• Actualité
  •  

Un char de l'armée à Alep, le 6 août Les nouvelles militaires de Sana pour le début de la journée du 9 août et les dernières heures de celle du 8. -Alep : Sana signale un accrochage avec un groupe dans le quartier - occidental - dit de la Nouvelle Alep, jusque-là épargné par les incursions rebelles, et où se sont d'ailleurs réfugiés nombre de personnes déplacées des quartiers disputés : ce groupe, manifestement isolé, voire échappé de la nasse de Salaheddine, [...]



Alep : les combats semblent se déplacer vers le nord-est

Par Guy Delorme,



Un char de l’armée à Alep, le 6 août

Les nouvelles militaires de Sana pour le début de la journée du 9 août et les dernières heures de celle du 8.

-Alep :

Sana signale un accrochage avec un groupe dans le quartier – occidental – dit de la Nouvelle Alep, jusque-là épargné par les incursions rebelles, et où se sont d’ailleurs réfugiés nombre de personnes déplacées des quartiers disputés : ce groupe, manifestement isolé, voire échappé de la nasse de Salaheddine, a été décimé.

Sinon, tout en réaffirmant la prise de contrôle intégrale de Salaheddine par les forces armées, l’agence fait était de combats dans les quartiers de Bab al-Nairab (accès sud de la ville), Boustan al-Bacha (nord de la vieille ville), Bab al-Nasser (nord de la citadelle), al Sabe’bahrat, Bab Hanin, Bab al-Hadid (est), Hanano (nord-est). À l’énoncé de ces quartiers, on a l’impression que le centre de gravité des combats s’est déplacé vers l’est et le nord : les rebelles, qui disposent toujours de véhicule, conservent de la mobilité, à défaut de pouvoir tenir contre les soldats ; il y a peut-être une gigantesque poursuite en cours dans Alep…

Ces combats ont entraîné la mise hors de combat de dizaines d’activistes. Sana insiste à chaque fois sur les nationalités étrangères  – libyenne, yéménite, afghane – de nombre d’insurgés tués ou capturés.

Dans les environs nord d’Alep, à Hreitane (à moins de dix kilomètres au nord-ouest d’Alep), Sana parle d’une « attaque écrasante« , en tous cas massive, contre des bandes présentes dans ce secteur, qui tentaient soit de fuir, soit d’entrer à Alep. Dans cette région, les rebelles semblent toujours contrôler tout ou partie d’Anadane ( 3 ou 4 kilomètres au nord-ouest de Hreitane), mais ne parlent plus depuis plusieurs jours d’attaques contre l’aérodrome militaire de Menakh, située à 35 kilomètres au nord d’Alep : tous les jours hélicoptères et jets en décollent pour effectuer leurs missions au-dessus d’Alep. Et visiblement, en dépit de leurs affirmations l’accès à Alep par le nord demeure une aventure dangereuse pour leurs  colonnes motorisées.

-Hama :

À Karkat, près de la citadelle de Madiq, un groupe armé a été décimé.

-Frontière Nord Liban :

Nouvelle tentative d’infiltration depuis le Liban déjouée ce matin dans le secteur de Noura/Talkhalakh.

-Idleb :

Selon la télévision syrienne Addounia, des unités de l’armée ont poursuivi mercredi des bandes dans la région de Jisr al-Choughour – localités de Kerbeit al-Joz et Badalma – tuant plusieurs activistes et saisissant, outre des armes, des téléphones satellitaire et des grenades de fabrication israélienne.

-Al-Hassaké :

Dans un quartier – Ghwayran – de cette ville du nord-est syrien, un coup de filet a amoindri la rébellion locale, et enrichi les collections d’armes et de matériel pris à l’insurrection.



Vous pouvez suivre les réponses à cet articles avec le flux RSS.
Les commentaires sont fermés.

42 commentaires à “Alep : les combats semblent se déplacer vers le nord-est”

  1. salim dit :

    Super article de Djerrad Amar posté sur le site de Libanews dont voici le lien et la copie de la partie qui me parait être des plus éclairantes sur les enjeux sous-jacents à la bataille de Damas et à présent celle de Alep : http://libnanews.com/2012/08/09/la-syrie-theatre-decisif-de-lutte-des-grands-par-djerrad-amar/
     »
    Les américains ne peuvent pas ne pas savoir que la partie est perdue avec un ramassis hétéroclite de «combattants» composés de terroristes/ mercenaires bon marché, de gueux, de criminels, de canailles, de frustrés, mais aussi de faux bigots – qui ne savent même pas pour qui ils ‘roulent’ – contre une telle armée redoutée par Israël même.

