• Actualité
  •  

Des  raids contre des implantations rebelles dans le secteur d'al-Qusayr (sud-ouest de Homs) et dans le quartier al-Merdiane d'Alep, un accrochage avec un groupe armé à al-Nizaria, qui ont entraîné des morts et des captures dans les rangs ennemis ; un enlèvement collectif perpétré par une bande à Maaret Massrin (à une quinzaine de kilomètres au nord d'Idleb) et un raid incendiaire par une autre bande à Salqin (à une trentaine de kilomètres au nord-ouest d'Idleb et à moins d'une [...]



D’Alep à Homs, le combat continue…

Par Guy Delorme,



Une école orthodoxe de Homs, photographiée le 2 juillet. Y aura-t-il une rentrée scolaire en septembre ?

Des  raids contre des implantations rebelles dans le secteur d’al-Qusayr (sud-ouest de Homs) et dans le quartier al-Merdiane d’Alep, un accrochage avec un groupe armé à al-Nizaria, qui ont entraîné des morts et des captures dans les rangs ennemis ; un enlèvement collectif perpétré par une bande à Maaret Massrin (à une quinzaine de kilomètres au nord d’Idleb) et un raid incendiaire par une autre bande à Salqin (à une trentaine de kilomètres au nord-ouest d’Idleb et à moins d’une dizaine de la frontière turque), plus les habituels désamorçage de charges explosifs – de ce point de vue, le génie militaire mène une vraie guerre à lui tout seul – c’est le rapport de l’agence Sana pour les premières heures de ce mardi 3 juillet.

L’OSDH parle lui, pour la même période, de combats qui « font rage » dans plusieurs quartiers de Homs, notamment dans le quartier d’al-Khaldeeye. C’est en tous cas le prétexte pour l’officine de désinformation de reciter dans ses communiqués le nom de Bab Amr, parce que que quelques bandes seraient réapparues à sa lisière. À part ça, les rebelles, toujours selon la même source pas très fiable, affrontaient aussi l’armée dans les faubourgs de Damas, à Deraa, Idleb et dans le secteur de Deir Ezzor. Sans oublier un regain d’activité dans le secteur dit de la Montagne des Kurdes, au nord de Lattaquié. En revanche, l’OSDH ne parle plus de Douma dont les médias syriens avaient annoncé ces dernières heures, le nettoyage. L’OSDH chiffre le bilan de ces différents fronts pour la première moitié de mardi à 38 morts, dont 16 soldats, 3 rebelles et 17 « civils » : nous avons déjà dit qu’il fallait « décrypter » ces bilans OSDH, et rendre un certain nombre de victimes civiles à leur statut premier de combattants sans uniformes tués en affrontant l’armée.

En ce qui concerne Homs, le journal pro-gouvernemental al-Watan indique dans son édition de mardi que l’armée et les services de sécurité poursuivent leur lente mais méthodique reconquête des quartiers encore infestés : al-Khaldeeye (nord), bien sûr, mais aussi Bab Tadmor (centre), al-Warché, al-Qarabis (centre-ouest) et al-Hameediye (centre) : les rebelles auraient subi, selon al-Watan, des pertes sévères. Si, avant-guerre, al-Khaldeeye et al-Hameediye étaient d’une certaine importance démographique (de 20 000 à 50 000 habitants), les autres secteurs cités étaient moins peuplés – de 10 à 15 000 ; de toute façon, selon des sources concordantes, la très grande majorité des habitants a fui les combats. Restent donc des quartiers fantômes, petits en superficie, mais à l’urbanisation dense, et donc propices à la guérilla urbaine : à Homs, la reconquête va certes piano, mais aussi sano.

Le sort tragique de trois jeunes « insulteurs de la révolution« 

En revanche les trois jeunes garçons – dont un de 15 ans – assassinés lundi alors qu’ils circulaient en voiture sur l’autoroute Alep/Lattaquié étaient bien, eux, des « civils » : leur crime, selon leurs meurtriers qui ont eu le raffinement de renvoyer leurs corps à leurs familles, était d »avoir insulté la révolution ». Par de tels agissements, ce sont plutôt ces assassins qui insultent – un peu plus – leur révolution.

Fidèle amplificateur pour la France des échos propagandistes de l’OSDH, l’AFP prend rituellement la précaution – à moins qu’il ne s’agisse d’une clause de style – de préciser qu’il est « impossible d’obtenir un bilan de source indépendante » en Syrie. Et ce, précise l’AFP, « depuis que l’ONU a cessé de comptabiliser fin 2011 les victimes« . Sauf que les bilans onusiens étaient un décalque de ceux de l’OSDH, mais passons.

