• Actualité
  •  

Un attentat à la voiture piégée à Damas en août dernier : c'est parce que l'insurrection échoue que les bombes explosent à Damas et à Alep... C'est devenu une sorte de sinistre système des vases communicants : au fur et à mesure que les bandes AS sont repoussées dans les environs de la ville, les groupes radicaux islamistes multiplient les attentats à la voiture piégée ou les opérations kamikaze à Damas. Lundi soir, un de ces attentats aurait été perpétré contre [...]



Une loi physique insurrectionnelle : les rebelles s’éloignent, les bombes explosent

Par Louis Denghien,



Un attentat à la voiture piégée à Damas en août dernier : c’est parce que l’insurrection échoue que les bombes explosent à Damas et à Alep…
C’est devenu une sorte de sinistre système des vases communicants : au fur et à mesure que les bandes AS sont repoussées dans les environs de la ville, les groupes radicaux islamistes multiplient les attentats à la voiture piégée ou les opérations kamikaze à Damas. Lundi soir, un de ces attentats aurait été perpétré contre le siège principal des services de renseignement de l’Armée de l’Air syrienne. Deux véhicules piégés, dont une ambulance, auraient été utilisés pour la circonstance.
Ce double attentat a été revendiqué une nouvelle fois par le Front al-Nosra, émanation d’al-Qaïda. Selon Rami Abdel Rahmane, directeur de l’OSDH des dizaines de personnes auraient été tués dans l’explosion ; le bâtiment serait aussi un des principaux centre de détention de prisonniers « politico-militaires » de la capitale, des centaines s’y seraient trouvés au moment de l’attentat.
Nous utilisons le conditionnel car, c’est important de le noter, pour l’heure (13 heures 30), les médias syriens n’ont pas confirmé ces attaques, répercutées ce main par l’AFP.

Quoi qu’il en soit vraiment, avec un aplomb qui en dit (un peu plus) long sur le sérieux du personnage, Rahmane va jusqu’à proclamer solennellement qu’il tient pour « responsable du sort des détenus« , non seulement les auteurs de l’attentat mais le régime qui enferme ces détenus !  Comme si, en plaçant leurs bombes devant cet objectif spécifique, les terroristes ignoraient qui ils visaient indirectement : si des dizaines de personnes sont bien mortes dans cet attentat lundi soir, combien étaient, non seulement des prisonniers, mais des civils qui passaient pour leur malheur au mauvais endroit et au mauvais moment ?

Encore une fois, ce déchaînement terroriste « classique » correspond à la panade militaire des insurgés . Lundi, l’armée a mené des opérations de nettoyage dans les secteurs de Khan al-Chih,Deir al-Assafir, al-Goutha et Zebdine, tuant un certain nombre d’activistes et saisissant de nouveaux arsenaux. La première de ces localités se situe dans en pleine campagne, à une dizaine de kilomètres au sud-ouest de la ville de Daraya, elle-même située à 8 kilomètres environ du centre de Damas ; Zebdine est elle aussi en zone rurale, mais au sud-est, à 5 ou 6 kilomètres de la limite de l’agglomération damascène  ; et Deir al-Assafir est à côté de Zebdine, et al-Goutha à 2 ou 3 kilomètres au nord-ouest d’al-Assafi, où un chef de bande, Mohamad Yacine al-Rifaï, a été capturé. Bref, alors que les dernières bandes semblant avoir complètement disparu de la région sud de Damas, les autres forces de l’ASL sont traquées ou au minimum contenues dans les environs nord et est de la capîtale. Ce médiocre tableau militaire est une des explications du redoublement des attaques de type terroriste. On assez dit que genre de guerre était celle des faibles – ou des vaincus militaires : c’est le bien qu’on tirera malgré tout de ce mal !

 



Vous pouvez suivre les réponses à cet articles avec le flux RSS.
Les commentaires sont fermés.

56 commentaires à “Une loi physique insurrectionnelle : les rebelles s’éloignent, les bombes explosent”

  1. Maurcich dit :

    L’armée syrienne est entrée à Khaldiyé(Homs).

    L’armée semble avoir sorti la grosse artillerie pour en finir avec cette bataille !

    • antioche dit :

      Voici au moins une bonne nouvelle. l’armée syrienne ne devrait plus badiner avec ses gens. qu’elle fasse sortir les populations des zones occupées et qu’elle nous les ratatine bien comme il faut. Il ne faut plus trainer maintenant.

  2. Paul dit :

    Je ne crois pas que ce soit « bien » de dire ça mais « Une loi physique insurrectionnelle : les rebelles s’éloignent, les bombes explosent », c’est exactement ce qui s’est passé chez les Tchéchènes quand les Russes gagnaient la guerre contre les fous de Dieu – dont leur Dieu n’a rien à faire – et en Algérie Française, quand l’armée de Massu avait gagné la guerre et que De Gaulle avait décidé de faire reculer la civilisation européenne et d’aider l’Islam fanatique à se propager… sans, bien évidemment, s’en douter.

    • Fabio95 dit :

      Touche pas a l’ Algerie et a ses martyrs, occupe toi de tes terroristes car nous c’est fait.vive l Algerie eternelle.

      • Madame Marie Adélaïde DUGLAN dit :

        Bonjour Fabio95,

        Sachez que la lutte contre les terroristes est universelle et que l’Algérie est loin d’être à l’abri d’une crise comme la Syrie.
        Cordialement.
        M.A.D

      • L'indigné dit :

        L’ « Algerie eternelle » n’existait pas avant les Français. Il ne faudrait pas l’oublier.

