• Actualité
  •  

La communauté arménienne de Syrie, globalement pro-gouvernementale, pro russe et totalement chrétienne, est naturellement dans le collimateur des "libérateurs" islamo-salafistes -Alep : La matinée de mardi semble avoir connu une accalmie. Mais selon l'OSDH, les bombardements ont repris das l'après-midi, frappant les quartiers d'al-Kalassé et de Boustane al-Qasr (sud), Souleimane al-Halabi (centre) et Boustane al-Bacha (nord) ainsi que Sakkhur (est). Un habitant cité par l'AFP parle de combats dans la Vieille ville. Mercredi matin, selon l'AFP, de violents combats se déroulaient aux [...]



Alep : une bande tue des Syriens arméniens

Par Guy Delorme,



La communauté arménienne de Syrie, globalement pro-gouvernementale, pro russe et totalement chrétienne, est naturellement dans le collimateur des « libérateurs » islamo-salafistes

-Alep :

La matinée de mardi semble avoir connu une accalmie. Mais selon l’OSDH, les bombardements ont repris das l’après-midi, frappant les quartiers d’al-Kalassé et de Boustane al-Qasr (sud), Souleimane al-Halabi (centre) et Boustane al-Bacha (nord) ainsi que Sakkhur (est). Un habitant cité par l’AFP parle de combats dans la Vieille ville.

Mercredi matin, selon l’AFP, de violents combats se déroulaient aux abords de l’aéroport international, lequel « fonctionne toujours normalement« . Et c’est sur la route de l’aéroport que quatre Syriens d’origine arménienne ont été abattus (mardi ?) par des homme armés, alors qu’ils revenaient d’un voyage en république d’Arménie. Au moins 13 autres membres du même groupe de voyageurs ont été blessés. Ce sont des proches des victimes qui ont alerté l’AFP sur ce drame. L’identité des victimes et le mode opératoire désignent infailliblement ces groupes d’islamistes qui constituent le gros, ou l’élément le plus agressif, de l’insurrection à Alep. Des groupes qu ont ciblé une minorité chrétienne, pro-gouvernementale (et pro-russe aussi). Décidément, les rebelles djihadistes continuent avec obstination de « plomber » la cause de l’opposition. Il est vrai que ces gens ne sont pas dans une logique de communication à destination de l’Occident libéral mais dans un projet d’éradication des hérétiques et des tièdes qui n’ont pas leur place dans le futur « Califat ». Et maintenant que Hollande et Fabius aillent expliquer aux Arméniens de France le bien fondé de leur politique syrienne...

Un nouvel effet d’annonce du CNS

Dans le cadre de leur politique d’occupation du terrain médiatique, et sans doute aussi pour entretenir le moral des troupes,des responsables insurgés d’Alep ont annoncé l’unification de tous les groupes combattants de la région au sein d’un « Conseil militaire révolutionnaire de la province d’Alep« . Apparemment, cette initiative est d’origine CNS puisque cette structure installée en Turquie « invite » l’ASL à généraliser cette initiative fédératrice dans les autres régions du pays. Voilà qui pose les cruelles limites de l’opération : le CNS n’a pas prise sur l’ASL qui elle même n’a pas vraiment autorité sur les groupes agissant sur le terrain, notamment pas sur les djihadistes du type Front al-Nosra ou brigade al-Tawid. Et  même les ASL « pur sucre » d’Alep refusent de reconnaître l’autorité de l’état-major ASL installé en Turquie, globalement considéré comme un repaire de carriéristes planqués (voir notamment notre article « Alep : des communiqués et du vécu », mis en ligne le 6 septembre). Bref, c’est une non nouvelle, comme savent en concocter à la chaîne les propagandistes de l’opposition.

Passons du côté gouvernemental, si vous le voulez bien. L’agence Sana, dans son édition matinale du 12 septembre évoque des actions de l’armée dans le quartier de Boustane al-Bacha, al-Halak (nord-est de Boustane al-Bacha) et al-Foqani, meurtrières pour les rebelles.

Dans les environs nord de la ville, un  groupe venu d’Anadan, de Hreitan, Qobtane al-Balal et Daret Aza (localités situées respectivement à 10 et 5 à kilomètres au nord et à une vingtaine à l’ouest – Daret Aza – d’Alep) a été intercepté à Leiramoun (ou Balaramun), à l’entrée nord-ouest de l’agglomération : Sana parle d’un « grand nombre de tués et de blessés » dans leurs rangs. Quatre autres insurgé ont été tués alors qu’ils tentaient de pénétrer à Salaheddine et Seil al-Dawla.

Petit retour en arrière et en images avec ces deux vidéos relatives à l’attaque par les rebelles du complexe militaire de Hanano, attaque au cours de laquelle une vingtaine de jeunes conscrits ont été capturés le 8 septembre avant d’être égorgés plus tard. La première vidéo, d’une douzaine de minutes, datée du 10 septembre, montre les soldats syriens et un reporter évoluant dans une vaste cour encadrée de casernes, et reprise à l’insurrection : on voit deux cadavres d’insurgés, puis un groupe nombreux de soldats célèbre la victoire, brandissant le drapeau national et scandant le nom du président. Puis la caméra se promène au milieu des épaves de la lutte – véhicules civils et militaires criblés de balles, bâtiments dévastés, nouveaux cadavres d’insurgés. Pendant tout le reportage on entend des tirs, mais aussi le vol d’un avion. Vers la fin, on voit un civil coiffé d’un casque de l’armé blessé au bras est soigné par les militaires – reporter, milicien, civil ?

http://www.youtube.com/watch?v=4F5Tb5DexH0

La deuxième vidéo est un reportage plus bref de la chaine syrienne privée Addounia (sous-titré en anglais) sur le même sujet : cette fois-ci le reporter est féminin : d’autres vues de cadavres rebelles et de soldats en action.

http://www.youtube.com/watch?v=SWGiSzV-6qA

(Merci à Marcel)

-Damas :
L’OSDH signale mardi matin une explosion dans le quartier ouest de Mazzé et des affrontements à Barzé (nord-est de la ville) ainsi qu’à Tadamone et dans le camp palestinien de Yabrouk au sud.
Selon le site d’information algérien Algeria ISP, l’armée arabe a tué des dizaines de terroristes dans la région de Tel Hadid (à une vingtaine de kilomètres au sud de Damas), le 11 ou le 10. Par ailleurs, une femme kamikaze qui portait sur elle des explosifs et qui assistait à l’enterrement d’un militaire a été arrêtée à temps : c’est à notre connaissance, la première fois qu’une femme serait impliquée en Syrie dans ce genre d’action. En outre, avec l’aide de la population, les militaires ont arrêté le 8 septembre 15 mercenaires libyens qui étaient cachés dans la région de Jebel (s’agit-il du Djebel al-Druze, district montagneux à la pointe sud de la Syrie dans le gouvernorat de Suwayda ?).

-Frontière irakienne :

L’OSDH fait état de nouveaux raids aériens contre la ville de Boukamal.

 

-Deir Ezzor :

Des combats auraient lieu dans des quartiers de la ville, l »armée étant appuyée par des hélicoptères.

 

-Hama :

L’OSDH évoque des bombardement de l’armée contre une localité de la région, qui aurait tué deux enfants.

 

-Idleb :

Les rebelles affirment avoir lancé une série d’attaques à la roquette contre des barrages routiers de l’armée. Mais l’OSDH ne donne pas de bilan de ces attaques.

 

Contre qui ils combattent…

Enfin nous mettons en ligne à tout hasard cette vidéo, peut-être pas encore supprimée, qui montre comment le rebelles traitent ceux qui tombent vivants entre leurs mains. Dédié, bien sûr à MM Hollande et Fabius, (et à leurs immédiats prédécesseurs) :

 

http://www.youtube.com/watch?v=wt88tEouhjE

 

 



Vous pouvez suivre les réponses à cet articles avec le flux RSS.
Les commentaires sont fermés.

