laughter at the disembodied voice of their enemy, perhaps in the same block of buildings. We took this ID from the « terrorist », the General said. « Citizen of the Turkish Republic » was printed on the card, above a photo of a man with a thin moustache. Born – Bingol (Turkey) 1 July 1974. Name: Remziye Idris Metin Ekince. Religion: Islam.

      So, suddenly, we had a name for one of the mysterious « foreigners » who – at least in popular Baathist imagination – staff the « terrorist » army the Syrian military is fighting. And a lot of other names with far larger significance. As I prowled around the weapons – all captured within the past week, according to the Syrian officers – I found sticks of Swedish explosives in plastic covers, dated February 1999 and manufactured by Hammargrens, whose office address was printed as 434-24 Kingsbacka in Sweden; the words « made in USA » was also marked on each stick.

      There was: a Belgian rifle, an FN from the town of Herstal, manufacturer’s code 1473224; a set of hand grenades of uncertain provenance numbered HG 85, SM8-03 1; a Russian sniper scope; a 9mm Spanish-made pistol – model 28 1A – manufactured by a Star Echeverria SA Eibar Espana; an ancient automatic rifle; a Soviet sub-machine-gun of 1948 vintage; a mass of Russian rocket-propelled grenades and launchers; and box after box of medical supplies.

      « Every unit of the terrorists has a field ambulance, » an intelligence officer said. « They steal medicines from our pharmacies but bring other packets with them. » True, it seems. There were painkillers from Lebanon, bandages from Pakistan, much of the stuff was from Turkey. Interesting to know who the Spanish, Swedish and Belgian manufacturers originally sold their guns and explosives to. The haul went on and on, a newly out-of-date Visa card under the name of Ahed Akrama, a Syrian ID card in the name of Widad Othman – « kidnapped by the terrorists, » another officer muttered – and thousands of rounds of ammunition. The General agreed that weapons may have been taken from dead Syrian troops or soldiers who had been captured. Army defectors existed, he said, but they were « drop-outs, soldiers who had failed their basic tests who were motivated only by money ». This is what they say under interrogation, he said.

      It wasn’t difficult to work out just how the fighting in Aleppo is developing. Walking the streets for more than an hour with a Syrian army patrol, individual snipers would shoot from houses and then disappear before government soldiers arrived. The army had shot dead one man with a sniper’s rifle who fired from the minaret of the El-Houda mosque. The Salaheddine district had been « liberated », the Syrian officer said, and the Saif el-Dowla district was only two blocks from a similar « liberation ».

      At least a dozen civilians emerged from their homes, retirees in their 70s, shopkeepers and local businessmen with their families and, unaware that a foreign journalist was watching, put their arms round Syrian troops. One told me he had stayed in his home as « foreign » fighters used his courtyard to fire on government soldiers. « I speak Turkish and most were speaking Turkish but some of the men had long beards and short trousers like the Saudis wear, and had strange Arab accents. »

      So many Aleppo citizens talked to me, out of earshot of soldiers, about armed « foreigners » in their streets along with Syrians « from the countryside » that the presence of considerable numbers of non-Syrian gunmen appeared to be true. While much of the city continues its life under occasional mortar fire, tens of thousands of civilians displaced by the fighting between the Free Syrian Army and what the government always calls the « Syrian Arab Army » are now housed in vacant dormitories on the Aleppo University campus. And President Assad’s enemies are never far away.

      Returning to the city centre yesterday afternoon, I discovered five Syrian soldiers – exhausted, with sharp, tense eyes – walking back to their barracks with a civilian called Badriedin. He had alerted the soldiers when he saw « 10 terrorists » in Al-Hattaf street and the government troops had killed several of them – their bodies taken away on motor scooters, Badriedin said – and the rest escaped. The soldiers were high on their story, how they had been outnumbered but fought off their enemies. Even the operational commander of all Aleppo told me that a major battle was beginning in an area containing a mosque and a Christian school where his men had surrounded a large number of « terrorists ». « The Syrian army doesn’t kill civilians – we came here to protect them, at their request, » he said. « We tried to get civilians out of the area where we have to fight, with loudspeakers we give lots of warnings. »

      I prefer the words emblazoned on the T-shirt of young man who said he was trying to reach his apartment in the snipers’ zone to see if it had survived. They read: « You see things and you say ‘Why?’ But I dream things that never were, and I say ‘Why not?’ – George Bernard Shaw. » Not a bad motto for Aleppo these days.

      http://www.independent.co.uk/news/world/middle-east/robert-fisk-they-snipe-at-us-then-run-and-hide-in-sewers-8063515.html

      • Cécilia dit :

        Alep et le reste de la Syrie

        Reportage d’al-Manar du 22 août :

        - l’armée avance, notamment après la reprise d’al-Tall et al-Jadideh avec le contrôle total du côté droite du Sayef al-Dawlaah.

        - des échanges du tir autour l’aéroport militaire de Mazzeh.

        - attaque de l’armée syrienne contre les positions des terroristes à la frontière libanaise à Joussieh faisant quatre morts libanais d’Arssal.

        - la mort du Tchétchène, Rostum Glaieve, le fils d’un célèbre djihadiste en Tchétchénie :

        http://www.almanar.com.lb/adetails.php?eid=290781&cid=21&fromval=1&frid=21&seccatid=23&s1=1

  42. hamraoui dit :

    holocoste c’est l’entretien de la haine
    http://www.youtube.com/watch?v=5LRmHAkRL18&feature=related

  43. Cécilia dit :

    Yves Pendeliau : Otage au Qatar. La diplomatie française aux abonnés absents
    Par Eric Martin le 18 août, 2012 @ 8:29

    Yves Pendeliau, c’est ce citoyen français originaire de Paray-le-Monial bloqué au Qatar pour un litige locatif et dont la diplomatie française ne semble pas pressée de s’occuper. Alors que sa sœur, déjà malade, a entamé il y a 13 jours une grève de la faim pour faire réagir les autorités compétentes, Nouvelles de France a choisi de lui ouvrir ses colonnes. Entretien sans langue de bois avec un Français au bout du rouleau, désormais prêt à s’évader si les actions en cours n’aboutissent pas.

    Yves Pendeliau, depuis quand êtes-vous bloqué au Qatar ?

    J’y suis bloqué par un travel ban (une interdiction de quitter le pays, ndlr) daté du 4 juillet 2011 ou la seule raison donnée est que je ne dois pas m’échapper parce que je suis étranger, entre parenthèses français

    Ce document n’est passé par aucun dépôt de plainte en justice, en conséquence le cas ne sera pas jugé

    Que faisiez vous dans ce pays ?

    J’y suis toujours. Je suis technicien dans l’industrie du gaz

    De février 2007 a décembre 2008 pour CTJV (Chiyoda –Technip Joint Venture) ou j’ai participé aux activités de construction/mise en route du projet Qatargas 2 dans des activités telles que Safety, gestion/coordination des permis de travaux, participation technique aux activités précitées

    De janvier 2009 a fin mars 2011, passage chez le client final de CTJV : Qatargas , pour tous les projets de Qatargas à l’intérieur et à l’extérieur du plant comme Risk mitigation Lead (Prévention du risque) dans toutes les zones de construction et de mise en route situées dans la zone industrielle de Ras Laffan (RLIC).

    Le 28 avril, j’ai rejoint Qatar Shell sur demande de l’un de leurs responsables du moment et j’y suis toujours. Je gère toutes les activités relatives à Qatar Shell effectuées dans les zones RLIC.