    • ben dit :

      la civilisation européenne serait le colonialisme ? massu et ses escadrons de la mort ?
      ce n’est pas de gaulle ce sont les petits blancs qui ont rendu impossible le colonialisme de papa, que de gaule a remplacé par le néo colonialisme qui permet le pillage des ressources en armant et mettant au pouvoir des traitres du genre wahabites ou cns

  3. syrie constructive dit :

    C’est drole de lire vos commentaires qui defendent toujours d’une maniere aveugle les soi-disant victoires de cette armee du regime. Vous avez certainement raison de faire part de l’opinion d’une partie de la popoulation syrienne (pro-regime ou anti-opposition, armee ou non) et vous etes certainement le meilleur site d’information francophone defendant le regime syrien. D’ailleurs, je vous lis quotidiennement, bien que suis une personne pro-opposition. Mais il serait bon egalement de vous mettre a la place des personnes (je n’avance ni un chiffre ni un pourcentage pour ne pas faire debat ici) victimes de ce regime et qui soutiennent activement l’opposition, dont beaucoup sont laics, tout comme vous. J’aimerais aussi que vous expliquiez comment vous voyez le bout du tunnel, qui, selon vous, serait la victoire de ce regime et de quelle maniere tout peut etre stabilise. Des millions de syriens souffrent et les « purifications » dont vous parlez ne les importent pas, ou ne les croient pas (et a raison d’ailleurs car aucune « purification » n’a dure plusieurs jours). Ils veulent juste retrouver une vie securisee, un Etat qui les respecte, une absence de peur dans la vie quotidienne, pour eux et leurs proches. Ce n’est pas trop demander d’ailleurs. J’attends vos commentaires, Louis. A bientot.

    • Le « bout du tunnel » c’est, chronologiquement, l’éradication la plus complète possible des bandes armées, des quartiers, campagnes et frontières de Syrie. Après, nous l’avons déjà écrit ici, il faudra gagner la paix et ce ne sera pas une mince affaire, les ruines morales et sociales étant aussi grandes que les ruines matérielles. Nous pensons que Bachar ne pourra pas ne pas tenir compte de tout ce qui s’est passé, et devra réformer, en matière de lutte anti-corruption et de démocratie locale, le régime. Il l’a déjà fait, en réformant la constitution, en officialisant la possibilité de constituer des partis ne se réclamant pas du Baas et de ses alliés (c’est déjà une perestroïka en soi), en nommant un ministre de la réconciliation nationale qui semble « mouiller sa chemise ».

      La Syrie ne sera peut-être pas une démocratie libérale à l’occidentale (il y aurait à dire sur celles-ci d’ailleurs) mais elle doit offrir un climat moins étouffant à ses habitants. Et un avenir à sa jeunesse (même si les problèmes démographiques et économiques ne sont pas de la seule responsabilité du pouvoir).

      Mais il n’y a pas d’alternative avant longtemps à l’actuel gouvernement, qui mène depuis un an et de mi une guerre titanesque et cependant jamais déclarée, contre une coalition assez redoutable, qui a usé de tous les moyens contre lui. Quant à évaluer la part d la population qui soutient « activement » l’opposition radicale, nous répétons qu’elle a toujours été minoritaire, et qu’elle l’est bien plus aujourd’hui qu’il y a un an.

      Bachar est certainement plus populaire en Syrie aujourd’hui qu’hier.

      L.D. & Infosyrie

      • le savon de alep dit :

        je suis d’accord avec vous, les opposants laics eet normaux syriens existent bel et bien dans tout ce brouhaha et ils meritent une voix. Selon moi, le régime n’a pas tellement plus de supporters qu’avant, ce n’est qu’ilusoire. Le problème pour eux, c’est que leur révolution est devennue violente et sale avec le temps.

        • Avec un temps accéléré : les premières bavures oppositionnelles doivent remonter à mai 2011…

          L.D. & Infosyrie

          • Le savon de Alep dit :

            Il faudrais pour une fois que nous cessions de voir l’opposition comme un block. L’opposition syriene est divisée, comme dans tout les pays. Au début, j’admet qu’ils étaient non-violent et que le régime n’a probablement pas été propre. Tout les acteurs(régime et opposition) ont une part de responsabilité pour ce désastre.

          • Depuis un an et demi, ce partage est devenu très inégalitaire…

            L.D. & Infosyrie

          • Le savon de Alep dit :

            Même en tant que bashariste, ce types de réponses m’agacent un peu, mais j’admet que tu ne peux pas dire des réponses flatante pour l’opposition ;) . il faut l’admettre, leur révolte était largement pacifique à ses débuts et le régime n’a probablement pas été très propre. Depuis, le conflit est fomenté de l’extérieur, mais on a tous une part de responsabilité. Le régime syrien est légitime, mais il est responsable de se qui se passe sur son térritoire.

      • analyste dit :

        pourquoi tu etablis les priorites sur le terrain? Je t’ecoute parler et tu semble tellement être bashar lui-même avec son plan.

      • stephanie dit :

        louis, elle n’a pas parle de supporters de l’opposition radycal, mais d’opposants laics et non violents. Les opposants sont en majorité des non violent, il faut se apeller.

        • vanda dit :

          Je crois qu’ il faut faire une différence entre les opposants démocratiques prets à dialoguer et qui ont tenu un congrès il y a peu à Damas et qui généralement réprouvent la lutte armée ,….et les islamo asl qui refusent toute négociation , qui mettent le pays à feu et à sang ! Tout comme Louis, je vois mal comment le pouvoir peut faire l’ économie d’ une lutte sans merci avec ces derniers ….jusqu’ à ce qu’ils rendent les armes ! En 2014 il y aura les élections présidentielles et on verra si, par exemple la répartition de l’opinion publique syrienne que j’ ai lu quelque part se vérifie: 50 % pour Bachar, 35 % pour l’ opposition à Bachar et contre les rebelles et enfin ( seulement!) 15 % favorables aux rebelles!

