• Actualité
  •  

Séance inaugurale de la conférence "extraordinaire" de l'OCI à La Mecque : pour que la photo eût un poids symbolique complet, il aurait fallu que le vieux roi Adballah s'appuie non seulement sur le Turc Abdullah Gül (à sa gauche) mais sur Hillary Clinton à a sa droite....   Comme prévu, les pays musulmans réunis à La Mecque "cornaqués" par le Qatar et l'Arabie séoudite ont exclu officiellement, dans la nuit de mercredi à jeudi, la Syrie de l'Organisation de la [...]



La Mecque, tombeau de la dignité arabe

Par Louis Denghien,



Séance inaugurale de la conférence « extraordinaire » de l’OCI à La Mecque : pour que la photo eût un poids symbolique complet, il aurait fallu que le vieux roi Adballah s’appuie non seulement sur le Turc Abdullah Gül (à sa gauche) mais sur Hillary Clinton à a sa droite….

 

Comme prévu, les pays musulmans réunis à La Mecque « cornaqués » par le Qatar et l’Arabie séoudite ont exclu officiellement, dans la nuit de mercredi à jeudi, la Syrie de l’Organisation de la Conférence islamique. La raison invoquée pour justifier cet ostracisme est, bien entendu, « la nécessité de mettre fin immédiatement aux actes de violence en Syrie » et donc d’exercer une pression supplémentaire sur lui. Les participants de ce sommet extraordinaire et néanmoins formaté ont oublié de se pencher sur le cas, pourtant intéressant et tout proche de conférenciers, du Bahrein.

On mesure le degré d’alignement des nations en question par le fait que sur les 57 participants, seul l’Iran s’est élevé, avec vigueur, contre cette décision dictée par  les pétro-monarques et leurs parrain occidentaux. Cet unanimisme est certes de façade, et l’on sait que des pays comme le Liban, l’Irak, l’Algérie, le Pakistan, la Mauritanie, l’Indonésie, plusieurs républiques ex-soviétiques ne sont pas, dans les faits, sur cette ligne radicale anti-syrienne. Ajoutons que des pays pas vraiment musulmans comme l’Ouganda et le Guyana sont membres de l’OCi quand une nation comme l’Inde – qui compte une « minorité » musulmane de 150 millions d’âmes (sept fois plus que l’Arabie séoudite et… 160 fois plus que le Qatar)  – n’y a que rang d’observateur.

Mais à l’heure de la décision symbolique, tout le monde, fors les Iraniens, s’est « couché ». La coalition anti-syrienne a des arguments forts en sa faveur : les dollars et une force de frappe, ou au moins de déstabilisation éprouvée : la Syrie en est justement, après la Libye, la démonstration.

Rappelons que l’OCI, symboliquement installée à demeure à Djeddah en Arabie séoudite, a pour raison sociale la « solidarité et l’entraide » entre États musulmans et, un peu plus concrètement, le « renforcement de la coopération (…) dans les domaines économiques, sociaux, culturels, scientifiques » . dans les obligations statutaires  figurent aussi la sauvegarde des lieux saints de l’Islam et le soutien à la lutte du peuple palestinien.

Bref un énième « machin », aussi dévalué politiquement que la Ligue arabe, et tournant très concrètement le dos, en Syrie, à ses obligations de « solidarité », au profit de la politique régionale des pétro-monarques wahhabites et des Américains.

Mais il n’est aucune décision, particulièrement dans le monde arabe, qui ne se contourne : on sait par exemple que la Jordanie, jusqu’à une date très récente, n’appliquait pas les décisions de boycott de la Syrie édictées par la Ligue arabe : idem pour le Liban. Et de toute façon on ne voit pas ce que l’OCI pouvait de plus – ou de pire – que la Ligue arabe à ce sujet. Si le gouvernement syrien tient, et que l’opposition poursuit sa dérive islamiste radicale, ou confirme – dans le cas du CNS – son incapacité politique, nombre de pays de l’OCI et de la Ligue arabe oublieront leurs votes de convenance.

Une Syrienne à Pékin

À défaut de pouvoir compter sur une solidarité musulmane dont les Palestiniens et les Irakiens ont déjà pu mesurer la réalité, la Syrie peut toujours s’appuyer, outre l’Iran, sur la Russie et la Chine : Bouthaïna  Chaabane, l’émissaire spéciale de Bachar al-Assad, est en ce moment à Pékin. Elle en a profité pour saluer l’attitude constante des russes et des Chinois tout au long de cette crise, estimant dans un entretien accordé au quotidien China Daily, qu’eux du mois ne se comportaient pas en « colonisateurs« . Mme Chaabane a déclaré que son voyage avait pour but « de fournir au gouvernement chinois l’image réelle de ce qui se passe en Syrie« . Elle devait d’ailleurs s’entretenir ce jeudi avec le chef de la diplomatie chinoise, Yang Jiechi. Lequel a lancé ce jeudi un nouvel appel au cessez-le-feu entre les deux parties.

Dans ce même entretien, la conseillère de Bachar indique aux lecteurs chinois que les sanctions occidentales avaient affecté notamment le secteur de la Santé publique en Syrie. Elle dit aussi que les puissances occidentales et l’opposition syrienne se sont mis ensemble « dans une impasse » en exigeant le retrait de Bachar al-Assad.

Un porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères a indiqué que cette visite de la diplomate syrienne s’inscrivait dans la démarche de soutien de Pékin à une solution politique et négociée en Syrie, et que la Chine était prête à recevoir aussi de opposants.

On en est fâché pour la dignité et le prestige de l’Islam international, mais entre une coquille vide, ayant depuis longtemps failli à sa mission, comme l’OCi (ou la Ligue arabe) et de vraies puissances non plus émergentes mais montantes comme la Chine et la Russie, la Syrie a-t-elle tellement de regrets à avoir ?



Vous pouvez suivre les réponses à cet articles avec le flux RSS.
Les commentaires sont fermés.

127 commentaires à “La Mecque, tombeau de la dignité arabe”

  1. Chems dit :

    Bonjour,
    Juste pour info, la tombe du Messager de l’Islam est à Médine, pas à la Mecque lieu de sa naissance…
    En dehors de cette coquille, je vous félicite pour tout votre travail d’information et de désintoxication. Mille fois merci pour cette respiration honnête!
    Chems

  2. hadi dit :

    euh Louis, belle expression mais le tombeau du prophete est à Medine

    • Louis Denghien dit :

      Je sais, j’ai corrigé, mais dommage j’étais content du parallèle !

      L.D. & Infosyrie

      • Maroquino dit :

        La petite consolation c’est que je pense que c’est son lieu de naissance.

        • mécréante dit :

          Et moi que je pense que sa tombe y est aussi !
          c’est la seule tombe qui a été épargné des wahhabite qui on détruit toute les tombes sauf celle du Messager de l’Islam, car en allant la détruire leur chef est tombé ce qui a été pris pour un signe divin !!

  3. EAUX TROUBLES dit :

    Exclue ou suspendue ?

    Ils pourraient tous s’exclure pour les nombreux « manquements » aux droits de l’Homme, et de la Femme !

    Mais bon, tous s’entendent très bien a ce niveau-la !

    • M. dit :

      pas vraiment, plusieurs pays islamiques integrent la femme dans la vie active et sociale:
      . Maroc (mon pays)
      . Tunisie
      . Egypte
      . Libye (l’ancienne)
      . Malaisie, Indonesie
      . Russie (oui, c’est un pays islamique en cours d’integration a l’OCI)
      . Iran
      pour n’en citer que quelques uns.

      • Maroquino dit :

        Exactement, c’est plus facile de citer ceux où la femme est quasi inexistante : l’Arabie séoudite, quatar, emirats etc Bref tous les amis et exemple à suivre en matière de démocratie et de droits.

      • Bernard dit :

        Russie ! :) Vas donc dire à Vladimir que la Russie est un pays musulman !
        Non, pas de leçon de géo-politique mais il s’agit de membres de la fédération, pas tout à fait pareil…

        • M. dit :

          Bonjour Bernard,

          merci pour votre reponse sur la repression en Syrie, je ne pouvais plus repondre a votre dernier post. il semble qu’il y ait une limite aux reponses.

          La Russie est observateur a l’OCI depuis 2005, et a depuis coopere avec l’organisme sur de nombreux dossiers, nationaux et internationaux.

          La Russie compte au moins 4-6% de musulmans natifs convertis depuis 1300 ans.

          http://fr.wikipedia.org/wiki/Islam_en_Russie

          Kazan, capitale du Tatarstan, organise une conference annuelle de reference en Finance Islamique.

          • Bernard dit :

            Oui, bien sur, je faisais une différence entre la Russie et la Fédération de Russie.
            (j’ai lu de 8 à 15% dans un autre accès wiki)

        • Charles dit :

          En deux lignes, Bernard, vous étalez vos préjugés sur la Russie et sur Poutine, et votre aveuglement idéologique, et montrez à quel point vous méconnaissez la réalité qui est tout le contraire de ce que vous dites :
          « M. Vladimir Poutine a réussi le tour de force d’être le premier chef d’un Etat à majorité non musulmane invité à prendre la parole au sommet de l’Organisation de la conférence islamique (OCI), qui regroupe cinquante-sept Etats musulmans, le 10 octobre 2003. … En faisant valoir que la Fédération de Russie compte plus de 15 % de musulmans et que huit de ses vingt et une républiques autonomes portent le nom de peuples musulmans, la Russie a obtenu le statut de membre observateur de cette organisation internationale. … Depuis lors, M. Poutine et d’autres dirigeants russes, dont le ministre des affaires étrangères Sergueï Lavrov, ne manquent pas d’affirmer que la Russie, « dans une certaine mesure, fait partie du monde musulman ». Dans une entrevue accordée à Al-Jazira, le 16 octobre 2003, M. Poutine tenait à souligner que, contrairement aux musulmans vivant en Europe de l’Ouest, ceux de la Russie sont des autochtones. Il affirmait même que la présence de l’islam sur le territoire russe est antérieure à celle du christianisme… » (http://www.monde-diplomatique.fr/2008/12/LEVESQUE/16592)

          • Bernard dit :

            Qui étale son « aveuglement idéologique » et ses « préjugés » ?
            Etre « invité à  » n’est pas être membre… Et « observateur » n’est pas « décideur »…

        • Amine Al Jazairi dit :

          Au lieu de rire, informez vous!
          La Russie est membre observateur de l’OCI depuis 2005, sur décision…de Vladimir Poutine.
          Sur les 145 millions de citoyens de la Féderation de Russie, 20 millions sont de confession musulmane, dont 2 millions à Moscou! et qui du temps des Tzars constituaient la troupe d’élite!
          Ne confondez pas les registres et l’histoire-géo…

      • mécréante dit :

        integrent la femme dans la vie active et sociale ?
        un peu seulement !
        une femmes ministre en Egypte ne peut pas quitter l’Egypte sans la permission de son père ou son mari !

