• Actualité
  •  

La diaspora syrienne pro-syrienne continue de se manifester à travers le monde, avec des rassemblements d'ampleur variable, en fonction de l'importance des communautés. Celle qui a eu lieu à Sidney en Australie, ce dimanche 5 août, restera une des plus courues. Combien étaient-ils à manifester avec des drapeaux syriens, ceux du Hezbollah, de la Palestine,, de l'Iran, de la Chine ou de la Russie, avec celui, bien sûr, de l'Australie, avec les portraits de Bachar aussi ? 7 000 disent [...]



Australie : Bachar rocks Sidney !

Par Louis Denghien,



La diaspora syrienne pro-syrienne continue de se manifester à travers le monde, avec des rassemblements d’ampleur variable, en fonction de l’importance des communautés. Celle qui a eu lieu à Sidney en Australie, ce dimanche 5 août, restera une des plus courues. Combien étaient-ils à manifester avec des drapeaux syriens, ceux du Hezbollah, de la Palestine,, de l’Iran, de la Chine ou de la Russie, avec celui, bien sûr, de l’Australie, avec les portraits de Bachar aussi ? 7 000 disent certains. Des milliers en tous cas, qui scandaient le nom du chef qu’ils se reconnaissent et dont ils ne veulent pas changer sur simple injonction de l’étranger.
En territoire  hostile…
Un rassemblement d’autant plus remarquable que l’Australie est, comme tous les pays anglo-saxons, une excroissance diplomatique des États-Unis. Le 29 mai dernier, suite au massacre de Houla attribué fallacieusement et précipitamment à l’armée syrienne, le gouvernement de Camberra a expulsé deux diplomates syriens.

Et fin juin, le gouvernement australien a annoncé de nouvelles sanctions commerciales, les justifiant par la même rhétorique partiale, empruntée à Washington et à Londres, accusant le gouvernement de Damas d’être seul responsable des violences.

On ignore quelle sera la médiatisation de cette manifestation de Sidney, combien d’Australiens en auront eu connaissance : les médias anglo-saxons sont un peu moins « bétonnés » que les français. Ce rassemblement de Sidney témoigne en tous cas de la vitalité et du degré d’organisation d’un communauté qui s’exprime régulièrement par voies de communiqués de presse, condamnant le terrorisme et la désinformation.

Il y aurait environ 300 à 350 000 Australiens (estimation 2006) d’origine arabe (soit un peu moins de 2% de la population totale), le plus nombreux étant originaires du Liban ; les Australo-syriens seraient eux, autour de 20 000 (troisième communauté en nombre derrière les Libanais et les Palestiniens).

Ci-dessous les liens vidéo :

http://www.youtube.com/watch?v=scoQD54TPIo&feature=youtu.be

http://www.youtube.com/watch?v=3faeoW8oEzg

Lien vers les photos :

http://www.facebook.com/media/set/?set=a.456764437676954.101928.279535285399871&type=1

 

 



Vous pouvez suivre les réponses à cet articles avec le flux RSS.
Les commentaires sont fermés.

65 commentaires à “Australie : Bachar rocks Sidney !”

  1. hakim dit :

    http://www.lexpress.fr/actualites/1/actualite/syrie-pilonnage-et-combats-a-alep-avant-la-bataille-decisive_1146374.html
    la fin est très intéressante, en dirait que les journaux européens commence à tourné leur veste. si l’express parle de cette manifestation, c’est qu’il y a un gros problème :)

    • chris dit :

      Incroyable dépeche de l’express! C’est la première fois que leurs propos sont plus mitigés.
      C’est derniers jours on assiste a un changement de ton dans la presse, qu’es-ce que ça signifie?

  2. marpielle dit :

    Mabrouk , la vraie Syrie est toujours là ! Une manifestation qui fait du bien aux vrais amis de la Syrie .

  3. Baki dit :

    Y-en-a-t-il d’autres de prévue ?

  4. vanda dit :

    Pour etre bétonnés les médias français sont tout particulièrement bétonnés :Béton armé avec du fer tors de 14 Svp ! Ils en deviennent ridicules mais comme le ridicule mais comme le ridicule ne tue pas ils continuent en éspérant une promotion!

  5. Bonave dit :

    Il va falloir aussi songer à mettre la même pression en France. A lire les réactions des lecteurs aux articles dans la presse francaise maintream, les francais semblent comprendre qu’on ne leur dit pas la vérité sur la Syrie. Alors donnez-nous une date pour une grande manifestation à Paris ou partout ailleurs en France et on y déferlera. Tout simplement.

    • LafleurJs12 dit :

      Pour ceux qui comme moi et des amis amies en ont plus qu’assez des France24, le Monde, Direct 8 et les autres ,de l’impossibilité de faire entendre nos avis, de leur censure, de leurs barricades érigées depuis quelques années pour qu’on ne puisse réagir efficacement, pour que nos voix se perdent et qu’on ne puisse les joindre pour leur mépris des auditeurs lecteurs et etc, je vous communique e déjà en 1ere démarche, cette possibilité à explorer..Je vais voir lundi ce que ça donne ! Il faut qu’on s’organise contre ce pouvoir des copains pour prendre les citoyens pour des poires (et encore c’est pas gentil pour les poires !)
      Donc, voici .C’est pas difficile c’est CSA rubrique contact..mais ça vous évitera de chercher
      Pour contacter le CSA

