• Actualité
  •  

Prenant la parole, mercredi 21 septembre, devant le Conseil de sécurité des Nations-Unies à New York, Barak Obama a adjuré une nouvelle fois ses membres de sanctionner "immédiatement" la Syrie : "Ne pas agir est inexcusable. Le temps est venu pour le Conseil de sécurité de sanctionner le régime syrien et d'être solidaires des Syriens". Des Syriens qui, à en croire le lyrisme messianique - tellement américain - d'Obama "sont en train d'être torturés, emprisonnés et assassinés" et ce "pendant le [...]



La Syrie et la Palestine, tombeaux du mythe Obama

Par Pierre Marulaz,



Obama à la convention de l'AIPAC en mai 2011 à Washington : qu'ils soient noirs ou blancs, démocrates ou républicains, ce quii rassemble les présidents américains est plus important que ce qui les divise !

Obama à la convention de l'AIPAC en mai 2011 à Washington : qu'ils soient noirs ou blancs, démocrates ou républicains, ce quii rassemble les présidents américains est plus important que ce qui les divise !

Prenant la parole, mercredi 21 septembre, devant le Conseil de sécurité des Nations-Unies à New York, Barak Obama a adjuré une nouvelle fois ses membres de sanctionner « immédiatement » la Syrie :

« Ne pas agir est inexcusable. Le temps est venu pour le Conseil de sécurité de sanctionner le régime syrien et d’être solidaires des Syriens« . Des Syriens qui, à en croire le lyrisme messianique – tellement américain – d’Obama « sont en train d’être torturés, emprisonnés et assassinés » et ce « pendant le mois sacré du ramadan« .

Du « blanc » Bush au « noir » Obama

On sait que la ferme opposition de la Russie, de la Chine, de l’Inde et de l’Afrique du Sud – les « BRICS » – à tous les mensonges et manoeuvres des Euro-américains sur le sujet, contraint irrémédiablement le président américain à s’en tenir à l’excommunication verbale. Obama et ses fidèles Sarkozy/Cameron pourront revenir à la charge tous les jours, ils ne forceront pas la main d’un Conseil de sécurité dont pas mal de membres ont vu ce que valaient le moralisme et l’ingérence américains en Irak, en Libye, en Afghanistan. Too late, Mr President !

Justement, parlons-en du President. Que n’a-t-on pas dit en Europe et en France avant et après l’élection d’Obama ! Ce premier président noir de l’histoire des Etats-Unis allait marquer un changement historique des mentalités et de la politique internationale de l’Amérique au sortir de l’ »âge sombre » de Bush et des néo-conservateurs. On a attendu – pas très longtemps – et on a vu. On a vu le même entêtement meurtrier de la machine de guerre US en Afghanistan ; on a vu – depuis la crise des subprimes puis celle de la dette – la même soumission aux intérêts de Wall Street.

Et concernant la so called « nouvelle attitude » américaine vis-à-vis du monde arabe vendue avec le fameux – et illusoire – discours du Caire, on vient de voir le même cynisme prédateur à propos de la « reconstruction » – et de l’exploitation des richesses – de la Libye. Et on est en train de voir ce que vaut la compréhension de l’administration Obama au moment où ce dernier, devant ce même Conseil de sécurité, s’apprête, à propos de la reconnaissance d’un Etat palestinien, à dégainer son veto comme le cow-boy texan Bush !

Au fond, c’est la, ou les questions arabes qui révèlent, in fine, le vrai visage de l’Amérique et de ses diverses incarnations présidentielles : une inféodation quasi-instinctive à Israël et à son émanation américaine, le lobby sioniste de l’AIPAC. Et une volonté continue – qu’un noir ou un blanc, un démocrate ou un républicain dorme à la Maison Blanche – de « domestiquer », par la force au besoin, les nations arabes. On est bien obligé de constater que de ce point de vue au moins, tout « noir » qu’il soit, Barak Obama s’inscrit dans une continuité très américaine. C’est peut-être pourquoi les électeurs d’Outre-Atlantique s’apprêtent à refermer sa parenthèse au profit de républicains moins télégéniques mais plus francs du collier dans leur soumission à Israël et aux marchés financiers.



