• Actualité
  •  

Sur notre photo, prise à Doha le 22 juillet, Cheikh Hamad ben Jassem al-Thani (derrière le keffieh - ou ghutra) heureux propriétaire du PSG et de la Ligue arabe Nous nous disions pas plus tard qu'hier qu'on entendait plus guère la grande voix de la Ligue arabe. Eh bien nous voilà rassurés : réunis dimanche à Doha au Qatar, les ministres des Affaires étrangères arabes ont accouché la nuit dernière d'un communiqué final demandant à Bachar al-Assad de "renoncer au [...]



Le dernier rot de la Ligue arabe

Par Louis Denghien,



Sur notre photo, prise à Doha le 22 juillet, Cheikh Hamad ben Jassem al-Thani (derrière le keffieh – ou ghutra) heureux propriétaire du PSG et de la Ligue arabe

Nous nous disions pas plus tard qu’hier qu’on entendait plus guère la grande voix de la Ligue arabe. Eh bien nous voilà rassurés : réunis dimanche à Doha au Qatar, les ministres des Affaires étrangères arabes ont accouché la nuit dernière d’un communiqué final demandant à Bachar al-Assad de « renoncer au pouvoir« , l’assurant que, grâce aux bons offices de la Ligue, lui et sa famille pourrait compter sur une « sortie sûre » de la scène politique syrienne e internationale.

Le Qatar toujours propriétaire de la Ligue arabe

La Ligue présente cette nouvelle initiative comme visant « à mettre fin à l’effusion de sang » et même à »préserver l’unité de la Syrie« .

Dans une conférence de presse tenue dans la foulée, cheikh Hamad ben Jassem al-Thani, Premier ministre et chef de la nuisible diplomatie qatari, a précisé qu’il y avait « une entente (arabe) sur une démission rapide du président Bachar al-Assad pour une sortie sûre« . Et ajouté que lui et ses collègues avaient appelé dans le même temps l’opposition et l’ASL à travailler dès maintenant à la mise en place d’un gouvernement de transition et « d’unité nationale« .

Les mêmes, qui ne doutent décidément de rien, ont appelé l’ONU à modifier le mandat de Kofi Annan de façon à ce que sa mission soit désormais axée sur le départ de Bachar et une « transition pacifique » du pouvoir Et vont demander une réunion extraordinaire de l’Assemblée générale des Nations-Unies pour que celle-ci approuve le principe de la création de « zones de sécurité » et de « couloirs humanitaires » en Syrie, une déjà vieille marotte du Qatar – et de son ami Juppé – qui fleure bon la nostalgie de l’ »exemple » libyen.

Cheikh Ahmad et son fidèle Nabil al-Arabi,, secrétaire général de la Ligue, devraient porter prochainement à Moscou et Pékin le fruit de leurs cogitations. On doute qu’un Sergueï Lavrov en soit très impressionné…

Ben Jassem al-Thani parle d’ »entente » et de consensus arabe sur la question, admettant que seul un État – non nommé – avait exprimé des « réserves » sur le texte final de la réunion. Lequel ? On sait qu’au minimum l’Irak, le Liban, l’Algérie, voire la Mauritanie ne partagent pas l’obsession anti-Bachar des émis du Golfe. Mais seuls l’Algérie et l’Irak siégeaient au sein du comité ministériel réduit réuni à Doha. De cela concluons que, même après avoir perdu la présidence tournante de la Ligue, le Qatar demeure par ses dollar le « propriétaire » de la Ligue arabe, devenue un de ses « jouets » géopolitiques.

Les États et gouvernements qui ne sont pas d’accord avec cette ligne belliciste, subversive et déstabilisatrice de toute une région, s’inclinent, n’en pensant sûrement pas moins, et sans doute conscients que les milliards de dollars investi par le Qatar et ses cousin séoudiens dans la cause de la « révolution » syrienne n’ont guère rapporté, et que c’est sur le terrain militaire, et lui seul, que tout va se jouer : or, depuis quelque jours, la tendance ne semble pas favorable à l’ASL et aux autre protégés sanguinaires de l’émir ben Jassem al-Thani.

Ton nouveau pour même vieux fonds

Il y a au moins un autre dirigeant arabe, et non des moindres, qui ne sera pas d’accord avec le communiqué final de la Ligue : c’est Bachar lui-même. Pour tenter de le fléchir, ben Jassem al-Thani enrobe son nouvel ultimatum de sucreries et de formules de déférence. Ainsi, il en appelle à la conscience et au patriotisme président syrien : « Il (Bachar) peut arrêter les destructions et les tueries en prenant une décision courageuse« .

Cette approche plus (faussement) respectueuse rompt avec les excommunications et menaces des précédents sommets de la Ligue arabe sur le sujet. Et ce changement de ton, de forme, est bien la seule nouveauté observable  à ce nouveau raout qataro-arabe, mais elle fait sens : en quelques jour, l’échec militaire et politique de l’ASL à Damas a contraint les fous furieux du Qatar à tenter une approche moins « abrupte » de la question Bachar. De même que le voyage de Moscou et de Pékin du cheikh et de son employé Nabl  al-Arabi consacre une nouvelle fois la prééminence diplomatique de la Russie et de la Chine sur le dossier syrien.

Pas besoin d’être syrien ni même de parler arabe pour pronostiquer le sort que fera le principal intéressé à cette « initiative » émanant d’un État qui est sans doute le seul au monde à pouvoir être qualifié de base de la CIA. Les soldats syriens qui meurent pour sauvegarder l’indépendance et l’unité de leur pays sont tués presque toujours par des balles, des obus et des bombes payés par le Qatar et ses voisins « pétro-despoto-islamistes ».

Le Qatar, qui ne peut perdre la face sur la Syrie sans voir s’effondrer ses cours à la grande bourse géopolitique, a juste commis une gesticulation de plus. Il repousse le constat de sa défaite comme certains jeunes gens repoussent l’entrée dans la vie active en entreprenant de nouvelles études !



Vous pouvez suivre les réponses à cet articles avec le flux RSS.
Les commentaires sont fermés.

97 commentaires à “Le dernier rot de la Ligue arabe”

  1. vilistia dit :

    Un idiot utile en perroquet – PASCO Risk Management

    EN FRANCAIS

    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=UktPnZ0L-M0

  2. alevi dit :

    Je suis turc et comme beaucoup de mes compatriotes je suis anti atlantiste anti imperialiste.
    Je soutient a 100000000% le peuple syrien avec a sa tete Esad….
    Je n’ai jamais compris pourquoi le Arabes sont toujours divisés.
    N’ont ils pas encore ccompris qu’ils pourraient etre maiitre de leur destin s’il pouvaient
    s’unir ? Ils possedent un tel potentiel qu’ils pourraient etre la 1er puissance economique au monde…au lieu de cela….des conflits internes…des trahisons….des relations avec leurs ennemies Usa en tete….
    Malheureusement les nombreuses guerres fratrisides, les revolutions, aucuns changements de politiques

    • سوريا.خالدة-Syrie.Eternelle dit :

      C’est exact, presque à 100 %.
      En tous cas, ils seraient plus respectés et contribueraient utilement à la civilisation et à la culture.

    • sowhat dit :

      « Je soutient a 100000000% le peuple syrien avec a sa tete Esad…. »

      un grand merci pour toi alevi et pour tous nos amis turcs résistants

      « Je n’ai jamais compris pourquoi le Arabes sont toujours divisés. »

      les arabes sont en fait plus multiples qu’on le croit. On peut parler de nations arabes diverses (voire de tribus) mais non d’une identité commune forte qui dépasse les frontières ou d’autres clivages. Le nationalisme politique pan-arabe est une fiction et toutes les expériences dans cette voie ont été des échecs complets. Si la Syrie historiquement a été le berceau du nationalisme arabe, on est légtimé à penser vu la tournure des choses qu’elle en sera aussi le tombeau. Car la Syrie ne peut se maintenir dans cette posture de paria sans mettre en pièces l’idée même de nationalisme arabe. Tout au moins, sur le terrain politique c’est le courant nationaliste pan-arabe qui perd du terrain en Syrie au profit du parti Baath et du PSNS (nationaliste syrien). Plus personne en Syrie ne croit à la Nation Arabe au sens d’organisation politique prééminente et personne n’est dupe du rôle néfaste de la Ligue Arabe. Mais il faut un certain temps pour que ce qui est caduque et dépassé apparaisse comme étant tout à fait dénué de valeur et bon à jeter à la poubelle.

