• Actualité
  •  

Cette photo récente de l'AFP, prise aux abords du Krak des chevaliers (sur la frontière libanaise) montre que l'ASL a, en ce qui concerne les enfants syriens, largement dépassé le stade du "bouclier humain"... Depuis le dernier bulletin de Sana, dans la matinée de ce samedi, quelques nouvelles nouvelles du "front" : -Dans le secteur à l'ouest de la ville d'al-Qusayr, entre Homs et la frontière libanaise, des concentration d'insurgés ont été attaquées aujourd'hui, et ont subi de ce fait de [...]



Front militaire, front diplomatique (suite)

Par Louis Denghien,



Cette photo récente de l’AFP, prise aux abords du Krak des chevaliers (sur la frontière libanaise) montre que l’ASL a, en ce qui concerne les enfants syriens, largement dépassé le stade du « bouclier humain »…

Depuis le dernier bulletin de Sana, dans la matinée de ce samedi, quelques nouvelles nouvelles du « front » :

-Dans le secteur à l’ouest de la ville d’al-Qusayr, entre Homs et la frontière libanaise, des concentration d’insurgés ont été attaquées aujourd’hui, et ont subi de ce fait de lourdes pertes, selon le communiqué officiel.

-Au nord-ouest du gouvernorat d’Idleb, sur la frontière turque, et plus précisément au village de Bab al-Hawa près de la ville frontière de Harem (à moins de 50 kilomètres au nord-ouest d’Idleb), un énième tentative d’infiltration d’une groupe rebelle depuis la Turquie a été mise en échec, avec pertes pour les « visiteurs ».

Toujours dans la même province, à Kafer Nebol, les soldats ont accroché une bande qui essayait de contrôler une route : plusieurs activistes ont été tués, deux ont été capturés. Pas de pertes côté gouvernemental.

Du côté de la désinformation opposante, l’OSDH fait état ce samedi matin, dans la région entre Alep et la frontière turque, des « plus violents bombardements depuis le début des opérations militaires il y a quelques mois dans la région« . Le problème étant que l’OSDH est ontologiquement voué à la surenchère et l’escalade verbale : on a l’impression à lire, jour après jour, ses communiqués d’une logique du « toujours plus » qui risquerait de décrédibiliser ceux-ci, si les journalistes et les lecteurs français faisaient preuve d’un minimum d’assiduité et de mémoire. Ce déchaînement sans précédent de l’artillerie bachariste a, pour l’heure, tué… un civil selon l’officine de R. A. Rahmane. Encore n’est-on pas sûr, connaissant les manipulations statistiques reconnues par leurs auteurs eux-mêmes, que ce « civil » n’était pas un insurgé armé.

La frontière libanaise perméable aux balles aux obus

-Sur la frontière nord-libanaise, et côté libanais, une fillette et une adolescent auraient été tuées lors de ce que l’OSDH présente comme des tirs de l’armée syrienne, l’AFP comme des « accrochages » et les autorités syriennes comme la mise en échec d’une tentative d’infiltration au cours de laquelle des dizaines d’insurgés auraient été tués ou blessés. Une chose est sûre : la mort de ces deux jeunes filles intervient dans un contexte général d’infiltrations ou de raids éclairs de bandes qui utilisent le nord du Liban comme un sanctuaire. Où viennent atterrir quelques balles et obus perdus de l’armée syrienne quand ces bandes sont contraintes au repli de l’autre côté de la frontière. Un élu local libanais a indiqué qu’il y avait eu à l’aube un échange de tirs entre des hommes armés se trouvant en territoire libanais et l’armée syrienne. Ajoutons au dossier cette indication de l’AFP : lundi deux policiers syriens avaient été blessés dans le même secteur par des roquettes tirées par-dessus la frontière par des insurgés en position au Liban.

Les menaces contreproductives d’Hillary C

Du front militaire, repassons au front diplomatique : le ministère chinois des Affaires étrangères a vertement répliqué aux accusations émise vendredi à Paris par Hillary Clinton, selon lesquels la Chine  – avec la Russie, of course – entravait le règlement de la crise syrienne, et que les deux pays auraient un jour « un prix à payer » pour s’être opposés au départ de Bachar. Pékin a jugé « inacceptables » ces propos, il est vrai dignes d’une Calamity Jane, de la chef de la diplomatie impériale américaine. La Chine estime au contraire avoir joué un rôle constructif, soulignant qu ses efforts de médiation lui avaient valu une « large reconnaissance » au sein de la communauté internationale.

Décidément, c’est à se demander si Hillary C. n’est pas le « meilleur ennemi souhaitable » pour les Syriens tant son arrogance et sa mauvaise foi passent les limites, pourtant extensibles, de la realpolitik internationale. La crise syrienne aura sans doute confirmé que les États-Unis avaient pas mal clients et des valets empressés, mais elle aura aussi montré à beaucoup d’autres peuples et nations que cette puissance était bien conforme à la caricature qu’en font ses ennemis : cynique et hypocrite, brutale et mielleuse tout à la fois. Après tout, un cliché, c’est aussi une photo !



Vous pouvez suivre les réponses à cet articles avec le flux RSS.
Les commentaires sont fermés.

76 commentaires à “Front militaire, front diplomatique (suite)”

  1. vilistia dit :

    Le Journal de Syrie 7 Juillet 2012. Un terroriste avoue avoir perpétré d’actes terroristes

    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=9KZL3p1ltdM
    _____________________________

    • Mohamed Ouadi dit :

      Le Général Tlass (Mustapha) a nié :
      La famille de Mustapha Tlass a confirmé à la chaîne Al Jadeed, que le général n’a pas eu d’entretien avec la chaîne France 2, soulignant qu’il va faire une déclaration à ce sujet.
      La chaîne frrançaise a indiqué qu’elle a contacté le général Tlass, et a eu un entretien avec lui, dans lequel il a dit que « Tous connaissent que les nations du monde m’ont contacté pour faire une déclaration d’opposition, mais j’ai refusé, soulignant, qu’il est militaire, et qu’il n’accepte pas d’être dans le bazar de la sale politique.
      Questionné si le compte à rebours pour l’armée syrienne a commencé, Tlass a répondu que l’armée a vécu plus de 50 ans, et qu’elle n’est pas une équipe de scouts qui va s’effondrer après le départ de mon fils ou autres.
      Tlass a déclaré qu’il est avec le président de la république de l’Etat dont il porte le passeport.

      • Mohamed Ouadi dit :

        Lien de l’information d’Al Jadeed, le 07 juillet :
        http://www.youtube.com/watch?v=hem_ARusjHM

        • Alepin100% dit :

          Tout à fait, cette information a été diffusé sur les chaines Syriennes (Addounia, Alkhabariya, Assouria, Sham International, etc..)

