• Actualité
  •  

Le Conseil de sécurité des Nations-Unies devrait voter ce samedi matin 21 avril une résolution autorisant l'envoi de 300 observateurs en Syrie. Le suspense porte encore sur le choix entre les deux versions concurrentes - occidentale et russe - du projet de résolution, la première menaçant le gouvernement syrien de sanctions en cas de non retrait de ses forces des centres urbains, la seconde se limitant au déploiement des observateurs. Des sources diplomatiques française, britannique et russe concordent pour dire [...]



Cessez-le-feu : le bal des tartuffes occidentaux

Par Louis Denghien,



Mobilisation des opposants à Idleb le 20 avril : ne pas perdre de vue que tous rassemblements confondus, les manifestants ne représentent, même avec le renfort d'enfants, pas 1% de la population syrienne

Le Conseil de sécurité des Nations-Unies devrait voter ce samedi matin 21 avril une résolution autorisant l’envoi de 300 observateurs en Syrie. Le suspense porte encore sur le choix entre les deux versions concurrentes – occidentale et russe – du projet de résolution, la première menaçant le gouvernement syrien de sanctions en cas de non retrait de ses forces des centres urbains, la seconde se limitant au déploiement des observateurs. Des sources diplomatiques française, britannique et russe concordent pour dire que les 15 Etats membres du Conseil de sécurité devraient surmonter leurs divergences.

Les BRICS, principaux soutiens du plan Annan

Les quatre BRICS siégeant au Conseil – la Russie, la Chine, l’Inde et l’Afrique du Sud – renforcés par le Maroc plaident pour un envoi rapide des 300 observateurs. L’axe anti-ingérence soutient, de fait, d’avantage le plan de paix Annan soutenu par l’ONU et la Ligue arabe que les Occidentaux qui n’agissent qu’en fonction de leurs buts politiques et géostratégiques – qui sont, faut-il le rappeler, le renversement du régime syrien, et par la même occasion l’affaiblissement et l’isolement de l’Iran dans la région.

De toute façon, les 300 bérets bleus ne seront pas de trop pour tenter de consolider le cessez-le-feu théoriquement en vigueur, côté gouvernement, depuis le 122 avril. La journée de vendredi, nous l’avons vu,a été marqué par une multiplication des attaques, contre les militaires mais aussi les civils, des bandes armées, qui ont fait, selon les décomptes de l’agence gouvernementale Sana, une trentaine de victimes environ. De son côté, l’OSDH parle de 24 morts « civils » (compte-il ceux abattus par les groupes qu’il soutient ?) et reconnait 18 tués dans les rangs des forces de l’ordre. A noter que l’OSDH ne parle pas de « déserteurs » abattus dans ces affrontements, ce qui n’est pas crédible et laisse à penser qu’un certain nombre de ceux-ci sont maquillés en « civils » par l’officine atlantiste de Rami Abdel Rahmane. Mais il est en tous cas certain que ce cessez-le-feu est, comme le dit Kofi Annan, « très fragile ».

Le vendredi est traditionnellement la journée de mobilisation de l’opposition radicale : les médias parlent de « dizaines de milliers » de manifestants dans les rues de plusieurs villes : c’est possible (mais sans doute exagéré) à l’échelle d’un pays en crise de 23 millions d’habitants mais ça n’a rien de marquant ni de nouveau. Mais l’on constate que les opposants dominent toujours la bataille de la communication avec leurs vidéos diffusées par toutes les chaînes de télévision de France, de Navarre et d’Occident, et montrant des bouts manifestations plus ou moins denses. Mais, bien  évidemment, on a là un effet de loupe bien connu, tendant à faire passer deux ou trois milliers de manifestants pour un peuple, un quartier pour toute une ville, et une ville pour tout un pays. Aujourd’hui, avec les moyens de communication disponibles, on peut déstabiliser un pays avec trois fois rien, et 0,5% de sa population.

