• Actualité
  •  

Avec la France, un certain nombre de pays dans l'orbite diplomatique des États-unis ont annoncé l'expulsion des ambassadeurs ou chargés d'affaires syriens : la Grande-Bretagne,  l'Allemagne, l'Italie, l'Espagne, la Suisse, la Bulgarie, l'Australie et nous en oublions sûrement. Cette vague présentée par nos médias comme un mascaret d'indignation humaniste n'est pas d'une ampleur surprenante puisqu'elle concerne les États membres de longue date de la coalition anti-syrienne - et encore, pas tous à ce jour. Gag diplomatique Reste qu'en ce qui concerne notre [...]



Lamia Chakkour toujours parmi nous ?

Par Louis Denghien,



Avec la France, un certain nombre de pays dans l’orbite diplomatique des États-unis ont annoncé l’expulsion des ambassadeurs ou chargés d’affaires syriens : la Grande-Bretagne,  l’Allemagne, l’Italie, l’Espagne, la Suisse, la Bulgarie, l’Australie et nous en oublions sûrement. Cette vague présentée par nos médias comme un mascaret d’indignation humaniste n’est pas d’une ampleur surprenante puisqu’elle concerne les États membres de longue date de la coalition anti-syrienne – et encore, pas tous à ce jour.

Gag diplomatique

Reste qu’en ce qui concerne notre malheureux pays, la mesure d’expulsion de Lamia Chakkour est bien partie, si l’on peut dire, pour être « platonique ». L’ambassadeur de Damas à Paris occupe en effet aussi les fonctions de déléguée permanente syrienne auprès de l’UNESCO, organisme international basé à Paris. Du coup, juridiquement, Lamia Chakkour, chassée de Paris en tant qu’ambassadeur syrien, peut néanmoins y demeurer en tant qu’ambassadeur auprès de l’UNESCO !

On suppose qu’elle a elle-même rappelé ce détail « technique » au responsable du Quai d’Orsay qui l’a reçue mardi pour lui signifier son « expulsion« . On peut faire confiance d’ailleurs à l’administration Fabius pour rendre impossible ou déplaisant son séjour parisien à la diplomate syrienne. Mais dans l’immédiat, Mme Chakkour pourrait ne pas être obligée de faire sa valise diplomatique.

Précisons que Mme Chakkour ne fait pas qu’assister à des cocktails dans le cadre de cette organisation chargée de promouvoir ou de sauver le patrimoine culturel de la planète : le 29 juin 2011, dans la première période de la crise syrienne, Lamia Chakkour avait obtenu le classement au patrimoine mondial de l’Humanité d’une quarantaine de villages antiques du nord-ouest de la Syrie, un des rares succès (para) diplomatiques du pays en cette période troublée (voir notre article « L’UNESCO distingue la Syrie », mis en ligne le 29 juin).

Il était décidément écrit que la politique anti-syrienne de la France flirterait durablement avec le grotesque en même temps que l’odieux. Nous verrons si Madame l’ambassadeur – qu’à Infosyrie, soit dit en passant, nous n’avons jamais rencontrée – décidera de rester à Paris si elle en a la possibilité : ce serait un assez joli pied de nez à l’arrogance de ce gouvernement, qui a voulu dépasser  – et il fallait le faire – le précédent sur le terrain de l’agressivité contre la Syrie.

À notre modeste niveau, nous ne pouvons souhaiter à Lamia Chakkour qu’un long et agréable séjour à Paris, une belle ville en dépit des gens peu recommandables qui y tiennent le haut du pavé.



Vous pouvez suivre les réponses à cet articles avec le flux RSS.
Les commentaires sont fermés.

171 commentaires à “Lamia Chakkour toujours parmi nous ?”

  1. joska dit :

    Souhaitons que Fabiolus crâne d’oeuf se ravise et n’essaie pas par un coups de magie de forcer l’état français de venir à bout de ses stratagémes pro sioniste afin d’expluser notre soeur Lamia Chakkour! Les législatives révèleront les points de vue de tous les français qui j’espère ne sont pas duppes comme peuvent en croire les pseudo médiats français ivres de la désinformation et manipulations géopolitiques

    • fatima dit :

      « بالفيديو: مزاد بالسعودية لارسال مرتزقة انتحاريين الى سورية »
      C’est le titre de l’article avec le video : « un surenchère en arabie saoudite pour envoyer des mercenaires en syrie »

      Allez vite à ce video sur le site « arabi press. »

      Un père qui s’appelle Abou Salah, vend son fils en surenchère afin que ce fils aille en syrie pour se faire exploser sous forme d’un attentat.
      Regardez ces sauvage qui tuent leur enfants et poutquoi ? . C’est la haine de l’autre qui les poussent. Pour avoir quoi ? le pouvoir, la liberté ou tout simplement l’argent .. L’enfant est mis en vente aux enchères sans qu’il soit présent ??? c’est le père qui a décidé à sa place.
      Je me demande pourquoi ce con qui dirige la surenchère ne se propose pas ? l’Enfant est un moutondans un marché des bestioles. quelle religion qui accepte cette atrocité ?

  2. Tarico dit :

    Grotesque en effet, et honteux pour la « nouvelle » diplomatie française.
    Assurons Madame Chakkour de tout notre soutien et respect pour son action, tant diplomatique que culturelle au sein de l’Unesco.

  3. Souriya ya habibati dit :

    Le patrimoine mondial de l’Humanité est quelque chose de very important.. une fois que la poussière se sera dissipée..
    Allah est Grand, disent nos amis musulmans.

    • Souriya ya habibati dit :

      Message pour betehem:
      Je vous invite à vous procurer le livre de Richard Labévière « Le Grand Retournement Bagdad-Beyrouth » Editions du SEUIL.
      Croyez-moi, betehem, que vous y trouverez les clés pour comprendre ce qui se passe actuellement en Syrie.. Je vous trouve très motivée.. avec une grande envie de participer aux débats.. ce qui est très très bon en soi..

      La seule chose qui fait problème EST que votre hâte à montrer votre bonne foi.. à vouloir instaurer la paix des esprits.. pour contribuer au bonheur de l’humanité.. vous AVEUGLE sur le côté pervers du débat.. pervers puisqu’il reflete en filigrane.. la GUERRE mondiale menée actuellement contre la Syrie…

      Vous n’êtes pas sans savoir, depuis que vous fréquentez Infosyrie.. qu’il y a des vagues où le site est submergé par une floppée d’intervenants.. dont le seul BUT est de déteriorer.. le débat.. afin de faire diversion.. et tirer les gens vers le bas…et, je ne livre pas un secret d’Etat.. si je vous disais qu’il s’agit d’un petit groupe…(je ne sais pas pourquoi j’allais dire « cellule » ) dont le nombre ne dépasse pas les 3 à 4 individus… ayant mérité haut la main le sobriquet de CLONES TALIBANS…rémunérés pour orienter le débat.. en le tirant vers le bas…

      - Il faudrait vous interroger, chère betehem, à chaque fois que vous voyez un tir groupé.. entre les pro et anti war.. sur le fil qui vous échappe.. et fait que vous pensiez devoir défendre quelqu’un.. qui se fait tirer les bretelles sans ménagement.. à cause d’un prénom ou un nom…

      - Je sais que vous avez eu à subir ce genre de rigueurs.. qui a été déclenché par votre façon de devoir participer et défendre à tout prix…

      (mon PC me fait des misères, je continuerai une autre fois… En attendant, je vous prie betehem de croire à mon affection.. Je ne voudrais pas que mes paroles vous choquent… Commencez par lire le livre dont je vous parle et on en reparlera.)

      • Syrie.Eternelle-سوريا.خالدة dit :

        Lire Richard Labévière, c’est un comportement d’homme libre.
        Visionner ses intervention sur Youtube, enrichit l’esprit rt éclaire les évènements.
        Très sage conseil pour personnes de bonne foi, voulant comprendre les dessius des cartes.
        Merci Souriya ya habibati

  4. RoyL dit :

    La Suisse aussi?! Quelle HONTE, et quels laquais si ça serait
    vrai!

    Je reçois des *feeds* 24/7 ici:

    http://www.news.admin.ch/dienstleistungen/00008/index.html?lang=fr&rss-id=1_7
    Département fédéral des affaires étrangères – communiqués de
    presse et discours

    Il n’y a rien jusqu’à présent, le dernier étant:

    http://www.news.admin.ch/message/index.html?lang=fr&msg-id=44726

    [L]a Suisse demande une enquête sur le massacre de Houla en Syrie
    Berne, 27.05.2012 – La Suisse condamne le massacre de Houla en
    Syrie. Elle demande qu’une enquête internationale soit ouverte et
    que les responsables soient traduits en justice [...]

    • RoyL dit :

      Il n’y a pas d’ambassade Syrienne en Suisse, mais un consulat à
      Genève, l’ambassade étant à Paris. Les suisses n’étant pas
      particulièrement fameux pour être des champions de courage
      (épargnez moi les contes de Tell !!!, La Fontaine?!, oui-oui, qui
      serait-il?!), c’est encore à voir s’ils ne se sont pas plutôt
      laissés, eux aussi, ENGLOUTIR à déclarer persona non grata
      l’ambassadeur à Paris. Quelle honte, mon Dieu; quels cons.

      • Rensk dit :

        Sauf que… c’est pas vrai ce que tu nous dis et tu le sait très bien car c’est déjà fait hier : L’ambassadrice pour la Suisse déclarée «persona non grata» Mis à jour le 29.05.2012
        http://www.24heures.ch/monde/ambassadrice-suisse-declaree-persona-grata/story/26247245

        • Amira dit :

          HA BON HENTENDEUR SALUT !!!

          L’ambassadrice pour la Suisse déclarée «persona non grata»
          Mis à jour le 29.05.2012 3 Commentaires
          http://www.24heures.ch/monde/ambassadrice-suisse-declaree-persona-grata/story/26247245
          Jean-François Chappuis
          29.05.2012, 20:48 Heures
          Signaler un abus ??????????????????????????????
          IL manquerait plus que nous recevions cette bouchère, qui organisait les massacres avec ses collègues en toute complicité avec ce cher Hassad! Par la même occasion il faut renvoyer à Damas, tous les pro régime Syrien, qui habitent notre pays, en toute tranquillité et impunité! J’ai demandé à la RTS de faire un Infra Rouge sur le sujet, ne n’ai jamais reçu de réponse, car ils protègent le régime!Répondre

          • joska dit :

            Amira et les salafistes terroristes et je ne sais qui tuants, violant, torturant, démembrant des innocents en Syrie, qu’en dit-on? Il est facile, à l’heure de faire chasse aux sorcières mais pour accuser, il faudrait prouver vos accusations si légères qu’il m’est permis de vous répondre à ces allégations sans fondement. Arrêtez de venir nous raconter des bobards! Et oui, je suis moi aussi syrien et pro Bashar, ça vous embête et bien, ce n’est grave car menez un combat perdu d’avance et la Syrie, son peuple et son gouvernement ne fléchiront pas, allez voir BHL et pleurez toutes les larmes de votre corps mais lâchez nous un peu et vaquez ailleurs comme tous les illumunés qui polluent le site d’InfoSyrie!

          • Amira dit :

            @ Joska,
            Vous vous trompez de cible… j’avais espéré que l’un d’entre vous s’occupe de ce MôSSieu Jean-François Chappuis… et lui rappelle que c’est plutôt les golfistes qui s’attirent les grâces des bouchères en France (je n’ai pas le lien sous la main…) et peut-être bientôt en Suisse.
            Sans rancune.

        • RoyL dit :

          > c’est pas vrai ce que tu nous dis et tu le sait très bien car
          > c’est déjà fait hier

          S’il te plait, mais bon: — hahaha, elle est bonne celle la! –
          parce que tu plaisante. À l’heure PRÉCISE où j’écrivais — soit,
          le 30 mai 2012 à 13 h 12 min, chez vous en Europe — il n’y avait
          PAS DE TRACE de personae non gratae à l’URL que j’ai donné, même
          s’ils ont daté « Berne, 29.05.2012″ le communiqué. Et je requête
          des feeds tous les 30 minutes environs. Je ne sais pas (mais je
          pourrais l’estimer si ça m’intéresserait) combien de *hop*s les
          paquets doivent faire avant de m’arriver, mais ça ne devrait
          couter plus que quelques secondes extra

          • RoyL dit :

            D’ailleurs, qu’ils soient nuls en informatique aussi ce n’est pas
            du nouveau. Je pourrais faire même des exemples — mais merci le
            social engineering (candide, étudiant, syrienne libre, etc.).

