• Actualité
  •  

Deux faits majeurs et signifiants - sinon nouveaux - mardi : -Un nouvel attentat à la voiture piégée à Jaramana, ville de la proche banlieue sud-est de Damas, à dominante chrétienne et druze : de 6 à 10 tués, dont des enfants, et au moins une cinquantaine de blessés. Le nombre de voitures détruites - une vingtaine - et d'immeubles endommagés - une quinzaine - renseigne sur la puissance de la charge. Quant au but recherché par les tueurs, on peut, [...]



Fuite en avant ? Les rebelles multiplient les fronts communautaires

Par Louis Denghien,



Deux faits majeurs et signifiants – sinon nouveaux – mardi :
-Un nouvel attentat à la voiture piégée à Jaramana, ville de la proche banlieue sud-est de Damas, à dominante chrétienne et druze : de 6 à 10 tués, dont des enfants, et au moins une cinquantaine de blessés. Le nombre de voitures détruites – une vingtaine – et d’immeubles endommagés – une quinzaine – renseigne sur la puissance de la charge. Quant au but recherché par les tueurs, on peut, pour une fois, se reporter à l’OSDH : « La voiture piégée a explosé dans la rue principale de la banlieue la plus loyaliste de Damas, où il y a une prolifération de comités de défense populaires pro-régime » a ainsi déclaré Rami Abdel Rahmane à ses « clients » de l‘AFP. Si lui-même reconnait et explique le pourquoi des actes terroristes de l’opposition, perpétrés lors d’une trêve à caractère religieux, on mesure le chemin parcouru par les opposants…
Punir les chrétiens et les druzes...
Le 28 août dernier, Jaramana avait été frappé par un attentat à la voiture piégée, à l’occasion des obsèques de deux partisans du gouvernement : 27 personnes avaient alors été tuées ; et le 3 septembre, un nouvel attentat y avait causé 5 morts supplémentaires et plus de 30 blessés.
Si Jaramana est visée, c’est parce qu’elle est globalement loyaliste, et chrétienne, et druze, deux communautés majoritairement fidèles à Bachar al-Assad.
… Punir les Palestiniens…
-Des affrontements violents entre militants palestiniens pro-gouvernementaux et rebelles au camp de réfugiés de Yarmouk et dans la localité voisine d’al Hajar al Aswad, dans le sud de la périphérie damascène. Les combattants palestiniens appartiennent bien sûr au Front populaire pour la Libération de la Palestine-Commandement général, une faction pro-syrienne de l’OLP dirigée par Ahmed Jibril. Ce n’est pas la première mois que le FPLP a maille à partir avec les rebelles, et à l’été dernier, une quinzaine de ses combattants ont été enlevés dans le nord du pays, et exécutés.
Selon l’OSDH, les combats ont duré toute la nuit de lundi à mardi, et des unités de l’armée sont venues prêter main forte aux Palestiniens. Pas loin de 150 000 réfugiés et descendants de réfugiés vivraient dans le camp de Yarmouk.
A Alep, les menaces tous azimuts de la rébellion
Après les chrétiens, les druzes, les Palestiniens (ne parlons pas des alaouites et des chiites), on sait que l’insurrection est en délicatesse aussi avec les Kurdes, suite notamment aux récents et sanglants incidents d’Alep/Achrafyeh. Si l’on est sans nouvelles de la situation militaire ce mardi à Achrafyeh, où les rebelles islamistes occupent toujours des positions, on apprend qu’un activiste responsable de l’enlèvement de neuf pèlerins chiites libanais, en mai dernier, un certain Abou Ibrahim, aurait été tué par des militants kurdes à Qastal Jendo, un village à majorité kurde au nord d’Alep. Abou Ibrahim a été certainement abattu lors d’un accrochage, signe supplémentaire de l’état des relations entre les Kurdes du PYD et au minimum certaines factions de l’opposition, l’Ibrahim en question ne s’étant pas réclamé de l’ASL mais d’un « Conseil révolutionnaire d’Alep« . Mais il est évident que les miliciens kurdes ne vont pas entrer dans les subtilités de l’organigramme chaotique de l’insurrection.
De toute façon, les « agendas », comme ont dit en langue diplomatique, des uns et de autres divergent nettement. Même un média résolument pro-ASL comme le quotidien libanais L’Orient Le Jour souligne, dans un article-reportage mis en ligne ce 30 octobre, les antagonismes entre groupes islamistes d’Alep et miliciens kurdes du PYD, à Achrafyeh et ailleurs. Il donne notamment la parole à un commandant de la fameuse brigade al-Tawhid, d’obédience salafiste et très en pointe dans les combats d’Alep. Celui-ci estime qu’un clash incidents comme celui d’Achrafyeh « ne doit pas se reproduire, car cela rendrait les choses très compliquées ». « Très compliquées » pour la rébellion, car comme l’écrit le reporter de L’Orient Le Jour, « l’ASL, qui est déjà divisée et sous équipée, ne peut pas se permettre d’ouvrir un nouveau front avec les Kurdes ».
Sauf que le commandant de la brigade Tawhid, s’il qualifie les Kurdes de « frères« , avertit son interlocuteur que lui et ses hommes pourraient modifier leur regard « une fois le régime tombé » : « S’ils ne changent pas, une fois que nous en aurons fini avec l’armée d’Assad, nous nous attaquerons » aux militants du PKK (en fait le PYD, mais notre islamiste n’entre pas dans ces subtilités). Bref, les Kurdes ne doivent pas s’attendre à une grande autonomie, à tout point de vue, en cas de victoire des barbus, ce qu’ils savent déjà depuis longtemps. Mais, message d’espoir, le plumitif du grand quotidien haririste note que la chute de Bachar « est loin d’être acquise« .
Le reporter de L’Orient Le Jour, quotidien libanais proche de Samir Geagea et d’Amine Gemayel, s’inquiète aussi (subitement) de la sous-représentation des chrétiens au sein de l’ASL. A Alep, il a rencontré aussi un chef de bande rebelle, Abou Mahar, qui prétend commander à 200 hommes et qui lui tient à peu près ce peu rassurant et oecuménique langage : « Les chrétiens ne sont pas liés au pays. Si quelque chose arrive en Syrie, ils prendront tous la fuite« .
Les voilà eux aussi prévenus, et par L’Orient Le Jour. A vrai dire eux non plus ne se faisaient aucune illusion. Mais, on est épaté malgré nous de la « transparence » des rebelles syriens, qui ruinent la communication des Occidentaux (à vrai dire en panne) avec une désinvolture qui rappelle que leur combat est dans une autre dimension que ceux répertoriés par les politiciens-technocrates de Paris, Londres, Bruxelles ou Washington. Et, à notre avis, ce combat-là est voué à l’échec en Syrie.

Abou Ibrahim, première victime notable de la guerre entre Kurdes et rebelles islamistes ?

 

 

 

 



Vous pouvez suivre les réponses à cet articles avec le flux RSS.
Les commentaires sont fermés.

274 commentaires à “Fuite en avant ? Les rebelles multiplient les fronts communautaires”

  1. Bishop-Garnier dit :

    Les rebelles kurdes se sont soulevés contre Damas, mais ils mènent un combat indépendant de ceux des rebelles arabes. Je ne sais pas d’où proviennent vos sources, mais les rebelles kurdes ne sont pas en guerre contre l’asl.

    • Samy est de retour !

      L.D. & infosyrie

      • Bishop-Garnier dit :

        Je suis un radio-canadien, mais je ne suis pas Samy Drissi. De plus, je vis en France.

      • Bishop-Garnier dit :

        Je connais samy drissi de radio-canada, et je constate que traiter les commentateurs d’être samy est une excuse pour user de la censure.

        Bravo pour cette censure.

        • De rien. C’est vrai que traiter quelqu’un de Samy Drissi, c’est dur. Et puis en vous censurant, j’ai le sentiment que je n’étouffe pas grand chose…

          L.D. & Infosyrie

          • M.Sa dit :

            Encore bravo Louis

          • Cécilia dit :

            Ce Samy ou Bishop n’est qu’un androïde qui ressemble à un être humain mais n’a rien à voir avec l’humain.
            Donc, moi aussi, je partage avec Luis ce même sentiment à savoir qu’il « n’étouffe pas grande chose.. » en le censurant.

            Merci Louis !

          • Cécilia dit :

            Selon le  » The Wall Street Journal », l’assassinat de Wissam al-Hassan est une grande perte pour les USA et l’Europe car il était en lien direct avec leurs services du renseignement. De même, il était l’allié le plus fort pour eux.

            Il ne faut pas oublier que Wissam al-Hassan était à Paris seulement quelques heures avant qu’il soit tué à Beyrouth dans l’attentat d’al-Achrafyeh.
            —-
            In Beirut Blast, U.S. Loses a Top Ally

            By JAY SOLOMON

            WASHINGTON—The assassination of Lebanon’s security chief a week ago robbed the U.S. and Europe of one of its closest allies in monitoring and countering the regional activities of Lebanon’s Hezbollah, as well as its backers in Syria and Iran, said U.S. and Arab officials.

            Brig. Gen. Wissam al-Hassan headed intelligence-gathering for Lebanon’s police force, the Internal Security Forces, which was among Beirut’s primary recipients of U.S. financial aid since mass protests forced Syrian President Bashar al-Assad to remove his troops from the country in 2005.

            Lebanese mourners pay respects to Gen. Hassan (portraits on the left) and his bodyguard Ahmed Sahyuni (right portrait) on Friday in Beirut.

            Because of Gen. Hassan’s ties to the West, Arab and Western officials said they believed last Friday’s car bombing in central Beirut—which killed the security chief and seven others—was a warning from Syria and Iran. Its aim, these people say, was to warn anti-Syrian politicians in Lebanon and the West not to work for the overthrow of Mr. Assad’s regime in Damascus.

            Syria, Iran and Hezbollah, the Lebanese militia and political party, have all denied any role in the killing.

            « This is a big blow for the Americans because of Hassan’s role inside Lebanon, » said a senior Arab diplomat. « He was the top intelligence chief and interlocutor. »

            U.S. and Arab officials said they believe there are close similarities in the motives and tactics used to kill both Gen. Hassan and Rafik Hariri, a former Lebanese prime minister who died in a 2005 car bombing in Beirut. Both men had strong ties to the West and vigorously opposed Syrian influence in Lebanon.

            In late August, according to Arab diplomats, Gen. Hassan visited Washington, where he held extensive discussions with the head of the Central Intelligence Agency, David Petraeus, and other senior Obama administration officials.

            The two spy chiefs discussed Syria’s efforts to destabilize Lebanon using Hezbollah and pro-Damascus politicians, these officials said. They also discussed Hezbollah’s efforts to bolster Mr. Assad’s security forces inside Syria, by sending in military advisers and fighters. Hezbollah has denied acting inside Syria.

            A senior U.S. official praised Gen. Hassan as « a significant figure » but stressed that U.S. intelligence ties to Lebanon go beyond one person. « It would be wrong to overestimate the damage to the U.S. from this one attack, » the official said. The killing comes at a critical time for Lebanon, said another U.S. official. « Sectarian tensions are heating up, but calm heads could still prevail, » this official said. « His killing doesn’t have to be a trigger for even more violence. »

            Gen. Hassan also maintained close ties to French intelligence. He kept his family in Paris, due to security threats, and had returned to Beirut from France only hours before his death, according to Lebanese officials.

            Obama administration officials said the ISF was one of the few Lebanese institutions to emerge after Syria’s 2005 military withdrawal that wasn’t controlled or significantly influenced by the Shiite Hezbollah. Power in Lebanon’s political system is shared by its three main religious faiths. Gen. Hassan, like many other ISF leaders, was a Sunni Muslim who was close to the pro-Western Hariri family.

            Following the Syrian military’s exit, Gen. Hassan established the Information Branch inside the ISF. It became the Lebanese government’s most powerful internal-security and intelligence agency, according U.S. and Arab officials. Hezbollah controls its own intelligence service and military apparatus outside Beirut’s control.

            This office cooperated closely with the United Nations tribunal that has investigated the murder of Mr. Hariri. Early U.N. reports implicated senior Syrian officials, and last year a U.N. court in The Hague indicted four Hezbollah members. Damascus and Hezbollah deny any role in the 2005 bombing.

            The Information Branch has also rolled up a number of alleged Israeli spy rings operating inside Lebanon in recent years. And in August, the ISF arrested a senior Lebanese politician for purportedly conspiring with the Assad regime to conduct an assassination campaign against anti-Syrian activists in Beirut. The politician, Michel Samaha, has denied these charges.

            The State Department’s Bureau of International Narcotics and Law Enforcement has provided the ISF with more than $130 million in funding since 2006 in a bid to strengthen Lebanon’s security forces.

            The U.S. has specifically worked with the ISF to deploy Lebanese security officials in areas traditionally dominated by Hezbollah in south Lebanon and the Bekaa Valley. Washington also praised the ISF for its role in putting down a 2008 uprising by Islamic radicals in a northern Lebanon refugee camp, which the U.S. believed was supported by Syria.

            Gen. Hassan’s death comes as Washington is intensifying its intelligence operations inside Lebanon, Syria, Jordan and Iraq, due to fear that the violence inside Syria could set off a broader regional conflict. The Obama administration worries that Mr. Assad’s vast chemical-weapons stockpile could go loose due to the unrest in his country.

            The U.S. and its allies are also intensifying their efforts to counter Iran’s and Hezbollah’s alleged regional terrorist activities. The U.S. and Israel have accused Tehran and the militant group of orchestrating a July bombing in Bulgaria that killed seven people, mainly Israeli tourists. The Iranians and Hezbollah deny involvement.
            —Adam Entous and Siobhan Gorman contributed to this article.

            Write to Jay Solomon at jay.solomon@wsj.com

            http://online.wsj.com/article/SB10001424052970204005004578080991749875804.html

        • joseph cotton dit :

          En tout cas on ne sait pas d’où proviennent les vôtres que vous balancez sans aucune référence à une source: Radio-Canada peut-être?

      • claudia dit :

        Je commence à avoir des doutes sur le personnage de Bishop-Garnier (Thomas?) quoiqu’il savait que Samy était en réalité Samy Drissi. Donc il doit être sûrement un régulier de Radio-Canada.

        Le « Thomas Bishop-Garnier » que je connaît a l’habitude d’écrire des articles beaucoup plus étoffés que ce qu’il écrit ici et dans un excellent français. Il me semble très timide sur ce site.

        Que le véritable Bishop-Garnier se lève, s.v.p. et qu’il fasse part aux réguliers d’Infosyrie de cette fameuse lame de fond dans le monde arabe, expression qu’il a abondamment utilisée sur le site de Radio-Canada.

    • sowhat dit :

      « Les rebelles kurdes se sont soulevés contre Damas »

      d’où tenez-vous ça ? les régions à majorité kurde sont restées très calmes

      • Sy dit :

        Je suis à Montréal et je travail même dans un des plus gros journal du Québec et croyez moi, tout ce qu’on lit ou entend ici par rapport à la Syrie c’est exactement la même merde que dans les journaux français, ils ne font que relayer les mensonges de l’AFP et donc de l’OSDH…. alors l’info sur les Kurdes c’est de la marde comme on dit ici au QC!

        • Cécilia dit :

           » l’info sur les Kurdes c’est de la marde comme on dit ici au QC! »

          Merci Sy !

          En effet, ils sont tellement souvent sur une pinotte qu’ils sont incapables d’arrêter leurs désinformations sur la Syrie.

          Votre mot « la marde » est typiquement québécois !
          Je l’ai déjà écrit il y a quelques jours pour sihem, la sœur siamoise de Candide en lui demandant daller manger de la marde !

          Qu’ils continuent à parler comme un dévidoi car la Syrie tôt ou tard vaincra ! De toute façon, après 19 mois, tous ces médias sont sur leurs dernières roues et la Syrie toujours débout !

          http://www.youtube.com/watch?v=nEb_xzBzAAM

        • joska dit :

          @Sy,
          si vous travaillez dans un grand journal québéquois révisez votre agressivité et la marde que vous laissez ici a une odeur nauséabonde, donc insuportable et puis bye bye petite chose! Au fait, laissez nous entre nous qui sommes des gens de bon raisonnement au contraire des niaiseux de votre espèce

          • Sy dit :

            @joska
            C’est vous l’osti de niaiseux! je travail peut être dans un « grand journal » mais dans la publicité, le contenu c’est pas moi qui le fait et c’est pas parce que c’est mon employeur que je dois être forcément d’accord avec tout ce qu’on peut trouver la dedans! puis si mon commentaire, sur le fait que les journaux du QC se contentent de relayer la meme merde que le Figaro ou le Monde concernant la Syrie, ne vous plait pas alors on se demande qu’elle est votre place sur ce site!!!
            Et puis votre « laissez nous entre nous qui sommes des gens de bon raisonnement », justement c’est marrant je cherche votre bon raisonnement et c’est bizarre, je ne le trouve pas….!!! et en tant que franco-syrien, je vous dis haut et fort depuis Montréal, JE VOUS EMMERDE!

          • Marie-Christine dit :

            Joska, s’il vous plaît, un peu de retenue et de courtoisie envers Sy : il ne mérite aucunement votre agressivité, je dirais même au contraire !
            L’expression « mange de la marde » est une expression familière au Québec, relativement courante (très peu polie,certes !) pour exprimer le mépris radical envers la personne à laquelle elle s’adresse. Et là, il s’agit de la confrérie (internationale, pas seulement en France) des journalistes vendus à la désinformation et la propagande anti-syrienne et leurs informations qu’il qualifie à juste titre, à la façon québécoise, de « marde » (nous autres, on doit reconnaître qu’on est parfois pas mal non plus dans nos expressions !?). Sy est un défenseur de la Syrie, scandalisé de la désinformation généralisée sur la situation réelle, et engagé dans un travail de réinformation, ce qui en tant que journaliste est courageux et ne doit pas être facile ! Il a au contraire toute sa place parmi nous et je le remercie de ses interventions, que je pense vous n’avez pas bien comprises et donc mal interprétées…
            Joska ne soyez pas si impétueux dans vos réactions, cela vous amène parfois et peut-être trop souvent à vous tromper !
            Cordialement Joska, je vous en remercie et vous salue.

          • joska dit :

            @Sy
            vous m’emmerdez peut-être, mais quoiqu’il en soit, je vous emmeille, c’est plus poli et plus collant! pour votre gouverne, je suis franco-syrien et pro Bashar, maintenant, vous exposez quelques nouvelle relayées par votre journal , ni plus ni moins! Et si vous ai offensé, et que je me sois trompé, « méa culpa » mais y en marre de ces opposants qui viennent ça et là nous déverser leur propagande à deux euros six sous
            @Marie-Christine,
            Je ne vois pas quelle est donc votre position à mon commentaire, mais si je suis si nul, quel serait notre énergie pour la liberté de notre sainte Syrie, n’est-ce pas le sujet que nous allons nous en quérir? Les infos sur le sujet nous viennent bien de nos amis internautes ainsi que de notre très Louis , Cécilia, Sowhat et d’autres vrais amis de la Syrie!
            Maintenant, je n’ai qu’une seule mère pour me dicter ma conduite, merci

    • Marcel dit :

      Le leader de la brigade révolutionnaire de BabAmro, « Ahmad Freije » tué par l’armée syrienne à Homs :

      http://www.facebook.com/photo.php?fbid=363343947091571

      La page de l’opposition terroriste confirmant sa mort :

      http://www.facebook.com/alhulahoms/posts/397248373680033

      Et les vidéo de son cadavre et ses funérailles :

      http://www.youtube.com/watch?v=J8iwWzJuh9E

      http://www.youtube.com/watch?v=y2UXRfyoAYQ

    • Marcel dit :

      Un leader de la brigade révolutionnaire de Bab Sabea, « Fouad Arab » tué par l’armée syrienne dans la bataille de Bab Houd à Homs :

      http://www.facebook.com/photo.php?fbid=363459677079998

      Page de l’opposition terroriste confirmant sa mort, et vidéo de son cadavre :

      http://www.facebook.com/HOOOMS/posts/104622783032492

      http://www.youtube.com/watch?v=McVbBCP7nww

    • Marcel dit :

      Un leader de l’ASL, « Faysal Hafar Abou Daham » tué par l’armée syrienne à Azaz (Nord d’Alep) :

      http://www.facebook.com/photo.php?fbid=363631297062836

      La page de l’opposition terroriste confirmant sa mort et la vidéo de son cadavre et ses funérailles :

      http://www.facebook.com/photo.php?fbid=493147020718803

      http://www.youtube.com/watch?v=woX4Wx1T5L4

    • Marcel dit :

      Un leader de la brigade Zou Al Fakar, « Jamat Al Saais Ali » tué par l’armée syrienne dans la bataille de Harem (Idleb) :

      http://www.facebook.com/photo.php?fbid=363638537062112

      La page de l’opposition terroriste confirmant sa mort :

      http://www.facebook.com/photo.php?fbid=343494062413133

    • Marcel dit :

      Le leader n°1 de la brigade Forsan Al Haq, « Majed Al Othmane » a été tué dans une attaque ratée contre un convoi de l’armée syrienne se dirigeant vers la base de Wadi Deif (Maarat Al Numan), le leader n°1 de la brigade Qaaqa qui a été grièvement blessé dans cette attaque fait ses adieux au cadavre de « Majed Al Othmane » :

      http://www.youtube.com/watch?v=rHfvIa2axYQ

      La vidéo originale :

      http://www.youtube.com/watch?v=r5XHSPU45XM

    • Marcel dit :

      Le leader n°1 de la brigade Ahbab rasoul allah, « Manaf Mohamed Khair » tué par l’armée syrienne dans la ville de Maarat Al Numan :

      http://www.youtube.com/watch?v=g5V3vAXm5iQ

      L’ASL a perdu de nombreux haut dirigeants de groupe armés à Maarat Al Numan depuis le début de la bataille. C’est une bonne chose !

    • Marcel dit :

      L’ASL dans la ville de Harem (Idleb) terrorisant et emprisonnant des civils innocent images :

      http://www.facebook.com/media/set/?set=a.363815593711073.86764.180800465345921

    • Marcel dit :

      Les amis des putes et de l’oligarchie sioniste Française (ASL) décapitent un syrien puis accusent les « shabiha » :

      https://www.facebook.com/photo.php?v=296679827098159

      Sur youtube :

      http://www.youtube.com/watch?v=Tq-s05eJrg4

  2. adalia dit :

    les USA et l’OTAN disent non a ER DOG âne (il était temps…)

    http://cochonsurterre.blogspot.fr/2012/10/les-usa-et-lotan-disent-non-erdogan.html

    extraits:
    Décidément le Premier Ministre turc Erdogan et son Ministre des Affaires Etrangères Davitoglu, le chantre de la doctrine du « zero problème » avec les voisins de la Turquie, se sont fourrés dans un sacré chausse-trappe.

    Les USA et leurs alliés de l’OTAN viennent de le leur rappeler par la voix du Lieutenant-Général Mark Hertling, Commandant de la 7 eme Armée US et des troupes US en Europe.
    Lors d’une interview hier sur la chaine NTV, le général confirma ce dont tout le monde se doutait depuis longtemps :

    « We are not sure if these shells are from the Syrian army, from rebels who want to get Turkey involved in the issue or from the PKK [Kurdish Workers’ Party], »
    (Sources : Daily News – 27.10.2012)

    Ce qui signifie en clair que l’OTAN sait que les tirs d’obus sont destinés une provocation destinée à provoquer l’entrée en guerre de la Turquie contre la Syrie. Et par conséquent l’OTAN à sa suite
    Sur le même registre il semblerait que les Américains ont bel et bien demandé aux Saoudiens et autres qataris de ne pas livrer de missiles sol air aux mercenaires luttant contre le gouvernement syrien de peur que ces armements ne tombent aux mains des salafistes dont on ne sait pas très bien ce qu’ils pourraient bien en faire. Où plutôt on ne le sait que trop bien. Ce qui est confirmé par les combattants sur le terrain qui se plaignent tous des livraisons d’armes et de munitions de moins en moins suffisantes.

    • Yavuz Sultan Selim dit :

      L’insulte appartient à celui qui la profère.

      • roll dit :

        @Yavuz Sultan Selim

        Par contre la connerie est la chose la plus équitablement partagée au monde.

        Mais il y a en a certains, qui apparemment quand on vous lit, ne sont pas partageurs et ils gardent tout pour eux.

        • Vanda dit :

          Ah! j’aime votre humour, Roll!

        • MS dit :

          Quelqu’un a pensé à se poser la question pourquoi cette « créature » se fait appeler « Sultan Selim »?

          • Yavuz Sultan Selim dit :

            Je n’ai aucune animosité vis à vis de vous tous ici, juste que si vous dites des bêtises sur la Turquie, sur son Premier Ministre, son peuple,; j’interviens dans le cadre du respect.

        • Yavuz Sultan Selim dit :

          @ Roll,

          L’humour est extrêmement relatif…et il est plus facile de faire le coq dans sa basse cour que dans la cour tout court…

          Moi je discute, je parle, je converse, je n’insulte pas, la différence entre l’homme raisonnable et l’homme … (libre d’y mettre ce que tu veux) est là, entre le propos et l’insulte.

          • MS dit :

            « Je n’ai aucune animosité vis à vis de vous tous ici, juste que si vous dites des bêtises sur la Turquie, sur son Premier Ministre, son peuple,; j’interviens dans le cadre du respect. »

            Si je comprends bien, c’est vous qui détenez La Vérité! Nous n’avons pas à inventer des choses sur Erdoghan puisque ses bêtises et son sectarisme sont flagrants ainsi d’ailleurs le choix de votre pseudo …

        • joska dit :

          roll est toujours de bon conseil et de bonne nature! Je vous admire

      • tara dit :

        il le mérite!!!!! voir plus !!!!!!

  3. chee dit :

    et si l’iran a envie de donner de l’armement à la syrie qui l’empeche.les russes pour qu’ils mangent tout le marché.je ne sais si l’irak a pris son independance ou elle est toujours sous la coupe des USA??????????????

  4. chee dit :

    pourquoi certains commentaires sont effaces.pourtant il n’y a ni injures, des qu’on critique les russes , c’est sur que le commentaire va etre effacer.

    • Yavuz Sultan Selim dit :

      Je ne sais pas qui tu es Chee, mais tu ne peux pas critiquer sans vergogne l’employeur quand même…un peu de respect…si tu critiques celui qui paye…forcément tu vas être censuré.
      N’est ce pas?

      • Absolument, cher Sultan. Et d’ailleurs te voilà censuré désormais, en solidarité avec le malheureux Chee !

        L.D. & Infosyrie

        • Koko dit :

          Et moi? Puis-je être censuré aussi?

        • MS dit :

          Juste une précision pour ceux qui ne connaissent pas l’histoire:

          Sultan Selim est responsable des massacres sanglants envers les alaouites dans la région d’Alep. A mon sens ce n’est pas du tout une coïncidence d’adopter un pseudo à son nom dans un forum qui parle de la Syrie !!!

    • Mulungu dit :

      Peut être que votre pseudo invite la « matraque ». Plus sérieusement je ne pense pas qu’il y ait ici une censure comparable a celle qui sévit dans les gros merdias pro-rebelles. Je ne pense pas non plus que la Russie fait de la concurrence déloyale à l’ Iran. La Syrie et le Vénézuela souverains sont libres d’acheter des armes où ils veulent !
      Ce que vous faites là, c’est un peu comme « polémiquer sur le sexe des anges ». Alors que des peuples a travers le monde se battent pour leur survie et leur dignité.
      Dans un tel contexte, je ne raisonne ni en arabe ni en chinois ni en africain ni en musulman ni en boudhiste, mais en simple Humain doué d’une raison qui analyse et critique et d’un coeur humain solidaire du sort de mes semblabes _ qu’ils soient jaunes, blancs, noirs, rouges ou gris , qu’ils soient croyants ou non, copte ou réformés.
      Salam.

      • Vanda dit :

        C’ est vrai aussi que censuré des propos qui émanent tout droit de la propagande non stop de nos médias ce n’ est que de la demi censure dans la mesure où ce qui va etre dit on l’ a entendu déja maintes et maintes fois! 1- ce sera très certainement mensonger 2- ce sera inintéressant .Ceci dit il n’ est pas interdit d’ en laisser passer quelques uns de ces commentaires à la con : Je crois qu’ il faut avoir confiance dans notre répondant !

  5. Lajar dit :

    Salut, je suis une syrienne et j’ai entendue parler de votre site web. je suis comme tant d’autres syriens une opposante au régime de Damas.

    Suis-je la bienvenue?

    • Vous serez en liberté surveillée, comme tant d’autres trolls…

      L.D. & Infosyrie

      • Lajar dit :

        Bien merci.

        Pourquoi je suis en «liberté surveillée»? Nous avons pas le droit d’être se que nous sommes sur ce site web?

        Je suis une syrienne opposante comme beaucoup de syriens.

        Sur ce bonne journée.

        • kader dit :

          tu es qui tu dis être tout simplement….

          que tu sois opposante ou non serais tu aveugle à prétendre que ton pays n’est pas devenu un lieu ou tous les salafistes mondiaux sont venus jouer aux pain ball………

          • LafleurJs12 dit :

            De ma part Lajar opposante,
            On peut toujours discuter ! Comme vous semblez l’avoir découvert, c’est un rare des sites où l’on « cause » intelligemment en plus et en toute connaissance de la Syrie mais encore de la géopolitique dela région..;et du monde ;…cela ne peut que vous apprendre des tasde choses ! ;.mais d’abord il est vrai qu’être opposante par ces temps il vous est facile d’aller vous exprimer sur les tous ces médias qui vous accueillent à bras ouverts d’autant que …vous allez dans le sens des lignes politiques adoptées par Sarkozy ou Hollande..; Mais c’est comme ceci dans notre bonne France d’ailleurs fille aînée de l’Eglise très chrétienne mais pas très mahométanne comme on dit et en passant;, depuis que le Bilad Cham, votre grande région d’origine peit être et de vous ou vos ancêtres, est sous notre contrôle, nous enfin les politiciens, d’autant que nous : politiciens, marchands d’armes ou spéculateurs sur le prix du gaz, ce qui nous intéressent c’est pas ce que vous les Syriens voulaient t mais ce que nous ont veut que vous soyez, exprimiez et disiez en vous conformant exactement et sans désordre de langage ! et là exactement où on vous dit de faire !
            Et donc,pour vous, devenue par votre « opposition qui nous agrée la « chouchoute des patrons des « amis de la Syrie : les Fabius, DHL et autres très actifs »pro peuple syrien » depuis les croisades même, …la vie pour vous ..c’est facile !!!!