Vous pouvez suivre les réponses à cet articles avec le flux RSS.
Les commentaires sont fermés.

34 commentaires à “La Syrie et la Palestine, tombeaux du mythe Obama”

  1. sowhat dit :

    Je ne partage pas tout à fait vos conclusions.

    Je pense que les intérêts de l’Arabie Saoudite et du Qatar sont « matériellement » beaucoup plus importants pour les décideurs US que le poids de l’AIPAC.. Les responsables américains montrent avec une certaine ostentation leur appui à l’AIPAC et à Netanyahoo mais en réalité c’est le pacte diabolique qui les lient aux saoudiens et les intérêts considérables en dérivant qui déterminent leur position à l’égard de la Syrie. A mon avis, tout ce spectacle concernant l’AIPAC et le soutien inconditionnel d’Israel n’est pour grande partie de la part des néo-conservateurs que de la poudre aux yeux : exagérer le rôle de l’AIPAC et l’appui aux faucons israéliens afin d’occulter la plus vaste opération de corruption de l’histoire américaine.

    • Jean D. dit :

      Shalom Sowhat,

      Dis-moi pour qui tu roules, je te dirai qui tu es…

      Jean

      • sowhat dit :

        relisez d’abord mes interventions sur ce blog avant de formuler ce genre de réponse

      • BWANE dit :

        Un petit article du réseau voltaire sur les relations USA/Arabie saoudite qui prévoit un divorce à l’amiable entre l’autocratie arabe et les anglo-saxons :
        http://www.voltairenet.org/Saoudiens-et-Anglo-Saxons-prennent

        • sowhat dit :

          Je ne suis pas convaincu. Il y a des sommes énormes, des billions de dollars en jeu entre les deux parties. Il n’y pas d’alternative « paisible » à ce cercle diabolique. La seule solution pour en sortir est le renversement pur et simple de la monarchie wahabite et l’annihilation par la force de ses capacités tentaculaires de nuisance partout dans le monde. Mais cela n’est pas pour bientôt. Il faudra certainement une grande crise pour que les maux que répand ce régime, sans doute le plus rétrograde et le plus arriéré de la planète, soient considérés comme un problème majeur qui affecte l’humanité tout entière. Peu de responsables politiques américains ou européens ont pris la juste mesure de ce défi et encore moins nombreux sont ceux qui envisagent les solutions adéquates.

    • Akyliss dit :

      Sowhat,
      tu connais mal le pouvoir de l’AIPAC aux états unis et tu serais étonné aussi de la force du lobbie sioniste en France !
      ce n’est pas de la poudre aux yeux c’est réel !
      l’AIPAC peut te détruire un homme si il n’obéit pas à leurs demande !

      • rerdine dit :

        bonsoir
        je confirme la force du lobby sioniste( CRIF) en France et de la puissance aux états-unis de l’aipac ,la Turquie fait partie de ce puissant lobby MILITAIRE qui na qu’une vision la sécurité de l’état d’Israël .

    • elias dit :

      sowhat
      L’assassinat du roi Fayçal en 1975 t’éclairera, sur la nature du gouv usa et la valeur qu’il accorde au pacte Quincy.
      De même le dossier de l’USS Liberty 1967 te confirmera que ce gouv est pouris jusqu’à l’OS.
      Pour le 11 Septembre fais-toi une idée

    • Byblos dit :

      Sowhat n’a pas tort à ceci près que, depuis juin 1967, il est devenu évident que l’Arabie Saoudite (plus précisément la famille régnante) s’est aperçue que ses intérêts dans la région et ceux d’Israël se rencontraient. Je m’explique l’Arabie est allergique à tout ce qui peut ressembler à une république plus ou moins laïque, qu’elle soit «nassérienne», «saddamienne» ou «assadienne». Quant à Israël, tout ce qui peut ressembler à du nationalisme arabe lui donne des urticaires.

