• Actualité
  •  

  C'est dans une ambiance assez lourde que Kofi Annan a rencontré Bachar al-Assad ce mardi matin 29 mai. L'émissaire de l'ONU et promoteur du plan de paix qui porte son nom était arrivé lundi à Damas. Il avait alors déclaré à la presse qu'il était horrifié par le massacre de Houla et qu'il espérait que les responsables de ces crimes en répondraient. Or, dimanche, le gouvernement syrien avait été condamné par le Conseil de sécurité pour sa responsabilité supposée dans [...]



Kofi Annan rencontre Bachar, la Russie se pose des questions sur Houla

Par Louis Denghien,



Kofi Annan avec le général Mood, à son arrivée à Damas lundi 28 mai : l'émissaire de l'ONU veut des "discussions sérieuses" avec les responsables syriens. Tout indique qu'ils le seront..

 

C’est dans une ambiance assez lourde que Kofi Annan a rencontré Bachar al-Assad ce mardi matin 29 mai. L’émissaire de l’ONU et promoteur du plan de paix qui porte son nom était arrivé lundi à Damas. Il avait alors déclaré à la presse qu’il était horrifié par le massacre de Houla et qu’il espérait que les responsables de ces crimes en répondraient. Or, dimanche, le gouvernement syrien avait été condamné par le Conseil de sécurité pour sa responsabilité supposée dans « une série de bombardements par les tanks et l’artillerie gouvernementale contre un quartier résidentiel de Houla« . Et l’objet d’une nouvelle campagne médiatique unanimiste et accusatrice.

Premier round Annan/al-Mouallem

Le gouvernement syrien a nié sa responsabilité, donné sa version des faits – une attaque de 2 à 300 rebelles sur des positions de l’armée accompagnée d’exactions sur les civils – annoncé la création d’une commission d’enquête. Et puis la Russie, par la bouche de son ministre des Affaires étrangères, qui a voté, pour la première fois, avec la Chine, le texte du Conseil de sécurité, a continué d’émettre des doutes quant à la version donnée par les premières constatations des observateurs et « mise en forme » par les Occidentaux. Pour Sergueï Lavrov, la culpabilité des militaires syriens dans tout ou partie des tueries n’est pas établie, et le ministre s’interroge sur la nature des blessures constatées sur nombre de corps.

Hier soir, Kofi Annan a certainement eu l’occasion d’entendre ces arguments de Walid al-Mouallem, chef de la diplomatie syrienne qui l’a reçu peu après son arrivée à Damas : actions et exactions  quotidiennes des bandes armées, tentatives d’ingérence étrangère, efforts du gouvernement et de l’armée pour se conformer aux directives du plan Annan, notamment en ce qui concerne le problématique respect du cessez-le-feu. Kofi Annan aurait lui donné acte au gouvernement syrien de sa coopération dans les domaines de l’accès de la presse et de l’acheminement de l’aide humanitaire. Et aussi en ce qui concerne la protection des casques bleus de la mission d’observation.

À noter que Walid al-Mouallem a envoyé lundi des lettres au Conseil de sécurité, à l’Assemblée générale et aux organisations à vocation humanitaire des Nations-Unies, lettres dans lesquelles il rappelait la condamnation par son gouvernement des massacres de Houla et il reprenait la version déjà développé par le porte-parole Jihad Maqdissi, niant notamment la présence du moindre blindé dans le secteur, ce qui tend à invalider le premier compte-rendu du général Mood devant le Conseil de sécurité, qui parlait à la fois de blessures par éclats d’obus de char et de balles tirées à bout portant. Walid a-Mouallem insistait, à ce sujet, sur certains détails intrigants, comme l’absence de poussière ou de terre sur les cadavres, ce qui tendrait à infirmer la thèse de la mort par obus de chars.

La diplomatie russe doute à haute voix de la version officielle

Ces constations « techniques » continuent d’ailleurs d’alimenter le doute russe qui s’exprime par plusieurs bouches « autorisées » depuis dimanche. Lundi, le premier adjoint au représentant permanent de la Russie auprès des Nations Unies Alexandre Pankine, qui s’était déjà montré dubitatif sur la thèse officielle, est revenu sur le sujet : « Il est probable qu’il s’agit d’une provocation, parce que tout s’est déroulé dans des circonstances mystérieuses » a-t-il déclaré à des journalistes. Selon M. Pankine, le jour de l’incident, une manifestation anti-gouvernementale s’est déroulée à Houla, mais les troupes gouvernementales ne se trouvaient pas à proximité du village. Et comme Jihad Maqdassi plus tôt, le diplomate russe a observé que le massacre de Houla était survenu à la veille de la visite de l’émissaire spécial de l’Onu Kofi Annan en Syrie.
« Nous ne pouvons pas supposer que cette tuerie répondait aux intérêts du gouvernement syrien à la veille de la visite de Kofi Annan ». Et Pankine n’a pas exclu une implication de services spéciaux étrangers dans le pilonnage de Houla.