98 commentaires à “Alep : une bande tue des Syriens arméniens”

  1. malja dit :

    ci dessous une découverte récente mais qui peut nous eclairer nous Français sur la valeur de notre vote et ses conséquences en particulier sur notre chère Syrie.

    voici une déclaration de DANIEL MITTERAND.
    « Mai 1981 fut un mois de grande activité, car c’était la préparation de l’arrivée au pouvoir de François. J’essayais d’apporter tout ce qu’il y a de meilleur en moi, pour que ce rêve d’avoir une société socialiste, quoique à l’européenne, devienne réalité. Mais bien vite j’ai commencé à voir que cette France juste et équitable ne pouvait pas s’établir. Alors je demandais à François : ‘‘Pourquoi maintenant que tu en as le pouvoir ne fais-tu pas ce que tu avais promis ?’’ Il me répondait qu’il n’avait pas le pouvoir d’affronter la Banque mondiale, le capitalisme, le néolibéralisme. Qu’il avait gagné un gouvernement mais non pas le pouvoir. J’appris ainsi qu’être le gouvernement, être président, ne sert pas à grand-chose dans ces sociétés sujettes, soumises au capitalisme. J’ai vécu l’expérience directement durant quatorze ans. Même s’il essayait d’éviter le côté le plus négatif du capitalisme, les rêves ont commencé à se briser très rapidement. […] […] Durant la célébration du Bicentenaire de la Déclaration des droits de l’Homme – juillet 1989 – j’ai pu voir jusqu’à quel point nous étions soumis aux Etat-Unis. L’Etat français n’invita pas plusieurs dignitaires, en particulier des Latino-Américains. Comme par hasard, c’était ces pays-là que Washington voulait détruire. […] Je me rappelle avoir dit à François : ‘‘Jusqu’à quel point allons-nous être dépendants de l’humeur des Etats-Unis, ne pas pouvoir choisir nos invités pour nos festivités… ?’’ Ce fut une honte. […] En France, on élit et les élus font des lois qu’ils n’ont jamais proposées et dont nous n’avons jamais voulu. […] La France est-elle une démocratie ? Une puissance mondiale ? Je le dis en tant que Française : cela ne veut rien dire ».

    La France… une démocratie ? Cela ne veut rien dire Voilà un témoignage plutôt intéressant Les nains qui cherchent à conquérir l’Elysée et briller dans les G-VAIN devraient méditer sur les propos de D. Mitterrand.

    Et depuis Mitterrand çà n’a fait qu’empirer:
    - Chirac s’est aplati pendant son deuxième mandat a annulé la dette Irakienne des années 80 sur ordre de Bush en punition d’avoir refusé d’envoyer la France se battre a leur place et a créé l’armée de métier au service du Président et l’armée du peuple Français est de venue l’armée personnelle du président.
    - Sarkozy conditionné par la CIA du 2eme mari de sa seconde belle mère et a travaillé consciencieusement pour ses maîtres Usréaliens.(voir Lybie)
    - Hollande éduqué dans le même sens mais différemment poursuit le travail (voir Syrie)et comme Sarko se fout du peuple quoiqu’ils disent. Leurs maîtres passent en premier.

    • l'ingenue dit :

      Et ils appelle ça la raison d’Etat pour se justifier et ce donner bonne conscience

    • Jean-Dominique dit :

      Tout à fait d’accord avec toi Malja. Je suis aussi sur la ligne de E&R, d’Alain Soral.

    • Mafalda dit :

      Ce ne sont pas des hommes d’Etat mais des managers du capitalisme.

      Les hommes d’Etat sont à chercher du côté de l’Iran, l’Argentine, la Russie, la Chine, le Venezuela, etc.

      • anonyme dit :

        Votre société socialiste, on n’en veut pas !
        La mère Mitterand , amie de la crapule sanguinaire Castro, antichrétienne à mort, aurait été sur la même ligne que Lévy.
        Il faut voir au delà des apparences, comme dans le cas Merluchon.
        Bon je sais que je ne vous convaincrai pas, car pour ne pas comprendre QUI était la mère Mitterand…

        • malja dit :

          je vous ai transmis ce texte pour sa valeur de description de la puissance de notre Président, de la valeur de notre vote quinquennal et non pour faire une apologie du socialisme dont je me fous comme de ma première chemise et votre réaction est stupide et dénote un formatage très caractéristique de l’épidermique basique. Donc dorénavant essayez de réfléchir avant de mettre une étiquette sur les gens.

        • N. le Natio dit :

          tu m’a l’air fin connaisseur toi avec tes gros sabots d’anonyme.

          Entre la « société socialiste » que voudrais Mitterrand et l’anti-christianisme « sanguinaire » de Castro je ne sais ou tu est le plus ridicule…

          En tant que nationaliste et catholique je présentes mes excuses a tous les gauchistes présents sur infosyrie qui ne méritent quand même pas d’aussi piteux arguments.

  2. Nairod dit :

    BFM TV faisait l’éloge des tribunaux islamiques des villages « libérés » par les démocrates de Fabius-BHL…plus de corruption, le bonheur.

    BFM sait que l’islamisme n’a pas trop la côte auprès de la population française mais il faut bien mobiliser les maghrébins pour le jihad….Qu’ils y aillent, avec une espérence de vie d’un mois, on sera bien content d’avoir dératiser quelques uns

  3. hachem dit :

    UN COMMENTAIRE HORS SUJET MAIS JE LE FAIS QUAND MEME : AVEZ VOUS REMARQUE LES SIMILITUDES ENTRE LA MORT DE KHADDAFI ET CELL DE L AMBASSAEUR AMERICAIN A BENGHAZI ?
    JE NE ME REJOUIS DE LA MORT DE PERSONNE … MAIS SERAIT CE LE DEBUT DE LA FIN POUR LE CLAN SIONISTE ???

    • Jean-Dominique dit :

      non, c’est la continuité!

    • Cedric L. dit :

      Cela n’est pas du tout hors sujet. Beaucoup estiment que les Etats-Unis, l’Occident, Qatar compris, contrôlent à tout moment les évènements. La vérité est qu’ils ne contrôlent justement plus rien ou du moins pas comme ils l’auraient voulu. Rappelons nous, sans comparatisme forcené, la révolution de 1789 où les bourgeois pensaient pouvoir accompagner une transition en tenant la population… en 1792, les massacres de septembre ont démontré qu’on ne contrôle pas entièrement des évènements.

      Le cas libyen, comme le cas égyptien en cours, démontre que les choses sont en train d’échapper aux régimes occidentaux. Pour ceux qui connaissent bien les libyens, aussi bien ruraux qu’urbains, il fallait voir les caricatures anti-Qatar (mais aussi anti-Kadhafi : les libyens associent désormais Kadhafi au Qatar ce qui est très intéressant) durant les élections, visant surtout les partis d’Islam comme celui des Frères musulmans monté de toutes pièces en Libye début 2012 et adoubé par les Frères du Caire… les libyens ne sont pas contrôlables : leur gouvernement, fort probable. Leur anti-américanisme populaire pour une grande partie, non.

      Après se sont toujours des actes isolés comme cet attentat de Benghazi mais en Libye : aucune condamnation si vous discutez avec vos amis sur place sinon juste « de la tristesse pour ces innocents ». Mais le motif clairement anti-américain et anti-sioniste (le promoteur du film en cause des évènements est israélo-américains) est perçu comme « logique ».

      Ces révoltes ont beau avoir eu des aides clairement occidentales (soit par des blogueurs (certains cas, pas tous), des aides de l’OTAN, du matériel de communication, des financements), elles ne sont pas pour autant sous contrôle loin de là et naïf celui qui le croit : la ré-islamisation de la société arabe après le passage colonial (depuis les années 1925-1930 avec une accélération depuis les années 1979-1985 avec la révolution islamique iranienne qui a marqué les esprits) fait que être dans l’opportunisme en acceptant de l’aide US ne veut pas dire soumission : peut être pour des politiciens carriéristes, pas pour les populations qui restent assez clairement et en grande partie anti-américaine et anti-sioniste.

      Cedric.

      Cdt.

      • Elias dit :

        Cedric ou l’Etudiant,

        Les USA vont avoir leur base militaire en Libye pour aider les libyens dans la lutte anti-terroriste.

        Si vous n’avez pas compris

      • sowhat dit :

        on reste pantois devant ce mélange de mauvais raisonnement (produire un cas isolé, l’attentat de Benghazi, pour en tirer une conclusion générale) de naïveté et d’hypocrisie

        et le comble c’est qu’il dit plus loin « Après se sont toujours des actes isolés … » eh oui coco des « cas isolés » …

        Cdt.

        • Cedric L. dit :

          L’attentat de Benghazi n’est qu’un évènement. Je citais celui-ci car actuellement sous projecteur : on note qu’ici j’ai été le seul à apporter ce que les libyens pensent, du moins une partie. Parce qu’il faut discuter avec eux : est-ce si difficile ?

          Il n’y a donc pas de raisonnement propre unique ici : mais des prises de points de vue libyens rapportés. C’est donc à eux qu’il faudra dire qu’ils ne savent pas ce qu’ils ont eux même fait et pensé… et comme vous savez tout mieux que tout le monde, bien évidemment, et bien les libyens sont tellement idiots et troglodytes, que bien évidemment ils ne peuvent commenter leurs situations ? Pourtant, ils le font, ils s’investissent : ce soir du 12 septembre, 1 000 jeunes de Bnghazi ont manifesté contre le film mais aussi contre l’attentat. Une leçon. Qui en a parlé sur les médias ? Personne. Les alter-médias ? Personne. Il faut donc entrer en contact avec les libyens pour le savoir et avoir les images et vidéos.

          Vous traitez les questions en ne citant jamais de témoignages, de vos contacts, jamais d’exemples précis (j’ai cité les cas électoraux de juillet dernier, etc…) et c’est pareil sur la Syrie. Je peux être critiqué mais j’ai toujours etayé mes propos d’arguments et d’éléments vérifiables par tous.

