• Actualité
  •  

C'est encore un aspect de la lutte des "démocrates" syriens que les médias français ont "oublié" de parler : le vendredi 15 juin, à Nebek,  - ou An Nabk petite ville située à 80 kilomètres au nord-est de Damas -, des membres de l'opposition affiliés aux Comités locaux de coordination ont profité de la traditionnelle mobilisation des radicaux en ce jour de prière pour s'en prendre à un homme considéré par eux comme un partisan du gouvernement ou un agent [...]



La défenestration de Nebek

Par Louis Denghien,



C’est encore un aspect de la lutte des « démocrates » syriens que les médias français ont « oublié » de parler : le vendredi 15 juin, à Nebek,  – ou An Nabk petite ville située à 80 kilomètres au nord-est de Damas -, des membres de l’opposition affiliés aux Comités locaux de coordination ont profité de la traditionnelle mobilisation des radicaux en ce jour de prière pour s’en prendre à un homme considéré par eux comme un partisan du gouvernement ou un agent de ses services de renseignement, envahissant son appartement et le jetant par la fenêtre depuis le troisième étage de l’immeuble.

Telles méthodes, tel projet politique

Mouhammad Mohsen Rachid habitait rue al-Nassim à Nebek. Ses assassins, au nombre de trois, sont donc montés chez lui, l’ont immobilisé, attiré vers la fenêtre avant de le faire basculer dans le vide, indifférents aux cris de sa femme et de ses très jeunes enfants. Dans la rue, un complice a pu photographier le moment où le malheureux bascule dans le vide, et, selon une pratique courante de cette opposition chérie par Fabius and co, le cliché a été diffusé aussitôt sur internet, ce crime ayant visiblement valeur d’exemplarité pur ses auteurs. Car la ou les images de la défenestration ont été accompagnées de commentaires menaçant du même châtiment toute personne collaborant avec les services de sécurité ou les forces de l’ordre.

Malheureux, Mouhammad Mohsen Rachid l’est doublement, car il semble qu’il ait été confondu avec un voisin, Abou Ayman. Quoi qu’il en soit, ce meurtre a suscité une violente émotion à Nebek, ville qui était restée jusque-là en marge des troubles, et qui passe d’ailleurs pour être globalement pro-gouvernementale. Aussi bien d’ailleurs chez des partisans de l’opposition que chez ceux du gouvernement. Selon des témoignages, les hommes du commando meurtrier venaient des localités voisines de Yabroud – à 5 ou 6 kilomètres au sud-ouest de Nebek – et de Musharfeh.  Mais ces hommes auraient été guidés jusqu’au domicile de Mohsen Rachid par un « correspondant » local.

Il faut espérer que ce drame ne suscitera pas une expédition punitive à Yabroud. Il faut espérer aussi qu’il accroisse la prise de conscience de ce que sont une bonne partie des opposants radicaux et des insurgés, à savoir des terroristes au service d’un projet d’épuration politique et religieuse de grande ampleur. Ce serait à cette condition que la mort tragique – et apparemment absurde – de Mohammad Mohsen Rachid ne serait pas malgré tout inutile. Et qui sait, des procureurs bien pensants du gouvernement syrien comme mademoiselle Donatella « Amnesty » Rovera, auteur d’un récent rapport partisan et bâclé contre la violence du régime syrien (voir notre article « L’énorme mensonge fondateur de Donatella Rovera », mis en ligne le 19 juin) pourraient réfléchir aussi sur le drame révélateur de Nebek…

 

 

 



Vous pouvez suivre les réponses à cet articles avec le flux RSS.
Les commentaires sont fermés.

48 commentaires à “La défenestration de Nebek”

  1. Djazaïri dit :

    C’est un crime.
    Ce cas est médiatique (malheureusement), il est à faire connaître en Occident.