          • Stéphanie dit :

            Louis, pourquoi tu me re-censure? Votre vanda vient de dire que la majorité n’est pas avec ce régime en réalité(il faut ajouter les indécis et bam, la majorité n,est pas avec le régime…)

          • vanda dit :

            Stéphanie apprenez à lire ,j’ ai surtout dit que 85 % des syriens étaient opposés aux rebelles!

          • Stéphanie dit :

            Ouais, mais surtout que la majorité des syriens n’est pas avec ce régime de criminels.

          • Vous faites sans doute allusion à Israël, ou aux pétro-monarchies ?

            L.D. & Infosyrie

          • vanda dit :

            85% des syriens sont contre la rébellion! c’ est l’ essentiel de mon propos ! cela veut dire que 85 % des syriens souhaitent que les armes s’ arrètent et que Bachar aille jusqu’ en 2014 date des élections présidentielles ! Vous voulez sans doute que le prochain président syrien soit nommé à Ankara , à Paris, Doha ,ou Washington ! Essayez de comprendre ce que l’ on vous dit et arretez de me faire dire l’ inverse de ce que je vous dit

        • roll dit :

          stéphanie (la punaise) est de retour!

          Toujours et encore plus bête.

          Dans un sens, cela nous réconforte et nous conforte!

          Merci Louis.

          Il faut entretenir le moral des troupes… qui est déjà au plus haut.

          roll

        • spartacus dit :

          donc distinguons les opposants politique SYRIEN qui sont légitime comme dans n’importe quel pays et les mercenaires envoyés armés et financés de l’étranger ces monstres ont aussi trouvé des syriens prompt à faire le coup de feu contre des billets vert cela sont des traitres et non des « opposants » l’opposition politique oui! les autres rende les armes ou ce sera l’enfer et leurs vierges « un peu machiste l’histoire des vierges non? » bref ne mélangeons pas tout un mercenaire n’est pas un révolutionnaire et un coup d’état n’est pas une révolution, point!
          vive la Syrie libre débarrassé de la racaille wahabosioniste

      • roll dit :

        « La Syrie ne sera peut-être pas une démocratie libérale à l’occidentale  »

        Cela est sûr et certain (et j’en suis heureux – cette dernière remarque constitue l’expression d’un sentiment politique personnel).

        Quelle que soit l’issue de l’agression extérieure… occidentale – et cette issue ne fait plus aucun doute (les chouias supplétifs arabes, turcs et sionistes n’ont et n’auront aucun poids effectif, dans cette issue. Jamais une troupe de marionnettes n’a pu continuer à gesticuler au-delà de la marge d’agitation que lui autorisaient ceux qui tirent les ficelles. Ce qui va obliger, les agresseurs criminels patentés occidentaux, après leur défaite en Syrie, à revoir de bout en bout leur copie sur leur stratégie d’alliance, dans leur agression , malheureusement, à venir – à moins que nous, « occidentaux » qui les vomissons, ne leur brisions la nuque avant).

        Le seul enjeu qui nous concerne en Syrie, c’est la victoire de l’indépendance, de la souveraineté des Etats, et du libre choix des peuples à disposer d’eux-mêmes, en infligeant une défaite historique cinglante.

        Tout le reste, n’est que bavardage oiseux de café du commerce.

        Tout ce qui doit nous concerner, ici, à propos de la Syrie aujourd’hui, ( comme hier, pour la Libye, et avant-hier, pour la Côte d’Ivoire ) c’est comment abattre Hollande, Fabius, Sarkozy, Juppé, pour que personne ne puisse plus jamais recommencer à faire ce qu’ils ont fait, en notre nom!

        Le reste, l’avenir politique de la Syrie, etc…, après la victoire de l’armée syrienne et de l’Etat syrien, avec à sa tête Bachar al-Assad, ne regarde, strictement, que les Syriens.

        Je pense que nous sommes logiques, et surtout cohérents, avec notre engagement initial: pas d’ingérence! (même au café du commerce).

        roll

        • roll dit :

          J’ai oublié, dans la rapidité de la frappe sur le clavier, de préciser

          le seul enjeu qui nous concerne en Syrie, c’est la victoire de l’indépendance, de la souveraineté des Etats, et du libre choix des peuples à disposer d’eux-mêmes, en infligeant une défaite historique cinglante A CEUX QUI S’Y OPPOSENT.

          et

          Je pense que nous sommes logiques, et surtout cohérents, avec notre engagement initial: pas d’ingérence! (même VAINEMENT, au café du commerce..).

        • Mulungu dit :

          @ roll
          Oui, roll, « le seul enjeu qui nous concerne en Syrie, c’est la victoire de l’indépendance, de la souveraineté des Etats, et du libre choix des peuples à disposer d’eux-mêmes, en infligeant une défaite historique cinglante A CEUX QUI S’Y OPPOSENT. »
          Pour l’indépendance, la souveraineté, l’intégrité, la liberté totale du peuple et de la nation syrienne a choisir sa voie et son mode de vivre ensemble!!!
          La victoire de la Syrie résistante sera une victoire pour tous les peuples et marquera un jalon vers l’émergence d’un monde amélioré pour les peuples et par les peuples. Je souligne pour et par les peuples car le monstre capitalisto-libéral-impérialiste a visage américain n’est pas prêt a se faire enterrer sans histoires, lui et ses sous-fifres se battront eux aussi jusqu’à la dernière goutte de sang pour perpétuer leur « régime » de vol, viols et génocides, pour qu’une caste de criminels psychopathes continuent de vampiriser le monde et ceux qui le peuplent. En face, notre détermination « pour la vie » devra être mille fois plus grande.
          Le peuple vénézuélien a démontré encore une fois que CE QUE PEUPLE VEUT, DIEU LE VEUT ET PEUPLE LE PEUT !!!
          Yes we can !!! Yes we shall !!!
          LONGUE VIE CHAVEZ ! LONGUE VIE BACHAR! VIVEMENT UN NOUVEAU MONDE SANS LES SIONISTES RACISTES ET LEURS ASSASSINS-PARRAINS Attitrés !!!

