• Actualité
  •  

    Si tous les regards continuent de se tourner vers Alep, un mois après le début des combats, les soldats, miliciens et policiers syriens affrontent toujours les groupes armés de toutes obédiences à travers le pays. -Damas : La bataille de Damas a été perdue par l'ASL en juillet. Qui n'a pas eu droit, en août, à sa revanche, en dépit de l'imagination de ses thuriféraires syriens et occidentaux. Ces dernières semaines, il y a eu dans et aux alentours de la capitale, [...]



De Damas aux frontières turque et irakienne, l’armée syrienne frappe durement

Par Droits réservés,



 

 

Si tous les regards continuent de se tourner vers Alep, un mois après le début des combats, les soldats, miliciens et policiers syriens affrontent toujours les groupes armés de toutes obédiences à travers le pays.

-Damas :

La bataille de Damas a été perdue par l’ASL en juillet. Qui n’a pas eu droit, en août, à sa revanche, en dépit de l’imagination de ses thuriféraires syriens et occidentaux. Ces dernières semaines, il y a eu dans et aux alentours de la capitale, des dizaines d’incidents, et une affaire relativement importante à Tell, au nord de Damas, où l’ASL a été chassée de son QG régional, et l’équipe d’al-Ikhbariyah libérée. Les événements de ces dernières 48 heures dans cette région sont des péripéties mineures, fort éloignées des « combats » qu’essaie encore de nous « vendre » l’OSDH.

Sana indiquait le 22 août que les militaires traquaient les groupes terroristes à Babbila à la limite sud-est de Damas, affirmant que six terroristes ont été tués et que les autres ont pris la fuite. Et rendait compte de la destruction de deux groupes ASL à Nahr Eicheh (à la limite sud-ouest de l’agglomération damascène).

Des sources gouvernementales signalent encore des accrochages à Kafr Soussa, Bassatine, Daraya, Al Maathamya, localités située dans la périphérie sud-ouest de la capitale, incidents militairement insignifiant qui ont néanmoins coûté la vie à plusieurs rebelles. En tout, et pour les journées des 22 et 23 août, le site francophone de la chaîne Hezbollah libanaise al-Manar estime à 150 le nombre d’insurgés tués dans cette offensive de l’armée syrienne contre la banlieue sud-ouest de Damas – à quoi s’ajouteraient 250 blessés et/ou capturés ; une cinquantaine auraient péri dans le seul secteur de Yelda, au sud immédiat du camp de réfugiés palestiniens, et dans une zone de vergers, selon le site Syrian Documents.

Ci-dessous, un point (en arabe) d’al-Mayadeen du 23 août sur ces accrochages au sud de Damas, avec quelques image. Et un autre, de même provenance, montrant l’entrée de l’armée à Daraya :

http://youtu.be/PQfjX3WTmRA

http://youtu.be/QwaQFuMaH9U

Et enfin une reportage d’une chaîne allemande – sous-titré en arabe et avec intervention d’un reporter russe – sur le opérations de la Garde républicaine syrienne à Tal, au nord de damas, naguère siège d’un QG de l’ASL : on voit des arrestations de suspects, des aisies d’armes et de munitions, des contrôles d’identité, des fraternisations avec des habitants et des échanges de tirs dans un immeuble :

/watch?v=FMSCC609s5A&feature=player_embedded

-al-Qusayr :

Le 22, une bande a été détruite à Joussyeh : Sana donne les noms de quatre des insurgés tués dans cette rencontre ; un peu plus loin, à Jisr al-Qantara, un autre groupe armé a perdu quatre tués et deux blessés dans un accrochage.

-Frontière Nord-Liban :

Le 22 août, un accrochage dans la ville-frontière de Talkalakh a occasionné des pertes aux insurgés.

-Hama :

À Taqsis, le 22 août,plusieurs activistes ont été capturés, et d’autres tués, lors d’un accrochage ; une embuscade tendue à un groupe terroriste à l’ouest de la localité de Siger s’est conclue par la mort de tous les activistes, dont deux sont nommés par Sana.

-Deraa

À al-Hrak ( au nord de Daraa), les unités gouvernementales ont poursuivi la traque, entamée voici plusieurs jours, des bandesarmés, les décimant encore.

-Idleb :

À Harem, au nord-ouest d’Idleb et sur la frontière turque les militaires ont détruit un véhicule bourré de munitions qui faisait route vers la ville depuis Jabal al-Zawyeh, ont liquidé nombre de terroristes et arrêté d’autres. La ville elle-même serait sous le contrôle du gouvernement, dont les soldats et les gardes-frontière ont chassé les bandes insurgées. Sana dit que des habitants ont commencé à regagner leurs foyers dans Harem. Pour autant, dans cette région traversée par la frontière turque, les insurgés ne sont jamais loin et se sont rappelés au souvenir des soldats et des habitants en déclenchant des incendies de forêt en bordure de la route Harem/Alep.

-Frontière irakienne :

Selon une source policière irakienne, des appareils de l’armée de l’Air syrienne ont violé tôt le matin ce jeudi l’espace irakien dans le cadre d’une opération de bombardement des positions rebelles de la ville frontière syrienne de Boukamal, le principal point de passage entre les deux pays, situé au milieu de la frontière commune, et sur l’Euphrate.  Selon l’officier supérieur de la police irakienne, ce survol du territoire irakien par les avions syriens a duré un quart d’heure environ. Mais l’AFP cite les déclarations du maire de la ville irakienne de Qaïm, située en face de Boukamal, selon lesquelles les appareils syriens n’ont à aucun moment violé l’espace aérien de leur voisin.

L’ASL contrôlerait tout ou partie de Boukamal depuis environ un mois. Rami Abdel Rahmane, propagandiste attitré de l’ASL, affirme que les rebelles tiennent plusieurs sièges administratifs dans la ville, dont le commissariat principal de la ville, mais il reconnait que les forces gouvernementale tiennent toujours le poste-frontière, et qu’elles sont engagées dans une tentative de reprise complète de Boukamal.

On voit en tous cas que l’aviation syrienne, longtemps très discrète dans le conflit jusqu’à il y a un mois et son engagement au-dessus d’Alep, est un acteur de plus en plus présent. Un signal adressé aux rebelles. Et à d’autres.

 

 

 

 

 



Vous pouvez suivre les réponses à cet articles avec le flux RSS.
Les commentaires sont fermés.

94 commentaires à “De Damas aux frontières turque et irakienne, l’armée syrienne frappe durement”

  1. Lejuste dit :

    Le professionalisme de l’armée syrienne rassure, les cafards pullulent , il faut passer à la vitesse supérieure
    pour un nettoyage en profondeur,pour que ces vermines malfaisantes ne réapparaissent pas à nouveau.
    Vive l’armée syrienne

  2. Djazaïri dit :

    L’ex-Chef d’état major de l’armée française ne veux pas aller en Syrie. On le comprend bien à le lire…

    LE MONDE | 23.08.2012

    Par Jean Fleury, général, ancien chef d’état-major de l’armée de l’air française

    Personne ne peut être indifférent au drame qui se déroule en Syrie. Aussi, en raison de l’exemple libyen, de nombreuses voix s’élèvent pour demander une intervention militaire. Certains réclament la mise en œuvre de toutes les mesures nécessaires, comme cela avait été demandé par le Conseil de sécurité de l’ONU, en 1990, pour libérer le Koweït ou, en 2011, pour protéger les populations que Mouammar Kadhafi voulait massacrer.

    Mais, pour que l’aviation puisse détruire les chars ou les pièces d’artillerie menaçant les civils, il faut qu’elle ait au préalable la maîtrise du ciel, c’est-à-dire mis hors de combat batteries sol-air et chasseurs ennemis.

    Dans le cas libyen, ce n’était pas trop difficile car la force aérienne du dictateur était peu opérationnelle et ses moyens terrestres de défense contre les avions ont été rapidement détruits.

    Pour la Syrie, la chanson n’est pas la même. Son armée de l’air totalise environ 500 avions de combat, soit deux fois plus que la nôtre ; bien qu’une partie d’entre eux seulement soit moderne, leur nombre et la qualité d’un entraînement conduit en vue d’une guerre éventuelle avec Israël en font un adversaire sérieux. Nous ne sommes pas de taille à l’affronter.

    En juin, quand les Turcs ont voulu tester la défense aérienne syrienne (pour tout expert en la matière, c’est une évidence à l’examen des trajectoires publiées), la réaction ne s’est pas fait attendre et l’appareil a été abattu. Pour venir à bout aujourd’hui de l’aviation de Bachar Al-Assad, il faudrait employer toute la machine de guerre américaine et utiliser les aéroports de Grèce et de Chypre, voire du Moyen-Orient. Pour la Libye, c’est notre armée de l’air seule qui a conduit le premier raid de libération de Benghazi. Si l’aide américaine a été indispensable pour la poursuite de la guerre, nous n’en avons pas moins effectué près du quart des missions de protection de la population menacée par Kadhafi, nous plaçant ainsi au premier rang de la coalition.