        • salim dit :

          en gros, si vous êtes une opposante intelligente, patriote et pour un réglement de la situation par et entre les syriens, vous serez entendu et vos points de vue discutés ; mais si vous n’êtes qu’une troll chargée de la mission de diffuser mensonges et autres propagandes larmoyantes pour justifier de la nécessité de trahir la syrie et de la faire bombarder par vos amis atlantofionistes… dans ce cas là, je vous souhaite bien du plaisir… ici, le traitre – laquais est reniflé au flux de sa prose!
          quant au « je suis opposante comme beaucoup de syriens » ; moi aussi, même si je ne suis pas syrien, je suis opposant comme beaucoup d’opposants… aux traitres, aux laquais, aux « boukerches », « aux terros » et à toute autre forme de vermine dépourvue de tout humanisme et de toute dignité!

          • Mulungu dit :

            Aïe ! ou plutot Ouff! Merci salem. Tu m’as marché sur la langue.
            Salam.

          • Safiya dit :

            Un régal Salim ! Tout comme toi, je suis une « fervente » opposante aux laquais, traîtres et autres « boukerches » (j’adore !) qui se retrouvent tous en « terros ».

            Vive la Syrie, vive le peuple syrien et vive Bashar al Assad ! n’en déplaise aux détracteurs…

        • Lies dit :

          Lajar il y a énormément de médias qui seront heureux de t’acceuillir,je peux te conseiller Le Monde,Le Figaro,ITV,BFM,France 24,la regle du jeu(site de BHL)Liberation,TF1,France 2,Le nouvel OBS,l’Expres etc…tu vois tu as l’embarras du choix. Infosyrie n’a pas vocation a etre le relais de la propagande pro-sioniste et si Louis laissait faire il ne se passerait pas 2 semaines sans qu’on en soit submergé.Tu peux toujours écrire a Netanyahu pour te plaindre du manque de propagande et de mensonge sur Infosyrie et lui demander la levée de ta liberté surveillée.

        • njama dit :

          Je suis une syrienne opposante comme beaucoup de syriens.

          Il y a des opposants de toutes sortes Lajar, vous le constatez vous-mêmes ou vous êtes aveugle. La violence n’est pas acceptable, c’est surtout le point essentiel. L’armée revoit à l’envoyeur celle qu’il adresse à la Syrie. On récolte ce que l’on sème …
          Bachar El-Assad, comme Brahimi, comme énormément de syriens ne demanderaient pas mieux que le conflit armé s’arrête.

          « Si les circonstances exigeaient que vous abandonniez votre poste pour sauver votre peuple et la Syrie… le feriez-vous ?

          Si le départ d’un Président réalise l’intérêt de son pays, il est naturel qu’il parte… c’est évident. Il n’est pas concevable de rester un seul jour de plus si telle n’est pas la volonté du peuple et c’est les élections qui en décident. »
          Dr Bachar al-Assad 03/07/2012
          Interview du Président Al-Assad

          Je suppose et j’espère que vous n’avez pas une kalachnikov (je plaisante un peu, je ne me permettrais pas de vous supposer de mauvaises intentions sans vous connaître). Vous aimez aussi la Syrie, je n’en doute pas, vous êtes syrienne, oui, pourquoi pas un échange, sur des points constructifs pour la paix … Le système politique syrien avait certainement besoin (comme bien d’autres pays) de réformes …
          En ce moment ce n’est pas facile, un paquet de nœuds, de drames … ce qui ne veut pas dire que la situation soit inextricable. Qui sait si vos bonnes intentions pourraient servir l’avenir ?

          • njama dit :

            J’ai oublié de mettre le lien si vous voulez lire Lajar son Interview, qui reflète le fond de sa pensée sur différents points, dont les relations avec la Turquie.
            Il a « hérité » (si on peut dire) d’une situation dont il n’est pas responsable, avec ses défauts, ses carences (mais qui n’en a pas ?) … vous n’ignorez pas je suppose sa biographie. Rien ne prévoyait que ce soit son destin …
            Je le perçois, en plus de ses qualités étrangères à la politique, comme quelqu’un de « loyal ». Si je me trompe, faites-moi part de mes erreurs, de vos griefs.

            http://www.mondialisation.ca/syrie-interview-du-pr-sident-al-assad-avec-un-repr-sentant-des-m-dias-turcs/31761

        • Vanda dit :

          Lajar , je n’ ai pas prétention à parler au nom du site dont je suis un simple lecteur et sympathisant , mais j’ ai envie de vous dire bienvenue si vous ètes une opposante respectueuse de ce que me semble etre la Syrie : un pays où vivent des communautés différentes et libres ! si vous etes attachée ,malgré vos reproches au gouvernement syrien , à la souveraineté de la Syrie et que vous etes opposée à l’ agression étrangère que subit la Syrie souveraine! Par contre si vous etes au coté de la rébellion terroriste et sectaire qui fait le jeu d’ Israel et de l’ empire , je vous dis :  » allez vous faire voire « , vous n’ avez rien compris et ce site n’ est pas pour vous , il vous passe 2 kilomètres au dessus de la tete , vous appartenez à cette catégorie de syrien qui saignent consciemment ou inconsciemment leur pays! Réfléchissez!

        • Schaka dit :

          tu n’es pas une syrienne tu n’est qu’une trouble fâte .
          Tout le monde est au courant de infosyrie et de so, succes j’espere que infosyrie d’ispose d’armement informatique pour contrer une eventuelle attaque des AFPs

          • joska dit :

            @schaka,
            mais quelle mauvaise punaise vous a empuanti? Franchement, si le site vous gêne, n’y venez plus, on ne s’en portera que mieux, maintenant, le site nous informe comme il se doit sur le drame, en Syrie, la réalite est à plus notre portée que vous ne pouviez le prétendre! Et moi, je suis franco syrien, ne vous en déplaise et de surcroit, pro-Bashar, le vrai « LION » du Porche-Orient!
            Mais cela, ne vous plait et concerne pas, donc, ADIEU, et lachez nous la grappe

      • Pierredelacraudetoulon dit :

        L’expression utilisée pat M.Denghien décrit bien la situation:
        les rebelles sont en délicatesse avec les kurdes
        et réciproquement sans doute.
        Un des Kurdes récemment libérés par les rebelles après avoir été enlevés est mort des suites des tortures subies.
        Or le téléphone kurde doit au minimum être aussi bon que le téléphone arabe.
        La famille du malheureux sait donc à quoi s’en tenir maintenant.

    • idriss dit :

      la vendeuse de kebbab est de retour.non la fausse syrienne vous ne l’etes pas.allez sur le figaro ou paris match

    • Antar Yacine dit :

      Bienvenue Lajar,

      Moi je suis de Damas, et je vi actuellement à Damas, et je suis opposant des criminels à la solde de l’Arabie saoudite (état-voyou wahabite-sionniste qui prône la liberté ?) et du Qatar (un autre exemple de démocratie).

      Une fois cette engeance éradiquée (les rebelles armés), une fois que ces égorgeurs auront été arrêté ou éliminé jusqu’au dernier, nous pourrions discuter de la VRAIE opposition au gouvernement syrien, une opposition qui serait elle aussi légitime, et non pas monnayée par des pays ennemis des syriens, des arabes, et de l’Islam, qui ont des agendas absolument criminels pour la région comme le démontre clairement et sans possible contradiction leurs agissements depuis plus de 30 ans (guerre du Liban, invasion, viol et destruction de l’Irak, division et marginalisation de la lutte palestinienne, destruction de l’état libyen).

      Lajar mon amie, comment parler d’opposition à propos de ses massacreurs des enfants de Syrie ?

      • LafleurJs12 dit :

        A ce propos et sur France 24 encore et toujours , l’un de leurs habituels interviewés bien barbus dans un quartier est d’Alep(Salaheddin) assurait à un de ces combattants tout aussi barbus,et toujours larmoyants parce qu’en manque d’armements, « qu’ il avait eu  » le « Saoudien au téléphone et que les flingues arrivaient » !

        France 24 aussi à la rédaction ils ont dù être soulagés , le fric saoudien arrive à leurs protégés avec d’un autre côté, l’habituel pactole qatari,

      • Vanda dit :

        Antar Yacine, je n’ avais pas lu votre commentaire avantr de faire ma réponse à Lajar . Je crois que nous voulions dire la mème chose et je m’ en félicite!

      • Safiya dit :

        Et bientôt de l’Algérie via la guerre au Mali…

    • Nadine dit :

      Coucou Lajar,

      Il y a le site de l’Orient le jour pour toi au Libé…..
      Vive Bachar Al Assad le Lion du Sham

    • Pierredelacraudetoulon dit :

      je pense jusqu’à maintenant que ce site est ouvert
      - à toute personne avant tout sincèrement soucieuse de recherche de vérités sur la situation en Syrie et s’exprimant en français
      - ce qui implique un minimum de réflexion et d’esprit critique (au moins de ne pas être satisfait par ce qui est répété à satiété par les médias de l’idéologie dominante)
      - vu la situation cela implique aussi de comprendre donc d’admettre que ce site met surtout en valeur les faits ou les informations qui sont ou occultés ou minorés ou caricaturés par les médias dont l’information objective (afin que chacun puisse juger en son âme et conscience) n’est pas le principal souci (leur principal souci étant de nous dire et marteler ce qu’il faut penser, selon eux).
      - je dirais bien donc site ouvert « aux hommes de bonne volonté » mais l’expression est très galvaudée.

      • recherchinfo dit :

        Bien d’accord, le grand intérêt d’Infosyrie est de donner des informations sérieuses, sur la Syrie, qui sont totalement occultées par le « politiquement correct ». Je constate d’ailleurs que les media français sont beaucoup plus discrets sur la Syrie depuis que le gouvernement légal reprend de plus en plus le contrôle de la situation.
        Il me semble que les attentats effectués par la rébellion sont le reflet de sa défaite : si vous êtes une ville qui vous est favorable est ce que vous organiseriez des attentats aveugles sur sa population ? Non, évidemment.
        Ces attentats sont bien être l’arme des perdants qui n’aiment pas la population, se vengent et veulent s’imposer par le terrorisme et la peur, il ne s’agit pas d’une action de libérateurs.
        Une crainte éventuelle subsiste avec l’attitude que pourraient avoir les Etats-Unis après leur élection présidentielle, mais je pense que la réflexion murit aussi de ce coté.
        J’espère qu’après les atrocités subies la Syrie en ressortira unie et soudée, il y aura beaucoup à reconstruire.
        En ce qui concerne le site Infosyrie, j’apprécie les analyses argumentées que j’y trouve depuis plusieurs mois .

      • Vanda dit :

        Complétement daccord avec vous!

    • Karadeniz dit :

      Aujourd’hui il y a des choses bien plus grave je trouves qu’être opposants au régime de Damas.

      Des opposants de la Syrie ont attiré tout les Islamistes extrême du monde, les sites de ces barbus fanatique non rien avoir avec la vérité, et je suis persuadé pour les musulman il est impossible de vivre avec eux, tellement qu’ils ont de problème dans leurs têtes.

      Maintenant des média en France on aussi un problème sérieux dans leurs tête, ils n’ont jamais aimer l’Islam et ce n’est pas aujourd’hui qu’ils vont l’aimer, ils sont responsable de cette tuerie en Syrie.

      Bashar est meilleur que nos dirigeants ou les USA qui font du mal actuellement en Syrie, Bashar ne vous as pas empêcher de pratiquer une religion

    • Stephan dit :

      Si tu es pour l’ASL, l’OTAN colonialiste et le terrorisme international, tu serais bienvenue sur les blogs des medias mainstream qui divulguent intox et propagande toute la journée.

      Laisse ce site aux gens qui veulent être bien informés sur ce qui se passe en Syrie, et n’entendent pas recevoir le message de la propagande auquel ils n’adhèrent pas.

    • MS dit :

      Bon,

      Je ne sais pas ce que veut dire opposante. Ce mot peut dire tout et n’importe quoi comme tout autre mot d’ailleurs!
      Personnellement, je me définissais et je me définis toujours comme opposant au « Régime de Damas » MAIS …

      Je suis encore plus opposé et de loin à son opposition!! Excusez-moi de le dire cette soi-disant « révolution syrienne » est de la merde et ça ne correspond en rien à une révolution qui veut construire un avenir meilleur pour la Syrie et pour les syriens.

      Je viens d’ailleurs dans un commentaire sur cet article de publier un lien qui nous montre les exploits de cette « révolution syrienne » dans les techniques d’égorgement des êtres humains alors bon spectacle l’opposante …

  6. fatima dit :

    Voilà un article sur la situation de la banlieu de Damas.
    D’après ce site de Shukumaku, « il y a des mouvements très douteux de la part des terroristes à Jobar. Ils sont entrés et obligent les habitant de cette banlieu de quitter leurs maisons. et surtout, ils demandent aux gens hanbitant dans une maison orientale de partir , une fois vide, ils les utilisent pour stoquer des munitions et des hôpitaux !!!???.. »
    A lire….
    قتلى من «جبهة النصرة» في ريف دمشق.. وتحرك إرهابي خطير في «جوبر»
    سياسة | محلي
    30/10/2012
    شوكوماكو – خاص

    صعدت العصابات المسلحة اليوم الأثنين 29/10/2012 من هجماتها الإرهابية ضد النقاط العسكرية وحواجز حفظ النظام في ريف دمشق، حيث شهدت كل من « حرستا – عربين – دوما – زملكا – مزارع الشيفوية » خرقاً كبيراً لقرار وقف إطلاق النار الذي أعلنت عنه القيادة العامة للجيش والقوات المسلحة، إذ هاجم الإرهابيون حاجز قوات حفظ النظام على جسر زملكا وحواجز حرستا قرب شارع الثانوية، كما هاجمت حواجز الجيش في منطقة عربين في شارع الكازية.
    وبحسب مصدر خاص لمراسل « شوكوماكو »، فقد تصدت القوات المسلحة والجهات المختصة لتلك الهجمات الإرهابية، وأوقعت العديد من القتلى في صفوف الإرهابيين، وذلك بعد أن استدعت تلك الهجمات قدوم تعزيزات عسكرية لمؤازرة عناصرالحواجز في الريف.
    وأكد المصدر أن المسلحين استخدموا مختلف أنواع الأسلحة الرشاشة والقنابل اليدوية وقذائف الـ »آر بي جي »، كما استخدموا قذائف صاروخية حديثة ورشاشات ثقيلة ضد آليات الجيش.
    يذكر أن هناك عدد كبير من قادة العصابات وعناصر من تنظيم « جبهة النصرة » قد قتلوا بعد تصدي القوات المسلحة لهجماتهم.
    أما في دمشق، فقد أكد مصدر خاص وعدد من المصادر الأهلية أن منطقة جوبر تشهد حراكاً خطيراً للإرهبيين، حيث يقوم المسلحون بتهجير الأهالي من بيوتهم وفتح « طلّاقيات » وممرات بين المنازل، كما أنهم بدأوا بتخزين كميات كبيرة من الأسلحة في بعض الملاجئ، ويقومون بتحضير المستشفيات الميدانية، ما ينبئ بتحضيرات إرهابية خطيرة.
    وقالت المصادر أن الشوارع التي تشهد هذا الحراك الخطير هي « شارع المدرسة » و « الطريق المؤدي إلى شارع طيبة » و « الشارع المقابل لمدرسة الجهاد العربي » و « شارع جامع حذيفة ».
    كما أقدم الإرهابيون على نشر « بيانات إخلاء » للمنازل العربية تحديداً، وبدأوا بتأهيلها بـ »المتارس » لتكون أوكاراً لهم.
    إلى ذلك فقد أحرق المسلحون بعض المنازل التي لم تقوم باحتضانهم، وبدأوا بفرض « خوّة » على المواطنين بحجة « الزكاة » للـ »مجاهدين ». ورفعوا أعلام تنظيم القاعدة الإرهابي على المباني التي هجروا سكانها منها.

  7. dogan dit :

    moi je crois que si on envoit autant de rats en syrie faire la guerre et que la russie et la chine ne font rien c est simplement du au fait que plus on en enverra de rats en syrie moins ils en restera dans d autre pays c est un peu tiré par les cheveux ce que je dis mais lorsqu on voit le ton mediocre de la russie et l absence de la chine et l iran a taper du point au conseil de l ONU pour faire adopter des resolutions concernant les attentats terroriste bah je me dis que c est pas si tiré que ça . pendant ce temps la c est tout le peuple syrien ainsi que son armée qui en paye les conséquence que dieu viennent en aide au peuple syrien ainsi que tous les peuples opprimés du monde que tous les oppresseurs recoivent des centaines de  » sandy  » dans leur gueule ou des stunami qu ils pleurent mille fois plus qu’une mere femme fils de martyr AMINNNNNNNNNNN

    • Pierredelacraudetoulon dit :

      Les noms d’animaux comme rats etc…sont à éviter
      ils ne servent à rien.

    • Purpan dit :

      A cause de ces attentats, les terroristes n’ont pas eu de temps de repos.
      La Russie a réussit a jouer de cet attentat en défaveur de l’ensemble de l’ASL sous-entendant que l’ASL est responsable de tous les groupes présents sur place ce qui est impossible.

      Le silence du conseil de l’ONU permet a Bachar de gérer son affaire car il faut être clair, c’est a la Syrie de nettoyer tout ce bazar. Les Russes ne peuvent pas s’ingérer ouvertement, et dans le cas contraire, ce serait de l’impérialisme.
      D’ailleurs cela donnera a la victoire Syrienne un aspect fort et national.

      Donc le rôle de la Russie ne sert qu’a lier les « ailes » de l’aigle américain (en image a son aviation).
      Le reste c’est a Bachar al-Assad de s’en occuper avec matériel et argent Russes, Chinois et Iraniens.

      Pour finir, le bruit ne sert a rien (la preuve les occidentaux en ont fait du bruit). La seule chose efficace, c’est l’action de terrain et donc bravo aux soldats qui y travaillent!

      • Mulungu dit :

        En tout cas, la puissance de l’aigle américain était IMPUISSANTE face aux ravages de l’ouragan Sandy le bien-nommé.
        « De la poussière, Nous t’avons créé. A la poussière tu retourneras! ». Corrigez-moi si ma citation n’est pas exacte.
        Et puis il y a cette dette de 1500 milliards (ou 15000 milliards?) qui plombent désespérément les ailes du lugubre Prédateur Mondial en chef. Et puis les défaites honteuses en Afghanistan, en Irak… Plus vite il mourra, mieux le monde se portera.
        Salam.

      • branarkelt dit :

        à Dogan ,pas bete ton raisonnement ,beaucoup de pays se servent de la Syrie pour se débarrasser de leurs concitoyens fanatiques ,des responsables politiques Lybiens,Tunisiens ne s’en cachent meme pas .La Syrie fait le sale travail et çà sans que cela leurs coutent un centime

    • sancho dit :

      La Turquie, la jordanie, le Liban, l’Irak, ça rentre de partout ! Que veux-tu que fassent la Russie et la Chine si les pays voisins de la Syrie sont des passoires ?

      • Marie-Christine dit :

        Mais quand même sont-ils plus nombreux que les étoiles dans le ciel (drôles d’étoiles, étoiles dégénérées…). Ils semblent se précipiter tous sur la Syrie comme dans un trou noir… et quand les « étoiles » pénètrent dans le trou noir, immanquablement elles meurent. Et le trou noir ? Je crois qu’il se renforce et prospère d’autant… Les étoiles ont plus de tête qu’eux et ne sont pas criminelles !!!

  8. chee dit :

    hier sur tv al-khabbar syrienne.une analyste politique bien coiffee, entrain de lever s’est soi-disant ses mains pour expliquer, en montrant son beau vernis etc…des que la journaliste de tv lui parle du hezbollah, elle s’esquive.mais avec rancune.a chaque fois , elle fait entrer l’armee et le peuple.je lui dit sans le hezbollah, et ses jeunes qui travaillent avec coeur et dignite.c’est le hezbollah qui a donné et donne la fierté , la dignité au liban.quel est le parti,*qui a fait quelque chose pour ce pays. Quand nasserellah parle tout le monde ecoute, et notamment les israeliens qui font venir tous les experts pour analyser son discours SAuf les jaloux des libanais.Inchallah le hizbollah prend les choses en main pour sauver le liban.

    • salim dit :

      les traitrolaquais du 14 mars peuvent continuer à aboyer comme des hystériques et à faire des courbettes à leurs maîtres sur les plateaux TV, le Hezbollah continuera son chemin en gagnant de plus en plus les coeurs des arabes (et des musulmans) par sa patience, son honnêteté, la conformité de ses actes à ses paroles et la puissance de son intelligence et de ses actions! Les traitrolaquais sont sur le déclin ; il n’y a qu’à vous le flop de leur dernière tentative de rameuter du monde à l’enterrement de Wissam El Hassan.
      La Sayed Nassrallah a clairement annoncé, dans ses derniers discours, les « équations » désormais en vigueur dans la région et plus précisément ce que la résistance est capable de faire dorénavant aux fionistes qui s’aventureraient à lui chercher noise… jusqu’à présent, il n’a pas été démenti! « fini le temps de la défaite » avait-il dit récemment et voici venu le temps où l’ennemi sera désormais sur la défensive (le dernier épisode intitulé Ayoub en est une preuve!).

    • Vanda dit :

      Chee, savez vous que les russes et le Hezbollah rament dans le mème sens lorsqu’ il est question de la Syrie! Compte tenu de votre commentaire précédent ( vous ne comprenez pas la censure parce que vous disiez du mal des russes) je croyais que vous alliez « descendre » le Hezbollah! Pas du tout , c’ est l’ inverse : Il vous faudra faire un effort de cohérence ! A moins que vous recherchiez l’ originalité!

  9. Mulungu dit :

    Comme vous le dites si bien, le combat de ces rebelles est dans une autre dimension que ceux répertoriés par les politiciens-technocrates de Paris, Londres, Bruxelles ou Washington.Un marché de dupes, chacun des malfrats ayant son « idée derrière la tête », son agenda : On y va ,après on verra. Abattre le gouvernement Syrien, puis on verra bien qui aura le dernier mot au partage du butin. Je doute que AlQaida se contenterait de chaleureux remerciements et de médailles.
    Mais, en attendant, il ya un gros HIC, c’est que l’agneau refuse de se laisser immoler. Bachar Al Assad, son armée et son peuple défendent farouchement leur dignité, la liberté et souveraineté de leur terre. Les plans des agresseurs sont voués à l’échec en Syrie du fait de cette héroique résistance et du ferme soutien de Moscou et Beijing.
    Cela étant, aujourdhui, les conditions sont peut-etre réunies pour porter les derniers coups (sur tous les fronts) au projet criminel qui ravage la Syrie. Plus seulement de la communication « civilisée », mais des actes « lourds », explicites, sans équivoques sur NOTRE DETERMINATION ! (Nous sommes tous des Syriens!
    Il ne faut surtout rien espérer d’un changement de président à Washington. En France, de Sarkozy à Hollande, il n’y eu qu’une variation de styles, il n’y a eu que la constance de la France dans sa soumission a l’Empereur Obama et aux intérêts de leur protégé Israelien. En Amérique le fameux complexe militaro-industriel dictera sa foi sa loi et sa volonté tant qu’il n’y a pas de la REVOLUTION NATIONALE.
    Salam.

    • Marie-Christine dit :

      Salam Mulungu,
      J’apprécie votre commentaire.

      • Mulungu dit :

        Nous sommes tous des Syriens !!!
        Tous les peuples doivent se réveiller. J’ai vu une brebis dresser ses oreilles comme des cornes et charger un gros chien bien en crocs qui s’est replié sans demander son reste. Allons-nous continuer de subir la loi des prédateurs a forme humaine comme des faons craintifs et résignés?

        • Marie-Christine dit :

          Que toutes les brebis gagnent !!!
          Surtout que les syriens ne sont pas des brebis !

          • Marie-Christine dit :

            Et la chèvre de Monsieur Seguin, c’est bien dépassé…
            De toute façon Alphonse Daudet ne connaissait pas la Syrie !

      • Vanda dit :

        moi itou!

        • Vanda dit :

          J’avais ecrit le  » moi itou  » pensant que ma réponse se collerait sous le commentaire de M. Christine ( Mulungu j’ apprécie votre commentaire) . Décidément ,il y a sur ce site une part d’ imprévus pittoresques à moins que ce ne soit des subtilités que mon vieux cerveau n’ est plus capable de comprendre.

  10. chee dit :

    PS:je ne suis ni libanais, ni syrien.Je suis africain et sounni.

    • joseph cotton dit :

      Les turcs refusent le dialogue proné par la Russie avec le gouvernemnt syrien. Que faudra-t-il pour les y amener sans qu’ils ne perdent la face?

      La Turquie exclut un dialogue avec le régime syrien (ministre)

      AFP | 30/10/2012 | 12h01

      La Turquie ne dialoguera pas avec le régime syrien qui a continué de « massacrer son propre peuple » durant la fête musulmane de l’Aïd Al-Adha, a déclaré mardi son ministre des Affaires étrangères, Ahmet Davutoglu.

      Le ministre turc était interrogé par la presse sur des déclarations de son homologue russe Sergueï Lavrov, qui avait appelé les pays de la région à dialoguer avec le régime du président Bachar al-Assad.

      « Cela n’a aucun sens de dialoguer avec un régime qui a continué un tel massacre contre son propre peuple durant la fête » du sacrifice, a dit M. Davutoglu, ajoutant que son pays ne s’engagerait dans aucune initiative qui pourrait avoir pour conséquence de « légitimer le régime en place ».

      • Vanda dit :

        Décidément la Turquie a bien du mal à sortir de son role de lèche botte de l’ empire : cela augure mal de l’ avenir de ce beau pays !

    • TenZen dit :

      je suis libano-syrien !

  11. fredng dit :

    Infosyrie : « Agence de réinformation sur l’actualité en Syrie »

    Votre site m’intéresse parce qu’il procure de l’information non présente dans nos mass-media. Je reproche à ces derniers leur propagande et leur alignement flagrants et irréfléchis sur certains politiques.

    En revanche, ce que je regrette, c’est le genre de réaction que vous avez envers quelqu’un qui se déclare anti-assad (Lajar). L’information, et donc la ré-information, c’est aussi savoir écouter (et ensuite si besoin savoir contrer avec des arguments) les personnes qui n’ont pas la même opinion. Sinon, vous allez rapidement tomber dans le même travers que ceux que nous critiquons en termes de diffusion de l’information.

    • Pierredelacraudetoulon dit :

      je ne suis ni libanais ni syrien ni africain
      (ça peut arriver)
      mais je suis entièrement d’accord avec vous
      et si je puis ici en tant que simple ressortissant de pays que les Grecs appellent Gallia
      donner mon avis
      le voici:
      ce site peut trés bien s’ouvrir (leur a t il d’ailleurs jamais été fermé?) à des opposants à l’actuel régime
      à partir du moment où ils ne misent pas (tout) sur une lutte armée devenue atroce.
      Il faudra bien un jour vous Syriens que vous arriviez à vous parler pour mettre fin au massacre
      mais pour que ce dalogue puisse aboutir, deux extrêmes sont à éviter
      -faire intervenir Dieu à toutes les sauces dans la discussion (meilleur moyen de tout compliquer)
      -recourir à des mensonges ou des idées simplistes réductrices tout juste dignes d’un enfant de 8 ans ou d’un intellectuel français. La société syrienne a besoin d’équilibres subtils tous azimuths pour vivre en paix puisqu’elle n’est pas monolithique.

      Je ne peux pas être bachariste puisque je ne suis pas syrien mais il me semble que la distinction que le gouvernement actuel fait entre opposants ayant du sang sur les mains et opposants n’en ayant pas, est peut être une piste à suivre.

      Et pour ce qui est des opposants ayant du sang sur les mains il y a peut-être aussi des distinctions à faire, tous ne peuvent pas être mis dans le même sac. Qu’ils aient droit à un procès équitable (certains ont peut-être des circonstances atténuantes). une large amnistie pourrait être envisagée si c’est un moyen de ramener ou renforcer la paix
      dans le pays. C’est une politique qu a été suivie en Algérie. Il faut un moment sortir du cycle infernal des vengeances sans fin. Les chrétiens (ce que je ne suis pas ou plus) appellent ça le « pardon » mais aman est bien aussi un mot arabe, non?

      De toute façon la tentative de renverser le régime par la force a échoué, l’armée régulière ayant ait « son boulot » alors…

      • Marie-Christine dit :

        « des idées simplistes réductrices tout juste dignes d’un enfant de 8 ans ou d’un intellectuel français. »
        :)

        • Cécilia dit :

          « -recourir à des mensonges ou des idées simplistes réductrices tout juste dignes d’un enfant de 8 ans ou d’un intellectuel français. »

          En effet, c’est un peu ça aussi ! ;) ;) ;)
          Bien vu !

      • Stephan dit :

        J’estime que ce site est suffisamment objectif pour se passer de la propagande pro-terroriste qui essaie de faire passer l’idée que l’agression de la Syrie est justifiée.

        Je ne connais pas le régime et les responsables de Damas, mais ce que je sais, c’est que l’ASL n’est qu’une organisation montée par l’OTAN colonialiste, qu’elle ne représente pas grand monde , et que ses boys sont des mercenaires et des terroristes internationaux, islamistes radicaux.

        Défendre son pays contre ce type d’agression sanguinaire orchestré par le Qatar, l’Arabie Séoudite et l’OTAN est le devoir de tout vrai Syrien, les autres n’ont pas leur place dans ce pays laïc et multiconfessionnel.
        Et j’espère que le temps verra la faillite de l’agression.

    • Vanda dit :

      Je pense que les réactions à l’ égard de Lajar sont diverses et majoritairement bienveillantes ! En tout cas elles soulignent la différence entre opposition démocratique et inssurection terroriste et c’ est peut etre à ce distinguo que vous n’ etes pas habitué: Voyez , on a du mal à se défaire de l’ impact de la propagande !

  12. claudia dit :

    Un général de l’armée de l’air a été assassiné à Damas selon Press TV.

    • EAUX TROUBLES dit :

      http://www.algeriesoir.com/algerie-presse/301012-un-predicateur-saoudien-contre-la-participation-de-jihadistes-en-syrie.html

       » Un important prédicateur saoudien, cheikh Salman Al-Audah, a appelé les jeunes musulmans à ne pas se rendre en Syrie afin de ne pas renouveler l’expérience afghane et accorder de la crédibilité aux thèses du régime de Damas qui affirme combattre des « terroristes ». « La venue en Syrie de jeunes de Libye, du Yémen, d’Arabie saoudite, d’Irak et d’Egypte pour combattre le régime ne fera que compliquer la crise et rééditer la crise d’Afghanistan », a affirmé le prédicateur sur son site web. « Laissez la Syrie aux Syriens, ils ne manquent pas de courage et sont assez nombreux (…) ils n’ont pas besoin de plus de combattants, mais de plus de fonds et d’armes », a-t-il ajouté, estimant qu’un petit nombre de combattants de l’étranger ne changerait pas le cours du conflit. Il a estimé que la présence de combattants arabes en Syrie pourrait amener « les pays arabes et européens à cesser de soutenir le peuple syrien dans sa bataille contre Bachar al-Assad et son régime qui affirme livrer bataille aux terroristes s’étant infiltrés en Syrie ». Cheikh Salman Al-Audah est le secrétaire général adjoint de l’Union internationale des ulémas musulmans, basée au Qatar et présidée par cheikh Youssef al-Qaradaoui, mentor des Frères musulmans. Le 16 octobre, des membres de la commission d’enquête de l’ONU sur la Syrie avaient estimé que la présence de combattants étrangers était un dangereux élément de « radicalisation » dans le conflit syrien. Deux jours plus tard, le gouvernement syrien avait accusé Ryad et Ankara d’avoir signé un « pacte » avec Al-Qaïda pour organiser le transfert de combattants du réseau extrémiste vers la Syrie. »

      Il a raison, laissons la Syrie aux Syriens.
      Ceci dit, DOUBLE discours.