    Je travaille encore ici pour pouvoir nourrir ma famille mais aussi pour pouvoir conserver mon visa de résident au Qatar car sans visa résident, on ne peut plus travailler et l’on doit quitter le pays ou l’on reste tout de même bloqué par ce travel ban. C’est du travail obligatoire dans un but de survie

    Pour quelles raisons vous interdit-on de quitter le pays ?

    Comme je vous l’ai dit, la seule raison écrite sur le travel ban est que je ne dois pas m’échapper parce que je suis étranger (français).

    Le reste des commentaires ne sont que des excuses infondées dans un but d’extorsion de fonds écrites sur un document auquel on a donné une apparence officielle

    Ce genre de litige est-il courant au Qatar ?

    De nombreuses personnes de toutes nationalités sont bloquées ici de cette façon, dont actuellement des Français dont le cas et l’identité peuvent être obtenues au Quai d’Orsay.

    C’est ici, apparemment, une pratique commerciale normale…
    « De nombreuses personnes de toutes nationalités sont bloquées comme moi au Qatar, dont actuellement des Français dont le cas et l’identité peuvent être obtenues au Quai d’Orsay. »

    Comment avez vous appris que vous ne pouviez plus quitter le pays ?

    Le 24 juillet 2011, j’ai été rejeté au contrôle des passeports de l’aéroport international de Doha sans aucune explication puis je me suis rendu dans trois « cours de justice », à la troisième, on m’a remis quelques documents en langue locale et on m’a dit que j’avais une semaine pour rejeter les termes des documents.

    Ce jour-là, mon épouse Theresia, mes deux filles, Marie-Lou et Gwenaëlle m’attendaient à l’intérieur de la zone internationale de l’aéroport de Doha pour qu’en famille nous puissions passer des vacances d’été en France où m’attendait mon fils Thomas, ma soeur Nicole et son fils Adrien,

    Il n’y a pas eu non plus de fêtes de fin d’année familiales, ni d’anniversaires, ni de vacances d’été 2012. Mon épouse et mes enfants, ma soeur Nicole qui est lourdement handicapée par une polyarthrite rhumatoïde, ont été malades ou en difficultés et je n’ai pas pu être à leurs côtés pour leur apporter mon soutien.

    La diplomatie Française, par le biais de son ambassade, n’a pas trouvé anormal que j’aie été bloqué au contrôle des passeports et ne s’est absolument pas indignée que je n’aie pas été autorisé à rencontrer mon épouse accompagnée dont deux filles de six et trois ans. Elle ne semble pas non plus juger anormal que des Français soient bloqués au Qatar contre leur gré…

    Vous sentez vous prisonnier ? Otage ?

    Je suis otage a l’intérieur des frontières du Qatar.

    La preuve, c’est qu’il y aurait (je parle au conditionnel car on me l’a dit par oral) en ce moment et depuis quelques jours, une négociation privée de ma rançon (sans passer par aucune procédure judiciaire et sans être connue de la justice) avec la partie adverse afin que je puisse quitter ce pays. Il semble que ceux qui gèrent cette négociation souhaitent que celle-ci se termine avant la rentrée sociale.

    Ma soumission aux exigences de la partie adverse, sans que le justice ni la diplomatie n’y soit mêlées (officiellement) est le seul but voulu depuis juillet par la diplomatie française qui n’a pas hésité à me faire manipuler et à me traîner dans la boue par trois courriers diffamants ou j’y suis montré du doigt comme le seul coupable alors que je suis la seule victime (avec ma famille) de ce diktat inhumain.

    L’ambassade de France m’a abandonné et, aujourd’hui, je me retrouve livré à moi-même en pays étranger. Elle a agi contre mes intérêts et ne m’a apporté ni soutien humain ni soutien psychologique.

    Je n’ai d’ailleurs pas été invité aux festivités du 14 juillet 2012 à l’ambassade de France, ni d’ailleurs à aucune autre festivité ; je peux supposer que la narration de mon histoire en public aurait perturbé le sceau du secret diplomatique…
    « Il n’y aura pas de régularisation mais le paiement d’une rançon dont le montant n’est pas encore établi et à mes frais. »

    Où en est aujourd’hui votre dossier ?

    Pour résumer de façon courte : le 25 juillet 2011, les services consulaires de l’Ambassade de France à Doha m’ont recommandé l’avocat-conseil de cette ambassade pour défendre mon dossier.

    Celui-ci était en réalité un conseiller juridique français qui n’était pas autorisé a plaider en cour de justice, n’a jamais transmis mon dossier à un avocat qatari apte à le défendre, et a abandonné mon dossier sans le défendre en décembre 2011, me laissant livré à mon sort sans avocat pour me défendre, à la totale merci de la partie adverse puisque l’ambassade de France n’ayant pas pris contact avec les autorités locales. Je ne bénéficie donc pas de la protection consulaire…

    Le tout avec l’approbation de l’ambassade de France au Qatar, je tiens à le souligner, dont le but était apparemment de me placer (entre juillet et décembre 2011) dans un état de désarroi tel que j’aurais cédé à toutes les exigences de la partie adverse sans que ni la justice locale ni la diplomatie française n’y soient mêlées en aucune façon. Ce conseiller juridique français qui n’avait pas de bureau dans l’ambassade mais dans un cabinet d’avocat privé de Doha a tout de même encaissé la somme de six mille qatari riyals (environ 1 250 euros) pour une prestation qu’il savait qu’il n’exécuterait pas.

    Si cette affaire était passée par un dépôt de plainte en de justice, les autorités du Qatar auraient dû appliquer l’article 36-1-b de la Convention de Vienne ; ce qui ne peut pas être le cas pour une affaire de complaisance qui ne passe pas par un procédure en justice. L’ambassade de France m’aurait alors déclaré sous protection consulaire aux autorités locales ; ce qui n’a pas été le cas.

    Constatant que mon statut se dégradait suite aux actions de l’avocat-conseil de l’ambassade et étant dans un état de détresse provoqué par les manipulations morales, j’ai fait appel début septembre aux services d’un fort médiatique avocat de Marseille ; bien que le virement de la somme demandée pour sa prestation ait été effectué, ce cabinet n’a pas défendu mon dossier

    Suite à cet état de fait, j’ai contacté un cabinet d’avocats en Suisse en mai 2012, pensant que dans ce pays, la diplomatie française n’aurait pas d’influence. Ce cabinet m’a orienté vers Maître William Bourdon qui a immédiatement accepté de prendre en charge mon cas.

    Un accord tacite aurait eu lieu en juin 2012 entre mon avocat Maître Breham (associé de Maître Bourdon) et la partie adverse pour céder partiellement a ses exigences par le séquestre d’une somme communément établie en accord avec l’article 405 de la loi commerciale du Qatar.

    Mon avocat Maître Breham est venu de France à Doha pour rencontrer un des membres de la partie adverse dans l’enceinte de l’ambassade de France le 29 juillet 2012 ; sans surprise, cette partie adverse a émis de nouvelles exigences toujours aussi dictatoriales et infondées mais, malgré ces nouveaux éléments, un nouvel accord pour un séquestre d’une somme plus importante sur le compte bancaire de l’avocat de la partie adverse a été trouvé.
    « Si les actions en cours n’ont pas de succès , je n’aurai pas d’autre choix que celui d’envisager une évasion du Qatar. »

    Le 9 août, j’ai reçu un courriel de Maître Breham contenant les termes suivants :

    Cher Monsieur,
    Je viens d’apprendre que le propriétaire était revenu sur les engagements qu’il avait pris.
    Nous avons donc saisi en extrême urgence à la fois le Procureur du Qatar, l’ambassadeur du Qatar et avons sollicité l’ambassade de France pour qu’elle fasse de même.
    Nous faisons bien évidemment notre maximum et ne manquerons pas de vous tenir informés de toute évolution de la situation.