      • fatima dit :

        Tu as raison, Royl. L’attitude des occidentaux montrent qu’ils sont vraiment crétins. Ils voulaient faire par l’expulsion des diplomates syriens faire un coup médiatique et psychologique.
        Nous, les syriens nous savons qu’il n’y a pas des ambassadeurs dans la majorité de ces pays. Le seul ambassadeur est en Belgique. Mais, sont rare du peuple occidental qui connaissent cette réalité ! c’est pourquoi, le site infosyrie avec les commentaires des uns et des autres montrent les mensonges de la politique occidentale et golfistes et faire rejaillir la vérité.
        Quant à fabius, il s’est fait avoir!!! Tant mieux! Lui et jupette avant, ne cesse de commettre les bêtises et les âneries. Quelle compétence, messieurs !

    • El Fel dit :

      La suisse n s’intéresse qu’à votre argent. D’ailleurs ce pays et ses citoyens sont symbolisés par un coffre fort.
      Chez nous on dit « La dine la mella » son père et sa mère c’est le sous.
      Comme les juifs ils courent après l’argent. Les gens ils les assassinent regardez en Palestine une boucherie dans la population civile.
      Et quand ils voient qu’il y a de l’argent dans un pays , un se plient en quatre juste pour accéder et faire commerce. Alors qu’ils crèvent pour moi c’est la réponse que je leur donne. Chez nous on fait passer la personne l’humain avant le sous avant l’argent. La vie humaine compte beaucoup plus que ce coffre suisse.

    • RoyL dit :

      http://www.news.admin.ch/message/index.html?lang=fr&msg-id=44744
      Le DFAE déclare « persona non grata » l’ambassadrice de Syrie
      Berne, 29.05.2012 – Prise de position du DFAE [...]

      • RoyL dit :

        Ça serait justice si l’Iran pourrait couvrir de honte les suisses
        en les déclarant personae non gratae à leur tour pour représenter
        les intérêts des États-Unis.

  5. El Fel dit :

    Au responsables syriens de rendre la monnaie de la pièce. Expulsez les ambassadeurs et consuls accrédités et installés en Syrie des pays qui ont sévis à votre encontre. Vous pouvez même allez plus loin. Réfutez parmi les membres de l’Onu qui contrôlent de laisser les membres de ces même pays activer, au sein de cette organisation internationale.

    Qui prouve si ces imbéciles ne vont pas porter double chapeau, et servir aussi bien l’Onu que leur pays d’origine.

    A méditer, car ces larbins ne méritent aucune confiance.

    • malja dit :

      IL N’EST QUE TEMPS DE PRESENTER AUX MEDIAS INTERNATIONALES LES PRISONNIERS DE GUERRE DE TOUS CES GRANDS PAYS SI MORALISATEURS POUR LEUR CLOUER DEFINITIVEMENT LE BEC CAR ILS NE REMBOURSERONT JAMAIS LES DESTRUCTIONS QU’ILS ONT CONTRIBUE A FAIRE.

  6. RoyL dit :

    > Gag diplomatique

    Je ne vois pas la Belgique dans la liste des pays. Quel *cadeaux*
    aux belges dont on se moque constamment, victimes des *gags des
    frites* par exemple; se préparer, s’attendre à la (juste)
    *vengeance*, les français!!!

  7. mécréante dit :

    Madame l’ambassadeur !!
    Pourquoi résister à la féminisation des postes importants ?
    je trouve Madame l’ambassadrice plus correcte ;)

    • Fred dit :

      Non, l’Ambassadrice est la femme de l’Ambassadeur. :)

    • armst jean dit :

      Exact Fred.

      D’ailleurs Mme Chakkour se désigne elle-même comme l’ambassadeur de Syrie à Paris. Elle pourrait donner des cours de français à bien des journalistes qui disent du mal d’elle en ce moment…

      Félicitations à Infosyrie de respecter la langue française: en français, les noms de titres sont masculins quel que soit le sexe du titulaire, c’est la règle, point barre, que ça plaise ou non aux féministes ou aux socialistes qui ont été, sous Jospin, ceux qui ont lancé officiellement cette mode de massacrer le français pour mieux laver les cerveaux et imposer insidieusement la parité (les mêmes donnent des leçons de démocratie alors qu’ils appliquent les méthodes des bolcheviks!). C’est triste d’en être à féliciter ceux qui ne font que respecter les règles de grammaire et ça en dit long sur la décrépitude de la presse française, qui est la première à abîmer la langue. Heureusement qu’Infosyrie fait exception.

      • Marie-Christine dit :

        Allons, je trouve que ce débat, au nom de la « grammaire », n’a pas lieu d’être. La question de la féminisation des titres, des métiers, est en débat : il ya des pours, il y a des contres, des qui balancent : le propre d’un débat. Certains mots ont été féminisés, d’autres pas encore, bien que l’usage le fasse de plus en plus.
        La langue évolue en permanence, sous des pressions, des contextes, des usages, différents…
        Dans le cas qui nous occupe, ce n’est pas à proprement parler une question de grammaire, mais d’un débat de société en cours au sujet d’un mot et son usage.

        • سوريا.خالدة-Syrie.Eternelle dit :

          Oui, ce n’est pas le sujet primordial.
          Je trouve qu’il faut laisser une certaine marge à l’expression et au style de chacun. (Dira-t-on, un jour, un sage-homme, en mascculin de sage-femme ?).

  8. L17 dit :

    Bonjour

    J’espère que Mme Lamia Chakkour, déléguée permanente syrienne auprès de l’UNESCO, poste dans lequel elle a réalisé un superbe travail pour son pays en cette période tragique, ne quittera pas Paris! Et le Quai d’Orsay en sera pour ses frais avec cette décision hâtive d’expulsion qui montre l’amateurisme et le suivisme de ces diplomates improvisés : Fabius le nouveau ministre français des AE n’est pas plus compétent, mais tout aussi dangereux, que les NULS qui l’ont précédé Kouchner et Juppé !

    Cordialement

    http://salam-akwaba.over-blog.com/articles-blog.html

    • amadou dit :

      Mes hommages à son Excellence l’ambassadrice de Syrie à Paris, Lamia Chakkour.

      Souvenez-vous de l’annonce de sa démission à l’antenne de France 24 en date du 7 Juin 2011 et sa dénonciation du « cycle de violences » dans lequel s’enfonce le pays dans une déclaration lue à l’antenne.
      Je ne sais si certains détails ont été publiés à propos de cette imposture mais je vous en donne quelques uns, pour comprendre un peu les dessous de cette affaire.
      Le coup a été manigancé entre un certain Fahd Al-Masri, journaliste syrien , longtemps réfugié politique en France mais actuellement citoyen Français, végétant à Paris au service du plus offrant, tantôt de Abdel krim Khaddam et tantôt de Rifâat Al Asad, et un journaliste de France24, le palestinien de Syrie, Ahmed Kamel. C’est l’épouse de ce dernier qui a usurpé l’identité de l’ambassadrice et annoncé sa démission. Puis quand le pot aux roses a été découvert, France24 a présenté ses excuses à Madame l’ambassadrice et a dû congédier l’imposteur. Si vous voulez d’autres détails!

      • amadou dit :

        C’est l’épouse de ce dernier qui a usurpé l’identité de l’ambassadrice et annoncé sa démission.
        Pardon, c’est l’épouse de Fahd Al Masri et non Ahmed Kamel!
        Désolé!

  9. polo33 dit :

    vous appelez la France encore la France
    ce pays est dirigé par le lobby juif sioniste et les usa,
    et le peuple français autochtone ferme sa gueule
    les algeriens les ont jeté en 1962 Ce n’est pas un hasard

    • Etudiant dit :

      Oui, il paraît même que les nez crochus et les ongles qui rayent les comptoirs reviennent à la mode…
      pathétique.

      • سوريا.خالدة-Syrie.Eternelle dit :

        Je désapprouve ce post.
        Dans sa forme et dans son fond.

        Le Sionisme n’est pas le Judaïsme, qui est une grande religion.
        Le Judaïsme est multi-millénaire et a donné, comme le Christianisme, l’Islam et même l’agnosticisme, des humanistes et des penseurs d’une grande valeur.
        Quant au sionisme, c’est une production récente, réaction hyperallergique à un environnement peu démocratique pendant des siècles, à prétentions inégalitaires et discriminatoires, qui n’a causé que des injustices et des malheurs depuis un siècle.

        Il y a des sionistes non juifs, des juifs non sionistes, contrairement à ce que veulent imposer les BHL, les Finkel et les autres trompettes à la gloire du Grand Israël.

        La démarcation n’est pas entre juif et non juif, mais entre ultra-sionistes et humanistes respectant le principe de l’égalité et de la liberté, inscrit dans la déclaration universelle des droits de l’Homme.

        • Etudiant dit :

          Tout à fait d’accord, et c’est la raison de ma réponse à Polo qui parle de  » lobby juif sioniste ». Il aurait dit lobby sioniste, je m’en serai pas offusqué.

        • RoyL dit :

          > Le Judaïsme est multi-millénaire et a donné, comme le
          > Christianisme, l’Islam et même l’agnosticisme, des humanistes
          > et des penseurs d’une grande valeur.

          Je m’associe. L’islam, qui suit séquentiellement dans le temps le
          judaïsme et le christianisme (dans cet ordre), devrait même
          *résumer*, *condenser* et rappeler le *postures* les plus
          typiques des deux religions précédentes — station debout,
          génuflexion — et en ajouter une propre, position prostrée.

        • mécréante dit :

          Bravo Syrie.Eternelle !

      • kegan dit :

        Ah zut on a dit du mal du peuple élu !!

      • betehem dit :

        ouaouh ! A amalgame, amalgame et demi,
        A racisme racisme et demi
        A faciès déplaisant : la guillotine ? La corde ? Le couteau ?

      • salam dit :

        Attendez, des instances internationales sont priées de faire une enquête sur le massacre. Pourquoi le président syrien s’y plierait puisqu’il est un « dictateur »? La « seule démocratie » du Moyen-Orient a refusé toute enquête étrangère sur son sol…

  10. jibril dit :

    Expulser une femme et de relegion chrétienne, C’est aussi un signal fort envoyé par le Quai d’Orsay aux fréres musulmans!

    • mécréante dit :

      Voila et on remet les confessions !

      C’est la représentante de la SYRIE, peu importe sa religion, son sexe, sa ville natale, sa couleur et … !!

    • betehem dit :

      Quel rapport, la religion de cette dame expulsée, pour fait de croyance, pensez-vous ? Quel rapport entre la religion strictement privée de cette dame et les « frères » musulmans ?
      Je demande explication de texte

    • averoes dit :

      « C’est aussi un signal fort envoyé par le Quai d’Orsay aux fréres musulmans »

      En effet, les oligarques tiennent très souvent des propos anti-musulman dans les médias pour entretenir l’islamophobie en Occident et faire diversion sur les vrais sujets qui fâche tels que la dette illégitime,
      mais en coulisse ils se servent des « islamistes-salafistes » pour entretenir le chaos dans les pays arabo-musulman, nous sommes vraiment face à de véritables raclures!

    • armst jean dit :

      @jibril: bonne remarque en fait, ce serait l’occasion pour Mme Chakkour de faire valoir à la France qu’elle est menacée dans son pays pour des raisons confessionnelles et qu’en vertu de cela, elle demande publiquement à la France de lui accorder le droit d’asile. Ce que la France ne pourrait pas lui refuser vu les circonstances et qui mettrait à bas toute la propagande du Quai d’Orsay. Et si la France le lui refusait, elle montrerait ainsi son vrai visage, ce qui serait vécu comme un scandale par l’opinion française, plus sensible au sort des chrétiens d’Orient que les politiques français.

  11. l'ingenue dit :

    Le Paris des vrais humanistes pas le Paris des vautours de la chaire humaine des syriens

  12. Candide dit :

    Bon séjour à Paris où elle pourra continuer à fréquenter les cocktails en buvant à la santé du peuple syrien, qui en a bien besoin.

    Par contre je lui trouve une petite mine. Faut dire que toutes ces mondanités doivent la fatiguer…

    • Louis Denghien dit :

      « Fréquenter des cocktails en buvant à la santé du peuple syrien » ? Mais c’est votre mentor BHL que vous évoquez là, cher Candide..

      L.D. & Infosyrie

    • سوريا.خالدة-Syrie.Eternelle dit :

      Ben voyons, Candide !
      Pour les ronds de jambes et les salamalecs, vous feriez mieux de chercher ailleurs.