      En revanche, il y a une orientation plus intéressante pour la Syrie que cette chimère du moins dans la partie orientale de la méditerranée et qui est une association comprenant la Turquie, la Grèce, la Syrie, le Liban, Chypre et d’autres pays de la région éventuellement …. Outre de partager le même aire géographique (pensez à la distance qui sépare la Syrie du Soudan ou de la Mauritanie ), ces pays ont beaucoup de choses en commun.

      • chb dit :

        Une association… du genre UPM ? ? Je doute de la pérennité d’une nouvelle structure de paix et de coopération, forcément en concurrence avec une autre puissance.
        Par contre, l’association existe de fait si une certaine stabilité politique permet des échanges économiques, culturels etc. qui existent en réalité depuis toujours du simple fait de la proximité géographique et historique, avec quelques aléas plus ou moins dramatiques.
        Le rôle actuel de la Ligue arabe, vous le jugez néfaste comme d’autres s’alarment ici des « difficultés » de la CEE… ne serait-ce pas parce qu’elles sont manipulées de l’extérieur, pour des intérêts tout-à-fait étrangers aux peuples concernés ?
        Je note que vous ne mentionnez pas explicitement Israël « dans la partie orientale de la méditerranée » : ce pays est pourtant important par sa capacité d’influence / de nuisance… et son existence même est parfois objet de controverse, au-delà du problème de ses frontières extensibles. Oups, suis-je hors sujet ?

    • Cécilia dit :

      Merci alevi pour votre soutien !

      La Vérité est Universelle et doit être défendue comme le droit de tout peuple à l’autodétermination.

      La Syrie vaincra grâce à son peuple, ses dirigeants et son armée.

      Takbir ! Allah O Akbar ! Vive la Syrie, libre, forte et souveraine !
      Allah O Akbar ! Vive l’armée syrienne, protectrice du peuple et de partie !

      Allah O Akbar ! A bas les traitres et les barbares à la solde des ennemis de la patrie !

  3. Maroquino dit :

    La ligue des porcs arabes

  4. sowhat dit :

    on devrait dire le dernier souffle de la Ligue Arabe car ce machin est en train de trépasser. Car on ne voit pas comment, une fois la Syrie sortie de cette crise et il ne fait pas de doute qu’elle en sortira , elle pourrait réintégrer la Ligue et que tout redeviendrait comme avant. Cela est impossible. De même qu’il est inimaginable que Fabius se maintienne à son poste – vu son rôle dans l’escalade et après les propos indignes (du jamais vu dans l’histoire de la diplomatie française) qu’il a adressés nommément au président Assad – et se confonde en plates excuses.

    • idriss dit :

      lu dans un journal algerien.
      L’Algérie a émis des réserves sur le troisième chapitre de la décision de la Ligue arabe réunie dimanche qui a « appelé le président syrien à renoncer au pouvoir », estimant qu’il s’agit d’une « décision souveraine du peuple syrien frère et qui ne relève pas des prérogatives du conseil », selon le document final de la réunion.

    • Tarico dit :

      La Ligue arabe renaitra peut-être de ses cendres lorsqu’un nouveau modèle aura émergé, le néo-panarabisme ? Laïcité, modernisme, souveraineté, mainmise sur les ressources et l’industrie, constitution d’un bloc économique cohérent dans le respect des minorités… on peut rêver.

    • Benbouchrite dit :

      Sowhat bravo pour tes anlyses justes sur la situation en Syrie que dieu la protège de ses ennemis .quant à fabius il agit
      Et pense en tant que juif ,ennemi des arabes dignes de ce nom

  5. johnDoe dit :

    La Grande insulte de la Ligue Arabe a la Syrie. Je viens de faire un tour d’horizon de la presse occidentale et d’ailleurs. Nul part je ne veux un communique qui condamne l’attentat meurtriere qui a coute la vie a des dirigeants Syrians non des moindre la semaine derniere. Cela est tout simplement une insulte. Mais cet espace d’information n’en fait pas cas. Le probleme Syrien n’est pas Bassar. Aussi je cherchais tout de suite cette entite du Qatar sur la carte que je pouvais savoir ou est situe se pays. Bien pourquoi ce pays n’a-t-il pas les memes preocupation pour les palestiniens. Pourquoi d’autre pays ne feront pas de ce ilot un champ de guerre. Je ne connais aucun pays au monde ou tout le monde est d’accord avec la classe politique dirigeante. Cela n’existe pas. Il est temps que le Qatar connaisse aussi des rebellion et la guerre. Il parait que c’est un pays sans constitution. Il parait que le pays est dirige par un Roi. Pourquoi la Syrie ne quitte pas cette ligue de la honte.

    • fatima dit :

      Les Occidentaux ne peuvent plus condamés l’attentat commis contre des dirigeants syriens car eux, qui ont dirigé et commis cette atrocité .
      Est-ce vous croyez, JohnDoe que l’armée alkourre (l’asl) sont à un intelligent élevé pour planifier cet attentat ?
      Ma foi, que non, jech alkourr exécute et celui qui planifie tout ce sont les maîtres de ces gangs : les occidentaux.

    • سوريا.خالدة-Syrie.Eternelle dit :

      L’Etat du Qatar :

      - Dirigé par un Zémir, de l’Ex-Empire Britannique, vice-Roy du Qataristan.
      - Mais bienfaiteur de la banlieue parisienne et du Paris-Saint Germain nioulouk.
      - Ami bienfaiteur (mais chiche) des zélus d’occident.
      Le Zémir est docteur Horripilis Causa ès Démocratie.

      Partout où qu’il aille, il emmène son peuple avec lui, avec la poussière de ses talons.

      L’Hymne national qatarotarien :

       » Quand le Zémir mange, tout l’Etat mange,
       » Quand le Zémir dort, tout l’Etat dort,
       » Quand le Zémir …., tout l’Etat ….

      C’est simple, c’est éloquent.

      Les combattants de la Liberté Américains en exil ont trouvé refuge au Qatar et y ont constrit le plus grand club de tir aux pigeons du monde.

    • lafleuriel dit :

      Le Qatar n’est qu’un territoire sur les sables d’Arabie un peu détaché en direction de l’Iran sur le golfe arabo persique (faut pas facher les Arabes « golfiens » qui ne veulent pas dire que …persique) et avançant de la bande mère comme une presqu’ile en forme d’excroissance bisarre ! quelques 500000 habitants sur une mère de gaz et de pétrole que cet ergoton partage d’ailleurs avec l’iran juste en face. Un Cheikh est à la tête d’un gouvernement qui se dit monarchie constitutionnelle mais après que ce cheikh actuel est vidé son papa, et pris sa place( ça arrivait souvent dans la région surtout quand les vieux-jeux de papas bedouins-attardés, gardait les magots en or ou de vieux billets en dollars bouffés par les souris, sous leur matelas ! le pays (sic) plutôt la bande de sable délimitée sans doute par les Anglais, ne comprend que quelques membres de cette tribu à sa tête (et encore est ce une réelle tribu?).Ils décident de tout et après tout le pétrodollar qui leurs restent après les ponctions us pour frais d’entretien personnels, est pour leurs propres poches..le reste y compris les qataris pas très proches de le tête, n’ont rien à dire mais ils ont de bons bakchichs. Si il y a une constitution, je ne sais et je doute m^me qu’elle soit en état de marche.A vrai dire qui en a besoin parmi les sujet du roi qui n’ont qu’à aller picoler et rêver aux Houris blondes de l’est, à Barhein et se taire à Doha !
      Ce n’est pas un émirat.C’est un truc qui a un océan d’argent en billets in God we trust; Qatar love America et pour cela se donne le pouvoir de régner sur les nombreux serviteurs et clients internationaux en mal de pétrole et de gaz et ; ou, offrant des services divers dans la vie quotidienne des Qataris !
      Faisant vestibule avant d’arriver aux secrétaires de sa majesté et SeigneurAl Tha(qu’il soit obéi tant dans ‘Occident que dans l’Orient, lui dont la bienfaisance s’étend sur toutes les créatures, dont le glaive tranchant n’a jamais cessé de frapper la tête et le corps dss ennemis -y compris de Monsieur Louis de Paris qui devrait mettre un casque?? Roi (que dieu de s USA aux plus petits dont Sarkozyjuppé Hollande fabius au point dque je posais la question récemment de savoir si le cheikh b vient aussid’acheter le Qaui d’<orasay sesjardins, le movilier et la horde desserviteurs qui y gitent depuis le grnd majordome jusqu'iua planton qui se tient debout sous ls gllycines face à la Seine (à l'ombre lui, toujours ;..)

