• Actualité
  •  

  Mais quelle mouche atlanto-wahhabite a piqué al-Jazeera ? En annonçant, dimanche matin, l'assassinat de plusieurs hauts-responsables syriens du gouvernement et de la lutte anti-terroriste, la chaîne qatarie a vraiment proféré la désinformation de trop, se couvrant d'un ridicule à la mesure de la stature politique des ministres dont elle avait affirmé l'assassinat. La désinformation, simple comme un coup de fil ! Qu'on en juge plutôt : selon al-Jazeera, ce n'était ni plus ni moins que le ministre syrien de l'Intérieur Mohammad al-Chaar, [...]



Affaire des ministres syriens : al-Jazeera est-elle en train de se suicider ?

Par Louis Denghien,



Le ministre syrien de l'Intérieur Mohammed-al-Chaar (ici le 27 février 2012) a livré à al-Jazeera le scoop de sa non-mort !

 

Mais quelle mouche atlanto-wahhabite a piqué al-Jazeera ? En annonçant, dimanche matin, l’assassinat de plusieurs hauts-responsables syriens du gouvernement et de la lutte anti-terroriste, la chaîne qatarie a vraiment proféré la désinformation de trop, se couvrant d’un ridicule à la mesure de la stature politique des ministres dont elle avait affirmé l’assassinat.

La désinformation, simple comme un coup de fil !

Qu’on en juge plutôt : selon al-Jazeera, ce n’était ni plus ni moins que le ministre syrien de l’Intérieur Mohammad al-Chaar, le ministre de la Défense Daoud Rajha, l’adjoint au vice-président de la République Hassan Turkmani, le numéro 2 du Parti Baas Mohammad Saïd Bakhtian qui, entre autres, avaient péri à Damas lors d’un audacieux raid d’insurgés, samedi ou dimanche matin, contre un bâtiment abritant une réunion de la cellule gouvernementale chargée de gérer la crise. Al-Jazeera tenait la nouvelle d’une source sûre, un représentant d’un « Conseil militaire révolutionnaire de la province de Damas ». Apparemment, il n’en a pas fallu plus pour que la chaîne qatarie et anti-syrienne annonce la « bonne nouvelle » à ses téléspectateurs. Drame de la précipitation, et surtout de l’extrémisme politique : la direction d’al-Jazeera rêvait depuis longtemps de pouvoir diffuser ce genre d’information, et l’on peut panser qu’elle tient une nécrologie toute prête – et peu flattée – de Bachar al-Assad « au cas où »…

Bien entendu, ce faisant, elle ne diffusait qu’une fausse nouvelle de plus, mais vraiment de taille cette fois. Les malheureuses victimes se font un plaisir, depuis dimanche, de démentir sur les différents médias syriens la nouvelle de leur assassinat. À commencer par le ministre de l’Intérieur qui a qualifié de « dénuées de tout fondement » les informations non seulement relatives à sa mort mais à celle de ses collègues, affirmant au passage que l’on était habitué de la part d’al-Jazeera à ce genre d’informations « ridicules », qui  alimentent la continuelle campagne d’affabulations et de mensonges dont la chaîne de désinformation continue qatarie s’est fait, sinon une spécialité, du moins le principal opérateur international.
Mohammad al-Chaar a estimé que ces chaînes – il ne faut quand même pas oublier la consoeur séoudienne al-Arabiya, qui essaie de « se hisser au niveau » d’al-Jazeera – se sont transformées en « chambres d’opérations », donneuses d’ordre des terroristes pour l’exécution d’actes criminels contre le sang syrien innocent : « Cette chaîne (Al Jazeera), n’est plus un moyen d’information, dans le sens que ce média doit bénéficier du respect des téléspectateurs arabes, et en particulier du téléspectateur syrien, auprès duquel il a perdu toute crédibilité. Le peuple syrien déteste écouter cette chaîne et méprise ceux qui sont derrière elle« .

