• Actualité
  •  

Faisons bref : la mission de Kofi Annan en Syrie était une mission impossible dès le départ L'annonce de la  démission, ou plus exactement du non renouvellement de son mandat, de Kofi Annan n'est certes pas un non événement, mais elle n'est pas surprenante. Dès le début de sa mission, en février dernier, celle-ci était viciée à la base par le fait qu'un véritable dialogue politique, consécutif à un véritable cessez-le-feu, était tout simplement impossible entre un gouvernement qui n'entendait [...]



Kofi Annan : chronique d’une démission annoncée

Par Louis Denghien,



Faisons bref : la mission de Kofi Annan en Syrie était une mission impossible dès le départ

L’annonce de la  démission, ou plus exactement du non renouvellement de son mandat, de Kofi Annan n’est certes pas un non événement, mais elle n’est pas surprenante. Dès le début de sa mission, en février dernier, celle-ci était viciée à la base par le fait qu’un véritable dialogue politique, consécutif à un véritable cessez-le-feu, était tout simplement impossible entre un gouvernement qui n’entendait pas abdiquer sa souveraineté ni laisser les rebelles consolider leurs position, et une opposition radicale et armée qui était dans une logique révolutionnaire anti-régime et refusait expressément de s’asseoir à la même table que Bachar ou ses représentants.

On l’a notamment vu dès le cessez-le-feu proclamé officiellement, et unilatéralement par le gouvernement, le 12 avril dernier : celui-ci n’ jamais été respecté par les rebelles sur lesquels l’état-major de l’ASL, et  a fortiori le CNS, tous deux installés n Turquie – n’avaient qu’une autorité très théorique.

Arrière-pensées diplomatiques, réalités de terrain

Malgré cet obstacle fondateur et infranchissable, la communauté internationale a continué officiellement à soutenir la démarche de Kofi Annan, avec de plus en plus de réticences déclarées de la part des Occidentaux, avec plus de fermeté, mais non sans arrières pensées tactiques, du côté des Russes, des Chinois et autres nations anti-ingérence. L’accord de Genève du 30 juin avait semblé donné un nouvel élan à l’action diplomatique de l’ONU, avec ce texte – diversement interprété par les deux camps géopolitiques – prévoyant des négociations politiques en vue de l’établissement d’un gouvernement de transition associant l’actuel gouvernement et des représentants de l’opposition, sans que soit désormais exigé le départ de Bachar. Mais sur le terrain, et dans les communiqués, le CNS et l’ASL étaient plus que jamais dans une logique de renversement du régime, et celui-ci, par la bouche du président, s’est déclaré décidé à en finir avec les bandes armées qui, pour le seul mois de juin dernier, avaient tué environ 500 soldats syriens. Pour Bachar al-Assad, le pays était confronté à une guerre et il fallait qu’il la gagne. Les événements du mois de juillet n’ont fait que conforter cette analyse…

Pour justifier sa décision, Kofi Annan a déclaré que son action n’avait pas « reçu tous les soutiens que la cause méritait ». Et il a déploré les « divisions au sein de la communauté internationale » autrement dit au sein du Conseil de sécurité de l’ONU. Est-ce une critique de l’attitude de la Russie et de la Chine qui ont opposé leurs vétos à plusieurs projets de résolution émanant des Occidentaux et de la Ligue arabe ? Ces derniers temps, Annan avait semblé se rapprocher de la position russe, prenant acte de la montée en puissance diplomatique de Moscou sur le dossier syrien, reconnaissant – mieux valait tard que jamais – la responsabilité de l’opposition dans les violences,, reconnaissant aussi que Bachar et son gouvernement étaient des acteurs légitimes et incontournables du processus de paix.

De toute façon, les textes présentés par le bloc anti-Bachar étaient tous, pour reprendre une expression russe, « non équilibrés« , et visaient toujours à mettre en accusation Damas, avec pour horizon ultime des résolutions internationales contraignantes, pouvant aller jusqu’à l’intervention armée. Moscou et Pékin avaient donc raison de sortir, à chaque fois, leur véto.

La vérité, c’est que Kofi Annan, quel que soit son degré de sincérité et de bonne volonté, ne pouvait pas réussir. Pour dialoguer, et faire la paix – ou au moins la trêve -il faut être deux.