    • Cécilia dit :

      « Par contre je lui trouve une petite mine. »

      Mais Grand Tartuffe ignore-il que la photo de l’article est-elle ancienne ?

      • Candide dit :

        « la photo de l’article est-elle ancienne »

        Tiens, tiens… ici aussi on utilise des photos anciennes? Rires

        • C’est vraiment n’importe quoi Candide : Lamia Chakkour ne nous adresse pas ses dernières photos de famille, mais c’est bien elle. Chicane misérable !

          L.D. & Infosyrie

          • Candide dit :

            Donc, tu te contentes de photos qu’on te fournit. Les média occidentaux aussi s’en contentent (à défaut de les prendre sur place)

            L’arroseur est arrosé ;-)

    • kegan dit :

      Candide vous êtes trop niaiseux!
      Mais vous êtes un vrai ennemi vous me gênez moins que les faux amis !!
      Ne dit on pas ; Dieu gardez moi de mes amis, je me charge de mes ennemis ?!
      Et aussi Vous me gênez moins que les pseudo inetellectuels qui viennent ici sortir des lieux communs puis finissent par insulter Louis avant de disparaitre!

      Mais vous êtes quand même niaiseux; trop!!

    • mécréante dit :

      Vous la connaissez tant que ça Candide ?
      C’est juste pour dire quelque bêtises ?

      • Cécilia dit :

        « Vous la connaissez tant que ça Candide ? »

        Il a peut-être pu la rencontrer ou croiser vu ses nombreux voyages de recherche en Syrie, mais il la dénigre comme il dénigre tous les Syriens intelligents et fiers qui refusent de se mettre à genou devant lui. Avec Tartuffe d’infosyrie il faut lui dire amen lorsqu’il nous dit que la terre est une orange bleue !
        Raison de plus, il est jaloux comme un pigeon de Syriens, notamment les vraies femmes syrienne.

        « Le cœur a ses raisons que la raison ne connait pas » comme le nous dit Pascal !
        Cependant, un bon connaisseur de la femme, un certain Français d’origine corse ou génoise, dénommé Bonaparte ou Napoléon 1er nous hurle : « Cherchez la femme ! »

    • BWANE dit :

      Naturellement, une vraie femme vous effraie, votre idéal de femme-dont vous n’avez pas les moyens-, ressemble à ces salopes de Gala ou Voici, et on vous imagine salivant tel le chien de Pavlov devant les images de ces femmes factices ; pauvre misérable, c’est la vie ! Elle vous a privé de tout, continuez donc à pratiquer votre métier de mercenaire de l’Esprit, nous serons toujours là pour infliger quelque affront, continuellement et sans répit. Fume.

      • Cécilia dit :

        « Naturellement, une vraie femme vous effraie, votre idéal de femme-dont vous n’avez pas les moyens- »

        Exact BWANE !

        Je vois que vous devez expert. Le meilleur psychiatre pour Candide, le Tartuffe d’infosyrie, ne dira pas mieux, et moi non plus !
        Bravo !

        Je me demande parfois quelle personne se cache derrière votre pseudo, cher ami ?

        • BWANE dit :

          Sachez, chère amie (je vous aime beaucoup, pour votre esprit combatif, votre liberté de parole, votre sincérité…) que je reste votre humble BWANE, toujours obéissant à des dames telles que vous, c’est à dire fières et courageuses. Quant à ma personne, sachez que je m’occupe de mathématiques, c’est si-beau, là on oublie le monde sensible ; voyez-vous, je me me suis toujours demandé si on pouvait mettre en équation la Beauté (de l’âme et du corps), tout porte à croire que non, la vie n’est pas mesurable.

          • mécréante dit :

            Ah !
            serait ce pour cela que vous me rappelez tellement mon grand frère qui était mathématicien aussi !

          • Cécilia dit :

            Cher BWANE

            Je ne sais pas si c’est le poète ou le gentleman qui parle en vous ou peut-être les deux à la fois ?

            Les mathématiques, c’est le domaine de connaissances abstraites construites à l’aide de raisonnements logiques. Elles sont de nature purement intellectuelle, fondées sur des axiomes déclarés vrais sans qu’ils soient soumis à l’expérience, c’est une structure rationnelle appelée démonstration, ou raisonnement logico-déductif.

            Quant à l’équation beauté de l’âme et du corps, je me contente de citer une phrase-clé de Victor Hugo qui, à mon avis, répond à votre question :

            « Aucune grâce extérieure n’est complète si la beauté intérieure ne la vivifie. La beauté de l’âme se répand comme une lumière mystérieuse sur la beauté du corps. »

        • Candide dit :

          « Je me demande parfois quelle personne se cache derrière votre pseudo, cher ami ? »

          un gros pervers alcoolique

          • Disons un esprit aux, même sans alcool…

            L.D; & Infosyrie

          • mécréante dit :

            Mieux vaut un « gros pervers alcoolique » qu’un Candide coincé du …

          • sowhat dit :

            pour moi la chose est claire : un petit saligaud raciste

          • Cécilia dit :

            « un gros pervers alcoolique »

            Grand Tartuffe est jaloux comme un pigeon.

            La personne qui se cache derrière le pseudo de BWANE un esprit au sens philosophique qui veut dire de la pensée et de la réflexion.
            Edgar Poe a donné une très bonne définition dans Eureka, 1848, traduction de Charles Baudelaire :

            « Pour élucider cette idée, je me propose d’embrasser l’Univers dans un seul coup d’œil, de telle sorte que l’esprit puisse en recevoir et en percevoir une impression condensée, comme d’un simple individu. »

            Que Grand Tartuffe comprenne quelque chose ici relève de domaine du miracle !

  13. Leboninformateur dit :

    @Louis

    Merci d’avoir repris mon commentaire d’hier soir sur le fait que Lamia Chakkour n’est « juridiquement » pas expulsable .L’annonce de l’expulsion de l’Ambassadeur de Syrie par la France est un coup d’épée dans l’eau de François Hollande. Il démontre également une certaine ignorance du droit international, des élites françaises qui à cause de leur arrogance ne se refèrent plus ou tout simplement ignorent les textes qu’ils ont eux mêmes conçus.

    La bonne nouvelle de la journée, c’est que la Syrie vient de donner 72heures au Chargé d’Affaires Batave(Pays Bas) pour quitter le territoire de la République Arabe Syrienne
    Source:http://english.ahram.org.eg/NewsContent/2/8/43269/World/Region/Syria-expels-Dutch-charge-daffaires-.aspx

    Il est probable que Damas applique la réciprocité dans la journée et que plusieurs diplomates atlanto-sionistes en poste en Syrie soient également expulsés

    • betehem dit :

      Normal. Pas trop tôt.
      Faut pas se laisser berner trop longtemps.

    • Rensk dit :

      BRUXELLES – L’ambassadeur de Syrie et deux de ses collaborateurs ont été déclarés persona non grata en Belgique, a annoncé mardi le ministère belge des Affaires étrangères, mais il pourra rester sur le territoire belge faute d’unanimité des Européens.

      L’ambassadeur, Mohammad Ayman Jameel Soussan, qui représente également Damas auprès des Pays-Bas et du Luxembourg, s’était déjà vu signifier plus tôt dans la journée qu’il était persona non grata aux Pays-Bas.

      Je me demande ce qu’ils vont faire à la Suisse… vu qu’ont est les intermédiaires entre USA et l’Iran

    • sowhat dit :

      « la Syrie vient de donner 72heures au Chargé d’Affaires Batave(Pays Bas) pour quitter le territoire »

      une telle brutalité à l’égard des diplomates étrangers n’est pas habituelle de la part des autorités syriennes , il faut chercher un autre motif derrière cette expulsion.

  14. Purpan dit :

    J’écoutais la radio ce matin et sur RMC, un sondage pour ou contre une intervention en Syrie a obtenu un résultat on ne peut plus clair.
    75% contre, 25% pour. J’ai bouclé la radio avant la fin de l’émission (8h-10h).
    Pourrais-je avoir confirmation svp ?

    Depuis le début, les Français sont défavorables a une guerre en Syrie (mauvais souvenir du Liban ou d’Algérie).
    Par contre, ils sont favorables aux sanctions je pense (ça fait bonne conscience vous savez).

    En tout cas, pas d’inquiétude a avoir.
    Et dire que certains considèrent encore que la Russie est a coté de la plaque concernant le Sujet.

    • betehem dit :

      Bonne conscience et Grands Principes. Tant que ça ne touche aucun français, ça marche dans les élections.
      Le reste, le droit des peuples, le droit des nations, c’est pour des experts invisibles et muets.

    • Rensk dit :

      Salut Purpan,

      Sache une chose, aucun peuple du monde veut une intervention à l’étranger… sauf ceux qui y ont directement un intérêt…

      Le truc des sanctions… qu’il ne faut pas prendre à la légère et pour preuve : cela a été fait par Kofi Annan en Irak, cela a tué plus de gens que la guerre elle-même !!!

      • joska dit :

        Merci lander pour le lien, Bourdin en a eu pour son compte de journaliste niaiseux qui balance ça et là des critiques diffamatoires sur le régime et le peuple syrien! L’intervention de la personne m’a beaucoup ému, et, je le salue bien bas de sa vive réaction!

  15. سوريا.خالدة-Syrie.Eternelle dit :

    Je suis frappé par l’analogie des moeurs politiques en Israël et en Occident.

    La surenchère est stupéfiante :

    En Israël, les partis rivalisent, dans leurs programmes électoraux, à qui proposera le maximum de persécutions contre les palestiniens, les iraniens, les syriens, etc…

    - Moi, dit l’un, je crèverai les yeux et couperais le jarret à tous les palestiniens, pour leur éviter d’avoir à faire la queue devant les nombreux barrages et chèques-points.
    -Moi, dit l’autre, je les enfermerais dans des caisses de béton de 80cmX50cmx130cm, et les exposerais au soleil pour mieux leur réchauffer
    le coeur, gratuitement.
    - Moi dit un troisième, je confisquerais leurs terres, assècherais leurs puits, gèlerais leurs comptes, de sorte qu’ils n’aient plus le souci du quotidien. etc…

    En « Occident » et dans les Arabistans :

    - Moi, dit l’un, je noierais les Syriens sous un immense tsunami d’intox.
    - Moi, dit un autre, je proclamerais la guerre sainte contre les mécréants alaouites, chrétiens, et même les traîtres sunnites à la mesure de leur refus du Salafisme-Takfirismes-Qaïdisme, et je lancerais des fatwawas légitimant l’assassinat de tous ces mécréants.

    - Moi, dit le Qaqatarisatanais, je financerais et armerais les assassins, que l’Erdoganistan abritera.
    -Nous, disent les Ultra-Sionistes-Associés, nous ferons une guerre totale financière, commerciale et culturelle à la Syrie.
    - Nous redisent les mêmes, nous chasserons leurs ambassadeurs de nos cités et capitales vertueuses….etc…

    La France, quant à elle, a oublié Voltaire et Diderot, Montesquieu et Camus, Clemenceau et de Gaulle.

    La vedette préférée des écrans, c’est BHL qui a écran ouvert sur toutes les chaînes publiques et privées de France.

    Le sport favori des politiciens, de gauche et de droite, c’est la danse du ventre, de préférence rampante, pour s’approcher avec ferveur et crainte du trône des Ultra-Sionistes-Associés.

    Au fait, puisque la décision est prise de réduire le salaire des dirigeants des sociétés plus ou moins publiques, réduira-t-on les rémunérations mirobolantes de la majorité des « journalistes » de l’audiovisuel ?

    Certainement pas.

    Ils accomplissent parfaitement leur mission de désinformation sur la Syrie et la Palestine, et font à merveille la promotion des thèses du sionisme.

    Quant à ceux, téméraires, qui s’écartent de cette ardente obligation, ils sont limogés, comme le furent Alain Ménargues et Richard Labévière.

    • El Fel dit :

      Il y a similitude sans leurs propos, car la majorité des dirigeants en Europe sont des juifs ou des crypto juifs. Ce sont des juifs convertis au christianisme et qui ont gardé des habitudes et mœurs de juifs. Ce sont en sorte des caméléons au sein de la société chrétienne la vraie société chrétienne. Et ces caméléons font beaucoup de mal. Il suffit de voir ou en est la société chez eux, une catastrophe. A cause de ces caméléons insaisissables au sein de la société.

      • Etudiant dit :

        Eh ben, on s’éloigne de la Syrie là …
        Après on dit que les opposants rabaissent le débat… mais vu où il en avec ce post, il peut pas descendre plus bas.