Et le ministre syrien de l’Intérieur de tirer la morale de cet incident tragi-comique : « J’ai été surpris ce matin lorsque les médias m’ont posé des questions sur un sujet dont je n’avais aucune connaissance, et dont je n’ai entendu parler que par ceux qui suivent cette chaîne… J’ai répondu à ces questions que je n’étais pas au courant, et qu’au sujet de mes collègues, ils n’avaient qu’à les contacter dans leurs bureaux.
Je vous dis cela, en toute sincérité et transparence, et je conseille à tout notre peuple de tourner le dos à ce média (al-Jazeera), car il n’a pour objectif que de faire du mal, et semer la mort, et se délecter à l’effusion et à boisson du sang syrien ». Interrogé justement sur la situation sécuritaire à Damas la nuit dernière, il a mentionné qu’il a fait lui-même une tournée dans plusieurs centres de police dans la ville et trouvé que tout allait bien.

Un autre mort prestigieux, le général Hassan Turkmani, adjoint du vice-président de la république, a souligné quant à lui que ces informations infondées reflétaient une certaine faillite  médiatique : « Nous poursuivons notre mission complètement et toutes ces informations suspectes sont des mensonges et une tromperie médiatique. Nous sommes en bon état et nous accomplissons notre mission au service de la patrie », a-t-il indiqué. Et Turkmani de se poser une question de circonstance : « N’ont-t-ils pas plein de sang syrien ? »,avant d’appeler l’ »empire qatari » à cesser de faire couler le sang innocent des Syriens

Quant au ministre de la défense, Dawod Rajha, lui aussi victime virtuelle du raid virtuel des activistes virtuels, il a notamment estimé que ces grotesques affabulations témoignaient de l’échec des groupes terroristes soutenues par l’argent, les armes et les médias occidentaux et golfistes, et réduits par leur impuissance à surenchérir dans le bobard à vocation déstabilisatrice.

Un autre "ressuscité", Hassan Turkmani, victime d'un commando et d'une réalité également virtuels

Avec cette énorme bavure médiatique, al-Jazeera couronne, en quelque sorte, le travail d’une année de désinformation méthodique sur la crise syrienne, où elle a recueilli et amplifié tous les mensonges, toutes les exagérations, tous les ragots, toutes les légendes urbaines et rurales nés du cerveau imaginatif et militant des cyber-opposants, des politiciens du CNS, des correspondants et diffuseurs de l’OSDH, des porte-paroles de l’ASL. Si l’on avait dû croire les journaux d’ »information » diffusés par la chaine satellitaire depuis des mois, Bachar et son régime auraient dû s’effondrer une bonne centaine de fois, et le drapeau de l’ASL/CNS flotterait depuis longtemps sur le palais présidentiel.

À vrai dire, al-Chaar, Turkmani et Rahja ne sont pas les premières personnalités du gouvernement syrien à devoir décevoir al-Jazeera quant à leur sort tragique : en août dernier, le général Ali Habib, qui venait de quitter le ministère de la Défense, avait déjà été obligé de venir démentir à la télévision la nouvelle de sa mort, mise au compte, à grand renfort de sous-entendus entendus, de Bachar al-Assad par al-Jazeera et la foule des médias « pro-démocratie » (voir notre article « Désinformation (suite) : l’heureuse résurrection du général Habib », mis en ligne le 10 août).

Cet acharnement à mentir et à exciter à la guerre civile et régionale est à vrai dire bien dans l’esprit des patrons couronnés de la chaine. Qui  quand même fabriqué de faux reportages pendant la guerre civile libyenne. Cette conception « militante » du journalisme lui a néanmoins valu une hémorragie ininterrompue de journalistes, de cadres et de présentateurs, refusant de collaborer à une entreprise de propagande et de division des Arabes. Parmi les derniers départs en date, ceux, début mars, d’Ali Hachem, correspondant à Beyrouth, et Hassan Chabaan, directeur du bureau de Beyrouth d’al-Jazeera. Hachem a notamment reproché à se patrons de mentir sur le caractère violent et armé des opposants syriens, qu’il avait lui constaté depuis le début de troubles. Un troisième membre du bureau de Beyrouth est lui aussi démissionnaire. Tous ont dénoncé la parti pris de la chaîne, refusant de diffuser des images d’insurgés armés, ou passant sous silence le référendum sur la nouvelle constitution syrienne, comme la répression des chiites au Bahrein.