    De cette logique on ne peut que reprendre notre constat fait dans un autre article et qui se vérifie à la lecture de certaines analyses de la situation en Syrie : «À bien observer ses tenants et aboutissants, cette «bataille» s’apparente à une opération visant, non pas à conquérir Damas, mais à «effacer» tous les éléments qu’ils ont été engagés et qui ont échoué, surtout les éléments étrangers notamment des Libyens, des saoudiens, des afghans, des égyptiens, des jordaniens…des desperados. Les syriens ne constituant plus des éléments…déterminants dans la mesure où la majorité s’est livrée …Il serait stupide de croire que les planificateurs de cette «bataille» de Damas avaient dans l’esprit de la gagner, comme il est aussi stupide de croire que les services de renseignements syriens… n’étaient pas au fait de cette «opération»… Le résultat ne s’est pas fait attendre si bien qu’en moins d’une semaine…Damas a été totalement ‘nettoyée’ de ces groupes… D’autres villes, plus particulièrement les banlieues de Hallab, Idlib, Homs et Hama, seraient en cours de ‘nettoyage’….Cette «bataille de Damas» a dû être bien étudiée, tactiquement, par les «services» de l’armée syrienne pour réussir à mettre en déroute, militairement et moralement, une bonne partie de l’ASL….». En effet, les stratèges américains sont assez perspicaces pour prévoir faire d’une «défaite» un «succès» en envisageant faire éliminer par l’armée syrienne, en les engageant et rassemblant, le maximum de terroristes islamistes, leurs ennemies de toujours, s’ils échouent. Il n’y a pas meilleur occasion. Quant à l’échec de cette aventure, le pragmatisme américain, qui ne cherche que l’intérêt, saura retirer «ses billes», comme il les a discrètement misées, sans trop de conséquences, le moment venu en autorisant le «dialogue» de sortie de crise.

    Une observation sur l’Égypte. Nous avons trouvé curieux que les «Frères musulmans» n’aient pas pris, à ce jour, position contre le «régime de Bachar». Est-ce pour ne pas devoir supporter seuls la cause palestinienne, leur crédo qui détermine leur existence, qu’ils ne peuvent dans la situation actuelle prendre en charge ? Est-ce aussi pour se préserver une issue vers un éventuel repositionnement sur l’autre axe en cas de difficulté ?

    L’avenir proche nous donnera plus de détails sur les tenants et aboutissements de cette «objectif Syrie» avec ses conséquences sur les plans géopolitiques et politiques intérieures des pays impliqués dans cette région ; surtout les monarchies d’Arabie Saoudite et du Qatar, qui ont mis en ‘enjeu’ leur dynastie, mais aussi la Turquie d’Erdogan qui doit être le ‘dindon de la farce’ otanesque dans cette expédition anti-syrienne. Si cet «objectif syrien » n’aboutit pas à un renversement de ce « régime de Damas», la lecture politique serait donc de considérer comme définitif la «défaite» de cette OTAN anachronique qui annoncerait la fin de l’unilatéralisme américain sur le monde. Et les deux monarchies moyenâgeuses riches, à la dépravation jusqu’à déstabiliser des États, qui assoient, par les plus méprisables manières, leur prétendue domination économique, politique et religieuse dans le monde arabe voire en Occident – avec pour le Qatar, son mythe de « l’eldorado qatari » – qui ne profite, en fait, qu’aux princes, à une minorité d’autochtones ou aux naturalisés bien sélectionnés ainsi qu’aux Occidentaux et autres arabes opportunistes, doivent disparaitre pour des États plus modernes et plus vertueux .