Et ce même lundi, Sergueï a demandé, comme la Chine, une enquête sur le massacre de Houla : « Nous insistons pour que les événements qui se sont passés à Houla fassent l’objet d’une enquête. Les autorités (syriennes) se sont, sans aucun doute, servies de leur artillerie et des chars. Cela a été signalé par les observateurs de l’Onu qui se sont rendus sur les lieux de la tragédie », a déclaré le ministre qui avait pus tôt estimé que les responsabilités dans le drame étaient partagées entre les deux camps. À noter que, comme Alexandre Pankine, Lavrov a remarqué à haute voix que le massacre s’était produit à la veille de la visite de l’émissaire spécial de l’Onu et de la Ligue arabe pour la Syrie, Kofi Annan.

Bref, à des degrés divers, l’administration russe refuse d’avaliser la thèse médiatico-politique officielle, et si son représentant a voté le texte que l’on sait au Conseil de sécurité, c’est évidement pour s’associer à la condamnation d’un massacre particulièrement affreux, peut-être pour adresser un message de mise en garde au gouvernement syrien par rapport à l’usage excessif de la force, mais certainement pas pour avaliser les mensonges, simplifications et manipulations du camp occidental. Encore une fois, ce que ces responsables russes viennent d’exprimer publiquement, ce sont des doutes argumentés et légitimes quant à ce qui est présenté comme un crime contre l’humanité uniquement imputable aux militaires syriens. Soumis, comme le gouvernement syrien, à une pression occidentale intense, le gouvernement russe ne veut pas apparaître comme un appui systématique de Bachar al-Assad : « Nous ne soutenons pas le gouvernement syrien. Nous soutenons le plan de Kofi Annan« . Mais Lavrov et Poutine savent bien que l’application du plan est impossible tant que les bandes armées continueront leurs sanglantes provocations. Gagner du temps en jouant le jeu, même biaisé, des institutions internationales, c’est semble-t-il la ligne directrice de la diplomatie de Moscou. Qui sait qu’un départ de Bachar, même avec les « sérieuses » garanties qu’Obama ferait miroiter à Poutine, serait un basculement dans l’inconnu, ou plutôt le prévisible : le chaos et un bain de sang pour les Syriens, et la perte de leurs positions régionales pour les Russes.

On ne sait pas encore, à cette heure, ce que se sont dit le président syrien et l’émissaire spécial des Nations-Unies. Kofi Annan, à son arrivée à Damas avait déclaré : « Je prévois d’avoir des discussions sérieuses« . Sûrement, Bachar aura répété, sur Houla, les arguments et accusations déjà développés par son ministre. On espère que Kofi Annan saura les entendre et les comprendre. Après tout Annan s’il veut vraiment donner une chance à son plan sait qu’il a besoin de la coopération du gouvernement syrien, celle du CNS et de L’ASL apparaissant depuis le début « problématique ».



Vous pouvez suivre les réponses à cet articles avec le flux RSS.
Les commentaires sont fermés.

41 commentaires à “Kofi Annan rencontre Bachar, la Russie se pose des questions sur Houla”

  1. Mohamed Ouadi dit :

    Les rebelles qui ont vite fait d’enterrer les corps des victimes n’ont-ils pas commis le délit de dissimulation de preuves pour l’enquête médico-légale ? Il semble que les enfants ne sont pas tous de Houlé, et que beaucoup ont été enlevés dans d’autres endroits et regroupés pour expoiter le massacre des enfants commis par cette même opposition pour influer sur la réunion du conseil de sécurité et la visite d’Annan, et saboter le plan onusien !

    • Mohamed Ouadi dit :

      El Houlé : une vidéo d’hommes de l’opposition armés, en djellabas, utilisant des RPG, au moment du massacre !

      Une vidéo qualifiée de « rare » par le site de l’opposition radicale syrienne, « Al Haqiqa », montre des hommes armés, vêtus de djellabas, utilisant des lanceurs d’obus RPG, à l’intérieur de la localité d’El Houlé, lors de la survenue du massacre !
      La vidéo montre que dans les rues d’El Houlé il y’avait des hommes armés de l’opposition, lors du massacre, ainsi que des enfants et des femmes, et qu’il y avait un accrochage réel entres deux parties.