    • Tarico dit :

      Votre classification est fausse et porte en elle les germes de la violence.
      L’opposition non armée n’a rien à craindre du régime actuel qui en a même besoin pour reconstruire la Syrie de demain. Croyez-vous qu’il y ait de la place dans les prisons syriennes pour les blogueurs et manifestants pacifiques alors que des milliers de criminels se rendent coupables de meurtres, enlèvements, attentats, trafic d’armes, usurpation de la force publique ?
      Votre discours tend à faire croire que les uns et les autres sont réprimés de la même façon, un discours dominant dans les médias qui nous parlent de quartiers pilonnés par l’artillerie en raison de leur sympathie pour l’ »opposition », un terme qui n’a aucun sens dans la situation actuelle.
      êtes-vous pour ou contre la rébellion armée par un coalition de pays hostiles qui n’ont cure de la démocratie ?
      Ici nous pensons que cette engeance doit être exterminée, emprisonnée ou refoulée vers les pays qui leur offrent des bases arrières. Laïcs ou pas, ceux qui les soutiennent se rendent coupable de trahison envers leur propre pays.
      Vous allez me parler des première manifestations de 2011, aux revendications légitimes, qui ont été réprimées brutalement. Savez-vous que les organisateurs de manifestations, et cela dans tous les pays, sont responsables des débordements qu’ils peuvent engendrer?
      Ces manifestants étaient-ils naïfs au point de ne pas voir le plan ourdi par les frères musulmans pour prendre le pouvoir sur le modèle de la « révolution » libyenne : répression, menace de génocide, communiqués mensongers de pseudo ONG, zone d’exclusion aérienne, bombardements massifs, destruction des infrastructures et pour finir lynchage, sodomie et meurtre du président. Cela, n’importe imbécile pouvait s’en rendre compte dès le début des évènements.
      Opposants non armés, vous avez beaucoup à vous faire pardonner, vous portez une grande responsabilité dans l’importation du « soft power » qui a dégénéré en horrible « hard power ».
      Ne voyez-vous pas que la Syrie subit d’atroces destructions, au delà du bilan humain, c’est toute l’histoire et la culture de ce pays qui risque l’anéantissement. N’avez-vous pas la TV ? Que se passe-t-il en Libye ? Voulez-vous que des fous d’Allah renversent le site de Palmyre ? Que brûle la mosquée des Omeyades ?
      L’actuel ministre de la réconciliation est issu de l’opposition « non armée », il a choisi son camp et œuvre pour le retour au calme, en risquant sa vie chaque jour.
      Peut-être son action vous fera-t-elle réfléchir sur le sens à donner au mot « opposition non armée ».

    • spartacus dit :

      «  »Ils veulent juste retrouver une vie sécurisée »"certes allé dire cela aux terroristes mercenaires qui sont en Syrie et qui massacre la population , à hollande , obama hilari erdogan et consort l’objectif de ces rapaces n’est pas la démocratie mais s’emparer du gaz de la méditerranée oriental découvert récemment dont une partie est aux syriens mecanoblog.wordpress.com/2012/05/15/la-syrie-centre-de-la-guerre-du-gaz-au-proche-orient/ , affaiblir l’axe de résistance syrie ,iran ,Hezbollah
      rtc…

  4. fredo dit :

    tout ces attentats prouve quils ont perdu leurs sale guerre et quils utilise les moyens kamikaze pour faire le plus de degat possible. ces gens la ont des ordres et ont sait qui les donnes cest de la vengeance abruti mesquine assassine encore des innocent paye. allez soldats de la grande syrie vous tenez le bon bout exterminez cette vermine sans ame pas de pitie vive les soldats de bachar el assad vive la syrie forte contre ces ennemis venue du monde entier feu a l assaut brave gens tuer les tous ils nont pas de pitie eux alors n hesite pas gloire a larmee gloire au peuple bientot la fin des rats

    • Madame Marie Adélaïde DUGLAN dit :

      Bonjour Fredo,
      Il est sur que les terroristes vont reculer en pratiquant la politique de la terre brulée avec des attentats aveugles et ce sera un grand drame de plus à mettre sur le compte de cette crise barbare.
      l’épilogue sera douloureux nous l’avons tous et toutes bien compris, mais il faut savoir que les stigmates laisserons des cicatrices a tous les Pays qui ont soutenus les terroristes.
      Demain tous ces Pays devrons payer pour reconstruction de la Syrie, pour cela je fais confiance, entre autres, aux Russes !!!

  5. EAUX TROUBLES dit :

    http://www.humanite.fr/monde/il-faut-oeuvrer-une-solution-politique-pour-aider-la-syrie-505711

    « Il faut œuvrer à une solution politique pour aider la Syrie »

    « Qu’est-ce qui explique l’impasse dans laquelle se trouve le conflit en Syrie ?

