• Actualité
  •  

Le bilan de l'attentat de samedi à Deir Ezzor s'établit donc à neuf morts et cent blessés. Par ailleurs cette même journée a vu se poursuivre la violence "ordinaire" à travers le pays, violence ordinairement nourrie des attentats et attaques des bandes armées. L'OSDH établit le bilan de ce 19 mai à 23 morts - 12 civils (qui ne sont pas tous forcément des civils désarmés, ou qui sont pour certains des victimes des groupes d'opposition), huit soldats et quatre [...]



Le G8 et la famille Batayhi

Par Louis Denghien,



Attention ami lecteur, un intrus - enfin un ami de la Syrie et du principe de souveraineté - s'est glissé dans cette petite réunion entre amis du G8 à Washington. Sauras-tu le trouver ?

Le bilan de l’attentat de samedi à Deir Ezzor s’établit donc à neuf morts et cent blessés. Par ailleurs cette même journée a vu se poursuivre la violence « ordinaire » à travers le pays, violence ordinairement nourrie des attentats et attaques des bandes armées. L’OSDH établit le bilan de ce 19 mai à 23 morts – 12 civils (qui ne sont pas tous forcément des civils désarmés, ou qui sont pour certains des victimes des groupes d’opposition), huit soldats et quatre déserteurs (appellation contrôlée par l’OSDH qui concerne le plus souvent des djihadistes pas forcément syriens).

Des victimes civiles, victimes des bandes armées… et de l’OSDH

L’agence syrienne Sana a recensé, elle :

-une tentative d’infiltration d’une bande venue de Turquie, à al-Foz près de Jisr al-Choughur – une trentaine de kilomètres au sud-ouest d’Idleb – tentative repoussée avec pertes par l’armée.

-une autre tentative d’infiltration, cette fois depuis le territoire libanais, à al-Armouta près de Talkalakh  – une trentaine de kilomètres à l »ouest de Homs : elle aussi mise en échec, les rebelles ayant eu plusieurs blessés dans leurs rangs.

-l’assassinat, dans la région d’Alep, du docteur Chadi Zeido, abattu dans sa clinique d’al-Sakan al-Chbabi par un groupe armé.

-l’explosion – peut-être bien accidentelle – d’un camion chargé d’explosifs dans la région de Hama, entre les localités de Tibat al-Imam (ou Tayybat, à une quinzaine de kilomètres au nord de Hama) et al-Boueyda, explosion dans laquelle le conducteur présumé activiste a trouvé la mort.

-Une tentative d’assassinat du directeur d’une usine de céramique d’Alep, Abdel Halim Batayhi, alors qu’il circulait sur l’autoroute près d’al-Hamadanyeh – entre Maarat al-Numan et Hama – : le chef d’entreprise a été grièvement blessé, tandis que sa femme Wafaa al-Issa (37 ans), son fils Ibrahim (12 ans) et sa fille Fatima (14 ans) ont succombé.

Ce massacre semble s’inscrire dans une politique plus ou moins coordonnée d’élimination ou d’intimidation de « notables » – au ses large, et dans une sorte de logique anarcho-islamiste, propre à tous ceux qui du passé veulent faire table rase, qu’ils se revendiquent

Les quatre ou cinq civils assassinés par les desperados  – ASL ou pas – ce samedi 19 mai 2012 sont ils comptés par l’OSDH dans les 12 de son bilan ? S’ils le sont, ils sont implicitement présentées comme des victimes de la répression du régime, ce qui constitue pour eux une sorte de seconde mort, et constituerait pour l’OSDH un délit caractérisé de « profanation médiatique de cadavres ».

Par ailleurs Sana rend compte de plusieurs opérations de désamorçage de bombes à Hama, Idleb et Homs, et d’une énième saisie d’armes et de matériel de guerre près d’Idleb.

Ce n’est sans doute pas en pensant  au sort tragique de la famille Batayhi que les membres du G8, réunis depuis vendredi à Camp David, résidence « secondaire » des présidents américains, ont publié un communiqué commun au sujet de la Syrie, appelant le gouvernement « et toutes les parties » à mette fin immédiatement aux violences. C’est bien sûr à la présence du représentant russe, le Premier ministre Dimitri Medvedev, qu’on doit la neutralité – de façade et de circonstance -  de cette formulation, qui représente bien une victoire – sémantique et politique – de la Russie, qui a imposé à la coalition occidentale ce rappel de la réalité : à savoir que l’opposition est responsable de violences en Syrie. Et ainsi, la diplomatie russe ne permet pas que les corps ensanglantés des membres de la famille Batayhi, et de tant d’autres – soient profanés par les vautours de l’OSDH et des médias occidentaux complices u complaisants.