      • sharif dit :

        La Tunisie ,la libye acienne oui d’accord mais le Maroc franchement…

  4. dragon des mers dit :

    Ces bouffons qui disent parler au nom du monde islamique me font rire jaune ! Et je suppose non plus qu’ils n’ont pas parler du massacre des musulmans au Myanmar ! Vraiment triste époque vu que la moitié de ma famille est musulmane je me sens concerné et consterné. De même ce qui se passe en Syrie m’énerve vu aussi que la moitié de ma famille est catholique. Si dans un pays diverses communautés religieuses vivaient en harmonie, ça me ferait mal que des fous sanguinaires mettent à mal ce bel ensemble.

    • vanda dit :

      Je crois de ce point de vue qu’ il faut beaucoup insister sur le fait que la Syrie de Bachar el Assad est le pays arabe qui a le plus d’ arabes chrétiens . d’ailleurs nos télés n’ en parlent jamais parce qu’ ils ont trop peur que l’ opinion française se pose des questions à la fois sur ce qu’ on leur dit etre le régime syrien et sur les mauvaises intentions de ce point de vue de la grande majorité des insurgés armés.

      • Maroquino dit :

        Ils s’en foutent des chrétiens d’Orient, regarder ce qu’ils ont fait aux chrétiens d’Irak, ce qu’ils ont tenté en Egypte, la guerre civile au Liban, a quel point ils dénigrent ceux de Syrie, pour l’occident le chrétiens d’Orient n’est qu’un Arabe de plus à éliminé.

        • L'indigné dit :

          Regarde des sites comme « christianophobie.com » ou le blogue de Le blog de Bernard Antony, et tu verras si les chrétiens de France ne s’intéressent pas a des chrétiens du reste du monde.
          A ce sujet, les chreétiens sont l’objet de discrimination et d’extermination.
          A titre d’exemple,une lettre circulaire distribuée en Égypte par des groupes islamistes, et publiée sur le site El Fegr (ou El Fagr) appelle à l’extermination des chrétiens à Suez, Ismaïlia et dans toute la Haute Égypte.

        • Victorserge0 dit :

          ce sont des islamophiles acheté par l’argent des monarchie du golf !

      • mécréante dit :

        « la Syrie de Bachar el Assad est le pays arabe qui a le plus d’ arabes chrétiens »
        Euh le Liban est compté dedans ?

  5. Shamia Al Quds dit :

    Salut, Salam

    regardez moi ces gros saoud qui utilisent la carte des lieux saints pour émouvoir la oumma (=la communauté musulmane)… à vomir !

    • M. dit :

      salam, salut,

      ces Salouds ne perdent rien pour attendre.

      comme on dit au visage des tyrans, « Allaho youmhil wa la youhmil! »

      « Dieu temporise mais ne neglige/oublie pas! »

    • Maroquino dit :

      Quelle Oumma?? je ne vois que des discorde et de la traîtrise, sur fond d’intérêt sioniste.

    • mécréante dit :

      oumma en arabe = nation pour moi !

  6. Frantz Fanon dit :

    Mais, hors de Gamal Abd al-Nasser, y a-t-il eu jamais un chef d’état digne dans le monde arabe, musulman en général? C’est une honneur pour la République Arabe Syrienne d’être exclus de l’OCI.

    • M. dit :

      Kadhaffi, Paix a son Ame, etait un visionnaire et le plus grand contributeur au bien-etre des Mondes Musulmans, Arabe et Africain!

      feu Khomeini est aussi considere comme l’un des grands leaders du Monde Musulman.

      • Auda dit :

        J’y ajouterai (honni soit qui mal y pense) feu Saddam Hussein sous le gouvernement duquel les Chrétiens vivaient en paix et en bonne intelligence avec les autres communautés, y compris même les Yezidi…

      • Maroquino dit :

        Pour Khomeini tu parles des pays chiites, car au contraire les régimes en place dans la plupart des pays arabes le percevaient comme un danger pour le monde arabe.

        • M. dit :

          non cher concitoyen, Khomeini etait plutot bien vu dans le Monde Musulman (je parle uniquement des peuples), y compris sunnite; et c’est en sentant la menace qu’il representait, que les gouvernements sunnites (monarchies et republiques) ont accepte l’influence nefaste de l’Arabie Seoudite dans le domaine religieux.

          c’est ce qui a cree la mouvance salafie dans ces pays, et a cause l’internationale du terrorisme qu’est AlQaida.

          il ne faut pas oublier qu’il y a une communite chiite y compris au Maroc (dans le Sud).

          • mécréante dit :

            Mais non les salafistes sont bien antérieur à Khomeini !

          • Bernard dit :

            17° ou 18° siècle non, pour le salafisme « moderne » ?
            Par contre oui, beaucoup plus contemporain pour le salafisme djihadiste (qui est né en Afghanistan au moment de l’invasion soviétique, de mémoire)…

      • Cécilia dit :

        Mais vous oubliez le grand Sayed Hassan Nasrallah, héros de la résistance et libérateur du Sud du Liban ?

        • M. dit :

          chere Cecilia,

          comment oublier le Maitre de Maitres!

          c’est seulement parce qu’il n’etait pas un chef d’Etat que je ne l’ai pas cite.

    • Maroquino dit :

      J’y ajouterai quelqu’un d’autre, Mehdi Benbarka, pas un chef d’état mais cet homme était un visionnaire, il avait organisé le premier rassemblement des pays non alignés avec le Che, Fidel, et beaucoup d’autres leaders. Ils fut assassiné par Hassan 2 à Paris avec la complicité de la bienveillante France et de ces services secrets. Depuis ces décennies la France s’inquiète visiblement toujours autant du bien être des arabes.

      • M. dit :

        j’ai vraiment hesite a le mettre au vu de cet article: http://radioislam.org/alaouites/hassan2/bb-mossad.htm

        si c’est vrai, il aura fait a peu pres la meme chose que le CNS pour detroner Hassan2…

        • mécréante dit :

          C’est quoi cette Radio Islam qui traite les gens de juif par ci juif par la !
          Dites leurs que c’est une religion comme les autres, s’ils veulent critiquer Israel c’est autre chose..

          • M. dit :

            c’est vrai que le site exagere, mais remplacez juif par sioniste et c’est plus clair.

          • Maroquino dit :

            le fondateur de Radio Islam est Ahmed Rami ou Ramzi je ne sais plus, c’était un officier de l’armée marocaine qui a dû fuir le Maroc après le coup d’état raté contre hassan 2. De ce temps là, il était admiratif de Nasser et aujourd’hui d’après ces dires, il aurait une certaine admiration pour alquaida et les djihadistes. Comme quoi.

          • mécréante dit :

            Il admire Nasser et al quaida et beh quel mélange !!

    • Abbou dit :

      Boumediene. L’Algérien qui, demandant devant cette même OCI, aux musulmans de se faire les chantres d’un nouvel ordre international plus juste, a fait éclater les oreilles horrifiées des monarques du Golfe, en ajoutant que « Dieu ne voudra certainement pas que Ses élus entrent au paradis le ventre creux ». Il a par la suite été présenté comme « un communiste, un athée », alorsqu’il avait fait ses classes à la Zeitouna et, en partie, al-Azhar. Mais l’honneur n’est pas de se faire exclure d’un groupe, c’est de le quitter soi-même quand il s’égare. Bashar est trop timoré. Son père l’aurait certainement fait.

  7. idriss dit :

    regarder la classe de madame la repsentente du chef d’etat syrien et regarder le croquemort des saouds en haut et voir les deux singes qui lui lechent les babouches ((((((surtout le turc vraiment les turcs ont perdu tt honneur ils ont oublie qui les a trahi et vendu au royaume unie a trvers les magouilles de laurence d’arabie tomber plus bas misere)))je fais mon choix pour la belle syrienne et je vomis la pourriture il etait mr le democrate saoudeen de laisser la place aux jeunes

    • Maroquino dit :

      « turcs ont perdu tt honneur » je crois que tu as oublié les exaction qui ont suivi la création de la Turquie tel qu’on la connais, des millions de gens sont morts pour qu’on les obliges à embrasser la laicité! Les Turcs sont aussi innocent que les Syriens. Ils ont voté pour un parti qui leurs a promis mont et merveilles, nullement pour faire la guerre à la Syrie.

