• Actualité
  •  

  La manifestation pour la Syrie et contre le bellicisme et l'ingérence français a toujours lieu dimanche 16 septembre à partir de 15 heures, mais c'est le lieu qui change, suite à des négociations avec la préfecture de police : le rendez-vous est désormais fixé place Saint-Michel. De là les manifestants se rendront en cortège jusqu'au Panthéon. (Pour se rendre place et métro Saint-Michel : Métro ligne 4 ou RER B et C). Rappelons qu'une présence aussi nombreuse que possible peut contribuer [...]



Avis à la population

Par Infosyrie,



 

La manifestation pour la Syrie et contre le bellicisme et l’ingérence français a toujours lieu dimanche 16 septembre à partir de 15 heures, mais c’est le lieu qui change, suite à des négociations avec la préfecture de police : le rendez-vous est désormais fixé place Saint-Michel. De là les manifestants se rendront en cortège jusqu’au Panthéon. (Pour se rendre place et métro Saint-Michel : Métro ligne 4 ou RER B et C).

Rappelons qu’une présence aussi nombreuse que possible peut contribuer à interpeller l’opinion publique et à faire rétablir la vérité sur ce qui se passe réellement en Syrie.

Venez nombreux et faites passer le message.

Vive la Syrie.

 

 



Vous pouvez suivre les réponses à cet articles avec le flux RSS.
Les commentaires sont fermés.

29 commentaires à “Avis à la population”

  1. JOSE IGNACIO dit :

    Desde Salamanca, España, apoyo la convocatoria de apoyo al pueblo sirio. !!Larga vida a Siria!!

  2. vilistia dit :

    Gros plan sur le moyen orient 11.9.2012 la mission de Lakhdar Brahimi

    Gros plan sur le Moyen Orient, émission du 11 septembre 2012 de la chaine de télévision francophone iranienne Sahar animée par Assia Husseini avec pour invité principal Dr Yehya Ghaddar, secrétaire général du comité arabe et islamique pour le soutien à la résistance, sujet principal de l’émission: le « groupe de contact » et la mission de Lakhdar Brahimi, un espoir de résolution de la crise syrienne?

    VIDEO EN FRANCAIS:

    http://www.dailymotion.com/video/xth4tc_gros-plan-sur-le-moyen-orient-11-9-2012-la-mission-de-lakhdar-brahimi_news?start=4

  3. Stéphanie dit :

    Les évènements hier en Libye et en Égypte prouve que bien que l’opposition soit financée par l’occident, en réalité les révoltes du monde arabe échapent aux occidentaux. C’est étrange à dire, mais si on est vraiment anti-sioniste, on devrait être avec les opposants, car en réalité ils sont fortement anti-sioniste. C’est pas avec les régimes de Bashar, Moukhabarat, Kadhafy etc que els sionistes vont être menacés, car en fait ce sont tous des régimes qui travaillent pour la stabilité avec l’occident.

    Je ne sais plus quoi penser de cette révolte, et vous?

    • Louis Denghien dit :

      Si, c’est toujours une gigantesque manip ou récup’ américano-sioniste qui n’en finit pas de foirer… Pareil pour la Syrie, évidemment.

      L.D. & Infosyrie

    • mécréante dit :

      Ne pensez pas alors chère Stéphanie …

      • @stephanie

        Déjà qu’il vous reste que deux neurones et encore, l’une d’entre elles a déposé un préavis de gréve, alors de grâce, cessez de penser !!!

        • khodr dit :

          @ZOHEIR
          trop fort mec, je te rejoions, elle est completement frappée cette dame , elle ce dit antisioniste mais pour la rebelion!!!
          Ou elle est assise entre deux chaises ou elle est completement frappée de la tete, je sugere la seconde hypothese

    • joska dit :

      Stéphanie vos écrits ont dû dépassé vos pensées mais soyez convaincu que quoi que vous pensiez le destin fait son chemin et quoi que vos doutes vous submergent, notre Bashar vaincra cette bande d’assassins à la solde des euro-usionistes-turco-golfistes! Le peuple syrien a confiance à notre Bashar mais certains critiquant sa politique, ne veulent plus de cette pseudo-révolution, qui n’est qu’une mascarade à l’occidentale, uniquement de la géopolitique qui anéantir l’axe du mal occidentale meurtrière, sioniste opportuniste, golfiste dégénérée!….

