• Actualité
  •  

L'OSDH et Sana sont d'accord pour signaler, dimanche 24 juin, de vifs combats à Deir Ezzor, la grande ville de l'Est syrien, sur l'Euphrate : l'OSDH y dénombre 16 victimes "civiles" - dont un enfant. Mais l'agence Sana annonce, elle, la mort de "dizaines de terroristes" au cours d'affrontements essentiellement survenus dans le quarter d'al-Jabileh. L'agence officielle syrienne donne quatre noms d'activistes, ayant sans doute rang de meneurs,  tués dans ces combats : Mahmoud al-Nayef, Nizam Rabih, Ali al-Daghim et [...]



L’armée reçoit des coups et les rend

Par Guy Delorme,



12 OUVRIERS

12 ouvriers d'une usine d'engrais de la région de Homs tués par des éléments de la brigade ASL al-Farouq à al-Bouwayda, début juin. Les soldats syriens combattent et parfois meurent pour mettre fin au "pan-terrorisme" qui frappe aussi les civils

L’OSDH et Sana sont d’accord pour signaler, dimanche 24 juin, de vifs combats à Deir Ezzor, la grande ville de l’Est syrien, sur l’Euphrate : l’OSDH y dénombre 16 victimes « civiles » – dont un enfant. Mais l’agence Sana annonce, elle, la mort de « dizaines de terroristes » au cours d’affrontements essentiellement survenus dans le quarter d’al-Jabileh. L’agence officielle syrienne donne quatre noms d’activistes, ayant sans doute rang de meneurs,  tués dans ces combats : Mahmoud al-Nayef, Nizam Rabih, Ali al-Daghim et Mohammad al-Abras.

On peut accorder une crédibilité à cette information dans la mesure où Sana – et certains ici s’en plaignent – est souvent assez « floue » sur les combats en cours, et les bilans de pertes, en tous cas celles des rebelles. L’affrontement de Deir semble avoir été d’une ampleur comparable à celle de l’attaque de l’ASL à Houla en mai, ou des combats pour Haffé, à l’est de Lattaquié, début juin..

Toujours à Deir Ezzor, Sana signale l’enlèvement par un groupe armé, dirigé par un certain Qaisser Hinqawi, du mufti de la ville, Abdel-Qader al-Rawi.

Autre affrontement ayant tourné au désavantage des insurgés dans le secteur d’Idleb, au carrefour Nahileh, sur la route reliant al-Mastoumeh à Ariha : une attaque contre un poste de l’armée s’est soldé par la mort de neuf activistes, et la capture de deux autres, deux soldats étant hélas tués, et trois autres blessés.

Rappelons qu’aux première heures de dimanche un convoi rebelle d’au moins sept véhicules avait été anéanti près de Talbissa, au nord de Homs.

Le mois le plus sanglant ?

L’armée on le voit donne des coups.  Et en reçoit toujours. 43 militaires ont été encore enterrés dimanche : un capitaine, trois adjudants-chefs, deux adjudants, un sergent-chef, treize sergents, deux caporaux, vingt-et-un conscrits.

Samedi 23 juin, c’étaient 45 militaires et policiers qui avaient été portés en terre. Et le comptage depuis le 15 juin donne un total, en intégrant les pertes recensées dimanche, de 186 militaires et policiers tués en service. Pour la première quinzaine de juin, le bilan s’établissait, d’après nos calculs, à environ 280 victimes militaires et policières. On en est donc aujourd’hui à près de 470 militaires et policiers tués depuis le 1er juin. Sans compter un chiffre de blessés certainement trois à quatre fois supérieur. Incontestablement, la machine à tuer s’est « emballée » ce mois-ci, en Syrie, le gouvernement ayant décidé de mener LA contre-offensive générale contre les bandes armées de toutes obédiences, et celles-ci, bénéficiant d’un armement plus performant, ayant tenté des opérations d’une envergure inusitée depuis les combats pour Bab Amr, notamment à Houla, Haffé et apparemment Deir Ezzor aujourd’hui. On notera que ces trois opérations se sont soldées par des échecs sanglants pour les rebelles.

N’oublions pas, encore une fois, qu’une part importante de ces pertes militaires ne sont pas causées par des combats « réguliers », mais par des embuscades, des attentats à la bombe et des assassinats, la plupart du temps d’officiers supérieurs, ciblés. N’oublions pas non plus que les pertes des bandes sont supérieures à celles de l’armée, même si l’OSDH s’efforce d’en camoufler l’ampleur en en rangeant un certain nombre dans la catégorie des « civils » tués – ce qu’elle semble faire encore pour les combats de dimanche à Deir Ezzor.

Oui, la Syrie telle qu’elle est perd beaucoup de « martyrs« . Mais elle bat partout les insurgés en « rase campagne », leur infligeant des pertes qu’ils auront de plus en plus de mal à combler. De toute façon, à ce stade, le gouvernement et l’armée ne faibliront pas, et l’ASL, ou ce qui en reste, devra choisir entre la reddition ou la destruction. Ou, c’est une option envisageable, la fuite en Turquie.

 



Vous pouvez suivre les réponses à cet articles avec le flux RSS.
Les commentaires sont fermés.