      • BWANE dit :

        Merci Mohamed pour le lien, relativement à toute cette histoire, j’adopte le point de vue à mon avis argumenté de Sowhat, ce Manaf Tlass ne semble même pas être un traître, mais comme dit Louis un enfant gâté et « corrompu ? » du « régime », ce dernier lui a laissé le choix de filer ; donc il ne s’agit d’aucune défection, mais de quelqu’un que l’on a mis à la porte. D’ailleurs, l’à-venir montrera que ce play-boy ne s’accoquinera nullement avec l’opposition made in Otan. Vive la Souveraineté.

        • Marie-Christine dit :

          Moi aussi BWANE, j’opterais plutôt pour cette hypothèse : un enfant gaté « en crise ». Mais de là, à se mettre au service de la propagande de l’opposition, à rejoindre le panier de crabes, c’est un pas que j’imagine mal le voir franchir… La suite nous le dira…

      • fatima dit :

        Merci , Mohamed.
        Moi, j’ai lu l’information sur plusieurs sites , entre autres Arabi-press et Cham press…
        L’article que j’ai posté sur Infosyrie, vient d’arabi-press.
        Bien à toi

  2. Aghiles Zitouni dit :

    J’en ai enragé lorsqu’avant hier,france 2 a montré l’image d’enfant utilisé au combat par les terroristes, près d’un château, choqué que le corrrespondant sur place n’ai pas émis le moindre commentaire sur l’utilisation d’un enfant aux combats. Ailleurs dans le monde, on s’indigne tout naturellement que des mômes soient enrôlés, exploitées etc et en Syrie, les médias mainstreams veulent redéfenir la nature des atrocités « humaines » en trouvant cela tout à fait légitime et qu’on doit y consentir. Si c’était l’armée syienne qui avait enrôlé des enfants, le regime de Bachar aurait été savonné. Ceci confirme ainsi, ce qu’on constate tous depuis l’avènement du déluge arabe, que l’axe du mal veut rédéfenir la nature humaine en considerant le terrorisme comme un acte normal ou le terrorisme n’est plus du terrorisme dans certains pays (Lybie et Syrie), les terroristes étant transformés en « revolutionnaires » par l’axe imperial-sioniste, les egorgements, mutilations etc quand ils sont commis par les « revolutionnaires » pantis des sionistes, sont des actes de legitimité revolutionnaires, les attentats sont normaux » etc. C’est ainsi que la pseudo communauté internationale et ses relais mediatiques mensongers et les « organisations de droits humains », pratiquent un mutisme insoutenable sur l’emploi de mômes par les terroristes.

    • GeorgesMohamedAli dit :

      Je suis entièrement d’accord avec votre analyse. Malheureusement les médias occidentaux nous montrent encore une fois que la liberté de presse est un concept à géométrie variable. Plus ils foncent dans leur propagande plus des gens comme moi peu enclins à soutenir Assad avant les événements, commencent à le soutenir.

      Il me semble cependant nécessaire de dire à quel point le peuple français est un peuple extraordinaire car malgré cette propagande il résiste et il suffit de lire la réaction des lecteurs aux articles de Libé, le Monde ou le Figaro pour se rendre compte que le mensonge a du mal à passer.

      Vive la Syrie et vice la France

    • lafleuriel dit :

      reprise: dans cette vidéo souvent présentée comme étant dans le Krac, ce qui est étonnant c’est ce bâtiment à l’arrière; peut-on mieux recadrer le cliché !

  3. Benbouchrite dit :

    Bravo Louis D’Enghien que dieu vous protège et protege notre president ElAssad et notre chèr pays la grande Syrie

  4. Assadleroi dit :

    Salutation aux frontistobassisstomariniste vous vous réjouissez pour peu de choses et vous ne faite pas avancer le débat vous contribuez à plus de guerre plus de mort ….je ne doute pas un instant du départ de babar …départ vers l Iran ou la Russie …ou dans le meilleur des cas départ vers le tribunal international …voir directement rejoindre les défunts résistants ….les allaouites ont tt fait pour créée cette guerre religieuse …les allaouites bien aider à l époque par les français qui les ont former …adepte du diviser pour mieux régner …….Louis le desinformateur au bon cœur frontiste invétéré adorateur de l Algérie française …cordialement

    • Louis Denghien dit :

      Non pas très « Algérie française », même si je ne crache pas sur les militaires et l’administration français. Quant à vos propos sur les alaouites, ils en disent assez long sur ce que vous êtes, vous.

      L.D. & Infosyrie

      • lafleuriel dit :

        Mais qui est donc cet ASSAd le roi ? un de ces prétentieux ignorant bombant du torse mais à qui on devrait demander ce qu’il pour ne parler que de ceux là. Et qu’il palanche un peu sur le rôle de la France pour diviser les communautés et qui finalement a pu nous virer les français de l’époque mandataire. On peut l’aider à se faire une idée ! Des ignorants de son espèce hélas, c’est tous les jours que j’en écoute débiter des inepties sans aucune base historique sérieuse !

      • Marie-Christine dit :

        Tiens Maussadelerat est de retour ! Honni de sa race : je parle ici de la gent des petits rongeurs en chair, en os et en poil, parfaitement innocente des crimes contre la Syrie et qui pourrait être très choquée de lui être comparée.

      • Rensk dit :

        Que tu dois descendre à ce niveau-là, nous montre ta grandeur… c’est en connaissance de cause que je te dis : préserve ton dos et tes épaules…

        J’adore votre sens de la démocratie et de la liberté d’expression…

    • GeorgesMohamedAli dit :

      Honte sur vous.
      Moi je ne suis pas pro-Assad mais quand je lis des propos tels que les votres je deviens 100% pro-Assad.
      Sachez cher monsieur qu’au temps du Hafez el Assad dans l’école de la république en Syrie on a été tous élevés à se dire Syriens sans mentionner notre appartenance religieuse.

      Hafez El Assad était pour nous tous le père protecteur et il était sunnite, allaouite, druze et chrétien à la fois c’est quelque chose que les petits esprits ne peuvent pas comprendre…..