  8. antipédés dit :

    (la pierre noire viendrez du paradis …) il a que sa (des pierres) votre seigneur à vous envoyé ha ha ha ,tu me diras , sa pourra servir aux palestiniens contre tsahal ! ha ha

    • Maroquino dit :

      Toi, je pari qu’un Musulman t’as foutu la honte de ta vie. Petit PD refoulé. Pour ta gouverne petit sodomite, sache que des scientifique ont analysé cette pierre en question, et la réponse, aucune origine terrestre. Merci pour les palestiniens, mais tant qu’ils auront des pierres ils se batteront, vu que les leaders arabes sont comme toi, avec un gros baton sioniste dans le cul.

      • mécréante dit :

        Une référence Maroquino pour votre amie scientifique mécréante ?

      • M. dit :

        laisse-le, c’est du bruit blanc.

        quand la passion (ici la haine) est presente dans une discussion, la raison disparait.

      • Abbou dit :

        Depuis quand le « paradis » serait-il un endroit de l’espace ? Il s’agit d’un changement d’état de l’âme des élus. La « pierre noire » est certainement une météorite. Elle a été transformée en objet sacré par la superstition populaire et n’est même pas mentionnée dans le Coran. Lorsque les Qarmates l’ont volée entre 930 et 950, le pélerinage à la mecque continuait à se faire normalement. Il est probable que ce sont les Abbassides qui l’ont hissé au statut d’objet sacré pour motiver le paiement d’une « rançon » pour sa récupération. Pas trop étonamment, c’est vers cette période de retour au paganisme et à la débauche qu’ont été mis par écrits les grands ouvrages de hadiths qui ont bouleversé la doctrine sociopolitique de l’islam originel et créé les bases scripturaires qui allaient transformer celui-ci en une religion sectaire et intolérante.

        • mécréante dit :

          Bien d’accord !
          Je ne trouve aucune analyse scientifique qui donne la composition de la « pierre noire » !
          Pourtant j’ai accès à plein de bases …

      • Bernard dit :

        Probablement issue d’une météorite, c’est un symbole…
        Tu crois aux idoles, Maroquino ?

        • Maroquino dit :

          Non je ne crois ni aux idoles ni a une météorite, car la composition d’une météorite est connu des scientifique, renseignez vous donc. Les météorites sont composé de matériaux connu, mais à différent pourcentage selon l’objet trouvé. Par contre la pierre noire on ne trouve rien de connu. Mais pour répondre à ta question, si je me rend à la Mecque un jour inchAllah ça ne serai que pour prier Allah sûrement pas pour aller voir une pierre.

          • mécréante dit :

            « la pierre noire on ne trouve rien de connu »
            C’est qui on ?
            Qui a analysé la pierre noire ?

  9. idriss dit :

    la ligue arabe et l’oci deux coques vides.et une brochette de 99% de vendus a l’oncle sam

  10. Christian dit :

    J’espere qu’il va crever tres prochainement!

  11. the bad ship dit :

    guerre Iran Irak 2 nous y revoilà sauf que la c’est turquie Syrie et les guest stars sont le quatar le blackwater le saoud alquaicia collaborateurs zélés depuis les accords de quincy avec la bienveillance de la jordanie du liban en scission pays qui recherchent étrangement protection auprès de leurs bourreaux bref des états tenus par une mafia sans pareille on comprend mieux la déliquescence de ces pays depuis plus de 60 ans..

    qui plus est le destin de erdogan et gul sera semblable à celui de saddam ils finiront pendu après avoir bien collaboré ils deviendront vite encombrant ainsi va le sort des traitres!

    vive Bachar vive la Syrie vive son armée et son peuple digne et fier!
    maintenant place au nettoyage de printemps ,toute la Syrie doit être nettoyée des islamosionistes(catégorie particulière de sois disant musulmans conservateurs qui s’acoquinent avec le NWO pour diriger une « élite » sectaire associé au sionistes afin de détruire toute influence progressiste de l’islam et ainsi dictatorialement régner sans partage sur le monde islamique avec une hypocrisie et une cruauté rare vis à vis de leurs « esclaves » sujets (cas du bahrein et du saoud où toute contestation est écrasé dans le sang) avec la bénédiction des états démocrato-opportunistes bref plus simplement néocolonialiste!

  12. Merrick dit :

    J’avais lu un article qui expliquait l’animosité de la Turquie envers la Syrie comme une envie de se venger de la trahison des arabes sur l’Empire ottoman ! Dans ce cas pourquoi ne pas se venger sur les Saoudes qui symbolisent cette trahison !?

    En parlant de tombeau … le roi Abdallah ressemble à une momie !
    Je sais il n’y a pas de pyramides à la Mecque.

  13. Algérois dit :

    La syrie Vaincra inchallah contre les impérialistes. Toutes ces agitations (Ligue Arabe, OCI) ne montre que le désaroi et l’impasse dans lesquels se sont mis les US et leurs Harkis.

  14. Abdel dit :

    Si Saladin devrait renaitre de ces cendres il verrait certainement le jour en Syrie ou en Iran,d’ailleurs cela ne m’étonne pas qu’il soit né a Damas.Je suis sur d’une chose les saouds et qatari qui eux toutes leurs vies n’ont fait que ramper sont vert de jalousies de voir qu’une armée Arabe tienne tête toute seul a l’Empire,la fierté,le courage et l’honneur sont des vertus qui leurs sont complètement inconnu,eux qui ne connaissent que la lâcheté,la soumission et la trahison.Si les dirigeants du golfs représente l’Islam véritable comme ils essayent de nous le faire croire mois qui suis musulman depuis au moins dix générations je suis prêt a changer de religions tellement je suis répugné par ces merdes rampantes.Le prophète Mohamed leurs a fait la guerre,même s’ils ont changé de nom ils ne trompent personne sur leurs réelle identité,les Palestiniens en savent quelque chose.

    • Merrick dit :

      Il ne faut pas changer de religion, mais il faut se débarrasser de ces usurpateurs partouzeurs que sont les saoudes … qui ne représentent pas l’Islam véritable mais le véritable diable.

      • Maroquino dit :

        Absolument Merrick, et le mal ne pourrat être guérri que si les Musulmans se donne la peine de le soigner et pour ça il faut arrêter les divisions, et surtout, arrêter de faire semblant que cette secte qui ronge notre magnifique religion n’existe pas. Elle est bel et bien là, nous rongeant de l’intérieur comme un cancer.

        • Bernard dit :

          Bien sur, mais pour cela il sera indispensable de disposer d’une traduction « unique » du Livre », et ne pas laisser sans trop de controle n’importe qui interpréter à sa manière ses enseignements…
          Les guerres de religions dans la chrétienté n’ont pas eu d’autres raisons que l’interprétation de la Bible…
          Il n’est pas impossible que le monde musulman traverse cette période que les chrétiens ont connu il y a quelques siècles.

  15. hakim dit :

    Gouvernorats / Des unités de génie ont désamorcé une charge explosive de 40 kg plantée par un groupe terroriste dans la région d’al-Meridian à Alep.

    Les services de sécurité ont confronté un groupe terroriste qui tentait d’entrer dans le souk al-Etmeh, faisant nombre de tués et de blessés parmi les terroristes.

    Toujours à Alep, nos forces armées ont exécuté une opération spécifique dans le quartier d’al-Marjeh dans la région de Bab al-Nayrab, faisant nombre de tués et de blessés dans les rangs des terroristes.

    De même, Une unité de nos forces armées s’est accrochée avec des terroristes à proximité du quartier de Seif al-Dawleh à Alep, leur infligeant de lourdes pertes.

    En outre, des unités du génie ont désamorcé deux charges explosives dont chacune pesait 40 kg. La 1ère charge a été plantée à proximité d’Amer Sermini, alors que la 2ème à Seif al-Dawleh à Alep. Ces unités ont aussi saisi des cocktails Molotov dans un repaire des terroristes.

    Nos forces armées ont détruit 11 véhicules dotés des mitrailleuses et arrêté trois terroristes au rond-point d’al-Jandoul et au carrefour de Kastello à Alep.

    Nos forces armées liquident nombre de terroristes à al-Tal dans la banlieue de Damas

    Une unité de nos forces armées s’est accrochée aujourd’hui avec des terroristes à al-Tal dans la banlieue de Damas, liquidant nombre d’eux et libérant neuf citoyens enlevés par ces terroristes.

    Une source officielle a fait savoir que les citoyens libérés sont : Mohammad Hmadyeh (banlieue de Damas), Dib Mohammad (banlieue de Damas), Salman Razouq (Idleb), Mohammad Badour (Homs), Alaa Hussein (Hama), Fadi Nedeh (Tartous), Oussama Youssef (Jableh), Manhal Badour (Lattaquié) et Alaa Ammar Daoud (Jablé).

    Les services compétents s’accrochent avec des terroristes dans la banlieue d’al-Qousseir

    Les services compétents se sont accrochés aujourd’hui avec des groupes terroristes armés qui perpétraient des actes de meurtre et d’enlèvement et agressaient les deux villages d’al-Nizaryeh et d’al-Zarraa dans la banlieue d’al-Qousseir et ont tué ou blessé nombre de leurs éléments.

    Une source au gouvernorat a indiqué que les services compétents avaient tenu une embuscade auxdits groupes, tuant et blessant nombre d’eux.

    Les services compétents ont pris d’assaut nombre de repaires des groupes terroristes armés à Bassatine Deir Baalba à l’est de Homs.

    Une source a fait savoir que les services compétents avaient tué et blessé nombre de terroristes et arrêté d’autres.

    Les services compétents s’accrochent avec des terroristes dans la banlieue de Lattaquié

    Les services compétents se sont accrochés avec un groupe terroriste armé à bord de deux véhicules chargés de munitions et d’armes dans la localité de Kafr Delbeh dans la banlieue de Lattaquié, détruisant les véhicules et tuant les terroristes à bord.

    Les services compétents prennent d’assaut des repaires des terroristes à Selqine à Idleb

    Les services compétents ont pris d’assaut sur la route Selqine-Isqat un repaire des groupes terroristes armés qui barraient les routes et tiraient sur les véhicules.

