• Actualité
  •  

    L'émissaire de l'ONU Lakhdar Brahimi vient d'annoncer que le gouvernement syrien avait accepté une trêve pour la fête de l'Aïd al-Adha, ce week-end. Tout le monde, nous compris, était sceptique quant à la possibilité de cette trêve. A l'évidence, le pouvoir syrien a voulu faire un geste, se sentant assez fort ^pour le faire. Avec aussi sans doute l'idée de montrer que les insurgés ne la respecteraient pas, en dépit de récentes déclarations à ce sujet du CNS qui demandait [...]



Le gouvernement syrien accepte une trêve

Par Louis Denghien avec Cécilia & Marcel,



 

 

L’émissaire de l’ONU Lakhdar Brahimi vient d’annoncer que le gouvernement syrien avait accepté une trêve pour la fête de l’Aïd al-Adha, ce week-end. Tout le monde, nous compris, était sceptique quant à la possibilité de cette trêve. A l’évidence, le pouvoir syrien a voulu faire un geste, se sentant assez fort ^pour le faire. Avec aussi sans doute l’idée de montrer que les insurgés ne la respecteraient pas, en dépit de récentes déclarations à ce sujet du CNS qui demandait au gouvernement de faire le premier pas en ce sens. Un porte-parole du gouvernement a cependant précisé que la décision sur la trêve serait officiellement arrêtée jeudi.

On peut penser que les militaires syriens vont rester le doigt sur la détente pendant cette « expérience », de façon à ne permettre aucun progrès ou infiltration ennemie. De toute façon, la trêve sera de courte durée. A suivre…

Atonie de l’OSDH, sinon de la rébellion

Sinon, ce qui frappe, à propos de l’actualité militaire, c’est le flou, ou même carrément le silence, entretenu ces dernières 48 heures par l’AFP : apparemment les informations de son « fournisseur » OSDH sont rares, ou jugées trop anecdotiques. C’est particulièrement flagrant en ce qui concerne les trois fronts principaux d’Alep, Maarat al-Numan et Homs/al-Qusayr. Pas de nouvelles, bonnes nouvelles ? Il nous semble évident que la rébellion lutte partout pour conserver le plus longtemps possible ses positions, le fanatisme, où disons le fatalisme servant de seule stratégie. Il n’est plus question d’offensives conquérantes et « décisives ».

-Alep :

Dans son édition du 23 octobre, Sana évoque des combats ou accrochages dans une dizaine de quartiers dont Hanano (est), Soukhari (sud), Salihine (sud) et la Vieille Ville. Sana signale aussi des opérations dans la région d’Alep,  notamment à Antareb (une vingtaine de kilomètres à l’ouest de la ville).

L’agence syrienne évoque comme à son habitude les lourdes pertes en hommes et en matériel infligées à la rébellion.

De ces pertes, témoignent des vidéos et faire-part des rebelles. Ces vidéos concernent souvent des « notables » de l’insurrection. ainsi celle-ci qui nous apprend qu’un chef de célèbre brigade al-Tawhid, Abdel-Kader Saleh, a été sérieusement touché par l’armée syrienne; l’homme à côté de lui est l’officier déserteur Abdel-Jabbar al-Akidi, originaire de Deir Ezzor, et qui restera dans les annales syrienne et alépines pour sa phrase prononcé le 3 août selon laquelle « la libération d’Alep est une question de quelques jours ! ». al-Akidi est le président du soi-disant « Conseil militaire d’Alep », qui est en délicatesse, comme la plupart des bandes, avec l’état-major officiel de l’ASL :

http://www.dailymotion.com/video/xuje86_yyyy-yy-yyyy-yyyy-yyyyyyy-yy-yyy-yyy-yyyyyy-yyyy-yyyyy-yyyyyy-yyyyyy-yyyyyy_news#from=embediframe

 

Rappelons que la brigade al-Tawhid est la plus importante unité constituée rebelle en Syrie, et intervient dans le secteur d’Alep depuis le début des combats en juillet. Elle est considérée comme le bras militaire des Frères Musulmans syriens, et est ipso facto liée aux services de renseignements turcs, et soutenue financièrement et militairement par l’Arabie et Qatar sous la direction de CIA. Selon le site Syriatruth, Tawhid regrouperait – ou aurait regroupé à son zénith – cinq mille hommes dans Alep et sa province.

En tout cas, cette brigade est responsable de l’assassinat de plusieurs dizaines de scientifiques, chercheurs et universitaires et techniciens à Alep sans parler de l’exécution sommaire famille Barry.

Autre figure ASL tombée ces dernières 48 heures au « champ d’honneur » du fondamentalisme à Alep, Amer Sarhane Al Tarkawi surnommé « Abou Badr », originaire de la province de Hama, aurait succombé a ses blessures dans son village, Al Mukaymen :

http://www.shukumaku.com/Content.php?id=53776

Page de l’opposition terroriste confirmant sa mort :

http://www.facebook.com/jasminenews/posts/436713116392120

Sana évoque dans son dernier bulletin des accrochages à Hayyane, dans les environs d’Alep. Eh bien un certain dénommé Amrou Mansour, un autre petit chef autoproclamé d’une « brigade des descendants d’Omar » y a été tué le lundi 22 octobre  :

http://www.youtube.com/watch?v=l52VADxDUyU&feature=plcp

 

Une autre vidéo nous montre le modus operandi des insurgés pour transformer les maisons et appartements dont ils ont chassé les habitants en autant de mini-camps retranchés. La scène se passe cette fois à Soulayman al-Halabi dans le centre-est d’Alep :

http://www.youtube.com/watch?v=nJUDUNTEQVY&feature=plcp

 

 

-Damas :
Selon la correspondante de la chaîne pan-arabe libanaise al-Mayadeen mardi 23 octobre, l’armée syrienne continue son nettoyage de quelques villages de la Ghouta Est, région située à l’est immédiat de Damas : bien que le bombardement ait baissé d’intensité, des accrochages continuent de temps en temps. Même topo en ce qui concerne les villes de Harasta (une dizaine de kilomètres au nord-est de la capitale) et Jdaidat Artouz (environ 8 kilomètres au sud-ouest de Damas) où l’armée syrienne a coupé toutes les rues menant à Jdaidat et a procédé à des arrestations. Les incidents de Jdaitat Artouz  interviennent dans une zone rurale, avec des vergers.

Ci-dessous, le reportage d’al-Mayadeen :

http://almayadeen.net/ar/Newscast#!/part_6

 

-Homs :

Sana signale des accrochages, avec de rebelles tués et des véhicules détruits dans les quartiers ce Bab Oud (entre ville) et al-Khaldeeye (nord), ultimes bastions des rebelles qui

Des opérations étaient également en cours dans le secteur de la ville voisine d’al-Qusayr, autre bastion historique de la rébellion, en grande partie reconquis par l’armée ces derniers jours.

L’armée, on le sait, a lancé voici une dizaine de jours une offensive générale dans ces deux secteurs voisins, avançant significativement en plusieurs endroits de l’aveu même de l’OSDH. Mais des petits groupes, l’expérience l’a hélas montré, peuvent se maintenir longtemps dans un contexte de vile densément construite, et vidée de ses habitants.

 

-Maarat al-Numan :
Très peu de nouvelles, donc, de part et d’autre,de la situation à Maarat al-numan L’OSDH/AFP fait tout au plus état de pilonnages et de bombardements et, bien sûr, la base de Wadi Deif n’est pas tombée aux mains des rebelles. Le site du Nouvel Observateurs indique ce mercredi matin que les rebelles sont « repartis à l’assaut’, et que l’aviation gouvernementale a repris ses raids sur la ville. Hier, un gradé de l’ASL se disait surpris par la résistance des troupes gouvernementales, et indiquait que la garnison de Wadi Deif se montait à 400 hommes, quand les précédentes informations OSDH à cet égard parlait de 250 soldats encerclés : une énième démonstration du « flou statistique » des opposants qui imposent des chiffre – et des infos – contradictoires, voire franchement fantaisistes à l’AFP. On le savait déjà, ça se confirme.

-Idleb :

Située sur la frontière turque, à une trentaine de kilomètres au nord-ouest d’Idleb, la ville de Harem est l’objet depuis quelques jours d’une offensive ASL mais les forces de sécurité syrienne et les milices des comités populaire opposent une forte résistance ;  l’ASL aurait déjà eu des dizaines de tués et autant de blessés. Parmi les tués un dirigeant de la brigade « Ahrar Harem« , Hussein Al Salem surnommé « Abou Dyia » :

http://www.breakingnews.sy/ar/article/9864.html

Voici la page et une vidéo de l’opposition annonçant sa mort dans la bataille de Harem :

http://www.facebook.com/Tkafartakharim/posts/365728246847152

http://www.youtube.com/watch?v=p4XzuIVTKII

 

-Deir Ezzor :
Dans le quartier al-Jabileh de cette grande ville de l’est syrien sur l’Euphrate, et objet de continuelles incursions ASl, plusieurs activistes ont été battus ; une autre opération à Janineh, dans les environs de la ville, a infligé également des pertes aux rebelles.
-Lattaquié :
Dans la région montagneuse au nord-est de la province de Lattaquié, des combats, apparemment sanglants pour les insurgés, ont eu lieu ces derniers jours autour du mont Nabi Younes, point culminant de la région. Des sources pro-gouvernementales ont évoqué de 60 à 70 rebelles tués dans une seule attaque récente. Quoi qu’il en soit, un haut cadre de la brigade Al Az Ben Abdel Salam, un certain Mohamed Droubi dit« Abou Othmane » vient d’être « rayé des effectifs » de l’insurrection dans ce secteur :

http://www.facebook.com/photo.php?fbid=360047130754586

Page de l’opposition confirmant sa mort :

http://www.facebook.com/photo.php?fbid=547355375291021

 



Vous pouvez suivre les réponses à cet articles avec le flux RSS.
Les commentaires sont fermés.

198 commentaires à “Le gouvernement syrien accepte une trêve”

  1. David dit :

    Bachar Al Assad tend la main … Et le monde veut le tuer? Pourquoi svp? Les Américains n’ont pas retenu la leçon en Lybie? Vont-ils encore pleurer quand des avions de ligne seront abattus avec leurs propres armes vendues aux islamistes de l’ASL et cie?

    Vouloir changer le gouvernement Syrien (soit en massacrant Bachar Al Assad ou en voulant le changer avec un pantin) laissera la Syrie dans une terreur islamiste et des tueries comme la Lybie a connu et connait.

    Je suis Français et je ne comprends pas la position de Hollande? Est-ce que le Qatar paye gracieusement Hollande afin qu’il parle en la faveur de l’ASL et de cette pseudo rebellion? Tout cela est flou …

    • Auda dit :

      Tu sembles bien naïf, David : Hollande, Sarkozi, Fabius, Jupé etc. tous sont vendus aux américano-sionistes, autant dire à l’OTAN, depuis toujours…

      • njama dit :

        Auda, c’est Sarkozy en mars 2009 qui a vendu la France à l’OTAN

        Nicolas Sarkozy, fossoyeur du gaullisme

        C’est une question de style, bien sûr : vulgaire et bonimenteur, le président sortant n’eut pas une once de ce qui faisait la dignité de son illustre prédécesseur. Mais le plus grave n’est évidemment pas là. Car avec le charlatan de la droite décomplexée, la France, toute honte bue, est rentrée au bercail atlantiste. Comme si l’intégration militaire au sein de l’OTAN allait de soi, l’indépendance gaullienne était une simple parenthèse, l’alignement de la France un retour à la normale. Second couteau du sarkozysme et chantre de ce reniement historique, Bernard Kouchner se pâmait littéralement, on s’en souvient, à la perspective de ces noces atlantistes. Il martela même, en mars 2009, un oxymore de son invention avec la foi du charbonnier : « La France dans l’OTAN, c’est le choix d’un destin ».
        http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/nicolas-sarkozy-fossoyeur-du-116787

        La position de Hollande en avril 2008:

        « En présentant aujourd’hui devant l’Assemblée nationale la motion de censure de la gauche contre le gouvernement sur «l’atlantisme» de Nicolas Sarkozy, le patron du PS, François Hollande, a estimé que «nous allons perdre en indépendance ce que nous ne gagnerons pas en sécurité». La motion, pour laquelle François Bayrou n’a pas voté, a été – sans surprise – rejetée par les députés. «Le vote de la motion de censure exprimera donc un double refus», a déclaré François Hollande: «Le refus d’un changement de nature de notre engagement en Afghanistan» et «le refus de l’intégration de la France dans l’Otan». »

        http://www.liberation.fr/politiques/010127551-otan-hollande-denonce-la-double-rupture-de-sarkozy-fillon-recuse-l-accusation-d-atlantisme

        Nicolas Sarkozy, fossoyeur de la Constitution

        Rien de tel qu’une bonne guerre pour faire remonter une cote de popularité en berne, cirer les pompes de l’Oncle Sam, remplir les poches du complexe militaro-industriel et faire fleurir les affaires du « big business » de la reconstruction. Nicolas Sarkozy l’a bien compris et se donne les moyens de jouer la carte guerrière quand bon lui semble grâce à la modification de l’article 35 de la constitution.

        Visiblement, du côté de Versailles, on n’en a pas fini de n’envisager le peuple que comme du bétail ou de la chair à canon. Les parlementaires et les sénateurs réunis en congrès le 21 juillet par Nicolas Sarkozy pour voter la réforme de la constitution en ont encore fait l’éclatante démonstration. Jugeant inopportun de déranger avec un référendum des Français trop occupés à polluer les plages du Midi, ces messieurs de l’UMP et leurs vassaux ont revu entre eux les règles du jeu, notamment en ce qui concerne l’intervention des forces armées (donc la guerre). A cet égard, leur principal fait d’arme a été de remplacer l’article suivant :

        Art. 35. – La déclaration de guerre est autorisée par le Parlement [1].

        Par celui-ci :

        Art. 35 : Le gouvernement « informe le Parlement de sa décision de faire intervenir les forces armées à l’étranger » dans les « trois jours après le début de l’intervention ». « Cette information peut donner lieu à un débat qui n’est suivi d’aucun vote. Lorsque la durée de l’intervention excède quatre mois, le gouvernement soumet sa prolongation à l’autorisation du Parlement. »
        http://www.larevolutionencharentaises.com/spip.php?article278

      • idriss dit :

        accepter une treve c’est criminel.car ça va permettre aux rats de se rearmer et de s’organiser.l’armee syrienne est en position de force et doit continuer le nettoyage et la deratisation totale.

    • nation dit :

      « ….je suis Français et je ne comprends pas la position de Hollande? Est-ce que le Qatar paye gracieusement Hollande afin qu’il parle en la faveur de l’ASL et de cette pseudo rebellion? Tout cela est flou … »

      D’autant que les Wahabites du Qatar et d’Arabie saoudite sont de vrais « démocrates » et où il n’ y a ni constitution, ni partis politique….chez eux
      Par ailleurs les évènements qui frappe la Syrie souveraine depuis plusieurs mois démontre que les démon crates du Qatar paye gracieusement les dirigeants occidentaux pour parler au nom des terroristes de l’ASL (Armée sioniste libre) dont ces derniers sont payés par ces mêmes qataris et autres serpillères du Golfe!

      • idriss dit :

        je suis Français et je ne comprends.
        rien a comprendre la france est sous gouvernance israelienne et les ordres c’est natanyahou qui les donne.
        hollande,sarko,fabius et jupette des caniches avec une lesse electrique au coups.au moindre ecart une petoite decharge lectrique pour les remettre en place.

    • Pierredelacraudetoulon dit :

      La position de Hollande…et de M. Sarkozy de Nagy Bocsa

      • njama dit :

        Qu’est-ce à dire Pierredelacraudetoulon ? tous dans le même sac ?

        Je ne crois pas que Hollande soit très sensible aux vociférations et jérémiades de Kouchner et de sa brochette d’ami, ce quarteron d’intellectuels tous bizarrement et ouvertement juifs sionistes.
        Certes, ce Bernard (qui est loin d’être un saint) a été ministre sous différents gouvernements socialistes (un an sous Bérégovoy, ministre délégué sous Jospin, et différents secrétariat d’Etat sous la Gauche)avant de virer sa cuti en sinistre des Affaires étrangeeeeeees et européiiistes du gouvernement Fillon.
        Le PS n’a pas la prétention de ne pas avoir de défauts, mais il n’aime pas les traîtres, Eric Besson, Claude Allègre, André Glucksmann, Bernard Kouchner… et consorts. On peut compter sur Hollande pour s’en souvenir.

        • adecip dit :

          Il me semble que si c’était le cas ils avaient tout le temps (et le loisir) de les virer de leur parti.
          Que ne l’ont ils fait ?

        • Vanda dit :

          Njama, vous m’ avez habitué à plus de perspicacité : Si les opérations avaient été plus favorables , s’ il n’y avait pas eu le véto russo chinois … Hollande était pret à envoyer des troupes en Syrie et ses déclararations :  » Bachar el Assad doit partir  » me sont bien restées en mémoire ! Sur le dossier syrien , pour moi, aucune différence entre le PS et la droite ….et s’ il n’y avait que sur ce dossier!

          • njama dit :

            Vanda, Hollande n’est peut-être qu’un petit pion, mais au échecs, un petit pion ça peut valoir énormément.
            Et ce petit pion (avec son droit de véto) attend un gouvernement provisoire crédible … qui ne semble pas prêt de voir le jour.
            Je m’en tiens dans mon analyse à cette subtilité diplomatique.
            Je ne crois pas que Hollande soit un va-t-en guerre, et il n’est pas un excité hystérique comme son prédécesseur.

            D’ailleurs à propose de cet hystérique, je me demande à quoi joue la Turquie, car elle devrait avoir compris depuis le temps qu’elle ne rentrera jamais dans l’Europe.
            Quelques bruits de couloirs qui ne seraient pas parvenus aux oreilles d’Erdogan ?
            http://bruxelles.blogs.liberation.fr/coulisses/2007/11/sarkozy-et-les-.html

          • anonyme dit :

            Il n’y a aucune différence entre l’UMP , en gros la droite dite républicaine et la gauche sur tous les sujets; leur opposition médiatique n’est que du théâtre .
            En octobre 2012, après des décennies d’escroquerie politique, on est en droit d’espérer que tout le monde comprenne.