  4. suchite dit :

    vous savez a qui profite l’evenement en lybie??? aux salafistes.
    pourquoi? parceque les supporters de la politique salafiste dirons:
    vous voyez, cest la preuve que les salafistes ne sont pas l’alies des americains.
    EST CE QUE CE DIPLOMATE NA PAS ETE SACRIFIE PAR LA DIPLOMATIE AMERICAINE POUR ESSAYER D’ATENUER LES LIENS DIRECTS ENTRE LES SALAFISTES ET LEUR MAITRES AMERICAINS????? IL FAUT DIRE QUE EN CE MOMENT PRECIS, ILS ONT DU BOULOT PRIMORDIAL POUR CES RATS.
    DANS CE MONDE TOUS EST POSSIBLE. CES FAUCONS DE WASHINTON SONT DIABOLIQUES ET ILS SONT CAPABLES DE TOUS, MEME D’ENVOYER DES AVIONS CONTRE LEUR PROPRE POPULATION.

  5. l'ingenue dit :

    Il faut etre miope pour ne pas voir. Ce n’est pas un hasard que tout l’occident avec leurs valets du golfes et turcs soutiennent ces soit disant révolutions dite islamosunnites. Eh bien c’est pour faire la « paix  » avec Israel sous les conditions sionistes.Mais aussi faire la guerre à l’Iran en provoquant une guerre sunnite-chiites d’abord

  6. mécréante dit :

    On devrait faire paraitre la manif de dimanche « pour la Syrie et contre le bellicisme et l’ingérence français »
    sur démosphère
    http://www.demosphere.eu
    agenda alternatif de la région parisienne

  7. mécréante dit :

    Sur Démosphère j’ai vu :

    dimanche 16 septembre 2012 à 15h

    Lieu :P aris 1e
    Fontaine des Innocents
    Place Joachim du Bellay
    Métro Les Halles (Porte Lescot)

    Assemblée générale des Indignés
    Démocratie réelle, maintenant

    Validation des rôles et de l’ordre du jour : https://framapad.org/AGParis16092012

    Où on voit qu’il y a un groupe de travail Syrie !?

  8. tarasboulba dit :

    J’aimerai tant participer à cette manifestation, pour dire non à la guerre en Syrie pour causes d’obligations, mais je serai avec vous par la pensée et j’espère que vous y serez des milliers,pour montrer au peuple syriens qu’il y a en France encore des gens qui les soutiennent face à cet impérialisme.En espérant que la situation s’arrange d’ici mon retour je serai avec vous pour la prochaine.

  9. Gilles dit :

    Qui organise cette manifestation ? Pourquoi ne pas le dire ?

  10. Khodr dit :

    Je suis de Lyon donc pas possible d être avec vous , mon cœur sera avec vous mes amis.
    SOYEZ LE PLUS NOMBREUX POSSIBLE DE TOUTES ORIGINES ET RELIGIONS DIFFÉRENTES

  11. Algérien de Montréal dit :

    Je m’adresse à tous les gens de bonne volonté de bien vouloir assister à cette
    manifestation (organiser des covoiturages, etc .) Mais je veux lancer un appel
    aux résidents Canadiens pour savoir si on ne peut pas,nous aussi, organiser quelque chose ici soit à Montréal, Ottawa ou ailleurs. D’autant plus que je ressens une grande tristesse aussi bien chez mes compatriotes que chez tous les Canadiens depuis que le 1er ministre a rompu les relations diplomatiques avec l’Iran sans demander son avis a personne .. Pauvre Canada qui était jadis citée
    en exemple .. J’ai souvenance d’un certain 1er ministre Jean Chrétien qui a refusé de suivre Bush en Irak ..