Il est effectivement difficile d’embrasser l’ensemble des combats en Syrie, d’en apprécier exactement le coût quotidien, d’en apprécier, de notre point de vue, les progrès, voire les reculs ponctuels. Mais il parait évident que les gangs ou les groupes – soyons polis sinon neutres – sont serrés de près par l’armée



Vous pouvez suivre les réponses à cet articles avec le flux RSS.
Les commentaires sont fermés.

64 commentaires à “D’Alep à Homs, le combat continue…”

  1. Elias dit :

    Voici une vidéo parue dans le journal le Monde
    ce qui ne semble pas choquer le journaliste c’est l’enfant de 12 ans qui a un kalashnikov,

    http://www.lemonde.fr/proche-orient/video/2012/07/03/en-syrie-les-insurges-tiennent-le-crac-des-chevaliers_1728633_3218.html

    • Christian dit :

      Il parrait que cette video soit tournée le 27 et 28 Juin… ce qui est bizarre quand même c’est le brouillard à cette période de l’année. Je sais que le Crak des Chevaliers est en altitude (700 m) mais en Mai 2008 j’y était et il n’y avait pas de brouillard. Je suis resté dans les environs pendant 3 semaines… mais on ne sait jamais avec le temps.

      • sowhat dit :

        mais enfin, le Crak ne tiendrait pas 3 jours s’il est assiégé. On n’est plus au moyen âge.

      • brusse1 dit :

        Le temps est rarement parfaitement dégagé au Krac (j’y suis allé au moins 5 ou 6 six fois à toutes les périodes de l’année et il y avait toujours des nuages: c’est en hauteur et la zone est humide). Vu l’épaisseur de la brume, ça a dû être tourné très tôt le matin. En outre, les jihadistes n’ont pas l’air très nombreux sur place, ce qui laisserait penser que le journaliste a été amené là de bon matin par un guide et une pair d’hommes armés. Rien dans la vidéo ne permet d’affirmer que les jihadistes « tiennent » le Krac et que le journaliste soit resté plus du temps qu’il a fallu pour tourner sa vidéo.

        La vidéo avec le gars mort qui se fait charger sur un camion pue la mise en scène: tout est tourné dans des rues vides et rien n’indique la zone de combat, la scène où le corps est ramené se passe dans la brume et on le retrouve dans une autre zone qui n’a plus rien à voir, étendu sur le macadam, avec une luminosité qui a totalement changé (il y a eu donc au moins une longue coupure). Les tirs qu’on entend peuvent avoir été rajoutés au montage, ce qui ne serait pas la première fois (déjà vu dans une vidéo passée dans une émission d’Yves Calvi, un autre propagandiste de la télé publique).

        Par contre, ce qui est beaucoup plus intéressant, c’est l’armement des combattants: outre des kalachnikov flambant neuf, on distingue clairement un FN-FAL, fusil d’assaut produit par l’industrie belge et utilisé par nombre d’armées de l’OTAN, et qui avaient été livré en grandes quantités à l’insurrection libyenne (voir cette vidéo à partir de 1:30: http://tv.globalresearch.ca/2011/04/libya-rebels-had-nato-weapons-day-1).

      • Christian dit :

        Erratum… Apparemment le brouillard est possible… ma femme a été à l’école à El Hosn, village dans lequel se trouve le Crack des Chevaliers, elle me confirme que le brouillard est très fréquent là bas.

    • Mohamed Ouadi dit :

      Voilà l’histoire malheureuse de cette forteresse racontée par un article d’Arabi Press, traduit pour Infosyrie, le 6 mai 2012 :

      Histoire du village « Al Hisn », transformé en foyer des étrangers armés, en attendant sa libération !