    • antioche dit :

      dire que cette défaite était préméditée est une erreur.
      les américains avaient bien un plan: celui de détruire le régime syrien comme en Libye. Nous constaterons que la stratégie appliquée est la même sauf que cette fois les syriens c’étaient préparés à les recevoir.
      Il ont pris la peine de bien étudier toute la stratégie et ont mis en place une tactique pour la contrer. avec l’aide des russes bien sure! L’erreur des sioniste and co c’est d’avoir usé de cette stratégie trop longtemps: Congo Brazzaville Cote d’ivoire Kosovo Irak Libye Égypte Tunisie… etc.
      La bonne nouvelle c’est que le monde va connaitre une période de paix d’au moins quinze ans avant qu’ils ne reviennent encore avec une autre stratégie qui marche.
      En espérant bien sure qu’ils n’ont pas de plan b ou qu’ils ne vont pas réellement se lancer dans une guerre ouverte contre la Chine et la Russie.
      de plus il stupide de penser que les groupes terroristes qu’ils utilisent sont leurs ennemis. Au contraire; les états unis and co ont entrainés Al-Qaïda et d’autres groupes terroristes pendant longtemps dans le but de faire ce qu’ils font aujourd’hui et ce serait une bêtise de penser qu’ils se détestent.

      • ElMaghribi dit :

        J’appuie entièrement ton raisonnement, Antioche, Al Qaïda est une pure création américano-séoudienne. Seuls les militants de base d’Al Qaïda et les simples citoyens américains l’ignorent.

    • vanda dit :

      Tout comme Antioche je pense que l’ idée première des occidentaux était de renverser Bachar el Assad , géneur notoire pour leurs visées au proche et moyen orient ! Qu’ ils aient au vu de la situation sur le terrain ( doule vérto russo- chinois, défaite militaire des histéro religieux ) changé leur fusil d’ épaule et sans le dire fait éliminer ces islamistes me parait plutot douteux parce que pas cohérent avec beaucoup de choses …. ne serait ce parce que ce type de bandes sera difficilement réutilisables . Est ce que la logique de cet article n’ est pas de donner une issue honorable à la défaite occidentale en Syrie ????

  2. salim dit :

    Ils sont entrain de prendre cher! Et un repli tactique, un! :)

    AFP Publié le 09/08/2012 à 11:23 Réagir Tweet RecommanderLes rebelles se sont retirés partiellement aujourd’hui du quartier emblématique de Salaheddine, à Alep, violemment bombardé par l’armée syrienne, a affirmé un commandant dissident.

    « A la suite d’un bombardement avec des bombes thermobariques qui ont détruit 40 immeubles, tué 40 combattants de l’Armée syrienne libre (ASL) et un grand nombre de civils, l’ASL s’est repliée de deux rues vers (le quartier) de Sukari (sud) où elle prépare une contre-attaque », a assuré Houssam Abou Mohammad, commandant de la brigade Dera Ashahba, qui combat dans ce secteur.

    • سوريا.خالدة-Syrie.Eternelle dit :

      Pour une ASL (Assassins Sionistes de la Liberté) de toc-qués, un repli tac-tic va très bien.

      • djiadfucker dit :

        thermobariques
        ==> ça me fait penser à la bombe lâchée sur Rambo par l’officier Russe. C’est comme un tonneau de matières chimiques

  3. Maher dit :

    Pour ceux qui s’impatientaient et qui doutaient de la détermination et du professionnalisme de l’armée syrienne… encore un replis tactique de l’ASL.
    Mais la défaite de l ‘ALS par l’armée syrienne à Alep sera compensée par les attentats terroristes.
    On sait parfaitement que c’ est la nouvelle méthode utilisée ces derniers temps par les Américains, quand ils décident de déstabiliser un pays. Il ne faut pas être naïf à un tel point pour croire que les tragiques événements en cours en Syrie ont pour seul but le renversement du pouvoir en place, mais l’ objectif principal des Américains et de leurs alliés européens c’ est surtout la déstabilisation à jamais de la Syrie. Même dans le cas d’ une nouvelle équipe, il y en aura toujours des attentats terroristes en permanence comme c’est le cas de l’ Irak, alors qu’avant, au temps de Saddam le peuple irakien n’ a jamais connu de tels aussi dramatiques événements. Les intégristes n’ ont jamais réussi à s’ implanter et s’imposer dans ce pays.
    Il a fallu donc cette intervention américaine pour que ces groupes « terroristes intégristes islamistes » que le monde commence enfin à comprendre qu’en fin de compte, ils ne sont que de nouveaux mercenaires marionnettes manipulés par la CIA, puissent entrer par la grande porte et mettre en oeuvre leurs activités de destruction et de déstabilisation conformément au plan arrêté par les Américains. Il en sera de même pour la Syrie et pour tous les autres pays arabes y compris les monarchies du golf. Ces bédouins monarques écervelés ne comprennent pas que les Américains sont en train de les utiliser et une fois leur plan stratégique de destruction des pays arabes achevés ils se retourneront contre eux.
    J’ai honte quand on pense que la France soutient et arme une bande de racaille pour le seul profit des américano-sionistes.

