• Actualité
  •  

    Le quotidien de Damas al-Watan s'est fait l'écho, lundi 30 juillet, d'une récente et ferme "mise en garde" de l'Iran au Premier ministre turc Erdogan, le dissuadant de tenter quoi que ce soit de militaire contre la Syrie. Qu'écrit al-Watan ? «La Turquie a reçu au cours des dernières heurs des mises en garde très fermes et le message suivant "Gare à vous si vous changez les règles ! ». Al-Watan s'appuie sur les confidences d'un diplomate arabe, non identifié. [...]



L’Iran a-t-il tenu un langage « viril » à Erdogan ?

Par Louis Denghien,



 

 

Le quotidien de Damas al-Watan s’est fait l’écho, lundi 30 juillet, d’une récente et ferme « mise en garde » de l’Iran au Premier ministre turc Erdogan, le dissuadant de tenter quoi que ce soit de militaire contre la Syrie.

Qu’écrit al-Watan ? «La Turquie a reçu au cours des dernières heurs des mises en garde très fermes et le message suivant « Gare à vous si vous changez les règles ! ». Al-Watan s’appuie sur les confidences d’un diplomate arabe, non identifié. « Ankara se préparait, ajoute le quotidien syrien, aux côtés des États-Unis, à intervenir, militairement, dans le dossier syrien, en utilisant le dossier kurde, comme un prétexte, mais l’Iran a mis fin aux rêves turcs »,

La République islamique aurait donc informé Ankara qu’elle « ripostera, très durement, contre toute agression, à l’intérieur du territoire syrien, et que l’Iran réactiverait (le cas échéant) l’accord de défense commune signé avec la Syrie », écrit encore Al-Watan. Le diplomate arabe qu’il a sondé estime qu’il s’agit là d’une « réponse claire aux dernières menaces du Premier ministre turc ». Le mystérieux  diplomate  a encore précisé que « la Turquie s’est mise d’accord avec les États-Unis sur une intervention frontalière limitée, dans le Nord de la Syrie, et, notamment dans la province d’Alep, en vue de créer une zone tampon ».

La diplomatie discrète plus franche que l’officielle

Un langage aussi « viril » et aussi peu diplomatique de l’Iran est-il plausible ? Oui  dans des échanges « off » et informels. Rappelons que Recep Tayyep Erdogan a accusé, le 26 juillet, Damas, d’avoir « confié » plusieurs zones du Nord de la Syrie au PKK, et prévenu qu’Ankara pourrait intervenir, en Syrie, contre ces rebelles kurdes de Turquie. Les rebelles de l’Armée syrienne libre (ASL), dont le quartier général est en Turquie, tentent de gagner la bataille, dans la ville d’Alep, en vue justement de créer une « zone sécurisée », dans le Nord syrien. Le diplomate arabe cité par al-Watan est présenté comme issu d’un pays dont le gouvernement est partisan du régime du Président Bachar al-Assad, ce qui réduit les possibilités : Liban, Irak ou éventuellement Algérie ou Mauritanie.

En tous cas cet éventuel avertissement iranien à Erdogan s’inscrit bien dans le droit fil de la récente déclaration – mardi 24 juillet – d’un dirigeant des Gardiens de la Révolution iraniens, Masoud Jazayeri. Celui-ci avait affirmé à l’agence iranienne Fars que son pays se tiendrait sans ambigüité aux côtés de la Syrie en cas d’agression militaire turco-occidentale. C’est vrai que le ciel demeure chargé d’électricité au-dessus de la Syrie, mais les paratonnerres existent.



Vous pouvez suivre les réponses à cet articles avec le flux RSS.
Les commentaires sont fermés.

32 commentaires à “L’Iran a-t-il tenu un langage « viril » à Erdogan ?”

  1. leonardo dit :

    Oui, les paratonnerres existent.
    Mais il est bon que le gouvernement turc-que je ne confonds pas avec le peuple turc- intègre que la foudre, aussi, existe.

    • Sy dit :

      On ne peut pas attaquer la Syrie sans risquer de se faire attaquer à son tour, notamment par plus gros que soi, donc à moins de vouloir jouer les kamikazes, tout le monde restera bien tranquil militairement!