« Nous sommes consternés par les pertes en vies humaines, la crise humanitaire, et les violations graves et étendues des droits de l’homme en Syrie » disent encore les Tartuffe du G8, qui doivent être surtout, à la notable exception de la Russie, consterné de la résistance du gouvernement et du peuple syrien à leurs incessants tentatives, directes et indirectes, de déstabilisation depuis un an et quelque. Et c’est sans doute avec le même niveau d’insincérité – ou de résignation – que les représentants des sept pays les plus industrialisés (et pour beaucoup, endettés) de la planète – là encore nous excluons la Russie du lot – renouvellent, par la bouche de Barack Obama, leur appui à ce plan Annan qu’ils ont voulu enterrer sitôt qu’il a été mis en chantier. Là encore, la seule présence de Medvedev a été sans doute décisive.

Il y aura encore d’autres familles-martyres en Syrie : certaines seront victimes collatérales de bavures de l’armée, la grande majorité le sera des attentats et assassinats des groupes armés, et toutes le seront, en définitive, d’une insurrection appuyée par l’étranger et qui ne cherche ni la paix, ni le dialogue. Mais cela, les « faux cools » du G8 ne peuvent pas le reconnaître, sous peine de perdre ce qui leur reste de face.

 

 



Vous pouvez suivre les réponses à cet articles avec le flux RSS.
Les commentaires sont fermés.

64 commentaires à “Le G8 et la famille Batayhi”

  1. سوريا.خالدة-Syrie.Eternelle dit :

    Jusqu’à quand verrons-nous ces horreurs ?
    « Les salauds vont en enfer ».
    Certes, mais en attendant, ils assassinent.
    Comment les mettre hors d’état de nuire ?

    • Layssino dit :

      Malheureusement,

      Le gouvernement a en partie les pieds et poings lies , il les a eu abord avec les observateurs arabes (qui ont permis aux bandes de bien s’implanter) …maintenant avec ces casques bleus…

      Si Une contre offensive de grande envergure devait avoir lieu, le régime serait encore plus diabolisé…

      Nous devons êtres patient..laissons les Observateurs finir leur (pseudo) Mission…chaque chose en son temps.

    • Christian dit :

      Comme Shakespare a dit: « Hell is empty and all the devils are here » (l’enfer est vide et tous les démons sont ici)plus précisemment en Syrie et je pense qu’il est temps de les renvoyer en enfer!

      Allah yehmi al jeish al Souri al watani (faite le nettoyage)
      Souria Allah hamiya

    • Mulungu dit :

      Perseverer dans la FOI, dans la RESISTANCE farouche et intelligente. Beaucoup tomberont en chemin , mais la FLAMME survivra et un jour les PEUPLES triompheront. Ou qu’ils se trouvent, les veritables amis duu peuple Syrien souffrent, pleurent les martyrs de Syrie, maudissent les assassins et les commamditaires. USA-OTAN-ISREAL-SAWDI-QUATAR et tous les autres complices paieront un jour, INCH’ALLAH.
      LONGUE VIE SYRIE,LONGUE VIE IRAN, LONGUE VIE RUSSIE et CHINE. LONGUE VIE TOUS LES PEUPLES QUI VEULENT LA PROSPERITE dans LA LIBERTE, LA PAIX , L’AMITIE et le RESPECT.

  2. Cécilia dit :

    al-Jazzera travaille main dans la main avec les terroristes salafistes en Syrie !

    En effet, elle a relié la nouvelle annoncée par la brigade salafiste « Compagnons du prophète » soi-disant basée à Damas et sa banlieue sur l’assassinat de plusieurs haut responsables syriens parmi eux deux ministres, celui de défense, Dawood Rajhah et de l’intérieur, Mohammad al-Chaar soi-disant par une opération spéciale menée par cette brigade contre une prétendue réunion sur la crise sécuritaire en Syrie.

    Le ministre de l’intérieur dément en personne la nouvelle d’al-Jazeera en bloc invitant les journalistes à venir vérifier ou téléphoner à chaque responsable, Hassan Turkmani a fait la même chose comme nous l’entendons dans cette vidéo :

    http://www.youtube.com/watch?v=3EZSbyb27aY&feature=youtu.be

    Et voici leur liste publiée sur leur page et communiquée à al-Jazeera qui a annoncé la nouvelle sans même prendre la peine de poser une question d’un tel événement aussi grave, deux ministres sans parler des hauts responsables à leur tête, chef de renseignement syrien en personne !

    الله أكبر والعزة لله … كتائب الصحابة في دمشق وريفها || المكتب الإعلامي : قامت عناصر الكتيبة مساء اليوم بعملية نوعية حيث قاموا بالهجوم على اجتماع إدارة خلية الأزمة وقاموا بتصفية رؤساء الإجرام التالية أسماؤهم :
    1- حسن تركماني .
    2- هشام بختيار .
    3- آصف شوكت .
    4- داود راجحة .
    5- محمد سعيد بخيتان .
    6- وزير الداخلية محمد الشعار .
    7- علي مملوك .
    8- صلاح النعيمي .

    • Cécilia dit :

      Et voici la vidéo d’al-Jazeera en communication téléphonique avec le journaliste syrien, Charif Chhadeh qui dément la nouvelle en insistant qu’il a bu le café ce matin en compagnie de plusieurs personnes mentionnées, mais le journaliste d’al-Jazeera insiste : « Pourquoi ces personnes ne se montrent pas en personne pour démentir la nouvelle ? », la réponse de Charif Chehadeh est : « Le ministre de l’intérieur ainsi que le général, Hassan Turkmani ont démenti la nouvelle au téléphone avec la télévision syrienne et tout journaliste peut le vérifier pour les autres mentionnés dans votre liste. Arrivée à ce stade de mensonge grossier est une preuve d’un échec cuisant de ce complot, c’est honteux ! ».

