• Actualité
  •  

Jihad Maqdissi : montrer sa force pour ne pas s'en servir - ou le plus tard possible "Les armes chimiques, stockées et sécurisées sous la supervisation des forces armées ne seront utilisées qu'en cas d'agression étrangère". La petite phrase de Jihhad Maqdisi, porte-parole du ministère syrien des Affaires étrangères, prononcée au cours d'une conférence de presse ce 23 juillet, n'est certes pas passée inaperçue. C'était là une réponse aux allégations d'un général et d'un diplomate syriens dissidents, reprises par les [...]



Armes chimiques : parler de sa force pour ne pas s’en servir

Par Louis Denghien,



Jihad Maqdissi : montrer sa force pour ne pas s’en servir – ou le plus tard possible

« Les armes chimiques, stockées et sécurisées sous la supervisation des forces armées ne seront utilisées qu’en cas d’agression étrangère« . La petite phrase de Jihhad Maqdisi, porte-parole du ministère syrien des Affaires étrangères, prononcée au cours d’une conférence de presse ce 23 juillet, n’est certes pas passée inaperçue. C’était là une réponse aux allégations d’un général et d’un diplomate syriens dissidents, reprises par les Américains, et un avertissement sans frais, dans le registre « À vos risques et périls, messieurs de l’OTAN ».

La Syrie n’avait pas nié disposer d’un tel armement, elle l’avait simplement tu. C’est donc une escalade proportionnée aux accusations des État-Unis et une riposte graduée à leurs menaces d’agir désormais « en dehors de l’ONU« . Pour le reste, et pour couper court aux campagnes médiatiques sur le syndrome de Saddam Hussein, dont l’armée avait été accusé d’avoir utilisé des gaz contre des populations kurdes en 1987 à Halabja, Jihad Maqdissi  a assuré que de telles armes ne « seront jamais, jamais, utilisées contre nos concitoyens, quelle que sot l’évolution de la crise« .

Le médias franco-occidentaux refuseront de le croire et broderont peut-être sur ce thème. Mais les stratèges de l’OTAN et des think tanks néocons auront intégré que la Syrie ne disposait pas que de missiles sol air pour se défendre d’une éventuelle agression.

Dans sa conférence de presse, Jihad Maqdissi a évoqué la situation sécuritaire : répondant à une question, il a reconnu que deux postes-frontières étaient encore aux mains des rebelles, sur les frontières turque et irakienne, mais a exprimé son scepticisme quant à la pérennité de ces occupations.

Les réfugiés syriens contre leurs hôtes

À propos de la frontière irakienne, le Premier ministre irakien Nouri al-Maliki a donné cet après-midi l’ordre aux forces armées et de police ainsi qu’au Croissant Rouge irakien l’ordre d’ouvrir tous les ponts de passage aux réfugiés syriens et de leur prodiguer de l’aide. Nouri al-Maliki n’a pas donné d’explications à sa décision.

Et à propos de réfugiés syriens, quelques heures après le départ d’un mouvement de révolte des réfugiés syriens de Turquie, c’est au tour de la Jordanie de voir « ses » réfugiés syriens causer des incidents : le Figaro rend compte de heurts violents entre Jordaniens et réfugiés d’un camp situé à Ramta (à huit kilomètres au sud-ouest de Deraa. La police est intervenue pour séparer les deux camps, usant pour ce faire de gaz lacrymogènes. Une pierre de plus dans le jardin dévasté du CNS censé encadrer les réfugiés syriens, et qui n’arrive déjà pas à les contrôler en Turquie, où il est pourtant « à pied d’oeuvre ».

Sans doute une majorité de ces réfugiés syriens, en Jordanie comme en Turquie et au Liban, fuient-ils l’insécurité et non Bachar, et sont globalement déçus de l’accueil des autorités. Selon un rapport du HCR, en date du 17 juillet, le nombre total de réfugiés syriens en Turquie, au Liban, en Jordanie atteignait 112 000, pour les trois-quart des femmes et des enfants, et aurait donc triplé depuis avril. À la même date le nombre de réfugiés enregistrés par l’antenne jordanienne du HCR était de 33 400. Cette précision n’empêchant pas l’AFP d’écrire aujourd’hui que la Jordanie héberge « plus de 140 000 Syriens » ! Avec une telle rigueur statistique, on comprend mieux le respect de l’Agence France Presse pour les statistiques bidonnée de l’OSDH !

 

Les réfugiés syriens ont été manipulés et utilisés contre Bachar par le CNS comme par les gouvernements turc et jordanien. Et aujourd’hui, le CNS ne les contrôle pas et Ankara et Amman se retrouvent avec un problème intérieur : y aurait-il une morale en géopolitique ?

 

Enfin Vladimir Poutine a déclaré ce 23 juillet à l’issue d’un entretien avec le Premier ministre italien qu’un renversement du gouvernement de Bachar al-Assad entraînerait une guerre civile « sans fin » en Syrie. Ce qui vaut confirmation supplémentaire du refus de la direction russe d’envisager un départ forcé de l’actuel président. Poutine a donc appelé une nouvelle fois le pouvoir et l’opposition armée à « trouver le courage d’ouvrir des négociations et de trouver ensemble un compromis acceptable pour l’avenir du pays« . En espérant sans doute que l’opposition armée soit entre-temps sévèrement « toisée » par l’armée syrienne, mais chut !

 



Vous pouvez suivre les réponses à cet articles avec le flux RSS.
Les commentaires sont fermés.

108 commentaires à “Armes chimiques : parler de sa force pour ne pas s’en servir”

  1. vilistia dit :

    23.07.2012
    Serge Thion, ancien chercheur français au CNRS, au sujet de la situation en Syrie – RADIO URAN

    EN FRANCAIS
    ________________

    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=jO6BLR1t7bA
    __________________________

  2. vilistia dit :

    Le Journal de la Syrie 23 Juillet 2012

    EN FRANCAIS
    ________________

    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=_bm0SriGDl0
    ______________________

  3. dfgh dit :

    On voit le niveau du régime, prêt à tout pour se maintenir au pouvoir…

    • vilistia dit :

      Normal, c’est le Peuple qui l’exige

    • antares dit :

      non tout pour que des puissances étrangères sataniques (sataniques au sens propres) et les banksters ne s’emparent pas du pays …
      VIVE LA SYRIE AUTHENTIQUE

    • Enfarineur dit :

      Pas pour rester au pouvoir mais pour pas que l’on impose des choix au peuple syrien.

      • alevi dit :

        Le president syrien protege son peuple de l’invasion des barbares contrairement
        au president francais des annees 40 qui a livre les juifs aux nazi lors de la gande
        rafle…….
        Tourne ta langue 7 fois dans ta bouche au lieu de parler et dire des conneries

        • Sapeur sceptique dit :

          Sauf votre respect Alevi, vous déformez la réalité pour ce qui est du comportement des autorités françaises face aux autorités Nationales-Socialistes pendant la Seconde Guerre Mondiale.Ceux qui ont construits les camps en France et on remplis le Vel d’Hiv, ce sont les politiciens du Front Populaire, pour tenter de canaliser l’afflut de population étrangère qui fuyait les pays de l’Est, ce n’est pas le maréchal Pétain. Non seulement il a préservé la France mais il a fait tout ce qui été en son pouvoir pour faciliter la fuite des juifs qui étaient dans ces camps. Les américains ou les anglais n’acceptaient meme pas de délivrer des visas pour permettre la fuite de ces populations. Et quand on compare le comportement des polices de Vichy et celle de l’Etat hébreux dans des situation assez comparables, je ne suis pas sûr que les Français ai à rougir de quoi que ce soit.

    • EAUX TROUBLES dit :

      On voit le niveau de la remarque, pret a tout pour se faire remarquer !