      Par courrier : je vous copie le tout :

      « Conseil supérieur de l’audiovisuel
      Tour Mirabeau
      39-43, quai André-Citroën
      75739 Paris cedex 15

      Par téléphone/fax :

      Tél.: +33 1 40 58 38 00
      Fax: +33 1 45 79 00 06

      Vous pouvez également prendre connaissance des réponses apportées par le Conseil aux questions fréquemment posées par les internautes. Si vous ne trouvez pas réponse à votre question, vous disposez, dans cette rubrique, de la possibilité de saisir le CSA par un formulaire en ligne ou par téléphone, sur une ligne réservée aux téléspectateurs et aux auditeurs « 

  6. suchite dit :

    Hilary cliton va venir dans une semaine en turquie, a telle dans ces bagages les fameux stjnguere, missile sol air.
    Mais pourquoi la russie est si timide a aider militairement la syrie? Pourquoi a telle suspendu la livraison des helicopteres?
    La russie ne la derange pas trop que la situation se pourrisse?
    Jespere que ce nest pas le cas en coulisse.

    • Charles dit :

      N’importe où, sauf sur le parvis des Droits de l’homme, svp, car le Trocadéro est un haut lieu du tourisme (et du droits-de-l’hommisme) qui transforme toute manifestation en attraction touristique. C’est pratique pour les riches qataris et saoudiens qui séjournent dans le 16e, mais vaudrait mieux faciliter aux Arabes prolétaires de Paris l’expression de leur solidarité et de leur anticolonialisme. Merci d’avance.

      • Charles dit :

        Beaucoup de difficultés techniques ! Mon message répondait à celui de Bonave, précédant celui de Suchite.

  7. Schaka dit :

    les mannifestations existaient djà en Europe mais aucune presse europeenne n’en avait parlé.

    C’est le début de la Fin des asl et pas de pitié pour leur crime
    Vive la Paix
    Je t adore peuple Syrien!!!!!

  8. Nina dit :

    un grand espoir – à quand à Paris /

  9. Sam dit :

    En France nos journaleux vont nous dire que Bashar el Assad a certainement fait pression sur leurs familles resté au pays s’ils ne manifestaient pas.

  10. benallal dit :

    le debut de la fin commence
    -les milices turco-arabosionistes font leurs apparitions dans les gazettes anti syriennes
    -les milices tekfiristes wahabistes montrent leur veritable visages de sauvagerie
    al qaeda un outils Yankees qui sert de defendre les acquis US et SIONISTES
    LE TERRAIN syrien parle tres fort maintenant qu’ hollande et sa clique se taisent

  11. Caligula dit :

    Les terroristes prisonniers devraient être empalés à tous les carrefours de Syrie , et ne les détachés que lorsqu’ils puent pour des raisons d’hygiene public.

    • Marie-Christine dit :

      Eh oui, en ces temps où les droitsdelhommisme del’axe du bien massacrent en masse « proprement » et sans risques du haut du ciel (le formidable coup d’envoi n’at-il pas été donné par le si vertueux Oncle Sam et ses si merveilleuses bombes sur Hiroshima et Nagasaki – date anniversaire), on se prend malgré soi à rêver à d’autres temps, tellement plus « barbares »…!

  12. El Fel dit :

    A quand ces journalistes véreux de France et d’ailleurs afin qu’ils tournent la veste. Si vous vous étiez pris à temps cela aurait à votre honneur, mais le faire maintenant avec le couteau sous la gorge, une honte. La Syrie gagne, le peuple syrien que vous vouliez enterrer est encore là, il combat et continu à vous narguer par son courage.
    Que reste t-il de vos combattants de la liberté, que reste t-il de vos pédales, pleins de morves, de suffisances et de zetla made in Marocco.
    A l’avenir faut il vous qualifier de « journalistes merdouilles », tant votre travail et vos compétences se sont limités à faire du mensonge et du montage. Que vos reportages sont des extraits de téléphones portables.
    Même pas le courage d’aller sur place faire un reportage digne de ce nom.

  13. unknownsoldier dit :

    Où est-ce qu’elle est la communauté musulmane de France ??!!
    Toujours en barricade contre l’FN ?
    Les peuples ont les élites qu’ils méritent !

  14. vilistia dit :

    Joint-venture entre les cercles Touraniens d’Ankara , l’OTAN et les Sionistes alliés aux Séoudes

    Le but du jeu est la Russie..D’abord en abattant le Monde Arabe et l’Iran.
    Morsi a compris l’enjeu et se rapproche de l’Iran

    http://goo.gl/OoFDU

  15. Manick dit :

    J’aimerais bien que les Syriens pro-Syrie qui sont à Paris fassent de même, mais je n’ai pas entendu parler d’appel à manifester. Dommage! J’espère que s’il y avait un appel, vous nous informeriez.

  16. mura dit :

    D’accord mais n’oublions pas que les régimes syrien et iranien ne sont pas des paradis et d’ailleurs les sbires d’Assad n’ont pas attendu la guerre civile pour arracher les ongles des enfants, enfin…malgré tout la charia n’existe pas en Syrie, les chrétiens peuvent pratiquer leur culte sans faire de prosélytisme et à condition d’accepter leur condition de dhimmis. C’est quand même mieux que ce qui se passe en Arabie Saoudite ou la moindre infraction religieuse est punie de la décapitation ou à la rigeur d’une main coupée. L’islam religion d’amour, de paix et de tolérance.