      Le site Al Haqiqa, fait savoir qu’il venait d’avoir cette vidéo d’une source médiatique britannique, qui montre que des hommes armés, portant l’habit traditionnel, les « djellabas », utilisant des lanceurs d’obus RPG et des fusils mitrailleurs, à l’intérieur de la localité, lorsque se déroulaient les massacres, vendredi dernier.
      Selon la source en possession de la vidéo, cette dernière a été adressée par un « groupe opposant » au bureau médiatique de l’une des ambassades occidentales à Damas, mais après visualisation de la vidéo, l’ambassade a opté pour ne pas la diffuser, parce qu’elle peut mettre en cause et incriminer l’opposition et non le pouvoir, et c’est ce qui explique que certains l’ont fait fuitée à plusieurs parties dont Al Haqiqa ! La vidéo comporte des commentaires écrits en anglais, sur la vidéo, et des cercles rouges qui entourent certaines scènes, et à travers lesquels l’auteur montre que les personnes qui utilisent les lanceurs RPG et les mitraillettes, sont des citoyens résidents de la localité, dont l’un d’eux porte une djellaba, qui est l’habit traditionnel des habitants de la localité, comme c’est connu de tous. De même, la personne qui utilise le RPG, tire et revient calmement derrière le mur, ce qui est difficile sinon impossible à se produire lorsque la zone est pilonnée à l’artillerie ! Et, au minimum, cela confirme que la zone n’est pas exposée à un pilonnage par des canons d’artillerie, par une seule partie, comme c’est rapporté par les médias, selon les récits de l’opposition, en général, mais il s’agit d’un accrochage entre deux parties armées ! http://cort.as/224A

      Nous ne pouvons pas, à l’heure actuelle du moins, dire plus que cela. Nous attendons d’autres vidéos, qui peuvent nous parvenir d’un instant à l’autre ou d’un jour à l’autre, qui pourront fournir des éclaircissements sur ce qui s’est passé, et permettre de déchiffrer « l’énigme » de ce triste évènement. Nous avons connu la même situation, lors du massacre de « Kerm Al Zeitoun », pour ensuite nous rendre compte que les faits ne sont pas comme ils étaient présentés dans les médias. De même, le soi-disant massacre d’Al Khaldyé, que les criminels du « CNS » et les chaînes d’Al Jazeera et d’Al Arabya ont exploité à la veille de la réunion du Conseil de Sécurité qui a connu le double veto russe et chinois, et dont Al Haqiqa a été le premier à révéler le secret, et qui s’est avéré, par la suite, sans fondements. Une heure après la survenue des crimes d’Al Khaldié, Al Haqiqa a révélé que l’armée n’était pas présente, et que les victimes sont dues à des explosions effectuées par les criminels de la « Katibat Al Farouk », et que le nombre de victimes n’était pas de 200 martyrs et 500 blessés, comme prétendu par ces derniers, mais seulement de 40 et pas plus.
      Et lorsque l’ambassadeur du régime syrien, à l’ONU, Bachar Al Jaafari, a utilisé le « rapport médiatique d’Al Haqiqa », le lendemain pour expliquer ce qui s’était passé, l’opposition – fondamentaliste américaine a versé ses malédictions sur nous de tous les côtés, et nous avons été accusé d’avoir publié un rapport dont a profité le pouvoir ! Il est connu que les funérailles qui ont eu lieu, le lendemain n’ont concerné que 40 cadavres et 40 cercueils. C’était filmé et diffusé par tous les médias, y compris les chaînes de prostitution médiatique qui avaient annoncé la veille que les victimes étaient par centaines. Et, aucun de ces chiens de la lutte révolutionnaire, journalistes et opposants, qui ont menti aux gens, en parlant de 200 morts et 500 blessés, à Al Khaldyé – ( comme l’ont fait les « comités de coordinations nationale », qui ont fabriqués des mensonges supervisés par un intellectuel du genre Yassine Haj Saleh, une avocate du genre Razane Zaytouna, un communiste wahhabite du genre de Omar Idlebi qui travaille à la tâche chez le salafite saoudien, qatari et koweitien !) – ne se sont donné la peine de s’excuser pour leurs mensonges auprès des gens, trois mois après les évènements. C’est ce qui a été de même confirmé, il y’a à peine deux semaines, par le directeur des enregistrements vidéos au « centre médiatique de Bab Amr », Ali Otmane, connu sous le nom de « El Jed », qui travaillait avec le criminel Khalid Abou Salah, et qui a reconnu que les victimes du massacre d’Al Khaldyé étaient au nombre de 40, et qu’ils sont morts par l’explosion d’un engin que les extrémistes de la brigade d’Al Farouk étaient en train de préparer dans le bâtiment où sont tombées les victimes, et que le régime a été accusé du crime, parce que la réunion du conseil de sécurité nécessitait une mobilisation de ce genre, selon son expression.