49 commentaires à “L’armée reçoit des coups et les rend”

  1. Mohamed Ouadi dit :

    Syrie, les options de la guerre
    « Guerre et Paix » par Jean-Dominique Merchet *

    15.000 morts en quinze mois de violences. La Syrie est désormais le théâtre d’une épouvantable guerre civile dont rien n’annonce la fin, tant s’en faut. Tout avait commencé, en mars 2011, dans le sillage du « printemps arabe » par l’opposition pacifique à la dictature du président al-Assad. Au fil des mois et des tueries, l’affaire a basculé dans une guerre entre Syriens.
    Quels que soient les responsables de cette évolution tragique – et le régime baasiste n’est pas le dernier à avoir opté pour la politique du pire, ce qui se passe désormais dans ce pays n’est plus l’insurrection d’une population contre le pouvoir, mais l’affrontement de Syriens (dont ceux du régime) contre d’autres Syriens, séparés qu’ils sont par leurs origines ethnico-religieuses, leurs intérêts familiaux et leurs choix politiques.
    Faut-il alors intervenir militairement pour faire cesser ces violences, comme le réclament les partisans du droit d’ingérence, rebaptisé «responsabilité de protéger » ? « Si on peut, on doit » : c’est la nouvelle morale pratique appliquée, par exemple, lors de l’affaire libyenne en 2011. Puisqu’il était alors possible d’intervenir militairement contre les forces de Kadhafi, il y avait une obligation morale à le faire, expliquent, de manière assez convaincante, les partisans de cette solution. C’est l’idée suivante : Si je suis au bord de la plage et que je vois quelqu’un se noyer, je dois entrer dans l’eau pour le secourir. Mais si je suis en haut d’une falaise, on ne pourra pas me reprocher de ne pas avoir plongé, au risque de me fracasser sur les rochers.
    Pour la Syrie, la question est donc la suivante : peut-on intervenir militairement ? Et la réponse est plutôt non…
    Ecoutons le chef d’état-major des armées français, l’amiral Edouard Guillaud. Alors que ses services travaillent depuis des mois sur des scénarios d’intervention, il juge une telle opération « extrêmement compliquée ». « Pour tenir la bande côtière, il faudrait 100.000 hommes… », explique-t-il. Or, personne, au sein de l’Otan et dans le monde arabe, n’a 100.000 hommes sous la main. C’est aussi simple que cela. A titre d’exemple, le « contrat opérationnel » de l’armée de terre française est de pouvoir déployer au maximum 30.000 hommes dans une opération extérieure, à condition qu’elle ait six mois pour le faire et que la mission ne dépasse pas un an. L’époque des gros bataillons est vraiment derrière nous ! Imagine-t-on les Américains s’engager au sol dans un pays arabo-musulman à la veille des élections présidentielles, alors qu’Obama essaie, tant bien que mal, d’en finir avec l’Afghanistan après avoir « soldé » l’Irak ? Poser la question est y répondre. Donc, pas d’intervention au sol.
    Peut-on alors rejouer le scénario libyen ? Il s’agirait alors d’une double intervention extérieure : frappes aériennes et actions des forces spéciales clandestines en soutien de l’opposition armée. On est là dans le champ du militairement possible. Depuis des bases dans la région (Chypre, Turquie…) et des porte-avions, l’aviation de l’Otan pourrait frapper des cibles en Syrie, par exemple des batteries d’artillerie, des camps militaires, des véhicules blindés ou des postes de commandement. Pour obtenir un effet stratégique, une telle campagne durerait des mois et l’on entendrait vite les criailleries habituelles sur les « risques d’enlisement » et les inévitables « bavures », bien que réduites à portion congrue.
    La Syrie serait-elle capable de se défendre contre de telles frappes aériennes ? Son aviation ne représente aucune menace sérieuse pour des forces modernes et elle serait éliminée en quelques jours. Sa défense aérienne (DCA) pose un tout autre problème. On vient de la voir avec le F-4 Phantom turc qui a été abattu alors qu’il menait une mission de reconnaissance dans l’espace aérien syrien. Si les systèmes centralisés de défense aérienne seraient très vite rendus impuissants par des frappes « décapitantes » et la guerre électronique, il n’en va pas de même des systèmes autonomes – extrêmement nombreux. Difficile d’imaginer que les avions (ou les hélicoptères) se risquent à basse altitude, en dessous de 15.000 pieds.
    Autre outil dans l’arsenal d’une intervention extérieure : les forces spéciales clandestines. Certains pays sont sans doute déjà présents sur le terrain. On n’imagine guère les Turcs ou certains pays arabes, comme le Qatar, ne pas avoir quelques éléments insérés dans certains groupes de l’Armée syrienne libre (ASL), l’opposition armée. Comme on l’a vu en Libye ou ailleurs, ces forces spéciales sont moins là pour combattre que pour former et armer les « insurgés ». Et surtout pour servir de liaison entre le terrain et les états-majors « alliés ».
    Reste une question politique essentielle : quel mandat pour quelle mission ? On a vu, en 1999, l’Otan se passer de mandat des Nations Unies pour intervenir contre la Serbie au Kosovo, mais le monde et la Russie ne sont plus les mêmes qu’à l’époque… Reste que l’on sait aujourd’hui qu’en 2011, Nicolas Sarkozy a sérieusement considéré l’hypothèse de se passer d’un tel mandat… Et la mission ? « Protéger les populations » ? Cela signifie-t-il aussi protéger les deux millions d’alaouites, soutiens du régime et dont l’existence même est menacée par la victoire de l’opposition sunnite ? Renverser le régime, comme ce fut le cas en Libye… en sur-interprétant le mandat confié par la communauté internationale ? Beaucoup y pense, au risque d’ouvrir la boîte de Pandore, en installant un pouvoir islamiste à Damas.
    Dernier élément : la réaction du régime syrien et de ses amis. Comme le disait le général De Gaulle, « la différence entre la chasse et la guerre, c’est qu’à la guerre, le lapin tire ! » Le régime a le dos au mur : ses deux grands voisins, la Turquie (l’ancienne puissance coloniale)) et Israël (l’ennemi de toujours) souhaitent ouvertement sa chute, comme les islamistes sunnites. Il se défendra donc, avec l’aide de l’Iran et du Hezbollah chiite libanais. La France a, par exemple, un millier de militaires au Sud-Liban, sous le casque bleu. En plein fief du Hezbollah…
    * Jean-Dominique Merchet, journaliste spécialisé dans les affaires de Défense. Auteur du blog français le plus lu sur ces questions, créé en 2007. Ancien de l’Institut des hautes études de défense nationale. Auteur de nombreux ouvrages dont : « Mourir pour l’Afghanistan » (2008), « Défense européenne : la grande illusion » (2009), « Une histoire des forces spéciales » (2010), « La mort de Ben Laden » (2012).
    Les grandes funérailles d’une poignée de morts
    Entre nous, tout est possible!
    http://fr.rian.ru/tribune/20120625/195147754.html