    Comment le litige pourrait se régulariser ?

    Il n’y a pas de conflit, seulement un diktat dont nous souffrons, ma famille et moi.

    Il n’y aura pas de régularisation mais le paiement d’une rançon dont le montant n’est pas encore établi et à mes frais.

    Comment réagissent les autorités françaises ?

    Elles ont agi contre mes intérêts et au bénéfice des ceux qui me tiennent ici en otage.

    Votre sœur, Nicole Pendeliau, a entamé une grève de la faim. Que pensez-vous de cet ultime tentative ? Cela fera-t-il réagir la diplomatie française ?

    Comme un autre grand malheur ajouté a ceux existants. Depuis douze jours, Nicole détruit inutilement sa santé déjà très fragilisée par une polyarthrite rhumatoïde déclarée il y a quatre ans. Cette grève de la faim n’aura pas d’impact car les gens qui me tiennent en otage sont des voyous et les gens de la diplomatie française (en charge d’assurer la sécurité des Français a l’étranger) leurs complices.

    Jusqu’où irez-vous pour débloquer la situation ?

    Si les actions en cours n’ont pas de succès , je n’aurai pas d’autre choix que celui d’envisager une évasion du Qatar.

    En cas de proposition pour une opération d’extraction, écrire à : therrymireille at yahoo.fr

    http://www.ndf.fr/poing-de-vue/18-08-2012/yves-pendeliau-otage-au-qatar-la-diplomatie-francaise-aux-abonnes-absents

    • Francois dit :

      Je ne suis pas surpris mais suis fou de rage de voir comment l’ambassadeur Francais et son administration peuvent etre aussi … je cherche un mot assez fort … détestables, méprisables, abominables,… et n’arrivent pas á comprendre qu’ils vont á l’inverse des vrais intérets Francais!!! Ce sont tous des vendus!!!

  44. Cécilia dit :

    Lattaquié

    Visite du maire de Lattaquié, Sléman al-Nasser au militaires blessés à l’hôpital militaire de Lattaquié. Il dit trouver des soldats courageux dans une guerre qu’on peut qualifier de la troisième guerre mondiale contre la Syrie.

    Et un groupe de jeunes volontaires rend visite aux militaires sur les barrages militaire pour leur souhaiter une bonne fête d’al-Eid. un soldat dit « Nous sommes là pour protéger la patrie » :

    http://www.youtube.com/watch?v=xqS8_NhVsHk&list=UUuD15-hA3hh_qX7YqwHrgag&index=14&feature=plcp

    • Djazaïri dit :

      Merci pour cette vidéo.
      Cela fait plaisir de voir la population autour de son armée.
      Seule cette union permettra de vaincre.

  45. Cécilia dit :

    Les enfants déplacés

    Un autre reportage sur les petits syriens déplacés.
    Un groupe de jeunes volontaires du parti nationaliste syrien organise des rencontres, des jeux, des activités pour aider les enfants à sentir moins isolés et oublier un peu la terreur subie par les terroristes. De même, il ont profité de la fête d’al-Eid pour distribuer des cadeaux aux enfants :

    http://www.youtube.com/watch?v=7F5vwn7auNo&list=UUuD15-hA3hh_qX7YqwHrgag&index=17&feature=plcp

  46. Cécilia dit :

    L’ASL à Homs

    Missile fabrication locale dans une usine locale quelque part en Syrie nous dit un soldat de l’ASl avec une portée de 6km lancée contre une barrage militaire à Homs. Regardez l’exploit de ces demandeurs de liberté très pacifistes aux mains nues :

    http://www.youtube.com/watch?v=NINI79KpBxc&feature=plcp

    • rabbipoter dit :

      alors là !
      Ceux là s’il fallait les noter sur l’échelle de la connerie sur 10 , je leur donne un 10+. :)

  47. Cécilia dit :

    Yara, la journaliste libérée dans sa famille dans le village de Cheikh Badr à Tartus, le village du chef de la révolution syrienne dans la montagne, cheikh Saleh al-Ali, contre les Français.

    On voit sa mère, son père et ses deux sœurs. Yara demande une minute du silence pour les martyrs avec une pensée particulière pour son collègue, Hatem Abou Yahia, tué par les terroristes sans oublier de remercier l’armée arabe syrienne pour son courage et son dévouement pour défendre la patrie et les citoyens :

    http://www.youtube.com/watch?v=OZsqmLTEu6Y&feature=plcp

  48. Cécilia dit :

    Tlla et la brigade al-Farouq

    En réaction à la vidéo d’Abdul-Razaq Tllas, une défection au sein d’al-Farouq sans nommer tllas et la formation de la brigade d’Aaicha, la mère des croyants (l’épouse du prophète). Le chef récite un verset coranique qui réclame la pudeur et un comportement exemplaire de musulmans :

    http://www.youtube.com/watch?v=pGnAMZGof3Y&feature=plcp

  49. Lion dit :

    Holand veut consolider la relation de la France avec Quatar ! Comme si la France était une pute qui ouvre ses jambes pour celui qui paie le plus ! Holand a oublié les souffrances des Quataries et des bahreniens et que la démocratie et la liberté devrait avoir lieu là bas et aider la population comme il prétend faire ailleurs ! Mais hélas ! pas de couilles chez la classe politique ni chez les partisans de la politique américaine !

    • Djazaïri dit :

      Wallah, j’ai eu la même pensée.
      - vus les investissements qatari à Paris, Hollande laisse faire.
      - ne pas oublier aussi, la pression de la droite,
      - ne pas oublier aussi, la pression des inconditionnels d’Israël (il suffit d’écouter les deux dernières chroniques de Fr Encel sur Fr-Inter).

      Afin d’éclairer le sujet un extrait d’un livre de Dominique VIDAL:
      Recevant un jour les ambassadeurs américains dans les pays arabes, venus se plaindre des conséquences des déclarations pro-sionistes, Harry Truman rétorqua franchement : «Je suis désolé, Messieurs, mais j’ai à répondre à des centaines de milliers qui se soucient du succès du sionisme; je n ‘ai pas des centaines de milliers d’Arabes parmi mes électeurs »25!… Propos pertinentissime s’agissant de la présidentielle de 1948, qui s’annonce difficile pour Truman — même pas assuré, faute de l’autorité indiscutée d’une élection, de l’investiture démocrate. Un temps, le partage lui parut donc sans doute la position la plus équilibrée entre les pressions qu’il subissait, et la plus rentable. p 127 in « Palestine 47 un partage avorté » Alain Gresh, Dominique Vidal Editions Complexe. 1994.

    • vanda dit :

      Je crois qu’ il faut voir un lien avec l’histoire que Cécilia raconte dans son commentaire à propos d’un français retenu otage au Quatar . L’ histoire est très inquiétante!

  50. touri dit :

    Al jewzeera met fin à ses relations avec le grand écrivain-journaliste égyptien,Mr Mohammed Hassaney Haykel. La chaîne lui reproche ses déclarations dans le journal Al Ahram, accusant le Qatar d´être derrière ce qu´on appelle « le printemps arabe ».
    C´est le dixième journaliste à avoir démissionné, plutôt le premier à avoir été démissionné…C´est bon signe.
    Le lien est en arabe
    http://www.echoroukonline.com/ara/articles/139311.html

  51. Joseph dit :

    Une fois debarasses des salafistes? Qui va debarasser la Syrie du Baass? C’est toujours ca ma question.