    Une source officielle a indiqué que les services compétents s’étaient accrochés avec les terroristes, tuant et blessant nombre d’eux.

    Les services compétents ont pris d’assaut la maison du terroriste Saïd Taleb, chef d’un groupe terroriste armé dans la ville et l’ont tué.
    http://208.43.232.81/fra/338/2012/08/16/436729.htm

    • hakim dit :

      L’armée syrienne libère l’équipe de la télévision Ikhbariyya
      L’équipe du site

      L’équipe télévisée avec les soldats de l’armée régulièreL’armée syrienne a libéré jeudi à l’aube une équipe de la télévision officielle d’information Al-Ikhbariya au terme d’une opération militaire dans la région de Damas à deux étapes.
      Les forces armées « ont libéré grâce à une opération efficace », l’équipe « enlevée par un groupe terroriste dans la région d’Al-Tall » vendredi, a annoncé l’agence officielle Sana.

      La correspondante de la chaine Yara Saleh, le cameraman Abdallah Tabra et le chauffeur Hossam Imad, ont été accueillis au siège de la radio-télévision par de nombreux officiels, dont le ministre de l’Information, Omrane al-Zoebi.
      Mme Saleh a déclaré lors d’un entretien à la télévision syrienne, faisant allusion aux miliciens, que « les médias syriens leurs portent préjudice, c’est pour cela qu’ils s’en prennent à eux ». M. Tabra a, lui, remercié « les membres des commandos de l’armée », les qualifiant de « héros ».
      « Mais j’aurais voulu que toute l’équipe soit rentrée mais leur terrorisme et leur criminalité ont eu raison de notre collègue Hatem Abou Yahia d’une façon odieuse », a toutefois regretté la correspondante en allusion à l’assassinat du cameraman-adjoint qui a été liquidé. Mme Saleh a décrit les ravisseurs comme étant des hommes sans pitié et sans valeurs humaines.
      Le chauffeur Houssam Eid libéré dans la deuxième étape, deux heures après ses collègues a quant à lui révélé avoir subi des sévices et été électrocuté par ses ravisseurs.
      L’équipe avait été enlevée alors qu’elle accompagnait l’armée dans une opération près de Damas.

      L’Observatoire syrien des droits de l’Homme (organisme qui siège à Londres et diffuse les informations sur la crise syrienne dans les agences internationales) a de son côté affirmé que les troupes étaient entrées dans plusieurs secteurs de la ville d’Al-Tall bombardée et en proie aux combats depuis plus d’une semaine.
      Il a également fait état de la « libération de l’équipe d’Al-Ikhbariya après un assaut contre le bâtiment dans lequel ils étaient retenus dans la ville ».
      Les médias pro-régime sont récemment devenus la cible d’assassinats, de rapt et d’exactions de la part des miliciens.
      Un responsable de l’agence officielle syrienne Sana a été assassiné par les rebelles devant sa maison à Damas et un groupe lié à Al-Qaïda a revendiqué le meurtre il y a un mois d’un présentateur de la télévision d’Etat.
      Le 6 août, le siège de la radio-télévision à Damas avait été visé par un attentat à la bombe qui avait fait des blessés.
      Et un journaliste de la télévision iranienne en langue arabe Al-Alam a été enlevé par les rebelles à Homs (centre).

      Terrain

      A noter que la région de Tell dans la province de Damas a été finalement nettoyée des miliciens après une semaine d’affrontements. Par ailleurs, les cadavres de quatre hommes d’identité inconnue ont été retrouvés à proximité de la caserne de Damas avec des traces de torture. Des accrochages ont eu lieu en milieu de cette journée dans les jardins de Barzé, au cours desquels les forces gouvernementales ont détruit un pickup équipé d’une mitrailleuse.

      42 véhivcules de l’ASL détruits

      Dans le gouvernorat d’Alep, les forces gouvernementales sont parvenues à couper les chemins de ravitaillements des milices venant de Turquie. Elles ont détruit plusieurs caravanes militaires transportant des miliciens dans les deux provinces nord et nord-est.

      Par ailleurs, plusieurs affrontements dans la province d’Alep ont été fatidiques pour les miliciens : des dizaines de véhicules équipés de mitrailleuses ont été détruits selon le site Choco- Mako (42 selon un premier décompte : 12 à Dawwar-Maara, 8 à Kebtane-al-Jabal, à l’ouest de la ville d’Alep, 10 voitures quatre quart à Kafar-Bssine , et 12 pickups dans la région Kafar Hamra au nord d’Alep ).

      Ces derniers dont la localité se trouve sur la route d’Azzaz tentaient d’investir la ville d’Alep. Il est question de dizaines de miliciens tués parmi eux.
      En revanche, le site Syrian Document a montré les images videos d’une attaque perpétrée contre un camion de soldats. Deux cadavres de soldats gisaient par terre.

      Selon la correspondante de la télévision Mayadine, les accrochages se poursuivent dans le quartier Seif Ed-Dawlé, où une quantité importante d’armement, comprenant des dizaines de mitrailleuses et des lance-obus a été saisie et montrée devant la caméra qui a également montré les cadavres des miliciens gisant par terre. Selon elle, l’avancée des forces gouvernementales se fait lendement dans ce quartier, en raison surtout des snipers des miliciens qui se sont surtout installés sur le batiment de l’hyper-marché de ce quartier.

      Selon Syrian Documents, des accrochages ont lieu devant ce super-marché au cours desquels trois miliciens et un sniper ont été abattus.

      Le site a fait état d’un pilonnage dans le quartier Kadi Askar, sous l’emprise des miliciens, et d’une vingtaine de personnes (des miliciens a fortiori) tués et 25 autres blessés. Un autre pilonnage a frappé le quartier Ferdos, également contrôlé par les miliciens, et a coûté la vie à un milicien au moins de l’aveu des activistes de l’insurrection.

      La correspondante de la télévision a affiché devant la caméra la carte d’identité turque d’un milicien. Elle a indiqué que l’armée régulière est en train d’opérer une opération d’envergure dans le quartier Bab Nayrab.

      Moustafa AkilDu côté de la province Est d’Alep, les habitants de la ville Masskané ont contré un assaut des miliciens qui tentaient d’envahir leur ville, et tué un nombre d’entre eux, dont le chef Ali Abdallah, connu sous le pseudonyme Abou Hamzé, selon le site Choko Mako.
      Le site assure aussi que le chef de milice Moustafa Akil a lui aussi été tué ainsi que tous les membres de sa milice dans les affrontements contre l’armée régulière.

      A Idleb, l’armée régulière a pris d’assaut ce jeudi un repaire de l’ASL dans la région Salkine et tué un certain nombre d’entre eux, selon Syrian Documents. Selon Arab Press, le chef de cette bande figure parmi les tués. Il s’appelle Fares Mohammad Joumaa Dibo. Alors que 8 d’entre eux ont été arrêtés.
      Mercredi, l’armée avait perquisitionné le bureau médiatique de l’ASL à Salkine et arrêtés deux de leurs militants.
      Le site Choko Mako assure pour sa part qu’une unité de l’armée régulière a été victime mercredi d’une embuscade de la part des miliciens dans la region Sermad proche du poste-frontière bab El-Hawa qui ont utilisé des obus RPG et des grenades. 5 soldats ont été tués, dont deux officiers. Il s’en est suivi des accrochages violents au cours desquels 25 miliciens ont été abattus. Les agences internationales ont montré les cadavres de 7 soldats de l’armees exécutés.
      3 autres militaires ont été tués dans une autre attaque contre un bureau de police dans le village Friké, à Jisr Choghour. Plusieurs miliciens ont par la suite été abattus et 5 autres arrêtés.

      Miliciens à HomsDans la région de Homs des accrochages ont eu lieu lors d’assauts contre des barrages de l’armée régulière dans la ville de Talkalekh à partir de laquelle la plupart des tentatives d’infiltration du Liban ont lieu. Arabs Press a fait état de nombreux miliciens tués, dont leur chef. Mercredi, ce sont 25 miliciens qui auraient péri dans la localité de Ksseir, alors que 8 éléments des forces de l’ordre ont été blessés dans les affrontements dans les régions Dar Koubra ; la situation de l’un d’entre étant critique.
      Dans la région Hassaké, les miliciens ont tenté de s’emparer dans la nuit de mercredi à jeudi du bâtiment du commissariat de police, mais ils durent prendre la fuite après s’être affrontés avec les forces de l’ordre.

      Une autre tentative de s’emparer de l’aéroport de la région de Deir Ezzor s’est elle aussi soldée par un échec de nombreux miliciens ont péri, selon le site Chako moko. Les militaires ont traqué les miliciens et il est question de 7 miliciens tués dans les quartiers Hamidiyyé et Baajine de la ville. Mercredi, l’armée régulière a détruit un mortier déposé par les miliciens sur le toit d’une école qu’ils avaient occupée précédemment. Alors que 6 miliciens ont été abattus dans les accrochages qui ont eu lieu à proximité de la société des eaux. Arab Press a rapporté que l’armée a pris d’assaut 5 repaires des miliciens à Mou-Hassane et Bou-Omar et tués des dizaines de miliciens, alors que l’attaque contre un bâtiment du village Hajine-Tadmire, transformé en siège des miliciens s’est soldé par la mort des 40 miliciens qui s’y trouvaient.

      Dans la région de Lattaquié, le correspondant de Choko Mako a rapporté que les forces gouvernementales ont arrêté un certain nombre de miliciens et cité les noms de 5 d’entre eux, et confisqué d’importantes quantités d’armes. Le reporter assure que le calme règne dans la plupart des quartiers de cette ville côtière.

