• Actualité
  •  

  C'est peu dire que Moaz al-Khatib vient de créer la surprise : en fait, les stipendiés du Qatar accepteraient de négocier avec le gouvernement de la Syrie réelle !   Ce mercredi soir 30 janvier, nous apprenons donc que le président de la Coalition nationale de l'opposition syrienne, l'opposition radicale errante entre Doha, Ankara et Paris, ce rassemblement d'islamistes modérés (par rapport à al-Qaïda) et de bobos exilés, qui prétend parler au nom des Syriens et n'est obéi d'aucun d'entre eux, [...]



Le chef de l’opposition radicale se dit prêt à négocier avec Damas (et donc Bachar) !

Par Louis Denghien,



 

C’est peu dire que Moaz al-Khatib vient de créer la surprise : en fait, les stipendiés du Qatar accepteraient de négocier avec le gouvernement de la Syrie réelle !

 

Ce mercredi soir 30 janvier, nous apprenons donc que le président de la Coalition nationale de l’opposition syrienne, l’opposition radicale errante entre Doha, Ankara et Paris, ce rassemblement d’islamistes modérés (par rapport à al-Qaïda) et de bobos exilés, qui prétend parler au nom des Syriens et n’est obéi d’aucun d’entre eux, même opposants, eh bien le chef de cette coalition, qui exigeait le départ volontaire de Bachar ou son renversement violent, s’est déclaré prêt à négocier avec des représentants du gouvernement syrien. Oui, cheikh Ahmed Moaz al-Khatib, l’homme des Frères, se dit, sur sa page Facebook, « prêt à des discussions directes avec des représentants directs du régime syrien au Caire, en Tunisie ou à Istambul« . Certes il pose des conditions, comme la libération de détenus politiques dont il estime le nombre à pas moins de 160 000. Al-Khatib parle d’un « geste de bonne volonté » de sa part. Un geste dicté par quelles pressions ?

 

Un fait politique et symbolique majeur

À notre avis, la pression des réalités de terrain : la révolution syrienne est battue militairement, et de toute façon, quelque petite poussée locale et ponctuelle qu’elle réalise – un pont à Deir Ezzor, une base abandonnée à Taftanaz – elle est désormais gangrénée et même phagocytée par des alliés djihadistes imprésentables – et ingérables. Les Américains, et même les Séoudiens en sont à notre avis pleinement conscients, et semblent « prendre du champ ».

Moaz al-Khatib n’était pas présent à la réunion des faux-amis de la Syrie organisée à Paris par Fabius le 30 janvier. Sans doute méditait-il son « scoop« . Avec qui ? Ca sent sinon le sapin, du moins la décomposition pour la pseudo « révolution syrienne« , qui piétine dans le sang et le fanatisme depuis 22 mois, malgré d’importants soutiens diplomatiques, financiers et militaires. Chaque mois passé érodait à vrai dire la fiction de la spontanéité, de la représentativité et de la légitimité morale de ce mouvement pris très tôt en main par l’OTAN, le Golfe, en attendant al-Qaïda.

Disons-le d’emblée : nous ne croyons pas à une négociation entre un al-Khatib et des représentants du gouvernement syrien : le chef de la Coalition nationale de Doha et ses amis sont allés trop loin dans une direction pour faire aisément machine arrière. Il est d’ailleurs rien moins que certain qu’al-Khatib reste là où il est après pareille déclaration. Qui a sans doute déplu à son « parrain » l’émir du Qatar. Et qui vient déjà d’être dénoncée par ses alliés les has-been du CNS, qui proclament par communiqué qu’ils persistent dans leur refus « de discuter avec le régime meurtrier« .

Que cheikh Ahmed Moaz al-KJhatib soit sur un siège éjectable nous laisse froid. Ce qui compte, c’est qu’un tel personnage ait été amené à déclarer ce qu’il vient de déclarer. À notre sens c’est un fait nouveau, de haute portée symbolique et de grande signification politico-militaire, quoi qu’il arrive ensuite. En Syrie, en dépit des pressions et des agressions, la fermeté politique du gouvernement et de son chef, la ténacité de l’armée et de l’administration, la résistance de la majorité de la population semblent bien avoir payé. Y aurait-il une morale ? 2013 ne commence pas si mal pour les Syriens pro-syriens…



Vous pouvez suivre les réponses à cet articles avec le flux RSS.
Les commentaires sont fermés.

162 commentaires à “Le chef de l’opposition radicale se dit prêt à négocier avec Damas (et donc Bachar) !”

  1. Julien DUMAS dit :

    Excellentes nouvelles et excellent article comme toujours, bravo Louis : l’année ne commence en effet pas si mal pour les syriens pro-syriens et les amis de la syrie libre et laïque ! Julien Dumas UJP Bordeaux

  2. vanda dit :

    Oui 2013 commence pas si mal pour les syriens pro syriens …et ceux qui les soutiennent!

  3. Ahmat sougui chidi dit :

    je suis trés fiér de voir mes freres musulmans de se mettre pour se dialogué entre eux pour trouvé une solution a leurs grise qui conduit dans la destruction de leur vie par millier sans connaitre quel sera la fin de cette guerre jamais connu par un pays musulman.
    Dieu protege cette pays un des pillier de l’islam et ses enfant qui tué leurs propre freres sans pitié et l’amour
    vive syrie reconcillier,fort et stable
    vive peuple syrienne
    AHMAT SOUGUI CHIDI
    TCHADIEN

    • mécréante dit :

      Monsieur Ahmat sougui chidi,
      vous pouvez être encore plus fière car vos frères ne dialogue pas entre musulmans mais entre syriens !

      Bien à vous

    • Citoyen dit :

      Voilà bien un commentaire qui est digne d’un africain, toujours là à se confiner dans le sentimentalisme.
      Mon cher Ahmat, c’est toujours par ce genre de comportement que vous manifestez aujourd’hui que le colon a pu avoir nos ancêtres. Car ces derniers étaient comme on le dit souvent « trop bons, trop cons ». Et ce dicton transparaît à travers votre post.
      Comment osez-vous croire que celui qui hier demandait à ses protégés de lui fournir des armes soit devenu subitement celui avec qui on peut dialoguer? C’est comme cela que tes ancêtres ont aussi réagi face aux colons impérialistes. Tandis que les personnes avisées demandaient de traiter les impérialistes comme il se devait(ie. comme des criminels qu’ils sont) certains comme toi se conformaient à la bible que l’impérialiste blanc avait soigneusement concoctée.

      Par ailleurs Louis, évitez de désigner ce fumier par « chef de l’opposition radicale ». C’est juste un terroriste, ou au mieux « un chef terroriste ». Pas plus

  4. Je ne suis pas qualifié ni même bien placé pour donner mon avis aussi me contenterai-je de donner mon sentiment.

    Il va de soi qu’en tout état de cause la libération de ces « 160 000″ prisonniers ne doit pas être un préalable mais un résultat, à égrener au compte gouttes au fur et à mesure des progrès de la négociation. Plusieurs centaines pourraient être libérés assez rapidement je pense. On doit vite pouvoir faire le tri. Plusieurs centaines d’autres d’entre eux doivent néanmoins être grandement coupables et pas de simples exécutants. Qu’en faire ?

    • ch.genève dit :

      Je crois que le Président Assad avait dit dans sa dernière allocution que les prisonniers-détenus qui ont des « mains tachés de sang »( Ayadi Moulatakha bi al damm) ne seront pas libérés. Il l a argumenté par le fait que leur sort ne dépend pas ni de lui ni d une grâce présidentielle mais leur sort dépend de la justice, du pénale et du peuple…Chapeau

    • Koko dit :

      Joli pseudo!
      Comment vous faites ça?

    • njama dit :

      Je pense que le chiffre de 160.000 prisonniers n’est pas du tout crédible, d’autant plus que Ahmed Moaz al-Khatib parle de « prisonniers politiques », même compte-tenu de la situation particulière que vit la Syrie depuis une vingtaine de mois, qui suppose un certain nombre d’arrestations, et que des combattants opposants 5ASL ou djihadistes) se soient rendus ici ou là … et étaient faits prisonniers – de geurre -(ce qui est différent de « prisonniers politiques »).

      Pour donner un ordre de grandeur:
      21 janvier 2009 – Nombre de prisonniers dans le monde, par pays:

      Rang / Pays / Population carcérale / Année / taux de détention pour 100 000 habitants

      1 / États-Unis / 2 186 230 / 2005 /737.6
      2 / Chine / 1 548 498 / 2003 / 118.0
      3 / Russie / 862 501 / 2006 / 606.0

      23 / Espagne / 63 806 / 2006 /145.0
      29 / France / 55 754 / 2006 / 87.9

      66 / Syrie / 14 000 / 1997 / 93.0

      Faire état de « 160 000″ prisonniers voudrait dire que le taux d’incarcération aurait été multiplié par plus de 10 !!! en Syrie. On aimerait alors savoir où sont ces + de 100.000 nouveaux prisonniers ?
      160.000 / 22 millions d’hab. environ = 727 (taux de détention pour 100 000 habitants)

      C’EST IMPOSSIBLE !!!
      En France la population carcérale est passée de 52.000 en 2002 à 66 /67.000 ces dix dernières années … on sait les problèmes que cela engendre !
      Où seraient donc les (nouvelles) prisons du régime syrien ?

    • tarik dit :

      le reste on les fusille !

      • rog dit :

        @njama
        Pas aussi impossible que ça.
        Les stats gouvernementales syriennes peuvent être erronnées.

        L’etat de Sao paulo au Brésil compte 41 000 000 d’habitants et la population carcerale est de 180 000 personnes alors que le pays est stable et ne permet plus les détentions arbitraires.

        Malheureusement dans ce type d’équation le nombre de places d’hébergement existant n’est pas utile car on peut les surpeupler.

      • njama dit :

        @ rog
        Je maintiens que ce n’est pas possible. 160.000 prisonniers, ce n’est pas crédible, c’est encore de l’intox pour « salir » l’image de la Syrie.

        D’autres données plus récentes émanant de « International Centre for Prison Studies ».
        La population carcérale était en baisse, la capacité d’accueil maxi des établissements pénitentiaires syriens est 10 fois inférieure aux 160.000 prisonniers annoncés !!!

        Le régime syrien était certes autoritaire (ni plus ni moins qu’au Maroc), et le taux de prisonniers « politiques » + élevé que dans d’autres pays (mais moins qu’en Turquie), mais la Syrie était un pays très sûr, avec certainement très peu de délits de droit commun (vols, agressions …).

        On pouvait oublier son portable ou son portefeuille quelque part, à la terrasse d’un bistrot par exemple, les syriens nous courent après pour le rendre. Mon neveu (un grand distrait) l’a perdu 3 fois, à chaque fois les syriens s’étaient démenés pour le contacter et lui rendre (peu de chance de voir ça en France). Y- a pas photo, j’étais en Syrie en 2009, nulle part je me suis senti en insécurité, bien au contraire.

        Country SYRIA
        Ministry responsible: Ministry of the Interior

        > Prison population total (including pre-trial detainees / remand prisoners) : 10.599 at 2004 (United Nations 9th Survey)

        > Prison population rate (per 100,000 of national population) : 58
        based on an estimated national population of 18.2 million at mid-2004 (United Nations)

        > Pre-trial detainees / remand prisoners (percentage of prison population): 50.5% (2004)

        > Female prisoners (percentage of prison population): 7,4% (of convicted prisoners, 2004)

        > Foreign prisoners (percentage of prison population): 7,3 % (of convicted prisoners, 2004)

        > Number of establishments / institutions : 35 (2004)

        > Official capacity of prison system: 16,161 (2004)

        > Occupancy level (based on official capacity): 65.6% (2004)

        > Recent prison population trend (year, prison population total, prison population rate):
        - 1997 14,000 (93)
        - 2003 11,829 (66)

        http://www.prisonstudies.org/info/worldbrief/wpb_country.php?country=184

      • njama dit :

        L’explosion de le population carcérale aux États-Unis a commencé en 1980 ** !!! En janvier 2011, environ 2,3 millions de personnes étaient incarcérées. Au pays de la Liberté (OUPS !) on peut clairement parler d’une imposture de Washington sur les « droits de l’Homme » …

        ** voir le graphique ça vaut le coup d’oeil !
        http://commons.wikimedia.org/wiki/File:US_incarceration_timeline-clean.svg

        « Comme le notait avec mordant le révolutionnaire russe Léon Trotsky en 1924, « L’Amérique est toujours en train de libérer quelqu’un : c’est, en quelque sorte, sa profession. »

        La semaine dernière, le gouvernement d’Obama a invoqué les « droits de l’Homme » comme prétextes pour entretenir la guerre civile en Syrie qui vise à amener un changement de régime, comme base légale pour préparer une guerre contre l’Iran, et comme une justification à un regain des tensions avec la Corée du Nord et la Chine.

        La pose de champion des droits de l’Homme universels adoptée par le gouvernement américain est une imposture patente. Ses déclarations indignées sur les violations de la liberté et de la démocratie dans un pays ou un autre baignent dans l’hypocrisie.
        [...]
        « Les États-Unis ignorent leurs propres problèmes de droits de l’Homme, mais prônent très volontiers la prétendue « diplomatie des droits de l’Homme » pour se servir des droits de l’Homme comme d’un instrument politique afin de porter atteinte à l’image des autres nations et de poursuivre leurs propres intérêts stratégiques, » déclare le dernier rapport publié par Pékin. « Ces faits révèlent complètement leur hypocrisie dans l’application du deux poids deux mesures en matière de droits de l’Homme et leurs intentions malveillantes pour atteindre l’hégémonie sous le prétexte de défendre les droits de l’Homme. »

        L’usage indécent des « droits de l’Homme » pour dissimuler les intérêts impérialistes prédateurs des États-Unis ne rappelle rien de moins que les affirmations entendues dans les années 1930 de la part d’Adolf Hitler, lequel prétendait agir pour empêcher des exactions contre des populations germaniques, ou de la part de Mussolini qui prétendait mener une guerre contre un « régime sauvage » en Éthiopie.