        • El Fel dit :

          Il y a des vérités qui dérangent. Car ceux que j’évoque, sont derrière les problèmes de la Syrie, n’en déplaise à ceux qui disent le contraire.

      • Candide dit :

        Il y a un gros problème de modération ici. Louis, je crains que ton forum dérive vers le n’importe quoi…

      • Marie-Christine dit :

        Toujours la même confusion entre juifs et sionistes, amalgame pernicieux qu’Israël par ailleurs, utilise à plein tube : y veiller.

        • سوريا.خالدة-Syrie.Eternelle dit :

          Oui, Marie-Christine, confusion et amalgames sont voulus et entretenus.

          En effet, le Sionisme a pris le Judaïsme en otage.

          Il l’exploite à fond, outrageusement.

          Il exploite, également, les souffrances et les dures persécutions pratiquées par les racistes, et les crimes nazis.

          Or, d’une part, ces souffrances et ces crimes atteignent chaque être humain dans son coeur et dans sa conscience,

          Et, d’autre part, tant d’autres êtres humains, et cela ne réduit en rien l’immense souffrance que fut la Shoah, ont été persécutés par les nazis.

          Je suis sûr que si des « noirs » ou des « arabes » avaient été présents dans l’espace nazi, ils auraient été persécutés et assassinés tout autant.

          Je me révolte, donc, quand les Ultra-Sionistes exploitent la Shoah pour justifier l’injustifiable politique extrêmiste israélienne et museler ou anathémiser ou diabiliser tout contradicteur.

          Mon indignation ne les freinera pas dans leurs entreprises.
          Mais je continuerai de m’indigner, aussi longtemps qu’ils le feront.

    • LANDER dit :

      Pascal Boniface directeur de l’Institut de relations internationales et stratégiques à critiqué israel résultat il a été linché

      Alain Ménargues journaliste à critiqué israel résultat il a été linché

      Richard Labévière journaliste pour une interview du président Syrien résultat résultat il a été linché

      Jimmy Carter ancien président des USA prix nobel de le paix israel à voulu lui interdire de vendre son livre sur la Palestine

      Jean Marie Bigard humoriste ne ne croit à la version de l’avion sur le pentagne résultat il a été linché

      Alain Hertoghe journaliste à donné sa version sur l’invasion de l’Irak résultat il a été linché

      Bruno Guigue préfet à critiqué israel résultat il a été linché

      Eymeric Chauprade linché

      Dieudonné linché

      des victimes de la liberté

  16. Jean-Paul Devedeux Ce 30 mai 2012
    3, rue Théodore de Bèze
    21000 Dijon

    A Monsieur François Hollande
    Président de la République française

    Monsieur le Président,

    Mon nom, bien sûr, ne vous dira rien, pas plus que mon histoire ou encore ma fonction. Je suis prêtre à Dijon et, comme tout citoyen en tentative de responsabilité, essaie de suivre, à défaut de comprendre, la souvent tragique et douloureuse actualité, notamment internationale.

    M’est avis que je transgresse quelque peu la loi émanant de nos Ecritures, à savoir : « Que le soleil ne se couche pas sur votre colère. » Mais tout de même…

    Si je m’accorde la liberté de vous écrire, c’est pour vous dire à tout le moins ma déception. Nous attendions « l’esprit saint » et, une fois de plus, c’est « l’église qui est venue… » J’entends l’église républicaine, civile, laïque. Distante, sentencieuse, asphyxiante, partisane. Anachronique décalque de celle, cléricale, que nous avons connue et dont nous avons souffert.

    Je voudrais vous parler d’un pays qui m’est cher pour le connaître depuis 30 ans et y avoir passé un certain nombre d’années, à savoir la Syrie. Force est de reconnaître que vous nous promettiez le changement, or l’une de vos premières décisions, l’une des premières de vos paroles indiquent que, non seulement vous ne vous démarquez pas du gouvernement autiste dont vous réclamiez la chute à cor et à cri, mais que vous oeuvrez pour le dépassez en zèle.

    Je n’ai aucune sympathie particulière pour Bachar el Assad, mais il reste vrai que je reste profondément écoeuré par la malhonnêteté, l’incompétence, à moins que ce ne soit, plus sûrement, la volonté d’intoxication de quasiment tous les médias hexagonaux qui, chaque jour, nous rebattent les oreilles jusqu’au comique avec les mêmes poncifs manifestement monolithiques, partiaux, copiés-collés.

    Profondément écoeuré par l’encombrant, le messianique monsieur Lévy qui, ce soir encore à la télévision, se livrait dans un décor versaillais, ni plus ni moins qu’à une obscène incitation à la violence, pour ne pas dire au meurtre. Je crois pouvoir vous assurer, que même s’il prend plaisir à s’afficher avec des opposants d’opérette, il n’est pas plus apprécié par la majorité des Syriens que ne l’était le ministre des Affaires étrangères du précédent gouvernement à qui j’ai eu l’occasion, il y a peu, de faire part de la même indignation.

    Vous répétez à l’envi que vous êtes le « Président d’un grand pays », or…

    Permettez-moi de vous dire combien je suis stupéfait par votre langage approximatif : qu’est-ce que « la Syrie » !!! Le bon peuple, en majeure partie fidèle à son Président, fier de lui… que cela plaise ou non à l’indéboulonnable conformisme occidental… le gouvernement, l’armée, les terroristes infiltrés ? A parler trop et trop vite, on nul n’échappe à l’amateurisme.

    Permettez-moi de vous demander quelle connaissance vous avez des Arabes, de la Syrie, de ce qu’il s’y passe réellement, de ce que souhaitent en matière de régime beaucoup de gens qui y vivent, notamment les étudiants, sans parler des minorités. Savez-vous pourquoi ils tiennent à leur président ? Avez-vous parlé avec lui des problèmes auxquels il était affronté ? Pensez-vous vraiment qu’il éprouve quelque jouissance que ce soit à « massacrer son peuple ? »

    Permettez-moi de vous demander pourquoi ces anathèmes, ces menaces, toujours proférés derrière des micros ou devant des caméras ? Comme si notre « grand pays » était à ce point invalide de la rencontre, du dialogue d’homme à homme, de la cordialité sans recherche de réciprocité ? Est-ce là l’image que vous voulez donner aux jeunes, l’une de vos priorités à ce que j’ai cru comprendre, d’une France responsable, engagée dans la construction audacieuse, prophétique d’un millénaire dont tellement d’indices nous portent à croire qu’il est mort-né… par cupidité, prédation, soumission, couardise, absence d’idéal digne de ce nom.

    Permettez-moi de vous demander ce que notre « grand pays » peut gagner à la pratique, toujours bilatéralement avilissante, de l’humiliation infligée notamment à Madame Lamia Chakkour. Le mot « expulsion » peut-il apparaître autrement que l’étiquette de la honte apposée sur le peuple syrien comme sur les Français ? Imaginez-vous seulement à quel point, et de façon tout à fait paradoxale, un simulacre de démocratie pourrait apprendre d’une dictature !

    Monsieur le Président, une dernière chose. Croyez-vous ou feignez-vous de croire que toutes ces sanctions et autres rétorsions contre « le régime d’Assad » affectent vraiment ledit régime. Il n’y a que notre omniprésent « philosophe » du ressentiment militant et des viles suggestions qui puisse le croire et le professer ! Vous vous apitoyez, et comment ne le ferait-on pas, sur les enfants martyrs d’un pays que d’innommables intérêts ont mis à feu et à sang… or, hélas, par impuissance ou par dépit, vous êtes en train de saigner à blanc tout un peuple, parfaitement adulte, que vous prétendez défendre, conscientiser, libérer… malgré lui. Comment croire à des professions de foi qui se veulent humanitaires si elles n’ont pas tout à la fois pour visée et application un champ homogène ?

    Mille pièges, mille fatales amitiés, mille intérêts fallacieux, mille facilités, mille séductions vous sont en embuscade. Nous voulons vous croire capable de les voir, de les stigmatiser, de les contourner pour contribuer à faire avec tous ce que vous ambitionnez pour la France, unir, réunir, faire œuvre de cosmique communion. D’aucuns appelaient cela la « Civilisation de l’amour. »

    Nous n’en attendons pas moins du « Président d’un grand pays. »

    Veuillez agréer, Monsieur le Président, l’expression de tous mes vœux et de mon profond respect.

    Jean-Paul Devedeux

    • BWANE dit :

      Merci mon père pour votre lettre. Je vous prie d’accepter mes sincères salutations.

    • Syrie.Eternelle-سوريا.خالدة dit :

      Merci, Père.
      Le Christ a chassé les marchands du temple, dans une sainte colère.
      Hélas! ils sont revenus et occupent, à présent, presque tous les temples de la République.
      Et se prosternent à plat ventre devant les hyènes d’or.
      Kyrie eleison.

    • Cécilia dit :

      Une lettre sage avec des propos sages comme le veut le bons sens.
      Mais la sagesse des sages sera-elle plus forte que la folie des fous ?
      Je veux tant croire !

      Merci mon Père.

    • mécréante dit :

      Ben voila on n’a qu’a faire un résumé des points qui nous semble importants de cette lettre (presque tout y est)
      et l’envoyer comme lettre ou carte postale à la présidence !
      Cécilia, as-tu l’adresse de l’Elysée ?

      Merci Monsieur Devedeux, je vous suis infiniment reconnaissante

    • fatima dit :

      Merci, Père, votre lettre nous fait plaisir.

    • Candide dit :

      Ce n’est pas le rôle d’un prêtre que d’exprimer ses opinions.

      Qu’il se contente du salut des âmes et non de celui d’un dictateur.

      • Louis Denghien dit :

        Si le même prêtre avait condamné Bachar, vous l’eussiez auréolé; évidement…

        L.D. & Infosyrie

        • Candide dit :

          « Si le même prêtre avait condamné Bachar, vous l’eussiez auréolé; évidement… »

          avec ce genre de réponse à deux balles, on se croirait dans une cours de récréation.

          • Louis Denghien dit :

            Je ne vois pas en quoi ça relève de la cour de récréation. Avec ce genr de commentaire à une balle, on se croirait chez un journaliste de France 24.

            L.D. & Infosyrie

  17. Cécilia dit :

    Honte à la politique étrangère française !

    Cependant, comme j’ai écrit hier, encore un coup raté pour Lamia vu son poste à l’UNESCO !

    Dommage, moi non plus plus, je ne l’ai jamais rencontrée, pourtant je monte souvent à Paris ! Cependant, je serai honorée de la rencontrer un jour.

    De même, je profite pour la saluer et saluer en elle, une femme d’honneur, une femme patriote et intelligente, pour saluer son courage et son amour pour son pays. En fait, la France la puni pour être amoureuse de son pays et vouloir la défendre. Je suis certaine, par ailleurs, que c’est un moyen de pression non seulement sur la Syrie, mais aussi sur les diplomates syriens pour les pousser à démissionner. Rappelons-nous qu’aucun diplomate n’a démissionné et que cette même Lamia que France 24 a annoncé sa fausse démission l’année dernière !

    Mais cette nouvelle tentative va échouer comme les précédentes. Les Syriens sont les plus forts, ils vont leur tenir tête, les Syriens sont plus forts que la mort et tout le reste est sous-littérature.

    • BWANE dit :

      Chère Cécilia, je comprends votre colère et approuve votre post. Mais si vous permettez, j’ajouterai -en plus de ce que vous avez dit-, que son regard-vraiment profond, je dirai même hégélien, notre pauvre Tartuffe comme vous dites n’y a rien compris-dénote un esprit profond et une ferme détermination, farouche et sans concession, elle en paraît d’autant plus belle. Vive la Syrie. Vive la Résistance.

      • Souriya ya habibati dit :

        C’est la vidéo où Mme Lamia Chakkour exprimait son indignation suite à l’annonce par France 24 de sa fausse défection.

        Allah Souriya Bachar wbass

      • Candide dit :

        « que son regard-vraiment profond, je dirai même hégélien »

        Alors là, c’est le bouquet. Mon pauvre cuâne, regarde bien, elle a un regard de constipée. On a pas les mêmes valeurs.

        Allez, va vérifier tes équations.

    • mécréante dit :

      Cécilia et BWANE, je la connais depuis très longtemps et je vous assure que je la trouve encore mieux que tout ce que vous dites…

  18. Véritéoblige dit :

    Mais la Russie et la Chine veillent au grain:
    http://resistance71.wordpress.com/2012/05/30/la-russie-mettra-son-veto-a-toute-velleite-dintervention-militaire-en-syrie-emanant-du-conseil-de-securite-du-machin/

    Hollande va se casser les dents vendredi sur Poutin!!!!!!!