    • machiavel dit :

      La tête et l’écrit d’un facho et d’un raciste ce type.

      • Marie-Christine dit :

        Oui, assez représentatif de « ses pairs ».
        Et voilà pourquoi la Syrie va être victorieuse ! Parce qu’en plus dans leur outrecuidance « savante » ils ont des lunettes qui leur donne au départ une vision fausse d’une réalité que fondamentalement ils ne comprennent pas et ne peuvent comprendre ; une vision qui ne renvoie qu’à leurs concepts et interprétations biaisés et simplistes de départ.
        Voilà pourquoi, entre autres, la Syrie ne peut que gagner ! Et je ne suis pas sûre que les racistes puissent tirer des enseignements des leçons que l’histoire peut leur donner…

    • Albissaty dit :

      Ce n’est pas parce que les terroristes se font sautés pour tuer bcp plus de personnes, sans distinction, qu’ils pensent pouvoir gagner une guerre. Je ne le souhaite pas mais si vraiment cette agression contre la Syrie est lancée, je parle de l’attaque que les occidentaux et les الجزيرة خنازير projettent contre la Syrie, alors, tout comme les terroristes et autres mercenaires qui s’invitent pour soutenir les traitres syriens, il y aura beaucoup des anti-impérialistes qui ne demanderont pas des visas d’entrer en territoire syrien pour les combattre.

    • Marie-Christine dit :

      Je voudrais rajouter, il y a juste une phrase que j’ai aimée dans cet article, qui n’est pas de l’auteur, mais en citation, du général de Gaulle : « la différence entre la chasse et la guerre, c’est qu’à la guerre, le lapin tire ! ». Hé oui, s’ils ont pris la Syrie pour un lapin, les avions chasseurs (turcs) ont appris à leurs dépens que le lapin…tire !
      Problème de vision fatale : ils voient un lapin, et c’est un lion !
      VIVE LA SYRIE LIBRE ET LE GRAND PEUPLE SYRIEN COURAGEUX
      Et qu’elle reste constante face aux glapissements de « doléances » à l’OTAN de la clique du merdogan. leurs menaces ne sont que des aboiements, faux rugissements, de « chiens méchants » qui se couchent face au moindre rappel à l’ordre de leurs maîtres, et de l’adversaire qui n’en a pas peur !
      Et que feront leurs maîtres, en l’occurrence ce matin à l’OTAN ? Sans doute une tentative de crescendo, de déplacement en fait, de leurs menaces impuissantes contre la Syrie.
      Que la Syrie reste constante !

  2. L'étrangère dit :

    Qui joue avec le feu… la Syrie ou la Turquie ?
    من يلعب بالنار… سوريا أم تركيا؟
    http://www.assafir.com/Article.aspx?EditionId=2184&ChannelId=52329&ArticleId=2367&Author=%d9%85%d8%ad%d9%85%d8%af

    Des messages à la Turquie et à ses maitres
    http://www.neworientnews.com/news/fullnews.php?news_id=65629

    Avec pour les 2 articles précédents, la référence suivante déjà signalée :
    C.I.A. Said to Aid in Steering Arms to Syrian Opposition
    http://www.nytimes.com/2012/06/21/world/middleeast/cia-said-to-aid-in-steering-arms-to-syrian-rebels.html?_r=1&pagewanted=all

  3. Jo dit :

    Et ca continue de menacer

    IRIB- Ankara se montre désormais menaçant : son avion de combat abattu dans le ciel syrien, il dit que cet incident pourrait finir par coûter à Assad son fauteuil présidentiel.

    car, selon son ministre pour les Affires européenne, cette attaque « a visé non seulement la Turquie mais encore la communauté internationale ». « Cet incident pourrait aussi provoquer des hostiliés entre les deux peuples syrien et turc ». l’épave de l’appareil a été localisé à 1300 mètres de profondeur en Méditerranée mais les recherches pour trouver les deux pilotes se poursuivent.

    http://french.irib.ir/info/moyen-orient/item/196553-le-crash-de-notre-f4-pourrait-finir-par-renverser-assad

    Vraiment , c’est l’hopital qui se fout de la charité ,
    Combien de soldats Syriens sont morts a cause de Merdogan ?