        • fatima dit :

          Les Syriens n’ont pas encore donné leur réponse concernant la trêve.
          Ce n’est que demain jeudi les Syriens annonceront leur décision.
          AlIbrahimi ne cesse pas de déclarer que le président Syrien a accepté la trêve !!!?? Par ces déclarations, il pratique une pression !!
          La radio de Sham FM, a relancé un sondage sur le Facebook auprès de la population syrienne en posant la question suivante : « est-ce que vous acceptez la trêve ?  »
          440 voix jusqu’à présent ont voté contre la trêve et 46 voix seulement a voté pour.
          ce résultat a été récolté pendant une demie-heure seulement.
          Sham FM demande aux syriens de s’exprimer sur ce sujet.
          Les Infosyriens doivent donné leur avis sur ce sujet.

        • anonyme dit :

          « Le PS n’a pas la prétention de ne pas avoir de défauts, mais il n’aime pas les traîtres, Eric Besson, Claude Allègre, André Glucksmann, Bernard Kouchner… et consorts. On peut compter sur Hollande pour s’en souvenir. »

          A ce point , c’est du crétinisme ou du trollisme péhesse.

    • Antoine dit :

      Les accords Eurabia, les intérêts saoudiens en Occident… tout ceci fait que l’économie Européenne est soutenue (de manière assez importante) par ceux qui financent l’intégrisme radical islamique. (l’Arabie Saoudite)

      Les saoudiens acceptent de vendre du pétrole à bon prix à la France, d’investir ses capitaux dans le commerce anglais, mais en échange, l’Occident doit accepter certaines contreparties (ressortissants, construction de mosquées…)

      Donc si l’Occident lutte contre les rebelles terroristes en Syrie en soutenant Bashar, l’Occident se dresse contre la politique de radicalisation du Qatar en Syrie. Donc, les capitaux peuvent être retirés en représailles, et le pétrole flambera, comme lorsque la burka a été interdite. (dans les 24h ça faisait les gros titre du journal)

      J’espère qu’en étant bref j’ai été assez précis. Renseigne-toi sur les accords Eurabia. (google)

    • mécréante dit :

      Bien sure que le Qatar paye gracieusement, cher David

    • Marcel dit :

      Mises à jour des leaders des terroristes tués :

      Un leader de la brigade Sakhour Al Sham, « Mohamed Majed Al Tah » tué par l’armée syrienne dans une attaque ratée contre un convoi de l’armée syrienne à Maarat Al Numan (Idleb) :

      http://www.facebook.com/photo.php?fbid=487504394602958

      Page de l’opposition terroriste confirmant sa mort :

      http://www.facebook.com/photo.php?fbid=506224289387731

    • Marcel dit :

      Un leader de la brigade Sakhour Al Sham, le déserteur « Hamza Fateh Allah » tué dans la bataille de Maarat Al Numan :

      http://www.facebook.com/photo.php?fbid=360885930670706

      Page de l’opposition terroriste confirmant sa mort :

      http://www.facebook.com/photo.php?fbid=295772037198638

    • Marcel dit :

      Un leader de l’ASL, « Mahmoud Ryad Rahal Abou Ryad » tué par l’armée syrienne dans la bataille de Wadi Al Deif (Maarat Al Numan), il était originaire de la province de Hama :

      http://www.facebook.com/photo.php?fbid=487685961251468

      Page de l’opposition terroriste confirmant sa mort et la vidéo de ses funérailles dans son village (Kafarnabouda) :

      http://www.facebook.com/HamaNews/posts/203779906423092

      http://www.youtube.com/watch?v=d4vPhMJdrCs

    • Marcel dit :

      Un leader de l’ASL de nationalité Tchétchène, « Abou Bara Al Shishani » tué par l’armée syrienne dans la ville d’Alep :

      http://www.facebook.com/photo.php?fbid=487682494585148

      Page de tweeter de l’opposition terroriste confirmant sa mort :

      http://twitter.com/AA_10/status/261083377988411396/photo/1

    • Marcel dit :

      Un leader du Front Al Nusra, « Techrine Ali Al Machane » tué par l’armée syrienne dans le quartier de Al Jabilat à Deir Ezzor :

      http://www.facebook.com/photo.php?fbid=360782510681048

      Page de l’opposition terroriste confirmant sa mort :

      http://www.facebook.com/photo.php?fbid=440139942687834

    • Marcel dit :

      Un leader de la brigade Di Qar, « Samer Al Tinaoui » tué par l’armée syrienne dans la ville de Deir Ezzor :

      http://www.youtube.com/watch?v=e2iMGf1FMyY

  2. VLAD dit :

    je me serai pas étonné de voir un attendat des rebelles durant cette trêve…
    certes ça décrédibilise leur attitudes et positions face a l’occident,et renvoie une mauvaise image mais c trop tentant dans ce contexte de guerre de regagner du terrain….

  3. Bishop-Garnier dit :

    Le gouvernement syrien accepte une trève en excluant les terroristes. Wow.

    • Bishop-Garnier dit :

      Non mais c’est du sérieu de la part de votre régime. Pfff, on peut allez se coucher avec cette nouvelle.

      • Pierredelacraudetoulon dit :

        Je rebondis sur la formule « se sentant assez fort pour le faire ».
        Toute la question est là.
        Il est évident que chacun va essayer de mettre à profit cette trêve tant sur le plan politique que sur le plan militaire.
        Sur le terrain ceux qui sont encerclés le resteront (et piocheront donc d’autant dans leurs stock de nourriture) mais les armes et l’argent continueront d’affluer pour les autres.
        Quant au civils NON ARMES.
        Comment vont-ils mettre à profit cette trêve si elle a bien lieu évidemment ?
        Dans quelle direction vont-ils évoluer ou faire mouvement ??
        Si trêve il y a il est fort possible que le rapport de force ne soit plus le même après qu’avant.

        • fatima dit :

          cette trêve ne doit pas avoir lieu.
          Les dirigeants de l’armée arabe syrienne ne doit plus accepter cette trêve car c’est un appat tendu par les occidentaux et les golfistes.
          jamais il faut l’accepter !!!

      • AVICENNE dit :

        Ce n’est pas « notre régime » comme les « rebelles » ne sont pas « vos amis » !.

        Il est vrai que vous auriez certainement préféré que « le régime » dise « Niet ». Cela vous aurai permis de dire : « vous voyez !, aucun effort ! ».

        La trève, telle que nous l’entendons toutes et tous (sans combats ni attentats) n’aura pas lieu et ce ne sera pas la faute « de mon régime ».

      • Cécilia dit :

        Je vous souhaite donc une nuit sans cauchemar !

      • hannibal dit :

        @ Bishop-Garnier
        c’est du sérieux le regime sarkozo hollandai..reflechis au lieu de poster des
        inepties…cette guerre imposée le contribuable francais va mettre la main a la poche.avec cette nouvelle tu peux aller te coucher.

  4. EAUX TROUBLES dit :

    http://www.lepoint.fr/monde/syrie-les-rebelles-utiliseraient-des-lance-missiles-americains-24-10-2012-1520408_24.php

    « Le chef d’état-major des forces armées russes, le général Nikolaï Makarov, a déclaré mercredi que les rebelles syriens utilisaient des lance-missiles de fabrication américaine Stinger pour combattre les forces du gouvernement de Bachar el-Assad. « L’état-major dispose d’informations selon lesquelles les rebelles combattant les forces du gouvernement syrien ont des lance-missiles sol-air portables de différents États, en particulier des Stinger de fabrication américaine », a déclaré le général Makarov à l’agence Interfax.

    « Il faut encore déterminer qui les a livrés », a-t-il ajouté. Nikolaï Makarov juge possible que des armes et des munitions, en particulier des lance-missiles sol-air portables, soient livrées aux rebelles syriens depuis l’étranger par différents moyens de transport, notamment aériens. « Tous les moyens de transport peuvent être utilisés pour cela, en particulier les avions de ligne civils. C’est une affaire sérieuse », a estimé le général russe. »

    En 1993, c’etait deja le cas :
    http://www.jovanovic.com/QPMISSIVEmissilestinger.htm

    En 2011, on l’evoque encore :
    http://www.slateafrique.com/34329/democratie-imaginons-la-libye-dans-dix-ans

    « Si l’anarchie perdure en Libye, des régions se trouvant en dehors du contrôle du gouvernement central pourraient devenir des refuges pour extrémistes. De nombreuses armes sans surveillance circulant autour de la Libye pourraient se retrouver sur le marché international, avec des missiles de type Stinger ou même des armes chimiques qui pourraient tomber dans des mains ennemies. »

    De Libye par ex., ou directement fournis par les Qata-autoproclames HEROS du monde arabo-musulmans…qui sait ?

  5. Jo dit :

    Je ne comprends pas pourquoi le gouvernement Syrien continue de collaborer avec l’ONU , cet meme « ONU » qui ne condamne meme plus les attentats en Syrie

    • sancho dit :

      L’ONU reste quand même le seul endroit au monde où les gouvernements légitimes peuvent s’exprimer.
      De plus, l’ONU n’a pas crée l’ALS et donc la Syrie ne va pas s’isoler de la communauté internationale pour la simple raison que certains membres des nations unis sont ‘tordus’.

    • fatima dit :

      oui, tu as raison Jo. Je suis tout à fait d’accord avec toi. Bravo bien dit

    • njama dit :

      @ Jo
      parce que politiquement, diplomatiquement, il est en position de force (militairement aussi).
      La Syrie n’a agressé personne, tout le monde le sait. Son pays subit des agresseurs étrangers, armés par l’étranger, tout le monde le sait.

  6. nation dit :

    Très bonne initiative du gouvernement syrien qui a fait le premier geste en acceptant cette trêve (perso.je suis très sceptique quant au chance de sa réussite) ainsi il démontre à la face du monde qu’il est de bonne foie, en revanche, il n’est pas sûr que les terroristes et autres mercenaires respecterons cette même trêve, à partir de ce moment là ils signeront leur arrêt de mort sachant qu’au delà du fait qu’ils sont barbares et sanguinaires ils perderont toute forme de crédibilité qui est largement atteinte auprès de l’opinion publique et ce malgré la propagande de masse!

    • antares dit :

      Prouver quoi ??? A qui ??? Aux génocidaires yankees … cette trêve est une erreur très très très lourde, j’ose à peine imaginer la suite des évènements désormais, mais apparemment le gouvernement syrien aime se complaire dans la bêtise …

      • Vous êtes bien péremptoire, et naïf en même temps : vous croyez vraiment que la gouvernement syrien va se laisser rouler dans la farine en ce 20e mois de crise ?

        L.D. & Infosyrie

      • Charles dit :

        Vous avez raison, antares, à moins que le gouvernement syrien envisage de faire le coup qui lui a été fait avec le cessez-le-feu de Kofi Annan, et qu’il en profite pour passer à la vitesse supérieure, et tarir les sources de la reconstitution continuelle les groupes de mercenaires que l’armée syrienne éradique (comme à Homs, etc.).
        Mais quand on voit que ni la Syrie ni l’Iran ni la Russie (ni la Chine, qu’on n’entend plus du tout) ne disent ce qui se passe réellement, qui sont les ennemis véritables et ce qu’ils font, on ne peut guère espérer.

  7. Lion dit :

    Je suis contre la trêve et si j’étais au pouvoir je raserai les zones de conflit et l’environnement protecteur de ces barbares terroristes, salafistes, djihadistes, extrémistes, islamistes monstrueux !!!

    • Christian dit :

      Moi aussi je suis contre la trève… cela permet aux terroristes de se regrouper et de se faire une nouvelle santé. Il faudrait mieux garder la pression sur eux 24h sur 24 et 7 jours sur7. Brahimi travaille pour l’ONU et bien sûr qu’il va demander une trève et la raison c’est Eid el Adha comme par hazard… ça ne pouvait pas mieux tomber.

    • idriss dit :

      @Lion.
      1000 fois d’accord avec toi.profiter pendant qu’ils derouillent pour finir le travail.oublier lakhdar et l’onu le machin criminel affameur de peuple.les embargos c’est peut etre democratique aux yeux de ces chiens asservis.l’ONU c’est la plus crimnelle des organisations.l’irak et l’embargo,cuba et l’embargo,gaza et l’embargo.s’il y avait vraiment une justice ben kamoon,ben ana-ane et et les autres doivent etre pendu pour assassinat de masse.

  8. Ahmed dit :

    Tout le monde sait que le qatar finance les vacances de tous les membres du gouvernement français et que la villa palais de sarkozy à Marakkech est un cadeau de l’emir de ce pays pour service rendu en Libye/

  9. Mulungu dit :

    Une trève ? Il s’agira peut-être d’une mesure unilatérale de l’état Syrien.
    D’accord sur le principe, mais la nature, la durée et les parties prenantes c’est à voir.Par exemple, si l’ASL et consort ne sont pas signataires, qui garantit qu’ils respecteront cette trève? Quelles forces neutres veilleront sur l’observance de celle-ci par toutes les parties belligérantes? Pas les casques bleus de l’ONU genre Mood et Frères, j’espère. Et puis, Brahmini se portera-t-il garant des ASL+ »brigades » salafowabistes?
    En vérité, cette « TREVE POUR L’AID » peut être un autre piège ou offrir l’opportunité pour d’autres pièges et coups bas et mortels contre le peuple et l’état syrien légitime. Le Diable est dans les détails. Alerte très Haute donc!!!

    Dans tous les cas, la Syrie est souveraine et en bonne position militaire. Elle peut unilatéralement OFFRIR une trève des opérations, MAIS :
    - verrous hermétiques sur les positions actuelles, verrous sur toutes les voies de ravitaillement, pas de mouvements de personnes même désarmés !!!
    - droit absolu de riposte immédiate et de rupture TOTALE de l’accord : c’est tout ou rien !!!
    Je suis pas un militaire, je réagis en simple militant des causes justes, donc avec une bonne dose d’émotion basée sur toutes les atrocités de cette agression impérialiste ménée par l’Occident.
    Là, sur cette affaire de « trève de l’Aid », je vois surtout la bonne volonté de Bachar et une preuve supplémentaire de son ouverture à toute initiative qui sert l’apaisement et la création des conditions minimales pour un dialogue plus large et plus profond vers la PAIX.
    ALLAH AVEC NOUS JUSQU’A LA VICTOIRE !!!
    VIVE LA SYRIE FIERE QUI NE PLIE PAS!!!
    AVEC BACHAR, SON PEUPLE ET SON ARMEE DE BRAVES!!!
    Salam.

    • Pierredelacraudetoulon dit :

      Il n’ a pas que la guerre il y a aussi la politique.
      le but de la part du gouvernement syrien est peut-être
      de diviser visiblement ses opposants (entre récupérables et irrécupérables)
      de faire s’évaporer les éléments armés isolés (qui peuvent en profiter pour disparaître dans la nature
      de donner la possibilité à une partie de la population civile (la vraie) de
      quitter les zones contrôlées par la rebellion pour se réfugier ailleurs.
      mais bien entendu entièrement d’accord avec
      verrous hermétiques sur les positions actuelles, verrous sur toutes les voies de ravitaillement !!!
      - droit absolu de riposte immédiate.

  10. Jo dit :

    J’espere que les terroristes ne profiteront pas de la treve pour se renforcer
    Le CNS n’a aucune autorité sur les terroristes
    Si le soit disant cessez le feu n’est pas respectée , ca sera de la faute des terroristes , mais on compte sur nos politicards et sur nos MERDIAS , pour accuser l’Armée Syrienne d’avoir rompu le cessez le feu en premier.
    Et encore une fois quand les terroristes sont dans la merde , on impose un cessez le feu .

    Vous pensez que si l’Armée Syrienne était dans la merde et que les terroristes auraient pris plusieurs villes et points stratégiques , vous pensez qu’on aurait envoyer un émissaire , moi je n’y crois pas

    Pendant ce temps , Paris demande aux militaires Syriens de rentrer dans leurs casernes , pfff

  11. blanr dit :

    Cafouillage au CNS, Ghalioun et ses anciens amis se démentent mutuellement, Malbrunot (qui tutoie Ghalioun, c’est dire les relations incestueuses de la presse avec l’opposition) joue les arbitres:
    http://blog.lefigaro.fr/malbrunot/2012/10/mise-au-point-du-figaro.html

  12. TURK dit :

    «Il y avait une plaie, maintenant c’est une gangrène»
    Haluk résume assez bien ce que pensent nombre de ses compatriotes, non sans contradictions parfois. C’est un homme d’une cinquantaine d’années qui a étudié en France et aux Etats-Unis, qui parle presque tout aussi bien l’anglais et le français que le turc et qui connaît l’histoire de son pays sur le bout des doigts.

    Haluk vote pour le CHP (le parti républicain du peuple, opposition), tout en se désolant que ce parti, à l’origine de la république de 1923, n’ait toujours pas procédé à son aggiornamento. Son grand homme à lui, c’est Ataturk, un «dictateur éclairé», dit-il.

    Haluk n’est pas un nationaliste obtus, il reconnaît qu’il en existe dans son parti, lui se décrit plutôt comme un «Turc, laïque, de gauche et démocrate».

    En Syrie, explique-t-il, le gouvernement islamo-conservateur d’Erdogan se fourvoie complètement.

    «Nous avons surréagi. Assad aurait très bien pu mâter les premières insurrections si nous n’avions pas, ainsi que les Occidentaux, encouragé les opposants. Des djihadistes, des terroristes tchétchènes, afghans, pakistanais ou libyens vont se battre en Syrie en passant par la Turquie et nous? On les laisse faire! C’est de la folie! Il y avait une plaie, maintenant c’est une gangrène.»

    Les réfugiés syriens auraient dépassé la barre des 100.000, selon les autorités turques. Le gouvernement s’est engagé dans une «guerre de proximité» en accueillant et soutenant les déserteurs et les rebelles syriens.

    Hier alliée à Ankara contre les séparatistes, Damas joue désormais la carte kurde contre la Turquie en représailles de l’aide que celle-ci accorde aux opposants syriens.

    Depuis l’été 2011, les affrontements meurtriers qui opposent l’armée turque et les séparatistes kurdes ont pris une nouvelle ampleur (1.000 opérations en six mois). Rebelles, soldats et civils confondus, 711 personnes ont été tuées entre juin 2011 et août 2012 selon un décompte de l’International Crisis Group.

    Assad, ce n’est pas Kadhafi
    Le PKK (Parti des travailleurs du Kurdistan) a compris qu’il avait là une nouvelle opportunité à saisir pour faire avancer ses revendications d’autonomie, voire d’indépendance. «Nous avons ce que nous méritons!», prétend Haluk qui redoute la montée du nationalisme d’extrême droite turque, directement liée à l’exacerbation de ce conflit (45.000 victimes depuis 1984).