          Sur une base militaire : cela n’aurait rien d’étonnant, sauf si ce genre d’évènement se reproduit. Nous verrons très vite. L’arrivée de marines pour défendre le consulat à Benghazi montre déjà qu’ils veulent un pied sur place : qui le nierait ? Voila pourquoi je ne le souligne pas : se sont des lieux communs qui ne font rien avancer.

          Cedric.

          Cdt !

          • Louis Denghien dit :

            Des « éléments vérifiables par tous » ? Comme quand vous nous racontez que l’armée syrienne ne fait pas le poids devant l’ASL ? Arrêtez 5 minutes de jouer les gens sérieux Cédric, ça fait gamin…

            L.D. & Infosyrie

  4. résistance dit :

    Voici des gens qui font une collection de vidéos qu’on trouve sur youtube et d’autres sites pour en faire une documentation sur les evenements en Syrie, afin d’établir la vérité des événements. Tout le monde est le bienvenu pour y participer. Le site est en anglais pour atteindre le plus de monde possible. Plus nous serons nombreux d’y participer, plus la vérité se saura.

    http://acloserlookonsyria.wikinet.org/wiki/Main_Page

    This Wiki was created to structure collaborative research into the events unfolding in Syria, especially the so-called Houla massacre. The contributors are aware that many informations about the events as reported in the western media are based on often unverifiable claims of activists, and that some have turned out to be plain lies. But we are not partial to the Syrian Government and their claims as well, our intention is to objectively consider both sides and find the truth somewhere in between, while we support genuine struggles against oppressive regimes and condemn violence from all sides.
    Potential contributors in this spirit are welcome to register accounts.

  5. ourika dit :

    voici l’appel du Comité Valmy
    pour faire suite à denière écriture:

    Le 15 août, le Comité Valmy a estimé nécessaire de prendre l’initiative d’un « Appel à faire cesser l’agression contre la Syrie et à refuser la participation de la France à celle-ci ».

    Bien que mis en ligne sur notre site le 18 août et en dépit de quelques difficultés cette initiative a connu un
    retentissement significatif y compris sur le plan international. Il a été largement relayé et différentes organisations l’ont signé.
    Nous portons cet appel à votre connaissance.

    Nous attirons notamment votre attention sur l’intérêt politique de la plupart des messages exprimés dans le forum de l’appel, sur le site du Comité Valmy.
    Si vous approuvez notre démarche et le contenu de cet appel, nous vous invitons à le signer, à le faire connaître en le diffusant car le risque d’une implication encore plus importante de notre pays dans l’agression extérieure de la Syrie est plus importante encore, après la récente réception belliciste par François Hollande et Laurent Fabius de Bernard Henri Lévy à l’Élysée.

    Appel à faire cesser l’agression contre la Syrie et à refuser la participation de la France à celle-ci
    http://www.comite-valmy.org/spip.php?article2760

    Le Comité Valmy

  6. joseph cotton dit :

    Le président egyptien Morsi fait une offre à l’Iran: Abandonner Bashar Al Assad en échange du rétablissement des relations diplomatiques et économiques rompues en 1979.

    Les Iraniens, déjà insultés par Morsi a Teheran et humiliés par les sanctions, accepteront-ils d’apparaitre désespérés au point de renoncer à la Syrie, à Hezbollah et leur influence dans la regions?

    http://news.yahoo.com/egypt-trying-persuade-iran-drop-assad-215942294.html

    • Cedric L. dit :

      C’est un pari risqué mais probable : Morsi va insister sur une chose : le préambule de la constitution iranienne de 1979 qui exige et donne mission à l’Iran d’exporter la révolution islamique. Rappelons que l’Iran, pourquoi vous ne le soulignez pas, a salué la chute de Kadhafi en appelant en Libye une « révolution islamique » (je n’invente rien, si vous vouliez m’insulter pour écrire cela : vérifiez le partout par vous même, dont des déclarations de l’ayatollah Khameni). L’Iran encore a reconnu en Egypte une Révolution islamique.

      Morsi veut arriver à convaincre Téhéran que s’ils veulent respecter leur message personnel, ils doivent l’appliquer en Syrie.

      • Nestor dit :

        @ Cédric L.

        Cela s’appelle de la diplomatie mon Cdt!

        Vue la barbarie avec laquelle les chiites sont traités partout par ces porcs salafistes je n’ose pas imaginer ce que cela aurait pu être sans ces déclarations diplomatique de pure forme.

  7. joseph cotton dit :

    La bande annonce du film qui a provoqué les émeutes en Afrique du Nors et la mort de l’ambassador US

    http://www.youtube.com/watch?v=ntgzoE7rU9A

    • Francois dit :

      ca a l’air vraiment débile!!!

    • anonyme dit :

      Les USA et israel dénoncent ce film !
      Une façon de légitimer l’attentat de ce jour ? tant ils sont complices avec les terroristes islamistes, tant ils en ont besoin, semble-t-il .
      On ne les entend jamais lorsque c’est le Christianisme qui est attaqué, jamais.
      Tout devient de plus en plus lamentable dans cet « Occident » prêt à confisquer la liberté d’expression pour plaire à leurs potes islamistes.

    • mécréante dit :

      Sérieusement il vaut rien de rien à aucun point de vue !
      Il est vraiment nul !!!

    • I love PUTINE dit :

      Mr joseph cotton,
      SVP soyez un peu plus sérieux voyons voyons.Citer Yahoonews comme source d’info c’est de demander au pape s’il est anti-catho

  8. Marie-Christine dit :

    Du toujours même (tiens, un pratiquement inconnu hier, devenu « fameux », aujourd’hui), un interview :

    Jacques Bérès : « J’ai soigné de nombreux djihadistes à Alep »
    http://fr.mg41.mail.yahoo.com/neo/launch

  9. joseph cotton dit :

    Un autre clip du film anti-islam chargé par le metteur en scene Sam Basile

    http://www.youtube.com/watch?v=qmodVun16Q4&feature=youtu.be

  10. Ulpien dit :

    Malhereusement le régime français actuel paraît songer plus au bien-être d’ »Israel » et aux bonnes relations avec le Qatar et la Turquie qu’au déstin des chrétiens au Proche-Orient…

    • Marie-Christine dit :

      Les affaires sont les affaires, comme d’hab. !
      « Chrétiens », « musulmans », quand ça les sert, ils les utilisent, quand ça ne les sert plus, éh bien, c’est bien de valeur (expressio québécoise qui me revient, je ne sais plus si on le dit en France), mais…

    • Nestor dit :

      C’est exactement cela Ulpien.
      Et c’est pareil au Vatican et partout en Europe.

      Le ressentiment éprouvé de tous temps et un peu partout dans le monde envers les élites juives (qu’on l’appel antisémitisme ou non) ne tombes pas du ciel et n’arrive, quoi qu’on en penses, jamais par hasards.

  11. EAUX TROUBLES dit :

    http://www.armenews.com/article.php3?id_article=82541

    « De nouveau, hier 11 septembre, quatre Arméniens de Syrie sont morts sur la route secondaire menant à l’aéroport d’Alep, rapporte le secrétaire de presse du ministère arménien des Affaires étrangères Tigran Balayan. Dix autres ont été blessés.

    Les noms des victimes sont : Harut Sulavyan, Arsen Pepejyan, Hrach Pepejyan et Mesrop Achemyan.

    Le bilan actuel des victimes arméniennes est de 17 morts. »

    http://www.armenews.com/article.php3?id_article=82179 :

    « Déclaration récente de Sa Sainteté Aram 1er sur la situation en Syrie »

  12. EAUX TROUBLES dit :

    http://www.rtl.be/info/monde/international/906368/alep-dans-le-viseur-d-un-sniper-rebelle

    la barbarie en action :

    « Syrie: dans le viseur d’un sniper rebelle »

  13. EAUX TROUBLES dit :

    http://blogs.mediapart.fr/blog/rachid-barbouch/120912/syrie-scenes-heroiques-des-membres-de-lasl

    « Syrie: scènes héroïques des membres de l’ASL »

    Bientot on en fera des heros ! Manquait plus qu’une vision romantique des combattants estampilles ASL. C’est fait !

  14. EAUX TROUBLES dit :

    Les dérives d’une certaine extrême-gauche
    par Ahmed Halfaoui, vendredi 7 septembre 2012, 21:23 ·

    https://www.facebook.com/note.php?saved&&note_id=10151105345782740

    • Nestor dit :

      Mouaaarf!

      Mort de rire comme ils sont gravement naïfs ces neuneus du NPA…
      ils n’observent même pas le silence gêné des mélenchistes qui attendent que ca passe en espérant éviter les questions.

