• Actualité
  •  

      Après la Russie, la Chine a donc annoncé ce vendredi 20 avril sa volonté de participer à la mission d'observation de l'ONU en Syrie. C'est plutôt une bonne nouvelle pour les amis de la Syrie - les vrais, pas ceux réunis à Paris autour de Clinton et de Juppé - car une mission à composante russo-chinoise sera moins perméable aux pressions occidentales que ne l'a été celle diligentée, en décembre, par la Ligue arabe. Pour Moscou et Pékin - pour [...]



L’ASL – et donc le CNS – préfère une intervention de l’OTAN au plan de paix Annan

Par Louis Denghien,



 

 

Le général al-Chaikh annonçant sa défection en janvier dernier. En ralliant le CNS, il ralliait l'OTAN et suit donc sa logique folle en appelant celle-ci à bombarder son pays !

 

Après la Russie, la Chine a donc annoncé ce vendredi 20 avril sa volonté de participer à la mission d’observation de l’ONU en Syrie. C’est plutôt une bonne nouvelle pour les amis de la Syrie – les vrais, pas ceux réunis à Paris autour de Clinton et de Juppé – car une mission à composante russo-chinoise sera moins perméable aux pressions occidentales que ne l’a été celle diligentée, en décembre, par la Ligue arabe. Pour Moscou et Pékin – pour Damas aussi d’ailleurs -, il faut donner toutes ses chances au plan de paix de Kofi Annan. Pour tenter de normaliser au maximum la situation. Mais aussi, sans doute pour mettre au pied du mur l’opposition radicale qui, contrairement au gouvernement syrien, n’a pris à ce jour aucun engagement ferme par rapport aux propositions du plan de l’ONU et de la Ligue arabe.

L’ASL veut l’OTAN, sans l’ONU !

Justement, le CNS, ou plutôt son prolongement militaire l’ASL, a annoncé  la couleur, extrémiste, belliciste, rien moins que pacifique : le chef de son « Conseil militaire« , Moustapha Ahmed al-Cheikh, un des très rares généraux ayant fait dissidence, a en effet évacué tour plan de paix au profit d’une intervention militaire qui serait menée « par des pays amis du peuple syrien », et ce sans l’aval de l’ONU. Car, proclame le général du CNS, le plan Annan est « voué à l’échec« . Donc, il faut d’ores et déjà préparer activement l’ »après-plan Annan » c’est-à-dire donc une agression en bonne et due forme contre la Syrie, avec des « frappes chirurgicales sur les installations du régime ». On sait assez, depuis les expériences irakienne, yougoslave, afghane et libyenne, ce que signifient les frappes « chirurgicales » des Américains et de l’OTAN, pour les populations se trouvant à proximité des « installations » ciblées.

Nous parlons des Américains et de l’OTAN par ce qu’à l’évidence ce sont les « pays amis du peuple syrien » qu’évoque al-Cheikh. C’est d’ailleurs sous cette appellation contrôlée qu’ils se sont réunis jeudi à Paris, autour d’Hillary Clinton et de son fidèle Juppé, pour, en résumé, étudier des « mesures plus dures » contre Bachar al-Assad et son régime, et donc ipso facto, contre le peuple qu’ils dirigent. Naturellement, Hillary Clinton n’a pu s’empêcher de donner un os à ronger aux nostalgiques et aux frustrés de l’ »ingérence militaire humanitaire » en remettant sur le tapis la possibilité pour la Turquie de réagir militairement aux « bombardements » syriens sur sa zone-frontière, ce sur la base d’un article de la charte de l’OTAN. Outre qu’il n’y a jamais eu de « bombardements » syriens sur le territoire turc, mais tout au plus des balles ou un obus perdu, outre que la Turquie – la Turquie d’Erdogan et de l’AKP – a fait contre son voisin tout ce qu’il était possible de faire en deça d’un état de guerre officiel – en servant de base logistique et de refuge aux bandes armées – elle n’a pas les moyens politiques, et sans doute guère plus militaires, de se lancer dans une aventure militaire contre la Syrie. Hillary Clinton brasse donc de l’air, elle qui voudrait lâcher des bombes (elle doit en être très malheureuse).