      • lafleuriel dit :

        suite à cette heure mon ordi s’énerve,
        « … dont à l’arrêt devant la monarchique Porte, on trouve des plus grands aux tous petits, des USa à Sarkozy juppé-Hollande Fabius, au point que je demandais récemment si le cheikh qatari n’avait pas acheté aussi le palais du Quai d’Orsay, ses jardins et son mobilier et les serviteurs qui y gitent, depuis le grand majordome notre Fabius au planton qui se tient debout sous les glycines, face à la Seine et à l’ombre lui !
        OUF !

  6. [...] Syrie : Réinformation Le dernier rot de la Ligue arabe [...]

  7. Alain dit :

    Sans tenir compte des rots et des pets de la ligue arabe, la Russie travaille déjà sur une départ « civilisé » de Bachar el Assad, comme l’a reconfirmé l’ambassadeur russe à Paris.
    Ce départ devrait avoir lieu avant la rentrée.

    • Louis Denghien dit :

      Intox !

      L.D. & Infosyrie

    • ourika dit :

      mais, c’est parce que le journaliste ne sait pas lore ou entendre ou écouter soit l’nglais, soit le russe.
      et là on s’amuse sur le choix des mots en français; on tronque, on discute.
      et lorsque’on lit la phrase en anglais, comme dite par l’intéressé, cela est simple: Asmar ne vien pas à Moscou pour se réfugier et Al Assad partira quand son peuple le lui demandera. c’est cela le départ « intelligent » et non la fuite comme on le soutient.
      Moscou et Al Assad n’ont pas changé de position d’un doigt, même si l’occident regarde de quel côté soufle le vent.

    • johnDoe dit :

      Alain il faut lire Putin and savoir l’homme ce n’est un politicien ordinateur comme vous l’avez l’habitude de le voir dans vos pays. Vous pouvez vous creer des illusions a dire la Russie a dit ca ou la Russie fait ca. Mais Putin n’est un homme de combine. Il recherche le documentaire sur lui le System Putin.
      L’homme a deux qualites: Il est honnete et loyal.
      Aussi il a de l’ambition pour son pays. Voila cher Alain la verite. Vous les enfants de colons devriez savoir que vous pouvez plus repeter l’histoire de vos grand-parents.

      • Alain dit :

        Cher John Doe,
        D’abord je ne suis pas enfant de colon.
        Ensuite il faut tenir compte des intérêts russe pour ne pas avoir de mauvaises surprises.
        La Russie va d’abord chercher ses intérêts sans aucune considération personnelle.
        Or sa situation actuelle est devenue intenable et elle cherche une solution pour en sortir, même si les autorités syriennes démentent les propos de l’amabassadeur russe afin de ne pas donner un signal aux insurgés.

        • Marie-Christine dit :

          Alain, où avez-vous vu que la situation de la Russie était de plus en plus intenable ? Au contraire elle est de plus en plus forte ! Même un enfant le comprendrait…
          C’est plutôt la situation de la Sainte croisade atlanto-sioniste et de ses Etats indigènes franchisés qui est de plus en plus intenable !
          Dois-je vous présenter mes condoléances ?

        • sowhat dit :

          les russes taquinent les français car les français seront les premiers à payer étant diplomatiquement parlant à l’avant-garde de la coalition anti-syrienne
          par conséquent, un diplomate ou un ambassadeur russe tient à dessein des propos ambigus afin qu’ils soient mal interprétés et le cas échéant une autorité supérieure dément catégoriquement l’interprétation prêtée à ces propos. Du classique. Les russes se gargarisent aux dépens des français. Et ces derniers auraient tort de prendre cela à la légère car c’est un avertissement. et c’est même le deuxième du genre à concerner la diplomatie française en particulier.

        • vanda dit :

          la situation actuelle de la russie parait intenable à ceux qui pensent que la description faite par les médias occidentaux de la réalité syrienne est la seule crédible : Un peuple entier en révolte contre un tyran isolé ! a ce propos il faut souligner le virage à 90 degrés que nos médias viennent d’ éxécuter depuis l’ attentat qui a couté la vie à plusieurs  » dignitaires  » du régime syrien . Auparavant on entendait uniquement le bilan de la répression de manifestations pacifiques et depuis l’ attentat il n’ est plus question que de nouvelles du » front » . En fait les lecteurs de ce site savent bien que depuis plus de 15 mois la Syrie doit faire face à une tentative de déstabilisation venant pour l’ essentiel de l’ extérieur et comme nos médias ont pris leur désir pour la réalité à savoir une fin imminente du régime syrien ils ont brusquement versé dans le récit guerrier. Pour ma part je considère qu’ au regard de l’ histopire la position russe est juste : Elle empeche l’occident de décider qui doit etre a

          • vanda dit :

            Milles excuses : une mauvaise manip a expédié un peu trop tot mon commentaire . Donc je disais que la Russie a une position juste au regard de l’ histoire parce qu’ elle empèche l’ occident de décider qui doit etre aux commandes en Syrie et qu’ à l’ avenir cela vaudra exemple pour tout autre pays que l’ occident voudra déstabiliser! Dommage qu’ elle se soit fait avoir en Lybie ! Et puis la Russie n’ est pas toute seule sur cette position : La Chine , de nombreux pays des BRICS ou proches , l’ Iran qui sait que ce sera son tour… Non décidément la position de la Russie loin d’ etre intenable est juste et courageuse meme si le battage propagandiste que nous subissons quotidiennement tend à faire croire le contraire.

        • joska dit :

          Alain, que savez vous des intérêts des russes? Mais pour l’instant, je ne comprends pas votre post car de leur part, il n’y a pas de changement, alors si le doute vous prend, sachez qu’un russe est têtu et ne changement pas d’avis comme de chemise, ce qui n’est pas le cas des euro-turco-us-atlanto-sionistes qui veulent coûte que coûte en finir avec le cas syrien qui leur sera fatal à moindre échéance! Maintenant, Alain arrêtez de penser ce qui n’est plus pensable

    • Cécilia dit :

      Alain

      C’est l’intox qui passe pour une information par les ennemis de la Syrie.

    • سوريا.خالدة-Syrie.Eternelle dit :

      @Alain dit :

      « Bachar AlAssad s’en va. »

      C’est bien de vous en occuper.

      Avez-vous pensé à réserver pour lui un Taxi G7 (0147394739), ou Taxi Bleu-de-peur (3609, surtaxé !) pour Tobrouk, et une suite au BH(ôte)L sur les plages de débarquement de l’Alibye ?

      Et à faire escorter ce taxi catcat par des volontaires de TsaHallal-Libye ?

      Je vois que vous êtes un Otan-tique GO-cleb-Méd, ko-cher Alain, mais dans votre bafouille, niala rien à gober.

      Alaindi prochain.
      En attendant, n’oubliez pas votre somnifère, à côté de votre dentier.
      Car, pour nous faire mordre à votre hameçon, vous devez, au moins, avoir un sourire sans trous dans la mâchoire.

  8. Tarico dit :

    Patience, on va bientôt s’occuper du cas de Monsieur Qatar, Monsieur Al Qaïda, Monsieur Fusible, si puissant et si fragile à la fois.
    Mais on en est pas encore là.

  9. amical dit :

    Le plus célèbre analyste stratégique américain : le plus cruel général à la tête de l’armée syrienne

    La dixième chaine de l’entité sioniste vient de rapporter les propos du stratège américain, George Friedman, le plus célèbre analyste au Etats-Unis. Selon Friedman, le Président Assad vient de déclarer la guerre totale à travers la nomination du général Fahd AL JASSIM FREEJ.
    Ce général rappelle à Friedman, les généraux allemands qui étaient connus comme des écraseurs des armées ennemis à travers des tactiques sans cesse renouvelées et améliorées.
    Friedman ajoute par ailleurs que le président Assad a donné le feu vert à sas forces armées pour éradiquer le soulèvement armé le plus rapidement possible. Il a en même temps nommé une nouvelle commission stratégique de sécurité et a mis ses forces balistiques en état de guerre. De plus l’élite des savants de la commission de recherche scientifique ont été appelés à travailler dans de nouveaux sites sécurisés.
    Friedman a appelé les pays occidentaux à se préparer immédiatement à la guerre qui aura lieu, selon lui, inéluctablement. Il les a par ailleurs interpelé à ne pas sous estimer les capacité du commandement syrien qui a remporter la guerre la difficile à savoir la guerre diplomatique et stratégique et qui lui est facile de remporter la guerre militaire avec une armée de martyre qui ne connaît que la victoire où la guerre jusqu’à la dernière goute de sang.

