• Actualité
  •  

À Houla, les bandes armées avaient "rentabilisé" médiatiquement leur massacre de civils pro-régime. Et aujourd'hui l'ONU se fait très prudente sur les responsabilités réelles dans cette tuerie. En sera-t-il de même pour Al-Treimseh ? La Syrie déplore un nouveau village martyr : al-Treimseh (ou Treimsa), dans les environs de Hama : de 100 à 150 civils auraient péri selon l'OSDH qui, bien sûr, accuse l'armée. De son côté, le gouvernement impute le massacre  dont l'ampleur reste à préciser - aux [...]



Un nouveau massacre, une nouvelle manoeuvre

Par Louis Denghien,



À Houla, les bandes armées avaient « rentabilisé » médiatiquement leur massacre de civils pro-régime. Et aujourd’hui l’ONU se fait très prudente sur les responsabilités réelles dans cette tuerie. En sera-t-il de même pour Al-Treimseh ?

La Syrie déplore un nouveau village martyr : al-Treimseh (ou Treimsa), dans les environs de Hama : de 100 à 150 civils auraient péri selon l’OSDH qui, bien sûr, accuse l’armée. De son côté, le gouvernement impute le massacre  dont l’ampleur reste à préciser – aux bandes terroristes. Dans un premier temps, l’OSDH avait avancé le chiffre de 17 villageois tués.

Un air de déjà vu

Il y a en tous cas des similitudes entre ce drame et celui de Houla-Taldo, en mai dernier :

-Il survient au moment d’une réunion du Conseil de sécurité, et l’opposition CNS a exigé de celui-ci des mesures à la hauteur du drame contre le gouvernement syrien, soit une « résolution contraignante » dans le cadre du désormais fameux chapitre VII de la charte des Nations-Unies qui prévoit jusqu’à un recours la force :

-C »est, comme à Houla, la thèse d’un « bombardement » du village par les chars et canons de l’armée qui est avancée par Rami Abdel Rahmane ; rappelons qu’en ce qui concerne Houla, les observateurs de l’ONU avaient dû abandonner cette version au bout de 24 heures seulement, pour privilégier celle d’assassinats rapprochés par balles ou armes blanches ; à noter qu’à toutes fis utiles, qu’un « militant », interrogé par l’AFP, nous refait le coup des chabihas venus finir le travail des soldats avec leurs couteaux.

-Comme à Houla, des combats opposaient en fait les militaires à des groupes armés et le village s’est transformé en champ de bataille. Et l’agence Sana et les médias syriens parlent de « lourdes pertes » infligées aux insurgés (nous y reviendrons par ailleurs).

- Comme à Houla, les habitants d’al-Treimseh , en tous cas une partie d’entre eux, soutenaient le gouvernement. Et ils ont accueilli de façon ostensiblement favorable l’entrée des soldats dans le village comme le montre ce lien vidéo :

http://www.youtube.com/watch?v=YH-_H1NJZkM

Le CNS et les Frères musulmans contre Annan

Bref tout cela a une forte odeur de déjà vu. Il va y avoir une enquête, sans doute avec participation des casques bleus du général Mood, pour l’heure consignés, depuis deux semaines, dans leurs hôtels. Mais on notera, en parlant de l’ONU, cette vive attaque des Frères musulmans syriens contre Kofi Annan, accusé par eux d’une responsabilité das cette tuerie. Les Frères, et donc le CNS, voient d’un très mauvais oeil les derniers développements de l’action diplomatique de l’émissaire de l’ONU : accord de Genève sur un gouvernement de transition ne demandant pas le épart de Bachar ; accord Annan/Bachar sur une réduction progressive des zones de confrontation; visite d’Annan à Téhéran et, plus largement, désir de celui-ci d’associer l’Iran aux négociations sur la Syrie.

Tout ceci, et le rôle grandissant de la Russie dans le dossier, fait craindre au CNS sa marginalisation. Dès lors, tout lui est bon pur essayer de torpiller – à l’instar de ses mentors occidentaux – un processus qui l’obligerait à reconnaître un part de légitimité à l’actuel gouvernement et, concrètement, l’obligerait à négocier avec lui.

Inébranlable Russie

Le drame d’al-Treimseh intervient donc alors que le Conseil de sécurité est à nouveau réuni à la demande du trio États-Unis/Grande-Bretagne/France, rejoint pour le coup par l’Allemagne, lesquels prétendent adresser un ultimatum à Damas, lui donnant dix jours pour retirer ses armes lourdes des zones de confrontation sous peine de nouvelles sanctions diplomatiques et économiques. La Russie a d’ailleurs fait savoir dès jeudi qu’elle jugeait « inacceptable » ce nouveau texte euro-américain. Moscou pointe le vice récurrent de ce genre de texte occidental : « Il ne prévoit des obligations que pour le gouvernement syrien et il n’y est pratiquement rien dit des obligations de l’opposition« . Même motif, même punition : la Russie et la Chine appliqueront leur véto à ce projet s’il est soumis au vote du Conseil de sécurité.

Bien sûr, la tragédie d’al-Treimseh va être exploitée dans cette enceinte pour faire pression sur les Russes. Mais lors du drame de Houla ceux-ci ne s’étaient pas laissé impressionner, attendant d’en savoir plus. La suite a prouvé qu’ils avaient raison : le gouvernement syrien n’a pas eu de mal à établir que les victimes de Houla-Taldo appartenaient à la communauté alaouite et que certaines d’entre elles étaient apparentées à un député pro-Bachar, une enquête – entre autres – d’une télévision russe avait incriminé les bandes armées islamistes et la commission Pinheiro de l’ONU a prudemment conclu que les responsabilités dans ce drame étaient partagées, façon onusienne de dire que la culpabilité du pouvoir ne pouvait être établie.

Il est plus que probable qu’il en est allé d’al-Treimseh comme de Houla : les bandes armées religieusement sectaires et politiquement extrémistes sont prêtes à tout – des mois et des mois de terrorisme généralisé le prouvent assez – pour « punir » les civils qu ne les suivent ou approuvent pas, quitte à faire endosser leurs crimes au gouvernement. De son côté, le gouvernement syrien, en phase de reconquête militaire, et en meilleure posture diplomatique, a moins que jamais intérêt à laisser commettre de pareilles tuerie de femmes et d’enfants.

Et, peut-être, justement, la « jurisprudence Houla » va–t-elle inciter certains « aboyeurs » médiatiques à plus de prudence…

 

 

 



Vous pouvez suivre les réponses à cet articles avec le flux RSS.
Les commentaires sont fermés.

73 commentaires à “Un nouveau massacre, une nouvelle manoeuvre”

  1. Souria dit :

    Par pitié sauvegardez vos vidéos. video déja supprimée ..