        De nos jours comme à cette époque, l’invocation hypocrite et cynique des droits de l’Homme ne vise pas à mettre en avant les droits et intérêts authentiques des travailleurs de Syrie, d’Iran et d’ailleurs sur la planète, mais à préparer les nouvelles guerres qui menacent la vie et le bien-être de millions de gens. »

        http://www.wsws.org/francais/News/2012/avr2012/frau-a02.shtml

  5. fredo dit :

    bonjour merci mr louis oui bonne nouvelle,mais les traitres seront toujours des traitres,et qui va payé les dégâts les morts et les souffrances du peuples,lui il faut qu’il soit pendu ou fusillé,étranglé ou écrasé..de plus il veut des discussions chez les félons »je rêve »bref je sais bien que les syriens ne le calcule même pas,mais comme vous dite cela sent bon pour les jours a venir,a part que jais entendu que la bête a bombardé a l’intérieur de la frontière syrienne !!!!qui a des infos (ha oui la bête= Israël)je vais voir si je trouve une info sur cela..

    • fatima dit :

      « Karachi : un témoin accable les espions Français

      Selon lui, le contre-espionnage était au courant du financement occulte de la campagne d’Edouard Balladur dès 1994″.. selon le site de MSN.
      et une autre nouvelle qui s’appelle « Quatargate de football »..

      Voilà, la france commence a payé les conneries de ses dirigeants précédents et c’est à Mali que les dirigeants actuels vont payer le prix fort..

      .

      .

      .

      .

      .

      .

      .

      .

      .

      .
      .

  6. Namellov dit :

    « tout ce qui est excessif est insignifiant » Talleyrand. Ce type est excessif donc insignifiant,et pourquoi exiger la libération de la tante à Dudule pendant qu’on y est!!!

  7. Maurcich dit :

    C’est vrai que l’année commence bien !!

    Homs et sa région seront bientôt sécurisés.
    L’offensive dans la région de Hama a été stoppée.
    En banlieue de Damas les choses semblent bien évoluer.
    D’après les dernières infos l’ouest d’Alep serait sécurisé.

    Mais attention, après Homs, Alep et Damas il semblerait qu’un assaut rebelle se prépare contre Idlib.

  8. fredo dit :

    Israël : Attaque d’un convoi venant de Syrie à la frontière syro-libanaise 30/01/2013
    Israël : Attaque d’un convoi venant de Syrie à la frontière syro-libanaise

    L’aviation israélienne a attaqué durant la nuit de mardi à mercredi un convoi transportant des armes venant de Syrie à la frontière syro-libanaise, a-t-on indiqué de sources sécuritaires.

    Israël a menacé à plusieurs reprises d’attaquer des convois qui pourraient transporter des armes chimiques ou d’autres types d’armement dont dispose l’armée syrienne, telles que des missiles Scud à longue portée ou des missiles antiaériens vers le Liban pour le Hezbollah chiite, proche de Damas et de Téhéran.

    Les sources sécuritaires, qui s’exprimaient sous couvert de l’anonymat, n’ont pas précisé la localisation exacte de cette attaque, une d’entre elles affirmant qu’il s’agissait d’un convoi armé en direction du Liban qui a été touché du côté syrien de la frontière vers 23H30 GMT.

    Mais selon une autre source, qui n’a pas donné d’autres détails, l’armée de l’air israélienne a fait sauter un convoi en territoire libanais qui venait de franchir la frontière syrienne. Interrogée par l’AFP, une porte-parole de l’armée israélienne s’est refusée à tout commentaire.

    L’armée libanaise a fait état d’un survol particulièrement intensif de son territoire, affirmant que 16 avions de combat israéliens étaient entrés dans l’espace aérien libanais durant la seule journée de mardi.

    Mardi, en violation de la souveraineté libanaise et de la résolution 1701, huit avions de combat israéliens ont survolé plusieurs régions libanaises à partir de 09H30 (07H30 GMT) (…) et le dernier a quitté l’espace aérien libanais à 16H30, a indiqué un communiqué de l’armée.

    Ensuite, quatre avions de guerre israéliens ont survolé plusieurs régions du Liban de 16H30 à 21H05 après être entrés dans l’espace aérien libanais au-dessus de la localité de Remech, proche de la frontière israélienne, selon un autre communiqué.

    Quatre autres appareils israéliens ont ensuite survolé le Liban de 21H05 à 02H00, selon le même texte.

    Mercredi matin, avant les informations concernant la frappe, le général à la retraite Amnon Sofrin, ancien chef du renseignement au sein du Mossad (le service d’espionnage israélien), avait jugé, devant des journalistes, improbable qu’Israël ait recours à des frappes aériennes contre des dépôts d’armes chimiques car elles comporteraient de graves risques humains et écologiques.

    L’armée israélienne a redéployé dimanche deux batteries du système antimissile Iron Dome dans le nord du pays en vue d’une éventuelle action militaire contre des cibles en Syrie ou au Liban.

    Le 23 janvier, le Premier ministre Benjamin Netanyahu avait convoqué une réunion du cabinet restreint consacrée aux menaces que pourrait faire peser sur Israël la déstabilisation du régime syrien, en présence des chefs de l’armée et des services de renseignements.

    Dimanche, il a mis en garde contre les importantes menaces sécuritaires qui visent Israël, citant l’Iran et des armes létales dans une Syrie qui est en train de se désintégrer.

    Ajout de commentaire

    • Eaux limpides dit :

      FAUX !!!
      Israël ne s’est pas défendu contre le trafic d’armes en s’en prenant à un convoi transportant des armes vers le Liban, mais a envoyé, tôt ce matin, 4 avions qui sont passés par Jabal el-cheikh, ont volé à basse attitude, avant d’attaquer un « Centre de recherche » à Gemraya… les détails sur al-Fadaiya en ce moment même. [ Pour cause de grésillements, bilan à vérifier : 2 morts et 3 ou 4 blessés]. Quel autre moyen de rassurer et de relever le moral des « révoltionnaires » prétendument patriote??? À suvre…

      • Eaux limpides dit :

        Ce qui précède est en fait un communiqué des forces armées syriennes. Le Général Hoteit vient de donner son sentiment sur cette agression israélienne sur la Syrie. Pour lui, elle vise 2 objectifs :
        1. Faire comprendre aux gangs armés qu’ils ne sont pas seuls et qu’il leur faut persévérer dans leur terrorisme.
        2. Tester les réactions des autorités syriennes et de leurs alliés et si possible les entrainer à la riposte pour justifier une intervention militaire.
        Il a ajouté que l’ordre serait venu des USA. Et que de toute façon, US et Israël doivent gagner des ‘atouts » à balancer sur la table de poker menteur des négociateurs… enfin, quelque chose comme ça.
        Reste à voir comment va t-on réagir à l’ONU et au Conseil de sécurite face à cet acte de piraterie dans le mépris total de la souveraineté d’un état indépendant.
        Par ailleurs, Al-Aboud dit que ceci vient confirmer le programme annoncé par Burhan Ghalioun… et donc la Bassma (sourire en arabe… tu parles !) Kodmani quant à leur complicité avec Israël contre leur patrie.
        Sans oublier la Turquie………..

    • mécréante dit :

      J’espère que ce soit faux :
      Sur Syria-politics « l’aviation israélienne aurait bombardé Jemraia dans la banlieue de Damas » !!
      http://syria-politic.com/ar/Default.aspx?subject=1286#.UQmGJaXB8TM
      malheureusement c’est en arabe !!

    • fatima dit :

      non, ce n’est pas un convoi. israël a bel et bien frapper un centre d’étude scientifique militaire pour la défense et les états unis a bien avoué cette frappe.
      De plus, tout à l’heure sur la chaine AlMyadeen, on a dit que israël a empéché ses médias de commenter et de parles de cette frappe

      • Louis Denghien dit :

        Je suis sceptique quant à une agression aussi caractérisée.. Les médias ne parlent, s’appuyant sur des sources militaires anonymes, que d’une attaque de convoi aux confins du Liban et de la Syrie, certains disant que le convoi a été touché en territoire libanais. L’armée libanaise fait état de la violation de son espace aérien. Un geste d’avertissement à l’égard de la Syrie alliée du Hezbollah, possible. Une attaque directe contre la Syrie, c’est étonnant…

        L.D. & Infosyrie

        • mécréante dit :

          Et pourtant !!!

          • fredo dit :

            ils testent l’Iran »souvenez vous l’Iran a dit de ne pas franchir la ligne rouge,contre la Syrie et comme les sans gène du monde se permettent tout au nez et a la barbe de tous!ils violent les espaces aériens du Liban et lâche la mort,en attendant des réactions bref c’est juste un point de vue de la situation!

        • confirmation par sana et i attractive world tele

        • Souriya ya habibati dit :

          La TV Syria a diffusé un communiqué officiel du Commendement Général de l’Armée Arabe Syrienne au sujet de l’attaque israélienne contre le « Centre de Recherche » à Gemraya.

        • Souriya ya habibati dit :

          http://www.sana-syria.com/fra/51/2013/01/30/464738.htm

          Le commandement général de l’armée et des forces armées : Les avions militaires de l’ennemi israélien ont violé à l’aube notre espace aérien et bombardé un centre de recherche scientifique

          30 Jan 2013

          Damas / Dans un communiqué, le commandement général de l’armée et des forces armées a fait noter qu’après la consécration par Israël, en collaboration avec les pays hostiles du peuple syrien, de ses outils à l’intérieur pour frapper des sites vitaux et militaires en Syrie en vue de minimiser son rôle soutenant la résistance et les droits légitimes dans la région et après le succès de ses outils, notamment les gangs et les mouvements d’obscurité, de viser certains de ces sites et leurs échec de cibler beaucoup plus d’autres, des avions militaires israéliens avaient violé à l’aube l’espace aérien syrien et bombardé d’une manière directe à Jemraya dans la banlieue de Damas l’un des centres de recherches scientifiques responsables de rehausser le niveau de la résistance et de l’autodéfense, et ce, après l’échec des groupes terroristes armés de mener nombre d’attaques contre ce centre pour le contrôler.

          Le communiqué indique que les avions militaires s’étaient infiltrés de la région nord des monts de Hermon à une hauteur baissée et au dessous des Radars, s’étaient dirigés vers Jemraya dans la banlieue de Damas où se trouve l’un des centres des recherches scientifiques et avaient exécuté leur agression flagrante en bombardant le site, soulignant que cette attaque avaient causé de grands dégâts matériels et la destruction du bâtiment, d’un centre du développement des véhicules et d’un garage situés à proximité de ce bâtiment et fait deux martyrs et cinq blessés avant que les avions hostiles s’y étaient retirés de la même manière de leur infiltration.

          Le communiqué affirme que les nouvelles véhiculées par certains médias sur le fait que les avions israéliens avaient visé un convoi en route de la Syrie vers le Liban sont dépourvues de tout fondement, faisant savoir que les avions israéliens avaient ciblé un établissement de la recherche scientifique dans une violation flagrante de la souveraineté et des espaces syriens.

           » En se référant à ce qui précède, tout le monde sait qu’Israël est le seul bénéficiaire, et l’exécuteur dans certains cas, de ce qui se passe en Syrie des actes terroristes qui visent son peuple résistant », a affirmé le communiqué.

          Le communiqué ajoute : « Le commandement général de l’armée et des forces armées qui souligne que cette agression flagrante s’ajoute à la longue histoire de l’entité sioniste dans l’agression contre les Arabes et les Musulmans, affirme que tels actes criminels n’affaibliront pas la Syrie et son rôle et n’obligeront guère les Syriens à ne pas poursuivre l’appui aux mouvements de la résistance et aux justes causes arabes, notamment celle palestinienne.