Mais, plus hypocrites ou embarrassés que les extrémistes du CNS/ASL, les têtes de la coalition occidentale continuent de faire semblant de soutenir ce plan Annan, dont elles doivent espérer en fait l’échec sanglant et ainsi une nouvelle mise en accusation de Damas. A ce sujet, les mises en garde de Juppé contre les risques de guerre civile en Syrie en cas d’échec du plan battent tous les niveaux autorisés d’hypocrisie diplomatique. La guerre civile, le futur expulsé du Quai d’Orsay et ses collègues atlantistes ont tout fait pour la créer en minorant autant et aussi longtemps qu’il a été possible la réalité des attaques et crimes commis par les bandes armées, puis en faisant de cette guérilla à forte connotation islamiste et à forte participation étrangère l’expression de l’autodéfense du peuple syrien contre le régime de Bachar ; en soutenant aussi à bout de bras une structure ultra-minoritaire comme le CNS, contestée par toute une partie de l’opposition, et notoirement inféodée au gouvernement turc, une structure émigrée qui n’ a cessé de prôner le renversement violent du gouvernement en place et n’a, à ce jour, rien concédé à Kofi Annan ; en refusant enfin de de désolidariser publiquement des positions et des mesures concrètes d’aide militaire aux rebelles prises par leurs bons amis qataris et séoudiens.

Nous avons dû rappeler ces évidences une bonne dizaine de fois sur ce site. Ni Obama/Clinton, ni Sarkozy/Juppé, ni Cameron/Hague ne veulent de la paix, même en version Annan, ils veulent abattre le régime post-baassiste syrien pour abattre ensuite le régime islamique iranien. Et tout le reste n’est que mauvaise sous-littérature journalistique et diplomatique !



Vous pouvez suivre les réponses à cet articles avec le flux RSS.
Les commentaires sont fermés.

35 commentaires à “L’ASL – et donc le CNS – préfère une intervention de l’OTAN au plan de paix Annan”

  1. Miguel dit :

    On entend pas parler Annan oû il est caché??? le grand comploteur , quelle fallacie , encore la même recette impérial , on fait face a des criminels sans vergogne .

    • Samy Drissi dit :

      Je ne pense que Annan complote…Seulement, il y’a la sphère géopolitique qui l’entoure.

    • machiavel dit :

      Sa mission est terminée sans avoir commencé. Clinton m’a « tuer »;le CNS m’a « tuer »; Hamad m’a « tuer »; Merdogan m’a « tuer »; Fayçal saoud m’a « tuer », et Juppéto est perdu dans tous ça !

  2. fatima dit :

    الشرطة الفرنسية تمنع الجالية السورية من التظاهر تنديدا بإجتماع باريس »; article de arabi-press, du 20/04/2012
    Voilà la jupette ce qu’il a fait avec les syriens ! quelle démocratie !!
    voilà la traduction du titre de cet article « la police française empêche la communauté syrienne de se manifester contre la réunion des amis de la Syrie ».
    Ils veulent la paix ces amis de Syrie ?? !!
    Infosyrie a raison de dire à la fin de l’article « les golfistes et les occidentaux ne veulent plus voir la paix s’installer dans notre Syrie ».
    Le peuple est assez courageux pour affronter et faire tomber le plan des sionistes
    « 

    • L'étrangère dit :

      Hilary Clinton n’en démords pas… je veux le VI pas le VII !!! (Paris 19 Avril / meeting des ennemis de la Syrie):

      « NOUS DEVONS COMMENCER A BOUGER TRES VIGOUREUSEMENT AU CONSEIL DE SECURITE POUR DURCIR LES SANCTIONS … EN VERTU DU CHAPITRE VII DE LA CHARTE DE L’ONU… »
      http://rt.com/news/syria-un-us-sanctions-515/

      While Damascus and the UN have signed an agreement on the terms of the UN monitoring mission in Syria, the US has called for tougher sanctions against the Assad regime, including a global arms embargo.
      The “Friends of Syria” coalition stepped up pressure on Syria during its meeting in Paris on Thursday.

      US Secretary of State Hillary Clinton insisted it was time to impose more sanctions on Damascus. “We need to start moving very vigorously in the Security Council for a Chapter Seven sanctions resolution, including travel, financial sanctions and arms embargo,” she told the envoys from the 14-nations group, which includes the US, Britain, Saudi Arabia, Turkey and Qatar.