    En ce qui concerne la demission de Bashar, quel dialogue et quel sujet le gouvernement veut negocier avec l’opposition si Bashar ne veut pas partir? Il n’y a pas d’autres sujets. le seul sujet est le fin de ce regime corrompu et autoritaire.

    • Louis Denghien dit :

      Le seul enjeu est de mettre en échec les bobo bellicistes et impérialistes dans votre genre.

      L.D. & Infosyrie

    • Fares-dz dit :

      Les gens comme toi vont nous faire aimer les uns et les autres

    • Cécilia dit :

      Mais aux diables pourquoi voulez-vous que la Syrie se « débarrasse » de Baath?

      C’est le Baath qui a permis à la Syrie de se relever, éducation et santé gratuite ce n’est pas rien. En plus, comment la Syrie a pu développer son agriculture et améliorer la vie des paysans.
      Expliquez-moi comment la Syrie peut vivre alors qu’elle est depuis toujours sous sanction ?
      Zéro dette pour la Syrie, cher monsieur, pendant que l’Occident souffre économiquement. Et si nous parlions de votre pays résidence en faillite ?

      Cécilia n’a jamais été baathiste.

    • vanda dit :

      En 2014 ,des élections présidentielles sont prévues pour ma part je les attends sereinement ….Joseph cela ne semble pas etre votre cas? Ce n’ est ni à nous ni à vous d’ en décider ,c’ est au peuple syrien ,je considére votre impatience tout comme celle des Fabius,Juppé, Hollande, Sarkosi comme étant stupide et méprisante pour le peuple syrien!

    • Fares-dz dit :

      Voilà vous avez réussi : vive le Baath !

  52. Kpicmofop dit :

    Voici un bien intéressant article publié sur le site islamiste tchétchène kavkazcenter.com. Il fait part du décès en Syrie du fils d’un ancien chef rebelle des guerres de Tchétchénie, Roustam Guelaïev, qui combattait au côté des insurgés. Mais bien sûr, pas question d’y voir une nouvelle preuve que l’Armée syrienne libre est décidément constituée de terroristes venus de l’étranger où ils ont été formés et armés…

    KC sources report that a son of Chechen Emir Khamzat (aka Ruslan) Gelayev, Rustam Gelayev, martyred (Insha’Allah) in fighting in Syria.

    The information on the martyrdom of Rustam Gelayev was also reported by some sources among the Chechen diaspora in Europe.

    The sources report that Rustam Gelayev was the eldest son of the Chechen Emir who martyred (Insha’Allah) a few years ago, from his first marriage with a Russian girl, native of the Omsk region, where Khamzat Gelayev worked in1980′s.

    Rustam Gelayev was born in 1988 and lived for a long time with his mother in Russia, but moved to his father before the Second Russian-Chechen War in 1999.

    Some time ago, Rustam Gelayev left Russia for Islamic education in a Middle East country.

    In early summer 2012, he came to Syria with a group of volunteers to take part in fighting against Alawite militias.

    According to the sources, a squad of Rustam Gelayev entered into a battle with superior forces of the Alawite regime in a Syrian district, presumably between August 11 and August 13, 2012. During the fighting, he was martyred (Insha’Allah).

    His body was taken from Syria and sent to Chechnya where he was buried on August 17, 2012.

    Department of Monitoring
    Kavkaz Center

  53. Michael dit :

    Nouveau reportage de Robert Fisk, qui est avec le SAA. I faut le lire. je suis sure, que l opposition « is going to hate » fisk apres ce raport

    http://www.independent.co.uk/opinion/commentators/fisk/robert-fisk-rebel-army-theyre-a-gang-of-foreigners-8073717.html

  54. Marie-Christine dit :

    quelques articles en liens :

    Décapitations à la tronçonneuse
    http://www.palestine-solidarite.org/analyses.Mayte_Carrasco.220812.htm

    La démission de Bachar al-Assad ou la dernière arnaque de l’Occident
    http://www.palestine-solidarite.org/analyses.Allain_Jules.210812.htm

    La médiation de lakhdar Brahimi
    http://www.palestine-solidarite.org/analyses.Ahmed_Halfaoui.220812.htm

    Armes chimiques syriennes : un prétexte pour une intervention occidentale
    http://www.palestine-solidarite.org/actualite.ria.210812.htm

    Tirs de sommation (toujours à propos de Lakhdar Brahimi)
    http://www.palestine-solidarite.org/analyses.M.Saadoune.210812.htm

    Le monde à livre ouvert
    http://www.palestine-solidarite.org/analyses.Slobodan_Despot.210812.htm

    Un nouvel ultimatum des Etats-unis à la Syrie
    http://www.palestine-solidarite.org/analyses.Konstantin_Garibov.210812.htm

  55. Jupiter dit :

    Bonjour

    Je voulais vous dire tout mon soutien et surtout aussi dire que je dirige un forum de plus de 4550 membres (www.partisansmarine.com) et que j’y ai ouvert depuis plus d’un mois un sujet sur ce qu’il se passe en Syrie, que la plupart des articles cités proviennent d’ici avec à chaque fois un lien vers Infosyrie.
    Bravo pour tout, surtout pour votre honnêteté et intégrité.

  56. Cécilia dit :

    Connaissez-vous celui qui parle au nom de droit humain des « révolutionnaires » syriens ?

    Chapeau, il parle bien l’arabe !

    http://www.facebook.com/photo.php?v=434879889897181

  57. Cécilia dit :

    TURQUIE

    Quatre soldats turcs tués dans l’attaque d’un convoi dans le sud du pays

    SEMDINLI (Turquie), 22 août 2012 (AFP) – Quatre soldats turcs ont été tués et deux autres blessés mercredi dans des explosions qui ont visé un convoi militaire dans le sud-est du pays, selon des sources militaires. Le convoi a été frappé par quatre explosions simultanées sur une route de la ville de Semdinli (province de Hakkari) dans une embuscade organisée par des membres du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), selon les mêmes sources.

    Les affrontements continuaient mercredi soir à Semdinli, proche de la frontière avec l’Irak et scène de fréquents heurts similaires entre forces de sécurité turques et rebelles kurdes. Ces incidents surviennent après une attaque lundi à la voiture piégée, qui a fait neuf mort dont quatre enfants et des dizaines de blessés dans la province de Gaziantep (sud-est), suscitant un climat de fureur et de panique dans le pays.

    Les responsables turcs ont accusé le PKK d’être à l’origine de l’attentat de lundi mais les rebelles qui luttent pour l’autonomie du sud-est de la Turquie depuis 1984 n’ont pas revendiqué l’attaque qui a fait plusieurs victimes civiles.

    Le conflit avec le PKK, considéré par Ankara comme une organisation terroriste, a déjà coûté quelque 45.000 vies dans des combats qui durent depuis presque 30 ans.

    http://www.armenews.com/article.php3?id_article=81991

  58. Cécilia dit :

    Les Arméniens Syriens

    Des milliers d’Arméniens de Syrie se réfugient sur leur terre ancestrale

    EREVAN (Arménie), 22 août 2012 (AFP) – “On entendait des tirs et des bombardements toute la nuit“, raconte Yenok Soulahian, qui a fui les combats en Syrie pour se réfugier en Arménie, la terre de ses ancêtres, comme l’ont fait aussi des milliers d’autres Syro-Arméniens depuis le début du conflit.

    “Dieu merci, vous êtes arrivés sains et saufs !“, disent en larmes des Arméniens venus accueillir à l’aéroport d’Erevan des proches syro-arméniens en provenance d’Alep, capitale économique et enjeu crucial du conflit en Syrie.