      Ci-dessous, le lien d’al-Jazeera dont j’ai fait le résumé et une petite traduction :

      http://www.youtube.com/watch?v=Tkwb8OsLERY&feature=share

      • BWANE dit :

        Merci Cécilia. Les nouveaux plans des commanditaires des criminels qui sévissent en Syrie incluent une intensification de la guerre terroriste,médiatique et psychologique contre le peuple syrien, afin de de le terroriser, le diviser, le désorienter, aspirant ainsi provoquer le rejet par le peuple d’un régime incapable de protéger ses citoyens. Mais je pense que la résistance héroïque du peuple syrien, la sagesse de sa direction, la solidité de l’armée mettront en pièces ces nouveaux complots, comme ils l’ont prouvé depuis plus d’une année maintenant. Vive la résistance.

        • BWANE dit :

          Communiqué sur le pseudo-assassinats par les miliciens de l’ASL d’hommes politiques et d’officiers :
          http://documents.sy/videos.php?id=1027&lang=ar

        • RoyL dit :

          http://sana.sy/fra/55/2012/05/20/420337.htm
          Des Syriens résidant en Russie affirment que les actes
          terroristes n’affecteraient en rien la fermeté de la Syrie
          20 Mai 2012

          [M]oscou / Les membres de la communauté syrienne établie en
          Russie, leurs hôtes venant de la Syrie et leurs amis russes ont
          vivement condamné les attentats en Syrie, dont le dernier survenu
          à Deir Ezzor, affirmant que ces actes terroristes n’affecteraient
          en rien la fermeté du peuple syrien à l’intérieur et à
          l’extérieur de la Syrie. [...]

        • RoyL dit :

          http://sana.sy/fra/55/2012/05/20/420360.htm
          Ryabakov : Impossibilité de régler la situation en Syrie en
          faisant pression sur son gouvernement
          20 Mai 2012

          [M]oscou / Le vice-ministre russe des AE, Serguei Ryabakov, a
          annoncé que la partie russe s’est attachée lors du sommet du G8
          au Camp David aux USA à sa position sur l’impossibilité de
          parvenir à une solution de la situation en Syrie via des
          pressions par la force ou autres sur le gouvernement syrien,
          affirmant que ceci est une impasse. [...]

          • RoyL dit :

            Ça étant trop important, j’élabore:

            Vice-Ministre russe des AE, Ryabakov, affirmant que l’on est dans
            une « impasse. »

            IMPASSE — définition *légale*

            http://definitions.uslegal.com/i/impasse/
            Impasse Law & Legal Definition

            An impasse occurs when after engaging in [les syriens] GOOD FAITH
            negotiation, mediation, factfinding with a mediator and post
            fact-finding negotiations, the parties are unable to reach an
            agreement. Various laws and contractual agreements govern
            impasse procedures to be followed in negotiations, such as
            labor-management talks. In that situation, some employers have
            THE RIGHT TO IMPOSE their last, best offer. There is NO FURTHER
            STEP in the process requiring mediation or arbitration. [...]
            [Emphase ajoutée]

    • RoyL dit :

      > nouvelle annoncée par la brigade salafiste « Compagnons du
      > prophète » soi-disant basée à Damas et sa banlieue

      Cécilia, vous êtes une source de réflexion de premier ordre!,
      *Compagnons du prophète* et dénominations similaires –
      desquelles on peut reconnaitre la longa manu des think tanks et
      les opération de propagande qu’il y a arrière.

      D’une fois, on va délibérément offenser, fâcher et faire passer
      comme des cons les populations musulmanes; imaginez vous –
      prenons les catholiques, que je connais en ayant été un moi-même
      – comment les catholiques réagiraient par analogie si des
      terroristes massacrant la population à Rome, en Italie, etc., se
      feraient appeler le *sang de Jésus*, les *fils bénits de la
      Vierge Marie*, les *humbles compagnons de St Joseph*, et ainsi de
      suite; qu’est-ce que le Vatican émanerait; ça n’augmenterait,
      au-delà du sens du crime et du sacrilège, que l’alerte et la
      détermination pour faire qu’on les attrape au plus vite par
      surplus.

      De l’autre, on va faire peur — terroriser — les non musulman;
      on les faits ennemis; on leur fait croire (qu’est-ce qu’ils en
      savent?, rien!, l’immense majorité) n’importe quelle idiotie.

      Pensons à d’autres opérations de marketing et rebranding:
      *Academi* (ancien Xe Services LLC, et Blackwater).

