• Actualité
  •  

En dépit des (plus ou moins) gros titres d'une presse française devenue décidément, sur le dossier syrien, un prestataire de service de l'OTAN et du Quai d'Orsay, la "bataille de Damas" ne semble pas tourner à l'avantage de l'ASL. Un responsable militaire syrien a déclaré mardi à l'AFP que  l'armée "contrôlait la situation et pourchassait les terroristes réfugiés dans des appartements et des mosquées". Selon une autre source militaire citée par l'AFP, l'armée resserre son étau sur les quartiers d'al-Midane, [...]



À Damas, l’ »offensive finale » de l’ASL s’essouffle déjà

Par Louis Denghien,



En dépit des (plus ou moins) gros titres d’une presse française devenue décidément, sur le dossier syrien, un prestataire de service de l’OTAN et du Quai d’Orsay, la « bataille de Damas » ne semble pas tourner à l’avantage de l’ASL. Un responsable militaire syrien a déclaré mardi à l’AFP que  l’armée « contrôlait la situation et pourchassait les terroristes réfugiés dans des appartements et des mosquées« . Selon une autre source militaire citée par l’AFP, l’armée resserre son étau sur les quartiers d’al-Midane, où les habitants ont été invités à évacuer les lieux avant l’assaut final,  et de Tadamone où subsistaient encore mardi soir « quelques poches de résistance« .
Des images de l’évacuation de Midane par ses habitants, mardi, sous supervisation de l’armée, ont été diffusées par les chaînes de télévision syriennes. Évidemment, elles vont dans le sens du gouvernement. Mais en tous cas les civils interrogés qui fuient le quartier au volant de leur voiture sont unanimes à louer les efforts de l’armée, qui leur ont permis d’éviter de devenir des boucliers humains des rebelles sur le modèle éprouvé de Homs. Ils incriminent aussi, naturellement, les bandes qui se sont installées dans leur quartier, voire leurs domiciles.
Ci-dessous les liens vers les reportages de la télévision syrienne :
Et revoici les bidonnages opposants…
On signalait aussi des combats dans le quartier de Qaboun, dans l’est de l’agglomération, où, selon la source militaire de l‘AFP « se trouvent le gros des rebelles« . En parlant de Qaboun, il semble se confirmer que la nouvelle de la destruction d’un hélicoptère de l’armée au-dessus de ce quartier était un nouveau mensonge propagandiste ASL : la photo produite par celle-ci de l’appareil abattu est en fait celle d’un hélicoptère de l’OTAN abattu en Afghanistan. La révélation en a été faite, photos à l’appui, c’est à noter, sur un site pro-opposition, dont l’animateur déplore que de tels subterfuges décrédibilisent la « révolution » syrienne. C’est en effet un risque…. On peut faire preuve de la même circonspection vis-à-vis du bilan OSDH des combats de Damas : »40 à 50 » soldats tués lundi, « au moins 20 » mardi. On se demande d’ailleurs comment les « correspondants » locaux de l’OSDH peuvent être si renseignés dans le cadre d’un combat de rue, où l’ »ennemi » est rarement visible. Ces messieurs auraient donc des « taupes » dans les infirmeries de campagne ?
Hier une source gouvernementale affirmait que 33 rebelles avaient été tués dans le secteur de Qaboun, une quinzaine blessés et 145 capturés.
Ci-dessous le lien sur l’ »hélico de Qaboun »:
Une évolution prévisible

Sur la situation globale, au deuxième jour de l’offensive ASL dite du « Volcan de Damas« , on peut citer ce diplomate occidental lui-même cité par le Figaro du mardi 17 juillet : « Ce n’est pas encore demain que le régime va s’effondrer. Ces violences ne marquent pas un point de rupture, mais plutôt une forme nouvelle de harcèlement répété des opposants. Damas n’est pas à feu et à sang ». Le Figaro indique que pour ce diplomate, le calendrier de cette offensive rebelle ne doit rien au hasard : « Elle coïncide avec les discussions à l’ONU sur la prolongation de la mission des observateurs, et elle intervient après la défection de l’ambassadeur de Syrie en Irak qui, depuis, multiplie les déclarations sur les armes chimiques, qui auraient été déplacées par le régime ».

Évidemment le diplomate voit juste : comme nous l’avion écrit hier, comment quelques centaines d’extrémistes pourraient-ils subjuguer une ville de plus de deux millions d’habitants, majoritairement pro-gouvernement, et où se trouve une concentration maximum de troupes, dont l’élite de l’armée ? Pas besoin d’être stratège ou diplomate pour répondre que c’est impossible.