      Je vous livre ici le témoignage du fils caché du célèbre alpiniste Ramon Mercader qui gravit le sommet du crane de Trotsky en 1940 :

      Les dérives d’une certaine extrême-gauche
      par Ahmed Halfaoui, vendredi 7 septembre 2012, 21:23 ·

      Parallèlement à la clarté des intentions des « amis du peuple syrien », la situation dans le pays n’en finit pas de mettre en évidence la confusion qui règne dans des mouvements européens dits d’extrême-gauche et labélisés révolutionnaires, avec cette conséquence que l’on ne distingue presque pas leurs positions de celle de l’Alliance atlantique. Les analyses à l’emporte-pièce, faites des instantanés que le téléspectateur le moins futé de France 24 ou de I-Télé pourrait produire, sont étalées sur la place publique, comme contribution à la « révolution » syrienne, quand on s’attend à plus de circonspection et plus de rigueur de milieux qui se réclament d’une extraction théorique infiniment plus sourcilleuses sur les processus qui affectent les formations sociales. La raison en est que la révolution sociale est fondamentalement considérée comme une chose sérieuse, censée produire un stade supérieur de développement politique de la société en mouvement. C’est la raison d’être affichée de la militance marxiste révolutionnaire. A contre courant de ce principe s’affirme le Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA), qui a inventé le concept « unité d’action » entre « révolutionnaires » et « OTAN » en Libye, récidive pour la Syrie où il s’évertue, cette fois-ci, à minorer l’hystérie des puissances occidentales et l’implication ostentatoire des monarchies arabes et de la Turquie dans le recrutement, l’entraînement et l’armement des « révolutionnaires ». Pour conforter son point de vue le NPA utilise les mêmes témoignages que les médias de l’OTAN. Dans une dernière livraison, il présente à l’opinion, Shadi Abu Fakher, jeune cinéaste syrien, qui a été emprisonné dans son pays et libéré depuis, disposant ès qualité du statut d’opposant. Présenté comme « un des fondateurs des coordinations des quartiers de Damas », afin d’en faire un témoin de premier plan, Shadi, qui déclare que le « régime de Bachar El Assad ne contrôle plus que 30% du territoire », considère que « L’Armée syrienne libre (ASL) est vue comme une composante de la révolution « , quand même la presse la plus favorable ne parle plus que de groupes armés incontrôlés et de milices d’Al Qaïda. Ce que Shadi tente de minorer en rappelant que l’ASL a adopté « un pacte qui interdit à ses membres d’entrer dans tel ou tel parti. Elle est là pour servir la révolution « . Et le NPA doit bien être le seul à croire à cette niaiserie, que même les Etats-Unis rejettent, eux qui ont des moyens bien plus élaborés de connaître le terrain des opérations. En termes d’ingérence étrangère, le témoin du NPA ne voit que celle « de la Russie, de la Chine, du Hezbollah, de l’Iran qui consolide le régime ». Concernant l’autre ingérence, celle qui se cache pas, Shadi Abu Fakher pense au contraire que « le souci de l’administration US n’est pas le sort de la révolution syrienne, mais celui des armes chimiques et des missiles quand le régime s’effondrera ». A contrario il lance une supplique: « nous avons besoin d’armes, d’entraînement aussi ». Le journaliste du NPA ne lui a pas demandé à qui il s’adressait. Le feu d’artifice est enfin donné avec la présentation du futur pouvoir « révolutionnaire » qui sera « composé de 25% de forces de l’opposition, de 25% des comités de coordination, 25% de personnalités qui ont aidé la révolution, de leaders locaux et 25% de technocrates de l’ancien régime à condition qu’ils ne soient pas mêlés à la répression ». Le journaliste du NPA n’a pas cherché à savoir qui dirigeait quoi pour le moment et en quoi les quotas additionnés feraient une « révolution ». Dont acte pour la perspicacité marxiste.

      Ahmed Halfaoui

  15. Baki dit :

    Dans cette autre vidéo, il y a d’autres images sur l’attaque de la caserne d’Hanano.

    http://www.youtube.com/watch?v=L99bme2665U#!

  16. EAUX TROUBLES dit :

    http://www.corsematin.com/article/calvi/lactrice-fadwa-suleiman-bachar-al-assad-ne-renoncera-pas.760069.html

    L’actrice Fadwa Suleiman: « Bachar al-Assad ne renoncera pas »

    Et maintenant la comparaison avec la révolution française après celle avec la guerre d’Espagne.

    La vision romantique de l’insurrection armée en Syrie se poursuit…

    Loin des réalités de terrain.

  17. EAUX TROUBLES dit :

    http://www.huffingtonpost.fr/barah-mikail/printemps-arabe-syrie_b_1872962.html

    extrait :

    « Les Etats-Unis et les pays membres de l’Union européenne ont en effet trouvé, à travers le « Printemps arabe », de nouveaux motifs pour la consolidation de leurs intérêts régionaux. Les stratégies d’alliance des pays arabes du Golfe demeurent en phase avec les priorités occidentales pour la région. Il en va de même pour l’ensemble des autres pays arabes, exception faite de la Syrie, de l’Algérie et, dans une certaine mesure, du Liban. Certes, les apparences ne le cèdent pas à une impression de pleine soumission des pays arabes à d’éventuelles injonctions de la part des Etats-Unis et de leurs alliés. Mais dans le même temps, les lois de la Realpolitik n’ont pas tant évolué au fil des derniers événements. La porte reste grande ouverte à la consécration des intérêts de « l’Occident » dans le monde arabe.

    Vers le retour à une forme de constance ?

    Dans ce contexte, l’avenir du régime syrien a probablement valeur de déterminant en ce sens que sa chute permettrait l’exclusion du dernier des acteurs régionaux « anti-occidental ». Mais, quand bien même considérable serait cette éventualité, elle a peu de chances d’ouvrir le champ à d’autres bouleversements régionaux sur le court terme. Pour beaucoup, une transition hâtive et non anticipée en Syrie pourrait générer une onde de choc régionale se traduisant par des sursauts identitaires, comme au sein de la communauté kurde par exemple. Mais pas pour autant de quoi pouvoir prévoir un chamboulement supplémentaire de l’architecture politique régionale. Dans les faits, le « Printemps arabe » semble en passe de connaître le dernier de ses possibles aboutissements à travers le dossier syrien.

    Cela ne signifie pas pour autant que la parenthèse de l’histoire va subitement se refermer. Le « Printemps arabe » a provoqué des évolutions suffisantes pour permettre à la région de changer considérablement de visage. Mais cette réalité ne pourra se vérifier que sur les moyen et long termes. S’il convient de se faire maintenant à l’idée d’un « automne arabe », il faudra aussi veiller à ce que l’hiver qui lui succèdera ne se prolonge pas indéfiniment. Et sur ce plan, deux déterminants prévaudront : la volonté des opinions publiques régionales à redonner un nouveau souffle à leurs aspirations ; et le degré de pression que les Etats-Unis et leurs alliés seront prêts à exercer en faveur d’une réforme politique active et poussée des schémas politiques prévalant dans les pays de la région. »

  18. EAUX TROUBLES dit :

    http://www.lorientlejour.com/category/Moyen+Orient+et+Monde/article/777497/A_el-Baba,_aux_mains_des_rebelles_syriens,_un_tribunal_islamique_en_attendant_la_fin_du_chaos.html

    « A el-Bab, aux mains des rebelles syriens, un tribunal islamique en attendant la fin du chaos »

    « L’un de ses avocats, Abou al-Najjar, s’applique actuellement à essayer « d’harmoniser la loi islamique avec la législation en vigueur ». Il ne voit pas de contradictions majeures entre les deux sources de droit, mais juge la charia plus clémente. Il en veut pour preuve l’histoire de cet homme condamné pour homicide involontaire, puis libéré grâce au pardon des parents de sa victime. Comme ses collègues, il insiste sur le caractère provisoire de son tribunal jusqu’à ce que les Syriens aient la possibilité de choisir leur gouvernement et leur système judiciaire. « Nous voulons devenir un modèle », ajoute-t-il, affirmant fièrement avoir mis un terme avec son nouveau comité à des affaires qui traînaient en justice depuis des années.

    À l’étage au-dessous, dans une cellule, six prisonniers prient. L’un d’eux est le commandant d’une brigade de l’Armée syrienne libre puni après que ses hommes ont volé des montres en or lors d’une perquisition chez un habitant soupçonné de faire parties des « chabbiha ». Ces montres étaient en fait une dot et en les volant, « nous avons fait une erreur et nous avons violé la charia », affirme le commandant Abou Mohammad, détenu depuis deux semaines. À la décharge de ses combattants, dit-il, cette montre était une tentation trop forte pour des hommes qui payent avec leur propre argent leurs munitions. »

    La vision romantique se poursuit…

  19. Michel Paris dit :

    Je suis contre l’agression de la France en Syrie. Nous sommes la honte du moyen orient! Comment faire pour signer le manifeste?

    • Colonel Patouillard dit :

      Il faut signer là :

      Pétition contre la guerre menée par l’Otan et les pays du Golfe contre la Syrie, lancée par le COMITE VALMY :

      http://www.comite-valmy.org/

      • Marie-Christine dit :

        Colonnel vous êtes de retour !
        Heureuse de vous lire à nouveau.