      Après plus d’une année depuis le début des évènements en Syrie, qui ont épuisé nombre de villes syriennes, parmi lesquelles la ville de Homs, cette ville bien-aimée, à la campagne de laquelle se trouve une forteresse, « Kalaat Al Hisn », distante de 60 kms, imposante depuis des milliers d’années, tant louée par ses habitants pour ses gloires, et pour sa libération des croisés par Al-Zahir Baybars, qui, s’il savait qu’un jour viendra où cette forteresse grouillera de groupes armés, prétextant du « printemps arabe », pour terroriser les habitants et les pousser à abandonner leurs maisons, par peur de la cruauté de ces groupes, il ne l’aurait pas libérée.
      Ils sont venus des villages voisins, Talkalakh en tête, et les habitants d’Al Hisn les ont accueillis avec bienveillance, et leur ont ouvert leurs maisons, avec un loyer symbolique et la plupart sans contrepartie … ils ne pouvaient pas savoir qu’une arme sera levée pour couper la main qui a été tendue à ses voisins pour les aider, … Dans ce village, Al Hisn, où les habitants vivaient en paix, un groupe de personnes armées venus des villages voisins, a persisté à rompre cette vie paisible, car depuis près de 4 mois, ils se sont mis à ravager le village … commençant par brûler les véhicules de la municipalité, le siège de la branche du parti Baath au village, organiser des manifestations entourées par des véhicules plein d’hommes armés, pour semer la terreur entre les habitants du village, ils ont tué un homme, sur les lieux de son travail, devant les regards de tous, sous prétexte que c’est « un collaborateur » (du régime) … Ils ont attaqué le poste de sécurité et ont tué ses éléments sans raison et sans justification … pour prétendre, en fin, qu’ils appartiennent à « l’Armée libre » … et qu’ils sont venus pour libérer le village ?! Ce village qui n’a connu aucune manifestation avant leur arrivée, et que personne n’a pensé à dévaster, et dont les habitants sont devenus impuissants devant le déploiement de ces mercenaires, qui, petit à petit, ont commencé à s’attirer des groupes de jeunes du villages, parmi les « sans occupation » et les « sans emploi », leur ont fourni des armes, les ont séduit par de l’argent pour leur servir de guides, et leur indiquer les maisons des officiers et des militaires et des éléments de la sécurité dans le village …

      Lien pour lire la suite :
      http://www.infosyrie.fr/actualite/les-condoleances-tous-azimuts-du-general-moor/#comment-43817

  2. arabica dit :

    c’est quoi ce reportage aujourd’hui au 20h la 2 : 40% du territoire au mains des rebelles !
    surprenant
    En plus, maintenant il donne le decompte des aides fournies par les différents pays dont la france.
    Il montre et cite les camps d’entrainement en Turquie.
    pour moi du jamais vu
    Et vous qu’en pensez vous

    • Le phoenix syrien dit :

      Il parle surement de 40% du territoire turque je crois !

      Cordialement.

    • L17 dit :

      @ arabica

      Est-ce de l’Intox ?

      @ Elias et shezar

      « les insurgés » ou plutôt les terroristes tiennent-ils vraiment le Krak des Chevaliers ?

      Cela ressemble à de la propagande, sauf l’enrôlement de gamins dans leurs sales beesognes..

      Cordialement

      • kegan dit :

        Oui, ça fait un moment qu’ils tiennent le Keak des chevaliers (je le sais de mon frere guide tourisrique); mais stratégiquement cela ne vait rien, on n’est plus au temps des citadelles et la vide quand ils veulent mais ce n’est pas urgent et ce serait dommag de massacrer un aussi beau monument…

    • Marie-Christine dit :

      J’en pense que c’est un des thèmes de la toute dernière mouture de la propagande atlantico-sioniste : nous avons déjà eu des signes avant coureurs ; cela semble se confirmer et ils vont maintenant tenter d’enfoncer le clou de cette désinformation autant qu’ils le peuvent…! Autres aspects liés : »La rebellion est populaire ; elle est soutenue par la majorité de la population, donc Bachar va perdre, son armée le lâche etc. », Et découlant, il est légitime et appropié de soutenir l’action militaire de l’ASL sur le terrain : option ASL renforcée et assumée de plus en plus ouvertement par l’alliance des dirigeants atlantico-sionistes… Donc, il me semble qu’il faut s’attendre à ce type d’offensive médiatico-propagandiste et militariste par ASL et bandes terrosistes interposées, massive autant qu’ils le peuvent…?

      • Marie-Christine dit :

        La dératisation de ces bandes armées serait la meilleure réponse !

      • kegan dit :

        Riad al Assaad dans Arabi Press; l’ASL tient 70% du teritoire syrien .. il aurait 40 000 combattants armés sur le terrain et 100 000 qui n’attendent qu’à être armés …
        http://www.arabi-press.com/?page=article&id=41491

        Mais il était pas parti celui la??