      Un DOUBLE discours qui crée les TROUBLES.

    • EAUX TROUBLES dit :

      http://www.lexpress.fr/actualite/monde/proche-orient/syrie-un-general-de-l-armee-de-l-air-assassine-a-damas_1181321.html

      « Le général de l’armée de l’air Abdallah Mahmoud al-Khalidi, a été assassiné, dans le nord de Damas, par un groupe de terroristes armés, selon la télévision officielle syrienne, qui reste vague concernant les circonstances, ce mardi.

      Le général-pilote d’active de l’armée de l’air Abdallah Mahmoud al-Khalidi, est mort dans le quartier de Roukneddine. « Ce meurtre fait partie des assassinats de scientifiques ou de personnes ayant un rôle national », a précisé la télévision officielle.

      Une source au sein des services de sécurité à Damas a raconté que le général qui faisait partie du commandement de l’armée de l’air a été tué lundi soir par balles alors qu’il sortait après avoir rendu visite à un ami. »

      • EAUX TROUBLES dit :

        Le meurtre a été revendiqué par l’ASL sur Facebook.

        http://www.la-croix.com/Actualite/S-informer/Monde/Syrie-assassinat-d-un-general-de-l-armee-de-l-air-a-Damas-_NG_-2012-10-30-870499

        « Le bataillon des martyrs de Roukneddine: dans le cadre des opérations ciblées que le groupe a menées contre le régime criminel d’Assad et de sa bande, nous avons assassiné lundi le général-pilote Abdallah al-Khalidi, qui est chargé de l’entraînement de l’armée de l’air », a indiqué le communiqué.

        « Nous avons également tué le sergent-chef Ahmad Abdel Haq, qui est l’un des agents des services de renseignements de l’armée de l’air », ajoute ce groupe qui menace de mort « tous les collaborateurs de ce régime ».

        Les médias syriens n’ont pas fait état de la mort ce dernier responsable.

      • idriss dit :

        c’est une faute professionnel qu’a commis ce general.on ne se promene pas en mettant sa securite en danger.en temps de guerre sachant que malgre le soutien du peuple syrien au regime il existe encore des traitres caches parmi cette population.

        • ben dit :

          ce n’est pas ce que l’on dit. et d’ailleurs accuser la victime d’étre responsable de son malheur c’est pervers.
          allah ierhmou.

  13. Marie-Christine dit :

    (j’ai écrit ce post avant qu’aucun commentaire ne soit apparu. A la suite d’un bogue, j’ai dû attendre avant de l’envoyer et, surprise! entrée en matière de plusieurs trolls ! Justement, je trouvais qu’on ne les voyait plus beaucoup ces temps-ci… Ce que j’en disais – avec espoir – est donc à relativiser !!)

    Merci beaucoup pour cet article Louis.
    Vous avez déjà écrit que d’un mal surgissait « toujours » un bien : espérons que bientôt nous allons pouvoir le constater !?
    Tiens au fait, je voudrais soumettre une interrogation :
    Depuis quelques temps, je constate que les trolls hasbaristes ont quasiment disparu du site et je me questionne sur la raison de ce retrait… Une épidémie de mauvaises grippes ? Un assainissement salutaire de votre part ? Un rappel pour formation de tous les employés because nécessité d’un recyclage de la rhétorique de propagande et des techniques de provoc-désinformation, dont on remet en cause l’efficacité ? Ou mieux le symptôme d’un retrait des « employeurs » du chantier de la destruction de la Syrie : mise en doute sérieuse après 20 mois de la réelle capacité d’atteindre les objectifs de faire sauter Bachar et le « régime » et prise de conscience des risques de la poursuite de la politique de la guerre par le terrorisme contre la Syrie ?
    Bref, que dit le baromètre hasbariste (si tant est que ce soit un indicateur…) : une pause momentanée ou un réel tournant de la coalition belliciste otano-sioniste contre la Syrie qui entérinerait un constat d’échec de l’entreprise ?
    Encore trop tôt certainement pour le dire et peut-être trop optimiste de l’espérer, mais enfin bon, je souhaitais vous faire part de ces quelques réflexions… (un peu hasardeuses…?).
    COURAGE AU PEUPLE SYRIEN, MERCI ET RESPECT POUR SA RESISTANCE
    PEUPLE SYRIEN, AVEC VOUS, A TRAVERS LES EPREUVES TERRIBLES QUE VOUS TRAVERSEZ
    COMPASSION POUR TOUS LES MARTYRS ET LES FAMILLES

    • Purpan dit :

      Élection Américaine ? lol

      Quand l’échelon central est paralysé, tous les échelons périphériques le sont aussi. C’est une notion simple et je pense que c’est l’une des explications.
      Sinon, les États-Unis et Israël, tant que l’Iran ne sera pas détruit ou immunisé, et bien ils ne lâcheront rien et tous les moyens leur sont bons.

      Donc c’est a la Syrie d’aller chercher la victoire et non d’attendre la défaite de ses ennemis.

      • Marie-Christine dit :

        Bien sûr vous avez raison Purpan ! Je me suis laissé aller à rêver. Je suis un peu confuse…

        • Purpan dit :

          Non vous n’avez pas a être confuse.
          Vous espérez la paix : c’est très louable !

          • Marie-Christine dit :

            Merci Purpan,
            Il y a tellement d’impatience parfois…
            Et presque d’incrédulité devant tout ce que l’on fait subir à la Syrie…
            Bonne soirée.

  14. Fares-dz dit :

    *واحد واحد واحد شعب سوري واحد*
    _ UN ! UN ! UN ! LE PEUPLE SYRIEN EST UN !!! _
    C’était le slogan, le mot d’ordre, le programme et l’objectif de la révolution.

    _Je suis musulman, je suis-je suis chrétien, je suis catho, je suis sunnite, je suis orthodoxe, je suis chiite, je suis Arabe, je suis Kurde, je suis Arménien, Je suis alaouite, je suis druze, je suis chkoupiste…_ et je ne sais quelles autres mièvreries…
    Voilà ce que ce que sifflent au dessus des têtes syriennes ces serpents venimeux de la contre révolution impériale

  15. Mulungu dit :

    Une Russie décomplexée, prête a rendre coup sur coup !!! Les perspectives pour l’empire se rétrécissent. Bonne nouvelle pour les peuples du monde civilisé. Mauvaise nouvelle pour le monstre anachronique Usien. Fin de la New Barbarian way of life ?
    « Il faut bruler tous les bosquets, buissons et hautes herbes et boucher tous les trous où il pourrait se cacher !!!  » comme dit mon frère chasseur de lapins.
    http://www.alterinfo.net/notes/Etats-Unis-la-Commission-electorale-russe-appelle-a-modifier-la-Constitution_b4869874.html

  16. Cécilia dit :

    « Le 28 août dernier, Jaramana avait été frappé par un attentat à la voiture piégée, à l’occasion des obsèques de deux partisans du gouvernement : 27 personnes avaient alors été tuées ; et le 3 septembre, un nouvel attentat y avait causé 5 morts supplémentaires et plus de 30 blessés.
    Si Jaramana est visée, c’est parce qu’elle est globalement loyaliste, et chrétienne, et druze, deux communautés majoritairement fidèles à Bachar al-Assad ».

    Parfaitement vrai, Louis !

    Que la population de Jaramana rejette en bloc les soi-disant révolution est une réalité prouvée et démontrée. Donc, les révolutionnaires démocrates vengent sur sa population civile et détruisent ses infrastructures.

    Cependant, Jaramana a aussi sa position géographique et géostratégique très importante.

    En effet, elle est non seulement la ville la plus peuplée dans la Ghouta-Est, la plus proche de Damas, mais elle est surtout un rempart pour protéger Damas côté Est. Il est même quasi impossible pour les rebelles de rentrer à Damas sans Jaramana à moins qu’ils se suicident en essayant de rentrer par la route de l’aéroport internationale de Damas hautement gardée et surveillée par l’armée de l’air, du renseignement de l’air, brigade de Palestine et al-Dawriyate. Les fanatiques de la brigade Liwaa al-Islam et Liwaa al-Furqan ont tout essayé sans succès.

    Selon le site syriatruth, l’histoire a commencé en juin dernier comme le dit cheikh Aql druze, Abou Hamoud, lorsque des religieux fanatiques sunnites soutenant l’insurrection armée de Ghouta Est, surtout de Mlehah ont contacté des dignitaires druzes de Jaramana leur demandant de laisser passer leurs miliciens par Jaramana vers Damas. Bien que cette délégation de Ghouta soit venue avec les imams des mosquées Mouaz ibn Jabal, Qayes ibn Saad et al-Umaraisoit accompagnée des membres de l’asl, Liwaa al-Islam et celle d’al-Furqan non armés, cette mission qui consistait à fermer les yeux sur le passage de trois milles miliciens par Jaramana était un échec total malgré la promesse qu’ils ne resteront pas à Jaramana que le temps nécessaire à leur passage vers Damas, mais le cheikh Aql, Abou Hamoud a refusé catégoriquement la proposition.

    Abou Hamoud leur a bien expliqué la position des druzes : ils veulent être neutre dans le conflit et que pour cette raison, Jaramana ne connait pas une présence militaire de l’armée syrienne et que ce sont les habitants qui ont décidé de protéger leur ville et leurs biens en composant des communautés d’auto-défense populaire qui sont d’ailleurs des volontaires. D’ailleurs, c’est un peu par tout en Syrie, des quartiers ont décidé de protéger ainsi leurs quartiers et leurs villes.

    Cependant, lors du Zéro Heure décidée et programmée par les terroristes après l’attentat du Bâtiment de la sécurité Nationale à Damas qui a coûté la vie au ministre de la défense syrienne avec d’autres responsables dans le gouvernement, le 18 août dernier, ASL a pu réunir autour de dix milles combattants pour la bataille de Damas. Ils étaient placés à Midan et Assali, côté sud de Damas et à Wadi Barada, côté Ouest et il fallait placer trois milles côté est de Damas pour garantir le succès de l’opération, donc à Jaramana car Jaramana est la ville la plus proche de Damas, de ses positions stratégiques où se trouvent notamment les points forts du régime à savoir du renseignement se l’air à Bab Touma et la section intérieur d’al-Sadate, sinon, il reste la route détournée par l’aéroport qui est, lui aussi, est bien gardée et bien protégée. Là encore, une deuxième fois, le cheikh Abou Hamoud de Jaramana a refusé le laisser passer asl par sa ville.

    Mais ASl va plus loin pour la troisième fois lors de sa rencontre avec le cheikh Abou Hamoud, une rencontre qui a fait le goût qui a fait déborder le vase.
    Cela s’est passé la semaine dernière lorsque la délégation de Liwaa al-Islam, (fondée par Zahran Alouch avec son assistant Abou Ali al-Doumani, brigade soutenue financièrement par Saad al-Harir et avec des étroits contacts avec Wissam al-Hassan, tué dans l’attentat de Beyrouth il y a deux semaines) est venue à Jaramana pour la troisième fois proposant les conditions suivantes sinon la guerre sera purement et simplement déclarée contre Jaramana :

    1- Jaramana doit laisser passer trois milles miliciens armés pour aller à Damas.

    2- Jaramana doit chasser les fonctionnaires civils et militaires habitants la ville, notamment, les chrétiens, les alaouites et les Irakiens de confession chiite.

    3- Jaramana doit faciliter toute opération de l’asl contre les barrages de l’armée syrienne ainsi que tout point et toute position de la sécurité
    syrienne, civil ou militaire.

    4- Jaramana dit aider l’ASL à enlever des officiers de l’armée syrienne, des agents de la sécurité et des employés civils travaillant avec l’Etat. La délégation a même présenté une liste de plus de 70 noms.

    5- Jaramana doit retirer la communauté populaire d’auto-défense populaire afin de la supprimer.

    6- ASL demande aux dignitaires druzes de rester neutres s’ils ne veulent pas participer à la « révolution ».

    http://www.syriatruth.org/news/tabid/93/Article/8516/Default.aspx

    Inutile de préciser que plusieurs de ces conditions impossibles à réaliser sans parler que certaines portent atteinte à la tradition et aux coutumes druzes comme par exemple trahir ses proches et ses hôtes les dénonçant ou les chasser. Mais ces barbares ont-ils d’abord une cervelle ?
    Les druzes sont réputés pour leur sens de l’honneur, la justice, le courage, la générosité et l’amour de la patrie. La Grande Révolution syrienne contre l’occupation françasie a commencé chez eux et le chef de cette révolution contre l’occupation française était Sultan Pacha al-Atrach, un Druze, et si les druzes ne sont pas avec cette soit disant révolution syrienne, c’est parce que les descendants de Sultan Pacha al-Atrach ont senti la mauvaise odeur des sionisme mêlée de wahhabisme et de leur pétrodollar.

    De même, il est à souligner que la brigade liwaa al-Islam a revendiqué l’attentat du Bâtiment de la sécurité nationale à peine une heure après.

    • Cécilia dit :

      Il faut ajouter que dans le lien de Syriatruth, il y a un plan de Ghouta Est et ce qui est encadré en rouge présente la présence (je dis bien une présence, donc à ne pas confondre avec occupation) des miliciens de Liwaa al-Islam et al-Furqan.

    • Cécilia dit :

      Des wahhabites fanatiques en Syrie appellent au zabh nusairya, égorger les nusairites », donc, chiites et alaouites avec le cri Allah Akbar !

      Comme vous constatez, la foule porte les drapeaux noirs d’Al-Qaïda et répète bêtement ce que les chanteurs saoudiens chantent.

      « La foule est la bête élémentaire, dont l’instinct est partout, la pensée est nulle part « !

      Je déteste l’accent saoudien !

      http://www.youtube.com/watch?v=gO9Hs7c8soI&feature=youtu.be

      D’après un papier porté par un manifestant, la scène se passe à Nabch (Idleb), si quelqu’un sait un peu plus ?

      • nation dit :

        « Des wahhabites fanatiques en Syrie appellent au zabh nusairya, égorger les nusairites », donc, chiites et alaouites avec le cri Allah Akbar  »

        Effectivement, il n’ y a pas plus déglingué que ces imbéciles qui se sont autoproclamés « djihadistes » ils sont de facto les meilleurs alliés des atlanto-sionistes qui eux les instrumentalise pour aller détruire tels ou tels pays, tout en semant la FITNA au sein des musulmans entre Chiites, Sunnites..etc..d’ailleurs nous avons jamais vu ces abrutis « takfiristes-salafistes » au coté des résistants palestiniens, c’est dire!

      • FB dit :

        Cécilia,

        Si ce que vous dites de l’honneur des Druzes est vrai. Je parle de l’impossibilité de trahir ses proches. Alors Walid Joumblatt n’est pas druze.

        En tout cas, il n’est pas le fils de son père qui doit se retourner dans sa tombe à chaque retournement de veste du pauvre Walid la girouette du 14 mars.

        A lire :

        http://www.renenaba.com/liban-walid-joumblatt-requiem-pour-un-saltimbanque/

      • sowhat dit :

        mais voyons Cécilia ce sont les amis et les protégés de Fabius et de Hollande.

        Il faut les montrer partout ces valeureux combattants car ils font honneur à la République (française). Je m’étonne que les médias mainstream ne leur fassent pas plus de publicité. J’invite donc les Infosyriens à pallier sans tarder à ce manquement impardonnable. Diffusez le plus possible et partout où vous pouvez les hauts exploits des amis de Fabius Hollande et BHL.

      • I love PUTINE dit :

        En tous cas ,les sionistes et us ont réussi d’une pierre deux coups:
        - faire tuer des musulmans par d’autres musulmans
        - de montrer que l’Islam est la religion des barbares: cf. Allahokbar en égorgeant des innocents

      • L'étrangère dit :

        En effet Cécilia… l’accent et le regard sont saoudiens. J’ai hésité à poster cette vidéo… mais examinezla foule… les enfants observent et les adultes sont vraisemblablement observés…

        2 Saudi Citizens Leading a Protest of Mainly Children in Bennish, Idleb Countryside, Syria
        http://www.youtube.com/watch?v=_3sKkBVMfSU&feature=share
        Publiée le 29 oct. 2012 par Arabi Souri
        They told you it’s a spontaneous public uprising by the Syrians against their regime, then what the Saudis are doing here with Al Qaeda flags and the songs we used to hear when posting videos of suicide bombings? Who brought them to Syria? Who pays for their ‘jihad’? Who trains them? Who has military bases everywhere in the region?

        Sorry there’s no translation as there’s nothing to translate. [Bien d’accord]

        • Cécilia dit :

          Oui, il s’agit de la même vidéo avec ces chants maudits et cela se passe à Benniche à Idleb (je ne suis pas sûre de la prononciation, je l’avais écrit Nabche ;) ;) ). Je crois que je me suis royalement trempée. Louis a parfaitement le droit de hurler contre Cécilia !

          Donc, j’avais raison, cela se passe à Idleb et le chanteur est un saoudien..

          Merci beaucoup étrangère pour la vidéo, je ne vois pas pourquoi hésiter pour la poster, bien au contraire, c’est même très bien.

          Amitiés

          Cécilia

    • njama dit :

      « les descendants de Sultan Pacha al-Atrach ont senti la mauvaise odeur des sionisme mêlée de wahhabisme et de leur pétrodollar. »

      On les comprend. Ça en plus de « leur sens de l’honneur, la justice, le courage, la générosité et l’amour de la patrie « … ils seraient très surprenant qu’ils virent leur cuti !
      Chapeau bas, leur clairvoyance et leur sens de la loyauté invitent au respect !

  17. Madame Marie Adélaïde DUGLAN dit :

    Il est absolument clair aujourd’hui que l’opposition syrienne est derrière les terroristes et qu’elle ne souhaite absolument pas transformer la trêve et cesser le feu.

    Sans perdre de temps, il faut prendre toutes les mesures nécessaires au plus haut niveau avec les dirigeants des peuples amis de la Syrie pour protéger le peuple contre cette Guerre Sainte Barbaresque.

    Monsieur Le Président Bachar el Assad a soutenu la trêve et nous lui en sommes très reconnaissant.

    Aujourd’hui 30 octobre il ne fait plus aucun doute que la Syrie est infestée par des groupes terroristes qui sont en train de proliférer dans le but d’un partitionnement de sa souveraineté.

    Tous les médias du monde ne peuvent plus dire qu’ils ne sont pas au courant de ce qui est en train de ce dérouiller sous nous yeux sur le terrain.

    A l’aube du troisième millénaire de la Chrétienté il est inacceptable que Notre Syrie soit Martyrisée.
    Messieurs de Perse, de Chine, de Russie venez au secours de nos âmes.

  18. malja dit :

    je me doutais qu’on s’etait mis dans la merde mais jusqu’a ce niveau il va bien falloir qu’on se decide a nettoyer nos ecuries d’Augias
    « Sous nos yeux »
    Les mauvais perdants de la crise syrienne
    par Thierry Meyssan

    En 2010, la France a fait le choix de relancer sa politique coloniale. Cela l’a conduit à changer le régime en Côte d’Ivoire et en Libye, puis à essayer de la faire en Syrie. Mais face à l’échec de cette troisième opération, Paris se trouve emporté par les événements qu’il a provoqués. Après avoir armé et encadré des groupes terroristes en Syrie, la DGSE a frappé au cœur de la capitale libanaise.
    Réseau Voltaire | Beyrouth (Liban) | 28 octobre 2012

    Scène de désolation à Beyrouth après l’attentat survenu dans le quartier chrétien d’Achrafieh. Au vu de ses effets personnels, les autorités ont conclu à la mort du général Wissam el-Hassan. Cependant aucune analyse médico-légale n’a pu établir que la victime se trouvait dans sa voiture. Le général serait rentré le jour même de Paris où il faisait son rapport à son agent traitant, le général Benoît Puga, cependant la police de l’air et des frontières n’a aucune trace de son arrivée au Liban.

    Lors d’une table ronde à Ankara, l’amiral James Winnefeld, chef d’état-major adjoint des USA, a confirmé que Washington révélerait ses intentions à l’égard de la Syrie, dès l’élection présidentielle du 6 novembre terminée. Il a clairement fait comprendre à ses interlocuteurs turcs qu’un plan de paix avait déjà été négocié avec Moscou, que Bachar el-Assad resterait en place et que le Conseil de sécurité n’autoriserait pas la création de zones tampons. De son côté, le secrétaire général adjoint de l’ONU chargé des opérations de maintien de la paix, Hervé Ladsous, a confirmé qu’il était en train d’étudier les possibilités de déploiement de casques bleus en Syrie.

    Tous les acteurs de la région se préparent donc à un cessez-le-feu imposé par une force onusienne principalement composée de troupes de l’Organisation du Traité de sécurité collective (Arménie, Biélorussie, Karazkhstan, Kirghizistan, Russie, Tadjikistan). De facto, cela signifie que les Etats-Unis poursuivent leur retrait de la région, débuté en Irak, et acceptent d’y partager leur influence avec la Russie.

    Simultanément, le New York Times a révélé que des pourparlers directs vont reprendre entre Washington et Téhéran, alors même que les États-Unis s’appliquent à couler la monnaie iranienne. En clair, après 33 ans de containement, Washington admet que Téhéran est une puissance régionale incontournable, tout en continuant à saboter son économie.

    Cette nouvelle donne se fait au détriment de l’Arabie saoudite, de la France, d’Israël, du Qatar et de la Turquie qui avaient tous misé sur un changement de régime à Damas. Cette coalition hétéroclite se divise désormais entre ceux qui réclament un lot de consolation et ceux qui tentent de saboter le processus en cours.

    D’ores et déjà, Ankara a changé son fusil d’épaule. Recep Tayyip Erdogan, qui se disait prêt au pire, tente de se réconcilier avec Téhéran et Moscou. Quelques jours après avoir insulté les Iraniens et fait molester des diplomates russes, il est devenu tout sourire. Il a profité du sommet de l’Organisation de Coopération Economique à Bakou pour rencontrer le président Mahmoud Ahmadinejad. Il lui a proposé de mettre en place un dispositif complexe de discussion sur la crise syrienne qui permette à la fois à la Turquie et à l’Arabie saoudite de ne pas rester au bord du chemin. Soucieux de ne pas humilier les perdants, le président iranien s’est montré ouvert à cette initiative.

    Le Qatar, de son côté, est déjà en quête de nouveaux espaces pour ses ambitions. L’émir Hamad s’est offert un voyage à Gaza et s’est posé en protecteur du Hamas. Il verrait d’un bon œil le renversement du roi de Jordanie, la transformation du royaume hachémite en une république palestinienne et l’installation au pouvoir de ses protégés de la Confrérie des Frères musulmans.

    Restent Israël et la France qui ont constitué un front du refus. La nouvelle donne serait une garantie de protection pour l’État d’Israël, mais mettrait fin à son statut particulier sur la scène internationale et ruinerait ses rêves expansionnistes. Tel-Aviv serait ravalé au rang de puissance secondaire. Quand à la France, elle y perdrait son influence dans la région, y compris au Liban. C’est dans ce contexte que les services secrets deux États ont conçu une opération pour faire échouer l’accord USA-Russie-Iran. Dans l’hypothèse où cette opération échouerait, elle devrait quand même permettre d’effacer les preuves de l’ingérence dans la crise syrienne.

    La France a d’abord fait circuler une rumeur selon laquelle le président Bachar el-Assad aurait commandité au Hezbollah l’assassinat de cinq personnalités libanaises : le chef des Forces de sécurité intérieure, le directeur des forces du ministère de l’Intérieur, le grand mufti, le patriarche maronite et l’ancien Premier ministre Fouad Siniora. Puis, Paris a sacrifié Michel Samaha —qui lui servait d’agent de liaison avec les services syriens, mais venait de tomber en disgrâce à Damas et était donc devenu inutile—. Le brillant et versatile politicien est tombé dans un piège tendu par le général Wassam el-Hassan —chef des FSI et lui même agent de liaison avec les salafistes—. Puis, Paris a sacrifié le général Wissam el-Hassan, qui non seulement était devenu inutile en cas de paix en Syrie, mais dangereux tant il savait de choses. Ainsi la rumeur française s’est réalisée : le premier sur la liste des cibles est mort, et une personnalité pro-syrienne a été arrêtée en préparant un attentat contre une autre cible de la liste.

    Comme aux États-Unis où le secrétaire à la Défense Robert Gates a assuré la continuité politique dans l’ombre de l’alternance Bush/Obama, en France le général Benoît Puga gouverne que ce soit dans l’ombre de Sarkozy ou celle d’Hollande.

    Au cœur de cette machination, on trouve le général Benoît Puga. Cet ancien commandant des Opérations spéciales et directeur du Renseignement militaire français a été chef de l’état-major particulier du président Nicolas Sarkozy et a été maintenu à son poste par le président François Hollande. Affichant un soutien inconditionnel à la colonie juive de Palestine [1] et des relations privilégiées avec les néo-conservateurs US, il a relancé la politique coloniale de la France en Côte d’Ivoire, en Libye et en Syrie. Il était l’agent traitant à la fois de Michel Samaha et de Wissam el-Hassan. Il est aujourd’hui l’homme fort à Paris. En violation des institutions démocratiques, il gouverne seul la politique proche-orientale de la France, bien que cette attribution ne corresponde pas à ses fonctions officielles.
    Thierry Meyssan
    Facebook Twitter Delicious Seenthis Digg RSS

    [1] « Gaza : la France supervise le prolongement du Mur de séparation », Réseau Voltaire, 26 décembre 2009.

  19. EAUX TROUBLES dit :

    http://french.ruvr.ru/2012_10_30/92926901/

    « La Russie réclame le chargement saisi à bord de l’avion syrien en Turquie. Dans la soirée du 10 octobre l’avion a quitté Moscou pour Damas. Au-dessus d’Ankara deux chasseurs de l’armée de l’air de Turquie ont forcé l’appareil à atterrir pour inspection.

    La Russie exige le retour de 12 caisses avec des équipements pours les stations radars. Or des sources diplomatiques n’excluent pas que le fret reste en Turquie. Elles expliquent : lors de la confiscation des caisses le pilote syrien exigeait un procès-verbal de la saisie, mais ne l’a pas obtenu.

    Le retour du chargement au producteur est le principal objectif des pourparlers. C’est ce qu’ont appris des sources proches du système russe de coopération technique et militaire. Elles ajoutent : on ne le saurait qualifier autrement que de mainmise.

    D’abord, Ankara a déclaré que l’avion de ligne syrien transportait des munitions. Plus tard le MAE de Russie a informé dans un communiqué que la Turquie ne mettait pas en doute le caractère légitime du fret. Tandis que le ministre russe des AE Sergueï Lavrov a déclaré ces jours-ci que la Russie attendait de la Turquie une constatation publique de l’absence des armes et de munitions à bord de l’avion syrien. »

    • Vanda dit :

      Imaginons que l’ on saisisse toutes les armes passant par la Turquie et déstinées à l’ inssurection syrienne ! On peut considérer la Turquie comme un état voyou!

      • Madame Marie Adélaïde DUGLAN dit :

        La Turquie à l’heure d’aujourd’hui ne représente plus qu’elle même.
        Elle est dans une situation aussi moribonde que la vieille…europe et c’est pas peu dire.

        Laissons les turcs régler leurs problèmes politiques avec TOUS (leurs amis) et nous verrons bien après…mais il y en a pour un bon moment.

        A l’heure actuelle l’URGENCE est la Syrie et sa propre vision de sa pensée politique approfondie qui en découle.

  20. Christian dit :

    Qu’arrivera-t-il à un jeune israélien, s’il dénonce Israël? Regardez…

    http://french.irib.ir/galeries/videos/item/221932-کودک-معصوم-یهودی

  21. EAUX TROUBLES dit :

    Rappel :

    http://www.nytimes.com/2012/10/15/world/middleeast/jihadists-receiving-most-arms-sent-to-syrian-rebels.html?pagewanted=all&_r=1&

    « WASHINGTON — Most of the arms shipped at the behest of Saudi Arabia and Qatar to supply Syrian rebel groups fighting the government of Bashar al-Assad are going to hard-line Islamic jihadists, and not the more secular opposition groups that the West wants to bolster, according to American officials and Middle Eastern diplomats. »

    « Syrie : Le New York Times indique que les armes financées par les Etats-Unis pour être livrées aux opposants syriens vont majoritairement aux djihadistes extrémistes.

    Citant des responsables et des diplomates américains au Moyen-Orient, le journal indique que la majorité des armes livrées en Syrie grâce aux financements américains, vont aux djihadistes extrémistes.

    Selon le journal, cela se passe ainsi parce que les Etats-Unis délèguent les contacts sur place à l’Arabie Saoudite et au Qatar. Ce serait surtout le Qatar qui oriente les flux vers ces djihadistes.

    La désorganisation et l’éparpillement des composantes plus démocratiques de l’opposition syrienne les défavoriseraient également pour accéder à la distribution des armes en Syrie. »

    http://blogs.mediapart.fr/blog/stephane6/301012/les-etats-unis-financent-le-djihad-extremiste

  22. Yavuz Sultan Selim dit :

    encore Louis? C’est la énième fois…

  23. joseph cotton dit :

    Les rebelles se sont mis à dos les chrétiens, les alaouites, les Kurdes, et récemment les palestiniens. Bientot les druzes, jusqu’à présent neutres se joindront l’armée syrienne.
    Les rebelles n’ont plus aucune représentativité chez les minorités qui ont bien compris que ce que les rebelles proposent est aux antipodes de la ‘liberté et dignité’ promises.
    J’attend avec impatience de voir des défections au sein du ASL. J’espère que ca fera boule de neige. Laurent Fabius aurait alors raison en annoncant des défections massives.. mais dans l’autre sens

  24. Mulungu dit :

    L’ouragan Sandy sur la côte Est des USA, un autre boomerang ?
    La petite-fille de Salvador Allende élue maire d’un district de Santiago du Chili, un autre signe ?
    http://www.presstv.ir/detail/2012/10/30/269571/allende-granddaughter-wins-chile-vote/
    Cela ne nous console pas des assassinats de masse qui frappent le peuple Syrien, mais quelque part on sent une justice divine. Même si l’on déplore des morts innocents de tous les côtés…
    NO PASSARAN !

  25. EAUX TROUBLES dit :

    http://www.rtbf.be/info/opinions/detail_dangereuses-fuites-en-avant-au-liban?id=7865911

    Elena Aoun, maître de conférences à l’ULB et aux FUNDP de Namur

    Enseignante, Elena Aoun est aussi chercheure au Repi. Ses travaux portent entre autres sur les conflits et les crises du Moyen-Orient, ainsi que sur l’implication de l’Union européenne dans cette région et en Méditerranée.