Pour revenir au front diplomatique, si les Euro-américains parlent de cessez-le-feu et d’envois d’observateurs dans l’enceinte du bâtiment de l’ONU, à Paris, entre « Amis de la Syrie », ils agitent à nouveau l’éventualité d’une agression militaire de l’OTAN : Hillary Clinton a envisagé que les membres de l’Alliance atlantique puissent voler au secours de la Turquie, victime de « bombardements » syriens (rires). Et l’ineffable Alain Juppé a invité ses hôtes américains, européens et arabes (enfin péto-monarchiques) à réfléchir à d’ »autres options » en cas d’échec du plan Annan.

Répétons quand même que le temps d’Alain Juppé au Quai d’Orsay semble a priori compté, et que l’OTAN risque tout de même de trouver sur sa route les BRICS, l’Iran et un certain nombre de nations et d’opinions, pas dupes, en dépit du bourrage de crânes, des but de guerre de l’ »Empire ». Mais ces déclarations valent pour ce qu’elles révèlent, une fois de plus, de l’état d’esprit des Atlantistes d’Occident et d’ailleurs : ces gens-là veulent la guerre, ils sont le parti de la guerre, autrement dit des dangers publics.



Vous pouvez suivre les réponses à cet articles avec le flux RSS.
Les commentaires sont fermés.

58 commentaires à “Cessez-le-feu : le bal des tartuffes occidentaux”

  1. Suchite dit :

    Je ne comprend pas pourquoi les pays non alignes n’en font pas plus pour aider la Syrie?
    Les soldats syriens meurt pour eux aussi? Ils seront les prochain sur la liste si la Syrie tombe entre les mains de ces pays voyous. Je trouve le soutien trop timide.

    • antarès dit :

      @suchite, je me pose la même question que vous. Je suis effaré par la mollesse des pays non-alignés face au culot et bellicisme et au terrorisme des yankees et de leurs laquais, notamment la Russie et la Chine. Quelqu’un pourrait-il nous expliquer quels sont les raisons de cette mollesse?

      • Louis Denghien dit :

        On ne peut accuser de « mollesse » ni la Russie ni même la Chine, qui ne cèdent rien à l’ONU sur les projets de résolution, les amendant depuis le début de l’année dans le bon sens, dénonçant en continu la violence et l’extrémisme de l’opposition, accusant les Occidentaux de torpiller le plan Annan. Ajoutons qu la Russie doit envoyer, de manière prolongée, des navires de guerre au large de la Syrie.

        Les « Yankees » seront TOUJOURS arrogants et TOUJOURS intrigueront dans le sens de leurs intérêts – et de ceux d’Israël. Mais ils ne paraissent plus avoir la main sur le dossier syrien.

        Louis Denghien & Infosyrie

        • NO PASARAN dit :

          Mais il faudrait vraiment renouveller la conférence de Bandung et ajouter, aux BRICS, d’autres pays qui fassent entendre leur voix d’une seule voix !!! Une ONU bis, en qq sorte !!! Mais sans les va-t-en-guerre…

          • Mohamed Ouadi dit :

            Il est bien pessimiste M. Jacques Borde. Car si l’on suit son analyse, encore une fois la Russie et la Chine, et derrière eux les BRICS, se sont fait avoir en acceptant l’envoi des observateurs onusiens en Syrie. Et que ces derniers, étant des militaires, ils vont obéir à leurs hiérarchies et faire en sorte de truquer le jeu pour aboutir à une intervention militaire sur la Syrie, en fin de compte. C’est sans tenir compte de la composition de cette mission d’observation onusienne. Si la composition de cette mission est majoritairement dominée par les « faux-amis » des syriens, cette hypothèse peut tenir la route. Dans le cas contraire où les russes, les chinois, les brésiliens, les indiens, les pakistanais et autres pèseraient… cette hypothèse se discute fortement. C’est sans compter également sur la situation sur le terrain, en Syrie, si les choses se consolident et évoluent de façon favorable, ce scénario pessimiste reste fort discutable.
            Sauf si, les « néo-colonialistes » veulent aller à une guerre très hypothétique, qu’ils ont évité jusqu’à présent, quitte à prendre le risque d’enflammer la région et l’au-delà ?! Car, s’ils avaient pressenti mener à bien une guerre contre la Syrie, ils l’auraient fait il y’a longtemps sans demander l’aval de personne et en profitant de la confusion qu’ils avaient semé et qui avait prévalu dans l’esprit de l’opinion publique internationale ?!
            Les russes et les chinois vont – ils baisser leur pantalons, comme notre analyste l’annonce ??