        • Colonel Patouillard dit :

          Très aimable à vous. Je suis touché… Comme vous pouvez le constater par l’actualité, Infosyrie trouve la redoutable consécration de la justesse de son analyse. Magré cela, notre ami commun, le spongiocyte aux cravates hallucinantes(Fabius), va néanmoins réussir à être content de lui ! A bientôt, votre dévoué colonel Patouillard.

  20. EAUX TROUBLES dit :

    http://cameroonvoice.com/news/news.rcv?id=8152

    « « La France s’occupe de fournir aux rebelles syriens de l’argent et de l’artillerie pour le compte des Etats-Unis, qui ne veulent pas se salir les mains avant les élections présidentielles de novembre », a déclaré le professeur états-unien William Engdahl à la chaîne de télévisionRussia Today.

    D’après une source diplomatique citée par l’agence britannique Reuters, cette aide serait en train de parvenir, depuis vendredi dernier, à cinq autorités locales de soi-disant « zones libérées » dans les provinces syriennes de Deïr al-Zor, d’Alep et d’Idlib.

    Dans l’entretien qu’il a accordé à Russia Today, William Engdahl, auteur d’importantes analyses et recherches en matière de géopolitique, souligne que ce type d’actions ne peut qu’aggraver encore l’effusion de sang en Syrie. »

  21. Nestor dit :

    @ EAUX TROUBLES

    la comparaison avec la révolution française et la guerre d’Espagne ne sont pas si farfelues qu’il n’y paraît quand l’on se penche sur ce qu’elles aussi furent vraiment, surtout la révolution française.

    A ce propos lisez plutôt Bainville que Michelet.

  22. EAUX TROUBLES dit :

    http://www.rue89.com/2012/09/12/quel-role-joue-le-qatar-dans-la-revolution-en-syrie-235276

    « La question des armes

    En plus du soutien financier, diplomatique et médiatique, la question en suspens est la part du Qatar dans l’envoi d’armes à la rébellion syrienne. Même si cette livraison fait souvent l’objet d’estimations exagérées (notamment sur la Toile) elle est bien réelle mais n’est pas le fruit d’un engagement direct de l’armée qatarie.

    La crise syrienne suscite un très vaste élan de solidarité auprès des opinions publiques du Golfe et c’est davantage le transfert massif d’argent qui permet à l’opposition syrienne de s’acheter des armes sur le marché noir.

    A la différence de la Libye, il n’y a pas de résolution onusienne qui permettrait de couvrir une intervention étrangère et tant qu’il n’y aura pas de mandat international, Doha poursuivra ses livraisons indirectes. »
    « Le « péril chiite »

    L’engagement du Qatar doit aussi se comprendre à l’aune de la configuration politico-religieuse régionale. La crise syrienne a fait monter à son paroxysme l’antagonisme sunnite-chiite, et c’est désormais largement par ce prisme que sont appréciés les soubresauts régionaux.

    La répression du soulèvement au Bahreïn en est un exemple révélateur : écrasée avec le concours des forces du Conseil de coopération du Golfe, la majorité chiite du petit royaume n’a suscité quasiment aucune empathie auprès des populations sunnites de la région.

    A l’inverse, cette « révolution occultée » fait l’objet d’une mobilisation permanente des autorités iraniennes et plus globalement des populations chiites du Liban à l’Irak.

    Dans un univers moyen-oriental où, pour reprendre l’expression du chercheur Olivier Roy, « le clivage entre chiites et sunnites devient plus fondamental que le conflit israélo-palestinien », la perspective de voir aujourd’hui s’effondrer le régime syrien, pièce majeure de l’arc chiite, est de nature à réjouir Saoudiens et Qataris.

    Même si la chaîne Al Jazeera a organisé plusieurs débats ces dernières semaines pour prévenir des risques de l’enfermement confessionnel des révoltes arabes, la sensation du péril chiite domine les représentations. Cette perception se voit renforcée par la pression de nombreux milieux religieux qui souhaitent en découdre avec le régime d’Assad, dominé par les Alaouites considérés comme une secte hérétique. »

  23. theflowerpower dit :

    Pour qui « travaille » ce site : http://www.almayadeen.net/
    Merci.

    • Mafalda dit :

      C’est une chaine de télé libanaise qui a ete fondée par Ghassan Ben Jeddo, un tunisien ex-journaliste de Al Jazeera, qui a demissioné de cette chaine pour protester contre son traitement biaisé de l’information sur la Syrie. Il ne cache pas son admiration et sa sympathie pour le Hezbollah.

  24. passant dit :

    Le pouvoir Etatsionien s’est coupé la main le 11/09 avec les tours du WTC…. ,il peut très bien s’être coupé un doigt ce 12/09 au travers de l’attentat à l’ambassade américaine en Lybie….sans en avoir de détail à ce jour, pourquoi ne pas pointer du doigt l’ennemi Syrie/Iran et en faire un bouc émissaire idéal…Histoire de justifier une attaque militaire auprès de l’opinion.

    • Colonel Patouillard dit :

      Petit à petit, avec le recul, tout s’éclaire, le 11/09 apparaît ce qu’il est, une opération de mise en condition de l’opinion mondiale pour ce fameux programme de refonte du Proche-Orient. Comme l’a bien vu Kissinger, on ne se lance pas dans ce genre de guerres sans savoir que faire après. L’OTAN et les siens vont droit vers leur propre apocalypse, et ils ne l’auront pas volée, l’attaque de l’ambassade US en Libye n’est qu’un zakouski minuscule.

      • Nestor dit :

        @ passant
        « pourquoi ne pas pointer du doigt l’ennemi Syrie/Iran »

        impossible. Pour faire cela il faudrait qu’ils soit eux-même a l’origine de l’attentat ou du moins qu’ils aient entièrement sous contrôle les petites mains opérantes. Et croyez bien que les takfiriste ne manques pas de nigauds pour défendre avec orgueil la paternité de l’attaque.

        @u colonel patrouillard
        Ravis de vous relire mon colonel!
        Serez-vous des nôtres ce Dimanche ?

        • Colonel Patouillard dit :

          Merci de votre bonjour Nestor (ne vous ai-je point vu à Moulinsart ?)

          Bien sûr, je viendra dimanche avec un petit escadron de trouble-fêtes pour huer copieusement le duo Hollande-Fabius.

    • Marie-Christine dit :

      Les polichinelles à la tête de ce qui reste de la Libye (ce qu’il en reste !?) semblent avoir trouvé le coupable idéal : feu Kadhafi (Respect à son souvenir : quel que soit ce que l’on pouvait penser de lui, par sa mort il le mérite), c’est à dire une bande posthume à Kadhafi…!?

  25. Omar dit :

    Vous savez que la plupart des arméniens ne se sentent pas syrien?! Ce sont juste des syriens par défaut.

    • Colonel Patouillard dit :

      Tiens, tiens, curieux, Omar pseudonyme farouchement anti-chiite… tu es démasqué Osman !!! Retourne à la case Qatar via la case Erdogan evi.

      Contrairement à ce que croit Fabius il y a plusieurs peuples syriens.

      • Dyana dit :

        il ya aussi plusieurs peuple français.

      • Khodr dit :

        @colonel patouillard
        Peut être ques c est pas Osman mais Abou bakere, ou mouhawiya !
        Va savoir!
        Ou plutôt un assemblage d erdogan avec le émir à 2 sous du quatar et le roi d arabie saoudite et le cochon égyptien!
        Une jolie bouse de vache ce Omar, à l image de ces maîtres

        • Colonel Patouillard dit :

          Vous êtes un fin connaisseur je vois, oui, appelons le Abu Babr, ce fut le plus toxique…
          Ceci dit ne cédons pas à ce que la manipulation des barbouzes du Golfe cherchent. Le sunnisme n’est pas voué définitivement au salafisme. Ghazzali, Ibn Arabi ou Ansari étaient sunnites, des comme cela on en redemande. Mais les obèses obcènes de Qatar ou de Ryad n’en ont pas dans leurs coffres…

          • Khodr dit :

            oui je suis un fin connaisseurs de cette espèce dangereuse,
            Je vous rassure je ne mélange pas le salafiste ou wahabisme au sunnisme, quand je rentre chez moi en Syrie , j ai des amis de toutes confessions différentes, chrétienne( de plusieurs branches différentes) , sunnite, alaouite, druze et chiisme, j ai même quelque amis ismaéliens , ça ne nous dérange pas de manger ensembles, de fumer le narguilé et passer de bonne soirée ,de sortir ,il n y’a aucun problème,, c est vrai que cela je le fais à Damas ou mes parents ont un appartement, la vie y est belle et douce, toutes ces confessions différentes font la beauté de la ville , c est vrai qu entre amis nous parlons de tout sauf de religion.
            Par contre chez moi à la campagne près de masyaf ce n est pas trop le cas, car comme vous le savez il y a une ou deux communauté dans les petits villages, dans mon village nous sommes que 2 communautés , donc je ne côtoie pas les autres , quel dommages mais bon c est pour cela que je préfère rester sur Damas .