     » D’autres pistes ?

    Vu la proximité entre l’opposition et Wissam al-Hassan, l’assassinat de ce dernier par le Hezbollah peut apparaître encore plus plausible dans une telle conjoncture. Mais c’est ignorer que d’autres acteurs pourraient aussi avoir un intérêt objectif à cette mort. Pris à la gorge, le régime syrien pourrait s’être servi de cette action, avec d’éventuelles complicités libanaises, pour envoyer à la communauté internationale un message sur sa capacité à entraîner son voisin dans le chaos. Autre piste qu’ont pointée le Hezbollah et ses soutiens syriens et iraniens, Israël aurait aussi fort à gagner en se débarrassant de celui qui avait démantelé plusieurs de ses réseaux d’informateurs et en mettant le parti sur la sellette, consacrant ainsi son affaiblissement interne et incitant ses rivaux à exiger son désarmement (objectif majeur pour Israël), peut-être cette fois avec plus de succès qu’auparavant en raison d’un changement de rapport de forces en cours. Dans cette perspective, l’épisode du drone que le Hezbollah a réussi à faire voler, début octobre, au-dessus d’Israël pour collecter des renseignements sur des sites militairement sensibles pourrait avoir été un déclencheur. Mais il faut admettre qu’il est totalement impossible de prouver aujourd’hui la culpabilité d’Israël ou celle du Hezbollah d’ailleurs. Les avis sont surtout déterminés par le jeu des alliances politiques et reflètent moins une information fiable qu’un positionnement stratégique de part ou d’autre de la ligne de fracture qui traverse le Liban, la Syrie ainsi que l’ensemble du Moyen-Orient, voire la communauté internationale. »

    • EAUX TROUBLES dit :

      http://blog.lefigaro.fr/malbrunot/2012/10/le-message-del-hassan-a-ignati.html

      « L’ancien chef de la sécurité de Rafic Hariri appelait surtout les Etats-Unis à ne pas rester « dans une zone grise » en Syrie. « C’est une vraie guerre, insistait el-Hassan auprès d’Ignatius.Vous devez la faire 24 heures sur 24 ». Et dans cette perspective, « les Américains doivent être à la frontière (de la Syrie, ndlr), travaillant avec l’Arabie saoudite, la Jordanie et la Turquie pour entraîner les rebelles, les aider à commander (leurs bataillons, ndlr) et contrôler » la situation, rapporte l’éditorialiste du Washington Post et fin connaisseur du Moyen-Orient. Bref, Wissam el-Hassan appelait ses amis de la CIA à davantage s’impliquer en Syrie.

      En fait, comme le souligne un membre des services de renseignements français qui connaissait bien Wissam el-Hassan, celui-ci a été tué « parce qu’il avait franchi la ligne rouge », en facilitant l’acheminement des armes aux rebelles syriens. Ce que lui-même disait à demi-mots à David Ignatius, trois jours avant sa mort.

      Plus qu’une volonté de déstabiliser profondément le Liban, comme on le dit très souvent, les commanditaires de l’assassinat d’el-Hassan –la Syrie avec ou sans un appui libanais – ont voulu adresser un message fort sur les dangers que « la vraie guerre » impliquait pour tous ceux qui la mènent sur le terrain ou dans les coulisses…

      Nul doute que l’avertissement aura été déchiffré à Doha, Ryiadh, Amman et Paris. Ce qui peut expliquer pourquoi ni le camp sunnite libanais, ni leurs sponsors internationaux, n’ont « sur réagi » à cet assassinat, préférant au contraire appeler au maintien du Premier ministre libanais Najib Mikati à la tête d’un gouvernement pourtant fortement contesté par la rue sunnite. »

      N’allez pas trop vite en besogne. Attendons les resultats de l’enquête du FBI !!!

      « 

      • EAUX TROUBLES dit :

        Pour information :

        http://www.enquete-debat.fr/archives/marche-contre-le-fascisme-islamiste-tous-metro-alesia-le-10-novembre-a-14-heures-46664#comments

        « Marche contre le fascisme islamiste : Tous métro Alesia le 10 novembre à 14 heures ! »

        Rien a voir…quoique.

        • Marie-Christine dit :

          Attention ce site après consultation, me semble à la fois d’orientation islamophobe et sioniste: quelqu’un le connaît-il ?
          Aucune explication sur les objectifs de cette manif et si il y a un texte afférent il ne se décharge pas : cela sent le sionisme anti-islam, versus anti-musulmans à plein nez !!!!
          faites attention à vos références EAUX TROUBLES
          FAITES ATTENTION !

          • anonyme dit :

            Non, ça sent la révolte de ceux qui sont saturés du fanatisme musulman en terre chrétienne !

          • Marie-Christine dit :

            je crois que vous vous trompez Anonyme et l’expression islamo-fasciste a d’abord été « inventée », à ma connaissance, par le sionisme israélien pour diaboliser entre autres des mouvements de résistance palestinienne et l’islam en général.
            Mais enfin si vous vous voulez y courir sans chercher à comprendre ce qu’il y a en-dessous, cela vous ressemblerait bien…
            Si chrétiens il y a, ce sont des chrétiens très proches (qui se confondent) du sionisme militant…

          • anonyme dit :

            MC
            Les sionistes en France sont très antichrétiens et c’est bien pour cela qu’ils favorisent l’islamisation de l’Europe.
            Comment osez-vous défendre le comportement des musulmans en France, qui ne respectent pas les us et coutumes du pays d’accueil , qui se comportent en sauvages totalitaires et qui préfèrent vivre d’allocations que de travailler!

          • Marie-Christine dit :

            @anonyme,
            L’expression de tels propos racistes et répugnants envers les musulmans de France, comme envers n’importe quelle autre communauté, ne devrait pas être tolérée sur InfoSyrie. Et j’interpelle Louis à ce sujet, car ce type de propos sont des insultes gratuitement et violemment blessantes et ne peuvent que heurter la sensibilité de tous !

            Mais en outre vous manquez singulièrement de clairvoyance (quoi attendre d’autre ?), car si sur le fameux site on peut (si je me souviens bien) effectivement trouver des traces d’une défense d’une certaine conception de la chrétienté, on trouve surtout l’expression très claire de la défense du sionisme et des liens « historiques » entre la France et Israël (notamment à l’intérieur du PS).
            Vous demander d’être au moins un peu plus intelligent serait sans aucun doute trop exiger de vous…
            Je le répète, vous ne devriez pas être autorisé à vous exprimer sur ce site, sauf changement très improbable, apparemment, de votre part.

        • Hezbollah dit :

          Non à la venue de Benjamin Netanyahu en France !
          Mercredi 31 octobre à 18 heures 30, – à Paris, place de l’opéra
          Montpellier Place de la Comédie 17.30 – Toulouse Place du Capitole 18.00

          Invité par François Hollande, Benjamin Netanyahu, premier ministre israélien, membre du Likoud parti de la droite sioniste allié à l’extrême droite israélienne, sera le 31 octobre et 1er novembre en France.

          Sa venue a deux objectifs officiels dans le cadre du démarrage de sa campagne électorale pour les législatives : tenter de convaincre le président français de soutenir une intervention militaire en Iran et participer à une cérémonie à l’école Ozar Hatora h, école toulousaine où a eu lieu la tuerie antisémite commise par Mohammed Merah.

          Nous rappelons notre détermination à lutter contre toutes les formes de racisme, notamment l’antisémitisme. Mais, nous ne pouvons accepter qu’un premier ministre étranger choisisse les victimes françaises à qui il rend hommage et qu’il fasse des français juifs les otages de sa politique guerrière.

          Nous ne pouvons accepter que le responsable de crimes de guerre à Gaza, de la poursuite de la colonisation en Cisjordanie et à Jérusalem Est, l’architecte du terrible blocus de la bande de Gaza, celui qui commande les attaques contre les flottilles pacifiques en pleine mer, qui maintient incarcéré plus de 4500 prisonniers politiques, enfin chef d’un gouvernement qui mène une politique raciste envers les palestiniens et une partie de sa population , soit le bienvenu en France.

          Nous affirmons notre opposition à toute guerre contre l’Iran, au moment où les préparatifs d’intervention du gouvernement israélien se discutent de plus en plus ouvertement. A l’heure où le Moyen-Orient se rapproche dangereusement d’un nouveau désastre aux conséquences planétaires, nous affirmons que la seule perspective juste est le désarmement nucléaire dans le monde.
          En réponse à l’occupation, à la colonisation et au racisme d’état, nous réaffirmons notre soutien à la campagne internationale BDS (Boycott, Désinvestissements, Sanctions) pour imposer la seule issue pour cette région : la justice pour le peuple palestinien.

          Nous appelons les défenseurs de la justice et de la paix à dénoncer la venue en France du plus haut responsable de la politique belliciste et expansionniste israélienne en se rassemblant

          le mercredi 31 octobre à 18 heures 30 place de l’opéra à Paris.
          Premiers signataires

          - Union des Juifs Française pour la Paix (UJFP) – Forum Palestine citoyenneté
          - Union Générale des Etudiants palestiniens (GUPS)/France
          - Inter-collectif de soutien aux luttes des peuples dans le monde arabe (Inter-co)
          - Campagne civile internationale pour la protection du peuple palestinien (CCIPPP)
          - Fédération des Tunisiens Citoyen des deux Rives (FTCR)
          - Les Femmes en Noir – Parti de Gauche (PG)- Les Alternatifs
          - Fédération pour une Alternative Sociale et Ecologiste (FASE)
          - Gauche Anticapitaliste (GA)- Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
          comité La Courneuve Palestine- Attac France
          - Comité AFPS Gennevilliers- Union pour la Tunisie (UNI*T)
          - Association des Marocains en France (AMF)
          - Association des travailleurs Maghrébins en France (ATMF)
          - La voie démocratique – Europe
          - l’Association marocaine des droits humains section Paris/IdF (AMDH)
          - Vérité et Justice pour l’Algérie (VJA)- International Solidarity Movement (ISM)
          - Collectif des Musulmans de France (CMF)- Participation et Spiritualité Musulmanes – (PSM)
          – Sortir du Colonialisme- Génération Palestine

          Non, Netanyahu n’est pas le bienvenu en France !

          A l’invitation du Pré­sident de la Répu­blique, B. Neta­nyahu va être reçu à l’Élysée le 31 octobre prochain.

          Cette visite inter­vient alors que Neta­nyahu vient d’annoncer, l’alliance de son parti le Likoud avec le parti d’extrême-droite d’Avigdor Liberman, actuel ministre des Affaires Étran­gères et chantre de la colo­ni­sation et de la stig­ma­ti­sation des arabes israéliens.

          La poli­tique de Neta­nyahu organise le déve­lop­pement sys­té­ma­tique et sans pré­cédent de la colo­ni­sation en émiettant et étran­glant les ter­ri­toires pales­ti­niens, minant le fon­dement même d’une solution à deux états. Elle main­tient Gaza sous un blocus inhumain, forme inac­cep­table et illégale de punition col­lective. Elle réprime avec constance et bru­talité le mou­vement de résis­tance popu­laire et paci­fique de la société civile pales­ti­nienne. Cette même poli­tique menace l’Iran d’intervention au risque de déclencher un cata­clysme. Neta­nyahu vient chercher en France l’assurance que nous ne recon­naî­trons pas l’État de Palestine et refu­serons de l’accueillir à l’ONU, fût-ce comme état non membre.
          Cela n’est pas accep­table, d’autant plus après le déplo­rable vote au Par­lement européen qui vaut rehaus­sement des rela­tions entre l’Union euro­péenne et Israël.
          La France doit s’en tenir au droit, égal pour tous, et « sou­tenir la recon­nais­sance inter­na­tionale de l’État pales­tinien » en votant oui à la demande pales­ti­nienne à l’Assemblée générale de l’ONU, et en appelant à des sanc­tions contre la poli­tique illégale d’Israël.
          Le Collectif National pour une Paix Juste et Durable entre Palestiniens et Israéliens appelle à un rassemblement, place de l’Opéra (terre plein central) à 18h30 le mercredi 31 octobre 2012.

          Signataires
          Agir Contre le Colonialisme Aujourd’hui (ACCA) – Alliance for Freedom and Dignity (AFD) – Alternative Libertaire (AL) – Américains contre la guerre (AAW) – Association des Travailleurs Maghrébins de France (ATMF) – Association des Tunisiens en France (ATF) – Association France Palestine Solidarité (AFPS) – Association Nationale des Elus Communistes et Républicains (ANECR) – Association pour la Taxation des Transactions et pour l’Aide aux Citoyens (ATTAC) – Association pour les Jumelages entre les camps de réfugiés Palestiniens et les villes Françaises (AJPF) – Association Républicaine des Anciens Combattants (ARAC) – Association Universitaire pour le Respect du Droit International en Palestine (AURDIP) – Campagne Civile Internationale pour la Protection du Peuple Palestinien (CCIPPP) – Cedetim / IPAM – Collectif des Musulmans de France (CMF) – Collectif Faty Koumba : association des libertés, droits de l’Homme et non-violence – Collectif interuniversitaire pour la coopération avec les Universités Palestiniennes (CICUP) – Collectif Judéo-Arabe et Citoyen pour la Paix (CJACP) – Collectif Paix Palestine Israël (CPPI Saint-Denis) – Comité de Vigilance pour une Paix Réelle au Proche-Orient (CVPR PO) – Comité Justice et Paix en Palestine et au Proche-Orient du 5e arrt (CJPP5) – Confédération Générale du Travail (CGT) – Confédération paysanne – Droit-Solidarité – Europe-Ecologie / les Verts (EE-LV) – Fédération des Tunisiens pour une Citoyenneté des deux Rives (FTCR) – Fédération pour une Alternative Sociale et Ecologique (FASE) – Fédération Syndicale Unitaire (FSU) – Gauche Anticapitaliste (GA) – Gauche Unitaire (GU) – Génération Palestine – La Courneuve-Palestine – Le Mouvement de la Paix – Les Alternatifs – Les Femmes en noir – Ligue des Droits de l’Homme (LDH) – Ligue Internationale des Femmes pour la Paix et la Liberté, section française de la Women’s International League for Peace and Liberty (WILPF) (LIFPL) – Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples (MRAP) – Mouvement Jeunes Communistes de France (MJCF) – Mouvement Politique d’Education populaire (M’PEP) – Organisation de Femmes Egalité – Parti Communiste des Ouvriers de France (PCOF) – Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA) – Parti Communiste Français (PCF) – Parti de Gauche (PG) – Participation et Spiritualité Musulmanes (PSM) – Une Autre Voix Juive (UAVJ) – Union des Juifs Français pour la Paix (UJFP) – Union des Travailleurs Immigrés Tunisiens (UTIT) – Union Nationale des Etudiants de France (UNEF) – Union syndicale Solidaires

          Rassemblement Montpellier place de la Comédie
          mercredi 31 octobre à partir de 17h30 !
          NETANYAHOU C’EST LE VRAI VISAGE DE L’ÉTAT D’ISRAÉL
          Le premier ministre israélien B. Netanyahou sera en France le 31 octobre 2012 invité par F. Hollande.
          La France se fait ainsi complice d’Israël.
          Netanyahou est sans aucun doute un représentant de la droite israélienne la plus raciste qui affiche ouvertement sa haine des Palestiniens. Mais tous les autres gouvernements qui l’ont précédé ont appliqué la même politique de colonisation, de discrimination à l’égard des palestiniens vivant en Israël et des réfugiés. Ils le faisaient hypocritement tout en parlant de « dialogue » et de « processus de paix ».
          Israël est un état colonial et raciste qui a mis en place un système d’apartheid et qui pratique le nettoyage ethnique en Palestine depuis plus de 60 ans !
          Netanyahou applique cette politique d’Etat :
          - Refus du droit au Retour : Netanyahou a toujours affiché son refus catégorique de satisfaire à la résolution de l’ONU sur le droit au retour des réfugiés palestiniens. Il a même fait voter en juillet 2009 une loi interdisant l’utilisation du terme arabe de « NAKBA » (catastrophe) pour décrire l’expulsion de 750 000 palestiniens de leur patrie en 1948 par Israël.
          - Champion de la colonisation : son gouvernement multiplie les autorisations de constructions dans les colonies en particulier à Jérusalem-Est et début octobre 800 logements de plus ont été autorisés dans la colonie de Gilo, tout près de Bethléem en toute illégalité.
          – Discrimination à l’égard des Palestiniens d’Israël : De multiples lois et règlements font barrage à l’enseignement, au travail et aux droits des palestiniens. En janvier 2012 adoption d’une loi raciste empêchant les Palestiniens(nes) mariés à des Israéliens d’obtenir la citoyenneté israélienne et un permis de séjour.
          NETANYAHOU DEHORS – BOYCOTT ISRAËL
          Site local : http://bdsf34.wordpress.com
          Netanyahu n’est pas le bienvenue à Toulouse
          Rassemblement Toulouse Place du Capitole 31 octobre 18.00
          Netanyahu, premier ministre israélien, membre du Likoud parti de la droite sioniste allié à l’extrême droite israélienne, sera cette semaine en France à l’invitation du président de la République, François Hollande, et sera présent à Toulouse le jeudi 1er novembre. Sa venue a deux objectifs officiels dans le cadre du démarrage de sa campagne électorale pour les législatives : finir de convaincre le président français de soutenir une intervention militaire en Iran sous prétexte du programme nucléaire iranien et participer à une cérémonie à l’école Ozar Hatorah, école où a eu lieu l’acte terroriste commis par Mohammed Merah que nous avons condamné sans aucune réserve et que nous continuons à dénoncer avec la plus grande fermeté.
          Nous rappelons notre détermination à lutter contre toutes les formes de racisme, notamment l’antisémitisme. Mais, nous ne pouvons accepter que le responsable de crimes de guerre à Gaza, de la poursuite de la colonisation en Cisjordanie et à Jérusalem Est, des attaques contre les flottilles pacifiques en pleine mer et des discriminations dont sont victimes en Israël un million et demi de Palestiniens qui vivent comme des citoyens de seconde classe, soit accueilli bras ouverts et avec les honneurs à Toulouse. Comme nous ne pouvons accepter qu’un président étranger choisisse les victimes à qui il rend hommage en France et qu’il fasse des Français juifs les otages de sa politique guerrière.
          Nous affirmons notre opposition à toute guerre contre l’Iran, au moment où les préparatifs d’intervention du gouvernement israélien se discutent de plus en plus ouvertement avec les monarchies du Golfe et en premier lieu l’Arabie Saoudite et avec ses alliés dans le monde, dont le gouvernement français. A l’heure où le Moyen-Orient se rapproche dangereusement d’un nouveau désastre aux conséquences planétaires, nous affirmons que la seule perspective juste est le désarmement nucléaire dans le monde.
          En réponse à l’occupation, à la colonisation et à l’apartheid israéliens, nous réaffirmons notre soutien à la campagne internationale BDS (Boycott, Désinvestissements, Sanctions) pour imposer l’application du droit international et la justice pour le peuple palestinien.
          Nous demandons au gouvernement français de se prononcer positivement pour la reconnaissance de l’Etat de Palestine par l’ONU.
          Nous appelons les défenseurs de la justice et de la paix à dénoncer la venue à Toulouse du plus haut responsable de la politique belliciste et expansionniste israélienne en se rassemblant :
          le mercredi 31 octobre à 18 h place du Capitole
          Justice en Palestine !
          Non aux préparatifs de guerre contre l’Iran !

          N’oubliez pas que ce sont les sionistes qui occupe la PALESTINE qui sont responsablent de tout le sang qui coule en Syrie et dans le monde Arabo-Musulmans. 911 ✡ ✈ ▌▌

          • Marie-Christine dit :

            Merci Hezbollah vous m’avez précédée dans l’annonce de ce rassemblement.
            Et n’oubliez pas que l’attaque de l’Iran passe par la Syrie. Les sirènes de la guerre israélienne dans l’oreille du pantin « consensuel » normal (c’est à dire aux normes ?) et obéissant élyséen. Dans la très grande intimité de leurs relations – dixit l’autre – bien sûr il sera question de la Syrie !

          • Vanda dit :

            Je n’ oublie pas , Hezbollah !

          • Hezbollah dit :

            De rien, Marie-Christine/Vanda, avec plaisir. ;)

            Helen Thomas,Américaine d’origine Syro-Libanaise doyenne des correspondants de presse à la Maison Blanche où elle avait commencé à travailler au début du
            mandat de John F. Kennedy, a démissionné lundi après que ses propos anti-israéliens eurent provoqué polémique et consternation, pour un entretien qu’elle avait accordé le 27 mai au site RabbiLive.com, qui lui avait demandé si elle avait « des commentaires à faire sur Israël ».

            Elle avait répondu: « Dites-leur de foutre le camp de la Palestine ». « Souvenez-vous que ces gens-là sont occupés et qu’il s’agit de leur terre, que ce n’est pas l’Allemagne ni la Pologne », avait-elle ajouté à propos des Palestiniens.

            Les Israéliens « peuvent rentrer chez eux, en Allemagne, en Pologne, en Amérique et n’importe où ailleurs », avait lancé Mme Thomas, qui a travaillé pour l’agence United Press International (UPI) de 1943 à 2000, avant d’être embauchée par Hearst comme éditorialiste.

            http://www.youtube.com/watch?v=_FrH7KFtLcQ&feature=colike

          • Hezbollah dit :

            Révélations sur le lobby sioniste. 911 ✡ ✈ ▌▌

            http://www.youtube.com/watch?v=b_O6RBFsTfw&feature=colike

          • anonyme dit :

            Rien que des tocards gauchistes et internationalistes, malfaisants et / bons à rien , du gâteau pour Netanyaou ( « ils » contrôlent le pour et le contre , c’est plus sûr ). Il faut laisser la contestation de la visite scandaleuse de Netanyaou, dans les formes qu’elle prend, en France aux gens sérieux , aux VRAIS opposants .

          • Marie-Christine dit :

            @Hezbollah,
            Merci pour la vidéo : très intéressante !

          • Marie-Christine dit :

            @anonyme,
            « VRAIS opposants » ?
            Comme vous, je suppose…

          • Marie-Christine dit :

            Rassemblement contre la Ligue de Défense Juive, jeudi 8 novembre à l’angle du ministère de la justice de 17h30 à 19h
            Par Capjpo
            http://www.europalestine.com/spip.php?article7748

            Autre annonce et appel à rassemblement importants et cela ne concerne pas que le milieu de la solidarité avec la Palestine, mais l’impunité presque totale dont bénéficie cette organisation (LDJ) de voyous-nervis juifs sionistes français, qui paradent entre autres en armes sur leur site (notamment avant des virées en Israël pour aller « casser du Palestinien » aux côtés de ‘Tsahal’ et ce sans être inquiétés le moins du monde par les autorités françaises à leur départ et à leur retour) est très inquiètante dans le cadre de la démocratie de notre République, et pas seulement peut-être pour cette LDJ, maintenant et dans l’avenir . A propos « d’islamo-fascisme », ce sont ces « liguards » qui mériteraient la qualification de « judéo-sionistes fascistes ». D’ailleurs la LDJ a été officiellement interdite aus USA et même en Israël, c’est pour dire ! Mais en France, elle a toujours pignon sur rue et commet régulièrement des agressions, notamment, une de leurs cibles privilégiées, contre des « juifs » non alignés ou qui, crime suprême, sont très critiques vis à vis d’Israël et du sionisme, et ce sans être réellement inquiétés (protection évidente).

            NOUVELLE AGRESSION DE LA LDJ : RV LE JEUDI 8 NOVEMBRE DEVANT LE MINISTÈRE DE LA JUSTICE !
            Les fascistes de la LDJ, viennent d’attaquer une nouvelle fois la semaine dernière, en agressant Houria Bouteldja (PIR).
            De la peinture rouge lui a été envoyée au visage et sur le corps en plein Paris. La LDJ s’est vantée de son attaque sur internet.
            Peu de temps auparavant, Jonathan, un jeune journaliste, était agressé au domicile de ses parents où des explosifs ont été placés.
            En ce qui concerne Jacob Cohen et Olivia Zémor, leurs agresseurs sont parfaitement identifiés par la police, mais ils n’ont toujours pas été inquiétés, plus de trois mois après les faits.
            Forts de cette impunité, cette bande de voyous armés, qui s’entraînent militairement sur le sol français et y font régner la terreur –comme le montre un documentaire récent de M6–, récidive nécessairement.
            Mme Christiane Taubira, Ministre de la Justice, qui a complaisamment reçu le représentant du CRIF venu se plaindre de la campagne de boycott contre Israël, refuse de recevoir les victimes de la LDJ, qui voudraient savoir pourquoi la justice épargne systématiquement ces terroristes (y compris quand ils agressent des policiers), alors que le gouvernement français se targue d’une lutte énergique contre le terrorisme ?
            Nous avons besoin de vous, de votre présence, et de vos courriers pour interpeller une femme dont nous avions salué l’arrivée au gouvernement, en espérant qu’elle mettrait en oeuvre les principes qu’elle avait jusqu’alors affichés.
            NOUS VOUS DEMANDONS DE PARTICIPER TRÈS NOMBREUX AU RASSEMBLEMENT QUI SE TIENDRA
            LE JEUDI 8 NOVEMBRE, DE 17h30 À 19h
            À L’ANGLE DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE : CROISEMENT DE LA RUE DE LA PAIX ET DE LA RUE DANIELLE CASANOVA (MÉTRO OPÉRA)
            Et si vous n’habitez pas en région parisienne, merci de faire circuler cet appel et d’adresser un courrier à Mme Taubira, pour lui dire qu’il est scandaleux qu’elle autorise ces nervis racistes à sévir de la sorte. Tous les fondements juridiques sont réunis pour dissoudre cette ligue et l’empêcher de continuer à nuire.
            Mme Christiane TAUBIRA
            Ministère de la Justice
            13 place Vendôme
            75042 Paris cedex 01
            Par mail : http://www.annuaires.justice.gouv.fr/contact.html
            Par Tél : +33 (0)1 44 77 75 56
            * « Ligue de défense Juive » : intitulé trompeur puisque ces « juifs » attaquent y compris le samedi, et que leur spécialité n’est pas la défense de qui que ce soit, mais l’agression
            des personnes qui défendent la cause palestinienne ou bien qu’ils estiment trop « bronzés ».

            Le lien concerne l’article de Pascal Boniface dans Le Monde.

          • Vanda dit :

            Hezbollah, ce que vous nous apprenez à propos de Helen thomas, me rapelle ce que le général Marshall avait hurlé à l’ intention de Truman, lorsqu’il apprit que ce dernier avait l’ intention d’ agir au sein des nations unies en faveur de la création d’ Israêl :  » si vous faites cela vous aurez la guerre pendant 100 ans! » Oh combien avait il raison car depuis 1948 , date de la création d’ Isrël , tous les conflits au moyen orient ont pour mobile direct ou indirect l’ entité sioniste! Vivement que l’ on revienne à l’ état unique de Palestine en lieu et place d’ Israël et des territoires palestiniens ! Une Palestine où il ferait bon vivre en paix chacun avec ses différences, juifs compris !

        • Vanda dit :

          A Anonyme je me joins à marie christine pour dire que votre racisme anti musulman pue ! Certes on peut mettre en exergue les actes délictueux de certaines brebis galleuses d’ une communauté dans le but de la dénigrer ! Mais sachez qu’ aujourd’ hui la France souffre 100 fois plus de cette loi scélérate qui ,en 1986, a autorisé la fuite des capitaux , 100 fois plus des cadeaux fiscaux accordés aux richissimes depuis , en particulier 1998, (avec à l’ époque un certain Fabius aux commandes que des frasques des « islamo racailles » ! Votre discours sent la haine gratuite parce que vous faites dans la généralisation facile ! Je n’ aimerais pas etre votre voisin parce que, forcément il est différent de vous et vous détestez les différences . Ceci dit un malfrat musulman reste un malfrat et à ce titre il doit etre pénalisé comme tout autre malfrat!

          • Vanda dit :

            Lire : ….. »(avec à l’ époque un certain fabius aux commandes) que des frasques ……  » mille excuses de n’ avoir pas fermer la parenthèse!

    • TenZen dit :

      Sourp kevork yegeretsi ! L église saint george !

      • kegan dit :

        Quelle horreur !! Quelle tristesse!!
        C’est là que j’avais fait baptiser mes deux enfants …

        Et là; on ne peut pas dire qu’une bombe est tombée par hasard, il s’agit bien d’un acte de destruction intentionnel …

        Il faut vraiment être les dernier des tarés, le pire des dégénerés pour mettre le feu dans une église !!

  26. njama dit :

    le chef de bande rebelle Abou Mahar dit:  » Les chrétiens ne sont pas liés au pays. »

    ???? ah bon !
    les chrétiens de Syrie, du Liban, d’Irak, de Palestine, d’Egypte ne sont pas « Arabes peut-être ? depuis 2000 ans !

    « L’arabité … des chrétiens … sont des faits acquis, que nous recevons avec le lait de notre mère, comme on dit en arabe »
    « treize siècles de communauté de vie, où nous avons partagé « le pain et le sel », comme on dit en arabe aussi. »

    Le docteur Rafiq Khoury, prêtre palestinien du Patriarcat latin de Jérusalem, a écrit :

    « les Chrétiens font partie de l’identité de la terre et la terre fait partie de leur identité, avec leurs concitoyens musulmans. (…) L’arabité et la palestinité des chrétiens de Palestine sont des faits acquis, que nous recevons avec le lait de notre mère, comme on dit en arabe ». (6) Les relations islamo-chrétiennes en Orient en général et en Palestine en particulier, s’inscrivent dans une longue histoire, qui a à son actif treize siècles de communauté de vie, où nous avons partagé « le pain et le sel », comme on dit en arabe aussi. En 638, le Khalif Omar est aux portes de Jérusalem. La conquête de la Ville Sainte s’est faite pacifiquement. Le Patriarche Sophrone est allé à sa rencontre sur le Mont des Oliviers, à l’est de la ville et lui a remis les clefs de la ville. Et c’est ensemble qu’ils entrent dans la Ville Sainte et visitent l’Eglise de la Résurrection. Comme l’heure de la prière de midi a coïncidé avec cette visite, Omar n’a pas accepté de prier dans l’Eglise même, pour que les musulmans ne disent pas dans la suite qu’Omar a prié là et qu’ils en fassent un prétexte pour occuper l’Eglise. Dans la suite, Omar a publié le fameux firman d’Omar (Al-‘Uhdah Al-Umariyiah), où il reconnaît les droits des chrétiens à leurs églises et à leurs propriétés.(…) »(7)
    Pr Chems Eddine CHITOUR
    http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/etre-emigre-musulman-en-europe-83610

    « Votre Sainteté le Pape, sachez que Je suis une chrétienne arabe! [...] Nous portons en nous la conscience de ses racines historiques et spirituelles qui nous attachent à la terre arabe. Le Christ appartient à cette terre arabe comme nous nous appartenons à cette terre arabe et de ce fait nous ne reconnaissons aucune autorité étrangère sur notre terre qu’elle soit politique, militaire, religieuse ou spirituelle.