    • Auda dit :

       » au temps de Saddam le peuple irakien n’ a jamais connu de tels aussi dramatiques événements. Les intégristes n’ ont jamais réussi à s’ implanter et s’imposer dans ce pays. »

      J’étais en Iraq en février/ mars 2003 : je peux témoigner qu’hormis le blocus, tout était calme du nord au sud et la sécurité totale.

    • سوريا.خالدة-Syrie.Eternelle dit :

      @Maher

      Merci Maher.

      Vous exprimez une opinion que je partage presque entièrement.

      A cela près que les Zémirois Qatar-pillards et les Salaudiens n’ont jamais eu le souci, ni de leurs peuples, ni des peuples arabes, ni de qui que ce soit.

      Ce sont des jouisseurs zimpuissants qui ont besoin de harems pour afficher une virilité qui ne résisterait pas à un strip-tease dans les zoos de Hambourg.

  4. NeverMore dit :

    Encore quelques « replis tactiques » et ça ira mieux …

  5. Sam dit :

    Actuellement certain sites internet Algérien son entrain de jouer un drôle de jeu(El Watan,TSA-Tout Sur Algerie) et les pannes de courant se multiplie un peu partout dans le pays a croire qu’on cherche a faire sortir les gens dans la rue.L’Algérie est un des seul pays en Afrique du Nord pas encore sur la ligne Americo-sioniste et est dans leurs viseur.Le même processus qu’en Syrie sera tenté,faire sortir les jeunes dans la rue car sans eux rien n’est possible,ayant déjà vécu une guerre civil j’espère que ceux-ci seront conscient du jeu trouble joué par certain.

    • Franc-tireur dit :

      Les autorités Algériennes savent très bien qui est derrière ces gens…donc elles doivent agir très tôt comme elle l’avait déjà fait en septembre 2011 où la chaine Al Khazeera a été ridiculisée

      • AVICENNE dit :

        Non !. Cela suffit !.

        Si cela est vrai, il ne faudra plus rester derrière nos ordinateurs; Le monde arabe à asser souffert !.

        Désolé pour ce coup de gueule mais j’en ai vraiment marre !.

    • Djazaïri dit :

      Je regarde avec inquiétude ces infos sur la presse algérienne. J’espère que ces coupures de courants vont stopper.
      La victoire de l’armée nationale syrienne va casser le moral de ces forces pro-Otan en Algérie.
      La victoire de la Syrie laïque est aussi une victoire pour l’Algérie.

      • touri dit :

        Les coupures de courants sont dues à la multiplication d´appareils de climatisation. Des appartements sont parfois dotés d´autant de climatiseurs que de chambres et avec les hausses de température, tout le monde s´y met en les branchant en même temps. La même chose est appliquée pour les cuisinières électriques(, fonctionnant à plein régime, mois de ramadan oblige), alors que le pays riche en gaz devrait opter pour des appareils adaptés à ce type d´énergie.

        C´est le mode de consommation occidental qui est de mise à cause de l´ouverture au marché. Ajouter à cela la prolifération d´habitations anarchiques sans même attendre le permis de construction. Il est donc normal que l´entreprise d´électricité opère à des délestages de façon à limiter les dégâts.

      • Sam dit :

        Le site Tout sur l’Algérie doit être financé par nos amis du Golf,s’est pas possible autrement.Ils mettent en général un ou deux articles brossant dans le sens du poil et tout le reste n’est que critique tout va mal,sans compter les com qui vont avec,à croire que les proprios du site y participe.Aucun modérateur si tu a envie de cracher toute ta haine de ce pays tu peux y aller.En France il y a des modérateur sur quasi tout les sites pour supprimer les plus haineux,TSA non allez y les gars lachez vous.Pour El Watan je le savais le directeur fricote avec BHL,par contre pour l’autre canard boiteux je m’en suis aperçu quand ses pannes a répétitions on commencé.l’article que Salim a mis en lien sur le premier post est très intéressant,je ne suis pas d’accord sur tout mais dans l’ensemble il résume bien la situation.Au fait quelqu’un sait combien de Syrien vivent en France?