      Sur les armes chimiques :

      Syrie : « Propagande et battage médiatique »

      « Depuis la fin de la semaine dernière, de nouveaux rapports affirment que Bachar el-Assad pourrait faire usage d’armes chimiques dans la guerre civile contre les opposants. Certains observateurs estiment en effet que le président syrien dispose bel et bien d’un arsenal chimique. Pour Günter Meyer, directeur de l’Institut de recherche sur le monde arabe à l’Université de Mayence, cette hypothèse est « totalement farfelue » car l’utilisation d’armes chimiques équivaudrait à un suicide politique. Il reproche à l’opposition syrienne de gonfler ses rapports, à des fins de propagande. »

      « Vraisemblablement, ces déclarations s’inscrivent dans un scénario propagandiste que l’opposition syrienne essaie de faire passer dans les médias. »

      « S’il existe effectivement une cinquantaine de dépôts d’armes chimiques, alors le chiffre avancé par les services secrets américains, faisant état de 75 000 hommes pour les sécuriser, me paraît tout à fait cohérent. »

      • EAUX TROUBLES dit :

        avec le lien c’est mieux !

        http://www.arte.tv/fr/6822756,CmC=6817906.html

        « Tant qu’Assad est au pouvoir, il contrôle cet arsenal car les troupes qui en sont responsables sont composées d’Alaouites, ultra fidèles au régime. Ce n’est à partir du moment où Assad perdrait le contrôle de cet arsenal que le risque potentiel deviendrait énorme. »

      • JohnDoe dit :

        vous croyez a ces services secrets Americains. Des services secrets qui ne peuvent pas dire que Monsieur Obama n’est pas ne aux Etats-Unis.
        Des services secrets qui ne peuvent pas prevenir les attentats du 11 septembre. L’Amerique c’est du faux. Cher ami venez dans ce pays et vous
        verez que c’est du faux.

        • schedir dit :

          JohnDoe

          je condivise tes idees. si tu es americain, tu es d’une droiture exemplaire! si les us n’ont pas prevenu les attentats du 11.09, c’est qu’ils ont ete voulus et organises par eux. c’est du moins ce que je
          pense depuis le premier jour.

    • ourika dit :

      comme le fait le Chef d’Etat françai, président des français et chef des armées selon la Constitution.

    • joska dit :

      dfgh, pourquoi? Vous préférez peut-être un régime wahabo-sioniste pour le peuple syrien? Du n’importe quoi! Allez propager vos délires sur les autres sites anti-syriens qui aimeront vos allégations de tordu

    • ajasco dit :

      On voit aussi là où peuvent aller ceux qui sont prêts à tout pour démembrer la Syrie et assoies leur hégémonie. Des deux la Syrie est dans son bon droit il me semble

    • sowhat dit :

      le très grand niveau tu devrais plutôt dire vu sa résistance à cette coalition formidable depuis un an et demi

    • stone dit :

      ton pseudo est a l’image de ta compréhension de l’histoire syrienne.

  4. vilistia dit :

    René NABA « La Syrie et l’Algérie sont les derniers Bastions du Refus »

    EN FRANCAIS

    http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=NWgguDtmu_Q
    ____________________

  5. [...] Syrie : Réinformation Armes chimiques : parler de sa force pour ne pas s’en servir [...]

    • lafleuriel dit :

      A mon avis c’est une c….de se vanter de cet armement ! Il fallait laisser tomber et ça c’est un truc que Clinton avait lancé à la réunion des « amis du peuple syrien » avec le danger « des armements de destruction massive » comme pour lirak en se disant que si ça ne marc hait pas on ferait comme si et comme pour l’Irak.
      Et franchement à la conférence de Paris les auditeurs semblaient penser que c’était du réchauffé…et là, on va entendre parler de ce truc à la place de tout le reste…

      • JohnDoe dit :

        Cher ami avec ces gens il faut leur qu’il vont mourrir s’il attaque.
        Khadafi a fait l’erreur de parler sand agir. Il a detruit ces armes chimique

        Des qu’ils ont su qu’il n’avait plus d’arme chimique ils l’ont attaque, detruit son pays avant de l’immoler pour leur besoins satanique.

      • Marie-Christine dit :

        Non chère Lafleuriel, je crois au contraire que c’est un « coup de génie », auquel ils ne s’attendaient pas. Et l’on passe de la défensive, des dénégations (la pluart du temps parfaitement inutiles) de victime de la propagande, à l’offensive et à la fermeté.
        Car ils auraient brandi ad nauséum, autant qu’ils l’auraient pu, un remake (sous une forme ou une autre)de la fameuse fiole qui a servi à justifier l’intervention en Irak. Ils savaient très bien que c’était un mensonge et qu’il n’y avait aucun risque à courir à ce sujet…
        Là Bachar-la Syrie leur coupe l’herbe sous les pieds pour un remake (propagande) à l’irakienne, et les amène sérieusement, je crois, à réfléchir…
        le message est clair : La Syrie se défendra par tous les moyens à sa disposition en cas d’attaque militaire étrangère !
        Cette déclaration a immédiatemment provoqué de l’agitation dans les chancelleries et les médias, mais ils va falloir qu’ils passent à autre chose: combien de balles, de cartes leur restent-ils à jouer ? quand même de moinbs en moins…

        • Marie-Christine dit :

          Le monde de leur guerre et de leur guerre contre la Syrie (la propagande en faisant partie intégrante) n’est pas le nôtre !
          C’est le monde de la paix qui est le nôtre !
          Mais face à eux, ce n’est pas le drapeau blanc que la Syrie doit agiter, si elle veut s’en sortir…!

  6. dfgh dit :

    En plus c’est un président pas du tout élu…

    • vilistia dit :

      Et alors…ça donne le droit d’ingérence ???

      Finir comme l’Irak ou la Libye.. Le Peuple Syrien a choisi.

      Vous avez dû remarquer mais c’est un Peuple qui a des couilles ..

    • antares dit :

      ET TA SOEUR?
      Des réformes sont en cours et les syriens soutiennent bachar al assad, n’en déplaise à tes amis yankees et de l’OTANAZI …
      ET VAN FRIPOUILLE IL EST ELU ??? POURTANT 80% DES LOIS EN FRANCE SONT FAITES A BRUXELLES
      ET OBLABLA QUI C’EST QUI L’ÉLIT SINON LES BANKSTERS DE WALLL ST ??? le vote électronique tu connais ????

      • réalité dit :

        Obama/Oblabla : hihihihi !

      • Lordjohn dit :

        Pas élu, Assad ?
        Il a été élu deux fois, en 2000 et en 2007.

        « élu président de la République par un référendum qui s’est tenu le 10 juillet 2000″.
        « Il est reconduit à la présidence de la République par 97,62 % des suffrages exprimés lors d’un référendum présidentiel organisé le 27 mai 2007. »
        http://fr.wikipedia.org/wiki/Bachar_el-Assad

        Bon, on peut dire évidemment des choses sur la validité de ces élections, sur ce score de 97%, mais pas dire qu’il n’est pas élu.

    • ourika dit :

      il a été élu à la suite du décès de son père, avec près de 80% de voix.
      mais il ne faut pas confondre démocratie selon la conception occidentale et l’orientale musulmane. pour cela je vous renvoie à vos livres d’histoire et d’études sociologiques des pays de la région.
      Par contre, depuis plusieurs années, et avant les rebelles, on sentait apparaître en Syrie un vent de liberté, que me disaient les syriens en général (de toutes confessions), changement après le décès du père, dans les mêmes conditions qu’avec le Roi du Maroc. (tiens pas de réflexion à ce sujet, est-ce un oubli?)

    • Cécilia dit :

      « En plus c’est un président pas du tout élu… »

      C’est aux Syriens SEULEMENT aux Syriens SEULS d’en décider.
      Et la France, de quel droit elle se mêle dans les affaires syriennes ?
      De quel droit ce pays décide si Bachar doit rester ou partir ?
      Pire, la France est en train de constituer un gouvernement syrien de transition! Qu’elle le garde aux Élysées si elle veut car il est plus probable qu’il soit au gouvernement français que dans le gouvernement syrien !