    Enfin, toute la politique de bon voisinage lancée par le ministre des Affaires étrangères, Ahmet Davutoglu, s’est effondrée comme un château de cartes.

    «La Syrie, mais également l’Iran, l’Irak, et puis même la Russie maintenant, se sont retournés contre nous. On se croirait de retour aux pires années 1980-90.»

    En août, seuls 18% des 2.200 personnes interrogées soutenaient encore la politique du gouvernement en Syrie. De là à se prononcer en faveur de Bachar al-Assad, il n’y a qu’un pas qu’Haluk franchit, visiblement sans état d’âme.

    «Il y a une différence entre un imbécile comme l’était Kadhafi et un moderniste comme Assad. A l’université de Damas, tu avais des professeurs athées, par exemple, et ça ne posait aucun problème.»

    Les laïques turcs comme Haluk se sentent aujourd’hui bien plus proches des Baassistes que des Frères musulmans syriens.

    «Une dictature n’égale pas une autre dictature. La dictature d’Ataturk nous a fait progresser! La dictature d’Assad aurait pu conduire la Syrie à la démocratie.»

    En octobre à Istanbul et ailleurs dans le pays, plusieurs milliers de manifestants ont défilé contre l’éventualité d’une guerre. On y a parfois vu des pancartes pro-Assad.

    Quelle crédibilité pour les Américains?
    Les Turcs alévis (musulmans proches du chiisme, hétérodoxes, autour de 10 millions) peuvent également se sentir d’ empathie avec la minorité alaouite au pouvoir en Syrie. L’axe sunnite Turquie-Pays du Golfe qui se dessine englobant la Syrie inquiète les alévis sur leur propre sort en Turquie. «Erdogan se comporte comme un idéologue sunnite. Pour lui, seuls comptent les Frères musulmans, il ne supporte pas l’idée que des chiites aient instauré la laïcité en Syrie», analyse Haluk, lui-même musulman d’origine sunnite, non pratiquant.

    Notre interlocuteur accuse les islamo-conservateurs de l’AKP (parti de la justice et du développement, au pouvoir depuis 2002) de s’être «complètement alignés sur les Etats-Unis».

    «Les Américains sont réputés pour leur capacité à ne rien apprendre! En Afghanistan ils ont armé Ben Laden contre les communistes, et Ben Laden s’est retourné contre eux. C’est la même chose qui est en train de se passer en Irak, en Libye et bientôt ça le sera en Syrie! Chaque fois, la même erreur. On n’a aucune chance de parvenir à la démocratie, en utilisant des intégristes islamistes, ils devraient le savoir maintenant!»

    De toute façon, ajoute Haluk, avec l’Arabie saoudite et le Qatar comme partenaires, les Etats-Unis perdent toute crédibilité:

    «Lorsqu’on voit les Américains avec de tels alliés, comment peut-on les prendre au sérieux quand ils parlent de démocratie?»

    Soutiendrait-il alors Poutine? Mal à l’aise, Haluk balaie l’objection de la main, murmurant, en guise d’échappatoire:

    «La Russie est un ancien grand empire…»

    Une dernière question avant de nous séparer: face au soulèvement populaire et à la répression en Syrie, comment aurait dû agir le gouvernement d’Erdogan selon lui? Comme les sages asiatiques le font, Haluk presse fortement ses deux mains sur ses yeux, ses oreilles, et sa bouche:

    «Ne rien voir, ne rien entendre, ne rien dire. C’est le problème de la Syrie pas le nôtre.»

    Quelques années plus tôt, sans doute aurait-il ajouté qu’«il n’y a rien à attendre du monde arabe, regardons vers l’ouest, vers l’Europe». Mais ce temps là n’est plus:

    «Nous les Turcs occidentalisés, avons cru à cette justice que l’Occident promettait au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. Nous nous sommes bien trompés…»

    Lucidité et sang-froid à l’encontre de la pensée dominante? Ou nostalgie dépassée en faveur du progressisme baasiste? Haluk n’est pas le seul à penser ainsi en Turquie.

    • Vanda dit :

      Pour ma part , je sature un peu des « la syrie n’ est pas la Lybie « ou des « bachar n’ est pas un imbécile comme Kadhafi » ! On dirait que pour beaucoup l’ intervention en lybie était acceptable vu le caractère quelque peu fantasque de son leader et que de ce fait on n’ aurait pas assister en lybie à une violation caractérisée de la souveraineté nationale de ce pays! Certes Kadhafi n’ était pas le dirigeant idéal , mais les lybiens bénéficiaient de conditions matérielles supérieures à celles dont bénéficient la moyenne des français ( la lybie avait le meilleur niveau de vie de l’ Afrique) . Certes Kadhafi avait « fricoté » avec pas mal de dirigeant peu recommandables ( dont Sarkosy) n’ empèche que le satellite de communications offert à l’ Afrique et les 10 milliards de dollars offerts par lui au fond monétaire africain sont loin d’ etre négligeable ! Kadhafi a commis une grave erreur : Sachant qu’ il était sur la liste des pays que l’ empire avait décidé d’ attaquer il a cru pouvoir échapper à ce sort en léchant les bottes des occidentaux ( après les avoir combattus ) au lieu de faire comme Bachar el Assad ( tisser des alliances avec de grand pays comme la russie et la Chine)! Pour autant cette erreur ne justifie en rien le sort qui lui a été réservé … à lui et à son pays . Rappelons au passage que les bombardements de l’ OTAN ont fait 22000 morts civils en Syrie ! Méfions nous de traiter ce leader nationaliste de fou , car à ce tarif la on traitera bientot Bachar el Assad de boucher !

      • mohacsy akos dit :

        pas un mot dans la presse occidentale ces jours-ci de l’horrible bain de sang commis par la rcaille qui est au pouvoir enlybie dans la ville de beni walid dernier ville fidele a kaddhafi et qui viendra quand-meme a la lumiere un jour…

      • spartacus dit :

        bien dit vanda et « l’exemple libyen » doit nous servir pour la résistance présente et à venir contre l’empire, sinon cette oligarchie internationale parviendra à ces fins la dictature mondiale (ce n’est pas obama ,hollande etc… qui dirige le monde ce ne sont que des valets « des administrateurs »)ni la France ni l’Angleterre est démocratique encore moins l’empire US ou ce sont des grands électeurs qui élise le guignol qui jouera le bourreau des peuples ou la tête de turc
        vive la résistance et la strie indépendante
        espérons que le piège qui est derrière cette trêve sera déjoué par le gouvernement syrien pour faire un nouveau pas vers la victoire et donc la paix

  13. Cécilia dit :

    Et voici Abdel-Kader al-Saleh au moment il vivait encore dans ses illusions de « la libération d’Alep est une question de quelques jours » sur al-Jazzera débout août où il prétendait aussi contrôler entre 65% et 70% d’Alep sans parler d’autres mensonges et hallucinations.
    Cependant, il faut lui reconnaitre parmi ces mensonges, une seule vérité concernant Jabhat al-Nusra lorsqu’il parle d’elle en tant « nos frères et nous combattons ensemble pour faire tomber le régime ». Le Nusra comme nous savons tous est une branche d’Al-Qaïda en Syrie et responsable de plusieurs attentats et massacres revendiqués.

    Mon général, je vois que les « quelques jours » pour la libération d’Alep sont déjà passés depuis plus de deux mois !

    http://www.youtube.com/watch?v=YKWn5linD3k&feature=related

    • Charles dit :

      Malheureusement, Cécilia, quand Abdel-Kader al-Saleh croyait qu’il allait conquérir Alep en quelques jours, nous, nous nous moquions déjà de lui, et nous croyions que l’armée syrienne allait débarrasser Alep de la racaille islamo-fasciste en 10 ou 15 jours. Nous nous faisons aussi quelques illusions. Il a fallu 3 mois pour éliminer Abdel-Kader al-Saleh, et l’éradication des autres mercenaires de l’OTAN-CCG n’est pas pour demain : le gouvernement syrien annonce une trêve !

      • Une trêve qui n’ira pas au-delà de quelques heures… Comment pouvez-vous être aussi premier degré après 20 mois ? Et moi je n’ai jamais cru et écrit qu’Alep allait être purgée en 10 ou 15 jours…

        L.D. & Infosyrie

      • Une trêve qui n’ira pas au-delà de quelques heures… Comment pouvez-vous être aussi premier degré après 20 mois ? Et moi je n’ai jamais cru et écrit qu’Alep allait être purgée en 10 ou 15 jours…

        L.D. & Infosyrie

        • Charles dit :

          Personne ne l’a écrit, mais la bataille de Damas a été réglé en 15 jours, il était donc évident que ç’allait être la même chose à Alep : on est loin du compte.
          Le problème ce n’est pas la durée de la trêve, qui sera probablement de 0 minutes, et qui donc ne fournira pas l’occasion aux mercenaires de reprendre du terrain. La question c’est l’attitude conciliante du gouvernement syrien, totalement anachronique, et qui ne peut que faire durer la guerre stable, molle, sans rien de décisif, alors qu’il faudrait au contraire frapper plus fort que jamais.
          Comment peut-on être aussi diplomate après 20 mois ?
          Comment en est-on encore à vouloir montrer sa bonne volonté pacifiste, comme si on était le fauteur de guerre, alors qu’on est agressé et massacré ?
          Comment peut-on ne pas suivre ce que Louis Denghien nous a expliqué sur le règlement militaire de la question ?
          Comment peut-on en revenir à des kofi-annaneries ? tandis que les soldats syriens, et des enfants, des femmes et des hommes en meurent chaque jour !

        • TURK dit :

          Monsieur LOUIS DENGHEIN , vous n êtes pas un prophète ,ni un ange.
          Vous aimez voir couler le propre sang de votre peuple, vous les remonter l un contre l autre, un peu de pitié pour tous les personnes qui perdent leur vie bêtement dans chaque famille certains perdent ( frères,soeurs, père, mère,oncle,tante,ami,) encore un fois de plus cette guerre ce n est pas ma guerre et je n ai rien contre aucun peuples syrien diverse quels croyance…. J AIME L HUMANITEE ET VIVE LA PAIX;;;;;MERCI A TOUS LES SYRIENS

          • Si j’aime vraiment voir couler le sang de mon peuple je dois être un peu frustré car je suis français. et si des gens « perdent bêtement la vie » en Syrie, c’est un peu la faute d’une rébellion sanguinaire et de ceux qui la soutiennent et l’entretiennent. Quant à l’humanité, l’Histoire nous apprend que c’est largement une fiction idéologique. dont vous pouvez toujours essayer de parler aux barbus…

            L.D. & Infosyrie

          • M.Sa dit :

            @TURK
            Ce n’est pas possible de mettre tout le monde dans le même sac: nous avons eu la paix et la sécurité durant les dernieres années, et même de nouveaux expatriés sont retournées au Payes pendant les années 2000, on a été heureux et faisait des beaux rêves et des projets pour l’avenir… et voilà ces térroristes arrivent et gâchent tout, les syriens devient des rufugés après avoir vu certains compateriotes tués, alors si il y a du sagn qui coule c’est la faute des térriristes et pas l’armés qui n’est pas été changé depuis l’année 2000.
            L « 1 contre 1 autre » ne veut pas ici 1=1: un criminel ne = pas l’armée qui ne deffend

      • Cécilia dit :

        Mais Charles, je n’ai jamais cru ni écrit « que l’armée syrienne allait débarrasser Alep de la racaille islamo-fasciste en 10 ou 15 jours ».

        Quant à Abdel-Kader al-Saleh et comme le montre la vidéo, il n’est malheureusement pas encore éliminé mais « sérieusement touché ». Espérons quand même qu’il sera hors d’état de nuire.

        Concernant la trêve, je partage tout à fait l’avis de Louis.

        • Charles dit :

          Rappelons-nous quand même ce qu’écrivait InfoSyrie, le 27 juillet dernier, en début d’article (http://www.infosyrie.fr/actualite/action-7/) :

          « Alep : les ASL se préparent à la « reine des batailles ». Pour l’heure celle-ci prend des airs de bataille d’encerclement – et d’écrasement. Tous les observateurs attendent pour aujourd’hui la contre-offensive générale de l’armée pour purger Alep des groupes ASL qui y sont entrés dimanche dernier. »

          Il est bien question de « bataille décisive » et de « purger Alep ». C’était il y a trois mois. Je partageais totalement l’optimisme de cet article (et d’autres), et la perspective résumée en fin d’article :

          On peut « penser que les autorités politiques et militaires syriennes ont choisi, après leur succès à Dama, d’attirer l’ASL dans cette grande cité à forte valeur symbolique et stratégique pour la saigner à blanc en une bataille, au lieu des innombrables et épuisants accrochages quotidiens. »

          La « saigné à blanc » n’a pas eu lieu, les mercenaires ont beaucoup détruit à Alep, et les « innombrables et épuisant accrochages quotidiens » continuent.

          Mon petit avis personnel, c’est qu’il faut une saignée décisive, pas une trêve trainassante.

          • Marie-Christine dit :

            Charles, Charles, n’oubliez quand même pas que vous n’êtes pas sur place, et que derrière son clavier, il est toujours plus facile de donner des leçons et de conduire des batailles radicales !!

      • mohacsy akos dit :

        laissez svp dans vos commentaires le fascisme en paix cetait un mouvement specifique a litalie et n’a aucun rapport avec la situation d’aujourd’hui.parlez plutot d’islamo-obscurantisme ou autre chose..

  14. fredo dit :

    bonjour info syrie,je sais pas ce que manigance le roi du qatar al thani le gros porc sioniste (a gaza)bref en tous les cas cela ne me dit rien qui vaille,autant pour les syriens que pour les palestiniens et pour l’iran et le hezbollah »cette truie sioniste prepare quelque chose avec ces maitres de israel!la voleuse de terre!(a lion)si j’etais a la place de bachar j’aurais depuis lomgtemps bombarse le qatar et l’arabie saoudite tout en ecrasant toutetranger a la syrie!mais bon nous ne sommes pas les strateges syriens qui eux savent exactement ce q’uils font meme quand ils declarent une treve:et ici en france ils faut se charge des (bhl couchener glusmanet tous ces pourris faiseurs de guerres)ces pouah de serpents »jespere une syrie victorieuse sur tous les tableaux car la syrie na attaque personne la syrie de plus a ete spolie du plateau du golan (jusq’ua le recupere) la syrie a soutenue les resistants de palestines et du hezbollah vive ce pays fier vive tous ces pays qui luttent contre l’infamie les complots de guerres les trahisons etc etc…

  15. Mulungu dit :

    Aux Infosyriens de toutes huttes, je n’ai pas pu résister a l’envie de partager avec vous ce lien
    http://www.dedefensa.org/article-de_la_slavocratie_aux_urnes_ob_ses_24_10_2012.html
    C’est cette pacotille, cette comédie, cette tragédie, cette CROTTE empoisonnée et cynique que le 0,001 % des USA et leurs valets couchés veulent « vendre » mieux IMPOSER au monde.
    Peuples de la terre unissez-vous et Luttez !!!

  16. franco dit :

    je ne comprends pas: ce general tue au liban est un collabo ou martyrs? tous les responsables libanais disent de lui chahid.et c’est lui qui a demantele tous les espions mossad – francais – americains etc…….ce n’est pas le hezbollah.pourquoi tous (americains – europe- ashtoun entrain d’egorger les iraniens et syriens )defendent le president et son chef gouvernement?QUI A DONN2 LE FEU VERT pour que le FBI rentre au liban? PERSONNELEMENT j’ai peur qu’il y a un scenario contre le hezbollah.qui dit que ce gouvernement n’est pas complice avec cette mise en scene du 14 adar.eclairer-moi SVP.

  17. Martin Lebeau dit :

    Je ne pense pas à cette trêve, puisque l’année dernière des shabillahs du régime syrien s’en sont pris à des turcs qui faisaient le pèlerinage.

    • L17 dit :

      N’IMPORTE QUOI !!!

      Donnez, SVP , un lien, une référence crédible de votre info ? C’est la moindre des choses !

    • Souriya ya habibati dit :

      Vous pouvez aller faire un tour chez les Turcs, cela augmentera votre foi et votre bêtise.

      Allah est Grand

      • Julie dit :

        Souriya, il faudrait l’envoyer plutôt chez les Grecs, il est tellement (Lebeau) Martin!

        • Souriya ya habibati dit :

          J’ai pas osé ma chère Julie.. MERCI de l’avoir précisé!

          Allah est Grand

        • Cécilia dit :

           » il faudrait l’envoyer plutôt chez les Grecs, il est tellement (Lebeau) Martin! »

          Chère Jolie, je vous adore !

          L’amour au masculin est singulier, mais pluriel au féminin !

    • fatima dit :

      lebeau, apparement vous êtes malade !!??
      C’est les chabihats de votre gouvernement de la vache folle hollandaise et du fabius du sang contaminé qui ont enlevé les pélerins ??
      allez-y soignez-vous bien avant que vous perdiez votre raison complètement

    • njama dit :

      @ Martin Lebeau

      des pèlerins peut-être victimes des agissements de leur gouvernement ? Effectivement c’est regrettable pour eux.
      Sachez tout de même pour votre gouveren qu’Israël a empêché plusieurs palestiniens, des prisonniers libérés ou leurs familles, à se rendre à la Mekke, pour le pèlerinage.