    Des centaines

    • idriss dit :

      merdogan menace la syrie.qui elle est dans son droit de proteger son territoire.et s’ecrase comme une merde devant israel qui amassacre ses citoyens en mer dans une zone international.
      le chiot mere khan n’est qu’une lavette et un salafiste cryptosioniste.les masques sont tombe depuis la chute de la lybie.

    • salim dit :

      ce n’est pas la première fois que le merdogan (comme le surnomme certains sur ce site) joue au ballon de baudruche… aprés moulte gesticulations, il fini toujours par se dégonfler… laissons le donc aller faire sa pleurnicheuse auprès de ses parrains fionistes de l’otan ; il est a parier qu’il en rentrera bredouille! si l’otan avait les moyens de ses intention, il y a longtemps qu’il aurait porté son feu en Syrie… les menaces du merdogan son analogue à celle de ses cousins fionsite envers l’RII… que de la gueule!
      la seul et véritable question que je me pose personnellement : qu’a fait le fier et combattant peuple turque pour mériter une lavette, un larbin et un lache de la sorte ?? (je parle du merdogan et de sa clique du gouvernement). quoi qu’il en soit, depuis les mois que je suis les événements en Syrie (c’est-à-dire depuis le début), j’observe deux tendance : l’une qui fait ce qu’elle dit (les autorités syriennes) et l’autre qui blablate beaucoup mais qui fait tout son contraire (toute la bande de vautours). Aussi, et je me répète, soyons tranquille vis à vis des gesticulations du merdogan, il n’ira pas plus loin que le stade du bombage de torse… on y est malheureusement habitué…

  4. Candide créateur du plan du même nom dit :

    L’armée reçoit des coups et se rend :

    Et de 13. Il en restera combien de généraux en stock après cette dernière défection?

    • Louis Denghien dit :

      Rassurez-vous Candide, quelques centaines…

      L.D. & Infosyrie

      • Candide créateur du plan du même nom dit :

        « Rassurez-vous Candide, quelques centaines… »

        Ouais, mais comme il n’y a pas de renouvellement de stock, un jour ou l’autre il peut y avoir rupture.

        • Louis Denghien dit :

          Mais bien sûr, qu’il y a « renouvellement de stock », comme dans toutes les armées et administrations, après départ en retraite anticipée !

          L.D.& Infosyie

          • Candide créateur du plan du même nom dit :

            « Mais bien sûr, qu’il y a « renouvellement de stock », comme dans toutes les armées et administrations, après départ en retraite anticipée ! »

            Louis, les candidats ne se presseraient pas au portillon semble-t-il, mais peut-être as tu des informations de premier ordre (venant de tes journalistes sur place) qui laisseraient penser que tout militaire défaillant est immédiatement remplacé par un postulant…

          • Cécilia dit :

            « tout militaire défaillant est immédiatement remplacé par un postulant… »

            Mais savez-vous le nombre de militaires de l’armée syrienne sans parler de réservistes ?
            La Syrie n’a pas engagé même pas le dixième de son armée.
            En plus, ignorez-vous que le service militaire, contrairement à la France est obligatoire en Syrie, pays de 23 millions habitants ?

            Normal, informer par vos médias qui font le lavage des cerveaux des Français depuis plus de 16 mois, vous ne comprenez rien et infosyrie peut rien et Cécilia non plus pour un cerveau endoctriné comme le vôtre !
            Votre ami, BHL, disait l’autre jour que l’intervention de l’OTAN en Syrie sera plus facile que la Libye. Bizarre, on n’a pas entendu sa voix sur la question de l’avion de l’OTAN abatu par les Syriens.
            Savez-vous que Sadam avait promis plusieurs millions pour celui qui abat un avion Fanthom qu’il faut rappeler qu’il est américain ?
            Dommage qu’il soit mort avant d’entendre la bonne nouvelle !

    • BWANE dit :

      Monsieur Candide, cessez, je vous prie, de maspériser : l’article a pour titre « L’armée reçoit des coups et les rend  » et non votre insinuant « L’armée reçoit des coups et se rend ». Loin de vouloir se rendre-à qui ?-, elle vient d’infliger un mémorable soufflet aux néo-ottomans de la fin des temps otanesques. Pauvre de vous, vous en êtes réduit à prendre pour la réalité vos désirs, qui eux, n’ont aucune réalité. Je ne sais trop pourquoi vous agissez comme ces sbires de l’Otan, qui ont jugé bon de rebaptiser le plan de M.Lavrov plan Annan, mais bon, à la fin du mois, on sonne la fin de la récréation. Les hostilités continuent. Vive la dialectique.