        • Mohamed Ouadi dit :

          Quelle est sa place dans le nouvel organigramme du Commandement général de la « Direction Militaire Conjointe » de l’Opposition armée syrienne, composée d’Officiers-Emirs, dont la déclaration a été faîte voilà quelques jours ?
          Ne serait-il pas l’(H)Emir des (H)Emirs (le Prince des princes ou le Roi des ânes), par hasard ?
          Ou le prince traître à répétition, tout simplement ?
          Ou un instrument périmé et hors d’usage ?

  3. Djazaïri dit :

    Une opération de l’ ALS qui tourne mal
    [flash(425,350)]http://www.youtube.com/v/3ihxSguhiOY[/flash][/quote]

  4. Djazaïri dit :

    Une autre opération de l’armée
    [flash(425,350)]http://www.youtube.com/v/xrUL99DUmXc[/flash]

  5. Alepin100% dit :

    Je suis à Alep et je sais de quoi je parle. Les bandes criminels et les mecrenaires de merdogan et des barils du petrôle de golfe sont en train de tirer leurs dernières cartouches. les infiltrés d’Idleb (jeunes manipulés par quelques sous du Golfe) envoyés spécialement dans quelques quartiers d’Alep pour créer des troubles, ne sont pas acceptés par la population alepine: très similaires a ce qu est passé a Nabek et ailleurs. Vive la Syrie intercommunitaire et à bas le fachisme wahhabite. Vive la solidarité intercommunitaire Syrienne: Sunnite-Alaouite-Chretienne-Aramèenne-Kurde-Assyrienne-Druses-Ismaelite-chiite-Yazidite-Charkasite

    • L17 dit :

      @ Alepin100%

      Un grand merci pour cette bonne nouvelle !

      Vive la Syrie libre, souveraine et fraternelle qui boute ses ennemis hors de son territoire !

      Cordialement

    • Anar dit :

      Bonsoir Alepin,

      Donc vous êtes sur place. Et je suis heureux de lire vos propos.
      Que signifie « population alepine » ? Vivant dans les montagnes ? J’attends votre réponse !

      En revanche, le terme « fascisme » ne peut s’appliquer ici, compte-tenu de l’histoire. Le fascisme était un mouvement italien, le nazisme un régime allemand qui a duré de 1933 à 1945, … Je sais de quoi vous voulez parler malgré tout. Mais, je suis puriste, et on ne peut qualifier ces BARBARES ainsi. Il y a d’autres vocables comme bandits, bandes armées, tueurs, racistes, ….

      Et d’accord pour l’amitié entre les peuples « Sunnite-Alaouite-Chretienne-Aramèenne-Kurde-Assyrienne-Druses-Ismaelite-chiite-Yazidite-Charkasite (sic) ».

      Bonsoir

      • Passionario dit :

        @ Anar.La population de la ville d’Alep se nomme alépine au féminin et alépin au masculin, et n’a rien à voir avec la montagne, les montagnards, la campagne ou les campagnards………..J’en viens moi-même de cette si belle ville dans laquelle j’ai grandi et si bien appris la langue française: oui, je vous défie, qui que vous soyiez et d’où que vous veniez, et je suis encore plus puriste que vous: le sens propre et le sens figuré, n’existent-ils donc pas dans la langue de Molière!? Je présume que vous savez aussi, très bien, de quoi je parle, malgré tout!
        Quant à l’amitié entre nous et des gens de votre espèce, on préfèrerait s’en abstenir…….
        Toutefois, et compte tenu de votre prétention agressive, veuillez recevoir mes remerciements pour avoir pris le temps de me lire!

        • sowhat dit :

          taouel balak aleppin …

        • Alepin100% dit :

          Bien dit cher Passionario:

          Alep c’est la ville la plus anciennennement habitée dans le monde (plus que de dix mille ans de cette ville). l’adjectif Alepin (Halabi)est utilisé aussi pour qualifier d’autes choses comme l’architecture, le tisuu, le pistache, le Kébab, le savon, patisserie etc… les hordes terroristes mercenaires de merdogan et les barils bedouins ont injecté des millions de petro-dollars en addition de leur propagande massive et de l’intox pour secouer la population alepine. La conscience et la resistance de la population Alépine à la desinformation,la préfabrication des évenements et création du chaos et de la peur sont remarquables.

          Vive la solidarité intercommunautaire Syrienne: Sunnite-Alaouite-‎Chretienne-Aramèenne-Kurde-Assyrienne-Druses-Ismaelite-chiite-Yazidite- ‎Circassienne (Tcherkesse)‎

        • Anar dit :

          Bonsoir,

          Et merci pour ces éclaircissements. Bien sur « le sens propre et le sens figuré » existent en français. Il y a en revanche des termes plus appropriés.