    Par conséquent, en ma qualité d’Arabe, je m’incline devant vous par respect pour votre personne, mais cela ne m’empêche pas de vous rappeler ma fierté d’appartenir à cette terre arabe. Cette terre est le berceau de toutes les Religions et de toutes Révélations monothéistes. Notre religion et notre spiritualité nous ne la recevons donc de personne ni d’aucune puissance si ce n’est de notre terre arabe et de son histoire. Nul ne peut générer une rupture dans notre personnalité ni une rupture avec notre terre et notre conscience arabe.
    [...]
    le pluralisme n’est pas venu vers nous du fait de la migration ou de la colonisation, mais du fait que nous vivons depuis toujours sur notre terre arabe avec des arabes comme nous qui sont de plus nos frères dans la foi. [...]
    En conséquence Votre Sainteté, sachez que nous – Arabes chrétiens – nous ne sommes une minorité en aucune façon, tout simplement parce que nous étions des Arabes chrétiens avant l’Islam, et que nous sommes toujours des Arabes chrétiens après l’Islam. »

    Hayat al Huwik Atia, chercheur et journaliste libanaise
    http://www.soueich.info/article-31810698.html

    • Cécilia dit :

      « le chef de bande rebelle Abou Mahar dit: » Les chrétiens ne sont pas liés au pays. »

      Parfaitement vrai !

      Avons-nous oublié les slogans des manifestations un peu partout en Syrie « Alawi aa-tabout, massihi aa-Byerouth, Alaouites au cercueil, chrétiens à Beyrouth ! »

      Ce matin-même, un bus venant d’Alep qui se dirigeait vers Beyrouth a été intercepté par les démocrates, amis de Hollande, qui ont arrêté tous les chrétiens à bord à savoir sept Arméniens et trois chrétiens d’Alep.
      Ils menacent de les envoyer au paradis HALLAL sans tête.

      Il me semble qu’il y a eu moins de moutons égorgés en Syrie pour la fête de l’Aïd cette année que des pauvres hérétiques syriens !

      • njama dit :

        On va leur rappeler Cécilia la Noblesse d’âme du Khalif Omar aux portes de Jérusalem à ces brigands, à ces djihadistes.
        J’y mettrais toutes mes forces !
        Bien à toi, à ta famille, à la Syrie que tu aimes … et que j’ai tant aimée rencontrer.

        • Cécilia dit :

          Ma chère njama

          Croyez-vous sincèrement que des personnes comme ça seront capables d’écouter et comprendre ?

          Personnellement, je suis certaine que NON.
          Rien qu’à écouter un seul mot prononcé, cela me donne la nausée.
          Pour moi, ce sont pire qu’une bête élémentaire car en plus, ces gens-là sont incroyablement fanatisés, dont la pensée est nulle part .
          Après tout, c’est mon opinion, infiniment petite !

          • njama dit :

            Pour ceux qui violentent la Syrie en ce moment avec des armes, je pense comme toi, et d’autres, ils sont dans leurs ivresses de révolution, de démocratie ou d’ersatz d’islam, leurs orgueils aussi. Ils ne désaouleront pas de si tôt.
            C’est à leurs mentors et mécènes, politiques ou religieux, que je pensais, à leurs mensonges, à leurs relais, les journalistes des médias, à leurs propagandes. Si les assaillants perdent leurs soutiens …

            Mon prénom est jacques, le « j » dans njama. Beaucoup de personnes portent mon nom en France, mon patronyme est très commun, plus que Dubois, ou Dupont, c’est aussi la raison du pseudo.
            Les autres lettres dans njama, sont les premières des prénoms de mon épouse, de mes deux filles, et de mon garçon. un bricolage « maison ».

          • Cécilia dit :

            Désolée, cher Njama ! Je me suis donc trempée !;)

      • Marie-Christine dit :

        Ils nous font revenir aux temps des dieux barbares, des idoles païennes et des sacrifices humains !
        Honte à ces mercenaires criminels, détritus de l’humanité.
        Abraham n’est pas revenu pour arrêter leurs mains ! De toute façon, ils n’auraient pas écouté…

      • Cécilia dit :

        La nouvelle de l’enlèvement de sept arméniens enlevés dans un bus à Alep a été confirmée par le ministre des affaires étrangères arméniennes :

        ARMENIENS DE SYRIE

        7 Arméniens enlevés dans un autobus près d’Alep

        Le ministère arménien des Affaires étrangères a confirmé l’information de l’enlèvement de 10 personnes se trouvant dans un autobus le 29 octobre près d’Alep, dont 7 Arméniens. Enlèvement réalisé selon les premières informations par des groupes armées hostiles au régime syrien. Les noms de 5 des 7 Arméniens est connu. Il s’agit selon l’agence « Armenpress » de Garo Pampalian, Arsén Aroyan, Levon Zeytounian, Bachar et Georges Rabat (père et fils). Les ravisseurs auraient demandé de fortes sommes aux familles pour leur libération.

        Krikor Amirzayan
        mardi 30 octobre 2012,

        http://www.armenews.com/article.php3?id_article=83991

      • ch.genève dit :

        @Cécilia
        A ce brave Abou Mahar qui dit que les chrétiens ne sont pas liés à la Syrie, il faut lui demander s’il sait répondre correctement à l équation suivante: 2+2 égal à combien, j ai peur qu il dise n importe quel chiffre sauf le 4? Deuxième question: a t il ouvert une fois dans sa vie le livre saint le Coran et si oui combien de mot a t il lu à ce jour?

        N.B:Il faut aller très lentement avec lui et bien articulé ses 2 questions car le chemin électrique entre son oreille et le cerveau puis un petit tour dans le cerveau prendra quelques minutes au moins à condition que le relais dans son crâne soit fonctionnel sinon prévoir une plus longue attente. Merci.

        Bien à Vous tous.

    • Madame Marie Adélaïde DUGLAN dit :

      Bonjour Njama,

      le chef de bande rebelle About Mahar dit:
       » Les chrétiens ne sont pas liés au pays.  »

      Il est absolument évident que l’origine même et le Berceau de la Chrétienté est Arabe et qu’il y avait des arabes chrétiens avant les Marseillais chrétiens (les Phocéens) qui ont pourtant 2600 ans… et même bien avant les arabes musulmans évidemment.

      Même les Persans Chrétiens l’étaient avant les Romains et pourtant ils ne sont pas arabes.
      Les Chrétiens Syriens sont aussi liés à leur pays que les Musulmans Syriens ou les Athées Syriens, de toute façon c’est tous des arabes!
      La légitimité de la Chrétienté Arabe ne fait aucun doute pour personne sauf pour les fondamentalistes barbares et égorgeurs.
      Une épuration est vraiment plus que nécessaire, voir indispensable !!!

      • njama dit :

        Et les Coptes, le mot est formé d’après le nom donné par les Grecs anciens à l’Égypte (Αἴγυπτος / Aigyptos) qui, après disparition de la première syllabe à la période arabe, donna coptita en latin et qibt en arabe. Par l’usage, Coptes désigne une communauté chrétienne d’Egypte, mais à la base ils sont d’authentiques égyptiens. On prétend que l’apôtre Thomas l’évangélisa (peut-être pas seul apôtre), il n’est donc pas étonnant que son évangile ait refait surface en 1945 à Nag-Hammadi
        http://www.naghammadi.org/

        C’est ahurissant de lire des bêtises pareilles, que les chrétiens ne sont pas liés à la région.
        C’est soit du négationnisme, soit du crétinisme de sortir une telle imbécilité …

        « Le reporter de L’Orient Le Jour, quotidien libanais proche de Samir Geagea et d’Amine Gemayel, s’inquiète aussi (subitement) de la sous-représentation des chrétiens au sein de l’ASL. »

        Le reporter doit être très inculte aussi, ou endoctriné, il ne dépasse pas la grille de lecture politique de son Liban, qui a un système politique confessionnaliste depuis 1943 date de son indépendance, contrairement à la Syrie, qui est une république laïque. A moins que ce ne soit volontaire (?) pour attiser les communautés religieuses les unes contre les autres … qui sait, il y a des pervers qui en sont capables … des mains et des plumes qui poussent aux crimes.

        • Madame Marie Adélaïde DUGLAN dit :

          Tout cela est une belle réflexion et personne en Orient n’a intérêt à une sous représentation quelconque de la chrétienté d’orient et surtout pas les musulmans…
          L’Islamité à besoin plus que jamais de la Chrétienté!!!
          Mais concernant la Syrie qui souffre tant et tant en cette période, je reste persuadée que son Président est très conscient de cela dans sa défense de la laïcité.
          Car il n’est pas possible d’écarter le monothéisme de la laïcité et surtout pas en Syrie.L’essence même de la chrétienté originelle est chez les assyriens
          La plupart des Assyriens sont originaires de Syrie.
          La question de la dénomination fait débat parmi les personnes concernées, les chercheurs utilisent tant Assyriens qu’Assyro-Chaldéens, voire Araméens, ou encore des termes distincts selon la communauté religieuse : Syriens,Syriaques, Jacobites, Nestoriens, Chaldéens.
          Les différents mouvements migratoires et l’annexion du Nord de la Syrie par la Turquie a fait que les Assyriens de Syrie se sont retrouvés éparpillés soit en Turquie (Midyat, Mardin) soit en Irak. C’est pendant la première moitié du XXe siècle qu’ils avaient fui les persécutions qui les frappaient en Turquie et en Irak. Ils sont surtout présents dans la Djézireh et à Alep. Ils migrent maintenant de plus en plus de la Syrie vers l’Occident. Depuis l’occupation américaine en Irak et la guerre civile qui règne dans ce pays, des dizaines de milliers d’Assyriens de ce pays se sont réfugiés en Syrie, d’où certains sont ensuite partis en Europe ou aux États-Unis.

          Je soupçonne Samir Geagea d’être une misérable marionnette sioniste et le concernant, je reprendrais volontiers votre phrase:
           » A moins que ce ne soit volontaire (?) pour attiser les communautés religieuses les unes contre les autres … qui sait, il y a des pervers qui en sont capables … des mains et des plumes qui poussent aux crimes. »

          Cordialement
          M.A.D

          • saladi dit :

            Samir Geagea est certainement et surement un agent israélien et un criminel notoire.Geagea est un filou,par son propos il incite l’asl à se rapprocher des chrétiens et semble demander aux chrétiens de syrie de rejoindre la rébelion ,les brigades de la mort et de la haine.Il croit réellement en son aura au sein de cette communauté,tout comme son ami Joumblat qui n’a de cesse d’appeler les druzes à se rebeller. Au fond il sait,comme tous ses amis des « quatorze traitres » que la paix en syrie sonne le glas de leur courant et leur avenir politique au Liban.

          • saladin dit :

            Saladin a perdu sa lettre n !Toutes mes excuses.

          • njama dit :

            « semble demander aux chrétiens de Syrie de rejoindre la rébellion », il peut toujours demander saladi ça mange pas de pain comme on dit. Pas plus que les illusions d’un rêveur !
            mais ce n’est pas la société syrienne ! Dans le souk d’Alep, ou de Damas, les marchands chrétiens, musulmans sont voisins, se saluent le matin, le soir, partagent joies et peines, comme ils les partageaient avec leurs confrères et voisins juifs quand ils étaient encore là … la Syrie n’est pas la société libanaise. Il y a dans la société syrienne, un je-ne-sais-quoi d’harmonie, d’entente aimable, fraternelle, respectueuse … qui force l’admiration.
            Un prêtre a été assassiné récemment, ses amis musulmans étaient là pour l’accompagner encore, et prier. Si un imam apprécié pour ses qualités d’âme l’est demain , ses amis chrétiens seront là pour communier et prier.
            En Syrie, ce n’est pas le confessionnalisme du Liban, ce, un peu, chacun chez soi.

            « Il croit réellement en son aura au sein de cette communauté,tout comme son ami Joumblat qui n’a de cesse d’appeler les druzes à se rebeller. »

            Ils se prennent pour des grands prêtres, voire des prophètes, qu’ils ne sont pas !
            La Syrie, est comme Fairuz, elle aime tout le monde, elle respecte tout le monde … combien de syriens l’adorent, des millions ! pas un jour sans entendre une de ses chansons.

            Samir Geagea joue sur la corde du confessionnalisme, mais ce n’est pas l’âme de la Syrie. La Syrie, sans chrétiens, sans alaouites, sunnites, chiites, druzes, syriaques … et que sais-je … ce n’est plus la Syrie, ce serait des millions d’orphelins, et plus la Syrie. Les syriens ne seront pas dupes. On essaie de les diviser, de les opposer les uns contre les autres, comme le fait la propagande en Occident qui ne sait plus à quel saint se vouer pour créer la discorde.
            La Syrie n’est pas la Libye, elle est et reste le soleil au Levant.

          • Madame Marie Adélaïde DUGLAN dit :

            Bonjour Saladin et Njama,

            « Les brigades de la mort et de la haine »
            Correspond très bien au personnage de Samir Geagea et c’est pour cette raison essentielle que lors de l’attentat de Beyrouth j’ai fait le parallèle en accusant aussitôt sa fourberie dans la manipulation derrière cet attentat.
            « La paix en Syrie sonne le glas de leur courant et leur avenir politique au Liban. »
            Je suis tout a fait de votre avis car la chrétienne de Syrie n’a surtout pas besoin ni de Geagea ni de Joumblat.

            Njama,
            « Samir Geagea joue sur la corde du confessionnalisme, mais ce n’est pas l’âme de la Syrie.
            La Syrie, sans chrétiens, sans alaouites, sunnites, chiites, druzes, syriaques … et que sais-je … ce n’est plus la Syrie, ce serait des millions d’orphelins, et plus la Syrie.
            Les syriens ne seront pas dupes. On essaie de les diviser, de les opposer les uns contre les autres, comme le fait la propagande en Occident qui ne sait plus à quel saint se vouer pour créer la discorde.
            La Syrie n’est pas la Libye, elle est et reste le soleil au Levant. »

            Quoi rajouter Njama a un tel cri d’Amour !!!

            Il est évident que le confessionnalisme vers aussi le conventionnalisme n’ont rien a voir avec la Société Syrienne d’hier et d’aujourd’hui c’est très très bien de le souligner.
            La Chrétienté Orientale de Syrie n’a rien a voir avec les christianismes d’ailleurs.
            La Chrétienté de Syrie n’a pas besoin d’isme !
            La Chrétienté Orientale de Syrie et l’authentique Chrétienté du Soleil Levant comme vous le dites si bien Njama.
            Elle est le fondement même de la Chrétienté Originelle, elle représente a elle seule l’authentique tradition de la Chrétienté immuable à sa source et mouvante dans son cours !

            Chers amis de Syrie de toutes religions vous êtes la clé de la lutte contre les « ismes » qui engendrent les guerres barbares….votre tache est dur mais le monde vous regarde et croyez moi vous êtes soutenus! Car la vrai démocratie c’est pas ce que les autres des oppositions corrompus vous proposent.

            C’est Votre Unité que sera Votre Victoire.
            Dieu n’abandonnera jamais la Syrie c’est impossible et vous le savez tous ! Ayez confiance dans votre Foi!

            Le mot foi nous vient du mot latin fides n’ayant aucune connotation religieuse et qui lui-même est rattaché à la racine indo-européenne bheidh, exprimant la notion de confiance et de persuasion.

            La croyance est souvent confondue avec la foi, toutes deux associées à tort à quelque chose de fondamentalement religieux.
            En faire la distinction nous amène à une plus grande compréhension de notre manière de fonctionner.
            Tout notre parcours terrestre est jalonné d’autant de croyances personnelles que de croyances populaires.
            Nous passons notre vie à nous conditionner de croyances dans le seul but de nous rassurer.
            La croyance est intimement rattachée au mental qui a besoin de se conforter dans son activité incessante.
            Et lorsqu’une croyance est adoptée par une population entière, on l’assimile à une vérité absolue, acquise.
            Mais au fond de chacun, le germe du doute subsiste et ronge l’édifice qui finit tôt ou tard par s’effondrer comme un château de cartes.
            Ainsi fonctionne notre société qui se plaît à évoluer dans le monde virtuel des croyances.

  27. EAUX TROUBLES dit :

    http://sana.sy/fra/338/2012/10/30/449805.htm

    « Une source de la police à Damas a déclaré à Sana, que les terroristes ont suivi le général al-Khalidi dans la rue d’Assadeddine et ouvert le feu sur lui quant il descendait de sa voiture, le tuant sur le coup.

    Nombre de terroristes tués dans des accrochages à Harasta

    Dans la banlieue de Damas, des unités de l’armée se sont accrochées avec des groupes armés qui terrorisaient les citoyens dans les quartiers de Salaheddine et de Khazzane à Harasta.

    Une source responsable a déclaré à la correspondante de Sana que nombre de terroristes ont été tués et autres blessés dans l’accrochage.

    Elle a ajouté que les unités de génie ont désamorcé des dizaines d’engins explosifs plantés par les terroristes dans les routes et les maisons des civils dans la ville.

    Dans le même contexte, les services compétents ont affronté à l’aube un groupe terroriste qui agressait les habitants dans la localité de Tall Darah à Salamieh (banlieue de Hama), lui infligeant de lourdes pertes.

    Une source officielle a affirmé au correspondant de Sana que les éléments du groupe terroriste, qui étaient à bord de sept voitures, dont certaines étaient dotées de mitrailleuses Doshka, ont tenté d’entrer dans ladite localité et d’agresser les habitants aux armes automatiques et aux roquettes RPG mais les services compétents l’ont affronté.

    Dans la banlieue d’Alep, 25 terroristes ont été tués et d’autres blessés à la suite d’une dispute entre deux gangs terroristes sur le partage du butin des citoyens dans la région d’Izaz.

    Accrochage avec un groupe terroriste à Deir Ezzor

    A Deir Ezzor, une unité des forces armées s’est accrochée avec un groupe terroriste qui commettait des actes de sabotage, barrait les routes et terrifiait les citoyens dans la région d’al-Mereïeh (banlieue de la ville).

    Une source responsable a indiqué à Sana qu’une mitrailleuse PKC et un grand de nombre de munitions ont été saisis, lors de l’accrochage, ainsi qu’un pick-up préparé pour installer une mitrailleuse Doshka.

    L.H./ L.A. « 

    • EAUX TROUBLES dit :

      « Dans la banlieue d’Alep, 25 terroristes ont été tués et d’autres blessés à la suite d’une dispute entre deux gangs terroristes sur le partage du butin des citoyens dans la région d’Izaz. »

      Dans l’un de mes précédents post, on parlait également d’un personnage qui profitait du chaos ambiant dans certaines zones pour faire du trafic en tout genre (armes, antiquités, enlèvements contre rançons…)

      Ca se confirme. Ne pas oublier cette dimension « droit commun » dans les évènements en cours.

  28. AVICENNE dit :

    Bon,

    Il semble que l’armée reprenne « du poil de la bête ». Les dépêches pleuvent sur les avancées de l’armée:

    - Suleiman al Halabi (Alep) est devenu semble-t-il « safe ».
    - 3 ambilances turcs remplient de « salauds » ont été anéanties à Idlib (sulkin).
    - Des opérations militaires « de qualité » ont été réalisées dans Alep.
    - Harasta, Erbin et Douma : Des « rebelles » tués.

    Par contre :

    - Un général de l’armée de l’air a été tué à Damas (Ruken el din.
    - Les palestiniens et l’armée combattent à Damas.
    - Il y aurai eu un bombardement de « chasseur bombardier » au nord de Damas pour la première fois (AFP/OSDH).

    Désolé d’écrire cela mais,………….tuez-les tous sans exceptions !.

    Encore milles merci à l’armée syrienne et aux patriotes de ce magnifique pays.

  29. EAUX TROUBLES dit :

    http://sana.sy/fra/338/2012/10/30/449865.htm

    « Damas / 22 personnes impliquées dans les récents événements mais leurs mains n’ont pas été entachées du sang du peuple syrien ont été élargies.

    Une source au commandement de la police à Damas a fait noter que cet élargissement est le 3ème après le décret de l’amnistie, soulignant que d’autres personnes arrêtées seront élargies dans les prochains jours.

    A. Chatta « 

  30. Vanda dit :

    Si les médias faisaient correctement leur travail nos compatriotes comprendraient et approuveraient ce tour de force auquel est parvenu BAchar el Assad : Faire vivre dans une relative harmonie des religions ,des ethnies différentes et cela serait apprécié par nos compatriotes qui ,j’ en suis sur, ne doivent pas apprécier plus que cela des réalités comme celle de l’ Arabie saoudite « univox » . Bien entendu le multiconfessionalisme – pour répondre par avance à  » anonyme » qui le déteste et auquel cas je pense qu’ il doit trouver son compte dans le comportement des insurgés qui le déteste aussi-et le multi ethnie ne sont pas des fins en soi , mais quel havre de paix que de vivre en parfaite harmonie avec son voisin différent et qui respecte ta différence ! A l’ inverse – toujours si nos médias faisaient leur travail avec un minimum d’ honnéteté – nos compatriotes n’ apprécieraient pas du tout , mais pas du tout, ces insurgés qui s’ en prennent aux « rares » chrétiens qui vivaient jusque la en paix dans le moyen orient! Je ne parle que des chrétiens , car pour ce qui est des druzes et les kurdes je ne pense pas que le  » français moyen » – non parce qu’ il serait con par nature , mais parce que nos médias en particulier et notre société en général ne l’ ont guère amené à connaitre, comprendre les autres peuples – ne porte guère une attention à ces peuples qu’ il n’ est pas loin de considérer comme barbare…. et donc le chrétien suscite chez nos compatriotes un début d’ attention. Et bien de cela il est hors de question d’ en parler dans nos médias ! Ils ont trop peur que la diabolisation de Bachar el assaad à laquelle ils s’ emploient avec tant d’ acharnement ne fonctionne plus ! Je remercie au passage tous les syriens d’ info syrie qui m’ ont aidé à mieux connaitre leur pays et comprendre toute l’ affection qu’ ils lui portent! Puissent-ils retrouver au plus tot leur pays en paix avec la poursuite de cette belle cohabitation! Que ces insurgés barbares et au combien dangereux soient relégués à tout jamais aux oubliettes de l’ histoire !

  31. Jo dit :

    L’Armée a t-elle repris ses opérations ?

    • AVICENNE dit :

      Je pense qu’effectivement, du côté du gouvernement, la trêve est terminée !.

      Aller, courage, détruisez-les et, avec eux, les illusions de nos « chères démocraties ».

      Il est fort possible que les « rebelles » aient un « réveil douloureux » très bientôt. En effet, je trouve que les « amis de la Syrie » sont de moins en moins vindicatifs.

      Nous verrons bien………..

  32. Julie dit :

    Incroyable mais vrai:
    Les présentateurs de BFMTV, connue comme étant la 1ère chaîne d’infos de France, ont pris pour argent comptant des photos truquées représentant des requins nageant dans les rue de NY.
    Comment voulez-vous faire confiance à ces gens après cette mascarade?

  33. yaya dit :

    salem je suis un musulman j ai vue un peux les réaction des gens sait vraiment horrible de voir des gens qui son pour ce chien de bachar il mériterais lui et son armer de les pendre vous avez oublier comment a commencer la révolution imaginer vous votre enfants ecrire quesque mots sur un mur et puit a causse de ca on les capture on les torture et quand vous venez demander des nouvel de votre fils sait chien de l armer vous dise sait plus votre fils aller faire des autre enfants et si vous ete pas capable ramener vos femme nous on va les mettre enseinte et puit on vous re mais le corps de votre fils sans vie torturer de partout meme ses partie génital couper voila d ou a commencer la révolution sait un gouvernement de tiranie les gens vive dans la peur de leur dérrigent il mériterais la mort 20 FOIS CE chien de bachar que dieu le maudisse lui et toute ca famille meme son armer de chien on peur de lui il lui fond comme si cettais une diviniter allor qu il a son ventre remplie de merde ce chien de bachar son refuse serra l enfert et tout les gens quil le soutienne de pret ou de loing son des traitre a l islam inchaallah vous verrez de vos yeux ce chien tombera tout ou tard il meriterais 100 ATTEMTA TOUT LES JOUR COMBIENT DE CIVIL IL TUE PAS DES FEMME ET DES ENFANTS ET DES VIELLAR JUSTE EN APPUIYEN SUR UN BOUTTON IL LEUR ENVOIE DES MISSILE CHAQUE JOUR ET QUAND VOUS DITE LES TERRORISTE ET AL QUAIDA IL YA RIEN DE TOUT CA SAIT UNE GUERRE SOUNIT CONTRE ALAOUITE ET LE DRAPEAUX NOIR NE VIENT PAS DE BEN LADEN MAIS LE DRAPEAUX NOIR A FAIT SON APPARITION YA PLUS DE 1400 ANS AVEC LE PROPHETE MOHAMMED DANS LA BATTAILLE DE BADR BEN LADEN N EXISTAIS PAS ENCORE CE CHIEN DE BACHAR ET SON ARMER FORCE LES CIVILE A CE PROSTERNAIS DEVANT LUI OU DEVANT CA PHOTOS IL SAIT PRIE POUR DIEU CE FOU RéJUIE TOI UN PETIT TEMPS CHIEN DE BACHAR BIENTOT TU CONNAITRA LA TOMBE ET SAIT SOUPLICE TOUT AME GOUTERA A LA MORT ET LES SOUNIT NE CE PROSTERNE PAS DEVANT UNE MERDE HUMAIN PAR LA VOLONTé DE ALLAH SAIT CHIEN DE ALAOUITE ET DU CLAND BACHAR CREVERON TOUS ET LA VICTOIRE SERRA AUX SOUNIT QUI CE PROSTERNE DEVANT ALLAH ET NON CE PHARAON DE NOTRE EPOQUE IL VIOLE NOS SOEUR IL TUE NOS FRERE ET POUR LES GENS SAIT NORMAL QUE DIEU MAUDISSE CETTE SECTE ET SEUX QUIL LE SUIVE regarder bien cette video pour les douer d inteligence

    • « Ouaf ouaf ! » (dixit un chien bachariste…)

      L.D. & Infosyrie

      • AVICENNE dit :

        Vous semblez en être dénué (d’intelligence bien entendu..) !

      • Marie-Christine dit :

        :) :) :)

      • Cécilia dit :

        « « Ouaf ouaf ! » (dixit un chien bachariste…) »

        Ya Allah chou innak mahdhoum ya Louis !
        ;) ;) ;)

        • Cécilia dit :

          « Ouaf ouaf ! » (dixit un chien bachariste…) »

          Vous me faites éclater de rire, cher Louis, avec votre réponse !

          Bon, il est 2h03 du matin, je vais quand même fermer mon ordinateur et essayer de dormir en vous remerciant sincèrement pour votre conseil la dernière fois qui m’a beaucoup touché.

          Bonne nuit et à demain !

          Cécilia

    • sowhat dit :

      haha il est en colère le petit Yaya ! puisse-t-il en étouffer

    • Julie dit :

      Yoyo, jeu neu soui pa eun musulman et la relijion ne mintairaisse pa ai ge praifair allé an anfair plutô queu dan votre parady ou coul dé riviaire de san aveque dé thons qui louche et qui flotte dedon
      seleman ge vou di povre ambaissil queux vou z avé eun zairo pouanter en fransé ai queu la seul fraze corraiqte que vou avé aicri été: que dieu maudisse.
      Au fait, c’est là toute la littérature qu’on enseigne à barbus-school. (Bof)

    • rem_sy dit :

      La phrase la plus longue du monde, tu lis ça à haute voix tu meurs !

      Trop flagrant comme troll, tu peux mieux faire…

    • njama dit :

      « chien de Bachar » (5 fois dans vos lignes) !

      Cher Yaya
      Ce n’est pas comme ça que l’on risquerait de vous écouter. Gardez votre respect (ou essayez) quelles que soient les circonstances car vous vous exposez « vous-mêmes », tout seul, à ce qu’on perde celui qu’on vous doit bien naturellement.
      Si vraiment vous pensez que l’autre n’en a plus pour vous, mais que vous avez gardé le vôtre précieusement, il ne pourrait l’ignorer (car ce n’est pas invisible au coeur même le plus endurci), ce qui pourrait lui faire changer d’avis sur vous, et son attitude …
      Comprenez que le respect, si vous vous en éloignez de trop, c’est grand péril pour vous d’abord, puis votre entourage, comme pour le bien social. Et que si vous le gardez contre vents et marées, c’est toujours non seulement gagnant, mais noble d’esprit.

      LE DRAPEAUX NOIR A FAIT SON APPARITION YA PLUS DE 1400 ANS AVEC LE PROPHETE MOHAMMED DANS LA BATTAILLE DE BADR

      Les Koraïchites avaient confisqué la propriété de tous les Musulmans ayant émigré vers Médine … eux qui avaient abandonné tous leurs biens dans le seul but de sauver leur foi. Des biens « spoliés » à ces premiers Musulmans. La bataille de Badr, pour seulement aller intercepter cette caravane et récupérer ainsi une partie de leurs biens.
      Aucun rapport avec quelque conquête ou esprit conquérant !!!

      Quels rapports avec la Syrie ? Est-ce que les djihadistes s’appuient sur cette anecdote pour prendre le chemin de la guerre ? La Syrie a-t-elle spolié les musulmans ?

      Avec votre prose, vous servez, à votre insu peut-être, par ignorance (?), cette vilaine littérature d’un islam guerrier qui ne le fut JAMAIS dans l’ESPRIT, et certainement jamais, « les armes », plus que nécessaire (au moins aux débuts bénis de l’Islam qui avaient pacifié la région, et fait fleurir tant de belles choses). Croyant servir Dieu et votre prophète vous ne l’honorez pas à mon idée, bien au contraire, avec votre raccourci.
      Merci d’y réfléchir …

    • Cécilia dit :

      Yaya, le menteur, le stupide et l’ignorant !

      Croyez-vous être un bon musulman qui connait sa religion et l’histoire de l’islam ?

      Pauvre sot !

      Croyez-vous connaitre la Syrie et connaitre l’histoire de Bilad al-Cham ?

      Pauvre stupide à sept lettres !

      Le drapeau d’Al-Qaïda n’est pas celui lors de la bataille de Badr, pauvre imbécile ! L’ étendard du prophète était bien de couleur blanche et tous les kutub historiographiques le mentionnent sans oublier bien entendu les biographes de la Sira nabawiyya et maghazi (expéditions, raids) comme celui d’ibn Ishaq (m. vers 767), ibn Hicham qui a composé la Sira nabawiyya, qui deviendera al-Sira (La Biographie par excellence).
      Ibn Hicham aurait fixé la biographie exemplaire du prophète Mahomet en la différenciant des maghazi.
      Plus tard, ibn al-Waqidi qui s’était consacré à l’étude du hadith, servant aussi de guide au célèbre calife abbasside, Haroun al-Rachid, va contribuer à fixer la chronologie indispensable à la connaissance des débuts de l’islam. Tous les historiens musulmans disent sans exception compris Tabari que l’étendard du prophète était blanc.