    • ElMaghribi dit :

      Je ne crois pas que les Algériens aient déjà oublié la décennie « noire » de la guerre contre le terrorisme, qui n’a toujours pas été éradiqué d’ailleurs, l’AQMI continuant de temps en temps à faire parler d’elle. Mais je connais surtout les algériens de ma génération, pas les jeunes.
      Il est certain que l’Algérie est sur la « liste » des Américains, qui vont essayer de la déstabiliser via le nord du Mali. Et les Marocains se feraient un plaisir d’aider les Américains dans ce sens, ayant des comptes à régler avec les dirigeants algériens.
      Tant que le Maroc et l’Algérie n’auront pas réglé définitivement leurs différents, c’est toute la région maghrébine qui en sera continuellement fragilisée et menacée. Mais comme le poids de ses deux pays éventuellement alliés à de quoi donner des sueurs froides aux voisins du nord, les Occidentaux vont se débrouiller pour que ces deux puissances maghrébines demeurent toujours ennemies.

      • Yassir Attalia dit :

        Il ne faut pas s’inquiéter de la situation en Algérie.
        Les algériens n’ont jamais attendu un ordre Otanesque, ou occidentale pour se soulever.

        Le 8 mai 1945 à Sétif et Guelma, le 1er Novembre 1954 ou en Octobre 188 les algériens ont toujorus été les 1ers arabe à se rebeller.

        Mais moi qui suit souvent en Algérie, je peux vous dire que les algériens n’aiment mais alors pas du tout ce « Printemps Arabe ». Au contraire ils prennent en dérision tous ces terroristes qui ravagent inutilement les pays arabes.
        Jamais un Algérien ne prendra les armes contre son Pays quand l’ordre lui vient de l’étranger.
        Quand aux ennemis de l’Algérie, qu’ils viennent sur place. On va bien rigoler dans le Massif des Aures, de Kabylie, dans les Monts de Tlemcen… Ils vont passer un sale quart d’heure.

        Si des harkis veulent vendre notre pays, on fera comme nos grand-pères : on leur coupera la tête.

        Nous avons tous dans nos familles 1 ou plusieurs martyrs qui nous ont donné la solution : le choix du combat, du courage, de la dignité… du nif comme on dit chez nous.
        Nous serons derrières nos Généraux, derrière le DRS, derrière la Sécurité Militaire, et derrière notre Gouvernement pour chasser et exterminer les traitres.

        Vive l’Algérie. Vive la Syrie Souveraine, la vraie, celle de Bachar Al Assad.

        • ElMaghribi dit :

          « Jamais un Algérien ne prendra les armes contre son Pays quand l’ordre lui vient de l’étranger. »
          Le problème est que jamais l’algérien qui pourrait éventuellement s’inscrire dans un mouvement de révolte poussé par l’étranger ne saura que les ordres viennent de l’extérieur. Les Occidentaux ne sont pas cons, ils connaissent bine le nationalisme des Algériens. Ils vont se trouver un illuminé avec une barbe aussi longue que sa conscience politique est réduite, citant Allah et son prophète dans chaque phrase, connaissant autant la géopolitique que l’astrophysique et fortement convaincu que le sort d l’Islam et de l’Oumma dépend de lui. Les Séouds assureront son financement et son encadrement idéologique et les Américains vont rire aux éclats en l’écoutant les insulter, en toute bonne conscience, sur des vidéos diffusées sur Youtube. Il mourra, ainsi que tous les imbéciles qui l’auront suivi, profondément convaincu d’avoir combattu le diable américain alors que tous ses actes ont été planifiés par ces mêmes américains.
          Le « nif » peut aussi être utilisé contre les Algériens, il suffit d’insister sur la « hogra » des « taghouts » et le tour est joué. De toute manière, vous en savez déjà long à ce sujet, après la terrible décennie de guerre contre le terrorisme.

        • Ernesto dit :

          « Nous serons derrières nos Généraux, derrière le DRS, derrière la Sécurité Militaire, et derrière notre Gouvernement pour chasser et exterminer les traitres », aucun algérien n’a envie d’être derrière les généraux, le DRS et la sécurité militaire, ceux la même qui ont égorgé à tour de bras des vieillards, des femmes et des enfants à Ben Talha, à Rélizane et dans bien d’autres villages et hameaux, qui constituent une bourgeoisie parasitaire dont le but est de piller les richesses de ce pays afin de placer l’argent engrangé dans des banques étrangères pour financer le déficit du camps impérialiste et qui aujourd’hui ont ouvert le pays au pillage des multinationales qui affament le peuple, donnant à la jeunesse comme seule perspective l’immigration.