      Version AFP-OSDH

      (((L’armée a pilonné jeudi plusieurs quartiers d’Alep faisant 18 morts, tandis que huit soldats sont morts dans des accrochages avec les rebelles dans cette métropole du nord de la Syrie, a affirmé l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH).
      Les violences ont fait au total 34 morts, dont 26 civils, à travers le pays au lendemain d’une journée particulièrement sanglante qui a fait 172 tués, notamment dans un raid meurtrier contre la localité d’Azaz, précise cette organisation basée en Grande-Bretagne.
      L’OSDH a fait état de bombardements dans plusieurs quartiers du nord-est d’Alep, ville où se joue depuis près d’un mois une bataille cruciale pour l’avenir du régime.
      Parmi le bilan des morts dans la deuxième ville de Syrie figurent six civils tués à Chaar (est), dont une femme et deux enfants, et dix autres à Qadi Askar, également à l’est, selon l’OSDH, qui tire ses informations sur place d’un réseau de militants et de témoins.
      A Qadi Askar, parmi les morts figurent des personnes qui faisaient la queue devant une boulangerie, selon la Commission générale de la révolution syrienne (un réseau de militants).
      Dans le sud-ouest d’Alep, l’armée a bombardé le quartier emblématique de Salaheddine, repris la semaine dernière par l’armée, et le district mitoyen de Seif al-Dawla, que l’armée tente de reprendre à l’opposition.
      Des combats ont opposé les rebelles à l’armée dans ces deux quartiers, tandis que d’autres ont fait huit morts parmi les soldats dans le centre d’Alep, rapporte l’OSDH.
      Dans la province de Damas, cinq civils ont péri dans des bombardements et trois autres sont morts dans la province orientale de Deir Ezzor.
      Plus de 23.000 personnes sont mortes en Syrie depuis le début de la révolte en mars 2011, selon l’OSDH.)))
      http://www4.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=75601&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=37&s1=1

  16. Jacques Borde dit :

    le « machin » du monde musulman!
    revoir « ô jérusalem » (de chouraqui) où est bien montré la suffisance, la lâcheté et la soumission (j’évite le terme de « prostitution », travailleurs & travailleuses du sexe, seraient fondés à m’en tenir rigueur)notamment sur la question palestinienne de cette entité qui a toujours roulé au plus offrant! le titubant monarque a bien mérité de son titre « khaddim al-america »…

  17. observateur francosyrien dit :

    Sans doute en avez-vous parlé au début de la crise syrienne, quand il s’agissait de comprendre les motifs possibles de cette attaque de la Syrie, mais au cas où je vous transmets ce lien qui fait référence à la stratégie des quatre mers du président syrien :
    http://www.upi.com/Business_News/Energy-Resources/2011/01/06/Syrias-Assad-pushes-Four-Seas-Strategy/UPI-98471294335880/

    Vive la Syrie ! Vive Bachar !

  18. Franc-tireur dit :

    Une belle brochette d’enfants de putains qui ont souillé avec leurs pieds de traitres le sol sacré de cette ville…

    Quand je dis au bougnoules de service de boycotter le hadj afin de couper le régime barbare de Al Saoud de l’Islam…

    On dit que je suis radical….je ne fais que suivre les préceptes du prophètes….et le prophètes aurait combattu les barbares des Al Saoud et tous les traitres de l’OCI

    • Maroquino dit :

      Bien sûr, c’est si facile, ce que tu oublis c’est que les gens ne savent rien de ce qui se passe dans le monde, et encore moins au sein même de leurs religions. Les séoud financent les mosquées partout dans le monde, avec les prédicateurs etc, la mosquée en face de chez moi à Bruxelles est en parti financé par eux. Il faut décapiter la bête, mais boycotter etc ça sert à nada. Je te rappel aussi que les plus grand bougnoules de ce monde, c’est les occidents, c’est la vérité.

    • mimik dit :

      Si le prophète sws était encore vivant il aurait commence par combattre bachar et sa secte,ainsi que ses allies,les russe et les chinois qui sont les plus grand athée que la terre est jamais portee

      • M. dit :

        n’importe quoi, le Prophete saws a _toujours_ ete du cote de l’opprime.

        ce qui veut dire qu’il sera du cote du Peuple et du Gouvernement Syriens, du cote de la Russie, de la Chine et des Non-Alignes, qui sont attaques aussi par le Grand Satan – dixit Imam Khomeini – OTAN + CCG + AlQaida

    • mécréante dit :

      « boycotter le hadj afin de couper le régime barbare de Al Saoud »

      Leur flouz vient du pétrole Franc-tireur pas du pèlerinage ..

    • idriss dit :

      Franc-tireur.
      j’ai eu la chance de visiter ce lieu.et j’avoue ce que j’ai pu observe durant mon sejour au lieu de me rapprocher de ces gens.m’a ouvert les yeux et j’ai failli devenir athee.je suis toujours croyant,toujours sunite.mais ces dernieres annees mon coeur balance et se raproche de jour en jour des chiites.donc j’ai tire une conclusion qu’il faut melanger les deux pour avoir un islam de verite et la oumma tant esperee ne peut venir des wahabites,ni des salafistes retrpgrade.mais del’union des courants chiite et sunniste.

      • mécréante dit :

        Si je peux me permettre : Il faudrait permettre la critique et la réflexion philosophique comme le faisait par ex Ibn el Rouched…

        • Bernard dit :

          A lire : http://www.rdl.com.lb/1998/3649/interv.htm
          AHMED BE BELLA: « L’ARMEE NE CHERCHE QU’A SE MAINTENIR AU POUVOIR
          « PAS D’ISLAM SANS TOLERANCE », AJOUTE L’ANCIEN
          Il a joué un rôle majeur dans la libération de son pays; a connu le pouvoir, la prison, aussi, et l’exil. Mais l’homme est simple, proche du cœur et accueille tout visiteur par un sourire. On peut passer des heures à l’écouter parler de son expérience passée, de ses activités présentes et de ses préoccupations.
          Ahmed Ben Bella qui a, aujourd’hui, 82 ans, réside en Suisse et s’intéresse encore aux causes du monde arabe, tout en étendant son champ d’action à l’écologie et à l’environnement.
          A l’hôtel “Marriott” où il nous a reçues avec ma consœur du “Monday Morning”, Rania el-Hachem, il aborde plusieurs sujets dont la situation dramatique en Algérie.

          RENCONTRES POLITICO-SOCIO-CULTURELLES
          En juillet 1997, Ben Bella, premier président de l’Algérie indépendante, était venu au Liban en visite officielle. Maintenant, il est venu à Beyrouth pour participer à des rencontres politiques et socio-culturelles traitant de problèmes relatifs au monde arabe. Il nous confie que, du temps de la guerre de libération, il venait au Liban, en Syrie et dans la région incognito, pour les besoins de la cause.
          Ces temps sont révolus. Aujourd’hui, Ben Bella est très sollicité. Les visiteurs se suivent dans sa suite à l’hôtel et le téléphone sonne sans arrêt.
          “Je me sens à l’aise dans votre pays, qui est très beau, confie-t-il. Ma femme et ma fille Mehdia, s’y plaisent énormément, aussi, et peut-être qu’un jour nous y aurons un pied à terre.”
          “Je suis originaire du Nord de l’Algérie, d’un pays de montagne où la nature et le climat ressemblent au vôtre, tout comme à celui du Sud de l’Italie. D’ailleurs, il y a une grande diversité de climat en Algérie qui, par sa superficie, fait cinq fois la France. A soixante kilomètres d’Alger, nos montagnes sont couvertes de neige l’hiver et des centres de ski y ont été aménagés.”

          UN HOMME “UNIVERSEL”
          - Parlez-nous de vos activités présentes.
          “Elles sont à plusieurs niveaux; en premier lieu, je me préoccupe de la cause arabe: la Palestine, le Liban-Sud, le blocus contre l’Irak.
          “En deuxième lieu, tout en étant un citoyen arabe, je me considère comme un homme universel et m’intéresse à de multiples problèmes internationaux, dont la mondialisation et les problèmes qu’elle soulève au niveau des critères, des concepts, des valeurs culturelles et autres.”

          - Comment se traduit cet intérêt?
          “Je me retrouve avec des Occidentaux dont le grand économiste français, René Passet qui propose de nouvelles conceptions économiques, différentes de l’ordre mondial établi. Dans son livre “L’Economie et le Vivant”, il explique que la science économique est incomplète. Car elle se préoccupe des choses inertes, de la matière et de la production, sans tenir compte de l’homme qui doit être la finalité de cette science.”
          Le président Ben Bella s’étend, longuement, sur des problèmes d’ordre écologique. Il donne l’exemple du contraste entre, d’une part, le sommet de Rio sur l’environnement et l’exploitation à outrance de l’Amazonie qui peut avoir des effets néfastes sur l’ensemble de la planète.
          “Je suis un militant écologiste, affirme-t-il. Malheureusement, les écologistes s’occupent des fois de la nature, bien plus que de l’homme qui, dans l’échelle des priorités, vient en premier.”

          LE POUVOIR AUX MAINS DES MILITAIRES À ALGER
          - De militant politique, vous voilà devenu un militant écologiste. Est-ce par déception?
          “Pas du tout! les deux sont complémentaires. Je suis toujours un militant politique, mais mon expérience s’est élargie. J’ai passé de nombreuses années en prison où j’ai beaucoup lu. D’ailleurs, de tout temps j’ai toujours aimé lire et apprendre; j’ai une grande curiosité intellectuelle.
          “Je me préoccupe de toutes les activités, non seulement politiques, mais de tout ce qui concerne l’homme. D’où l’importance accordée à notre environnement. Autrefois, on pensait que la terre était le centre du monde. Aujourd’hui, on sait que ce n’est qu’une petite île au sein du Cosmos.”