Qu’auraient-ils dit à l’annonce du bobard de dimanche ? Peut-être y aura-t-il pour al-Jazeera un avant et un après 20 mai, en termes de crédibilité. Un faux-pas de cette taille équivaut presque en effet à une tentative de suicide éditorial et commercial. Qui va pouvoir, sauf bien sûr des auditeurs salafistes en état de transe mystique, continuer à ajouter foi à cette télévision qui reflète décidément bien plus les rêves géopolitiques de l’émir Hamad et de sa famille que la réalité syrienne ?

On doit se souvenir qu’al-Jazeera avait bâti son succès sur sa capacité, au moment de la deuxième guerre d’Irak, à concurrencer et souvent démentir les CNN et autres CBS, plus ou moins engagés dans la promotion des buts de guerre de l’administration Bush. Grâce au drame syrien, la chaîne « arabe » a en tous cas confirmé qu’elle jouait dans la cour des grands désinformateurs de « classe américaine ».

Un logo qui date un peu : aujourd'hui al-Jazeera a vraiment touché le fond

 

 



Vous pouvez suivre les réponses à cet articles avec le flux RSS.
Les commentaires sont fermés.

41 commentaires à “Affaire des ministres syriens : al-Jazeera est-elle en train de se suicider ?”

  1. sowhat dit :

    Al Jazirah (Al Jarimah) n’est pas seulement une chaîne de désinformation à grande échelle c’est aussi une chaîne qui a participé activement à des opérations sanglantes de la racaille pseudo-révolutionnaire et on peut donc à bon droit l’accuser de complicité de crime.

    • Souriya ya habibati dit :

      Ils finiront tous par se fracasser les dents sur le ROC SYRIEN.
      Souriya Allah hamiha

  2. betehem dit :

    Les légendes des première et dernière photos sont à mourir de rire. Bravo aux journalistes qui osent refuser. Bravo aux gens courageux

  3. Mohamed Ouadi dit :

    On ne peut trouver meilleure image ! Al Jazeera s’est noyée dans ses propres mensonges ! Si pour beaucoup Al Jazeera, en tant que média, est bel et bien morte depuis longtemps. Hier c’était sa mise en bière.
    En attendant qu’elle paye, matériellement et financièrement, pour tous ces crimes, en Syrie et ailleurs, hier elle a payé cash en ce qui lui reste de crédibilité !

    • ourika dit :

      jeu de mots à la française: vous dites mise en bière?…. dans une bouteille de bière? z’ont trop bu ces braves gens alors ils prennent leurs désirs pour des réalités.

      • Rensk dit :

        Cercueil… le fait de poser un corps mort dans un cercueil est une mise en bière… Rien a voir avec un breuvage…

        Tiens, je dois faire réparer mon balcon touché par des camions… La tante de ma femme est fâchée car j’ai choisi le menuisier qui a « très mal mis en bière » son mari…

  4. Mohamed Ouadi dit :

    Photos d’effets spéciaux hollywoodiens des blessures à vous proposer, sans commentaires :
    http://www.facebook.com/media/set/?set=a.419575398062525.94063.279535285399871&type=1

  5. hezbollah dit :

    Les Juifs sionistes d’Al Jazeera .

    http://youtu.be/2p9fWgxD5-U

    Regarder comment ses tueurs de Prophètes se moquent Jésus et de Marie .

    http://www.dailymotion.com/video/x9wv9z_chaine-israelienne-se-moque-de-jesu_news#rel-page-2

    Ô Marie Dieu t’a élue, Il t’a rendue pure, et t’a élue au-dessus de toutes les femmes de l’univers (Sourate 3, verset 42).