      Louis a le droit d’être ce qu’il veut mais ici il essaie de parler à la place de ceux que vos cris assourdissants essaient d’étouffer leurs voix

    • fatima dit :

      Qui contribue  » à plus de guerre , plus de mort » ?? Ce site et les infosyriens ou bien vos gangs armés soutenus par les assassins occidentaux et golfistes ???
      Qui déclenche une guerre religieuse ? .. je te réponds que « en Syrie, il n’a pas une guerre civile . Tu sais pourquoi ? Pour une simple raison , je vais t’expliquer car je vois que tu es vraiment ignorant .
      Pour qu’il ait une guerre civile, il faut 2 parties civiles qui se battent et se tuent. Or, ce n’est plus le cas en Syrie . Il y a des gangs armés wahabbites qui tuent les civiles sans distinctions de leurs religions et qui détruisent les infrastructures syriennes.. tout simplement soient ces victimes sont pour le gouvernement ou qui font parties d’une religions différentes ou qu’ils sont des hommes de sécurité. Par contre, les victimes civiles ne sont plus armées pour répondre et pour se défendre .
      Ce qui protège la population syrienne est l’armée arabe syrienne. Donc, le combat armé est entre les gangs wahabites armés et l’armée qui protègent les civils ..et dans cxe cas, on n’appelle plus cela d’une guerre civile.
      De plus, les syriens sont très attachés à leur diversité et de vivre ensemble.
      L’armée va sauver la Syrie en recevant tous le soutient du peuple syrien.
      Et c’est la peuple qui décide à l’avenir si le président doit partir ou non. Et 60% de la population le soutient à fond.
      Renseigne-toi mon ami et ensuite fais ton commentaire.
      Merci

    • sowhat dit :

      mouche coprophage bientôt tu seras écrasé sous un tas d’excréments et tu pourras te gaver à bouche que veux-tu ! va donc crier victoire chez tes camarades allahouakbaristes qui sont en train de se faire empaler

      • Rensk dit :

        Je pense… que vous parlez comme cela car vous avez eu dans la famille…

        - Des divergences ?
        - Des pertes ?

        Il faut essayer de rester le plus « zen » que possible, vous êtes alors le plus efficace… Pour vous et les autres…

        • sowhat dit :

          des pertes

          l’invective fait partie du jeu et est le style approprié pour répondre aux « propos » qu’éructe cet énergumène.

    • tarek dit :

      Exactement. Le régime s’est toujours basé sur les allaouites pour se maintenir au pouvoir. Les sunnites ont été très rare au sein de la fonction du régime(la famille Tlass était une rare famille sunnite proche du régime syrien). Le fait qu’une minorité s’accapare de tout le pouvoir, ça créé inévitablement des tensions à la longue.

      • marie dit :

        sauf que comme vous le précisez , outre les alaouites il y a les druzes , les chrétiens, les sunnites dont les plus riches ont toujours conservé le pouvoir économique à Damas ou à Alep.
        Votre analyse n’est pas assez fouillée, vous répétez à l’envi ce que les média nous ressassent, celle de la domination d’un groupe sur l’ensemble de la communauté .C’est faux mais c’est une thèse qui est entretenue par ceux qui veulent prendre le pouvoir et le garantir à leur communauté en imposant l’inégalité des communautés.
        Expliquez nous comment vous imaginez le pouvoir en Syrie et quel mouvement vous soutenez , on y verra plus clair.

      • Cécilia dit :

        Mensonges, ignorance et mauvaise foi, pauvre Tarek !

        Votre argument sectaire est dénoué de tout sens et de toute vérité.
        La grosse majorité des postes ministériels et influents au gouvernement sont aux mains des sunnites tout comme les hommes d’affaires et la riche bourgeoisie. Par ailleurs, sans le soutien des sunnites le régime serait déjà effondré depuis longtemps.
        Arrêtez vos mensonges, votre mauvaise foi car vous êtes sur infosyrie où telle ânerie n’y passe pas, une ânerie qui vous démasque et vous mets à nu en tant sectaire haineux et salfo-wahhabite dangereux pour la Syrie et les Syriens qui vous écraseront bientôt ainsi que vos amis comme une mouche.

        Allez, aucune odeur de sainteté !

        • Rensk dit :

          Un exemple ? D’importance ???

          Dr. Adib Mayaleh Banque centrale de Syrie

          Employment History
          Central-Bank Governor Syria
          Governor of Central Bank Syria
          Governor Financial Institutions Conference
          Governor 3rd Islamic Banks
          Governor Central Bank
          Chairman Bank Training Centre

          Board Memberships and Affiliations

          Member of Board of Trustees
          Arab Academy for Banking and Financial Sciences

          Education

          doctorate , economics
          University of ;-) Aix en Provence…

          • Cécilia dit :

            J’ai connu personnellement Adib Mayaleh (chrétien de Daraa) à Aix lorsque je suis arrivée pour préparer mon doctorat alors qu’il devait soutenir sa thèse dans un an ou deux. J’avais 23 ans !
            Un très gentil garçon, simple avec un sens de l’humour et serviable. Lui avec d’autres garçons syriens qui préparaient aussi leur doctorat à Aix m’ont pris au début en charge (j’étais la nouvelle et la seule fille). Un autre garçon avec nous (sunnite comme c’est souvent le cas mais non baathiste de Damas) était devenu même un vice-ministre pendant quelques années ;) . Et un ministre a dit à ma sœur il y a un mois « dommage que ta sœur soit restée en France, elle allait peut-être être à ma place aujourd’hui » alors qu’ici, je suis rien de tout !

            Voici une photo d’Adibe Mayaleh avec DSK à Istanbul en octobre 2009

            http://www.reuters.com/article/2009/10/03/us-g-idUSTRE5921FL20091003

      • sowhat dit :

        @Tarek

        mensonge archi-ressassé

        la grande majorité du parti Baath (et des autres partis laïques) est composée de musulmans sunnites et beaucoup sont même pratiquants et observent le jeûne

    • Akyliss dit :

      rappel nous très cher homme intelligent de l’opposition depuis combien de temps tu nous bassines avec la chute du président syrien ?
      ça n’a pas l’air de venir malgré tes prédictions de grand orateur de « l’opposition révolutionnaire »

      pourquoi avoir un débat avec un mur qui ne voit que sa vision des choses ?

      je ne vois pas pourquoi perdre son temps à débattre avec des gens comme toi, de toute façon la Syrie vaincra la racaille terroriste et vous ne serez qu’un mauvais souvenir les terroristes.

    • kegan dit :

      Il n’y a aucun débat mon chéri; celui qui aneantit l’autre en premier gagne!! On en est là grâce à vos amis … Personnellement je parie sur le Président Bachar Al ASAD comme vainquer à 100 contre un ..
      Niaiseux!!

    • سوريا.خالدة-Syrie.Eternelle dit :

      @Assadleroi, roi des sales ?

      Vous écrivez :
      « les allaouites bien aider à l époque par les français qui les ont former …adepte du diviser pour mieux régner »

      Vous connaissez l’Histoire de la Syrie, comme je connais la pataphysique.

      Autant dire que vous êtes le roi des nuls.
      Mais moi, je ne m’érige pas en pataphysicien docteur honoris causa.

      Je vous recommande de vous renseigner sur une grande figure alaouite, le Cheikh Saleh Al-Ali, alaouite de Syrie.