      Vous êtes bien sentencieux monsieur Lebeau, sans nous fournir la moindre explication comme vous le rappelle L17

      128 bus de pèlerins Turcs refoulés par les autorités irakiennes

      « En attendant, le régime irakien est furieux de tout ce qui se passe, aussi bien dans le Kurdistan qu’en Syrie où le dénouement de la crise pourrait s’avérer funeste en cas d’accession au pourvoir des poulains de la monarchie saoudienne. La recrudescence des attentats meurtriers attribués à des organisations pro saoudiennes n’est d’ailleurs qu’un avant-goût de ce qui attendrait alors l’Irak. »

      « Les autorités irakiennes, sans doute lasses de ne pas être entendues par celles d’Ankara, essayent cependant de leur montrer que la patience a des limites. C’est ainsi qu’on apprend que 128 autocars transportant des pèlerins pour La Mecque viennent d’être refoulés alors qu’ils s’apprêtaient à entrer en Arabie Saoudite par le poste frontière d’Arar au sud-est de l’Irak. »

      « les bus n’ont pas été autorisés à passer à Arar parce que les visas des passagers avaient été délivrés par les autorités régionales kurdes et non par le gouvernement central, ont déclaré des officiels.
      «Ni Ankara, ni l’ambassade turque à Bagdad n’ont contacté les autorités irakiennes à propos de l’entrée d’un aussi grand nombre» de personnes et «nous ne savons pas vraiment si ce sont des pèlerins,» partis pour La Mecque, a déclaré Mussawi [conseiller du premier ministre Irakien]. »

      http://mounadil.wordpress.com/2012/10/18/120-bus-de-pelerins-turcs-refoules-par-les-autorites-irakiennes/

      Avec ce qui s’est passé et se passe en Orient, Liban, Palestine/Gaza, Irak, Afghanistan, Syrie maintenant, les musulmans feraient mieux de ne pas aller à la Mecque pendant quelques temps, années s’il le faut … car rien de tout ces atrocités ne pourrait faire honneur à leur prophète, ni à Allah.
      Les Saoud gardiens des lieux Saints ont du sang sur les mains.

      • TURK dit :

        Si ca continu de cette facon on va repondre a nouveau L IRAK,syrie,liban, pour aller tranquillement a la MEKKE grace a l aide d ALLAH, des TURKS,ETATS UNIS,israil,,,,,

        • njama dit :

          Vous êtes victimes du monde moderne ? Il y a 60 ans, il n’y avait pas 100.000 personnes qui faisaient le pèlerinage.

          50 000 pèlerins en 1935, 100 000 en 1950, 200 000 en 1955, 400 000 en 1969, 918 000 en 1974 et 1,3 million en 1981. En 2008, l’Arabie saoudite a accueilli officiellement 3,5 millions de pèlerins mais certaines sources évoquent jusqu’à 5 millions de participants.

          Les Saoud gardiens de la MEKKE soutiennent, arment et financent ces fous criminels de djihadistes, d’al-qaeda

          Si vous faites le hajj monsieur TURK, merci en même temps de calmer ces fous qui font couler des rivières de sang !

          • TURK dit :

            njama
            pour le moment je n aime pas les religions surtout chretien,musulman,juive,ce sont des droles de religion ou y a toujours du sang qui coule;……DONC JE PREFERE MA RELIGION LE CHAMANISM

    • Cécilia dit :

      « Je ne pense pas à cette trêve, puisque l’année dernière des shabillahs du régime syrien s’en sont pris à des turcs qui faisaient le pèlerinage »

      Encore un fou qui s’est échappé de Saint-Jean-de-Dieu !

  18. franco dit :

    NATION: treve avec qui?

  19. sihem dit :

    LE POINT FAIBLe des russes et iraniens c’est la guerre mediatique.le qatar ce n’est pas sa chaine tv politique qui est forte, mais ces chaines de sport .les americains et juifs ont compris que les differentes coupes (ligues des champions ,qualifications etc.)sont devenus une arme silencieuse pour guerre tranquille.Le sport de competition et le football en particulier font partie d’une vaste machinerie politique qui englobe l’ecole, la famille, l’armee, la police ,la rue ,les masses medias etc.Laisser cette arme strategique entre les mains d’un seul pays-merci les degats.les russes avec brics peuvent regler en urgence ce probleme.

    • ch.genève dit :

      Cher(ère)Sihem,
      Allez regarder russia today arabic ou british.. qui est un bon site.Je suis parfaitement d’accord avec votre analyse sur l’hégémonie du Djazzira,France 24 et consoeurs. Si les médias syriens gouvernementaux avaient autant de fric (et de volonté de s améliorer il faut le dire) ils auraient pu commencer à donner un autre son de cloche.J avais écrit une fois sur ce site que les mêmes sympathiques « responsables de site et interlocuteurs » le disent à 1/2 mot qu’ils sont parfois dépendants de ce que l’OSDH fournit comme info-kebab avec ou sans intox alimentaire et salade soi disant propre. La guerre via médias a commencé depuis les photos faites lors de la guerre de sécession civile americaine. Au sujet de l’OSDH, j ai écouté ce matin sur France Inter le PrésidentDirecteurGénéral de l’OSDH dire entre autres qu il vit avec la peur au ventre d’une explosion quand il met sa clef de contact de la voiture car il a recu des menaces.Je ne pense pas que nous avons le droit de le menacer ainsi même si ses idées ne sont pas les nôtres. Je regrette qu il a oublié de témoigner de la passion à l’égard des syriens morts par voitures piégées télécommandées et qui étaient strictement là par hasard, un mauvais hasard..paix a leurs âmes.
      Néanmoins, 3id adha moubarak à tous nos frères là bas et pensées à eux
      Cordialement

  20. EAUX TROUBLES dit :

    http://tempsreel.nouvelobs.com/la-revolte-syrienne/20121024.OBS6768/syrie-lutter-contre-assad-ou-contre-bhl.html

    La prose de Laurent Joffrin, toujours aussi neo-conservatrice.
    Toujours aussi péremptoire, donneur de leçons…en fait une prose inutile.

    Vous pouvez vous abstenir donc le lire !

  21. EAUX TROUBLES dit :

     »

    email Envoyer à un ami

    Imprimer Imprimer

    http://www.notretemps.com/alerte-infos/2372-droit/10019268-syrie-paris-demande-le-retour-de-larmee-syrienne-dans-ses-casernes.html

    Syrie: Paris demande le « retour de l’armée syrienne dans ses casernes »
    Par AFP le 24/10/12

    La France a demandé mercredi que l’armée syrienne « retourne dans ses casernes » si un cessez-le-feu est établi, après l’annonce par le médiateur international Lakhdar Brahimi d’un accord de Damas pour une interruption des combats.

    « Si le cessez-le-feu peut être établi, il faudra obtenir dans son prolongement une cessation durable des hostilités, avec un retour de l’armée syrienne dans ses casernes », a déclaré le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Philippe Lalliot.

    « Nous rappelons qu’il revient au régime syrien, engagé dans une répression contre sa population, de faire le premier pas », a-t-il souligné.

    Lakhdar Brahimi a annoncé mercredi au Caire avoir obtenu l’accord du régime et de responsables rebelles sur une trêve pour l’Aïd al-Adha, une des fêtes musulmanes les plus sacrées, à partir de vendredi en Syrie où bombardements et combats se poursuivaient sans répit.

    A Damas, les Affaires étrangères syriennes ont ensuite affirmé dans un bref communiqué que « la décision finale » sur un arrêt des hostilités serait « prise demain jeudi », affirmant que « l’armée étudie l’arrêt des opérations militaires. »

    Ils ne manquent pas de culot ces PARISIENS !

    Et puis, l’armée syrienne n’est pas engagée contre une répression contre sa propre population mais engagée contre une autre armée dite libre (c’est un oxymore, puisque ce n’est pas une armée de libération) étrangère a son propre peuple, payée par l’ETRANGER, armée par l’ETRANGER.

    • njama dit :

      Heureusement que le ridicule ne tue pas, ils seraient tous morts ces PARISIENS !
      Un cessez-le feu n’a jamais été « un retour dans les casernes », ou, ça vient de sortir ?
      Le dernière Pub de Séguéla ?

      • moigroupied'ibnb itar dit :

        et le retour de l’armée française de l’Afghanistan et en quatrieme vitesse dans ses bonnes casernes au bon air de bien de cheux nous cest prévu pour quand?

    • Cécilia dit :

      « Syrie: Paris demande le « retour de l’armée syrienne dans ses casernes »
      Par AFP le 24/10/12″

      Paris devenue sioniste a perdu son latin !

      • mécréante dit :

        Paris : mécréante demande au le porte-parole du ministère des Affaires étrangères de rester couché !

  22. Matthias dit :

    Les nouvelles se font de plus en plus rares, on dirait que l’armée est en grande difficulté, rien ne filtre !!!! y a t-il de problème chez l’armée ? on nous avait annoncé un renfort de 30 000 militaire supplementaire pour la région d’Alep pour ecraser la rebellion, ou sont t-ils ?

    Mrs les généraux de l’état major de l’armées, lachez l’aviation pour nettoyer le terain et epargner les vies de militaires, un militaire doit etre defendu et pas etre laissé à la merci de l’ennemi,

    L’armée dispose aussi d’un incroyable nombre de pieces d’artilerie lourde de 155 mm voir 175, 220 et mm plus, qu’attend t-elle pour deverser un tapis de bombes sur les barbus qui commettent les crimes contre tout ce qui leur dit non ?

    merci de frapper fort l’ennemi barbu partout où il se trouve.

    • AVICENNE dit :

      Vous ne devez pas chercher aux bons endroits Matthias !.

      L’armée tue beaucoup (et se fait tuer aussi…).

      Quant à utiliser de telles pièces d’artillerie, que voulez-vous, le fils n’est pas le père.

      Ah!!!!!nouvelle génération quand tu nous tiens !.

    • Algerien dit :

      ne soit pas débile, l’armée ne va pas maitre touts ses soldats dans un même pannier c’est trop facile pour les sionistes d’enfinir rapidement.
      il y a des charoniard qui attendrent juste un moment de faiblesse pour la mettre hors service.
      donc l’armée utilise le minimun de moyen pour arriver a terme de cette merde toute en restant vigileante en plus les intrus utilise les maisons et des snipers professionel , la seule façon de les déloger c’est la methode usa en iraque qui à utilisé la formule un sniper une bombe de 2 tonne lancée par un B42 je te laisse imaginé le resultat final surtout si tu as dans chque immeuble un sniper

  23. EAUX TROUBLES dit :

    http://www.humanite.fr/monde/ghassan-al-ezzi-les-services-israeliens-et-syriens-infiltres-au-liban-506922

    « Ghassan al Ezzi, professeur de sciences politiques à l’université libanaise de Beyrouth

    À qui peut profiter cet attentat ?

    Ghassan Al Ezzi. À deux États : Israël et la Syrie. On sait que le général Al Hassan avait réussi à démanteler une trentaine de réseaux d’espionnage israéliens. Dans le même temps, il avait réussi à déjouer des complots, contre la sécurité de l’État libanais, organisés par la

    Syrie. On sait que les services de renseignements syriens et israéliens sont très bien infiltrés au Liban depuis de longues années.

    L’opposition menée par la famille Hariri ne profite-t-elle pas de cet événement pour remettre en cause 
la légitimité du gouvernement libanais ?

    Ghassan El Ezzi. Dès le début il a été reproché à Najib Mikati d’avoir formé un gouvernement à la place de Saad Hariri. Sur le plan politique, tout oppose ces deux hommes. Le gouvernement est accusé d’être pro-syrien car composé principalement du mouvement Amal, du Hezbollah et du Courant patriotique libre (CPL) du général Aoun. On a tendance à accuser la Syrie parce qu’elle a « l’habitude » de commettre des attentats au Liban, d’assassiner des hommes politiques. Mais avec le conflit en Syrie et ses échos au Liban, partagé entre pro- et anti-Syriens cela prend une autre tournure. Le général assassiné est accusé d’avoir soutenu l’opposition syrienne par l’envoi de combattants et d’armes. Il est donc considéré comme engagé dans la lutte contre le régime de Damas. »

    « Les États influents, occidentaux notamment, mais aussi la Russie ou l’Iran, ne veulent pas déstabiliser le Liban. Seul Israël a vraiment intérêt à avoir une région plongée dans des guerres confessionnelles. Au Liban, le Hezbollah, qui aurait la capacité militaire d’assumer un tel affrontement, n’a ni l’intérêt ni la volonté 
de se retrouver dans les abîmes d’une guerre civile. »

    • EAUX TROUBLES dit :

      en complement :

      http://www.lorientlejour.com/category/Derni%C3%A8res+Infos/article/784389/Damas_soupconne_Israel_et_les_jihadistes_du_meurtre_du_chef_de_la_police_%28ambassadeur%29.html

      « AFP | 24/10/2012 | 17h38

      L’ambassadeur de Syrie au Liban a pointé mercredi un doigt accusateur notamment sur Israël et les extrémistes sunnites après le meurtre du chef de services de renseignements de la police libanaise Wissam al-Hassan et nié toute implication de Damas.

      Israël « profite de la déstabilisation du Liban », a affirmé à Beyrouth Ali Abdel Karim Ali à l’issue d’un entretien avec le ministre libanais des Affaires étrangères Adnane Mansour.

      Interrogé par les journalistes s’il accusait donc Israël d’être derrière l’attentat, il a répondu: « J’accuse aussi des takfiriyne (extrémistes sunnites) qui trouvent leur intérêt dans le chaos », selon une dépêche de l’Agence nationale d’information (ANI, officielle).

      L’opposition anti-syrienne a accusé le régime syrien de Bachar al-Assad d’être l’instigateur de l’assassinat avec une voiture piégée vendredi à Beyrouth de Wissam al-Hassan.

      « Je suis navré que de telles accusations soient portées contre mon pays. La Syrie n’a aucune relation avec cet acte criminel et l’a condamné ».

      Selon lui, « la stabilité du Liban est dans l’interêt de la Syrie qui doit faire face à une crise intérieure et au complot dans lequel sont impliqués des agents de renseignements en Europe, dans le monde et dans la région ».

      • Hezbollah dit :

        En complément 2

        Le chaos au Moyen Orient sert les intérêts d’Israël. 911 ✡ ✈ ▌▌

        IRIB-Contrairement à ce que prétendent avec insistance les médias traditionnels – …

        ..qui ont immédiatement attribué à la Syrie l’attentat du 19 septembre à Beyrouth ayant coûté la vie au général Wissam al-Hassan, chef de la section des renseignements des Forces de sécurité intérieure libanaises – la déstabilisation du Liban et l’aggravation des tensions entre Chiites et Sunnites, chrétiens et musulmans, ne profite ni à la Syrie, ni au Hezbollah, mais à Israël.

        Cette déstabilisation n’est pas nouvelle ; l’ancien Premier ministre libanais Salim el Hoss l’avait analysée avec une impressionnante lucidité dans le remarquable entretien qu’il avait accordé à Silvia Cattori en 2005, où il voyait déjà se mettre en place tout ce qui est en train de se produire aujourd’hui. Depuis les années 1980 l’objectif d’Israël et des États-Unis a été d’affaiblir les pays voisins, de les pousser à la guerre civile par le chaos, les provocations et l’instigation des divisions ethniques et religieuses. Ceci de manière à liquider les derniers pôles de résistance à leurs diktats : la résistance du Hezbollah qui a déjà repoussé par deux fois hors du Liban les envahisseurs israéliens, la résistance de Bachar el-Assad qui n’entend pas négocier la paix avec un occupant qui s’est annexé illégalement le Golan syrien, et la résistance de la République islamique d’Iran qui revendique son droit légitime à se doter du nucléaire civil.

        « Si une guerre arabe de religion se produisait en Irak » disait Salim el Hoss « elle ne resterait pas confinée à l’Irak et elle pervertirait toute la région du Proche-Orient. Car les mêmes sensibilités sont présentes, en Syrie, au Liban, en Arabie Saoudite, dans toute la région. (…) L’Amérique a soulevé des problèmes contre la Syrie en relation avec la résistance en Irak et avec la résistance au Liban et en Palestine ; mais tout cela n’a pas de sens. Ce qu’ils veulent de la Syrie est qu’elle signe un accord avec Israël sur les lignes de l’accord signé entre l’Égypte et Israël et entre la Jordanie et Israël. Si la Syrie accepte de suivre ce chemin, il n’y aura plus de problème. »

        Comme on le sait, la Syrie s’est refusée à suivre ce chemin. Voilà l’intégralité de cet entretien datant d’octobre 2005.
        Salim el Hoss fut par cinq fois désigné comme premier ministre du Liban

        Silvia Cattori : Monsieur Salim el Hoss, merci d’avoir accepté de nous recevoir. Vous êtes très aimé et respecté au Liban pour avoir accepté de servir votre pays dans des périodes difficiles ; vous avez assumé quatre fois la charge de Premier ministre. N’avez-vous jamais redouté d’être assassiné comme nombre de vos prédécesseurs ?

        Salim el Hoss : J’ai été nommé Premier ministre de 1976 à 1980. Dans l’intervalle, il y a eu une interruption car j’ai dû former un nouveau gouvernement. Dans cette période, j’ai donc été deux fois Premier ministre. En 1987, quand le Premier ministre Rachid Karamé a été assassiné, j’étais ministre et membre de son Cabinet. Après son assassinat, j’ai été nommé Premier ministre ; c’était la troisième fois. Puis, après les Accords de Taëf, le président René Moawad a été élu et il m’a désigné comme Premier ministre ; mais il a été assassiné trois semaines plus tard. C’est alors que le président Elias Hraoui a été élu pour le remplacer, et il m’a également nommé comme Premier ministre ; c’était donc la quatrième fois. Puis, au début de la présidence d’Emile Lahoud, en 1998, j’ai été Premier ministre durant deux ans. J’ai donc occupé cinq fois le poste de Premier ministre et non quatre.

        S.C. : Le Liban est à nouveau entré dans une période d’incertitudes. Rien n’est résolu en Palestine. Israël occupe toujours le Golan ; les États-Unis accusent la Syrie d’être le commanditaire de l’assassinat d’Hariri. Pensez-vous que cela finira par se calmer ?

        Salim el Hoss : En ce qui concerne le proche avenir, je ne suis pas très optimiste. Nous sommes confrontés à de nombreux défis dans la région : au Liban, en Palestine, et plus particulièrement en Irak. Nous craignons beaucoup que ce qui se passe en Irak ne se répande, ne se répercute sur toute la région. Beaucoup de choses sont entreprises dans le but d’entraîner une agitation civile ou une guerre civile en Irak, pour attiser les sensibilités sectaires et ethniques. Nous craignons beaucoup que puisse se produire également une explosion entre Sunnites et Chiites et que cela puisse provoquer le commencement d’une guerre arabe de religion en Irak. Si elle se produisait, elle ne resterait pas confinée à l’Irak et elle pervertirait toute la région du Proche-Orient. Car les mêmes sensibilités sont présentes, en Syrie, au Liban, en Arabie Saoudite, dans toute la région… ainsi nous craignons qu’il n’y ait des plans ou des délibérations visant à fractionner le Proche-Orient en petites entités, dans le but de les intégrer dans un « grand Moyen-Orient ».