    (Dirigeant du Comité national de coordination pour le changement démocratique, l’un des grands mouvements 
d’opposition rassemblant les partis laïques, de gauche, ainsi que le bloc kurde)Xalit Isa :
    « L’impasse existant aujourd’hui vient du fait que les pays occidentaux et ceux du Golfe soutiennent les groupes armés. On parle de l’Armée syrienne libre (ASL), mais en réalité, il n’y a pas de commandement centralisé, il n’y a que des groupes. Certains, les salafistes, sont soutenus par l’Arabie saoudite ; d’autres, proches des Frères musulmans, sont soutenus par le Qatar et la Turquie… Et il y a des groupes, liés à al-Qaida, soutenus par les Libyens et qui entrent en Syrie via la Turquie. Il existe maintenant un comité composé des États-Unis, des pays de l’Union européenne et de la Turquie pour centraliser le financement et coordonner les actions des divers groupes, soi-disant pour écarter al-Qaida. Mais, sur le terrain, il y a des affrontements entre les troupes régulières qui ne veulent pas de solution politique et les groupes armés. Et puis, évidemment, l’impasse tient également au fait que les puissances régionale et internationales ne se mettent pas d’accord. L’Iran, la Chine et la Russie n’acceptent pas l’agenda défini par les Occidentaux et leurs alliés au Moyen-Orient. Il y a beaucoup de cartes qui ne sont dans les mains ni du pouvoir syrien ni dans celles de l’opposition. Le CNS est une formation politique qui devient un fardeau, une charge pour les puissances qui l’ont créé et ont écarté les autres formations laïques, de gauche et celles du bloc kurde. Les pays du Golfe, en réalité, reprochent au Comité national de coordination pour le changement démocratique de réunir en son sein beaucoup de minorités. Il y a des alaouites, des chrétiens, des Druzes et des forces de gauche. Les Turcs, eux, reprochent au CNCCD d’inclure le parti de l’union démocratique, principale formation kurde. Ankara veut, par tous les moyens, écarter les Kurdes du processus politique dans la crise syrienne.
Le 23 septembre dernier, l’opposition de l’intérieur, notamment le CNCCD, a tenu un congrès à Damas même. Un congrès qui n’aurait pas pu se tenir sans la pression de la Russie et de la Chine. Malgré cela, des leaders du CNCCD ont été arrêtés et sont toujours en prison. C’est le cas notamment du responsable du bureau des Affaires étrangères du Comité, Abdelaziz Al Khayer, arrêté le 20 septembre alors qu’il revenait de Pékin. »

    On parle beaucoup d’ingérence extérieure, d’intervention du bloc occidental-turc-qatar…
    MAIS C’EST DEJA LE CAS.

    Il y a DEJA ingerence exterieure, en quelque sorte un COUP D’ETAT financé par le bloc sus-nommé. ANTI-DEMOCRATIQUE donc.

    • Mulungu dit :

      @ roll, @ tarico et les autres « amis de la Syrie souveraine »
      Ceux qui tirent les ficelles, qui nourrissent, arment et lancent ces agressions, meurtres et destructions contre les peuples et etats souverains, CES §&… INNOMMABLES DOIVENT PAYER !!!

      L’ONU a trahi l’attente des peuples , il ne peut pas être simplement réformé, il doit être DISSOUS ! A la place, il faudra une nouvelle organisation qui veille au respect effectif par tous de tous les droits politiques, économiques et culturels des nations et peuples.
      Un Tribunal Special recevra les plaintes de tous ceux dont les droits été piétinés par USRAEL, l’OTAN,… Les coupables seront jugés et punis et tous les dommages réparés. En vérité, le régime de GENDARMES-VOYOUS qui commande en UStanie est pire que la mafia la plus sanguinaire … et sont plus dangereux que les Nazis et ils l’ont prouvé a Hiroshima, Nagasaki, May Lai, Honduras, Fallouja, Libye, Bosnie, etc etc… jusqu’en Amérique même !
      L’état syrien devrait déjà réunir contre ses agresseurs les preuves des crimes dont elle est victime. Les BRICS et tous les peuples doivent oeuvrer a mettre fin à l’impunité arrogante dont jouissent des des personnes et des Etats spécifiques et leurs protégés (les USA, Israel,l’Otan, les monarchies du Golfes, … les Bush, Blair, Sarkozi, …). Cela serait pour l’humanité un nouveau départ pour un XXIème siecle plus optimiste.

  6. EAUX TROUBLES dit :

    http://www.ilmanifesto.it/area-abbonati/in-edicola/manip2n1/20121009/manip2pg/14/manip2pz/329867/

    la traduction :

    http://www.ism-france.org/analyses/L-art-de-la-guerre-Syrie-l-Otan-vise-le-gazoduc-article-17461

    « Eloquentes sont les images des édifices de Damas et Alep dévastés par de très puissants explosifs : œuvre non pas de simples rebelles, mais de professionnels de la guerre infiltrés. Environ 200 spécialistes des forces d’élite britanniques Sas et Sbs –rapporte le Daily Star- opèrent depuis des mois en Syrie, avec des unités étasuniennes et françaises. La force de choc est constituée par un ramassis armé de groupes islamistes (jusqu’à hier qualifiés par Washington de terroristes) provenant d’Afghanistan, Bosnie, Tchétchénie, Libye et autres pays. Dans le groupe d’Abou Omar al-Chechen –rapporte l’envoyé du Guardian à Alep- les ordres sont donnés en arabe, mais doivent être traduits en tchétchène, tadjik, turc, en dialecte saoudien, en urdu, français et quelques autres langues. Munis de faux passeports (spécialité de la Cia), les combattants affluent dans les provinces turques d’Adana et du Hatay, frontalières de la Syrie, où la Cia a ouvert des centres de formation militaire. Les armes arrivent surtout par l’Arabie saoudite et le Qatar qui, comme en Libye, fournit aussi des forces spéciales. Le commandement des opérations se trouve à bord de navires Otan dans le port d’Alexandrette.

    Pendant ce temps, sur le Mont Cassius, au bord de la Syrie, l’Otan construit une nouvelle base d’espionnage électronique, qui s’ajoute à la base radar de Kisecik et à celle aérienne d’Incirlik. A Istanbul a été ouvert un centre de propagande où des dissidents syriens, formés par le Département d’Etat Usa, confectionnent les nouvelles et les vidéos qui sont diffusées par des réseaux satellitaires. La guerre Otan contre la Syrie est donc déjà en acte, avec le motif officiel d’aider le pays à se libérer du régime d’Assad. Comme en Libye, on a fiché un coin dans les fractures internes pour provoquer l’écroulement de l’Etat, en instrumentalisant la tragédie dans laquelle les populations sont emportées.