  12. blackeagle988 dit :

    J’aurai tellement aimé y participer mais, malheureusement je travaille ce dimanche-là…

  13. Gallus dit :

    Que les salafistes soient sincèrement antisionistes, cela ne fait pas de doute. Qu’ils soient financés par l’occident, c’est également indiscutable. Qu’Israël espère obtenir de nouveaux atouts en instaurant le chaos au proche-orient, c’est encore évident. Voyez l’article d’Elie Barnavi dans Marianne. Rappelez-vous que les Talibans ont été créés de toutes pièces par l’ambassadeur US au Pakistan et les ISI. La guerre civile faisait rage en Afghanistan et personne n’arrivait à forcer le sort. Hekmatyar venait d’essuyer une grosse défaite, et le proconsul américain donna ordre de l’évincer: »take off this loser! » Et on créa un nouvel organisme à partir des écoles coraniques itinérantes: les talibans. Bien sûr la manipulation des contraires aboutit à des dégâts collatéraux, qu’il convient de tenir discrets: ainsi le meurtre de l’ambassadeur US à Benghazi a été soigneusement minimisé. Imaginez ce qui se serait passé si ce meurtre était arrivé, mettons, à Kiev? Telle est la politique américaine depuis deux siècles: mensonges, violence contrôlée, manipulation de l’opinion, mépris abyssal pour ce que Jefferson appelle « les nations » (le reste du monde sauf les USA et Israël)particulièrement les alliés, dont notre pauvre pays. Le talon d’Achille de cette politique, c’est son caractère de court-terme, ce qui interdit de construire un ordre quelque part. Les USA peuvent néanmoins se le permettre grâce à deux avantages:
    - l’invraisemblable ignorance des masses américaines, dont on peut susciter l’émotion avec des procédés d’une incroyable puérilité.
    - la servilité non moins improbable de la classe politique occidentale, une oligarchie totalement désolidarisée des peuples dont elle est issue.

    • tarasboulba dit :

      Je vous suis totalement, mais par une méconnaissance précise de l’Histoire je serai imprudent de vous répondre et je laisse le soin à notre « guide », Louis DENGHIEN à répondre. J’ai vécu dans ce pays je connaîs la puérilité des Yankees ,elle
      fait partie intégrante de leur éducation et nous occidentaux de la servilité politique de cette nation et nous lambda sommes dans les septs péchés capitaux avec cette oligarchie puisque dans cette démo crassssie ,nous trouvons le moyen de les élires.Je pense qu’il y a suffisamment de tarés qui nous gouvernent depuis cette année noire 1967 l’antichambre du désastre ,et vous autres pensiez ( 68 sous les pavés la plage ou crs ss )c’est vous qui avez ruinez notre FRANCE.
      Quand serait t’il au lieu de faire des manifestations pacifistes: des illuminés n’auraient plus rien a perdre choisirai les lieux,les sites ou il y a tous les rassemblements de tous nos politiques et autres syndicalistes ,sans oublier ceux qui vous mettent à genoux leurs financiers qui ne seraient rien sans eux. ,ceux là mêmes l’ont instrumentés dans les tous conflits depuis la fin de la seconde guerre mondiale et dans leur continuité,alors méfiez vous vous croyez que vous êtes intouchable quand ce jour arrivera  » ni légion, ni commandos encore moins de GIGN ou GIPN ne seront en mesure de vous protéger faites le nécessaire!!!!!vous et vos enfants en ferez les frais comme vous vous délectez sur le sa

  14. M.Sa dit :

    Bravo pour les manifestants, et bon courage
    Merci

  15. dada dit :

    Pour répondre à Stéphanie, si les djihadistes salafistes et autres sont si anti-sionistes, pourquoi ne vont-ils pas directement combattre aux coté des palestiniens contre l’occupation et contre le blocus de Gaza, pourquoi ne vont-ils pas directement affronter l’armée israelienne ?