          Je voulais me renseigner, et je me heurte à de l’agressivité (ce qui n’est absolument pas mon but). Et quelle est la réponse ? « Quant à l’amitié entre nous et des gens de votre espèce, on préfèrerait s’en abstenir……. ». Ai-je-été agressif ? De quelle espèce parlez vous ? Espèce égale race ? Etes-vous xénophobes, raciste … ? Parce-que sur mon passeport est marqué « Français » ? Sachez Monsieur, que je suis Breton, issu de Bretagne, duché libre annexé il y a quelques siècles par la France (suite à des mariages et des accords politiques).
          Si je ne suis pas d’accord avec certains mots, c’est parce-qu’ils ont une co-notification historique. C’est tout. On peut utiliser d’autres vocables, voilà ce que je voulais dire.
          Et sachez bien, M.Passionario, que je « conchie » et « conspue » toute la politique étrangère française. Naturellement, je ne demande pas d’excuses de votre part, mai un petit peu de réflexion.

          Et pour finir, je n’avais, mais vraiment jamais « aucune prétention agressive ».

          Bonsoir chez vous et très sincères salutations.

          A bientôt, je l’espère.

          • Anar dit :

            Et je voudrais rajouter une chose sur les Bretons : Dès le début de la première guère mondiale, après les « Nègres » des colonies françaises (les Zouaves par exemple), ce sont tout d’abord les Bretons (d’autres colonialisés) qui furent envoyés au front pour que les Alsaciens puissent parler français ! Mon grand-père y était (il a fait « Verdun » dans les tranchées ! Gazé, puis prisonnier. Et il en a « chié » dur !)
            Je ne voulais en aucun cas vous froisser. Et je souhaiterais visiter – et peut être y vivre – la Syrie.

            Bonsoir

      • Marie-Christine dit :

        Cher Anar, population alepine signifie qui vit à Alep. Bien à vous.

        • Anar dit :

          Merci Marie-Christine.
          D’autres ont été méchants.

          • Marie-Christine dit :

            Oui, ne vous en faîtes pas, c’est que les nerfs sont à fleur de peau, et qu’ils vous ont sans doute pris hâtivement pour un de ces « virus » hostiles et provocateurs qui pullulent trop souvent sur le site…
            Ma foi, si vous teniez un site sur la Bretagne, dont nous ignorons certainement beaucoup, beaucoup d’aspects, nous serions sans doute capables nous aussi de poser des questions qui pourraient paraître incongrues, voire « stupides » (faussement).
            Bonjour à la Bretagne.

      • kegan dit :

        Mort de rire Anar !!

      • sowhat dit :

        le wahabisme est une forme de totalitarisme

      • Syrie.Eternelle-سوريا.خالدة dit :

        Croyez-vous que les crétins n’habitent qu’en Crète?

      • lafleuriel dit :

        A Anar,et pour le plaisir de vous parler de cette ville unique !
        Alep est inscrite au Patrimoine Mondial de l’Humanité comme l’une des villes avec Damas les plus anciennes au monde 10.000ans ou plus et continuellement habitée depuis au moins 5000 ans et même toujours capitale imposante dont les textes anciens ont toujours retenu le nom sous des formes changeantes selon les époques ! Alep est citée dans nombre de textes de notre grande littérature internationale, y compris le marchand d’Alep par Shakespeare ! et par toute une cohorte de voyageurs célèbres. Elle est Halap chez les Amorites; Khalap sous le règne des Hittites, Beroia pour les envahisseurs grecs et hellenistiques passant dans la région,et Aleppo pour les anglophones et Halep pour les Alepins à 100%- ( bonjour Alepin 100% on pense à vous tous, tous les jours et sans cesse ! )
        les Alepins sont des citadins depuis des lustres dont notre famille enracinée dans un quartier bien connu et ancien Khallaseh (des fours à chaux autrefois !) Située sur des pistes d’échanges depuis la nuit des temps entre Asie centrale, Chine et Inde et Mésopotamie et Ouest dont Venise et Marseille avec lesquelles les marchands d’Alep bien installés dans leur immense souk multi millénaire, et resté presque inchangé dans ses murs, Alep était en échanges constants, et en gros connue depuis le 3e millénaire avant notre ère..Alep en gros fut de tous les temps et pour faire court et en désordre pour une ville aussi ancienne : hittite, araméene, akkadienne, byzantine avec Sayf al Dawla (10e S.):un kurde prestigieux arrivé d’Irak qui avait une très belle favorite rousse, mais qui fut défait par les Byzantins qui ravagèrent sa belle ville et son palais luxueux (Alep fut régulièremnt rv agée et aussi par les Mongols !) ; perse, romaine…
        Elle résista très bien aux menées guerrières des Franjs mes compatriotes (venus comme moi-même d’Auvergne et d’ailleurs dans notre belle France pour se servir et piquer pas mal de belles choses et essayer de s’installer ad vitam eternam mais ce fut raté et leurs efforts pour coloniser la région et exploiter ses richesses à leurs profits (comme maintenant pour pétrole etgaz !), sous prétexte de terre chrétienne avec Qods, Jérusalem au coeur, se termina au 13e s. sous cette forme, mais recommença sous les Mandats franco-anglais, et après la mise en coupe des Turcs ottomans ! ( Moi plus maligne je me suis installée par la douceur !)
        Avant que ces sauvages voleurs et pilleurs et assassins grassement entretenus par nos soins occidentaux et ravitaillés par les clones du Golfe ne viennent rendre la vie à Alep moins pauisbile qu’avant, on y vivai ttrès très bien, y compris à l’ombre de la célèbre citadelle )et nous infligea une telle sanglante bataille que les champs de la région en furent rouges de sang..HiHihi !)