Et maintenant que va-t-il se passer ? Pour le quart d’heure la mission de paix de l’ONU devrait survivre à la démission de Kofi Annan, et Ban Ki-moon est déjà en négociations avec la Ligue arabe pour trouver « rapidement » un successeur. Mais la mission des observateurs ne devrait pas, elle, prolonger ses activités en Syrie au-delà du mois d’août.

Moscou et Pékin ont regretté la démission de Kofi Annan, mais ont globalement dit qu’ils allaient continuer de travailler à une « solution politique ».

Mais quittons la langue de bois ou de velours de la diplomatie : à l’évidence, face à des fanatiques de plus en plus radicaux et de moins en moins syriens, la solution en Syrie sera militaire avant que d’être politique. Et tout le monde, en Syrie et à l’extérieur, en est parfaitement conscient.



Vous pouvez suivre les réponses à cet articles avec le flux RSS.
Les commentaires sont fermés.

46 commentaires à “Kofi Annan : chronique d’une démission annoncée”

  1. Nina dit :

    Voilà un message dans « le monde » :

    Vous êtes dans la région d’Alep ? Ou vous avez des connaissances sur place ? Ils vous racontent ce qui s’y passe ? Faites-le nous savoir, en précisant au mieux les quartiers de la ville sans mettre en danger vos contacts ; leur identité ne sera pas publiée.
    Une sélection de vos témoignages sera publiée sur Le Monde.fr

    Je participe

    j’espère que beaucoup d’entre vous vont répondre à ces désinformateurs

    • Romain dit :

      Bonjour,

      « Une sélection de vos témoignages sera publiée sur Le Monde.fr ».

      Une sélection très impartiale, je présume…Enfin, c’est à tenter.

    • Francine lalonde dit :

      Je vais avertir lemonde que certains infosyriens vont parasiter leur tribune haha(blague).

      • Romain dit :

        Dans le genre parasitage, vous semblez en connaitre un rayon.

        • L'étrangère dit :

          Toutes réflexions faites :

          LA LOCALISATION DES FAITS PEUT SERVIR AUX BARBARES. UN MOYEN TORDU POUR AVOIR DES INFORMATIONS !?

          Alors… soyez malins… et attaquez leur moral à défaut de pouvoir les atteindre autrement !

      • caraibos dit :

        Le Monde.fr : loool pourquoi ne pas simplement s’inspirer d’un autre point de vu: les médias syriens déjà plus crédibles que l’OSDH, ils doivent quand même en avoir les moyens …libre ensuite de juger!

        • freddy dit :

          Car le « où vous êtes avec nous ou contre nous » de G.W. Bush est toujours d’actualité.
          Utiliser un média syrien loyaliste comme source fiable c’est signer son arrêt de mort journalistique.
          (sauf s’il s’agit d’un élément qui permet de déclencher une campagne contre la syrie…alors la oui. Éléments à charge uniquement votre honneur. Autrement circulez, il n’y a rien à voir)

      • Joska dit :

        Et at soeur Franc in la blonde! ne parasite-t-elle ta connerie sur le monde! Prend un ballon et va jouer sur l’autoroute ou bien reste sur ton bain de soleil à emmagasiner les UV qui te ramolliront ton cerveau, espèce d’idiote

    • Marie-Christine dit :

      Ben alors, qu’est-ce qui se passe ? Les témoignages de leur « Grand Reporter », Florence Aubenas, envoyée sur place, ne leur suffisent donc pas !? Qu’est-ce à dire ?

    • freddy dit :

      Peut être que la sélection sera impartiale et que « le monde » compte utiliser cette méthode pour faire surgir une autre vérité que celle qui a prédominé dans ses colonnes ces 18 derniers mois.

      Comme le vent tourne et que le dossier Syrien n’est toujours pas clôturé puisque la réalité sur le terrain ne colle toujours pas à leurs mensonges, alors, peut être qu’il leur devient nécessaire de trouver une petite porte pour commencer à retourner sa veste sans pour autant se mouiller. D’où le recours à ces appels à témoignage. (ce n’est pas nous, ce sont les lecteurs!!!)