  2. Loubnan dit :

    Étrange, étrange.
    Une réunion du conseil de sécurité de l’ONU concernant la Syrie, annonce d’un massacre par l’opposition occidentale. Et puis, on va avoir droit à une condamnation de l’ensemble de la communauté international (en réalité quelques pays , toujours les mêmes, états-unis, Grande-Bretagne et France (avec quelques bédouins américanisés)). Et dans quelques jours, on verra que les syriens massacrés dans ce village sont soit en faveur des autorités actuelles soit n’ont jamais voulu participer à une quelconque prise de position dans cette « fausse » révolution (enfin, je dis fausse pour ce qu’elle est devenu, une guérilla entre mercenaires syriens et étrangers et l’armée nationale syrienne). Je ne nie pas les manifestations ponctuelles et parfois nombreuses de syriens réclamant des changements justes et légitimes. Sinon, le bain de sang continu en Syrie, les mercenaires refusent de baisser les armes, des pays continuent d’armer les rebelles très dangereux et les arabes sont toujours aussi cons pour ne pas régler leurs différents entre eux et chez eux (je parle en connaissance de cause).

    • vanda dit :

      Ce qui est plus que choquant et chose à la quelle on ne s’hahitue pas c’ est l’ unilatéralité des sources d’ information de nos médias . Il y a des sources totalement inconnues : Le gouvernement syrien , l’ agence Sana, les observateurs russes qui sont pas pires que d’ autres! Que cela ne saute pas aux yeux du grand public parait étrange ?? Après tout peut etre que se tenir bien au chaud dans la grande couverture du consensus alimenté en air chaud par nos médias crapuleux c’ est vraiment très confortable? Au baccalauréat cette année il y a eu un sujet de philosophie qui était : »A-t-on le devoir de chercher la vérité ? » Je ne sais pas ce que j’ aurais donné la dessus tellement la réponse me semble évidente! En tout cas ce n’ est pas en regardant les télés française que l’on connaitra la vérité que ce soit sur un sujet comme la Syrie ou sur tout autre sujet!

      • joska dit :

        vanda comme je vous comprend, ce qui est évident la vérité saute aux yeux mais comment la définir, l’interpréter ou l’assimiler? ce qui est sûr, c’est qu’au jour d’aujourd’hui, on déforme, on modèle, on construit et on détruit! Pourquoi? Et bien chercher à comprendre l’action et l’inaction sur c’est « la recherche de la VÉRITÉ »! Pour l’instant, la seule vérité, c’est le peuple syrien qui la vit et l’occident aussi déformé que son noyau pourri vomit toute sa verve intoxicante sur le monde

        • Marie-Christine dit :

          Oui, une arme d’intoxication massive : voilà ce que sont les médias pour l’atlantico-sionisme ; ce qu’il veut qu’ils soient.

      • ourika dit :

        d’après les réflexions qui me sont aites lorsque je tiens ces propos, c’est l’impossibilité pour les gens de croire qu’ils peuvent être aussi désinformés; ils ne sont pas capables de croire qu’ils sont victimes de propagande face à des informations totalement opposées. On leur a tellement donné l’habitude d’une seule version des faits que le contraire paraît incroyable, digne d’affabulation. C’est e point de non retour vers une information contradictoire. Le fossé entre les 2 parties est trop grand aujourd’hui. C’est comme avce un malade, il faut y aller avec des doses homéopathiques.

    • maa dit :

      Alors tout vas bien dans le meilleur des mondes en Syrie. Les Syriens peuvent voter librement pour leur gouvernement. Les rebelles syriens soutenus par les gouvernements occidentaux et islamistes [les occidentaux sont plutot opposes aux idees islamistes ???] cherchent uniquement a destabiliser le gouvernement syrien  »democratiquement elu »? Mais alors que se passe-t’il en Syrie? Connaissez-vous un etat democratique ou les gens s’entretuent?

      • Loubnan dit :

        Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit et ne faites pas de généralités. Mes propos concernant la Syrie sont modérés. Les évènements qui secouent la Syrie sont complexes et le dialogue entre les différentes parties est extrêmement difficile du fait des ingérences étrangères (Occident (US), Qatar, Turquie, Russie, Iran). Je ne nie pas les manifestations pacifiques des syriens qui veulent la fin de la corruption, des changements politiques et un meilleur niveau de vie. Dans l’état actuel des violences, et sans une opposition qui a des idées justes et applicables et qui est surtout interne et patriote, vous ne pouvez pas organiser d’élections. Je dis depuis le début, que pour avoir une légitimité à diriger un pays, le président doit être élu suite à des élections présidentielles honnêtes. Je sais bien que l’arrivé au pouvoir du président Al-Assad n’a pas été démocratique. Mais maintenant, en 2012, la priorité est de mettre fin aux violences et d’arrêter le trafic d’armes et de mercenaires qui entre illégalement en Syrie. Ces mercenaires sont entrain de gangréner la Syrie. Vous parlez de gens qui s’entretuent. Ce que vous dites n’est pas réellement juste. Vous avez pour l’instant des combats entre l’armée nationale syrienne qui essayent de reconquérir les villages tombés entre les mains des rebelles (ou si vous préférez de l’armée syrienne libre). Il faut rappeler que cette ASL ne tient que parce que la Turquie offre son territoire comme base arrière mais également parce que cette asl est composée de dissidents de l’armée syrienne et de beaucoup de mercenaires étranger (libyens, libanais, irakiens etc.). C’est un fait. Vous ne pouvez pas nier cela. Même la Turquie et Qatar reconnaissent l’existence de ces mercenaires étrangers et appellent ouvertement (surtout le Qatar) à amplifier ce « phénomène »). Comment voulez vous organiser des élections dans des conditions de guérillas urbaines. Un peu de logique tout de même. Je ne sais pas mais je pense que cela est du bon sens. Ne parlez pas d’état démocratique puisqu’il n’existe aucun état démocratique dans le monde. La démocratie réelle (démocratie athénienne) n’existe dans aucun pays au monde. Dans les pays occidentaux, il s’agit d’accorder à un Homme la direction du pays. En général l’élection du président se fait avec une abstention et un vote blanc extrêmement important (regardez les dernières élections présidentielles et législatives françaises). Concernant, les islamistes. Les occidentaux n’aiment pas les islamistes chez eux mais ça ne les dérangent pas qu’ils soient à la tête d’un état arabe (Égypte) à condition qu’il soit compatible avec le système monétaire américain. Regardez en Égypte, qu’a proposé le président Morsi comme direction économique pour son pays…Je vous laisse réfléchir: Le tourisme. Bref, c’est bien le tourisme mais ça ne fait pas évoluer un pays et puis en Égypte islamiste ou pas rien a changé, c’est Washington qui aura le dernier mot. Je vous le garantit. Il ne faut pas avoir une vision superficielle des évènements dans le monde arabe. Les enjeux dans ces pays sont considérables et les puissances étrangères ont des intérêts colossaux à défendre. Cela au détriment des Peuples arabes. Le Peuple syrien es victime de cela puisque la solution imposée en Syrie résultera uniquement d’un consensus entre Washington et Moscou. Ce consensus peut-être long et donc faire perdurer les évènements sanglants en Syrie. Peut importe la Syrie est loin géographiquement des états occidentaux et de la Russie. C’est pour cette raison que je dis que les arabes sont cons. Les syriens aurait pu régler cela en interne entre les autorités actuelles et l’opposition interne et patriote.