      Imaginez vous si à la place de les faire appeler suggestivement
      les *Compagnons du prophète*, ils (les décideurs) auraient décidé
      pour des désignations genre les *cinglés de Neptune*, les
      *fanatiques de l’adénosine triphosphate* — oui, parce que:
      PROPHÈTE?!!!, qu’est qu’il fait là de toute façon, est-ce que il
      y aurait quelqu’un ici qui croirait sérieusement que des
      musulmans vrais pourraient s’associer à cette racaille assassine
      – ou les *tarés de l’enfer* comme minimum. Est-ce qu’ils
      auraient toujours le même succès de marketing ainsi?

      • Abbou dit :

        RoyL. « Est-ce qu’il y aurait quelqu’un ici qui croirait sérieusement que des musulmans vrais pourraient s’associer à cette racaille assassine ? »
        J’aurai préféré que vous reformuliez votre questionnement. Le déni de leurs propres crimes est une pratique habituelle des mouvements jihadistes. Ils n’admettent de revendiquer que des assassinats ciblés ou des attaques contre d’anonymes « forces de répression du régime ». Dans le cas le plus récent qui ressemble à la situation syrienne, la « guerre civile » menée par les groupes terroristes nés de la dissolution de « l’Armée islamique du Salut » des années 90, des villages entiers ont été décimés et, systématiquement, les dirigeants islamistes refusaient d’admettre la réalité et criaient à la responsabilité des « services spéciaux » gouvernementaux ou carrément de l’Armée. Plus tard, l’amnistie déclarée et l’apaisement revenu, ces islamistes devant affronter la réalité de l’existence de milliers d’enfants, nés dans les maquis, de femmes kidnappées et violées par les terroristes, ont poursuivi le déni en jurant que ces femmes étaient elles-mêmes des « moudjahidate volontaires », lorsque ces dernières osaient mener des actions devant la justice. Mais le déni n’est pas une nouveauté dans l’espace intellectuel sunnite, « islamiste » ou « modéré ». Rappelons-nous le cas de la « grande fitna » qui a suivi la mort du Prophète et qui a vu ses Compagnons directs s’étriper comme des chiffonniers pour le pouvoir. Jusqu’à nos jours, presqu’aucun penseur musulman n’accepte d’aborder la question des responsabilités individuelles dans ce qui s’est passé, et presque tous font des pirouettes pour faire intervenir de tierces parties non musulmanes. Aujourd’hui, encore on se limite à dire, « ça, ce n’est pas de l’islam », mais on ne propose pas de réponse.

        • RoyL dit :

          > Le déni de leurs propres crimes est une pratique habituelle des
          > mouvements jihadistes.

          Plus — beaucoup plus — en généralisant: le *déni de ses propres
          crimes* est signe distinctif de TOUS les abusifs, psychopathes et
          criminels vraiment pernicieux.

        • Abbou dit :

          Vous aurez bien sûr compris que j’évoquais le précédent algérien qui, je crois, peut-être plein d’enseignements pour l’intelligibilté des stratégies de prise de pouvoir par la force mises en oeuvre par les mouvements islamistes.

          • RoyL dit :

            tempointeractive.com d’il y a quelques annees; il y aurait, selon
            des études rigoureuses conduites par des universités les plus
            réputées indonésiennes, au moins 700 milles *mineurs* (14 ans et
            moins) travaillant dans le business de la prostitution. Où se
            trouveraient ils surtout? À Bali et Sulawesi. (Russia Today
            même, à tourné récemment un reportage sur Bali: les cowboys de
            Bali, ou quelque chose comme ça, probablement inspiré au film
            Macadam Cowboy, de John Schlesinger sorti en 1969, avec Jon
            Voight, le *papa* de Angelina, dans le rôle du gigolo; reportage
            n’abordant encore le sujet de la pédophilie; et dans lequel l’on
            observait que l’on registre trois, ou cinq?, je ne me souviens
            plus, décès par jour à Bali a cause du SIDA.)

            Bali en tout cas, mais Sulawesi aussi, je crois (je ne connais
            pas ni l’un ni l’autre), sont — est-ce que ça va vous étonner?
            – les destinations touristiques les plus *classiques*
            d’Indonésie.

            Or, surement il n’y a pas que des *étrangers* qui passent leurs
            vacances à Bali (et Sulawesi)!, mais les indonésiens n’auraient
            pas besoin de voyager tous jusqu’à la bas pour trouver ce dont
            ils seraient à la recherche.

            Toutes les nations *occidentales* sont représentées dans ceux qui
            passent leurs vacances à Bali et Sulawesi; avec une majorité
            d’australiens en considération de leur proximité.

            De plus, l’Indonésie, devrait être troisième ou quatrième
            *seulement* dans le sud-est asiatique dans ce genre de
            *business*.

            Avez vous déjà entendu des *argumentations* typiques des
            pédophiles? — Ça aurait été quelqu’un d’autre de toute façon, si
            pas moi » — Avec moi, qui a le sous, elle/il ont pu se payer
            quelque chose au moins; et mois je suis gentil, pas laid — et
            ainsi de suite.

            Okay, en appliquant votre *méthode* statistique d’arriver à des
            conclusions, qu’est ce qu’on pourrait dire, que dans *l’espace
            intellectuel* occidental — vous aurez bien sûr compris que par
            *occidental* j’évoque principalement: non musulman — « le déni » ou
            la *rationalisation* « ne sont pas une nouveauté, » oui? Et après?