    • vilistia dit :

      mura

      Ca sent bon la propagande basique..

      J’en reste la bouche ouverte !

    • hezbollah dit :

      @ mura

      Et le talmud sioniste Qu’est ce que tu en pense.

      Rebecca est né la même année du décès de Sara. ( Bethuel a engendré Rebecca.
      Ce sont là les huit fils que Milca a enfanté à Nachor, frère d’Abraham.)
      (Genèse 22 : 23 )
      Sara vécut cent vingt-sept ans; ce sont là les années de sa vie.) (Genèse 23 :
      1) c’est-à-dire à l’époque Isaac avait 37 ans et Rebecca était un bébé.
      Et Quand Isaac eut atteint l’âge de 40 ans quand il prit pour femme, Rebecca, fille de Bethuel, l’Araméen, de Paddan-Aram, et soeur de Laban,
      l’Araméen.) (Genèse 25 : 20)

      Alors chez les juifs

      Talmud -Sanhédrin , Recommandation 55: (Une petite fille de trois ans
      et plus précisément trois ans et un jour peut être acquise en mariage par
      un juif )
      Talmud- Sanhédrin, Recommandation 54: (le juif peut avoir un rapport
      sexuel avec une enfant de moins de neuf ans)
      Talmud- khethuboth , Recommandation 55: (Quand un homme adulte a des rapports sexuels avec une petite fille ce n’est rien.)
      En outre Said Rabbi Joseph a écrit : retenez qu’une enfant de trois ans et un jour peut avoir des rapports sexuels.

      J’appelle les connaisseurs a affirmer ou démentir.

      • Cécilia dit :

        D’accord, hezbollah, mais ce n’est plus pratiqué alors que l’Arabie pratique toute sort de barbarie au nom de la religion comme la lapidation des adultères, couper la main d’un voleur, trancher la tête en public et et et.

        Le judaïsme connait des réformes comme le christianisme alors qu’en Islam les salafo-wahhabisme est là pour tuer tout mouvement de réforme. Rappelez-vous que cheikh Mohammad Abdo et Afaghani ont commencé bien la réforme mais leur mouvement est resté sans suite et nous n’avons eu que des djihadistes avec Qutb et Ben Laden.

        • hezbollah dit :

          D’ accord Cécilia, mais les wahhabites ne représentent en rien les musulmans du monde. Mais je te l’ accorde ils font beaucoup de mal avec leurs pétrodollars pour détourné les musulmans de leurs religions. Bientôt la fin de cette secte wahhabite inventé par les anglais pour détruire l’ Islam de l’ intérieur.

          Quelque passage du talmud.Un vrai livre d’ amour.

          Les non-juifs sont impurs :

          Abhodah Zarah 22b : « Les Non-juifs sont impurs parce qu’ils n’étaient pas là au Mont Sinaï. »

          Abhodah Zarah 35b : « Toutes les filles des incroyants sont niddah (sales, impures) depuis leur naissance ».

          Iore Dea 198, 48 : « Les femmes Juives sont contaminées par la simple rencontre de Non-juifs ».

          Schabbath 145b : « Les Non-juifs sont impurs parce qu’ils mangent de la nourriture impure ».

          Zohar I, 46b, 47a : « L’âme des goyims est d’une origine théologique impure ».

          Zohar I, 131a : « Les idolâtres (non-juifs) souillent le monde. »

          Les non-Juifs sont des animaux :

          Lebhammoth 61a : « Les juifs ont droit à être appelés « hommes », pas les Non-juifs ».

          Iore Dea 377, 1 : « Il faut remplacer les serviteurs Non-juif morts, comme les vaches, ou les ânes perdus et il ne faut pas montrer de sympathie pour le juif qui les emploie ».

          Jalkut Rubeni Gadol 12b: « Les âmes des non-juifs proviennent d’esprits impurs que l’on nomme porcs ».

          Kerithuth 6b : « Les juifs sont des humains, non les Non-juifs, ce sont des animaux ».

          Kethuboth 110b : « Pour l’interprétation d’un psaume un rabbin dit : ‘le psalmiste compare les Non-juifs à des bêtes impures’. »

          Orach Chaiim 225, 10 : « Les Non-juifs et les animaux sont utilisés de manière équivalente dans une comparaison ».

          Schene Luchoth Haberith p. 250b : « Même qu’un non-juif à la même apparence qu’un juif, ils se comportent envers les juifs de la même manière qu’un singe envers un homme ».

          Tosaphot, Jebamoth 94b : « Lorsque vous mangez en présence d’un non-juif c’est comme ci vous mangiez avec un chien ».

          Yebamoth 98a : « Tous les enfants des goyims sont des animaux ».

          Zohar II 64b : « Les non-juifs sont idolâtres, ils sont comparés aux vaches et aux ânes ».

          Orach Chaiim 57, 6a : « Il ne faut pas avoir plus de compassion pour les non-juifs que pour les cochons, quand ils sont malades des intestins ».