    • idriss dit :

      ne t’en fait pas pour les algeriens ils connaient parfaitement ces merdias mensonges algeriens tt les journaux cites roulent pour les sionnards.sur TSA EL WATAN MATIN DZ EL-KHABAR et d’autres ne souhaitent qu’une chose que l’algerie explose c’est leur voeu le plus cher.liser les posts dans ces journaux tous sont anti algerien ou marocain se disant algeriens.pour eux rien n’est positif en algerie tt va mal.meme quand c’est la chaleur,ou le mauvais c’est la faute au gouverment un train qui deraille c’est la faute a bouteflika,un accident de voiture c’est la faute a bouteflika. chez ces posteurs c’est la sinistrose a forte dose.

    • Maroua dit :

      Sam, en effet le directeur du journal Alwatan est pro americanoisraelien ,de part ses articles mensongés il cherche à destabiliser lAlgerie Je suis sûre qu’il est manipulé par les monarchies honte à belhouchet !

      • Yassir Attalia dit :

        Ne vous inquiétez pas.
        Tout cela est su du DRS, et de la Section Sécurité Militaire.

        Je vous livre même une information : EL Watan reçoit même des subventions du Gouvernement Algérien.

        En Algérie on préfère laisser les journalistes s’exprimer contrairement à ce que les médias occidentaux affirment.

        Nombres d’experts, sont circonspect sur les risques en Algérie. Selon eux, le Pays est administré et contrôlé comme il se doit. Il y a en plus d’une Armée Nationale Populaire, un système sécuritaire adapté.

        Police Nationale
        Gendarmerie Nationale
        Gardes Frontières Nationaux pour la surveillance des frontières
        Gardes Côtes Nationaux
        Compagnie Nationale de Sécurité
        Unité Républicaines de Sécurité
        Groupement d’Intervention et de Réserve
        Sécurité Militaire
        Police Militaire
        Garde Républicaine
        D.S.I Détachement Spécial d’Intervention
        G.I.S Groupe d’Intervention Spécial
        Ex ONRB (Les fameux Ninjas)
        Section Anti-Terroriste

        Sans compter les
        _ Garde Communaux présents dans chaque commune Algérienne et armée à domicile
        _ Et enfin les Patriotes : milice anti-Terroriste de source Civile mais armée.

        Vous pouvez dormir tranquille en Algérie, même si quelque fois il y a un attentat ou une embuscade. Mais les terros sont obligés de se terrés dans les maquis.

  6. salim dit :

    le point sur la situation du Docteir Amin Hoteiten date du 06.08.12 : http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=32249

    Petit extrait :
    Il n’empêche que ce constat est arrivé dans des circonstances qui permettent à tout observateur de déduire des vérités que les USA et son « Axe agresseur de la Syrie » ont voulu dissimiler ou falsifier depuis près d’un an et demi :

    1. Leur propre conviction que la Syrie est encore forte et solide de par son peuple et son armée et que malgré toute la violence de leur attaque il leur a été impossible d’atteindre leurs objectifs.

    2. La solidité des prises de position du front régional, international, et stratégique du camp clairement opposé à l’agression US quels qu’en soient les prétextes et sous n’importe quelles conditions.

    3. L’échec et l’effet contraire du marché de dupe attendu par la soi-disant mission de paix – déclarée morte avant même d’être née – de Kofi Annan dont la démission les a ramenés devant l’Assemblée générale des nations unies pour ne déboucher que sur la décision US d’armer les oppositions syriennes qui n’en ont jamais voulue ; ce qui confirme que Mr Annan n’était qu’un « cheval de Troie » qui n’a réussi ni à tromper les Syriens, ni à convaincre leurs alliés de céder à l’exigence première du plan US : la destitution du Président syrien pour faire main basse sur la Syrie. Mr Annan a donc démissionné non sans essayer de masquer la responsabilité de l’Occident dans l’échec de sa mission par la résolution de l’Assemblée générale de l’ONU.