      “We have to keep Assad off balance by leaving options on the table,” Clinton pointed out, making it clear that Washington has little faith in the success of special envoy Kofi Annan’s six-point peace plan.
      She did not mention the possibility of military intervention during the meeting. However, on Thursday the Pentagon said it was ready to carry out whatever mission the president and Congress assigned to it.

      “Should we be called, our responsibility is clear: to provide the secretary of defense and the president with options, and these options will be judged in terms of their suitability, their feasibility and their acceptability,” Army General Martin Dempsey told the House Armed Services Committee.

      But much more aggressive calls are coming from the Syrian rebels. The Free Syrian Army has urged “countries friendly to the Syrian people” to carry out military intervention even without UN Security Council approval.

      Meanwhile Israel’s defense minister has claimed that the ouster of the Syrian president would be “very positive” as he has lost his legitimacy. Ehud Barak told CNN on Thursday that Assad’s fall would weaken Iranian influence in the region and be a setback for anti-Israeli forces in Lebanon and Gaza.

      • L'étrangère dit :

        Excusez-moi : elle m’énerve…
        Hilary Clinton n’en démord pas… je veux le VII pas le VI !!! (Paris 19 Avril / meeting des ennemis de la Syrie)

        • RoyL dit :

          > Hilary Clinton n’en démord pas… je veux le VII pas le VI !!!

          ** http://www.un.org/fr/documents/charter/chap7.shtml
          Chapitre VII : Action en cas de menace contre la paix, de rupture
          de la paix et d’acte d’agression
          [lire ça]

          ** http://sana.sy/fra/55/2012/04/20/413774.htm
          Lavrov : des groupes armés font des actes terroristes et des
          explosions en Syrie
          20 Avr 2012

          [... D]ans une conférence de presse tenue aujourd’hui à Moscou,
          Lavrov a souligné que CE SONT LES AUTORITÉS SYRIENNES QUI
          ASSUMENT LA RESPONSABILITÉ DE PRÉSERVER LA SÉCURITÉ DES CITOYENS,
          « mais ces autorités sont en confrontation avec des groupes armés
          qui font des actes terroristes et des explosions ». [...] [Emphase
          ajoutée]

          **

          End of story!!!

          > Excusez-moi : elle m’énerve…

          Pas besoin de s’excuser, surtout pour une réponse physiologique
          parfaitement adéquate. On devrait plutôt prescrire des sédatives
          pour une Hilary Clinton en phase terminale: enragée et ne
          démordant pas.

        • machiavel dit :

          y a de quoi L’étrangère !

  3. papyelian dit :

    Et aux dernières nouvelles , Hollande « fera « du Sarko Juppé en ce qui concerne la Syrie…Navrant!!

    • Kegan dit :

      Je vous l’ai dit; c’est un fils d’Israel (d’origine) ;
      De toute façon n’attendez rien de bon de la part de la France- Angleterre -Europe ; ce sont des ennemis ._ ((point barre)!

      • machiavel dit :

        Pour conclure une fois pour toutes Kegan.

        • lafleuriel dit :