      Nous ne voulons pas dire que le pouvoir est innocent, directement ou indirectement, du sang du massacre d’El Houlé, mais l’esprit cartésien nous a appris à nous méfier de TOUT, et comment, si nous avons vécu, pendant plus d’une année, au milieu de la plus grande campagne, jamais connue de l’histoire, de la supercherie, du mensonge, de la falsification et de la fabrication !? L’esprit cartésien, tout seul, qui nous a permis de tuer le dieu et de l’enterrer, il y’a deux siècles, bien que les criminels « fondamentalistes » charlatans sont encore en vie, malheureusement, et pratiquent l’égorgement selon les lois de ses livres et les préceptes de ses apôtres ! L’esprit cartésien est le seul qui nous a permis de découvrir les prophètes et les apôtres, au nom et sous la bannière desquels, les hommes se battent, et qui ne sont qu’un groupe de charlatans et de malades mentaux qui ont cru que leurs hallucinations viennent du ciel … à un moment où Gabriel n’est pas encore parvenu à utiliser le fax, le courrier électronique … et des téléphones « thuraya ».

      Source : article en arabe du site syriatruth.org , en date du 28 mai 2012, et traduit pour Infosyrie : http://www.syriatruth.org/news/tabid/93/Article/7458/Default.aspx

      • Mohamed Ouadi dit :

        Rectification :
        [...] ( comme l’ont fait les « comités de coordinations nationale », qui ont fabriqués des mensonges [...], prière de lire « Commissions de coordinations locales » à la place de « Commissions de Coordinations Nationales », je m’en excuse, l’erreur est humaine !

      • RoyL dit :

        > De même, la personne qui utilise le RPG, tire et revient
        > calmement derrière le mur, ce qui est difficile sinon
        > impossible à se produire lorsque la zone est pilonnée à
        > l’artillerie !

        Il y a de la poussière partout; le soleil était de face (voir les
        hombres sur les murs); contre quoi ils auraient tiré?! — il faut
        quand même prendre quelque chose pour cible — au hasard?! (J’ai
        déjà tiré avec un bazooka moi même, tout section de sapeurs
        [génie] ayant ses deux hommes, l’un qui charge, l’autre qui tire,
        comme *protection* pendant le minage, assemblage de ponts [fixes
        69], etc.)

  2. Mohamed Ouadi dit :

    Kofi Annan doit aussi donner des éclaircissements au sujet des attitudes des pays qui arment, financent et qui soutiennent l’escalade de la violence en Syrie ?! Un cessez le feu a besoin de deux parties !

  3. Jo dit :

    Bwane
    Je ne sais pas ce que vous avez contre moi ,
    Mais arretez de voir le mal partout,je sais que cette situation est tres exasperante pour nous tous.
    J’ai des amis en syrie qui en ont marre des terroristes ,ils attendent une chose comme nous tous, la fin des terroristes et de ce cauchemard
    Et arretez de me traitez de je ne sais quel organisation , ou je ne sais quel autre chose
    moi je ne vous ai rien fait ,je parle de deratisation,car j’en ai assez de voir les massacres commis par les
    terroristes

    Cordialement

  4. Djazaïri dit :

    Soutien à l’ambassadrice de Syrie à Paris.
    Mr Fr Hollande, sachez que si vous avez une politique atlantiste, je voterais UMP. Et j’appellerais les Algériens de France à voter anti-PS.

    • malja dit :

      Ump ou ps ce sont les deux faces d’une pièce de monnaie USraélienne
      vous aviez pile Sarko vous avez face Hollande mais la pièce est la même
      Vous aviez Juppé l’émigré au Canada pour être converti a l’empire usraélien vous avez Fabius converti de naissance.
      C’est la France des collabos qui continue a vous diriger
      Regardez bien votre drapeau
      il a des étoiles blanches sur le bleu
      de bande horizontales blanches sur le rouge
      et une belle étoile bleue dessinée sur le blanc.
      Sarko en rêvait Hollande va vous le faire avaler

      Soutenons la Syrie premier pays a dire non a l’empire USraélien.
      La Syrie ne se défend pas seule Elle défend la liberté du monde encore libre.

    • hopeless dit :

      Bien dit !