          A. Chatta

          • Eaux limpides dit :

            الإعلامي رفيق لطف • 42 837 / page du journaliste RAFIK LOTF

            Important : Aujourd’hui 30 janvier 2013, le bombardement d’un Centre de recherche scientifique par l’Armée de l’Air israélienne est venu en réponse au démantèlement du réseau d’espionnage dont j’ai parlé il ya quelques jours …

            En effet nos valeureux soldats, de l’Armée arabe syrienne, ont démantelé un très important réseau d’espionnage du Mossad oeuvrant à Daraya en liaison directe avec l’état-major israélien. Ils ont découverts des caches d’armes très sophistiquées… et ont aussi arrêté « des » israéliens dont :

            1 – Yannif Serkil (chef du réseau)
            2 – Moïse Ahronot (son bras droit)
            3 – Chica Tzulu (secrétaire du premier)
            4 – Soun Gayunca (colonel de l’armée israélienne)

          • BWANE dit :

            Il paraît évident que le Qatar et Israël se sont lancés dans une course folle contre la montre pour empêcher le règlement de la crise syrienne et ne désespèrent pas encore de faire tomber la Syrie. C’est certainement sans l’aval d’Obama (mais avec l’accord et les bénédictions d’autres acteurs au sein même de l’État américain) qu’Israël a entrepris cette agression-réponse-militaire contre la Syrie synchronisée avec le rapport-réponse-diplomatique de ce vendu-au-Qatar de Brahimi au conseil de sécurité, signifiant par là clairement leurs intentions. Après la destruction, la mort et le désordre semés en Syrie par les dizaines de milliers de mercenaires étrangers ainsi que les traîtres locaux, il n’est que très compréhensible que la défense anti-aérienne syrienne n’ait pas réagi à cette attaque surprise contrairement aux allégations des hyper-opposants de Syriathruth ( http://www.syriatruth.org/news/tabid/93/Article/9052/Default.aspx ). Selon Arabi press ( http://www.arabi-press.com/?page=article&id=59994 ), « un responsable syrien de haut niveau a déclaré à notre correspondant à Damas : « La riposte syrienne au raid israélien sera écrasante et rapide et non remise à plus tard ». Il a ajouté : « Le temps des déclarations politiques et de la coopération avec les médiations diplomatiques est révolu, -les sionistes vont recevoir une leçon qu’ils n’oublieront pas, -ce qu’ils ont fait, à savoir une agression caractérisée contre la souveraineté syrienne, ne passera pas sans une punition urgente, -les médiations, les conseils neutres et les menaces des ennemis ne serviront pas à faire « passer » le raid sans une réplique syrienne qui convient à l’acte criminel commis par les sionistes dans le but d’aider leurs hommes de main, ceux dont le raid israélien a révélé la nature des agissements : travailler dans l’intérêt direct de l’ennemi ». La source a rappelé ce qu’ont fait les terroristes : attaques répétées contre les bases de la défense aérienne dans le rif de Damas, et a révélé que la coopération entre le terrorisme et les israéliens n’est pas nouveau, mais est le résultat d’un vieux pact et d’une vieille coopération, et a expliqué que les terroristes quelque soient leurs slogans, se reférant à l’Islam et au Jihad, sont et resteront les hommes de main d’Israél. » Quoi qu’il en soit, c’est le moment de se conformer à ce que disait le stratège chinois Sun-Tse dans son L’Art de la Guerre  » « quelques critiques que puissent être la situation et les circonstances où vous vous trouvez, ne désespérez de rien ; c’est dans les occasions où tout est à craindre, qu’il ne faut rien craindre ; c’est lorsqu’on est environné de tous les dangers, qu’il n’en faut redouter aucun ; c’est lorsqu’on est sans aucune ressource, qu’il faut compter sur toutes ; c’est lorsqu’on est surpris, qu’il faut surprendre l’ennemi lui-même. »

          • Louis Denghien dit :

            Syriatruth, des « hyper-opposants » ? Il ne faut rien exagérer. Quant à la riposte syrienne « écrasante », elle ne me parait ni crédible, ni surtout souhaitable…

            L.D. & Infosyrie

        • recherchinfo dit :

          @ Louis Denghien
          C’est vrai que l’attaque israélienne de la Syrie (dont la nature exacte doit être confirmée) laisse dubitatif, Israël n’est plus en période électorale mais en cours de formation de son gouvernement :
          - Volonté de créer une cohésion interne sur le dos de la Syrie ?
          - Provocation au moment où l’Arabie Séoudite semble lâcher la rébellion ?
          - Volonté de forcer la main aux Etats-Unis dont les nouveaux responsables de la politique étrangère ne sont pas aussi favorables qu’avant à Israël ?
          - Un geste d’avertissement pour dissuader d’aider le Hezbollah est effectivement possible.

          Merci de nous livrer votre analyse lorsque vous aurez plus de précisions concernant l’attaque israélienne.

          Les media français reprennent la propagande de la « rébellion » qui contrôlerait de plus en plus de territoire (FR3 ce soir) en utilisant le « témoignage » d’un responsable de Médecins sans Frontières qui aurait gagné à ne pas se montrer aussi partial (une telle organisation se doit d’être totalement neutre et uniquement humanitaire si elle veut être acceptée pendant les conflits).

          • David dit :

            Si survol et bombardement il y a eu de la part de l’armée del’air Israélienne, c’est pour une bonne raison = les armes chimiques /ogives et autres.

            Israël, qui a à dos le Musulman Obama Américain, seraitsuicidaire de provoquer toute la région soit disant pour envoyer un signal à la rebellion salafiste. Si Israël a agit c’est que sur le terrain ça doit être le bordel (l’armée Syrienne hélas ne peut contrôler tout le pays et se démène déjà pour sauver la population et le pays).

            Les avions Israéliens ont détruit des armes qui auraient pu servir au Hezbollah, ils ont envoyé un message par la même occasion aux islamistes en leur disant « si vous voulez armer Al Qaida d’armes chimiques vous payerez le prix = la mort ».

            C’est de bonne guerre, imaginez que dans 100 ans il ne reste plus qu’un pays Musulman entouré par 10 pays Juifs, vous feriez pareil pour survivre.

          • fredo dit :

            il ya 2 heures
            Mercredi 30 janvier 2013
            Syrie : Les avions israéliens ont frappé le dépôt d’armes non-conventionnelles de Jamarya près de Damas, faisant des victimes

            Le gouvernement syrien, en admettant que les forces aériennes israéliennes ont attaqué « l’Institut de Recherche Militaire » de Jamaraya [un euphémisme pour un dépôt d’armes -], près de Damas, a brisé le mur du silence que le gouvernement israélien maintenait rigoureusement, à propos de sa première implication dans le conflit syrien. Cela indique également que Bachar al Assad peut avoir décidé de relever le gant que lui a lancé Israël en pleine face. La déclaration syrienne a aussi voulu réfuter le rapport fait par des médias étrangers, s’appuyant sur « des sources israéliennes », disant que les avions de la chasse israélienne avaient frappé un convoi transportant des armes sophistiquées de Syrie vers le Hezbollah, au Liban.

            Site of alleged strike (Photo: Google Maps)

            Jamarya comporte de nombreuses installations militaires, un entrepôt d’armes chimiques, des camps d’entraînement pour le Hezbollah, apprenant à se servir d’armes russes avancées. Ce centre est connu depuis des décennies par la communauté du renseignement israélien. Yiftah Shafir, du Centre Jaffee des Etudes Stratégiques de Tel Aviv affirme que : « c’est un organisme secret placé directement sous les ordres de Bachar Al Assad et qui regroupe tous les instituts de recherche militaire de Syrie ». (source : Ynetnews)

            La déclaration syrienne était détaillée : elle disait que « l’Institut de Recherche Militaire” aidait le Hezbollah à améliorer ses capacités militaires et que deux soldats syriens ont été tués et cinq blessés durant le raid, en plus de graves dommages contre les bâtiments et les véhicules de l’armée parqués à l’extérieur. De son propre aveu, le Centre a été partiellement détruit.

            Elle a rappelé que l’Armée Syrienne Libre a tenté, à plusieurs reprises de prendre ce site d’assaut, pour accuser Israël d’être l’instigateur de l’insurrection syrienne. Des témoins ont attesté que des missiles avaient frappé un site d’armes non-conventionnelles, vers 23h30 gmt, mardi. Selon eux, au moins six missiles ont frappé ce site, situé à Al-Hameh, à 15 kms de Damas, le détruisant partiellement et y déclenchant un incendie (source Ynetnews).

            Un site libanais, citant des sources syriennes, affirme que la frappe a eu lieu vers 1h 30, mercredi, contre un centre de développement d’armes chimiques et qu’au moins 4 gardes ont trouvé la mort. Le vacarme des explosions était perceptible jusqu’à Damas (source Ynetnews).

            On a décrit que les avions de guerre israéliens étaient venus en volant en rase-motte depuis le nord, afin d’échapper aux radars syriens [et iraniens], après avoir survolé les pics syriens de la crête du Hermon. On rapporte que les jets israéliens sont revenus atterrir sur leurs bases par la même route.

            La semaine dernière, révèle Debkafile, le Premier Ministre Binyamin Netanyahou a envoyé deux de ses principaux conseillers à Washington et Moscou, munis d’un message identique : si jamais Bachar Assad s’aventure à permettre que des armes syriennes, conventionnelles ou chimiques, tombent entre les mains du Hezbollah, les Forces de Défense d’Israël empêcheront leur livraison par la force.

            Le Gnrl-Mjr Aviv Kochavi, l’homme de Washington.

            Le chef des renseignements militaires, le Général-Major Aviv Kochavi a tendu ce message aux responsables de l’administration Obama, à Washington, et le conseiller à la Sécurité Nationale, Ya’akov Amidror est allé le délivrer à Vladimir Poutine, à Moscou.

            Ya’acov Amidror, l’Homme qui parle dans les yeux à Vladimir Poutine,à Moscou.

            Les sources du renseignement militaire de Debkafile rapportent que ce message a été envoyé trop tard et qu’il est vite rattrapé par les évènements :

            1. Assad a dépassé le stade où il restait encore accessible à l’influence extérieure ou réceptif aux condamnations internationales Il n’écoute même plus l’avis de ses alliés, tels que le Président Vladimir Poutine.

            2. Le tyran syrien ne s’intéresse plus du tout à la façon dont les armes sophistiquées détenues par le Hezbollah et stockées en Syrie sont mises à disposition. Depuis des années, elles étaient entreposées dans des installations militaires syriennes et on s’abstenait de leur faire franchir la frontière vers le Liban à cause des menaces de représailles israéliennes. Actuellement, en ce qui concerne Assad, le Hezbollah peut récolter ces systèmes d’armement ou les laisser où elles se trouvent, comme bon lui semble. Mais ses hommes de main auront à assurer la charge d’en assurer la sécurité, puisque l’armée syrienne ne dispose plus de main d’œuvre de rechange pour cette mission.

            3. D’un autre côté, Assad reconnaît la hauteur de sa dette envers le Hezbollah, pour l’énorme assistance qu’il lui a apportée, dans sa guerre contre l’insurrection syrienne. Par conséquent, il ne se dérobe pas à l’assistance qu’il doit à son allié libanais, dans ses prépararatifs de guerre contre Israël.

            Pour toutes ces raisons, les missions de Kochavi et Amidror représentent des efforts vains.

            Qui plus est, deux jours auparavant, le Président Barack Obama a fait clairement savoir qu’il n’impliquerait pas les Etats-Unis dans le conflit syrien. Dans une interview à la Nouvelle République (The New Republic), il s’est demandé, jouant de pure rhétorique : « Dans une situation comme celle de la Syrie, je dois me demander : «pouvons-nous vraiment faire une différence dans cette situation-là ? » [par rapport à un conflit comme celui du Congo]. A partir de ce point de non-retour pour s’en laver les mains, il était évident qu’il revenait aux voisins de la Syrie de reprendre eux-mêmes la balle au rebond, y compris en ce qui concerne la menace des armes chimiques :

            Après le raid israélien, le Pentagone a pointe le doigt en direction de ses auteurs, en répondant aux questions des journalistes par un laconique : « Demandez-donc à Israël ».

            En rendant publique la frappe israélienne contre sa propre capitale, Assad semble l’envisager avec tout le sérieux dû à un acte de guerre. Sa prochaine mesure pourrait bien être d’y répliquer.

            http://www.debka.com/article/22722/Syria-Israeli-jets-strike-Jamaraya-arms-depot-near-Damascus-leaving-casualties

          • Louis Denghien dit :

            Debkafiles est un site sioniste de désinformation ; ici on est plutôt sur un site pro-syrien de réinformation…

            L.D. & Infosyrie

          • Cécilia dit :

            Et la page de la coordination de la « révolution » syrienne dans le quartier al-Ferdos (très proche du site de Jamraya, séparé par un haut muraille et une ruelle),a publié deux informations se félicitant de l’attaque :
            - « Allah Akbar, une incendie s’est déclenchée dans le centre de recherche scientifique après avoir été visé par des missiles par l’ASL ! »

            https://www.facebook.com/ferdaus.revo

            - une vidéo qui montre une missile lumineuse supposer viser le centre :

            http://www.youtube.com/watch?v=Y4Uzp-PUW0w&feature=youtu.be

            La page dit qu’il s’agit d’une missile venant de la brigade 105 de l’armée syrienne basée à Dommar (n’importe quoi, l’ASL a-t-elle lancé une attaque simultanée confirmée par la nouvelle annoncée sur la même page?). La nouvelle a été diffusée il y a 23 heures ce qui correspond aussi au moment de l’attaque de l’aviation israélienne.

            Cela confirme une chose : l’ASL travaille main dans la main avec les espions israéliens.
            Par ailleurs, le site de l’opposition syriatruth parle de l’arrestation en mars dernier de Mohammad Ali al-Sayd Ali qui occupait un poste clé dans ce site pour ses liens avec l’ASL, notamment avec le colonel traitre, Ahmad Mustafa al-Cheikh, président de conseil militaire de l’ASL qui travaillait dans l’armée de l’air avant qu’il fasse sa défection.

            http://www.syriatruth.org/news/tabid/93/Article/9052/Default.aspx

            De même, rappelons-nous comment l’ASL et ses amis djihadistes visent régulièrement non seulement les bases de système de défense aérien mais des centres de recherches en tête comme celui d’Alep. Pratiquement, la quasi majorité de ces positions dans la région de Damas a été visée par eux.

            Certains opposants ont applaudit à cette attaque comme celui résident au Canada et originaire de Homs, Mikhail Saad ou Khatib Badlah à Idleb :

            http://www.syriatruth.org/%D8%A7%D9%84%D8%A3%D8%AE%D8%A8%D8%A7%D8%B1/%D8%A3%D8%AE%D8%A8%D8%A7%D8%B1%D9%88%D8%AA%D9%82%D8%A7%D8%B1%D9%8A%D8%B1%D8%A3%D8%AE%D8%B1%D9%89/tabid/94/Article/9054/Default.aspx

            Jamraya se trouve dans la région de Barada dans le nord ouest de Damas et le site est à l’est de Jamraya au sud d’alferdousse (le plan) :

            http://wikimapia.org/#lat=33.5599423&lon=36.2105847&z=15&l=2&m=b&search=jamraya

    • Observateur rationel dit :

      Cela ne me generait pas que quelqu’un, à partir du sud liban par exmeple balance sur l’etat agresseur une demi douzaine de katiouchas anonymes, sans revendication.