      ,

      • Candide créateur du plan du même nom dit :

        « à la fin du mois, on sonne la fin de la récréation. Les hostilités continuent »

        Contrairement à certains, je tiendrai ma promesse. Je ne répondrai à l’insulte qu’en émettant des « bip ».

        Donc tu pourras insulter et insulter encore, peu importe !

        • Candide créateur du plan du même nom dit :

          « L’armée reçoit des coups et se rend ».

          Je maintiens Bwane, l’armée reçoit des coups et se rend. Il faut appeler un chat, un chat.

          • Louis Denghien dit :

            Grotesque personnage ! Et cela fait 16 mois que vous prenez vos désirs bobos-sionistes pour des réalités syriennes….

            L.D. & Infosyrie

          • Cécilia dit :

            « Je maintiens Bwane, l’armée reçoit des coups et se rend. Il faut appeler un chat, un chat. »

            Vous êtes comme un pou sur une grange !
            En plus, j’ai toujours constaté que vous avez la tête de pioche.

          • Marie-Christine dit :

            Vos lunettes Candide, vos lunettes, ça vous perdra !
            Comment pouvez-vous prétendre appeler un chat, un chat, quand vous n’êtes même pas capable de voir le chat ?

          • AVICENNE dit :

            bip bip bip bip

          • BWANE dit :

            Pour parodier qui vous ignorez, je dirai donc :
            « Le mensonge est le mensonge et Candide est son prophète ».
            Je vous ferai aussi observer qu’injurier ne signifie pas précisément insulter, mais je ne sais plus si on enseigne ces nuances à des têtes pré-formatés, le bruit court que non. La vérité nue comme disent ces existentialistes de pacotille (le Grand Minus Sartre ou le Cave Illégaliste en Chaire Foucault)est la suivante :
            -l’armée arabe syrienne est en train de tailler en pièces vos anarcho-salapistes,
            -la Syrie a infligé un terrible camouflet, non certes à la Sublime Porte, mais à la Salapiste Putain. Le petit maquereau de cette dernière peut gémir sur tous les plateaux du mensonge organisé et implorer l’aide de la mafia otanesque, les russes sourient de cet angélisme intéresse, et rappellent au crétin l’affront à lui infligé par Israël, entité dont-il attend toujours les excuses. Les syriens aiguisent leurs armes et défient l’ennemi, et nous nous rions de vos plats sophismes.

          • BWANE dit :

            Au delà de quelques subtilités oratoires, mon argument principal est le suivant : l’armée arabe syrienne vient d’infliger un camouflet au Grand Turc. C’est étrange pour une armée qui se rend à on ne sait qui. je serai heureux de lire votre sophistique à propos de cet intéressant sujet. Je vous prie de croire que je reste le vieux pervers bchariste qui a l’honneur de vous tenir pour une notable quantité d’importance nulle, avec l’aimable autorisation d’outre-tombe de Lautréamont.

          • Marie-Christine dit :

            Bravo Bwane, j’apprécie beaucoup ce que vous dîtes et la façon dont vous le faîtes !
            Et je crains fort que cela passe bien au dessus de la tête, de la compréhension, de notre pitoyable « Candide »…
            Mais pour nous, continuez !

    • سوريا.خالدة-Syrie.Eternelle dit :

      Les militaires Syriens, du conscit, caporal, …jusqu’au général, sont des êtres humains.
      En Syrie, ils se battent pour la défense de leur pays.

      La Syrie n’a pas déclaré la guerre aux Etats-Unis, Royaume UJni, France, Turquie.

      Les Services Syriens du renseignement ne fomentent pas de complots et des assassinats en Amérique latine, Afrique, Orient, Pakistan, Afhanistan.
      La Syrie n’a pas fait la guerre de l’Opium contre la Chine.
      Elle n’a pas exterminé les Indiens d’Amérique, ni les juifs d’Europe, ni les roms, ni les handicapés.

      La Syrie n’a pas accaparé, par la violence et le cynisme, les ressources des sols et sous-sols arabes, en créant des Zémirats avec à leur tête des esclavagistes, sectaires et qui, comble de l’infâmie, se proclament « Gardiens des deux Sanctuaires », alors que personne ne les a élu à cette tâche…..

      Donc, Etudiantre, ces militaires Syriens, du conscrit, caporal, …jusqu’au général, sont des êtres humains.
      Ils paient de leur vie dans un combat pour la défense d’un idéal de liberté et d’indépendance de leur pays.

      Il y aura toujours, d’autres patriotes pour prendre, au combat, la place de ceux que les lâches, vos maîtres et amis, auront assassinés.

      • Espoir dit :

        Merci Syrie Eternelle. Puissiez-vous continuer à parler de notre belle Syrie comme ça! Je ne vous cache pas, ja vais copier et garder votre message.