        • Loubnan dit :

          Désolé pour les fautes d’orthographe. J’ai rédigé ce commentaire rapidement.

          • vanda dit :

            Réponse à Maa . C’est sur qu’ en Syrie tout n’est pas rose : Mais on compare notre situation « apparente » à celle de la Syrie. les « apparences » que l’ on peut considérer comme positives chez nous sont le plus souvent dues aux luttes du peuple français, à l’ activité associative ou syndicale ou encore à de grands moments histotiques comme la libération, etc…jamais aux politiques qui sévissent habituellement au pouvoir! Ainsi les 2 derniers référendums auxquels il nous a été donné de participer ( constitution européenne et indépendance de la nouvelle Calédonie) ont vu la volonté des électeurs etre littéralement bafouée par les pouvoirs en place ; chaque fois qu’ un artiste se permet des libertés son accés aux médias devient impossible ;quant aux scrutins ou on elit le roi les des sont pipés à l’ avance grace au rouleau compresseur médiatique quotidien! Certes sur les apparences la Syrie a des progrès à faire , mais ça ne la mènera pas trés loin! Espérons que le référendum sur la constitution et les dernières législatives ne soit pas un épisode fugitif ,mais pouquoi le serait-il? Un thème qui me parait intéressant pour « comparer » la France et la Syrie me semble etre l’ acceuil des étrangers : La france ,pays de 65 million d’ habitants estiment faire le maximum en régularisant 30000 étrangers par an alors que la Syrie ces dernières années a acceuilli 500000 palestiniens et plus de 2 millions d’ irakierns alors qu’ elle ne compte que 23 millions d’ habitants . Alors gardons nous de donner des leçons . Un dernier mot pour dire que si l’ ultra gauche de tarnac en Corrèze s’était permis le dixième de ce que se permettent les terroristes syriens on ne leur aurait pâs déroulé le tapis rouge : Le simple fait qu’ ils possédaient une fourgonnette ,une échelle et quelque livres subversfs a valu à certains d’entre eux 6 mois de prison!

          • betehem dit :

            J’apprécie beaucoup votre commentaire, Loubnan. Mais je ne pense pas que Washington gagnera. Je ne pense pas non plus que tous les arabes soient plus cons que les occidentaux qui gobent n’importe quelle info, sans aucune recherche de vérité ou m^me de logique. Et je serais étonnée qu’il reste un seul Syrien dupe de ce qui se passe sur leur dos. Les belles intentions de protéger les peuples ont été galvaudées. Et la démocratie, c’est peut-être le moins mauvais des régimes, mais même a Athènes, ce droit n’existait que pour de rares citoyens.

  3. Mohamed Ouadi dit :

    Un article du Guardien qui me semble important :

    The Syrian opposition: who’s doing the talking? | Charlie Skelton

    The media have been too passive when it comes to Syrian opposition sources, without scrutinising their backgrounds and their political connections. Time for a closer look …

    A nightmare is unfolding across Syria, in the homes of al-Heffa and the streets of Houla. And we all know how the story ends: with thousands of soldiers and civilians killed, towns and families destroyed, and President Assad beaten to death in a ditch.

    This is the story of the Syrian war, but there is another story to be told. A tale less bloody, but nevertheless important. This is a story about the storytellers: the spokespeople, the « experts on Syria », the « democracy activists ». The statement makers. The people who « urge » and « warn » and « call for action ».

    It’s a tale about some of the most quoted members of the Syrian opposition and their connection to the Anglo-American opposition creation business. The mainstream news media have, in the main, been remarkably passive when it comes to Syrian sources: billing them simply as « official spokesmen » or « pro-democracy campaigners » without, for the most part, scrutinising their statements, their backgrounds or their political connections.
    [....]
    http://apps.facebook.com/theguardian/commentisfree/2012/jul/12/syrian-opposition-doing-the-talking?post_gdp=true

    • Louis Denghien dit :

      On va en faire quelque chose, Mohamed.

      L.D. & Infosyrie

      • Marie-Christine dit :

        Oui, Louis, il me semble que ça en vaut la peine. Merci

      • sowhat dit :

        cher Louis

        pouvez-vous faire le point sur les manifestations de l’opposition en Syrie ce vendredi ?

        et bravo pour votre travail très précieux

        • sowhat dit :

          d’ailleurs je me demande s’il ne faut pas consacrer un article spécial à ce phénomène , j’entends les manifestations de l’opposition : chronologie, mots d’ordre, quantité, qualité, composition sociale, âge des manifestants, slogans etc.. bref il s’agit de révéler au monde ce que sont vraiment les manifestations de l’opposition en Syrie, comparer par exemple avec l’Egypte , le Bahrein etc…

          merci

  4. abbas dit :

    لهذا السبب يريدون معاقبة أهالي التريمسة

    http://www.youtube.com/watch?v=6OQ3j-oVbf4&feature=plcp

  5. benallal dit :

    tjs la meme chanson melancolique à la veille du conseil de l’eau nue.
    des massacres pour prevaloir des gains politiques c’est des crimes qui sont blanchis par les ong et qui sont imputés à celui qui n’a aucun interet
    les imbeciles sont avant tout cons n’est ce pas messieurs les cons naturels de syrie(cns)

  6. abbas dit :

    الله يرحم اهل التريمسة الاسديين شهداء بإذن الله

    الله .. سوريا .. بشار وبس

  7. Tarico dit :

    Pour une fois l’OSDH cite sa source: le chef rebelle d’une localité voisine. La vérité est plutôt facile à reconstituer à partir de ses propos: une bande arme armée s’est emparée de al-tremseh, la population a pris la fuite, et l’armée à encerclé le village avant de les tailler en pièce. De nombreux djihadistes sont restés sur le carreau.
    Aussitôt l’OSDH recycle cette défaite en massacre, à la veille d’une réunion du conseil de sécurité, comme d’habitude. Pas de vidéo cette fois, on comprend pourquoi.
    Heureusement pour tout le monde, ce ne sont pas des enfants, mais d’authentiques cadavres de rebelles qui en font les frais.
    Il faut se réjouir de la marginalisation du CNS par Kofi Annan, la cacaphonie du Caire a sonné le glas de leur crédibilité. Quelle que soit la suite des événements diplomatiques, ils ne sont plus dans le coup.
    Si les opposants crédibles, ceux qui n’ont pas de sang sur les mains, voulaient bien sortir de leur sectarisme, il y aurait une belle carte à jouer pour eux.

    • Marie-Christine dit :

      Ah bon, cette fois-ci ce ne seraient pas des civils qui auraient fait les frais de la barbarie des djihadistes-assassins, mais ce seraient les corps de ces combattants djihadistes décimés par l’armée syrienne, qu’ils veulent recycler, pour les besoins de leur propagande, en victimes civiles ?