          - Venons-en à la situation en Algérie. Que se passe-t-il, au juste, dans ce pays pour lequel vous avez tant milité?
          “La situation est devenue de plus en plus complexe, car le problème essentiel, d’ordre politique, n’a toujours pas été réglé.
          “Il faut dire les choses clairement: le pouvoir actuel est entre les mains des militaires. Nous avons un parlement, un gouvernement, une Constitution, mais sans pouvoir réel. Ce qui se passe chez nous ressemble à la situation de l’Amérique latine, au Chili par exemple, du temps de Pinochet; en Argentine du temps de la junte. Nos structures démocratiques sont de pure façade.”

          - Qu’en est-il du rôle des partis politiques?
          “Ils sont plus actifs que dans tout autre pays arabe. Ceci est une particularité de notre peuple différent du Marocain et du Tunisien. C’est un peuple révolté qui l’a été tout au long de son Histoire. Il ressent plus que d’autres l’oppression, la corruption, les vices et failles du pouvoir.”

          Le président Ahmed Ben Bella s’entretenant avec notre consœur, Nelly Hélou.
          ACCUMULATION D’ERREURS
          - Vous-même, vous vous définissez, aussi, comme tel?
          “Oui, je suis moi-même un révolté et je réagis vivement face à tout ce que je crois être une injustice. Par contre, je ne suis pas un révolté caractériel et suis plutôt de nature calme.”

          - A votre avis, donc, l’armée est à la base du problème?
          “L’armée ne cherche, à vrai dire, qu’à se maintenir au pouvoir. Il se produit, dès lors, ce qui se passe dans tout régime de militaires: la corruption, les injustices, la paupérisation, les pots de vin…
          “Pourtant, l’Algérie est un pays riche. Il a du pétrole, du gaz, du phosphate, de l’or, du mercure. L’agriculture est prospère. Même le désert est fertile dans ses immenses oasis.
          “Nous avons des biens, des ressources mais il y a eu une accumulation d’erreurs depuis des décennies qui ont mené le pays à la situation présente.”

          - Depuis le jour où vous avez été forcé de quitter le pouvoir?
          “Non, pas du tout. Je suis un grand pécheur devant l’Eternel. Mais je dois dire, aussi, que j’étais un président différent des autres. J’étais pauvre, je touchais 250.000 anciens francs par mois qui ne me suffisaient pas à couvrir mes dépenses. A partir du 25, je commençais à emprunter. Je résidais dans un appartement, ainsi que les ministres et on circulait dans des voitures “Peugeot 403”.

          QUID DES NATIONALISATIONS?
          Evoquant toujours cette période, Ben Bella poursuit: “On sortait de la guerre de libération et on voulait édifier un Etat digne de ce nom. J’ai lutté contre la mendicité, mis un terme au travail humiliant des enfants-cireurs en les scolarisant, 5000 d’entre eux ayant été envoyés à l’école.
          “Savez-vous que le jour où j’ai été libéré, vos cireurs ont mis mon portrait sur leur boîte à cirage?”

          - On vous reproche quand même les nationalisations?
          “Oui, je reconnais que j’ai tout nationalisé à l’époque. On était pauvre; tout était entre les mains des Français au nombre de deux millions et demi qui se sont débinés. Certains spéculateurs ont voulu profiter de cette situation et j’ai décidé de tout nationaliser, y compris les immenses cafés, très riches qui n’avaient pas leurs pareils, même pas aux Champs-Elysées.
          “J’ai peut-être été un peu loin, mais je ne pouvais pas admettre que les plus malins, ceux qui n’avaient pas porté les armes puissent cueillir les fruits de la libération.
          “J’ai nationalisé les terres très fertiles autour d’Alger. Au fait, tout appartenait aux Français et c’est leur bien que j’ai nationalisé.
          “Je voulais, aussi, empêcher l’expérimentation par les Français de la bombe atomique dans le désert, en vertu des accords d’Evian. Cela représentait un danger permanent pour la région et ses fils. J’ai pris donc toutes les terres. De Gaulle était un grand homme et n’a pris aucune mesure de rétorsion.”

          LES GIA À LA BASE DES CRIMES
          - Revenons à la situation présente. Les courants islamistes ne sont-ils pas responsables du drame actuel de l’Algérie?
          “Il y a plusieurs partis islamistes, mais un courant responsable de ces crimes: le GIA (groupe islamique armé). Ses cadres sont formés de personnes revenues d’Afghanistan, où ils étaient manœuvrés par la CIA pour lutter contre l’Union soviétique.
          “Ils ont une lecture dangereuse et totalement fausse de l’Islam. Car si vous retirez la tolérance, il n’y a plus d’Islam.
          “Face au GIA, on n’a pas le choix; il faut l’affronter. Mais ceux qui doivent le combattre devraient avoir les mains propres, ne pas être corrompus et sans aucune crédibilité. Car le peuple algérien n’est pas dupe et sait où est la vérité.
          “De même, le pouvoir en place cherche, depuis six ans, à leurrer l’Occident en organisant des élections tantôt parlementaires, tantôt municipales, toutes artificielles et pré-fabriquées.
          “Le problème n’est donc pas dans les institutions, mais dans la corruption qu’il faut combattre. Entre-temps, la violence continue et devient plus grave. Les gens dans les maquis se renforcent et reçoivent davantage d’armes et de munitions.”

          ENGAGER UN VRAI DIALOGUE
          - Que proposez-vous comme solution?
          “A maintes reprises, j’ai proposé au président – qui est un homme de l’armée de libération – d’engager un vrai dialogue, afin que la société algérienne puisse s’intégrer dans le cadre de la société civile: dans les partis, les syndicats, les mouvements de femmes, de jeunes… Dans toute démocratie, le peuple doit pouvoir s’exprimer et avoir le droit de le faire. Le peuple algérien a besoin d’un homme fort et juste, non d’un dictateur.
          “Certes, la démocratie requiert tout un apprentissage.
          “Il faut donc arriver à établir un dialogue avec toutes les forces vives, à l’exception du GIA qu’on doit combattre; organiser des élections libres, même si ce n’est qu’une liberté relative, avoir un pouvoir civil issu des élections et demander à l’armée de réintégrer ses casernes, sans faire de procès, ni de jugement. Car si l’on commençait à couper des têtes, cela ferait boule de neige.”
          “Il faut en finir avec la corruption, avec le “général 10%” et l’autre surnommé le “général banane”, ou “le général des produits pharmaceutiques.”
          “Je ne cherche pas à faire de la politique, mais les faits sont là et le peuple le sait.”

          UNE DÉCISION MALHEUREUSE
          - Que pensez-vous de la décision d’arabisation adoptée, récemment, par le régime d’Alger?
          “J’aimerais, tout d’abord, préciser que nous sommes tous, en tant qu’Algériens à l’origine des “Amazirs”, c’est-à-dire des hommes libres et nous avons été arabisés il y a quatorze siècles.
          “Aujourd’hui, la grande majorité des Algériens, même ceux qui parlent l’Amazir en Kabylie, ne veulent pas séparer l’amazérité de l’arabité de l’Algérie. Ils veulent s’en occuper comme complément et non comme antagonisme. Cela diviserait gravement le pays.
          “Il existe une université amazir à Paris depuis trente ans qui cherche à créer des clivages avec l’arabité. Ce qu’on n’accepte pas.
          “Quant à la décision d’arabisation, elle est, à notre avis, très malheureuse à tous les niveaux. Depuis l’indépendance, le français est une langue obligatoire et jamais les Algériens n’ont connu aussi bien le français comme depuis que l’Algérie est indépendante.
          “Il faut dire que les Français ne se sont guère préoccupés de prodiguer l’enseignement au peuple algérien. Quand ils ont quitté le pays, il y avait, uniquement, deux ingénieurs et moins de cent médecins, pharmaciens et autres, sur une population de neuf millions d’habitants.
          “La France est un grand pays et les Français sont un grand peuple, mais leur colonialisme est plus arriéré que celui des Anglais. L’Alégrie était différente du Maroc et de la Tunisie. Elle était pour les Français, comme l’Afrique du Sud, un simple département.”

          ISRAËL, UN FAIT COLONIAL
          - La paix au Proche-Orient est-elle possible?
          “Non, elle n’y sera pas instaurée. Je ne dis pas cela dans un esprit raciste ou antisémite. Je n’ai rien contre les juifs en tant que tels. Leur langue est araméenne comme la nôtre. Comme nous, ils sont originaires de cette terre qui a donné naissance à tous les prophètes. Ils ont vécu avec nous.
          “Mais ils ont voulu se distinguer de nous et se placer dans une tranchée contre ce qu’ils appellent la barbarie ou le barbarisme. Ceci je ne l’accepte pas.
          “Je reconnais que ce peuple a été persécuté et je ne suis pas d’accord avec Roger Garaudy qui nie l’holocauste qu’ils ont subi. Mais ils ont fait subir aux Palestiniens les mêmes épreuves dont ils ont eux-mêmes pâti.
          “Israël est donc un fait colonial qui doit se terminer un jour ou l’autre. Est-ce nous les barbares qu’on cherche à coloniser? Nous qui avons gouverné l’Espagne durant huit siècles, avons donné au monde Al-Farabi, Ibn-Toufaili, Ibn Rouched (Averroès), Al-Khawarizmi, etc…
          “Certes, nous avons commis des erreurs, mais nous n’avons pas engendré un Hitler ou un Mussolini… Est-ce logique que quatre millions de juifs veulent s’imposer à 270 millions d’Arabes qui deviendront, en 2018, 565 millions?”

          DES MESURES DE SÉCURITÉ SANS PLUS
          - Et comment doit se terminer ce fait colonial?
          “Comme un abcès qui va petit à petit disparaître et se résorber. Non par la guerre et les bombardements, mais par l’éducation et la culture.
          “Je ne suis pas antisémite et les juifs sont des cousins, les fils de Sara et, nous, ceux de Hagar.
          “En Algérie, nous vivons côte à côte. L’Europe les a attaqués et c’est nous qui payons. C’est une véritable conspiration contre le peuple arabe, un complot contre toute une civilisation.”