    Les combats s’étant intensifiés ces dernières semaines, les chrétiens d’origine arménienne ont de plus en plus peur en Syrie : “Les autorités nous mettaient en garde tout le temps et nous conseillaient de ne pas quitter nos maisons pour ne pas être tués“, raconte M. Soulahian.

    Plus de 3.000 Syro-Arméniens sont arrivés en Arménie, une ancienne république soviétique, depuis le début conflit en Syrie en mars 2011. Cependant, de nombreux réfugiés, comme M. Soulahian, comptent bien retourner chez eux en Syrie dès que la paix aura été rétablie dans ce pays.

    “Fin août, si tout va bien, nous prévoyons de retourner à Alep pour la rentrée des classes“, dit-il, faisant preuve d’un optimisme qui ne semble pourtant pas de mise.

    Selon certaines évaluations, de 60.000 à 100.000 chrétiens originaires d’Arménie sont établis en Syrie. Il s’agit de descendants de ceux qui ont fui les massacres d’Arméniens dans l’empire ottoman au cours de la Première guerre mondiale.

    Certains réfugiés redoutent des problèmes en Syrie si le président Bachar al-Assad, dont le gouvernement entretient des relations amicales avec l’Arménie, est renversé et remplacé par un régime islamiste.

    “Cette incertitude nous fait bien sûr très peur. Comment tout cela va-t-il finir et que va-t-il se passer pour la minorité chrétienne si Assad s’en va ?“, se demande à l’aéroport d’Erevan une vieille femme en provenance d’Alep, qui refuse de décliner son identité.

    Incertitude grandissante

    D’autres Syro-Arméniens arrivés d’Alep se disent inquiets pour leurs proches et leurs amis restés sur place.

    “Nous sommes très inquiets pour nos proches et pas seulement pour eux, nous sommes aussi inquiets pour la sécurité de nos voisins arabes. Nous avons vécu pacifiquement à leurs côtés depuis notre naissance“, dit Vrej Kyurmlian, un bijoutier syro-arménien.

    “Nous n’avons jamais eu de problèmes“ en Syrie, dit-il.

    A Erevan, les autorités ont pris des mesures pour faciliter le retour des Syro-Arméniens sur leur terre ancestrale, en simplifiant le processus d’obtention de visas et en leur permettant d’obtenir un passeport au consulat d’Arménie à Alep.

    “Jusqu’ici, nous ne pouvons pas appeler cela un processus de migration de masse. Nombre d’Arméniens (en Syrie) ne veulent pas quitter leurs maisons et leurs entreprises“, assure cependant Firdus Zakarian, un responsable de la commission du ministère de la diaspora arménienne, chargée, entre autres, des Syro-Arméniens.

    Plus de 3.000 Syro-Arméniens ont déposé une demande pour obtenir la citoyenneté arménienne au cours des six derniers mois, signe de l’incertitude grandissante concernant leur avenir en Syrie.

    Le ministère de la diaspora insiste sur le fait que la situation n’est pas encore critique et qu’aucune évacuation de masse n’est prévue.

    “Il n’y a aujourd’hui en Syrie ni hystérie antiarménienne, ni réelle menace pour l’existence à long terme de l’ancienne communauté arménienne“, dit M. Zakarian.

    Mais “si la situation devient critique, l’Arménie est prête à assister tous nos compatriotes“, ajoute-t-il.

    http://www.armenews.com/article.php3?id_article=81988

  59. Cécilia dit :

    Alep / Quartiers arméniens

    Les quartiers arméniens sont à nouveau sous le contrôle des forces gouvernementales

    Un haut responsable du gouvernement arménien a déclaré mardi 22 août 2012 que les troupes gouvernementales syriennes ont repris le contrôle des principaux quartiers arméniens dans la plus grande ville de Syrie, à Alep. Une source diplomatique à Erevan qui a suivi l’évolution en Syrie a affirmé hier que les rebelles syriens avaient saisi ces districts lundi après des semaines d’intenses combats avec les forces fidèles au régime du président Bachar al-Assad.

    Selon la ministre de la Diaspora arménien, Hranush Hakobian, les combats à Alep n’ont infligé aucun dommage matériel important dans les quartiers arméniens situés pour la plupart dans le centre-ville.

    « Grâce à leur neutralité, [les Arméniens Syriens] parviennent à maintenir le calme et la stabilité au sein de la communauté », a-t-elle déclaré à RFE / RL(Azatutyun.am).« Il n’y a pas eu de dévastation, ni de panique dans les quartiers arméniens. Les gens ont simplement éviter de sortir. »

    H. Hakobian a été interviewée à l’aéroport Zvartnots d’Erevan où elle a accueilli environ 150 enfants d’Alep qui sont arrivés en Arménie pour y passer leurs vacances d’été. Ils ont rejoint près de 250 autres adolescents venus de Syrie. Leur camp d’été est financé par le gouvernement arménien et des sponsors privés.

    La ministre a également insisté sur le fait que la situation en Syrie reste « supportable » en dépit de la poursuite des violences dans le pays.« Nous n’avons pas besoin d’évacuer les Arméniens de Syrie. »

    http://www.armenews.com/article.php3?id_article=81989

    • Cécilia dit :

      Alep / Al-Azamiyeh et al-adideh libérés

      C’est confirmé par la chaine syrienne sur place à Alep, les deux quartiers sont nettoyés, notamment sahat al-Hatab dans al-Azamiyeh.

      - Que Dieu bénisse l’armée ! Slogan répété par plusieurs Alépins sur place, un autre mettant la main sur la tête en disant « L’armée est sur ma tête », une phrase traduit mot à mot ne veut rien dire.
      Un soldat tient à saluer Alep et ses habitants pour leur coopération avec l’armée saluant aussi sa famille leur souhaitant de passer une très bonne fête pour l’Eid :

      http://www.youtube.com/watch?v=ST4Eco1jntQ&list=UUuD15-hA3hh_qX7YqwHrgag&index=1&feature=plcp

  60. Cécilia dit :

    Turquie

    Le consul de Turquie a Los Angeles intervient à Pasadena contre la décision de construction du mémorial du génocide arménien

    La Turquie met en place tout son arsenal diplomatique afin de faire échouer le projet de la construction d’un mémorial dédié au génocide arménien à Pasadena (Californie, Etats-Unis). Le vice-consul de Turquie à Los Angeles, Arif Cicek a rencontré des responsables de la Mairie de Pasadena afin de les inviter à revenir sur le vote par le Conseil municipal de Pasadena au sujet de la construction d’un mémorial dédié aux victimes du génocide arménien. Arif Cicek a présenté aux officiels de la Mairie de Pasadena les arguments négationnistes d’Ankara au sujet du génocide arménien. Il a affirmé que sur ce sujet, la Turquie avait « une vision différente »…Une déclaration qui a provoqué naturellement la colère des responsables de la communauté arménienne des Etats Unis. « Au lieu d’intervenir sur les décisions effectuées par les citoyens des Etats Unis, la Turquie ferait mieux de reconnaitre rapidement le génocide arménien » dit le communiqué du Comité Hay Tad -Cause arménienne- de Pasadena.

    http://www.armenews.com/article.php3?id_article=81994

  61. Cécilia dit :

    La folie de grandeur continue

    le chef de l’ASL, Ryad al-Asaad déclare que « le gouvernement syrien a perdu le contrôle sur 80% de la Syrie » !!!!

    http://www.echoroukonline.com/ara/articles/139401.html

    • Fares-dz dit :

      Ce chourouk est aussi crédible que l’immonde, libérasion ou le pourisien…et il ne serait pas étonnant que des chèques saoudiens ou Qatar aient été distribués ici et là vu son soudain enthousiasme pro cns de ces derniers temps.