      Histoire de vérifier les éventuels propos d’un éventuel communiqué du SG ou du CS de l’ONU…sur le respect du droit international…

  9. Joseph Cotton dit :

    Al Khatib est brulé depuis longtemps après ses déclarations de soutien à Al Nusra. C’est une marionette que Qatar utilise dans son nouveau plan pour coincer Bashar al Assad.
    Le plan est d’obliger Bashar à accepter le dialogue. Puis Qatar utilisera ses amis islamistes en Syrie pour assassiner Khatib ou autre opposant en vue, et accuser Bashar de mauvaise foi et de machiavelisme.
    Comme vous, Louis, je crois qu’il y anguille sous roche.

    • Jo dit :

      Exactement , je suis d’accord avec vous

      Presque du jour au lendemain il change d’avis et veut négocier .

      • mécréante dit :

        Vu que les opposants de la réunion de Genève (hier) on déclaré vers 19h (j’ai écouté la réunion)
        qu’ils était pour le dialogue, ce faux jeton ne voulait pas rester hors jeu !
        C’est ça la politique ?

      • touri dit :

        Pour comprendre ce qui se passe derrière la tête d´une girouette comme Moaz al Khatib, il faudrait questionner quelqu´un du même acabit, je pense à Walid Jumblatt.

      • sancho dit :

        Je pense que les négociations aussi spontannées ont pour but d’approcher le cercle proche du pouvoir pour ensuite attenter à la vie des hautes autorités Syriennes. Ils ont utilisé cette stratégie en Lybie et ailleurs car il suffit alors de suivre les émissaires pour localiser tous les endroits secrets et stratégiques.
        Méfiance !!!!

    • ch.genève dit :

      !!!!plus de lumière Koko SVP au acs où votre texto m a été adressé mais je pense qu il l est pour «  » http://www.infosyrie.fr/actualite/bachar-obama/?replytocom=190522#respondPierredelacraudetoulon dit »" sauf erreur ou omission.

    • ch.genève dit :

      Mr El Khatib est un bon copain-joker de Shell, il ne faut pas l oublier. La raison quasi principale de la guerre en Syrie n est pas pour  » déloger » le président Assad ( ils ne réussiraient pas heureusement) et en plus déloger est une foutaise et un prétexte. Le motif est que la Syrie est laïque et il a du gaz en son « sous-sol ». Est ce que les français Total ou Elf ou les qatariens pensent qu ils ont plus le droit d exploiter ce gaz pour les prochaines 50 à 100 ans, « ça vaut la chandelle » Non?
      Bien à Vous.
      ch.genève

  10. Jo dit :

    Et si c’était un piege , on libere les prisonniers , mais ensuite on arrete les dialogues

    C’est un traitre, il va peut etre trahir une nouvelle fois .

    Le gouvernement Syrien doit rester sur ses gardes

    • Jo dit :

      Ce traitre voit que les occidentaux et autres larbins sont en train de le lacher, il essaie de négocier avec le gouvernement Syrien .

    • Observateur rationel dit :

      Celui qui va tromper les dirigeants syriens n’est pas encore né !

      Tous ceux qui ont essayé de ruser, d’intimider, de séduire, de feinter ou de tromper la direction syrienne sont soit morts soit à la retraite (Mitterand, Chirac, Sarkozy, Bush père et Fils, Clinton, Saddam Hussein, etc etc…)

      • Namellov dit :

        tout à fait d’accord, sa proposition,c’est du pipo,son énorme exigence n’est là que pour ne pas disparaitre,ne pas être marginalisé mais c’est trop tard,sa sortie sur al nosra l’a discrédite à jamais,puis on a l’impression que les frères avec ce qui se passe en Égypte,perdent du terrain,et qu’une partie de la population a envie de vivre avec son temps. de toutes les façons le président Assad dans son discours lui a déjà répondu: »Va caguer à la vigne »

    • idriss dit :

      je dis aux freres syriens.de ne rien lacher.et tenir bon.les traitres leurs places est dans la poubelle de l’histoire.je faites pas la betise de nous autres algeriens.avec les amnestie de bouteflika.qui les a sauve des griffes de l ‘armee.10 ans apres cette vermine continue de tuer des innocents et saboter l’economie algerienne.les wahabites et les salfoterroristes ne connaissent que la voix de la force.l’exemple malien est significatif ces laches se debinement comme des cafards devant l’armee francaise.devant des hommes ces petasse barbus deguises en femmes enburkannees.laches ils sont laches ils resterons pas de pitie pas de negociations avec les traitres au service des wahabites,et quatarchiotte et merdogan.

      • fatima dit :

        Pour moi, ce criminel alkhatib, souhaite discuter avec le pouvoir syrien pour des raisons minables :
        1- pour avoir une place à lui, dans le nouvel gouvernement. ainsi que pour préparer le terrain pour les frères musulmans ..
        2- pour se présenter aux élections législatives et présidentielles et par son biais les frères musulmans auront une « place très importante » dans la vie politique et sociale de notre pays.
        Son déclaration montre combien ce group d’opposition est minable et crétiin.. C’est par le ruse qu’il essaye de s’infiltrer à la vie politique syrienne. Ce n’est leur intelligence qui a pondu cette idée.. Ce sont les occidentaux sous l’égide du sang contaminé qui ont soufflé cette idée à cette marionette qui s’appelle alkhatib (et moi je l’appelle albahim)

    • Observateur rationel dit :

      Et puis le 6 janvier dans son discours historique le président a dit qu’on ne discute pas avec des esclaves…mieux vaut s’adresser directement à leurs maitres…

  11. Zenobiaflor dit :

    Avec ce dernier épouvantable et si visible massacre en pleine ville d’Alep qu’ils attribuent aux forces gouvernementales, les terroristes tentent une fois de plus d’apitoyer le monde occidental afin qu’il poursuive son soutien, car ils doivent sentir vraiment le vent tourner en leur défaveur…
    En effet, même si un opposant tel que Moaz al Khatib est maintenant disposé au dialogue, c’est que d’importants changements se préparent.
    Est-ce qu’avec l’affaire malienne, M. Hollande serait sérieusement en train de revoir sa copie? Et comment va-t-il sortir de ce très mauvais pas? Comment se distancier du Qatar dont la France est devenue si dépendante financièrement? Est-il envisageable de se rapprocher de l’Iran?
    Dans tous les cas, il serait plus que temps car pour la Syrie combien de ruines, de souffrance et de morts!

  12. Ancien dit :

    « Le médiateur international a insisté pour que le Conseil de sécurité «lève l’ambiguïté» de la déclaration de Genève du 30 juin dernier.  »

    Réponse immédiate et « sans ambiguité » (!) de Serguei Lavrov :
    Moscou / Le ministre russe des affaires étrangères, Serguei Lavrov, a affirmé que la déclaration de Genève issue, le 30 juin dernier, par le groupe d’action international sur la Syrie n’a pas besoin d’éclaircissement ou d’explication car elle stipule clairement l’arrêt de la violence par toutes les parties et la nomination de négociateurs en vue de créer la structure du comité temporaire de direction.

    Dont acte

  13. Khodr dit :

    Passe de négociations avec ces chiens !!
    Pas de libérations!!!
    Libéré des terroristes c est foutre le bordel en Syrie
    Être ferme et déterminer !! Vaincre la gangrène
    Ce pantin ne représente aucun mouvement en Syrie sauf des terroristes!!!!

    L armée vaincra
    Bashar vaincra
    Le peuple syrien vaincra

    • mécréante dit :

      Suis d’accord avec ce Mouaz là non non et non !
      hier à Paris sa coalition demandait de l’argent et des armes !!

      • Marie-Christine dit :

        En tout cas pour l’instant ça met encore un peu plus de barouf et de confusion dans les rangs de l’opposition et à ce niveau là, ma foi, cela ne me semble pas mal…

    • ch.genève dit :

      Super, Khodr, content de te lire,
      Lancerons-nous Notre Voyage des Info Syriens (NVIS) qui en comptent 15 à ce jour? Bien qu il y a beaucoup de chemin à faire encore car ça va « chauffer » encore genre derniüres cartouches pour les opposants peut-être encore un bon moment?.
      Notre voyage pour cet été ( trop tôt, trop tard ou le bon moment?) iza allah rad (=si le ciel ou dieu le voudrait). Je compte sur toi pour prendre le relai, tu as beaucoup de succès que moi sur ce site puisque notre fierté personnelle n a aucune importance mais celle de la Syrie est la fierté que nous avons et que nous aurons de notre 2ème Mère à Tous.

      • Ancien dit :

        Si mon état de santé le permet je serai honoré de participer au NVIS.

        • ch.genève dit :

          Merci Ancien, honorés également, nous sommes à ce jour NVIS 16( je transmettrai l info à khodr aussi),
          Espérons qu autant la santé le permette ainsi que celle de la situation en Syrie afin de joindre l agréable à l utile et de faire votre connaissance.
          Bien à Vous.
          ch.genève

    • fredo dit :

      merci vanda,c’est effectivement un tres tres bon article!

      • Marie-Christine dit :

        Et un peu dans la même veine, je transmets la verve érudite inénarrable de Fida Dakroub qui s’exerce dans ce dernier article sur les prodiges de langage, d’arguments rhétoriques, littérateurs et émotifs, qui peuvent atteindre des sommets, dont font preuve la cohorte « d’intellectuels » et « d’artistes » désireux de trouver ou garder une place dans le train boboiste (ou pas) de la campagne otano-sioniste contre la Syrie ; exemple exemplaire du genre, à la clef…
        Je vous donne le début de ce texte à l’humour décapant, histoire de vous mettre en appétit et vous invite à le continuer avec le lien, ce qui sera de toute façon mieux pour les notes de bas de page…

        FRIDA DAKROUB
        Docteur en Études françaises (UWO, 2010), Fida Dakroub est écrivain et chercheur, membre du « Groupe de recherche et d’études sur les littératures et cultures de l’espace francophone » (GRELCEF) à l’Université Western Ontario. Elle est militante pour la paix et les droits civiques.

        http://www.palestine-solidarite.org/analyses.Fida_Dakroub.290113.htm

        Les sortilèges de Jean-Baptiste Jeangène Vilmer
        sur la guerre en Syrie
        Fida Dakroub

        Mardi 29 janvier 2013

        Généralités

        Nous avons prédit aux rebelles syriens ce qui les attendait si leur« Sainte-Révolution » triomphait : un pourboire et des coups de pied.
        Nous nous sommes trompés. Le conflit n’a pas encore pris une tournure décisive que les rebelles syriens reçoivent des coups de pied de l’armée syrienne, sans en recevoir de pourboire de leurs patrons atlantiques et arabiques.
        En ce qui concerne les coups de pied, la « Grande bataille de Damas » s’est finie en une grande défaite des rebelles, alors que des milliers parmi eux ont péri dans les derniers affrontements, et l’armée syrienne s’est avancée vers leurs bastions à Daria et a détruit leurs arrière-rangs, sécurisant ainsi la capitale Damas.
        Quant au pourboire, le président américain Barack Obama a avoué, récemment, une certaine hésitation quant à savoir si les États-Unis doivent, ou non, intervenir en Syrie. Il a expliqué être « aux prises » avec cette décision ; sans donner de réponse [1] !

        Différents discours sur le conflit syrien

        Dès le premier jour de la crise syrienne, la propagande atlantique impérialiste et celle arabique réactionnaire présentaient le conflit en Syrie comme conflit entre régime et opposition, ou comme conflit de pouvoir. Beaucoup d’écrivains, d’intellectuels, d’artistes et de journalistes se précipitèrent délibérément pour réserver leur place dans le train de la campagne médiatique contre la Syrie. Parmi eux, nous trouvions des noms célèbres de l’intelligentsia arabe et occidentale. Des poètes, des romanciers, des artistes, des chanteurs, des musiciens, des académiques, des professeurs, des hommes de droit, mais aussi des médiums, des charlatans, des clairvoyants, des faquirs, des prophètes, des derviches et des ensorceleurs, tout eut écrit des milliers d’analyses et de critiques, d’enquêtes et de reportages sur la prétendue « révolution syrienne » ; ceci entraîna d’abord la métamorphose de la soi disant « révolution »en la Sainte-Révolution syrienne, puis son élévation au rang des Archanges, enfin son apothéose pour ainsi dire en l’Âme éternelle de toutes les révolutions sociales de l’histoire humaine, depuis la Révolte des Esclaves de Spartacus, en 109 – 71 (av. È.C.), jusqu’à la Révolution des Roses de monsieur Saakachvili, en 2003 (É.C.) !

        Quelle farce ! Quelle misère !

        AVANT DE REVENIR A CET ARTICLE POUR METTRE CE POST, JE SUIS TOMBEE SUR LE DERNIER ARTICLE DE LOUIS QUI NOUS FAIT PART D’UNE DECISION GRAVE DONT JE ME DOUTAIS, SANS TROP VOULOIR Y CROIRE, DEPUIS QUELQUES JOURS.
        Pour l’instant, je suis un peu sans voix et dois de toute façon laisser l’ordinateur…
        J’espère revenir plus tard dans la soirée…
        Amitié à tous.

    • Marie-Christine dit :

      Merci Vanda.
      Je pense qu’à travers cette jeune suave blanc-bec on fait payer directement à Robert Fisk ses articles sur la Syrie. Excellent décryptage de Serge Charboneau de la façon dont on s’y prend pour tenter de le discréditer aux yeux du grand public : articles passés et les prochains, au cas où il en commettrait d’autres sur la Syrie surtout…
      Piètre tentative, je crois.
      Merci Serge Charboneau.