      (الشيخ صالح العلي قائد الثورة السورية ضد الفرنسيين في جبال اللاذقية)

      qui a toujours combattu le Mandat Français, réclamé l’indépendance de la Syrie et s’est toujours opposé à la séparation de l’Etat des Alaouites de la Syrie.

      Il a été maintes fois emprisonné par les autorités mandataires, et l’un de ses frères a même été torturé et a gardé les séquelles toute sa vie, du fait de sa lutte patriotique.

      Il est vrai, par aileurs, que d’autres Alaouites ont été satisfaits de la création d’un Etat alaouite indépendant, qui a vécu l’espace d’un matin.

      Par ailleurs, la cession du « sandjak d’Alexandrette » (et Antioche) à la Turquie post-ottomane a été reçue comme une extrême violente par les habitants de cette région syrienne, à majorité alaouite.

      Leur francophilie était une belle fiction, comme vous devriez le comprendre, mais ils n’étaient pas francophobes.
      Il est vrai que leur anglophobie était particulièrement vive.

      Cela dit, les Alaouites ne sont pas un monobloc sectaire.

      Comme les autres Syriens, ils sont, en immense majorité, des patriotes courageux et sourcilleux quant à l’indépendance de la Syrie et aux droits des Palestiniens.

    • BWANE dit :

      Double Sagouin Salapiste, qui appelle à la guerre, aux zones d’exclusion aérienne et autres couloirs humanitairo-salafistes ? Ce sont vos amis de l’ASL aux abois et vos pétro-émirs vendus. Bachar est le président de tous les syriens et ces derniers comptent le garder, donc vos rêves atlantistes sont nuls et non avenus. L’Iran et et la Russie vous crachent à la gueule, ainsi qu’à celle de ce TPI de merdre. Vous attisez salapiste ouvertement la guerre confessionnelle, mais les syriens n’écouteront pas les voix des sirènes atlantistes, instruits qu’ils sont par les cas libanais et irakien. Allez ailleurs, incitateur au crime et à la haine, nous sommes immunisés ici contre votre propagande inepte et indigne.

    • Cécilia dit :

      Des manœuvres militaires pour plusieurs jours, en air, en mer et en sol, ont commencé par l’armée syrienne samedi 7 juillet avec la présence du ministre de la défense, Daoud Rajhah qui a assisté à des manœuvres en mer et voici la vidéo en images et en son :

      http://www.youtube.com/watch?v=s-aS-l3h4r4&feature=youtu.be

    • joska dit :

      Assadle roi des cons, si vous saviez comme vous nous faites rire, vous devriez allez sur les autres sites de désinformation sur les évènements en Syrie, ils vous entendrons car des pourris comme vous ont leur mots à écrire mais ici vous ridiculement un opposant du site et non du pouvoir syrien et les allouittes vous renvoient la balle que vous leur jetez! Vous n’êtes qu’un imbécile qui ne mérite même pas notre regard alors allez baver ailleurs ou dans la rue et même mieux chez BHL votre meilleur intermédiaire! Comme on dit chez nous dans le sud, « tu connais Eva? et vas te faire mongole!… »

    • Citoyen dit :

      Ah! encore un parasite qui a la nostalgie de l’époque impérialiste. Continuez à rêver, Oh que dis-je? Mourrez à petit feu car la chute de l’empire est inéluctable et nul ne peut le sauver de son autodestruction. Et si j’avais un conseil à vous donner, ce serait de rester vigilant car après cette cinglante défaite des impérialiste, le seul endroit ou encore les seuls peuples qu’ils pourront encore massacrer sur cette terre seront rien que leurs propres peuples. Alors préparez-vous à vivre le pire car cette réation de l’empire est à l’image du comportement d’un homme qui s’est fait humilier au boulot et qui rentre verser sa colère sur les membres de sa propre famille.

      Alors cher parasite, méditez bien le texte ci-contre si cerveau il vous reste:

      A l’état de nature les nations sont des monstres froids. Et parmi ces monstres froids, les grandes puissances – et à plus forte raison les empires –, sont particulièrement dangereux lorsque leur suprématie est menacée. C’est que, comme on dit, une grande puissance ne meure pas dans son lit. Le sentiment de grandeur et d’invincibilité qui l’habite ; la certitude de son indépassable puissance ; la très haute opinion qu’elle a d’elle-même et de son Histoire la rendent généralement incapable d’accepter l’idée même de son déclin.

      Dès lors de deux choses l’une : lorsqu’une grande puissance vacille, soit elle cède à la fureur et allume des incendies dont elle espère, toujours à tort, pouvoir tirer profit pour rebondir ; soit les forces émergentes qui l’entourent sont suffisamment solides et structurées pour contenir cette fureur et allumer des contre-feux partout où cela est possible, afin d’encadrer et d’accompagner son agonie jusqu’à dissolution de cette puissance.

      Il s’agit donc en quelque sorte, pour les puissances émergentes destinées à prendre le relais, d’organiser un service de soins palliatifs autour du géant à l’agonie pour en contrôler au mieux les humeurs. Un processus de dissolution contrôlée en somme.

      Refus, colère, tractations…

      Et c’est exactement ce que sont en train de faire la Chine et la Russie autour de l’empire étasunien. Ils savent sa chute irrémédiable et c’est précisément parce que le résultat est d’ores et déjà acquis qu’il ne sert à rien de précipiter les choses.

      Il faut au contraire savamment doser l’administration de poison et de contre-douleur pour accélérer le trépas de la bête, sans pour autant provoquer son courroux, puisque ses capacités de nuisances resteront intacts jusqu’à son dernier soupir.

      Pour l’heure, les Etats-Unis n’ont bien sûr toujours pas accepté l’idée de leur déclin. Et si l’on se réfère aux cinq étapes du processus de deuil décrit par le docteur suisse Elisabeth Kübler-Ross (le refus, la colère, la tractation, la déprime et l’acceptation), les Etats-Unis sont en effet encore loin de l’acceptation et oscillent entre refus (ce n’est pas possible, pas moi), colère (j’utiliserai la force brutale pour rester au sommet) et tractation (bon, ok, je décline, mais partageons le pouvoir).

      Certes, les Etats-Unis ont bien compris que le moment unipolaire qui a suivi l’effondrement de l’URSS était terminé, que leur domination sur les affaires du monde l’était également, et ils pressentent aussi que la situation de banqueroute généralisée qui les ronge, conjuguée à la montée en puissance des pays émergents (BRICS), ne leur laisse aucun espoir de rétablissement dans leur puissance initiale.

      La Syrie, incendie du désespoir

      Première victime de leur mythe de l’american dream, les Etats-Unis restent toutefois absolument convaincus d’être la lumière du monde, d’avoir atteint un degré de civilisation indépassable, d’où le messianisme politique qu’il déploie ces dernières décennies, et qui a déjà coûté la vie à plusieurs centaines de milliers de civils en Irak ou en Afghanistan, pour ne parler que des théâtres d’opérations où ils s’agitent directement.