          • RoyL dit :

            > Mais le déni n’est pas une nouveauté dans l’espace intellectuel
            > sunnite, « islamiste » ou « modéré »

            Je suis curieux: est-ce que avec « islamiste », un terme plutôt
            problématique, imprécis et vague à utiliser du départ (est-ce que
            vous auriez entendu, e.g., *christianismique* déjà pour décrire
            une secte chrétienne quelconque), vous entendez le qualificatif
            radical, fondamentaliste, fanatique, .. à appliquer à des
            musulmans — des sunnites dans le cas? (Rappelons que les
            *sunnites* représentent — quelle coïncidence: cas va faire boum!
            – la majorité des musulmans par surplus.)

            Est-ce que « « islamiste » ou « modéré » » recouvrerait le 100% des
            *sunnites*? A quoi vous referiez vous avec « espace intellectuel
            sunnite » précisément?

          • Abbou dit :

            « Islamiste » est pour moi la personne qui, de l’extérieur, se pare d’une adhésion à la foi musulmane, mais qui, en réalité, confond « foi religieuse » et « conviction politique ». Consciemment ou non, l’islamiste « fait de la politique » en utilisant les données religieuses non comme règles de comportement éthique ou morale, ou comme voie de salut spirituel, mais comme une succession de slogans et de mots d’ordre. Pour ainsi dire, il lit et comprend le Coran tout juste comme les communistes chinois dans les années 60 et 70 lisaient le Petit Livre rouge de Mao. C’est ainsi qu’il anonne « l’islam est LA solution », alors que le Coran se présente lui-même comme UNE VOIE de salvation spirituelle, et non pas comme L’UNIQUE VOIE (voir 5:48 « A chacun de vous Nous avons donné une Loi et une Voie. Si Dieu l’avait voulu, Il aurait fait de vous une seule communauté, mais Il a voulu vous éprouver par ce qu’Il vous a donné. Surpassez-vous donc en bonnes œuvres. C’est à Dieu que tous vous retournerez et Il vous éclairera sur ce en quoi vous différiez »). Les référents doctrinaires les plus récents de l’islamiste sont d’illustres bigots du 10ème/11ème siècle, qui n’avaient jamais entendu parler de démocratie ou de droits de l’homme, et leurs perroquets soit-disant contemporains du genre Maududi et Qotb. La différence est grande entre un musulman croyant, respectueux de (ou peu intéressé par) l’autre, de ses idées et de ses convictions, et un Islamiste qui pense que l’autre est ou bien dans l’erreur, ou bien dans la dépravation et qu’il faut soit le corriger soit l’éliminer. L’islamisme, pour paraphraser Lénine est une « maladie infantile de l’islam, quand celui-ci est transformé en idéologie ». Pratiquement, et bien que j’appartienne par naissance au sunnisme, force pour moi est de reconnaître qu’il n’y a pas de chiite ou de khariji « islamiste », et que je n’ai jamais entendu parler d’ »islamiste » ahmadi, bohra ou ibadhi. L’islamisme appartient bien au monde sunni et son approche doctrinale repose bien sur le DENI – et si possible le gommage – des contradictions qui apparaissent au sein du monde musulman. En fait, alors qu’historiquement le développement des sectes dans l’islam n’a pas conduit à une rupture totale ou durable avec le reste de l’Oummah, l’apparition du phénomène islamiste (qualificatif qui ne relève pas de la seule propagande antimusulmane, mais qui possède une réalité, vécue par exemple en Algérie à travers le développement des pensées takfirie – « tous ceux qui ne sont pas avec mon interprétation des textes sont des rénégats » – et ibâhie – « tous les rénégats sont passibles de mort ») a pour la première fois depuis les grandes crises et séparations du 8ème siècle, réintroduit l’excommunication dans l’islam. L’invention par Bukhari et Muslim de la fable des 73 sectes de l’islam dont une seule serait sauvée a été la graine à partir de laquelle la démence islamiste a germé.

          • RoyL dit :

            > « Islamiste » est pour moi la personne qui, de l’extérieur, se
            > pare d’une adhésion à la foi musulmane, mais qui, en réalité,
            > confond « foi religieuse » et « conviction politique ». [...]

            No-nonsense, intéressant. *Communion et Libération* par exemple
            (je n’ai jamais été un!!!) seraient ainsi, dans un *morphisme*
            appliqué a l’Islam, des islamistes.

            > L’islamisme, pour paraphraser Lénine est une « maladie
            > infantile de l’islam,

            Vraiment La Maladie infantile du communisme (le « gauchisme »),
            que j’ai lu — en français, presses/éditions de la Chine ou
            quelque chose comme ça (je devrais chercher l’exemplaire que je
            possède dans ma bibliothèque), dénonce l’irréductibilité, le
            manque de compromis, le raidissement à « la sauvegarde de la
            pureté et de la virginité des principes, » de la Troisième
            Internationale, et que iraient un peu CONTRE à ce que vous avez
            observé au début, ici en haut.