      Dois-je vous rappeler que le général Catroux, au nom de la France libre, a reconnu officiellement l’indépendance de la Syrie en 1943 ?

      Dois-je vous rappeler que les troupes franco-britanniques sont restées sur le sol syrien même après cette date à savoir 1943 ?

      Dois-je vous rappeler qu’en mai 1945 et pour réprimer le mouvement indépendantiste, De Gaulle envoie des troupes et donne l’ordre à l’aviation française de bombarder Damas le 29 mai ?

      Dois-je vous rappeler que Damas était considérée comme « territoire rebelle » par les Français et que le général Gamelin avait décider d’utiliser l’artillerie pour écraser la résistance et qu’elle était bombardée pendant trois jours, et un incendie embrase le 20 octobre une zone de 45 000 mètres carrés, ce quartier connu par tous les Damascènes au nom de Haryaa qui veut « incendie » en Français ?

      Rien n’a changé, la Syrie est toujours « territoire rebelle » malgré les tentatives des Grandes Puissances qui n’arrivent pas à la mettre à genou même après plus de 16 mois de guerre quasi mondiale et à tous les niveaux.

      Savez-vous comment mes compatriotes de la résistance ont été traités ?
      Pendus sur la Place de Marjeh à Damas devenue la Place des Martyrs car, vos amis aussi, les New-ottomans, ont pendus aussi les résistants syriens, que vous laisse regarder cette photo souvenir ?

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Syriancorpse.jpg

      Dois-je vous rappeler que les Français se sont retirés totalement de la Syrie en 1946 et que cela a été sous la présidence de Chukri al-Kuwatli, élu comme premier président de la république et que c’est lui qui a obtenu le retrait définitif des troupes françaises en avril 1946 ?

      Dois-je vous rappeler que cette même année la Syrie devient membre des Nations unies ?

      In fin, la Syrie, pays indépendant et souverain, n’a aucune leçon, je dis bien aucune leçon à recevoir de quiconque, encore moins d’un pays, ancien colonisateur comme la France.

      Que monsieur Fabius ou je ne sais qui, révise ses cours d’Histoire avant de nous faire du parlotage sans queue ni tête !

      Cécilia fièrement syrienne de la Syrie fièrement LIBRE !

      • Benbouchrite dit :

        Cecilia c’est du beaume au cœur que dieu te bénisse

      • DZIRIYA dit :

        les guignols du golfe sont tous élus démocratiquement? Bon c’est des royaumes OK mais leur parlement? leurs assemblées locales?depuis quand ces autocrates bedonnants donnent des leçons de démocratie?
        Alors que leurs femmes n’ont même pas le droit de conduire et sont des mineures perpétuelles.
        Depuis quand ces sectaires viennent porter le feu et la désolation au nom de la liberté dont ils ne savent écrire le mot ni en arabe ni en anglais ni en francais?
        Depuis quand ces potentats savent ce que représentent les droits de l’homme (heu là peut-être parce que ils l’entendent sans doute comme le droit tout puissant des moustachus et barbus)
        On croit réver, mais c’est un vrai cauchemar.
        Et florence AUBENAS va faire des reportages et reviens émue de croiser les barbus qui l’ont retenue en IRAK!!!
        le monde à l’envers!!!

        • Marie-Christine dit :

          Tout à fait, DZIRIYA, ma déception est considérable vis à vis de Florence AUBENAS . je me suis frottée les yeux et y ai regardé à deux fois pour me convaincre que c’était la même !!
          Surtout que son reportage « à leau de rose » concernant les « rebelles », avec qui elle est manifestement « embedded », ne ressemble à rien, à mon avis, pour une journaliste digne de ce nom.

      • Manick dit :

        J’apprenais hier que notre armée avait baissé en nombre et en moyens et, bien que je sois très attachée à nos forces armées, je me suis dit Ouf au moins ce sera moins aisé pour aider à une intervention en Syrie!
        La France est dirigée par une bureaucratie de plus de 600 000 élus (sans compter ceux des syndicats), c’est un pays infernal pour ceux qui veulent entreprendre et travailler dur et c’est le règne de la paperasserie, surtout depuis qu’il a été décidé qu’il fallait réduire cette dernière :-) ) La justice laisse dans la rue un nombre effrayant de délinquants récidivistes qui nous mettent en danger et de plus en plus d’armes de guerre circulent et sont mutualisées. Les campements sauvages se multiplient sur les bords de la Seine et partout ailleurs. Paris est une ville de plus en plus touristique avec des sans-logis vivant sur les trottoirs avec leurs couvertures et leurs chiens. L’Europe décide que les flux migratoires sont insuffisants alors qu’une énorme partie de la population est au chômage et une autre partie pas du tout intégrée. Nos cités sont des poudrières potentielles et les forces de l’ordre et même les pompiers y subissent des traquenards. La tension est de plus en plus forte entre les « communautés » ce qui est d’autant plus grave qu’il ne devrait y avoir que des citoyens. La France ferait mieux de s’occuper de ses oignons car sa situation intérieure n’est pas vraiment excellente.
        Nous n’avons réellement de leçons à donner à personne et de toutes façons le principe est toujours que la Syrie ne nous ayant pas agressés nous n’avons pas à intervenir dans ses affaires, point final.
        Merci à Cécilia pour ses renseignements et vidéo toujours très intéressants, ça me permet de mieux connaître votre pays.
        Manick

      • Devillez Claude dit :

        Madame Cécilia,
        Nous sommes fiers de votre intelligent combat pour la Syrie libre de toute intervention extérieure. Votre courage et intelligence me donne chaud au coeur. Et pourquoi pas.
        Il est clair que toutes les relations aux armes chimiques annoncent une intervention militaire de l’OTAN.
        Je suis coupable d’impuissance face à ce déferlement de propagande.
        Madame Cécilia, le respect n’empèche pas la complicité.
        1° Ancien Chargé de Recherhes CNRS à l’Ecole Polytechnique (France).
        2°Violemment partisan de la liberté des femmattrees et de la liberté d’expression.

        Savez-vous que moi-même je n’avais pas compris que la Syrie, la vôtre celle qui est fière et libre, était l’objet d’attaques de l’OTAN.

        Et pouquoi pas des Brigades Internationnales pour protéger votre pays tolérant des hordes islamistes et occidentales.
        Madame Cécilia, vous êtes qui vous êtes et je suis qui je suis.
        M’aiderez-vous à me battre contre la bêtise programmée et la guerre qui vient
        Toute mon énergie ou ce qu’il en reste vous est acquise.

        Claude Devillez.
        cem.intl@skynet.be

        J’ai toujours détesté l’anonymat d’internet. Ce que je pense, je le pense et le dis sous mon nom.
        Madame Cecilia, respect à vous.

        • Cécilia dit :

          Cher Monsieur Devillez, bonjour !

          Votre commentaire m’a beaucoup touché. Dieu merci, parmi les intellectuels français se trouvent encore des gens LIBRES.
          Vous parlez d’impuissance devant d’un tel « déferlement de propagande » et que Cécilia doit dire, la fille de Syrie, qui le vit même dans son sommeil depuis 16 mois déjà ?
          La Syrie vit les moments les plus durs de son existence, c’est une question de vie ou de mort, elle est menacée par son entité, identité historique, géographique et culturelle.
          L’axe des Grandes Puissances cherchent à pakistaniser la Syrie laïque et indomptable en armant des islamistes fanatiques, des salafo-wahhabites, assoiffés du sang avec le rituel égorgement HALAL « Takbir ! Allah O Akbar ! » non seulement des minorités mais aussi toute personne ne partageant leurs idées lumineuses.
          La Syrie est le dernier pays arabe forte, souveraine et laïque devant les islamistes. De même, elle est le dernier domino avant l’Iran. Actuellement, tous les chemins passent par Damas vers Téhéran et la guerre en Syrie est une tête de pont pour attaquer l’Iran. Il fallait donc commencer par diaboliser Bachar et l’armée syrienne. Or Bachar et l’armée arabe syrienne sont à la hauteur de l’image de la Syrie rebelle et indomptable.