    • sowhat dit :

      « Friedman a appelé les pays occidentaux à se préparer immédiatement à la guerre qui aura lieu »

      et qui est perdue avant d’être déclarée. Cela ne veut pas dire autre chose que la coalition anti-syrienne a perdu la guerre et que les pseudo-révolutionnaires sont maintenant livrés à leur sort. Bizarre quand même qu’Israel n’ait pas immédiatement riposté à l’entrée des troupes syriennes qui pourchassaient les insurgés armés dans la zone démilitarisée jouxtant la frontière du Golan et se sont contentés d’émettre une plainte à l’Onu. Aucun pays et aucune coalition de pays n’ont aujourd’hui les moyens de s’attaquer à la Syrie. Combien de temps prendra encore la diplomatie française pour le reconnaître …. à moins que …

  10. Maroquino dit :

    Interview d’une franco-syrienne habitant Damas :

    http://mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=32016

  11. Le phoenix syrien dit :

    Haha !!! Très drôle !!
    La où même les USA-GB-FRANCE sont impuissants, Le crapaud Qatari se gonfle.

    La Russie devrait envoyer un Boulova ou un Topol-M au dessus du Qatar et de l’Arabie saoudite pour leur faire comprendre qu’ils ne sont que des merdes.

  12. سوريا.خالدة-Syrie.Eternelle dit :

    Ce Qatar serait un cathàrire, n’était ma tristesse pour les héros qui meurent des balles des Cons-pirates AlThani et Cons-sorts (en arabe « AlThani » veut dire le « second » – second couteau des Ultra-Sionistes-Asociaux, évidemment).

    Toutefois, l’idée géniale d’offrir l’amân(*) à Bachar AlAssad n’a pas germé sous la barbichette cirée de ces zémirs, mais dans les officines alchimériques(*) des sous-sols du Q.d’Orsay.

    FaubisDitJuppéDeux, Bernanar Vauzéro et consorts, ont mijoté ce plat de porcs celés – ne pas oublier leur rouerire – pour le vendre à prix d’or 24 qatarcarats, et renflouer, ainsi, les multiples trous de nos chaussettes et flouer le concitoyens ordinaires, qu’ils prennent pour des cons sacrés.

    D’une pierre précieuse, deux coûts : cela aurait permis de revêtir du voile de vermeil les coulisses du Paris Saint-Teuton et les crottoirs des rues de sols-farinaux.

    Ah ! Kilobo l’Orant FaubisDitJuppéDeux !

    Va-t-il apprendre le charabia, comme dirait notre chère Souriya ya habibati, et s’exercer à de nouveaux Salamalecs, pour parfaire ses dons innés de courtisan ?

    Je n’en serais pas surpris ! Il fait des merveilles aux étranges affaires !

    Il excellerait même comme ambassadeur de France à Tell Aviv, dépassé l’âge de la re-traite des houris, le 20/08/1946, avec ses 66 ans de rayonnement culturel exceptionnel !

    Un Successeur à l’Orant ?

    J’ose suggérer à Holla-ditMolletDeux deux bienheureux : Philippe-Auguste Douste Blablazuth, ou l’Avidgor L’Hibernant, deux ex ou futurs maires de………..Lourdes et Yourashalaï-miamiam. Et tous les deux ex ou actuel magaministres des Affres étranges

    (*) A l’intention de Marie-Christine, avec mon amitié.
    1-Aman : mot d’origine arabe qui veut dire : garantie de vie sauve;
    2-AlChimie, de AlKimya : chimie, alchimie, etc..

  13. karim dit :

    Des dégâts co-lateraux du soutien de la ligue arabe envers les asl et autres salafistes comme celui reporté par l’orient le jour (oui je sais anti syrie et anti assad) vont petit à petit faire changer les opinions.

    http://www.lorientlejour.com/category/%C3%80+La+Une/article/769847/La_crise_syrienne_menace_le_Liban_d%27une_%22catastrophe_agricole%22.html

    Je serais curieux de voir ce que ça donne à l’assemblée générale de l’onu. Passer par elle est un aveu d’impuissance, car elle est non contraignante. Bien entendu les USA, les français et les anglais ne pouvaient pas se permettre une sortie du genre, par la petite porte. Je doute que l’on puisse utiliser un éventuel vote défavorable à la Syrie pour forcer un intervention « humanitaire ». Cela ferait jurisprudence au mieux ou éclaterait le système de veto du conseil de sécurité. De plus plus il n’y a plus beaucoup de candidat pour aller ouvrir des couloirs humanitaire à coup de bombes euthanasiantes ou otanasiantes.

    • sowhat dit :

      « oui je sais anti syrie et anti assad »

      tu l’a enfin craché au moyen de 2 parenthèses !

      tu prouves aussi par là que tes arguments sont bidon, mais on le savait ….

      • karim dit :

        Arrêtez la cocaïne ça rend paranoïaque, la moquette aussi, et l’idéologie idem.

        La parenthèse est pour décrire la position du journal cité, pour ceux qui ne le connaissent pas.ça ne décrit pas ma position.

        • sowhat dit :

          faites excuse monsieur Karim, j’ai lu trop vite … faute de temps

          • sowhat dit :

            encore pardon d’y revenir

            la cocaïne ou la moquette passe encore mais l’idéologie c’est un peu perfide

            mais bon nous viderons cette dispute plus tard

      • karim dit :

        pas de problème, classique sur internet et tout autre machine électronique à clavier.

        Il est peut être temps de relire lentement tout ce que j’ai écris depuis mercredi 18 juillet.

        non non pas besoin de revenir sur l’idéologie, l’idéalisme, le coté partisan ou autre.

        Ici, certains jugent hâtivement et en même temps veulent faire de la pub pour que d’autres arrivent. Vous croyez vraiment que ces personnes qui jugent trop vite donnent une bonne image des partisans de la syrie ( je ne parle bien entendu pas des faux amis de la syrie animé par de paris, ankara ou doha).

        Em fait pas besoin de troll pour décourager de lire, suffit que certains défenseurs d’assad s’expriment…

  14. Albissaty dit :

    j’apprecie beaucoup « Le dernier rot de la Ligue arabe » hihihi. j’ai aimé, franchement!

    • Albissaty dit :

      j’aime cette expression. en fait ce « rot » de la ligue des crabes euh…arabe sera le dernier puisqu’ils ne trouveront rien de meilleurs comme suggestion pour arrter les violences en Syrie.

  15. L'étrangère dit :

    Conférence de presse du porte parole du MAE syrien : Mr MAKDISSI 23/07/2012
    https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=e-yRRHnAA2E
    المؤتمر الصحفي للناطق باسم الخارجية السورية 23 7 2012

    Concerne avant tout un communiqué du Ministère syrien des Affaires étrangères en réponse aux déclarations tous azimuts d’États qui cherchent à recycler le subterfuge non encore éculé d’ « armes de destruction massive et non conventionnelles » que la Syrie pourrait utiliser… [Communiqué lu en arabe et dit en anglais].
    En bref : « les armes… de quelle que nature qu’elles soient sont sous la garde des autorités syriennes et ne sont absolument pas destinées à l’usage interne, ni contre les citoyens, ni même contre les terroristes dans leur guérilla urbaine… [question de bon sens]. Si armes non conventionnelles il y a… leur usage n’est envisageable qu’en cas d’agression militaire étrangère… » Plus loin : ne demander pas à un diplomate d’envisager la guerre… il est là pour trouver des solutions en faveur de la paix! »

    Si Sana le publie ou l’a publié, ce serait bien de le reporter ici.
    Merci

  16. Cécilia dit :

    La Syrie n’utilisera ses armes chimiques qu’en cas d’agression étrangère

    Jihad Makdessi

    Le régime syrien n’utilisera son arsenal d’armes chimiques qu’en cas d’ »agression » des Occidentaux, a mis en garde le ministère syrien des Affaires étrangères

    « Aucune arme chimique ou non conventionnelle ne sera utilisée contre nos propres citoyens (…), ces armes ne seront utilisées qu’en cas d’agression étrangère », a indiqué le porte-parole du ministère, Jihad Makdessi, lors d’une conférence de presse à Damas.