    Le but est le même : Syrie, Iran et Irak ont signé en juillet 2011 un accord pour un gazoduc qui, d’ici 2016, devrait relier le gisement iranien de South Pars, le plus grand du monde, à la Syrie et ainsi à la Méditerranée. La Syrie où a été découvert un autre gros gisement près de Homs, peut devenir un hub de couloirs énergétiques alternatifs à ceux qui traversent la Turquie et à d’autres parcours, contrôlés par les compagnies étasuniennes et européennes. Pour cela on veut la frapper et l’occuper.

    C’est clair, en Turquie, pour les 129 députés (un quart) opposés à la guerre et pour les milliers de gens qui ont manifesté avec le slogan « Non à l’intervention impérialiste en Syrie ».

    Pour combien d’Italiens est-ce clair, au parlement et dans le pays ? »

    • Bosnien dit :

      « ramassis armé de groupes islamistes (jusqu’à hier qualifiés par Washington de terroristes) provenant d’Afghanistan, Bosnie, Tchétchénie, Libye et autres pays. »

      Il n’y a pas de « groupes islamistes armés » en Bosnie. Faut pas deconner.

        • Bosnien dit :

          spartacus, relit mon poste, il est quand même assez court pour etre clair :

          Il n’y a pas de GROUPES ISLAMISTES ARMES en Bosnie. Il y a, en effet, un certain nombre de barbus en pantacourt, et mc’est la consequence de la guerre. L’article que tu as posté explique cela, il suffit de lire comme c’est ecrit. En ce qui concerne l’attentat de Bugojno, est-ce que les attentants de Toulouse sont une preuve qu’il existe en France de « groupes islamistes armés »? Je te signale qu’il y a beaucoup plus de musulmans en France qu’en Bosnie et qu’ils sont, pour la plupart, beaucoup plus attachés à la religion que les musulmans de Bosnie.

          • Bosnien dit :

            CORRECTION : Il y a, en effet, un certain nombre de barbus en pantacourt, et même de femmes en bourka, c’est la consequence de la guerre.

  7. EAUX TROUBLES dit :

    http://www.chretiente.info/201210094249/syrie-pour-sb-gregoire-iii-laham-patriarche-melkite-de-damas-lannee-de-la-foi-doit-etre-lannee-de-la-reconciliation/

    « Cité du Vatican (Agence Fides) – « Que l’Année de la Foi soit pour la Syrie l’Année de la réconciliation : telle est l’espoir des chrétiens et de tout le peuple syrien ». C’est ce que déclare dans un entretien accordé à l’Agence Fides, à la veille de l’ouverture de l’Année de la Foi, le Patriarche melkite de Damas, SB Grégoire III Laham, arrivé au Vatican pour participer au Synode sur la nouvelle évangélisation. « Nous, chrétiens au Moyen-Orient – explique SB Grégoire III, Pasteur de la communauté gréco catholique qui compte en Syrie plus de 500.000 fidèles – nous nous sentons partie intégrante du monde arabe et, en ce moment difficile, de problèmes, de peur, nous avons encore plus besoin de renforcer notre foi afin d’être porteurs de l’Evangile. La présentation des valeurs de la foi, faite dans l’Exhortation apostolique Ecclesia in Medio Oriente, est très importante : il nous appartient de nous approprier de ce patrimoine – fait de liberté religieuse, de coexistence, de citoyenneté, de droits, de solidarité, d’amour – pour en faire un programme ad extra. Les chrétiens ont toujours eu un rôle fondamental dans tout le Moyen-Orient pour la culture, l’art, l’éducation et le travail social et ils entendent continuer à être le levain au sein de la société ». Pour le Patriarche, une expression directe de la foi est la proposition de la réconciliation en Syrie : « La réconciliation – avertit-il – est la seule voie possible, autrement, la Syrie va vers la mort. Dans le conflit qui se poursuit en Syrie, le chaos triomphe et il n’existe pas de réponses adaptées. Personne n’en a : ni le gouvernement, ni l’opposition, ni la communauté internationale. Nous sommes dans le noir et, dans cette situation, la foi est la réponse et la réconciliation est notre proposition ». Dans cette situation d’impasse politique, le Patriarche appuie la proposition d’une « nouvelle initiative diplomatique afin de mettre en pratique les appels du Pape » lancée hier, par l’intermédiaire de l’Agence Fides, par le Métropolite syro orthodoxe d’Alep, Mar Gregorios Yohanna Ibrahim. « Toute initiative qui promeut la réconciliation est la bienvenue : le mot réconciliation – note SB Grégoire III – a été une constante. Il a toujours été présent dans chaque intervention du Saint-Père, même la plus courte, lors de son dernier voyage au Liban. La réconciliation est le salut de la Syrie et de l’avenir des chrétiens qui, comme le dit Saint Paul, se font « tout à tous ». L’Eglise n’est ni pour ni contre le régime mais elle est une communauté qui veut rendre un témoignage d’amour et sauver la Syrie ». Le Patriarche melkite fait part enfin d’une initiative qu’il a lancé : « J’ai demandé au Président du Liban, le Général Michel Suleiman, d’envoyer les discours du Saint-Père lors de son récent voyage au Liban, à tous les responsables du monde arabe comme message de paix et de coexistence qui part du Liban en direction de l’ensemble du Moyen-Orient. Ceci est la réponse aux révolutions arabes. Et le Président a accueilli favorablement ma proposition ». (PA) (Agence Fides 09/10/2012) »

  8. Le Fantôme de Zar Al-Dinn dit :

     » L’OTAN se dit prête à défendre la Turquie dans la crise qui l’oppose à la Syrie  » : http://www.romandie.com/news/n/L039OTAN_se_dit_prete_a_defendre_la_Turquie_dans_la_crise_qui_l039oppose_a_la_Syrie091020121352.asp

  9. EAUX TROUBLES dit :

    http://blogs.mediapart.fr/blog/jean-claude-pottier/081012/entretien-avec-le-dr-ammar-bagdache-secretaire-general-du-parti

    « Entretien avec le Dr. Ammar Bagdache, secrétaire général du Parti communiste Syrien et membre du Parlement de la République Arab
    08 octobre 2012 Par Jean-Claude POTTIER

    « EGA : Y a-t-il des forces et des partis de gauche parmi ceux qui combattent pour renverser le gouvernement de Bachar Al Assad ? Face au gouvernement actuel, existe-t-il une alternative de gauche ?