      • Tarico dit :

        oui, plus semble-t-il des gens du village que les rebelles auraient assassinés avant de succomber eux-mêmes aux assauts de l’armée régulière. C’est ce qui semble le plus probable à l’heure actuelle. Pour une fois, les médias ont l’air de rectifier les premières informations livrées ce matin.
        Les rebelles ont pu tourner une vidéo où l’on voit des corps d’adultes tués à l’arme lourde. A quel moment ?
        D’abord il tuent des gens du village, rassemblent les corps, ensuite ils filment en s’incluant eux-même dans le décompte, puis l’armée intervient et les tuent ? Ce n’est pas clair.

        • Tarico dit :

          Sur cette vidéo, certains corps portent des bandages et pansements. Ils auraient donc été blessés, soignés dans un premier temps, puis tués. Toujours pas clair.

  8. nadia farah dit :

    une traduction s’il vous plaie pour ce texte qui me parrait tres important

    هـــــــــــــــــــــاااااااااااااااااااااام جــــــــداااااااااااااااااا
    معلومات من مصادر ميدانية موثوقة تؤكد أن ما حصل في »التريمسة » معركة حربية حقيقية وليس مجزرة … « الحقيقة » تحصل على شريط يؤكد أن معظم القتلى المتوفرة صورهم هم من المسلحين الإسلاميين والوهابيين، واعتقال أحد أخطر زعماء الميليشيات الوهابية في المنطقة.. حسين الدباس

    حماة ، أكدت معلومات ميدانية مستقلة حصلت عليها »الحقيقة » في ساعة متأخرة من هذه الليلة أن ما حصل في قرية »التريمسة » في ريف حماة يوم أمس « لم يكن مجزرة ، وإنما معركة حربية حقيقية بين طرفين عسكريين ». وكانت وسائل الإعلام الخليجية وغير الخليجية، واستنادا إلى « لجان التنسيق المحلية » و »اتحاد التنسقيات » و »المجلس الوطني » ، وغيرها، قالت في بيانات وتصريحات منفصلة إن أجهزة السلطة « ارتكبت مجزرة استشهد فيها أكثر من 220 مدنيا بينهم عدد كبير من الأطفال والنساء وتدمير 55 منزلا على رؤوس أصحابها »، كما جاء في بيان لـ »المجلس الوطني السوري » ، وهو جهة لا يمكن الوثوق بأي حرف تقوله ، فيوم أمس وحسب أصدر بيانا اتهم فيه السلطة باختطاف وقتل 14 مجندا فلسطينيا ، رغم أننا نعرف جيدا ، أن الجهة التي اختطفتهم وقتلتهم مجموعة مسلحة مشتركة من « لواء الأمة » الليبي بقيادة المهدي حاراتي ومسلحي « الأخوان المسلمين » في إدلب . وكنا أول من كشف عن اختطاف هؤلاء المجندين المغدورين قبل أيام من أن يسمع بهم أحد ، وقد استندنا في ذلك إلى مصادر مقربة من جماعة الأخوان المسلمين.

    وبالعودة إلى ما حصل في « التريمسة »(الواقعة على بعد 5 كم إلى الشمال الغربي من بلدة محردة و 25 كم إلى الشمال الغربي من حماة)، قالت معلومات حصلت عليها »الحقيقة » هذه الليلة من أحد الأطباء في بلدة « مورك » القريبة من المنطقة إن »الرواية التي تداولتها وسائل الإعلام لا أساس لها ومثيرة للسخرية »، موضحا بالقول « إن معطيات استخبارية وردت إلى السلطة من أهالي القرية نفسها تفيد بتحشد عدد كبير من المسلحين في القرية يقدر بالمئات للانتقام من أهلها الذين يتعاطف معظمهم مع السلطة في مواجهات الميليشيات الإسلامية المسلحة في المنطقة ، والتي يغلب على تركيبها البدو »، وأن « عددا من أخطر زعماء هذه الميليشيات، عرف منهم المدعو حسين الدباس(وهو من بدو المنطقة)، يعقدون اجتماعا في منزل المختار مصطفى اليونس لتنسيق عملية الانتقام. وعندها ، في ساعة مبكرة من فجر أمس، تحركت وحدات أمنية وعسكرية إلى القرية واشتبكت مع المسلحين لبضع ساعات ، مع أسفر عن مقتل عشرات المسلحين منهم ، ربما تجاوز المئة، كانوا يتحصنون في المنازل ، لاسيما منها المطلة على البساتين المجاورة ، واعتقال عدد منهم بينهم حسين الدباس نفسه ». وقد وصل »الحقيقة » للتو شريط يظهر عشرات القتلى الذين سقطوا في التريمسة. ويظهر من الشريط (المنشور جانبا) أن معظم القتلى المتوفرة صورهم ـ وكما يبدو من اللحى والشوارب المحفوفة لبعضهم على الطريقة الوهابية ـ هم من الإسلاميين والوهابيين، وليس بينهم أي طفل أو امرأة. كما ولا تظهر على جثثهم أية علائم لقتلهم بأسلحة بيضاء (ذبح) كما قالت « الجزيرة » والجهات الإسلامية السورية المعارضة، لاسيما « الهيئة العامة للثورة السورية ». ولم يتوفر حتى الآن ، وبعد مرور حوالي 24 ساعة على المعركة ،أي شريط آخر يثبت وجود قتلى من النساء أو الأطفال بينهم!!

    هذا ونفى المصدر جملة وتفصيلا ما قالته وسائل الإعلام الخليجية ، استنادا إلى « شهود عيان » وإلى مصادر المعارضة الأسلامية السورية عن أن هناك أكثر من 50 دبابة شاركت في المعركة. وقال »هذا هراء ، القرية لا تتجاوز مساحتها 1 كم متر مربع ، و 50 دبابة عبارة عن لواء مدرع! »ـ موضحا بالقول »ما جرى هو أن السلطة استخدمت فعلا بعض المدرعات والدبابات وإحدى الحوامات، فقد كان في مواجهتها أكثر من مئتي مسلح تحصنوا في منزل المختار وبعض المنازل المحيطة به ، فضلا عن المدرسة الواقعة في وسط القرية وأماكن أخرى ». وقال الطبيب ـ المصدر »معظم سكان القرية من الموالين للسلطة ، ليس حبا بها، ولكن بسبب الجرائم التي يرتكبها مسلحو الأخوان المسلمين والمسلحون الوهابيون الذين يسيطرون عمليا على المنطقة الممتدة من ريف حماة الشمالي وحتى إدلب ، بما فيها المنطقة التي تقع فيها التريمسة ». وأعاد المصدر إلى الأذهان واقعة أن أهالي التريمسة « هم من استدعوا الجيش واستقبله في كانون الثاني / يناير الماضي لمواجهة المسلحين الإسلاميين البدو وطردهم . وهذا ما حصل. وقد دخلها الجيش آنذاك وصادر منها عددا كبيرا من السيارات والباصات الحكومية والخاصة التي كان سرقها المسلحون في وقت سابق. وحين خرج الجيش من المنطقة ودعه الأهالي بالزغاريد كما يظهر شريط يوثق الواقعة . ويومها وصف المسلحون الذين وزعوا الشريط أهالي القرية بأنه عبيد النظام »!! وأكد الطبيب أن المسلحين كانوا على وشك ارتكاب مذبحة بالعديد من أهالي القرية ، الذين يصفونهم بـ »عبيد السلطة »، من أجل إثارة ضجة إعلامية كبرى قبل يوم واحد من انعقاد جلسة مجلس الأمن ، وهو ما أصبحنا معتادين عليه إلى درجة أننا لم نعد نتمى لمجلس الأمن أن يعقد، لأنه كل جلسة من جلساته أصبحت إنذارا بحصول مجزرة « !