      Là où on ne le suit plus, c’est lorsqu’il minimise l’influence de l’AIPAC aux USA. S’il peut arriver qu’Obama tente d’échapper à son emprise, il est vite rappelé à l’orde par un Congrès qui obéit à l’AIPAC comme un seul homme, ou même par le gouvernement israélien lui-même. Comment oublier l’humiliation infligée au vice-président lui-même, par l’annonce de la construction de 1600 logements à Jérusalem Est, en pleine visite de Joe Biden en Israël?

      Il a alors pris le crachat en pleine face, l’a essuyé du revers de sa main, et affirmé autour de lui que la journée était pluvieuse.

      • sowhat dit :

        Je la fais très courte : 3 pays convoitent tout ou partie de la Syrie : Israel, la Turquie, l’Arabie Saoudite, le plus dangereux étant le dernier. Pourquoi ?

        - avec Israel, grâce à un équilibre des forces-nuisances, la Syrie et le Hezbollah ont fait en sorte que la guerre est désormais impossible, de ce fait le danger de ce coté est relativement limité Israel ne s’y risquera pas et je ne vois pourquoi l’AIPAC tout puissant soit-il l’y encouragera

        - avec la Turquie, la guerre est impossible à cause de la configuration géo-statégique et l’alliance indéfectible entre la Syrie et l’Iran d’un coté et la Syrie et la Russie de l’autre, même remarque sur le potentiel de nuisance que plus haut

        - reste l’Arabie Saoudite , à vous d’apprécier …

        Mais notez bien ceci :

        Depuis les années 70 et la montée en puissance de ce pays (cette autre « entité »), le pouvoir régnant saoudien n’a cessé de caresser et d’élaborer le projet de faire de la Syrie et du Liban un dominion. Et ils procèdent de plusieurs manières : religieuse, économique, médiatique, politique, enfin militaire (car ils sont impliqués jusqu’au cou dans le financement et l’approvisionnement en armes et en effectifs des insurgés depuis l’Irak, la Jordanie et le Liban).

        Comparativement, Israel aujourd’hui ne représente pas autant de menaces et de dangers pour la Syrie. Le problème avec Israel c’est le Golan et d’autres problèmes qu’ils étaient à 2 doigts de résoudre avent l’opération « Plomb fondu ». Ce qui est en jeu avec l’Arabie Saoudite (beacoup moins avec la Turquie où l’alternance au pouvoir est possible) c’est l’existence même de la Syrie (et du Liban) en tant qu’état-nation.

        • sowhat dit :

          ps : de toutes les manières je sais que cette appréciation a valeur de test

        • Akyliss dit :

          « Le problème avec Israël c’est le Golan et d’autres problèmes qu’ils étaient à 2 doigts de résoudre avent l’opération « Plomb fondu » »

          Le problème avec Israël c’est à chaque discussion de paix avec les palestiniens ou les syriens ils ont toujours été à deux doigts de signer un accord avant qu’une guerre prévu à l’avance depuis longtemps ne vienne tout stopper net les discussions ! et c’est comme ça depuis les accords d’Oslo , et c’est toujours à l’avantage d’Israël car à chaque reprise de négociation après la guerre Israël reprend les négociations depuis le début sous prétexte que le nouveau gouvernement n’est plus le même !
          Et pendant ce temps Israël élargie ses colonies, fait un blocus contre les habitants palestiniens de Gaza, et construit des murs tout autour de village ou ville palestiniennes… ça vous rappel rien cet isolement ?