    • Mohamed Ouadi dit :

      Je crois que les pays dits non – alignés n’existent plus, concrètement, depuis la chute du mur de Berlin et l’installation du nouvel ordre mondial étasunien. Mais maintenant on assiste fort heureusement à la formation d’un équilibre de bi-polarité, dont les pays du BRICS et d’Amérique latine constituent un pôle puissamment en montée et dont le caractère se souligne à l’occasion de la crise syrienne. C’est ce qui explique l’enjeu de la question syrienne qui peut faire basculer le nouveau paysage politique régional et international d’un côté comme de l’autre. Et je rejoins absolument, les analyses, dont Louis et infosyrie qui croient que le peuple syrien ne lutte pas seulement pour sa survie, mais pour un nouvel ordre mondial bi-polairement équilibré.

      • L17 dit :

        @ Mohamed Ouadi

        «  »" Et je rejoins absolument, les analyses, dont Louis et infosyrie qui croient que le peuple syrien ne lutte pas seulement pour sa survie, mais pour un nouvel ordre mondial bi-polairement équilibré. »" »

        Je suis de votre avis, c’est pourquoi je crois que ni la Chine ni la Russie ne céderont devant les exigences US sur la Syrie.

        Les BRICS œuvrent pour un ordre mondial multipolaire, on a vu ce qu’un monde bi-polaire a engendré après la IIe Guerre mondiale : course aux armements, tensions internationales, etc. puis suprématie d’une seule Puissance surarmée et émergence d’Israël…

        Cordialement à tous

        • ourika dit :

          je partage cet avis sur l’apparition d’un nouvel équilibre mondial face auquel l’ancien monde ne fait que des pirouettes et de la prestidigitation.
          On parle beaucoup de la question de la Syrie, mais les responsables syriens savent très bien que cette question englobe une politique beaucoup plus vats et un tout autre enjeu. L’absence d’informations à ce sujet ne veut pas dire qu’il n’y aps d’action, d’où la portée des informations fournies par les pantins/journalistes des médias ocodentales qui écrivent sans comprendre ce qui se passe réellement ou le laissent croire

  2. averoes dit :

    Hier soir au JT de France2 on a eu un « magnifique » séquence propagandiste et où les terroristes, ainsi que les mercenaires armés, sont qualifiaient « d’opposants » tout on montrant seulement les 1% qui manifestent contre le pouvoir légitime syrien et ce n’est pas seulement sur cette chaîne que la propagande anti Syrie bat son plein, c’est sur tout les grands médias serviles (Radio, presse écrite, télé)
    Goëbels le plus grand manipulateur de masse ne ferait pas mieux en terme de PROPAGANDE, il doit même se retourner dans sa tombe!

  3. AVICENNE dit :

    Je viens d’avoir ma famille à Lattaquié.

    Ils commencent à avoir peur de sortir alors que, jusqu’ici, la ville était épargnée.

    J’ai vu également hier des vidéos sur youtube avec des colonnes de l’armée (blindés et transports de troupes)traverser des villages. Un gamin de pas plus de 16 ans brandissant un drapeau vert,blanc, noire + 3 étoiles devant ces troupes qui passent. Une autre avec des motos qui suivent ces colonnes avec ce même drapeau accroché derrière leurs motos.

    L’armée passe et ne réagit pas, ce qui est tout à son honneur. Mais que doivent-ils penser en voyant cela ?. Ils meurent pour les syriens et ils en voient certains leur « cracher dessus ».

    Je n’ai pas bon moral aujourd’hui. Finalement, les ennemis de la syrie, ne vont-ils pas réussir par lassitude de la population et de l’armée là où ils ont échoué par la force ?.

    • Suchite dit :

      Elle est trop gentil et civilise l’armée nationale.