      • Nina dit :

        le dieu des juifs est un dieux jaloux , un dieu vengeur , c’est un dieu « de race » – et tout l’ancien testament est une fable – lire Shlomo Sand -

  17. réalité dit :

    QUE DIEU BENISSE BACHAR EL-ASSAD, MAGNIFIQUE HUMANISTE, PATRIOTE MAGISTRAL D’UN DESTIN QU’IL NE DESIRAIT PAS

  18. vilistia dit :

    Journal de Syrie 5 Août 2012. à Alep la traque des résidus des miliciens turcs et du Golfe
    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=Ug3815EcmCs

  19. vilistia dit :

    Syrie L’armée fait le nettoyage à Damas en attendant Alep
    5 août 2012 18h57
    http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=iVdmqJQWjn8

  20. Le Lion du désert dit :

    L’Australie est un satellite anglo-américano-sioniste dépendant de la couronne britannique, sous le règne du sanglant tyran George III, tous les Aborigènes australiens ont été exterminés par une myriade de maladies, meurtres, famine etc. Ce sont les descendants des colons anglais qui occupent cette île, habité par les Aborigènes depuis des temps immémoriaux.

  21. JohnDoe dit :

    Oh Cher ami ceux qui veulent savoir le savent deja. Les citoyens de ces pays qui veulent savoir la realite sur les evenements peuvent le faire sur l’internet. Moi je suis de l’Amerique du Nord. Je n’ai plus de CNN,ABC, CBS depuis maintenant 4 ans. Je suis bien informe depuis que j’ai arreter d’etre un abondonne de ces chaines. D’abord la plupart des journalistes ne sont pas cultives et ensuite ils sont de mauvaise foie. Il n’ y aucune excuse pour les personnes qui se cachent derriere leur manque de vouloir savoir. N’importe qui peut aller sur l’internet et savoir autre chose que les stations de television nationales racontrent. Depuis la premiere guerre d’Iraq j’ai decide de ne plus me faire manipuler par des personnes moins intelligentes et moins cultivees que moi. En resume le fait d’etre informer aujourd’hui incombe a chacun. Tu peux t’asseoir devant ton poste televiseur et se faire empoisoner par des incultes ou decider rechercher la mourriture de l’esprit et de la memoire en conduisant ton shopping de l’information sur l’internet. Tu es libre et tu peux accepter de consommer l’information que tu veux. Ceux qui racontrent n’importe quoi sur le fait que leur media ne disent pas la verite doivent s’acuser eux. Ils doivent etre le moteur de leur liberation intellectuelle. En France je suis convaincu qu’ils ont access a l’internet donc ils peuvent faire leur propre shopping de l’information. Les Media occidentaux sont les memes. ils sont dans leur logic colonial et imperialistes. C’est leur droit des outils de la mort.Mais ils doivent accepter un jour le jugement du peuple. Le premier jugement du peuple c’est d’abord le refus de consommer ce qu’ils racontrent. Cet espace est un example de ce refus. Quand les peuples du monde vont de plus en plus tourner leur dos a leur produits ils seront oblige de changer ou disparaitre. CNN vient de faire l’experience. Le Taux des telespacteurs a chute de la facon la plus significative ce qui a pousse son direteur general d’annoncer sa demission. Le temps des peuples est en marche et rien ne peu arreter cela. Il y a 20 ans notre esprit consommait uniquement que leur information. L’occident controlait plus de 75% des donnees de l’information. Regarder les depeches: AFP, AP, Reuters. Elles emettent les memes informations et ces informations sont reprises identiquement par toutes les chaines de l’occident mercantile et colonial. Qui d’ailleur devient au fuir du temps un occident immorale et criminel.

    • Avic dit :

      Ceux qui ne savent pas, ont-ils vraiment envie de savoir? J’en doute.

    • Algerien dit :

      un journalisme qui ne dit pas la verité, ou il deforme l’information, peux etre poursuivi par la justice pour information mensonger,

  22. AVICENNE dit :

    Juste un moment de détente :

    Lors des JO, en équitation, pour les qualifications :

    - Arabie saoudite en premier.
    - Syrie septième
    - France douzieme et bon dernier !.

    Vive la Syrie !

  23. [...] Australie : Bachar rocks Sidney ! [...]

    • yacine dit :

      Louis, connais-tu ce mystérieux personnage qui copie tes articles sur une page du Front National ?

      • Louis Denghien dit :

        Non, mais toutes les bonnes volontés sont les bienvenues. En revanche , les trolls pro-OTAN dans ton genre…

        L.D. & Infosyrie

      • سوريا.خالدة-Syrie.Eternelle dit :

        Il vaut mieux des gens qui ont un front, et reproduisent les articles d’InfoSyrie, que des gens qui ont un front qui se dérobe, derrière les tartufferies des Ultra-Sionistes-Associés

  24. Syrienne Libre dit :

     » 7 000 disent certains. Des milliers en tous cas, qui scandaient le nom du chef qu’ils se reconnaissent et dont ils ne veulent pas changer sur simple injonction de l’étranger. »

    Mais vous avez vraiment vu les vidéos et les photos?

  25. سوريا.خالدة-Syrie.Eternelle dit :

    Les Syriens de l’extérieur sont passionnément avec les Syriens de l’intérieur.
    Ceux de France, comme ceux d’Australie.

    Ils partagent les mêmes espoirs et les mêmes soucis.

    Je ne parle pas des conspirateurs, des dévoyés par des haines moyennâgeuses, ni des loups déguisés en syriens.

    Ceux-là, je les renvoie à chercher ailleurs la réalisation de leurs ambitions de traîtres.

    Cet ailleurs se rétrécira progressivement, au fur et à mesure que les maîtres des médias hypocrites seront reconnus pour ce qu’ils sont : des médiocres, des stipendiés et des arrivistes.