    الحقيقة (خاص من : مازن ابراهيم)

    • L'étrangère dit :

      OK… je prends !

      • L'étrangère dit :

        Merci Mohamed.. je laisse !

        • L'étrangère dit :

          L’essentiel ?

          D’après des informations émanant des habitants d’al-Treimseh, ce qui s’est passé hier dans ce village a consisté en une véritable bataille militaire entre l’armée syrienne et des groupes armés… Un grand nombre de rebelles armés, qui se chiffrerait en centaines, s’y seraient rendus pour une opération de vengeance contre sa population en majorité sympathisante des autorités syriennes. Plusieurs de leurs dirigeants les plus dangereux ont tenu une réunion dans la maison du maire Mustafa Younis, dont le dénommé Hussein Dabbas, issu des familles bédouines de la région.

          Les habitants ont ajouté que dès les premières heures de l’aube, des unités militaires de la sécurité se sont dirigées vers ce village et que des affrontements ont eu lieu entre les deux camps et ont duré quelques heures… tuant des dizaines d’insurgés, probablement plus d’une centaine, qui s’étaient barricadés dans les maisons donnant sur les vergers des alentours. Il y a eu aussi arrestation d’une quarantaine d’autres insurgés armés, dont Hussein Dabbas lui-même « .

          Nous en publierons les photos qui montrent bien que les tués, sur la base de leurs physionomies et de leurs blessures mortelles, appartiennent bien aux gangs armés et qu’il n’existe aucun signe de bombardements !

          Par Hossein Mortada
          [Directeur du bureau d’Al-Alam basé à Damas]
          http://www.facebook.com/t.e.syria4/posts/262609970520075

    • Cécilia dit :

      Bonjour Nadia

      Justement un article d’al-Manar met un peu de lumière sur la question des Palestiniens enlevés par l’ASL, torturés à mort mais certains arrivent à s’échapper et témoignent :
      ——
      Syrie : les miliciens tuent 15 palestiniens

      Les cadavres des palestiniens Les corps de 15 combattants palestiniens enlevés le mois de juin dernier ont été retrouvés liquidés et mutilés dans la province d’Idleb.
      Ces palestiniens résident dans les camps des réfugiés palestiniens Nayrab et Handarate situés dans le gouvernorat d’Alep et sont membres de l’Armée de libération palestinienne qui a établi des camps d’entrainement dans la région de Hama. Alors qu’ils rentraient chez eux pour le Week end, 16 d’entre eux agees entre 18 et 19 ans ont été enlevés le 28 juin dernier, selon le site Tahe-l-mijhar.
      15 d’entre eux ont été tués alors que le seizième est parvenu à prendre la fuite et a assuré aux autorités syriennes que les auteurs du kidnapping sont des miliciens de l’Armée libre syrienne (ALS).

      Durant leurs obsèques qui ont eu lieu mercredi, les habitants des camps de Nayrab et de Handarate ont exprimé leur colere, surtout que les combattants palestiniens ne sont nullement impliqués dans les évènements syriens. Accusant l’ALS d’exécuter un agenda israélien ils ont menacé de riposter à ce massacre.

      Selon le site Syria Truth, le massacre a été perpétré avec la collaboration d’une milice libyenne baptisée « Le régiment de la nation » dirigée par Mahdi Harati. Celle-ci serait entrée en action à la demande de l’ancien chef du Conseil National syrien, (CNS), adressée à l’ancien chef du Conseil national libyen Moustapha Abdel Jalil d’envoyer des renforts aux milices syriennes, en hommes et en armes.

      La haine confessionnelle attisée

      Abou Ayman: les chiites sont nos ennemis

      Syria Truth a mis en ligne des images vidéo dans lesquelles un chef de milice syrien menace les habitants d’un village de les égorger sur les portes des mosquées au cas où ils fréquentaient leurs voisins Chiites. Ce chef milicien du pseudonyme Abou Ayman qui fait partie de la brigade des « Aigles du nord d’Idleb » dirigée par Farouk Tayfour de l’ALS a rassemblé les habitants d’un village pour leur dire que « tous les chiites sont nos ennemis, et tous ceux qui traitent avec les chiites du village de Bou’a, subiront le même sort ». Et de menacer : « je vous jure si la collaboration de l’un d’entre vous avec eux se confirme, je l’égorgerai de mes propres mains sur les portes des mosquées », a-t-il menacé en s’adressant aux villageois par haut-parleur.

      Terrain: baisse des hostilités

      POur ce jeudi, deux evenements majeurs ont été signalés par les sites et médias syriens: dans la ville d’Idleb, rapporte la chaine de télévision Ikhbariyya, des accrochages ont eu lieu entre l’armée régulière et les milices au cours desquels deux miliciens au moins ont succombé. Alors que dans la région de Rakka, Syrian Documents fait part d’une explosion contre un bus de l’armée syrienne au cours de laquelle deux soldats ont été blessés et des dégâts matériels importants ont été signalés. Il est également question d’un photographe travaillant pour un journal officiel qui a été tué dans la capitale syrienne et d’explosions entendus dans la province de Damas.

      La citadelle Al-MadikMercredi, rapporte Sana, les forces de l’ordre ont arrêté mercredi une bande de trafiquants formée de six hommes, dont quatre turcs dans la région de Hama. Ils procédaient à des opérations de fouilles clandestines de la citadelle Al-Madik, pour en dérober les objets archéologiques, avant de faire exploser ces lieux pour occulter leur vol.

      Dans la région de Homs, un obus d’une grande taille s’était abattu mercredi dans le quartier Akrama de sa ville, blessant 12 civils, selon Arab-Press. 30 autres civils ont été évacués de la ville où les combats battent leur plein entre les forces gouvernementales et les miliciens. par ailleurs, rapporte l’agence Sana, l’armée syrienne a découvert lors d’une traque des miliciens un tunnel reliant le quartier Jouret-Chiah au cœur de Homs à des vergers situés vers l’ouest à proximité du fleuve d’Al-Assi. Il servait à acheminer des armes, et des approvisionnements.

      Dans la province de Damas, 38 miliciens ont été arrêtés et 7 véhicules volés ont été retrouvés dans un verger proche de la ville de Douma qui a été libérée des milices. Une quantité d’armes a également été saisie. Alors que dans la capitale, rapporte l’agence Russie aujourd’hui, un jeune homme de 26 ans a été tué dans l’explosion de sa voiture ou l’engin était déposé dans sa partie inférieure. Étudiant à l’université de droits, la victime est le fils d’un officier décédé de l’armée syrienne. Son assassinat laisse croire qu’il s’inscrit dans le cadre des liquidations des personnes proches du pouvoir.