      • machiavel dit :

        c’est vrai parce que si c’était ailleurs,tiens! les étasuniens sacrifient les leurs lorsqu’ils voient la menace de l’ennemi progresser;c’est ainsi alors qu’ils arrosent tout le monde.L’armée arabe syrienne elle,veut éviter ce qu’ils appellent les dommages collatéraux, ce qui expose ses éléments à beaucoup de risques et ne permet pas de venir à bout des terroristes;si elle avait voulu,elle aurait procédé à une vaste opération d’évacuation des populations civiles et avoir ainsi les coudées franches pour écraser ces bandes armées.

  4. Jo dit :

    Combien ya t-il eu de manifestants hier dans tous le pays ?

  5. Djazaïri. dit :

    A propos de Juppé, son activisme: se montrer aux côtés de Mme Clinton: je me demande si ce n’est pas pour se placer en futures élections.

  6. hezbollah dit :

    Exclusif: « La Syrie et la résistance ont vaincu le complot international »

    Le secrétaire général adjoint au Hezbollah Cheikh Naïm Kassem a annoncé l’échec du complot arabo-occidental contre la Syrie, grâce à l’unité du régime, au soutien de son peuple et à la faiblesse de l’opposition syrienne.

    Cheikh Naïm Kassem et une délégation du site alManar

    La Syrie a pu vaincre le complot international

    S’exprimant sur la conjoncture régionale actuelle au cours d’une rencontre avec une délégation du site de la chaine alManar, cheikh Kassem s’est montré rassurant quant à la capacité du Président Assad et du peuple syrien de surmonter la crise provoquée par les grandes puissances.

    « L’opposition armée n’a pas pu effectuer des changements dramatiques sur le terrain, et les pays occidentaux ont échoué dans leurs tentatives de renverser le régime d’Assad par la force. En même temps, le peuple a voté en faveur de la Constitution. Tous ces facteurs ont permis au régime syrien de tenir bon face à ce grand complot extérieur dont l’objectif primordial était d’éradiquer le choix de la résistance dans la région », a fait valoir cheikh Kassem.

    Le plan Annan constitue un grand exploit

    Pour lui, le plan de Kofi Annan représente le passage à une nouvelle phase complètement différente de la précédente. « Il s’agit de rechercher une solution politique au lieu de chercher à renverser le régime. Toutefois, cette solution politique nécessite du temps et il se peut que l’opposition ne réagisse pas positivement au plan Annan vu qu’elle n’est pas unie et que ses dirigeants sont en lutte pour le pouvoir », a-t-il prévu.

    Malgré leur échec, les pays arabes et occidentaux poursuivent leur complot

    BiCheikh Naïm Kassemen que la solution politique gagne du terrain en Syrie, le secrétaire général adjoint au Hezbollah n’admet pas la fin du complot contre ce pays. « On appelle actuellement à attendre les résultats des pressions économiques et de certains changements dans la région qui puissent être utilisés pour faire pression sur le régime syrien. Le complot contre la Syrie n’a pas pris fin, mais il s’est heurté à des obstacles, faisant ainsi reculer les comploteurs. C’est un recul tactique et le complot prendra d’autres formes dans l’avenir », a-t-il prévenu.

    Et d’appeler l’opposition syrienne à traiter positivement avec la solution politique pour aider le peuple syrien à sortir de sa crise.

    La lutte contre le trafic d’armes via la frontière relève de la responsabilité de l’armée

    Au sujet du trafic d’armes du Liban vers la Syrie, Cheikh Naïm Kassem a indiqué que cette question relève exclusivement de la responsabilité de l’armée libanaise. « Le Hezbollah n’est concerné ni dans le maintien de la sécurité à la frontière, ni dans les opérations militaro-sécuritaires qui y ont lieu », a-t-il confirmé, déplorant que certaines parties libanaises affichent clairement leur désir de transformer le Liban en un passage pour semer le chaos en Syrie et qu’elles acheminent argent et armes aux groupes armés dans ce pays.