  19. Syrie.Eternelle-سوريا.خالدة dit :

    Les ambasadeurs de Hilary Clinton et d’Alain Juppé avaient rendu « visite » aux « pro-démocratie » tueurs de Baba Amro; et les ont encouragés à persévérer dans leur rage meurtrière.
    La Syrie ne les a pas expulsés.

    L’ambassadrice de Syrie, Madame Lamia Chakkour, n’a pas eu l’idée d’aller voir comment les agents de la force publique ont pu neutraliser le tueur Mérah.

    Elle a partagé la douleur des familles des victimes.

    Différence d’éthique.
    Et de dignité.

  20. vilistia dit :

    Syrie: attaque terroriste sur un oléoduc à Deir Ezzor

    DAMAS – Un oléoduc a été saboté mercredi par un groupe terroriste dans la province de Deir Ezzor dans l’est de la Syrie, provoquant l’arrêt du pompage du pétrole, a rapporté l’agence officielle Sana.

    Un groupe terroriste armé a placé une charge explosive sur un oléoduc entre Abou Hamam et Aranij dans la région de Deir Ezzor, provoquant un incendie, a indiqué l’agence, en précisant que cet oléoduc avait déjà été la cible d’une attaque en avril.

    Le pompage du pétrole a été stoppé par l’explosion et devrait reprendre après des réparations, a ajouté Sana.

    Plusieurs attaques ont visé des infrastructures d’acheminement d’hydrocarbures depuis le début en mars 2011 de la contestation contre le régime du président Bachar al-Assad.

    Le régime accuse des groupes armés pilotés par l’étranger de chercher à semer le chaos dans le pays, en s’attaquant aux infrastructures et aux forces de l’ordre. Mais l’opposition affirme que le pouvoir est impliqué dans les attaques contre les infrastructures.

    (©AFP / 30 mai 2012 16h20)

  21. eclereure dit :

    q’allah maudit les regimes occidentaux qui on detriut l’afrique l’asie et amerique du sud et depuis 200 ans les pays arabes et musulmans et aussi que allah detriut les regimes arabes qui collabord avec satan judeosioniste ou synagog de satan comme il dit joan livernette q’allah aide la syrie a sortire grandit se cette epreuve il faut aussi que le regime s’ouvre au sunnite poure construire la nouvelle et belle syrie et mon reve eque les pays arabes font comme l’amerique du sud en refusan les usa comme etats imperialiste et sioniste le monde arabe il luis faut un hugo chavez enfin que les regimes arabes aiment leure peuple et defonde l’interet des peuples qui il gouvernne au lieu de penser a la vie terestre qui et efémer et courte penser a se que l’on va ramener dans sa tombe si on a de la chance detre enterer

  22. Rensk dit :

    Et vous savez quoi ?

    Cette dame représentais aussi son pays en Suisse… Je me demande comment ils vont faire avec Genève et son palais onusien :-)

    La neutralité inscrite dans la constitution y ramasse en tous les cas un sacré coup… nous avons de quoi parler après la visite aux USA de notre ministre…

  23. malja dit :

    Madame l’Ambassadrice

    En mon nom et en celui de tous les Français qui savent ce qui se passe réellement dans votre pays, je vous prie d’accepter nos plus profondes et sincères excuses pour l’action menée à votre encontre par notre nouveau président.
    Depuis 36 ans que je connais votre pays j’ai su en découvrir toute la beauté et en particulier sur le plan des relations humaines.
    La Syrie malgré toutes les difficultés actuelles survivra car elle est a mes yeux le pays des hommes et des femmes debout.
    La France , mon pays, depuis plus de 40 ans s’est mise à genoux et même a plat ventre depuis ces 5 dernières années.
    Un jour ce peuple Français méprisé par ses gouvernants va se réveiller et redevenir LA FRANCE que le monde a toujours apprécié et vous rendra justice ainsi qu’à votre pays.
    Vive la Syrie

  24. betehem dit :

    C’est l’art premier pour soumettre des gens, plutôt de bonne volonté et pas trop bellicistes naturellement. On leur raconte de grands PRINCIPES, on leur cherche un ENNEMI, peu importe lequel, et roule la machinerie.

    Mais il n’y a pas que les occidentaux qui ont fait ça.

    Ce qui rassemble tous les commanditaires de guerres et de meurtres : c’est toujours la même chose. De quelque bord qu’ils soient.

  25. Christian dit :

    Voici un syrien qui a raz le bol de la situation et je le comprends… interview en anglais malheureusement…

    http://www.presstv.com/detail/2012/05/29/243708/syrian-gangs-iron-fist/

  26. balpiz dit :

    un petit rappel. Les « massacres » comme ceux de Houla ne sont pas une bagatelle.

    Au Kosovo, c’est une « mission d’observation » qui avait créé le « massacre de Racak »
    Simon de Beer

    Des observateurs internationaux ont été envoyés en Syrie par l’ONU. Officiellement, leur but est de vérifier que le cessez-le-feu promis par Damas soit respecté. En 1999, une autre mission d’observation avait été envoyée au Kosovo par l’OSCE. Loin de s’en tenir à ses objectifs déclarés, celle-ci avait alors précipité la guerre en révélant au public occidental le soi-disant « massacre de Racak », une mise en scène qui a servi de prétexte aux bombardements de l’OTAN.

    Octobre 1998. Depuis plusieurs mois, de violents combats opposent les forces de l’ordre serbo-yougoslaves à une guérilla albanaise du nom de l’« UCK ». Cette dernière réclame l’indépendance du Kosovo, province du sud de la Serbie. Les grands médias soutiennent unanimement la guérilla albanaise et accusent les Serbes de massacres, nettoyage ethnique, voire génocide. Sous la pression internationale, le président yougoslave Slobodan Milosevic accepte l’envoi d’une mission d’observation de l’OSCE (Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe) et retire du Kosovo un partie importante de ses troupes. Des observateurs internationaux sont déployés sur le terrain d’octobre 1998 à mars 1999, soit quelques jours avant le début des bombardements de l’OTAN[i].

    Le 15 janvier, le chef de la mission d’observation – un certain William Walker – tient une conférence de presse dans le village de Racak : 45 « civils innocents » viennent d’être retrouvés morts « d’une balle dans la tête ou dans la nuque ». Walker évoque la présence de « mutilations » sur les corps et qualifie la scène de « crime contre l’humanité[ii] ». Toute la presse s’empare de l’événement, nouvelle preuve de la barbarie des Serbes. Libération dénonce en « une » « L’impunité des massacreurs ». Le Figaro affirme que les victimes sont de simples « paysans albanais » et que leur « extermination » constitue un « acte de barbarie gratuit ». Le Monde écrit en première page : « Les victimes ont été tuées d’une balle dans la tête, tirée à bout portant. » Dans son éditorial, la rédaction du journal prévient : « Le massacre [...] fait partie de la stratégie grand-serbe. Intégralement, sciemment. [...] Depuis la Bosnie, cette « politique » a un nom : l’épuration ethnique[iii]. » Deux mois plus tard, l’OTAN entame sa campagne de bombardements contre la Yougoslavie. Dans son rapport, la Mission d’observation de l’OSCE note : « Le massacre de Racak a provoqué un tollé international et a changé les perspectives de la communauté internationale vis-à-vis des autorités serbes et yougoslaves [...] Les meurtres ont été perçus comme un tournant décisif en ce qui concerne les efforts déployés pour résoudre pacifiquement le conflit [...] »[iv]. En d’autres termes, Racak a assuré à l’OTAN le soutien de l’opinion publique pour une opération militaire.

    Une réussite médiatique totale, car il sera démontré après la guerre que ce « massacre » était une mise en scène. En effet, un rapport d’autopsie a révélé que la quasi totalité des corps retrouvés étaient ceux d’hommes en âge de se battre ; que ceux-ci avaient été tués de loin ; que les balles venaient de directions différentes, réfutant l’idée d’un peloton d’exécution ; qu’enfin les prétendues mutilations étaient des morsures post mortem dues à des animaux sauvages[v]. Bref, ces résultats démentaient catégoriquement les propos de Walker selon lesquels les victimes de Racak étaient des « civils tués d’une balle dans la tête ». Ils allaient au contraire dans le sens de la version officielle serbe, qui affirmait que les cadavres étaient ceux de membres de l’UCK morts lors d’un affrontement avec les forces de l’ordre. Précisons que l’UCK n’était pas composée de « vertueux démocrates », comme l’ont raconté les grands médias à l’époque. Classée sur la liste des organisations terroristes par les USA avant la guerre, cette guérilla avait instauré au Kosovo un régime de terreur, assassinant ses opposants, y compris les Albanais modérés. Comme il fut démontré par la suite, elle se finançait en capturant des Serbes qu’elle tuait pour revendre leurs organes au marché noir[vi]. Aussi, pour beaucoup de Yougoslaves, une réaction de l’Etat était nécessaire et légitime.

    Mais, dira-t-on, même si Racak était une mise en scène, et même si l’UCK était une organisation terroriste, les Serbes n’ont-ils pas été responsables de la mort de civils innocents ? N’ont-ils pas mis en place, comme l’évoquaient les médias à l’époque, un « nettoyage ethnique », un « génocide » ? La réponse se trouve dans l’Acte d’Accusation du Tribunal Pénal International (TPIY) inculpant Milosevic de crime contre l’humanité[vii]. Pour toute la période précédant l’entrée en guerre de l’OTAN, cet acte ne mentionne comme faits répréhensibles qu’une seul chose : le massacre de Racak. Tous les autres chefs d’accusation sont postérieurs au déclenchement des bombardements. Autrement dit, avoir parlé de « nettoyage ethnique » ou de « génocide » pour justifier la guerre du Kosovo était totalement infondé. D’ailleurs, ces deux termes sont absents de l’Acte d’Accusation du TPIY, y compris pour la période postérieure au début des frappes.

    C’est donc bien grâce à un médiamensonge que l’OTAN est entrée en guerre contre la Yougoslavie en 1999. N’ayant aucune preuve du « génocide » auquel elle prétendait vouloir mettre un terme, elle en a créé une : le massacre de Racak. Pour la cause, des soldats albanais ont été maquillés en civils innocents. Et cette mise en scène fut l’œuvre de la « Mission d’observation » de l’OSCE qui, comme on l’apprit par la suite, était en fait composée d’agents de la CIA[viii]. Que faut-il donc attendre des observateurs déployés aujourd’hui par l’ONU en Syrie ? Malheureusement pas grand-chose : si leurs analyses contredisent la version officielle des événements, elles seront jugées partiales et non valables, ou seront tout simplement passées sous silence. Si au contraire elles fournissent des éléments permettant d’accabler Bachar El-Assad, elles feront la « une » et seront considérées d’une objectivité imparable. Paradoxalement, la mission supposée contrôler le cessez-le-feu syrien pourrait servir d’étincelle à une nouvelle guerre occidentale. Il ne suffirait pour cela que d’un massacre bien médiatisé. Réel ou inventé, peu importe pour nos dirigeants, du moment que cela leur permette d’apporter leur « solution » au conflit : une solution qui, comme au Kosovo, en Afghanistan, en Irak et en Libye, serait encore une fois pire que le mal que l’on prétend combattre.

    Source : Investig’Action – michelcollon.info

  27. Leboninformateur dit :

    Une Vente aux Enchères de Kamikazes en Arabie Saoudite

    Ci-dessous une vidéo Youtube montrant comment les « kamikazes salafistes » sont littéralement « achetés » en Arabie Saoudite pour aller se faire exploser en Syrie, mais probablement également dans le Caucase, en Libye, en Algérie,au Nigeria etc..

    Dans la vidéo ci-dessous c’est carrément le père du terroriste qui propose son propre fils et ce dernier est finalement « acheté » pour près de €320.000

    Source : http://www.youtube.com/watch?v=DuGhi-WlBEU&feature=player_embedded

    • Mohamed Ouadi dit :

      Cette vidéo a largement fait l’objet de commentaires d’Al Alam TV, et je crois par d’autres médias libanais.

    • Syrienne Libre dit :

      N’IMPORTE QUOI!!!
      Ceci prouve que vous et tout ceux qui croient a ces sous titres ne sont absolument pas en quête de vérité!

      Vous n’êtes la que pour la propagande du régime quel que soit les moyens employés, aussi malhonnêtes soient-ils.