    • Marie-Christine dit :

      Pour l’instant qu’Erdogan ne s’avise pas de jouer « la foudre » contre la Syrie, le « foudre de guerre » de l’OTAN, ou alors il va savoir ce que c’est vraiment la foudre et je ne sais pas s’il aura assez de paratonnerres…!

  2. Miguel dit :

    Message du président al-Assad à l’armée arabe syrienne à l’occasion du 67ème anniversaire de sa fondation

    Damas/ Le président Bachar al-Assad, commandant en chef de l’armée et des forces armées, a adressé un message sur les pages du magazine de « Jeish al-Chaab » (Armée du Peuple), aux forces armées, à l’occasion du 67ème anniversaire de sa fondation.

    Dans son message, le président al-Assad a mis l’accent sur les batailles d’honneur et des épopées menées par l’armée syrienne pour défendre la souveraineté de la patrie et la dignité de la nation. « La marche de lutte de l’armée arabe syrienne le long de plus d’un demi siècle avait joué un rôle saillant dans la sauvegarde de l’identité de la nation et de ses composantes sociales, culturelles et intellectuelles », a-t-il affirmé.

    S’adressant aux officiers, sous-officiers et soldats, le président al-Assad a affirmé que la bataille avec l’ennemi est multiforme, d’objectifs et d’aspects clairs, de laquelle dépend l’avenir de notre peuple et de notre nation, précisant que l’ennemi fait des agents de l’intérieur un pont pour frapper la stabilité du pays, pour déstabiliser le citoyen et pour usurper nos potentialités économiques et notre compétence scientifique afin de nous affaiblir et de nous empêcher de dessiner notre avenir vers une société développée capable de marcher en parallèle avec le monde contemporain et ses développements et de faire face aux défis.

    Le président al-Assad a rendu hommage aux épopées de l’armée, l’appelant à rester toujours sur le qui-vive prête à riposter à toute agression pour que les forces armées demeurent le bouclier de la patrie et sa citadelle imprenable. Il a également rendu hommage aux âmes des martyrs qui ont irrigué avec leur sang pur le sol de la patrie chère et aux familles des martyrs, tout en souhaitant une prompte guérison aux blessés de l’armée.

    Raghda Bittar

    Sana

    • Dark vador dit :

      Bashar o akbar

    • Armée poignardée par des Syriens dévoyés par les tartuffes-Amis-de-la-Syrie.

      Armée qui pourchasse des terroristes déversés avec armes et dollars par camions entiers par les Ultra-Sionistes-Associés.

      Armée qui agit avec discernement, avec des risques accrus, pour limiter au maximum les risques courus par les citoyens.

      Armée qui ne fléchira pas.

      Armée qui a le sens de l’Honneur et de la Patrie.

      Armée Arabe Syrienne.

    • Spy dit :

      Ce discours ressemble à celui du führer en mai 45 alors que l armée rouge est déjà dans Berlin. Il ressemble également à celui de kadafhi l été dernier lorqu il affirmait que la victore était proche.On sait comment cela s est terminé pour ces deux démocrates. La chute de la dynastie assad est inéluctable, je sais qu au fond de vous même vous le savez pertinemment. On ne peut rien contre le vent de l histoire et la volonté d un peuple qui veut un vrai changement. Et puis un jour viendra le tour du régime iranien qui dans sa chute entraînera le Hezbollah. Le monde se portera alors un peu mieux, et la région connaîtra peut être une période de progrès et de paix débarrassé de ces fous sanguinaires

      • Louis Denghien dit :

        Et vous, vous ressemblez pas mal à un veau nourri sous sa mère sioniste.C’est frappant ! On ne vous l’a jamais dit ?

        L.D. & Infosyrie

        • Cécilia dit :

          « On ne vous a jamais dit? »

          Si, mon cher ami, mais il faut répéter souvent avec lui !

        • Cécilia dit :

          « Et vous, vous ressemblez pas mal à un veau nourri sous sa mère sioniste. »

          Avec le prix d’or d’aujourd’hui, Cécilia préfère le veau d’or ! ;)

      • Cécilia dit :

        Notre Grand Tartuffe nous revient sous une autre casquette « Spy » !