  14. sowhat dit :

    « Disons-le d’emblée : nous ne croyons pas à une négociation entre un al-Khatib et des représentants du gouvernement syrien  »

    absolument d’accord avec L.D sans compter que le gouvernement syrien se gardera bien d’accorder à ce Al-Khatib l’importance que lui reconnaissent les faux-amis d la Syrie en sa qualité de chef de la représentation légitime ( exclusive même pour nos imbéciles de prébendiers) de l’opposition syrienne et le gouvernement syrien arguera avec justice que ce n’est pas là la seule opposition syrienne et qu’il y a en toute objectivité des opposants plus représentatifs et plus propres. Mais c’est encore un coup dur pour le digne Fabius qui va aller de déconvenue en déconvenue à proportion de son sur-investissement dans cette affaire.

    en passant : la France va entretenir sur son territoire et aux frais de la République de soi-disant opposants syriens et leur smala, soit-disant opposants car ce ne sont en réalité que des voyous ou à tout le moins des voyous en puissance au mieux des parasites in-intégrables car pour bon nombre dans d’entre eux il s’agit de la lie de la société syrienne et tous ces gens vont se livrer à toutes sortes d’activités crapuleuses et tôt ou tard finiront par représenter un danger public. Il faudra des centaines de policiers pour les surveiller . Bravo les bras-cassés de la République ! D’ici quelques années vous allez supplier le gouvernement syrien pour les reprendre.

  15. claudia dit :

    N’était-ce pas ce traitre qui brillait par son absence à Paris???
    Et pourquoi ce revirement soudain? Peut-être avons-nous la réponse ici:

    Crise syrienne: la rencontre de Genève se prépare pour dialoguer avec le régime
    http://lavoixdelasyrie.com/data/?p=9967
    En fait, c’est une opposition beaucoup plus modérée et la France a tout fait afin qu’elle n’ait pas lieu. Lisez l’article.

    Bashar aura cette fois-ci deux choix: négotier avec les purs et durs appuyés par les reptiles occidentaux ou négotier avec les modérés appuyés par des nations intelligentes.

    Je profite de l’occasion afin d’offrir mes plus sincères condoléances aux familles éprouvées. Les pauvres ont dû aller identifier leurs fils dans l’extrême douleur de les voir les mains liées et une balle dans la tête.
    Cela a dû leur être intolérable. Les Syriens n’ont rien demandé à personne sauf un peu de réforme et la fin de la corruption. Regardez comment on les a servis.

    • ch.genève dit :

      J ai peur de m imaginer me trouver à la place de ces parents et familles endeuillés à Alep à cause de l ASL et de Al Nusra: un parent ligoté et une balle dans la tête dans l eau du Nahr Al Koweik ( et pourtant, nous y étions :cry: ) autant que ceux des 87 jeunes universitaires d Alep :cry: ou ceux de Bab Touma ou ceux Du Boulevard Hamamich à Masaken Barzé…etc.. J emprunte à Costa Gavras ceci: ils ont assassiné des citoyens « syriens » dont leurs noms commencent par A allant à Z .. Z comme en grecque Zoé ou Zoï (=la vie)

    • Tarico dit :

      Le plus insoutenable pour les familles a sans doute été de reconnaitre les cadavres de leurs proches devant leurs bourreaux, qui paradent devant les caméras en dénonçant ce nouveau crime de Bachar.

  16. Karadeniz dit :

    La seule personne de l’opposition qui me semble étrange, son visage ne m’inspire pas confiance que j’ai dû faire des recherche sur lui. Peut être est il dû au goût de nos dirigeants, puisqu’ils font ou penses tout le contraire.

    Peut être Moaz al-Khatib dans le fond veut-il vraiment arranger les choses, tand qu’ils ne cherchent pas à ce tailler la meilleur place en Syrie

  17. Russie - Syrie - Algérie dit :

    Ils sont entrain de montrer des signes de faiblesses, allez Bachar extermine moi tout cela !

  18. idriss dit :

    ce renegat de brahimi,n’est pas mieux que anan la banane et ben-kamoun.allez y au diable tous.
    il me fait honte avoir un compatriote comme lui me debecte.qu’il aille chez obama et la cocue raconter sa salade.
    connard.excusez moi je m’emporte quand je vois cette face de rat.

    • Alicepa dit :

      Ibrahimi n est pas neutre ni libre il a voulu faire pression sur Bashar pour qu il accepte de renoncer a etre candidat en 2014 celui ci a interrompu la conversation …

  19. Leboninformateur dit :

    L’Entité Sioniste A Bombardé un Centre De Recherche à Damas(Officiel)

    L’Armée Syrienne a confirmé que plusieurs aéronefs de l’entité sioniste ont violé l’espace Aérien Syrien à l’aube et ont détruit un centre de recherche militaire dans la région de Jomrayah dans la province de Damas.

    Deux soldats Syriens auraient été tués dans l’attaque et 5 autres militaires bléssés, sans compter les dégâts matériel

    Plusieurs sources sécuritaires à Damas font état du fait que la riposte Syrienne sera « FOUDROYANTE » et que la Direction Syrienne considère cette attaque comme une « VERITABLE DECLARATION DE GUERRE »

    Source: région de Jomrayah

    • claudia dit :

      C’est probablement ce que les chiens attendent i.e. que la Syrie riposte. Les sionistes la veulent la guerre ils l’auront à ses risques et périls. Le monde en a marre de ces gens qui étranglent les nations.

      Allez, que l’on ré-ouvre le dossier de l’holocauste et que la vérité sorte une fois pour toute.

      • AVICENNE dit :

        Non !!!!

        Il ne faut pas que la syrie riposte frontalement sinon, c’est la fin !. Pitié, qu’ils gardent leur calme. Nous sommes en train de « gagner » sur le front politique, médiatique et militaire.

        Il faut absolument que les Russes et les chinois montrent les dents et tout de suite !. Alors la, la Syrie aura les coudées franches pour enc… cette saloperie de Nattanyahu.

      • Jo dit :

        exactement , ils cherchent la merde , c’est ce qu’ils attendent ,voyant que leurs amis terroristes n’avance pas sur le terrain .

        Le gouvernement Syrien ne doit pas tomber dans le piège .

      • Marie-Christine dit :

         » C’est probablement ce que les chiens attendent i.e. que la Syrie riposte  »
        C’est pour cela que le gouvernement syrien doit aussi veiller à ne pas tomber dans un piège ! Même si l’envie d’en découdre avec Israël peut être très forte…

    • Marie-Christine dit :

      Oui c’est un casus belli, ou je ne m’y connais pas !
      En premier lieu une plainte devrait être déposée au Conseil de Sécurité. Oui, car c’est à cela normalement qu’il devrait servir !
      Mais est-ce que SANA a confirmé cette information qui est apparue à plusieurs reprises dans les commentaires ? Y-at-il des déclarations officielles des autorités syriennes ?
      Et que signifie cette entrée en jeu (en guerre) directement d’Israël à ce moment précis ? Elle qui s’était cachée derrière la guerre des « autres » jusque-là – OTAN, terroristes du Qatar et co.-). Que cherche exactement les dirigeants israéliens ?

    • Phoenix dit :

      ACCUEIL > LA RÉVOLTE SYRIENNE > DAMAS ACCUSE ISRAËL D’AVOIR BOMBARDÉ UN BÂTIMENT MILITAIRE
      Damas accuse Israël d’avoir bombardé un bâtiment militaire
      Créé le 30-01-2013 à 21h46 – Mis à jour à 21h46Par Le Nouvel Observateur avec AFP
      Cette attaque prouve « qu’Israël est le moteur, le bénéficiaire et parfois l’acteur des actes terroristes visant la Syrie », lance l’armée.

      http://tempsreel.nouvelobs.com/la-revolte-syrienne/20130130.OBS7186/damas-accuse-israel-d-avoir-bombarde-un-batiment-militaire.html

      Convoi syrien bombardé : Israël visait un centre de recherches, selon Damas
      Mis en ligne le 30 janvier 2013 à 20h53, mis à jour le 30 janvier 2013 à 20h54

      http://lci.tf1.fr/monde/moyen-orient/convoi-syrien-bombarde-israel-visait-un-centre-de-recherches-7800398.html

      Israel Bombs Targets on Syria-Lebanon Border

      Harriet Sherwood
      guardian.co.uk
      January 30, 2013
      Israeli warplanes have attacked a target on the Syrian-Lebanese border, according to unconfirmed reports, after several days of heightened warnings from government officials over Syria’s stockpiles of chemical weapons.
      The Reuters news agency cited a western diplomat and a security source as saying there had been “a hit” in the border area. The Israel Defence Forces (IDF) said it had no comment on the report.
      The report followed claims in the Lebanese media that IDF fighter planes had flown sorties over Lebanon’s airspace from Tuesday afternoon until Wednesday morning.

      http://www.infowars.com/israel-bombs-targets-on-syria-lebanon-border/

      Étonnant, ce soir rien sur Sana, accessible pourtant?

    • tarik dit :

      je trouve que le Commandement de l’Armée Syrienne est un peu a la traine!
      En effet comment ne pas avoir prépositionner une ceinture de defense anti-aerienne autour de Damas qui reste quand meme rappelons le, le Centre de TOUTE decision en Syrie et donc LA PRINCIPALE CIBLE en cas de guerre !
       » Qui tiens la Capitale tiens le Pouvoir « ….. donc si on fait mal a une Capitale le moral des troupes en prend un coup !
      A mon avis, je trouve que Bachar fait trop le tendre avec ses voisins Turcs et Libanais en mettant l’Amitié entre les Peuples en Premier …et un peu trop a son Commandement Militaire …..des tetes dans l’Etat Major DOIVENT ROULER!
      C’est imperatif , d’autant plus que je ne comprend pas pourquoi l’Armée n’a pas créer suffisament de troupes d’autodefense comme en Algerie où le resultat s’etait fait immediatement sentir , la peur avait changée de camp , et la traque au gibier Wahabo-Salafiste fut tres fructueuse !! … Ces groupes en Algerie n’ont pas été démobilisés et continuent d’etre l’une des principales forces de frappe contre les Hordes Wahabo-Salafiste, ce qui permit a l’armée de se concentrer sur sa mission principale de Defense du pays.
      Sur certaines videos on voyait que les soldats syriens ne procedaient pas a la fouille des vehicules , ce qui permet aux renegats de faire passer de l’armement et des munitions ou autres engins de mort , ce qui n’est pas le cas de l’Algerie où tout passe a la fouille jusqu’au jour d’aujourd’hui !
      La Syrie va se contenter de quelques declarations de circonstances et laisser faire le temps mais il n’y aura aucune riposte de la part de l’AAS..bien dommage !

      • sancho dit :

        C’est bien vu, mais la difficulté majeure réside dans le fait que la guerre en Syrie est une guerre civile. Il n’est nullement écrit sur les fronts des Syriens leur appartenance réligieuse ou ethnique. En effet, un rebel est avant tout le voisin, le frère, le cousin, voir son propre enfant et j’en passe.
        Il faut dire bravo à l’armée Syrienne qui affronte des énnemis visibles et invisibles y compris des dizaines de nations par rébélion interposée.

        En ce qui concerne la défense anti-aérienne, elle est justement un objectif prioritaire assigné aux rebelles par leur ‘maîtres’ et ce n’est pas une surprise s’ils s’attaquent en priorité aux bases de défence anti-aérienne de l’armée Syrienne.

        Pour finir, comme je l’ai déjà une fois souligné ici, ces barbus ont obligation de ‘vendre’ leur pays en fournissant toutes les informations sur l’armée syrienne en échange d’argent et d’armes.

    • Kalimbour dit :

      Jespere en effet que les conseillers militaires syriens gardent la tete froide. Comme cela a deja ete dit: La Syrie, malgre cet ennieme massacre epouvantable, est entrain de « gagner » cette sale guerre de proxy, tant au niveau militaire quau niveau mediatique. Cette populasse talmudique de lautre cote de la frontiere se qualifie justement par des coups fourres, et son chef Bibi ne sera plus quheureux que de donner « enfin une raison suffisante pour intervenir en Syrie » parceque la, c direct la « securite disrael » qui est en jeu!au dessus, c le soleil! Yalla auf zum Frieden!

  20. Alicepa dit :

    Meci Louis pour cet article PLEIN DE BONNES NOUVELLES analyse tres interessante comme toujours , je viens d ecouter Michel Kilo sur al Arabiya il disait que dans la coalition les syriens sont marginalises !!! il dit aussi que Moaz al Khatib ne sent pas tres a l aise dans cette meme coalition a cause des division et autres conflits ..
    pardon pour les accents j ai un clavier anglo.

    • mécréante dit :

      Son altesse Kodmani la grande a bien dit :

      « Tout le monde est paumé.
      Si la communauté internationale avait un projet précis,
      il nous serait beaucoup plus facile de nous organiser »

      Zero pointé, nulle !

      • Marie-Christine dit :

        Opposition et comanditaires se renvoient la balle sur l’échec de plus en plus annoncé de l’entreprise…
        Pas mal l’aveu de la Grande Kodmani :)

      • AVICENNE dit :

        Elle ose encore parler celle-là ?!.

        A quel ratelier veut-elle encore s’accrocher ?.

  21. Vlad dit :

    bonne nouvelle..mmmh oui enfin c’est extremement bizarre ce retournement de situation de la part de al Khatib. Peut etre une lassitude, un abattement au point d’en arriver là

    en tout cas tous les miedias occidentaux sont muets à ce sujet

  22. gabriela dit :

    URGENT: Attaque chimique sous faux drapeau autorisée par Obama?