    Face à la Syrie, nous ne serions qu’une petite force d’appoint placée sous les ordres de Washington ; ce ne serait pas très glorieux.

    Quant à la zone d’exclusion aérienne réclamée par d’autres, elle pose exactement le même problème car pour détruire les appareils de Damas en vol, il faut une maîtrise du ciel encore plus parfaite !

    Il m’a paru étonnant que ce point de vue n’ait pas été davantage émis. Mais il y a à cela une bonne raison : ce serait reconnaître la faiblesse de notre aviation militaire. Lors de la première guerre du Golfe en 1991, l’armée de l’air française disposait de 450 avions de combat auxquels s’ajoutaient 32 Mirage IV de la force aérienne stratégique.

    Le Livre blanc en vigueur ramène ces moyens à 230 Mirage 2000 ou Rafale dont les vecteurs nucléaires. La déflation de l’aéronautique navale a été similaire.

    Les budgets militaires de la France sont ainsi passés en vingt ans de 3 % du PIB à 1,5 % ; ils ont été chaque année la variable d’ajustement des finances publiques, avec la promesse de jours meilleurs prochains… lesquels ne sont toujours pas là. Mais il est impossible aujourd’hui aux pouvoirs publics de proclamer cette faiblesse : la conclusion serait immédiate, le budget de la défense deviendrait prioritaire ce qui serait contradictoire avec les engagements du président de la République. Alors, finalement, le « niet » de Vladimir Poutine est bien pratique : il évite de poser les vraies questions.

    Jean Fleury, général, ancien chef d’état-major de l’armée de l’air française

    Jean Fleury est l’auteur de Crise libyenne : la nouvelle donne (Jean Picollec, 198 p., 18,55 €).

    • Merrick dit :

      Jean Fleury a les chocottes ! C’est plus facile d’aller massacrer un pays sans défense (aérienne, etc) ! Les soldats de l’OTAN sont tous des pleutres !
      N’oubliez pas vos Couche-culotte … tsahal en a en réserve !

      • djiadfucker dit :

        La partie la plus intéressante est à mon avis la suivante:
        « Pour la Syrie, la chanson n’est pas la même. Son armée de l’air totalise environ 500 avions de combat, soit deux fois plus que la nôtre ; bien qu’une partie d’entre eux seulement soit moderne, leur nombre et la qualité d’un entraînement conduit en vue d’une guerre éventuelle avec Israël en font un adversaire sérieux. Nous ne sommes pas de taille à l’affronter »

        La leçon est la suivante: si vous avez beaucoup d’avions et des pilotes bien formés car attendant Israel vous êtes protégés. Obama est occupé par ses élections, la pression de l’AIPAC n’y fera rien.

      • Elwood dit :

        Il est lucide, pas pleutre… Sous estimer son ennemi n’est jamais une bonne idée !
        Se surestimer non plus d’ailleurs ! Saddam en a fait les frais, avec sa 5° armée du monde…
        Je souhaite pour la Syrie (et pour le monde aussi) que la colère de l’OTAN ne soit jamais déclenchée !
        La « cause juste » est toujours celle du vainqueur pour l’histoire !

        • joszik dit :

          En effet Elwood ! Il est plus lucide de massacrer des enfants sans défense et de provoquer des génocides dans le monde que de se confronter à sa propre médiocrité.

    • Stéphane dit :

      C’est peut être vrai mais au delà de tout ça, pour qui se prend la France pour discuter d’aller agressé un pays souverains, d’autant plus qu’aucune preuve de ce qui est avancé n a été n’existe. Ce qui est évident c’est que la Syrie subit une agression de la part de pays comme la France à l’aide de bande de jihadistes recrutés dans les pays arabes. C’est en somme une guerre par procuration.
      Je vois pour la part qu’aucune avancée notable n’a été enregistrée et que cela exaspère les dirigeant de ces pays, ce qui explique leur agitation presque hystérique
      Merci du lien en tout cas

    • Johndoe dit :

      Moi je ne savais pas que la France et sa population etait fier de ce qui s’est passe en Libye. Apres avoir detruit un pays et faire tue son chef de la sorte. Je ne savais pas qu’un homme comme Nicolas Sarkozy pouvait etre vu par les francais comme un example. A ce general ce n’est pas la Syrie que la France redoute ou l’occident redoute. C’est l’axe de la resistance composee cette fois-ci de la Russie, de la Chine, de L’Iran que toute l’OTAN reuini ne peut arriver a la chemille sur le plan militaire. L’Amerique ne plus supporter de guerre. Oui je suis d’accord que si Khadafi qui avait tout invest a l’Afrique avait le soutien militaire de l’Algerie, de l’Afrique du Sud et du refus des nations africaines la france qui est une puissance moyenne n’aurait jamais chercher la guerre en Libye. Sarkozy etait la quand les choses ont commence en Syrie. Le cas Libyen est un cas d’Ecole pour les nations africaines. J’ai beaucoup lu sur ses faits et son soutien a l’Afrique. Ces chefs d’Etat d’Afrique qui ont trahi l’un des leur. La plus grande trahison est venue du sud africain Jacob Zuma. Celui la qui avait trahi the President Ivorien aussi Laurent Gbago. Mais j’ai peur pour l’Afrique du sud qui risque d’etre oppose tres prochainement au cas similaire des deux nations. Les blancs pensent qu’ils peuvent creer un Etat indepedant. Non La France et les Francais devraient avoir honte de ce qui c’est passe en Libye. En amerique c’est une honte pour Obama et son epouse d’avoir les premiers qui ont cautionner l’aventure coloniale en Afrique. Avez-vous lu cette declaration d’un juge du Texas qui dit que si Obama est elu President de la republique des Etats-Unis il y aura une guerre civile en Amerique.

      • française dit :

        Honte ou pas honte de Sarkozy, certains français en ont honte, bien sûr, en tous cas ceux qui lisent Infosyrie. C’est pour cela que nous avons viré Sarkozy. Tout le monde avait des doutes sur la politique de Hollande sur le « cas syrien », les déclarations de campagne électorale étant dans la continuité de la politique Sarkozy, et malheureusement, il nous faut attendre 5 ans pour le virer. Mais n’importe quel autre politicien aurait fait la même chose que Hollande, sauf peut-être…MLP, mais alors avec quelles sanctions les americains nous auraient-ils punis ?

        • M. dit :

          un tournee de Madonna? :)

        • adecip dit :

          Pas d’accord avec ce que tu dis :
          > les déclarations de campagne électorale de François Hollande
          Il a clairement dit que les princes et émirs du golfe ne seraient pas ses amis. Avant d’être élu parce que sitôt après son élection il parlait en mal du président syrien..

          > n’importe quel autre politicien aurait fait la même chose que Hollande
          Il aurait pu trainer les pieds et rester en retrait mais, là comme ailleurs il veut montrer qu’il est meilleur que Sarkozy : sa différence à lui c’est de bien faire ce que l’autre faisait mal. Pas de faire autre chose …
          Il faut le reconnaître : on s’est fait « entuber » par un bonimenteur ..
          Mais le choix était de toutes façons entre la peste et le choléra :( .

          • Roland dit :

            le scénario Hollande-Sarkozy c’est la même que celui Obama-Bush !
            on change l’emballage de la savonnette pour vendre la même politique (et à l’intéreeur aussi bien qu’à l’extérieur

        • M. dit :

          > Il a clairement dit que les princes et émirs du golfe ne seraient pas ses > amis. Avant d’être élu parce que sitôt après son élection il parlait en mal > du président syrien..

          et pourtant, les liens (comprenez aussi l’argent) de Hollande avec Qatar et Israel sont tres forts!

          je ne l’ai pas entendu dire ca, mais alors il a menti a la face des Francais.

      • M. dit :

        ce general represente la vision officielle de la France, incluant meme les termes hypocrites de « liberation ».

        les francais tout comme le reste de l’occident ne sont pas informes, ou plutot sont desinformes, et seulement ceux qui vont au bout des choses, comme la plupart d’entre nous ici, peuvent se faire une opinion basee sur des faits reels.

        le nom de l’operation US en Libye, avant d’etre reprise par l’Otan, portait quand meme le nom de « l’Aube de l’Odyssee » (Odyssey’s Dawn). si ca, ce n’est pas un aveu de l’invasion de toute l’Afrique!

        concernant le president des US, il n’est pas decideur, pas plus que ceux qui l’ont precede. la doctrine US declaree depuis plusieurs annees (par Brzezinsky entre autres) envisage d’etouffer la Chine en envahissant l’Afrique (et en profitant bien sur) tout en l’engageant sur le Pacifique avec l’Australie, a travers le blocage du couloir maritime commercial principal de la Chine.

        la guerre a ete annoncee dans les annees 90, avec meme une estimation des dates par le meme Brze…, qlqch. comme: 2014 la guerre avec la Russie, 2017 la guerre avec la Chine. en 2001 (avant le 11 sep), l’invasion de la Libye et de la Syrie en meme temps a ete officiellement preparee.

        rappelons-nous en 2008 de l’aggression US par Georgie interposee de la Russie en Ossetie du Sud.

        heureusement que :
        1. la Russie a gagne en 2008 et s’est reaffirmee en tant que Puissance mondiale
        2. le Hezbollah a gagne sa guerre en 2006
        3. le Hamas a gagne sa guerre en 2008/2009
        4. la Syrie est en train de gagner sa guerre, avec une tentative de transformer ce conflit en guerre d’attrition.

        sinon nous aurions eu une hecatombe plus tot (> 1 million de morts Irakiens depuis 2003!!)