      Aujourd’hui, leur offensive hystérique pour provoquer l’effondrement de la Syrie (avec Téhéran comme objectif final) est un épiphénomène de leur agonie. A travers cet incendie du désespoir qu’est devenu le théâtre syrien, ils ne font que tenter de maintenir leur suprématie sur la Méditerranée orientale dont ils ont d’ores et déjà été éjectés par les nouveaux maîtres des lieux que sont désormais la Russie et son allié chinois (en soutien aussi discret que déterminé).

      En bons spécialistes des soins palliatifs, Moscou et Pékin tentent donc de circonscrire l’incendie syrien, et empêcher ainsi la mise à feu de l’Iran. Mais ils ont encore besoin de temps pour prendre définitivement le relais en termes de leadership mondial, d’où la modération dont ils usent pour contenir et contrer les soubresauts de la bête.

      L’objectif étant de l’amener, sans qu’elle s’en doute, à tout de même mourir dans son lit.

      • Citoyen dit :

        NB: Mon Poste ci-dessus s’adresse au parasite(le rejeton de ceux là qui ont vecu durant des decennies du sang des autres).

        Il s’agit du troll Assadleroi

  5. Mohamed Ouadi dit :

    Al Heider, le nouveau ministre de la réconciliation nationale, est à l’oeuvre. Une commission nationale est en cours d’organisation de réunions dans le gouvernorat de Homs. Après la réunion que la commission nationale a eu avec les notables et représentants de Talkalakh, la commission veut faire de cette ville, voulue comme premier point avancé de la fitna, le premier havre de paix : les doléances reçues sont en cours de satisfaction et les garanties sont données. Et cela va continuer à Homs … !

  6. Charles dit :

    Sana ne publie plus les compte-rendus d’obsèques miliaires. Mais l’officine ennemie (OSDH) n’annonce pas non plus de morts de soldats syriens, alors qu’elle avait l’habitude d’annoncer 2 ou 3 fois plus de soldats tués pour chaque « civils »-armés-jusqu’aux-dents éliminé. Ne peut-on raisonnablement penser que l’armée syrienne limite désormais ses pertes, tandis qu’elle ravage des rangs ennemis ? Bref, que la phase actuelle est celle de éradication…

  7. lmp dit :

    Bientôt la fin de la grande Syrie…

    • AVICENNE dit :

      Dites en plus ou partez !.

      Ce genre de post ne sert absolument à rien.

      De plus, « la grande syrie » si vous aviez un peu de culture, englobait il y a maintenant près d’un siècle la syrie et le liban actuels.

      Imp = Imprécis ?, Improbable ?, Impartial ?, Imposteur ?.

    • lafleuriel dit :

      ou Bila ash sham :Elle s’est finie entre les deux guerres mondiales et par les manoeuvres cyniques des mandataires franco-anglais et les autres dont les Ottomans et tous calculaient comment gagner plus ou perdre moins. les peuples ? et bien ils ne savaient même pas qu’ils avaient une existence tant ils les méprisaient. Tout juste s’ils leur accordaient une âme à enfourner dans une église ou un temps pour sois disant la protéger mais bien plutôt pour en faire les comptes;Après c’était à discuter du prix en fonction du nombre !
      On est passé aujourd’hui au solde et liquidation de ce qui reste de la région : mais une très belle région a dit Fabius qui a même regretté qu’elle soit dans cette situation mais il devait partir en Chine et donc n’a pas eu le temps d’ajouter « par nos soins diligents et constants » !

    • fatima dit :

      Que voulez-vous dire par là ?
      Expliquez-vous !! J’aimerais bien comprendre

    • Akyliss dit :

      bientôt tu vas finir de fumer la moquette et tu nous lacheras les savates …

    • Cécilia dit :

      « Bientôt la fin de la grande Syrie… »

      Non Imp, c’est bientôt la fin de la grande Israël…
      C’est bientôt la fin du rêve impérialiste américain…
      C’est bientôt la fin du rêve de BHL…
      C’est bientôt la fin du rêve des néo-ottomans…
      C’est bientôt la fin du rêve de Qatar de commander le monde arabe…
      C’est tout simplement la fin de l’Empire et la Naissance d’un Nouveau Monde avec la Chine, la Russie, les Brics, l’Iran et la Syrie et tout le reste n’est qu’une sous-littérature journalistique !

      Le réveil va être dur, très dur même, pour vous et vos amis !

      • Rensk dit :

        - C’est bientôt la fin du rêve de Qatar de commander le monde arabe…

        Et la France vu ce qui lui a été vendu…

    • سوريا.خالدة-Syrie.Eternelle dit :

      Oui, dans 10.000 ans.
      Vous pouvez vous coucher, ce n’est pas pour demain.

  8. hezbollah dit :

    Dans une interview pour la radio La voix de la Russie que nous reproduisons dans nos colonnes, Thierry Meyssan revient sur les développements récents de l’opération de déstabilisation de la Syrie et la position du nouveau gouvernement français. Dans la continuité de l’ère Juppé-Levy-Kouchner, le Quai d’Orsay s’obstine jusqu’à présent à prendre la communication de guerre pour la réalité. Alors que la France ne brille que lorsqu’elle sait jouer de l’équilibre entre les grandes puissances, elle se prive de toute marge de manœuvre en s’enferrant dans un parti-pris à courte vue.

    Thierry Meyssan sur l’agression de la Syrie et la diplomatie de François Hollande
    La Voix de la Russie. Monsieur Meyssan, merci d’être avec nous sur les ondes de la Voix de la Russie. Vous êtes au cœur de l’actualité proche-orientale. Vous voyez les choses évoluer au jour le jour et pouvez témoigner de la situation à Damas. Que pensez-vous de la mise en pratique du plan de Kofi Annan qui, d’après vous, a largement puisé dans l’initiative d’un Serge Lavrov, chef du Quai d’Orsay russe ?

    Thierry Meyssan. Le plan Kofi Annan est la reprise du plan Lavrov. On a juste modifié une clause qui concerne le statut de la presse. Et c’était une bonne manière de faire puisque M. Lavrov avait réussi à trouver un accord avec la Ligue arabe. Donc cela pouvait paraître une plateforme de discussion correcte. Cependant au moment même où Monsieur Lavrov avait négocié cela avec la Ligue arabe, le président de séance de la Ligue à ce moment-là, c’est-à-dire le représentant qatari avait donné une conférence de presse, quelques minutes après celle de M. Lavrov en tenant des propos en totale contradiction avec le contenu du plan. Et aujourd’hui on est toujours dans la même situation, c’est-à-dire que tout le monde se réclame du plan Lavrov, maintenant du plan Annan, mais certaines parties au conflit s’expriment d’une manière qui ne laisse aucun doute sur leur refus de l’appliquer. Parce que les bases de cette idée, du plan de paix, est que tout le monde doit cesser le feu de manière unilatérale. On ne doit pas attendre que les autres fassent une démarche et descendre progressivement. Chacun doit s’arrêter de tirer. Or, l’armée syrienne a fait des efforts considérables, s’est retirée des grandes villes malgré les protestations des gens, des manifestations – non pas contre l’armée mais des manifestations pour l’armée ; des gens réclamant la protection militaire face aux groupes des mercenaires. Et puis en face il n’y a pas du tout d’arrêt, les actions commandos continuent. Il y a beaucoup d’actions ciblées soit pour détruire l’infrastructure, soit assassiner des responsables de l’État ou des personnes qui ont manifesté leur soutien au pays.