    L’article original du Dailymail a été effacé quelques heures après sa publication.

    Copie ici: http://abundanthope.net/pages/Political_Information_43/U-S-backed-plan-to-launch-chemical-weapon-attack-on-Syria-and-blame-it-on-Assad-s-regime.shtml

    Texte de l’article:

    U.S. ‘backed plan to launch chemical weapon attack on Syria and blame it on Assad’s regime’

    Leaked emails from defense contractor refers to chemical weapons saying ‘the idea is approved by Washington’
    Obama issued warning to Syrian president Bashar al-Assad last month that use of chemical warfare was ‘totally unacceptable’

    By Louise Boyle

    PUBLISHED: 19:16 GMT, 29 January 2013 | UPDATED: 23:17 GMT, 29 January 2013

    Comments (129)

    Leaked emails have allegedly proved that the White House gave the green light to a chemical weapons attack in Syria that could be blamed on Assad’s regime and in turn, spur international military action in the devastated country.

    A report released on Monday contains an email exchange between two senior officials at British-based contractor Britam Defence where a scheme ‘approved by Washington’ is outlined explaining that Qatar would fund rebel forces in Syria to use chemical weapons.

    Barack Obama made it clear to Syrian president Bashar al-Assad last month that the U.S. would not tolerate Syria using chemical weapons against its own people.

    According to Infowars.com, the December 25 email was sent from Britam’s Business Development Director David Goulding to company founder Philip Doughty.

    It reads: ‘Phil… We’ve got a new offer. It’s about Syria again. Qataris propose an attractive deal and swear that the idea is approved by Washington.

    ‘We’ll have to deliver a CW to Homs, a Soviet origin g-shell from Libya similar to those that Assad should have.

    ‘They want us to deploy our Ukrainian personnel that should speak Russian and make a video record.

    ‘Frankly, I don’t think it’s a good idea but the sums proposed are enormous. Your opinion?

    ‘Kind regards, David.’

    Britam Defence had not yet returned a request for comment to MailOnline.
    Enlarge Leaked: The email was allegedly sent from a top official at a British defense contractor regarding a ‘Washington approved’ chemical attack in Syria which could be blamed on Assad’s regime

    Leaked: The email was allegedly sent from a top official at a British defense contractor regarding a ‘Washington approved’ chemical attack in Syria which could be blamed on Assad’s regime

    The emails were released by a Malaysian hacker who also obtained senior executives resumés and copies of passports via an unprotected company server, according to Cyber War News.

    Dave Goulding’s Linkedin profile lists him as Business Development Director at Britam Defence Ltd in Security and Investigations. A business networking profile for Phil Doughty lists him as Chief Operationg Officer for Britam, United Arab Emirates, Security and Investigations.

    The U.S. State Department had not returned a request for comment on the alleged emails to MailOnline today at time of publication.

    However the use of chemical warfare was raised at a press briefing in D.C. on January 28.

    A spokesman said that the U.S. joined the international community in ‘setting common redlines about the consequences of using chemical weapons’.

    A leaked U.S. government cable revealed that the Syrian army more than likely had used chemical weapons during an attack in the city of Homs in December. [Ron: Well, that's believable isn't it? NOT!!!]

    The document, revealed in The Cable, revealed the findings of an investigation by Scott Frederic Kilner, the U.S. consul general in Istanbul, [Ron: Well, he'd be an impeccable source... NOT!].into accusations that the Syrian army used chemical weapons in the December 23 attack.

    An Obama administration official who had access to the document was reported as saying: ‘We can’t definitely say 100 per cent, but Syrian contacts made a compelling case that Agent 15 was used in Homs on Dec. 23.’[Ron: the prime directive given by Canaan to his ideological descendants was: "DO NOT SPEAK THE TRUTH". - Talmud PSn]

    Mr Kilner’s investigation included interviews with civilians, doctors, and rebels present during the attack, as well as the former general and head of the Syrian WMD program, Mustafa al-Sheikh.

    Dr. Nashwan Abu Abdo, a neurologist in Homs, is certain chemical weapons were used. He told The Cable: ‘It was a chemical weapon, we are sure of that, because tear gas can’t cause the death of people.’
    Threats: Barack Obama said during a speech last month that if Syria used chemical weapons against its own people it would be ‘totally unacceptable’

    Threats: Barack Obama said during a speech last month that if Syria used chemical weapons against its own people it would be ‘totally unacceptable’

    [Ron: Proof whereof is totally lacking! The Syrian people SUPPORT the Assad government that is why the USraeli organised mercenary death squads have failed to take over Syria as they did in Libya.].

    Eye witness accounts from the investigation revealed that a tank launched chemical weapons and caused people exposed to them to suffer nausea, vomiting, abdominal pain, delirium, seizures, and respiratory distress. [Ron: "eye witnesses" you say? And "people"? What were these "people" doing at the time? WTF is this bullshit about chemical weapons anyway? USrael and NATO bomb the shit out of Muslims and arabs all the time using HE and phosphorous etc. That doesn't cause 'nausea, vomiting, abdominal pain, delirium, seizures, and respiratory distress' IT BLOWS PEOPLE TO BITS and/or BURNS THEM TO THE BONE! Get a FKN grip Pilgrims! Stop believing USraeli MSM bullshit! the headline to this article tells the truth for once.]

    The symptoms suggest that the weaponized compound Agent-15 was responsible. Syria denied using chemical weapons and said it would never use them against citizens. [Ron: Why would it? What possible reason would the syrian government have for using chemical weapons at all?!].

    Speaking to Pentagon reporters at the time, Defense Secretary Leon Panetta said his biggest concern was how the U.S. and allies would secure the chemical and biological weapons sites scattered across Syria and ensure the components don’t end up in the wrong hands if the regime falls, particularly under violent conditions.[Ron: WHY would the Syrian government fall? The Syrian people WANT it. And is the US standard of care for Syrians going to be the same as it was for Iraqis? Tell that to the millions of Iraqis that have died as a result of US bombings, blockades, invasions and occupations of their country; and the resultant filthy water and food and medical shortages not to mention gros unemployment, poisoned land and terror death squads STILL operating in Iraq under CIA and Israeli guidance!].

    Government forces and rebels in Syria have both been accused by human rights groups of carrying out brutal warfare in the 22-month-old conflict, which has claimed more than 60,000 lives.

    Lire aussi: http://www.infowars.com/hack-reveals-washington-approved-plan-to-stage-chemical-weapons-attack-in-syria/
    ..

  23. Khodr dit :

    @ch.geneve

    Post 27.1 23h51

    Merci de ne m’avoir pas oublié!!!
    ;)

  24. gabriela dit :

    Pendant que les autorités françaises veulent nous faire croire qu’elles ont obtenu des garanties sur le respect des minorités par l’opposition syrienne soutenue par Paris:
    http://friendsofsyria.files.wordpress.com/2012/06/563556_433525140015138_194182134_n.jpg?w=640

    Pour le bêtisier des « rebelles »:
    http://friendsofsyria.wordpress.com/2013/01/27/the-moment-of-the-explosion-of-a-shell-rpg-one-of-the-gunmen-free-army/

  25. kalikst dit :

    Pas de negociations avec ces batards… sauf leur reddition et sans conditions. Quand a ces encules de sionistes et autres le compte a rebours a commence.

  26. Jean-Dominique dit :

    Ce site est en bonne voix de disparaître d’ici l’année prochaine pour cause victoire de Bachar al-Assad:

    http://www.youtube.com/watch?v=fcJn3o_9Wz0

    • Marie-Christine dit :

      Courage Louis, on tient le bon bout ;)
      Il faut que le site fête la victoire avec les Syriens de la Syrie souveraine et nous le ferons !
      Inch Allah..

    • mécréante dit :

      Mais non !
      On aura plein de bonnes choses à dire Jean-Dominique :)

      • Cécilia dit :

        Courage, Louis !

        Mais son travail titanesque est une preuve d’un courage exceptionnel.
        Nous sommes tous fiers de lui et Cécilia la première.

        Cécilia, la sœur jumelle de Louis

        • Louis Denghien dit :

          Merci Cécilia. Mais n’exagérons ni mon courage – je ne risque rien physiquement – ni surtout mes possibilités…

          L.D. & Infosyrie

          • Cécilia dit :

            En plus, avec une modestie exceptionnelle !

            Cécilia n’exagère rien mais elle exprime ce qu’elle a constaté et ce n’est pas de sa faute si cette réalité parait « exagérée ».

            Concernant le courage, il faut qu’il soit d’abord une volonté afin qu’il se transforme en « courage physique ».
            Avant toute chose, tout est une question de volonté et une volonté exceptionnel produit toujours un courage exceptionnel.

            SVP, Louis, Ne me dites pas merci la prochaine fois !

            Cécilia, votre sœur jumelle

          • mécréante dit :

            Alors, reconnaissons que Louis a des possibilités exceptionnelle !

          • Louis Denghien dit :

            Mon écran rougit… Merci, mais en tout cas je suis seul à ce poste d’Infosyrie, et c’est fatigant…

            L.D. & Infosyrie

        • ch.genève dit :

          Je me rejoins à Notre Cécilia, Marie-Christine, mécréante et Jean-Dominque dans leur remerciements,
          C est nécessaire et très optimiste d espérer que les feux seraient au vert ou au moins vert-orange le plus vite est le mieux. Cependant, la partie-ennemie va tirer violement ses dernières cartouches car agonisante inchallah…Il y aurait encore du pain sur la planche, c est la vie et c est ainsi…Déjà c est merveilleux si on pourrait faire un saut visiter Notre 2ème Mère la bas et entre autres ré-activer Notre Voyage des InfoSyriens NVIS :)
          Bien à vous.
          ch.genève

  27. vietcong dit :

    Conséquences attaque d’Israël
    1:ne pas répondre implique nouveau bombardement d’Israël a venir,et remotivation pour attaquer plus fort de la part des snackars
    2:répondre égale guerre totale avec israël,ces alliés,USA….
    Je ne suis pas aussi optimiste que certain ici:(
    Franchement je n’aurais jamais pensée qu’il ose attaquer la Syrie aussi frontalement.On nous disais que l’armée syrienne avait une defence anti aériennes ?

  28. Koko dit :

    Il risque de le faire bien avant …

  29. Phoenix dit :

    ISRAËL VEUT-IL LA GUERRE TOTALE DANS LA RÉGION DU MOYEN ORIENT ?

    AVEC OU SANS L’APPUI DES AMÉRICAINS OU PLUS EXACTEMENT DES ETATS UNIS ?!

    Je doute fort les Israéliens aient pris le risque de rentrer seuls dans cette guerre directe maintenant contre la Syrie, possiblement in extenso contre l’Iran, allié de la Syrie et vraie cible d’Israël et des Etats Unis, indirectement la Russie aussi est visée!

    Israeli warplanes bomb research center near Damascus – Syrian military

    Published: 30 January, 2013, 23:18
    Edited: 31 January, 2013, 02:49

    http://rt.com/news/israeli-warplanes-bomb-damascus-114/

    Israël aurait bombardé des cibles nucléaires en Syrie

    http://www.lefigaro.fr/international/20070917.FIG000000338_israel_aurait_bombarde_des_cibles_nucleaires_en_syrie.html

    ‘Two killed, five injured in Israeli airstrike on Syrian research center’

    http://www.presstv.com/detail/2013/01/30/286453/israeli-airstrike-kills-2-in-syria/

    J’ai retenu ce commentaire, qui m’interpelle aussi concernant la défense aérienne syrienne ?!?

    « mood
    Jan 30, 2013 10:45 PM
    where is the air defence system of syria ? » / Où est le système de la défense aérienne de la Syrie ?

    Pourquoi la Syrie n’a-t-elle pas détruits ces avions israéliens qui ont violé son territoire et sa souveraineté, avant de la bombarder et détruire un centre de recherche militaire, si c’est vraiment ça qu’ils ont bombardé ?
    La Syrie n’avait pas hésité à abattre les avions militaires turcs qui ont survolé son territoire, alors pourquoi pas les Israéliens, car c’est un acte de défense de sa souveraineté violée et de son territoire, ainsi que de ses bien et infrastructures bombardées? C’est une agression caractérisée et un acte de guerre délibéré, restés sans réponse de la part de la Syrie!?

    Twelve Israeli warplanes penetrate southern Lebanon airspace

    http://www.presstv.com/detail/2013/01/30/286436/israel-warplanes-violate-lebanon-airspace/

    mercredi, 30 janvier 2013 19:23
    Damas annonce que l’aviation israélienne a visé un centre de recherche militaire

    IRIB-L’armée syrienne a annoncé mercredi soir que l’aviation israélienne avait directement bombardé à l’aube un centre de recherche militaire situé entre Damas et la frontière libanaise.

    http://french.irib.ir/info/moyen-orient/item/239969-damas-annonce-que-l-aviation-isra%C3%A9lienne-a-vis%C3%A9-un-centre-de-recherche-militaire

    et je ne peux m’empêcher de montrer le point de vue de l’ennemi, pour comprendre, même au travers de leur propagande, quelle raison ils invoquent pour cet acte de guerre ?!

    Analysis
    Israel enters the civil war in Syria
    The worse Assad’s position grows, the more attempts Hezbollah will make to grab whatever weapons it can get its hands on. And it seems Israel, if it was responsible for the air strike, has made its red lines clear.
    Amos Harel | Jan 31, 2013 | 12:54 AM

    http://www.haaretz.com/

    Pour finir, je me demande, qui un jour, j’espère proche, arrêtera à jamais Israël comme pays en guerre contre tous ses voisins depuis 64 ans, c.a.d. depuis sa création ?

    Ou Israël va t’il seul se suicider, par l’agression de trop ?