  6. l'ingenue dit :

    Cette chaîne (Al Jazeera), n’est plus un moyen d’information, dans le sens que ce média doit bénéficier du respect des téléspectateurs arabes, et en particulier du téléspectateur syrien, auprès duquel il a perdu toute crédibilité. Le peuple syrien déteste écouter cette chaîne et méprise ceux qui sont derrière elle« .
    fin de citation

    La chaine ne s’adresse en fait qu’a la population du monde arabe qui n’a aucun sens critique .Mais meme cette population n’y crois plus .Et je parle en particulier du Maroc. Justement elle s’adresse à cette categorie à travers la religion comme toute les chaine d’arabie.Alors que dans le fond ils n’ont rien à foutre de l’islam. en fait ils manipulent les gens par la religion. une anecdote qui exlpique beaucoup de chose m’est arrivé au debut des evenement de Libye.un garçon de café qui n’a aucun niveau intellectuel,ni culture politique avec qui je plaisantais souvent et qui est tres croyant me dit textuellement: Une fois qu’on aura fini avec Khaddafi ça sera le tour de Bashar .Justement dans sa naiveté ecoutais Al jazeera et les chaines religieus du golfe.Mais dernierement il a commencé a nuancer ses conviction concernant Kardaoui et Cie

    • Maroquino dit :

      Merci de te soucier du Maroc ceci dit les hackers marocains ont attaqués des banques au Qatar récement et se livrent une guerre sans merci contre les hackers israéliens, fait tes recherche sur google, ils se sont attaqués à des chaînes de télévisions du moyen orient nottement au Koweit, toi tu fais quoi?? Ne parle pas du Maroc que tu ne connais pas et encore moins des Marocains. Le peuple marocain est un peuple millénaire. Même si ont a un sioniste à la tête du pays, certains devraient arrêter de croire que le peuple est à l’image de son gouvernement. C’est toujours les mêmes qui visent les marocains à savoir ceux qui se disent des frères et défenseurs de la cause panarabe pfffff. j’ai envi de vomir.

      • Maroquino dit :

        Qui plus est je te rappel que les premiers à sortir en masse dans la rue lorsque des frères arabes se font tués sont les marocains, y compris pour la Syrie regarder sur youtube! Les marocains sont tous simplement victimes de la désinformation qui jusqu’à preuve du contraire touche le monde entier!

        • Rensk dit :

          Si je peux comprendre ce que vous dites… c’est que t’est aussi au courant que le royaume risque « fort » sa peau…

          Vous vous arrêtez sur un pays alors que toute la région est en conflit… cela ne me prouve qu’une chose : vous devez être de cette nationalité.

          A part ça… Les royautés d’Espagne sont en conflit avec celle du Royaume dit « Unie »…

        • mécréante dit :

          Désolée que tu sois vexé Maroquino les marocaine sont des humains qui mérite le respect comme les autres :)
          Aucun peuple d’aucun pays, ne peut être traité comme un clone ou un ensemble à pensée unique !
          Mais je pense que ces rois ont fait beaucoup pour affaiblir le sens critique du peuple marocain sur place et ceci par la répression ou par des lois religieuses.

          • Maroquino dit :

            Absolument tu as raison, c’est pour cela qu’il n’y'a pas un jour ou je ne prie Allah de nous débarasser de cette famille sioniste.

    • BWANE dit :

      Parlez pour vous. Je suis Marocain. C’en est trop de ces généralisations abusives. Vous ne connaissez pas le Maroc réel.

      • BWANE dit :

        Et tenez, c’est tellement énervant de lire les idées de nos ennemis sous la plume de nos amis, que je me permets d’insister d’une manière si abstraite, mais terriblement concrète, pour ceux qui qui connaissent le monde :
        « La conscience de soi est en soi et pour soi quand et parce qu’elle est en soi et pour soi pour une autre conscience de soi ; c’est à dire qu’elle n’est qu’en tant qu’être reconnu ». Pour trouver la date de cette citation, esseyez le carbone 14.

        • BWANE dit :

          Devant les propos scandaleux de cette ingénue si spéciale, -elle aurait pu citer le Qatar, ou bien encore l’Arabie Saoudite, principaux responsables des malheurs de la Syrie-, on aurait pu comprendre, mais non, il faut incriminer les marocain, dont je rappelle, au téléspectateur, si occupé par des informations autrement plus urgentes, que plusieurs de ses citoyens-sujets se sont immolés par le feu ces derniers temps, et que d’autres, plus chanceux je suppose, croupissent en prison pour des délits d’opinion, je ne peux, dis-je que me poser certaines questions. Que croient-ils donc, ces locataires mal-logés du territoire de l’aliénation ? Qu’ils détiennent la vérité révélée ? Ou bien encore qu’ils font partie de ce peuple élu à se foutre des autres ? Je ne sais, et j’aimerais que l’on éclaire ma pauvre lanterne. Misère.