On peut reconnaitre à l’ASL un succès symbolique amplifié par une gigantesque caisse de résonance médiatique : avoir introduit l’insécurité et la guérilla dans des quartiers de la capitale. Mais sur le plan politico-militaire, tout ça n’a pas de signification, et surtout pas celle proclamée par l’opposition : il n’y a aucun soulèvement populaire en faveur des rebelles.

Mais allez expliquer ça aux ignares formatés d’I-Télé qui ce matin se posaient gravement la question : « Est-ce le début de la fin pour Bachar al–Assad ?« . Ces gens, incompétents, conformistes et paresseux recyclent invariablement  les fanfaronnades de l’opposition, genre la martiale déclaration d’un porte-parole de l’ASL à l‘AFP sur la « bataille pour la libération de Damas« .

Si le ridicule pouvait encore tuer des journalistes français, la rédaction d’I-Télé – pour ne citer qu’elle – serait anéantie depuis des mois !

 

 

 


 



Vous pouvez suivre les réponses à cet articles avec le flux RSS.
Les commentaires sont fermés.

29 commentaires à “À Damas, l’ »offensive finale » de l’ASL s’essouffle déjà”

  1. سوريا.خالدة-Syrie.Eternelle dit :

    Merci à InfoSDyrie, pour ces nouvelles.

    C’est lamentable de la part des médias Ultra-Sionistes que de tenter de nous intoxiquer, matin, midi, soir et nuit.

  2. Sagesse dit :

    Vive la Syrie vive l Armée Arabe Syrienne
    Vive Bachar
    Tu m as redonne la fierte
    God bless U all

  3. Songun dit :

    Dix mille fois merci à InfoSyrie pour la pertinence de vos analyses.
    Que Dieu Clément et Miséricordieux donne la victoire à Bachar sur ces barbares.

  4. fredng dit :

    Pour info, j’avais noté chez i-Tele le même type de désinformation lors de l’agression géorgienne sur Tsinkval. A l’époque, j’étais passé sur BFM-TV.

    A noter hier sur France Info, l’analyse d’un chercheur lyonnais qui minimisait largement cette « bataille de Damas », ce qui contredisait le discours habituel de la Directrice « International » de la radio qui venait de s’exprimer et qui n’a pas osé reprendre la parole.

  5. L'étrangère dit :

    En réponse à
    @ claudia :
    17 juillet 2012 à 19 h 45 min dans http://www.infosyrie.fr/actualite/10403/

    Inquiétudes autour des mouvements d’armes chimiques en Syrie
    http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2012/07/17/inquietudes-autour-des-mouvements-d-armes-chimiques-en-syrie_1734847_3218.html
    Extrait :
    « Après les Etats-Unis, c’est au tour de la France de s’inquiéter d’éventuels mouvements d’armes chimiques par le régime syrien. « Nous avons reçu, avec préoccupation, des informations faisant état de mouvements d’armes chimiques par le régime de Damas. Ce sont des rumeurs ou des informations, nous cherchons à en vérifier la réalité. C’est très préoccupant », a déclaré le porte-parole du ministère des affaires étrangères, Bernard Valero, mardi 17 juillet. »

    Que vous avez raison de vous en inquiéter, Claudia ! Peut-être que Monsieur Denghien pourrait leur distiller un petit article de son cru, maintenant que :

    http://www.facebook.com/photo.php?fbid=460048700686506&set=a.193594053998640.47885.187015407989838&type=1

  6. ALJ dit :

    Cette histoire d’armes chimiques est une pure invention médiatique. Comme ils savent à l’avance que les terroristes de la CIA sont presque anéantis, ils pourront prétexter que l’armée syrienne a utilisé des armes chimiques contre eux pour justifier leur défaites.

    Ils préparent déjà le terrain médiatique pour justifier leur défaite.

    Dire que déjà l’entité sioniste s’était cassé les dents, la joue encore toute rouge, contre les libanais en 2006 ; et ceux-là veulent renverser la SYRIE ; ils sont vraiment dans de sales draps maintenant ; car ils pensaient qu’après être infiltrés en Syrie, l’OTAN allait prendre le relais avec leurs avions comme en Lybie, mais la RUSSIE a cette fois dit NIET ; et ils se retrouvent piègés comme des rats. Ils seront bientot a cours de munitions, beaucoup se sont deja rendus. c’est la fin pour ces mercenaires venus de partout sauf de Syrie.