      J’ai défendu Hollande jusqu’à aujourd’hui contre ceux qui le suspectaient de vouloir appliquer la même politique étrangère que Sarkozy, en expliquant qu’il fallait lui laisser un peu de temps pour trouver ses marques. Voilà donc qu’il confirme ce que l’on pouvait craindre. Désormais Hollande et le PS sont officiellement à la solde des USA, et nous en tirerons tous ici les conclusions qui s’imposent : voter systématiquement CONTRE ces pourris dans les votes qui auront lieu durant les 5 années qui viennent.

      Accessoirement, nous avons de bonnes chances de retrouver un jour cote à cote les Sarko, Juppé, BHL, Hollande et Fabius devant les juges de la CPI pour accusations de crimes contre l’humanité. Ca console un peu de savoir que ces crimes sont imprescriptibles et qu’ils devront donc tôt ou tard rendre des comptes.

    • Véritéoblige dit :

      Je me suis empressée d’écrire à Madame Lamia Chakkour ambassadrice de Syrie
      à Paris pour lui exprimer mon soutien et le sentiment de honte que j’éprouve
      vis-à-vis de la France et son « super président ».
      Nous ne sommes pas tous des moutons ignares.

  5. Zéphora dit :

    A quoi sert les observateurs, s’ils ne sont pas capables de surveiller lASL et les mercenaires et de se déplacer dans les lieux où ils manifestent !

  6. Lubnan dit :

    Salut,

    « Or, dimanche, le gouvernement syrien avait été condamné par le Conseil de sécurité pour sa responsabilité supposée dans « une série de bombardements par les tanks et l’artillerie gouvernementale contre un quartier résidentiel de Houla« »

    selon une enquête de l’ONU, une grande majorité des victimes à Houlé est morte exécutée par des tirs.
    Une minorité tuée par des obus.

    Devons-nous en conclure que le Général BadMood est un mittoman corrompu?

    Voici l’article: http://french.irib.ir/info/moyen-orient/item/191384-houla-de-nombreuses-victimes-ex%C3%A9cut%C3%A9es-onu

    A noter qu’on accuse les Chabiha…évidemment maintenant ce n’est plus l’armée mais les Chabiha et si ce ne sont pas ces fameux Chabiha ça sera…les mercenaires du Hezbollah ou de l’Iran…bref ces bouffons occidentaux et traitres arabes font tout pour protéger ces assassins,sionistes, takfiristes,voyous, mercenaires étrangers de Blackwater ou autre et j’en passe, qu’ils soient tous maudits.

    A noter aussi que les rebelles possèdent énormément d’artillerie lourde, voire plus que le régime.
    La preuve en est par la découverte d’armes sophistiquées par l’armée syrienne mais aussi l’armée libanaise (Luftullah 2).

    « Et l’objet d’une nouvelle campagne médiatique unanimiste et accusatrice. »

    Et le jeu est toujours le même de la part des ennemis de la Syrie, mais le problème c’est que peu de gens s’en rendent compte.
    Notamment les traitres syriens sur ce forum.

    « Après tout Annan s’il veut vraiment donner une chance à son plan sait qu’il a besoin de la coopération du gouvernement syrien, celle du CNS et de L’ASL apparaissant depuis le début « problématique ». »

    N’est ce pas anti-syriens de ce forum?
    N’est ce pas logique que le gouvernement préfère sortir de la crise que de l’aggraver? Donc mieux pour eux d’accepter le plan Bannan?
    Mais je vois qu’il vous manque la Logique et la Raison!!

    Bien à vous.

    • sowhat dit :

      « A noter aussi que les rebelles possèdent énormément d’artillerie lourde, voire plus que le régime » c’est peu probable mais il y a de plus en plus d’indices qui tendent à montrer qu’ils sont activement soutenus par une partie étrangère qui N’EST PAS AL QAIDA

  7. Souriya ya habibati dit :

    J’ai entendu hier Samy Kleib sur NBN (lundi 20h00 heure française) dire que le général Mood a envoyé un rapport secret à sa hierarchie, disant que certains corps de femmes montraient les traces de viols avant d’avoir été liquidés.

    C’est terrible, j’ai failli faire une plaisanterie de mauvais goût MAIS je m’abstiens..

    Allah est Grand, disent mes amis musulmans.

    • betehem dit :

      J’aimerais bien savoir ce que dit actuellement exactement le général Mood, et bien entendu, le contenu de son rapport.