      Peut être! A suivre

    • Espoir dit :

      j’étais déjà tombée dans le piège. Mon témoignage, pro-régime, comme on dit…n’a jamais été publié…

      • Marie-Christine dit :

        Ils vont faire une sélection : selon quels critères ? les leurs, dont ils n’auront de compte à rendre à personne…
        Mais surtout que vont-ils faire de ce dossier, qu’ils auront constitué « à l’oeil » ? Cela m’étonnerait beaucoup qu’ils le jettent à la poubelle.

  2. Franc-tireur dit :

    N’envoyer rien sur le monde.fr
    ces informations risquent d’être regroupées et envoyées aux terroristes sur place…

    Concernant Ane-Ane, cet escrocs a servi juste de tempo afin que les terroristes de Homs et de Baba Amr puisse d’enfuir tranquillement.
    Lui et son équipe on permis aussi à ces terroristes de pouvoir s’infiltrer à Damas par petit groupes et d’y acheminer des armes.

    Sans parler du balisage GPS aux endroits où ils passaient…

    • Sam dit :

      Si,si envoyé en leurs mais que du bidon,lâchez vous faites vous plaisir.Si j’étais mercenaire je prendrais mes jambes a mon coup avant qu’il ne sois trop tard et irai rejoindre mes petits copains d’Al Qaida en Turquie parce que pour que BHL caché depuis le festival Khan sorte du bois s’est qu’il sait que ces amis vont se faire dérouillés dans peu.Le calme avant la tempête et celle-ci avec mon grand nez je peux vous dire que je la sens venir.(BHL aujourd’hui dans le Parissien supplie Hollande d’offrir un tapis de bombe aux Syriens)

      • Marie-Christine dit :

        Oui, oui, le voici qui exprime ses états d’âme, au Parisien…
        Notre bouillant guerrier filousophe regrette son vote à François Hollande, pas moins : il l’accuse de ne pas tenir ses promesses, et paraît regretter, beaucoup, beaucoup, Sarko (espèce de chantage ?). Quelques espoirs encore placés en Laurent Fabius, à l’occasion de la présidence de la France à l’ONU.
        Le conseiller à la Guerre de l’Elysée se plaint de ne pas être assez écouté et tente des pressions publiques Comme d’habitude : Pouah !!!

        http://www.leparisien.fr/politique/syrie-bernard-henri-levy-decu-par-francois-hollande-03-08-2012-2112205.php

        • ourika dit :

          la bataille va être plus dure avec Flanby à la Présudence du CS par l’intermédiaire du marchand de tableaux par héritage.
          les BRICS vont-ils être suffisamment expressifs pour empêcher de tourner comme le veut l’Occident?

        • سورياالدة-Syrie.Eternelle dit :

          Bonjour Marie-Christine,

          Merci pour votre texte, dont je viens seulement d’avoir connaissance.
          En effet, je n’avais pas vu cette braillante imprécaSion de Bête Hurlante Luciférienne, dans le Parisien « Le-Béret » d’hier.

          J’avais écrit un petit mot sur la cinémagénéalogie de notre féenormène sur une autre page d’InfoSyrie d’aujourd’hui.

          Ce que dit l’Ultra-File-au-zoo n’est pas si animal que ça.

          Pertinence remarquable et Schizophrénie succulente !

          En effet, nos Grands Dirigeables Politiques veulent mettre fin à la barbarie de Bachar AlAssad.

          Ils n’ont qu’à déclarer la guerre, officiellement, à la Syrie.

          Il a raison !

          Mais, d’un autre côté, lui qui commande au monde, pourquoi n’ordonne-t-il pas à Israël d’aller sauver les Chrétiens de Syrie ?

          Puis, une fois ceux-ci enclôturés dans les confortables prisons israéliennes, Zémirois-financées, comme les autres chrétiens et musulmans de Palestine, Tsahallal pourra noyer, comme Dieu le fit à l’époque du Déluge, le reste de la Syrie sous les bombes zatomiques, ou à zuranium appauvri (on fait les zéconomies qu’on peut chez Natanyahya) ?

          La Syrie, ainsi nettoyée de ses impurs résidus, son Histoire sera gommée, et le Mont à rats rats, sera déplacé de Turquie jusqu’aux portes de Maxi-Eretz-Israël !