    Est-ce que d’après vous il subsiste ne serait-ce qu’une infime chance de pacification de la Syrie ?

    Oui ! La chance, elle est toute simple ! Si les armes et l’argent arrêtait d’arriver de l’étranger… Si on arrêtait d’envoyer des mercenaires… Il y a constamment des mercenaires qui franchissent la frontière avec la Turquie comme l’a souligné le représentant russe au Conseil de Sécurité. On a transféré des combattants qui étaient en Libye vers la Turquie en utilisant d’ailleurs les moyens des Nations Unies. On a installé un camp des prétendus réfugiés qui est en fait une base arrière de cette pseudo-armée syrienne libre. Et puis constamment ces gens franchissent la frontière et viennent pour commettre des crimes sur le territoire syrien. Donc si on arrêtait ce soutien extérieur aux bandes armées, il ne resterait plus rien ! Après on va se retrouver dans une situation normale avec un gouvernement qui est largement majoritaire, une opposition qui existe, qui a les moyens de s’exprimer, qui fait sont travail d’opposition, qui propose des nouvelles choses, etc. Il y aurait un débat démocratique comme cela existe dans de nombreux pays. Là quand se réunit maintenant le groupe de contact initié par la Russie, la question est est-ce que les États-Unis qui sont la puissance titulaire à la fois de l’Occident et du Conseil de Coopération du Golfe, est-ce que les États-Unis vont demander leurs alliés d’arrêter ce jeu en sous-main ? Ou est-ce qu’ils vont au contraire continuer à les encourager à jeter de l’huile sur le feu ?

    Une autre question, cette fois-ci beaucoup plus délicate, plusieurs de nos confrères, journalistes d’une télévision locale, ont été sauvagement assassiné par la prétendue Armée libre syrienne soutenue par la Turquie et les Occidentaux. Croyez-vous qu’on s’attaque à la presse pour créer un blocus médiatique, pour priver les citoyens des pays occidentaux et arabes de toute information véridique ? Quels ont été les mobiles de ces criminels ?

    Je pense qu’il y a deux éléments qui vont ensemble. D’une part, au cours des vingt dernières années, nous avons vu les mêmes scènes se reproduire successivement en Yougoslavie, en Afghanistan, en Irak, en Libye et maintenant en Syrie. Il y a des puissances qui systématiquement détruisent les médias des pays qu’ils attaquent. Et c’est simple. Il y a constamment derrière cela les États-Unis et l’OTAN. Personne d‘autre ne se comporte comme ça dans le monde. Il n’y a pas de plus grand ennemi de la liberté d’expression que les États-Unis et l’OTAN. Quoi qu’on en dise, ce sont les faits qui le montrent.

    Deuxièmement, il était prévu dans le cas particulier de la Syrie une immense campagne en décrochant des satellites les canaux syriens et en leur substituant des canaux qui étaient des programmes qui ont été fabriqués par la CIA qui a créé plusieurs chaînes satellitaires au cours des derniers mois. Donc l’idée c’était qu’on allait diffuser des images fictionnelles tournées dans les studios, des images de synthèse pour faire croire à l’effondrement de l’État syrien et pour que les gens en Syrie quand ils avaient branché leur télévision, au lieu de voir leur chaîne habituelle, ils auraient vu autre chose avec de fausses images. Et ils auraient pensé – voilà ! c’est trop tard ! Il faut se résigner, la patrie est perdue, elle est occupée par des forces étrangères. Eh bien, ça ça n’a pas été possible parce qu’il y a eu d’abord une mobilisation incroyable dans le monde entier. Il y a des dizaines de très grands journaux qui ont consacré des pages entières à ce sujet. Il y a eu des centaines de sites internet qui ont véhiculé tous les détails de cette opération. Finalement NileSat avait refusé d’enlever les chaînes syriennes de son satellite. La Ligue arabe a été forcée de reculer avec ArabSat. Les Syriens ont installé sur de nouveaux satellites leur télévision. Enfin ils ont saisi le Conseil de Sécurité avec une lettre très importante sur ce sujet. Et surtout M. Lavrov a inscrit comme point numéro un à l’ordre du jour de la réunion du groupe de contact l’arrêt immédiat de la guerre médiatique contre la Syrie.

    Alors l’OTAN s’est vengée comme ça. Ils ont envoyé un commando. Cette télévision était installée à une quinzaine de kilomètres à la sortie de Damas, à la campagne, en fait. C’était un lieu pas du tout défendu. Le commando était arrivé – des gens avec des systèmes de visée nocturne, avec tout ce qu’il faut. Ils ont tué les gardiens. Il y avait juste 4 gardiens. Ils sont rentrés. Ils ont arrêté 3 présentateurs qu’ils ont ligotés et qu’ils ont exécutés sur place. Et puis après ça ils ont mis le feu. Ils ont fait tout sauter. Maintenant ce ne sont que des gravois cet endroit-là. Il y a juste un bâtiment qui est encore debout.

    Encore une fois ce n’est pas nouveau. Les États-Unis et l’OTAN font ça partout depuis 20 ans. C’est quelque chose d’incroyable. Parce que ce sont les mêmes personnes qui pratiquent ces actes barbares et qui dans les organisations internationales se présentent comme les défenseurs de la liberté d’expression ! C’est le monde à l’envers ! La réalité nous dit l’inverse de leurs paroles ! Et pour nous, journalistes, ceci devient impossible à vivre. C’est bien clair. Si toute personne qui veut s’opposer à cet impérialisme et qui se retrouve dans un pays qui n’a pas les moyens importants pour se défendre est désormais en danger.

    Et qu’en est-il de la position de la France par rapport à la Syrie. On voit François Hollande louvoyer à tous les vents et zigzaguer sans cesse comme s’il ne savait à quel saint se vouer… Qu’est-ce que vous en dites ?