    « Elles ne seront jamais, jamais, utilisées contre nos citoyens, quelque soit l’évolution de la crise », a-t-il ajouté.

    « Ces différentes armes sont stockées et sécurisées sous la supervision des forces armées et ne seront utilisées que dans le cas où la Syrie fait face à une agression extérieure », a répété le porte-parole, soulignant que les « généraux décideront quand et comment ces armes seront utilisées ».

    Intervention militaire et Armes de destruction massive

    Makdessi a également accusé les Occidentaux d’organiser une « campagne visant à justifier une intervention militaire en mentant sur des armes de destruction massive ».

    Les autorités syriennes mettent en garde contre « la possibilité que des parties étrangères arment les groupes terroristes (…) avec des bombes bactériologiques qui exploseraient dans un village pour que les forces syriennes soient accusées par la suite ».

    La Maison Blanche et Israël inquiet

    Dimanche, la Maison Blanche avait mis en garde Damas sur son arsenal d’armes chimiques, estimant que les membres du régime de Bachar al-Assad devraient rendre des comptes s’ils n’en assuraient pas la sécurité.

    Israël a également exprimé son inquiétude et prévenu qu’il ne pouvait pas « accepter » que des armes chimiques tombent aux mains du Hezbollah.

    « Il n’est pas approprié d’en dire plus pour le moment sur quand nous allons agir, comment nous agirons, ou si vraiment nous agirons », a estimé le ministre israélien de la guerre, Ehud Barack.

    Damas rejette la proposition arabe

    Réunion de la Ligue à DohaDamas a par ailleurs rejeté la proposition énoncée dimanche par la Ligue arabe à Doha d’un départ négocié du président Bachar al-Assad et de sa famille.

    « Nous sommes désolés que la Ligue arabe se soit abaissée à ce niveau immoral envers un pays membre de cette institution. Cette décision revient au peuple syrien qui est le seul maître de son sort », a dit le porte-parole, fustigeant une « ingérence flagrante » dans ses affaires intérieures.

    « Si ces pays arabes réunis à Doha étaient sincères et soucieux d’arrêter le bain de sang, il aurait fallu qu’ils arrêtent d’armer (les rebelles) de manière ostentatoire (…) et cessent leurs campagnes d’incitation ».

    Dans leur communiqué final publié dans la nuit de dimanche à lundi, les ministres des Affaires étrangères des pays de la Ligue arabe ont appelé M. Assad à « renoncer au pouvoir », l’assurant que « la Ligue arabe contribuera à lui assurer et à sa famille une sortie sûre ».

    L’armée reprendra bientôt le contrôle des frontières

    Concernant les frontières du pays, disputés entre l’armée régulière et les groupes rebelles qui contrôlent un poste-frontière vital avec l’Irak et la Turquie, Damas a affirmé que l’armée en récupérerait bientôt le contrôle.

    « Deux poste-frontières sont actuellement hors du contrôle des (autorités). Mais ils sont inusités depuis juin, et il est facile d’envoyer quelques hommes armés pour s’en emparer », a dit encore M. Makdessi.

    Il a assuré que les rebelles « ne s’y maintiendront pas et qu’ils seront partis dans quelques jours ».

    http://www5.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=72469&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=37&s1=1

    • Cécilia dit :

      La Syrie:

      L’arme chimique et biologique ne sera utilisée que dans le cas d’une agression extérieure

      23 Juil 2012

      Damas / Le ministère des affaires étrangères et des expatriés affirme qu’il suit de près la campagne politique et médiatique lancée contre la Syrie dans le dessein de préparer l’opinion publique internationale à l’éventualité d’une intervention militaire sous le prétexte mensonger des « armes de destruction massive ».

      Un communiqué du ministère des affaires étrangères et des expatriés, affirme que l’arme chimique ou biologique ne serait absolument pas utilisée dans la crise en Syrie. « Ces armes, fermement renfermées et sécurisées sous la supervision des forces armées syriennes, ne seront utilisées qu’en cas d’une agression étrangère contre la Syrie », précise le communiqué, lu par le porte parole du ministère, Jihad al-Maqdissi, dans une conférence de presse tenue aujourd’hui.

      M. Maqdissi a affirmé que le ministère avait déjà informé de cette position des pays ayant manifesté une inquiétude concernant l’arrivée des armes non conventionnelles à une partie tierce ou l’emploi de ces armes.

      Le ministère a évoqué dans ce sens une autre question préoccupante, celle de la possibilité de l’armement des groupes terroristes de l’extérieur, à la lumière de leur déficit, afin de porter au régime politique en Syrie via des bombes tactiques ou des mines contentent des matières biologique en les faisant exploser dans l’une des villages pour en accuser les forces syriennes.

      « Le ministère réaffirme que cette campagne politique et médiatique programmée n’aide pas la Syrie à surmonter sa crise. Nous conseillons les pays préoccupés de la Syrie et des Syriens d’épargner leurs efforts et leurs campagnes médiatiques négatives afin de convaincre ceux qu’ils soutenaient, finançaient et armaient à attacher à la solution politique conformément au plan de l’émissaire international, Kofi Annan.

      Répondant à une question, M. Maqdissi a affirmé que toute arme chimique ou biologique ne serait jamais utilisée durant la crise en Syrie. « Ces armes, stockées et sécurisées par les forces armées syriennes, ne seront utilisées qu’en cas d’une agression étrangère contre la Syrie et c’est aux commandants de décider comment les utiliser », a affirmé al-Maqdissi.

      Abordant les développements qu’avaient connus certains quartiers de Damas, M. al-Maqdissi a indiqué que l’armée syrienne est actuellement en état d’autodéfense et que la situation sécuritaire sera meilleure. « Toute personne portant les armes contre l’Etat celui-ci ne pourra répondre qu’avec la même méthode et toute personne appelant au dialogue et adoptant une solution politique les portes sont pleinement ouvertes devant elle’, a-t-il ajouté, affirmant qu’après un ou deux jours les affaires suivront leur cours normal.

      A une question sur la domination par des groupes terroristes armés de certains points de passage avec la Turquie et l’Irak, M. Maqdissi a précisé que les dernières nouvelles indiquent que deux points de passage sont hors contrôle mais en fin de compte le point de passage n’est pas une caserne militaire mais un barrage fermé par les deux parties, sa pénétration ou non est une question possible mais le fait de poursuivre sa domination est une autre question.

      A propos de la déclaration publiée par la réunion du comité ministériel arabe à Doha sur le changement de la mission de Kofi Annan et le transfert pacifique du pouvoir, M. Maqdissi a précisé qu’un tel changement n’est pas à la main des ministres arabes mais un souhait qu’ils proposaient sous le grand titre : « hypocrisie politique » et le transfert du pouvoir constitue une intervention flagrante dans les affaires intérieures d’un Etat souverains comme la Syrie qui est un pays fondateur de la Ligue arabe. « Le peuple syrien est le maître de la décision qui décide de l’avenir de son pays », a-t-il affirmé.

      Il a souligné que si les pays arabes réunis à Doha, sont sincères quant à l’arrêt de l’effusion de sang syrien, ils auraient stoppé toutes les incitations médiatiques méthodiques.

      Et M. al-Maqdissi d’affirmé que la Syrie est totalement engagée à assurer le succès de la mission d’Annan et à surmonter tout obstacle qui l’entrave, précisant que les obstacles devant l’exécution dudit plan ne sont pas dressés par la Syrie mais par ceux qui financent, arment et parlent des armes de destruction massive.

      A une question sur l’escalade politique extérieure en concomitance avec la visite du ministre américain de la Défense à Israël pour y mener des entretiens, M. al-Madissi a indiqué qu’il ne sait pas l’ordre du jour de la visite mais ceux-ci mènent une campagne médiatique politique et nous sommes en état d’autodéfense.