  2. balpiz dit :

    Il s’agit même d’une video
    http://french.irib.ir/galeries/videos/item/195362-ُsyrie-les-anti-assad-jettent-les-habitants-de-banouk-du-cinquième-étage-vidéo

    Vidéo filmée effectivement par un complice qui savait très exactement ce qu’il faisait en cadrant les fenêtres d’un certain appartement, il attendait le grand vol…

  3. سوريا.خالدة-Syrie.Eternelle dit :

    Je ne crois pas que le remords torturera la conscience des « Tartuffes-Amis de la Syrie ».

    Qui peut croire que les services de renseignements de les conjurés sont nuls aun point de ne pas connaître la réalité ?

    La Dona, telle Holla, Fabi, Jupp, Obam, Cameleo, Hagu, Natanyahollande, CNStipendié, ASL(Assassins Sans Limite), Qatariens, Wahhobsédés, Salafous etc.. ont pour obsession de travestir les crimes commis par leurs sicaires en crimes contre l’Humanité qu’ils imputent aux autorités légitimes de la Syrie.
    N’attendons rien de ces démoncrates à géométrie adaptable et réversible.
    Ni de la presse ultra-sionisée de France.

    • fatima dit :

      tout à fait d’accord avec vous, Syrie.Eternelle.
      Si les occidentaux, les gangs armés, le CNS et les golfistes vont être touchés par « le remord », ils n’auraient pas commis ces atrocités.
      Ce sont des bandes de voyous.
      Le peuple syrien qui subit toutes ces tensions, qui protège le pays et qui le défend, ne va plus oublier ce qu’on lui a infligé. Ces cons traitres vont payer un jour et c’est le peuple qui va agir..
      La vérité commence à éclater et les gens commencent à prendre conscience.
      croyez-moi, les syriens ont plus peur de soi-disant, opposition que de service sercret syrien.
      Et , si quelqu’un est mis au prison, cela veut dire qu’il a belle et bien commis une faute contre la sécurité de la Syrie.
      Que les démocrates arrêtent de nous donner des leçons et l’autorité syrienne a le droit de se défendre et de défendre son peuple comme il faut.

    • machiavel dit :

      bien dit Syrie.Eternelle!

  4. El Fel dit :

    C’est une de leurs techniques, user de violences atroces pour marquer les esprits.
    Egorger, brûler les corps, défenestrer, faire écraser par un véhicule au autres, d’une part terroriser les forces loyales et les fidèles au régime, pour leur dire « voilà ce qui vous attend » , d’autre part pour faire basculer le peuple.

    C’est la même technique qui a été utilisée en Algérie, des corps décapités, déchiquetés, juste pour impressionner, et surtout obliger les citoyens à faire un choix.

    Aux syriens de tenir et de ne pas flancher, car plus vous fléchissez plus ils seront exigeants envers vous. Accrochez vous de toutes vos forces à vos idéaux. Les terroristes n’ont aucun idéal, le leur c’est l’argent du Qatar et de la. Cia. D’ici peu ils vont se bouffer entre eux comme cela s’est passé en Algérie et comme cela se passe actuellement en Libye.

  5. Candide dit :

    Nous nous acheminons lentement mais sûrement vers la guerre civile…

    • Louis Denghien dit :

      Candide : »I had a dream ! »

      L.D. & Infosyrie

    • machiavel dit :

      C’est votre souhait le plus abject et celui de vos maîtres sionistes; mais vous ne le verrez jamais se réaliser dans la Syrie démocratique que vous détestez et là je comprends votre désarroi!

    • Mohamed Ouadi dit :

      Dans votre tête … !

    • sowhat dit :

      non Ignace cela fait 16 mois que tu caresses ce rêve qui ne se produira pas mais il y a apparence que l’on s’achemine à grands pas vers le daubage collectif des oligarques incompétents et corrompus qui sont au pouvoir en France.

    • Elias dit :

      Le terme exact insurrection pour être neutre,

      ce n’est pas une révolution,
      ni une révolte populaire,

      pour ne pas dire insurrection terroriste.

    • Marie-Christine dit :

      Franchement Candide, vous êtes un imbécile si vous croyez à ce que vous dîtes, ou vous faîtes l’imbécile par aigreur provocatrice ; ce qui n’est pas mieux… On vous plaint !