    Comme vous dites : François Hollande zigzague et louvoie. C’est-à-dire qu’il ne sait pas quelle est sa politique ; Il essaie de suivre son mouvement. Il se rend bien compte que la position officielle sur la Syrie n’est pas tenable. Mais en même temps il n’est pas capable d’en dégager une autre. Il n’est pas capable de ça parce qu’il n’a pas de marge de manœuvre. Il accepte que la France continue comme au cours du mandat de Nicolas Sarkozy à être le suiveur des États-Unis. Comment pourrait-il énoncer une nouvelle politique dans ces conditions ? Il a à côté de lui l’administration du Quai d’Orsay, les diplomates français qui ne cessent de lui répéter que nous commettons une erreur très grave avec la Syrie. Que normalement la France et la Syrie devraient être alliés comme c’était le cas dans le passé. La France a été la puissance mandataire pendant l’entre-deux-guerres ici. Il y a une incapacité à s’adapter. Cette incapacité, elle s’est exprimée clairement lors de la première rencontre de François Hollande et de Vladimir Poutine à Élysée. C’était quelque chose d’un peu grotesque en fait ! Les deux Chefs d’État ont fait une liste de sujets à aborder dont la Syrie qui occupait une grande part de la discussion. Et ils n’ont trouvé aucun point d’accord. C’est honteux ! Aucun point d’accord ! Pourquoi ? Parce que sur chaque sujet Vladimir Poutine exprimait les demandes de la Russie en les argumentant. Nous voulons ceci parce que cela… Et il donne ses arguments. Et en face il y avait un François Hollande qui lui répondait : « Nous pensons que… » Sans arguments.. ! C’est-à-dire il n’y a rien à négocier. C’est juste l’affrontement d’un point de vue borné en face d’une position ouverte. Et quand on a abordé plus précisément la question syrienne, ceci est devenu encore plus ridicule ! Puisque le Président français a évoqué seize mille morts dont serait responsable le gouvernement, etc. Le Président Poutine lui demanda : « Mais d’où tenez-vous ces chiffres ? De l’Observatoire syrien des droits de l’homme ? Mais nous avons envoyé notre ambassadeur à Londres. Il a vu ces gens –là : c’est un marchand de kebab avec une petite échoppe. C’est ça la source des renseignements français ? La Russie pendant ce temps, nous avons cent mille Russes qui sont déployés sur l’ensemble du territoire syrien ! Rien ne nous échappe ! Nous pouvons tout vérifier ! Et nous pouvons vous affirmer évidemment que ce que raconte ce marchand de kebab à Londres n’a aucune valeur ! »

    http://www.alterinfo.net/Thierry-Meyssan-sur-l-agression-de-la-Syrie-et-la-diplomatie-de-Francois-Hollande_a78783.html

  9. L'étrangère dit :

    !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    VIDÉO : Le syrien plusieurs fois tué, blessé, et secouriste … présent à la conférence de Hollande !
    http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=31811

  10. Suchite dit :

    Bon tlass il a finit par arriver? Il en mais du temps? Quelqu’un a des nouvelles?

  11. tarek dit :

    Il y’a aussi des vieux qui s’enrôle dans l’ASL.

  12. tarek dit :

    Les fuites de wikileaks commencent à être analysé:

    http://owni.fr/2012/07/06/le-dir-com-americain-de-la-syrie/

    Le gouvernement utilise des spin doctor depuis le début du conflit.

    • tarek dit :

      On y apprend nottament dans ces e-mail que, contrairement au oui-dire, les américaisn ne sont pas hostilent au régime syrien. Étrange

      • marie dit :

        Mais oui Tarek les américains aiment et aimeront toujours les syriens, c’est un amour à mort, assez discret mais très efficace….La preuve
        Peut-être auriez-vous besoin de quelques cours en géopolitique , on ne fait pas d’analyse sérieuse si on mêle les ressentiments, les intuitions et la mauvaise foi, il faut aussi connaître l’histoire.
        D’ailleurs les Etats unis aiment tous les peuples puisqu’ils ont vocation à les dominer,comme le chasseur aime son gibier…
        Avez-vous lu la petite histoire populaire de l’empire américain de howard zinn( c’est un américain)Ce livre nous apprend des tas de choses sur les méthodes d’approche des ricains amoureux des peuples , surtout ceux qu’ils considèrent comme des obstacles à leur domination…

      • Citoyen dit :

        J’avais bien dit de faire attention à l’instrument de propagande qu’est wikileaks. Mais il y’a quelque parsite qui croient dur comme faire que le peuple va se faire avoir de nouveau.

        Comme ils n’ont pas réussi à avoir Bachar par les terroristes, il faut le discrediter aux yeux de son peuple en sortant des mensonges du genres, Bachar est un ami ou ancien ami des imperialo-sionnistes

        Ça ne passe plus cette potion cher parasite. La seule potion qui passe c’est la vérité selon laquelle les puissances impériastes sont entrain de sombrer et rien ne peut leur éviter un tel sort

        • L'étrangère dit :

          Le dir’ com américain de la Syrie
          http://owni.fr/2012/07/06/le-dir-com-americain-de-la-syrie/

          TU PARLES DE RÉVÉLATIONS !!! IL A OSÉ SUGGÉRER D’EN APPELER AU PATRIOTISME DES SYRIENS !? Comme si la patriotisme relevait des guignols de la com :

          « En conclusion, Brown Lloyd James suggère d’en appeler au patriotisme des Syriens afin de mettre l’accent sur le fait qu’”il n’est pas nécessaire de détruire le pays pour atteindre l’objectif partagé par tous : vivre dans un pays libre et prospère“ »

        • sowhat dit :

          Wikileaks n’a été inventé que pour occulter les responsabilités de l’état profond US (l’état dans l’état) dans les attentats du WTC et détourner l’attention du public des interrogations légitimes. Aucune des informations publiées par Wikileaks ne révèlent des vérités ignorées ou réellement compromettantes ni même dangereuses pour les américains et leurs alliés. Wikileaks n’est qu’un vaste enfumage.

          • BWANE dit :

            Je pense exactement comme vous. Mais naturellement, ce genre de raisonnement est inacceptable pour nos démocrates certifiés (je préférerais brevetés); nous serons donc les complotistes de ces éternels leurrés, maintenant que leur veau aux hormones se révèle pire que le nain aux talonnettes, que ne peuvent-ils nous dire relativement aux agissements d’un Findus ? Ils croient donc, ces tarés, que l’Histoire a été CON-GELée ! Ils se trompent naturellement, tous les comptes doivent être soldés.

          • tarek dit :

            Non, je pense que wikileaks nous fait savoir la vérité qu’on tente de ne nous cacher. Dans le cas de la Syrie, nous risquons de savoir la vérité-cachée avec wikileaks.