          • BWANE dit :

            (Dernier post, je prie les infosyriens de m’excuser, mais les propos de l’ingénue m’ont vraiment énervé). J’aimerai juste rappeler que l’un des principaux (sinon le principal) commentateurs de ce site, Mohamed, se trouve être Marocain si je ne m’abuse. Avis aux mégères : réfléchissez (c’est gratuit) avant d’écrire. Ouf, c’est fini, quel soulagement, je ne pouvais laisser cela sur mon cœur.

          • mécréante dit :

            Enchantée, les marocains sont des humains qui mérite le respect comme tous les autres peuples…

            Amis, on devrait vraiment éviter de mettre tout un peuple dans le même sac !

            Misère comme dirait BWANE

        • Maroquino dit :

          BWANE : « c’est tellement énervant de lire les idées de nos ennemis sous la plume de nos amis » Je pense la même chose c’est ce qui est triste, ce sont nos frères et soeurs!

    • Akyliss dit :

      Ce genre de personne dont tu parles (le garçon de café) il y en a de toute les nationalités, syrien en premier lieu, saoudiens, français etc…

      mes amis sont dans ce cas, ils regardent AlJazeera tout les jours et ont une confiance aveugles (que c’en est troublant !) dans ce que peut débiter comme annerie cette chaine de propagande pro-USA, ce qui est fou c’est quand il y a un assassinat d’Imam en Syrie, ils se posent la question « mais pourquoi ils l’ont tué » en parlant de l’ASL ou de la « résistance » et deux minutes après ils trouvent soit une bonne excuse (genre l’imam était pro régime) soit ils accusent le régime de l’avoir fait…

      même quand ils voient une vidéo qui n’a aucune signification et qui ne prouve rien de rien, ils arrivent à en trouver l’utilité genre comme hier, mon ami syrien anti-bachar qui regardait une vidéo sur youtube avec le titre : les shabihas torturent un opposant…la vidéo montre une personne à terre et qui semble avoir un habit militaire, et d’autres personnes qui l’entourent mais qui semblent plus tenter l’aider que de le torturer puisque personne ne tapent et n’insulte le gars par terre…

      après que mon ami ait dit mais elle montre rien cette vidéo, 2 mn après il dit à sa femme que c’est pour que l’asl puisse reconnaitre les têtes des shabihas pour pouvoir se venger plus tard …donc il a trouvé une utilité à cette vidéo…

      le jour ou ils ont annoncé l’emposennement des dirigeants syrien, il me disait fiérement que son copain lui a certifié à 100% que cette nouvelle est vrai !!!!

      pourtant mon ami est loin d’être un imbécile, il a un doctorat, mais par contre il ne voit qu’une chose : ce que lui apporte Al Jazeera. le reste, l’histoire de la Syrie, les ennemis de la Syrie, ceux qui veulent la chute de la Syrie, ils s’en fout complétement.

      pour lui il n’y a qu’une chose qui compte, c’est la chute de Bachar et il ne mettra pas le pied en Syrie tant que Bachar est là … il va attendre longtemps…

    • Mohamed Ouadi dit :