      Terrain selon AFP

      Selon l’AFP, les troupes syriennes ont violemment bombardé je jeudi le village de Treimsa, dans la province centrale de Hama, et la violence a causé la mort de huit personnes à travers le pays.
      « Les forces du régime bombardent Treimsa avec des chars et des hélicoptères », affirme l’OSDH, tuant au moins une personne et en blessant plusieurs autres.
      Au total, cinq civils et trois rebelles ont été tués à la mi-journée, selon cette organisation basée à Londres, qui fait état de la mort la veille de 37 civils, 34 soldats et 14 rebelles armés.

      Enfin, l’armée turque a annoncé ne pas avoir trouvé de traces d’explosifs sur son avion de chasse que la Syrie a déclaré avoir abattu, provoquant une confusion et engendrant des questions jeudi dans la presse turque sur la façon dont s’est produit l’incident. A noter que le president syrien Bachar al-Assad a indique que l’avion n’a pas été abattu d’un missile, comme l’a assure le Premier ministre turc, mais par des tirs de la DCA syrienne.

      La première défection diplomatique

      Nawaf FarèsL’ambassadeur syrien à Bagdad Nawaf Farès, premier diplomate en poste à avoir fait défection, a été « limogé », a annoncé jeudi un communiqué du ministère des Affaires Etrangères à Damas.
      « Le ministère des Affaires étrangères annonce que Nawaf Farès est démis de ses fonctions et n’a plus aucune relation avec notre ambassade à Bagdad, ni avec le ministère », indique le communiqué.
      Par ailleurs, les autorités syriennes ont menacé de le traduire en justice pour ses propos.
      « Nawaf Farès a fait hier (mercredi) des déclarations aux médias en contradiction avec son devoir qui consiste à défendre les positions et la cause de son pays. Il doit pour cela être poursuivi par la justice et être traduit devant le conseil disciplinaire », ajoute le communiqué.

      En outre, ajoute le ministère, « il a quitté son poste à l’ambassade syrienne à Bagdad sans autorisation préalable du ministère des Affaires Etrangères ». « L’ambassade continuera son travail habituel dans l’interêt des deux pays frères », conclut le communiqué.
      M. Farès avait appelé mercredi l’armée à « rejoindre immédiatement les rangs de la révolution », après avoir fait défection, dans un communiqué diffusé par la chaîne de télévision du Qatar Al Jazeera.
      « Je déclare ma défection de ma mission en tant que représentant de la République Arabe Syrienne en Irak et mon retrait des rangs du parti Baas (au pouvoir en Syrie) », dit l’ambassadeur dans un message vidéo diffusé par la télévision.

      M. Farès avait été nommé à son poste le 16 septembre 2008, après une rupture des relations diplomatiques de près de trente ans lorsque Damas avait soutenu l’Iran dans sa guerre avec l’Irak.
      Selon Bagdad, il se trouve actuellement au Qatar.

      Selon l’AFP, Farès appartient à la grande tribu sunnite des Ouqaydate, implantée dans l’est du pays, et a commencé comme policier avant de travailler avec les services de renseignements puis de devenir l’un des chefs du parti Baas, gouverneur et enfin diplomate.

      Selon l’AFP, ce parcours suscite la méfiance des militants, qui se sacrifient depuis 16 mois pour la révolution, et certains d’entre eux estiment qu’il peut s’agir d’une tentative des Occidentaux de sélectionner des personnalités acceptables pour diriger la transition.

      « Je sais que cet homme est un criminel », a ainsi affirmé Rami Abdel Rahmane, chef de l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH), l’instance qui alimente les agences internationales en informations sur les évènements syriens. « C’est assez similaire à l’histoire de Manaf Tlass (…) les services de renseignements occidentaux cherchent à sélectionner des personnalités qui pourront être utilisées pour la période transitoire ».

      Une opinion partagée par un militant de Hama se présentant sous le nom d’Abou Ghazi. « Les gens sont très méfiants sur les motivations qui l’ont poussé à déserter. Peut-être qu’au moment où la Russie est en train de changer doucement, la communauté internationale et le régime cherchent à mettre sur pied un gouvernement consensuel et cette défection s’inscrit dans ce scénario ».

      http://www1.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=71389&frid=18&seccatid=37&cid=18&fromval=1

    • bramso.media dit :

      Haaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaam Jaddaaaaaaaaaaaaaaaaaa
      De l’information provenant de sources fiables dans le domaine de confirmer que ce qui s’est passé dans »Altrimssh» Engagé dans une bataille et non un véritable massacre … «vérité» si la barre confirme que la plupart des photos mortes sont disponibles à partir de militants islamistes et les wahhabites, et l’arrestation de l’un des leaders les plus dangereux des milices wahhabites dans la région .. Hussein Dabbas

      Hama, a confirmé l’information obtenue par le champ indépendant »la vérité» dans les heures tardives de la nuit que ce qui s’est passé dans le village »Altrimssh» à Hama «Hier n’était pas un massacre, mais une bataille entre deux» militaire réelle. Le Golfe des médias et du Golfe, sur la base des «comités de coordination des collectivités locales» et »de l’Union Altenskiet» et »du Conseil national», et autres, a déclaré dans les états et les déclarations de séparer les organes du pouvoir «commis un massacre cité par plus de 220 civils, dont un grand nombre d’enfants et les femmes et la destruction de 55 maisons sur les têtes de leurs propriétaires respectifs », comme indiqué dans l’Énoncé des» syrienne »du Conseil national, un point ne peut pas faire confiance en toute lettre, vous dites, la journée d’hier car il a publié une déclaration accusant le pouvoir de l’enlèvement et le meurtre de 14 recrues Palestiniens, même si nous le savons bien, que le parti qui enlevé et tué par un groupe armé de la commune «la bannière de la nation», conduit par des militants libyens et Mehdi Harati «Fraternité» dans Idleb. Nous avons été la première révélation de l’enlèvement de ces soldats assassinés quelques jours avant d’entendre l’un d’eux, Nous avons fondé des sources proches de la Fraternité musulmane.