        Votre discours boiteux reflète la petitesse de votre esprit et une incapacité d’analyse fortement pathétique sans parler de votre handicape devant la lecture historique des événements présents et passés où vous avez tendance à tout mélanger comme du ketchup de bon marché !

        Le constat de Cécilia sur cet air propre à vous depuis la nuit du temps est que vous êtes toujours mouillé dans la grange.

      • antioche dit :

        peut être mais Mais c’était l’armée rouge pas les aiglons du nord qui n’ont presque jamais gagné de guerre. ha tient j’oubliais la fois ou ils ont paradé après que les russe aient fait tout le travail

      • salim dit :

        oooooh! quel beau rêve de fioniste!!
        bas ton masque, on t’as reconnu… à l’odeur de sharogne que tu laisses trainer derrière toi.
        Le Hezbollah… ça pique au derrière, hein??!!

  3. Loubnan dit :

    Effectivement, l’Iran est un allié sérieux. Je veux dire que les dirigeants iraniens ne sont pas du genre à changer de politique étrangère selon les saisons. Vous remarquerez l’hypocrisie des dirigeants turcs concernant les évènements syriens. Comment faire confiance à des individus qui changent de discours en fonction des endroits où ils se trouvent. En Russie, en Chine et en Iran, ils disent qu’ils sont contre la violation du territoire syrien (sachant qu’ils violent tous les jours cette terre en armant, en entrainant des combattants depuis la Turquie) et lorsqu’ils sont aux états-unis ou dans un autre pays occidentale, ils se soumettent en soutenant des propos opposés à ce qu’ils ont dit la veille. Le premier ministre turc et son ministre des affaires étrangères ne sont absolument pas fiables. Ces derniers déstabilisent la Syrie et font comme s’ils n’étaient pour rien. Messieurs les dirigeants turcs, arrêtez d’offrir votre territoire à des mercenaires libyens et autres. Contrôlez vos frontières en coordination avec les autorités syriennes et vous verrez que les mercenaires (ou rebelles) ne pourront presque plus entrer illégalement en Syrie. Cela est valable pour le « Kurdistan syrien ». Au lieu de déstabiliser la Syrie, travaillez main dans la main avec les militaires syriens pour rendre « infranchissable » vos frontières communes par les terroristes qui sévissent en Syrie ou par le PKK. Tout le reste, c’est que du baratin. Mais apparemment, le premier ministre turc et son ministre des affaires étrangères (ou des affaires de déstabilisation) sont forts pour embobiner les peuples syrien et turc.

    • Babayan dit :

      La naïveté et stupidité turques sont absolument incroyables ,les Turcs sont aveugles pour ne pas voir qu’en mettant le feu chez le voisin, cet incendie se propage.Qui sème le vent récolte la tempête, bande de Bachi-bouzoukS

  4. fatima dit :

    Loubnan, Erdigan n’embobine pas les turc. Il y a un sondage récent qui a montré que ce monsieur n’est approuvé que par 46% de son peuple.
    et ces et plus que la moitié ne voterons plus un membre de son parti dans les prochaine élection.
    Je viens de lire sur arabi-press que l’opposition avec des membres du parti d’erdogan, vont essayer de retirer leur confiance du gouvernement d’erdogan.
    dans les prochains jours, nous allons entendre cette nouvelle ?? Inchallah

  5. ElMaghribi dit :

    Les Iraniens ont tout simplement de la suite dans les idées. Si la Syrie tombe, qu’à Dieu ne plaise, l’Iran va se retrouver tout simplement cernée le long d’un arc nord-ouest, coupée du Hezbollah. Et ils savent pertinemment qu’ils constituent la prochaine cible des atlanto-sionistes-islamistes. Comme la meilleure défense, c’est l’attaque, les Iraniens ont envoyé un massage très claire à Washington et Tel Aviv, via leur valet Erdogan, « Nous n’attendrons pas bêtement de voir vos avions nous survoler, vos navires bloquer nos ports et vos chars s’aligner le long de nos frontières pour commencer à réagir. Vous attaquez la Syrie, nous vous attaquons ! Avec la Russie et la Chine derrière, qui se feront un plaisir de vous enfoncer dans le pétrin ! »
    Je ne sais pas si la Russie a effectivement livré à la Syrie ou pas des batteries de missiles anti-aériens S-300 PMU2, ainsi qu’à l’Iran. Mais si ce n’est pas encore le cas, les Russes devraient se hâter de le faire, c’est l’occasion ou jamais de rétablir l’équilibre du rapport des forces au Moyen Orient. Je ne crois pas que les Russes voudraient aller jusque là, si l’on tient compte des déclarations de Poutine lors de sa visite en Israël. Mais il y a toujours le HQ-15 chinois, la version « piratée » du S-300…