            De toute façon, vous avez évoqué le précédent algérien; un
            *enseignement* peut-être encore plus *utile*, *pratique*,
            pourrait venir de l’Iran (j’ai sursauté quand j’ai lu l’article,
            parce que j’ai pensé la même chose):

            [il n'y a pas encore, si je ne trompe pas, de traduction
            française -- elle va arriver, je crois]

            [... F]ourthly, the fate of the Syrian oppositions is already
            clear and quite similar to the reality of the Iranian opposition
            movements under the command of Mujahedee e-Khalq. The Iranian
            opposition and the scattered groups inside and outside of it,
            including the remnants of the regime of the shah, are all acting
            in the West as political fronts, thus organizing seminars and
            conferences and issuing insults upon Western orders. They have
            been hosting their celebrations for a quarter of a century in
            Brussels, Washington and Sydney with direct American and European
            funding and concealed Gulf support. These bankrupt and impotent
            fronts living in exile are managing terrorist groups inside Iran
            under the supervision of the American and Israeli intelligence
            services. In the upcoming stage, the Syrian oppositions will also
            turn into fronts living in exile and controlled by the West to
            pressure Syria and affect its political image, as it is
            recovering from the dangerous crisis it is currently witnessing.
            [...]^1

            Tout le monde ici sait que l’Iran est chiite à la majorité, ce
            qui est remarquable (je pense, vous devinerez, au *choc des
            civilisations*).

            1. http://www.voltairenet.org/The-demarcation-of-the-course-of
            The demarcation of the course of the cold war in the region and
            around the world
            by Wassim Raad
            Beirut (Lebanon) | 21 May 2012

            Article à lire A-B-S-O-L-U-M-E-N-T.

          • RoyL dit :

            Et puisque vous venez d’incommoder Lénine, est-ce que vous ne
            trouveriez pas une correspondance *algébrique* (abstraite)
            *surprenante* entre le Gladio du stay-behind (réseaux clandestins
            coordonnés par l’OTAN) européen des années de la tensions, quand
            l’ancienne Union Soviétique existait encore, et le Al-Qaïda des
            jours présents (*choc de civilisations*) — avec, par exemple
            (mais vous pouvez permuter à votre plaisir), les « Compagnons du
            prophète » = Brigate Rosse, la Brigade Farouk = NAP (Nuclei
            Armati Proletari), etc., et la gauche extraparlementaire plus en
            général = les *islamistes*?

          • RoyL dit :

            années de la strategie de la tension (années de plomb aussi)

          • RoyL dit :

            Celle (nouvelle) ci est d’aujourd’hui — légèrement hors topique:

            http://www.tempointeractive.com/hg/nasional/2012/05/23/brk,20120523-405681,uk.html
            Save Children from Nicotine
            Wednesday, 23 May, 2012 | 16:41 WIB

            TEMPO Interactive, Jakarta: The National Commission for Child
            Protection has revealed some disturbing data, which shows that
            293,000 children BELOW THE AGE OF 10 in Indonesia are active
            smokers. [...]

  3. Mohamed Ouadi dit :

    Dans une conférence de presse, il y’a quelques instants, le ministre de l’intérieur syrien vient de démentir les informations véhiculées par Al Jazeera et reprises par Al Arabya, sur de violents combats à Damas et assassinat de hauts responsables dont, lui même, et Hassan Turkmani, adjoint du vice président, ont été les victimes.
    Il a avoué qu’il a été surpris, ce matin par ces allégations grossières qui dépassent tout entendement. C’est par ces questionnements qu’il avait été au courant des mensonges d’Al Jazeera.
    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=23fKcb4NHqs#!

    Par ailleurs Turkmani a démenti de son côté, sur AlIkhbaryaSyria, qui l’a contacté ces informations.
    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=GtiqxSRrArk

    • Mohamed Ouadi dit :

      Vidéo de la déclaration du ministre de l’intérieur, dont je vous ferai poster la traduction dans une demi heure :
      http://www.youtube.com/watch?v=ZaXC87DMTR4

      • BWANE dit :

        Merci Mohamed. Je crois que la C.Q et Al-Salafia viennent de signer leur arrêt de mort (médiatique) par ce mensonge éhonté, mêmes les aveugles comprendront maintenant, que tout ce qu’elles racontent depuis un an était un tissu grossier et sale de mensonges, que chacun de leur noveau mensonge est l’aveu du précédent.

      • tounsi dit :

        Peut être c’est une manœuvre pour repérer ces différents dirigents et faire des attentats contre eux.

      • Kegan dit :

        Est ce que c’était prévu et ça a échoué ??
        Est ce l’ordre de passer à l’action??
        Car, LA chaine du mensonge nous a habitué à annoncer les catastrophe un peu avant qu’elles n’arrivent (exemple l’attentat de Al Souleyamnié à Alep)…

    • Mohamed Ouadi dit :

      Déclaration du ministre de l’intérieur syrien démentant les mensonges d’Al Jazeera !