      A une question sur la probabilité d’une guerre globale dans la région au cas où Israël adresserait une frappe militaire contre les lieux des armes chimiques en Syrie M. al-Maqdissi a répondu n’avoir pas parlé d’une guerre qui in challah n’aurait pas lieu.

      http://www.sana.sy/fra/51/2012/07/23/432934.htm

  17. Cécilia dit :

    Ce qui était « Haram » pour les Gazaouis est « Hallal » pour les Syriens!
    L’équipe du site

    Le roi Abdallah d’ArabieLe roi d’Arabie saoudite, dont le pays est très critique du régime du président Bachar al-Assad, a ordonné le lancement dès lundi d’une campagne de « collecte de dons pour soutenir nos frères en Syrie »

    Cette campagne sera organisée dans toutes les régions du royaume pétrolier, a indiqué dimanche le ministère de l’Intérieur dans un communiqué.

    Or, le khadem d’al-haramayn al-sharifayn ou serviteur des deux lieux saints (La Mecque et Médine) était opposé lors de la guerre dévastatrice d’ »Israël » contre les habitants de Gaza (Décembre 2008-Janvier 2009) de secourir les « frères en Palestine ».

    Les soi-disant oulémas du royaume wahhabite ont prohibé toute collecte de fonds en faveur des sinistrés à Gaza.

    1 315 Palestiniens avaient été tués lors de cette agression israélienne, dont 410 enfants et plus de 100 femmes, tandis que 5 285 autres avaient été blessés. Des milliers de familles se sont également retrouvés sans-abri suite aux bombardements de de leurs domiciles.

    http://www5.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=72409&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=37&s1=1

  18. sowhat dit :

    l’heure d la contre-offensive est venue :

    nettoyage par l’armée nationale syrienne des zones rebelles en Israel

    Selon le quotidien israélien Haaretz, quelque 500 soldats et 50 véhicules syriens ont franchi la zone démilitarisée.

    on voit la même chose au Liban où l’armée syrienne vient faire des incursions fatales pour des dizaines de terroristes

    la Syrie commence à frapper la vermine pseudo-révolutionnaire hors de ses frontières, le peuple syrien applaudit

  19. Cécilia dit :

    Washington a rédigé une nouvelle constitution pour la Syrie

    Abdel Basset Sayda

    Depuis janvier, un groupe d’une quarantaine d’exilés syriens se réunit secrètement place de l’église Saint-Louis à Berlin, dans les locaux de la Stiftung Wissenschaft und Politik. Si cette fondation est financée par le patronat allemand, les réunions le sont par les départements US d’État et de la Défense.

    Elles sont présidées par Steven Heydemann, un double national US-Israélien, qui a longtemps travaillé pour la CIA, avant de devenir chercheur à l’US Institute of Peace.

    Cet organisme, qui fournit le cadre officiel des réunions est – contrairement à ce que pourrait laisser supposer son intitulé – un paravent du Pentagone. Non sans surprise, le ministère suisse des Affaires étrangères est associé à ce projet.

    Le programme est intitulé « Le jour d’après. Soutenir une transition démocratique en Syrie ».

    Dans le vocabulaire orwellien de Washington, « transition démocratique » signifie le passage du président élu et plébiscité par le peuple syrien Bachar el-Assad à un président choisi par les puissances occidentales; et l’expression « jour d’après » désigne la période suivant le renversement du régime syrien par ces mêmes puissances occidentales.

    Alors que les Syriens approuvaient par référendum une nouvelle constitution, le groupe de travail en rédigeait une autre. Il définissait aussi ce que serait la politique du futur gouvernement syrien.

    Le document final a été présenté par la secrétaire d’État US, Hillary Clinton, au président du Conseil national syrien, Abdel Bayset Sayda, lors de la 3e conférence des Amis de la Syrie à Paris, le 6 juillet. M. Sayda a accepté de mettre en œuvre cette « feuille de route ».

    Source: Réseau voltaire

    • johnDoe dit :

      Le monde va bientot rediger une nouvelle constitution pour l’Amerique. Un pays la constitution dit que chaque American doit avoir une arme. Cela etait du temps ou les maitres esclaves pour tuer leur sujets en cas de revolte.La constitution Americaine dit aussi que les femmes et les noirs n’ont pas le droit de vote. Jusqu’a present cette disposition est presente dans la constitution Americaine. C’est Reagan qui avait pris la disposition contraire. La CIA ne doit pas faire peur. C’est une structure en perte de vitesse qui ne peut qu’acheter les personnes sont ideal. Va sur leur site pour connaitre le salaire d’un agent. L’Amerique c’est la fabrication. Demande a ceux qui imigrent dans ce pays leur deception. Venez nous aider aux Etats-Unis. Il y a une bande criminel qui ont pris le pays en otage.

  20. Akyliss dit :

    j’aimerais bien que ce soit plutôt les dernieres heures de cette ligue d’esclaves à la solde des sionistes.

  21. AVICENNE dit :

    Sagit-il de Mahmoud Abbas sur sa gauche ?.

    Quel est son rôle dans cette assemblée de « guignols » ?. J’espére qu’il se rappellle ce que fait la syrie pour le peuple palestinien.

    • idriss dit :

      mahmoud l’insignifiant est la pour le decor.sous commandement de ses maitres israliens.ce mec a vendu son pays et trahi le hamas.

  22. Qotlikana dit :

    eloquent et precis!! merci!

  23. joska dit :

    Louis ou mes vrais internautes pro-syriens, hors sujet peut-être mais est-ce-que france24 ne serait pas financé par le Qatar ou ne serait-elle pas un satellite d’Al-Jazeera ou Al-Jakharra? Car les commentaires sont identiques et mêmes sources

    • idriss dit :

      les journaluex francais ont de journliste que leur façon de se coucher pour la paye.ils ne font des copie colles des autres agences etrangeres.le journlisme est mort en france depuis que dassault et les marchands d’armes on pris le controle.
      pas un seul journliste en france est digne de porter ce titre.

    • ourika dit :

      attention voici l’organogramme du Qatar
      j’ai tenté de donner les sites, mais ils ne sont pas passés alors volà le résume.
      le QATAR a pour dictateur/tyran Al Thani
      Le Qatar investit à travers le monde avec le QIA = Qatari Investisment Authority dirigée par Al Thani
      La Logue Arabe est présidée par k’Irak, mais a pour Chef Al Thani
      Donc Al Thani dirige tout.
      Ensuite, le QIA:
      il a acheté le PSG, Vinci, Véolia, VHML, Lagardère, AEDS.
      Lagardère possède des actions dans les médias, journaux, tV, etc
      AEDS: recherches scientifiques dont la défense de la France. IL para^trait que là, cela a choqué et que des changement ont été effectués pour protéger notre dégense nationale, qui disent. Mais est-ce vrai quand on sait que la France n’a pas les moyens d’acheter un bonbardier et de payer l’entrainement des pilotes. Pour entretenir un hélicoptère, on en sacrifie trois environ. à moins que le Qatar donne une contribution, une aumône contre quoi?….
      Voilà le schéma.
      Bref, Al Thani est chef du monde. Face à cela, nous avons les BRICS qui n’aiment pas cela, mais vraiment, ils n’aiment pas.
      Maintenant que les pions sont en place, il reste à lancer le jeu.

  24. Enfarineur dit :

    l’ASL a des images de prise de chars, j’en vois trois dont peut être un seul qui fonctionne … c’est le genre de truc qui frappe les opinions hésitantes … et là les medias occidentaux ont de la matière pour alimenter la propagande .. donc de faire mal

    • ourika dit :

      l’ASL en a pris deux
      ils ont attaqué l’armée régulière qui leur a tiré dessus
      les 2 chars ont sauté et out les ALS:
      ainsi disparaissent lézéros: Requiem.

  25. Cécilia dit :

    Je ne connais pas ce site que je viens de découvrir et où j’ai trouvé des informations sur le nouveau ministre de la défense sans connaitre toutefois sa vraie valeur ni son authenticité.
    ———-

    Posted on 19 juillet 2012 by strategika51

    Al-Assad nomme un faucon parmi les faucons à la défense

    Longtemps écarté pour ses méthodes brutales et sa vision radicale, le Général Fahd Jassem Al-Freij, un sunnite, vient d’être nommé (18 juillet 2012) par le président syrien Bachar Al-Assad à la tête de la défense, quelques heures après l’assassinat du ministre de la défense, le Général Daoud Rajha, de confession chrétienne, dans un attentat à la bombe ayant visé un des QG du Conseil de la Sécurité nationale syrienne. C’est une des premières conséquences du ciblage direct de la direction syrienne par des opérations terroristes.