          - Qu’en est-il des accords conclus avec l’Etat hébreu?
          “La paix se traduit, uniquement, par des mesures de sécurité. Mais il n’y a pas de paix réelle.
          “Que demandent-ils à Arafat? De jouer le rôle de Lahd au Liban-Sud (Pouvez-vous écrire cela?). Il a parlé de la paix des braves. Mais c’est le plus fort qui propose cela au plus faible en lui demandant d’abandonner les armes. Il n’a pas compris le message. En Algérie, les Français aussi nous avaient proposé cette paix des braves. On l’a refusée.
          “Avec tout le respect que je lui dois, j’ai un conseil à donner à Arafat: dans un système de colonisation, quand un chef ne peut pas poursuivre la lutte, il démissionne. Qu’il laisse cette tâche aux Arabes; cela peut durer 20 ou 30 ans. C’est un combat de générations. Il ne doit rien signer.
          “En Algérie, il y a eu Abdel-Kader et tant d’hommes fantastiques qui ont combattu avant moi pour que je puisse continuer la lutte et gagner. Cela ne durera pas 143 ans comme en Algérie. L’Occident en a déjà assez et avec Netanyahu et ses erreurs, le colonialisme est déjà largement ébranlé.
          “Il faut, aussi, comprendre et retenir une chose essentielle: la révolution est une affaire de maturation d’un peuple et le produit de ses propres fils. La révolution algérienne était, d’abord, un fait algérien.”

          CRÉER UNE CONSCIENCE
          - Qu’est-ce que le “Moultaka arabe”?
          “Ce n’est ni une armée, ni un Etat. C’est une conscience pour créer et renforcer l’éveil dans le monde arabe. Nous formons différentes commissions: contre la normalisation, par exemple, ou pour aider les prisonniers du Liban-Sud… Nous nous sommes réunis au Liban, car le pays connaît toujours une situation de guerre. Le mouvement regroupe des personnes du monde arabe et son combat est idéologique: créer une conscience et démystifier le discours d’Israël sur la paix.”
          Home
          Home

  19. eclereure dit :

    que allah maudit cette famille royale des saoude ils on pris l’islam et ces lieu saint en arabieen otage et vendu al qods mas a mon avis il faut faire des recherche sur cette famille royal si ils on musulman j’ai des doutes et euresement que allah existe sinon cetait cuit davance sur la perversion de l’islam il ya q’avoire l’hotel qui ils on construit juste devent la mecque poure denaturer la sainte mecque vraiment que allah leure ouvrent les portes de l’enfer

  20. carthage dit :

    Le plus triste dans l’histoire, c’est non pas que nos gouvernements arabes sunnites sont des traitres! ça on le sait depuis belle lurette, mais que la communauté arabo-musulmanne de france croit à la propagande anti-assad. Es-ce la haine,la jalousie et la frustation qui les poussent à cette idée ou tout bonnement l’ignorance. En tout cas c’est à partir de ce moment que j’ai réellement été convaincu de l’indigena des notres et qu’on avait un retard intellectuel enorme par rapport aux occidents et dire que les islamistes se croivent plus vertueux que les occidentaux…

    • Maroquino dit :

      Parle pour toi je ne me sens pas concernés par ton problème intellectuel. Si tu veux savoir quel est le plus grand problèmes des arabes, c’est les gens comme toi, défaitiste et simpliste. Pour te rappeler que ce monde occidental si plus « intéligent » que nous, est aussi encore plus rongé par ce cancer que nous. En cent année, on s’est fait colonisé, pillé, décridibilisé, et on a mis des salopards de sioniste au pouvoir, qui eux se sont attaqués à notre religion. Dit moi? Comptes tu rendre ton enfant responsable des choses élémentaire que tu ne lui aura pas appris?

    • Maroquino dit :

      Encore une chose, les gens ouvrent tout de même les yeux de plus en plus.

      • Labaykyabashar dit :

        Le problème chez les arabe c est si il connaisse rien a leur histoire

        • mécréante dit :

          Mais laissez les arabes tranquille !
          Y a des cons et des moins cons partout …

          • M. dit :

            pour clore cette discussion, voici un extrait du discours de Sayyed Hassan Nasrallah qui traite exactement de ce point. en resume il dit « Yes, we can », je vous laisse lire ce passage qui m’emplit d’inspiration:
            Mais je voudrais que vous, ainsi que le peuple libanais et les peuples de la région, ayez confiance dans les capacités, l’intelligence et l’éveil de la résistance. Il faut que vous sachiez – et c’est là l’un des principaux résultats de la guerre de juillet- que dans ce monde arabe et islamique, nous possédons des cerveaux, des cœurs et de la détermination pour planifier, exécuter, diriger et combattre avant de remporter au final la victoire.

            La défaite n’est pas notre fatalité, comme ont tenté de nous le faire croire la plupart des régimes et des dirigeants arabes.

            Le principal message de la guerre de juillet et puis de la guerre de Gaza que notre destin est de gagner, comme nous avions remporté la grande victoire en 2000, puis en 2006. Nous sommes en mesure de remporter de plus grandes victoires encore quand nous aurons à affronter une nouvelle guerre. C’est ce qu’il faut dire aujourd’hui à la commémoration de la victoire de juillet 2006.
            La guerre finie, les Israéliens et les Américains ont fait leurs évaluations et nous sommes entrés dans une nouvelle étape.
            La guerre de juillet était censée être une étape décisive dans la destruction de l’axe de la résistance dans la région.

            La vérité est que dans cette région, très peu sont restés attachés à la cause palestinienne, aux valeurs sacrées musulmanes et chrétiennes et à la terre arabe ainsi qu’aux droits des Palestiniens. Ceux qui sont restés attachés à tout cela constituent le fameux axe qui passe de l’Iran à la Syrie jusqu’aux mouvements de résistance au Liban et en Palestine. Les autres régimes sont pour la plupart devenus au service du projet américano-israélien ou au service du compromis préparé par les Américains et les Israéliens. Ces régimes misent sur le temps pour pousser les Palestiniens à la reddition et à accepter les miettes que leur donneront Sharon, Olmert ou Netanyahu.

          • carthage dit :

            Je parlerais de la communauté arabe de france pas des arabes en general!

          • Bernard dit :

            Merci pour ce rappel M !

          • idriss dit :

            non pour le moment la proportion d’arabes cons est superieures a la moyenne.sinon la syrie n’aurait jamais connu pareil dechainement des arabes du golf.

    • idriss dit :

      l’ignorance,l’ignorance et la soupe servis par les mediamensonges.

  21. Eba dit :

    Fabius estime que l’aspect militaire du conflit est une affaire syrienne……

    Donc pas d’intervention militaire en vue… il semblerait que la donne change, et que de part et d’autre on recherche véritablement une solution politique…..

    • mécréante dit :

      faut pas croire à tout ce que dit fafa !

    • fatima dit :

      Eba, oui peut-être il n’yaura pas une intervention directe militaire, mais fabius du sang contaminé a oublié de préciser que les occidentaux, les golfistes et les turcs livrent des armes et des outils sophistiqués de communication, entrainent les gangs armés et font venir des membres de alquaida pour attaquer l’Armée Syrienne officielle!!!
      Et j’ajoute, aujourd’hui, ce con a déclé au Liban, qu’ »il faut détruire le régime syrien le plutôt possible ».
      Et il ose ouvrir sa gueule pour dire qu’il n’y a pas une intervention !!! ça fait rire.

      • fatima dit :

        je m’excuse, je n’ai pas corrigé mes fautes .
        Il faut lire « ce con a déclaré (au lieu de déclé).
        Merci

  22. Le phoenix Syrien dit :

    Le cargo russe appareille vers la Syrie avec à son bord hélicoptères et DCA !
    IRIB- Le cargo russe Alaed qui transporte des hélicoptères et des DCA à destination de la Syrie n’est pas encore arrivé à bon port mais il vient de franchir le canal de Suez ete ntrer en mer rouge.
    Les hélicoptères appartiennet à la Syrie mais ils sont érparés par les techniciens russes ? uen société d’assurance britannqiue avait refusé d’assurer ce cargo tout en l’araisonnant dans un port en Ecosse. le bateau a rebroussé donc le chemin et après un répit de plusieurs semaines le voilà en route pour Tartous.

    Source:http://french.irib.ir/info/moyen-orient/item/206764-le-cargo-russe-appareille-vers-la-syrie-avec-%C3%A0-son-bord-h%C3%A9licopt%C3%A8res-et-dca

    • Maroquino dit :

      Oui les hélico ont été envoyé, pour modernisation.

      • mohamed dit :

        il a franchi le canal de suez et entré en mer rouge ? french irib connait-il la géographie ? Les côtes syriennes sont en méditerranée pas en mer rouge et pour aller du nord russe en syrie les cargos passent apr le détroit de gibraltar.
        des détails et des erreurs de ce genre ça tue la crédibilité. on en a pas besoin dans des moments aussi difficiles pour l’état national syrien alors qu’il est en train de mettre en échec les plans U.S avecl’aide des russes, des chinois mais aussi des militants de des résistants de tous ays y compris ce site d’info syrie.

    • Jean-Dominique dit :

      De la Russie à Tartous on a pas besoin de franchir le canal de Suez.

      Certains écrivent n’importe quoi parfois. mettons ça sur le compte du Ramadan et de la chaleur !