      Le Maroc est un pays démocratique qui pratique l’alternance politique depuis le début des années 90, date d’une vraie réconciliation entre le pouvoir monarchique et l’opposition. Depuis, il y’a eu libération des prisonniers politiques, suivie d’une réconciliation nationale. En 2011, il a connu son « printemps », au cours duquel la constitution a été révisée, et approuvée par référendum populaire, et suivie d’élections législatives qui ont porté le parti de la justice et du développement au gouvernement qu’il partage avec d’autres forces populaires dont, à titre d’exemple, l’ancien parti communiste marocain, le « parti du progrès et du socialisme », entre autres forces politiques … Au maroc, il y’a une liberté d’expression et une variété des médias écrits, et même radiodiffusés, dernièrement, à envier par beaucoup de pays arabes et en voie de développement. Le Maroc connaît un foisonnement des organisations de la société civile, qui ont joué et jouent un rôle très important dans les champs du développement « intégré et durable », et dans le domaine des droits de l’homme. La femme au Maroc connaît une émancipation, on la trouve conseillère royale, ministre, parlementaire, juge, pilote d’avion, professeur en médecine, enseignente, chercheuse, etc … à côté de l’homme.
      Au point de vue des libertés et des droits, le Maroc n’a rien à envier à beaucoup d’autres pays, qui ont au contraire des leçons à apprendre de lui.
      Le Maroc n’a ni ressources pétrolières ni gazières, mais il a sa richesse humaines, sa communauté très active dans beaucoup de pays européens, dont la France, et américains (Canada…), sa tolérance et sa diversité ethnique où des Amazighs, des Rifains, des Chleuhs, des arabes et des sahraouis vivent côtes à côtes en égalité des droits et des opportunités.
      Le Maroc, malheureusement, comme beaucoup de pays, a ses problèmes spécifiques, à la fois avec son voisin immédiat, l’Algérie, à cause d’un différent territorial qui n’a que trop duré, sur fonds d’appétit hégémonique, et qui se focalise sur son sahara que d’autres lui contestent, et là c’est une autre histoire, sur laquelle on peut polémiquer longuement, pour discuter des arguments des uns et des autres. Une réalité pourtant : le Maroc a beaucoup investi, et les marocains ont supporté des sacrifices énormes pour le développement de ses provinces du Sud pour les rehausser au niveau des autres provinces du nord, car le colonialisme espagnole a quitté ses provinces dans un retard flagrant en infrastructures de base … Les populations des provinces sahariennes ont participé librement aux différentes élections et ont désignés leurs représentants au parlement et dans la gestion des affaires locales, et l’on se dirige vers une large décentralisation et une déconcentration des pouvoirs au niveau régional, vers une autonomie de gestion …
      Le Maroc, comme beaucoup de pays démocratiques est confronté à des problèmes de développement, à une lutte pour l’élargissement des droits et des libertés … et les marocains s’attellent à les résoudre …
      Et une note pour finir, le chef de l’équipe d’avant garde des observateurs onusiens est un marocain, le colonel Ahmed Himmich. Le Maroc fait l’objet de pressions énormes en matière de position au sujet de la Syrie, et les marocains sont exposés, à un lavage de cerveau énorme par les médias désinformateurs, écouter ce que dit un journaliste marocain et un citoyen, au sujet du Qatar et d’Aljazeera :
      Et voilà quelques vidéo, dont la première sur le sahara :
      http://www.youtube.com/watch?v=x31IL0Ys-JU
      Des critiques de TVM à Al Jazeera et à Qatar, lisez la traduction de la vidéo, en commentaire, ou sur infosyrie, http://www.infosyrie.fr/re-information/ledifiante-histoire-dune-martyre-officielle-mais-virtuelle/ :
      http://www.youtube.com/watch?v=eEB5nKPOR0E
      Transcription des critiques du journalistes marocain :
      Défense d’un marocain :
      http://www.youtube.com/watch?v=sTzy9TG9vMM

      • mécréante dit :

        Et direct en prison si on vous attrape à manger ou boire pendant le ramadan !
        ça moi je ne leurs envie pas :)

        • Maroquino dit :

          MDR le pire c’est que les brasseries du Maroc sont diriger par l’oncle ou le cousin de Mohamed 6

      • Maroquino dit :

        Slm je suis marocain aussi je suis d’accord avec ton analyse, mais je pense que tout ce que tu as énuméré a été fait au dépend des marocains. Qu’elle famille est toujours la plus grande bénéficiaire de ces réformes?? qui sont les premiers concernés par les accords avec l’UE?? la famille royale, ce chien monopolise tout dans le pays au détriment du peuple! si tu appels ça des progrès moi j’appels ça de la propagande, tout comme le fait qu’il dit être commandeur des croyants et déscendant du prophète ne l’empêche pas de posséder les brasseries du Maroc etc. Quand au Sahara ça ne fait aucun doute qu’il soit marocain, mais à qui profite ce conflit? garder les marocains unis autour d’une cause nationale voilà pourquoi ce conflit n’est pas prêt de se régler.