          Que de recettes touristiques en perse-pective !

          Que d’e-poupées à écrire !

          Que de droits d’hauteur à encaisser !

          Et, enfin au quarante et unième fauxteuil de l’Académie Flanchaise, notre Bon Hableur L’armoyant, élu à l’unanimité des quarante voleurs.

          L’Apothéose !

          Je rêve de vivre pareils zévènements !

          • سورياالدة-Syrie.Eternelle dit :

            Avec toute mon amitié.

          • Marie-Christine dit :

            Cher Syrie.Eternelle,
            Oui, j’ai lu il ya quelques minutes votre papier sur la généalogie mathématiquement vertigineuse de ce Botul Hallucinant lévi de la tribu des lévis.
            Impressionnant, très impressionnant !
            Oui, il ne faut pas le lui dire, il serait bien capable d’en faire le sujet de son prochain livre ! Sans vous en reconnaître par ailleurs la paternité, mais ça…
            Avec toute mon amitié

    • Joska dit :

      fran tireur et tous nos vrais amis internautes avez vous vu cet imbécile de B idon H aineux L ooser crier et dire sa déception contre Mollande et les gouvernement occidentaux sur BFM, il est pitoyable ce hanzir qui dit avoir honte d’être français par rapport à l’attitude des gouvernants français sur le dossier syrien! Je crois que l’arroseur est arrosé, comme disait ma défunte mère: « et tac dans la loce »! No comment!………..

      • سورياالدة-Syrie.Eternelle dit :

        C’est un Barner Haut Lévrier.
        Il a mordu, une fois, en Libye.
        Maintenant, il aboie.
        Demain, il jappera.
        Et bientôt, il gémira.

  3. pilo dit :

    Sauf que quant Le Monde dit: « une sélection de vos témoignages », on comprend vite de quelle genre de sélection il s’agit…

  4. Francine lalonde dit :

    Paix à son âme…

  5. DZYRIA dit :

    j’ai lu ce matin que BEN-KI-MOON envisageait de confier la médiation onusienne à Bill CLINTON; avec Hillary ,dans le rôle du pompier nous serons dans une situation digne de « la nef des fous  » de J.BOSCH.

  6. jamel du maroc dit :

    WASHINGTON – L’administration Obama a discrètement ouvert la voie pour que des personnes qui résident aux États-Unis puissent acheter des armes pour les rebelles qui se battent pour renverser le président syrien Bachar al-Assad, par l’octroi, rarissime, à une organisation de soutien [aux rebelles] basée à Washington d’une licence pour collecter des fonds pour de l’armement et d’autres équipements.

    La licence, qui a été délivrée sans tambour ni trompette le mois dernier par le Treasury Department’s Office of Foreign Assets Control, donne à l’organisme à but non lucratif Syrian Support Group (Groupe de soutien à la Syrie) le pouvoir de réunir de l’argent et de le transmettre directement à des insurgés armés. Auparavant, l’assistance à la Syrie via des entités américaines était restreint à des programmes humanitaires et éducatifs.

    le debut & la suite sur http://lavoixdelasyrie.com/data/?p=3788

    • atsekoe1 dit :

      aucune force , aucune armée aucune puissance ne peut venir à bout d’un peuple déterminer a vivre sa liberté et arracher sa souveraineté…telle est la crise que vit le peuple syrien… quelque soit les moyens dont disposerons les déstabilisateurs impérialistes et néo-colonisateurs euro-américains et corrompus arabes jamais ils ne viendrons à bout d’un peuple syrien souder autour de son président bachar …vive la Syrie vive la liberté et vive la souveraineté…

  7. jamel du maroc dit :

    au faite pour kofi annan c’est un mercenaire de l’empire
    parce que quand vous dite  »La vérité, c’est que Kofi Annan, quel que soit son degré de sincérité et de bonne volonté, ne pouvait pas réussir. » cela sous entend de la sincerité & navité de la sa part , mais aussi et surtout que cette ane ane est un demeuré ne sachant pas ce qui se trame
    ce qui est faux , ane ane c’est exactement ce qui se trame contre la syrie
    au lieu de denoncer ces crimes occidentaux il fait l’idiot
    ane ane est une enc*** de criminelle de guerre
    voila la verité