        C’est un plan américain qui, je le pense, vise deux objectifs. L’un est de se débarrasser de ce que l’on appelle le nationalisme arabe, et cela depuis le temps de Gamal Nasser. Les gens de cette époque avaient brandi le sceptre du nationalisme arabe pour combattre Israël et l’Amérique. Et les deux, depuis cette époque, ont travaillé pour faire disparaître, pour détruire, ce que l’on appelle le nationalisme arabe. En fait, c’est ce que vise le projet de « grand Moyen Orient ». Parce que ce projet écarterait une bonne part de la population arabe de la région, comme les Arabes d’Afrique du Nord ; ils ne feraient pas partie du projet ; et ce projet envelopperait des peuples non arabes, comme l’Iran, la Turquie, Chypre et Israël. Alors, où iraient les peuples arabes ? Il n’y aurait plus de peuple arabe. Le second objectif de ce plan, de la mise en œuvre de ce plan, a trait, en fait, à la manière de le réaliser ; nous entendons, venu officiellement d’Amérique quelque chose qui est appelé « régions créatives » ou « constructives » et qui entend modifier les entités politiques actuelles, en petites entités, en entités conflictuelles. En fait, ils ont commencé en Irak, l’Irak est candidat à se briser en au moins trois entités, peut-être davantage. Si cela se produit en Irak, cela pourrait devenir contagieux dans toute la région. Un phénomène similaire se produira en Syrie, assurément au Liban, en Arabie Saoudite ; il y a les mêmes sensibilités dans tout le Proche-Orient. Il y a des tentatives journalières qui visent à provoquer le conflit, des tentatives journalières en Irak. Des explosions de voitures ou des explosions dans des mosquées, mais il n’y a pas encore de guerre civile, il n’y a pas d’embrasement menant à la guerre civile. Nous craignons que le poids de la pression n’en soulève certains, de l’Irak au Liban. Au Liban il y a de telles tentatives de provoquer des différends entre Chiites et Sunnites, parmi les chrétiens, les musulmans ; si cela se produisait, se répétait, cela ne se limiterait pas au Liban mais se répandrait dans toute la région. J’ai très peur pour l’avenir immédiat, très peur ; nous devons relever les défis auxquels nous sommes maintenant confrontés. Espérons que les choses iront mieux au Liban

        S.C. : Israël n’est-il pas le grand bénéficiaire et le premier instigateur du chaos dans la région ? N’a-t-il pas officiellement appelé dès 1997 au démembrement de l’Irak ? Ne faut-il pas que les dirigeants arabes cessent de normaliser leurs relations avec Israël et les Etats-Unis qui oppriment leurs peuples et dénoncer les souffrances qu’ils leurs infligent ?

        Salim el Hoss : Vous avez raison, les Arabes ne constituent pas un front uni face à ces défis ; et les États-Unis et Israël jouent sur les divisions entre les Arabes ; notre problème majeur est, malheureusement, le manque de démocratie. Si le monde arabe avait été plus démocratique, la volonté des peuples aurait été plus proche l’une de l’autre que ce n’est le cas maintenant entre les dirigeants des divers pays arabes. Les dirigeants sont maintenant ceux qui conduisent leurs pays dans d’autres directions. Mais si nous étions une démocratie, la volonté populaire prévaudrait. Ce dont nous manquons, c’est la démocratie. Nos dirigeants, dans les pays arabes, ont leurs propres intérêts, leurs propres considérations, ils sont trop complaisants avec l’Amérique, trop craintifs face à l’Amérique ; en fait, ils redoutent l’Amérique. Alors ils essaient trop souvent de se soumettre à la trêve, ou ils vont trop loin, pas par conviction, mais par peur ou incapacité. Cela rend malheureusement le front arabe très faible et très vulnérable face aux vents venant d’Amérique et d’Israël.

        S.C. : Ne pensez-vous pas que la communauté internationale aurait dû imposer à Israël le même traitement qui a été imposé au système d’apartheid de l’Afrique du Sud ?

        Salim el Hoss : Bien sûr. Il s’agit là de nos outils, mais en fait, nous ne les utilisons pas, cela devrait être nos armes contre Israël. Nous devrions contraindre la communauté internationale à obliger Israël de respecter les droits humains. Mais vous savez qu’il y a en fait un paradoxe ; sous le nom de guerre contre le terrorisme, l’Amérique fait tout ce qu’elle veut. Il n’y a pas de définition internationale du terrorisme. Nous savons que tout acte, toute violence qui est exercée contre des civils dans des buts politiques est sans nul doute du terrorisme. Et que le terrorisme est méprisable, répréhensible, et qu’il faut lui résister. Nous sommes contre le terrorisme. Mais, dans la politique américaine, le terrorisme est devenu un point de vue. Si la violence est utilisée par des Palestiniens, des Libanais ou des Irakiens, quelle que soit la façon dont ils l’utilisent et pour quelle cause, c’est du terrorisme. Si elle est utilisée par les Israéliens c’est un acte d’autodéfense, même si elle a lieu sur le territoire d’autres peuples, là où Israël occupe d’autres peuples, ils appellent cela de l’autodéfense.

        Ainsi la violence exercée par les Israéliens n’est pas appelée du terrorisme. Vous n’entendrez jamais l’expression « terrorisme israélien », jamais. Vous entendez « terrorisme islamique ». Les Israéliens aussi pratiquent la pire forme de violence. L’Amérique pratique la pire forme de violence en Irak : en tuant en fait des civils. Quand ils détruisent toute une ville en Irak, par exemple Falluja, ils ne se préoccupent pas de savoir qui est tué. N’est-ce pas du terrorisme ? Quand les Américains pratiquent la violence, leur violence sert la cause de la liberté, de la démocratie et des droits de l’homme. C’est paradoxal ! C’est toujours de la violence, mais vue de différentes perspectives. Seule la violence arabe est du terrorisme ! La violence israélienne est de l’autodéfense. La violence américaine sert la cause de la liberté et des droits de l’homme. Ainsi, le terrorisme est devenu un point de vue. Mais qui se risquerait à dire cela à l’Amérique ?

        S.C. : Comment voyez-vous le revirement de la diplomatie française en défaveur de la Syrie et son actuel alignement sur les positions des États-Unis ?

        Salim el Hoss : La seule explication que nous avons est que la France attache un grand prix à son alliance avec l’Amérique ; elle veut apaiser l’administration américaine. Donc cela va faire plaisir à l’Amérique. Cette coopération avec l’Amérique vaudra à la France sa part.

        S.C. : Ne craignez-vous pas que ceux qui ont assassiné Hariri ne vont jamais être démasqués car ils servaient les intérêts de Tel Aviv et Washington et que la Syrie n’est que leur nouvelle victime ?

        Salim el Hoss : Vous connaissez la question de la France vis-à-vis de M Hariri. Il est de notoriété publique qu’il y avait une étroite amitié entre M. Hariri et M. Chirac, sur un plan personnel. Cela pourrait avoir affecté la politique française, après son assassinat, et les Français se sont ralliés à la cause que poursuivait l’Amérique. C’est une cause sans douleur à poursuivre. Toutefois, nous pensons que la position française est plus valable et plus compréhensible que l’américaine. Nous espérons que la position de la France va changer dans le sens d’une amélioration vis-à-vis du Liban et de la Syrie. On ne peut pas se permettre cette situation, vous savez. Il y a une trop grande pression sur le Liban. En fait, une telle pression de l’Amérique et de la France en ce qui concerne la Résolution 1559 va allumer une guerre civile au Liban. Ces pays devraient comprendre cela. On ne peut pas se permettre cela.

        S.C. : Donc, la Syrie, mais aussi le Liban, auront à subir des conséquences fâcheuses suite au revirement de la France ? Cette dernière n’a-t-elle pas mis un pied dans le guêpier. L’ex-chef du Mossad, Alevi, n-a-t-il pas avoué qu’il y a des plans pour assurer la présence des États-Unis au Proche-Orient durant des décennies ?

        Salim el Hoss : Si la Syrie se montre disposée à signer maintenant un accord avec Israël, le Liban va suivre immédiatement. Et si cela se produit, soyez sûre que l’Amérique ne verra plus de problèmes ni avec le Liban, ni avec la Syrie. L’Amérique a soulevé des problèmes contre la Syrie en relation avec la résistance en Irak et avec la résistance au Liban et en Palestine ; mais tout cela n’a pas de sens. Ce qu’ils veulent de la Syrie est qu’elle signe un accord avec Israël sur les lignes de l’accord signé entre l’Égypte et Israël et entre la Jordanie et Israël. Si la Syrie accepte de suivre ce chemin, il n’y aura plus de problème.

        S.C. : En clair, tout pays qui résiste à la domination de Washington et d’Israël sera mis à genoux et la Syrie devra payer très cher son insoumission ?

        Salim el Hoss : Notre problème est le suivant : l’Amérique est démocratique à l’intérieur de l’Amérique et despotique à l’extérieur. Elle cherche à dicter aux peuples extérieurs ce qu’ils devraient faire ; elle le fait vis-à-vis de nous, de la Syrie, excepté Israël. Cela n’est pas la démocratie. Elle est démocratique à l’intérieur et despotique à l’extérieur

        S.C. : Ce qui revient à dire qu’aussi longtemps qu’Israël n’aura pas vaincu toutes les résistances à son occupation et ses annexions, à son expansion et sa volonté de domination dans la région, les peuples palestinien, iranien, syrien, libanais vont continuer de connaitre l’enfer ?

        Salim el Hoss : Naturellement. Il y aura beaucoup de problèmes dans toute la région. Parce que le vrai problème du Proche-Orient, c’est la Palestine. Même le problème irakien : la guerre contre l’Irak, l’occupation de l’Irak ont un arrière plan palestinien. Israël a toujours considéré l’Irak comme une force très puissante contre elle. Maintenant l’Irak est “out”.

        http://french.irib.ir/component/k2/item/220841-le-chaos-au-moyen-orient-sert-les-int%C3%A9r%C3%AAts-d%E2%80%99isra%C3%ABl

  24. EAUX TROUBLES dit :

    http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20121024.FAP1694/syrie-le-gouvernement-et-certains-rebelles-acceptent-une-treve-pour-l-aid-el-kebir-onu.html

    « LE CAIRE (Sipa-AP) — Le gouvernement syrien et certains groupes rebelles ont accepté une trêve pour la fête musulmane de l’Aïd el-Kebir, a annoncé mercredi Lakhdar Brahimi, le représentant spécial de l’ONU et de la Ligue arabe pour la Syrie.

    Le gouvernement de Bachar el Assad va publier un communiqué en ce sens mercredi ou jeudi, a déclaré Lakhdar Brahimi devant la presse depuis le Caire. La fête de l’Aïd el-Kébir qui débute vendredi dure quatre jours. Il n’a pas donné de détails sur la manière dont le cessez-le-feu serait contrôlé. »

    « certains groupes rebelles », oui mais lesquels ?
    Ceux affilies a AL QUAIDA ?

  25. AVICENNE dit :

    C’est incroyable !.

    25 personnes dont des enfants ont été massacré dans une partie de Douma contrôlée par les rebelles !.

    La Syrie a demandé à l’ONU de condamner cet acte.

    Le machin a interêt à condamner et Russes/syriens/Iraniens doivent faire un battage médiatique digne des Mierdas Occidentales sur cet évènement !.

    Ainsi, l’arroseur sera arrosé !.

    Mais pensons aussi aux victimes innocentes et à leurs familles.
    Qu’ils reposent en paix.

  26. Djazaïri dit :

    Radio BFM annonce ce matin que selon un général russe, l’ASL a des missiles sol-air.

  27. antares dit :

    STUPIDE STUPIDE STUPIDITÉ MONUMENTALE On ne peut rien faire contre la stupidité …
    LES GÉNOCIDAIRES YANKEES DOIVENT BIEN RIRE DEVANT AUTANT DE STUPIDITÉ SYRIENNE ET RUSSE DERRIÈRE JE PARIE. ILS DOIVENT EGALEMENT BIEN SE FROTTER LES MAINS ET METTRE EN PLACE UNE BONNE STRATÉGIE DE REPOSITIONNEMENT DES TERRORISTES

    • L17 dit :

      @ Bonjour Antares

      Le pire n’est pas toujours sûr !

      Gardons confiance : le gouvernement doit prendre une décision jeudi.

      Brahimi fait du « Forcing » avec ses déclarations de trêve acceptée ! Évoque-t-il, les milices qui ont encore massacré de pauvres gens et leurs enfants à Douma, qui continuent à attaquer l »Armée syrienne ? Il ne me semble pas…

      Dieu protège les Syriens et la Syrie !

      Amicalement – L17

  28. AVICENNE dit :

    Quelques vidéos que « j’aime bien » :

    Reprise d’Al quaboum (damas) le 22/10/2012

    http://www.liveleak.com/view?i=092_1351069983

    Il est bien avancé maintenant (Deir ez zor) le 24/10/2012

    http://www.liveleak.com/view?i=f24_1351070153

    Ils sont ridicules (mais n’oublions pas que certains missiles ne sont pas de fabrication artisanale !)

    http://www.liveleak.com/view?i=f1d_1351083768

    Le « grand-père » de la « révolution

    http://www.liveleak.com/view?i=2c1_1351066468

    Ils sont fiers d’avoir massacrer des fonctionnaires de police ! (bande de salaud !)

    http://www.liveleak.com/view?i=f61_1351037410

  29. Sy dit :

    http://www.lefigaro.fr/international/2012/10/22/01003-20121022ARTFIG00580-le-non-du-conseil-national-syrien-a-francois-hollande.php

    Voici la dernière question posée à ghalioun

    « Les groupes islamistes ont-ils accepté de passer sous ce commandement général?

    Il est évident que l’unification des groupes armés ne sera pas totale. Il y aura toujours des bataillons qui rejetteront ce commandement unifié, pour des raisons ethniques ou locales. Mais nous visons l’unification de 60 à 70% des bataillons. Ce commandement unifié imposera la loi aux autres groupes sur le terrain. »

    Avec une réponse pareil, on peut être certain qu’il n’y aura pas de trêve! mais bon, de toute façon, le véritable objectif de cette trêve c’est justement de montrer que la trêve n’est pas possible avec des barbares pareils!

  30. EAUX TROUBLES dit :

    http://www.europe1.fr/International/Syrie-BHL-en-appelle-a-Hollande-1285769/

    « Le philosophe aimerait que le président coordonne une action pour faire cesser les violences.

    « Pendant qu’on envoie des médicaments, les Russes envoient des armes, les Iraniens des combattants ». Face à une situation qu’il juge très « déséquilibrée », Bernard-Henri Lévy a demandé mercredi, sur Europe 1, à François Hollande d’être « le pilote d’avion » afin de coordonner une action en Syrie. »

    Et les Qataris, Saoudiens, Tchétchènes, Tunisiens restent tranquillement chez eux, c’est ca ?

    La situation était déséquilibrée dès le départ Mr LEVY puisque cette « rébellion » est une mini-rebellion depuis le debut et qu’elle n’avait pas de soutien massif de la population.

    Mr LEVY refait l’histoire, enjolive, deconsidere…coutumier du fait.

    Il faudrait l’oublier s’il n’était pas aussi présent dans nos medias SUIVEURS.

    • Le phoenix Syrien dit :

      BHL : C’est quoi ca ??? une marque de papier-toilettes ??
      Je l’emmerde.
      S’il n’est pas content, Fabius peut lui affréter un RAFALE pourqu’il aille jouer au TURC dans l’espace aérien Syrien.

      N’a-t-il pas entendu que les PANTSIR-S ont intercepté des missiles balistiques au dernier exercices militaires nucléaires dirigés par POUTINE lui même.

      Alors qu’il vienne en Syrie pour faire son JIHAD ! L’armée arabe syrienne saura l’accueillir.

      • Marie-Christine dit :

        Un rêve : la meilleure idée qui soit ! Et imaginez, quel soulagement pour nous : plus de BH Lévy à sévir dans les journaux, sur les ondes, à la télé !! Hélas, un rêve, je vous dis ! pour l’instant apparemment inaccessible…, car le premier et seul terrain de bataille qu’il convoite, qu’il vise pour l’offensive et/ou la parade, est justement celui des médias qui doivent être à son service, sinon sa dévotion…
        C’est la guerre des nerfs qu’il a choisi et veut prolonger, la guerre avec nos nerfs !
        Restons calmes face à cette calamité si peu naturelle, mais qu’appremment nous ne pouvons pas empêcher de sévir. Restons calmes, car c’est lui qui est entrain de le perdre son calme. Quant à sa crédibilité…!?

        • ch.genève dit :

          Chers Marie Christine et Phoenix syrien,
          Je ne crois pas que le bruit récent (article du Lemonde)fait par BHL et copains a eu une écho favorable mais bien au contraire. De surcroît,il faut leur laisser le droit de faire flotter leurs idées car il est plus facile de les désarmer quand ils parlent et surtout quand il s’agit de sottise. Le Chef de ce site et « Ami », si j ose, Mr Louis D. accepte de faire apparaître un commentaire externe même contenant très peu de bêtise ,pas trop lourde ni grave bien entendu, avant de justifier le virement d’un blogueur sinon c’est la dictature(je vais peut être m inquièter si je suis publié mais allah m’aidera …) J ai lu hier sur lemonde qu une soisantaine de blogueurs ont répondu à l appel BHL,Glucksman (les 2 gds humanitaires pro palestinien, ne me faites pas rire SVP )et autres. Hormis ce « petit nombre » de répondeurs, il n’y a qu un seul ou 2 personnes qui les approuvent et le reste se moquent d’eux en les prenant peut être pour Louis De Funes mais ce dernier était au moins drôle et qu il risque de se retourner dans sa tombe s ‘il saurait qu il a été ressemblé à cet équipe…
          Cordialement

  31. Moi dit :

    Bachar est un tout petit…petit.. président, c’est une honte d’accepter une trêve
    avec les terroristes et leurs amis de L’otan qui les armes

    es que Kadafhi et saddame hussein on eu droit a une trêve avec L’otan?? Non
    L’otan a massacré la population part centaines de Milliers de personnes

    je le dit encore c’est une honte .. absolu ,d’accepter cette trêve
    le monde arabe seront toujours des petits…………….