    Et l’on découvrira que cet ailleurs, c’est le pentagone de la haine :
    Zétats-Zunis, Younaïteud-Kingkong, Israël, Zémiroyaumes, Turquie.

    Si j’omets la France, c’est parce que le Peuple Français est trompé par ses Dirigeables Politiques, eux-mêmes grisés par les promesses des lobbies Criffés, pétrolisés et dollarisés, de carrières et d’enrichissement.

    • Avic dit :

      Tout à fait d’accord avec vous Syrie-Eternelle. Mais la fin de votre post me laisse songeur.Vous dites : »le Peuple Français est trompé par ses Dirigeables Politiques ». Voilà 40 ans que ce Peuple est trompé par ses dirigeants.
      - D’abord il y a eu Giscard D’Estaing avec le Congo, la République Centrafricaine, le Tchad.
      - Ensuite il y a eu Mitterrand avec le Burkina (Sankara), le Kosovo et l’Irak; sans compter le merdier Ruwandais.
      - Puis il y eut Chirac, celui dont on se méfiait le plus, qui n’eut que la Côte d’Ivoire (qu’il prépara pour son successeur) et le Niger qui fit peu de bruits mais qui aboutit à un changement de régime tout de même.
      - Et le must pour le moment, Sarkozy dont les exploits ne sont plus à présenter.
      - Et enfin notre « président normal » dont les débuts semblent prometteurs.
      Parions que le prochain trompeur sera accueilli avec enthousiasme.
      N’y a t-il pas là quelque chose d’anormal et qui puisse nous interpeler?

      • JohnDoe dit :

        Belle analyse. Accepter de ce tromper celuli qui veut a l’age de l’internet.
        Chacun peut s’afranchir de l’ignorance s’il veut. Il n’y a donc plus d’excuse si vous etes ignorant sur la marche de votre pays.

      • سوريا.خالدة-Syrie.Eternelle dit :

        A Avic et à JohnDoe :

        Oui, je conviens que voir que le Peuple Français est trompé pendant si longtemps m’attriste profondément.

        Mais, les dialogues de tous les jours avec mes concitoyens, me donnent l’espoir d’une prise de conscience inéluctable.

        En tout état de cause, c’est l’intérêt de la France de changer de politique, car La Syrie vaincra, dans tous les cas.

        Une autre politique de la France n’est pas indispensable à cette victoire.

        Par contre, elle contribuerait à rapprocher la fin des violences et limiterait l’effusion de sang et les destructions.

        Et donnerait à la France, pour longtemps, une chance de rentrer dans une procédure constructive conforme à la morale et utile à ses intérêts.

      • Marie-Christine dit :

        Un ami canadien m’a dit un jour que depuis la Révolution Française la France était divisée en deux, dans une lutte jamais définitivement acquise, entre les révolutionnaires (les vrais) et les contre-révolutionnaires. les collabos, les résistants, sous la france de l’occupation nazi, ceci s’est ô combien vérifié !
        Et aujourd’hui les collabos réactionnaires (fascistes ou fascisants) new-look semblent pulluler (la période leur paraît propice, comme au temps de l’occupation ?), mais l’avantage, c’est que, de plus en plus totalement décomplexés, ils se dévoilent de plus en plus ouvertement et s’exposent au grand jour…!

    • Marie-Christine dit :

      Cher, plutôt que l’expression « grands dirigeables » je préfèrerai « ballons dirigeables » pour définir nos « grands » dirigeants.
      Dirigeables par qui ? En plus, que la technique reste assez hasardeuse, et qu’il n’est pas rare qu’ils explosent en plein ciel : pauvres d’eux, pauvres de nous !?

  26. vilistia dit :

    CNN. Témoignages sur les djihadistes en Syrie
    EN FRANCAIS

    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=01gb7lSjveY

  27. Loubnan dit :

    Excellent le titre de votre article. Sinon voici une vidéo d’un patriote libanais:

    http://www.youtube.com/watch?v=_hKUTYBI1Lk&feature=player_embedded

    • saladin dit :

      Loubnan,merci pour ce lien.Un discour argumenté d’une clarté éclatante et un témoignage pour l’histoire qui peut servir de base pour expliquer d’abord aux arabes et en aux autres peuples les dessous de cette menstrueuse guerre contre la syrie . Sayyed Hassan Nasrallah a montré le chemin à suivre,celui de la résistane de 1980 à aujourd’hui, à tout citoyen de notre région désireux de vivre dans la dignité.

  28. touri dit :

    Voici une contribution d´un chercheur , parue aujourd´hui sur le quotidien algérien mais pro occident El Watan

    Les Occidentaux risqueront-ils une confrontation avec la Syrie ?

    Un spécialiste américain a écrit dans le journal Le Monde du 8 avril 2003 : «A présent que les forces américaines se trouvent dans Baghdad, qu’il nous soit permis de placer les événements actuels dans une perspective historique.