          « Il y a des hommes dont il est glorieux d’être haï » disait un certain Denis Diderot, un grand philosophe français de Lumière, cette même France qui a trahit plus d’une fois son Histoire et ses principes.

          Mille et un mercis, cher monsieur, pour votre soutien qui nous réchauffe le cœur.
          Je vais vous écrire ce soir.

          Salutations syriennes d’une Syrienne fièrement syrienne

          Avec tous mes respects, monsieur Claude Devillez

          Cécilia

        • سوريا.خالدة-Syrie.Eternelle dit :

          Monsieur,

          Je partage votre attitude et votre appréciation à l’égard de Cécilia.

          Peut-être l’embarrasserais-je, j’affirme néanmoins qu’elle fait un travail considérable et admirable sur ce site d’InfoSyrie.

          Merci à ses fondateurs et animateurs.

          Nos autres amies d’InfoSyrie nous donnent, à nous InfoSyriens, des exemples de courage et de lucidité.

          Le site d’InfoSyrie permet, à sa modeste mais efficace échelle, de dire leur fait aux loups, aux tartuffes, aux courtisans et aux cannibales qui infestent nos médias.

          Pour ma part, je vous souhaite la bienvenue.

    • blackeagle988 dit :

      Et en occident, tu sais c’est qui qui nous diriges?
      Des banquiers, des patrons de World companies et des commissaires de l’UE, du FMI… bref, des types que personnes n’a élu.

      Ils mettent en place des « élections » pour faire croire à la masse d’abrutis ignares qu’ils peuvent choisir. Mais en fait, peu importe qui ils choisissent car tous les candidats sont tous des pantins et des idiots utiles et ne nous dirigent pas.

    • touri dit :

      Lui au moins ne se proclame pas du peuple élu

    • alevi dit :

      Vous elisez un president…pourquoi pas…..moi je dirais plutot un monarque
      qui habite l’elysé et non plus versaille…..c’est juste une question de point
      geographique….

    • sowhat dit :

      il est élu de fait parce qu’il s’est maintenu par la volonté du peuple

    • idriss dit :

      avec combien de voix le mou a ete elue.et bush avec combien de votes falsifies a ete elue.et le democrate de quatar qui l’a elue et les saouds aussi sans momo6 celui on n’en parle jamais du bouffie.suit ton chemin et epargne info-syrie de tes posts polluants.
      vive assad.morts aux rats de l’Alliance Satanique de L’Orient.

    • joska dit :

      dfgh et ta soeur a été élue par qui? Arrête ton char BenHur, tu nous gaves avec tes « Il n’a pas été élu » mais toi tu es l’élu de la connerie

  7. Franc-tireur dit :

    Enfin le gouvernement Syrien se réveille et adopte une stratégie de COM digne de ce nom et qui sera efficace face à l’ennemi.
    Cette sortie de Mr Jihad Maqdissi sur les armes chimiques est plutôt pas mal et ça calmera les ardeurs de certains.

    La nomination du nouveau ministre de la défense est également une bonne chose….il aurait fallu il y a 15 mois d’ailleurs. Ceci va permettre à la peur de changer de camp et au gouvernement Syrien de reprendre l’initiative.

    Concernant les postes frontières sur la frontières irakiennes….je pense qu’il faut les laisser entre les mains des terroristes…la région est désert et il faut donc surveiller 24H/24 avec des hélicos leurs mouvements et les harceler de temps en temps….au bout d’un moment il finiront par avancer et se faire massacrer ou rentrer en Irak (mais qui a envie d’aller en Irak lol).
    Côté frontière Turque, il faut les dégager très rapidement et fermer la frontière…définitivement.

  8. Marie-Christine dit :

    A défaut de la Bombe, une arme de dissuasion « massive ».
    Bonne stratégie d’annonce qui devrait contribuer à calmer bien des ardeurs.
    Le message a toutes les chances d’être reçu 5/5.
    En tout cas, je l’espère.

    • Marie-Christine dit :

      Vraiment pas mal ce retournement de la « peur » des armes chimiques.

      • sowhat dit :

        il est surtout risible compte tenu surtout qu’il n’y a aucun frémissement dans les opinions publiques y compris en Israël car il est aujourd’hui très difficile de faire croire qu’on est obligé d’en venir là alors qu’il suffit d’exterminer les quelques centaines de crapules terroristes présents encore en Syrie. C’est le feu vert aux autorités syriennes pour finir le travail.

      • Souriya ya habibati dit :

        Bonsoir Marie-Christine,

        Vous avez posé une question sur le général Mood qui a quitté la Syrie; je viens de regarder une émission avec Nasser Kandil sur la TV syrienne (celle qui a été détruite par les bandes terrorristes), il dit que le général Mood a été « démissionné » après avoir présenté son rapport concernant El Treimseh.. Le rapport mentionne la mort de deux cent individus de sexe mâle.. âgés de 15 à 45 ans.. tous armés.. ils sont morts suite à de violents combats.. qui les avaient opposés à l’Armée arabe syrienne.. il y est fait mention de deux cadavres de femmes.. Le rapport n’a pas plu à sa « hiérarchie ».. il a eu le même sort qui a été réservé au rapport présenté par le général Al Dabi..

        Gardons CONFIANCE la Syrie vaincra tous ces ennemis.

      • JohnDoe dit :

        Parfaitement d’accord

    • touri dit :

      Il faut que la peur change de camp en terrorisant les terroristes et leurs maîtres.

  9. bismarck dit :

    Cette déclaration de Poutine quand à des négociations entre l’opposition armée et le gouvernement syrien pourrait être inquiétante dans la mesure ou ce même gouvernement a déjà fait une place à d’autres composantes de la société syrienne avant et au début de la venue des tueurs de l’Asl et autres collabos. De plus des élections ont eu lieu et l’opposition y avait participé.

    Alors, pourquoi Poutine en fait t’il mention à moins que cela puisse signifier un changement de sa politique en direction du bloc BAO sans oser le dire?

    Espérons que non mais la non-livraison des hélicos est un mauvais signe et j’espère me tromper.

    Eric

  10. Jean dit :

    Bonsoir,

    Désolé de vous poser cette question qui vous semblera idiote, mais quelle est la source de cette déclaration syrienne.

    Deux articles trouvés sur SANA semblent dire le contraire :

    1)

    http://www.sana.sy/eng/21/2012/07/23/432999.htm

    « They interpreted this answer as a saying that Syria admits to possessing chemical weapons; these are their wishes and obsessions, but the meaning is in a whole other context »

    2)

    http://208.43.232.81/fra/51/2012/07/23/433008.htm

    « Le ministère des affaires étrangères et des expatriés a commenté dans un communiqué sur le traitement de certains médias négatifs avec le contenu de son dernier communiqué sur la campagne médiatique visant la Syrie dans le but de préparer l’opinion publique à une intervention militaire en Syrie sous le slogan du mensonge « des armes de destruction massive », soulignant que ces médias avaient mis ce communiqué, d’une manière préméditée, hors de son contexte via la prétention qu’il est une déclaration de la possession par la Syrie des armes non traditionnelles. »

    Cordialement

    Jean

  11. vilistia dit :

    DEBKAFILES – Il suffit de deux heures pour que les armes chimiques syriennes parviennent au Liban. 4 armées prêtes à intervenir.

    http://goo.gl/ZRcaJ

    • Christian dit :

      C’est de la pure propagande… les armes chimiques ne quiteront pas la Syrie; Israel pleurniche pour attirer l’attention du grand frère USA. il est possible que le Hezbollah en possède… depuis belle lurette.