    • Loubnan dit :

      Votre commentaire est peut-être juste pour une minorité d’arméniens. Dans ma famille il y a beaucoup d’arméniens. Chez eux, ils parlent l’arabe, ils vont régulièrement au Liban et se considèrent pleinement libanais (je parle bien évidemment des libanais ayant des origines arméniennes). J’ai vécu au Sénégal pendant quelques années. Il y a une bonne communauté libanaise à Dakar. Tous les jeunes libanais/arméniens qui vivaient à Dakar ont fait leurs services militaire au Liban et non en Arménie. Après je vous parle de mon vécu, des membres de ma famille, de mes amis ainsi que des proches de mes proches. Après j’ai rencontré plusieurs franco-arméniens qui vivent en France et qui se considèrent comme français tout en considérant comme bénéfique la culture arménienne.

    • mécréante dit :

      Vous avez fait un sondage ou quoi ?

      • Marie-Christine dit :

        Mais non ce n’est qu’une sale provocation et un outrage aux Arméniens pour qui la Syrie est une patrie du coeur, même si l’Arménie reste symboliquement importante. Il me semble qu’appeler un citoyen syrien, quel qu’il soit, un « syrien par défaut » est un outrage ! En tout cas, il me semble que je serais une Syrienne d’origine arménienne ou une « Arménienne », citoyenne syrienne, je me sentirais outragée et inquiète : en effet, une telle qualification est une porte ouverte, une « justification » pouvant légitimer un « nettoyage »…

    • malja dit :

      Tu devrais aller visiter a Deir el Zor les grottes (et prier dans l’église construite a côté) où tes amis turcs ont lancé vivants les hommes femmes enfants et vieillards arméniens pendant leur génocide et si un peuple a sauver des arméniens c’est bien le peuple syrien. Les arméniens leur en sont reconnaissant.
      Les Syriens ne se vantent pas de leur acceuil ni de leur générosité Ils ont reçu plus d’un million d’Irakiens et pas dans des camps de tentes mais chez eux, dans leurs écoles et leurs hôpitaux sans aucune aide internationale pas comme les pays voisins de la Syrie qui prétendent recevoir 200000 syriens et réclament et obtiennent de l’argent pour çà alors que leurs camps ne reçoivent que des terroristes.

    • Khodr dit :

      Omar tu porte bien ton premon!!!
      Beaucoup de syrien me comprendrons !!
      Tu es toujours aussi nul et bête , je ne pense même pas que tu es syrien!.

      Et toi Omar tu es beaucoup plus proche de l arrière train des salafiste wahabite, tu dois ramasser tous de ce qui dois tomber de leur arrière train,, donc que des rumeurs et de la saleté de mensonges . Tu as l aire vraiment bien endoctriné et de plus tu crois dur comme fer à tes conneries!.. Tu as vraiment un cerveau de DCHÈCHE ( âne ) , limite un âne est meilleur que toi car il ne parle pas au moins !
      Arrêt de pensée mademoiselle que le peuple syrien est proche de l ASL OU DE TA SOIT DISANT REBELION DE TERRORISTE car si bashar tiens au jours d aujourd’hui hui c est que le peuple est avec lui, il n aurais pas durer aussi longtemps , sache que pour ta gouverne que 70% des sunnites syriens , 90% des chretiens dont les arméniens( se sentent syriens avant tout) et tout les autres confessionssont avec bashar et ne sont pas des wahhabite ou salafiste comme tes amis cochons de saoud et qatari!…
      Espèce de SHALMOUTA , tu ne mérite même pas qu on débatte avec un imbécile heureux comme toi!!!
      Sur ce que le diable t emporte en enfer avec tes amis d ASL et terroristes.

      Répondre

    • khodr dit :

      @omar
      alors mon ptit ane omar, dès qu on est attaquer, remballer, on ce sauve comme l ASL , on ne repond pas!!!!
      sur beaucoup de forum , tu laches des trucs qui n ont aucun sens vu ton niveau d education et tu sauve!!!
      allé pas la peine de revenir, reste avec tes debilité et tes amis
      bye bye Omar l’antishiha ou et l antiméssihy
      èbne shalmouta

      • Nairod dit :

        Omar aboies, l’armée arabe syrienne passe….pas la peine de lui repondre, ça se trouve c’est un sioniste, de toute façon, peu importe, sioniste whaha-bîte, elle est où la différence?

        Il faut que Omar parte lutter en Syrie avec l’ASL, il a une espèrence de vie de un mois, il touchera ses 500 dollars quataris, c’est le prix de la vie d’un salafiste et c’est très cher payé croyez-moi!, il ira ensuite rejoindre ses 72 vierges tout raide et prêt à l’action.

        De toute façon, s’il avait été doté d’une intelligence, il ne vomirait pas de tel propopos.

        • Khodr dit :

          @ nairod

          Ahahhh , tu es trop fort , je le laisse rejoindre pas ces 72 vierges mais ces 72 diablesses qu il aura éternellement !
          Elles vont bien lui faire mal au derrière !.!
          Ahahhh

  26. résistance dit :

    @ Omar:
    Ce n’est pas vrai du tout. Je connais plein d’Arméniens, ils sont des Syriens très patriotiques, plus patriotiques que tous ces Syriens de souche ayant un passeport étranger, qui veulent que la Syrie périsse sous les bombes de l’OTAN. Ils sont d’abord Syriens, ensuite Arméniens

    • Khodr dit :

      Bien dit , j ai plein d amis arméniens syriens qui ce sente plus syrien qu arméniens et qui ne parle quel arabe et ne comprend pas l arméniens, ils se sentent avant tout syriens qui ont des origines arméniennes

  27. Bertrand dit :

    Salut à tous,
    Décryptage du reportage de Channel 4 sur la brigade Farouk à Talbiseh :

    http://gaideclin.blogspot.fr/2012/09/ce-que-nous-montre-le-reportage-su-la.html

  28. Leboninformateur dit :

    Opération De Manipulation Atlanto-Sioniste Qui a “Foiré” à Benghazi

    Depuis moins de 24 heures un documentaire sur l’Islam de très mauvaise qualité,réalisé par un inconnu provoque des manifestations de salafistes dans de nombreux pays du monde arabo-musulman. Tout ceci ressemble énormément aux manifestations ayant suivi la publication des caricatures du Prophète par un journal Danois en 2005.

    L’objectif des comploteurs est selon moi de redonner de la vigueur au mythe du « complot islamique mondial” et de Al-Qaeda en cet onzième anniversaire du 11 septembre 2001. En effet de plus en plus de monde en Occident, notamment à cause des évênements en Syrie pensent que Al-Qaeda est désormais “allié” avec les USA, comme l’écrivait encore hier le journal Australien, Camberra Times.

    En ce qui concerne la mort de l’Ambassadeur US en Libye, il n’est pas à exclure que des éléments de la Résistance Libyenne ait infiltré les manifestants salafistes pour cibler le diplomate US, qui au vu de son engagement auprès des rebelles Libyens dès le début du Conflit en mars 2011, ne pouvait être considéré que comme une “cible légitime”.

    Ci-dessous un lien où l’on voit l’Ambassadeur US avec le Senateur MacCain à Benghazi pendant l’agression de l’OTAN contre la Jahamariya

    twitter.com/LandDestroyer/status/245922789918396416/photo/1

    En effet depuis quelques semaines, des officiers militaires basés à Benghazi et ayant tous en commun le fait d’avoir “fait défection” pendant l’agression de l’OTAN contre la Jahamariya ont été “éliminés” sans que ces assassinats soient revendiqués.

    Il est également important de noter que Christopher Stevens, en tant qu’Ambassadeur US en Libye était également en charge de l’envoi des salafistes Libyens en Syrie via la Turquie.

    Quelque soit l’identité des responsables de la mort de cet Ambassadeur, celle ci est un véritable « retour de boomrang »

    • Nestor dit :

      Eh bien, vu le pédigrée du bonhomme, disons qu’Allah akbar un peu quand même sur ce coup là.

      Une fois n’est pas coutume.

  29. tadios dit :

    moi FRANCAIS de souche arménienne, je soutiens le combat d’Assad contre ce ramassis de barbares fanatiques.
    La Syrie d’Assad est le seul pays arabe ( avec l’Algérie ) qui soit authentiquement laïque.L’Irak, la Lybie et l’Egypte nassérienne ayant été neutralisés
    les américano-sionnistes avec leur projet de remodelage du Moyen Orient n’ont qu’un but , c’est de créer le chaos en ravivant l’opposition chiite-sunite, et pour cela ils ont convaincu les arriérés du golfe, et la Turquie qui rêve du Califat, de s’engager dans ce processus suicidaire pour l’arabisme.