  13. lafleuriel dit :

    A propos du génocide arménien : une nouvelle à expliquer et diffuser parce que c’est intéressant quant aux futurs développements. Hollande voulait empêcher la loi sur le génocide clamée pourtant à Erivan par Sarkozy : ET Fabius voulait aller dans ce sens, bien sûr ! mais les Arméniens de France ont crié au scandale !Et donc; la loi sera donc et les Turcs devront s’incliner à moins que …?on va suivre !

    • marie dit :

      Hollande va manger tous les chapeaux qu’on va lui faire porter…il semble manquer de fierté, je ne sais s’il a une vision personnelle du monde à défaut d’une spiritualité quelconque.;;mais j’ai peur que sa seule vocation est d’encaisser les infortunes.C’est pourquoi il a de l’humour, pour faire passer les pilules amères…

  14. RoyL dit :

    Pour la vielle sal*pe de veni, vidi, vici:

    acta est fabula (la pièce est finie):

    http://www.mondialisation.ca/index.php?context=viewArticle&code=HOT20120707&articleId=31812

    Syrie : Manœuvres militaires iraniennes… signification et
    conséquences
    par Dr Amin Hoteit
    Le 7 juillet 2012

    [...] 3.1. L’idée même d’une option militaire occidentale contre
    la Syrie, l’Iran, ou l’axe de la résistance en général est
    illusoire et impossible à mettre en pratique. Si jamais elle
    devait se concrétiser dans un moment de déraison, elle
    n’atteindrait pas ses objectifs et serait une perte de temps.
    [...]

    • RoyL dit :

      mors tua vita mea (ta défaite annonce ma victoire):

      3.2. L’idée d’une négociation ou d’une entente sur une solution
      pacifique, qui satisferait l’Occident en contenant l’Axe de la
      Résistance ou en modifiant les positions de certains de ses
      composants est stérile ; car les éléments fondamentaux de la
      Résistance en Syrie, au Liban, en Iran, et même en Palestine,
      sont fermement décidés et ne reculeront pas. Ils sont convaincus
      que le prix exorbitant à payer en cas de confrontation serait
      moins élevé que ce qui leur en coûterait en cas de victoire de
      l’Occident.

  15. touri dit :

    Mais ce qui me frappe, c’est qu’autant de commentaires sont faits sur la Russie, tandis que l’Iran est moins mentionné, et que, surtout, peu de choses sont dites à propos des autres pays qui envoient des armes, de l’argent et pèsent sur la situation sur le terrain. Tous ces pays prétendent vouloir une solution pacifique, mais ils prennent des initiatives individuelles et collectives qui minent le sens même des résolutions du Conseil de sécurité. La focalisation unique sur la Russie irrite beaucoup les Russes.

    http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2012/07/07/kofi-annan-sur-la-syrie-a-l-evidence-nous-n-avons-pas-reussi_1730658_3218.html

  16. Cécilia dit :

    La correspondante de la chaine libanaise al-Mayadeen a accompagné ASL en Turquie et en Syrie. A une dizaine de kilomètres d’Alep, un village pro Bachar, l’ASL qui l’accompagne lui dit que « tous les habitants sont cible dans ce cas », « j’ai déjà tiré et tué certains parmi eux ! »

    - Assad a accord des rendez-vous à des journalistes turcs, mais quelques heures avant, les rendez-vous ont été annulés car ces journalistes ont été menacés par Erdugan en personne. C’est ce que le correspondant d’almayadeen dit et assure que c’est même écrit dans des journaux turcs

    - le correspondant à Ankara parle d’Erdugan et sa politique contre la Syrie, leur aide aux rebelles armées sur leur propre territoire, leur Oghlo qui se prend pour Kissinger des Arabes :

    http://www.youtube.com/watch?v=B0RToh2GvUM&feature=youtu.be

  17. Cécilia dit :

    Une petite promenade à Alep ce samedi 7 juillet :

    http://www.youtube.com/watch?v=oU6FrCbgXE4&feature=youtu.be

    Et une autre à Damas et très exactement à al-Salhyeh, très commerçant :

    http://www.youtube.com/watch?v=3YjEFY19an4&feature=relmfu

  18. Cécilia dit :

    Alep samedi 7 juillet

    Que j’aime cette ville et j’adore son accent !

    http://www.youtube.com/watch?v=-mAFLXjsJls&feature=youtu.be

  19. Daniel BESSON dit :

    Bonjour ,
    IL faut noter qu’à chaque victoire de l’Armée gouvernementale contre les terroristes , la propgande Occidentale redouble . C’est presque un  » signe de bonne santé  » de la situation en Syrie . Mon Grand-Père me racontait qu’écoutant la radio Allemande  » Radio-Paris » durant la seconde guerre mondiale il pouvait juger de l’avancée des troupes Soviétiques sur le front de l’Est , des troupes Alliès en Afrique du Nord et dans le Pacifique au ton des commentaires . Plus ceux-ci devenaient haineux et annonçaient la  » deroute finale « , plus les communiqués des victoires militaires de l’Axe devenaient rares . Ces deux dernières semaines ont vu fleurir de  » analyses  » pretendant que l’ ASL a un  » second souffle  » et se  » consolide  » . Au même moment l’EM Syrien a annoncé la reprise de deux bastions importants ….: Le schéma de la propagande Occidentale suit parfaitement les principes de la  » propagande de guerre  » qu’il est toujours utile de rappeller pour décoder les communiqués , les  » analyses  » Occidentales :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Principes_%C3%A9l%C3%A9mentaires_de_propagande_de_guerre
    http://sboisse.free.fr/societe/regles-propagande-de-guerre.php
    Sur le plan diplomatique , il faut signaler les propos virulents de la diplomatie Russe concernant la reunion de Paris : C’est une reunion  » immorale  » ! http://en.rian.ru/russia/20120707/174443798.html

  20. Rensk dit :

    Et un seul jours plus tard (vu la lenteur de l’information)…

    Gouvernorats / Les services compétents ont déjoué aujourd’hui une tentative d’infiltration d’un groupe terroriste en Syrie depuis la Turquie, dans la localité d’al-Fouz à Jisr al-Chougour -Idleb-.

    Une source du gouvernorat a souligné que les services compétents s’étaient accrochés avec les éléments du groupe terroriste tuant ou blessant nombre d’eux alors que les autres avaient pris la fuite vers les territoires turcs.

    http://www.sana.sy/fra/338/2012/07/08/430091.htm

    La même source a fait savoir que les éléments du génie ont désamorcé deux engins explosifs plantés par un groupe terroriste sur la route Jisr al-Choughour-Ariha.

    A Homs, les services compétents ont découvert un tunnel que les groupes terroristes utilisaient pour se déplacer entre les deux quartiers d’al-Khalidié et d’al-Bayada via le point-rond al-Qahira.

    Une source du gouvernorat a indiqué au correspondant de Sana que ce tunnel servait pour le passage des personnes armées et pour le trafic et le stockage des armes.