      • Candide créateur du plan du même nom dit :

        « Franchement Candide, vous êtes un imbécile si vous croyez à ce que vous dîtes, ou vous faîtes l’imbécile par aigreur provocatrice ; ce qui n’est pas mieux… On vous plaint ! »

        Argumente la dessus, car je vois pas bien le rapport.

      • سوريا.خالدة-Syrie.Eternelle dit :

        @Marie-Christine

        « Franchement Candide »

        Candide n’est ni un imbécile, ni un provocateur.
        Mais tout simplement : Salarié ou bénévole, candide est en service pour les Ultra-Sionistes-Associés.

        Et ses opinions comptent autant qu’un grain de sel de la Mer morte

    • Cécilia dit :

      « Nous nous acheminons lentement mais sûrement vers la guerre civile… »

      Pourquoi boudez-vous ici le conditionnel tant aimé dans le passé ?
      Êtes-vous devenu prophète, Tartuffe ?
      Attention, Cécilia ne va pas tarder à vous traiter de Faux Prophète !

  6. roll dit :

    un « Nuremberg » bis avec la potence et la corde, à la sortie, pour ces ordures criminelles et leurs complices qui dirigent les Etats occidentaux!

    • machiavel dit :

      je vote pour ça!

      • Frantz Fanon dit :

        Nuremberg, c’était la vengeance des vainqueurs, tout aussi criminels que les nazis qu’ils combattaient. Il suffit de lire Aimé Césaire, Discours sur le colonialisme, pour comprendre le sens de Nuremberg. En ce qui concerne les crimes de ceux qui nous gouvernent, il ne faut pas les mettre devant un tribunal, il faut juste que les peuples de nos soi-disantes démocraties suivent l’exemple des patriotes en 1793.

        • roll dit :

          Frantz Fanon

          « Nuremberg, c’était la vengeance des vainqueurs, tout aussi criminels que les nazis qu’ils combattaient. »???

          Mais bien sûr. Allemagne nazie et URSS communiste: même combat, n’est-ce pas?… contre le « Totalitarisme »!

          Allez,pour faire un compte rond, on ajoute Bachar al-Assad, ce « dictateur sanguinaire » qui égorge même les enfants!

          • Frantz Fanon dit :

            Roll:

            Pardon, mais Nuremberg n’avait rien à voir avec les russes (sauf que les Occidentaux n’avaient jamais gagné la guerre contre Hitler sans Stalin et l’Armée Rouge!). Nuremberg, c’était la vengeance de Churchill et ses complices, tout aussi totalitaires que Hitler (et du reste, franchement racistes et colonialistes: voir les écrits de Churchill sur ses aventures comme officier anglais dans la guerre coloniale au Soudan).

            Ce que je voulais dire avec mon commentaire, c’est qu’il ne faut pas ‘judicialiser’ les rapports sociaux. Il faut que les peuples européens demandent des comptes à leurs leaders guerriers qui sacrifient le bonheur du peuple sur l’ôtel des bénéfices du capital d’une manière directe. Et je renvoie à 1793/94 …

            Donc, ce que je dis n’a rien à voir avec le président Assad. Je parle des néocolonialistes européens, ou, pour reprendre un terme cher à l’un des collaborateurs du ‘AsiaTimes Online’: ‘les canuches de Obama’.

  7. machiavel dit :

    Comme ils sont volontairement aveugles,ces dames et ces messieurs qui font et défont les politiques internationales,il ne reste pour les pouvoirs publics syriens que de terminer avec plus de détermination,le nettoyage antiterroriste qu’ils ont commencé,sans hésitations et dans l’indifférence totale par rapport aux aboiements des ennemis de la République Arabe Syrienne.