        • lafleuriel dit :

          erreur dans mon texte la phrase sur la bataille sanglante entre nous et les gens de la région de sarmine à l’ouest d’ Alep et nommée « Ager Sanguinis » doit être recollée vers les allusions aux croisés.
          Ce qui est malheureux et rageant, c’est de voir à quel point Alep et la Syrie actuelle et comme le grand Bilad Shams est jusqu’à maintenant au centre de nos éternelles convoitises et que même Fabius le petit minable se croit encore en croisade ! vendredi à Paris avec la mégère Clinton, et m^me M.Abbas pourquoi? c’est pour discuter de quoi ?

        • Anar dit :

          Bonsoir,

          Très intéressant !

          Il manque juste une chose : que le Syriens ont inventé le savon (d’Alep).

          Salutations

    • Marie-Christine dit :

      Heureux d’avoir un « correspondant » en direct d’Alep!
      De tout coeur avec la population alepine !

    • sowhat dit :

      de tout coeur avec vous

    • سوريا.خالدة-Syrie.Eternelle dit :

      Je suis, de tout coeur, d’accord avec vous.
      Les Syriens sont syriens, quelles que soient leurs croyances et leurs coutumes.
      Ils ont souffert, ensemble.
      Ils ont les mêmes joies et les mêmes peines.

    • joska dit :

      Alepin, je vous souhaite une bonne nuit ainsi qu’à tous nos vrais AMIS des syriens! J’ai de la famille à Alep, la famille Younnes! Pourriez vous avoir des news car ça fait plus de onze années que je n’ai plus de leurs nouvelles, ma mère, leur tante est décédée et je ne sais pas s’ils l’ont su! Merci!

  6. Christian dit :

    Ce que la Syrie veut dire pour la Russie…

    http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=31690

  7. claudia dit :

    @Anar

    Je crois que les Alepins sont à Alep comme les Parisiens sont à Paris.
    Ne pas confondre avec « alpin » – les Alpes ou montagnes oh combien majestueuses.

  8. vilistia dit :

    Une conférence de l’opposition syrienne tourne au pugilat

    Une réunion d’opposants syriens a tourné au pugilat mardi au Caire. Un groupe de Kurdes syriens a quitté la salle « parce que la conférence a refusé le droit à la reconnaissance du peuple kurde », a expliqué Abdel Aziz Othman, du Conseil national kurde.

    « C’est injuste et nous n’accepterons plus d’être marginalisés », a-t-il ajouté. Le départ des Kurdes a provoqué le chaos et des cris de « Scandale, scandale ! » chez certains délégués. Des femmes ont éclaté en sanglots lorsque des hommes se sont échangés des coups, le personnel de l’hôtel où se tenait la réunion s’empressant d’évacuer les tables et les chaises.