      Premièrement ce sont des opposants syriens (connus)
      Deuxièmement ce ne sont pas des extrémistes et ça se voit
      Troisièmement ils ne vendent pas aux enchères un « kamikaze » ni un etre vivant.

      Possédez-vous un minimum de raison pour voir que les sous titres et les explications sont grotesques???

      plus c’est gros, et plus ça passe…

      • Mohamed Ouadi dit :

        Est-ce que vous parlez et comprenez l’arabe, Syrienne libre, ou bien faudra-t-il qu’on vous fasse une traduction, que vous allez bien sûr contester et démentir ?
        S’il y’a quelqu’un qui a besoin de présenter des preuves du contraire qu’il avance, c’est bien vous ! Nous serions heureux que vous éclairiez notre lanterne, nous ne demandons que ça !
        Ce qui est grotesque c’est de s’opposer pour s’opposer, démentir pour démentir, nier pour nier, et essayer de convaincre autrui,coûte que coûte, c’est ça le top de la propagande !?

  28. Christian dit :

    Deux paragraphes d’un article par Tony Cartalucci

    As information trickles out of Houla, Syria, near the city of Homs and the Lebanese-Syrian border, it is becoming clear that the Syrian government was not responsible for shelling to deaths some 32 children and their parents, as periodically claimed and denied by Western media and even the UN itself. It appears that instead, it was death squads at close quarters – accused by anti-government « activists » as being « pro-regime thugs » or « militias, » and by the Syrian government as the work of Al Qaeda terrorists linked to foreign meddlers.

    As the killings were allegedly taking place, US, British, and French representatives were already preparing to accuse, condemn, and level punishment against the Syrian government, calling for an immediate UN Security Council session as well as the convening of the « Friends of Syria » cadre to seek expanded arms shipments and aid to militants. It was politically motivated haste, an opportunity engineered or otherwise, for the West to push forward with its long sought after regime change. NATO during the same period, had just slaughtered a family of 8, including 6 children in Afghanistan, so surely if humanitarian concerns and justice were driving these foreign interests, Afghanistan would have been brought up along with Houla. It unfortunately was not.

    Traduction:

    Au fur et à mesure que l’ information découle de Houla, en Syrie, près de la ville de Homs et à la frontière libano-syrienne, il est devenu clair que le gouvernement syrien n’était pas responsable du bombardement lié au décès des 32 enfants et leurs parents, qui a été périodiquement revendiqué et nié par les médias occidentaux et l’ONU elle-même. Il semble, qu’il y avait des escadrons de la mort tout près – accusent les activistes anti-gouvernementaux- « comme étant des voyous pro-régime, ou des milices », et d’autre part, le gouvernement syrien réclame que c’est l’œuvre de terroristes d’Al-Qaïda liés à des provocateurs étrangers.

    Pendant que ces meurtres étaient commis, les représentants américains, britanniques et français se préparaient déjà à accuser, condamner, et à lancer des punitions contre le gouvernement syrien, appelant à une session immédiate du Conseil de Sécurité des Nations Unies ainsi que la convocation des cadres des « Amis de la Syrie » pour permettre les livraisons d’armes et l’aide aux militants. C’était une précipitation politiquement motivée, une opportunité conçue ou autrement, pour l’Occident de faire avancer le changement de régime tant espéré. L’OTAN au cours de la même période, venait d’abattre une famille de 8, dont 6 enfants en Afghanistan, comme si les inquiétudes humanitaires et de justice poussent les intérêts étrangers, l’Afghanistan aurait été mis en parallèle avec Houla. Or ce n’était pas malheureusement le cas.

    • sowhat dit :

      Le renvoi des ambassadeurs syriens des capitales occidentales et niponne marque un point de non-retour et est l’indice de l’intention de la coalition anti-syrienne d’aller jusqu’au bout de la logique belliciste contre la Syrie.

      Car en admettant que les voyous-coalisés soient dissuadés de s’obstiner dans cette voie par la fermeté des russes (ce que dira Poutine à ses homologues français et allemande va être très important de ce point de vue), on les imagine mal dans les semaines ou les mois prochains revenir
      sur leur décision et inviter les ambassadeurs expulsés à regagner leurs postes. Ce serait l’aveu de leur échec et un discrédit immense auprès de leur opinion publique.

      Si donc il y a une telle unanimité et pusique chacun de ces états prend le même risque d’un discrédit public cinglant, c’est que ce mouvement est concerté et qu’il obéit à un plan (ou plusieurs plans simulatnés visant le même objectif).

      Tout cela a donc été préparé d’avance et très certainement les massacres d’Al Houlé ont été soigneusement planifiés et très probablement exécutés avec l’assistance d’un pays étranger … Cela s’est déjà vu ailleurs et les américains ont à maintes reprises utilisé cette tactique. Ce qui est nouveau c’est que pour Al Houlé ce ne sont pas les américains qui ont fait ça.

      Il n’est pas indifférent de savoir que c’est Denis Pietton qui a été nommé au Quai d’Orsay au poste de secrétaire spécial pour le Moyen-Orient. C’est un signe très fort non pas sur la disposition de Hollande à aller plus loin que Sarkozy mais de sa volonté réelle qui se traduira donc par des actions concrètes sur le terrain.

      Car M. Pietton ambassadeur au Liban sous la mandature Sarkozy est réputé notoirement pour être anti-syrien et avoir des liens étroits avec la mafia du « 14 mars » coalition composée des clans Hariri et Geagea ennemis acharnés de la Syrie, Pietton qui a joué un rôle de premier ordre sur le plan opérationnel dans l’exfiltration des agents-journalistes du Figaro (mais pas seulement les journalistes) hors de Syrie, qui s’est illustré par des propos haineux contre le cardinal Mg Rai des maronites libanais
      lui reprochant de s’être « trop bacharisé » et c’est aussi quelqu’un qui a une très bonne connaissance pratqiue du théâtre des opérations …
      Pourquoi croyez-vous que les responsbles français ont choisi cet homme-là de préférence à un autre ?

      • Marie-Christine dit :

        Merci de toutes ces informations sowhat.
        Quant à vos inquiétudes, bien sûr, elles sont fondées, mais…, il y a encore beaucoup de mais…!

  29. LANDER dit :

    la Grande-Bretagne, l’Allemagne, l’Italie, l’Espagne, la Suisse, la Bulgarie, l’Australie

    Des pays alliés d’ usrael pour les massacres de millions d’enfants, Palestines, Irak, Afghanistan, Liban, Libye, Syrie.

    Nous avons entendu que 500 000 enfants sont morts. D’ avantage qu’ à Hiroshima.
    Ce prix vaut – il la peine
    La réponse de albright je pense que c’ est un choix difficile, mais c’ est le prix … Nous pensons que ce prix vaut la peine. En effet que valent les souffrances de tout un peuple quand il s’ agit de contrôler les gisements de pétrole, sources de super – profits pour les multinationales et les grandes banques.

  30. LANDER dit :

    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=sEhShtLMauI

    Un super JMLP contre des hypocrites journalistes qui ont toujours refusé de parler des massacres contre le peuple Irakiens et qui se réveille pour accuser le président Syrien comme par hazard

    • Marie-Christine dit :

      Eh bien, je n’écoute pas souvent JMP, chapeau ! C’est un vrai modèle, dont bien de nos gens « de gauche » devraient s’inspirer;

  31. Christian dit :

    Le vrai agenda derriere le massacre de Houla

    http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=31142

  32. betehem dit :

    Je n’ai pas aimé votre article, cette fois, Louis.
    La contestation, j’apprécie. Mais je n’aime pas qu’on tape trop fort sur le pays où on vit. Je parle ici de la France. Il a des défauts, comme d’autres pays. Mais pourtant, l’excès n’est jamais bon. En France non plus.
    Il ne faut jamais empoisonner la source où on boit.
    Ce commentaire ne sera probablement pas censuré quoi qu’en pensent certains.

    La liberté, la démocratie, la justice, les grandes idées, ça se travaille, ça se construit. Tous les jours et tous les siècles. Ce n’est jamais acquis. Ce n’est jamais gagné définitivement.
    Ces grands Mots sont des rêves vers lesquels on tend. Avec raison.

    Taper sur les échecs et erreurs ne mène à rien du tout.
    Ce qu’il faut c’est marcher, avancer.
    Avec un maximum d’intelligence. Quitte à se construire, très intelligemment, des roues, des véhicules, des raquettes, des bateaux, des outils, des vêtements spéciaux, des puits, des moulins … des, tout ce qu’il faut. Pour marcher. Devant. Même pour les outils internet, il a fallu réfléchir au besoin et au comment y répondre. Voire même pourquoi répondre à ce besoin là, comment, pourquoi ? Qu’en fait-on ?

    Marcher oui. Sans marcher sur personne.
    Ca comme deal, ce n’est pas mince.

    • Louis Denghien dit :

      En une bonne trentaine d’années de conscience politique j’ai appris, désolé Betehem, à mépriser la plupart des intervenants politiques et « intellectuels de ce pays, le mien, qui donc n’en finit pas de pourrir par la tête. J’y vis et resterai pour le meilleur qu’il peut encore malgré tout offrir et malgré le pire qu’il ne cesse d’offrir.

      Mais il m’est difficile d’être indulgent, après tant d’années, pour un pays qui n’a à offrir que des Sarkozy, des Hollande, des BHL, des Juppé ou des footballeurs à l’admiration du peuple. Enfin, « right or wrong, my country », n’est-ce pas ?

      L.D. & Infosyrie

    • Syrie.Eternelle-سوريا.خالدة dit :

      Un pays, comme les humains, marchent mieux, plus droit, plus vite et plus loin, s’ils ne piétinent pas les autres.
      Actuellement, nos hommes politiques marchent dans les pas des porteurs de chausseurs à clous, écrasant les résistants aux ambitions des Ultra-Sionistes-Associés.
      Et apellent au meurtre.
      C’est indigne des grands humanistes et des vrais héros, connus ou modestes. qui ont fait le meilleur de la France.

    • BWANE dit :

      Permettez que j’intervienne dans ce jeu de dés pipés. Pour ma part je pense que des concepts comme la liberté ne peuvent exister que parce que l’esclavage règne partout, de même le concept de justice implique celui d’injustice, quant à cette pauvre démocratie, catin qui se prétend vierge, il suffit de signaler que sa naissance-en Grèce- coïncide avec l’esclavage et surtout l’oppression des femmes. Cette dernière réalité est la plus atroce de toutes.
      .

      • L'Antéchrist dit :

        La démocratie antique est tout de même assez différente celle que l’on croit avoir aujourd’hui.

        Comment parler de démocratie alors que:

        - Nous avons la possibilité de voter que très rarement.

        - Que, les deux parties politiques au second tour partagent les mêmes lignes de conduites pour à terme, arriver aux mêmes résultats.

        - Que, moins de 20 millions de personnes imposent « leur » candidat au reste de la population.

        - Que, bien que nous « choisissons » (par défaut) un candidat, celui-ci constitue son équipe à gouverner sans concerter la population.

  33. Anonyme dit :

    Le chef des observateurs, le général Robert Mood, s’est dit surtout « profondément perturbé » par la découverte de 13 corps mardi soir à Deir Ezzor.

    « Tous les corps avaient les mains liées derrière le dos et certains semblent avoir été tués d’une balle dans la tête à bout portant », écrit-il dans un communiqué, parlant d’un acte « épouvantable ».

    Plus d’infos? Merci d’avance

  34. Mohamed Ouadi dit :

    Témoignages sur les massacres de Houla avec la caméra d’une TV russe. Le témoignage est en c’est en russe, sous titrée en arabe :
    http://www.youtube.com/watch?v=3o-79NY56hE&feature=youtu.be
    Voilà ces témoignages poignants pour les russophones et les arabophones en attendant la traduction pour les francophones.
    Par ailleurs, vous vous rappelez la vidéo de la vente aux enchères de suicidaires en Arabie saoudite, dont un kamikaze a été vendu à un million et demi de rials saoudis, pour aller se faire exploser en Syrie, postée et commentée sur ce site, il y’a quelques jours, elle est rapportée aujourd’hui, dans les bulletins d’informations par la chaîne TV al Alam et d’autres médias.

    • Cécilia dit :

      Merci Mohamed !
      En plus, je reconnais que vous êtes plus rapide que moi, mais je pensai faire la traduction pour demain, donc, je vous laisse faire.

      Merci encore et mes amitiés !

    • Mohamed Ouadi dit :

      Des faits nouveaux et des témoignages vivants sur le massacre d’Al Houla, par la caméra d’une TV russe !