  12. MC dit :

    Contrairement à la croyance véhiculée par la propagande sionisto-atlantiste, le massacre de Halabja à l’arme chimique n’était pas l’oeuvre de Saddam Hussein mais une bavure iranienne suite à des échanges de tirs entre les armées iranienne et irakienne. La CIA était au courant de la chose, mais a a préféré laissé le mensonge se développer pour usage ultérieur (ce qui fut le cas). Voir ce rapport d’un ancien agent de la CIA:
    http://www.informationclearinghouse.info/article1148.htm

    • mbmbis dit :

      Vous avez entièrement raison. Mais les gens oublient si vite. C’est pour ce motif que Bernay’s ait pu convaincre les femmes américaines de fumer, par répétition qui fut le moteur principale de ce qui passera de la réclame à la publicité accompagnée de slogans fallacieux, il va sans dire. Il est vrai qu’il y a tant de faits historiques à retenir pour de petits cerveaux de la masse dont la caractéristique est l’indolence. Tout individu un tant soi peu informé correctement savait depuis des lunes que la Syrie possédait de l’armement chimique. Elle n’est pas la seule d’ailleurs dans la région. Ils en sont tous dotés et notamment Israël en sus du nucléaire offensif. Il s’agit donc bien d’une arme de dissuasion et non d’utilisation.

    • Labaykyabashar dit :

      Les arme chimiques etaite fabriqués par les mêmes qui fournissent des armes au terroristes
      Ll iran n à jamais grèses qui que se soit

  13. freddy dit :

    Très belle sortie de Jihad Makdissi.

    J’aurai voulu voir la tête des atlantistes et sionistes concernés en entendant cette sortie diplomatique.

    Car en effet on se serait attendu à ce que la Syrie nie la possession d’armes chimiques. Car, enfin, en général aucun état n’admet spontanément qu’il dispose de ce type d’armes…

    Je trouve cette sortie Diplomatique Hilarante et très intelligente. La tête de William Hague vaut le détour quand il dit qu’il est inacceptable que la Syrie utilise ses armes chimiques en cas d’attaque contre elle!!!

    Il préfère des jets de figues molles peut être!

    Rappelons que l’Otan et Israël dans tous leurs récents théâtres de guerre utilisent d’une manière régulière des munitions à l’uranium appauvri, des bombes au phosphore et d’autres bombes à sous-munitions…

    • mbmbis dit :

      Non. Pas de figues mais des chaussures. Les néocons en raffolent. Surtout G.W. Bush. Imaginons, dans un instant d’égarement, un nuage sombre de semelles noires voltiger vers les tribunes des ministres des Affaires étrangères occidentaux. Trop drôle. Et les troupes spéciales accueillies par les habitants à coups de talons de 42 tous neufs et bien acérés. Les pauvres agresseurs s’en retourneraient pleurnicher dans leur QG de fortune justifiant une armée de semelles comme soufflets automatiques qui leur ferait perdre les moyens. Du cuir made in Spain vainqueurs contre les kalachnikovs et lance-roquettes. Les ronds-de-cuir diplomatiques en perdraient leur latin. Jean-Baptiste Poquelin, m’entends-tu?

    • Marie-Christine dit :

      « La tête de William Hague vaut le détour quand il dit qu’il est inacceptable que la Syrie utilise ses armes chimiques en cas d’attaque contre elle!!! »
      Traduction : « c’est absolument scandaleux, si maintenant nous ne pouvons même plus attaquer et détruire sans risques, un pays qui nous déplaît, ou plutôt un pays que nous convoitons, mais dont le dirigeant nous déplaît ! Où allons-nous !? C’est absolument scandaleux !!!?
      Où allons-nous ? Mais oui M.Hogue, le règne sans partage des braqueurs et des assassins de peuples peut avoir du souci à se faire, car le monde et les temps semblent bien, sur le point de changer…
      Merci à la Syrie, à la Russie, la Chine et à tous ceux, Etats et simples citoyens de partout, qui contribuent chacun selon leurs moyens à les faire changer !
      Merci à la Syrie, à sa résistance malgré les si dures épreuves, longue vie à elle et, à la victoire de son peuple !!

  14. The Truth dit :

    Sur LCI, une présentatrice dit que « le régime menace d’utiliser des armes chimiques ». Elle ne précise pas qu’il menace de ne l’utiliser qu’en cas d’agression étrangère. Ils ne se lassent pas de mentir ces criminels de guerre.

  15. Leboninformateur dit :

    Un Responsable Qatari Aurait fait Defection au Venezuela

    Press TV rapporte qu’un responsable Qatari a fait defection au Venezuela il y a quelques jours

    Ce responsable Qatari affirme que son pays a mis en place un centre d’opérations intégré avec les services secrets Israéliens qui monitorent les événènements en Syrie et ce via la Turquie

    Il ajoute également qu’Israel a ordonné au Qatar d’inciter à la révolte en Syrie au Liban et en jordanie

    Source:

    • ourika dit :

      le Vénézuela fait partie des Brics et a mis à la porte l’ambassadeur des USA, montre à la main…
      et c’est lors de la visite du chef d’état iranien que par des gestes interprétés astucieusement par AFP qui a du reconnaître avec la plus grande discrétion son invention, que AFP a fait accuser l’Iran de vouloir bombarder les USA avec la complicité du Vénézuela avec la bombe atomique.
      cette vidéo dailymotion a disparu depuis, avec la traduction fantaisiste de AFP… mdr!

  16. leonardo dit :

    Je trouve que cette sortie sur les armes chimiques n’est pas du plus mauvais effet.
    Si nos « amis » s’attendaient à ce que face aux drones et autres innovations technologiques, l’armée syrienne se résoudrait à se contenter de lance-pierres, ça devrait légèrement les calmer.
    L’état syrien a décidé de se défendre…? Ben, oui, il va falloir qu’ils intègrent cette donnée…

  17. Nacer dit :

    Cela demeure inquiétant, car ça fait 16 mois que le pays est soit disant attaqué de l’étranger.

    • JohnDoe dit :

      Toi Nacer, je ne sais quel genre d’Arabe tu es. Mais tu fais honte a ta race.
      Voila des gens qui arment les juifs pour tuer tes freres et soeurs de la
      palestine. Quelque soit son aigreur contre Basar tu devrais avoir cesser d’avoir une memoire de poulet. Comme peux-tu penser que des gens qui ont completement detruit l’Iraq, la Libye, l’Afganistan peuvent etre de ton cote.
      Il faut aller au dela de la quete assoiffee du pouvoir. Il faut tes declarations aujourd’hui dans 20 ans. Un homme decide en fonction du futur non du present.

    • AVICENNE dit :

      le « soit disant » est de trop.

      S’il sagissait d’une vraie révolution du peuple, le régime serait tombé depuis longtemps (révisez votre histoire).

    • joska dit :

      Nacer qu’est ce qui vous permet d’avancer tant de pessimisme sur la situation syrienne mais les faits sont là et l’armée vraie arabe syrienne vaincra quoi qu’il en soittous ces terroristes venus de l’étranger attaquer tous les syriens même le peuple civil et innocent! L’arroseur arrosé, car quand ils accusaient le régime avec l’otan, les sionistes, les us etc… de massacrer son peuple, ces opportunistes faisaient pire, alors le régime est roi dans son royaume et les atlanto-turco-us-euro-sionistes sont dans une ingérence incontrôlée et manifestement illégale car leur propagande mensongère n’a pas d’équivalence et l’histoire parlera monsieur Nacer! Vive la Syrien, vive le peuple syrien et vive Bashar le RAÏS syrien reconnu par le peuple syrien

  18. sowhat dit :

    Le recours à d’armes chimiques par la Syrie serait « répréhensible » (Ban Ki-moon)

    http://www.lorientlejour.com/category/Derni%C3%A8res+Infos/article/769891/Le_recours_a_darmes_chimiques_par_la_Syrie_serait_%22reprehensible%22_%28Ban_Ki-moon%29.html

    ben voyons l’armée syrienne va utiliser l’arme chimique contre les insurgés alors qu’il en faut beaucoup moins que cela pour les réduire à néant et que pratiquement c’est même irréalisable

    l’usage d’armes à feu conventionnelles de tous les calibres est donc autorisé (LOL)

    c’est bien le signal que les carottes sont cuites pour les hordes d’égorgeurs de l’ASL et que la fin du CNS est proche.