    Seize mois après le début du soulèvement contre Bachar al Assad, l’incapacité de l’opposition à unir tous les courants politiques, ethniques et religieux de la « mosaïque » syrienne derrière une direction unifiée fait le jeu du chef contesté de l’Etat syrien Bachar al-Assad. Elle rend aussi plus difficile l’indispensable reconnaissance de la communauté internationale.
    Une trentaine de centres de torture

    Par ailleurs, les services des renseignements syriens ont mis en place un réseau de 27 centres de torture, a dit l’ONG Human Rights Watch (HRW) dans un rapport publié mardi. Les détenus y sont battus, brûlés ou encore agressés sexuellement.

    L’organisation humanitaire précise que ces centres sont répartis dans les régions de Damas, Alep, Homs, Lattaquié, Idlib et Deraa, et utilisés depuis le début de la répression du soulèvement antigouvernemental en mars 2011.

    HRW détaille 21 méthodes utilisées: entre autres, les détenus sont battus à coups de bâton ou de câble, brûlés à l’acide, leurs ongles sont arrachés. Elle y voit « une politique d’Etat de torture et de mauvais traitements, ce qui constitue un crime contre l’humanité ».

    Le rapport de l’ONG repose sur plus de 200 témoignages de personnes affirmant avoir été torturées. Selon HRW, des dizaines de milliers de Syriens ont été détenus par les services de renseignements militaires, la police politique, les services généraux de renseignements et les services de renseignements de l’armée de l’air.

    (ats / 03.07.2012 22h45)

    • vilistia dit :

      La deuxième partie de ce message ats est de la propagande militaire.

    • Akyliss dit :

      Le rapport de l’ONG repose sur plus de 200 témoignages de personnes affiramnt avoir été torturées… des photos des traces de torture ? des preuves concretes de tortures? des traces ? l’ONG à part des témoignages que n’importe qui peut faire sous pression ou contre de l’argent a t elle des traces réelles de tout ça ou alors la groupie de service navet pillay joue encore un sale jeu avec la Syrie. comme tu dis Vilista c’est de la propagande militaire.

  9. bob dit :

    Pour marquer l’opinion mondiale, Bachar devrait réexpédier les cadavres des terroristes en Turquie dans des conteneurs poubelles, avec un petit mot pour Erdogan :
    « Erdo, garde tes ordures chez toi, j’en ai plus qu’assez de faire le ménage »!

  10. Mohamed Ouadi dit :

    Belle conclusion de la réunion d’unification de l’opposition syrienne au Caire !
    les opposants en sont venus aux mains et aux engueulades, pour s’expliquer de façon très démocratique, après la lecture du communiqué final :
    http://www.youtube.com/watch?v=76FUTIIgzjE&feature=g-all-u
    Piètre opposition que celle qui accepte que des ministres des affaires étrangères de pays étrangers se mettent en première loge, sur la tribune, comme des maîtres, pour conduire les réunions, et que les syriens se contentent de s’asseoir dans les chaises comme des élèves, et terminer de cette sorte !

    • Charles dit :

      Surtout, qu’ils continuent comme ça ! L’autodestruction de la prétendue opposition est une excellente chose pour la Syrie syrienne.

    • Mohamed Ouadi dit :

      Les rêves néo-coloniaux et les prétentions étasuniennes tombent comme un château de sable avec la faillite des pseudos opposants, une fois de plus, de trop peut-être, au Caire. Beau cadeau pour la réunion les amis de l’opposition syrienne à Paris !
      Reste la réalité INCONTOURNABLE : la Syrie, peuple et dirigeants qui font face à une armée de criminels et de mercenaires et de terroristes nourris, financés, entraînes, armés, guidés et commandés par la large coalition belligérante USraélienne !
      Le plan Annan a été piétiné par la réunion du Caire. Il tombe à l’eau. Reste la vision russe : laisser et aider le peuple à s’autodéterminer par la voie des urnes, et que tous ceux qui se prétendent représenter une partie du peuple descendent dans l’arène électorale et accepter la vraie dimension que leur conféreront les urnes. Le peuple s’est déjà prononcé il faut se rendre à cette évidence.
      La « Syrie virtuelle » est lourdement battue par la réalité du terrain. Reste si les USA vont faire la guerre de façon frontale et sans détours contre la Syrie pour imposer son diktat. Sinon les USA doivent accepter la défaite et chercher une sortie honorable.
      La Syrie réelle et ses alliés ont réussi à faire échouer les convoitises des ennemis régionaux et internationaux … !

    • lafleuriel dit :

      c’est normal pour des minables !