    • dfgh dit :

      J’espère que non… C’est l’Iran le danger… Qui veux couper le trafic mondial de pétrole… Mais ça bouge aussi en Iran… Tot ou tard les iraniens en auront marre des mollahs….

  6. lebad dit :

    Le peuple syrien vaincra

  7. ramzi dit :

    Monsieur Erdogan a voulu faire le fanfaron en pensant que la Turquie de l’OTAN allait devenir le phare de l’ensemble du Proche et du Moyen Orient.
    Aujourd’hui sa position contre la Syrie va très vite le conduire dans un tourbillon de rêves angoissants …Il va vite découvrir le tourment obsessionnel Kurde.

  8. Dark vador dit :

    Erdogan il finira en kebab !

  9. Abdel dit :

    erdogan nous avait fait un sketch a davos quand il s’en était pris à Shimon Peres au sujet des Palestiniens,montrer aux Arabes la virilitée Turc alors qu’il a certainement répété dans les coulisses avec son ami Peres.Cet homme est une mascarade a lui tout seul.

  10. unknownsoldier dit :

    Il était une fois la Turquie… :) )
    Laisse Madeleine … :) )))
    Qu’ils essayent et on verra, enfin, qui vivra verra !!

  11. Mahmoud Barka dit :

    mardi 31 juillet 2012
    SYRIE UN NOUVEAU VIETNAM D’ORIENT A COMMENCE POUR L’OCCIDENT

    IL FAUT FAIRE DE LA SYRIE UN AUTRE NOUVEAU VIETNAM D’ORIENT CONTRE L’IMPERIALISME ET LE SIONISME.

    LA SYRIE RETROVISEUR SUR LA PROPHETIE ET LE CALIFAT PERDU DE LA TURQUIE

    L’ISLAM C’EST ADORER, SE DEVELOPPER RASSEMBLER LA FRATERNITE DES PEUPLES CONTRE L’INJUSTICE DES USA ET DES OCCIDENTAUX VOILA LE DJIHAD ANTI-IMPERIALISTE DE LA RESISTANCE.

    Alors que l’islam implique des directives pour sa défense, les impérialistes arabes ont toujours joué la race et le clan, se faisant derrière les roitelets héritiers des premiers « ENNEMIS DE L’ISLAM » et qui ont sacrifiés les gens de la famille du prophète, comme les plus grands érudits savants des sunnites arabes au profit des plans et des gouvernements des hypocrites.

    Aujourd’hui, comme il est visible de par le monde entier, c’est l’Amérique et les sionistes européens qui ont pris en copropriété le Hijaz, la Mecque, la Palestine, le Golan syrien, le Sinaï égyptien, tous les territoires arabes où vivent les peuples musulmans.

    Il est à remarquer que « l’islamisme » qui est soutenu par le Pentagone et l’OTAN et ces impérialistes arabes n’a rien à voir avec l’islam du prophète Mohamed et ses objectifs initiaux et finaux.

    Les musulmans doivent bien comprendre que c’est pour vassaliser le Coran et la Sunna et retourner le Djihad racial du Qatar, de l’Arabie Saoudite, et de ces complices contre le Djihad de l’islam ; qui devrait être mené contre les tenants de l’ethnicité « le peuple élu » européens américains, et sionistes, que sont intervenus les plans de traitrise consistant à vouloir faire sauter le pont de la résistance en Syrie depuis Hafez AL HASSAD , quitte à instrumentaliser tous les oisifs, désœuvrés, chômeurs (d’un riche monde arabe qui ne devraient être aussi pauvres et vulnérables) ; ceux qui sont prêts à se précipiter au piège du même combat, comme du temps où les ennemis de l’islam avaient choisi de morceler le monde islamique en utilisant la force de nuisance arabe contre l’islam et le Califat.