  16. Phoenix dit :

    J’ai reçu par courriel, un avis pour une autre manifestation, contre la guerre extérieure faite à la Syrie, mais qui se déroulera dans la capitale de l’Europe et dans la ville où se situe aussi le siège de l’Otan…, c.a.d. Bruxelles…

    C’est là que beaucoup de choses pas très réjouissantes pour certains pays et peuples se décident aussi…

    Je vous fais partager cette info et avis pour ceux intéressés…, mais n’ai pas d’avis particulier quant aux organisateurs de cette manifestation.

    Mais l’article, qui précède à l’appel à la manifestation à Bruxelles, est très bien écrit et très éclairant sur la situation en Syrie, avec une analyse assez pointue et juste sur l’histoire, mais aussi sur les tenants et aboutissants de ce conflit, qu’il faut regarder et comprendre dans son ensemble global et non comme un conflit localisé juste à la Syrie et sa déstabilisation par l’Occident et d’autres acteurs impliqués, dont les régimes rétrogrades du Golfe, principaux financiers de cette guerre, mais in extenso de ces guerres au MO…pour faire avancer leurs agendas convergents…

    Phoenix

    « To: delforgethierry@gmail.com
    From: DelforgeThierry@gmail.com
    Date: Wed, 12 Sep 2012 11:38:53 +0200
    Subject: [alerte_otan] Fwd: Stop à l’intervention occidentale en Syrie (manif à Bruxelles)

    ———- Message transféré ———-
    Date : 12 septembre 2012 11:21
    Objet : Stop à l’intervention occidentale en Syrie (manif à Bruxelles)
    À : Dursun Aydemir

    USA : pourvoyeur de terroristes et fauteur de guerre en Syrie
    Rassemblement devant l’ambassade des USA
    Mardi 25 septembre à 18h
    27 Bd du Régent, 1000 Bruxelles
    Métro: Arts-Loi

    Stop à l’intervention occidentale en Syrie

    Jadis, l’Occident menait la Guerre Sainte pour répandre le christianisme et la civilisation. Aujourd’hui, la religion nouvelle s’appelle « droits de l’Homme », « démocratie » ou « protection des civils ». Au nom de ses valeurs et de ses intérêts, l’Occident, Etats-Unis en tête, ne recule devant aucun sale coup : financement de groupes d’opposition et de filières terroristes, désinformation, opérations psychologiques (Psyops), livraison d’armes, formation de mercenaires, actions de sabotages et de déstabilisation, embargos et sanctions, attentats ciblés, attentats aveugles et au besoin, bombardements massifs.

    Si la Syrie est aujourd’hui dans la ligne de mire de nos Etats, ce n’est certainement pas parce que le régime maltraite ses opposants. Nous avons vu en effet comment nos élites pouvaient faire preuve de compassion et d’indulgence envers leurs alliés régionaux qui ne sont pas moins violents comme le régime de Tel-Aviv, celui d’Ali Abdallah Saleh au Yémen, de Ben Ali en Tunisie, celui des Saoud au Royaume du même nom ou celui des Al Khalifa au Bahreïn.

    D’abord, la Syrie paie le prix de son attachement à sa souveraineté nationale. C’est le dernier pays arabe capable de résister au courant néoconservateur qui déferle avec le soutien de l’Occident sur les pays de la région à la faveur du « printemps arabe ».

    Ensuite, la Syrie subit des représailles pour son insoumission à Israël. L’alliance stratégique que Damas a tissée avec l’Iran et les organisations de la résistance libanaise et palestinienne est un crime grave et sans appel aux yeux de nos élites. Officiellement en état de guerre avec Israël, l’Etat syrien est de surcroît doté de la dernière armée arabe capable de résister à la superpuissance de Tsahal.

    Tous les mémorandums altruistes de l’Occident sur la Syrie ne servent qu’à dissimuler ces deux réalités. Pour se rendre compte de l’imposture humanitaire, est-il besoin de rappeler l’aveu de l’ex-président étasunien Henry Kissinger, affirmant que « les grandes puissances n’ont pas de principes, seulement des intérêts » (cf. Georges Soros, On Globalization, New York Review of Book, 2002, p. 12)?