  62. sapeur sceptique dit :

    Est-ce que les commentaires sont impossible pour l’article sur le gaullisme ou ne sont-ils autorisés qu’aux « meilleurs d’entre nous »?

  63. Cécilia dit :

    L’Algérie selon le rapport de Hamos Harel de la maussade :

    - L’Algérie en tant que peuple et armée est la nouvelle obsession de la maussade israélienne.

    - « Notre premier ennemi n’est pas le peuple palestinien mais le peuple algérien »

    - « Des avions algériens ont osé survoler le ciel de Tel Aviv durant la guerre 1973″.

    - « Les Algériens sont des sauvages et rêvent d’effacer Israël »

    http://www.echoroukonline.com/ara/articles/139393.html

  64. maher dit :

    les chefs d’Etats occidentaux] apparaissent comme des héros mais en réalité, ils nous conduisent au désastre, opérant dans l’ombre d’un vaste plan dont les conséquences destructrices dépassent leur propre imagination. Le but est la domination impériale et peu s’y opposent. Le but est le contrôle total d’une situation. Ce n’est pas le but d’un ou de plusieurs nations, mais d’une force extérieure les tenant en otages. Qui sont les acteurs ? Nous devons le savoir rapidement si nous voulons les arrêter, cependant une question demeure : Le ferons-nous à temps, avant qu’il ne soit trop tard pour vous, votre famille et pour la civilisation ? »

    Voici ce qui se cache derrière les événements en Syrie…

    [...] « L’incident qui s’est déroulé à Houla en Syrie, le 25 mai 2012, a coûté la vie à de nombreux civils. Pour savoir ce qui s’est passé ce jour-là, la Russie a convoqué une cession d’urgence du Conseil de Sécurité de l’ONU, deux jours après le massacre. Le Conseil de Sécurité a pu écouter le rapport du Général norvégien Robert Mood, chef de la mission de surveillance de l’ONU, envoyé en Syrie dans le cadre du plan de paix Annan. Il déclara aux membres permanents du Conseil de Sécurité et au représentant de l’Allemagne que les indices sur les auteurs du massacre de Houla étaient « obscures ». Mais, malgré les précautions du Général prévenant qu’aucune conclusion ne pouvait être tirée sur les hauteurs du crime et malgré les demandes d’enquêtes faites par les Russes, dès que la cession du Conseil de Sécurité fut ajournée, les porte-paroles français, britanniques et allemands se précipitèrent aux micros de la presse pour dire à l’opinion publique : « Assad est indéniablement coupable » » !

    [...] « Le représentant russe Alexander Pankin a calmement expliqué aux médias le véritable rapport rendu par le Général Mood. Pankin a levé le voile sur ce que les réseaux britanniques auraient voulu garder sous silence : « une troisième force terroriste ou étrangère est à l’oeuvre. » »

    Hervé Ladsous, sous-secrétaire général aux opérations de maintien de la Paix fit les remarques suivantes, quatre jours avant le massacre de Houla ! : « Il existe des éléments tiers et ces gens-là ne servent pas la cause du peuple syrien. Ils ont leur propre plan ». Pourtant, quelques heures avant l’attentat, Victoria Nudland, porte-parole du département d’Etat des Etats-Unis a invoqué le droit au chapitre 7 permettant l’intervention militaire étrangère par voie aérienne, terrestre et maritime, si le plan de Kofi Annan venait à échouer.

    Cette troisième force évoquée par Ladsous, quelques jours avant le massacre, aurait-elle commis ce massacre ?

    [...] « Pourquoi les émissaires britanniques et allemands accusent Bachar al-Assad devant les médias avant que toute enquête n’ait même été autorisée ? Pourquoi noyer les conclusions du Général Mood ? »

    [...] « L’Arabie saoudite et d’autres monarchies ont accordé 500 milliards de dollars par an pour armer les mercenaires qui sont envoyés ensuite en Syrie, combattre le régime de Bachar al-Assad et les forces de sécurité syriennes. Selon Salim Harba, chercheur et analyste stratégique : « lors de l’opération à Bab Amr, l’armée syrienne a combattu des combattants venus des pays du Golfe, d’Afghanistan, d’Irak, de Lybie et de certains pays européens. Ils étaient coordonnés par des officiers du renseignement qataris et saoudiens, de la CIA, du Mossad et d’agents de Blackwater » !

    [...] « Ce que les Anglais et l’administration d’Obama ne disent pas, c’est que leur très cher partenaire du Golfe, l’Arabie Saoudite, a non seulement exprimé son désir d’armer la rébellion mais souhaite reproduire le scénario libyen. Peu sont ceux qui ont dénoncé l’Arabie Saoudite, laquelle finance les réseaux terroristes ayant infiltré la région avant même le début des révoltes, à hauteur de 500 milliards de dollars par an ! »

    http://www.partiantisioniste.com/actualites/il-existe-des-elements-tiers-et-ces-gens-la-ne-servent-pas-la-cause-du-peuple-syrien-ladsous-video-1193.html

  65. AVICENNE dit :

    Bon, voila,

    Même l’AFP est obligée de reconnaître que les rebelles perdent du terrain (à la vitesse grand V) à Alep.

    Concernant Damas, l’AFP indique des combats « sans précédent » (comme à l’habitude) mais indique que le but de l’armée maintenant est d’éradiquer complètement les rebelles de la capitale et de ces environs.

    Les yeux s’ouvriraient-ils enfin ?.

    • VLAD dit :

      superbe vidéo de la libération d’un des quartiers d’Alep !
      a partager aux plus sceptiques !
      bon dieu si qq1 a un pote journaliste, qu’il lui transmette cette vidéo…lol

  66. Nairod dit :

    De grâce, quelqu’u peut-il clouer définitivement le bec à cette crapule BHL :

    http://www.lemonde.fr/idees/article/2012/08/14/des-avions-pour-alep_1745994_3232.html

    • AVICENNE dit :

      Cela a déjà été dit maintes et maintes fois mais cela fait du bien : « c’est un abruti doublé d’un assassin ! ».

      Il le paiera dans cette vie ou une autre, mais il le paiera. Ce n’est pas possible autrement.

    • roll dit :

      @ Nairod

      s’il vous plaît, quand on ne peut pas faire autrement que de se référer à ce personnage, appelons-le désormais par son nom: monsieur Lévy, cela lui va comme un gant.

    • LAURENT dit :

      BHL ce nuisible , le mieux c’est de le laisser parler
      Il n’en tombera que de plus haut

    • vanda dit :

      Je pense que la victoire de l’ armée syrienne devrait le laisser sans voix! Espérons qu’ elle ne tardera pas trop à la fois pour mettre nombre d’ égorgeurs hors d’ état de nuire ,permettre à la Syrie de retrouver sa sérénité et enfin clouer le bec de tous ceux qui veulent un monde aux ordres de l’ impérialisme occidental dont le triste sire que vous évoquez.