        • Mohamed Ouadi dit :

          Quand même, il faut faire attention aux clichés et à la personnification des problèmes ! C’est tout comme : C’est la faute à Bachar, qui tue son peuple ! L’opposition qui refuse le dialogue n’est pas responsable, les ingérences étrangères, les pays qui ont déclaré la guerre, Al Qaida et le mouvement terroriste international … C’est la faute à Bachar, w bass !
          Je vais vous demander de réfléchir à une chose : croyez-vous que les coups d’état manqués d’Oufkir auraient réglé les problèmes du Maroc, et que le Maroc serait ce qu’il est si ces puths auraient réussi ?
          De grâce, si vous voulez parler du Maroc, on créera un InfoMaroc, et si on veut parler d’un autre pays, on le fera dans un « InfoPays » ! Quelle est la relation de ce sujet avec la crise syrienne ?!
          Au lieu de dire des bêtises et se plier à la propagande et à la désinformation, il faut se documenter d’abord, et chercher à savoir et à comprendre !!

      • Mohamed Ouadi dit :

        Quel bel exemple,vraiment intelligent, vous citez là !
        Mangez tant que vous voulez, si vous ne faîtes la ramadan, mais respectez les autres qui le font, ne les provoquez pas. Buvez comme vous voulez mais ne perturbez pas l’ordre public et ne mettez pas la vie des autres en danger. Dans quel pays par exemple, pouvez vous conduire en état d’ébriété ? Un alcootest et vous voilà sous la coupe de la loi. Et pourtant vous pouvez boire chez vous jusqu’à en mourir !
        C’est comme si vous me dites : vous faîtes le sexe en public et vous allez en prison ?! Vous volez et vous allez en prison ? Vous frappez quelqu’un et vous allez en prison ? Vous brûlez un feu rouge et on vous retire le permis, parce que, par votre comportement d’avoir enfreint la loi, vous mettez la vie des autres en danger ? Dans un Etat de droit, les libertés doivent être codifiées pour éviter de tomber dans l’anarchie : ne dit-on pas que les droits des uns s’arrêtent là où commencent les droits des autres ! C’est ça une vie une société !
        Et puis, la norme n’est pas la même partout. Ce qui est normal dans une société, peut ne pas l’être dans une autre société, selon le background de chaque communauté, sinon vous allez me dire que c’est normal que l’occident impose à « tout » pays son exemple démocratique, selon sa mesure et selon ses intérêts, et vous allez donner à l’OTAN le droit d’appliquer sa R2P pour imposer sa démocratie otanesque intelligemment humanitaire !
        Eux qui cherchent à maintenir l’ordre chez eux et foutre le chaos et la pagaille dans les pays sous développés.
        Un petit exemple : que veut dire déployer tout l’arsenal pour neutraliser un seul homme en france, et dénier à la Syrie ce droit de défendre son peuple et sa stabilité, en lui exportant des espèces plus graves de terroriste, et appuyer et soutenir des terroristes et leur reconnaître le droit à l’auto-défense …… Parce que Bachar ne veut pas réformer son régime ???????!!!!!!!!

  7. Rensk dit :

    Optimiste va :-)

    - la chaîne qatarie a vraiment proféré la désinformation de trop…

    Cela date de ? Et combien de journaux en Europe on en parlé/écris ?

    Louis ; tu m’épateras toujours avec ton optimisme sûrement ancré très profondément en toi…

    • Louis Denghien dit :

      En la circonstance,on se fiche de l’Europe (de ses opinions et de ses médias) qui se fiche de la Syrie comme du Qatar, c’est le monde arabo-musulman qui peut et doit prendre conscience de la non fiabilité d’al-Jazeera.

      L.D. & Infosyrie

      • Rensk dit :

        Désolé mais… vous vous contredisez quelque part car sinon vous n’auriez pas écris cet article en français (latitude 46… / Longitude 2…)

        Je pensais justement souligner que si la vérité parvient en Europe… des changements importants sont possibles… Je le crois comme vous qui publiez l’article ici en Europe…

        En faite, je suis comme vous : un optimiste-pessimiste plutôt qu’un pessimiste-optimiste :-)