  8. Marie-Christine dit :

    Un article de vox Clamantis : Colère à Nebek après que les « rebelles » aient jeté un citoyen du troisième étage.
    Est-ce que les oreilles de Donablablabla ont sifflé ?
    La fois de trop ?
    L’exibitionisme macabre de leurs « exploits » finira-t-il par les perdre ? Difficile en tout cas pour l’ensemble des médias d’ignorer ledit exploit !!! Malhonnêteté complète s’ils choisissent de le passer sous silence !

    http://www.palestine-solidarite.org/analyses.Vox_Clamantis.190612.htm

    • Marie-Christine dit :

      Je viens de voir que Mohamed avait déjà publié l’article, dans les commentaires Du mensonge fondateur de Donatella… Excusez-moi pour le doublon.

  9. Marie-Christine dit :

    Quelqu’un a-t-il des nouvelles des civils à être évacués de Homs ?
    Merci

    • L'étrangère dit :

      Dr Al-Jafari en a parlé lors de sa conférence de presse de ce jour, pour inviter à ne pas manipuler la vérité, laquelle a été rapportée par Fides selon ses termes; ce qui laisse supposer qu’ils sont toujours otages. La Croix Rouge est censée négocier avec les « terroristes » en accord avec le gouvernement syrien (cet après-midi en tous cas !).

      http://www.fides.org/aree/news/newsdet.php?idnews=33227&lan=fra 2012-06-15 ASIE/SYRIE – Appel des civils en danger de mort à Homs : « laissez-nous partir ! » invia articolo imprimer preferiti
      Homs (Agence Fides) – « Laissez-nous partir, au nom de Dieu ! » : c’est l’appel désespéré lancé par les familles chrétiennes et musulmanes sunnites prises au piège dans le centre ville d’Homs. Il s’agit de 800 civils environ, dont des femmes, des personnes âgées, des enfants et des handicapés qui, aujourd’hui – indique une source de Fides impliquée dans la tentative de négociation – « se trouvent en réel danger de mort. Ils n’ont rien, vivent dans la panique et se trouvent au milieu des bombardements et des combats ! ». Les familles bloquées dans la ville, raconte la source de Fides, lancent un appel « pour raisons humanitaires », demandant l’aide des Nations unies, de la Croix Rouge et du Croissant Rouge afin de pouvoir avoir la vie sauve. Les familles se trouvent dans les zones de Warsheh, Salibi, Bustan Diwan, Ozon, Hamidiyeh et Wadi Sayeh, toutes au coeur d’Homs. Actuellement, l’armée syrienne serait disposée à mettre en oeuvre un cessez-le-feu afin de permettre la sortie des civils mais l’une des factions des rebelles barricadés dans la ville, commandée par Abou Maan, s’y oppose. Les miliciens craignent en effet qu’une fois les civils évacués, l’armée syrienne ne renforce son offensive en direction du centre ville. La situation est encore dans l’impasse mais la condition des familles empire d’heure en heure. Les quelques 400 chrétiens encore présents sont les derniers représentants de la communauté de plus de 80.000 fidèles qui peuplait Homs avant le début du conflit. (PA) (Agence Fides 15/06/2012)

      Alors, qu’en effet, « Le Monde » avait une fois de plus menti par omission, en citant cette même source (Fides) pour rapporter la tragédie.

      http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2012/06/16/syrie-plus-de-1-000-familles-encerclees-et-bombardees-a-homs_1719693_3218.html#reactions

  10. vérité dit :

    Un autre civil Syrien exécuté par les opposants armés :

    http://www.youtube.com/watch?v=AGL2z3At0fU&skipcontrinter=1

    Et voici deux autres civils exécutés par les terroristes de l’opposition à Deir Ezzor :

    http://www.youtube.com/watch?v=EuxuNmq_MKM&skipcontrinter=1

  11. vérité dit :

    13 civils exécutés par des terroristes à Deir Ezzor et revendiqué par eux dans un site islamiste :

    http://www.youtube.com/watch?v=UBkbTSMIHyU

  12. pierrejo dit :

    Ne soyons pas si naïfs en se demandant comment la France et les EU acceptent de soutenir ces barbares, alors que c’est exactement ce qu’ils ont espéré obtenir pour arriver à leurs fins. N’espérez donc la moindre prise de conscience chez les dirigeants de ces pays, d’autant plus que leur peuple est anesthésié et l’individualisme est devenu le cancer de la démocratie. Dommage