      Al Chaar :
      « Cette chaîne (Al Jazeera), n’est plus un moyen d’information, dans le sens que ce média doit bénéficier du respect des téléspectateurs arabes, et en particulier du téléspectateur syrien, auprès duquel elle a perdu toute crédibilité. Le peuple syrien déteste écouter cette chaîne et méprise ceux qui sont derrière elle.
      Ce qui donne envie de rire et de pleurer, c’est qu’ils inventent des histoires sur les vivants et sur les morts, et ils racontent ce qu’ils veulent ce qu’ils désirent. Ce sont là leurs désirs, je crois, mais ces désirs ne seront pas réalisés surtout que la Syrie, peuple et responsables sont convaincus qu’ils doivent conduire la Syrie à la paix, à la sécurité et à la stabilité, et qu’ils vont faire échouer tous ces plans et tous ces désirs maléfiques.
      Précisément, nous sommes arrivé à une étape où nous leur disons : si vous n’avez pas honte, faîtes ce que vous voulez ! . Ils sont arrivé au point de fabriquer les informations, pour diffuser des nouvelles non fondées et incroyables. L’arrogance de ces médias est arrivée à ce point !
      J’ai été surpris ce matin lorsque les médias me posaient des questions sur un sujet dont je n’avais aucune connaissance, et dont je n’ai entendu parler que par ceux qui suivent cette chaîne… J’ai répondu aux questions que je ne suis pas au courant, et qu’au sujet de mes collègues, ils n’avaient qu’à les contacter dans leurs bureaux.
      Je vous dis cela, en toute sincérité et transparence, et je conseille à tout notre peuple de placer ce média derrière lui, car il n’a d’objectif que de faire du mal, et semer la mort, et se délecter à l’effusion et à boisson du sang syrien.
      Ça suffit ! Cette façon vilaine, par laquelle ils veulent atteindre la fermeté de la Syrie, et faire du mal au peuple syrien et porter atteinte à sa stabilité et sa prospérité ; Ils doivent cesser de préméditer à faire du mal, ils doivent revenir de leur égarement.
      Je ne sais ce qu’ils gagnent par leur contribution à la mort du peuple syrien, à leur incitation au meurtre, à leur exhortation à la discorde, en Syrie. Je ne sais ce qu’ils gagnent si ce n’est de satisfaire les agendas de leurs maîtres.
      J’espère, comme je l’ai dit ce matin à la TV syrienne, qu’ils accordent une toute petite part de leur intérêt au peuple palestinien chassé de ses terres, et que d’autres nouveaux arrivés déracinent chaque jour de la ville d’Al Quds et de toutes les parties de la Palestine occupée, et de créer chaque jour de nouveaux transferts vers divers endroits du monde, pour évacuer la Palestine de ses fils et les déraciner. Ils doivent accorder à cette question, ne serait ce que peu d’intérêt, pour permettre à ce peuple opprimé de rester sur sa terre et faire face à l’occupation. Au lieu de s’occuper à attiser la fitna en Syrie, et de tirer plaisir de la mort des syriens ».
      La vidéo de la déclaration intégrale :
      http://www.youtube.com/watch?v=3U35ypjGBTA&list=UUZ-8I5p6mxrzchZuMpTbLWg&index=1&feature=plcp

    • Mohamed Ouadi dit :

      Le site de l’opposition radicale, Al Haqiqa, se fend dans un article qui ridiculise l’opposition armée et les fustige à propos des informations communiquées et diffusées par Al Jazeera. L’article porte le titre :
      « Qui a préfabriqué les informations sur l’assassinat des membres de la cellule de crise, ce matin ? Pourquoi ? Et qui en a donné l’ordre ?
      Selon l’article le colonel Khalid Al Habous, qui a donné lecture du communiqué, est un « agent infiltré » par le pouvoir, qui a déserté sur ses instructions, et qui a établi des relations larges avec le « comité de Coordination » et l’ »Union des Coordinations » et l’ »Armée libre » !?
      Le site Al Haqiqa, a ridiculisé l’opposition d’Istanbul, et traité l’officier qui a donné lecture de ce gros NAVET mensonger, et tous les idiots impliqués dans ces fabrications d’imbéciles et de fous …
      Pour les arabophones :
      http://www.syriatruth.org/news/tabid/93/Article/7408/Default.aspx

      • Kegan dit :

        Vraiment tres classe comme site; j’ai la nausée rien qu’en lisant l’article; la moitié de l’article est fait de gros mots et une grosse bouffée de haine … Nous, avec Infosyrie, somme vraiment du bon coté …

        • Mohamed Ouadi dit :