    • Cedric L. dit :

      Libye : 1996, entrée de la charia dans les codes juridiques libyens. (Pour preuve que Kahdafi sentait que la société libyenne se ré-islamiser).
      Syrie : Constitution révisée en 2011-2012 : le président doit être musulman tandis que la religion officielle reste l’Islam.
      Egypte nassérienne ? Elle est morte avec Nasser. L’Egypte de Moubarak était l’Egypte de Sadate, l’Egypte des Etats-Unis.
      Quant à l’Irak : depuis quand une République laïque de Saddam avait un dirigeant qui a justifié son pouvoir via l’Islam en créant de toutes pièces un arbre généalogique qui le faisait remonter au prophète Muhammad ?

      La république islamique peut être critiquée, mais au moins, elle assume son statut.

      La laïcité, elle, n’a jamais été assumée dans le monde arabe, y compris avec les baathisme et les républiques de type nasserienne, ou encore le kadhafisme.

      Les pays musulmans n’ont pas attendu les USA : des phénomènes de ré-islamisation sociétale (du notamment à la crise sociale et économique) apparaissent dès 1979 : le modèle iranien fut un grand étonnement. Des exemples : l’apparition, dès lors, de groupes chiites au Nigéria et dès les années 80, la charia apparut là bas (pour chiites comme sunnites dans les régions nord du pays). En Indonésie, les vêtements traditionnels commencèrent à disparaitre pour faire place à l’uniformisation islamique de tenues persanes et arabiques.

      Qu’est-ce que la laïcité dans le monde arabe si elle n’est pas issue de la volonté de la population ? L’Algérie est en vérité le seul cas où aujourd’hui il y a ce phénomène, avec en plus la possibilité de choisir selon les partis (possibilité non accordé par la Syrie qui interdit depuis 1970 nombre de partis d’oppositions). Cette laïcité doit sortir des urnes. Si ces révoltes peuvent être critiquées, elles ont un fond islamique. C’est un fait. Et une partie de la Syrie, isolée du boom économique d’Alep et de Damas, a connu ce phénomène de refuge dans l’Islam face à la crise économique dans le reste du pays.

      Cedric.

      Cdt !

      • Nestor dit :

        « Cette laïcité doit sortir des urnes » d’accord, donc on abat la laïcité en Syrie pour qu’elle puisse « sortir des urnes » ? ? ? ?

      • vanda dit :

        On peut tirer par ci par la des éléments qui »tendraient » à prouver que la Lybie de Kadhafi , l’ Irak de S.Hussein et la Syrie de B.el Assad ne sont pas parfaitement laiques mais il n’ empèche que ces 3 pays sont autrement plus laiques que L’Arabie Saoudite, le Quatar ou le Koweit où il ne fait pas bon pour un arabe d’ etre autre chose que musulman . De plus j’ ajouterai que je préfère la laicité quand elle sous entend diversité ,cohabitation, foisonnement que la laicité qui prévaud dans nos sociétés occidentales qui sous entend neutralité,absence,vide spirituel et qui bien souvent dérape vers: » Ne touche pas au consensus,ne contestes pas, ferme ta gueule pauvre type ….. » En résumé peut etre que la constitution syrienne impose un président musulman( à vérifier tout de mème) , mais contrairement aux monarchies du golfe et avant que les terroristes n’ imposent leur loi en Syrie( ce qui je l’ éspère n’arrivera pas)des religions différentes cohabitent (et cohabiteront) en Syrie! Voila un fait qui me parait incontournable et qu’il serait bon de faire savoir . Bien entendu certains s’ emploieront à le nier …par intéret!

  30. Marie-Christine dit :

    UN VRAI SALOPARD, ET LE MOT EST SANS DOUTE FAIBLE : Où LE BLANC DEVIENT NOIR ET LE NOIR DEVIENT BLANC…

    Saad Hariri : « Sur la Syrie, nous attendons davantage de Paris »

    mercredi 12 septembre 2012, par La Rédaction

    Dirigeant du Courant du Futur, le principal parti d’opposition libanais, Saad Hariri, 42 ans, vit à Paris depuis juin 2011 après avoir été premier ministre du Liban pendant deux ans. Il milite pour un soutien accru à la révolution syrienne et demande à Paris, dans un entretien au Monde, de s’impliquer davantage. Il devait rencontrer François Hollande mercredi 12 septembre au soir à l’Elysée.

    Pensez-vous que le régime syrien va tomber ?
    Le régime syrien va tomber à l’issue de ce conflit, c’est sûr. L’important, c’est qu’on l’empêche de poursuivre le génocide qu’il mène contre son peuple. Plus sa chute prendra du temps, plus il y aura des dégâts et plus la réconciliation sera longue.

    D’où tirez-vous la certitude que le régime est fini ?
    Le régime ne contrôle plus le pays. La Syrie est un Etat failli. Pourquoi ce régime en vient-il à utiliser des avions et des hélicoptères contre son propre peuple ? Parce qu’il cède de plus en plus de terrain à l’Armée syrienne libre (ASL). Assad se plaisait à répéter que Damas et Alep ne seraient jamais touchées par l’insurrection. Et aujourd’hui, il bombarde ces deux villes par les airs. Ne soyez pas dupes des effets de manche du régime. Le peuple syrien est en train de gagner. Il faut souhaiter que son sang coule le moins possible. C’est là que la communauté internationale a le devoir moral d’intervenir.

    Intervenir comment ? Militairement, diplomatiquement ?
    La diplomatie n’a pas abouti. Le sang coule tous les jours de plus en plus. Il faut une intervention. Je comprends qu’il y ait des complications avec la Russie et la Chine. Mais aujourd’hui, il y a un équilibre des forces entre le gouvernement et l’opposition, alors que cette dernière n’a pas d’armes sophistiquées. Si on lui donne les armes dont elle a besoin, l’opposition pourra gagner facilement.

    Vous connaissez Bachar Al-Assad. Qu’avez-vous pensé de sa dernière interview ?
    Ça m’a fait mal au ventre. C’est un homme qui voit son peuple se faire tuer et qui réagit comme s’il ne se passait rien. Il traite enfants, femmes et vieillards comme des terroristes pour la seule raison qu’ils n’ont pas la même opinion que lui. Tout ce qu’il veut, c’est le pouvoir et l’argent. Un tel homme doit payer un jour un prix.

    Vous attendez-vous à de nouvelles défections ?
    Les gens qui sont avec Bachar Al-Assad ne le sont pas de leur plein gré. S’ils voient qu’il y a une pression internationale accrue, ils déserteront. Plus on aidera l’ASL et plus il y aura de défections.

    Qui peut aider l’opposition syrienne ?
    La France a un rôle très important à jouer. Elle a fait des déclarations très fortes dès le début de la révolution. Si elle prend la tête de la coalition des alliés du peuple syrien, elle jouera à l’avenir un très grand rôle dans la région. Aujourd’hui, il y a un débat sur les zones protégées [safe zones], dont on dit qu’elles ne peuvent pas se faire sans l’accord de l’ONU. Si la France encourage ses alliés à donner à l’opposition syrienne ce dont elle a besoin, cette opposition pourra établir elle-même des zones protégées. Ce serait une situation gagnant-gagnant pour la France.

    La guerre en Syrie prend de plus en plus des allures de conflit régional. La Syrie sera-t-elle le Liban du XXIe siècle, un champ de bataille par procuration ?
    La Syrie est beaucoup plus grande que le Liban. Personne n’a intérêt à une guerre civile en Syrie, sauf peut-être l’Iran, qui veut une Syrie instable – comme l’Irak – pour y garder de l’influence. Si le régime syrien tombe, l’influence iranienne dans la région va diminuer.

    La guerre civile en Syrie ne profitera-t-elle pas aux islamistes ?
    En Libye, il y a eu une guerre et ce sont les libéraux qui ont gagné les élections. Partout dans le monde arabe, en Egypte, en Tunisie, les islamistes font des efforts pour rassurer et rassembler. Avant, ils ne faisaient que critiquer ; aujourd’hui, ils se doivent d’être responsables. Ils ont beaucoup promis et s’ils ne tiennent pas leurs promesses, ils perdront beaucoup.

    Avez-vous confiance dans l’opposition syrienne ?
    Pendant quarante ans, ce régime a tué ou emprisonné tout opposant. A la faveur du printemps arabe, les gens se sont révoltés et une opposition a commencé à émerger en Syrie. Elle n’est pas parfaite, c’est normal. Mais quand il y a des bavures, l’Armée syrienne libre a le courage de les condamner.

    Craignez-vous un embrasement du Liban, par effet de contagion ?
    Je n’ai pas peur qu’une guerre civile éclate au Liban, car aucun parti libanais n’en veut. Plus le régime syrien s’affaiblira, plus il s’efforcera de nous emporter dans sa chute. On l’a vu avec l’affaire Samaha, qui est un acte de guerre [politicien libanais prosyrien, Michel Samaha a été arrêté début août sous l’accusation d’avoir transporté des explosifs dans le but d’organiser des attentats au Liban, sur ordre de Damas]. Si on observe en détail les violences entre sunnites et alaouites qui éclatent à intervalles réguliers à Tripoli, on se rend compte qu’elles émanent soit d’alliés du régime syrien, soit directement de ses agents. Le régime syrien tente de déstabiliser le Liban. Mais les Libanais sauront résister à ces provocations.