      Témoignages vivants, avec la caméra d’une télévision russe « au sujet du massacre d’Al Houla », au cours d’une visite à Homs.
      Après un voyage qui a duré deux jours à Homs, et à la région de la plaine d’Al Houla et ses villages (Teldo, Kafr Laha et Tel Dahab), nous sommes parvenus aux résultats concluants, confirmés et documentés par le son et l’image, de témoignages vivants des habitants de Teldo et des villages voisins.
      … (Le document est exclusivement médiatique, sans aucune relation avec aucune partie gouvernementale …).
      Nous avons risqué nos vies, en nous déplaçant d’un endroit à un autre, parce qu’il y avait des tirs, inattendus et nourris, dans tous les endroits où nous étions entrés … et sans l’aide des habitants, nous serions prisonniers ou morts, parce que l’apparition et la disparition des hommes armés, est soudaine, et nous étions contraints de rester dans des endroits protégés … parfois pendant deux heures.
      Ceux qui ont accompli le massacre, entièrement, sont des hommes armés de la plaine d’Al Houla, précisément le groupe Al Akch et le groupe Al Hassane (Al Hallaq), et le groupe Al Boukour terroriste, avec l’assistance effective et imposante (des milliers) des groupes d’Al Rastane et Saane terroristes, sous le commandement du terroriste – déserteur Abdul Razzak Tlass qui a été vu dans la place de Teldo.
      Al Jazeera a diffusé les nouvelles du massacre avant que ne commence aucun accrochage sur le terrain (environ 14 h du vendredi).
      Les actes de tueries de familles entières ont été pratiqué avec cynisme, pour la seule raison qu’il s’agit de partisans … de l’Etat.
      Tout acte de tuerie d’une femme (quelque soit son âge) a été précédé par un viol collectif … suivi d’un assassinat immédiat par une balle dans la tête.
      Toutes les victimes du massacre sont de la famille Al Sayed (dont près de 20 enfants), et la famille Abdul Razzak (dont 10 enfants).
      La famille du frère de Abdallah Al Mechlab, secrétaire du nouveau parlement, a été tuée (il est de la famille des Al Sayed), de façon préméditée et avec cynisme, au lendemain matin du second jour de son élection (Abdallah Mechlab a été élu le jeudi). Le père de famille a été ligoté, et les 9 enfants isolés dans une pièce, puis la mère (Fayrouz Al Daher) a été violée collectivement, et après le viol tuée cyniquement d’une balle dans le cou qui a traversé la tête.
      Tous les autres morts l’ont été suite aux accrochages survenus après la provocation des militaires par les terroristes, une fois leurs massacres exécutés.
      Le premier accrochage sur le terrain a eu lieu entre le groupe Al Bakour et un poste de l’armée à la place de Taldo (près du château d’eau) : 3 militaires furent enlevés et tués.
      Le premier fut égorgé et jeté du haut du toit sur le sol, il criait son appartenance : je suis xxx comme vous de Kafr Batna, pour se voir répondre par les terroristes : c’est seulement maintenant que tu te rappelles que tu es xxx et ils l’ont laissé se vider de son sang jusqu’à la mort.
      Le deuxième fut ligoté et brûlé vif jusqu’à calcination (caporal Chaoui de Deir Zor), et lors de sa consumation par le feu les terroristes crachaient sur lui en proférant : Abou Okal …. Khra.
      Le troisième (un lieutenant) fut conduit dans une destination inconnue, pour apprendre par la suite qu’ils lui ont filmé une déclaration de dissidence de l’armée, à cause du massacre, avant de le liquider.
      19 militaires furent blessés, de blessures variables, et furent sauvés d’une mort certaine, grâce au renfort des forces de l’armée qui furent arrivés après une heure de résistance héroïque devant des centaines d’hommes armés.
      Par la suite, des dizaines de soldats des forces de renforts furent blessés et sauvés, également, de façon héroïque, par l’entrée d’équipes de militaires de la brave armée syrienne à Teldo, par le côté ouest pour attirer les terroristes et alléger la pression sur les soldats venus du sud.
      Les terroristes étaient dotés d’armes sophistiquées (des fusils à lunettes de vision nocturne, des missiles antichars dont sont dépourvues les forces de l’armée régulière présente dans la région).
      Au premier accrochage, le véhicule blindé (BRDM de couleur bleu) fut atteint par un missile thermique qui l’a immédiatement embrasé.
      Beaucoup d’autres détails impressionnants et documentés par le son et l’image seront présentés dès qu’ils seront prêts.
      Tout ce qui s’est passé à la plaine d’Al Houla est une carte de pression très bien préparée contre la Russie et la Chine pour les amener à accepter l’adoption d’une résolution, sous l’article 7, contre l’Etat syrien.

      http://www.youtube.com/watch?v=YDwM1K_yFkk&feature=relmfu
      http://www.youtube.com/watch?v=3o-79NY56hE&feature=youtu.be
      Vidéo en russe traduite en arabe par syrian truth, et publiée le 30 mai 2012 par syriatruth001
      Traduit en français pour Infosyrie, par Mohamed Ouadi
      (A suivre …)

    • Mohamed Ouadi dit :

      Entretien intégral de la TV russe, sur les massacres d’Al Houla :

      Q. Que s’est-il passé le 25 et 26 mai dans votre village Taldo ? Qu’avez-vous vu ?

      R. Je suis native de Teldo, où je vis actuellement. Le premier jour des faits, vendredi, des hommes armés ont attaqué par des obus des barrages de l’armée. L’armée a riposté et blessé beaucoup parmi les agresseurs. Les hommes armés ont transféré les blessés et l’homme armé qui a attaqué au RPG, à l’hôpital du terrain, et il est maintenant vivant et en bonne santé, il s’appelle Said Faiz Talha Al Akch. Sa famille se trouve à Taldo.
      Deux jours avant les évènements, l’un des assistants des terroristes nous a confirmé que l’heure « h » s’approche. Nous avons entendu cela des terroristes locaux, ils parlent toujours de créer un grand bruit, mais je ne m’attendais pas à ce qu’il soit de ce genre. Même, ce fait, ils lançaient des attaques contre des barrages de l’armée, tous les vendredis après la prière, une attaque de quelques heures, et c’est fini.
      Certains hommes armés portaient des caméras et filmaient tout ce qui se passe, d’autres portaient des « radios, ou des téléphones sans fils », et de nos maisons, nous écoutons leurs discussions entre eux. Le vendredi, après la prière, le 25 mai, vers 14 heures, un barrage de l’armée fut attaqué et l’armée a repoussé cette attaque ; le groupe attaquant était dirigé par Nidal Bakour ; quelques temps après, un autre groupe armé s’est rassemblé et a attaqué un autre barrage. Ce deuxième groupe est celui de « al Hallaq » connu chez nous par « Al Hassane » ; les membres de ce groupe ont attaqué le barrage militaire qui se trouve sur la montagne, leur plan étant de contrôler ce point élevé, l’autre barrage se trouvant dans la localité, parce ce qu’ils veulent se positionner sur la hauteur qui va leur permettre de contrôler facilement le barrage se trouvant en bas dans la localité.
      Nidal Bakour a contacté quelqu’un et lui a demandé d’envoyer un groupe d’hommes armés étrangers. Il a appelé au début de l’attaque, et lorsque les hommes armés ont attaqué, 25 d’entre eux ont été tués.

      Q. Comment pouvez-vous savoir le nombre de morts parmi les hommes armés ?

      R. Lorsque les observateurs de l’ONU sont arrivés, les hommes armés leurs ont présentés ces morts comme étant des civils tués par l’armée arabe syrienne, j’ai entendu moi-même cela d’eux, lorsqu’ils ont dit aux observateurs qu’ils ont trouvés ces cadavres dans des maisons.
      A 15 H 30, ils ont contrôlé le barrage, sur la montagne, et ils ont coupé la gorge d’un soldat et l’ont jeté du troisième étage. Avant de mourir il leur a dit qu’il est de Bab Batna, à Rif de Damas, et qu’il est de la communauté sunnite comme eux. Ils lui ont dit : c’est seulement maintenant que tu te rappelles que tu es sunnite !
      Ensuite ils ont enlevé deux autres soldats, dont l’un s’appelle Abdallah de la campagne (Chaoui, selon son expression), de Deir Ezzor, ils l’ont brûlé vif. Je n’ai pas vu comment ils l’ont brûlé, mais j’ai entendu comment ils criaient qu’ils brûlaient un soldat. C’était vers 18 heures.
      Quant au sort de l’autre militaire, je ne sais pas, mais j’ai entendu l’un des hommes armés qui s’appelle Akram Al Saleh qui a dit : nous n’allons pas le tuer, nous allons montrer demain qu’il s’est rallié à nous, et qu’il a déclaré sa dissidence de l’armée régulière.
      Peu de temps après, ils ont contrôlé le barrage de l’armée et le centre de police de la ville. En face de ce centre, se trouve les bâtiments où sont tués tous les enfants et toutes les familles. Ils ont tué tous les enfants de AL Sayed, ils étaient trois familles et 20 enfants ; ils ont tué aussi des personnes de Abdul Razzak, dont 10 enfants, ils les ont tous tués parce que ce sont des partisans du pouvoir. De la famille Al Sayed, ils ont tué la famille du frère d’Abdallah « Al Mechlab », la troisième personnalité au parlement. Il a été élu à ce poste le 24 du mois courant, et le lendemain, ils ont tué toute sa famille, sa femme et trois enfants, ils ont tué son frère ainsi que sa famille.
      A 19 heures, est arrivé la soi-disant « brigade Al Farouk », de l’ASL, dirigée par Abdul Razzak Tlass, avec 250 hommes armés de la ville d’Al Rastane, avec deux autres groupes, un groupe du village « Al Qabou », dirigé par « Yahya Al Youssuf », et un groupe du village « Foulla ». Au moment de l’attaque, Nidal Bakour a demandé à un homme armé de se tenir près de la mosquée et de lancer des obus RPG et des tirs d’artillerie sur l’armée, qui a riposté à la source du feu avec des BTR et a touché la mosquée.
      Après leurs contrôles sur les barrages, ils ont apporté les cadavres des hommes armés, et les cadavres des victimes civiles qu’ils ont tués, dans la mosquée. A 20 H, du 25 mai, tous les cadavres étaient dans la mosquée.
      Le lendemain, à 11 H, les observateurs internationaux sont arrivés. L’armée syrienne libre a évacué certains habitants des maisons proches du barrage de l’armée et les ont conduits dans des lieux sûrs. Au moment de l’attaque, les dirigeants des groupes armés ont demandé à leurs hommes armés d’intensifier les tirs lors de la communication avec Al Jazeera et Al Arabya. La nuit, les tirs sont arrêtés.
      Le lendemain , nous les avons entendu dire de leurs téléphones sans fils ou ce que l’on appelle « radio-téléphone » qu’une partie des hommes armés doit porter des uniformes de l’armée arabe syrienne avant l’arrivée des observateurs onusiens, pour qu’ils apparaissent comme des dissidents de l’armée rallié aux hommes armés, les autres doivent porter des habits civils et venir à la mosquée (où se trouvent les cadavres et les observateurs). Ils ont brûlé des terres et des maisons pour accuser l’armée arabe syrienne du pilonnage devant les observateurs.
      Je n’ai vu les observateurs que de loin, entourés par les hommes armés en uniformes de l’armée arabe syrienne. Beaucoup de gens étaient là bas et ont vu tout cela, et tous sont des familles sélectionnées et criaient « nous voulons la chute du régime », et tout le monde sait que ce sont des proches des hommes armés. Les hommes armés sont entrés dans les maisons et ont informé les habitants de la nécessité de les évacuer, parce que c’est une zone militaire, et qu’ils doivent quitter. Moi, je ne suis allé nulle part, mais beaucoup ont fui, après cela. Lorsque les observateurs sont arrivés, les hommes armés avaient occupé les maisons vidées de leurs occupants, et les hommes armés qui accompagnaient les observateurs ont conduit ces derniers vers ces maisons pour écouter les témoignages des occupants qui se sont fait passer pour les propriétaires.

      Q. Comment les membres de votre famille appréhendent-ils tout cela ?

      R. Mon père est mort. J’ai une mère, des frères et des sœurs, nous avons le même regard sur les faits.

      Q. Y’a-t-il beaucoup de gens dans ce village qui partagent cette position ?

      R. La plus grande majorité des gens, mais ils ont une peur bleue, « jusqu’à en mourir ». Avant, beaucoup participaient aux manifestations de soutien au gouvernement, ils écrivaient des slogans contre Daraa, l’AL et les hommes armés, mais ces derniers se sont vengés en tuant tous ceux qui ont rédigé ces slogans.