    • idriss dit :

      la decantation se fait naturellement.vaut mieux que ces traitres quittent le navire avant l’assaut final.le vrai soldat patriote,le fier general ne trahi jamais son pays et se refugie chez l’ennemi de son peuple.
      les vrai et honorable cadres et soldat syriens demeure fidele au serment donné mourir pour la syrie que trahir son honneur de soldat et fuir devant l’ennemie.
      candide c’est une fuite en bonne et du forme.une lachetee.un abondpon de poste de combat devant les wahabites et les sanguinaires salafistes.ne merite que le peleton d’exscution.
      ils finiront des clochards,des parias tte leur chienne de vie((respect pour les fideles chiens))

      • Candide créateur du plan du même nom dit :

        « une lachetee.un abondpon de poste de combat devant les wahabites et les sanguinaires salafistes.ne merite que le peleton d’exscution. »

        Pas si vite idriss, si ça se trouve dans quelques années ces militaires seront décorés pour avoir agit de la sorte. Les résistants en 39-45 en France , étaient fusillés… et ils ont été sanctifiés quelques années plus tard.

        Pour l’instant ils sont nommés par certains « traitres », laissons le temps passer…

        • idriss dit :

          candide ne melange pas les torchons et les serviettes.les resistants francais deserteurs.par leurs actes on dit non a la soumission et l’occupation de la france par les allemands sous gvt traitre.la syrie est attaque par des etrangers et ces deserteurs le mot traitre est trop faible pour les decrire.
          de toute façon ils finiront par mourir de honte dans si peu de temps.je vais te dire ceux qui parient sur ces rats pour faire tomber assad et son armee sont voue a l’echec le plus humiliant et merdokhan en premier.

        • Cécilia dit :

          « Les résistants en 39-45 en France , étaient fusillés… et ils ont été sanctifiés quelques années plus tard. »

          Dois-je vous apprendre que la France était occupée par les nazis, monsieur qui ignore tout de sa propre histoire nationale et que ces même nazis qui traitent les résistants français de traitres ?

          Où est le rapport avec la Syrie, élève roi des nulles de sa classe en histoire et géographie ?

          Avez-vous un problème de raisonnement et de logique ou votre problème purement et simplement personnel avec la Syrie qui vous empêche de voir claire ?
          Apparemment votre expérience syrienne est beaucoup plus grave de ce que je pensais. Elle vous torture encore et encore. Devrais-je dire donc qu’on est quitte Candide ou pas encore ?

          • fatima dit :

            Cécilia, comme tu poses la questions si candide raisoone bien et s’il a de la « logique »,? .Je te dis ne te fatigue pas laisse parler un « con dit ».

        • Marie-Christine dit :

          Votre problème de lunettes est encore plus grave que le pensais !

        • AVICENNE dit :

          Les résistants se sacrifiaient pour leur patrie contre l’ocuppant et étaient fusillés par l’occupant ou les traitres connard !.

          Retournes à l’école et reviens avec un peu plus de neurones entre les oreilles.

          • Titus dit :

            Oui enfin bon… Les résistants communistes avaient une drôle de manière de « se sacrifier pour la France » en organisant des attentats dont les répercussions touchaient avant tout la population civile, et ce suivant les ordres et dans l’intérêt non pas de la France, mais de l’URSS, après avoir saboté l’industrie d’armement française quand les soviétiques étaient encore alliés aux Allemands.
            Les résistants de l’armée juive faisaient de même dans l’intérêt de l’Etat d’Israel à venir.
            Les hommes politiques de la III eme république ont conduit la France à la guerre, puis se sont enfuis dès qu’ils ont été confronté à la réalité, en suppliant un vieux militaire de bien vouloir assumer la responsabilité des conséquences de leur politiques désastreuse. Pour mémoire, les parlementaire français ont voté les pleins pouvoir au maréchal à 569 voix pour, 80 contre et 20 abstentions (loi constitutionnelle du 10 juillet 1940). Et ce sont les mêmes qui aujourd’hui n’ont de pire injure à lancer à leur adversaire que de le comparer à Pétain.
            La France était à genoux, le terme « débâcle » veut bien dire ce qu’il veut dire, et pourtant le maréchal Pétain n’a pas signé une capitulation de la France, il a signé un armistice pour mettre fin au conflit et préserver les vies des Français. Non seulement il a préservé la vie des Français mais il a aussi préservé leurs intérêts économiques et mêmes militaires puisqu’il a soustrait au contrôle des Allemands la marine française et les territoires stratégiques d’Outre-mer (Afrique du Nord notamment), ce qui constituera plus tard un atout pour les Alliés.
            La réflexion de Candide me semble assez pertinente et mériterait qu’on profite de cette occasion pour se débarasser de la réthorique de l’enemi et des stéréotypes sur la Seconde Guerre Mondiale.

  5. Marie-Christine dit :

    Gloire et compassion pour tous les martyrs de l’Armée syrienne !
    Respect et admiration pour le courage de ses soldats dans leur combat pour défendre la Syrie, et protéger auant que faire ils peuvent, au prix de leurs vies, le peuple syrien.
    Nous espérons que bientôt la litanie funèbre, tellement douloureuse (si difficilement supportable), s’arrêtera, que bientôt la victoire sera complète !
    Leur sang n’aura pas été versé pour rien et jamais ils ne pourront être oubliés.

    • سوريا.خالدة-Syrie.Eternelle dit :

      @Marie-Christine
      Merci.
      De tout coeur, je me joins à votre voeu.

  6. Candide créateur du plan du même nom dit :

    « Gloire et compassion pour tous les martyrs de l’Armée syrienne »

    On peut aussi avoir de la compassion pour les victimes civiles ? Bien que je sache qu’ici on confonde facilement civils et terroristes, on peut au moins évoquer la mémoire des enfants non?