    Des obstacles entravent l’efficacité du gouvernement libanais

    Cheikh Kassem et l’équipe du site alManar

    Sur le plan libanais, Cheikh Kassem s’est exprimé franchement sur les raisons de l’inefficacité du gouvernement actuel, dont le Hezbollah fait partie. Il a alors expliqué que « la structure politique dans le pays, à commencer par les élections parlementaires, passant par la formation du gouvernement, la législation des lois… nécessite toujours l’accord de toutes les parties concernées. La prise de décisions s’avère compliquée vu qu’elle est soumise à des multiples considérations confessionnelles, sectaires, régionales et communautaires, sans oublier les intérêts personnels. Le Hezbollah n’a pas les mains libres. Il est plutôt partenaire avec un important groupe dans la prise de décisions. Donc, tout changement ou modification ou amélioration de la situation interne ne peut être effectué par une seule partie. Malheureusement, certains font obstacle à des décisions importantes au sein du gouvernement pour des calculs qu’ils considèrent corrects ».

    La relation du Hezbollah avec le Hamas inchangée

    Face à la position prise par le mouvement de résistance Hamas envers le régime syrien, cheikh Kassem a assuré que la relation entre le Hezbollah et le Hamas n’a pas changé.

    Cheikh Kassem

    « Cette relation est basée sur la lutte contre l’ennemi israélien. Nous ne nous ingérons pas dans les positions prises par les parties avec lesquelles nous sommes en contact. Ce qui nous importe est la présence de points communs sur des sujets essentiels et centraux », a-t-il dit, affirmant que les rencontres et les contacts avec le Hamas sont connus et annoncés publiquement.

    Quant aux positions des Frères musulmans en Egypte ou dans d’autres pays sur la région en général, il a indiqué que celles-ci n’ont pas encore été définitivement élaborées. « Je ne pense pas que la position du Hamas ait été influencée actuellement par une quelconque position des Frères musulmans. Il est trop tôt de juger la politique des différents mouvements qui gouvernement actuellement le monde arabe », a-t-il conclu.

    http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=60619&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=23&s1=1

  7. RoyL dit :

    [Alain Juppé] « Je regrette que la Russie continue à s’enfermer
    dans une vision qui l’isole de plus en plus non seulement du
    monde arabe mais finalement de la communauté internationale. »^1

    Est-ce que l’ont pourrait être plus stupide et malade (dans la
    tête) que celui-là?!

    Pas de français, mais:

    http://sana.sy/fra/55/2012/04/21/413982.htm
    Le ministre brésilien des AE : Le Brésil participerait à la
    mission des observateurs internationaux en Syrie
    21 Avr 2012

    Ensuite: le russes sont là bien sûr; idem avec les chinois; les
    indonésiens (Indonésie = 4ème nation au monde pour nombre
    d’habitants):

    http://www.thejakartapost.com/news/2012/04/18/indonesia-ready-join-un-monitoring-mission-syria.html
    Indonesia ready to join UN monitoring mission in Syria
    Saturday, April 21, 2012

    Les indiens et les sud-africains devraient suivre –
    officiellement — corrigez moi si je me trompe, c’est à dire,
    s’ils ont déclaré ça en public DÉJÀ.

    1. http://silviacattori.net/article3118.html
    Syrie : l’acharnement occidental à son paroxysme
    21 avril 2012

    • RoyL dit :

      Addendum

      Indonesia ready to join UN monitoring mission in Syria

      [... H]e [ministre des affaires étrangères indonésien, Marty
      Natalegawa] said that President Susilo Bambang Yudhoyono [= le
      président indonésien] has responded positively to Ban’s proposal.

      “But we have two conditions. First, to ensure that the cease-fire
      is truly upheld effectively. Second, to ensure that there is
      APPROVAL FROM THE SYRIAN GOVERNMENT,” Marty said. [...] [Emphase
      ajoutée]

      Ce qui — pour ceux qui connaissent l’Indonésie un peu — n’est
      pas rien!!!

      • Mohamed Ouadi dit :

        Une mission des observateurs onusiens, en Syrie, qui comprend des russes, des chinois, des indiens, des brésiliens, …. et d’autres pays vraiment amis (ou neutres) des syriens, mais vraisemblablement pas de pays déclarés ennemis !