      • sowhat dit :

        « depuis juin 1967, il est devenu évident que l’Arabie Saoudite  » …

        c’est-à-dire de manière constante car c’est le même pouvoir qui est en place

    • rerdine dit :

      bonsoir .
      vous vous trompez l’AIPAC n’est pas seulement un lobby très puissant,il est un passage obligé pour tous ceux qui se présente a la présidence des État-unis.De plus ce lobby est connecté au CFR et a la trilatéral,cela forme un tout extrêmement puissant .faites des recherches en ce sens ,vous ne serrez pas déçu du voyage .les pays du golf ne sont que des valets , leur survie dépend uniquement du faites qu’ils fournissent leurs ressources a moindre cout et a l’acceptation du système financier actuel .Israël est le garde chiourme des États-unis dans la région .Le pétrole saoudien arrive en fin de course ,n’oublié pas les états travail a long terme ,et les prédateurs sont déjà en Irak et en Libye,et bientôt l’Algérie . Faites des recherche sur le déclin des ressources pétrolière , là aussi vous ne serrez pas déçu . Recherché combien verse les américains par ans au régime sioniste,de plus les israélien reçoive le nec plus ultra en matières d’armement ( F35 prédator) dernier avion de combat US .Tout n’est qu’une question d’argent,de pouvoir et de domination mondiale.

    • sowhat dit :

      Mais où avez vous lu que je défendais l’AIPAC ?

      J’ai voulu simplement mettre en garde contre une opération de brouillage de la part de l’administration US qui consiste à camoufler la plus grande entreprise de corruption de personnalités politiques de toute l’histoire des Etats-Unis et dont les attentats du WTC ne sont qu’une des multiples facettes.

      Les intérêts imbriqués entre les responsables américains et les monarchies du Golfe sont colossaux et sur l’importance de ces intérêts et toutes leurs conséquences, on ne sait que peu de chose. Les implications de l’AIPAC au niveau des prises de décision sont quant à elles bien connues. Fondamentalement la politique des Etats-Unis vis-à-vis d’Israel n’a pas changé par conséquent ce n’est pas l’AIPAC qui pèse sur l’attitude des dirigeants américains Obama et Clinton en tête sur la Syrie mais d’autres considérations beaucoup moins avouables. Leur politique au Liban en est la meilleure preuve.

      • Sam dit :

        sowhat, si vous pensez que l influence des sionistes sur les us est exageree, je vous recommande cette excellente video de 30minutes (en anglais) qui demontre sans faille que ce sont eux qui ont pousse les us a envahir l irak ( et non pas le lobby petrolier ni celui de l armement).
        war by deception : we went to war for israel

        http://www.youtube.com/watch?v=jBsLvL5sZkw

        • sowhat dit :

          je ne peux que répéter ce que je dis plus haut :

          Les intérêts imbriqués entre les responsables américains et les monarchies du Golfe sont colossaux et sur l’importance de ces intérêts et toutes leurs conséquences, on ne sait que peu de chose

          Sur l’AIPAC en revanche nous sommes assez bien renseignés. Tirez-en les conclusions que vous voudrez …

  2. Souriya ya habibati dit :

    Oui, mais moi, c’est les Français qui me peinent.. Pas tous heureusement..

    • rerdine dit :

      chère Souriya ya habibati
      ici en France nous savons qui sont les 100 députés qui ont écrit une lettre pour que la France par la voi de qui vous savez dise NON a cette reconnaissance d’un état PALESTINIEN.Ils sont tous pro-sioniste,la liste est accessible sur le site http://www.comite-valmy.org/spip.php?article1891 tout ça se payeras en mai 2012 .Beaucoup ici ne sont pas dupent et nous savons ce qui se passe en Syrie,Libye .tous nos média sont a la botte du system de TF1 a France 24,notre seul solutions sont réunions ou internet,mais sachez qu’ici ont organise la riposte idéologique par un retour a l’éducation politique des citoyens ,c’est long mais sa marche .Vous verrez sur le net beaucoup de sites Français sont en rébellion .si vous êtes en Syrie courage ,nous sommes avec vous :-) )

      • Fatima dit :