  11. Mohamed Ouadi dit :

    Reportage de la chaîne Al Alam TV sur Douma : contrairement à ce qui a été prétendu, la mosquée et son minaret sont intacts, à part quelques vitres brisées, les habitants réhabilitent leurs quartiers, selon les témoignages des habitants, les groupes armés, en centaines, comptent des étrangers cagoulés, dont des nord-africains, et ils sont très bien organisés !
    http://www.youtube.com/watch?v=7sXfspqrxuY&feature=g-all-u

    Travaux de réhabilitation de la ville, visitée par le gouverneur, qui assure que tous les approvisionnements ont été assurés pour permettre le retour des habitants et qui a déclaré que ces derniers seront indemnisés pour leurs biens endommagés :
    http://www.youtube.com/watch?v=e04Pivvmy00&feature=g-all-u

  12. Mohamed Ouadi dit :

    Bulletin français, Publiée le 3 juil. 2012 par TheNewsSyria
    * Al-Assad au journal Cumhurriyet: Le gouvernement turc a détruit l’édification des relations syro-turques, mais leurs bases sont restées, notamment entre les deux peuples
    * Nombre d’habitants enlevés à Maaret Massrin à Idleb….Accrochage avec des terroristes à Homs
    * Lahham affirme la nécessité l’activation des relations syro-iraniennes notamment au niveau parlementaire
    http://www.youtube.com/watch?v=AxOb_eTdCPs&feature=g-all-u

  13. Marcel dit :

    Les terroristes de l’ASL kidnappe un enfant et le montre dans leur vidéo comme un criminel pro-régime.

    http://www.youtube.com/watch?v=j6pFtqi_YsI

  14. Marcel dit :

    L’armée Syrienne libère un quartier de Homs, acclamer par la foule.

    http://www.youtube.com/watch?v=BF2YoNmcSDY

  15. Marcel dit :

    La glorieuse ASL montre fièrement ses prisonniers, une douzaine de civils interrogés et menacés d’être torturés !

    http://www.liveleak.com/view?i=5b5_1338187111

  16. Mohamed Ouadi dit :

    Hussein Mortada, le correspondant de la chaîne d’Al Alam, en reportage, une journée à Homs, le 2 juin, des snipers aux aguets, des gangs, des ouvertures dans les murs des cloisons entre les maisons, des ruines, et des militaires déterminés à ratisser rue par rue, et mètre par mètre, des échanges de tirs, et un contact radio du journaliste avec les groupes armés qui l’ont roués d’insultes pacifistes, des écoles détruites qui ont été transformées en lieux de détention et de tortures des personnes enlevées par les terroristes, des blessés et des tués et des misères … :
    http://www.youtube.com/watch?v=ilzo5r4Vaks&feature=player_embedded

    Un entretien de Hussein Mortada avec Al Ikhbarya sourya, le 30.06.2012 :
    http://www.youtube.com/watch?v=pF1gxqLmVqc&list=UUZ-8I5p6mxrzchZuMpTbLWg&index=3&feature=plcp

    • Djazaïri dit :

      Merci pour la qualité de vos messages. Ils nous permettent de nous faire une idée de la situation.

      Le reportage montre que l’armée nationale syrienne semble s’adapter au combat urbain.
      Qu’Allah protège les djounouds.

  17. Marcel dit :

    Un civil pro-régime froidement exécuté par l’ASL

    http://www.youtube.com/watch?v=DL4GLOmMkkc

  18. Joseph Cotton dit :

    La réunion tant attendue des mouvements Syriens d’opposition au Caire sous l’égide de la Ligue arabe se termine en querelles et en exposition des visions irréconciliables des 250 membres. Une farce pathétique applaudie par l’innéfable Victoria Nuland

    http://www.680news.com/news/world/article/378970–deep-disagreements-laid-bare-among-syria-s-opposition-at-cairo-meeting-meant-to-build-unity

  19. Djazaïri dit :

    Des vidéos sur le Net montrent:
    - des bus militaires sur des routes atteint par des camions bourrés d’explosifs qui explosent à leur passage,
    - des soldats à des chek-point de l’armée qui volent en l’air suite à l’explosion de fourgonnettes bourrées d’explosifs qui se présentent au contrôle,
    - des transport de troupes BMP1, BTR, atteint par des roquettes de RPG,
    - des chars au blindage non réactif atteint par des missiles.

    J’espère que les services de l’armée, par retour d’expérience, vont trouver des parades. Les défis sont immenses. Respect pour le courage et l’abnégation des djounouds de l’armée syrienne, pour les services du génie qui désamorcent des engins explosifs.