  8. Cécilia dit :

    Les observateurs de l’ONU à Daraa, jeudi 19 avril avec leur chef, Ahmad Hamicha, où ils visité trois villages, al-Harak, Kherbet Ghazael et Aalma loin de la présence de la presse.
    C’est Ahmad Hamicha qui parle dans la vidéo.

    http://www.youtube.com/watch?v=wPib-YBaops&feature=relmfu

    • Mohamed Ouadi dit :

      Espérons que le Colonel marocain, Ahmed Himmich, et ses co-équipiers vont être à la hauteur de la responsabilité et de l’enjeu historique et de l’espoir de la majorité d’un peuple qui n’aspire qu’à ce que « ses faux amis » le laissent tracer librement sa destinée.

  9. Cécilia dit :

    Les vrais amis visitent la Syrie, l’Inde, membre de PRICS

    La visite de la délégation indienne à Soueida.
    Une délégation composée de conférenciers, académiciens et diplômâtes a visité Soueida, Chahba et Qanawate. Ils ont profité de leur présence pour présenter leurs condoléances à la famille de cheikh Aql al-Druzes, cheikh al-Hajiri.

    http://www.youtube.com/watch?NR=1&feature=endscreen&v=EUmuh9QAVeE

  10. Cécilia dit :

    Comment le colonel Walid Jony a été assassiné à Jaramana amas) chez lui devant sa femme et ses enfants ?

    Un homme habillé en uniforme du service de l’ordre frappe à la porte et demande si le colonel Walid Jony est là. Le colonel qui a ouvert la porte lui répond que « non », la personne répond : « Je viens de la part de quelqu’un à Deir (probablement Deir Ezzor). le colonel répond : « personne de ce nom habite ici » et ferme la porte.
    Intrigué car il est originaire de Homs, travaillant à Damas ne connait personne à Deir, il s’habille en disant à sa femme : « Ce n’est pas normal, c’est un policier en plus », dirigeant vers la porte, mais qu’il l’ouvre à peine et trois hommes tirant sur lui plusieurs balles puis rentrant à l’intérieur tirant par tout, sa femme avait vite demandé aux enfants de se cacher dans les chambres et elle a eu la vie sauve en se mettant sur le ventre faisant la morte pendant que l’un d’eux demandait « Tu l’as tuée? », « oui, je crois qu’elle est morte ! »

    « Avant nous vivions dans la paix et la sécurité, aujourd’hui, il ne reste plus rien », disait sa femme.

    Une femme disait à côté d’elle : « Il est inacceptable de laisser ces gens, moins que rien, tuer civiles et militaires en plein jour et détruire tout un pays »,
    « Dans le passé, il était inimaginable que quelqu’un soit tué chez lui de cette façon. Que Dieu prenne en pitié tous les martyrs, civiles et militaires. Que Dieu protège la Syrie et le chef de cette patrie ! », disait-elle.

    « Il était mon voisin, un homme de bien très honnête, aucun ennemi et le seul ennemi, nous disait, « c’est Israël ». Même une insecte peut être utile pour la société, mais eux, ces assassins, non » disait un voisin très ému.

    http://www.youtube.com/watch?v=PWzBV7Rn8c4&feature=relmfu

  11. Cécilia dit :

    la soi-disant l’ASL d’Inkhel à Daraa: discours confessionnel !

    Mais chers sots à quatre lettres, avant de demander aux alaouites de lâcher Assad, il faut demander à Damas, Alep et Raqqa !

    http://www.youtube.com/watch?v=Ez99pL-MYC4&feature=relmfu

    • Cécilia dit :

      Et d’autres disent qu’ils sont des militaires qui ont rejoint l’ASL avec des pantalons de jogging !
      Regardez-les bien, moi la Syrienne, je connais bien non seulement l’uniforme de militaires syriens mais aussi la façon d’être de ces militaires.

      Le problème avec les imbéciles c’est qu’ils prennent tout le monde pour des imbéciles !

      http://www.youtube.com/watch?feature=endscreen&NR=1&v=MK3Po75VbeI

      • RoyL dit :

        > Et d’autres disent qu’ils sont des militaires qui ont rejoint
        > l’ASL avec des pantalons de jogging !