      • Abbou dit :

        Il ne faut tout de même pas oublier que le Guide, dans sa démesure, a détruit toutes les institutions du pays, les remplaçant par des lijân (« comités »). Il n’avait, en ce sens pas même une armée structurée pour défendre le pays, mais une sorte de groupement de tontons-macoutes le défendant lui-même et son régime. Beaucoup d’argent ont été gaspillés à acheter des armes alors qu’aucun état-major digne de ce nom n’existait. C’est le jour et la nuit avec une Syrie, sur le pied de guerre depuis 1967.

      • vanda dit :

        Rassurez vous Johndoe ,beaucoup de français avaient honte de Sarkosy ….Mais où vous avez raison ,assez peu en ce qui concerne la Libye . mais il faut dire que depuis 1969 date d’arrivée de Kadhafi au pouvoir la présentation du dirigeant libyen a été constamment détestable à tel point que dans l’ opinion française ilétait détesté de manière inconsciente! Nos médias sont probablement les « plus bétonnés « au monde …Nous avons ce que nous méritons!

        • M. dit :

          @Vanda

          > Nos médias sont probablement les « plus bétonnés « au monde

          absolument, rappelons-nous, apres l’accident de Tchernobyl ou la presse francaise a sorti que le nuage atomique s’est arrete aux frontieres, et que les francais l’a cru!!!!

          sans doute que le nuage n’avait pas de papiers… :)

    • sowhat dit :

      Bravo mon général, toutes nos félicitations pour cette brillante analyse qui occulte toutefois un point capital à savoir que la grande majorité des syriens est et sera du coté de son armée nationale et se battra jusqu’au bout

      Etant donné l’obstination de la France officielle à vouloir à tout prix la tête de Bachar , il ne reste plus qu’à balancer sur la Syrie 2 ou 3 bombinettes thermo-nucléaires et comme cela ne suffira probablement pas , à gazer dans la foulée au moins la moitié de la population !

      Mais ils seraient bien capables de le faire les CRAPULES otano-zio-wahabites ! Kouchner Fabius et BHL pour ne citer qu’eux en France se sont bien exprimés sur le sujet sans le moindre équivoque : ils ne disent pas autre chose que cela ces gens là : nous sommes prêts à provoquer en Syrie pire que ce que nous avons fait au Rwanda s’il faut parvenir à nos objectifs. et sans la moindre gêne ! Et c’est ça qui est extraordinaire ! stupéfiant ! si le public français ne se rend pas compte du caractère stupéfiant de la politique française à l’égard de la Syrie et de tout ce qui se dit à ce sujet, c’est que ça va vraiment mal en France et que la situation de ce pays au moins pour ce qui relève de la conscience politique et des libertés publiques est bien pire qu’on le croit. Jours très sombres en perspective …

      • Nestor Burka dit :

        Je rêve d’une armée forte pour la France (indispensable a l’indépendance de sa politique étrangère) comme elle le fut sous De Gaulle et avant lui durant des siècles. Mais pour cela faudrait t-il encore que nos maitres ne cherchent pas a essayez de plaire a Washington & Tel Aviv en faisant leurs sales guerres a leur place.
        Pour l’instant l’affaiblissement, sans fin, voulu et opéré de l’armée sous Chirac & Sarkozy par nos « alliés » de Washington se retourne contre eux. Ils nous ont affaibli militairement pour nous museler et nous inféoder comme ils le font systématiquement avec tous leurs alliés dans le monde entier (même les anglo-saxons). Le résultat de cette politique US est que nous ne pouvons plus comme en Libye faire tuer nos soldats et tués des innocents a leur place pour d’obscure intérêts, et c’est tant mieux. Tant que l’on a des collabos atlantistes au pouvoir je ne peut que me réjouir de la faiblesse de l’armée française, c’est triste a dire mais ca vaut mieux.

        FRANCE = 230 avions de combats.

        SYRIE = 500 avions de combats.

        (+ la meilleure défense anti-aérienne du monde, la même qu’a Moscou, opéré par l’armée Russe elle même.)

        Et BHL veut nous envoyer a une mort certaine ???

        • M. dit :

          bonjour Nestor et vous tous,

          > la meilleure défense anti-aérienne du monde, la même qu’a Moscou, opéré par > l’armée Russe elle même

          ce nest plus le cas, la Russie est 1ere toute seule et vient de deployer cette semaine son dernier systeme S400, la Syrie avec le S300 ayant le 2eme meilleur systeme au Monde avec l’Iran (equivalent S300 local!!)

          • Nestor Macdo dit :

            Salut M.
            Ouais, bon c’est pas mal non plus on va pas chipoter , ils ont les moyens de faire du tartare de charolaise quand même !

          • M. dit :

            salut Nestor,

            oui, on est d’accord. j’apportais seulement des eclaircissements a votre point.

            amicalement,
            M.

      • Kagoma dit :

        @sowhat

        je n’ais pas bien compris le rapprochement avec la situation au Rwanda à l’époque à part le rôle joué par Kouchner dans le sabotage des intérêts francais au profit des américains.
        A l’époque les francais jouaient au Rwanda un rôle qui peut être rapproché a celui joué par la Russie en Syrie. Ils ont essayé d’empecher l’escalade et encourageaint le dialogue. Ce que les américains et les anglais sabotaient dès que possible avec l’aide plus qu’active de certains droits de l’hommiste hypocrites en France. Kouchner a saboté la France du début à la fin et le résultat a été les massacres que le monde entier a regardé à la télé. L’autre résultat sur un plan stratégique a été l’eviction de cette région (Grands Lacs Africains)de toute présence critique des francais. Ce que les mêmes planificateurs de l’époque concoctent pour l’axe Russi Chinois aujourd’hui. Voila pourquoi le rapprochement du rôle joué par la France à l’époque et celui joué aujourd’hui ne me parait pas à propos.
        Je connais ceci car je suis Rwandais et je peux dire que l’opprobre qu’on veut jeter sur l’armée francaise et les dirigeants francais de l’époque pour la situation rwandaise est tout simplement révoltant. Ils n’ont pas démérité. Ils se sont fait battre par plus fort qu’eux sur un plan géostratégique et au passage nous Rwandais avons payé le prix fort. Comme le Peuple Syrien aujourd’hui qui n’a rien demandé de tt ca.
        Je terminerai en me réjouissant malgré tout du fait que les Syriens se défendent beaucoup mieux que les rwandais n’ont pu le faire à l’époque et que les Russes défendent leurs intérêts avec plus de vigueur et de vigilance que les français à l’époque. Quant aux Kouchner, BHL et autres les dégats qu’ils causent/ont causé à l’extérieur de la France sont terribles. Mais ils sont catastrophiques pour la Nation Francaise…..

  3. vilistia dit :

    En apparté, les NON-ALIGNES renaissent :
    http://vilistia.com/?p=12654

  4. N. le Natio dit :

    @ Thierry

    Toi qui veut nous vendre du médiapart lis un peu ces conneries :

    http://blogs.mediapart.fr/blog/rachid-barbouch/270512/la-mort-de-maher-al-assad

    • française dit :

      L’article date du 27 mai, vous n’avez pas plus frais comme nouvelle ?

      • M. dit :

        meme si c’etait frais, ca sentirait le hareng!

        • N. le Natio dit :

          Bien dit M.

          Ce n’est pas pour son exclusive-nouveauté-de-dernière-minute que j’ai choisi cette article ma chère compatriote « française ».

          Mais pour que Thierry puisse humer le fumet pestilentiel que dégage ce tissu graisseux de mensonges éhonté dont il semble friand.

          Une majuscule a votre pseudo ne serez pas de trop, au passage.

  5. EAUX TROUBLES dit :

    Faudrait le dire a Kouchner ou alors qu’il lise le Monde :

    SYRIE. Kouchner appelle la France à fournir des armes aux rebelles

    http://tempsreel.nouvelobs.com/la-revolte-syrienne/20120823.OBS0253/syrie-kouchner-appelle-la-france-a-fournir-des-armes-aux-rebelles.html

    • Ulpien dit :

      Voilà la preuve: Koshner n’est rien d’autre qu’un sale criminel.