    Cette nomination n’a pas du être facile pour Al-Assad qui a tout fait pour tenir Al-Freij en retrait du fait de ses méthodes peu orthodoxes. C’est l’une des rares fois qu’un Général des forces spéciales est nommé ministre de la défense dans un pays arabe. Mais ce n’est pas tout.

    Contrairement au Général Rajha qui était apprécié pour sa modération et son sens des subtilités, le Général Al-Freij est considéré comme un faucon parmi les faucons. Lors de la guerre entre le Hezbollah libanais et Israël en 2006, Al-Freij préconisa une entrée en guerre immédiate avec Israël.

    Ce natif de Hama, âgé de 62 ans s’est illustré tout au long de sa carrière militaire par ses méthodes iconoclastes. On lui prête une obsession unique: En émettant des objections sur certaines décisions, il ajoutait invariablement qu’au lieu de croiser les bras et de parader pour la photo souvenir, l’état-major devrait penser sérieusement à aller guerroyer sur le lac Tiberiade et récupérer le plateau du Golan (occupé et annexé par Israël)…Son principal rêve est de bombarder Tel-Aviv.

    Ce musulman sunnite appartenant à la principale communauté confessionnelle du pays a été nommé le 08 août 2011 chef d’état-major de l’armée syrienne après avoir commandé les forces spéciales et dirigé des opérations dans les régions de Daraa dans le Sud, le berceau de la contestation, d’Idlib près de la Turquie et sa région natale de Hama. Il est peu apprécié au sein du commandement militaire à cause de son franc-parler et ses méthodes très expéditives.

    En 1982, en pleine guerre civile libanaise, Al-Freij dirigea des opérations spéciales dans la Bekaa libanaise pour contrer l’invasion israélienne et tenta à deux reprises d’assassiner Ariel Sharon. En 2003, ses commandos se sont accrochés à plusieurs reprises avec des unités de marines US stationnées à la frontière entre la Syrie et l’Irak. En 2006, lors de la guerre entre le Hezbollah et le Liban, il fut le seul haut officier syrien à se rendre au Liban et à participer activement aux opérations.

    Sa nomination prélude d’une radicalisation de la lutte contre l’ASL et les groupes islamiques armés. Le Général Al-Freij s’est toujours plaint de la “modération” dont faisait preuve l’ancien ministre de la défense face à la contestation. Il semble que la perte de proches ait incité le président Al-Assad à nommer un faucon parmi les faucons de la vieille garde pour soit en finir une fois pour toutes avec la rébellion armée ou déclencher une guerre régionale avec Israël et la Turquie.

    Les israéliens dont les forces sont en état d’alerte maximum au Golan étudient actuellement les options de plans de bombardement de dépôts d’armement et d’arsenaux de l’armée syrienne. Ce qui prouve que sur le terrain, tous les ingrédients d’une cinquième guerre régionale au Moyen-Orient sont réunis.

    http://strategika51.wordpress.com/

    • johnDoe dit :

      Cher ami ce n’est pas un faucons. C’est patriote parmi les patriote. Aucun human ne peut accepter qu’on detruise son pays.

      • ourika dit :

        au fait de devient notre ami Sharon?
        il est mort ou toujours sous soins entensifs?
        il était aussi un faucon, il a fait beaucoup de morts, des charniers, je crois?
        et que penser de Johnson qui faisait bombarder le Vietnam? un faucon!

      • Cécilia dit :

        « Cher ami ce n’est pas un faucons. C’est patriote parmi les patriote. Aucun human ne peut accepter qu’on detruise son pays. »

        Excellente remarque, cher ami !
        Je ferai la même chose à sa place, mais là où je suis, j’essaie de faire ce que je peux pour aider la Syrie même si parfois j’ai ce sentiment de battre de l’eau.

  26. سوريا.خالدة-Syrie.Eternelle dit :

    Lettre adressée à Môcieux L’Orant Faubis, SuperMinsitre au Q. D’Orsay.
    Recommandée, bien sûr.

    Môssieur Faubis !

    L’Hôtel Matignon est celui de la République Française !
    Il ne saurait être prêté à un quelconque gouvernement étranger !

    Pour accueillir l’imminent éminent Gouvernement Syrien en France, que vous projetez de nommer d’urgence gériatrique, avec les Qatarofilsd’or et les Saloudiantres, faites vite.

    Il faut lui construire, à sa mesure, un monument pas laid, que vous appellerez : l’Hôtel Maquignon.

    - Rue du Dessous des berges,
    - Ou rue de la Grande Truanderie,
    - Ou place d’Israël.
    - Ou dans la célèbre commune de 46201 Montcuq.

    Vous avez le choix.

    Veuillez zagréer, Môssieur le Maxiministre d’Etat d’impuissance, mais néanmoins éloquace, mes salutations indistinctes, gauches et maladroites.

    • sowhat dit :

      je doute que vous l’ayez envoyé je pense d’ailleurs qu’il y aurait intérêt à être plus direct avec de vrais arguments à l’appui et finir par une promesse de bonne et due « rétribution » ad nomine en guise de verdict.

      Si cette lettre est bien faite et que Fabius ne la lit pas au moins son secrétaire la lira ou le secrétaire de son secrétaire et la chose viendra à s’ébruiter et au final on se paiera sa tête . Le mieux c’est une lettre ouverte signée par des citoyens franco-syriens qui trouvent à redire dans l »attitude et le vocabulaire de M. Fabius à l’égard du président d’un pays qui n’a point déclaré la guerre à la France et qui en rien ne nuit à ses intérêts, à publier sur une page d’un grand quotidien. Là vous verriez qu’il se calmera un peu.

  27. Frantz Fanon dit :

    Depuis hier je ne peux plus entrer à la page anglaise de http://www.irib.ir, la radio iranienne. Un nouveau apport à la liberté de la presse de nos chers gouvernements démocratiques?

  28. Julie dit :

    Il y a une folle sur la 5, elle s’appelle Kassis qq chose et raconte n’imorte quoi. On peut envoyer des questions qui seront peut-être posées en direct (C dans l’air)

  29. lafleuriel dit :

    Tiens mais Fabius et Al Thani : mêmes idées lumineuses et dans les mêmes termes à propos de la nécessité que Kodmani, son boss kurde, mister Tlass et l’ASL bossent ensemble et sérieusement!
    Al Thani a acheté aussi le Quai d’Orsay avec le mobilier et les serviteurs qui sont attachés à son entretien ?

    • ourika dit :

      autrefois les bonnes étaient des bretonnes, puis des espagnoles, puis des asiatiques, aujourd’hui, elles sont françaises
      les temps changent.

      • touri dit :

        Autres temps, autres mœurs comme « ils « disent.

      • lafleuriel dit :

        A Ourika : ben quand je suis allée à Oman, pays également riche en pétrole mais aussi en or et autres cuivres et bien, le groom en livrée et gants blancs qui a ouvert la porte de ma chambre et installé ma valise était… danois.C’était bien ! Oui les temps changent..Bécassine est désormais Fabuisine et notre président une ex..fraise tacada ou selon le temps des repas, un Flanby plutôt mou…

  30. benallal dit :

    la ligue arabe une porcherie geree par des barilles de petrole sous l oeil de la cia
    cette salete d’arabe ,une crasse que les peuple de l arabie saoudite du qatar du kowet… doivent enlever pour se purifier en tout sens

  31. hezbollah dit :

    J ‘EMMERDE LA LIGUE ARABE, VIVE LA SALSA!

    http://youtu.be/HFy2Py89l3s

    La véritable histoire sur la Syrie 3/3, pour celles et ceux qui l’ auraient pas encore vu.

    http://youtu.be/F-h31RgmnCU

  32. touri dit :

    L’Algérie a émis des réserves sur le troisième paragraphe de la décision de la Ligue arabe réunie dimanche qui a « appelé le président syrien à renoncer au pouvoir », estimant qu’il s’agit d’une « décision souveraine du peuple syrien frère et qui ne relève pas des prérogatives du conseil », selon le document final de la réunion.

    L’Algérie « émet des réserves sur le troisième paragraphe partant du fait que cette décision ne relève pas des prérogatives de ce conseil mais demeure une décision souveraine du peuple syrien frère », a indiqué le document dont l’APS a reçu une copie.