        Moi, je suis écoeurée depuis longtemps par la politique française ..
        Gauche, droite !!! sont tous pareil. Pour être élu, il faut avoir de la sympathie pour Israël !!! Le loby sioniste est énorme dans ce pays et partout ailleurs dans le monde occidental.
        Regardez les médias, qui les tiennent ? et qui sont à la tête de ceux-ci ??
        Ce sont les juifs..Ils ont la main mise sur un secteur très essentiel pour défendre les intérêts d’Israël ..
        Je ne cache pas mon admiration pour ces gens car ils défendent l’intérêt de leurs peuple et je méprise les pays du Golfe qui défendent les intérêts des occidentaux quelle différence entre le Juifs et les arabes ???? vous n’avez qu’à voir ce qui se passe dans la Ligue arabe comme « chmilblik »…

    • sowhat dit :

      vous avez raison
      tant de projets abandonnés , la coopération économique et culturelle au point mort

  3. Mohamed dit :

    Paradoxalement défendable :
    « VETO » pour garder les palestiniens dans leur « PARADIS » d’occupation, d’humiliation et d’ »APARTHEID », et « INGERENCE », pour « SAUVER » les Syriens de leur « ENFER » d’ »INDEPENDANCE », « AUTONOMIE », « SECURITE », et « ENTENTE » entre les diverses composantes.
    Y croira qui voudras ?!

    • sowhat dit :

      Le dossier syrien est beaucoup plus important que cette grotesque mascarade dont le seul but est de faire diversion et de brouiller le jugement dans les opinions publiques, car aux yeux des décideurs US et de leurs complices, la Syrie est et demeure l’objectif n° 1. C’est une tactique bien connue des spécialistes de la propagande et de l’intox.

  4. sowhat dit :

    gesticulation ridicule d’Erdogan

    Furieuse contre la diffusion par les médias syriens d’informations compromettantes sur son rôle dans l’insurrection armée en Syrie et les axactions contre les réfugés, la Sublime Porte a décidé d’interdire l’espace aérien turc aux avions de ligne syriens.

    Il est plus que probable que la Sublime Porte va sous peu couper l’approvisionnement d’eau vers la Syrie à partir de son territoire, rompant une fois de plus les accords conclus et aggravant la sécheresse sans précédent qui frappe ce pays.

    Erdogan est un fou dangereux

    • Akyliss dit :

      Erdogan n’a aucun pouvoir de décision et ce n’est qu’un petit larbin !

      il fait son show médiatique mais il prend le même chemin que Saddam Hussein, il fait ce que lui ordonne les israéliens via les états unis (son petit pet nerveux contre Israel n’est que de la poudre aux yeux pour mieux se faire voir devant les populations turcs et arabes ), il espere ainis être la puissance incontournable du moyen orien tout en esperant une entrée dans l’union européenne et des promesses d’aide ou bien alors il sent que l’euope va se casser la figure et espere être la puissance rayonnante dans l’europe et le moyen orient !

      mais qu’il fasse gaffe quand même malgré qu’il soit dans l’OTAN, le jour ou les états unis n’en voudrons plus il sera jeté au fauve comme Saddam Hussein un autre grand ami des états unis!

      • sowhat dit :

        L’approvisionnement de l’eau à la Syrie en amont de l’Euphrate est contrôlé par les barrages turcs. Les turcs ne se sont pas privés d’utiliser cette armé aussi bien contre la Syrie que contre l’Irak en violation de tous les accords conclus. Sans parler de l’appui aux groupes armés et autres manoeuvres et actions contre la Syrie. Erdogan n’est donc pas juste un pantin qui ne eut que gesticuler il est réellement nuisible et il va persister dans cette voie. Il y a un bruit de bottes actuellement à la frontière syro-turque. Ce ne sont pas des parades militaires c’est du sérieux.

        • Akyliss dit :

          oui, mais tant que le maitre sioniste ne lui dira pas d’attaquer il ne le fera pas, n’oublie pas non plus l’Iran, la Chine et les russes, et surtout est ce que Erdogan est pret à engager son pays dans une guerre qu’il n’est pas sûr de gagner ? et son peuple est il à 100% d’accord avec lui pour couper l’eau ? a t il réellement les mains libres pour agir plutôt que d’aboyer ?