    • anonyme dit :

      Fournir des armes aux « rebelles « ou concourir à un massacre généralisé .
      Kouchner, c’est génétique, veut , après avoir fait massacrer les Serbes, faire massacrer les Syriens par centaines de millier ou plus et il ose menacer Assad de la Cour pénale internationale qui , s’il y avait une justice, aurait à connaître du cas de Kouchner ainsi que celui de son compère Bernard Levy.
      Qu’est-ce qui autoriserait juridiquement la France à fournir des armes aux « rebelles  » ? la France a t-elle déclaré la guerre à la Syrie ?
      Plus aucune règle de la guerre n’est respectée, l’agression d’un pays, sans aucune raison juste, dans le simple but de le dépouiller est entrée dans les moeurs. C’est le règne de la barbarie.

      • Ulpien dit :

        il est évident que Koshner s’en fout du droit international. Mais il n’est pas seul… Tous les régimes de l’axe du mal contre la Syrie s’en foutent. C’est préoccupant, mais les Russes et les Chinois en sont conscients.

      • sowhat dit :

        « Qu’est-ce qui autoriserait juridiquement la France à fournir des armes aux « rebelles » ? la France a t-elle déclaré la guerre à la Syrie ?
        Plus aucune règle de la guerre n’est respectée, l’agression d’un pays, sans aucune raison juste, dans le simple but de le dépouiller est entrée dans les moeurs. C’est le règne de la barbarie. »

        j’adhère entièrement à ce que vous dites. C’est le règne de la barbarie c’est-à-dire la fin du monde civilisé, la fin des peuples et des cultures.

  6. suchite dit :

    Louis, a quand un voyage en syrie avec des commentaires a chaud???

  7. EAUX TROUBLES dit :

    A lire :

    http://www.les-crises.fr/la-situation-en-syrie-chouet/

    Invité de l’Association Régionale Nice Côte d’Azur de l’IHEDN (Institut des hautes études de défense nationale) le 27 juin 2012, Alain Chouet, ancien chef du service de renseignement de sécurité de la DGSE, reconnu bien au delà de l’Hexagone pour son expertise du monde arabo-musulman, livre ici une vision intéressante et décapante.

    « À défaut de logique, la morale et la raison nous invitent tout de même à nous interroger sur cette curieuse schizophrénie de nos politiques et nos médias. L’avenir dira si notre fascination infantile pour le néo-populisme véhiculé par Internet et si les investissements massifs du Qatar et de l’Arabie dans nos économies en crise valaient notre complaisance face à la montée d’une barbarie dont nous aurions tort de croire que nous sommes à l’abri. »

  8. Mohamed Ouadi dit :

    Selon la TV syrienne : destruction de 40 véhicules dotés de mitrailleuses Douchka, avec leurs occupants, se dirigeant vers Alep.

  9. joseph dit :

    Tôt ou tard, l’armée Syrienne imposera l’autorité de l’état sur l’ensemble du territoire. Merci pour ce bilan.

    • roll dit :

      @joseph

      bien dit!

      • elias dit :

        C’est souhaitable. Un bon coup de nettoyage anti-barbus et compagnie est plus que jamais indispensable.

    • Cécilia dit :

      « Tôt ou tard, l’armée Syrienne imposera l’autorité de l’état sur l’ensemble du territoire. Merci pour ce bilan. »

      Et voilà ce Joseph devient un homme intelligent ! ;)

      Bravo !

      Cependant, c’est la première fois que vous mettez les accents sur les lettres. Avez-vous changé du clavier ?
      Ou peut-être vous n’êtes pas le même Joseph ?

      Et voici le journal des événements en Syrie pour ce jeudi 23 août en français avec des belles images venant du Golan occupé où le drapeau syrien flotte malgré tout :

      Les services compétents traquent les groupes terroristes à Babbila et découvrent un entrepôt d’armes et de munitions à Seif al-Dawleh à Alep
      * les habitants d’Alep saluent les soldats de l’armée arabe syrienne
      * Le comité du soutien aux détenus syriens dans les geôles de l’occupant israélien félicite al-Maqt pour sa libération

      http://www.youtube.com/watch?v=zZgR4CZD1nI&feature=player_embedded

  10. Mohamed Ouadi dit :

    Rapport périodique du SG de l’ONU :
    Déceptions, inquiétudes et hypocrisies onusiennes :
    http://youtu.be/2nHpS7VDGeo

  11. Leboninformateur dit :

    Les mercenaires de l’OTAN utilisent les prisonniers comme « kamikaze »

    Ci-dessous un reportage de la BBC où on apprend que les hordes salafo-sionistes « libèrent » un prisonnier pro-régime, en lui demandant de conduire un camion jusqu’à un barrage de l’Armée Syrienne

    Le camion est piégé avec 300kg d’explosifs et les mercenaires sont censés le faire détoner lorsque le camion approche de checkpoint de l’armée

    http://www.youtube.com/watch?v=Fbxz6THXsf4

    Dépéchez vous de visualiser la vidéo et de la télécharger car la BBC fait pression sur Youtube pour que la vidéo soit supprimée!

  12. sami dit :

    Armée syrienne libre = Mercenaires d’Al Quaïda encadrés par CIA

  13. française dit :

    Il parait que l’Emir du Qatar était à Paris pour rencontret Hollande :

    http://www2.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=76021&frid=18&seccatid=37&cid=18&fromval=1

    Et voici le Conseil National de Transition pour la France (sic) :

    http://www2.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=76011&frid=18&seccatid=37&cid=18&fromval=1

  14. theflowerpower dit :

    Tres attention ! avant que cela « saute »:
    BBC News HD – Syrian rebels try to use prisoner for suicide bombing 2012
    http://www.youtube.com/watch?v=Fbxz6THXsf4&feature=player_embedded
    http://actualidad.rt.com/actualidad/view/52118-bbc-censura-video-demuestra-lado-oscuro-rebeldes-sirios

  15. Bertrand dit :

    La BBC censure une vidéo montrant des rebelles syriens forçant un prisonnier à commettre un attentat suicide :

    http://gaideclin.blogspot.fr/2012/08/la-bbc-censure-une-video-montrant-des.html

  16. Dumuzi dit :

    J’ai hâte de voir des noms de chefs ASL majeurs apparaitre au nombre des tués.

  17. Cécilia dit :

    Plus de 300 miliciens tués à Damas et Alep
    L’équipe du site

    Les miliciens ont vécu ces dernières 48 heures un véritable calvaire. Selon plusieurs sites d’informations syriens, dont Syria truth, plus de 300 d’entre eux ont péri dans les accrochages dans la province Damas, et à Alep.

    Dans la première, c’est surtout le quartier de Kafarsoussé qui a été le théâtre des affrontements les plus violents. Auparavant, des miliciens ont tiré des obus de mortiers contre l’aéroport militaire à Mazzé. C’est alors que les forces gouvernementales ont entamé une campagne féroce contre les quartiers qui l’entourent. En l’occurrence, Darayya, Kaboune, Maadamiyyé, jusqu’à Kafarsoussé et Nahr-Aiché. Plus de cent cinquante miliciens ont été tués, dont un journaliste du quotidien officiel Tichrine. 250 autres ont été soit blessés, soit arrêtés.
    Pour sa part, le site Syrian Documents a rendu compte de la mort d’une cinquantaine de miliciens ce jeudi dans des combats dans les vergers de Yelda dans la province de Damas.

    Version AFP-OSDH A Damas

    ((A 7 km au sud de Damas, de violents combats opposaient soldats et rebelles près de Daraya où une mère et ses quatre enfants ont été tués, selon l’OSDH.
    La ville est en outre soumise à un violent bombardement aux obus des chars déployés aux alentours de la ville que les troupes tentent de prendre d’assaut, a précisé l’OSDH.
    Des affrontements avaient également lieu dans le quartier de Hajar al-Asswad à Damas, soumis à des bombardements de l’armée.
    « Les soldats et les membres de l’Armée syrienne libre (ASL, rebelles) jouent au chat et à la souris. L’armée du régime encercle le quartier et les combattants de l’ASL sont cachés, mais dès que les premiers avancent, les seconds sortent de leurs cachettes et ripostent », a expliqué le militant Omar al-Qabouni, membre des Comités locaux de coordination (LCC). Selon lui, « cette offensive vise à éliminer toute présence de l’ASL de la capitale. Mais cela ne se produira pas ».))

    Alep : les quartiers chrétiens nettoyés

    À Alep, les accrochages se sont concentrés dans les quartiers Hanano Cheikh Khodor, Sakhour, Tarik-Bab et Chaar. Les deux quartiers Zahraa et Hamadaniyyé également ont été touchés. Là aussi, des dizaines de miliciens ont été tués. Parmi eux figurent de nombreux tunisiens, soudanais et libyens, dont le libyen Mohannad Abdel Latif Samie (Abou Misaab), tué 5 jours après son arrivée.

    Abou Hilal: les yeux bandés vers la mort

    Voici à gauche la photographie d’un militaire régulier qui a été enlevé par la milice « Lions de Tawhid », active dans la province d’Alep. Les yeux bandés, il s’attendait à ce qu’il soit libéré, comme le lui avait fait croire ses ravisseurs.