  7. suchite dit :

    Quand les rebelles compte sur les medias pour perturber damas.
    Ces bons a rien essayent de nous faire le meme coup lors de la prise fictive de la place verte en lybie. Mais la syrie est loin detre la lybie.
    Pour moi ils jettent leurs dernieres cartouchent en esperant un miracle pour sauver leur situation.
    En verite ils sont cuits comme des rats.

  8. Leboninformateur dit :

    Washington semble avoir mis ses menaces à execution!

    Un attentat visant le bâtiment de la sécurité nationale à Damas « aurait » et je dis bien « aurait » fait des victimes parmi les membres parmi des ministres et des responsables si l’on en croit une dépêche AFP et Reuters citant la télévision d’Etat Syrienne. (http://www.lorientlejour.com/category/Derni%C3%A8res+Infos/article/768947/Des_blesses_%22graves%22_parmi_les_ministres_et_responsables_a_Damas.html

    Si cette information est réelle, il semblerait que « l’assaut catastophique » dont parlait Hilary Clinton a commencé.

    Je constate que le site de Sana, n’est plus accessible depuis ce matin et que les informations en provenance de Syrie semblent être complètement filtrées. Plusieurs témoins affirment que les communications téléphoniques vers et depuis semblent extrêmement difficiles depuis plusieurs heures et ce dans plusieurs pays Européens.

    Le plan de Ben Rhodes semble être en marche. A cette heure, si les nformations sont confirmées, la riposte Syrienne contre la Turquie et la Jordanie, paraîtra inévitable

    Si l’info de l’attentat est bien réelle et que des dirigeants Goovernementaux Syriens ont effectivement été tués,il ne fera plus de toute que la bataille de Damas a véritablement commencé.

    Les prochaines heures vont être décisives!

    • française dit :

      Bonjour,

      Al Manar titre en urgent ceci, sans plus de précision pour l’insant :

      AlAlam: Mort du ministre syrien de la défense dans l’attentat suicide ayant visé le bâtiment de la Sécurité nationale

    • Marie-Christine dit :

      !!!!!!!!!!!!!!

    • Bahia dit :

      Il semblerait malheureusement, que l’attentat ait bien eu lieu, suite à la traitrise du bras droit d’un haut fonctionnaire. Ce traitre savait qu’une réunion importante avait lieu et que plusieurs ministres y assisteraient. On ne sait pas encore si Maher el Assad, frère du Président, était présent. Le traitre a évidemment pris la fuite après avoir posé sa bombe.

      • fatima dit :

        Bahia, ne t’inquiète pas, s’il y a un traitre (et forte probable) qui a donné l’heure et le lieu de la réunion aux gangs criminels de aljech alkour, les Services secrets vont la faire sortir de son trou et il recevra le châtiment convenable.
        Mais le con et le criminel qui a commis cet attentat, n’a pas agi seul !! Des officiers des différentes services étrangères occidentaux, golfistes et othmaniennes étaient à ses côtés .
        Patience, tous ces rats vont être écrasés par notre Armée syrienne officielle.
        Allah Avec notre armée car sa cause est juste.

  9. Leboninformateur dit :

    Reuters affirme que le Ministre de la Défense a été tué dans l’attentat contre la Sécurité Nationale. Reuters cite la télévision d’Etat

    Reuters rapporte que le Ministre de l’Intérieur et le beau frère de Bashar al Assad ont été tués dans l’explosion en citant Al-Manar

    Source: http://www.reuters.com/article/2012/07/18/us-syria-crisis-explosion-idUSBRE86H0AZ20120718

    Le site d’Al-Manar semble confirmé (http://www3.almanar.com.lb/english/adetails.php?eid=61889&cid=23&fromval=1&frid=23&seccatid=18&s1=1)

  10. Djazaïri dit :

    Que des terroristes financés par le Qatar et les USA tuent des ministres exige une réaction vive de la Russie et de la Chine.

  11. Leboninformateur dit :

    Al-Manar affirme que le Kamikaze est lié à la sécurité intérieur Syrienne

    La riposte Syrienne doit être « réflechie », mais « devastatrice »

    C’est un « casus belli ». La Turquie et la Jordanie vont devoir payé le pris fort

    Toute absence de riposte équivaudrait à une « capitulation »

    Je ne suis pas Syrien, mais j’envoi mes condoléances aux familes des victimes de cet attentat ainsi qu’aux patriotes Syriens qui font face à la pieuvre atlanto-sioniste depuis 18 mois

    L’heure est grave!