    AB : Quelques personnes qui étaient de gauche, y compris des marxistes, vivent à l’extérieur du pays depuis pas mal de temps, mais elles ont changé. Certains avaient fait de la prison en Syrie, aujourd’hui ils ont renoncé au marxisme, plusieurs ont même rejoint les Frères Musulmans, d’autres sont devenus les agents des monarchies du Golfe. »

    « Si le gouvernement actuel venait à être renversé, la seule éventualité serait la prise du pouvoir par les Frères Musulmans, ce qui constituerait un grand bond en arrière pour un peuple qui, depuis pas mal d’années, bénéficie d’un système laïque moderne, ne connait pas le sectarisme et n’a jamais vécu avec de telles tensions. Mais nous sommes optimistes, même si la lutte dure encore un certain temps, nous sommes certains qu’ils ne pourront pas nous vaincre. »

    « EGA : Sur la situation militaire, comment voyez-vous la suite ?

    AB : Plus le temps passe, plus il est clair qu’ils ne pourront pas nous vaincre. Ils [l’opposition armée, NdT] n’ont pu prendre le contrôle d’aucune ville importante, malgré leur plan initial et l’arrivée de milliers de mercenaires extrémistes et salafistes, assistés des services spéciaux US et leurs alliés de l’OTAN qui travaillent depuis la Turquie, pays avec qui nous partageons une longue frontière. Le Qatar et l’Arabie saoudite leur apportent également le soutien économique et militaire. Bien sûr, notre gouvernement est soutenu par la majorité de la population. Les forces armées de la nation et les milices populaires restent unies et en ordre combatif. Malgré la situation compliquée dans laquelle se trouve le pays, les institutions fonctionnent. »

    « On ne peut se réclamer de gauche ou se dire progressiste et révolutionnaire et en même temps adhérer à ce que disent et font les Hillary Clinton, les monarques corrompus du Golfe et les dirigeants de l’OTAN.

    Ernesto Gómez Abasca est écrivain et journaliste cubain, ex-ambassadeur dans différents pays du Proche-Orient.

    Trad. Jilata

    Source : « Conversación con el Dr. Ammar Bagdache… »

    Article publié le 2 octobre 2012 par Rebelión.org »

    Ca a le merite d’etre clair, je recite :

    « On ne peut se réclamer de gauche ou se dire progressiste et révolutionnaire et en même temps adhérer à ce que disent et font les Hillary Clinton, les monarques corrompus du Golfe et les dirigeants de l’OTAN. »

    faudrait peut-etre le dire a la gauche francaise, mais c’est vrai, elle est SOURDE actuellement.

  10. Baki dit :

    Caisse de munitions saoudienne trouvé à Alep.

    Article + photo

    http://www.bbc.com/news/world-middle-east-19874256

  11. bibo dit :

    un contrat 4,5 milliard de dollars vient d’etre signe irak- russie.on autorise pour irak et on interdit pour la syrie.mabrouk pour la russie!!!!!!il n’y a pas de commentaires c’est bizarre!!!!!!!!!lisez ce qu’a dit le grand ali el hadj tahar ,sur soir d’algerie du 01-10-2012 jusqu’au 09-10-2012 -islam et arabite comme fonds de commerce.pourquoi l’irak n’a pas achete l’armement de l’iran.je me poses la question que fait benmaalem ,votre ministre des affaires etrangeres-pour le poste qui occupe et plus particulierement en ces temps , il faudrait un orateur , guerrier de la parole.(genre nasrallah)qui peut demoraliser en 1 discours lles grandes nations.

  12. je rends grace au seigneur . le chien politicien est mieux qu’un politicien chien . Les européens et les américains doivent mettre dans leurs petites tetes que : personne ne les a nome des gendarmes de ce monde . Actuellement le destin de ce monde est dans la main de l’armée syrienne . Le printemps Arabe et l’Afrique noire prendra son ko en Syrie . MERCI BACHAR EL ASSAD . Vous etes un président exemplaire .

  13. EAUX TROUBLES dit :

    http://www.leparisien.fr/faits-divers/cellule-antiterroriste-la-police-recherche-d-autres-suspects-09-10-2012-2217989.php

    « Les enquêteurs se concentrent toujours sur les «ramifications éventuelles» du groupe démantelé samedi. Une source proche du dossier indique que les enquêteurs s’interrogent sur «l’éventualité d’une piste sérieuse de filière syrienne». Plusieurs membres de cette cellule qui n’ont pas été interpellés se seraient en effet rendus en Syrie pour tenter de rejoindre des groupes jihadistes. Le leader présumé, Jérémy Louis-Sidney, aurait effectué au moins un séjour suspect en Tunisie, cette année. »

    Arrêtés en France…

    Si jamais ils étaient parvenus a se faire enrôler par les escadrons de l’ASL, on les auraient peut-être encenses…

    MORT pour rien.