  67. vilistia dit :

    Syria News 23 August 2012. Terrorists Confronted in Aleppo and Homs, Aleppo welcome the Syrian Army
    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=BlH7wPRKvuA

  68. Nairod dit :

    Si vous allez lire l’article de BHL sur la syrie : http://www.lemonde.fr/idees/article/2012/08/14/des-avions-pour-alep_1745994_3232.html

    Faites un tour par les commentaires et lisez cet idiot utile Slyman Touolu. Lui il fallait l’inventer, un dégénéré congénital issu d’une union entre son frére et sa soeur..c’est du bonheur cet imbécile, il fallait l’inventer : (
    Slyman Touolu il y a 1 semaines
    Je pense que les marchands d’armes apprécieront le conflit régional qui va leur remplir les poches pour les 10 prochaines années. Concernant la Syrie, pourquoi au contraire ne pas viser directement le clan Assad par des éliminations et dans le même temps négocier avec les leaders religieux/communautaires chrétiens et alaouites qui soutiennent ce clan mafieux car ils ont peur d’une Syrie dirigés par les sunnites (vu les exemples libanais et irakiens, je peux comprendre certaines peurs).
    )

  69. Michael dit :

    un video horrible de halep. on peut voire la fin, le resultat de la bataille de lundi er mardi au centre de halep. selon des journeaux russes, les rebelles ont perdue 700 gens a Halep pendant les dernieres cing semaines, 400 (des 700) les dernieres trois jours..

    Pls watch the fallowing video only, if you can stand a lot

    http://www.liveleak.com/view?i=125_1345638926

    • Loubnan dit :

      Ça me répugne de voir toute cette violence. Les arabes (dont je fais partie) sont stupides. Au lieu d’entamer un dialogue honnête et d’accepter des compromis pour le bien de la Syrie, chacun préfère rester sur ses positions. Toutes les parties sont responsables de ces évènements sanglants à commencer par l’opposition étrangère qui refuse le dialogue avec les autorités actuelles. Les opposants syriens patriotes doivent refuser d’écouter les occidentaux et doivent accepter un processus de réconciliation national. Comment peut-on écouter les dirigeants occidentaux après les crimes qu’ils ont commis en Irak (près de 2 millions de morts, embargo + guerre illégale de 2003) et récemment en Libye (bombardements continu sur plusieurs mois).

    • hakim dit :

      la grande majorité des mort si ce n’est la totalité sont des hommes en uniformes de l’ASL. un bombardement de leur QG par l’armée a donné un beau résultat à l’exception de ces enfants morts qui sont des victimes collatérales, au mauvais endroit au mauvais moment.

  70. antioche dit :

    Heu les gars! quelqu’un peut me rassurer là?
    depuis ce matin je ne vois aucun nouvel article sur notre site(infosyrie)
    bon sur sana au moins un article à bougé. qu’est ce qui se passe?

    • Louis Denghien dit :

      Rien de grave, juste un ralentissement dû aux vacances (nous sommes malgré tout en France) : mais il y aura un ou deux articles ce soir). Et merci de votre inquiétude !

      L.D. & Infosyrie

      • LafleurJs12 dit :

        ET oui moi ce matin aussi je me suis inquiétée et j’ai pensé qu’il fallait de temps à autre faire relâche mais comme pour Cécilia, j’ai aussi souhaité qu’ils prennent un peu de repos !

    • antares dit :

      Peut-être que M. Denghien ou les autres contributeurs prennent qq jours de repos bien mérités.

  71. Phoenix dit :

    Bonjour à vous tous, que depuis un certain temps je suis, j’observe, je clic, j’envoie votre lien vers d’autres qui en mailing revoient vers d’autres et ainsi de suite, non sans leur avoir aussi transmis mon opinion assez positive sur le concept d’information et de ré-information à d’autres.
    Je ne suis ni liée, ni affiliée à aucun MSM (Main Stream Media’s) merdias comme beaucoup le disent maintenant, du mensonge et de la propagande.
    J’aime votre concept quasi participatif des internautes, commentateurs, mais non seulement, car quand ils considèrent qu’un commentaire n’est pas à l’image des faits et de la vérité, ré-informent, expliquent et font quasi de la pédagogie. J’aime assez ça et c’est fait en toute bonhommie, avec une ambiance presque « familiale ». ça c’est pour une partie, l’autre partie est l’information et la rédaction d’infos vraiment participative, dont certains participant méritent tous nos remerciement car ils font un travail remarquable de Sysyphe et de fourmis, passionnés et épris de vérité. Le fait d’avoir de gens lambda, qui n’on pas d’intérêts particuliers à défendre, hormis celui de transmettre et diffuser la vérité, avec des connections réelles en Syrie, chacun y allant de sa touche et talents personnels est admirable et me plait énormément comme concept. Non, je n’étais pas désinformée, car mes infos sont multiples, recoupées, vérifiées et depuis plus de 10 ans je suis membre d’un site, qui avertit contre les agissements de l’Otan, regroupe de bons journalistes de bonnes plumes, de toutes obédiences et du monde entier, aussi, je reçois déjà quasi lavées (de mensonges) beaucoup d’informations « autres », j’ai des abonnements à des sites alternatifs, en Français, en Anglais, en Allemand, en Espagnol et dans 2 langues slaves. Ayant été en poste pour des sociétés occidentales dans les pays de l’Est européen, dans un même pendant la guerre, nonobstant les sanctions économiques, je puis avec certitude vous dire, que la Syrie passe par les mêmes phase d’agression que d’autres ont plus ou moins mal vécu et malheureusement mal passé. Mais elle a la chance énorme cette Syrie, hormis son courage de vaincre un ennemi à têtes multiples et de se battre pour sa survie, c’est d’être au bon moment propice, protégée par des puissances importantes comme la Russie et la Chines, elles mêmes protégeant leurs intérêts économiques et géostratégiques, dans une probable nouvelle répartition du monde. La chance c’est que les aspirations de la Syrie et ceux de des 2 protecteurs convergent, ainsi que ceux de l’Iran qui indirectement au travers la Syrie est visé. C’est quelque part un nouveau « Yalta »…, qui devant nos yeux est en train de se passer et dont on suit le développement quasi en direct. ça aussi c’est une chance de la Syrie, que beaucoup d’autres pays convoités, agressé et envahis par les Etats Unis et l’Occident (politique) n’ont pas eu ! Aujourd’hui chaque internaute peut en quelque sorte contribuer à contrebalancer les mensonges et propagande des MSM, peut faire de vidéos, transmettre diffuser, réagir, casser le mensonge etc… Donc, la frustration des politiques, des décideurs, de journaleux menteurs doit être réelle, car ce n’est plus seulement leurs spin doctors qui conçoivent ces mensonges, qui tuent autant que les balles et les journaleux participants de guerres, comme Christiane Amanpour de CNN ou Marie Colvin (agent spécial de la CIA, mais sous couverture de journalisme, tuée par l’ASL, mais ce fut attribué à Al Assad) et les porte paroles à l’instar de Jamie Shea pour l’Otan, qui diffusent et distillent leur poison autant que les armes de destructions massives. Maintenant il-y-a une armée d’internautes, non motivée par le profit, mais le sentiment de bien faire, de défendre une bonne cause, qui lit, diffuse transmet et ça fait boule de neige… Le pouvoir, malgré ce qu’on en pense, à toujours peur du peuple, même si il le méprise ! A l’heure actuelle, je suis certaine, que beaucoup de ces pouvoirs occultes et de l’ombre craignent la vindicte et l’insurrection de leurs propres peuples, qui d’une autre façon aussi opprimés et écrasés que celui de Syrie ou d’autres qui ont été agressés… Car on ne sait jamais, si et quand le peuple va réagir, cesser de se taire et décider à chambouler tous leurs plans. D’après ce que je comprends de la politique, ce que je peu constate ici en Europe et ailleurs où je me rends, c’est les Etats Unis qui sont le premier candidat aux grands changement ou aux changements radicaux…
    D’ailleurs je pense que vous avez aussi un commentateur américain sur votre site, qui dit des choses judicieuses. De plus en plus les Américains non lobotomisés se tournent vers des moyens alternatifs d’informations, mais leur préféré est quand même Russia Today, que la majorité adorent et certains mettraient même Putin à la tête de leur pays pour en nettoyer leur racaille de banksters et corrompus à différents niveaux de la gouvernance politique mais surtout économique du pays et ils sont quasi tous le doigt pointé vers différentes organisations de lobbys comme l’AIPAC, qu’ils disent leur avoir volé leur pays, acheté et corrompu leurs politiques D&R, voté des Lois liberticides, avoir mis le monde entier contre eux et les noms d’oiseaux et menaces fusent… La plupart, du moins ceux qui écrivent, sont contre une nouvelle guerre, cette fois ci contre la Syrie et ils disent tous: non en notre nom ! Un très grand nombre de commentateurs sont des vétérans de différentes guerres, qui dans la culture américaine revêt un aura de Sainteté, mais ça fait aussi partie de la propagande, de véhiculer une image de superman au travers du soldat américain…, afin que les candidats (à la boucheries et futures tueries) ne manquent pas. C’est à peu près le seul travail qu’on offre encore là bas. Tout ça pour vous dire que ce n’est pas si noir extérieurement pour la Syrie de Bashar al Assad, que le prix de la vraie liberté va être élevé à payer, que les souffrances doivent être énormes, mais si c’est pour s’élever au dessus de quasi tous les pays arabes comme exemple de la voie à suivre, comme preuve que le courage et la détermination d’un peuple et d’un Président unis(avec un petit coup de pouce extérieur quand même, ou du moins pour la sauvegarde de ses arrières)peuvent venir à bout de n’importe que force, en l’occurrence l’Empire hégémonique des E-U et de l’Occident suiveur et assujetti!
    Le but principal de cette guerre pour les Occidentaux, menée, par terroristes mercenaires interposés est le déchirement et morcellement du pays, pour diviser un ensemble et plus facilement régner, mais surtout dans un nouveau contexte géographique et géostratégique, avoir une main mise sur les nouvelles richesses de gaz et de pétrole, découverts en Méditerranée orientale, dans le Levant, dont la Syrie aurait les plus grandes réserves et deviendrait le quatrième producteur au monde d’énergies fossiles. Le Liban aussi en possède, ainsi que Chypre et la Grèce. Les vautours, comme Noble Energy, une compagnie Israélo Américaine, avec son émissaire spécial, Hillary Rodamsky Clinton en personne, qui est la dame bons offices de cette compagnie, fait la navette Athènes, Nicosie, Beyrouth, Ankara pour convaincre ces pays de faire l’accord d’exploitation avec « Noble Energy », tandis qu’une autre compagnie américaine, travaille en parallèle, au Liban, où les intérêts de ces 2 compagnies divergent… Les Israéliens sont aussi très présents.
    Je vais vous mettre un lien, sur un des meilleurs articles lus sur ce sujet et les vrais enjeux de cette guerre.
    La question est toujours la même:
    A qui profite le crime ?