      Pauvre imbécile, l’étendard noir était de la dynastie des abbassides pour marquer le deuil et les massacres des descendants du prophète alors que ces mêmes abbassides ont massacré plus que les Omeyades.

      Votre problème, c’est l’ignorance et l’illettrisme, vous ne savez pas lire et lorsque par chance vous savez lire, vous ne comprenez rien ou vous comprenez du travers.

      Quant à Bachar, il ne possède pas d’armée car l’armée arabe syrienne est appartient à l’État syrien et au peuple syrien. Cette armée est composée de tous les Syriens car le service militaire est obligatoire en Syrie et aucun homme ne s’échappe à moins qu’il soit un fils unique. C’est la loi humaine en Syrie pour ne pas priver les familles d’un garçon unique de leur descendance.

      Cette armée est toujours forte, elle soutient son peuple en le défendant contre vos amis barbares, égorgeurs HALLAL, femme, homme et enfant.
      Cette armée nationaliste sera toujours là pour défendre la Syrie, jamais elle laissera tomber Bachar car la majorité des Syriens sont avec lui pour plusieurs raisons et l’armée respecte donc la volonté du peuple syrien qui a compris le danger contre la Syrie venant de vos amis égorgeurs, soutenus par les ennemis traditionnels de la Syrie, USA et les sionisme sans oublier les wahhabites, ennemis de Dieu et de l’humanité qui cherchent à wahhabiniser la Syrie et tout Bilad al-Cham, un projet sioniste aussi vieux que la dynastie des Saoudes même, qui accueillent même des bases américaines chez eux.

      La Syrie, Bilad al-Cham est bénie par le prophète et les anges du ciel la protège, c’est la terre du future messie et le prophète a préveu d’une grande fitna qui va toucher les musulmans et ce sont les savants musulmans comme Buti, Hassoun, le Grand Mufti de la Syrie tout comme l’Imam de la mosquée al-Aqssa à Quds qui parlent ainsi. La sagesse vient de Bilad al-Cham, ces savants ont dit leur mot, c’est un fitna contre l’islam.

      Je voulais mettre une vidéo de cheikh, imam de la mosquée à al-Aqsa mais elle a été supprimée, « Opération impossible »!

      Incroyable, non !
      Parce que ce cheikh du Jérusalem dit la Vérité alors que des cheikhs comme Arour et Qaradawi, al-Arifi, Lahidan et … appelant à tuer et égorger leurs vidéos sont toujours accessibles !

      La démocratie, c’est de la marde !

    • LafleurJs12 dit :

      il est rigolo à lire ce yaya !

    • kavurde dit :

      @yoyo=va lire le coran sa va te calmer insallah.ce que je vais te dire c pour ton bien arrete avec les petits livres bidon antialaouite et antichiite propager par des savant sunnites corrompu.les americains on demander au papa saoudi de faire sortir les chiite et les alaouite de l islam grace au petit livre que tu lis qui na rien avoir au coran mais vraiment rien a voir.dis moi ou dans le coran tu vois allah nous aplé les sunnites.allah nous a aplé les musulmans alors pourquoi tu t acharne a dire que tu es sunnite,donc c toi la secte.en vrai tu m as dégouté,tu dis que bashar tue des enfants,des femmes,des vieux t un menteur,tous ces morts c a cause de vous,tous ca pour qu un sunnite soit au pouvoir,y en n a pas des sunnite au pouvoire dans d autre pays sa a changé quoi?rien de specialeet je te le dis encore une fois tu es loin et meme tres loin des parole ALLAH LE TOUT MISERICORDIEU LE TRES MISERICORDIEU.

    • Cécilia dit :

      Ya yaya, el-ama chou enté hmar !

      L’armée doit tuer tous ceux qui portent des armes, c’est la loi !
      L’armée doit tuer tous ceux qui tuent, enlèvent, torturent et détruisent le pays !

      Quant à la mort, personne n’est éternelle, vous le premier !

      Que votre secte soit maudite car c’est la secte du Satan et c’est la volonté de Dieu et que « la volonté de Dieu soit faite sur terre comme dans les cieux  »

      {قُلْ أَعُوذُ بِرَبِّ الْفَلَقِ * مِن شَرِّ مَا خَلَقَ * وَمِن شَرِّ غَاسِقٍ إِذَا وَقَبَ *
      وَمِن شَرِّ النَّفَّـثَـتِ فِى الْعُقَدِ * وَمِن شَرِّ حَاسِدٍ إِذَا حَسَدَ}

      Amen !

      Et pour terminer, Allah yakhdak wy jib ajalak ya kafer bini3mat el-Rabb !

    • Abdel dit :

      Alors yaya tu te force a faire des fautes d’orthographe pour nous faire croire que tu écris de Damas alors que ta boite postale ce situe certainement a Tel Aviv.A ce jour les seuls a avoir adopté le drapeau noir sont les pirates sans foi ni loi qui écumaient les mers,Al Qaida ne sait pas trompé en choisisant la couleur.Passe le bonjour a Slomo et shalom a toi.

  34. yaya dit :

    Musulmans, réalisez l’importance d’Al Shâm (Syrie) en Islam ! Sous-titres francais regarde sait sur youtube regarder ce chien de bachar

    • Musulmans, réalisez surtout l’immensité du crétinisme du malheureux Yaya, partisan d’un Islam comme en rêvent les dirigeants israéliens et américains.

      L.D. & Infosyrie

    • AVICENNE dit :

      yahya, en traduction chrétienne c’est Jean non ?.

      Au fait : « vous êtes un crétin ! ».

    • Julie dit :

      yaya, vous parlez la langue yaya que personne ne comprend ici. Il vous reste à aller yayater ailleurs (je ne sais pas où)

    • Karadeniz dit :

      Où il y a cette Islamisme dangereux, il y a toujours des guerres, de l’horreur, du sang, mais en plus ça attire tout les dangereux comme les USA et qui en profite, et le mal ce répercute sur vos familles.
      Comment peut-on mètre ça propre famille en danger, comment ces djihadiste peuvent-il accepter ça, ce sont des tar… pas des musulmans

    • TenZen dit :

      Si il vous reste un peux d honore je vous conseil Seppuku ! Yaya

    • yazid dit :

      YAYA vous nous vendez encore la même chose,en Algérie vous avez fais la même chose avec les mêmes excuses,vous êtes l’avocat de la barbarie,et Dieu n’aime pas les semeurs de désordres,les syriens peuvent pratiquer leurs culture en liberté,le gouvernement assure la subsistance d’un pays correctement,le seul tord que vous pouvez lui coller c’est d’être indépendant ,dans la ligne de la résistance à vos amis sionistes ,vos amis eux sont à l’abris du besoin et ne sont pas sous la protection de Dieu mais de la 5éme flotte,vous êtes un imbécile et l’exemple de la calamité qui fait que les arabes seront encore plus en retard par rapport à l’occident.Faite correctement votre grand djihad(intérieur ) avant de prétendre porté la « justice » wahabito-sioniste ailleurs.merci.

      • sowhat dit :

        il me paraît irrécupérable le petit zombie Yaya moi je lui souhaite d’aller griller en enfer comme ses semblables

    • Nadine dit :

      Ta secte est le poison de l’Islam.

  35. EAUX TROUBLES dit :

    http://www.aufaitmaroc.com/actualites/maroc/2012/10/30/medays-2012-le-sahel-et-la-syrie-au-centre-du-forum_196727.html

    « Organisée sous le thème « Le Sud, l’exigence d’un nouvel ordre mondial », cette 5e édition réunira 2.000 participants et 200 intervenants. Parmi eux, des personnalités régionales de premier plan telles que le Premier ministre du Mali Cheikh Modibo Diarra, l’ancien secrétaire général de la Ligue arabe Amr Moussa, le ministre jordanien des Affaires étrangères Nasser Jawdeh, ou encore le négociateur palestinien Saëb Erakat.

    La situation au Sahel et au Mali sera notamment l’objet d’un débat animé par Moctar Ouane, ancien ministre des Affaires étrangères du Mali, et Abderahman Shelgham, représentant de la Libye à l’ONU.

    S’agissant de la Syrie, l’opposition sera représentée par les activistes Aussama Monajed et Randa Kassis.

    Les conséquences du Printemps arabe au sens large seront abordées. Cette période a secoué « de manière indélébile la région Mena » et le forum de Tanger tentera de dresser les « contours du futur de la région en y intégrant le paramètre iranien en termes de stabilité », a-t-on souligné.

    Présentée comme un « futur eldorado pour les investisseurs », l’Afrique comptera aussi pour principaux intervenants le Premier ministre du Zimbabwe Morgan Tsvangirai et l’ancien président du Ghana, John Kufuor. »

    A suivre…

  36. Labaykabashar dit :

    les bases américaine sont Arabie saoudite pas en Syrie Couillons faut revoir ta géographie

  37. Julie dit :

    yaya, je vais me permettre de répondre à votre question « sait normal con tue des femme et des enfants sans raison »
    pour les femmes, la réponse est oui si ces femmes ont la malheureuse idée de mettre bas des créatures de votre espèce, ne serait-ce que pour protéger les humains.
    Et pour les enfants, la réponse est également oui si ces enfants sont des créatures de votre espèce, ne serait-ce que pour protéger les humains.
    ça vous va comme réponse?

    • kavurde dit :

      @julie parler comme ca des enfants est honteux et dégueulasse vous aussi vous m avez dégouter.

      • Marie-Christine dit :

        C’était de l’ironie Kavurde, certes « hard » et donc un peu difficile à encaisser sur le coup (je comprends votre réaction !), mais de l’ironie soyez en sûr ! Il ne faut pas le prendre au premier degré !!

        • Marie-Christine dit :

          Bon, ce post n’est pas à la bonne place : il était à la suite de la réaction de Kavurde à l’ironie provocatrice (ironie-choc certes !!) de Julie en réponse à yaya.

        • kavurde dit :

          @marie-christine je veux juste faire comprendre que si des gens sont pourrits nous on n a pas a etre pourrit comme eux.

          • Marie-Christine dit :

            Je vous comprends Kavurde, et je ne pense pas que ce « type d’humour », car je ne peux imaginer qu’il ne s’agisse pas d’humour, mais d’un humour plus que noir, soit vraiment à encourager dans le contexte actuel de barbarie sanglante que l’on fait subir aux Syriens. Il risque et ne peut sans doute être que très mal compris !! Il est donc certainement préférable de l’éviter…
            Mais c’est d’abord à Julie de répondre si elle le souhaite.

          • yaya dit :

            INIORANT TU TE PISSE DEJA DESU A LIDER DE TE FAIRE EGORGER COMME UN PORRRR BIN TA BIEN REZON PISSE TOI DESU ET CHITOI DESU KAR LES BARBUS SOUNNITE ARIVE AVEC UNE LAME BIEN EGISSER ET POUR LE FRENCAIS JAN NAI RIEN FOUTRE DES FAUTES CAR SE NAI PAS MA VOIE SAIT VOTRE VOIE DE CHIEN ET DE SADIKE QUE VOUS AITES BANDE DE MECREAN

          • Madame Marie Adélaïde DUGLAN dit :

            yaya,
            Et bien vous au moins vous avez des convictions profondes et nous savons qui vous soutenez puisque nous avons vu déjà beaucoup de reportages de vos amis dans leurs oeuvres.

  38. Marie-Christine dit :

    Bon, bon, bon, Yaya, c’est tout ?
    Et quand vous dîtes que les Américains et les sionistes (car juifs c’est autre chose et beaucoup sont plus compatissants que vous face au drame que vos amis font subir au peuple syrien) n’ont rien à voir dans cette guerre, cela montre dans quel abîme vous êtes ! Car eux pendant ce temps , n’en doutez pas, ils se réjouisssent et se frottent les mains… Mais peut-être est-ce cela que vous voulez ?

  39. Vanda dit :

    Yaya, que Bachar el assad aie commis des fautes je veux bien l’ admettre. Mais faut il vous faire la liste des fautes commises par tous les gouvernements qui s’ opposent à lui ? Cette liste prendrait toute la nuit! et vous verriez que les fautes de Bachar sont de la gnognotte à coté! Mais si Bachar se trouve confrontée à cette insurrection pour l’ essentiel menée par l’éranger c’ est pour lui faire payer sa résistance à Israel et son soutien au peuple palestinien ! Et puis ceux qui l’ agressent ont un projet plus lointain ,celui d’ agresser lIran . Je prend le temps d’ esayer de vous expliquer parce que manifestement il vous manque beaucoup d’ infos et une vue globale du problème . Mais en mème temps je comprend complètement ceux qui vous envoient ch…. parce que la logique que vous nous assénez , c ‘ est celle qu’ on entend à longueur d’ antenne et il y a des moments où l’ on perd patience devant un tel ramassis de mensonges , d’ oublis , de’ à priori ! Vos commentaires, hélas, n’ apportent strictement rien de nouveau; c’ est du rabaché, du vomis de médias vendus à l’ empire et à Israel. Alors de grace , avant de remettre les pieds ici, réfléchissez , renseignez vous, acceptez de lire info syrie calmement, lisez les commentaires ( ils complètent bien les articles) et cessez de croire tout ce que vous disent les médias !

  40. Memon dit :

    Le chien aboie et la caravane passe…

  41. Bassel BisSo dit :

    + 18

    Encore un crime barbare par égorgement

    http://www.facebook.com/photo.php?v=296679827098159

  42. Cécilia dit :

    Poutine

    Le président russe a souhaité une bonne fête de l’Aïd al-Dhha aux russes musulmans.

    Si vous savez comment sont si jolies les mosquées en Russie, mais que sont si beaux les habits traditionnels des musulmans russes !

    Le wahhabisme a imposé un grand sac blanc pour les hommes et un autre noir pour les femme !

    http://www.youtube.com/watch?v=K5oyCdPxmD4&feature=plcp

  43. Cécilia dit :

    Abou Ibrahim, spécialisé dans le kidnappage, pèlerins chiites libanais et maintenant Fidaa Inati, un journaliste libanais, a décidé cette fois-ci s’en prendre aux kurdes. Rassurez-vous, il ne veut pas attaquer les civiles kurdes mais le PKK.

    Cela a été dit il y a deux jours et si sa mort est confirmée, bravo PKK !
    cela veut dire que le PKK l’a arrosé avant !

    Bon, je pense que ça va chauffer dans le nord d’Alep, notamment dans la région d’Idleb et Izaz.

    http://www.youtube.com/watch?v=h9PGTQN3dQM&feature=plcp

    Mais qui Fidaa Inati ?

    D’après Pierre Abou Saab, journaliste libanais dans le journal libanais al-Akhbar, c’est Fidaa Inati qui a fait d’un trafiquant dans le Nord d’Alep, surnommé Abou Ibrahim, un grand héros national syrien égale à Carlos alors qu’en réalité, cet Abou Ibrahim n’est qu’une marionnette aux mains de la Turquie et cela a été bien démontré à l’occasion de l’enlèvement des pèlerins libanais.

    En effet, Fidaa Inati était le premier à lui rendre visite après cet enlèvement et combien de fois, il a fait des photos et des reportage sur ce nouveau Carlos, héros national de la « révolution » syrienne, non seulement celui d’Izaz ou du nord d’Alep.

    Cette fois-ci Fidaa Inati n’est pas un « hôte » chez Abou Ibrahim comme c’est le cas des pèlerins Libanais, mais « il est dans une résidence surveillée pour quelques temps ». Quelle précision de la part d’Abou Ibrahim et quelle finesse et subtilité du langage !

    «أنا الصحافي فداء عيتاني، أنا قيد الإقامة الجبريّة عند لواء عاصفة الشمال في أعزاز… وأنا منيح »
    « Je suis le journaliste Fidaa Inati, je suis dans une résidence surveillée chez les révolutionnaires de Assifat al-chamal fi Izaz, la Tempête Nord d’Izaz. Je vais bien ». Ce message a été enregistré et envoyé. Désormais, Fidaa ne peut rien faire, il n’est plus le maitre de son destin, il a joué avec le feu en faisant ami avec ce type des révolutionnaires qui accusent « son travail journalistique d’être incompatible avec la révolution » (sic)!

    L’arroseur est arrosé !
    Pauvre Fidaa Inati !
    A qui le tour ?

    http://www.syriatruth.org/%D9%85%D9%82%D8%A7%D9%84%D8%A7%D8%AA/%D9%82%D8%B6%D8%A7%D9%8A%D8%A7%D9%88%D8%A2%D8%B1%D8%A7%D8%A1/tabid/97/Article/8511/Default.aspx

  44. Cécilia dit :

    Des Ouïghours combattent auprès d’Al-Qaïda en Syrie !

    Des séparatistes Musulmans chinois de la région du Nord-ouest de Xinjiang combattent les forces gouvernementales syriennes au côté d’Al-Qaïda et d’autres groupes extrémistes, rapporte un journal chinois officiel.

    Depuis mai dernier, ils rejoignent le théâtre des combats en voyages organisés.

    Ces musulmans qui vivent principalement dans la région autonome ouïgoure du Xinjiang dans le République populaire de Chine, sont des radicaux opposés à l’autorité de Pékin. Ils se financent par le trafic de drogue, d’armes à feu et par le vol.

    De tels groupes “endommagent non seulement la sécurité de l’État chinois, mais menacent la paix d’autres pays et la stabilité,“ a dit Hong Lei, le porte-parole du Ministère des Affaires étrangères lors d’une conférence de presse.
    mardi 30 octobre 2012,

    http://www.armenews.com/article.php3?id_article=83984

    • Madame Marie Adélaïde DUGLAN dit :

      incroyable !!!

      • Madame Marie Adélaïde DUGLAN dit :

        Monsieur Hong Lei n’est pas n’importe qui …
        Directeur général adjoint de l’Information du Ministère des Affaires Étrangères de Chine.
        La Chine s’inquiète des violations d’un plan de trêve appliqué par l’ONU en Syrie durant la fête musulmane de l’Aïd al-Adha, a déclaré lundi Hong Lei, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères.

        La Chine a appelé à un cessez-le-feu immédiat et a exhorté les parties concernées en Syrie à appliquer efficacement la proposition de trêve de l’envoyé de l’ONU Lakhdar Brahimi durant la fête de quatre jours, qui a débuté vendredi dernier, afin d’éviter de nouvelles victimes, a indiqué M. Hong lors d’une conférence de presse.

        Lakhdar Brahimi a effectué une visite en Syrie la semaine dernière pour faire pression en faveur d’un cessez-le-feu durant la fête musulmane.

        Les violences ont pourtant continué durant la fête, faisant de nouvelles victimes. La Chine déplore cet état de fait, a noté le porte-parole.

        « Cela prouve que seuls des moyens politiques, et non l’usage de la force, mèneront à une résolution impartiale, pacifique et appropriée du conflit syrien », a-t-il indiqué.

  45. Cécilia dit :

    Syrie : les Kurdes et les Druzes dans le colimateur des miliciens
    L’équipe du site

    Les minorités syriennes ont dès le début de l’insurrection été dans la ligne de mire des insurgés. Elles le sont aujourd’hui, plus que jamais. Surtout celles qui ont tenté de respecter une certaine neutralité face au conflit en cours, et se sont abstenues de tout appui verbal ou logistique aux protagonistes du conflit.
    Ce n’est pas par pur hasard que Jaramana, Hajar al-Aswad, et Kasta-Gendo (proche d’Azzaz) ont fait ensemble l’objet d’attaques presque simultanées ces derniers jours. Malgré les distances qui les séparent, les deux premières étant dans la province de la capitale, et la troisième dans celle d’Alep, elles ont toutes de commun qu’elles toutes habitées par des minorités religieuses et ethniques syriennes. En particulier les Kurdes et les Druzes.

    Du côté des premiers, cela fait depuis la semaine passée que leurs quartiers et localités à proximité de la frontière turque sont visés. La tension est montée depuis le vendredi dernier, lorsque les miliciens se sont mis à envahir les quartiers et les localités kurdes, provoquant leur colère. Ce jour-là, les miliciens ont même ouvert le feu contre une manifestation kurde dans le quartier de cheikh Maksoud, organisée pour protester contre l’invasion de leur quartier d’origine Achrafiyyeh par les miliciens. De source kurde, 5 manifestants ont été tués. Des combats s’en sont suivis au cours desquels il y a eu 30 tués (selon l’AFP).

    Dimanche, le bataillon de l’ASL Tempête du nord a lancé un assaut contre Kastal-Gendo, une de leur localité dans la province d’Alep. Son chef, Ammar Dadikhi, connu au Liban sous le pseudonyme Abou Ibrahim, et comme étant le kidnappeur des pèlerins libanais, semble avoir été tué ainsi que 4 autres éléments de sa milice.

    Cette information a été diffusée par la télévision Al-Mayadine, puis relayée par plusieurs autres medias, mais n’a pas été confirmée de source rebelle. La chaine de télévision Alarabiyya (financée par l’Arabie saoudite) l’a démentie. Fortement médiatisé depuis l’enlèvement des pèlerins libanais, et les soubresauts que cette affaire a connus, il est apparu tout récemment alors qu’il préparait ses hommes à attaquer les localités kurdes. Depuis, il n’a plus fait son apparition. Selon Al-Mayadine, il a péri aux mains des éléments des Comités populaires kurdes.

    Ce mardi, le PKK a menacé d’intervenir en personne pour défendre les régions kurdes et de rentrer en guerre contre l’ASL.

    Version AFP-OSDH

    Combats entre les rebelles arabes et les Kurdes: un autre front en Syrie

    Mohammed Hafar a été tué par balle alors qu’il tentait de porter secours à son frère Faysal, mortellement blessé dans des combats entre rebelles arabes et milices kurdes dans le nord de la Syrie, près de la frontière turque.
    Quatre rebelles ont péri dans ces affrontements, les deuxièmes en quarante-huit heures, près du village kurde de Yazi Bah, selon des combattants rebelles rencontrés dans leur bastion d’Azaz.
    Des combattants en treillis armés de kalachnikovs se sont rassemblés devant la maison des Hafar, ils ont porté le corps de Mohammed à travers des rues jonchées d’ordures jusqu’au cimetière.
    Dans le cortège, des blessés sur des béquilles ont tenu à rendre un dernier hommage au défunt.
    Parmi eux, Fahad, 20 ans, blessé, selon lui, dans les combats contre les forces gouvernementales dans la ville d’Alep (nord).
    « L’ennemi est à présent le PKK (milice kurde), ce sont les chiens d’Assad », (Bachar al-Assad) le président syrien, marmonne-t-il en colère, affalé dans une chaise en plastique devant la maison des Hafar. « Quand ils nous tuent, on les tue ». Abou Sabri acquiesce.
    « Nous allons les punir. Je ne dis pas qu’on va le faire maintenant, mais bientôt, vous verrez », menace cet homme de 28 ans.
    Les tensions se sont aggravées entre le PYD –branche syrienne du Parti des travailleurs du Kurdistan (rebelles kurdes turcs, gauche laïque), que les rebelles accusent d’être des laquais du régime– et les insurgés sunnites qui souvent affirment vouloir un régime islamiste.(…)
    Selon les Kurdes, ils ont ainsi interdit aux rebelles d’entrer armés dans la ville d’Ifrine et conclu un accord avec les autorités pour le départ des forces gouvernementales.
    Les troupes se sont retirées mais un poste des forces de sécurité demeure avec un portrait du président Assad accroché à la façade.
    Pour les jusqu’au-boutistes de l’ASL, les membres du PYD ne sont rien d’autre que des sbires du régime, armés et payés pour tenir les rebelles à distance. Des guides arabes accompagnant l’AFP disent ne plus se sentir en sécurité dans les villages kurdes.
    Peter Harling, analyste de l’International Crisis Group estime que le PYD a réussi à exploiter le conflit, créant des frictions avec l’opposition armée, particulièrement dans la zone clé de la frontière turque.
    « Il y a beaucoup de tensions entre les groupes armés de l’opposition à propos des routes de transit des armes. Le fait que plusieurs des postes frontaliers sont contrôlés par les Kurdes a provoqué aussi des tensions avec les Kurdes », explique-t-il.
    Selon l’analyste, le PYD veut rester neutre dans le conflit, mais il est déterminé à profiter de la situation quel que soit le résultat.
    Quelque 600.000 Kurdes vivent dans la région située au nord-est d’Alep, et la crainte est grande de voir les tensions communautaires s’envenimer dans les zones frontalières de la Turquie d’où l’armée s’est retirée.
    La minorité kurde (15% des 23 millions de Syriens) est hostile au régime de Bachar al-Assad, qui l’a réprimée, mais se méfie de l’opposition qu’elle juge peu encline à reconnaître sa spécificité.
    « Dans les zones d’où les rebelles ont chassé l’armée, il y a un vide en matière de sécurité. Certains des combattants ne souhaitent pas du tout la démocratie. Ce sont juste des seigneurs de guerre qui profitent du chaos », a dénoncé le président de l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH), Rami Abdel Rahmane.

    Un kurde torturé jusqu’à la mort

    « Khaled Bahjat Hamdu, un Kurde de 37 ans (…), est mort de blessures causées par les tortures qui lui ont été infligées alors qu’il était détenu par un groupe armé près du village de Hayan », a-t-il annoncé.
    L’organisation signale que Hamdu avait été fait prisonnier en même temps que près de 200 autres Kurdes pendant des combats inédits entre miliciens syriens et kurdes, qui ont fait une trentaine de morts.
    Conduit à Hayan, au nord d’Alep, M. Hamdu « a été torturé avec des décharges électriques. Il faisait partie des 120 Kurdes libérés dimanche, mais il était si faible qu’il est mort le lendemain matin », a déclaré le chef de l’OSDH, Rami Abdel Rahmane.
    « Certains des groupes armés utilisent les méthodes répressives du régime », a-t-il dénoncé. « Nous ne devons pas rester silencieux face à cela ».

    Il est vrai ces derniers temps, que ce sont surtout les miliciens, bien plus que les soldats de l’armée régulière qui se font remarquer par des méthodes aussi féroces que machiavéliques. Toutes les communautés sont servies. Mêmes les Sunnites.

    Les attentats contre les quartiers des minorités

    Signe incontestable de leur férocité sans merci, mélangée à leur machiavélisme: Ils n’ont de mal de recourir aux voitures piégées pour rafler le plus de civils possible, tout en terrorisant la population dans les régions qui refusent leur diktat. Tout en niant toute implication!

    Ceci a été le cas ce week-end dans deux localités périphériques de Damans, où là-aussi le caractère communautaire ne peut être occulté.
    La première a explosé dans le quartier Jaramana, où réside des minorités chrétienne et druze. 11 personnes ont été tués et des dizaines blessés dont de nombreux enfants. Sans compter les voitures détruites et les bâtiments délabrés. Cette localité au sud-est de la capitale avait déjà été touchée par deux autres attentats, les 28 août et 3 septembre, faisant respectivement 27 et cinq morts. La seconde localité victime est Hajar al-Aswad, une localité du sud de la capitale de 60.000 habitants, dont la plupart sont des émigrés druzes du Golan syrien, auxquels s’ajoutent des cherkès, des turkmènes. Le nombre des tués et blessés n’a pas été précisé.

    Jaramana : maudite car neutre

    Expliquant les raisons de cet acharnement contre la localité de Jaramana qui compte 650.000 habitants, le site en ligne syrien Syria Truth assure que le mot d’ordre pour l’attaquer a été donné le mois de juin dernier. Le site écarte l’analyse donnée par des proches de rebelles selon lesquels c’est le régime qui plante ces engins explosifs dans ces localités pour soi-disant serrer les liens confessionnels autour du régime. Le site écarte aussi l’éventualité que ce soit la milice d’Al-Qaïda, Jabhat-Nusrat, laquelle ne se ménage pas de revendiquer les attaques qu’elle commet.
    Or Jaramana est convoitée pour sa position géographique, sachant qu’elle sépare la capitale de la région Goutha charkiyya (de l’Est) où se sont retranchées les milices rebelles, (la brigade de l’Islam et le bataillon d’Al-Fourkane).

    Citant une source proche du Cheikh-Aqel, cheikh Abou Hammoud de la communauté druze (plus haute autorité religieuse druze), l’animosité contre Jaramana s’est amorcée à partir du mois de juin, date à laquelle les notables et imams de mosquées des localités avoisinantes ainsi que des chefs de milices étaient venus le voir, lui demandant d’intervenir auprès des comités populaires, chargés de protéger les quartiers, pour fermer les yeux devant le passage de près de 3000 miliciens se dirigeant à Damas. Ce à quoi une fin de non-recevoir leur a été opposée, au motif que les habitants du quartier ne voudraient pas être impliqués dans le conflit en cours.

    La demande a été réitérée une deuxième fois à la mi-juillet. A cette époque, les miliciens se préparaient pour l’heure zéro de l’attaque contre les sites militaires et de sécurité officiels, prévue simultanément avec l’attaque contre le siège de la sécurité nationale (au cours de laquelle quatre haut-officiers ont péri, dont le gendre du président Assef Chawkat). Jaramana étant le plus court chemin au siège des renseignements généraux dans la rue Ibn Askar, à celui des renseignements aériens à Bab Touma, et au département de sécurité intérieure dans le quartier Sadate.

    Une nouvelle fois, une fin de non-recevoir a été opposée.

    Le dictat des miliciens

    Quant à la troisième demande, elle a été exprimée, à la fin du mois d’aout, à la différence qu’elle était cette fois-ci accompagnée de six exigences et de menaces en cas de refus. En cas de refus, tous les habitants de la localité seront des cibles des milices.

    La première demande stipulait qu’il fallait donner le feu vert au passage de 3000 miliciens de la Brigade de l’Islam (financée par le dirigeant politique libanais Saad Hariri).

    La seconde exigeait l’expulsion des fonctionnaires civils et militaires appartenant aux autres communautés, notamment les Alaouites et les Ismaélites, ainsi que des chrétiens et des réfugiés irakiens de confession chiite.

    La troisième demande ordonnait de faciliter les opérations perpétrées contre les barrages et les points de passages sécuritaires érigés dans cette région ou au moins ne pas assister les autorités pour les faire avorter.

    Quatrièmement, le texte demande aux habitants de Jaramana d’aider la milice de l’ASL à kidnapper les officiers et les éléments des forces de l’ordre et tous les habitants qui traitent avec le régime. La délégation a présenté une liste de 70 noms de personnes jugées dangereuses pour les activités des miliciens.

    La cinquième exigence imposait le retrait des éléments des Comités populaires (chargés de protéger la ville) de leurs positions, en vue de les dissoudre. Alors que la sixième revendication exigeait que les notables de la ville gardent la neutralité, s’ils refusent ces demandes.