  32. EAUX TROUBLES dit :

    http://www.lesinrocks.com/2012/10/24/actualite/syrie-imams-apres-bachar-al-assad-11314815/

    « À Azaz, ils ne jugent pas, “pas encore”, mais ailleurs, dans d’autres villes, ce sont des tribunaux islamiques qui ont parfois exécuté des chabihas, des nervis du régime. “En tant que théologiens, nous sommes les mieux placés pour résoudre les problèmes des gens et de la société, les divorces, les disputes. Et notre conseil existe principalement pour éviter que le vide ne s’installe et parce que nous ne voulons pas laisser toutes les choses sous le contrôle unique de l’Armée libre.” D’ailleurs, ajoute-t-il, l’Armée libre, c’est elle qui leur a demandé de s’occuper des citoyens, “parce que les combattants sont déjà trop occupés avec la guerre”.

    À ses côtés, le cheikh Shaker opine du chef :

    “Ces enfants, ce sont la génération de la liberté. On leur apprend ici à ne pas mentir. On leur dit que, désormais, ce n’est plus comme avant, qu’ils ont le droit de dénoncer les injustices. Grâce à la révolution, oui, il y a un retour à la religion. C’est nécessaire.” »

    Et oui : un retour a la religion. Le futur promis pas l’ASL, n’en doutez pas. Quoiqu’il en soit, quoiqu’elle en dise…

    Ca promet !

  33. njama dit :

    Autre figure ASL tombée … au « champ d’honneur » du fondamentalisme

    y-a pas une coquille là chers rédacteurs ?
    tombés au « champ d’horreur » du fondamentalisme

  34. sihem dit :

    plusieures commentaires disparaissent. ou bien ce site n’est pas serieux, ou bien ils ont peur de la realite.bye bye j’ai compris maintenant pourquoi la syrie va tomber.

    • La réalité, vous êtes à l’évidence fâchée avec elle depuis 20 mois. Cela dit, peut-être que c’est la réalité qui se trompe ?

      Bye bye et bon vent,

      L.D. & Infosyrie

      • Cécilia dit :

        C’est votre stupidité qui va vous faire tomber, sihem, la stupide !
        Quant à la Syrie, elle restera toujours et malgré tout debout et triomphante.

        « Baye bye et bon vent. »

        Louis, Je vous applaudis !

  35. Rensk dit :

    @ Louis,

    Tu me connais déjà un poil depuis le temps… concernant Idleb j’ai été frappé d’avoir lu ce matin que : des activistes affirme que l’armée régulière s’est retirée de la localité de Harim, à Idleb, après de violents accrochages avec les rebelles. ( http://www.wmaker.net/etreinformer/Syrie-au-moins-150-tues-ce-mardi-Asma-Al-Assad-se-serait-rendue-aux-Emirats-arabes-unis_a5668.html )

    Je cherchais au hasard sur google des précisions concernant les morts de la caserne (lu en germain) et j’ai trouvé ça dans ce même article :
    une quarantaine de personnes ont été tuées dans un massacre collectif à Moadamyeh, au sud-ouest de la capitale. Ce massacre aurait été commis après l’explosion survenue ce mardi dans l’une des principales casernes de la 4ème division, dirigée par Maher Al-Assad, à Moadamyeh.

    • Si vous allez chercher vos « infos » sur un site aussi grossièrement propagandiste, vous êtes masochiste et je ne peux rien pour vous. Non pas que tout aille bien, mais la réalité n’est pas dans ce « tract » anti-syrien (et anti-iranien aussi apparemment)..

      L.D. & Infosyrie

      • Rensk dit :

        Sache ce que l’ennemi te prépare… et tu aura déjà fait plus de la moitié de la préparation au combat !

        Un con d’anar qui te le dit : Vive le Jura, vive la Corse (sacrément en retard cette dernière)…

        • Rensk dit :

          N’oublie pas Louis… que chaque pays a ses « drôle de trucs » dans l’esprit des gens… Nous avons séquestré une pierre… cela avait fait un sacré scandale dans le pays… Nous avons rendu cette pierre mais, sans tarder, nous avons « enlevé » cette pierre a nouveau… Depuis nous avons notre État indépendant dans l’État, nous avons rendu la pierre mais les lanceur de cette dernière le font avec une copie depuis ;-)

  36. Madame Marie Adélaïde DUGLAN dit :

    La décision du Gouvernement Syrien concernant la trêve de l’Aïd al-Adha est sage et des plus positives au niveau de l’image et de la communication du Président Bachar el-Assad.
    Nous verrons bien par la suite comment la trêve de l’O.N.U par Lakhdar Brahimi va être suivie sur le terrain par la rébellion menée par les islamistes fondamentalistes.
    Ce qui est évident aujourd’hui c’est l’incroyable capacité d’anticipation et de résistance du régime Syrien face à l’ensemble des protecteurs du sionisme et des pays du golfe compris qui fournissent en armement les terroristes.
    Le nationalisme de la Syrie montre sa force face au monde et ce sera le moment venu au peuple syrien de juger les résultats du régime.

  37. balpiz dit :

    Apparemment l’armée syrienne ne se prononcerait que demain jeudi sur cette fameuse trêve. Ce n’est donc pas fait.

  38. Cedric L. dit :

    A terme, si vous ne faites que reprendre l,AFP, OSDH ou SANA, il faudra penser à lier votre site aux grands médias mainstream, si vous êtes incapables et totalement incompétents via des contacts locaux à fournir des éléments sérieux. Car vous ne cessez de descendre au niveau du Monde ou de Libé avec des articles dont le contenu est de plus en plus un condensé de ces médias et groupes…

    Si vous n’avez pas les capacités et moyens, et volonté, car c’est cela qui vous manque, d’avoir des contacts sur place, je vous parle pas de la famille de « mon ami ». Je vous parle d’un réseau dense, diversifié, et multiple, dans les deux camps. Ce n’est en rien difficile à faire sauf pour des gens qui ont peur de ce que ce réseau lui ramènerait à ses oreilles : ainsi, la Ghouta orientale est largement aux mains de la rébellion qui y conserve même des portions de routes principales vers Damas qu’elle avait capturé. Même le régime n’a pu déclarer la zone « nettoyée ». Et là, comme l’AFP n’en parle pas, ou SANA, vous n’en dîtes pas mot.

    Je rappellerai aussi que depuis deux semaines, la rébellion a largement repris pied à Qaboun et Qadam (à Damas) (jusqu’à renouveler des lancers de mortiers sur l’aéroport militaire de Mazzeh dans la nuit du 21 au 22 octobre) au point que l’armée loyaliste est sortie des quartiers et y mènent des opérations quotidiennes à l’intérieur sans les reprendre.

    Cedric.

    • Atteindre ce degré dans la mythomanie forcerait presque l’admiration : vous êtes donc mieux informés que nous (évidemment) de tout ce qui se passe aux quatre coins (y compris les plus reculés) de la Syrie, mais aussi que l’AFP et la quasi-totalité des grands médias. En fait, vous êtes le seul à savoir ce qui se passe en Syrie, grâce à vos « contacts sur place », organisé en un « réseau dense et multiple ». J’avais envisagé, pour expliquer vos super-pouvoirs d’Argus démocrate et citoyen, la thèse du satellite espion personnel, mais il semble qu’une
      telle connaissance relève de la vision. Votre luxe de détails évoque d’ailleurs la description de l’Apocalypse par saint Jean.

      Pardon au misérable terrien bachariste d’avoir osé interpeller le demi-dieu de la réinformation (véritable) que vous êtes à l’évidence, et svp ne vous abaissez plus à intervenir sur ce site indigne de votre connaissance proprement universelle de la guérilla syrienne.

      Louis D.

      • I love PUTINE dit :

        Le voilà de retour, ce zoulou dont personne ne souhaitait revoir l’ombre. Allez dispenser vos connes essences
        ailleurs Cedric

    • AVICENNE dit :

      Cédric,

      Vous êtes un menteur !.

      Ce que vous dites est entièrement faux !.

      Mon réseau syrien électronico-sarouelliste que je paye 2 cents/mois et par personne m’a indiqué à l’instant que le palais présidentiel est encerclé depuis 2 minutes et 30 secondes et qu’il allait tomber dans 5 minutes et 2 secondes.

      Pour arriver jusqu’à ce point, les rebelles ont perdu 2,5 combatants et ont infligées des pertes énormes (25558,2 Chabihas) au régime assassin.

      • Pierredelacraudetoulon dit :

        C’est effectivement l’impression que pourrait avoir un français moyen suivant attentivement mais par intermittence seulement « l’information » diffusée par l’immense majorité des médias, vu leur panurgisme.

        80 % du territoire est contrôlé par la rebellion
        et ce chffre va grandissant en permanence
        Homs est leur capitale
        Alep est prise
        la soeur du président est en fuite
        des combats ont éclaté aux abords du palais présidentiels
        avec les quelques tankistes ukrainiens mercenaires qui soutiennent bachar al assad

    • Cécilia dit :

      Mais vos sources sont-elles sur place pour lancer telles affirmations, cher Cédric ?

      - Qaboun et Qadam sont aux mains d’insurgés ?
      Complètement faux car j’ai de la famille sur place.

      - Ghouta est aussi ?

      - « lancer de mortiers sur l’aéroport dans la nuit du 21 au 22 octobre », ça aussi est complètement faux car plusieurs membres de ma famille habitent Mazzeh et certain à moins d’un km sans parler des amis et collègues. D’ailleurs, je viens juste de parler au téléphone avec une collègue enseignante à Mazzeh qui habite pas loin de l’aéroport.

      Nous sur infosyrie nous avons autant de moyens si ce n’est pas plus de rapporter des informations plus justes que vos médias car nous avons de contacts sur le terrain et nous avons surtout l’honnêteté intellectuelle, chose qui manque cruellement chez vos amis les journalistes tout comme aussi à vos dirigeants politiques.

      Que de la mauvaise foi !
      Que de mensonges à bas prix !
      Que des arguments qui n’ont de sens qu’à monter les vaches au grenier !

    • sowhat dit :

      @Cédric

      Le meilleur démenti à tes élucubrations c’est la trêve. Pourquoi le CNS (et selon toute apprence le commandement de l’ASL, en réalité l’état-major des voyous-coalisés à Incerlick) a accepté la trêve ? Si les terroristes et ceux qui les soutiennent étaient en position de force ils auraient rejeté la trêve et profité pour pousser leur avantage. En réalité, ils reculent sur tous les fronts et sont obligés de multiplier les actions sporadiques dans l’incapacité où ils se trouvent de maintenir leurs positions. D’autre part, on voit de plus en plus de combattants éliminés et ce qui est rassurant (ne vous déplaise) de nombreux cheffaillons des hordes mis hors d’état de nuire.

      En outre, la durée de cette trêve est de 48h seulement. Soit les terroristes mettent à profit ce court répit pour se ravitailler ce qui les amenant à bouger les rend plus vulnérables soit ils se terrent dans leurs trous en attendant la reprise des combats puisque la direction syrienne a décidé d’éliminer purement et simplement ceux qui ne déposent pas les armes (c’est bien le sens de la dernière amnistie présidentielle). Donc, sauf intervention étrangère (ce qui n’est pas à exclure) , l’alternative pour les bandes terroristes est ou d’être anéanties par l’armée syrienne ou de se replier vers leurs bases en Turquie et au Liban.

      Enfin, il convient de faire 3 remarques :

      1- les insurgés et les « pseudo-révolutionnaires » postent sur internet tout ce qu’ils peuvent filmer jusqu’à la moindre manifestation de ruelle et ce n’est pas les appareils photos numériques, les caméras et même les moyens de télécommunications sophistiqués dont ceux qui permettent d’établir des liaisons par satellite (merci M. Fabius) qui leur manquent. Or certes, on voit des victimes collatérales et on voit surtout beaucoup de faux civils (en treillis comme c’est la mode) victimes soi-disant de bombardements aveugles comme on voit un nombre assez impressionnant de terroristes éliminés. Mais on ne voit rien qui peut confirmer ce que tu dis (« la rébellion a largement repris pied à Qaboun et Qadam « )

      2- excepté quelques zones qui représentent à peine 5% du territoire la vie est à peu près normale et la population ne manque pas des denrées de base et indice très significatif, il y a eu un afflux important (quasi-normal) pour la rentrée scolaire et universitaire. En fait, execpté Alep, toutes les univesrités et établissement d’enseignement fonctionnent et connaissent une fréquentation relativement importante. L’Etat continue à payer les salaires de la fonction public et des secteus étatiques de même que les retraites.

      3- Si les rebelles comme tu prétends contrôlaient de larges portions du territoire, on aurait vu quantité de visiteurs du CNS ou quelques uns de leurs prestigieux sponsors venir parader aux cotés des (pseudo) révolutionnaires. On a prétendu que Sida le président du CNS s’est rendu dernièrement à Idleb. C’est complètement faux, Sida n’a pas dépassé le périmètre de Bab Al-Hawa (*) village situé à une encablure de la frontière turque. Curieux quand l’opposition de l’extérieur prétend que 70% du territoire échappe au contrôle de l’Etat. Qu’attendent-ils donc ces opposants pour se montrer au peuple et haranguer les foules ?

      mais on peut rajouter quantité d’autres remarques

      (*) le hasard des circonstances :

      le village s’appelle Bab Al Hawa (ou « porte du vent ») et cela rappelle l’expression populaire syrienne « akal hawa » littéralement « manger du vent » litote pour dire « manger de la me.de » , or c’est ce qu’a fait Sida, il a mangé du vent

      l’avion turc a été abattu à proximité d’un village de la côté dont les nom est « Oum al Touyour » qui veut dire « la mère des oiseaux »

      MANGE DU VENT

    • donk dit :

      Cédric tu n’as plus qu’à monter une organisation de défense des droits de l’homme et toi aussi, tu pourras être cité dans les dépêches de propagande de l’AFP à côté de l’OSDH. « L’ASL reprend du terrain bla bla bla, selon l’organisation de Cédric L. basée en France qui s’appuie sur un large réseau de militants ».

    • salim dit :

      tiens! Schtroumpf à lunette est de retour???

    • roll dit :

      Je ne comprend vraiment pas pourquoi mon commentaire relatif à l’intervention de Cédric L, envoyé aujourd’hui (à 5h 47 mn), a été placé bien avant l’intervention de celui-ci.

      Je vous demande, ni plus ni moins, de respecter l’ordre des chose et de bien vouloir le remettre à sa bonne place.

      Ci-joint mon commentaire.

      roll

      roll dit :
      25 octobre 2012 à 5 h 47 min

      Odyssée de l’espace 2012

      Merci docteur Victor Frankenstein d’avoir redonné vie à la créature Cédric.

      Elle finissait par nous manquer.

      Entre les antiques vestiges fossilisés, et non moins pittoresques, de L’Action Française – genre « anonyme » – et les émanations pestilentielles plus inquiétantes du PPF – genre « unknownsoldier » – pourquoi n’y aurait-il pas une place, à temps partiel, pour cette créature sidérale, née en dehors de la chaîne des êtres terrestres, venue d’une étoile lointaine, et accomplissant, désormais, pour l’éternité, sa révolution sirienne en orbite autour de notre belle planète bleue ?

      roll

  39. kegan dit :

    On peut lire sue Shukumaku que l’armée est à quelques pas de la « sterilisation » de Maarat al Nou3man pour aller ensuite defaire l’encerclement de Ouadi al Deif;
    qu’il se sont battus toute la nuit dernière et ont detruit un centre des operation des miliciens dans sa totalité, sur une colline à coté de Maarat, tuant 50 miliciens, dont deux du front Al Nousra, et detruisant une voiture Doushka..
    Les operations de nrttoyage continueraient jusqu’à maintenant…

    http://www.shukumaku.com/Content.php?id=53806

  40. Ulpien dit :

    « Le gouvernement syrien accepte une trêve » – Attention, soyez prudents.

    Une informantion de Reuters concernant la trêve, publié par le Figaro, se lit comme suit:

    Le médiateur de l’Onu et de la Ligue arabe pour la Syrie a confirmé aujourd’hui au Conseil de sécurité l’acceptation par le président Bachar al Assad d’un cessez-le-feu pour la fête musulmane de l’Aïd el Adha.

    Lakhdar Brahimi, qui s’exprimait devant le Conseil par visioconférence, a précisé qu’une annonce définitive serait faite demain. « Le président (syrien) a accepté, une déclaration sera publiée demain », a déclaré le médiateur cité par un diplomate désireux de conserver l’anonymat et qui a assisté à la scène, qui a eu lieu à huis clos.

    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2012/10/24/97001-20121024FILWWW00581-syrie-un-cessez-le-feu-accepte.php

    C’est la dernière phrase qui est intrigante: a déclaré le médiateur CITE PAR UN DIPLOMATE DESIREUX DE CONSERVER L?ANONYMAT ET QUI A ASSISTE A LA SCENE, QUI A EU LIEU A HUIS CLOS. Alors il ne s’agit point d’une déclaration directe de M. Brahimi! Ces « déclarations » des « diplomates désireux de conserver l’anonymat » ne sont pas une nouveauté au cours des évènements en Syrie. (Serait-il possible que ce « diplomate, désireux de conserver l’anonymat », soit français?)

    De plus, le Front al-Nusra vient d’annoncer qu’elle rejette la trêve…

    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2012/10/24/97001-20121024FILWWW00588-syrie-un-groupe-rejette-le-cessez-le-feu.php

    Ainsi il existe une bonne raison pour le gouvernement syrien à ne pas être obligé non plus à une trêve.

    Bien que je regrette qu’il n y ait pas une trêve, par les réalités donnés de côte « rebelles », une trêve et juste une illusion, malheureusement.

  41. Claude Devillez dit :

    Monsieur Louis d’Enghien et Madame Cecilia,
    Je n’ai rien à dire qui soit informatif sur la Syrie (ma sympathie totale vous est cependant acquise). Les récents propos de BHL, Alain Finkelkraut et d’autres dans Le Monde me remplissent cependant de honte. Au-delà de l’aspect géopolitique, il y a un aspect électoral pour nos élus (je vis actuellement à Bruxelles où la natalité musulmane est exponentielle). J’ai eu le malheur de féliciter une dame en hijab pour son déguisement. Son mari voulait me faire la peau. Je n’ai dû mon salut qu’à la fuite. Ceci est anecdotique mais vrai. J’imagine donc ce que font les djihadistes en Syrie laïque et tolérante. Mon ami Bahar Kimyongür, turc mais honnête homme est presque le seul à s’insurger contre cette propagande qui forme l’opinion. Lisez ses textes sur le site de Michel Collon. (voir google). Il est de gauche mais honnête, il ne hurle pas avec les chiens. La désinformation n’hésite pas à utiliser la diabolisation, Votre site serait proche du FN et pourquoi pas si vous êtes les seuls à traquer la vérité dans ses recoins inavouables. Avec toute mon impuissante sympathie. Claude Devillez.