    Phoenix

    • Louis Denghien dit :

      La Syrie n’a pas les moyens de soutenir une guerre contre Israël. Point.

      L.D. & Infosyrie

      • Cécilia dit :

        « La Syrie n’a pas les moyens de soutenir une guerre contre Israël. Point ».

        Et Israël, non plus. Point.

        100% Cécilia est d’accord avec vous, Louis.

        Cécilia & Infosyrie

  30. Cécilia dit :

    Brahimi: le Conseil de sécurité doit agir d’urgence en Syrie

    Lakhdar BrahimiLa Syrie est « détruite petit à petit » par le conflit entre gouvernement et opposition armée et le Conseil de sécurité doit agir d’urgence, a affirmé mardi le médiateur international Lakhdar Brahimi.

    Devant le Conseil, M. Brahimi a peint un tableau très noir du conflit en Syrie, selon des diplomates présents, déclarant qu’il avait atteint « des niveaux d’horreur sans précédent » et était en train de « briser » le pays.

    La légitimité du président Assad a été « irrémédiablement discréditée » par le conflit, qui a fait 60.000 morts depuis 22 mois, a-t-il affirmé.

    Le médiateur a aussi constaté qu’il n’y avait « pas de progrès » dans les efforts de paix menés en Syrie. « Je suis désolé d’avoir à me répéter comme un disque rayé », a-t-il dit.

    « Le Conseil ne peut se contenter de dire +Nous sommes divisés, donc attendons des jours meilleurs+, ils (les membres du Conseil) doivent se saisir de ce problème maintenant », a en outre déclaré Brahimi à la presse après avoir rendu compte au Conseil de sa mission.

    « Si on exerce un peu plus de pression (sur les protagonistes du conflit), il y aura peut-être un peu plus de progrès », a-t-il estimé.

    Il a suggéré notamment que le Conseil « lève l’ambiguité » contenue dans la déclaration de Genève sur le sort à réserver au président Bachar al-Assad dans une transition politique.

    Selon lui, le gouvernement de transition prévu par la déclaration de Genève « doit avoir les pleins pouvoirs exécutifs c’est-à-dire que tous les pouvoirs de l’Etat doivent aller à ce gouvernement », ce qui écarterait de fait le président Assad.

    M. Brahimi a reconnu qu’il « n’avait pas fait beaucoup de progrès » mais a rejeté l’idée de renoncer à sa mission. « Je ne suis pas un lâcheur », a-t-il affirmé, prévenant cependant: « Dès que je me sentirai totalement inutile je ne resterai pas une minute de plus » dans ce poste.

    Le médiateur a aussi fait valoir le risque de « contamination » du conflit dans les pays voisins qui accueillent des réfugiés.

    http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=94246&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=37&s1=1

  31. Cécilia dit :

    Syrie/Armes chimique: les Israéliens critiquent l’alarmisme de Netanyahu

    Benjamin NetanyahuDes hauts responsables diplomatiques israéliens ont critiqué l’alarmisme de Netanyahu sur les stocks d’armes chimiques en Syrie, c’est ce qu’a rapporté le quotidien israélien Ma’ariv.

    Selon ces sources, « la situation des armements syriens n’aurait pas changé récemment, et aucune ligne rouge n’aurait encore été franchie ».

    Ces officiels accusent Netanyahu de mettre en avant ces menaces à « des fins de politique intérieure ».

    Le premier ministre israélien, qui devrait être chargé cette semaine de constituer le prochain gouvernement, est actuellement en pleines tractations avec différents partis politiques pour former une coalition.

    Des diplomates européens ont de leur côté révélé que « Netanyahu cherche à semer la terreur à l’instar de la façon adoptée l’année dernière à l’encontre du nucléaire iranien. Il y a des motifs personnels derrière cette diabolisation ».

    Le cabinet de sécurité israélien s’est réuni dimanche juste après les élections législatives pour discuter des armes chimiques en Syrie, et Netanyahu a récemment abordé le sujet à plusieurs reprises avec des interlocuteurs étrangers.

    Dimanche l’actuel vice-Premier ministre israélien, Sylvan Shalom, a réitéré la volonté du régime sioniste d’intervenir, en Syrie, si:

    « Le moment où les Israéliens comprennent que les armes chimiques de la Syrie sont sur le point de tomber entre les mains du Hezbollah ou de rebelles armés, une intervention militaire serait lancée ».

    La Résistance libanaise dirigée par le Hezbollah n’a nul besoin d’armes chimiques, pour infliger une cuisante défaite à l’armée sioniste, comme on l’a vu, pendant la guerre contre le Liban en 2006.

    L’Iran a de son côté prévenu qu’il considérerait comme une agression toute attaque étrangère contre la Syrie.

    http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=94276&frid=18&cid=18&fromval=1&seccatid=22

  32. Cécilia dit :

    Survol intensif du Liban par l’ennemi israélien
    L’équipe du site

    L’armée libanaise a fait état d’un survol intensif de son territoire par l’aviation israélienne, affirmant que 16 avions de combat étaient entrés dans l’espace aérien libanais durant la seule journée de mardi.

    Mardi, « en violation de la souveraineté libanaise et de la résolution 1701, huit avions de combat israéliens ont survolé plusieurs régions libanaises à partir de 09H30 (07H30 GMT) (…) et le dernier a quitté l’espace aérien libanais à 16H30″, a indiqué un communiqué de l’armée.

    Ensuite, « quatre avions de guerre israéliens ont survolé plusieurs régions du Liban de 16H30 à 21H05 après être entré dans l’espace aérien libanais au-dessus de la localité de Remech », proche de la frontière israélienne dans le sud du Liban, selon un autre communiqué.

    Quatre autres appareils israéliens ont ensuite survolé le Liban « de 21H05 à 02H00″, selon le même texte.

    « Tous les jours, il y a des survols israéliens, mais mardi, ils ont été beaucoup plus intensifs que d’habitude », a affirmé une source de sécurité libanaise.

    Le Liban dénonce régulièrement les violations de sa frontière par l’aviation israélienne.

    http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=94366&frid=18&cid=18&fromval=1&seccatid=23

    • ch.genève dit :

      Ce survol des avions israeliens pose-t-il des interrogations?
      Est ce que Mr L.D. ou la Rédaction d IS pourraient nous éclairer?
      –Chose « simple » et message à l opinion publique israelienne que leurs ennemis sont extra-muros comme toujours et non pas la composition du nouveau Gvt.
      –La violation de l espace aérien du Liban par l aviation israelienne est arrogante et reccurrente comme dit Cécilia.
      –Avertissement d Israel: « nous sommes là, ne pas nous oublier car nous avons notre mot à dire dans cette région comme la Russie, l Iran, la France, la Turquie, Qatar.. et surtout qu un retrait tactique ou réelle des USA se fait sentir ».
      –Tentative de faire glisser et mouiller Hezbollah et l Iran ?
      –Voir la réaction des russes et de leur base logistique à Tartous?
      –Personnellement, ce dernier point me parait intéressant: Bien que l opinion publique syrienne a été et est (?) toujours et farouchement contre la politique israelienne, quelle est la réponse, s il y en a une, de l ASL et les « tendres » Al Nusra à ce survol puisqu ils prétendent avoir la carrure dirigeante ou présidentielle? Silence radio de leurs parts ou applaudissment (qui seraient deux pièges) ou condamnation en rejoignant au moins sur ce point le Gvt Syrien et son opinion publique?
      Merci et Bien à Vous.
      ch.genève

    • VLAD dit :

      les libanais ne sont pas très contents de cette violation de l’espace aérien..Cependant ils sont bien impuissants actuellement pour réagir..Mais diplomatiquement, on attendais quand même une réaction de Michel Sleiman concernant cette violation…Dommage que le Liban soit aussi divisé politiquement mais je reste persuadé que la majorité des libanais soutiennent la Syrie de Bachar

  33. Cécilia dit :

    Souleiman de Moscou: rôle de la Russie dans le dossier des réfugiés syriens
    L’équipe du site

    Le président de la République, Michel Souleiman, en visite officielle en Russie, a affirmé que les responsables libanais et russes tenaient à mettre en oeuvre une coopération étroite dans différents domaines.

    Le président a souligné durant ses entretiens avec les responsables russes sur la nécessité du rôle de la Russie dans la tenue d’un congrès international pour venir en aide aux réfugiés syriens, auquel participerait des pays puissants, en mesure d’assurer un tel assistanat.

    Souleiman a rencontré le Premier ministre russe Dimitri Medvedev, avec lequel il a abordé les relations bilatérales et l’intérêt de la Russie à renforcer la coopération avec le Liban, partageant avec ce dernier les compétences russes en matière d’expertises dans le domaine des investissements, de la prospection du pétrole et du gaz, et de l’énergie électrique et hydro-électrique.

    Les deux responsables ont de même évoqué l’évolution des accords conclus entre les deux pays notamment les aides et l’entraînement militaires.

    Le Premier ministre russe a salué la convergence des points de vue des deux pays quant aux questions régionales et internationales.

    Le président Souleiman a pour sa part mis en valeur les relations libano-russes, souhaitant profiter des compétences de la Russie avec le lancement des adjudications relatives à la prospection du gaz et du pétrole.

    Les deux parties ont convenu de tenir des réunions de la haute commission gouvernementale conjointe, en vue de conforter la coopération entre les deux pays.

    Souleiman a rencontré la présidente du parlement fédéral russe, Valentina Ivanova Matevienko, qui a fait état de la coopération entre les parlements des deux pays.

    Elle a salué la politique adoptée par le Liban à l’égard de plusieurs affaires, ainsi que les efforts déployés par le président libanais, en vue de préserver la sécurité et la stabilité politique et économique au Liban.

    http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=93186&frid=19&cid=19&fromval=1&seccatid=33

  34. Cécilia dit :

    Le petit-fils d’Abdel Nasser:la Résistance est la fièrté de la jeunessa arabe
    L’équipe du site

    Être Jamal Khaled Abdel Nasser, le petit-fils du feu le président égyptien et grand leader arabe Jamal Abdel Nasser, à Beyrouth n’est pas un détail du moins pour la Résistance islamique.

    En effet, le Secrétaire général du Hezbollah Sayyed Hassan Nasrallah a envoyé un représentant , membre du bloc parlementaire du Hezbollah, Fidélité à la Résistance, le député Ali Fayyad à la résidence de Jamal à Beyrouth, afin de lui exprimer ses plus respectueux sentiments et rendre hommage à son grand-père Jamal Abdel Nasser, symbole de la résistance contre l’ennemi israélien et tournant historique dans le conflit israélo-arabe ».

    Jamal a souligné «l’importance du rôle de la Résistance islamique au Liban et ce qu’elle représente comme fierté pour la jeunesse arabe », confirmant son soutien pour la libération des terres arabes, rappelant le proverbe d’Abdel Nasser:« Ce qui a été pris par la force ne peut être récupérer que par la force »!

    Accompagné d’un membre de l’Organisation populaire nassérienne Dhani Jihad, Jamal a rencontré l’ex-premier ministre Salim Hoss ainsi que le ministre de la Jeunesse Faysal Karamé à Beyrouth.

    La rencontre a porté sur la situation régionale. M. Abdel Nasser s’est également rendu à Saïda, à l’invitation de l’Organisation populaire nassérienne, où il s’est rendu au camp palestinien de Ein el-Hilweh . Il a été accueilli par les dirigeants des factions palestiniennes et les forces de la coalition palestinienne.

    Dans un séminaire qui s’est tenu au siège du club des anciens à l’Université Arabe de Beyrouth à Beyrouth, Abdel Nasser a déclaré : «Je suis venu de l’Egypte pour apporter un message clair, emporté par des moments que nous avons vécu et que vous avez vécu, ce sont les moments de la révolution et de la résistance contre la tyrannie, la corruption politique , la dépendance et le sous-développement, des moments de promesses de la réalisation du Rêve arabe ».

    Et de conclure que l’arabisme «se soulèvera de nouveau pour réaliser tous les espoirs de la nation que nous a inspirés Abdel Nasser et la révolution palestinienne ».

    http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=94356&frid=18&cid=18&fromval=1&seccatid=23

  35. Cécilia dit :

    Crie syrienne : la rencontre de Genève se prépare pour dialoguer avec le régime.
    L’équipe du site

    Dans quelques heures devrait ête lu le communiqué final de la conférence de Genève qui a rassemblé dans la capitale helvète plusieurs partis de l’opposition syrienne, avec la participation de 200 personnalités syriennes, arabes et étrangères, venus de 36 pays. Dont le Comité de coordination nationale pour le changement (CCNG)

    Il y sera annoncé la décision de l’opposition syrienne de dialoguer avec le régime, dans le but de mettre fin à la violence et d’amorcer le changement, revèlent certaines sources, selon la chaine de télévision arabophone al-Mayadine. Sachant que le ministre français des affaires étrangères Laurent fabius s’est attelé corps et ame pour entraver sa tenue, faisant entre autre pression sur le gouvernement suisse.

    Les critiques de Mannaa

    Lors de l’ouverure de la conférence, intitulée  » Pour une Syrie démocratique et un Etat civil », lundi, le chef du CCNG Haytam Mannaa n’a pas manqué de critiquer le rôle de la France à l’encontre de la crise syrienne.

    « La France vit une confusion dans sa politique concernant la Syrie. la position française est due au fait que notre conférence n’encourage pas la voie qu’elle trace pour la crise syrienne », a-t-il expliqué .
    Mannaa a également critiqué le gouvernement helvétique pour avoir plié aux pressions françaises et interdit de visas 67 personnalités syriennes, dont 22 chefs de partis politiques et des activistes travaillant dans des organisations humanitaires et médicales.