      Pour en revenir à ce qui s’est passé dans le «Altrimssh» (situé à une distance de 5 km au nord-ouest de la Mharda ville et à 25 km au nord-ouest de Hama), ladite information obtenue par le fait »» cette nuit d’un médecin dans la ville de «Mork» près de la région Le »l’histoire diffusée par les médias sont» sans fondement et ridicule, a expliqué en disant «L’intelligence des données reçues par la puissance des gens du village lui-même selon Pthacd un grand nombre de militants dans le village est estimé à plusieurs centaines de venger le peuple qui a le plus de sympathie pour le pouvoir dans des affrontements militants islamistes armés dans la région, qui ont tendance à être installé Bédouins », et« un certain nombre des dirigeants les plus dangereuses de ces milices, connues d’eux, nommé Hussein Dabbas (un Bédouin de la zone), tiendra une réunion à la maison de Mustafa Younis choisi pour coordonner le processus de la vengeance. Et puis, dans les premières heures d’hier à l’aube, déplacé des unités de militaires et de sécurité au village et se sont affrontés avec les hommes armés pour quelques heures, d’avoir tué des dizaines d’insurgés d’entre eux, peut-être dépassé pour cent, ont été enfermés à la maison, en particulier de vue sur les vergers à proximité, et l’arrestation d’un certain nombre d’entre eux, y compris Hussein Dabbas lui-même ». Il est arrivé la vérité »» barre montre à des dizaines de personnes tuées dans Altrimssh. Il ressort de la bande (publié par) que les photos de la plupart des morts et leur sont disponibles tel qu’il ressort des barbes et des moustaches bordées à la façon dont certains d’entre eux sont des islamistes wahhabites et wahhabites, ne comprenant pas un enfant ou une femme. Il ne présentent pas de signes de leur corps pour les tuer avec des armes de blanc (l’abattage), et a dit «île» syriens partis islamiques et de l’opposition, en particulier «l’Autorité générale de la révolution syrienne». N’était-ce pas disponibles à ce jour, après environ 24 heures sur le champ de bataille, toute dernière barre de prouver l’existence des femmes mortes ou des enfants parmi eux!

      La source a nié cette info ce qu’elle a dit et le golfe médias, sur la base des «témoins» et les sources islamiques d’opposition syriens qu’il ya plus de 50 chars ont pris part à la bataille. Un »Cela n’a aucun sens, la zone du village ne dépasse pas 1 km de mètres carrés, et 50 du réservoir est une brigade blindée! »Il a expliqué en disant» Qu’est-il arrivé, c’est que la puissance réellement utilisée certains véhicules blindés, des chars et un hélicoptère, il était dans le visage de plus de deux cents armés se sont barricadés dans la maison du maire et quelques-unes des maisons qui l’entourent, ainsi que l’école située dans le centre du village et d’ailleurs ». Le médecin a dit la source »La plupart des villageois fidèles au pouvoir, ne les aime pas, mais en raison de crimes commis par les militants des Frères musulmans et l’armée les hommes wahhabites, qui contrôlent pratiquement sur la région de Hama du Nord et même Idleb, y compris la zone de l’» Altrimssh. Et Re-Source à l’esprit le fait que les gens de Altrimssh «sont appelés dans l’armée et a été reçu Janvier dernier pour contrer les militants islamistes et d’expulser les Bédouins. C’est ce qui s’est passé. Le revenu de l’armée, puis leur a délivré un grand nombre de voitures, bus, public et privé, qui a été volé par des hommes armés tôt. Lorsque l’armée est sorti de la zone et laisser les gens Balzgarrid barre apparaît en tant que témoignage de l’incident. Les hommes armés, qui ont décrit la journée et distribué la bande des villageois que le système esclaves »! Le médecin a dit que les hommes armés étaient sur le point de commettre un massacre de la plupart des villageois, qui Asvonhm b »esclaves de» pouvoir, afin de provoquer un tollé médiatique majeur un jour avant l’avance de la réunion du Conseil de sécurité, qui est ce que nous avons pris l’habitude de ce si nous ne sommes plus sensibles à l’exception du Conseil de sécurité avoir lieu, parce que de chaque réunion de son adhésion est devenue un massacre d’avertissement «!

      La vérité (en particulier de: Mazen Ibrahim)

    • fatima dit :

      C’est tout à fait cela . Je viens d’écouter sur la télé syrienne par le biais de radio Sham Fm, la confession d’un terroriste qui a participé à cette massacre. Et en même temps, il y avait un interview avec un politologue syien qui a précisé que « les terroristes qui sont tombés , sont en majorité étranger car les traits de leurs visages ne correspondent pas à ceux des syriens .. »
      L’armée a attaqué ces terroristes qui se sont tranchés dans cette petite ville (c’est plutôt un village) pour commettre une massacre.
      En tout cas, ces terroristes ne sont plus sortis indemnes.

  9. Marie-Christine dit :

    Même(s) scénario(s) qui se répète(nt). Décidément il y a un manque flagrant d’imagination de la part de cette « opposotion » criminelle : on en hausserait presque les épaules, si ce n’était pas, avec un cynisme effroyable, avec le sang de la population syrienne qu’on l’écrivait !
    Et la propagande médiatique qui l’accompagne, n’est-ce pas être directement complice – acteur – du crime !? Les médias vont-ils récidiver cette fois-ci ?
    STOP aux crimes contre l’humanité dont se rend délibérément complice la « communauté internationale », les Etats « amis » des « rebelles » (dont la France) ! STOP

  10. L'étrangère dit :

    Kel yom bi yowmo (Michel Smaha) 12/07/2012
    http://www.voiceofvan.net/content/kel-yom-bi-yowmo-michel-smaha-12072012

    Hier encore l’ancien ministre et député libanais Michel Samaha prévoyait que, malgré la déclaration du MAE turc disant « nous avons échoué à faire chuter le régime en Syrie », la bataille pour inféoder tout le Moyen-Orient ne cessera pas de sitôt et que le projet saoudi-qatari-wahhabisto-frérots musulmano- israélo-européo-otano-US est plus que jamais à l’ordre du jour ! Bon pour rafraîchir la mémoire de ceux qui pourraient désespérer devant ces tragédies à répétition…

  11. L'étrangère dit :

    Identification de quelques criminels parmi les cadavres retrouvés suite au massacre d’al-Treimseh hier… des civils !?
    http://www.facebook.com/groups/collectifsyrien/permalink/453499708008633/#!/photo.php?fbid=378854955514376&set=a.144269402306267.31482.144220648977809&type=1&theater [al-ikhbarya]

  12. Mohamed Ouadi dit :

    Un appel au repenti des « égarés », par Cheikh Al Bouti, chef de l’union des oulemas du Sham, dans son prêche du vendredi, avant l’entrée du mois de ramadan (il se porte garant de la réconciliation et du pardon, même pour ceux qui ont versé du sang … ) :

    http://www.youtube.com/watch?v=-X5Qw8T5a9w&feature=youtu.be

  13. Mohamed Ouadi dit :

    Dialogue caricatural entre Aro’or et chabbih :

    1. Aroor (se félicite) : dissidence de l’ambassadeur syrien,
    2. Chabbih : oui, un seul ambassadeur en un an et demi,
    3. Aroor : le régime va tomber après la dissidence,
    4. Chabbih : C’est vrai, le régime va tomber après 300 ans;
    5. Aroor : mais, pourquoi ???
    6. Chabbih (ironise) : nous avons 200 ambassadeurs, un pour chaque année et demi.
    7. Arror (furieux !)
    8. Chabbih : Lol

    http://www.facebook.com/shaaaamnews/posts/387142401347937

  14. Maurcich dit :

    Ce massacre de « civils » serait une grosse défaite de l’ASL, selon l’OSDH 7 civils font partis des morts, le reste est des rebelles armés:

    http://www.lepoint.fr/monde/massacre-en-syrie-la-majorite-des-morts-seraient-des-rebelles-13-07-2012-1485147_24.php

    • Marie-Christine dit :

      Pas mal, en tout cas, que cette fois-ci le Point confronte les informations et fait ressortir la possibilité, sinon l’assurance, d’un mensonge énorme de la part de l’OSDH.