        « pantalons de jogging »?! Qui sait, peut-être — mais de couleur
        orange alors, comme les dessous qui allaient avec aussi.

        En effet, regardez leurs visages et expressions, comme ils ont
        tous [sarcasme] cette air convaincue, sûre, décidée, confiante –
        LIBRE — d’hommes mûrs; exactement [double sarcasme] comme le Che
        (Ernesto Guevara) l’exigeait: qui a lu le livre (moi!), son
        manuel où, par exemple, Guevara recommande de ne accueillir dans
        les rangs que des hommes âgés de trente ou plus ans en général?
        (Des hommes mûrs, stables, ayant bien compris ce qu’ils venaient
        d’avoir décidé, ce qui est en jeu, qu’on attend d’eux et demande,
        et auxquels pouvoir faire confiance jusqu’au but sans avoir à
        craindre pour leur constance.)

        Observez comme ceux ci baissent les yeux, comme il y a absence de
        tout sourire et tranquillité intérieurs, comme ils sont éteint en
        réalité et en dépit de leur haussements de voix. On dirait de
        voir un appel de prisonniers dans la cour d’une maison de
        correction. Ils montrent leur cartes d’identités — prouvant rien
        d’ailleurs; quelle pathétique épreuve: est-ce que ils sont
        inquiets du fait que, enfin, l’on parle ouvertement de
        mercenaires et de détenus relâches sous condition? — avec la
        conviction et l’enthousiasme des recrutes des US Marine quand
        elles doivent répondre — « Sir! Yes sir! » — aux instructeurs qui
        les insultent, humilient et dénigrent.

  12. BWANE dit :

    Bonsoir,
    chers amis de la Syrie (rédacteurs et commentateurs, je salue en particulier Louis, Guy, Cécilia, NO PASARAN, Souriya ya habibati, Marie-Christine, Joska, Marie, ainsi que Mohamed, Akyliss, Sowhat, machiavel,…), je suis heureux de vous retrouver, j’étais en vacances dans une montagne sans internet ni télé, et j’ai brûlé pas mal de numéros du Monde dans cette vallée pour allumer la cheminée, ce torchon étant impropre au seul usage qu’il mérite, bon, il me faudra bien une semaine de rattrapage, mais je constate heureux que les ennemis de la Syrie vont de déconvenue en déboires, vive la SOUVERAINETÉ.

    • BWANE dit :

      Je me rends compte que j’ai oublié de saluer l’étrangère, que me fait immanquablement penser à cette citation « Mais toi, tu as passé toute ta vie en exil », et aussi à cette belle réplique « J’ai donc eu les plaisirs de l’exil, comme d’autres ont la peine de la soumission ». On a essayé d’assassiner la Syrie.

    • machiavel dit :

      Tout le plaisir est pour nous de vous relire BWANE .

    • Akyliss dit :

      Bonjour Bwane, heureux de te retrouver parmi nous
      au plaisirs de te lire

  13. BWANE dit :

    Où l’on voit des complotistes appeler à la révolution sociale, je salue donc la mémoire de Blanqui, Babeuf, Varlin, Louise Michel, Flora Tristan…
    http://www.voltairenet.org/Thierry-Meyssan-sur-les-tentatives

    • Souriya ya habibati dit :

      Bonjour BWANE,
      Je commençais à m’inquiéter de ne plus vous lire. Je suis heureuse de vous retrouver.
      Souriya Allah hamiha

  14. mécréante dit :

    Forte explosion entendue près de l’aéroport militaire de Damas !

    C’est pas possible comment les calmer ?