    Il a péri dans la voiture piégée dans laquelle il a été déposé et dont le — a été déclenché à proximité d’un check-point de l’armée sur les périphéries d’Alep.

    Les images qui ont précédé sa mort, et sa conversation avec ses ravisseurs ont diffusées par le correspondant du New York Times.
    Ses ravisseurs lui proposent de faire une douche, lui offrent une cigarette et lui font croire qu’il allait être échangé contre des détenus!

    (Voir la vidéo sur le lien suivant http://www.syriatruth.org/news/tabid/93/Article/8088/Default.aspx)

    Le journal américain diffuse d’autres photographies, en l’occurrence celle d’un chef de la milice « Lions du Tawhid » Abdel Hakim Yassine, en train de regarder un album de famille de la maison qu’il a occupée dans la localité Tal-Rifaat dans les périphéries d’Alep. Elle appartenait à un policier retraité. Selon Syrian Docuemnts et Syra Truth, toute la famille a été décimée.

    Fisk à Alep : les miliciens tirent et se cachent dans les égouts

    Après avoir obtenu l’autorisation de se rendre en Syrie des autorités syriennes, Robert Fisk, le journaliste irlandais travaillant pour le journal britannique The Independant s’est rendu à Alep pour y couvrir les évènements. Se basant sur les passeports retrouvés sur les cadavres, il rend compte que les miliciens étrangers qui combattent dans cette ville appartiennent principalement à cinq nationalités : la Tchétchénie, la Turquie, l’Afghanistan, le Soudan et la Libye. Quant aux armements utilisés par eux, Fisk signale qu’il a pu voir personnellement ceux qui ont été saisis des tués, assurant qu’ils proviennent de la Belgique, l’Espagne, la Suède, la Suisse, les Etats-Unis et de la Turquie.

    Il rapporte dans son article les témoignages des militaires selon lesquels les miliciens ouvrent le feu sur eux, puis se cachent dans les égouts. Le journaliste irlandais a dit avoir vu de ses propres yeux les miliciens occuper les maisons des gens à partir desquelles ils tiraient sur les forces gouvernementales avant de disparaitre avec l’arrivée de la patrouille militaire.
    Il a dit aussi les voir vus ouvrir le feu contre la mosquée d’al-Houda dans le quartier Seif Ed-Dawlé qui a été nettoyée des miliciens, a l’exception de deux blocs de bâtiments.

    Les Aleppins qu’il a rencontrés, en l’absence des soldats de l’armée régulière, lui ont confirmé que les miliciens surtout des étrangers font exprès d’envahir leurs appartements pour tirer sur les soldats à partir d’eux. Ces Syriens disent avoir constaté que « la plupart d’entre eux parlent l’arabe avec un certain accent turc ou étranger et portent des pantalons courts et se font pousser de longues barbes qui ressemblent à celles des Wahhabites ».

    Signalant que de nombreux civils sont encore pris dans les tirs de feu entre les deux belligérants, Fisk écrit dans son reportage que les autorités veillent à les épargner. Il a indiqué avoir vu les soldats inviter les habitants à quitter les quartiers où ils comptaient lancer l’assaut, via des appels par hauts parleurs. Des nombreuses familles se sont installées dans les quartiers résidentiels estudiantins de l’Université d’Alep et que la mairie leur a ouvert.
    Il pense toutefois que la bataille d’Alep va durer longtemps, malgré l’optimisme affiché par les soldats réguliers qu’il a rencontrés.

    Washington post: les salafistes en tête

    Pour leur part les deux correspondants du Washington Post ont assuré avoir constaté que dans les rues d’Alep, ce sont les miliciens de la milice d’Al-Qaïda, Jabhat-Nusrat qui mènent les batailles.

    Ils ont indiqué avoir rencontré leur chef, Abou Ibrahim, homme de 32 ans de grande stature, et originaire de la province d’Alep. Il leur a révélé avoir sous les ordres quelques 300 miliciens armés. Les deux journalistes les décrivent portant des sarouals très larges, qui dépassent de peu les genoux, à l’instar des Afghans, et se laissent pousser aussi la barbe. Des centaines d’Arabes les ont rejoints, en provenance du Maroc, de la Tunisie, de la Libye et du Liban.

    Selon le journal américain, une visite sur le terrain ne dévoile aucune différence qui vaille entre les miliciens de ce groupe d’Al-Qaida et les miliciens de l’Armée syrienne libre dont les dirigeants se veulent laïcs. D’ailleurs, Abou Ibrahim assure que son groupe fait partie de l’ASL et un porte-parole du Conseil révolutionnaire à Alep dit quant à lui : « quoique de nombreux disent que l’ASL refusent la méthode d’action islamique extrémiste, mais elle perçoit tout de même les combattants de Jabhat-Nusrat comme étant des héros à Alep, car ils combattent sans peur et sans hésitation ».

    Un tchéchène tué à Alep

    Un site islamique tchétchène a révélé que le fils d’un ancien dirigeant séparatiste ayant participé à la guerre contre la Russie a été tué dans les rues d’Alep, en combattant aux cotés des insurgés.

    Âgé de 24 ans, Roustom fils de (Reslane Glayev) est arrivé en Syrie au début de la saison d’été avec deux groupes de volontaires. Il a été tué entre le 11 et le 13 aout dernier durant les combats. Son cadavre a été rapatrié le vendredi 17 aout.

    Pour sa part la correspondante du Times londonien a révélé avoir rencontré deux miliciens britanniques dans les rangs des insurgés dans la ville d’Alep. Ils lui ont fait savoir qu’ils ont subi un entrainement rapide en Turquie et ont par la suite participé aux combats d’Alep. Ils son retournés en Grande Bretagne à la demande des chefs miliciens pour apports des renforts et davantage de financement.

    Et trois Jordaniens aussi

    Selon le défenseur des groupes islamistes en Jordanie, Moussa Al-Abdel-Latt, trois jordaniens ont été tués durant ces dernières 48 heures a cité par l’agence United Press International. Les trois miliciens étaient originaires de la localité de Maan, appartenaient à la milice Régiment du Tawhid et combattaient a Deraa et Alep.

    AFP : L’armée a repris les quartiers chrétiens d’Alep

    Selon l’AFP, l’armée syrienne a repris jeudi aux insurgés les quartiers chrétiens du centre-ville d’Alep après deux jours d’une dure bataille, mais les combats faisaient rage ailleurs dans la métropole du Nord.
    Selon un habitant, les quartiers en question sont Telal, Jdeidé et Sleimaniyé, très fréquentés avant le début du conflit en mars 2011 par les touristes attirés par les restaurants et les magasins d’artisanat.
    L’évêque grec-catholique d’Alep, critiqué pour ses positions favorables au régime, s’était enfui pour ne pas tomber aux mains des rebelles, selon cet habitant, joint par téléphone par l’AFP et qui a refusé d’être identifié.
    « Les combats de lundi et mardi ont été très violents et ont duré de longues heures avant que l’armée ne parvienne à déloger les rebelles, en arrêtant des dizaines », a-t-il ajouté.
    « Des centaines d’Alépins des quartiers nettoyés sont descendus dans la rue à Telal jusqu’au quartier de Sleimaniyé pour exprimer leur joie et leur soutien à l’armée », selon lui.
    « Nous avons vécu deux jours d’enfer », a dit à l’AFP Sonia, une habitante d’un quartier à majorité chrétienne du vieux centre touristique d’Alep.
    Selon le site Arabs Press, de nombreux snipers des miliciens ont été abattus durant la campagne.

    « Au chat et à la souris », selon l’AFP

    Toujours selon l’AFP, les autres quartiers de Sakhour, Tariq Al-Bab, Boustane al-Kasr et Chaar ont été pilonnés à l’artillerie lourde, selon des militants.
    Des combats avaient également lieu à Salaheddine, principal bastion rebelle, a précisé l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH).
    Armée et rébellion avaient toutes deux affirmé avoir gagné du terrain à Alep. Un responsable de la sécurité y avait prédit « une longue guerre ».
    « L’armée essaie de constituer des carrés de sécurité », c’est-à-dire de tronçonner les quartiers en plusieurs secteurs en prenant le contrôle avec des hommes et des chars des rues principales et ensuite de « nettoyer chaque parcelle », selon une source de sécurité citée par l’AFP.

    L’armée syrienne a pénétré l’espace aérien irakien

    Des avions de l’armée syrienne ont pénétré jeudi l’espace aérien irakien pour bombarder la ville-frontière syrienne de Boukamal tenue par les rebelles, a-t-on appris auprès de responsables irakiens.
    « Des avions de combat syriens ont pénétré l’espace aérien irakien vers 08H00 (05H00 GMT) et y sont restés pendant une quinzaine de minutes. Ils ont visé Boukamal, située en territoire syrien », a déclaré un lieutenant-colonel de la police des frontières irakienne, sous couvert d’anonymat.
    Un responsable du centre de commandement de la province d’Anbar, dans l’ouest de l’Irak frontalier de la Syrie, a confirmé les faits mais s’est refusé à fournir de plus amples détails.
    Le maire de Qaïm, située en face de Boukamal du côté irakien de la frontière, a de son côté fait état de bombardements contre Boukamal, mais a assuré qu’ »aucun avion syrien n’a pénétré en Irak. Tout s’est déroulé du côté syrien ».
    Boukamal, l’un des trois principaux postes-frontière avec l’Irak, est depuis plus d’un mois aux mains des rebelles de l’Armée syrienne libre (ASL) en lutte avec l’armée du régime du président Bachar al-Assad.