    • Louis Denghien dit :

      Ceux qui confondent facilement civils et terroristes, c’est l’OSDH, qui range les terroristes abattus dans sa colonne « civils », dès lors qu’ils ne son pas homologués « déserteurs » !

      L.D. & Infosyrie

      • hakim dit :

        d’ailleurs meme le figaro dit que l’osdh range parmi les civils, les hommes qui combattent pour l’armée syrienne libre et qui n’ont pas deserter.

      • hakim dit :

        Al-Maqdissi: l’avion militaire turque a violé clairement la souveraineté syrienne et la riposte syrienne était défensive

        25 Juin 2012

        Damas / Le porte-parole du ministère syrien des affaires étrangères et des émigrés, Johad al-Maqdissi, a affirmé que l’avion militaire turque a violé clairement la souveraineté syrienne conformément aux faits, aux informations et à la 1ère reconnaissance turque, ajoutant que la riposte syrienne était défensive et de souveraineté par une mitrailleuse anti-arienne dont le calibre maximal est 2.5 Km.

        Dans une conférence de presse tenue aujourd’hui, il a souligné que le ministre turc des affaires étrangère a donné une version contraire de la réalité de cet incident.

        « L’objectif des déclarations du gouvernement truc est de mobiliser le peuple turc derrière ses comportements envers la Syrie, qui ne servent pas la Turquie elle-même », a indiqué al-Maqdissi.

        Répondant à une question sur la réunion prévue de l’OTAN, il a souligné que toute réunion de cette alliance doit avoir pour but de consolider la sécurité et la stabilité, mais si cette réunion serait agressive alors nous disons que les territoires, les eaux et l’espace syrienne sont sacrées pour l’armée syrienne.
        http://www.sana.sy/fra/51/2012/06/25/427530.htm

    • Jo dit :

      On t’as pas entendu lors du massacres d’Alep , revendiqué par tes merdes de L’ASL

  7. BWANE dit :

    L’ère post-étasunienne

    par Imad Fawzi Shueibi

    A la fin du XXe siècle, la bonne nouvelle aura été la disparition de l’URSS en tant qu’empire imposant sa loi sur l’Europe centrale, et la mauvaise aura été la survie des USA en tant qu’empire imposant leur loi sur l’Europe occidentale, l’Amérique latine et d’autres parties du monde. La renaissance de la Russie et l’éveil de la Chine conduisent inexorablement à l’invention d’un Nouvel Ordre International, dans lequel l’anachronique Empire US aura disparu. Dès lors, les stratèges s’interrogent sur la manière de limiter les affrontements inhérents aux périodes charnières. Pour le docteur Imad Shuebi, les nouveaux leaders du monde, Beijing et Moscou, agissent avec précaution pour prévenir une guerre mondiale, mais s’attendent à de sanglants conflits régionaux.
    http://www.voltairenet.org/L-ere-post-etasunienne
    Sans oublier l’auto-interview de notre cher complotiste, dont le seul bruit de son nom donne des démangeaisons galeuses à nos bien-pensants, quant à nous, nous sommes décidés à toujours être catalogués comme voyelles ou voyous :
    Interview enregistrée le 12 juin 2012.

    Au bord d’une guerre mondiale en Syrie ?
    Coups de semonce russes ?
    Qu’en est-il du « plan Annan » ?
    Aggravation des opérations de l’ASL ?
    Misère de la philosophie ? (Karl Marx, 1847, en réponse à la philosophie de la misère du philistin Proudhon, note de votre serviteur)
    http://www.voltairenet.org/Video-5-questions-a-Thierry,174732
    En réponse aux inévitables inepties de Candide, je recopie ce passage de Hegel :
    « La misère du temps a donné aux petits intérêts vulgaires de la vie de tous les jours une si grande importance… » Et puis, il n’a qu’à chercher le passage. Je doute qu’il l’intéresse, étant ce qu’il est.

  8. Marcel dit :

    Un civil syrien torturé et décapité par les terroristes de l’ASL

    http://www.youtube.com/watch?v=rqVT48ZrL5c&feature=youtu.be&skipcontrinter=1

  9. Judith dit :

    Evènements dans les pays arabes d’Afrique du nord
    Message du Saint Amour à Maureen, reçu le 11 février 2011, en la fête de Notre Dame de Lourdes
    La Sainte Mère dit : « Louange à Jésus. »
    « Il y a plusieurs jours, Je t’ai parlé en privé des changements radicaux qui étaient sur le point de traverser la terre. Aujourd’hui Je M’adresse à tous ceux qui écouteront. Les changements à venir seront rapides mais prendront du temps pour se terminer et pour que le grand public les assimile. Je parle du déclenchement du mal qui émerge en Egypte.
    N’imaginez pas que les révolutionnaires aient de bonnes et démocratiques intentions dans leurs cœurs, d’aucune façon ; bien que la démocratie soit la réponse [apparente], leur but est l’Islam radical.
    Vous devez prier, Mes enfants, pour que ce mal ne se propage pas. Je suis toujours votre refuge – toujours votre Mère. Nous devons être unis dans le Saint Amour pour que nos armes de prière et vos sacrifices soient plus puissants. »