  19. jk dit :

    cette nouvelle guerre d’usure sur la Syrie s’arrêtera le jour ou le pouvoir syrien avec ses partenaires régionaux, feront comprendre à ces Arabes du Golf que leurs tranquillité peut être menacée, quelques actions directes contre une ou deux installations pétrolières feront clairement comprendre à nos exportateurs du wahhabisme de cesser cette exportation destructrice !
    le pouvoir syrien avec ses partenaires doivent se faire respecter,la politique de la gesticulation ne suffit plus, il faut les taper chez eux,si non ils risquent de perdre en crédibilité !!

    • Franc-tireur dit :

      Enfin une parle sensée.
      Beaucoup croient que la Syrie peut gagner la guerre juste en éliminant des terroristes par ci par là pour mettre la main sur des stocks d’armes…Il y en aura d’autres en passant par le Liban, Turquie, Irak…

      Mais imaginons deux secondes que la Syrie passe à l’offensive, et envoie dans l’au delà quelques ministres wahhabites, fait sauter quelques installation pétrolières…une bombe dans une rue commerçante d’Istanbul…dans un centre commercial de Doha…

      C’est clairement une stratégie que je recommande au gouvernement Syrien. Sun TZU le dit dans son livre donc il faut appliquer….frapper l’ennemi là où il est le plus vulnérable. Le tourisme Turc et les installations d’hydrocarbure des wahhabites et le tour est joué…

  20. alevi dit :

    Voici l avis d’un expert russe…..au sujet de cette declaration

    http://fr.rian.ru/world/20120723/195447985.html

  21. suchite dit :

    Le kurdistan irakien (pkk) est devenu un petit israel en irak. Il defi le gournement central en vendant le petrol irakien directement a la turquie. Il commence a participer a la destabilisation de la syrie. Il faut que liran commence une operation de destabilisation de ce petit pay pour lempecher de continuer sa nuisance en faveur de l’ otan. liran a les moyens de le gener considerablement.

  22. theflowerpower dit :

    WASHINGTON —  » The Obama administration has for now abandoned efforts for a diplomatic settlement to the conflict in Syria, and instead it is increasing aid to the rebels and redoubling efforts to rally a coalition of like-minded countries to forcibly bring down the government of President Bashar al-Assad, American officials say. (…)  »

    http://cort.as/2GNK

  23. joseph cotton dit :

    Partie remise…
    Par Scarlett HADDAD | 24/07/2012

    Éclairage: L’attaque contre le siège de la Sécurité nationale à Damas, qui a fait au moins quatre morts parmi les principaux responsables militaires et sécuritaires syriens, a été certes un coup dur pour le régime. Mais selon des sources proches de la majorité, celui-ci a rapidement réagi, déjouant en réalité un vaste complot visant à accélérer sa chute. Les sources de la majorité rappellent que quelques jours avant l’explosion, la secrétaire d’État américaine Hillary Clinton avait annoncé que la situation en Syrie se dirige vers une grande catastrophe. De plus, les milieux de l’opposition semblaient sûrs que quelque chose de grave allait se passer à la veille de la réunion du Conseil de sécurité prévue mercredi dernier. De même, les médias proches de l’opposition syrienne affirmaient que cette réunion du Conseil de sécurité allait être cruciale, la position russe étant sur le point de changer ou en tout cas d’être plus souple au sujet d’un éventuel départ du président Bachar el-Assad.
    C’est dans ce contexte que l’explosion au siège de la sécurité nationale a eu lieu, provoquant une grande confusion dans la situation en Syrie. Il a d’abord été annoncé que le frère du président et commandant de la brigade 104 de la garde présidentielle Maher el-Assad ainsi que Hafez Makhlouf, directeur adjoint du chef des SR militaires et proche du président depuis qu’il avait découvert un complot ourdi contre lui il y a déjà quelques années, faisaient partie des victimes. Ensuite, les rumeurs ont laissé croire que Maher el-Assad aurait été grièvement blessé et que les médecins russes essaient à tout prix de le sauver.

    En même temps, des informations successives ont commencé à inonder les médias du monde entier sur le fait que 500 éléments armés appartenant à l’opposition ont occupé le quartier al-Midane au cœur de Damas et que les combats se déroulent désormais aux alentours du palais du président syrien. Même chose dans le quartier de Zabadani et de Mazzé où plus de 700 éléments armés se seraient déployés, mettant à mal les forces du régime. Selon les médias proches de l’opposition syrienne, les combats avec les forces du régime avaient aussi atteint le quartier de Sitt Zeinab et ses environs qui sont des zones à majorité chiite, en général peu enclines à se rebeller contre le régime considéré comme protecteur de cette minorité. C’est dire que lorsque les combats atteignent cette zone, c’est que le régime est quasiment lâché par toutes les composantes de la société syrienne.
    Bref, à en croire ces informations successives relayées par les médias internationaux, on aurait dit que le régime était sur le point de s’effondrer, et d’ailleurs les rumeurs annonçaient la fuite de Bachar el-Assad vers Lattaquié (son fief alaouite). En même temps, les médias prorégime ont été piratés pour ne pas laisser de place à un autre son de cloche et pour créer la confusion la plus totale chez les partisans du régime. Dans ce contexte trouble, le Premier ministre turc Erdogan s’est rendu à Moscou pour présenter une offre qu’il croyait alléchante au président russe. Erdogan, avec, selon toute probabilité, l’aval des Américains, a donc proposé à Vladimir Poutine de déplacer le bouclier antimissiles américain de la Turquie vers le Qatar, sachant que la présence de ce bouclier en Turquie – c’est-à-dire quasiment à la frontière de la Russie – dérange grandement cette dernière et constitue un des plus importants dossiers conflictuels entre la Russie et les États-Unis.
    Le tableau était donc le suivant : des développements accélérés en Syrie qui montrent que le régime de Bachar el-Assad est en train d’agoniser et une offre intéressante pour la Russie pour lui sauver la face et la pousser à accepter de lâcher le président syrien qui, de toute façon, est sur le point de chuter. Les sources proches de la majorité sont convaincues que les ennemis du régime syrien pensaient avoir bouclé la question ne laissant pas d’autre choix à la Russie que d’accepter « ce marché » qui lui donne quand même quelques avantages alors qu’elle est en train de perdre sa carte maîtresse dans la région. L’offre aurait donc pu être considérée comme équitable et les membres du Conseil de sécurité ont accepté un report du vote d’une résolution pour la prorogation conditionnelle de la mission des observateurs de l’ONU pour une durée de 24 heures, suffisante aux yeux des Américains pour permettre à la Russie de faire son choix. À en croire les sources de la majorité, le plan était donc parfait et il aurait dû réussir. Sauf que le régime syrien a rapidement réagi, remplaçant au pas de charge les responsables tués dans l’explosion et menant une vaste offensive à Damas. En même temps, les chaînes du régime ont trouvé de nouvelles fréquences pour émettre et contrer les nouvelles déstabilisantes pour le moral de leurs auditeurs diffusées par les chaînes proches de l’opposition. Les Russes qui suivent de très près les développements sur le terrain en Syrie ont vite compris que la situation n’était pas aussi désespérée que voulaient le faire croire l’opposition et ses alliés, et que la bataille est encore jouable. En tout cas, l’heure du grand compromis n’est pas arrivée à leurs yeux, surtout à ces conditions. La Russie a donc une nouvelle fois utilisé son droit de veto au Conseil de sécurité, provoquant la colère des Américains et des Européens. Le plan minutieusement mis au point n’a donc pas fonctionné comme prévu.
    Entre-temps, Maher el-Assad est réapparu pour assister aux obsèques des responsables tués dans l’explosion, et Hafez Makhlouf occupe toujours son poste, alors que les combats se poursuivent à Alep, la contre-attaque de l’armée syrienne ayant été plus ou moins efficace à Damas. La situation a repris une sorte de routine dans la violence, sauf que cette fois, les combats se déroulent dans les grandes villes et aux frontières. Le régime syrien est certes affaibli, mais il continue à se défendre… Jusqu’au prochain coup. Car il est clair que les Occidentaux et leurs alliés arabes et régionaux ne comptent pas lâcher prise. Ce qui se passe aujourd’hui, concluent les sources de la majorité, se résume ainsi : les Russes et les Occidentaux cherchent, chacun de son côté, à améliorer les conditions d’une négociation à venir…