    Selon Syria Truth, les notables de Jaramana ne pouvaient se plier à ces exigences qui constituent à leur regard « une entorse aux traditions et à l’éthique de la communauté druze », surtout celle liée au sens de l’hospitalité à l’égard des réfugiés, sans compter leur attachement aux Comités populaires qui sont indispensables pour protéger les différents quartiers de la ville.
    Raison pour laquelle, une troisième fin de non-recevoir a été opposée. A peine une semaine après, le 28 aout, la première attaque a eu lieu : deux voitures piégées ont explosé presque simultanément tuant 27 civils. Et depuis, ça se poursuit.

    Et les Chrétiens, et les Chiites

    Samedi dernier, la ville de Homs était sous la choc en raison de l’assassinat d’un vieil homme du quartier Wadi Sayeh. Fervent partisan du régime et de l’armée régulière, Elias Mansour de confession chrétienne a été abattu par un sniper du bataillon Al-Farouk de l’ASL.

    Alors que le sang des 4 enfants tués dans le quartier Zaynab (habité par des réfugiés irakiens chiites) le dimanche 28 octobre n’a pas encore séché.

    Ils étaient en train de jouer dans la place des jeux dans le projet Hussayniyya, lorsqu’un obus s’est abattu sur eux.

    Et des Sunnites aussi : des exécutions sommaires à Idleb

    Les Sunnites syriens ne sont pas non plus épargnés. Il suffit d’être partisan du régime pour être banni et mériter la peine de mort. Il en est du moins ainsi dans la localité Salkine dans la province d’Idleb. Selon Syrian Documents, la milice d’Al-Qaida Jabhat-Nusrat (le front Nosrat) y a instauré un tribunal, pour soi-disant juger les civils qui sont pro-régime. 7 civils syriens seraient passés à la barre. L’un d’entre eux a été exécuté dans la place de la localité, alors que les 6 autres ont été emmenés vers un lieu inconnu, après avoir été torturés et trainés dans les rues.
    Lundi, selon le même site, l’ASL a exécuté 7 civils syriens dans la même localité et pour la même raison. Ce jour-là, cette milice avait tué 25 civils de la localité frontalière de Harem situé dans la province d’Idleb, dans un pilonnage violent. Tout laisse penser qu’ils sont tous sunnites !

    Et la part des Palestiniens : 500 tués

    Selon les dernières informations des combats dans ce gouvernorat, Syrian documents assure que l’armée régulière est en train d’avancer vers la ville de Maarat-Noomane, occupée par les miliciens et elle mène des combats acharnés avec les combattants de Jabhat-Nusrat et les milices de l’ASL.
    Alors que dans la ville d’Alep, des accrochages violents ont eu lieu ce mardi dans le quartier Khan Al-Assal situé dans la cité historique.

    Dans la province de Damas, Les repaires de miliciens dans la région Ghouta de l’Est ont fait l’objet de bombardements aériens.
    Alors que les combats inter palestiniens dans le camp Yarmouk se sont calmés ce mardi. Ils avaient éclaté lundi, après ceux de Hajar al-Aswad entre les éléments du Front populaire pour la libération de la Palestine (FPLP) et des Palestiniens qui combattent dans les rangs de l’ASL. Selon Syrian Documents, 6 miliciens ont péri.
    Dans ce contexte, le responsable du Hamas Ezzat Rachek a révélé que pas moins de 528 Palestiniens ont été tués durant les évènements syriens, rapporte le site en ligne de la télévision iranienne arabophone Al-Alam.

    http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=83281&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=37&s1=1

  46. Hezbollah dit :

    Syrie: Cheikh Hamad en mission commandée ?, par M’hamed Khodja.

    IRIB-C’est la réponse du berger à la bergère, ou le contraire, plutôt !

    Le Qatar vient de réagir violement aux déclarations de l’émissaire international sur la Syrie, Lakhdar Brahimi, qui évoquait, lundi dernier depuis Moscou, la nature de la crise syrienne, la qualifiant de «guerre civile». Le propos ne plaît pas à Doha, d’où cette sortie peu diplomatique du Premier ministre et chef de la diplomatie de cette émirat du Golfe. Pour Hamad Ben Jassem Al-Thani, le conflit syrien n’est autre qu’une «guerre d’extermination». Sur le ban des accusés : le gouvernement syrien, mais aussi ses alliés russes, chinois et iraniens.

    La «partie» syrienne alimente toujours les passions. La France, dernier pays admis au Conseil de sécurité, demande la réforme du droit de veto, utilisable uniquement quand il concerne les pays membres du CS, selon les propos de Fabius. Tout le savoir du «mat» russe, après la leçon libyenne, est mis sur la table pour montrer le caractère inadmissible de toute «tricherie» contre un Etat souverain. Le casse-tête chinois se décarcasse en faveur de la Syrie. Téhéran et Le Caire se sont alignés pour un règlement pacifique du conflit. Soutenir la trêve de l’Aïd et les actions d’apaisement prônées par le missionnaire de l’ONU. Pendant ce temps, le Qatar joue au trouble-fête et se lance dans les «dessous» des cartes.

    «Ce qui se produit en Syrie n’est pas une guerre civile mais une guerre d’extermination contre le peuple syrien», a affirmé, lundi soir sur la chaîne satellitaire Al-Jazeera, cheikh Hamad, dont le pays avait proposé, sans succès, le déploiement d’une force arabe en Syrie. Pis, le Premier ministre du Qatar a estimé que ce conflit perdure avec la complicité de la communauté internationale. Sélectif, cheikh Hamad exonère ses propres alliés occidentaux, turcs et arabes de cette accusation. Elle est surtout dirigée contre l’Iran, accusé d’être le «parrain» régional du président syrien, mais aussi contre la Russie et la Chine, qui bloquent les résolutions occidentales au Conseil de sécurité de l’Onu. Le Premier ministre et chef de la diplomatie du Qatar réagissait à une déclaration du médiateur international Lakhdar Brahimi qui avait affirmé, lundi à Moscou, que la situation en Syrie empirait et que «si ce n’est pas une guerre civile, je ne sais pas ce que c’est». Cheikh Hamad a affirmé que cette guerre d’extermination était menée «avec un permis de tuer en premier lieu du gouvernement syrien, mais en deuxième lieu de la communauté internationale» en raison de l’attitude de Moscou et Téhéran. «Nous avons confiance en M. Brahimi (…) mais nous avons besoin qu’il donne une idée précise d’une solution devant le Conseil de sécurité, afin d’entamer la période transitoire pour un transfert de pouvoir», a encore dit cheikh Hamad. Lakhdar Brahimi avait appelé à l’instauration d’une trêve pour la fête de l’Aïd la semaine dernière, mais elle a volé en éclats à cause notamment de l’attentat terroriste qui a couté la vie à 47 personnes le jour même de l’Aïd et de l’acharnement des groupes terroristes contre les populations civiles. Le Premier ministre du Qatar, dont le pays soutient ouvertement l’opposition syrienne et arme les terroristes dans ce pays, a affirmé que la trêve était condamnée d’avance en raison de l’attitude du gouvernement syrien. «Lorsque le gouvernement a annoncé qu’il respecterait la trêve mais riposterait à toute violation, il était clair qu’il n’y aurait pas de trêve», a-t-il dit. Un non-sens, sinon cela voudrait dire que le gouvernement syrien accepte que son peuple se fasse massacrer, sans riposter, ce qui équivaudrait à de la non-assistance à personne en danger ! «Toutes les parties savent quelle est la solution et savent ce que veut le peuple syrien», a ajouté cheikh Hamad en allusion à un départ du président Bachar Al-Assad. Un leitmotiv sans cesse répété par les adversaires du chef de l’Etat syrien, qui réduisent l’équation syrienne au départ du président, omettant toute allusion à une feuille de route politique pour assurer une transition pacifique, ce qu’avait proposé il y a plusieurs mois Bachar Al-Assad lui-même et que l’opposition légaliste avait accepté. Poursuivant dans la désinformation et l’amalgame savamment entretenu, le Premier ministre du Qatar s’est offert le luxe de s’attaquer aux deux superpuissances que sont la Russie et la Chine. En effet, interrogé au sujet de la position de ces deux pays, cheikh Hamad a répondu : «Il y a peut-être un veto russo-chinois, mais il y a aussi une conscience internationale et arabe qui se réveille encore plus et qui réalise qu’on ne peut plus se taire par rapport à ce qui se passe en Syrie» «Des membres permanents du Conseil de sécurité ont agi dans plusieurs cas en Europe et dans le monde arabe sans avoir recours à cette instance. «Nous ne voulons pas parler d’une intervention militaire, mais nous estimons qu’il faut qu’il y ait une solution dans l’intérêt du peuple syrien», a-t-il ajouté. Un appel sournois à une intervention de l’Otan, à l’instar des bombardements contre l’ex-Yougoslavie en 1999 et contre la Libye en 2011. Et comme pour lever le voile sur l’hypocrisie de certaines parties, «amies» du Qatar dans la gestion de la crise syrienne, la Russie a accusé les pays occidentaux de s’adonner à la politique de «deux poids, deux mesures». Dans une déclaration du ministère russe des Affaires étrangères reprise par l’agence de presse Ria Novosti, Moscou déplore que «certains de nos partenaires occidentaux mènent ouvertement une politique de deux poids, deux mesures», en bloquant au Conseil de sécurité de l’Onu la condamnation des attentats (de Damas, le jour de l’Aïd, ndlr). La division des terroristes en «bons» et «mauvais» torpille les efforts déployés par la communauté internationale dans la lutte contre le terrorisme», selon les termes du communiqué. Selon Moscou, l’incapacité du Conseil de sécurité à condamner les attentats tels que celui perpétré vendredi 26 octobre près d’une aire de jeux pour enfants à Damas ne fait qu’encourager les terroristes à poursuivre leurs crimes. Pour rappel, suite à cet attentat commis à Daf al-Chok, un quartier résidentiel sunnite du sud de la capitale syrienne, qui a fait des morts et des blessés, dont des enfants, la délégation russe au Conseil de sécurité a préparé un bref projet de déclaration condamnant cet acte terroriste. La Grande-Bretagne a bloqué l’adoption du document, arguant un manque d’information sur la nature de l’incident et se référant au niveau général de violence en Syrie. Un détail qui a échappé au Premier ministre du Qatar ? Pas si sûr !

    le jeune independant.net

    Par contre ses bédouins sionistes du Qatar ne demandent pas une intervention de l’ Otan pour libéré la Palestine occupée. 911 ✡ ✈ ▌▌

    http://1.bp.blogspot.com/-4OsPrK0FBIg/Tx2XD3NveAI/AAAAAAAAVtc/JrDq7jfjD5I/s1600/00+Qatar+USA+Arabie.jpg

    http://french.irib.ir/analyses/articles/item/222074-syrie-cheikh-hamad-en-mission-command%C3%A9e-,-par-m%E2%80%99hamed-khodja

    • Hezbollah dit :

      De l’extinction d’Israël?, par Robert Bibeau.

      IRIB-Israël paria est une colonie militaire de peuplement, une sorte de camp retranché – …

      …un Dien Bien Phu moderne isolé au Proche-Orient – où chaque citoyen est dûment identifié comme arabe ou en tant que « juif » – la nationalité israélienne n’étant pas reconnue sur les passeports israéliens (!). Qu’il s’agisse d’un fanatique religieux vivotant dans sa roulotte d’un hameau « illégal » ou d’un intégriste vivant dans un village implanté sur une colline surplombant une agglomération palestinienne avec l’assentiment du gouvernement; qu’il s’agisse d’un colon hystérique ayant expulsé un marchand ou emprisonné 100 000 résidants palestiniens dans leurs maisons-prisons de Hébron; ou encore d’un simple badaud-fonctionnaire-athée déambulant sur la chaussée de Tel-Aviv – assuré de Sa vérité – puisque son père, émigré d’Europe il y a bien des années, s’était installé dans un kibboutz sur un lopin de terre exproprié à un paysan emprisonné –, tout citoyen « juif », dis-je, est un colon usurpant la terre des arabes réfugiés à Gaza, en Cisjordanie, à Jérusalem ou dans un pays voisin, ou encore émigré contre son gré dans une contrée éloignée (1).

      Que personne ne vienne soutenir qu’une terre volée il y a plus de 60 années devient de facto la propriété de l’usurpateur. En droit international il n’y a pas de date de préemption. Tant que le peuple palestinien ne renoncera pas à son droit d’ainesse sur ses biens et ses propriétés, le droit international prévaudra. Seul le peuple palestinien détient le pouvoir de renoncer à ses droits légitimes et de les abandonner au spoliateur. C’est la raison pour laquelle les brigands de l’OLP, la clique de l’Autorité imposée par les Accords d’Oslo et le clan de Mahmoud Abbas, travaillent si fort pour amener le peuple palestinien jusqu’à la potence : la reconnaissance d’un État palestinien bidon, circonscrit dans les « frontières » de 1967, renonçant ainsi à toutes les terres au-delà des « limites » du cessez-le feu. Tant que le peuple palestinien n’aura pas entériné cette escroquerie, rien ne sera dit. Le Bureau Politique du Hamas – hier en exil à Damas, aujourd’hui reclus au Qatar – a déjà mentionné que les « frontières » de 1967 lui paraissaient acceptables. Pas plus ceux-ci que ceux-là n’ont consulté le peuple palestinien à cet effet (2).

      La première occasion manquée – La Nakba de 1948

      Le 29 novembre 1947 l’Assemblée générale d’une ONU naissante comptant alors 56 états membres adopta la résolution 181 (33 voix favorables, 13 voix contre et 10 abstentions) qui a frauduleusement partitionné une section du territoire de la Palestine mandataire sur une base ethnico-religieuse : une partie fut attribuée à la communauté religieuse judaïque sous le nom d’«État-juif»; une partie fut allouée aux autochtones arabes sous le nom d’«État-arabe»; la ville de Jérusalem fut déclarée ville ouverte multi-religieuse sous administration directe de l’ONU (3). Cette résolution illégitime, contraire à l’esprit de la charte de l’ONU, garantissait la pérennité de la guerre israélo-arabe dont l’une des échauffourées débuta le 30 novembre 1947 pour se calmer temporairement par une trêve et l’accord d’armistice de 1949 (4).

      Depuis la promulgation de l’État colonialiste-théocratique «juif» (14 mai 1948) sur les terres conquises au peuple arabo-palestinien, on peut observer deux occasions manquées par les sionistes de s’assurer de leur suprématie et de la pérennité du projet colonial occidental au Proche-Orient. Une première occasion se présenta au moment de la guerre « d’indépendance ». Au début de l’année 1948, presque 100 000 soldats sionistes, lourdement armés, agressèrent les villages palestiniens et procédèrent au nettoyage ethnique de plusieurs zones. Près de 750 000 Palestiniens connaîtront la NAKBA, un premier exil des réfugiés subissant des souffrances imméritées (5).

      Même Benny Morris, le premier historien sioniste à mentionner le plan Daleth, a reconnu qu’il y avait bien eu « nettoyage ethnique », tout en amenuisant son importance et en le justifiant ainsi : « Il y a des circonstances dans l’histoire qui justifient le nettoyage ethnique. Je sais que ce terme est complètement négatif dans le discours du 21ème siècle, mais quand le choix est entre le nettoyage ethnique et le génocide, je préfère le nettoyage ethnique (…) Un État juif n’aurait pas pu être créé sans déraciner 700 000 Palestiniens. Par conséquent il était nécessaire de les déraciner. Il n’y avait pas d’autre choix que d’expulser cette population. » (6).

      Cependant, la réussite militaire sioniste de 1948 fut un échec stratégique, comme l’admettra Golda Meir des années plus tard. En effet, des milliers de palestiniens ne quittèrent jamais leur foyer et des centaines de milliers de déplacés se réfugièrent à proximité, dans les villes soumises aux tirs des hordes sionistes. Un peuple de résistants venait de naître au milieu des tourments les plus abjects.

      Les criminels de guerre ashkénazes, chair à canon exfiltrée d’Europe depuis quelques décennies, n’ont pas réussi à expulser la totalité des autochtones de ce territoire militairement spolié, si bien qu’aujourd’hui les 10 % de la population sur le territoire occupé d’alors dépassent les 20 pourcent, et demain ils seront encore davantage. Comment établir une base militaire sécuritaire pour l’Occident sur cette parcelle de continent quand l’ennemi potentiel est à l’intérieur de la casbah (7) ?

      Ainsi se présente le cynique projet des puissances impérialistes européennes (Grande-Bretagne et France) de se servir des velléités d’un groupuscule sioniste-fasciste occidental (Herzl) pour justifier et organiser l’extradition des membres d’une secte religieuse ostracisée dans plusieurs pays européens (Allemagne, France, Belgique, Pays-Bas, Russie, Pologne, Hongrie, Bulgarie et Roumanie). Cette secte s’y était reproduite en autarcie suite aux conversions et aux mariages mixtes, tout ceci afin de construire au Moyen-Orient un État-soldat-ilote appelé Israël, nom tiré d’un livre sacré diffusé parmi cette communauté, un État peuplé de réfugiés ségrégués des populations locales (comprenant des séfarades), armés, entrainés, éduqués et opposés aux autochtones musulmans maintenus sous le joug ottoman pendant 600 ans (8).

      Un franco-gaulois de « race » juive ?

      Soyons clair. Ni la race, ni la nation, ni le peuple juif n’existent. Tout comme pour les adeptes de l’Église de Jésus-Christ des Saints-des-derniers-jours (plus communément appelée Mormons), les adeptes de la religion judaïque ont été recrutés et « évangélisés » par des missionnaires à l’œuvre surtout parmi les peuples et les nations caucasiennes (Khazar) et européennes, puis ils se sont lentement répandus à l’extérieur de leurs zones par conversions et contagions (9). Un français catholique qui se convertit à la religion mormone ou à la religion judaïque ne change ni de race (pour sacrifier à ce concept), ni d’ethnie, ni de nationalité, ni de langue, ni de mœurs. Il change simplement de religion et il introduit dans sa vie une nouvelle liturgie. Comme l’écrit Shlomo Sand, l’Exode « juif » n’a jamais eu lieu si bien que les descendants des habitants de la Judée-Samarie antique sont les palestiniens ex-judaïques aujourd’hui convertis à l’Islam (10).

      Il est assez loufoque qu’un membre de la LDJ (Ligue de défense juive), né à Paris, de parents franco-gaulois, pratiquant la religion judaïque depuis deux ou cinq générations ou ne pratiquant plus du tout, aboie à l’antisémitisme parce qu’un voisin arabe-sémite le regarde incrédule. D’ailleurs, faites la comparaison entre un iranien juif pratiquant, un soi-disant juif-athée-parisien – intellectuel pédant – et un prétendu « juif-athée-américain » installé dans le Bronx à New-York, « dealer de son métier », puis énumérez ce que tous ces personnages ont en commun (consommation, mœurs, langue, culture, mode de vie, métier, etc.). Que l’arrière-petit-fils de ce « juif-athée » du Marais parisien et que celui du Bronx new-yorkais, cent ans plus tard, se proclament membres de la race, de la nation et du peuple juif et militants convaincus pour le salut du « peuple élu » est aussi ridicule que ce prêtre ouvrier, tenant de la théologie de la libération, qui se proclamerait athée-communiste fervent catholique pratiquant et marxiste non croyant ! Garaudy a proféré ce genre d’insanité et puis ?

      L’histoire révisée

      Le mythe de la race fondé sur une ADN spécifique et du peuple « juif » a connu son heure de gloire en Europe sous le règne nazi. Les Nazis (1933-1945) œuvraient systématiquement à l’éradication des communistes (toutes nationalités confondues), des tziganes-Roms (sans nationalité), des slaves, des marginaux et aussi des gens de religion juive et de leurs descendants même devenus non pratiquants.

      La réécriture de l’historiographie de la Seconde Guerre mondiale au cours de la guerre froide (1954-1989) – États-Unis contre Union Soviétique ­– amènera la quasi disparition des premières victimes des livres d’histoire et leur remplacement par un nombre sacré – exactement 6 millions – lesquels petit à petit deviendront un peuple, puis une nation et enfin une «race», unique martyr au dire de l’hagiographie sioniste imposée par le maelstrom médiatique. Impasse totale par la suite sur les communistes, les handicapés, les tsiganes et les résistants pourtant tout autant incarcérés et exécutés dans ces camps de la mort ! En France, vous pouvez nier l’authenticité de la Seconde Guerre mondiale sans être inquiété par les forces de sécurité, mais vous ne pouvez mettre en doute que la Shoah a eu lieu au beau milieu de cette guerre qu’on vous aura laissé réfuter ! C’est à ce type d’aberration que l’on en vient quand les politiciens se substituent aux historiens.

      Pour construire leur État-paria-base militaire en Palestine occupée, les puissances occidentales ont donné mandat aux malfrats sionistes d’enrégimenter toute une population de réfugiés – ashkénazes-fraudeurs et séfarades-dociles – recluse sur ces terres volées; encerclée dans ce camp retranché-emmuré; entourée de millions d’arabes réprimés, extorqués. Begin, Sharett, Shamir et Ben Gourion ont réquisitionné cette chair à canon pour le bénéfice des puissances occidentales avides de pétrole et l’ont engagée dans une guerre d’épuration ethnique. Pendant ce temps, la cinquième colonne – médiatique – accomplissait à l’arrière son travail de propagande (prendre note que les pays d’Asie et d’Afrique furent peu contaminés par cette mystique à propos du « peuple élu sans terre s’emparant férocement d’une terre sans peuple! »).

      Deuxième occasion ratée

      En 1967, lors de la Guerre des six jours, l’armée sioniste surarmée fit une deuxième tentative pour nettoyer les villages et les campagnes de Palestine de ses habitants autochtones (cette terre soi-disant sans peuple). Cette fois la tactique échoua lamentablement – quelques dizaines de milliers de Palestiniens se déplacèrent devant l’invasion meurtrière des colonnes sionistes mais sans sortir de Palestine. Ils allèrent s’agglutiner à Gaza, à Jérusalem-Est et en Cisjordanie. Le Plan Daleth et tous les autres plans occidentalo-sionistes pour implanter durablement – éternellement, disait un fou de Yahvé – une base militaire néocoloniale avec garnison uniquement composée de soldats à la solde de l’occupant occidental, avait encore échoué (11).

      Ce n’est qu’en 1967 que le gouvernement étatsunien, jusque-là réticent à soutenir l’état hébreu théocratique et raciste, décida de prendre le relai de l’impérialisme franco-britannique – comme il le faisait partout dans les anciennes colonies européennes – afin d’ériger une néo-colonie, « État-policier » américano-israélienne, à son service exclusif. La fraternité éternelle entre l’État impérialiste américain et l’État militaire-théocratique-sioniste a donc eu un commencement (1967) et elle aura une fin tragique. Nous y reviendrons.

      L’arme démographique

      Bien entendu, les militants pro-palestiniens, les peuples épris de justice ainsi que le peuple palestinien croient tous, au vu de l’imposante armée sioniste (défaite par le Hezbollah à deux reprises) disposant de bombes thermonucléaires, d’avions furtifs, du soutien impérialiste malgré les exactions que ces assassins accomplissent impunément dans l’indifférence de la « communauté internationale », tous croient, disons-nous, que le peuple palestinien est condamné et que son calvaire quotidien ne prendra fin que par la faim. En effet, les bateaux de l’espoir sont et seront encore arraisonnés en eaux internationales; les enfants de Palestine ont et auront encore les os brisés et ils seront encore emprisonnés par milliers; les femmes et les enfants sont et seront encore massacrés par de vilains drones sanguinaires; pourtant, le peuple palestinien ne sera pas vaincu car son apparente faiblesse dissimule une force secrète.

      Les peuples amérindiens d’Amérique du Nord ont été massivement éliminés parce qu’ils ont été dévoyés par un mal insidieux : l’alcool, la drogue, le jeu et le mode de vie étatsunien décadent. Depuis ce jour, ils ont quasi cessé de résister sauf par sursaut occasionnel vite réprimé. Ils ne sont plus que quatre millions noyés dans une mer humaine de 300 millions d’individus. Par contre, le peuple palestinien, en partie parce qu’il a subi l’apartheid de la part des sionistes, a bien résisté aux sirènes de la modernité israélo-occidentale dégénérée. Le peuple palestinien s’est habitué à survivre dans les pires conditions de guerre d’extermination, sachant se dissimuler sous les décombres et laisser passer les chimères meurtrières. Le peuple palestinien a résisté et il s’est reproduit sur la terre de ses pairs au point qu’aujourd’hui il est impossible d’imaginer appliquer la «solution finale» contre ce peuple martyr. S’ils tentaient de commettre l’irréparable, les criminels de guerre sionistes s’apercevraient vite qu’éliminer une nation de 10 millions d’habitants – farouches combattants – soutenus par leurs frères des pays environnants constitue une tâche impossible, même avec la complicité de phalanges de collaborateurs infiltrés dans ses rangs (12).

      Plus l’oppresseur israélien tente d’éradiquer le peuple palestinien moins il y parvient. Lentement les mères palestiniennes nourrissent en couche l’armée de réserve de ce peuple combatif. Les enfants qui poussent aujourd’hui seront plus farouches que les précédents. Les Palestiniens – persona non grata où que ce soit, y compris parmi les pays amis – n’ont d’autre choix que de se multiplier et d’attendre patiemment que leur heure sonne dans dix, vingt ou cent ans. Le militaire israélien détient la montre mais le paysan palestinien détient le temps. Tout le reste est à l’avenant, tragique et triste destin non mérité pour ce peuple émérite, mais le développement impérialiste occidental ayant passé par là, le peuple palestinien n’avait pas le choix.

      Retournement d’alliances

      Il est difficile de prédire l’avenir… surtout à l’avance. La prospective, une discipline politico-économique dans laquelle excellaient Malthus, Machiavel et Henry Kissinger, vise à outiller les « prospecteurs » du futur afin de les habiliter à prédire l’avenir. La communauté du renseignement américain regroupant pas moins de seize agences de renseignement vient de livrer le fruit de son travail prospectif pour les vingt prochaines années. L’une des hypothèses sérieusement envisagées indique la fin de l’appui américain à sa base militaire israélienne au Proche-Orient. Il suffit d’examiner les plateformes électorales des deux grands partis de gouvernement représentant chacun une faction des capitalistes monopolistes étatsuniens pour se convaincre qu’Israël est une base avancée des forces militaires américaines au Levant. Voici deux extraits des programmes électoraux, le démocrate puis le républicain, où l’on se préoccupe singulièrement de l’équipement de ce campement militaire : « La sécurité d’Israël est dans l’intérêt vital pour la sécurité nationale des Etats-Unis », et « S’assurer de la supériorité militaire qualitative d’Israël. » (13).

      Ce rapport, coulé intentionnellement auprès de l’Iran vise à sonder la réaction des sénateurs et des représentants. Il sera toujours temps d’en nier l’authenticité si les choses devaient mal tourner. Le rapport intitulé Preparing For A Post Israel Middle East, conclut que les intérêts nationaux américains et israéliens divergent considérablement. Les auteurs de ce rapport affirment qu’Israël est actuellement la plus grande menace pour les intérêts nationaux américains car sa nature et ses actions empêchent des relations normales entre les États-Unis et les pays arabes et musulmans et dans une mesure croissante avec la communauté internationale. Le rapport souligne l’ingérence d’Israël dans les affaires intérieures des États-Unis par l’espionnage et des transferts illégaux d’armes. Cela comprend le soutien à plus de 60 «organisations majeures», ce qui signifie qu’approximativement 7500 fonctionnaires US obéissent au dictat d’Israël et cherchent à intimider les médias et les organisations de l’État (14).

      Le gouvernement étatsunien n’a plus les ressources financières ni le soutien populaire pour continuer à financer Israël. Ce n’est plus envisageable d’ajouter au plus de 3 mille milliards de $ d’aide directe ou indirecte d’argent versés à Israël depuis 1967, les contribuables s’opposant de plus en plus à ce que l’armée américaine continue de s’impliquer au Moyen Orient ou contre l’Iran. On se rappellera que l’ex-président Jimmy Carter, le candidat républicain Ron Paul, les universitaires Mearsheimer et Walt, J. Blankfort et Thomas Friedman, journaliste au New York Times, ont tous conclu à ces évidences (15). Le journaliste Jonathan Cook ajoute : « la réalité est que cette précieuse amitié n’est qu’un conte de fée. Il a été véhiculé par les politiciens pour masquer les soupçons et les nombreuses trahisons et tromperies – qui ont masqué cette relation depuis la création d’Israël. Les instances étatsuniennes chargées de la sécurité ont – du moins en privé – toujours considéré Israël comme un partenaire dont il fallait se méfier. Et il conclut que l’antipathie est la norme depuis des dizaines d’années. Pendant l’été, des officiels en activité et des anciens de la CIA ont reconnu que l’establishment sécuritaire étasunien avait toujours considéré Israël comme leur plus grande menace en matière de contre-espionnage au Moyen-Orient » (16).

      Voici pourquoi ces temps-ci «Bibi» arpente les États-Unis et voilà pourquoi il demande un renouvellement de mandat en compagnie de Lieberman le proscrit, en prévision des négociations qui viendront.

      Rechute du « Royaume d’Israël »

      L’empire étatsunien est salement amoché. Chaque jour de nouvelles catastrophes s’abattent sur cette nation désemparée. L’empire chinois guette chacun de ses faux pas et espère le jour de son trépas. Le dollar va mal, l’industrie américaine va mal, la bourse américaine va mal, l’impérialisme américain va mal. L’épicentre de l’économie mondiale se déplace vers la zone Asie-Pacifique et l’armée américaine, la flotte et les drones américains se déplacent vers ce nouvel Eldorado, délaissant la vieille Méditerranée surexploitée (17).

      Il y a trois ans nous avons entrepris une polémique avec certains antisionistes. Ceux-ci nous rabâchaient leurs rengaines à propos des conspirations de la « juiverie » israélite internationale affiliée à l’AIPAC en concertation avec la Franc-maçonnerie, Bilderberg et tutti quanti (18). Ne vous méprenez pas, tous ces conspirateurs existent réellement; c’est simplement qu’ils ne possèdent pas le pouvoir de diriger seuls l’histoire de l’humanité, laquelle n’est pas l’œuvre de héros machiavéliques mais le fruit de la lutte des classes. Ces méchants conspirateurs seront tôt ou tard trahis ou ils trahiront leurs amis. Les sionistes le savent et un très grand nombre d’entre eux possèdent la double nationalité, toujours prêts à déguerpir avec armes, bagages et comptes de banque. La chair à canon – piétaille «juive» locale – sera prise au piège au fond du donjon israélien, à l’instar de ce qui se produisit « ce vendredi 17 juin 1291 (alors) que, disposant d’une supériorité militaire écrasante, l’armée musulmane pénètre enfin de force dans la cité assiégée. Le roi Henry et la plupart des notables s’embarquèrent à la hâte pour se réfugier à Chypre ». Acre, dernier bastion croisé en Terre sainte, venait de tomber, 195 années après l’aventure des croisés (19).

      http://french.irib.ir/component/k2/item/222075-de-l-extinction-d-isra%C3%ABl,-par-robert-bibeau

      • Hezbollah dit :

        Syrie: Cheikh Hamad en mission commandée ?, par M’hamed Khodja.