  14. Tourneseul dit :

    Mais quand cette FOLIE meurtrière va-t-elle s’arrêter ?
    Quand cette compromission du Monde Occidental avec les Obscurantistes et ces terroristes va-t-elle cesser ?
    Des voix autorisées par leur fonction ou leur ancienne fonction s’élèvent dans la presse.
    Cependant il y a un réel obscurantisme du monde Occidental qui continue à développer sa politique irréfléchie.
    Est ce que nos gouvernants de l’ONU, de l’OTAN, de l’EUROPE attendent que leurs pays soient qu’UN CHAMP de BATAILLE de ces terroristes ( qu’ils soutiennent en Syrie ) pour changer de CAP ; attendent-ils l’Electro-choc comme Pearl Harbour !!!!!
    Comment CASSER ce cercle infernal dans lequel l’Occident s’est mis ?

    • Mulungu dit :

      Mon cher ami, cette folie comme tu dis ne s’arrêtera pas toute seule, c’est aux PEUPLES de l’arrêter parce qu’elle est meurtrière … pour ces peuples !!!
      Dénoncer le Traité Européeen et le sauvetage des banques sur le dos des petits citoyens! Dénoncer l’ONU vendu a Washington ! Dénoncer les pays de la CE vendus aux USA et a ISRAEL (et au Qatar) ! Dénoncer les guerres d’agression coloniales contre des pays qui ne nous ont rien fait!
      Dénoncer et AGIR! et si cela ne suffit pas pour faire changer les politiques de nos dirigeants alors déclencher la REVOLUTION (quelle qu’en soit la couleur pourvu que…ça change vraiment). Là est notre salut parce que nos états roulent pour d’autres intérêts que celui des peuples. Un Obama sait parfaitement ce qu’il risque s’il ose dévier de la voie que des « puissances occultes » ont tracée et cela vaut pour tous les pays et chefs d’états qui lui sont soumis. Alors il faut les soulager de ces soucis!! Les peuples à la manœuvre, prenez votre destin en main !!!

    • Gallus dit :

      Monsieur,
      Ne comprenez-vous pas que ce qui se passe en Syrie n’est que l’effet d’un bras de fer géopolitique? La Syrie doit être détruite pour briser l’Iran qui est son allié. L’Iran doit être brisé car Israël veut être la seule puissance du Moyen orient. Et Israël commande la superpuissance, qui donne ses ordres aux vassaux.

  15. bibo dit :

    le terrorisme sera battu, que si on penses comme lui, on s’habille comme lui, on agit comme lui. j’aurais souhaiter que l’avion sans pilote qui a fait trembler israel, aurait ete destiner pour la qatar.actuellement lui et abou djahl qui font mal avec leur argent.heureusement certains vrais francais commencent vertissent ce probleme sur leur territoire.la syrie a trop attendu pour agir.les americains et europe ne cherchent pas a renverser bachar ou faire une guerre.leur objectif s’est de casser la culture ,de detruire toutes les empreintes de la culture, proteger encore qu’il est temps toutes les bibiotheques.regarder afganistan- irak- algerie-egypte.ils veulent le faire en iran.

  16. ALICE dit :

    A Syrie constructive
    Merci de partager vos pensées; vivement que les Syriens vivent ensemble à nouveau pacifiquement, quelles que soient leurs idées!
    Nombre de Syriens, au début de la crise, faisaient les mêmes diagnostics sur le fonctionnement de leur pays (la corruption etc). Ce qui les a divisés, c’est la stratégie pour améliorer les choses. Toute cette descente dans la catastrophe était prévisible, et prévue par les plus lucides, dès lors que certains n’ont pas vu plus loin que le bout de leur nez et ont fait appel aux étrangers (anciens colonisateurs quand même !)
    Pardon, mais pour moi c’est une trahison de la patrie et en tout cas une très tragique erreur.

  17. major serge dit :

    je suis ivoirien et je sais ce que c’est la guerre.Seulement pour l’experience que j’ai du traitement de l’information fait par les medias internationaux, j’aimerais pouvoir dire qu’il est bon de se mettre du coté de la partie qui est diabolisée par l’Occident et sa presse.Bien sur , ce n’est pas un match de foot ou encore un pari mutuel, seulement, du fait que nous n’ayons pas tous l’occasion de se trouver sur les lignes de fronts pour comprendre au mieux ce qui s’y passe,la retenue nous est exigée.
    Comme en Cote d’ivoire et en lybie et maintenant en Syrie, le boc occidental et sa presse mènent une campagne mediatique de sabotage des regimes incriminés en presentant ses gouvernants comme etant pires que la peste, decimant leur peuple, tout en prenant le soin d’angeliser et aduler la rebellion, qui en fait, est un ramassis de personnes aigries, ralliées à leur cause, dans le cynique desir de renverser les pouvoirs en place.De la Cote d’Ivoire à la Syrie, en passant par la lybie, le mode operatoire est identique:
    -denigrement du regime en place via leur presse
    – reconnaissance de l’entité rebelle opposée au regime incriminé
    -activation des pays voisins ayants des interets economico-politiques divergeants
    -vote de resolutions favorisant l’enracinement de la rebellion et la fragilisation des regimes en places….
    bref, tout en ayant une pensée considerable pour les victimes de ces combats, je souhaiterais appeler les uns et les autres à garder leur lucidité pour ne pas se laisser endoctriner par la position des occidentaux? qui ne lesinent pas sur les moyens pour emouvoir l’opinion internationale afin de s’agreger le soutien de celle-ci, dans sacroisade contre les regimes qui ne lui sont pas favorables.

  18. Cécilia dit :

    Bonsoir Louis

    Trois jours sans article de vous, c’est beaucoup trop pour quelqu’un qui nous a habitué au moins à un par jour, souvent plusieurs. J’avoue que j’avais commencé à m’inquiéter et je peux même dire que j’avais cette sombre impression qu’infosyrie a été tout à coup dépeuplé.