    Autre terrain

    Sur l’autoroute reliant la capitale a Homs, les miliciens ont enlevé ce jeudi un bus transportant des recrus militaires.
    Dans la région Kadam, située sur l’artère reliant Damas à Deraa, 10 militaires réguliers ont été tués ou blessés dans une attaque contre leur barrage.
    Dans le gouvernorat de Hama, un milicien a été tué et un autre arretée après avoir attaqué un barrage de l’armée.

    Damas coopérera avec Brahimi pour lancer un « dialogue national »

    La Syrie coopérera avec le nouvel émissaire international Lakhdar Brahimi afin de mettre en place « un dialogue national » au « plus vite », a affirmé jeudi le vice-ministre des Affaires étrangères Fayçal Meqdad.
    M. Brahimi a remplacé Kofi Annan comme émissaire de la Ligue arabe et de l’ONU. M. Annan, ex-chef de l’ONU, avait démissionné après l’échec de ses efforts pour un règlement du conflit en Syrie qui dure depuis plus de 17 mois.

    La Ligue arabe avait dépêché fin 2011 en Syrie des observateurs qu’elle avait rappelé finalement face à la recrudescence des violences. Les observateurs de l’ONU envoyés ensuite afin de surveiller un cessez-le-feu jamais appliqué ont également quitté le territoire syrien il y a plusieurs semaines.
    « Nous n’allons pas dire à M. Brahimi ce qu’il doit faire avant même qu’il n’arrive, il s’agit d’un expert international », a-t-il dit. « Mais je pense qu’une bonne compréhension de l’évolution de la crise hors des pressions internationales est un point clé ».
    « Je pense que M. Brahimi va lancer un dialogue national le plus vite possible car il n’y aura pas de vainqueur en Syrie comme le parie l’Occident. C’est la Syrie qui gagnera par son peuple, par son chef et par son gouvernement, en faisant les bons choix face à cette situation compliquée », a-t-il encore estimé.
    Voyant dans « l’ingérence étrangère » la « principale » cause de la crise syrienne, il a exhorté M. Brahimi à « jouer un rôle actif » face aux « parties qui ne veulent pas d’une résolution de la crise et en particulier les parties qui arment et financent les terroristes, les extrémistes et les salafistes ». En allusion pays occidentaux et aux monarchies du Golfe, notamment le Qatar et l’Arabie saoudite.

    http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=76171&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=37&s1=1

  18. Cécilia dit :

    Violation du cessez-le- feu à Tripoli.. le bilan des morts s’alourdit
    L’équipe du site

    Le Nord du Liban semble s’engoufrer dans le cycle infernal de la violence: en quatre jours, le bilan des morts est de 10 au total et 86 blessés, à l’heure où cet article a été rédigé.

    Des combats ont fait jeudi matin un mort et deux blessés, à Tripoli, malgré un cessez-le-feu décrété mercredi après-midi après une réunion de notables de Tripoli et du déploiement de renforts militaires.

    Ainsi, les tirs de feu se poursuivent entre les régions de Bab el-Tebbaneh et Jabal Mohsen ; des tirs de snipers et des missiles ont atteint certaines régions notamment le marché de blé.

    Les éléments de l’armée ripostent à la source des tirs de feu et font circuler des patrouilles mécanisées.

    L’autoroute internationale est ouverte dans les deux directions mais la majorité des institutions et des magasins de Tripoli sont fermés.

    Une femme de la famille Chahine a également péri après avoir été touchée par une balle, a ajouté ANI citant le responsable médiatique du Parti Démocratique Arabe, Abdellatif Saleh, qui a assuré que son parti « respecte le cessez-le-feu » et que « l’armée est déployée à Jabal Mohsen en l’absence de toute présence armée ».

    Des unités de l’armée libanaise ont commencé leur déploiement dans la zone séparant les quartiers de Bab el-Tebbaneh et Jabal Mohsen, à Tripoli.

    Des dizaines de véhicules blindés ont été aperçus dans la rue de Syrie, alors que les bruits des explosions et des tirs de feu retentissaient, toujours selon ANI.

    Le Premier ministre libanais Najib Mikati, originaire de Tripoli, s’est dit « inquiet des tentatives d’entraîner le Liban de plus en plus dans le conflit en Syrie alors que ce qui est demandé à tous les responsables c’est de coopérer pour (…) protéger le Liban du danger ».

    La France a mis en garde contre toute importation du conflit syrien sur le territoire libanais, alors que le département d’Etat américain s’est dit « très inquiet des violences » au Liban et d’une « réaction en chaîne à partir de la Syrie ».

    L’ONU a appelé la communauté internationale à soutenir davantage le Liban face aux risques de déstabilisation liés aux retombées du conflit syrien.

    http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=76131&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=23&s1=1

  19. Cécilia dit :

    Alep / La citadelle

    Les terroristes, amis de culture ont causé beaucoup de dégâts en jetant des bouteille de gaze remplies d’explosives une fois vidée, une tactique très utilisée en Syrie.
    Les dégâts touchent surtout l’entrée et le portail de la citadelle :

    http://www.dailymotion.com/video/xt0ljn_yyyy-yyyy-yyyyy-yyyyy-yyyy-yyy-yy-yyy-yyyyyyyy-yyyyyyyyy-yyy-yyyyyy-yyyyyyyyyy_news

    De toute façon, les wahhabites ont détruit tous les tombes de compagnons du prophète en Arabie et ils voulaient même détruire celle du prophète.

  20. Cécilia dit :

    Daraa

    Selon un article de syriatruth en date du 24 août, les cheikhs de la révolution syrienne à Daraa ont lancé une fatwa qui interdit aux boulangers de vendre du pain aux chrétiens. Cette fatwa a été lancée en premier par le cheikh dentiste, Mouaz al-Khatib, membre de « la révolution syrienne » pendant qu’un prénommé Yad Aqil al-Msalmeh l’applique par la force de l’arme.
    Trois sources locales ont mentionné que des familles chrétiennes n’osent plus aller acheter le pain parmi lesquelles la famille Fallouh et Eïd.
    L’opposant Issa Breik, un écrivain syrien et membre du parti du peuple syrien (comme Ryad al-Turc) et résidant au Canada, lui-même chrétien originaire de Houran, a aussi mentionné de cette fatwa.

    Et voici le lien vers l’article :

    http://www.syriatruth.org/%D8%A7%D9%84%D8%A3%D8%AE%D8%A8%D8%A7%D8%B1/%D8%A3%D8%AE%D8%A8%D8%A7%D8%B1%D9%88%D8%AA%D9%82%D8%A7%D8%B1%D9%8A%D8%B1%D8%A3%D8%AE%D8%B1%D9%89/tabid/94/Article/8103/Default.aspx

  21. Cécilia dit :

    Les Arméniens syriens

    Un communiqué de l’ASL met en garde les Arméniens qui travaillent avec l’armée syrienne, qui hébergent les soldats, leur prêtent leur maison ou ceux qui font chabbihas, notamment à Alep, Kassab et Lattaquié.

    Les Arméniens craignent que la Turquie soit impliquée pour commettre des nouveaux massacres contre eux.

    Il est à souligner que beaucoup de familles arméniennes ont déjà quitté Alep vers l’Arménie.

    http://www.arabi-press.com/?page=article&id=46326

    Cécilia dit : »Dans la région très touristique à Kassab (Ras al-Bassit, pas loin de la frontière turque sur la côte), beaucoup d’Arméniens possèdent commerce, chalets, hôtels et restaurants sans parler de résidences hautes gammes. Bref, les Arméniens ont le savoir faire et le sens commercial partout où ils se trouvent ».

  22. Cécilia dit :

    BWANE

    Où êtes-vous ?

    J’espère que vous allez bien et que vous passez d’agréables vacances

    Avec les Amitiés de Cécilia

  23. ThierryL dit :

    Puisque le « rebelles » perdent du terrain et ne suscitent pas le ralliement de la population, il est probable qu’un planB soit prévu.