    Nous aurions bien voulu croire que la mission de nos élites soit de répandre le Bien. Mais nous pensons avoir le droit d’être sceptique quant aux intentions et aux moyens mis en œuvre en Syrie par ceux-là même qui nous avaient tant promis l’avènement de la démocratie en Afghanistan, en Irak ou en Libye.

    La Libye pour ne citer que cet exemple a curieusement disparu de nos écrans-radars alors que les milices y font régner la terreur et procèdent à une épuration ethnique et religieuse méthodique. Des dizaines de milliers de prisonniers politiques accusés de loyauté envers l’ancien régime et d’émigrés subsahariens croupissent dans plusieurs prisons secrètes. Ces détenus sont quotidiennement torturés et parfois assassinés dans l’indifférence générale. Tous les jours, des attentats sont commis par des inconnus et des règlements de compte opposent des bandes rivales. Les tombeaux des saints considérés comme « hérétiques » sont détruits un à un sous le regard bienveillant des nouvelles forces de « sécurité » (cf. De Morgen, 30 août 2012). Bref, la Libye est en pleine voie de « somalisation ».

    Depuis dix-neuf mois, un feu destructeur ravage la Syrie. Affirmer que ce feu est alimenté par la seule intransigeance et la seule brutalité du pouvoir syrien est parfaitement malhonnête. Car ce feu n’est ni une nouveauté ni exclusivement dû à des facteurs intérieurs. Ce feu est en effet entretenu sous forme de guerre larvée par les puissances occidentales depuis la libération de ce pays en 1946 du joug français. Soucieuse de restaurer leur tutelle sur la Syrie, ces puissances coloniales ont indirectement contribué à la militarisation de ce pays en soutenant la création et l’expansion d’Israël (1948) ainsi que toutes les pétromonarchies du Golfe dont le discours religieux sectaire s’avérait utile face au panarabisme prôné entre autres par l’Egypte de Nasser et la Syrie baassiste.
    En avril 1949, pour établir leur hégémonie sur la Syrie et soulager Israël, les USA ont soutenu le coup d’Etat du colonel Za’im.
    En 1957, soit bien avant l’avènement de la Syrie d’Hafez el-Assad, l’axe américano-britannique a planifié d’assassiner trois dirigeants syriens jugés trop pro-soviétiques (cf. Ben Fenton, The Guardian, Macmillan backed Syria Assassination Plot, 27 septembre 2003). A l’époque, tous les plans de renversement du régime baassiste ont été envisagés par la CIA et le SIS (MI-6) : organisation de troubles, appels à l’insurrection, création d’un « Comité Syrie Libre », armement de l’opposition, « activation des Frères Musulmans à Damas ». Bien naïf serait celui qui nierait la similitude entre cet épisode de l’histoire syrienne et la situation actuelle.

    Revenons un moment sur le traitement de l’information à propos des événements récents.
    A partir de mars 2011, profitant de l’agitation naissante dans le pays, nos experts en communication ont exagéré le poids de l’opposition et l’ampleur de la violence d’Etat tout en minimisant le réel soutien populaire dont dispose le gouvernement de Damas ce que d’ailleurs l’ambassadeur de France en Syrie Eric Chevalier n’a pas manqué de reprocher à son ministre Alain Juppé. On nous a sciemment caché la militarisation d’une partie de l’opposition syrienne et la présence de groupes terroristes s’infiltrant depuis le Liban, une réalité pourtant constatée dès le mois d’avril 2011 par des journalistes d’Al Jazeera, la chaîne qatarie. La censure imposée par le patron d’Al Jazeera alias émir du Qatar sur les événements qui révéleraient la conspiration anti-syrienne a contraint ces journalistes à faire « défection » pour utiliser un terme que l’on nous sert toujours à sens unique.
    Qui plus est, à vouloir dénoncer systématiquement la propagande de l’Etat syrien, la presse mainstream occidentale a soit gobé soit alimenté la propagande de l’opposition radicale allant jusqu’à déguiser des massacres de soldats ou de civils par des terroristes en « crimes de la dictature » comme à Jisr-Al-Choughour (juin 2011), Houla (mai 2012), Deir Ez Zor (mai 2012) ou Daraya (août 2012).
    On peut en conclure que l’Occident mène au moins une guerre psychologique contre la Syrie.