    • Sylvain dit :

      je ne sais pas ce que veut dire être de gauche.
      Si tu parles de ce courant politique qui est colonialiste, pro-otan, pro-terroriste,pro-sioniste, et qui veut remplacer les régimes laïcs par des dictatures islamiques où les femmes sont rabaissées au plus haut point, alors je pense que ce que tu appelles « gauche  » n’est pas rouge mais brune.

      Je lis les articles de michel collon. Ils sont bien écrits et bien argumentés. Un peu trop long parfois, mais très honnêtes.
      La désinformation utilise la diabolisation, ecris-tu. S’ils en arrivent à cela, c’est parce qu’ils savent que le Français moyen consulte des sites alternatifs et n’avales plus les couleuvres des mainstreams.

      J’en ai que faire de savoir de qui est proche ce site, pour moi c’est le seul média d’information en qui j’ai confiance. La propagande des autres, je la laisse aux imbéciles.
      Et mets-toi une chose dans la tête : aux dernières élections , chaque tendance de l’UMPS n’a représenté que 25% des Français. C’est dire le nombre de Français, les millions de Français qui ne leur font pas confiance.

    • mécréante dit :

      Votre ami Bahar Kimyongür est génial pas seulement « de gauche mais honnête » !
      D’ailleurs il a des ancêtres syriens vu les origines de ses parents ;)

  42. Ulpien dit :

    Voici quelques nouvelles sur la Syrie:

    Le journal d’al-Dounia d’hier:

    http://www.youtube.com/watch?v=BfGda26jMUg&list=UU1stV4LRa9a3Q7EYwOZI04g&index=1&feature=plcp

    A 21 min.: Les terroristes ont arraché des oliviers dans un village dans le gouvernorat d’al-Raqqa, comme le font les « Israéliens » en Cisjordanie…

    Et le journal en français de Souriya TV d’aujourd’hui:

    http://www.youtube.com/watch?v=JSFXBJV2Gvg&list=UUJWeFai4nRgXWbKNxqRYkKg&index=1&feature=plcp

    On note les évènements suivants:
    - Massacre de 25 civils à Douma (environs de Damas) par les terroristes
    - Explosion d’une voiture piégée à Tadamon (environs de Damas), 6 martyrs et 20 blessés
    - Sabotage de lignes de téléphone dans le gouvernorat de Hassaké
    - Liquidation des terroristes dans le gouvernorat de Daraa, à Deir al-Zour, près de Hama et à Alep et ses environs.
    - L’Armée Arabe Syrienne prend le contrôle de Khan al-Assal près d’Alep.

    http://www.breakingnews.sy/en/breakingnews/index.html

    • fatima dit :

      je viens de lire sur le site Shukumaku que Maaret Alnouman va être déclaré une ville libérée dans les prochaines heures.
      Une bonne nouvelle!

  43. Jo dit :

    les terroristes al nusra refusent la treve

  44. EAUX TROUBLES dit :

    http://lci.tf1.fr/monde/moyen-orient/syrie-le-mediateur-n-est-pas-sur-que-le-cessez-le-feu-envisage-tienne-7601229.html

    « Alors que le groupe islamiste Al-Nosra rejette le cessez-le-feu en Syrie, le médiateur de l’Onu et de la Ligue arabe Lakhdar Brahimi n’est « pas sûr » que la trêve envisagée tienne et a réclamé un fort soutien de l’ONU.
    Le groupe islamiste le Front Al-Nosra, qui a revendiqué de nombreux attentats contre le régime en Syrie, a rejeté mercredi dans un communiqué la trêve proposée par le médiateur Lakhdar Brahimi à l’occasion de la fête musulmane d’Al-Adha, célébrée à partir de vendredi. « Il n’y a pas de trêve entre nous et ce régime qui fait couler le sang des musulmans », affirme le Front Al-Nosra, en disant se méfier des intentions du régime du président Bachar al-Assad. « Nous, si Dieu le veut, ne sommes pas parmi ceux qui donnent une chance aux comploteurs pour nous tromper », ajoute-t-il. »

    Comment voulez-vous DIALOGUER avec des PITRES pareils !
    Des PITRES morbides.

    • scorpion dit :

      EAUX TROUBLE, IL N’Y A PAS A CHERCHER A DIALOGUER AVEC LES TERRORISTES COMME DISAIT POUTINE IL FAUT ALLER LES DÉGOMMER JUSQU’AU CHIOTTES S’IL LE FAUT, MAIS POUTINE EST UN PEU MOINS FERME QUAND CE SONT DES TERRORISTES QUI FONT LEUR CARNAGE EN SYRIE (A MON GOÛT IL JOUE BIEN TROP AVEC LE FEU A LAISSER ENTRE-OUVERTE LA PORTE DU DIALOGUE AVEC L’ORGANISATION TERRORISTE NORD-ATLANTIQUE, MERDOGAN ET LES « DÉMOCRATIES » WAHHABITES)

    • fatima dit :

      la trêve n’est pas soutenue des occidentaux du CS !!! au contraire la france encourage la guerre en disant que « les conditions de la trêve ne sont pas réunies »?? !!
      cela veut dire que « notre chère france » appelle ces gangs à continuer leur offensif vis à vis du peuple syrien.
      la FRANCE EST UNPAYS CRIMINELLE

  45. EAUX TROUBLES dit :

    http://french.cri.cn/621/2012/10/25/461s299661.htm#.UIgXkGfvnp8

    « Au moins six personnes ont été tuées et 20 autres blessées mercredi dans un attentat à la voiture piégée dans une banlieue de Damas, a rapporté la télévision d’Etat.

    Des militants de l’opposition ont posté une vidéo sur leur site Internet montrant la scène de l’attentat et le groupe armé rebelle « Le Bataillon d’Al-Ansari a revendiqué la responsabilité de cette attaque.

    Il s’agit du troisième attentat en Syrie en moins de 12 heures, assomplissant encore la perspective d’un cessez-le-feu à l’occasion de la fête musulmane des sacrifices, proposé par l’émissaire internatioinal Lakhdar Brahimi. »

    C’est pas avec eux non plus qu’il y aura une trêve.

    • nation dit :

      Un cessez le feu se fait lorsque 2 armées se font la guerre, or dans de le cas de la Syrie, nous avons à faire à une armée nationale qui protègent sa population et ses biens publics… face à une horde de terroristes-ignorants et barbares, formés, entraînés et financés par l’axe sioniste-atlantiste et wahabite, donc l’armée syrienne et le gouvernement syrien sont dans leur plus grande légitimité pour chasser ces barbares hors du sol syrien!!

  46. Karade dit :

    +1 pour Bashar !

  47. EAUX TROUBLES dit :

    http://mediarabe.info/spip.php?breve9483

    Le média de propagande par excelence :

     »
    Syrie-trêve : le régime poursuit ses tergiversations, ses manœuvres et ses massacres
    mercredi 24 octobre 2012 – 12h58
    Logo MédiArabe.Info

    Alors que l’émissaire de l’ONU et de la Ligue arabe annonçait, depuis le Caire, que le régime syrien a accepté le principe d’une trêve à l’occasion de la fête de l’Aïd Al-Adha, le régime syrien a officiellement annoncé que sa décision définitive sera révélée demain jeudi, soit la veille de la fête. Les observateurs y voient une nouvelle manœuvre du régime qui poursuit ses tergiversations. « Damas compte sur le refus de l’opposition de la respecter et espère l’échec de la trêve afin de démontrer la mauvaise foi des rebelles », souligne une source syrienne. D’autant plus que l’Armée syrienne libre marque des points sur le terrain en s’emparant de nouvelles localités dans le nord-ouest (Idleb et Alep), mais également dans le nord-est (Raqqa-Hassaka). Aujourd’hui, l’opposition affirme avoir encerclé l’aéroport international d’Alep et l’aéroport militaire voisin de Nayrab. De ce fait, il est peu probable que l’opposition accepte une trêve synonyme de répit pour le régime. Celui-ci poursuit les massacres contre la population, avec, ce mercredi, une soixante de morts dans les environs de Damas, selon un bilan provisoire. »

    IDLEB et ALEP pris par l’ASL ! Rien que ça…
    Comment dit-on déjà : iIls prennent leur désirs pour des réalités.

    • EAUX TROUBLES dit :

      Les auteurs de ce site :

      Alain Moubayed – Beyrouth
      Bernard K. (Rome)
      Chawki Freïha – Beyrouth
      Dario S. (envoyé spécial à Paris)
      Dario S. (Rome)
      Dario S. (Rome)
      Juliette Khoury – Paris
      Khaled Asmar – Beyrouth
      Leïla Abboud – Amman
      Mariam Elaheh – Strasbourg
      Mariam Sultan
      Maryse Éva – Paris
      N. M. Mazerane
      Nicolas T.
      Rachid Tohmé – Dubaï
      Randa Al Fayçal – Dubaï
      Stefano B.C.

      Faudrait un peu relever le niveau.
      La neutralité journalistique, ils connaissent ?

    • Cela fait un an et demi que l’ASL « marque des points sur le terrain » : Damas n’est-elle pas « libérée » par les insurgés et Alep en passe de l’être ? Quant à la base de Wadi Deif à Maarat al-Numan, sa prise est imminente depuis le 9 octobre…

      L.D. & Infosyrie

      • Cécilia dit :

        Mais la base de Wadi Deif ne sera jamais, jamais et millions de jamais prise par les amis de BHL. Ces imbéciles ne savent même pas de quoi ils parlent. C’est la base de Wadi Deif, cher imbéciles !

  48. houssman dit :

    je suis par contre très intrigué par le ptit voyage de l’emir du qatar a gaza…

    • Romain dit :

      Il ne faut pas être intrigué, le Hamas a préféré les millions du Qatar à l’austère soutien politique et militaire de la Syrie. Bénéfice immédiat: Netanyahou menace de rééditer la guerre de 2008-2009 à peine l’émir reparti.

  49. vilistia dit :

    Les opposants syriens se plaignent de l’avarice des Etats-Unis

    La Voix de la Russie
    _______________________________

    24.10.2012, 18:59

    Une des principales organisations de l’opposition syrienne, le Conseil national syrien, a fait la critique des Etats-Unis qui ne veulent pas accorder une assistance financière à la lutte contre le régime de Bachar al-Assad.

    Hyrriyet écrit à ce propos qu’un représentant du CNS, Khaled Khodja, s’est plaint que les rebelles ne touchaient pas « un cent » de la part des Américains qui « avaient promis leur soutien ».
    Selon lui les rebelles ne sont rémunérés que grâce à l’aide financière du Qatar, des Emirats arabes unis et de la Libye.

    Selon l’Agence France-Presse les combattants des détachements placés sous le commandement uni touchent en moyenne 150 dollars par mois.

    • vilistia dit :

      La frontière entre le Liban et la Syrie est de nouveau ouverte

      La Voix de la Russie
      ___________________________

      24.10.2012, 17:37

      Les postes de passage d’Al-Abudiyya et d’Al Arida ont été rouverts sur la frontière entre le Liban et la Syrie, a annoncé mercredi l’Agence d’information nationale du Liban.

      Précédemment ces postes-frontière étaient fermés par les autorités syriennes pendant quatre jours. Le poste de Masnaa dans la vallée de Beqaa dans l’est du Liban restait le seul ouvert.

      Le dernier rapport publié par le Haut commissariat de l’ONU pour les réfugiés indique que plus de 100 000 Syriens ont trouvé réfuge au Liban.

    • antares dit :

      C’est pas dure pourtant, suffit juste de faire marcher l’imprimante

  50. vilistia dit :

    Vidéo de l’attentat à la voiture piégée à Deff-Chouk de ce soir( banlieue de Damas ) 24/10/2012

    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=KXlYZcLrLKo

  51. Pierre Boire dit :

    Daccord avec ce que dit Cédric, il faudrait un peu plus de nouvelles vraies et en temps reelles, c’est toujours l’ASL qui est dans le trouble, jamais l’armée de Bashar, vous rapporté rarement les bombardement aveugle qui tue la population. Enfin je lis tout ce qui s’écrit sur le conflit et apres je peut me faire une idée de ce qui ce passe vraiment.

  52. fredo dit :

    raid israelien sur gaza et au soudan rien n’arrette les sionistes,au soudan ils ont bombarder une usine de munition (ils fonts vraiement ce q’uils veulent et les journaleux commes d’habitude ne condanne pas « pour eux c’est normal »a gaza 4 morts « c’est encore normal » bref je pense que l’echeance arrive bientot et que l’heure de payer leurs crimes touche a sa fin!ils y’aura surement ces jours ci des retombes (la guerre des anges contre les demons va commencer)vive la resistance partout dans le monde « a mort les assassins faiseurs de guerres de complots » vite un tribunal mondial via les pays non alignes pour les pendres haut et court et mettre sur listes noires ces etats voleurs de terres des indiens et des palestiniens »usa israel » pouah assassins il n’ya plus eu de paix dans le monde depuis ces demons voues a la guerre et a satan pouah des complotistes de toujours « a mort ces barbares »je vous meprise et je leverai mon verre a votre fin(vive la paix et la resistance )

  53. Christian dit :

    Article long (en anglais) sur le l’interview Obama-Romey: Seul sujet « Israel » et l’Amerique vient en second lieu!

    Debate Summary: Israel, Israel, Israel, Israel

    And, oh yeah, America

    by Justin Raimondo, October 24, 2012

    http://news.antiwar.com/tag/syria/

  54. Algerien dit :

    Bechar peut utiliser les methodes lâches de l’otan aucun soldat à terre juste des bombes qui tombent du ciel pour en finir avec l’adverssaire.
    l’otan c’est juste des enfoirée qu’ils n’ont pas les couilles pour mené une guerre de cette manière,
    les soldats syrien eux sont sur le terrain de la mort et en forgeant on devient forgeron.

    La petasse armée ‘tshal » sait qu’elle n’aura aucune chance avec l’armée syrienne une fois elle sort victorieuse de se conflit.

    psycologiquement les soldats sioniste sont affecté par la peur parcque eux ils ne pourrons jamais affronté ce que l’armée syrienne affronte et cette peur va les pousser à profiter de la situation pour finir avec l’armée Arabe syrien ,avec l’aide des sionistes colonisiateurs des institutions française et europèenne et tous ça avant la victoire assuré de notre armée syrienne arabe.

  55. Cécilia dit :

    Attareb dans la région d’Alep, le 19 octobre

    Drapeaux d’Al-Qaïda flottent haut et fort.
    Des voix masculines crient haut et fort.
    La voix de la femme étant donné une « pêchée » selon ces fous est absente.
    Les manifestants démocrates de notre nouveau philosophe démocrate et de notre nouvelle Paris sioniste réclament leur droit démocrate d’instaurer « une constitution coranique » pour « une califat islamique » :

    - « Nous voulons une califat islamique ! »
    - « Malgré toi, Assad, Califat islamique ! »
    - « Nous voulons instaurer califat islamique !
    Non à l’État civil, non à l’État laïc ! »
    - « Notre constitution est coranique
    Non à l’État civil, non à l’État laïc ! »
    - « Notre leadeur pour toujours est Mahomet, notre maitre »
    - « Avec notre sang nous le sacrifions pour toi Mahomet ! »

    Même le drapeau de la « révolution » est rejeté !

    http://www.dailymotion.com/video/xuiebm_

  56. Miguel dit :

    CEDRIC , grand charlatan drogué ! ! allez faire KAKA ailleurs imbécile !

  57. Cécilia dit :

    Missile Fail en Syrie !

    Ils disent viser l’école militaire dans al-Ramoussyeh à Alep, rire !!!

    http://www.dailymotion.com/video/xuip1h_missile-fail-en-syrie_webcam?search_algo=2

  58. Cécilia dit :

    Vous dites wahhhabisme ?

    Voilà ce qu’un savant musulman d’al-Azhar dit de ces gens-là :

    http://www.youtube.com/watch?v=2IbkfNZ3lb0&feature=plcp

  59. Vlad dit :

    meme gollnisch a compris uen grande partie de la situation en Syrie….
    mes respects a cette homme libre

    http://www.gollnisch.com/2012/10/09/deux-poids-deux-mesures-5/

  60. Cécilia dit :

    L’histoire d’un « héros » de l’asl, très banale !

    Mouhannad Abou al-Abdallah, un petit officier qui a déserté l’armée syrienne pour rejoindre la brigade salafiste avec un nom à connotation très musulmane, Zou al-Nouraine (le surnom du calife Abou Baker pour avoir épousé les deux filles du prophète) pour qu’il soit qualifier faisant partie de l’asl et encore moins de l’armée arabe syrienne très laïque, très nationaliste. Bref, il se réclame courageux dans les champs de batailles mais vite l’armée syrienne le pêche dans les égouts avec ses petits copains.
    Arrêté et interrogé, il dit regretter ce qu’il avait fait à savoir tuer ses propres camarades dans l’armée, ses concitoyens et participer à la destruction de sa patrie.

    Je vous avoue que je n’aime pas de tout sa tête !

    http://www.youtube.com/watch?v=-dPmRtxjGCs&feature=plcp

  61. Cécilia dit :

    L’ASL s’active au Liban
    L’équipe du site

    La présence des miliciens de l’Armée syrienne libre au Liban ne faisait plus aucun doute. Depuis que plusieurs rapports médiatiques (dont entre autres le Figaro et le Monde entre autre) en ont rendu compte. Ils étaient alors cramponnés surtout au nord du Liban, à proximité des régions syriennes frontalières.

    Mais il semble que cette milice ait décidé d’élargir son champ d’action vers la capitale libanaise. La participation de ses militants au rassemblement des obsèques du directeur de la direction des renseignements des Forces de Sécurité intérieure le général Wissam al-Hassan était flagrante.

    Sans compter qu’ils faisaient partie de la tentative menée par les forces du 14 mars ce jour-là d’occuper le Sérail, le siège du cabinet libanais et de faire renverser le gouvernement.

    Leurs drapeaux parlaient pour eux. Quoiqu’ils n’étaient pas les plus nombreux, aux côtés des étendards des autres partis libanais, mais ils étaient surement les plus énormes.

    L’un d’entre eux a même été arboré au sommet de la statue des martyrs, au-dessus de tous les autres.