      • Souriya ya habibati dit :

        Il faudrait patienter betehem, le temps que ça sorte dans les médias arabes et les vaillants traducteurs (rices) qui feront les messagers de la VERITE pour les AMIS Français. La PATIENCE est la mère des vertus.. Les Syriens en savent quelque chose…

  8. Charles dit :

    Dire que « la Russie […] a voté, pour la première fois, avec la Chine, le texte du Conseil de sécurité » est faux. Ce n’est pas la première fois, et la Russie et la Chine n’ont pas changé de position quoi que l’on veuille faire croire. Pour preuve, il suffit de remonter au 10 mai dernier, à la « DÉCLARATION À LA PRESSE DU CONSEIL DE SÉCURITÉ SUR LES ATTAQUES TERRORISTES PERPÉTRÉES À DAMAS, EN SYRIE » (http://www.un.org/News/fr-press/docs/2012/SC10643.doc.htm), qui elle aussi suppose l’unanimité – et dont certains passages sont d’ailleurs quasi identiques à des passages de la déclaration du Président du CS d’hier.

    • Charles dit :

      Comme dit l’ambassadeur de Syrie à l’ONU, Bachar Al-Jaafari, « Si vous regardez la formulation du communiqué de presse, vous constaterez que rien n’indique que le Conseil rejette le blâme sur les forces du gouvernement syrien pour les meurtres et la perpétration des massacres. Au contraire il identifie d’autres éléments dans ce tableau qui peuvent être responsables de ce qui s’est passé. » (http://www.silviacattori.net/article3266.html)

  9. freeman dit :

    Bon,

    je pense qu’il est temps que le régime filme ses opérations afin de se disculper à l’avenir.
    Ce qui est sur, l’armée semble avoir des difficultés à quadriller le pays et étouffer l’insurrection armée.
    Pour ne rien arranger, Hollande vient d’expulser l’ambassadrice de Syrie, la Syrie devrait en faire autant.

    Les amis de la Syrie n’ont pas abandonné leur projet de renverser Bachar, il cherchent à l’avoir à l’usure, et ce qui est certain, c’est que s’ils arrivent à retourner la Russie il y aura un boulevard pour eux.
    J’ai bien peur qu’il n’arrive un jour où l’ambassadeur russe ne lève plus son bras pour user de son véto.

    • fatima dit :

      je suis comme vous, freeman, très pessimiste..
      D’ailleurs, la visite de Haig, ministre des affaires étrangères à Moscou est de retourner la Russie de son objectif « soutenir la Syrie » en lui donnant des garantie..
      Hier, à l’émission « C dans l’air », Pascal Boniface a parlé de ce sujet..c’est à dire de faire changer l’avis de la Russie par « par tous les moyens.. »

      • Souriya ya habibati dit :

        C’est bien freeman de donner des idées à la Syrie de Bachar.. C’est bien.. Je ne sais pourquoi, votre post me fait penser à la « fameuse » ITV. du Président Syrien sur ABC… Vous-en souvenez-vous?!

        Loin de moi, l’idée de vous imposer un surplus d’effort alors que vous montrez.. de fortes dispositions mentales.. pour occuper à vous seul le poste d’un chef d’Etat Major…Mais, j’espère, toutefois, que vous faites partie des privilégiés qui ont pu visionner la version complète.. non pas uniquement celle saucissonnée par la TV américaine…

    • hopeless dit :

      Plus de veto Russe à l’ONU contre la Syrie?

      Aucune chance que Poutine laisse s’installer le chaos en Syrie, c’est une question de sécurité majeure pour son pays. Idem avec l’Iran.

      Corollaire : avant de pouvoir faire tomber Bachar, il faudra faire tomber Poutine.

      • RoyL dit :

        Je m’associe avec vous — et après Poutine, il faudra faire
        tomber tous ceux qui ont voté pour lui. Parallèlement, il y a la
        Chine (et quelque uns d’autres aussi). Quant a l’Iran, s’ils
        auraient eu la certitude de pouvoir l’attaquer sans se faire
        anéantir dans le même temps, ils l’auraient déjà fait du premier
        moment.

        • Camilo dit :

          Il est temp que la position très retenue de L’Iran, sur le dossier Syrien,change. A quand ce premier pas que pourrait etre l’annonce de l’installation des bateries BAVAR373 sur sol Syrien, histoire de calmer definitivement toutes ces veleitées otannienes de bombardement.

          Ensuite deuxiemme pas avec la constatation (à l’image du CNS et de L’ASL) par Bachar en concertation avec Moscou et Pekin, de l’echec du plan Annan.

          Puis finalement troisiemme pas, offensive militaire generalisée sur tout les « califats » salafistes.

  10. Mohamed Ouadi dit :

    En plein dans l’intoxication et l’intimidation !