    Amicalement à vous tous

    « Pétrole et gaz en méditérannée…,
    les déraisons de la crise… »

    http://www.gatsbyonline.com/main.aspx?page=text&id=717&cat=ataraxie

  72. roll dit :

    @ Phoenix,

    merci infiniment, cher Phoenix, et revenez souvent parmi nous: vous êtes le bienvenu.

  73. LAURENT dit :

    Sait-on combien de civils ont été tués en Libye par les frappes de l’OTAN ? C’est vraiment un sujet qui est « zappé » par nos « merdias »
    Si réponse, donner les sources, liens etc..
    A t’on évalué le nombre de morts « potentiel » en Syrie en cas de répétition du scénario Libyen ? Merci

    • vanda dit :

      J’ ai lu sur ce site plusieurs commentaires disant que la guerre en Lybie avait fait au total 150.000 morts .Pour ma part au début de l’ année ( je ne suis pas en mesure de citer mes sources parce que je ne sais plus où j’ ai lu cela ), j’ ai lu que le conflit lybien avait fait au total 70.000 morts et que les bombardements de L’ OTAN avaient fait à eux seuls 60.000 morts dont 22.000 civils !

    • l'Oeil de Moscou dit :

      160.000

      Officiellement.

  74. balpiz dit :

    Le nouvel obs se déchaîne…

    SYRIE: l’armée a repris les quartiers chrétiens d’Alep, combats près de Damas.

    … »Des centaines d’Alépins des quartiers nettoyés sont descendus dans la rue à Telal jusqu’au quartier de Sleimaniyé pour exprimer leur joie et leur soutien à l’armée », selon lui…
    http://tempsreel.nouvelobs.com/topnews/20120823.AFP6456/syrie-l-armee-a-repris-les-quartiers-chretiens-d-alep-combats-pres-de-damas.html

    DES INSURGÉS SYRIENS UTILISE UN PRISONNIER COMME KAMIKAZE
    Des insurgés syriens ont essayé de se servir d’un prisonnier pour commettre un attentat suicide affirme la BBC
    … »On lui bande les yeux, l’installe dans le véhicule et lui explique qu’il devra ensuite conduire le camion jusqu’à un check-point » affirme la BBC. « Ce qu’il ne sait pas, souligne le journaliste, c’est qu’à l’arrière du véhicule, sont installés 300kg d’explosifs qui doivent être actionnés à distance ». Cette fois-là, le mécanisme ne fonctionnera pas…
    Mais le prisonnier a tout simplement été utilisé comme kamikaze, à l’encontre de toutes les règles internationales concernant le traitement des prisonniers
    http://tempsreel.nouvelobs.com/la-revolte-syrienne/20120822.OBS0197/des-insurges-syriens-utilisent-un-prisonnier-comme-kamikaze.html

  75. vilistia dit :

    Journal de Syrie 23 Août 2012. les habitants d’Alep saluent les soldats de l’armée arabe syrienne
    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=zZgR4CZD1nI

  76. vilistia dit :

    Komnen Becirovic, écrivain et journaliste serbo-français, à propos de la rencontre entre François Hollande et Lakhdar Brahimi. EN FRANCAIS

    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=ZwmsI6a-JdI

  77. vilistia dit :

    Les terroristes en syrie utilisent les prisonniers pour conduire des attentats suicides..EN ANGLAIS

    Publiée le 23 août 2012 par ILOVESYRIE

    بالفيديو – ارهابيون سوريون يستخدمون سجيناً كـ انتحاري
    le Reportage de BBC sur brigade al-Tawhid, qui volent les biens des citoyens, maisons et profitent de tout ce qu’il y a dedans même les photos de famille. et on remarque, des traces de mauvais traitement sur leur prisonniers.
    le pire, ils utilisent les prisonniers comme suicidaires pour leur attentats à des voitures piégées contre les positions de l’armée syrienne

    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=nIxkNxh8AZo

  78. Auda dit :

    Confirmation, s’il était besoin =
    http://sana.sy/fra/55/2012/08/23/437708.htm

  79. Rosco75 dit :

    Incroyable
    ils ont passés le reportage dans le journal de c+.

    • kader dit :

      Ils faut que l’armé continu a leurs mettre des coup et ne surtout pas baisser la garde,on a afaire aux rois de la manip.Les chefs de l’ASL devraient sincèrement penser a discuter parce qu’il vont se retrouver avec plus aucun poids politique si l’armée jete les barbus a l’extérieur des frontières.Qu’ils ne comptent pas sur les américains parce que eux sont prêt a tous les sacrifier et ne désire que la Syrie a genou.