          Il ne faut jamais oublier que le parti socialiste a toujours pris le parti d’Israël et s’est toujours gargarisé de la « seule » sécurité de ce pays. Il la place toujours en tête de ses déclarations quand ses responsables sont interrogés sur la question…Et il en est de même d’Aubry,Moscovici ; Fabius n’en parlons pas, pas plus que de Jospin ! Ségolène Royal elle, candidate en plus nunuche et toujours « inspirée « , avait même déclaré que le mur était une bonne chose mais qu’il fallait demander leur avis aux Palestiniens sur le tracé (sic) ! les membres de ce parti n’étaient jamais présents pour les manifestations en faveur des Palestiniens.
          Il ne faut pas oublier, non plus, que DSK, alors futur candidat socialiste était leur grand favori et « le grand inspirateur de leur politique et pas seulement financière (!) avant qu’il ne se tire une balle dans les deux pieds à la très grande douleur de ses amis qui jusqu’à ce jour le défendent. Il disait se réveiller tous les matins en se demandant ce qu’il pouvait faire pour Israël. Soyons sûrs que, si il n’est plus visible, ils sont tous sans doute pendus à son téléphone et le resteront.
          A voir les commentaires ( Le Point par exemple), la déclaration de’ Hollande n’est pas vraiment tombée dans des oreilles favorables: sortir d’Afghanistan pour aller guerroyer en Syrie ? Se retrouver avec pour alliés de combat le Qatar et les Saoudiens ?
          Enfin, à voir ce qui se passe à Bahrein, on va pouvoir juger sur le terrain de l’importance du cynisme de ces cinoques qui vont nous gouverner demain et de l’absence de sincérité de leurs prises de position, la main sur le coeur ! Mais bon, vaut mieux virer les uns (rigoler d’abord de la défaite des Juppé et de Sarkozy) et après, voir ce qu’on fera avec les autres ! De toutes les façons on est habitué. Depuis les socialistes au Vietnam puis en Algérie, on sait à quoi s’en tenir…

  4. Djazaïri. dit :

    Les médias français essayent de faire croire à la population que le cessez le feu a échoué.
    - si l’armée syrienne se doit de répondre aux groupes armés,
    - à mon humble avis, il serait bon de motrer que dans les zones sécurisées, le cessez le feu progresse,
    - qu’on arrive à une décrue du nombre de morts.
    Question:
    - que craindre de cette idée que la Turquie pourrait créer une zone tampon militarisée à sa frontière pour recevoir des réfugiés syriens.

  5. Cécilia dit :

    Syrie:

    Hollande « court après le train »

    Le chef de la diplomatie Alain Juppé a ironisé aujourd’hui sur le candidat socialiste à la présidentielle, jugeant qu’il courait « toujours après le train » en politique étrangère avec sa déclaration préconisant une participation française à une opération de l’ONU en Syrie.
    « Le problème avec François Hollande c’est qu’en matière de politique étrangère il court toujours après le train. Il y a belle lurette que la position de la France est connue: nous ne participons à des opérations militaires que dans le cadre d’un mandat des Nations unies », a rappelé Alain Juppé sur la chaîne de télévision BFM-TV.

    « Mais quand on a dit ça, on n’a rien dit. La France n’est pas spectateur aux Nations unies, elle n’attend pas que les Nations unies décident, elle est acteur, elle construit les solutions et c’est ce que nous ne cessons de faire depuis des semaines et des semaines », a-t-il ajouté. Un peu plus tôt, François Hollande avait affirmé que s’il était élu et si une intervention militaire en Syrie était décidée par l’ONU, la France « y participerait ». « Si elle se fait dans le cadre de l’ONU, nous participerons à cette intervention », a déclaré Hollande sur Europe 1, interrogé sur une éventuelle intervention militaire de l’Onu en Syrie pour « protéger les civils ».

    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2012/04/20/97001-20120420FILWWW00339-syrie-hollande-court-apres-le-train.php

    • machiavel dit :

      Juppéto dit : »…nous ne participons à des opérations militaires que dans le cadre d’un mandat des Nations unies » ». Et puis :
      « La France n’est pas spectateur aux Nations unies, elle n’attend pas que les Nations unies décident, elle est acteur, elle construit les solutions et c’est ce que nous ne cessons de faire depuis des semaines et des semaines »… ».
      Mr se contredit à chaque bout de phrase; pour lui la France travaille dans la légalité internationale tout en n’attendant pas que les Nations-Unies décident.Traduisant ces propos en style plus direct,la France ne fait que jeter de l’huile sur le feu dans le dossier syrien et a agi en Libye en outrepassant allégrement les prescriptions onusiennes.Apparemment le palot se trouve outrepassé par son ardeur guerrière .

  6. amical dit :

    La défaite annoncée

    A quoi peut servir réellement aujourd’hui une réunion des amis autoproclamés de la Syrie ?
    Au regard des données sur le terrain et des résultats auxquels ont abouti les deux précédentes kermesses tenues successivement à Tunis et Istanbul, la réunion de Paris est une nouvelle occasion pour se revoir en famille, se remonter le moral et constater une fois encore l’échec cuisant du complot.