    Est-il cependant raisonnable de croire que l’Occident n’est pas militairement engagé dans ce pays ?

    En automne de l’année dernière, lorsque le gouvernement syrien a appelé les conjurés à déposer les armes, Victoria Nuland, porte-parole du département d’Etat US, a sommé ses protégés syriens de désobéir. Parallèlement, les agents de la CIA et leurs acolytes européens ont incité les soldats syriens à passer dans les rangs d’une armée de mercenaires placée sous commandement de l’OTAN par le truchement de l’armée turque.
    Sans surprise, les QG de l’Armée syrienne libre (ASL) installés au Hatay accueille désormais des terroristes du monde entier désireux d’en découdre avec les Syriens patriotes accusés d’être des « infidèles » à la solde de « l’ennemi chiite ». Ces terroristes y reçoivent une formation militaire, des armes, des pick-up surmontés de fusils-mitrailleurs, des MANPAD (systèmes portatifs de défense anti-aérienne) et des appareils de communication performants.
    « Nous avons surtout récupéré des roquettes RPG9 puisées sur les stocks de l’armée saoudienne » jubile un rebelle dans les colonnes du Figaro (28 juin 2012) qui ajoute « Elles ont été acheminées par avion, jusqu’à l’aéroport d’Adana, où la sécurité turque a surveillé les déchargements avant de savoir à qui ces roquettes allaient être destinées ». Petits détails: l’armement saoudien est essentiellement américain et la base turque d’Adana dont parle le terroriste, est la base américaine d’Incirlik.
    L’Occident s’est longtemps défendu de fournir des « moyens létaux » aux terroristes alors que des agents du Service fédéral de renseignement (BND) croisant au large de la Syrie transmettaient des informations concernant les mouvements des troupes syriennes aux services britanniques et US pour qu’elles parviennent aux rebelles (cf. Bild am Sonntag, 19 août 2012).
    Selon le Sunday Times, les services britanniques basés à Chypre ont eux aussi aidé les insurgés à mener plusieurs attaques.
    Le fait d’indiquer à ces derniers à quel moment et quel endroit ils doivent tirer sur les troupes syriennes ne revient-il pas de facto à participer militairement au conflit ? L’Occident semble donc loin d’être neutre et habité par de louables intentions. En cette époque de crise et de récession, il peut même se targuer de mener une guerre low cost dans laquelle les seules victimes sont des Arabes.

    En rappelant ces faits, notre but n’est absolument pas de minimiser les responsabilités du gouvernement de Damas dans la terrible répression du mouvement de contestation syrien, les crimes d’Etat commis au nom de « la paix et la sécurité », le degré de corruption de certains hauts fonctionnaires de l’Etat, la cruauté de ses services de renseignement, ni l’impunité dont ils ont trop longtemps bénéficié. Tous ces facteurs internes de la tragédie syrienne font partie des éléments déclencheurs de la légitime révolte populaire lancée en mars 2011.

    Nous réitérons au passage notre profonde indignation face au degré de violence du conflit syrien et souhaitons que le peuple syrien puisse accéder à l’improbable démocratie à laquelle il aspire légitimement.

    En soulignant le rôle de l’Occident dans la militarisation de l’Etat syrien, nous tenons avant tout à renouveler cet avertissement à ceux qui croient en « la libération » du peuple syrien par la voie des armes : au-delà du caractère illégitime de l’action de nos pompiers pyromanes, celle-ci a pour seul résultat l’augmentation de la souffrance de ce peuple et entraîne inexorablement l’humanité dans une aventure aux conséquences que nul ne peut aujourd’hui mesurer.

    Les show médiatique d’un Laurent Fabius qui appelle au meurtre du président syrien (en déclarant qu’il ne mérite pas de vivre), celui d’un Didier Reynders qui vient de plaider au sommet de Paphos pour « le devoir d’ingérence » en Syrie ou les déclarations scandaleusement violentes de l’administration Obama ne font que précipiter l’humanité vers ce chaos.