    Les manifestations de rue dans certains pays arabes

    Message de Jésus à John Leary (USA), reçu 3 février 2011
    Jésus : « Mon peuple, beaucoup sont interloqués par les manifestations de rue en cours dans quatre ou cinq pays arabes. Le fait que ces manifestations se soient produites d’un seul coup est pour vous un signe que divers éléments musulmans de la population tentent d’accéder au pouvoir dans ces gouvernements.
    Dans une certaine mesure les gens désirent de nouveaux dirigeants à cause de leur pauvreté, du chômage, et du fait qu’ils ont peu à manger avec peu d’espoir d’aller mieux. Ces préoccupations réelles sont mises à profit par des militants islamiques qui aspirent à des Etats islamiques.
    Priez pour que ces mouvements sociaux soient calmes et qu’ainsi il y ait peu ou pas de pertes en vies humaines. »

    Amman tremblera. L’Orient boira la coupe amère de la douleur

    Messages donnés à Pedro Régis (Brésil) 3432 – Message de Notre Dame d’Anguera, reçu le 29 janvier 2011
    Chers enfants, ne vous découragez pas. Soyez braves. Dieu est très proche de vous et vous n’avez rien à craindre. Ouvrez vos cœurs et acceptez la volonté de Dieu pour votre vie. Je vous encourage à assumer votre véritable rôle en tant que chrétiens. Témoignez partout que vous appartenez seulement au Seigneur et que les choses de ce monde ne sont pas pour vous.
    Je suis votre Mère des douleurs et Je souffre à cause de vos souffrances. Ne battez pas en retraite. Après toute tribulation le Seigneur viendra à vous et vous serez récompensés pour votre courage et votre foi.
    L’humanité se dirige vers un abîme de destruction que les hommes ont préparé de leurs propres mains. Amman tremblera. L’Orient boira la coupe amère de la douleur. Priez, priez, priez.
    C’est le message qu’aujourd’hui Je vous transmets au nom de la Très Sainte Trinité. Je vous remercie de Me permettre de vous réunir ici une fois de plus. Je vous bénis, au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Amen. Demeurez en paix.
    [Amman est la capitale de la Jordanie depuis 1921. À l'époque romaine, elle était appelée Philadelphia, ce qui n’a rien à voir avec la Philadelphie lydienne (cité d’Asie mineure) citée dans l’Apocalypse, par contre elle apparaît dans l’Ancien Testament sous le nom de Rhabbat Ammon, capitale des Ammonites. La ville compte 2 millions d'habitants et constitue le centre administratif et économique du pays. Amman est également la plus grande ville de Jordanie, et l'une des plus anciennes villes du monde à être toujours habitée.
    Amman se trouve dans une zone vallonnée au Nord-Ouest de la Jordanie. La ville était à l'origine bâtie sur sept collines (ce qui lui a valu le surnom de Rome du Moyen-Orient), mais elle s'étend maintenant sur 19 collines (chacune connue sous le nom jabal ou « montagne »). Les principaux quartiers d'Amman tirent leur nom des collines sur les pentes desquelles ils s'adossent. Amman abrite encore des camps de Palestiniens, créés en 1948 et 1967 suite au Conflit israélo-palestinien.]

    Message du Saint Amour à Maureen, reçu le 19 novembre 2010, à propos de l’irruption du mal au Moyen-Orient
    Je suis votre Jésus, né Incarné.
    Un signe supplémentaire du mal : sa venue au grand jour au Moyen-Orient [« Middle East » : au sens le plus large, l’expression désigne le Proche et le Moyen-Orient]. Il y là comme une marmite prête à déborder.
    Beaucoup mourront dans leurs péchés si les manigances [= intrigues, complots] qui sont dans les cœurs, sont réalisées. Mais aucune de ces choses ne sont inéluctables. Il est encore temps pour les cœurs de rejeter le mal et de se tourner vers Ma Miséricorde.

    Je peux inverser les effets du mal, mais l’humanité doit d’abord s’abandonner à Moi et à la volonté de Mon Père, qui est le Saint Amour. Pour cette raison, Je vous répète que Mon appel à vous reste urgent et de la plus haute importance. Vous DEVEZ le faire savoir. J’ai le désir de votre sécurité et de votre bien-être – physique, spirituel et émotionnel.

    • Marie-Christine dit :

      Excusez-moi Judith, mais qu’est-ce que c’est que cette salade ? Cette vision d’apocalypse - »l’islam radical – (tout comme les croisades du temps jadis, ou pire, difficile à dire, « l’islam radical » ne tombe pas du ciel, mais est instrumentalisé pour des intérêts qui n’ont rien de religieux), cette vision d’apocalypse d’une martyrologie chrétienne pour insomniaques…?
      Personne ne s’en sortira de cette façon au Moyen-Orient, ou Proche, ou ce que vous voulez, et j’ai envie de dire :
      VIVE LA LAÎCITE !

      • Marie-Christine dit :

        « Personne ne s’en sortira de cette façon au Moyen-Orient… », musulmans et chrétiens…

  10. Binze dit :

    J’exposerais quelques terroristes capturés, en place publique, avec jet de tomates pourries, oeufs et crachats, à la vindicte populaire.
    Parfois c’est plus efficace que le simple emprisonnement pour faire rentrer un bribe d’humanité chez ces monstres.