    Le conseil de la Ligue arabe réuni dimanche soir au niveau ministériel lors d’une session extraordinaire à Doha (Qatar) a « appelé le président syrien à renoncer au pouvoir », avec la garantie d’une sortie sécurisée pour lui et sa famille « afin de préserver les vies des syriens, les fondements de l’Etat syrien, son unité et son intégrité et d’assurer un transfert pacifique du pouvoir en Syrie ».

    La République d’Irak a également émis des réserves sur la décision d’appeler au départ du président syrien, précisant que cette question « est exclusivement du ressort du peuple syrien sans aucune tutelle ». La République du Liban a également émis des réserves sur la même clause. Le Conseil de la Ligue arabe a en outre condamné « la poursuite des massacres, de la violence et des crimes commis par les forces gouvernementales syriennes et ses milices +Chebihas+ ».

    Le conseil a demandé au gouvernement syrien « de respecter ses engagements en cessant immédiatement toute forme de violence ». Les ministres arabes des affaires étrangères ont décidé de charger le groupe arabe à New York d’appeler à une réunion extraordinaire de l’Assemblée générale des Nations Unies sous l’intitulé « L’Union pour la paix pour prendre des recommandations sur des mesures collectives pour faire face à la situation désastreuse en Syrie qui menace la stabilité de la Syrie, la région, la paix et la sécurité internationales ».

    Parmi ces mesures figure la création de « zones sécurisées » en Syrie pour protéger les citoyens et permettre aux organisations d’aides humanitaires arabes et internationales d’accomplir leur mission.

    Le conseil de la ligue arabe estime dans ce contexte nécessaire d’adapter la mission de l’envoyé conjoint de l’ONU et de la ligue arabe Kofi Annan aux exigences de la transition vers un Etat civil démocratique « pluraliste » où sont consacrées égalité, citoyenneté et libertés.

    Les pays arabes ont préconisé la mise en place d’un gouvernement consensuel de transition qui jouit de toutes les prérogatives et regroupe entre autres l’opposition, de l’intérieur et de l’extérieur, et l’armée libre pour gérer le transfert pacifique du pouvoir.

    La ligue arabe a salué le rôle joué par les pays voisins qui ont accueilli les réfugiés syriens et mis en place un fonds spécial pour les aides humanitaires.

    Le conseil de la ligue arabe a souligné la nécessité d’intensifier les efforts sur les plans arabe et international pour faire parvenir les aides humanitaires d’urgence au profit du peuple syrien.

    Le conseil ministériel a enfin chargé le président du comité ministériel arabe pour la Syrie et le secrétaire général de la ligue de se rendre à Moscou et à Pékin pour examiner les éléments de cette décision et présenter un rapport au conseil dans les meilleurs délais.

    http://www.echoroukonline.com/ara/articles/136613.html http://www.echoroukonline.com/ara/articles/136613.html

    http://www.alterinfo.net/notes/L-Algerie-considere-que-la-decision-du-depart-du-president-Bachar-Al-Assad-revient-au-peuple-syrien_b4559615.html

  33. MC dit :

    Extrait du plan Yinon qui se déploie sous nos yeux en Syrie:
    « It is obvious that the whole plan depends on the Arabs continuing to be even more divided than they are now, and on the lack of any truly mass movement among them… Every kind of inter-Arab confrontation will assist us in the short run and will shorten the way to the more important aim of breaking Iraq up into denominations as in Syria and Lebanon… Syria will fall apart. » Oded Yinon, 1982. From « The Zionist Plan for the Middle East ».

    pour plus de détails, lire: http://members.tripod.com/alabasters_archive/zionist_plan.html

  34. kamel dit :

    L’Algérie a émis des réserves sur le troisième chapitre de la décision de la Ligue arabe réunie dimanche qui a « appelé le président syrien à renoncer au pouvoir », estimant qu’il s’agit d’une « décision souveraine du peuple syrien frère et qui ne relève pas des prérogatives du conseil », selon le document final de la réunion. L’Algérie « émet des réserves sur le troisième paragraphe partant du fait que cette décision ne relève pas des prérogatives de ce Conseil mais demeure une décision souveraine du peuple syrien frère », a indiqué le document.

    Interrogé par TSA sur ces réserves, le porte‑parole du MAE, Amar Belani, nous a indiqué : « effectivement, l’Algérie a exprimé des réserves sur le paragraphe 3 de la décision du conseil qui appelle le président syrien à renoncer au pouvoir en échange d’une sortie « sûre » pour lui‑même et sa famille.

    Comme vous le savez, L’Algérie est très attachée au respect scrupuleux de la légalité et la position adoptée par notre pays, à Doha sur ce point précisément, tient au fait qu’une telle demande ne relève pas des attributions ou des prérogatives du Conseil ministériel de la ligue arabe mais relève exclusivement de la décision souveraine du peuple syrien ».

    « Je précise par ailleurs que deux autres pays arabes ont partagé cette position », a‑t‑il ajouté, sans préciser de quels pays il s’agit. Mais il serait question de l’Irak et du Liban. Au lendemain de cette décision de la Ligue arabe, l’Union européenne a décidé, lundi 23 juillet, de renforcer ses sanctions contre le pouvoir syrien et les contrôles de l’embargo sur les armes afin d’augmenter la pression contre le régime de Bachar Al‑Assad, a annoncé une source diplomatique européenne citée par l’agence AFP.

    Après les derniers vétos russe et chinois à l’ONU, les pays occidentaux cherchent à travailler en dehors du Conseil de sécurité de l’ONU pour accentuer la pression sur le régime syrien. « Nous souhaitons la formation rapide d’un gouvernement provisoire qui devra être représentatif de la diversité de la société syrienne. La France soutient pleinement les efforts de la Ligue arabe dans ce sens », a déclaré, samedi, Laurent Fabius, ministre français des AE.

  35. KM dit :

    Nos relation diplomatiques sont au plus mal avec le Qatar, signe de bonne santé politique!
    Vive L’Algérie et vive la République Arabe Syrienne!

  36. alevi dit :

    L irak soutient ASSAD lors de la reunion
    c est une info russe

    http://fr.rian.ru/world/20120723/195449287.html

  37. alevi dit :

    Des arabes qui trahissent d autres arabes…..c pitoyables
    des italiens qui parlent de possibilites de.paix… C. Incroyable non ?

    http://fr.rian.ru/world/

  38. El Fel dit :

    Les membres de la ligue arabe en cédant aux caprices des puissances étrangères viennent de prouver, que ce sont des responsables qui ne tiennent nullement compte du réel désir de leurs citoyens.
    Les syriens à très forte majorité (plus de 70 %) veulent que Bachar reste au pouvoir, et nous voyons ainsi cette ligue participer à un acte contre nature, en imposant à la majorité de ce peuple syrien, une poigné de revendicatifs criminels, appuyé par des puissances étrangères.
    Que faut-il conclure, que cette ligue arabe est constituée de membres de gouverments qui doivent appliquer ces mêmes principes chez eux.
    « Ne tenir nullement compte de ce que pense la majorité de leurs citoyens. »
    Un acte très grave, aux conséquences imprévisibles au sein de leurs peuples même.

  39. jk dit :

    La Syrie est le Fondateur principal de la ligue arabe.
    la Syrie a soutenue dans leurs moments difficiles l’Algérie,le Koweït et bien sur toujours, la Palestine avec divers groupes opposés « OLP, Hamas et les autres  » sans parler du Liban.
    la ligue arabe avec insolence et mépris,conseil « menace » le Président de la Syrie de démissionner, ces gens du Golf connaissent ils vraiment la fonction d’un Président, les obligations et devoirs qu’il doit assumer.
    Quitter le navire,cela correspond à leurs natures,faire de la Syrie une démocratie wahhabiste,construire des mosquées partout, dompter les esprits libres et mettre d’hors les minorités qu’ont construis ce beau pays depuis 5000 ans.votre terre sainte je n’en veux pas

  40. [...] Le dernier rot de la Ligue arabe [...]

  41. Steve dit :

    La Russie a rappelé à la Syrie qu il est interdit d utiliser les armes chimiques selon l accord signe dans les années 20 et ratifié plus tard. Bref se sont les russes qui commandent . Certains dirons les israéliens ou d autre pays les utilisent, mais la Syrie n est pas Israël . N est ce pas ? Et la famille assad à été élu démocratiquement depuis 40 ans .ca ne sert à rien de convaincre des partisans d une dictature . Regardez la Corée du nord et la population qui a pleure le décès de son dictateur. Ça vous a choqué ?????