  15. Frantz Fanon dit :

    Je me demande ce qui fait voter le Maroc ensemble avec les BRICs. Membre du Conseil Contrerévolutionnaire du Golfe (ou Conseil de Coopération du Golfe), avec un gouvernement islamiste et des juifs parmi les conseillers du roi, c’est suspect. Est-ce que le royaume veut se positionner pour participer en force dans le corps d’observateurs onusiens? Il s’est déjà assuré la direction de la première mission onusienne en Syrie! Qu’est-ce que ces gens là trament? Faut se méfier de ce vote marocain, faut se méfier du Maroc: plus encore que de l’Inde, exposée au chantage de l’empire par les accords nucléaires avec l’Empire imposés contre la volonté générale par le gouvernement des nantis de Manmohan Singh. Et concernant Mme Rousseff, présidente du Brésil, il suffit d’observer sa position ambigüe dans le conflit qui oppose l’Argentine en pleine renaissance nationale aux grandes sociétés européennes et l’impérialisme anglais. Oh Syrie, méfie-toi de tes ‘amis’!

    • mécréante dit :

      Tout à fait, les monarchie de toute façon sont de drôle de sociétés avec des privilèges de sang et des injustices institutionnalisée.
      Le roi du Maroc s’aligne bien sur ses maitres US et européen, en récompense, il a gagné une usine Renault qui permettra de garder un taux de chômage raisonnable et empêchera une révolte populaire comme en Tunisie.
      Méfions nous beaucoup du roi du Maroc

      • Maroquino dit :

        Une usine Renault??? dit moi que tu plaisante, le Maroc est une gigantesque société à la solde du roitelet, je sais de quoi je parle je suis marocain. Tous les accords concluent avec l’UE etc ne sont en fait que des contrats avec des sociétés qui lui appartiennent tout lui appartient au maroc, et le peuple WALOouu!! Qu’Allah le maudisse!

  16. Fjourdan dit :

    Les opposants gagnent la bataille de l’information? C’est logique. Cela fait 5 mois que j’attends d’aller faire un reportage en Syrie, en donnant la parole aux uns et aux autres, et en montrant que la vie continue malgré tout. Et depuis 5 mois, ce visa est « en attente ».

    • mécréante dit :

      C’est à Paris ? Vous les avez relancer ?

      • Fjourdan dit :

        non c’est à Bruxelles
        ils ne répondent même plus aux e-mails, comme ils le faisaient jusqu’il y a peu. Je n’ai pas cessé de les relancer depuis cinq mois.

  17. Jo dit :

    Et ca continue

    http://www.sana.sy/fra/338/2012/04/22/414119.htm

    Annan a dit que Damas devait retirer ses armes lourdes

    Mais on l’entend pas sur les méfaits des terroristes

    • Cécilia dit :

      Et celui de Tlas, chef al-Farouq est en train de faire le coq à al-Khaldyeh à Homs, le 13 avril avec le metteur en scène, tout talent, Khaled Abou Salah !

      La présence des observateurs de l’ONU fait sortir les rats de leurs trous !

      http://www.youtube.com/watch?v=BC_ECPKrbmc&feature=related

      • Jo dit :

        j’espere que l’armée Syrienne va l’envoyer aux trous lui et les autres rats

      • mécréante dit :

        Il s’est encore blessé la main l’autre clown ?
        i7arer jeldo 3an 3admo

      • theflowerpower dit :

        La tête du casque bleu marocain est tout un « poème » !! : http://cort.as/1ujq

        • Maroquino dit :

          C’était la même chose lorsque les observateurs de la ligue arabe étaient en Syrie, tous le monde leurs prends la main leurs font la bise. S’il avait retiré sa main est ce que ça n’aurais pas été perçu par ces terroristes comme une forme d’hostilité? et en aurait fait un conte rendus à leurs alliés, ne condamnons pas espérons qu’ils sois véritablement indépendant on ne sait jamais l’avenir nous le dira ceci dit personne ne croyais en la mission de la ligue arabe et pourtant c’est sans doute la mission la mieux exécuté et la plus impartiale.

  18. machiavel dit :

    Votez CONTRE la proposition du SGl de l’ONU Benkemmoune tendant à utiliser des avions militaires étrangers par les observateurs onusiens en Syrie,et ce, à l’adresse suivante : « voting@addounia.tv » (par un NON) .

  19. Sandra dit :

    La liberté d’expression aux États-Unis durant le discours de la criminelle de guerre Condoleezza Rice

    This video shows Freedom of speech US style

    http://www.safeshare.tv/w/GGxLzcMaIX