    • antares dit :

      Tout à fait d’accord avec toi jamel, cette pourriture est un mercenaire de l’empire …
      Faut arrêter le naïveté, ce type n’a servi qu’à permettre aux terroristes de gagner du terrain …

    • atsekoe1 dit :

      n’oublions pas que le fils de ce type avait été accusé d’avoir détourner du riz des nations unis je sais plus comment cette affaire s’est terminé … tout cela pour dire qu’il démissionne par ce qu’il na pas pu faire tomber le régime de bachar …c’est cette mission que ses maîtres lui avait confier

  8. debourgogne dit :

    Pour ceux qui ont regardé la vidéo de l’émission « La barge » avec l’auteur du livre « Syriana » Bahar Kimyongur : http://www.otvqtv.com/qtv/site/index , vous aurez remarquez l’acrobatie verbeuse du journaliste du Monde « nous avons des contacts sur place…blabla… ». Quand grâce à votre site et à d’autre on sait qu’en dehors des journalistes embedded par l’Otan côté reblelles, il n’y tout simplement aucune source occidental sérieuse sur place, mis à part un hollandais par-ci ou un allemand par là ou encore thierry meyssan côté régime…Qu’en penser ? Gérard Challian « un pas en avant, deux en arrières » l’a rappelé dans un reportage sur la radio en situation de conflit : « la première ligne de front est celle de l’information ». Dans une conversation un proche m’a rappelé que si nous assistons à la plus grosse opération de propagande en France depuis longtemps, c’est que contrairement à la Bosnie phase I ou l’Irak 2003 notre beau pays à la main dedans jusqu’au cou, tout est verrouillé, ce qui accréditerait la thèse de Meyssan sur les réseaux de L’Otan dans les élites françaises. Demander des informations comme le Monde le propose à des citoyens ordinaires c’est pour mieux cacher l’ampleur du dispositif Otan de désinformation. Nous assistons peut-être à une première historique : fausses vidéos tournées en volume industriels en Arabie, une majorité des correspondants de guerre qui travaillent en étroite collaborations avec les services extérieurs d’espionnage pour organiser ce coup d’état médiatique… Il y a une rupture epistémologique que Baudrillard avait peut-être perçu en 1991. Les images mentent sur les lieux, les personnes, les attaques sous « faux drapeau » sont quotidiennes. Des évènements majeurs sont tuent (émeutent à Barhein ou attentat en Arabie). La distortion entre la diplomatie officielle, la diplomatie oficieuse et la diplomatie secrète est telle qu’ aucuns des acteurs ne semble avoir de vision vraiment globale de la situation. Enfin les combats d’une étrange barbarie qui ne rappellent rien de connu, aucune distinction entre combattants et civiles entre Djihadistes pure sucre et mercenaires, entre syriens, turcs, Irakiens, Lybien… ces cris incessants de « Allah-akbar » sur les vidéos, quelle type lavage de cerveau ont-ils subit ou quelles drogues ont-ils absorbées ? Rien de tel en Afghanistan Irak ou Bosnie. Sur les videos Un cri toutes les deux secondes en moyenne !!?? Enfin je terminerai par notre kofi yam yam bounty de service. Il faut comprendre que lorsque l’on travail pour la mafia : « Une fois qu’on a signé on leur appartient, une seul faute et c’est le malheureux accident… » Si nous sommes spectacteurs, les acteurs ont peut-être une meilleure appréciation des rapports de force. Quand il met de l’eau dans son vin dans ses discours c’est déjà jouer gros et c’est un message à lire entre les lignes : « voyez ce qui ce passe, je ne peut rien faire de plus ce n’est pas de mon ressort, je joue dans la mauvaise équipe… ». Avec le recule on peut juste voir comment les employés sont recompensé irak Lybie… Sarko, Blair…et les récalcitrant chatié Chirac Villepin, Alliot Marie. Il semble que le prince Bandar discutait avec les Russes la couche humide avant un « probable » attentat, il est probable que les amis d’hier l’ait lâché…ou prévenu ? Pour terminer je pense que le système Bachar est fini comme pour Saddam il ne le lacheront jamais, le risque c’est la Libanisation car si c’était le cas alors peut-être nous serions comme le dis Webster tarpley en juillet 1914 au début d’une nouvelle ére…où la neutralité intellectuelle ou éthique vaudra complicité passive n’est-ce pas messieurs Boniface, Chouet, Bonnet, rondot et consorts…Mais où est donc votre honneur ?