    Ce qui suit n’est qu’une hypothèse, mais de plus en plus pressente, à lire les récentes déclarations d’obama (la ligne rouge), de drian/hollande hier(intervention aérienne pas exclue), et de la meute habituelles (bhl et kouchner…)

    Hypothèse :
    - des armes chimiques sont utilisées à alep ou sur un village (false flag …)
    -indignation de la « communauté internationale » (qui vous savez…)
    - Obama décrète une intervention de l’otan sans l’accord de l’onu (la « ligne rouge est franchie »)
    - l’aviation de l’otan entre en scène (+ quelques commandos discretos)
    - la Turquie envoie 50000 soldats établir une zone tampon dans le Nord tenu par les « rebelles » et secourir les réfugiés ou les gazés…
    - l’armée syrienne, riposte
    - escalade…

    l’intervention étant justifiée au yeux de l’opinion par l’horreur des scènes de gazage, et par le fait que les troupes au sol ne soient pas « occidentale » mais Turques (l’opinion des pays de l’otan restera hostile à l’envoi de troupes au sol).

    le tout est de savoir ce dont dispose Obama pour « neutraliser » les russes…

    Ce n’est qu’un scénario, mais je crois que les fous qui gouvernent les us (Obama n’étant que leur speaker en cdd) en sont parfaitement capables…

    • Thierry dit :

      je précise au cas où, « false flag » = « opération sous fausse banière »
      en clair, les rebelles font péter des bombes chimiques et les chancelleries et la presse otaniene accusent Assad…

      mais je crois que que vous savez tous ce qu’est un false flag…

      • EAUX TROUBLES dit :

        Effectivement ça va mal pour l’ASL qui sans le soutien extérieur n’existerait pas ou se serait éteint très rapidement. Vivement qu’on en termine et qu’on passe aux choses sérieuses.
        Ce que vous évoquez n’est pas impossible et dans la guerre secrète qui se joue actuellement ce doit être envisagé.
        Voyez ce qui s’est passe en Libye et l’implication des forces spéciales des forces de l’OTAN (alors que la résolution de l’ONU ne le permettait pas).

    • Elwood dit :

      « … le tout est de savoir ce dont dispose Obama pour « neutraliser » les russes…  »
      L’assurance d’une relative tranquilité dans le caucase en échange, chacun son pétrole, peut être…??? Dans le style troc d’une invasion pour une autre…

      • N. le Natio dit :

        @ Elwood

        Elwood tu est vraiment un petit troll amateur sans vergogne. Quel que soit le sujet tu ne fait que dénigrer les russes en permanence. Attention a phoenix & l’Oeil de Moscou! ils ne sont jamais très loin pour te fermer ton clapet !

        C’est quoi ton problème t’est un WASP ou Polonais rancunier, peut-être ?

    • salim dit :

      votre hypothèse pouvait tenir il y a encore quelques mois ; plus à présent!
      1. Le recours aux armes chimiques au travers d’une opération « false flag » pour prétexter ensuite d’une intervention hors cadre de l’ONU avait été envisagée mais les espoirs aussi vite douchée par le positionnement trés clair des autorités syriennes à ce propos et que l’on pourrait résumer de la façon suivante : « nous nions pas disposer d’armes chimiques ; en aucun cas ces armes ne sont prévues pour être utilisées contre notre propre peup^le ; en revanche, nous n’hésiterons pas à les utiliser en cas d’aggression étrangère »
      2. Maintenant que le masque du « bisounours ASL » est tombé en public(Massacre de Houlà, exécutions sommaires de militaire ou de soit disant chahiba filmées et largement diffusée sur internet, kidnappings et/ou exécutions de journalistes…); il leurs sera difficile de faire porter le chapeau d’un usage d’armes chimiques à l’unique autorité syrienne malgré toute la puissance de frappe médiatique dont l’Otan dispose (il est trop tard de trop nombreux yeux se sont ouverts au sein des populations des pays de l’Otan sur ce qui se passe réellement en syrie ; la supercherie prend de moins en moins!);
      3. Si la clique de l’Otan avait les moyens d’attaquer la syrie, il y a longtemps qu’elle l’aurait fait ; cette clique n’en ayant pas les moyens, elle a recours a ce qu’elle sait mieux faire : aboyer, vociférer, insulter et menacer.
      Bref, je trouve qu’il est saint de rester vigilant et d’échafauder toutes les hypothèses sur les intentions et les éventuelles modalités d’action de l’ennemi… mais à condition de ne pas tomber dans la panique et sombrer dans la crainte permanente d’une force surtestimé de l’ennemi! Je trouve que l’on a tendance à surestimer la force des pays de l’Otan alors que suffisamment de faits nous ont montré à présent qu’ils ne sont pas aussi puissants qu’ils le prétendent ou qu’on aurait tendence à le craindre (pour les plus récents de ces faits : la déculottée de Bab Amro, la petite baffe donnée aux pilotes turques, la défaite cuisantes des contras à Damas, et la débandade en cours à Alep)

      • Assez d’accord avec votre analyse…

        L.D. & Infosyrie

      • Nestor dit :

        Salim a tout a fait raison pour les armes chimiques, et je vous rappel mes amis que le beuglement électoraliste d’Obama n’avait pas pour inquiétude leurs éventuelle utilisation par la Syrie, mais de s’assurer qu’elles ne tombent pas entre les mains de ces propres alliés !

        « Chien qui aboie ne mord pas » lissais-je ici même il y a peu.

  24. Mohamed Ouadi dit :

    Fayçal Al Maqdad accuse le gouvernement turc de soutenir le terrorisme contre la Syrie, 23.08.12 :
    http://youtu.be/5QqYLbX99UQ

    Selon le MAE iranien, une réunion entre les représentants du gouvernement syrien et l’opposition se tiendra à Teheran, après la tenue du sommet des pays non alignés, prévue pour la fin du mois :
    http://youtu.be/EDaDCKuMTbA

  25. VLAD dit :

    comme disait un ami syrien, même si l’armée va sortir vainqueur de ce combat, il risquerait d’avoir toujours quelques mouvements , quelques résidus de mercenaires par ci par là …J’espère que je me trompe et que la Syrie tout entière retrouvera la paix et la prospérité d’il y a 2 ans…
    Face à la victoire imminente de la SYRIE , TF1, france 2 Itele, BFM ferment leur gueule…Yves Calvi aussi ….

  26. mescalito22 dit :

    oui.
    je suis français militant anti-imérialiste sur une ligne proche d’Egalité/réconciliation.
    Je ne vote plus aux élections qui ne servent qu’à changer le personnel de direction au service de l’empire Américano-sioniste…
    merci à info syrie pour ses infos et les vidéos qu’on ne voit nulle part ailleurs, mais:
    que Faire?
    Je ne suis certainement pas le seul dans mon pays à vouloir participer à une grande manifestation (pas seulement de resortissants syriens, même s’il est normal qu’ils soient en 1ere ligne)CONTRE La guerre illégale en Syrie et ailleurs et contre la « diplomatie » honteuse de nos dirigeants…
    le comité valmy vient de lancer un appel par voie de pétitions…c’est un service minimum.

  27. vilistia dit :

    Un cheikh sunnite tué dans de violents combats à Tripoli au Liban

    24.08.2012, 10:54

    Un jeune cheikh sunnite a été tué vendredi dans de nouveaux combats violents liés au conflit syrien entre deux quartiers rivaux de Tripoli, la grande ville du nord du Liban, a constaté un correspondant de l’AFP.

    Le cheikh de 28 ans, Khaled el-Baradei, a été tué dans ces affrontements intenses qui ont éclaté à l’aube après un fragile cessez-le-feu, entre le quartier alaouite de Jabal Mohsen et celui sunnite de Qobbé. Les précédents combats avaient fait 10 morts et 86 blessés en quatre jours.

    • M. dit :

      plus exactement il a ete snipe (source AlMayadeen).

      • internaute du dimanche dit :

        « Le cheikh de 28 ans »

        Rien que ca déjà cela en dit long sur la sagesse et l’expérience de ce « sheik »

        Dites moi, n’importe quelle grande gueule avec du pognon peut-être cheik ou c’est héréditaire ?

  28. EAUX TROUBLES dit :

    Admirez la précision du bilan de l’OSDH (!):

    « Depuis le début de la contestation qui s’est militarisée face à la répression du régime, 24.495 personnes ont péri, dont 17.281 civils, 6.163 soldats et 1.051 déserteurs, selon le dernier bilan fourni par l’OSDH. »

    http://tempsreel.nouvelobs.com/topnews/20120824.AFP6569/syrie-l-armee-progresse-a-alep-damas-pret-a-cooperer-avec-le-nouvel-emissaire-de-l-onu.html

    • EAUX TROUBLES dit :

      en complément :
      « Si vous vous vous informez sur la Syrie par les médias écrits et audiovisuels, en particulier en France, vous n’aurez pas manqué de constater que toutes les informations concernant la situation sont sourcées « Observatoire syrien des droits de l’homme » (OSDH) ou plus laconiquement « ONG », ce qui revient au même, l’ONG en question étant toujours l’Observatoire syrien des droits de l’homme.