    Bien que le prophète ait interdit « de se laisser mordre deux fois par un même serpent » : certains arabes et turcs ont fait preuve de courte mémoire et stratégie (…) ils veulent même faire partie de l’alliance…

    Aujourd’hui, même les TURCS, n’ayant pas appris les leçons du passé funeste ; ont été repris au piège des arabes impérialistes et des sionistes et maçons internationaux qui avaient destitué le CALIFAT au profit des gouvernances des loges maçonniques d’orient et d’occident…

    Les musulmans qui aiment ALLAH, le CORAN, LE PROPHETE et LA SUNNA avant leur ethnie et ou race arabe, sont mis en garde pour ne pas laisser faire en Syrie les mains et cerveaux de l’Occident et des mêmes agents comploteurs contre l’islam.

    Les impérialistes ont bien compris que l’islam a une direction anti-impérialiste qui doit rétablir l’équilibre de la justice, des rapports internationaux, les rapports de la richesse et de la possibilité pour ceux des peuples qui en dispose de s’enrichir et se développer, en excluant l’exploitation des USA et des sionistes européens.

    C’Est un tournant du combat pour une alliance fraternelle des peuples musulmans avec ceux de l’Asie, de la Russie, de l’Amérique du Sud, des peuples du pacifique de l’océan indien de l’Orient qui souffrent de l’escroquerie hégémonique des USA et des Occidentaux impérialistes qui empêchent le monde d’évoluer équitablement.

    La bataille de ceux des peuples qui veulent empêcher de faire sauter le pont de la résistance en Syrie est la bataille de ceux qui veulent permettre au monde d’évoluer équitablement en éradiquant le danger des USA et des impérialistes occidentaux et leurs chevaux de Troie en SYRIE.

    La Syrie ne doit pas perdre, comme l’Indochine n’a pas perdu face au colonialisme et ou comme le Vietnam a vaincu l’impérialisme Américain.

    Il faut faire de la Syrie un autre nouveau Vietnam contre l’impérialisme et le sionisme

    Publié par Abou Abdallah Mahmoud

  12. vanalic dit :

    Rien qu’une initiative sérieuse, à savoir une offensive fulgurante, tout corps d’armes confondus, cassera définitivment les colonnes d’assassins et vandals.

    Autrement je crains que, le temps, malgré le courage du soldat syrien, joue en sa défaveur…

    Les  » Démocraties  » étrangères n’attendent que ce moment,fatidique et crucial…

    Ne faut-il pas que l’état major, prenne l’option définitive pour éradiquer ces bandes de barbouzes…

    A mon sens, l’attente à la longue, ne pourra désservir que l’ETAT SYRIEN…

    La notion de  » Chi va piano, va sano, va lontano » dans le contexte actuel est à proscrire.

  13. amical dit :

    L’heure de vérité pour Ordogan

    Je pense que la ferme mise en garde est très plausible puisque depuis deux trois jours les menaces Turquies sont formulées de plus en plus au conditionnel. Ainsi le ME turc à dit il y a deux jours que si la Turquie estime que la situation frontalière présente une menace pour la sécurité nationale elle apporterait alors une réponse militaire appropriée.

    De plus lors de sa visite à Téhéran, le ME syrien a reçu un soutien clair et déterminé que l’Iran ne laissera en aucun cas la Syrie seule en cas d’agression étrangère d’où qu’elle vienne.

    La visite du vice ME à Téhéran juste après Walid Al Moualèm n’est pas un hasard de calendrier mais une suite logique à la visite du ME syrien.

    Ordogan a misé gros sur la bataille d’Alep, mais du point de vue de plusieurs stratèges occidentaux celle-ci est pliée en faveur de l’armée syrienne. Tout ce que peuvent faire les bandes armées avec le soutien des services d’Ordoran et les autres instruments de Washington est tout au plus prolongé la résistance face aux asseaux de l’armée syrienne avec quelques actions médiatiques pour camoufler la déroute sur le terrain.