    Dempsey: Syria Intervention Possible
    http://www.myfoxmemphis.com/dpps/news/dempsey%3Asyria-intervention-possible-dpgonc-20120528-sv_20291881

    Par ailleurs, hier, sur une émission d’Al Alam, qui discutait de l’avenir du plan Annan, un intervenant étasunien parle de l’après plan Annan comme si celui-ci est d’ores et déjà enterré par Washington.
    De même, il a parlé d’une loi qui est en cours d’adoption dans le sénat étasunien, « loi de soutien à la liberté en Syrie et au respect des droits des minorités », qui est appuyée par « les néoconservateurs pro-sionistes » des deux partis. C’est un plan alternatif qui considère que la Syrie est effondrée et qu’il s’agit de la reconstruire sur d’autres bases, en bâtissant sur l’échec du plan Annan. Il a appelé au départ de Bachar Al Assad. L’escalade de violence et de terrorisme contre la Syrie qui ne sont plus voilés, sont pour faire échouer le plan Annan, et pour changer les données du terrain, dans le sens de créer une situation où l’opposition et le terrorisme armés se partagent le terrain avec le pouvoir, rappelons la petite phrase de Ban Ki Moon comme quoi des villes entières sont soustraites à l’autorité de l’Etat, dans l’espoir d’appeler à des forces d’interposition ou de maintien de la paix donc renforcer l’intervention tout en se dirigeant vers les voeux du Gl Dempsey, et ce ses maîtres et maîtres de ses maîtres !
    Il a fait allusion à l’organisation d’élections présidentielles libres, sous contrôle international … mirage de la solution yéménite !

  11. RoyL dit :

    Absolument (et avec raison). Par exemple:

    [... L]a semaine dernière, la Russie a renoncé à envoyer en Syrie
    le croiseur lance-missile Moskva pour remplacer le Smetlivy,
    COMPTE TENU DE LA SITUATION POLITIQUE en Syrie, ont rapporté les
    médias russes citant des sources militaires. [...] [Emphase
    ajoutée]^1

    Où la Moskva (classe Slava^2) est un navire bien plus lourde du
    Smetlivy (classe Kashin).

    (Nota bene: le fait que les russes s’appuient plutôt sur
    l’understatement et la non confrontation (directe), quand ils
    auraient les moyens de faire le contraire s’ils le voudraient,
    est un *** BON *** signe.)

    1.
    http://www7.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=66089&cid=18&fromval=1
    Un navire de ravitaillement russe de retour de Syrie
    28-05-2012

    2. http://red-stars.org/spip.php?article257
    Les « Slava » (Projet 1164 « Atlant ») sont des croiseurs
    lance-missiles dédiés prioritairement à la lutte anti-navire,
    avec pour cibles principales les porte-avions de l’OTAN durant la
    Guerre froide, mais ils disposent aussi de capacités
    antiaériennes et anti sous-marins en faisant les navires les PLUS
    LOURDEMENT ARMÉS de la Marine russe après les Kirov (Projet
    1144). [...]

    • RoyL dit :

      > Soumis, comme le gouvernement syrien, à une pression
      > occidentale intense, le gouvernement russe ne veut pas
      > apparaître comme un appui systématique de Bachar al-Assad : «
      > Nous ne soutenons pas le gouvernement syrien. Nous soutenons le
      > plan de Kofi Annan« .

      Absolument (et avec raison). Par exemple: [...]

    • RoyL dit :

      Est-ce que on pourrait ajouter un *preview* s’il vous plait?,
      celui ci étant un site important.

    • RoyL dit :

      D’autre part: aucun *raisonnent*, *logique* des *amis de l’OTAN*
      (je les appelle ainsi par simplicité) peut tenir dans le temps:
      il sont pris dans un *staccato* où ils sont obligés d’inventer
      quelque chose de plus en plus *spectaculaire*, *incroyable*,
      *dramatique* dans un délai de plus en plus court — ainsi à
      empêcher de réfléchir sur l’impossibilité de l’*épisode* qui
      venait avant.

      C’est bon jeu (en regardant ce qu’on a sous les mains comme
      moyens) de la part des russes de prendre le plus du temps qu’il
      soit possible (en considération des souffrances atroces des
      syriens).

  12. AVICENNE dit :

    Je suis pessimiste mais pragmatique.

    Il y a 100 000 russes sur le térritoire syrien. Tant que nous n’aurons pas d’infos sur leur rappatriement, nous pouvons avoir un « petit » espoir ?.

    (Dites-moi oui SVP louis….)