        IRIB-C’est la réponse du berger à la bergère, ou le contraire, plutôt !

        Le Qatar vient de réagir violement aux déclarations de l’émissaire international sur la Syrie, Lakhdar Brahimi, qui évoquait, lundi dernier depuis Moscou, la nature de la crise syrienne, la qualifiant de «guerre civile». Le propos ne plaît pas à Doha, d’où cette sortie peu diplomatique du Premier ministre et chef de la diplomatie de cette émirat du Golfe. Pour Hamad Ben Jassem Al-Thani, le conflit syrien n’est autre qu’une «guerre d’extermination». Sur le ban des accusés : le gouvernement syrien, mais aussi ses alliés russes, chinois et iraniens.

        La «partie» syrienne alimente toujours les passions. La France, dernier pays admis au Conseil de sécurité, demande la réforme du droit de veto, utilisable uniquement quand il concerne les pays membres du CS, selon les propos de Fabius. Tout le savoir du «mat» russe, après la leçon libyenne, est mis sur la table pour montrer le caractère inadmissible de toute «tricherie» contre un Etat souverain. Le casse-tête chinois se décarcasse en faveur de la Syrie. Téhéran et Le Caire se sont alignés pour un règlement pacifique du conflit. Soutenir la trêve de l’Aïd et les actions d’apaisement prônées par le missionnaire de l’ONU. Pendant ce temps, le Qatar joue au trouble-fête et se lance dans les «dessous» des cartes.

        «Ce qui se produit en Syrie n’est pas une guerre civile mais une guerre d’extermination contre le peuple syrien», a affirmé, lundi soir sur la chaîne satellitaire Al-Jazeera, cheikh Hamad, dont le pays avait proposé, sans succès, le déploiement d’une force arabe en Syrie. Pis, le Premier ministre du Qatar a estimé que ce conflit perdure avec la complicité de la communauté internationale. Sélectif, cheikh Hamad exonère ses propres alliés occidentaux, turcs et arabes de cette accusation. Elle est surtout dirigée contre l’Iran, accusé d’être le «parrain» régional du président syrien, mais aussi contre la Russie et la Chine, qui bloquent les résolutions occidentales au Conseil de sécurité de l’Onu. Le Premier ministre et chef de la diplomatie du Qatar réagissait à une déclaration du médiateur international Lakhdar Brahimi qui avait affirmé, lundi à Moscou, que la situation en Syrie empirait et que «si ce n’est pas une guerre civile, je ne sais pas ce que c’est». Cheikh Hamad a affirmé que cette guerre d’extermination était menée «avec un permis de tuer en premier lieu du gouvernement syrien, mais en deuxième lieu de la communauté internationale» en raison de l’attitude de Moscou et Téhéran. «Nous avons confiance en M. Brahimi (…) mais nous avons besoin qu’il donne une idée précise d’une solution devant le Conseil de sécurité, afin d’entamer la période transitoire pour un transfert de pouvoir», a encore dit cheikh Hamad. Lakhdar Brahimi avait appelé à l’instauration d’une trêve pour la fête de l’Aïd la semaine dernière, mais elle a volé en éclats à cause notamment de l’attentat terroriste qui a couté la vie à 47 personnes le jour même de l’Aïd et de l’acharnement des groupes terroristes contre les populations civiles. Le Premier ministre du Qatar, dont le pays soutient ouvertement l’opposition syrienne et arme les terroristes dans ce pays, a affirmé que la trêve était condamnée d’avance en raison de l’attitude du gouvernement syrien. «Lorsque le gouvernement a annoncé qu’il respecterait la trêve mais riposterait à toute violation, il était clair qu’il n’y aurait pas de trêve», a-t-il dit. Un non-sens, sinon cela voudrait dire que le gouvernement syrien accepte que son peuple se fasse massacrer, sans riposter, ce qui équivaudrait à de la non-assistance à personne en danger ! «Toutes les parties savent quelle est la solution et savent ce que veut le peuple syrien», a ajouté cheikh Hamad en allusion à un départ du président Bachar Al-Assad. Un leitmotiv sans cesse répété par les adversaires du chef de l’Etat syrien, qui réduisent l’équation syrienne au départ du président, omettant toute allusion à une feuille de route politique pour assurer une transition pacifique, ce qu’avait proposé il y a plusieurs mois Bachar Al-Assad lui-même et que l’opposition légaliste avait accepté. Poursuivant dans la désinformation et l’amalgame savamment entretenu, le Premier ministre du Qatar s’est offert le luxe de s’attaquer aux deux superpuissances que sont la Russie et la Chine. En effet, interrogé au sujet de la position de ces deux pays, cheikh Hamad a répondu : «Il y a peut-être un veto russo-chinois, mais il y a aussi une conscience internationale et arabe qui se réveille encore plus et qui réalise qu’on ne peut plus se taire par rapport à ce qui se passe en Syrie» «Des membres permanents du Conseil de sécurité ont agi dans plusieurs cas en Europe et dans le monde arabe sans avoir recours à cette instance. «Nous ne voulons pas parler d’une intervention militaire, mais nous estimons qu’il faut qu’il y ait une solution dans l’intérêt du peuple syrien», a-t-il ajouté. Un appel sournois à une intervention de l’Otan, à l’instar des bombardements contre l’ex-Yougoslavie en 1999 et contre la Libye en 2011. Et comme pour lever le voile sur l’hypocrisie de certaines parties, «amies» du Qatar dans la gestion de la crise syrienne, la Russie a accusé les pays occidentaux de s’adonner à la politique de «deux poids, deux mesures». Dans une déclaration du ministère russe des Affaires étrangères reprise par l’agence de presse Ria Novosti, Moscou déplore que «certains de nos partenaires occidentaux mènent ouvertement une politique de deux poids, deux mesures», en bloquant au Conseil de sécurité de l’Onu la condamnation des attentats (de Damas, le jour de l’Aïd, ndlr). La division des terroristes en «bons» et «mauvais» torpille les efforts déployés par la communauté internationale dans la lutte contre le terrorisme», selon les termes du communiqué. Selon Moscou, l’incapacité du Conseil de sécurité à condamner les attentats tels que celui perpétré vendredi 26 octobre près d’une aire de jeux pour enfants à Damas ne fait qu’encourager les terroristes à poursuivre leurs crimes. Pour rappel, suite à cet attentat commis à Daf al-Chok, un quartier résidentiel sunnite du sud de la capitale syrienne, qui a fait des morts et des blessés, dont des enfants, la délégation russe au Conseil de sécurité a préparé un bref projet de déclaration condamnant cet acte terroriste. La Grande-Bretagne a bloqué l’adoption du document, arguant un manque d’information sur la nature de l’incident et se référant au niveau général de violence en Syrie. Un détail qui a échappé au Premier ministre du Qatar ? Pas si sûr !

        le jeune independant.net

        Par contre ses bédouins sionistes du Qatar ne demandent pas une intervention de l’ Otan pour libéré la Palestine occupée. 911 ✡ ✈ ▌▌

        http://1.bp.blogspot.com/-4OsPrK0FBIg/Tx2XD3NveAI/AAAAAAAAVtc/JrDq7jfjD5I/s1600/00+Qatar+USA+Arabie.jpg

        http://french.irib.ir/analyses/articles/item/222074-syrie-cheikh-hamad-en-mission-command%C3%A9e-,-par-m%E2%80%99hamed-khodja

  47. RoyL dit :

    Lecture obligatoire par tout le monde sachant lire l’anglais:

    http://www.voltairenet.org/article176425.html
    Moral Collapse and Mental Disorder
    by Pierre Khalaf
    30 October 2012

  48. Pierredelacraudetoulon dit :

    L’Orient-Le Jour 31/10/2012

    Mohammad Hafar a été tué par balles alors qu’il tentait de porter secours à son frère Faysal, mortellement blessé dans des combats entre rebelles arabes et milices kurdes dans le nord de la Syrie, près de la frontière turque. Quatre rebelles ont péri dans ces affrontements, les deuxièmes en 48 heures, près du village kurde de Yazi Bah, selon des combattants rebelles rencontrés dans leur bastion de Azaz. Les obsèques de Mohammad Hafar ont été l’occasion pour beaucoup de crier leur haine des Kurdes, considérés comme « les chiens d’Assad ».

  49. EAUX TROUBLES dit :

    http://www.lorientlejour.com/category/Moyen+Orient+et+Monde/article/785226/Combats_entre_rebelles_arabes_et_milices_kurdes,_l%27autre_front_de_la_guerre_en_Syrie.html

    « Combats entre rebelles arabes et milices kurdes, l’autre front de la guerre en Syrie »

    « Reportage Mohammad Hafar a été tué par balles alors qu’il tentait de porter secours à son frère Faysal, mortellement blessé dans des combats entre rebelles arabes et milices kurdes dans le nord de la Syrie, près de la frontière turque. Quatre rebelles ont péri dans ces affrontements, les deuxièmes en 48 heures, près du village kurde de Yazi Bah, selon des combattants rebelles rencontrés dans leur bastion de Azaz. »

  50. EAUX TROUBLES dit :

    http://french.peopledaily.com.cn/International/7998006.html

    « L’incapacité du Conseil de sécurité de l’ONU à condamner les attaques terroristes en Syrie a encouragé leurs auteurs à commettre d’autres crimes, a déclaré lundi le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué publié sur son site web.

    Moscou avait de sérieuses questions sur le blocage par la Grande-Bretagne d’une déclaration russe condamnant un attentat terroriste à Damas qui a eu lieu le 26 octobre, a indiqué le communiqué.

    La Grande-Bretagne estime qu’il n’est pas approprié d’adopter une déclaration du Conseil de sécurité de l’ONU sur un autre accident.

    La Grande-Bretagne a expliqué sa position avec des « informations insuffisantes » sur un accident particulier.

    Le fait de faire une distinction entre les « bons » et « mauvais » terroristes ont sapé les efforts internationaux pour lutter contre le terrorisme, a indiqué le ministère. »

    Alors comme ca, il peut y avoir de BONS terroristes !

    Parce qu’ils sont du supposé BON côté ?

    On se fout de notre gueule !

  51. LafleurJs12 dit :

    Avec un tel gouvernement qui ne respecte m^me pas la volonté des militants de Notre Dame des landes de préserver leurs arbres et leur campagne pas étonnant qu’on le voit à l’aise avec ses amis écolos qatari et saoudiens ou que Hollande s’empresse de courir rencontrer Natanyahu en personne et qui s’allie officiellemnt avec Liebermann !
    ça n’a pas l’air d’avoir des rapports tout cela mais Tout va ensemble! C’est la nausée !

  52. Karadeniz dit :

    Même des Saoudiens constate du risque d’un Afghanistan en Syrie. Ils installent le chaos en Syrie afin de permettent au fanatique de faire la lois.

    Perso, je n’ai jamais entendus Bashar ordonné la torture, par contre ont sait tous que les fanatiques Islamiste, lapide des gens, coupe des mains, et tue, ce mête en colère pour n’importe qu’elle raison. Vos familles ou vos mère vont rester dans le noir, si ça ce n’est pas de la torture

  53. EAUX TROUBLES dit :

    http://www.challenges.fr/monde/20121031.REU9596/les-rebelles-syriens-vont-combattre-les-palestiniens-pro-assad.html

    « BEYROUTH (Reuters) – Les rebelles syriens ont annoncé mercredi la formation d’une brigade de Palestiniens dans le camp de réfugiés de Yarmouk à Damas dont l’objectif est de lutter contre les Palestiniens qui combattent aux côtés du président syrien Bachar al Assad.

    Environ 150.000 réfugiés palestiniens vivent dans le camp de Yarmouk. Dans ce quartier d’immeubles de béton en forte expansion, certains habitants soutiennent le soulèvement contre le président Assad et d’autres ont décidé de se battre aux côtés de l’armée syrienne.

    « Nous armons les Palestiniens désireux de combattre (…). Nous avons créé Lioua al Assifah (Brigade Tempête), constituée uniquement de combattants palestiniens », a déclaré à Reuters un commandant rebelle de la brigade Soukour al Golan (Les Faucons du Golan). « Sa tâche est de s’occuper du camp de Yarmouk ».

    Les rebelles expliquent, qu’avec la nouvelle brigade, ils vont attaquer ceux de Yarmouk qui sont fidèles à Ahmed Djibril, chef du Front populaire de libération de la Palestine-Commandement général (FPLP-CG), financé par le pouvoir syrien. »

    l’ASL divise de fait les réfugiés palestiniens…

  54. EAUX TROUBLES dit :

    http://tempsreel.nouvelobs.com/l-enquete-de-l-obs/20121030.OBS7532/manaf-tlass-les-secrets-du-transfuge-de-damas.html

    « Manaf Tlass : les secrets du transfuge de Damas
    Créé le 30-10-2012 à 18h27 – Mis à jour le 31-10-2012 à 10h02
    Le Nouvel Observateur

    De tous les dignitaires syriens qui ont fait défection, il était le plus proche de Bachar al-Assad. Rencontre avec Manaf Tlass, aujourd’hui réfugié à Paris.  »

    « Visage encore juvénile malgré ses 48 ans, veste de cuir, chemise flottant sur son pantalon de toile, en cette fin octobre à Paris, l’exilé a des allures de touriste chic et décontracté, comme si le souvenir de sa fuite périlleuse était déjà loin. « Le régime a tout fait pour m’attraper, dit- il pourtant. Il faut que vous compreniez que je ne suis pas n’importe qui… » Il est à ce jour, parmi les opposants, celui qui fut le plus proche du Président. Et cette défection au plus haut niveau ressemble à une prise de guerre.

    En juillet, c’est Laurent Fabius lui-même qui a claironné l’arrivée du général démissionnaire dans la capitale, suscitant l’émoi de nombre de réfugiés syriens qui se sont précipités au Quai d’Orsay pour exiger des explications : la France a-t-elle un « plan avec Manaf » ? Veut-elle faire de ce haut gradé qui a si longtemps profité du régime un « De Gaulle syrien » ? Introniser révolutionnaire en chef un homme dont la famille illustre jusqu’à la caricature les relations troubles entre Paris et Damas pendant près de trente ans ? »

    Un De Gaulle syrien, j’aurais tout entendu !!!

  55. EAUX TROUBLES dit :

    http://www.armenews.com/article.php3?id_article=84014

    « Sept Arméniens ont été enlevés près de la ville dévastée par la guerre syrienne d’Alep, ont affirmé des sources locales arméniennes et le ministère des Affaires étrangères à Erevan mardi 30 octobre 2012.

    Un porte-parole d’un diocèse syrien de l’Eglise apostolique arménienne, Zhirayr Reisian, a déclaré à RFE / RL que trois autres personnes ont été arrêtées et forcées de quitter un bus à Alep sur le chemin de la capitale libanaise Beyrouth.

    Le ministère des Affaires étrangères de l’Arménie a identifié cinq de ces Arméniens et a dit qu’il essaie d’identifier les autres. Le ministère a indiqué que leur lieu de détention reste inconnu.

    Le ministère a déclaré que l’enlèvement était probablement l’œuvre de groupes rebelles syriens qui combattent les forces fidèles au président Bachar al-Assad.

    Une église arménienne a également été endommagée par un incendie. De nombreuses mosquées ont également été endommagées, voire détruites. L’église Surp Gevorg (St. George) se situe au milieu des combats entre l’armée syrienne et les rebelles. »

  56. EAUX TROUBLES dit :

    http://www.armenews.com/article.php3?id_article=83723

    « Selon l’agence Armenpress informée par Jiraïr Réyissian un responsable de la communauté arménienne d’Alep, les quartiers arméniens sont calmes ces derniers jours. Des bruits d’explosions et d’armes automatiques sont cependant audibles loin des quartiers arméniens de la ville. Selon Jiraïr Réyissian les Arméniens tentent de reprendre progressivement le cours de leur vie. Il affirme également que les agences de presse syriennes ont informé que parmi les « insurgés » ou « terroristes » abattus par les forces de l’armée syrienne régulière, figurent des mercenaires Turcs et Azéris. Un Azéri qui combattait dans les rangs de l’opposition fut tué il y a quelques jours au village de Starib. Les forces syriennes ont selon l’agence de presse officielle syrienne Ansa, tué de nombreux opposants armés la nuit dernière dans le quartier Souloudania à Alep.

    Krikor Amirzayan »

    Des Turcs, des Azéris…des Chinois, des Tunisiens…
    Il faudrait faire une liste de toutes les communautés linguistiques et ethniques engagées dans ce conflit.

  57. EAUX TROUBLES dit :

    http://www.lesinrocks.com/2012/10/31/actualite/syrie-une-lutte-sans-fin-11317109/

    « Au milieu des tomates et des aubergines, les kalachnikov se vendent bien

    Certains ont acheté eux-mêmes leur kalachnikov. En ce moment, sur les marchés du nord de la Syrie, au milieu des tomates, des aubergines, l’arme se vend bien. Pas loin de 1 500 euros, une fortune, sans compter les munitions, 3 dollars pièce. “S’en servir, vous savez, on a tous été dans l’armée… Une kalachnikov, ce n’est pas bien compliqué.” La nuit où son frère est mort, Abou Ahmed s’en souvient, ils ont mis la main sur des lance-roquettes. Pas beaucoup, certes. À Alep, à Homs, les villes martyres, ou Maarat el-Numan, l’antique ville des croisés, prise stratégique sur la route de Damas que les rebelles essaient de contrôler depuis trois semaines, ils ont servi, ces lance-roquettes. Mais des armes, de toute façon, c’est vite vu, il y en a peu.

    Doha et Riyad fournissent sans s’en cacher du matériel d’armement, fusils automatiques et grenades, à la rébellion avec l’aval tacite de la communauté internationale, qui évite ainsi de se salir les mains. Mais ce n’est rien, pas plus que ces quelques “douchkas”, ces mitrailleuses lourdes, juchées à l’arrière des pick-up. Le misérable inventaire n’arrache qu’un mauvais rictus aux rebelles. Ce qu’ils veulent, c’est autre chose : de quoi abattre les hélicoptères et les avions de chasse qui bombardent les terres insurgées et continuent de frapper le Nord, indistinctement. »

    Je crains qu’il n’y ait pas mal de trafic d’armes, de groupes constitues, qui travaillent pour les rebelles chargés de récupérer des armes et qui ne le font que pour des raisons « commerciales ».

  58. yaya dit :

    BON LES CHITE ET LES ALAOUITE JE VOIE QUE LA VERITER BLESSE ET LA JAIME BIEN EN PLUS TOUT LE MONDE PARLE DE MOI AU POINT QUE JE VOUS ET CHOQUER AVEC LA VERITER BON POUR LA PETITE CONNE DE JULIE SANS COEUR A QUI ELLE SOUHAITE LA MORT DE TOUT LES ENFANTS ECOUTE BIEN ESPICE DE CONASSE JE TE SOUHAITE UNE PERTE DE TES ENFANTS OU DES E3NFANTS DE TA SOEUR OU TON FRERE OU TRES PROCHE COMME CA TU VA RESSENTIR SAIT QUOI DE PERDRE UN ENFANTS CAR TES PIRE QUE UN MONSTRE AUX POINT DE DETESTER MEME DES GOSSE SANS DEFANCE ET POUR LES AUTRE CON DE ALAOUITE ET CHITE HAMDOULILAH DANS MA SOUNAT DU PROPHETE MOHAMED ON FAIT PAS DE MARIAGE TEMPORAIRE JOUER SUR LES FILLES DES MUSULMAN ET LES JETTER COMME UN SAC DE POUBELLE APRET LE 2 JOUR DU MARIAGE ET EN PLUS DANS VOTRE LIVRE DE SECTE KAFFI IL ET DIT QUE VOS IMAM ON LE POUVOIR DE VOIR L AVENIR AHAAHHA QUEL BELLE CONNERIE DE CHITE ET EN PLUS IL ET DIT DANS VOTRE LIVRE DE SECTE KAFFI SI UN HOMME FAIT LE MARIAGE TEMPORAIRE 2 FOIS IL ET PARDONNER TOUT SAIT PECHER ET IL ET GARANTIE AUX PARADI ET SI IL LE FAIT 3 FOIS IL ET JUSTE A COTER DU TRONE DE DIEU QUE BLASFEM DES FOUS SAIT CHITE ET ALAOUITE ET QUAND VOUS DITE QUE LES SOUNIT IRON EN ENFERT ON VERRA QUI8 RIRA LE DERNIER VOUS ETE DESTINER A RESTER DANS CETTE ENFERT ETERNELLE INCHAALLAH QUE LES BARBUE COMME VOUS DITE FOND TOMBER CE REGIME CONROMPUE ET DE CHIEN LES SOLDAT DES COCHON SAIT LE CLAND BACHART ET LES ALAOUITE QUI LE SOUTIENNE BON POUR LES PERVERT ET LES ATTACHER DE CE MONDE EFFAIMERE VOUS ALLER PAS COMPRENDRE IMAGINER VOUS UN BARBUE QUI TUE UN SOLDAT DU MAL VOUS SAVEZ QUIL ET DESTINER AU PARADIT OU IL FERRA RENTRER 70 PERSONNE DE CA FAMILLE ET IL AURRA LA MEILLEUR PLACE AUX PARADIT ET IL AURA 72 FEMME DES HOURIS ALLOR VOUS VOIYER BIEN QUE LES BARBUE SON LES GANIENT DANS CE MONDE ET DANS L AUTRE MONDE CORAN SOURAT LE REPENTIR POUR CEUX QU IL VEULE S INSTRUIRE ET SEUX QUIL VEULE RESTER DANS LA VOIE DE SATAN LE MAUDIT BONNE ROUTE ET FAITE ATTEMTION DE PAS ALLER EN SYRIE CAR LES BARBUE SON LA ET IL EGORGE CAR L EGORGEMENT GUERRIE LE COEUR DES CROYENT QUI ET BARBUE IL DEMANDE LA CHARIA QUI ET LES LOIS DIVINE ET IL PRIE ET JEUNE ET FOND LA GUERRE POUR DIEU VOUS VOUS FAITE LA GUERRE POUR UN MINISTRE UN ROI UN HUMAIN QUI A DES LOIS DE PERVER ET DE SATAN ET QUE SON VEMTRE ET REMPLIE DE MERDE ALLOR JE PREFERE ETRE UN BARBUE ET FAIT LA GUERRE POUR DIEU SEULE ET UNIQUE

  59. yaya dit :

    BON BON BON ALLOR J ESPERE QUE JAI PAS TROP CHOQUER L ASSEMBLER DES ALAOUITE ET CHITE QUEL SECTE DE DINGUE VOUS SAVEZ QUOI LA SYRIE SERRA UNE TERRE DE CHARIA ET SOUNIT BIENTOT INCHAALLAH LA VICTOIRE ET PROCHE BON LES CHITE ET ALAOUITE JE COMPREND VOTRE FUSTRATION CAR VOUS ALLEZ ETRE CHASSER DE LA SYRIE OU BIEN EGORGE CI VOUS VOULER PAS PARTIR MAIS VOUS PARTIRAIS COMME MEME OU EGORGE BON DEJA JE COMPREND PAS UN TRUC COMMENT CA CE FAIT QUE SEULEMENT 13 POUR 100 DES DES ALAOUITE ET CHITE VEULE GOUVERNER CE PAYS SAIT DES FOU OU QUOI IL VOIYE BIEN QUE TOUTE LA POPULATION ET MAJORITAIRE SOUNIT QUESQU IL FOND LA Q UIL CE CASSE CHEZ LES ROUMAINI DE IRAN IL SERRON MIEUX AVEC EUX DANS LEURE DELIRE DE CE FRAPPER LE DOS AVEC DES COUTEAUX ET D AUTRE PERVERSITER DE CE GENRE ET SANS OUBLIER LE FOUE ET LES CLOUE DANS LA TETE DES DINGUE CETTE SECTE

    • Et encore celui-là, par « gourmandise »…

      L.D. & Infosyrie

      • Cécilia dit :

        yaya, le fou !

        Votre place est chez Saint-Jean-de-Dieu !

        قُلْ أَعُوذُ بِرَبِّ النَّاسِ (1) مَلِكِ النَّاسِ (2) إِلَهِ النَّاسِ (3) مِن شَرِّ الْوَسْوَاسِ الْخَنَّاسِ
        (4) الَّذِي يُوَسْوِسُ فِي صُدُورِ النَّاسِ (5) مِنَ الْجِنَّةِ وَ النَّاسِ (6)

        Levez-vous les pattes d’ici le plus rapidement possible !

      • Cécilia dit :

        « Et encore celui-là, par « gourmandise »… »

        Merci Louis !

        Cet imbécile n’est pas imbécile pour rien, comme quoi l’idiot utile existe partout !

  60. yaya dit :

    QUEL SITE DE MERDE DE DES FACHOT DE ALAOUITE ET CHITE MAIS HAMDOULILAH SEULE CONTRE TOUS JE VOUS NIKE TOUS JAI VUE DES MONSTRE SANS COEUR QUI ATTORISAIT LE MASACRE DES ENFANTS JAI VUE DES INCULTE QUIL PARLE D UN SUJET QUIL CONNAISSE PAS OU MEME CI IL CONNAISSE IL CE REBELLE CONTRE LES PAROLE DIVINE ET JAI VUE DES GENS QUI INSULTE LA RELIGION JE VOUS PLAIND QUAND VOUS SERRAIS DANS VOTRE TOMBE COMME ON DIT LE DIABLE ET FORT ET IL VOUS A EUX DANS SON CHEMAIN

    • Yaya est décidément trop bon pour être systématiquement censuré. C’est un digne représentant des trépanés islamistes payés par les émirs et sponsorisés par les Occidentaux pour détruire la Syrie. On devrait tendre tous les micros et les caméras en direction d’énergumènes de cette qualité histoire d’achever de couler l’opposition. Ce que nous nous efforçons de faire à notre modeste niveau, en laissant s’exprimer Yaya…

      L.D. & Infosyrie

      • Cécilia dit :

        yaya nous aime aussi trop pour nous quitter. Vous avez vu, Louis, combien de fois a posté ses délices commentaires tout écrits en MAJUSCULE ?

        L’argent n’a pas d’odeur sauf celui payé par les émirs et leurs maitres, les Occidentaux pour détruire la Syrie.

        Mais mon adorable, yaya, talentueux comme vous êtes, pourquoi vous n’exprimez pas au Figaro, L’Expresse, La Parisienne et et …la liste est longue ?

        Voulez-vous que je fasse copie-collée et la poster au Figaro ou dans le Monde ou ailleurs ? Cécilia, gentille petite femme, vous laisse le choix, mais en attendant, je vous laisse un troisième verset du Coran (le deuxième pour aujourd’hui) ز

        ومن يعمل من الصالحات وهو مؤمن فلا يخاف ظلما ولا هضما
        وكذلك أنزلناه قرآنا عربيا وصرفنا فيه من الوعيد لعلهم يتقون أو يحدث لهم ذكرا

        فتعالى الله الملك الحق ولا تعجل بالقرآن من قبل أن يقضى إليك وحيه وقل رب زدني علما

        Pourriez-vous me dire le nom de ce verset et les numéros de ses aya ? Cette sourate est-elle mécqucoise ou médinoise ?

        Comme vous constatez, je ne vous pose pas des questions difficiles comme, par exemple, de vous demander une explication selon le tafssir al-Tabari

        Sans réponse de votre part, je comprends que vous donnez votre langue au chat !

        Cécilia la musulmane

      • LafleurJs12 dit :

        A mon avis c’est quelqu’un qui s’amuse se faire passer pour un islamiste qui débloque. Il est trop caricatural pour être un vrai malade et effectivement, cela sert tous ceux qui pensent de plus en plus nombreux qu’ effectivement ces fous qui se disent religieux doivent disparaître du paysage car incontrôlables et hyper dangereux !

  61. tadios dit :

    Que cet abruti de bédouin de yaya aille se faire f….
    La Syrie existait bien avant ces crétins de la péninsule, des sous hommes pleins aux as, tellement bêtes qu’ils sont manipulés par les américano-sionistes qui leur veulent que du bien, les envoyer au paradis des vierges.
    La Syrie pays des origines de la civilisation vaincra.
    Exterminez toute cette vermine de djihadiste, Dieu reconnaîtra les siens.

  62. Apophis dit :

    sans faire l’école il est utile d’utiliser votre petite cerveill, a vous yaya
    l’islam ne vous appartient pas arrête de faire du commerce avec la réligion, et si vous n’est pas un bon syrien va voir ailleur la syrie au syrien unis, les sunnite, les chiiete oubien d’autres sont tous des musulmans a partien a la nation de la syrie.

  63. Cécilia dit :

    Douila, ce samedi 3 novembre

    Dans la province d’Idleb, « les rebelles ont pris le contrôle pendant plusieurs heures de la base de la défense aérienne de Douila à l’issue de combats violents qui ont fait huit blessés parmi les rebelles et ont tué un officier des troupes loyalistes », a rapporté l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH).

    http://www.lepoint.fr/monde/syrie-les-rebelles-attaquent-une-base-et-un-aeroport-dans-le-nord-03-11-2012-1524306_24.php

    Cependant, voici une vidéo de ces « rebelles » et de cette soit-disant pris de la base de défense aérienne de Douila. A vous d’en juger :

    https://www.youtube.com/watch?v=vv3HCb2arwY&feature=plcp

    Et une vidéo en français qui parle aussi des combats qui aurait lieu aux bords de l’aéroport militaire de Taftanaz dans la province d’Idleb située dans le nord-ouest du pays :

    http://fr.euronews.com/2012/11/03/syrie-les-rebelles-attaquent-une-base-aerienne-et-un-aeroport-militaire/

    Donc, « les terroristes ont pris le contrôle pendant plusieurs heures de Douila, avant de se retirer à cause des tirs de l’aviation », c’est ce que tous les médias nous racontent et en lisant entre les lignes, ils nous confirment ce que nous savons à savoir :
    1- le contrôle des terroristes est toujours de courte durée.
    2- la contradiction dans les information à savoir des batailles aux bords d’un aéroport militaire qui en principe empêche les avions de décoller mais non, l’information nous dit que les rebelles se sont retirés de la base de Douila « à cause des tirs de l’aviation »

  64. eclereure dit :

    les sionistes et leur alliés on Déjà Prévu un etat kurde independant comme ils veulent un etat touareg au sahel et moi je dit que il ne faut pas en vouloir a l’occident sous domination sioniste et PROTESTANT de defendre leur interet se qui et normal pourquoi leur en vouloir la faute reviens en premier lieu aux régimes en place sait eux qui préparer les explosions on a faire a des peuples qui vivent sous la tyrannie et l’oppression pendant des Décennie. j’esper que tous les musulmans on passer de bonne fete de l »aid et je tien a félicité mes Frères chretien copte pour leur élection pour le pape d’alexendrie et je luis souhaite de realiser sa mission avec bonheur et paix