    • Cesco dit :

      Enfin!
      Certains commentaires sont tres bisounours…
      Ce qui arrive est EXACTEMENT ce qui est souhaité…

      Çà m’horripile d’entendre des non-interventionistes justifier leur position par le fait que les interventions n’ont pas marché et que le chaos s’est installé; que l’imposition de la démocratie par la force est une utopie et blah blah!
      Arretez le délire: le but n’a jamais été, ni la démocratie, ni la paix…
      le but a toujours été le chaos… et de leur point de vue, la Libye est un énorme succès… l’Irak et l’Afghanistan aussi…

      Et ce qui se passe en Syrie aujourd’hui va dans le me sens diabolique: créer le chaos!

      Par ailleurs, n’oubliez jamais que ces terroristes sont manipulés… Ils sont cruels? OUI!!!! çà n’en fait pas moins des manipulés.

  13. vérité dit :

    Vidéo unique : Des manifestants pro-Assad massacrés par l’ASL à HOULA lieu du massacre de 108 civils.

    Des drapeaux du régime Syrien (rouge blanc noir) sont visibles après les tirs dans la manifestation.

    http://www.youtube.com/watch?v=wshWmpGzq9I

    • Cécilia dit :

      Très bon lien,en effet, merci vérité !

      - Mais quelle est la date de la manifestation ?
      - Comment peut-on être sûr qu’il s’agit de Houla bien que j’aie tendance à le penser aussi vu leur accent de la région.

      Enfin, cela donne une raison supplémentaire à l’opposition fanatique pour commettre cette massacre morbide : chiites et pro Assad. Les pauvres victimes sont assassinés deux fois.
      Paix sur leur âme et justice doit être faite.
      Ne l’oublions pas !

      • Mohamed Ouadi dit :

        La vidéo a été mise en ligne le 29 mai 2012 par syrianpress. C’est bien une vidéo de la manifestation pro-Assad d’Al Houla, sur laquelle l’opposition armée a tiré en essayant d’en faire porter la responsabilité à l’armée régulière syrienne. Cette vidéo et d’autres ont été postées et commentées à l’occasion des massacres de Houla. Voilà l’adresse du site qui a publié et qui publie des vidéos très intéressantes, mais qui n’est malheureusement pas disponible en français : http://syrianfreepress.wordpress.com/

        Voilà le commentaire en anglais qui accompagne cette vidéo :

        The video that we propose, was first published by the so-called Syrian « opposition », who would have us believe that this is a protest against the government of Damascus, and the Syrian soldiers were attacking the « protesters ».

        But if you really pay attention, between the min. 1:18 and the min. 1:54 are clearly seen, between those injured by gunfire, some of which have the regular Syrian flag, the patriotic black-white-red, raised or shoulders, while at the min. 2:50 / min. 2:54 you can see even one of the « protesters » with a hat/bandana with the colors of the patriotic Syrian flag (red-white-black).

        Then it is clear that this was not a protest against the government of Damascus, but a manifestation of the patriots in support of the government of Bashar al-Assad, like many who we have witnessed and participated in Syria.

        So, in conclusion, who fired on the crowd was not the army of Damascus, but the terrorists / mercenaries Salafis / Wahhabis, who would then staged and executed the massacre that has caused over 110 deaths among the population.
        *
        Syrian Free Press Network & TG24Siria

  14. Maroquino dit :

    Cette guerre contre ces terroristes est mal mené à mon avis, l’armée syrienne devait depuis très longtemps avoir mis en place des check-point et des militaires en circulation dans les rues de TOUT le pays et non pas seulement dans les bastions terroristes. Montrer la présence militaire dans toute les rues que ces chiens arrêtent d’assasiner les gens impunément comme ils le fonts! Ils tuent devant témoins et ont le temps de filmer tout ça et de s’en aller, c’est pas normal! Le moment ou il faut préserver les apparences est révolu, maintenant cette guerre est purement militaire et il faut arrêter toute contagion.