      L’observatoire syrien des droits de l’homme, c’est une dénomination qui sonne bien aux oreilles occidentales dont il est devenu la source d’information privilégiée voire unique. Il n’a pourtant rien à voir avec la respectable Ligue internationale des droits de l’homme. C’est en fait une émanation de l’Association des Frères musulmans et il est dirigé par des militants islamistes dont certains ont été autrefois condamnés pour activisme violent, en particulier son fondateur et premier Président, Monsieur Ryadh el-Maleh. L’Osdh s’est installé à la fin des années 80 à Londres sous la houlette bienveillante des services anglo-saxons et fonctionne en quasi-totalité sur fonds séoudiens et maintenant qataris.

      Je ne prétends nullement que les informations émanant de l’OSDH soient fausses, mais, compte tenu de la genèse et de l’orientation partisane de cet organisme, je suis tout de même surpris que les médias occidentaux et en particulier français l’utilisent comme source unique sans jamais chercher à recouper ce qui en émane. »

      issu du site : http://www.les-crises.fr/la-situation-en-syrie-chouet/

  29. EAUX TROUBLES dit :

    http://www.lesinrocks.com/2012/08/24/actualite/doit-on-intervenir-en-syrie-11288539/

    « Alors que Nicolas Sarkozy et Bernard-Henri Lévy réclament une intervention militaire, deux spécialistes de la question syrienne confrontent leurs points de vue.

    Thomas Pierret est maître de conférences en islam contemporain à l’université d’Édimbourg.
    Joseph Bahout est professeur à Sciences-Po Paris et chercheur à l’Académie diplomatique internationale. »

    La réalité du terrain contredit leurs propos, mais cette réalité, ils ne veulent pas la voir.

  30. Mohamed Ouadi dit :

    Selon des sources d’Almayadeen, l’armée syrienne a levé le blocus imposé par les terroristes, autour du village Ribla, sur la frontière avec le Liban. 40 terroristes ont été tués lors des opérations.

  31. EAUX TROUBLES dit :

    http://www.armenews.com/article.php3?id_article=82024

    « L’opposition syrienne menace ouvertement les Arméniens de Syrie

    Le journal syrien « Sham Times » annonce que le Conseil suprême de la Révolution syrienne (l’opposition au régime de Bachar al Assad) menace officiellement la communauté arménienne de Syrie de représailles en cas de chute du régime. »

    Ce serait bien que le gouvernement syrien ne « chute » pas !

    Au moins pour cette raison-la !

    Si j’ai bien compris, avant les affrontements, la paix regnait entre les diverses communautes. Ce qui a été fabriqué par l’ « opposition » syrienne , c’est le ressentiment entre communautés, les vengeances a venir, en d’autres termes, une libanisation fabriquée, fabriquee non pour instaurer une democratie mais pour affaiblir au minimum un regime. Car de toute facon, cette pseudo-rebellion n’a aucune chance face a l’armee syrienne, a sa stabilité.

    Encore une fois, relisez l’analyse d’Alain CHOUET :

    http://www.les-crises.fr/la-situation-en-syrie-chouet/

    Ca change des « analyses » qui penchent pour une intervention militaire en Syrie !

  32. jym dit :

    @ Merrick . . . »N’oubliez pas vos Couche-culotte … tsahal en a en réserve ! » . . . dixit Merrick . . c’est vrai que balancer des trucs a ailettes a 20 000 euros pieces et de bousiller la moitié du Liban civils compris (comme il y a qq années) ça demande des corones ! Sabra et Chatila aussi , laisser passer les milices aux check points en leur tapant dans le dos et les laisser massacrer des centaines de civils etc etc etc . . . tout ça c’est pas beaucoup plus glorieux que les raids en haute altitude sur la Lybie qui ont tué plus de civils que de militaires . . allez distribution de couche culottes , c’est moi qui regale !

  33. theflowerpower dit :

    Los Angeles Times : U.S. has plans in place to secure Syria chemical arms

     » (…) In 2008, Army Lt. Gen. Michael D. Maples, then director of the Defense Intelligence Agency, testified before Congress that Syria had « a program to develop select biological agents as weapons » and that the program was « in the research and development stage. »

    U.S. officials no longer appear to believe that Syria is actively pursuing a biological weapons program. The unclassified U.S. intelligence report this year said only that Syria had the infrastructure to support the development of biological weapons.

    http://cort.as/2Nq9

  34. jamal du maroc dit :

    Syrie : Jean-Yves le Drian ramène le gouvernement à la raison
    Le ministre de la Défense du gouvernement de Paris, le Breton Jean-Yves le Drian, a exclu hier l’instauration d’une zone d’exclusion aérienne au-dessus de tout le territoire syrien. La France semble, pour la première fois depuis le début de la guerre civile en syrienne, se laisser diriger par la raison plutôt que par les fanfaronnades politiques. En effet, le ministre Breton a estimé qu’ « interdire les vols au-dessus de tout le territoire syrien signifierait entrer en guerre. Cela ne peut se faire que si une coalition internationale capable de le faire se forme. Pour l’instant, cette coalition n’existe pas.».

    Par ailleurs, il apparaît de plus en plus clairement que la France n’a pas les moyens d’intervenir en Syrie seule. Ce qu’essaie de cacher presque l’ensemble de la presse française qui titre hier et ce matin que Paris étudie la mise en place d’une zone d’exclusion aérienne en Syrie.
    suite de l’article sur http://leflochingtonpost.wordpress.com/2012/08/24/715/

    NB / JE CROIS QUE CETTE ARTICLE PARLE DE L’INTERVENTION DU MINISTRE DE LA DEFENSE FRANCAISE HIER SUR FRANCE 24

    vive le peuple syrien vive la glorieuse armée arabe syrienne
    nique les rats sanguinaires wahabiste et leurs donneurs d’ordre les atlanto-sioniste

  35. EAUX TROUBLES dit :

    Effectivement parler de l’hypocrisie des « Occidentaux » aux dents longues ma parait assez juste :

    http://french.cri.cn/621/2012/08/23/304s292588.htm

    «  »Nos partenaires occidentaux n’ont encore rien fait pour influencer l’opposition (syrienne) et l’encourager à dialoguer avec le gouvernement. Au lieu de ça, ils encouragent ouvertement ( l’opposition) à poursuivre la lutte armée », a déclaré le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué. »

  36. Francois dit :

    que se passe-t-il? vos pages disparaissent?

  37. houssman dit :

    jai une petite question sur la situation qui me tartaude si quelquun pouvait me répondre…
    jentends souvent ici et la que si les chinois et russes defendent la syrie cest que geostratégiquement politiquement economiquement ils nont aucun interet a ce que les occidentaux interviennent.
    alors que je me souviens aussi quils etaient contre une ingérence onu/usa en lybie et quils setaient fait rouler dans la farine par ceux ci qsui ont profitaient dambiguités dans la resolution pour agir plus quils ne devaient en tout cas que chinois et russes le pensaient.
    si cest le cas il est probable que la chine et russes sont réellement entrés dans une politique offensive globale anti imperialiste des occidentaux et que ca na rien a voir avec une simple crise ponctuelle dans le but serait strictement de se defendre

    • Louis Denghien dit :

      Ils sont au minimum entrés, à la faveur de la crise syrienne, dans une phase de construction d’un pôle ou d’un front anti-OTAN.

      L.D. & Infosyrie

    • M. dit :

      dans le cas de la Libye, ils se sont tout bonnement fait avoir: la resolution passee etait neutre, mais a ete detournee de son objectif initial et a ete pervertie en intervention militaire totale pour un camp du conflit.

      la Russie et la Chine essaient malgre tout d’obeir au Droit International, car c’est le seul garant d’une paix mondiale relative: s’ils se permettent de’intervenir , meme a raison, en dehors de l’ONU, ils justifieraient par la meme les interventions du camp adverse.

      maintenant, ils agissent sur tous les cotes, et ils savent qu’ils ne doivent en aucun cas faire passer quoi que ce soit a travers le Conseil de Securite qui soit un tant soit peu anti-Syrie (i.e. anti-regime).

      le changement de politique des Non-Alignes en general est systemique, il y aura une nouvelle donne, ou la Russie et la Chine ont clairement affirme leur volonte de faire en sorte que les autres pays de la BRICS disposent du droit de veto au CS!

      les pays qui auront fait le mauvais choix, tel mon pays, se verront releguer derriere meme l’occident declinant.

      esperons que cet empire va mourir en paix, et que les peuples de l’occident vont reellement instaurer la democratie et reprendre le controle des banques et des autres institutions souveraines.

  38. Jacques Borde dit :

    bon, qq remarques:
    1/ un petit barrage d’artillerie n’a jaais fait de mal à pesronen, sauf ceux à qui il est destiné!
    3/ l’avios, c un « l-39″ pas un « mig »

  39. résistance dit :

    ANNA n’est pas une chaine allemande, c’est Abkhazian News Network Agency. L’Abkhazie est un Etat autonome de la Georgie, dont le reporter, Marat Musin, parle le russe. Ils ont ete parmi les premiers sur le site de Houla apres le massacre et ils ont collecte les temoignages. C’est un blog allemand, http://apxwn.blogspot.de, qui traduit leurs reportages du russe en allemand. Il y en a plusieurs.