    En un sens, comme l’a fait remarquer le professeur Eliot Cohen de l’université John-Hopkins, nous sommes entrés dans la ‘‘quatrième guerre mondiale’’. Plus qu’une guerre contre le terrorisme, l’enjeu est d’étendre la démocratie aux parties du monde arabe et musulman qui menacent la civilisation libérale à la construction et à la défense de laquelle nous avons œuvré tout au long du XXe siècle, lors de la Première, puis de la Deuxième Guerres mondiales, suivies de la guerre froide – ou Troisième guerre mondiale.» Il est vrai qu’il y a à redire sur l’instauration de la démocratie dans les 22 États arabes que compte le monde musulman, mais clamer haut et fort que la guerre au Proche et Moyen-Orient est une guerre de la liberté contre la tyrannie, c’est tomber dans un simplisme réducteur. L’auteur poursuit : «L’Amérique doit convaincre les populations du Proche-Orient que nous sommes de leur côté, exactement comme nous avons convaincu Lech Walesa et Vaclav Havel, et Andreï Sakharov que nous étions de leur côté. Ce qui prendra du temps. Ce qui sera difficile. Nous sommes conscients d’inquiéter les terroristes, les dictateurs et les autocrates. Nous voulons qu’ils soient inquiets. Nous voulons qu’ils comprennent que l’Amérique est aujourd’hui en marche, et que nous sommes du côté de ceux qu’ils redoutent le plus, leurs propres peuples.»

    Du discours triomphateur, que reste-t-il ? Peu de choses. Cependant, force est de constater que ces slogans grand public ont survécu. S’ils le doivent initialement à l’euphorie de la victoire qui a succédé à la chute de Baghdad en 2003 puis en berne après la débâcle américaine en Irak, cette stratégie réapparaît de nouveau avec le «printemps arabe».
    L’Amérique aujourd’hui «en marche» cherche, sous le paravent de diffuser des valeurs démocratiques, à regagner des positions moyen-orientales perdues dans les années de la guerre froide. Une étude de la situation interne et externe de l’Amérique et du contexte dans lequel les motifs militaires et les raisons politiques sont invoqués, sont à même d’expliquer pourquoi cet étalage des forces hostiles est déployé au Proche et au Moyen-Orient depuis 2001. Et l’immolation de Mohamed Bouazizi à Sidi Bouzid, le 17 décembre 2010, est venue, en bouleversant le monde arabo-musulman, offrir ce qui manquait à cette donne. Corruption, chômage, misère, détournements de fonds publics, démocratie et liberté limitée, népotisme, des chefs d’Etat souvent très âgés enclins avec l’accointance des hommes du système politique en place à transmettre le pouvoir à leur famille (héréditaire) caractérisent cette déliquescence des pays arabo-musulmans. Ils ont été les causes des manifestations populaires de grande ampleur durant toute l’année 2011.

    Même le Bahreïn et le Maroc ont été touchés. Les autres pays monarchiques n’ont échappé que grâce à leurs richesses et les mesures urgentes prises (augmentation massive des salaires et subventions) pour contrer la hausse des prix des produits alimentaires. En 2012, le printemps arabe semble entrer dans sa phase finale. Après le changement des régimes en Tunisie, en Égypte, en Libye et au Yémen, la Syrie continue depuis plus d’un an à faire face à une guerre insurrectionnelle. Une campagne occidentale médiatique particulièrement insidieuse cherche à jeter le discrédit sur le régime syrien. En plus de l’aide octroyée aux insurgés et une condamnation de la répression, toutes les parties occidentales et de l’opposition syrienne appellent à l’application de l’article VII de la charte de l’ONU pour faire tomber le régime politique syrien. Seul le droit de veto de la Chine et de la Russie empêche les États-Unis et l’OTAN d’avoir le blanc-seing pour passer à l’action en Syrie.
    Ce formidable battage médiatique, diplomatique international au quotidien contre la Syrie témoigne d’une lutte sourde entre les grandes puissances sur le contrôle des grands gisements de pétrole dans cette région. Précisément, leur contrôle par les États-Unis passe par l’éjection de la Russie et la Chine de la région. Ce qui est inacceptable pour ces grandes puissances vu l’importance stratégique que constituent ces réserves de pétrole dans le monde.

    Les enjeux géostratégiques monétaires avant d’être militaires

    Depuis la fin de la guerre en Irak, les États-Unis ont beaucoup changé leur approche sur le monde arabo-musulman. Ils ont compris que le Grand Moyen-Orient auquel ils avaient aspiré un temps, qu’ils croyaient pouvoir imposer par la force, avait été une chimère. Le bourbier dans lequel les a plongés l’invasion de l’Irak en 2003 et qui n’a pu trouver d’issue pour l’Amérique qu’en mettant fin à l’occupation sans pour autant tirer de dividendes est éloquent. En outre, il a été assorti d’une formidable dépense de guerre, plus de 3000 milliards de dollars. Ce qui n’a fait qu’enfoncer plus les États-Unis dans la crise économique de 2008. Aujourd’hui, ils procèdent à de fortes coupes dans leur budget de la défense, donc une faillite stratégique dont les conséquences sont considérables. La Chine est en train de gravir rapidement les échelons sur le plan mondial. Déjà deuxième puissance économique mondiale depuis 2010, elle espère dépasser les États-Unis à l’horizon 2030. Une échéance qui n’est pas lointaine. Le yuan commence à s’internationaliser et à se placer dans les réserves de change des banques centrales des pays du monde. A terme, il deviendra une forte monnaie de réserve, et probablement une monnaie de facturation des matières premières et du pétrole, privilège que l’euro et le yen ne partagent pas avec le dollar. Une situation qui bouleversera certainement l’ordre économique et monétaire mondial. La Russie vise aussi une place de grande puissance dans le monde. Le rouble, déjà monnaie convertible, cherche aussi à concurrencer le dollar en tant que monnaie de facturation du pétrole. Quant à l’Iran, il exporte son pétrole en monnaie autre que le dollar et l’euro. Commerçant avec la Chine, il règle ses importations de Chine par le troc en pétrole ou en monnaie chinoise.
    Ainsi, un dollar concurrencé et affaibli par les monnaies russe et surtout chinoise et le choix de l’Iran de facturer son pétrole en monnaie autre que le dollar amènera la superpuissance américaine, probablement dans les dix années à venir, à ne plus pouvoir répercuter ses déficits extérieurs sur le reste du monde. La formidable monétisation des déficits budgétaires et commerciaux ne pourra plus jouer comme aujourd’hui. Les États-Unis seraient obligés de résorber leur déficit extérieur par une baisse drastique des importations, une baisse de la dépense publique et une hausse des impôts.