    Miliciens armés dans les rues de Beyrouth

    De plus, Ils sont accusés d’avoir fait partie des miliciens qui se sont déployés dans les rues de la capitale libanaise et d’y avoir semé la terreur. Sur les cent miliciens qui ont été arrêtés ces deux derniers jours par l’armée libanaise, 34 d’entre eux sont des Syriens. Le 21 octobre, 8 miliciens de l’ASL avaient été capturés dans la région d’Al-Kaa du nord, frontalière avec la région syrienne de Qosseir et qui est complètement envahie par des centaines de miliciens syriens.

    Plus encore, certains d’entre eux planifiaient pour attaquer l’ambassade de la Russie à Beyrouth. Selon des sources libanaises informées de cette affaire, citées par le journaliste libanais Nidal Hémadé, cet assaut devait en principe avoir lieu durant le mois de Ramadan qui s’est écoulé. Mais il a été avorté car les forces de sécurité ont pu le découvrir en surveillant un syrien qui réside dans la Bekaa du nord, aux confins avec les régions syriennes, alors que l’idée de l’opération en était encore à ses débuts.

    L’homme arrêté se devait d’être le lien avec un groupuscule salafiste en Syrie qui se devait de la mettre en exécution. Il semble que c’est le bataillon Nusrat (différent de Jabhat-Nusrat d’Al-Qaïda) lié au Frères musulmans syriens et en particulier à leur dirigeant Farouk Tayfour qui se trouve actuellement en Turquie.

    Le chef du Courant patriotique libre (CPL) Michel Aoun est monté mardi au créneau pour fustiger le laxisme des forces de l’ordre avec la présence des miliciens de l’ASL au Liban.

    Selon lui ils entrent au Liban en tant que réfugiées, puis ne tardent pas à se transformer en miliciens, qui s’insurgent et s’accrochent avec l’armée libanaise et les forces de l’ordre.

    Rappelant que les deux responsables américains Joe Lieberman et Jeffrey Feltman avaient exigé lors de leur visite au Liban de laisser le champ libre à l’ASL dans la région du ‘Akkar, cet homme qui avait lutté corps et ame pour faire sortir les forces syriennes du Liban a trouvé pertinent de signaler que certains de ces miliciens faisaient partie de ces forces!

    http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=82711&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=23&s1=1

  62. Cécilia dit :

    Prise dans le piège syrien, la Turquie redécouvre le dialogue régional

    Menacée d’être entraînée par le conflit syrien qui fait rage à ses portes, la Turquie vient d’opérer un discret changement de pied diplomatique en reprenant langue avec les deux principaux alliés du régime du président Bachar al-Assad, l’Iran et la Russie.
    Ce n’est pas un revirement complet mais le virage est spectaculaire. Après avoir vainement tenté de jouer les médiateurs puis pris le parti de la rébellion contre le régime de Damas et ses soutiens, Ankara semble avoir redécouvert les vertus du dialogue régional.

    Le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan a lui-même donné la semaine dernière le ton de cet ajustement lors d’une rencontre opportunément médiatisée avec le président iranien Mahmoud Ahmadinejad, à Bakou.
    Après avoir longtemps refusé d’évoquer la question syrienne avec son pays, M. Erdogan a proposé à Téhéran de l’inclure dans un mécanisme de coopération destiné à faire baisser les tensions suscitées par le conflit syrien chez tous ses voisins.
    « Ce mécanisme trilatéral pourrait concerner la Turquie, l’Egypte et l’Iran », a-t-il suggéré, « un autre mécanisme pourrait réunir la Turquie, la Russie et l’Iran, et un troisième la Turquie, l’Egypte et l’Arabie saoudite ».
    « Il s’agit là d’un changement significatif de la position d’Ankara », a noté l’éditorialiste du quotidien de langue anglaise Hürriyet Daily News, « il y a encore quelque mois, Ankara ne voulait pas entendre parler de discussion sur la Syrie impliquant la Russie ou l’Iran en insistant sur leur soutien inconditionnel au président Assad ».

    Ces dernières semaines, la guerre civile qui ensanglante la Syrie est devenue un souci majeur pour le gouvernement turc. Plus de 100.000 réfugiés syriens ont franchi ses frontières pour fuir les combats et suscitent la grogne d’une partie des populations turques locales.
    Et depuis le bombardement syrien du village d’Akçakale début octobre, l’armée turque est sur le pied de guerre et riposte systématiquement à chaque tir d’obus sur son territoire. Tout le long de leur frontière commune, la tension entre les deux pays est à son comble et a fait ressurgir le spectre d’un débordement du conflit.

    Virage diplomatique contraint

    Sans surprise, l’opposition turque a vu dans cette poussée de fièvre l’échec de la diplomatie turque dans cette affaire et accuse ouvertement le gouvernement islamo-conservateur de vouloir précipiter le pays dans une guerre à laquelle une très large majorité de Turcs est farouchement opposée.
    Autant de raisons qui ont contraint les autorités d’Ankara à chercher l’apaisement. « Si, d’un côté, la Turquie poursuit sa politique de confrontation avec la Syrie, de l’autre elle souhaite aussi s’impliquer dans les efforts de paix », résume l’éditorialiste du quotidien libéral Milliyet Sami Kohen.

    Officiellement, il n’est pas question de virage politique. La Turquie n’a « jamais » écarté les initiatives régionales, assure à l’AFP un diplomate turc, rappelant son soutien à un « quartet » de négociateurs réunissant Le Caire, Ankara, Téhéran et Ryad.
    N’empêche. Longtemps à couteaux tirés, la Turquie et l’Iran font désormais cause commune pour soutenir l’appel au cessez-le-feu lancé par le médiateur Lakhdar Brahimi. De même, Ankara et Moscou ont repris des contacts actifs et tout fait pour minimiser l’incident provoqué par l’interception d’un avion civil syrien accusé par Ankara de transmettre du matériel militaire qui n’a jamais été montré.

    Reste à déterminer l’efficacité de cette nouvelle version de la politique dite de « zéro problème avec mes voisins ». Théorisée par le ministre des Affaires étrangères Ahmet Davutoglu, elle semblait définitivement enterrée par la crise syrienne.
    « La Turquie est désespérée depuis dix-neuf mois », estime l’expert Soli Ozel, de l’université Bilgi d’Istanbul. « Elle n’est pas assez forte pour peser sur la situation en Syrie, pour convaincre les alliés de la Syrie (de trouver une solution), ni pour convaincre ses propres alliés de la soutenir », diagnostique M. Ozel.
    « Je pense que les responsables turcs sont en train de redécouvrir les avantages du +aucun problème avec mes voisins+ », juge lui aussi un diplomate occidental, « ils ont compris que la Turquie n’était pas seule et que, même si elle était une puissance, elle ne pouvait pas se passer d’amis ».

    http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=82631&cid=20&fromval=1&frid=20&seccatid=35&s1=1

  63. Cécilia dit :

    Sondage: la majorité des turcs refuse l’ingérence de leur pays en Syrie
    L’équipe du site

    Selon un sondage publié par le quotidien turc Hürriyet, la majorité des Turcs rejettent toute ingérence dans les affaires syriennes, en dépit de l’escalade des tensions dans les relations entre les deux gouvernements.

    Le sondage a interrogé 1.500 personnes dans 18 provinces : 51% ont répondu qu’ils veulent que la Turquie adopte une position impartiale et ne s’implique guère dans la crise syrienne.

    18% ont exprimé leur soutien pour le rôle de la Turquie en tant que médiateur entre les parties impliquées dans le conflit, tandis que 7% soutiennent que la Turquie offre une aide économique à la Syrie.

    Le centre d’études stratégiques Bilgesam avait publié un sondage en Juin dernier montrant que 75% des Turcs sont hostiles à une action militaire d’Ankara contre la Turquie!

    Des milliers de citoyens turcs ont manifesté dans les villes d’Istanbul, Ankara et dans d’autres villes, pour protester contre la politique du gouvernement Erdogan dans la crise syrienne : une politique qui , selon les manifestants encourage la tension, menace la sécurité dans la région et execute des agendas occidentaux qui ne servent pas les intérêts du peuple turc.

    http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=82611&cid=20&fromval=1&frid=20&seccatid=35&s1=1

    • Cécilia dit :

      La Turquie détient le record mondial du nombre de journalistes emprisonnés

      La Turquie détient le record mondial du nombre de journalistes emprisonnés, a affirmé dans un rapport publié lundi le Comité pour la protection des journalistes (CPJ), dénonçant « une des plus vastes opérations de répression de la liberté de la presse de l’histoire récente ».

      Au terme d’une analyse détaillée de chaque dossier, le CPJ, une ONG basée à New York, a identifié 76 journalistes emprisonnés en Turquie au 1er août, dont « au moins 61 (…) étaient détenus en relation directe avec leurs travaux publiés ou leurs activités de collecte d’information ».

      La situation de 15 autres journalistes était moins claire, justifiant des recherches plus approfondies, a indiqué l’ONG.

      Le Comité estime que « le gouvernement (turc) du Premier ministre Recep Tayyip Erdogan a mis en oeuvre une des plus vastes opérations de répression de la liberté de la presse de l’histoire récente ».

      Il dénonce, outre les arrestations en masse de journalistes au titre de la lutte contre le terrorisme, des « tactiques de pressions pour insuffler l’autocensure » dans les rédactions.

      Selon le rapport, environ 70% des journalistes incarcérés sont poursuivis pour des liens supposés avec les rebelles kurdes du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), sous l’accusation d’ »appartenance à une organisation terroriste ».

      Les autres journalistes emprisonnés l’ont été pour leur appartenance supposée à d’autres organisations clandestines ou pour leur participation à des projets de coups d’Etat, indique le CPJ, qui souligne que plus des trois quarts des prévenus attendent encore leur jugement, certains depuis plusieurs années.

      « Le gouvernement turc doit libérer tous les journalistes détenus sur la base de leurs activités journalistiques », appelle l’ONG, qui réclame également une réforme en profondeur des lois utilisées pour réprimer la presse.

      Le CPJ enjoint aussi M. Erdogan d’arrêter de porter plainte systématiquement pour diffamation contre les « journalistes critiques », de les « déprécier publiquement » et d’exercer des « pressions sur les médias critiques pour qu’ils adoptent un ton plus modéré ».

      http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=82351&frid=20&cid=20&fromval=1&seccatid=35

  64. Cécilia dit :

    Front

    Selon Almayadeen, l’armée syrienne progresse mais lentement à Alep.

    Idleb est sa province est la région la plus chaude en Syrie car l’opposition la considère comme une futur zone tampon d’où leurs tentatives pour son contrôle.

    Maarat al-Numan connait des batailles et l’opposition cherche à la contrôler pour couper la route à l’armée syrienne et empêcher le renfort d’arriver aussi à Alep ou Idleb.

    Quant au Qussayr, elle est presque totalement sous le contrôle de l’armée syrienne ce qui laisse la route ouverte devant elle pour le contrôle total de Homs.

    Concernant la banlieue de Damas, notamment Harasta et Douma, elle reconnait de nouveau des accrochages o les terroristes tirent leurs dernière cartouche refusant d’admettre leur échec devant Damas.

    http://www.almayadeen.net/ar/Newscast#!/part_4

    • Cécilia dit :

      Damas 24 octobre

      Attentat à la voiture piégée à Daf al-Chok dans le quartier al-Tadamon faisant 6 morts et une vingtaine de blessés. L’explosive a été posée dans un taxi garée derrière une boulangerie :

      http://www.almayadeen.net/ar/Newscast#!/part_2

      • Cécilia dit :

        Le journal de Syrie en français pour le 24 octobre :

        * Nouveau massacre contre 25 civils égorgés par des terroristes de Liwaa al-Islam à sa tête Zahran Alouch à Douma, dans la banlieue de Damas.

        * l’armée syrienne poursuivi leur traque contre les terroristes en Syrie
        dans la banlieue d’Alep, des unités des forces armées ont procédé à la purification de la région de Khan al-Assal des terroristes.

        * Accrochage avec des terroristes dans la banlieue de Hama.

        * Saisie d’armes, dont des mitrailleuses, dans la banlieue de Daraa :

        http://www.youtube.com/watch?v=iQK9AassYlY

  65. sapeur sceptique dit :

    Je ne sais pas si quelqu’un a déjà signalé ce reportage:
    http://www.youtube.com/watch?v=wFSE3CL0PkA&feature=player_embedded
    sur la chaîne KTO. Un peu de vrai, un peu de faux.Les témoignages des gens sur place rende compte de la réalité, de l’origine des violences et de son caractère idéologique, mais malheureusement, ceux du journaliste viennent ensuite recadrer leurs propos pour qu’ils soient conformes à la langue de bois que nous connaissons en France (28 ème minute).

  66. Rab REM dit :

    Très mauvaise décision que d’accorder une seule seconde de répit à la vermine. Le cessez-le-feu n’est qu’un piège tendu par les ennemis de la Syrie pour permettre aux assassins de se renforcer pour mieux égorger les Syriens. Alors de grâce, Bachar n’écoutez pas ce chant de sirène mais plutôt renforcer les attaques contre ces maudits criminels.

  67. roll dit :

    Odyssée de l’espace 2012

    Merci docteur Victor Frankenstein d’avoir redonné vie à le créature Cédric.

    Elle finissait par nous manquer.

    Entre les antiques vestiges fossilisés, et non moins pittoresques, de L’Action Française – genre « anonyme » – et les émanations pestilentielles plus inquiétantes du PPF – genre « unknonwsoldier » – pourquoi n’y aurait-il pas une place, à temps partiel, pour cette créature sidérale, née en dehors de la chaîne des êtres terrestres, venue d’une étoile lointaine, et accomplissant, désormais, pour l’éternité, sa révolution syrienne en orbite autour de notre belle planète bleue ?

    roll

  68. joseph cotton dit :

    Zbigniew Brzezinski à Charlie Rose

    « Pour trouver une solution a la Syrie, laissez tomber la France et la Grande Bretagne. Ce sont eux qui sont les responsables de cette situation désastreuse »

  69. kegan dit :

    Une petite promenade sur les ruines à Jourat al Shiahh ((Homs) avec Shukumaku (photos et commentaires)…
    http://www.shukumaku.com/Content.php?id=53812

  70. Michel Paris dit :

    Le nouvel ops crache son venin sur Bachar pour lécher BHL l’enflure….! je ne suis pas Alaouite, je suis Syrien et 85% des Syriens comme moi adorons Bachar. Alors par pitié que les médias français la ferme, car ils font honte à l’humanité entière. Savez vous que la France est détestée dans le monde, alors que tout le monde l’aimait, pourquoi?? Honte sur tous ceux qui distillent la haine, la haine sera sur ceux la!!

  71. kegankegan dit :

    Une petite promenade sur les ruines de Jourat au Shiahh (Homs); photos et commentaires..
    http://www.shukumaku.com/Content.php?id=53812

  72. kegan dit :

    petite L’actuallité d’Alep de cette nuit était cette attaque sur la caserne « Al Mouhallab »; il y aurait eu des morts et des blessés des deux cotés, mais l’affaire aurait fini par le retrait des miliciens au petit matin;
    C’est Aks al Seir qui a le plus de detail sur l’affaireet ça me parait plausible dans l’ensemble.

    http://www.google.fr/url?q=http://www.aksalser.com/%3Fpage%3Dview_articles%26id%3Db0cf108a0f6ecf3b913a77be419ef517&sa=U&ei=ceiIULWDJ-Wv0QX7moGwBA&ved=0CBwQFjAC&usg=AFQjCNFsnKwM8FjssyzpK-2SN486-wi0Ug

    L’autre actualité semble être l’entrée de « l’armée libr à Al Ashrafié en grand nombre

  73. salim dit :

    La presstituée L. Joffrin se fait tailler un costard sur mesure par les commentateurs… un vrai régal! Malgré leurs surcapacités à mentir, à ruser et à manipuler, on dirait que es sayanims ont de plus en plus de mal à tromper leur monde!
    http://tempsreel.nouvelobs.com/la-revolte-syrienne/20121024.OBS6768/syrie-lutter-contre-assad-ou-contre-bhl.html

  74. RoyL dit :

    http://silvia cattori.net/article3861.html

    (‘silvia cattori’ sans espace, filtre oblige)

    Syrie : Le peuple exprime sa reconnaissance à l’armée
    gouvernementale

    Après l’entrée de l’armée d’Etat syrienne dans un quartier
    d’Alep, le 25 octobre 2012 en fin d’après-midi, qui avait été
    occupé par des groupes salafistes, les habitants ont laissé
    éclater leur joie.

    26 octobre 2012

    Dans cette vidéo on les entend crier : « Que Dieu protège la
    Syrie, que Dieu protège l’armée, que Dieu protège Bachar »

    ***

    Et @ Mécréante, la [humour] malthussienne: voici encore des
    femmes (moi je suis déjà servi, merci) avec lesquelles avoir des
    enfants: neuf au minimum (comme avec la famille de Karim Benzema,
    l’avant-centre français d’origine algérienne du Real Madrid:
    sixième enfant d’une famille de neuf, trois frères et cinq
    sœurs)!!!

    :)

    • mécréante dit :

      RoyL, mon nataliste préféré
      je connais ce désir mais pas envers des femmes ;)
      mais 9 c’est trop, les chat en font 4 à 6 par …..

  75. RoyL dit :

    http://silvia cattori.net/article3860.html
    Un article de Bahar Kimyongür
    Syrie : Les « grands reporters » qui ont choisi le camp de la
    terreur devront rendre des comptes

    26 octobre 2012

    [U]ne fois que sa barbichette teinte au henné a inondé les écrans
    télé des pays du Golfe et les rues syriennes acquises à la
    rébellion, ces mêmes médias ont eu le culot de traiter ses
    détracteurs de propagandistes du régime de Damas.

    Le quidam dont on parle ? Adnane Arour, la Bête de l’apocalypse
    syrienne.

    Originaire de Hama, Adnane Arour est un ancien soldat de l’armée
    syrienne. Il a été limogé, dit-on, pour une sombre histoire de
    viol.

    Il s’engage ensuite dans l’insurrection anti-baathiste. Mais la
    répression le contraint à fuir le pays.

    Durant son exil saoudien, il se recycle dans le takfirisme, un
    courant sunnite radical qui prône l’Inquisition contre tous les
    courants religieux non sunnites à commencer par les chiites et
    les alaouites considérés comme « pires que les Juifs »

    A partir de 2006 [...]

    Etc.