  23. Samir _Djazair dit :

    Ces gouvernements harkis ne représentent qu’eux mêmes.Qui représente la France Jean Moulin ou ceux qui l’ont balancé ? Les Arabes et les musulmans sont, aujourd’hui, les seuls – je n’en vois pas d’autres – à faire reculer l’Empire arme au poing en Irak, en Afghanistan,en Palestine, au Liban, et aujourd’hui en Syrie. La dignité des Arabes est intacte.

    • Sam dit :

      je voudrais juste te demander de laissé les harkis la il sont,certaine personne ne comprenant pas le terme exact de ce mots pourrait penser que tu fais référence a une autre partie de l’histoire.Ils emmerdent personnes,bien au contraire et on après tant d’années droit a l’oublie.

      • Abbou dit :

        Sam. Pour les Algériens du bled, « harki » est une insulte et ne se réfère plus obligatoirement à cette partie de leur communauté qui est restée du côté de l’Armée française. En France, on continue bien à traiter de « Quisling » un traitre avéré, même s’il n’est pas norvégien. Dommage, donc, pour l’évolution négatif qu’a subi le mot harki qui avait un sens plus noble auparavant. Mais une fitna a aussi une conséquence sur la langue. « Salafiste » entrera dans quelques temps dans le Larousse avec le sens de « rétrograde », voire d’ « attardé », et on n’y peut rien.

        • Samir _Djazair dit :

          Ce n’est pas une autre histoire, ni même une autre partie c’est toujours la même Histoire.Quand on se bat contre son peuple et sa nation et qu’on se met au service de l’agresseur ou de l’occupant étranger on est un traitre et un collabo…Ce qui est valable au maghreb, au macherk en Europe ne l’est pas moins en Papouasie nouvelle-guinée. Et dans aucune culture même fictive du royaume des fous cela ne relève d’une quelconque forme de noblesse – suprême délire – fut elle des plus sommaire et des plus indulgente… En voilà une belle valeur universelle. N’est-ce-pas ? Merci monsieur Abbou de ne pas considérer un pays de 40 millions d’habitants et qui fait 4 fois et demie la France comme un bled. Il y ‘a des formes de bougnoulisme, parfois inconscient et totalement
          intériorisés, qui restent assez pénibles. Les premières résistances sont
          celles de l’esprit…Au secours docteur Fanon! Bref, Fermons la parenthèse qui n’en n’est pas une au fond.

          résistances sont d abord mentales. Au secours docteur Fanon ! Fermons la parenthèse.

  24. balpiz dit :

    Il a tout compris! Mais il est bien seul…

    Ahmadinejad prône l’unité inter-musulmane!
    Il s’agissait du thème phare de l’allocution du Président Ahmadinejad, à la tribune du 4ème Sommet extraordinaire de l’OCI, à la Mecque. S’exprimant, à la réunion du sommet de 52 chefs d’Etat et de gouvernement, Mahmoud Ahmadinejad a affirmé que les peuples du Moyen-Orient devraient résoudre, eux-mêmes, leurs problèmes. Selon lui, les divergences et les dissensions empêchent les Musulmans de faire face, efficacement, aux complots de l’Arrogance mondiale. Ce propos du président était, en effet, une allusion à la politique occidentale consistant à semer la discorde, parmi les Musulmans. Les Etats occidentaux, notamment, les Etats-Unis, en divisant les pays et en semant la panique, dans la région, vendent, annuellement, plus de 3 milliards de dollars d’armes aux pays du Moyen-Orient. La discorde a rendu impossible toute convergence de vue entre les pays de la région, pour repousser les menaces collectives ou défendre leurs intérêts communs. La politique divisionniste de l’Occident a eu pour résultat d’arracher des concessions, dont, notamment, le droit d’avoir des bases militaires. Le Président Ahmadinejad a cherché, dans son discours, à rappeler la nécessité de l’unité et les préjudices de la désunion. L’un des préjudices est de faire dévier les mouvements réformistes suscités par l’éveil des peuples, dans les Etats islamiques. Les chancelleries occidentales cherchent à exploiter ces mouvements et même ils les qualifient de printemps arabe, pour pouvoir les contrôler. En soutenant, dans un pays, l’opposition, pour renforcer les réformes, ils empêchent, dans l’autre pays, les opposants d’agir, exerçant divers types de pressions. Une partie des propos du président iranien consistait, en effet, à dénoncer les mauvaises intentions des pays hégémoniques. Il a ajouté que les Etats arrogants ne pouvaient donner des leçons de liberté aux peuples de la région, car ils sont eux-mêmes à l’origine de l’injustice et de la dictature. Le président, en effet, faisait allusion au soutien inconditionnel aux dictateurs, comme Ben Ali et Moubarak et à leur rôle, pour faire venir au pouvoir les dictatures de la région. S’adressant aux peuples et gouvernements de la région, Ahmadinejad a affirmé : «Nous ne devons pas permettre que les Etats occidentaux, au nom de la Démocratie et de la Liberté, réalisent leurs projets colonialistes». L’un des objectifs poursuivis par l’Occident est de garantir la sécurité d’Israël. C’est la raison pour laquelle, l’un des thèmes principaux des propos du président, au Sommet de l’OCI dans la ville sainte de la Mecque, était de rappeler le rôle destructif d’Israël, dans le monde musulman, et de défendre la cause palestinienne. (irib)

  25. ALGERIEN dit :

    Je suis très heureux que la Syrie millénaire, muticulturelle et multicultuelle ne siège plus au sein de cette organination dominée par des monarques vils et vicieux, hypocrites, rétrogrades et corrompus!

    Vive la Syrie laique! A bas les organisations islamistes, leurs idoles et leurs maîtres!

  26. Jean-Dominique dit :

    Ce sommet de l’OCI est tout simplement la fin du sunnisme; le sunnisme sombrera dans la violence -al qaida- et la prostitution – wahhabites.

    On s’égorgera du Nigeria au Pakistan en passant par le Mali et l’Afghanistan.

    Et on se prostituera d’Oman au Koweit en passant par Ryad et le Qatar.

    Seuls, ici ou là, subsisteront quelques restes de tariqa soufis occupés à faire des affaires -business as usual…

    Allez, tous en coeur, Allahou Akbar !

  27. Marie dit :

    Ce n’est pas seulement le tombeau de la dignité arabe mais aussi le tombeau de l’ honneur des arabes et des musulmans, du coup, si être musulmane me rapproche de prés ou de loin de ces monstres froids, de ces assassins, alors,je renonce à mon islamité et à mon arabité, je suis ecoeurée et j’ai mal pour ce que sont devenus les arabes et les musulmans. Vive la Syrie de Bachar, GOD BLESS SYRIA ET BACHAR

    • M. dit :

      ils n’ont pas l’apanage de l’Islam!

      l’Armee Arabe Syrienne est a majorite musulmane, le Hezbollah est musulman, l’Iran est musulman, la Hamas est musulman.

  28. El Fel dit :

    Vous aurez du mettre un titre plus fort, il fallait mettre la Mecque la tombe de la pourriture arabe. C’est exactement le terme, depuis toute ces années on regarde et on suit l’actualité des pays arabes, ils se réunissent se congratulent, ils se chamaillent entre eux, puis reviennent, ils exercent tous des pressions sur leurs peuples respectifs, des interdictions, des bastonnades, et ils servent leurs proches et familles à profusions, et pour leurs pays ils ne font rien, absolument rien – Aucun d’eux ne fait réellement quelque chose pour sortir son pays de la merde dans laquelle il est. Voilà que ces temps ci tous comme ils sont, se font manipuler comme des valets, alors que ce sont des rois et des Présidents, ils se tirent dans les pattes, ils ont liquidés Kadhafi, voilà qu’ils se tournent vers Bachar, qui sera le suivant bans d’enfoirés, et vous vous dites arabes, et musulmans, – vous êtes la pourriture du siècle, vous êtes la honte du monde – Au lieu de retrousser vos manche pour affronter ce danger qui menace tous comme vous êtes, voilà les lâches qui optent pour la faciliter s’affronter entre eux au bon vouloir des sionistes qui dirigent.
    Chez nous on a un exemple qui vous concerne « quand un homme reçoit des affronts de ses collègues dehors, ne pouvant répondre, car lâche, il s’en prend à sa femme à la maison ou se défouler. »
    Ainsi de vous ramassis de larbins des sionistes, plus particulièrement le Qatar et l’Arabie Saoudite.
    Vous ne servez à rien ni à vos ni à vos peuples, des sourd et des muets, vous ne faites que manger, dormir et copuler.
    Un âne ferait mieux que vous, car il travaille sur les champs, et on l’entend braire.

  29. Syrie mon amour dit :

    La Syrie devait depuis longtemps se retirer de ces deux instances golfo-sionistes:la Ligue arabe et l’OCI!

    • safia dit :

      bonjour tout le monde je voudrais fèlicitè la grande et chère sirie de ne plus faire partie de ces marionettes avec les poches pleines et des cerveaux vident.27 du mois de ramadan c’est le jour du pardon et la paix entre les hommes et non pas l’exclusion .c’est scandaleux sachant que cette dècission a ètè prise dans la ville sainte de makka el moukarama au lieu de trouver une solution pacifique pour rèsoudre la crise sirienne ils mettent l’huile sur le feu enfin que peut’on attendrent de gens sans arts ni parts souriya dans le cuore pour toujours .merci

  30. Abbou dit :

    Notez que « bled » (originellement « pays ») est en train de suivre la même évolution dépréciative. Et quand on parle de son « pays », on peut aussi ne viser que son « patelin ». Les mots ont leur propre vie…

    • Samir _Djazair dit :

      Très juste ! Aussi vous devez savoir autant que moi sinon plus de quoi il en retourne… ceteris paribus sic stantibus…n’est ce pas :)

  31. sharif dit :

    La Tunisie ,La libye d’accord mais le Maroc votre pays franchement…

  32. [...] La Mecque, tombeau de la dignité arabe [...]