    Hier -au nom du respect de la souveraineté des peuples, de l’humanisme et de la paix-, nous, avons dénoncé l’invasion de l’Afghanistan sans pour autant éprouver de sympathie pour les Talibans. Nous avons manifesté contre l’invasion de l’Irak sans pour autant défendre le président Saddam Hussein. Nous avons protesté contre l’ingérence occidentale en Côte d’Ivoire sans être des laudateurs du président Laurent Gbagbo. Nous nous sommes indignés de l’implication occidentale dans la guerre civile libyenne sans adorer le dirigeant Kadhafi. Et aujourd’hui, nous nous insurgeons contre l’intervention militaire en cours en Syrie sans pour autant être des partisans du président Bachar El-Assad.

    Constatant que la destruction de la Syrie ne profite qu’à ses ennemis de toujours, conscients que seules les initiatives prônant la paix, le dialogue et la réconciliation pourront offrir une alternative digne et viable au peuple syrien, nous appelons tous les véritables amis de la Syrie à condamner l’ingérence de nos dirigeants dans les affaires de ce pays.

    Dans le cadre du lancement de notre campagne pour la paix, le dialogue et la réconciliation en Syrie, nous appelons à protester contre l’ingérence militaire occidentale par un rassemblement devant l’ambassade des Etats-Unis à Bruxelles le mardi 25 septembre à partir de 18 heures.

    Pour le Comité contre l’ingérence en Syrie (CIS)
    Bahar Kimyongür

    comitesyrie@hotmail.fr

    Tél. : 0O 32-485 / 37 35 32

    __._,_.___
    Répondre à expéditeur | Répondre à groupe | Répondre en mode Web | Nouvelle discussion
    Toute la discussion (1) »

  17. EAUX TROUBLES dit :

    http://www.facebook.com/notes/syria-committees-comites-syrie/-comites-syrie-syria-committees-manifestation-contre-la-participation-de-la-fran/499318356763586

    « 30 septembre 2012

    Partout en France

    NON à la guerre de l’OTAN et du Lobby sioniste !

    Solidarité avec le peuple syrien et son gouverment légitime !!!

    Avec le soutien de :

    SYRIA COMMITTEES – COMITES SYRIE – SURYE KOMITESI

    PCN-NCP – LA CAUSE DES PEUPLES/THE PEOPLES’ CAUSE

    MEDD-RCM – MADD-RCM – MIDD-RCM

    Comités ELAC & ALAC »

  18. Sormain dit :

    Je serai là.
    J’espère ne pas voir QUE des exilés syriens ou bi-nationaux…bien qu’ils soient évidemment légitimes en première ligne!
    Les autres:vrais résistants de la gauche radicale, F de souche anti-N.O.M ,militants d’égalité/réconciliation, gaullistes intègres qui survivent au fond du trou, pacifistes d’hier (vietnam, Afghanistan, Irak …)et D’AUJOURD’HUI: REVEILLEZ VOUS!
    BORDEL…

  19. Binze dit :

    Faudrait commencer par dire qu’il y a une manif dans les commentaires des merdias mainstream.
    Déjà que les gens croient tout ce qui vient de la boite noire…quand ils regardent de l’info. parce que sortis des jeux de la téléréalité et du foot, ils regardent plus grand chose.

  20. EAUX TROUBLES dit :

    Une autre manifestation a Bruxelles :

    http://www.collectifvan.org/article.php?r=5&id=67107

    Info Collectif VAN – http://www.collectifvan.org – Le Collectif VAN diffuse ici des extraits du Communiqué du Comité contre l’ingérence en Syrie (CIS), animé par Bahar Kimyongur

    Le Comité contre l’ingérence en Syrie (CIS) appelle à une manifestation à Bruxelles le mardi 25 septembre à 18h devant l’ambassade des USA.

  21. Dumuzi dit :

    J’y serai aussi. Ce dicton qui dit que les petits ruisseaux font les grandes rivières est très juste.