  24. Cécilia dit :

    Damas / Nahr Echeh

    L’armée vient de nettoyer Nahr Echeh de ses terroristes.

    -nous avons suivi partout les terroristes

    - Un soldat : « Inutile de nous demander sur notre moral, il faut nous voir en action ! »

    - il y avaient des éléments aréms qui nous ont terrorisé nous empêchant même de parler. Que Dieu protège l’armée !

    - un autre appelle sa mère pour lui donner de ses nouvelles et lui demander de prier pour lui et ses camarades.

    - un petit garçon dit que « il y avait beaucoup de problèmes, ces individus armés tiraient sur tout le monde, mettaient des barrages et qu’ils ont volé le magasin qui vendait de téléphones portables.

    - un homme dit « ils ont fait de nous des boucliers humains » et quand la journaliste lui demande comment, il lui répond « Quand une personne armée se cache derrière ma maison pour tirer, il fait de moi un bouclier humain »

    - un autre, « je me sens en sécurité en présence de l’armée. Quand j’ai vu les soldats, j’ai garé ma voiture, j’ai fermé chez après avoir pris mon fils pour sortir tout confiant »

    - un autre « que Dieu protège l’armée, sans elle, pas de sécurité dans le pays. Que Dieu protège le pays, ses habitants et son armée ! »

    http://www.youtube.com/watch?v=Qh-LqdRATN4&feature=plcp

    • Cécilia dit :

      Damas / Nahr Echeh et Qaboun

      Les deux villes déclarées sont sécurisées par l’armée et le gouverneur de Damas appelle les habitants à y revenir.

      La première et plus grande partie du reportage est consacrée à Nahr Echeh.

      - image d’une voiture de fonction volée par les terroristes et entachée du sang.
      - un soldat « Beaucoup de terroristes sont enfuis dans les champs et vergers à notre arrivée, normal, ils ne peuvent rien faire contre notre armée vieille de plus de 60 ans qui défend une cause, une armée très forte et impossible à vaincre !
      - une femme « ils nous ont encerclé, impossible de sortir ! » et la question de la journaliste si elle savait d’où ils venaient, la femme répond « non, mais ils sont tous étrangers d’ici, ils ne sont absolument pas de notre région ! »
      - un homme « ils ont brûlé le magasin de mon frère « .
      - 5.32 : on montre des positions sur le toit d’où des tireurs avaient pris position.

      - la deuxième partie parle de Qaboun et du gouverneur de Damas, Becher Sabban.
      - la distribution d’alimentations pour la population.

      http://www.youtube.com/watch?v=7JUhppCi5SA&feature=youtu.be

  25. Samir dit :

    Ce qui searait très bien, c’est que Bachar envoi des espions d’avis les rangs des réfugiés pour créer des mutineries et pourquoi pas instruire politiquement et encadrer les gens sur place pour explique. Comme ca on utilise les même technique que l’ennemi !

  26. AVICENNE dit :

    Désolé, je pose une question qui sort un peu du débat et qui est personnelle.

    A partir d’hier, j’ai répondu à l’appel d’un bloggeur du site (comme L17, Jhon Doe, Cécilia….) concernant l’article ignoble du nouvel obs du « journaliste » jean-michel Bouguereau.

    Je pensais au bout de trois à quatre posts avoir été censuré. A priori non.

    Par contre, je viens de recevoir un mail de ce monsieur avec comme seule indication : « simple contrôle de routine ».

    Que faut-il en penser ?. Est-ce normal ?. Cela donne une mauvaise impression d’être « flicé ».

    Merci pour vos réponses.

      • Marie-Christine dit :

        j’ai peut-être toujours des jugements un peu à l’emporte-pièce, mais ce Jean-marcel Bouguereau me paraît un minable tâcheron dans son rôle de rouage appliqué et sans bien sûr de remise en question (il a pris sa carte de hasbariste ?) de la propagande anti-Bachar, et en plus un minable paresseux, qui se contente de rassembler superficiellement tous les poncifs du jour de la propagande anti-Bachar qui traînent dans les médias, avec les crédos de base -Bachar massacre son peuple, etc.-, et quelques « brillantes » comparaisons saugrenues, qui n’ont aucun rapport avec le sujet et font diversion.
        Le niveau est assez désolant… Je me demande si tous les journalistes « zélotes » en sont là ? Je me demande aussi s’il a beaucoup de lecteurs…?

        • bob dit :

          D’après mon enquête, sa longévité dans la presse malgré une productivité limitée, doit beaucoup au soin qu’il a toujours pris de lécher le cul de ses patrons successifs!

  27. AVICENNE dit :

    Bon,

    On nous refait le coup de Homs et de Damas. Cette fois-ci, c’est Alep qui est « à feu et à sang » et dont les rebelles contrôleraient 2 quartiers.

    Je ne trouve rien de rien sur la toile. Avez-vous des nouvelles ?.

    J’ai entendu également (BFMTV) que l’Irak ouvrait ses postes frontières devant l’afflux de réfugiés syriens. Eant donner les 111 morts d’hier, je ne suis pas certain qu’ils aillent se réfugier dans un pays « safe ».

  28. karim dit :

    Louis ou Guy,

    Pas le temps de parcourir les commentaire mais ce serait bien de décortiquer ce c dans l’air.

    C dans l’air du 23 juillet, (http://www.france5.fr/c-dans-l-air/videos ) : plus de réalisme, plus d’information mais encore encore de la désinformation, . Encore des superlatifs de la part du meneur de débat (danger planétaire concernant les armes chimique), et des reportages biaisés. (ceux qui fuient damas, :o nt paroles d’évangiles en disant que c’est l’horreur, alors que ceux ceux qui disent que c’est exagérés, temoignent sous la crainte de repésailles…

    Grand moment de mauvaise foi vers la 27eme minute : C’est assad qui a amené les salafistes… mais ce n’est pas le seul moment de ce genre.

    Quelques incohérences : exemple , on montre un ancien militaire syrien qui a fait défection 9 mois plus tôt, il est dans un hôpital avec un joli bandage sur la main ensuite on dit que les miliciens sont tous des civils et que l’ASL est en turquie mais pas en syrie. Visiblement ce militaire a du se faire mal à la main en plantant un clou.

    Incohérence du meneur de débat : alors que dès le départ du débat, il est vite dit que la grande majorité des syriens soutient le régime, il revient sur la question 40 minutes plus tard, en espérant peut être que la minorité est devenu majoritaire en si peu de tenps…et pourtant ca marche presque ! on détrourne la question pour parler des horreurs qui sont commises par… le régime.

    Sfeir résume bien la situation au début, et cela fait longtemps qu’il le dit : au Liban durant la guerre civile, 1% de la population a tenu en otage les autres 99%.