    • Souriya ya habibati dit :

      Je vous salue debourgogne, ma seule petite réserve concerne votre phrase: »Pour terminer je pense que le système Bachar est fini comme pour Saddam il ne le lacheront jamais ».. Il n’y a pas de système Bachar, il y a un pays nommé SYRIE depuis la nuit des temps ET qui subit actuellement une invasion barbare.. MAIS Allah est Grand comme disent mes amis musulmans, Il protègera la Syrie qui VAINCRA bientôt tous ses ennemis.. La VICTOIRE est JUSTE une affaire de PATIENCE et de CONFIANCE.

      Enfin un petit témoignage qui date de 15mn. Je viens d’avoir mon frère à Alep, il vient de rentrer à la maison après avoir acheté la galette spéciale du mois de Ramadan.. Je ne sais si vous avez eu la chance de séjourner en Syrie, le mois de Ramadan y est très agréable à vivre.. et puisque nous approchons de l’heure de la rupture du jeûne (heure syrienne).. je ferme les yeux et je me vois entrain de me promener dans les rues alépines qui embraument en cette heure-ci.. du parfum que le ma’ruk (galette) du Ramadan exhale.. avec habbet el baraké (graines de sésames brûlées) parsemée sur la face appétissante du ma’ruk…

      Que Dieu protège la Syrie en éloignant d’elle tous ces assoiffés de sang.. « neutralité intellectuelle ou éthique » dites-vous?! Quelle HONTE pour tous ces « grands » spécialistes que vous citez…

      • Marie-Christine dit :

        J’aime beaucoup ce que vous venez d’écrire chère Souriya ya habibati. et rien qu’avec vos mots, je sens moi aussi le parfum du ma’ruk.
        je vous embrasse.

      • Charles dit :

        Souriya ya hababiti, je ne connais pas Alep, mais je partage votre confiance en la victoire, et je ne serais pas étonné de voir, à la fin de ce mois, à la réunion des Non-Allignés à Téhéran, le triomphe mondial de Bachar al-Assad.

  9. Cécilia dit :

    L’armée syrienne a fait une bonne chasse à Busra al-Harir (vers Daraa), les terroristes pleurent pour du bon cette fois-ci.

    http://www.youtube.com/watch?v=o13QVzV9hmU&feature=youtu.be

    Concernant Alep, l’heure zéro du GRAND nettoyage vient d’être sonnée.
    Attendons les bonnes nouvelles.

  10. JohnDoe dit :

    L’opposition Syrienne n’est pas dans une logique revolutionaire. La revolution signifie renouveau vers le progres et le bien etre de l’Etat ante.
    En l’espece l’action des extremistes est contre ce qui fait l’essence d’une republique c’est la diversite culturelle. Voila pourquoi je pense que le mot revolution est mal place pour qualifier cette bande de tueurs.

  11. سورياالدة-Syrie.Eternelle dit :

    Quand je regarde Almayadeen sur mes différents accès internet, j’ai toujours un bandeau qui masque le centre de l’écran avec les mentions suivants :

    « Network Information
    « Your Receiver lost internet connection
    « Please check your network or restart Receiver

    http://almayadeen.net/ar/Live

    Le reste de l’écran est visible, et cela gêne, et le son est entrecoupé.

    Suis-je une exception ?

    • Souriya ya habibati dit :

      Non ma Syrie.Eternelle, pour moi aussi c’est pareil concernant almayadeen.

    • Marie-Christine dit :

      Ce n’est pas moi qui pourrait vous informer cher Syrie.Eternelle, car je ne le regarde jamais, étant donné, je suppose, qu’il est en arabe…
      En espérant que vous allez réussir à trouver la solution, mon amitié.

    • antioche dit :

      chez moi ça passe en tout cas.
      Il faut vérifier peut-être c’est parce que je ne suis pas en Europe.
      nous ici tous passe.