    Exposant les objectifs de la conférence, cet homme politique syrien qui vit en exil a indiqué qu’elle vise à « faire cesser la violence qui est un levier mortel pour le projet démocratique » il s’agit aussi d’après lui de mettre les assises « d’un Etat civil qui est la seule garantie de l’unité du pays et de l’harmonisation du tissus social des citoyens ».
    Selon lui, la violence ne donne pas de solution, et il faut une solution politique.

    Dans une intervention intitulée « Le violence et la démocratie en Syrie », il s’est interrogé sur les chances d’une cohabitation entre la violence politique et le projet démocratique à l’ombre de la montée en puissance de la contre-révolution aux mains des islamistes et des nouveaux libéraux. Selon lui, « la politique d’armement en Syrie a plus nui aux valeurs de la révolution qu’au pouvoir dictatorial ».

    La mentalité colonisatrice de la France

    Durant la rencontre le coordinateur général du CCNG , Hassan Abdel Azim qui a été privé de visas en raison des restrictions helvétiques s’est lui aussi prononcé via Skype, critiquant le gouvernement suisse de cette décision, estimant qu’elle est le reflet d’une mentalité colonisatrice. Il a appelé l’opposition à unir ses rangs, sa vision et son action dans ses efforts pour renverser le régime ».

    Il ne faut détruire la Syrie pour changer le régime

    Etait également présent à la rencontre de Genève le célèbre poète syrien connu sous le sobriquet d’Adonis selon lequel il n’est pas permis de détruire la Syrie pour changer le regime.

    « La crise syrienne s’est transformée en un conflit régional et international qui dépasse le renversement du régime et vise à détruire la Syrie et à la transformer en un champ de jihad religieux, auquel participent toutes les instances fondamentalistes du monde », a-t-il jugé.

    Et Adonis de poursuivre : « pour œuvrer en faveur d’une Syrie démocratique et d’un Etat civil, il faudrait avant tout refuser catégoriquement de transformer la Syrie, sous prétexte de changer de régime, en un théâtre de rivalités entre les forces colonisatrices étrangères, intervenant au nom de la défense de la démocratie et des droits de l’homme.

    Nous devons refuser de la transformer au nom de ce changement en un champ de jihad religieux auquel participent tous les camp islamistes fondamentalistes du monde ».

    Décisions prévues

    Selon le journaliste libanais Nidal Hémadé qui a participé à la conférence de Genève, trois sous-commissions devraient voir le jour à la fin de cette rencontre : une qui aura pour mission de dialoguer avec le régime, une autre d’unifier l’opposition et une troisième de se procurer le soutien international.
    Sachant que le communiqué final devrait être lu à la fin de la journée de mardi, la chaine de télévision al-Mayadine a diffusé qu’un dialogue avec le régime devrait y être annoncé.

    Les efforts vains de Paris

    La conférence de Paris de soutien à la CoalitionA noter que Paris a tout fait pour faire avorter la rencontre de Genève.
    D’abord, elle a organisé à l’improviste une rencontre parallèle sur son territoire regroupant les forces de la Coalition des forces de la révolution et de l’opposition et du Conseil national syrien, seulement pour leur dire qu’elle les soutient.

    Toujours selon Hémadé, le gouvernement français a pris en animosité Mannaa qui habite pourtant en France depuis plus de 30 ans.
    D’aucuns diplomates au Quai d’Orsay ne voient en lui qu’un obstacle aux ingérences étrangères syriennes, surtout militaires. Ceux qui sont informés des dessous des relations entre la cellule de la Syrie au sein du ministère français et le CCNG savent qu’il a rejeté depuis deux années les suggestions d’armer l’opposition en Syrie, et a été le premier à les dévoiler au grand public. Il a également rejeté les ingérences occidentales, golfiques et turques et a fait preuve d’ouverture sur la Russie et l’Iran.

    Mais ce sont surtout ses visites à Téhéran qui lui ont valu l’opprobre de la diplomatie française, pour qui l’Iran est une zone interdite.

    http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=94181&frid=18&cid=18&fromval=1&seccatid=37

  36. rog dit :

    Pour info des infosyriens qui se demandent pourquoi les batteries anti-aériennes n’ont pas détruit les avions israeliens, voici le lien wiki qui explique la définition du mot furtif :
    http://fr.wiktionary.org/wiki/furtif

    un autre lien intéressant :
    http://intelnews.org/2013/01/28/01-1184/#more-9878

    Je ne sais pas où trouver un site traitant du pourcentage de la Syrie détruite par le conflit mais je crains que le ratio soit NON-NEGLIGEABLE

    la destruction d’un hangar correspond à une goutte dans un lac

    Cordialement

  37. Matthias dit :

    Que dire ??? que penser ? La communauté internationale des criminels de guerre, des voyous, des bandis, des desaxés sionistes que le rich n’a pas reussi à tous les tuer !!!! se donnent le droit de faire la gueure à qui le veulent, qd ils veulent et sans demander à personne !!!

    C’est bien ça l’ordre mondial de merde, c’est bien ça les régles et les conventions internationales !!! bravo humanité de fachistes , les excités de la poudre et les assoiffés de sang, voilà quand on juif on a le droit de faire ce qu’on veut sans le moindre commentaire.

    ces sionistes de merde depuis qu’ils existent sur terre nous font le coup perieux, le coup magique !!!! ils se sentent en insecurité et menacé, on leur veut du mal !!!! et bein pauvre debiles buveurs de sang, assassins et criminels, sioniste et leur subordonés fbius , hollande , obama, …si vous vous sentez menacés depuis des siecles , depuis le temps , si on vous fait du mal comme vous le pretendez pour juste deverser votre haine et votre mechanceté sur tous ceux qui veulent vous mettre des limites dans vos actions de criminalité, de guerre et vos aspirations d’assassinats et des sabotage des tous ceux qui vous disent merde !!!!

    Sionistes criminels de tout genre, si vous sentez tjs menacés, agressés en dnager …bref , c’est bien parsque vous avez quelques choses à vous reprocher, vous les assassins, les criminels qui n’ont jamais respecté ni loi ni fois , votre seul soucis c demolir tte volonté qui essaye de s’echapper à votre soumission et votre puissance, oui especes des criminel vous avez le droit de sentir menacés puisque vous les agresseurs perpetuel de tt le peuple qui veut stoper vos envie de nuire.

    ………………… Pauvre syrie , courage et patience, le moment viendra, les arabes traitres , cretins , médiocres, sans valeur aucune seront eux aussi vaincus

    peuple resistant , peuple de la fiereté, le moment est venu ….alors sois pret au combat.

  38. nation dit :

    « Netanyahou III Obama II Hollande I Complotent Une Guerre Au Moyen Orient »

    « Quiconque s’imagine que Netanyahou n’osera pas attaquer la Syrie parce qu’il n’a pas encore formé son nouveau gouvernement commet une faute extrêmement grave. Netanyahou attend le moment propice et celui-ci peut se manifester n’importe quand sous la forme d’une opération sous faux pavillon. Le Mossad est en contact avec l’ASL et ses affiliés mercenaires islamistes payés par le Qatar et l’Arabie Saoudite…… »

    La suite…

    http://www.planetenonviolence.org/Netanyahou-III-Obama-II-Hollande-I-Complotent-Une-Guerre-Au-Moyen-Orient_a2957.html

  39. Cécilia dit :

    Eskandaroun ou Alexandrette, une terre syrienne en Turquie

    Vidéo sous-titrée en anglais :

    https://www.youtube.com/watch?v=TeY17BGg46Q

    Cécilia la Syrienne d’Infosyrie

  40. Bouzman dit :

    Bizarre bizarre cette initiative israélienne …a confirmer d ailleurs mais bon France info en a parlé…si ils jouent la provoc ça peut très vite partir en banane…

  41. Hani Abdul-Nour dit :

    Pluisieurs personnes s’interrogent ici de l’apparente passivité de la défense anti-aérienne syrienne face à la dernière agression israélienne. Il peut y avoir plusieurs raisons à cela et on ne peut qu’échafauder des hypothèses tout ausi plausibles les unes que les autres:
    1, La Syrie s’attend à une attaque ouverte en provenance de la Turquie et ne veut pas s’engager sur deux fronts.
    2, La Syrie ne veut pas dévoiler prématurément ses nouvelles capacités anti-aériennes.
    3, Elle ne se lancera pas dans une guerre ouverte contre Israel sans un feu vert russe….et pour les Russes ce n’est pas le moment.
    4, Qu’Israel continue de bombarder le territoire syrien et personne ne pourra nier que c’est lui l’agresseur. Pendant ce temps d’autres pays de la région nouent des liens préférentiels avec la Russie (Liban par ex.), diminuant d’autant l’influence américaine. A moyen terme c’est ce qui est le plus dangereux pour Israel.

  42. AVICENNE dit :

    Bon, la Russie a réagi quasi immédiatement :

    « La Russie est très préoccupée par les informations concernant des frappes de l’armée de l’air israélienne sur des sites en Syrie, près de Damas », a indiqué le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué.

    « Si cette information est confirmée, cela signifie que nous avons à faire à des frappes sans aucun prétexte sur le territoire d’un Etat souverain, ce qui viole grossièrement la charte de l’ONU et est inacceptable, quel qu’en soit le motif ».

    « Nous prenons des mesures d’urgence pour éclaircir cette situation dans les moindres détails », a-t-il souligné.

    « Nous appelons une nouvelle fois à la fin des violences en Syrie, sans intervention extérieure – ce qui serait inadmissible – et au début d’un dialogue intersyrien basé sur les accords de Genève du 30 juin 202″.

    C’est clair et net !.

    Faut pas trop chauffer l’ours maintenant. Il est sorti de son hibernation.

    • Fabius Maximus dit :

      Ce serait le moment pour la Russie de déployer des batteries de S-300 en Syrie et d’arrêter avec cette position de neutralité qui devient énervante.

      Si l’attaque sioniste se confirme et que ce genre d’action se répète, la Syrie devrait demander officiellement la condamnation par le CS de l’ONU et, en cas de veto occidental, demander officiellement l’aide de la Russie et de l’Iran pour se DÉFENDRE d’une AGRESSION.

      Sinon ça ne sert à rien de vociférer qu’une implication étrangère en Syrie est « inacceptable » si on ne se donne pas les moyens de « ne pas accepter ».

    • VLAD dit :

      Surtout que Lavrov est un homme d’un grand sens d’esprit, d’une justesse et du bons sens dans ses propos et qui respecte à la ligne la charte de l’ONU que tous les autres pays occidentaux ont tendances à la violer d’une manière ou d’une autre…

    • Ancien dit :

      Je pense que l’armée a volontairement coupé ses radars DCA dés l’identification des cibles israéliennes.
      Cela permet à l’Etat syrien sur le plan diplomatique d’être en position de force légalement mais surtout cela justifie une augmentation de l’aide Russe, Chinoise, etc .. pour la fourniture de moyens DCA au « top » niveau.

  43. AVICENNE dit :

    Cela bouge manifestement : Avec l’appui de la Russie ? :

    The Syrian, Lebanese and Jordanian military have raised the alert level in response to Israel’s alleged air strike on a Syrian territory, the Addiyar newspaper reports.

    According to the paper, Syria has moved more troops to the Israel-occupied Golan Heights, while the Lebanese has strengthened its southern outposts.

    Jordan has deployed its forces on the Jordan River border with Israel.

    Voice of Russia, Interfax

  44. antares dit :

    Autant négocier directement avec Shell dont chèque moaz al-khatib est un lobbyiste, non?
    (PS : chèque en torchon-dollar cela va de soi)

  45. belouizdad dit :

    l’incursion de l’aviation israelienne ;secours ou renforts aux bandes armées? ou est-ce ,une provocation visant a provoquer une escalade qui justifierait l’entrée d’israel dans cetteguerre declaréee et menée contre l’etat syrien.rappelons nous les guerres de 2006/2008 contre le sud liban et contre gaza,qui n’etaient que le prelude a cette guerre insidieuse qui vise une citadelle du patriotisme et du nationalisme arabe. rappelons nous la guerre de 1967!!!conscience +vigilance =ne laissons pas l’initiative a l’adversaire

  46. Eaux limpides dit :

    Merci pour cet article !
    En effet, la meilleure riposte de la Syrie serait de continuer à éliminer les bandes armées soutenues par les US-SIONISTES et leurs alliés… C’est ce qui rend fous ses ennemis qui n’ont réussi à le faire ni en Afghanistan, ni en Irak…

  47. Si le chef de l’opposition radicale a vraiment fait cette déclaration , nous ne pouvons seulement dire : MERCI SEIGNEUR .

    • Marie-Christine dit :

      Ah, si la tête fait défection, combien d’autres, de fait ou de déclaration vont suivre…?
      Ah la Kodmani risque d’être encore plus paumée, comme elle dit…
      Apparemment il n’ a plus la « flamme », ni les sous peut-être…

  48. Ali ALGERIE dit :

    Il y a à craindre que Damas accepte ces conditions humiliantes et incroyables de lâcher tous les criminels. Dans ce cas je ne croirai plus aux propos de Bachar. Déjà je l’accuse de mollesse car il ne répond pas à une bombe jordanienne ou turque par une bombe. Et pour moi, cela commence à s’appeler trahison. Car seul un lâche refuse de répondre à une bombe par la pareille. si la SYRIE avait répliqué par les mêmes méthodes sales, les jordaniens, les turcs n’auraient pas osé continuer à envoyer leurs terroristes. Maintenant il n’y aurait pas des centaines de milliers de touristes à Istanbul mais une ville morte. Je ne dis pas que les Turcs méritent cela mais que le devoir de défendre son pays impose les même méthodes que l’ennemi.