    Nouvelle stratégie américaine pour le monde arabo-musulman en 2009

    Pour les États-Unis, l’Iran reste le maillon faible du bloc adverse. Précisément, l’élection présidentielle à l’été 2009 en Iran et la massive contestation qui a suivi ont été attentivement observées par les stratèges américains. «Puisque mener une guerre contre un pays musulman sans appui de pays limitrophes est voué à l’échec, pourquoi ne pas mettre à contribution les alliés à l’intérieur même de ces États pour vaincre les pays récalcitrants à leur hégémonie ?» Ces alliés de l’intérieur ne sont autres que les peuples musulmans qui sont brimés par des décennies de dictature auxquelles le soutien occidental a contribué. L’épisode de 2009 en Iran est venu apporter la solution idoine qui manquait, surtout que l’époque et les enjeux ont changé. La Chine, aujourd’hui, se diffuse partout dans le monde.
    Les besoins massifs en matières premières et en pétrole qu’elle négocie, souvent par le troc (échange de pétrole contre des produits made in China, de contrats de construction d’habitat, d’autoroutes, d’aéroports, d’usines…) qu’elle préconise avec ses partenaires musulmans, africains et autres dans sa «politique gagnant-gagnant. Une politique qui n’est qu’une forme déguisée pour évincer le dollar américain des transactions commerciales internationales, ce qui se répercute gravement sur l’économie américaine. Ainsi se comprend l’urgence d’«évincer la Chine des champs pétrolifères iraniens et des contrats gagnant-gagnant avec le monde arabo-musulman». Cette stratégie passe par l’appui aux peuples et la chute des dictateurs arabo-musulmans. Le problème n’est pas qu’un régime islamiste remplace un régime dictatorial, mais qu’il permette aux peuples musulmans d’élire librement leur gouvernement. De plus, cette stratégie ne s’applique qu’aux États arabes du type républicain, les pays monarchistes arabes, liés au parapluie militaire américain, n’en sont pas concernés.

    Entre re-conceptualiser un «Nouveau Grand Moyen-Orient» et la «réalité»

    En 2012, le «printemps arabe» s’est soldé par une reconfiguration politique presque totale de l’Afrique du Nord. Exceptée l’Algérie, tous les autres pays ont vu leurs régimes politiques remplacés par des régimes islamistes. Le Maroc est resté monarchique avec un gouvernement islamiste. Que reste-t-il des pays qui ne sont pas alignés à la superpuissance américaine ? La Syrie qui se trouve en proie à une guerre civile. L’Iran, confronté à des sanctions économiques depuis près d’une décennie, sait qu’il est en attente d’une guerre qui semble «inévitable». Quant à l’Algérie, prudente, elle est ménagée par l’Occident, du moins pour l’instant. Elle sait qu’elle est dans le viseur occidental. Le conflit dans le Sahel qui vise le Mali n’est pas fortuit et comporte forcément des implications dans la région sahélienne dont l’Algérie fait partie. L´Algérie, par sa position géographique, ne peut faire exception dans la «nouvelle stratégie américaine». Un pays qui a mené une longue guerre de libération, un peuple cité parmi les plus récalcitrants à l’hégémonie et de surcroît riche en pétrole ne peut que le situer, après la Syrie et l’Iran, dans les préoccupations stratégiques occidentales. L´Algérie sait que son avenir dépendra de la tournure que prendront les événements en Syrie. Que reste-t-il encore de résistance dans le monde arabo-musulman ? Le Hezbollah et le Hamas palestinien ? Deux structures qui ne pourraient survivre sans le soutien de la Syrie et de l’Iran. Précisément, la nouvelle politique américaine de «reconceptualiser» une nouvelle fois le Grand Moyen-Orient tourne autour de cet «îlot central» que sont l’Iran et la Syrie, rebelles à l’hégémonie américaine. Que cet «îlot» tombe, et le monde arabo-musulman se trouvera totalement intégré dans le système de domination américain, y compris l’Algérie.