      Q. Quelle est votre relation avec les villages voisins, et pourquoi ces villages ont-ils été attaqués par ces hommes armés ?

      R. Nous avons de très bonnes relations avec ces villages, ils ne nous veulent aucun mal et ne nous créent aucun problème. Par contre l’armée libre les a attaqués parce que ce sont d’autres communautés. Ils comptent, parmi eux, un terroriste nommé Haytham Al Hallaq qui a enlevé plusieurs personnes d’un village voisin et a demandé une rançon (de plusieurs millions de lires) pour les libérer. Un autre homme armé, nommé Abou Yassine a enlevé plusieurs employés de la société générale de l’électricité, parce qu’ils sont d’une communauté religieuse déterminée. Ce terroriste, Haytham Al Hallaq a tué l’un des enlevés et a injecté au second une seringue de mazout, et vous pouvez le trouver à l’hôpital de Homs.
      Avant les évènements, ces hommes armés étaient des contrebandiers, près du village passent des canalisations du mazout sur lesquelles ils ont placé des robinets et posé des pompes puissantes. Ces faits sont connus de tous les habitants du village, ces hommes armés sont des voleurs, à l’origine, et peu d’entre eux étaient parvenus à la 8ème de l’enseignement, ils enlèvent des gens des communautés du village.
      Dans le village, il y’a une femme d’origine libanaise, qui vit avec trois enfants et qui travaille en tant que femme de ménage au poste de police ; ils l’ont enlevé, violée et pendue, puis jetée son cadavre dans les champs, que les chiens ont dévoré. C’était un spectacle horrible et triste, elle était complètement nue. Nous ne pouvons qualifier ces derniers d’humains, d’arabes ou de musulmans. Ce sont des bêtes sauvages !
      Aussi, lorsqu’ils ont occupé les institutions étatiques dans le village, l’école et l’hôpital, le dispensaire et la municipalité, ils les ont incendiés, privant les élèves de leurs classes.
      Il s’est trouvé que 4 des « Al Al-Abbar » et un de « Al-Youssuf », ce dernier étant séropositif HIV et qui est mort maintenant, ont violé une femme des « Al-Nail », lui ont transmis le SIDA ; elle a un nourrisson de 3 mois, après le viol, elle a allaité son enfant et lui a transmis le SIDA, il en est mort.
      Au début de ces évènements, ils ont attaqué l’hôpital, volé des pochettes de sang qu’ils ont utilisé dans les manifestations, et ont versé du sang sur des manifestants pour les filmer comme tués ou blessés, lors de la fabrication des vidéos pour Al-Jazeera et Al Arabya.
      Nous sommes des gens paisibles, nous voulons que le village et le pays retrouve la sécurité, nous ne voulons pas d’intervention étrangère, nous voulons la paix et la sécurité.

      Source : témoignage vidéo d’une TV russe, traduit pour Infosyrie par Mohamed Ouadi :
      http://www.youtube.com/watch?v=3o-79NY56hE&feature=youtu.be

      Le journaliste de la TV russe sur Addunia TV, le 30.05.2012 :
      http://www.youtube.com/watch?v=vnzWc51fClI&list=UUZ-8I5p6mxrzchZuMpTbLWg&index=1&feature=plcp

  35. eclereure dit :

    frere et amis syrien je vous invite a ecouter la confrence de julien teil sur la syrie a ecouter sur libre teamspeak mais aussi sur la libye trees instructif

  36. sowhat dit :

    vente aux enchères d’un aspirant-kamikaze saoudien par son propre père
    dans le but de l’envoyer commettre un attentat suicide en Syrie

    http://www.youtube.com/watch?v=BH3H6KB_wSQ&list=UU1stV4LRa9a3Q7EYwOZI04g&index=2&feature=plcp

    à relever que le frère ainé du futur djihadiste martyr a trouvé la mort en Syrie.

  37. RoyL dit :

    http://sana.sy/eng/22/2012/05/30/422554.htm
    Russia’s Permanent Representative to EU: Ending Syrian
    Ambassadors’ Missions in Some Western Countries  »Unconstructive
    Step »
    May 30, 2012

    MOSCOW, (SANA)_Permanent Representative of Russia to the European
    Union, Vladimir Chizhov, described ending the mission of Syrian
    ambassadors in some Western countries as unconstructive.

    Interfax quoted Chizhov as saying that similar experiences
    elsewhere proved that such conduct seldom pushes for dialogue.

    Chizhov said he believes that ending the mission of Syrian
    ambassadors reflects the visions of European countries, the US
    and Australia on the latest developments in Syria, especially
    al-Houla massacre in Homs, adding  »It is difficult to assess how
    realistic this vision is, because NO INVESTIGATION WAS CONDUCTED
    and THERE ARE DIFFERENT ACCOUNTS of what happened. »

    On the plan of the UN Envoy to Syria, Kofi Annan, Chizhov said « I
    don’t rule out the possibility that there are attempts at foiling
    it, » adding « When a fragile process for settling disputes in
    diplomatic means is underway, people on both sides seek to
    SABOTAGE this process and do all in their power to undermine
    it. »

    • RoyL dit :

      Silvia Cattori, j’attends votre lettre ouverte au gouvernement
      suisse; faites vite, s’il vous plait — l’on sombre dans la
      honte.

  38. Cécilia dit :

    Des enfants koweïtiens, eu aussi, touchés par la crise syrienne !

    Adnan al-Hisbawi, un enfant koweïtien découvre sa photo utilisée par des dawawins pour la collecte de dons au Koweït pour les victimes syriens. L’annonce dit qu’il s’agit d’un enfant syrien tué par l’armée de Bachar au nom de Hamzeh Bakourah.

    Le petit Adnan dit avec émotion qu’il est bien VIVANT et que ce n’est pas sa « faute » si sa « photo a été prise sur internet. »

    De même, dans une conférence de presse, il y a quelque temps, le député, Nabil al-Fadel, a montré des fausses photos qui présentent soi-disant « victimes syriens du régime », utilisées au Koweït pour la collecte de dons : « une pour un enfant syrien résidant au Koweït bien vivant et une autre d’une femme yéménite serrant son enfant martyre pour laquelle le photographe a obtenu un prix », dit le député.

    Ci-dessous, le lien du journal al-Watan, le koweïtien, avec la vidéo de l’enfant koweïtien qui réclame haut et fort qu’il est bien vivant :

    http://alwatan.kuwait.tt/ArticleDetails.aspx?Id=197642&YearQuarter=20122

  39. Cécilia dit :

    Damas

    Mazzeh, mon quartier, le lundi 28 mai :

    http://www.youtube.com/watch?v=hpOt87QHyC8&feature=relmfu

  40. eclereure dit :

    frere syrien l’agenda s’acselaire les chose vienne de commencer comme la prevue sarko avec le chef du cnt libyen il ya 1 ans a paris dans un ans regarder se qui vas se passer pour l’algerie israel vien d’invitez 2 kabyles qui euvre poure l’independence de la kabylie region algerienne ferath mehni et boualem sensal ces 2 connards vienne de recontree des hautes perssonalité politique et millitaire israeilienne pour exploser l’algerie putain il ya un vrai agenda

    • averoes dit :

      « ..pour exploser l’algerie putain il ya un vrai agenda »

      Et cet agenda s’appel le plan « Ynon » qui rappelons le, a été élaboré par un des sinistres (ministre) sioniste au nom d’Oded Yynon dont le but est de démembrer les pays arabes et les affaiblir au profit du régime sioniste-israélien..
      D’autres part ce plan Ynon a été ressorti juste après l’invasion de l’Irak en 2003 sous un autre nom qui est le projet « grand moyen orient »
      et tout ce qui se passe depuis est une continuité des ces projets démoniaques tels que la « décennie noire » en Algérie, les guerres du Liban les guerres d’Irak, et…ce qui se passe en Syrie actuellement fait aussi parti de ces plans mortifères, tout ces chaos ne sont donc pas les fruits du hasard, loin de là, tout est donc planifié depuis des années et des années!

  41. Cécilia dit :

    Une autre vidéo sur les massacres de Houla qui montre un homme avant et après.
    A vous de voir :

    http://www.youtube.com/watch?v=YvYnoYcsM0Y

    Témoignages, notamment un enfant qui parle « des hommes habillés en militaires et d’autres en civiles parmi eux, un homme chauve. Ils sont arrivés dans le char mais ils sont partis en voiture (?) » :

    http://www.youtube.com/watch?v=zHNlJBbR9ZM

    Et une autre et la petite dit qu’elle 50 frères, oui 50 frères, une personne à côté qui lui souffle les mots, elle comprend comme elle peut :

    http://www.youtube.com/watch?v=0j1RAO_Rq3g&feature=related

    Je signale que ces vidéos sont de l’opposition.

  42. Cécilia dit :

    Les barbares civilisés de l’opposition syrienne à New York devant la maison de Bachar Jaafari, l’ambassadeur syrien à l’ONU en plein action :

    http://www.youtube.com/watch?v=Xovapy-Kta8&feature=related

    • Cécilia dit :

      Mais la deuxième vidéo reflète vraiment leur niveau éducatif et intellectuel, que d’insultes à caractère confessionnel et vulgaire le traitant de chiite iranien lui demandant de partir même en Iran, insultant sur leur passage Hezbollah :

      A vos commentaires !

      http://www.youtube.com/watch?v=9wuaCMK_PxU&feature=related

      • Syrienne Libre dit :

        Cécilia,
        vous n’êtes « choquée » des insultes et des grossièretés, uniquement lorsqu’elles sont émises par les gens qui ne partagent pas votre point de vue.
        Ça s’appelle de l’hypocrisie.

      • mécréante dit :

        En plus,
        ces grossier personnages disent au policier, qui ne comprends pas, qu’ils ne sont que des manifestants pacifistes !

        Cette haine ne va pas disparaitre toute seule !!

  43. theflowerpower dit :

    « Avec la France, un certain nombre de pays dans l’orbite diplomatique des États-unis ont annoncé l’expulsion des ambassadeurs ou chargés d’affaires syriens : la Grande-Bretagne, l’Allemagne, l’Italie, l’Espagne, la Suisse, la Bulgarie, l’Australie (…) »

    Ce que je trouve curieux c´est que c´est encore l’Allemagne (comme dans le cas libyen) qui donne la « sortie » de la course…

  44. eclereure dit :

    apres avoire subit tout sa la syrie a l’obligation de se doter de l’arme nucleare et que la justice sans le mepris reigne en syrie car il ne faut pas se voilee la face se printemps arabe nous montre que tous les pays arabes son a poile paix a vous

  45. Leboninformateur dit :

    Le Monde vient de confirmer ce qui est dit dans l’article d’Infosyrie.fr et par mon commentaire d’il y a deux jours: L’Ambassadeur de Syrie a été expulsée à…. Paris. Le poste d’Ambassadeur qu’elle occupe à l’UNESCO la rend « juridiquement » par le Gouvernement Français.

    L’ambassadrice de Syrie en France expulsée… à Paris
    LE MONDE | 31.05.2012 à 13h07 • Mis à jour le 31.05.2012 à 13h07

    Par Christophe Ayad

    Abonnez-vous
    15 € / mois Réagir Classer Imprimer EnvoyerPartager facebook twitter google + linkedin

    Les tumultes syriens ne plaident pas pour une villégiature à Damas. Heureusement pour elle, l’ambassadrice de Syrie en France, Lamia Chakkour, est également déléguée permanente de la République arabe syrienne auprès de l’Unesco, dont le siège est à Paris. Bien que déclarée persona non grata en France, mardi 29 mai, la diplomate syrienne peut rester dans l’Hexagone au titre de cette deuxième casquette comme l’a reconnu mercredi Bernard Valéro, porte-parole du Quai d’Orsay. La France a notifié au secrétariat de l’Unesco sa décision, mais une décision d’expulsion relève de l’organisation, ou des autorités syrienne

  46. Leboninformateur dit :

    Le Monde dans son édition en ligne du 31 mai 2012 a le culot d’affirmer que la diffusion par France24 de la fausse annonce de « démission en direct » le 7 juin 2011 de l’Ambassadeur de Syrie en France a été l’oeuvre des services de renseignements Syriens.

    L’establishment Français descend vraiment très bas!

  47. Seb dit :

    Quel ramassis de propagande ce blog. C’est ironique ?