    • Louis Denghien dit :

      Il n’y a pas que les 100 000 résidents russes en cause, il y a d’abord le fait qu’une chute de Bachar signifierait, cette fois pour de bon, la guerre civile, la perte dans le pays des positions stratégiques et économiques russes, et l’affaiblissement collatéral de l’Iran et du Liban (et de l’Irak), pays par lesquels la Russie a pu conserver des positions dans le monde arbo-musulman. Et on voit mal Poutine sacrifier tou ça pur avoir la paix avec un Obama qui risque bien d’être bientôt remplacé par l’ultra sioniste interventionniste Mitt Romny. La Syrie, c’est le vecteur principal de l’honneur, de la crédibilité et de l’influence russes dans le monde. À partir de là…

      L.D. & Infosyrie

    • Mohamed Ouadi dit :

      La Syrie est la CLE de voûte, quand elle tombe le reste suit. Ce serait la PAGAILLE et l’incertitude pour tous.

  13. Jacques Coeur dit :

    Les Russes et les Chinois ont envoyé un très mauvais message en votant ce texte de condamnation à l’ONU, qui même s’il ne vise pas directement le gouvernement syrien comme l’a justement dit Jaafari, a donné aux Occidentaux un prétexte pour expulser les ambassadeurs de Syrie: les Russes et les Chinois devraient comprendre que s’ils laissent la moindre faille, les va-t-en-guerre occidentaux s’engouffrent dedans immédiatement. La façon de se précipiter des Occidentaux est d’ailleurs significative à cet égard, comme s’ils craignaient qu’en attendant un instant de plus à prendre des sanctions, les Russes et les Chinois ne reviennent sur leur accord.

    Et surtout, avec ce vote, l’opposition vient de trouver la confirmation qu’en commettant des massacres, elle arrive à faire bouger l’ONU dans son sens. Tout ça, c’est la porte ouverte à des exactions de pire en pire et d’autres manipulations. Signalons que la présence d’observateurs de l’ONU n’est pas du tout un gage d’objectivité des enquêtes: au Kosovo, en 1999, ce sont justement les observateurs de l’OSCE qui avaient permis à la manip de Racak d’avoir lieu (voir sur le site de Michel Collon le très bon résumé de cette affaire: http://www.michelcollon.info/Obervateurs-en-Syrie-au-Kosovo-c.html). D’ailleurs, maintenant, si les preuves disculpent l’armée, on invoque les chabbiha: ça tombe bien personne ne les voit ni ne les connaît, donc ça permet d’incriminer à tous les coups les autorités qui n’ont aucun moyen alors de prouver leur innocence. Et peu importe si l’ambassadeur américain Ford est l’ancien bras-droit de Negroponte qui avait organisé les escadrons de la mort au Salvador et en Irak pour exacerber la guerre civile…

    La Syrie est au coeur d’un marchandage géopolitique et financier à l’échelle de la planète: les Russes et les Chinois la soutiendront tant que les enchères ne seront pas assez élevées et qu’ils ne trouvent pas plus leur compte à lâcher Assad qu’à le soutenir. Il faut surtout compter sur la crise qui est en train de mettre à genoux les économies occidentales, à moins que la débâcle économique ne pousse les Occidentaux à se lancer dans une aventure militaire de grande ampleur au Moyen Orient pour tenter de la résorber et là, les Russes et les Chinois, sauf à prendre les armes dans une troisième guerre mondiale, ne pourront pas faire grand chose. Un accord officiel de défense entre la Russie, la Syrie et l’Iran serait de nature à calmer les ardeurs bellicistes occidentales, les fous de guerre sachant alors à quoi s’en tenir en cas d’agression d’un de ces pays, mais ouvrirait la voie à une nouvelle guerre froide: après tout, les 45 ans de guerre froide n’ont pas été les pires années du XXe siècle, surtout à l’aune des 12 premières années du XXIe…

    • Souriya ya habibati dit :

      Vous savez, cher Monsieur, que l’expulsion des ambassadeurs était programmée, à la suite de la 1ère réunion des ENNEMIS de la Syrie sous la houlette du président par intérim de la Tunisie post-révolution… l’année dernière?!! Les vents n’ont pas été trop favorables.. en ces temps-là.. juppé et autres participants furent obligés d’avaler leurs chapeaux… Les voilà qui pensent reprendre du poil de la bête… Est-ce-à dire qu’ils sont déjà sûrs de l’issue du combat?!!

      Je garde ma CONFIANCE EN DIEU qui protège la Syrie, face aux appétits morbides des wahabites lubriques et leurs affidés Occidentaux.