    L’armée syrienne quant à elle procède d’une manière méthodique et par étapes, selon un spécialiste libanais cette approche a pour objectif de parvenir à une débâcle spectaculaire des bandes armées pour produire les effets désirés aux plans, diplomatique, politique, médiatique et surtout militaire. Or c’est justement ce que redoute le sultan des temps modernes.

  14. Sham dit :

    Bonjour,

    La Syrie doit résister, son combat est un combat mondial et une résistance internationle contre les Criminels de cette terre. L’Armée syrienne doit lutter pour protéger le pays et le peuple. C’est incroyable, des gamins avec des mitraillettes qui ne connaissent rien à la politique, rien à la stratégie et géopolitique internationales, rien à la religion. Ces incapables veulent prendre les rênes d’un pays et le contrôler militatrement : Quel cauchemar pour la Syrie !!! Non, l’Armmée et le peuple syrien doit s’unir et riposter rigoureusement à cette campagne guerriere qui a déstabilisé le pays.

    • Djazaïri dit :

      Avec l’annonce que les USA vont donner 25 millions $ et avec l’afflux de combattants étrangers, le conflit dans la région d’Alep devient , à mon humble avis, international.
      Si des pays pro-Otan aident l’ASL, il devient normal que d’autres pays aident également la Syrie à repousser les barbus islamistes.

  15. samuel eli koffi dit :

    2 grands Pays terroristes La france et les usa Qd ces 2 imbéciles ont faim c la guerre assurée !!!!!!

  16. Depositaire dit :

    Quelques mots pour expliquer le rôle de la Turquie dans ce conflit contre la Syrie et sur son adhésion à l’Otan.

    On sait déjà que le gouvernement turc avait un souhait caché de renouer avec un nouvel empire Ottoman englobant toutes les républiques turcophones d’Asie. Mais tout cela ne permet pas de comprendre pourquoi la Turquie a adhéré à l’Otan.

    L’Otan, c’est les US, pas autre chose. Il se trouve que ce pays a une politique d’influence qui consiste à inviter des jeunes cadres prometteurs de différents pays aux USA et de les former pour qu’ils prennent des postes de responsabilité dans leur pays respectifs pour défendre les intérêts des USA.

    Il y a quelque temps, un porte parole du département d’état US a déclaré que son administration se réjouissait que les gens qu’ils ont formés pour défendre leurs intérêts dans le monde aient pu prendre des postes à responsabilité dans leurs pays. Et il a cité deux noms : Un certain Nicolas Sarkozy, ex président de la république française où il a commis beaucoup de dégats, et un autre personnage du nom d’Abdullah Gül, président de la Turquie. Ceci explique cela !

    Soit dit en passant, il serait logique, si, tant en France qu’en Turquie, nous étions dans un pays où le droit national et international était rigoureusement respecté, que ces deux personnages soient arrêtés et condamnés pour haute trahison envers leur pays. Mais on peut toujours rêver.

  17. Salvio dit :

    C’est la boule au ventre que je consulte les infos chaque jour. Je prie pour que la Syrie résiste et boute hors de son territoire ces fous enragés, vociférant Allah Akbar ! ils sont financés, armés, équipés, conseillés, choyés par certes les grandes démocraties du golfe, Arabie Saoudite, Qatar mais aussi et surtout ne pas oublier les grandes nations droidel’hommistes, UE, USA, Israel, etc Turquie.

    Je n’arrive pas à comprendre comment les citoyens Européens, Américains ne réagissent pas à toutes ces agressions qui ne sont voulues que parce que telle ou telle nation ne partage pas leur politique agressive.

    Je n’ai aucun atome crochu avec Bachar el Assad mais il n’est pas pire que beaucoup d’autres. Il y en a marre des 2 poids 2 mesures mais visiblement plus c’est gros mieux ça passe !

    Un mot sur les MERDIAS, JOURNALEUX au service de la propagande, à faire palir de jalousie un GOEBBELS. UNE HONTE………………………….

    L’art de défendre l’indéfendable, et se gargariser de la liberté d’expression, un mot ! un seul ! LOL