    En revanche, les mêmes cartes jetées dans cette guerre ouverte contre la Syrie lui ont permis ainsi qu’à ses alliés de réaliser des bénéfices non négligeables :

    1. Prouver la complicité et la scandaleuse servitude de l’Arabie saoudite devant l’occupation israélienne de deux de ses iles depuis 1967 sans coup férir pour les libérer, son unique souci se résumant à travailler à l’intervention militaire étrangère en Syrie pour la détruire ; ce qui a été clairement dénoncé par le délégué permanent syrien auprès des Nations Unies, Mr Bachar al-Jaafari.

    2. Amener les USA à se dévoiler en tant que vrais parrains du terrorisme mondial puisque après avoir confirmé devant le monde entier que l’organisation d’al-Qaïda était grandement responsable des actes terroristes infligés à la Syrie, ils ont publiquement annoncé leur volonté d’armer ce terrorisme et par décision présidentielle de surcroit ; ce qui signifie qu’ils reconnaissent qu’USA et al-Qaïda mènent un même combat !

    3. Confirmer la légitimité du combat de la Syrie face au terrorisme armé ; ce qui fait échec à toutes les calomnies passées ou futures à cet égard.

    Dr Amin Hoteit

    06/08/2012

  7. patriote maghrebin dit :

    Quelle contre-attaque? en Djean Basket?

  8. Maher dit :

    Pour sortir de l’intox médiatique voilà enfin une voix discordante, mais crédible:

    http://www.youtube.com/watch?v=0MiOzOe26…

  9. vilistia dit :

    Point d’Almayadeen l’Armée avance et ASL en déroute 08 08 2012 14h10
    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=PbCQ5t77VjM

  10. Nina dit :

    === ÉTATS-UNIS/IRAN : UNE IMAGE ÉDIFIANTE ===

    Quel est le pays qui menace le plus la paix dans le monde ? Cette image qui circule sur Internet a le mérite de remettre les choses en perspective :

    http://i.imgur.com/8lRpd.jpg

    Traduction de la légende : « Pays attaqués par bombardements, sabotages ou tentatives de renversement du gouvernement depuis la Seconde Guerre mondiale ».
    http://i.imgur.com

  11. chabiha3 dit :

    vivent bachar al assad…….

    • AVICENNE dit :

      Non, « vive la Syrie ! ».

      Peu m’importe qui est au pouvoir pourvu que l’unité de la Syrie persiste.
      Comme « en face » il n’y a rien de rien, alors, je vote Bachar en attendant mieux.

      • Maroua dit :

        Je persiste VIVE BACHAR ELASSAD.cest grâce à lui que la Syrie tient debout malgres tous les ennemis qui l’entourent.Le peuple Syrien est à l’image de son guide .courage soldats vous triompherez de ses parasites ennemis de votre beau pays
        Gloire à vous et à votre chef!

  12. paramesh dit :

    bonjour à vous tous, je suis tombé la dessus (une manifestation pro rebelle semblerait-il, . des gens connaissant le coin et parlant arabe pourraient-ils infirmer (ou confirmer) la réalité de cette info.
    de tout coeur avec vous.

  13. Eba dit :

    C EST ETRANGE

    40 combattants tués, et LES REBBELLES se retirent totalement de leur fief avec un enjeu de cette importance ? C’est donc ça le carnage annoncé ? Si c’est vrai, alors je pense qu’ils ne sont pas et n’ont jamais été 8000 ou 5000… Même en Libye, on n’a jamais eu des chiffres aussi grotesques dans un conflit…

    • AVICENNE dit :

      Certains parlent de 800 rebelles tués hier. Je pesne que c’est beaucoup trop pour être crédible.

      Sont-ils 5000 à 8000 ?, je n’en sais rien. Mais n’oubliez pas que le nombre de bléssés et de prisonniers peut facilement être 3 à 5 fois plus que le nombre de morts.

      Vu le nombre de rebelles tués depuis 10 jours, cela commence à faire quelques centaines.

    • The Truth dit :

      Moi je me demande combien ils sont les syriens à avoir pris les armes en Syrie (je ne parle pas des étrangers). Tous les jours il y a des combats avec les rebelles, il y en a beaucoup qui meurt ou qui sont arrêtés. On a l’impression qu’ils sont infinis. Il faut qu’on comprenne pourquoi il y en a autant de ces extrémistes.

  14. [...] Alep : les combats semblent se déplacer vers le nord-est [...]

  15. tassere dit :

    allez armée syrien poursuivez ces terroriste jus-qu’a leur queue et les terminer pour une bonne fois .