    Que pensez-vous de l’attitude du gouvernement libanais de Najib Mikati, qui prétend « rester à l’écart » de la crise syrienne ?
    Etre sage, c’est bien, mais il ne faut pas être soumis. Si la position du gouvernement libanais avait été plus franche, le régime syrien ne se serait pas permis de bombarder le nord du pays, comme à Wadi Khaled, et il n’y aurait pas eu d’affaire Samaha.

    Le Hezbollah est-il impliqué dans la répression du soulèvement en Syrie ?
    Oui et de toutes les manières possibles. Même s’il s’en défend, je pense qu’il envoie des Libanais en Syrie.

    Le camp du 14-Mars [rassemblement de partis anti-syriens], dont votre mouvement fait partie, n’est pas inactif non plus…
    Nous sommes coupables d’ouvrir nos médias aux opposants et d’ouvrir nos écoles aux réfugiés, voilà tout. Le régime syrien nous attribue beaucoup plus que ce que nous méritons. Il concentre ses attaques sur nous, car nous sommes faibles. Il n’oserait jamais parler de cette façon de la Turquie. Ceux qui ont des armes au Liban, c’est le Hezbollah, pas le 14-Mars.

    Le Tribunal spécial pour le Liban (TSL), chargé d’enquêter sur la mort de votre père [l’ex-premier ministre Rafik Hariri, tué en 2005 dans un attentat à la bombe], entend juger par contumace quatre suspects, qui sont membres du Hezbollah. Pensez-vous que ce procès s’ouvrira un jour ?
    Le jour où le régime syrien tombera, beaucoup de gens viendront parler au TSL. Je suis persuadé que le procès se tiendra un jour. Et quel que soit le verdict, nous l’accepterons. Ceci dit, la justice divine sera peut-être plus rapide que celle des hommes…

    Comment jugez-vous l’action de François Hollande au Proche-Orient ?
    En ce qui concerne les relations franco-libanaises, la continuité prime. François Hollande a vu Michel Sleimane [le président libanais]. Il a réaffirmé l’attachement de Paris à la souveraineté et à l’intégrité du Liban. Sur le volet syrien, les positions du président français sont claires, mais nous attendons davantage de Paris. Il est dans l’intérêt de la France de prendre non seulement des positions, mais des actes.

    Pensez-vous rentrer un jour au Liban ?
    Je me tiens hors du Liban pour des raisons de sécurité. Ces derniers mois, deux dirigeants du mouvement du 14-Mars, Samir Geagea et Boutros Harb, ont été la cible de tentatives d’assassinat. Mais je rentrerai, bien sûr. Je participerai aux prochaines élections législatives [programmées pour le printemps prochain] et je les gagnerai, pour autant que le scrutin ne soit pas truqué. Tous ceux qui parient sur la fin de ma carrière politique se trompent.

    (Christophe Ayad et Benjamin Barthe, Le Monde du 12 septembre 2012)

    Pour vous inscrire à notre liste de diffusion « Assawra »
    faites la demande à l’adresse : Assawra1-subscribe@yahoogroupes.fr

    Pétition

    Non au terrorisme de l’Etat d’Israël

    http://www.Assawra.Info/spip.php?article10

    • malja dit :

      Salopard est faible, je dirais immonde car pour travailler pour les tueurs de son père il faut soit être d’une bêtise monstre soit d’une monstruosité bestiale.
      Saad Hariri et l’entreprise Saudi Oger (qu’il a hérité de son père car lui est incapable de faire quoique ce soit même de parler correctement arabe) sont grillés en Arabie Saoudite (il avait parié trop vite sur la mort du Roi lors du séjour de celui ci a l’hôpital aux US et le clan saoudien qu’il a choisi n’est vraiment pas sûr de gagner malgré le désir des USA).
      Il croit devenir le reconstructeur de la Syrie a la chute de Bashar mais son ignorance du peuple syrien va lui coûter très cher et il n’est pas prêt de couler 1 gramme de béton en Syrie.

    • Nairod dit :

      Il est né, a grandi et a été éduqué en Arabie Saoudite. Alors rien de surprenant dans son discours de waha-BITTE.

      On peut vraiment se demander si ce n’est pas lui qui a tué son père. Ma conviction personnelle est que c’est bien lui l’auteur avec la main de bandar-buch-Mossad. L’émir du Qatar avait bien trahi son père. Le roi Fahd avait bien été assassiné par son neveu etc..etc..

      Cet inculte n’a rien de libanais, il a absorbé cette culture saoudienne…il se comporte comme eux. Rien d’étonant.

      Il prend comme référence, son allié les forces libanaises qui sont complices des massacre de Sabra et Chatila (des palestiniens SUNNITES). C’est dire le respect pour la communauté dont il se positionne comme représentant.

      Contrairement à lui, son père n’a jamais été opposé aux armes de la resistance libanaise et c’est pourquoi il fallait l’éliminer…voilà la raison!

      Les armes de la résistance libanaise l’inquiètent mais pas celles des palestiniens et des autres libanais.

      Il est incohérent et ceux qui le soutiennent encore plus. Pour lui « l’ennemie de son ennemie est son ennemie ». Je m’explique, il affirme que son ennemie est Israël et qu’il faut retirer les armes de la résistance libanaise..ça tien pas, son ennemie est l’Iran et ses maîtres sont les isréliens.

  31. vanda dit :

    Après l’exigence par nos gouvernants et parlementaires de la reconnaissance du génocide arménien par les turcs, allons nous voir ces mémes gouvernants et parlementaires français se préoccuper du sort réservé aux arméniens de Syrie par les terroristes armés qu’ ils soutiennent ….. j’ en doute!

  32. NO PASARAN dit :

    Bon, je sais pas si vous êtes déjà au courant, mais

    1)Ils appellent beaucoup de monde à l’armée.
    2) Presque toutes les écoles internationales ont fermé : Chouefat, l’école Pakistanaise, etc. Emigration massive des riches et des bi-nationaux…

    Cécilia, comment vas-tu ? Comment va ta famille ? Surtout ta soeur d’Alep ? Hadi, comment va ta maman ? Chaque fois que j’entends les nouvelles, je m’inquiète pour eux…

    Sinon,je suis bien contente d’avoir pris l’initiative de mettre ma famille à l’abri : ils ont attaqué Adra il y a quelues jours… c’était là où travaillait mon mari…

  33. Marie-Christine dit :

    Un article que je recommande particulièrement, comme tous les articles du Dr Amin Hoteit

    Syrie : Le plan de rechange de l’agression impérialiste !
    Dr Amin Hoteit
    http://www.palestine-solidarite.org/analyses.Amin_Hoteit.120912.htm

  34. Marie-Christine dit :

    Témoignage le plus complet possible sur la situation qui prévaut surtout à Damas et Homs.
    Un chiffre troublant est avancé : celui de 7000 nouveaux mercenaires qui se seraient réintroduits à Damas !?

    De Damas …
    Marie-Ange Patrizio
    http://www.palestine-solidarite.org/analyses.Marie-Ange_Patrizio.100912.htm

  35. Khodr dit :

    @ Guy Delorme
    Quand je vois la vidéo du gars qui est entre les mains des terroristes d ASL, j ai mal au cœur, YouTube n à pas supprimé la,vidéo mais ces chiens de terroristes ont du supprimé notre patriote !…
    Je trouve le gars fort et homme,avant tout, qu il vaut plus que tous ces bâtards réunit
    Que l armée et les shabiha de Bashar les crève !.

  36. big ben dynamite dit :

    pour les memoires courtes et la connaissance imparfaite, le grand françois mitterand etait pour une algerie islamiste durant les années 90, embargo sur les armes et refuge pour les chefs terroristes islamiste du fis sur le sol français (européen et americain). l’algerie a ete seule a se battre contre cette raccaille. la suite…..khaled kelkal et consorts.
    mitterand, sarkozy hollande meme combat, »pacifier » le bassin mediterranéen poour y greffer israel.comme dirait ma grand mere : Toz

  37. Nestor dit :

    @ big ben

    d’ou vient ta grand-mère ?

    Elle me semble familière dans ces expressions…

  38. big ben dynamite dit :

    ma grand mere est algerienne tout comme moi Nestor.ceci dit, pour en revenir à la syrie, chers amis; que fera t-on quand l’Algerie prendra feu à son tour ? le terrain y est des plus propices (vraissemblablement la prochaine etape).
    Il est preferable et plus facile d’aneantir une flotte aerienne de guerre à son point de depart que sur les differents espaces de combat. Occidentaux, bougez-vous le « popotin » et tenez en laisse vos dirigeants.