          • sowhat dit :

            Erdogan est un fou imprévisible

          • Akyliss dit :

            Erdogan n’est pas fou, il est politicien et il veut son heure de gloire que l’histoire se souvienne d’Erdogan comme étant le nouveau pacha ottoman,
            on peut dire qu’il n’a rien à faire de la vie humaine des autres (les kurdes turc et irakien, et si il veut attaquer la Syrie ou couper l’arrivé d’eau, les syriens) et c’est ça la folie des hommes de tous les hommes qui dirige des pays puissant, erdogan, sarkozy, obama, cameron, nathanyahoo, sharon, il y a de la stratégie de pouvoir et d’intérêts.

  5. Christian dit :

    L’électorat juif aux USA a toujours appuié les démocrates, mais cette fois-ci, il se penche vers les républicains. Les Romney, Perry et consorts sont pro-Israël à 100% … qui n’est pas pro-Israël aux USA?

    D’ailleurs, aucun politicien n’ira loin dans sa carrière s’il ne fait pas la volonté d’Israël; AIPAC a envoyé à ses frais 81 membres du Congress américain en Israël pour “passer des vacances” et par la même occasion mettre leur fidélité en gage.

  6. lafleuriel Zakri dit :

    Et bien on ne peut n’avoir que très peur pour les Syriens qu’il veut « soutenir » quand on voit l’indifférence de cet Obama qui n’a pas voulu lever le petit doigt pour empêcher la condamnation de Davis par injection létale alors que cet Américain (mais comme disent les médias « afro- américain pour pas qu’on oublie que c’est un noir) était peut-être innocent ‘et ce n’est pas le premier mort pour rien aux USA !)…et quand on observe (mais comme on le prévoyait ) la duplicité profonde et le cynisme avec lesquels il abandonne joyeusement les Palestiniens à leur sort et se moque de leur désespoir !, qu’en on entend ce grand maître de la « voyouserie »  » prétendre disposer du monde arabe. Il devrait être entendu cet Obama quand il donne des leçons de morale ? j’espère que dans les royaumes de l’Arabie pétrolière et d’ailleurs on se tord les mains de désespoir à s’être donné à un « si noble ami « .
    Et quand on pense que cette mafia qui ne règne sur le monde que par les armes et le dollar continue à nous donner des leçons et profite de la servilité ambiante y compris dans les médias pour relayer ses mensonges! Et cette justice américaine qui, dans une même foulée, qui tue par injection létale (20 minutes de lente agonie) un probable innocent pauvre au bénéfice du doute…qui relâche les riches violeurs d’une aussi pauvre noire ou blanche mais pauvre et toujours au bénéfice du doute mai dans l’autre sens et qui ne fait jamais le décompte que de ses propres morts et jamais des millions de victimes de ses armées depuis le Vietnam où l’agent orange continue de tuer jusqu’à l’Afghanistan;Cet Obama menteur qui après des promesses en public, par bourreau interposé torture à vie les Palestiniens…Beurk, tout cela est….abject !

    • sowhat dit :

      Troy Davis a été inculpé sur la foi de faux-témoignages. Sept des juré qui avaient témoigné contre lui s’étaient rétractés. Il n’y a aucun indice sérieux ni aucune trace ADN suceptible de le mettre en cause. Je pense qu’on en voudra beaucoup à Obama chez ceux qui ont voté pour lui. et c’est un scandale terrible pour la communauté noire américaine de constater qu’un président noir soit si insensible et si loin des réalités. Silence assourdissant des ONG « humanistes ».

      • Akyliss dit :

        quand tu regardes la politique étatsuniennes à l’intérieur tu comprends sa politique à l’étranger !
        ils n’ont pas besoin de preuve pour inculper et se venger (ici il s’agit de venger un policier tué )
        donc Troy Davis, malgré le peu de preuve contre lui, a eu droit au jugement des états unis !