    Et si ce «nouveau Grand Moyen-Orient» et la démocratisation à marche forcée tant attendue par les peuples musulmans entraient dans les «lois de la nécessité» ? Ceci nous amène à dire que, tout compte fait, les transformations en cours suivent une évolution naturelle. Ce qui veut dire que les peuples, loin des enjeux qui divisent les puissances, ne cherchent qu’à sortir des carcans de la dictature et à aspirer à la dignité et, qu’en fait, les stratèges américains n’ont fait que profiter de la déliquescence des pouvoirs en place. Cependant, la «nature» ne fait pas bon ménage avec ce qui n’est pas «nature». Dès lors que leur stratégie est entachée de calculs géostratégiques, elle ne peut que fausser le processus naturel historique. Donc, «faire tomber le régime politique syrien même si celui-ci est exécrable comme d’ailleurs lancer une guerre contre l’Iran pour faire tomber le régime islamiste» ne pourra pas libérer les peuples. Il y a une «nécessité» dans l’équilibre géostratégique mondial, comme il y a une «réalité arabo-musulmane» qui n’est pas prise en compte par l’Occident. Les peuples arabo-musulmans ne pourront se libérer réellement des dictatures en place que lorsque les enjeux géostratégiques qui pèsent sur eux se dissoudront. Il est évident que leur lutte est loin d’être terminée dès lors qu’ils ne sont pas sortis des enjeux des puissances.

    Les guerres comme «ruses de l’histoire»

  29. touri dit :

    Les guerres comme «ruses de l’histoire»

    Une situation devenant de plus en plus difficile en Syrie, une crainte que le conflit perdure et qu’il s’essouffle ne peuvent que mettre en péril la «nouvelle stratégie». Les Occidentaux, très proches du but, «risqueront-ils une confrontation avec la Syrie ?» Comme le suggèrent certains pays monarchiques arabes, passeront-ils outre le Conseil de sécurité de l’ONU ?

    Si pour l’Occident le régime politique syrien doit tomber, et rapidement, il reste que la Syrie n’est pas la Libye. Non pas qu’elle soit plus forte, elle l’est certainement, mais ne l’est pas assez pour soutenir longtemps une attaque aérienne frontale de l’OTAN. La question qui se pose : quelle serait la réaction de l’Iran, de l’Irak, de la Russie et de la Chine ? Les Américains sont conscients qu’une attaque aérienne frontale occidentale sans autorisation de l’ONU sera certainement contrebalancée par une aide massive iranienne, voire irakienne à la Syrie. L’Iran sait que si le régime syrien tombe, il perd non seulement un allié majeur, mais sera lui-même placé dans la ligne de mire. Entre le choix d’obtempérer aux résolutions onusiennes pour son programme d’enrichissement nucléaire ou subir le même traitement que la Syrie mais en plus fort, tel sera son dilemme. Évidemment, un Iran avec une population de près de 80 millions et un soutien de la Russie et de la Chine pour protéger leurs intérêts dans la région devraient normalement dissuader une attaque de l’Occident tant contre la Syrie que contre l’Iran. Mais tout indique que l’Occident ira jusqu’au bout. C’est dans ces incertitudes que vont se décider des événements majeurs en 2012 ou… en 2013.

    Vraisemblablement, il n’y aura pas de solution diplomatique tant il y a de prémices de guerre. Et si ces guerres étaient «nécessaires» non comme le pensent les Occidentaux mais «comme le veut l’histoire» pour permettre au peuple musulman de se libérer à la fois des dictatures et de la mainmise de l’Occident. Et si les guerres à venir aux conséquences incalculables auront à écrire de nouvelles pages de l’histoire, au fond ces guerres, comme celles qui ont précédé, n’auront été que des «ruses de l’histoire».

    Medjdoub Hamed. Chercheur

    • bob dit :

      Les yankees, c’est:  » Puisque ces mystères nous dépassent, feignons d’en être l’organisateur » (Jean Cocteau)

  30. Cécilia dit :

    Le journal de la Syrie (en français) du 5 août

    http://www.youtube.com/watch?v=Ug3815EcmCs&feature=plcp

  31. Cécilia dit :

    Damas, ma ville et la plus belle ville du monde, retrouve petite à petit son charme du soir avec le mois du ramadan.

    Je vous ramène en promenade nocturne ce dimanche 5 août dans le quartier commerçant de Salhyyeh :

    http://www.facebook.com/photo.php?v=372308692837529

  32. Abdel dit :

    je viens de me renseigner sur la manifestation à Sydney et franchement, ils était pas beaucoup et votre vidéo de la chaîne youtube du régime le confirme très bien.

    En fait, c’est une manifestation de la diaspora syrienne en Austraile.

    Vous savez que la majorité de la diaspora syrienne à travers le monde est composée des chrétiens ? c’est sûr que beaucoup de chrétiens ont peur d’une chute expéditive du régime, mais c’est pas la voix de l,ensemble des syriens qui s’exprime.

    • Louis Denghien dit :

      « Évacuez » tous les Syriens qui vous gênent, et restez avec vos quelques milliers de manifestants du vendredi, une Syrie en réduction (100 000 sur 23 millions, plus 20 000 tueurs à moitié syriens), vous serez en bonne compagnie.

      L.D. & Infosyrie

      • Abdel dit :

        la diaspora syrienne est à majorité chrétienne, donc elle ne représente pas vraiment la Syrie dans son ensemble.

  33. saladin dit :

    Abdel ,vous racontez des histoires et vous annoncez des choses sans preuve.Avez-vous des statistiques qui prouvent ce que vous annoncez?Pourquoi voulez-vous réduire la citoyenneté à une appartenance réligieuse suspecte?Vous annocez que vous vous etes renseigné sans citer vos source! Vous ajoutez aussi que votre vidéo de « you tube » montre qu’il n’y avait pas beacoup de manifestants .Eh bien je trouve le contraire et je rajouterai que je n’ai pas vu de manifestants amis des barbus quelque part dans le monde.