    Se revoir en famille pour faire des adieux car deux membres, et non des moindres, qui ont déjà pris leur ticket, en allé simple, pour rejoindre définitivement leur nouveau domicile, les ordures de l’histoire. Personnellement je pressens déjà Sarko se recycler comme valet de l’émir de Qatar contre

    Se revoir en famille pour trouver les moyens de faire perdurer la crise syrienne, pour donner à chacun les moyens de cacher sa propre crise et éviter la chute du château de carte.

    La première chose pour faire durer la crise est de faire barrage à la mission de Kofi Annan sans toutefois la faire capoter définitivement faute d’alternative crédible.

    C’est ce dilemme qui explique la formidable cacophonie des discours. Certains comme le vizir du Qatar continue de plaider pour la solution de l’armement des groupes terroristes, soutenu en cela par les dégénérés saoudiens. Ce serviteur, tout aussi dévoué que zélé des sionistes avait tenu à préciser que la mission de l’ONU n’avait que 3% de chance pour aboutir, manière de prédire un échec pur et simple des observateurs Au même moment d’autres voix continuent, certes de façon plus ou moins ambigüe, de plaider en faveur de la mission Annan comme la seule issue possible à la crise.

    Dans ce concert de voix, l’épouvantail Juppé, ce disciple des néonazis des relations internationales, continue de rêver d’une résolution du conseil de sécurité qui condamne clairement et vigoureusement les autorités syriennes et tout particulièrement le président Bachar. Pour justifier son raisonnement, ce skysophrène, nous a appris hier, de sources qui lui sont impropres, que l’opposition, autrement dit les terroristes sur le terrain, a rempli ses obligations dans le cadre du plan Annan contrairement au pouvoir syrien qui continue selon lui de défier la communauté internationale, il s’agit en fait de sa propre communauté internationale du crime. Il a dit ça alors que les observateurs viennent à peine de commencer leur travail et n’ont à ce jour émis aucune évaluation de la situation sur le terrain. Evidemment cet épouvantail verse comme à l’accoutumé dans le mensonge et la manipulation.

    Personnellement, je comprends très bien ce déséquilibré mental de Juppé. Dans sa petitesse, il doit vivre un véritable calvaire face à Bachr en sachant que très bien tôt, c’est lui qui doit débarrasser le planché alors que la président syrien est toujours là plus fort que jamais. L’égo excessif de sa petite personne a du recevoir un coup fatal qui a fait exploser son profond sentiment de haine sous la forme d’une rage sans limite. Cette même rage qui le poussera à partir, je l’espère, avec un troisième véto dans les bagages, jamais deux sans trois comme on dit.

    Au-delà de ce névrosé, la famille des comploteurs, voleurs et bonimenteurs est au pied du mur, ne sachant plus quoi faire face à la forteresse syrienne et ce qui va être sans doute la plus grande défaite du nouveau siècle.

    • machiavel dit :

      Bravo à vous amical et ce texte devrait être transmis à ce nain de la diplomatie à sa mairie de Bordeaux.Franchement,moi à sa place,lire tout ce qui s’écrit sur moi et sur ma manière de servir,je vous le jure,je n’aurais eu aucun courage pour affronter les miens le soir.On aimerait bien savoir comment l’épouse et les enfants du bordelais reçoivent-ils ces images de leur géniteur !

  7. averoes dit :

    Ce François Hollande est tout autant « sionisé » et belliqueux que son compère Sarkozy, les supporters du PS (parti sioniste) pensent naïvement que leurs candidats sera le messie et le sauveur de l’humanité, les pauvres.
    N’oublions pas que lors de la première guerre d’Irak en 1991 un certain François Mittérand du PS avait participé à la destruction de l’Irak..bref bien qu’il faut tout faire pour sortir Sarkozy, mais faudra surveiller Hollande comme le lait sur le feu, si bien entendu celui-ci sera élu!

    • machiavel dit :

      Sans oublier la décision courageuse de démissionner de son poste de ministre de la défense,de l’honorable J.P.Chevènement.

      • tareq dit :

        ouais ouais les gars, va falloir surveiller tous ces pourris.. nous on est des purs ! on fait faire un club, avec que des mecs bien comme nous. et on va les avoir, tous ces americano-sionistes qui grouillent partout, tapis dans l’ombre pour diriger le monde. c’est dans « les protocoles des sages de Sion », à lire obligatoirement! (je commence à adorer ce blog..)