    Très bonne connaissance du dossier de la part du meneur de débat : maher el assad peut il prendre le pouvoir, c’est le cousin de bachar, oh ben on comprend mieux comment certains journalistes travaillent : surtout ne pas se renseigner ça ferait mauvais genre…

    • Franc-tireur dit :

      Il ne faut plus regarder ce type d’émission.
      Calvi est l’incarnation même de la médiocrité intellectuelle

      • karim dit :

        Pour se faire une bonne opinion de savoir qui pense quoi et comment évolue la pensée de chacun, je prèfère tout regarder, enfin presque j’évite les scènes ou les gens sont égorgés.

        Et ce n’est pas calvi en ce moment, il est surement en vacances.

        Quand les gens admètent enfin que plus de la majorité des syriens sont contre les asl et autres salafistes. c’est déjà un plus.

    • lafleuriel dit :

      C’est le C dans l’air ou personne ne savait vraiment où se trouve le Krak des chevaliers encore moins de tarlé , qui est de service pendant l’été, où Kassis toujours en poupée barbie rigole tout le le temps en racontant n’importe quoi et se pose en je ne sais quoi dans la communication au CNS: faut voir ce qu’elle sait de la Syrie quand elle habite comme les Kodmani à Paris côté jardins, ou Balanche fait la gueule et essaie de rectifier que l’histoire des armes chimiques c »est du Bush bis en Irak, et où enfin, (A propos une discussion sur france inter où était décortiquée l’utilisation de Bush contre S.Hussein, grâce à l’attentat de tours) ; notre spécialiste omni présent( le nom bien connu m’échappe juste en profite pour illico montrer que lui, connait la Syrie en expliquant à Axel De Tarlé qui n’a jamais entendu parlé des châteaux croisés(un temps pas plus et tous repris ensuite) au temps des croisades que le Krak c’est, avec Marqab etc etc…sauf que ces spécialistes des sites inscrits pourtant au Patrimoine mondial, ne se sont jamais aperçu que les photos de l’intérieur di Krac avec ce petit garçon qu’on emmenait pleurer devant la camera, comportaient des vues qui ne collent pas avec le site…et que ces « guerriers intrépides (sic) s’ils étaient bien dans le Krak n’y risquaient rien..bref;Y en a marre vraiment de ces manipulations médiatiqueset plus que merdiatiques comme dit ici ?

      • karim dit :

        Non c’est celui du 23 juillet 2012, hier donc. C’est effectivement elle qui est encore invitée. Elle a mis un peu d’eau dans son vin, mais elle reste encore de mauvaise foi.

        Même le rédacteur en chef d’i-télé ,Jean-Marie Quéméner,fronce des sourcils et lève les yeux (parfois) quand elle s’exprime.

    • Syrie.Eternelle-سوريا.خالدة dit :

      Les patrons de médias ne cherchent pas des journalistes, mais des cabots dressés à japper et mordiller les cibles de leurs maîtres.

  29. freeman dit :

    Ces terroristes, maintenant qu’ils n’arrivent pas à semer le KO dans le pays, ils sont prêt pour un scénario à la YEMENITE.
    C’est bien curieux tt ça!

    http://fr.rian.ru/world/20120724/195455688.html

  30. patriote algerien dit :

    je suis algerien, et fier de l’etre !, je tiens à passer un petit message de soutien au peuple frère & fier de syrie, tiens bon !, reste la tête haute !, soutiens ton armée, et tu vaincras tous ces terroristes travaillant à la solde des terroristesamericains, cette racaille de l’otan, des barbares israeliens, et pour finir, ces porcs saoudiens + qatar. Nous sommes tous solidaires des syriens !, syrie ! nous t’aimons !, bachar !! nous t’aimons !! bachar ! cartones les tous !!montre leur que le peuple de syrie ne se pliera jamais!!

  31. EAUX TROUBLES dit :

    Mise au point :

    http://208.43.232.81/fra/51/2012/07/23/433021.htm

    « Damas / Le ministre de l’information, M. Omran al-Zo’bi, a fait savoir qu’il n’y a aucune modification dans le communiqué du ministère des affaires étrangères, mais des clarifications, « car des parties médiatiques et diplomatiques extérieures avaient mis le communiqué hors de son contexte », a-t-il précisé.

    Dans une déclaration faite aujourd’hui à la radio Cham FM, M. al-Zo’bi a fait savoir qu’il y avait une campagne internationale conduite par la diplomatie américaine et israélienne sous le slogan « de l’avenir des armes chimiques virtuelles que possèdent la Syrie », soulignant que cette campagne s’inscrit dans le cadre des pressions persistantes pour laisser passer une résolution internationale contre la Syrie sous prétexte de la préservation de la sécurité et de la stabilité internationales.

    Le ministre al-Zo’bi a affirmé que la Syrie avait appelé depuis plus de deux décennies au désarmement de la région de toutes les armes de destruction massive sous la supervision des Nations Unies, soulignant que cet appel englobe les armes nucléaires israéliennes.

    Il a conclu :  » Le porte-parole du ministère des AE a dit que la Syrie ne recourt pas à l’arme chimique contre son peuple, et cela ne signifie pas que la Syrie possède des armes nucléaires pour l’utiliser », soulignant que des parties extérieures avaient interprété la réponse du porte-parole comme une reconnaissance par la Syrie de posséder des armes chimiques. »

    C’est vrai ca. On ne parle pas suffisamment du nucleaire israelien. Et a pres on nous dit que l’IRAN n’aurait pas de droit au nucleaire. Et pourquoi donc ?

  32. EAUX TROUBLES dit :

    ARMES CHIMIQUES A L’OEUVRE :

    http://www.rfi.fr/actufr/articles/071/article_39713.asp

    Et devinez par qui ?

    « L’armée américaine aurait utilisée des armes chimiques, lors de son offensive contre la ville de Falloujah en novembre 2004. C’est la thèse défendue dans un documentaire diffusé mercredi soir sur la chaîne de télévision italienne RAI. Cette accusation jette un peu plus le doute sur les méthodes utilisées dans cette guerre. Un porte-parole de l’armée américaine déclare ne pas être au courant. »

    Apres l’agent Orange :
    http://www.monde-diplomatique.fr/2006/01/GENDREAU/13085

    « Du 8 au 20 novembre 2004, durant leur offensive sur Fallouja, et malgré la présence de civils, les forces armées des Etats-Unis ont utilisé des bombes au phosphore blanc. Elles avaient déjà été mises en cause pour l’emploi d’armes à l’uranium appauvri, tant dans les deux guerres du Golfe qu’en Afghanistan, en Serbie et au Kosovo. Des méthodes susceptibles de causer des dégâts allant, à long terme, bien au-delà des effets recherchés dans l’immédiat. En témoigne la situation du Vietnam, victime d’épandages d’« agent orange » il y a plus de trente ans. »

    Je crois que ces Americains et leurs alliés n’ont pas de leçons de moralité à donner.

    Et l’Uranium appauvri :

    http://www.internationalnews.fr/article-armes-a-l-uranium-appauvri-ou-en-est-on-64255044.html

    « A Gaza – Dès les premiers jours de l’opération « Plomb Durci » (27 décembre 2009 – 3 janvier 2009), le chirurgien norvégien Mads GILBERT a trouvé la présence de matières radioactives dans le corps des blessés. Une enquête publiée en janvier 2009 par l’association Action des Citoyens pour le Désarmement Nucléaire (ACDN), menée sur plusieurs mois en liaison étroite avec les intéressés et l’aide d’un expert auprès du Programme des Nations Unies pour l’Environnement, a conclu à la présence hautement probable d’uranium appauvri (jusqu’à 75 tonnes) dans le sol et le sous-sol de Gaza. En avril 2009, l’analyse d’échantillons de terre et de poussières a de nouveau confirmé la présence d’uranium appauvri, de césium, de thorium et de différents produits chimiques cancérigènes… »