    • fatima dit :

      Oui, je suis tout à fait d’accord avec vous, Leboninformateur.
      C’est maintenant qu’il faut frapper et frapper très fort afin de faire très mal à ce jech alkourr et aux pays qui le soutiennent.
      L’Armée syrienne officielle doit « riposter » sans retard.
      Je n’ai pas entendu les opposants de l’intérieur qui condamnent cet attentat ??? …

  12. Leboninformateur dit :

    L’effet psychologique de l’attaque est « énorme ». Les atlanto-sionistes « ont marqué un coup térrible ». Cet attentat est un message envoyé à toux ceux qui soutiennent le Président qui se résume ainsi: « quitter le navire, votre sécurité n’est plus assuré »

    Si la Syrie ne riposte pas rapidement contre ceux qui ont appuyé politiquement et logistiquement cet attentat, ce sera malheureusement laa capitulation

    J’espère que la Russie et l’Iran soutiendront le droit de la Syrie à la « légitime défense »

    • Djazaïri dit :

      Vous écrivez: « si la Syrie ne répond pas ».
      Mais à ce stade, c’est à la Russie et à la Chine de riposter ».

  13. dlauren dit :

    Le bon informateur n’est n fait qu’un mauvais informateur!
    Oiseau noir de mauvais augure, le mensonge au bout du bec…
    Détrompez-vous, on peut communiquer avec les syriens au téléphone, par internet…
    Oui il y a eu un attentat meurtrier et impressionnant à Damas, mais réfléchissez à qui profite ce crime… Echec en plusieurs coups…
    oui il y a des tirs dans certains quartiers mais Damas n’est pas à feu et à sang, fort heureusement! L’armée est toujours fidèle au peuple syrien et à son président. les déserteurs « haut gradés » n’étaient que des vers corrompus dans la pomme, des traitres après avoir profité malhonnêtement de leur position…
    Aucune confiance dans ce que vous écrivez… Quels sont vos informateurs directs sur place?
    La bataille de Damas réside dans les mensonges, allez je prédis l’annonce incessamment sous peu de la fuite du président et de sa famille à l’étranger et le détournement ou l’attentat de la tv officielle…
    Que les bonnes volontés gardent espoir et ne croient pas les mauvaises nouvelles relayées par des super mauvais informateurs…!
    Bien à toi, Syrie!

    • Marie-Christine dit :

      « Tuer le messager » (bien sûr, c’est une façon de parler) dlauren – leboninformateur – n’est pas la solution !?

      • Marie-Christine dit :

        Le kamikaze, le « bras armé » d’Hillary Clinton et Cie.
        A défaut de pouvoir utiliser leurs bombes du haut du ciel, ils ont les kamikazes !!!

  14. Cécilia dit :

    A vérifier :

    Explosition dans le bâtiment de la sécurité nationale à Damas dans le quartier al-Rawda causant la mort du ministre de la défense, Daoud Rajheh !

    • Cécilia dit :

      L’information vient dêtre confirmée par la télé Addounia !
      Que Dieu bénisse ton âme, cher compatriote Daoud, mort pour la patrie !

  15. dragon des mers dit :

    Ce qui m’amuse avec les médias occidentaux ils parlent d’insécurité à Damas et de chute probable du gouvernement. Mais quand il y a eu les attentats du 11 Septembre, ceux de Madrid et de Londres ça veut dire que ces villes ne sont pas sécurisées ? Donc ça voudrait dire que ces villes notamment New York était dans des pays où les gouvernements étaient sur le point de s’effondrer ? Que ces médias ne se ridiculisent pas encore plus ! Ils sont déjà pathétiques !

    • fatima dit :

      le pire encore, je viens de lire sur le site arabi-press que les états-unis ne sait pas « où se trouve [le président] Bachar Alassad ?  »
      Vous voyez toutes ces faux informations pour détruire les Syriens psychologiquement, et cela ne marchera pas, car la majorité de mes compatriotes sont conscients de ce qui se passe. Ils sont vigilants.

  16. c’est le même schéma employé partout où ces occidentaux (dictateurs) tentent de renverser le pouvoir légal. ce fut le cas en Côte d’Ivoire et en Libye; pour ne citer que ces deux pays. nous connaissons leurs méthodes d’agissement et ne saurions nous laisser distraire par ces formations honteuses qu’ils diffusent à longueur de journée sur leurs médias amateurs