  8. RoyL dit :

    Article *** TRÈS IMPORTANT *** ici (j’ai déjà laissé passer trop
    de temps pour le signaler) par le général libanais à la retraite
    Amine Hoteit, un homme d’intelligence et expérience, il va de
    soi.

    http://www.french.moqawama.org/essaydetails.php?eid=6870&cid=284
    Les façades de la CIA au Liban
    18-04-2012

    [... L]es façades derrière lesquelles se dissimulent les services
    de renseignements américains (CIA), sont multiples et RELÈVENT DE
    PLUSIEURS DOMAINES, politique, diplomatique, de droit,
    économique, financier, médiatique et militaire.

    [... e]nquête sur les méthodes des services de renseignements
    américains et leur infiltration des sociétés civiles dans notre
    région. [...] [Emphase ajoutée]

    *** À LIRE ABSOLUMENT *** et à noter que celles ci sont les mêmes
    façades qu’ils utilisent (ou qu’ils essayent d’installer)
    partout, c’est à dire, au-delà du Liban aussi.

    Ainsi, on peut, comme exercice, appliquer l’analyse de Hoteit au
    cas particulier de la Syrie …

  9. vilistia dit :

    « ils veulent abattre le régime post-baassiste syrien pour abattre ensuite le régime islamique iranien. Et tout le reste n’est que mauvaise sous-littérature journalistique et diplomatique ! »

    ____________________________________

    Abattre l’Iran est une réalité et c’est pour cela que la Russie a pris les devants : http://goo.gl/R4A8K

  10. tareq dit :

    je suppose que tout le monde ici a lu « les protocoles des sages de Sion » ? sinon il faut vite dévorer ça. on comprend tout sur le complot mondial américano-sioniste !!!! génial…

    • tareq dit :

      il faut savoir que l’Autorité palestienne elle-même prône la lecture de cet ouvrage très éclairant. c’est une référence

    • mécréante dit :

      mais oui tareq, probablement pas « tout le monde »
      et pas à cause des conseilles de l’Autorité palestienne

    • Cécilia dit :

      Avec la politique américaine depuis Bush père et notre cher philosophe de la guerre, BHL, nous n’avons nullement besoin de lire une vieille théorie alors que nous avons la pratique et le résultat sur terrain !

      Il faut arrêter de philosopher pour affronter la Vérité en face !

  11. سوريا.خالدة-Syrie.Eternelle dit :

    Je n’ai pas lu cet ouvrage, dont tout le monde s’accorde à dire que c’est un faux.
    Il vaut mieux revenir à l’essentiel, qui est la connivence des USA (Etats Unis d’Amérique) avec les USA (Ultra Sionistes Associés), pour dominer comme l’expose le nouveau siècle américain.
    Et les Européens, à des degrés divers, mais très avancés, ont contracté le VUSA.
    D’où la partition du Soudan, la

  12. سوريا.خالدة-Syrie.Eternelle dit :

    Excuses. Clavier hyper actif, texte précédent interrompu. Voici le texte normal.

    Je n’ai pas lu cet ouvrage, dont tout le monde s’accorde à dire que c’est un faux. Point n’est besoin de s’y référer.

    Il vaut mieux revenir à l’essentiel, qui est la connivence des USA (Etats Unis d’Amérique) avec les USA (Ultra Sionistes Associés), pour dominer comme l’expose le Projet pour un Nouveau Siècle Américain.
    Et les Européens, à des degrés divers, mais très avancés, ont contracté le VUSA (Virus Ultra Sioniste Aigü.

    D’où la partition du Soudan, la destruction de l’Irak, la Lybie jetée aux crocs salafistes, la Tunisie « intégristisée », l’Egypte Frérislamisée et la Syrie bombardée de l’extérieur et infiltrée par les loups enragés. Loups manoeuvrés, aidés et financés par les démocraties qatariotes, saoudiennes et les « civilisations humanistes » américaines, européennes et juppéenne, c’est-à-dire le cynisme et le mensonge, la cupidité et l’opportunisme.