  15. Cécilia dit :

    Selon le journal libanais, al-Dyar, Qatar propose pour chaque ambassadeur syrien qui déclare sa démission un MILLION DOLLARS AVEC UN SALAIRE de 25 000 Dollars PAR MOIS et une maison pour lui et sa famille pendant 25 ANS :

    http://diyar.charlesayoub.com/index.php/aldiyar-topic-article/20/15046

  16. Mohamed Ouadi dit :

    Envoi d’un message de menaces aux marins russes à Tartouss, les mettant en garde contre leur descente en ville ! La réfonse de l’officier russe fut : « boucle-là, les russes sont très puissants ».
    http://www.youtube.com/watch?v=Qeb-TOLexrY&feature=youtu.be

  17. سوريا.خالدة-Syrie.Eternelle dit :

    Damas-sacres.

    Les faits :
    Productivité insuffisante des ASL (Assassins-Sous-License) ! Itupazassez.épazassévite.

    Conséquence :
    Les Ultra-Sionistes-Associés révisent leur stratégie.

    Parce qu’ils aiment tellement la Syrie,
    qu’ils ont voulu la multiplier, la rénover, dans sa faune et sa flore.

    Et en faire d’Etats de petites Syries, toutou mignonnes.

    1 – La Faune :
    Remplacer un bof-peuple civilisé, tolérant, hospitalier, par une myriade de peuplades nouvelles, béni yès yès, dont les ImaMaîtres des cols à barbes, mais écrans rasés, seront formés dans les Hautes Ecoles Wahhabito-Qataro-bakchi-chiennes de Doha, Riyad et Massacre-su-chut !

    2 – La Flore :
    Elle sera également renouvelée :
    On brülera la myrte et le thym sauvages des sols rocailleux, et la graine d’argan des collines.

    Puis, le fier Artaban-Erdogan sèmera sa graine, à bras vengeurs déployés.

    Alors, dans toutes les chaumières, depuis l’Ane-à Taule jusqu’au Nihil-isthme de Suée, fleurira rira rira ra ra ra l’Erdo-Gan-grène.

    Et quel beau pays la Syrie sera !

    Et Herzl sera reconnu plus grand prophète des temps modernes.

    Et la France sera fière de l’élection, à vie, à la Fonction surprime, du petit philosophe, mais champion de l’Alibye libre, Ultra-Sioniste, l’ex-delarielle qui, elle, fut reine du cheval fou, du 12 avenue George V, à Paris.
    (Quel cheval regrette-t-elle ?)

    Ce sera, pour l’éternité, labels et pokers menteurs.

    Ah ! les démocroties d’Oba(ma), Camé(léon), Holla(nde) et The unique Democraty in the Middle East : Izrael top des taupes.

    • Marie-Christine dit :

      « Et la France sera fière de l’élection, à vie, à la Fonction surprime, du petit philosophe, mais champion de l’Alibye libre, Ultra-Sioniste, l’ex-delarielle qui, elle, fut reine du cheval fou, du 12 avenue George V, à Paris. »
      Pour l’Alibye libre, autre suggestion ou surenchère, l’Hallalibye libre…
      Pour l’ex-delarielle, j’avoue, à ma grande confusion, que je n’ai pas encore compris…
      Bravo,
      Avec mon amitié,
      Marie-Christine

  18. Souria dit :

    Si meme les jihadistes reconnaissent que les pertes sont des combattants

    http://www.nowlebanon.com/NewsArticleDetails.aspx?ID=418732

  19. Souria dit :

    Meme la presse suisse le confirme
    Des dizaines d’insurgés parmi les morts de Treimsa

    http://www.romandie.com/news/n/_Syrie_des_dizaines_d_insurges_parmi_les_morts_de_Treimsa_RP_130720121519-24-211532.asp

    pour Rance Tv et les médias français c’est dans six mois

  20. Aghiles Zitouni dit :

    Il est legitime que les habitants patriotes constituent des groupes d’autodefense, afin de coordonner avec l’armée syrienne, la resistance contre le terrorisme et rapidement mettre en déroute les insurgés et reprendre le contrôle des zones qui sont encore entre les mains des terroristes.

    • Djazaïri dit :

      Exact.
      Il y a eu ça en Algérie.
      Les médias occidentaux essaient à tout prix de délégitimer ces patriotes syriens.

  21. maa dit :

    Alors tout vas bien dans le meilleur des mondes en Syrie. Les Syriens peuvent voter librement pour leur gouvernement. Les rebelles syriens soutenus par les gouvernements occidentaux et islamistes [les occidentaux sont plutot opposes aux idees islamistes ???] cherchent uniquement a destabiliser le gouvernement syrien »democratiquement elu »? Mais alors que se passe-t’il en Syrie? Connaissez-vous un etat democratique ou les gens s’entretuent?

    • AVICENNE dit :

      maa,

      Que vous dire d’autre que « oui » devant un post aussi stupide.

      Pourquoi ce site existe à votre avis (et d’autres pro ou anti régime) ?. parceque tout va bien en syrie ?.

      Vraiment, il y a des jours ou la nature humaine me déprime.

  22. En passant dit :

    @ maa

    Quelles candides et ingénues interrogations. Pour tout te dire, nous connaissons effectivement une magnifique démocratie au moyen-orient, dont la si morale armée sans pareil tue et emprisonne des enfants depuis une cinquantaine d’années. Regarde par ta fenêtre, ils protègent ta colonie en ce moment.

    • Cécilia dit :

      @ En passant

      Mon cœur palpite comme une pinotte sur la brique !

      Quelques réponses candides et ingénues à votre commentaire.

      Cécilia vous dira « Au plaisir de vous lire en passant ! »

    • Marie-Christine dit :

      Il y avait aussi la magnifique démocratie de l’apartheid en Afrique du sud !

  23. pierrejo dit :

    Comme par hasard, à chaque conseil de l’ONU, absolument à chaque conseil, un massacre a lieu en Syrie et en plus c’est l’armée syrienne et le régime qu’on accuse? Comme si la vie du peuple syrien ne vaut rien de tout et les intérêts de l’OTAN et du pays du golfe arabique sont au-dessus de tout. J’ai espéré qu’au 21e siècle l’humanité fera encore un pas en faveur de la vie humaine, malheureusement c’est tout le contraire, et dieu sait où nous amènent ces puissances avides d’argent et de pouvoir? Dommage nous avons tout ce qu’il faut pour que nous puisions vivre en paix et assez pour accepter le partage, mais certains hommes et femmes ont le côté animal qui domine.