          La vulgarité à outrance est une des caractéristiques de ce site, qui n’épargne aucune partie syrienne. S’ils sont carrément contre le régime, et contre le CNS et l’ASL, ils n’épargnent même pas le CCNCD, avec une estime particulière, toutefois, pour Haytham Al Manna, le représentant de cette coordination nationale, à l’étranger : http://cort.as/203Q
          Pour valider et comparer les informations, il faut parfois, se pincer le nez pour pouvoir lire ce qu’ils écrivent, sans avoir envie de vomir. Quoiqu’il en soit je dois les respecter et reconnaître que dans leur sorte d’opposition, ils donnent parfois des primeurs en matière d’informations, mais il faut faire attention, car ils exagèrent beaucoup, d’autres fois, il faut donc recouper leurs informations avec d’autres sources. J’ai cessé de voir Al-Jazeera, et consoeurs, parce qu’elles mentent presque tout le temps, à 99,99 % sur la Syrie, pire elles sont utilisées comme armes très dangereuses, mais je ne peux ne pas faire de détours par ce site et certains autres de certaine opposition, histoire d’avoir une autre version des faits …
          Dommage, un peu d’effort en matière de bienséance dans le langage, et dans la mesure et ce serait autre chose … mais d’après ce que j’ai compris, c’est un site qui ne s’adresse pas à des gens comme nous mais à un public particulier d’un niveau de vocabulaire bas près de la rue et à la recherche du sensationnel …

    • Mohamed Ouadi dit :

      Source responsable: les informations rapportées par al-Jazeera sur l’assassinat de nombre de responsables sécuritaires sont infondées
      20 Mai 2012

      Damas / Une source responsable a affirmé que les informations rapportées par la chaîne al-Jazeera sur l’assassinat de nombre de responsables politiques et sécuritaires sont dénuées de tout fondement, ajoutant que ces responsables sont toujours en fonction.
      Dans une déclaration faite aujourd’hui, le général Hassan Turkmani, adjoint du vice-président de la république, a souligné que ces informations infondées reflètent la faillite et la tromperie médiatique.
      « Nous poursuivons notre mission complètement et toutes ces informations suspectes sont des mensonges et une tromperie médiatique. Nous sommes en bon état et nous accomplissons notre mission au service de la patrie », a-t-il indiqué.
      Pour sa part, le ministre de l’intérieur, Mohammad al-Chaar, a qualifié de « dénuées de tout fondement » les informations rapportées par al-Jazeera, affirmant que nous sommes habitués à de telles informations « ridicules » qui versent dans la campagne de tromperie et de mensonges et qui aboutissent à davantage d’effusion du sang syrien, appelant à arrêter cette campagne médiatique mensongère et à cesser de nuire aux gens.
      Il a fait noter que ces chaînes se sont transformées en des chambres d’opérations qui donnent les ordres aux terroristes pour exécuter leurs actes criminels contre le sang syrien innocent.
      « N’ont-t-ils pas plein de sang syrien? », s’est-il interrogé, appelant l’empire qatarie à cesser de faire couler ce sang honnête.
      Il a affirmé que les désirs de ces chaînes et de ceux qui les soutiennent ne seront pas réalisés grâce à la foi des syriens en la nécessité de conduire leur pays vers la sécurité et la stabilité et d’avorter tous les plans suspects.
      « Le seul objectif de ce qu’ils faisaient de tuerie et de provocation contre le peuple syrien est de semer la sédition dans le pays est exécuter les agendas de leurs patrons », a-t-il ajouté réitérant la détermination de la Syrie à poursuivre les restes des terroristes pour parvenir au rétablissement de la sécurité et de la stabilité en Syrie.
      Questionné sur la situation sécuritaire à Damas la nuit dernière, il a mentionné qu’il a fait lui-même une tournée dans plusieurs centres de police dans la ville et trouvé que tout passe bien.
      Quant au ministre de la défense, Dawod Rajha, il a qualifié les informations de « mensongères », précisant qu’elles reflètent l’état d’échec des groupes terroristes soutenues par l’argent, l’arme et les médias.
      L.A.
      http://www.sana.sy/fra/51/2012/05/20/420162.htm

      • btk dit :

        merci, Mohamed, vous accomplissez avec vos amis de ce forum, un travail de re-information colossal
        je me permets de diffuser (avec les liens) pas tout, mais ce qui me semble le plus important (le choix est parfois difficile)
        il nous faut garder un oeil sur le Qatar (et consorts) : Cheval de Troie dans l’univers de la Liberte et de la Paix !!
        et denoncer les complicites occidentales (et consorts)

  4. Cécilia dit :

    Le Général, Hassan Turkmani sur la télévision syrienne, al-Ikhbaryah dément la nouvelle d’al-Jazeera concernant son assassinat et réaffirme qu’il continue à travailler à servir sa patrie :

    http://www.youtube.com/watch?v=GtiqxSRrArk&feature=youtu.be

    • Byblos dit :

      «Le Général, Hassan Turkmani sur la télévision syrienne, al-Ikhbaryah dément la nouvelle d’al-Jazeera concernant son assassinat et réaffirme qu’il continue à travailler à servir sa patrie».

      Contrairement à ce qu’il affirme personnellement, le Général Hassan Turkmani a bel et bien été assassiné par des meurtriers du «régime du méchant dictateur el Assad», pour l’empêcher précisément de «servir sa patrie». Il est évident que le général Turkmani ment lorsqu’il affirme être vivant. Malgré ses affirmations, il est bel et bien mort puisqu’Al Jazeera vous le dit.

      Il n’y a pas de limite à l’absurde.

  5. Passionario dit :

    « La route terrestre de l’or noir moyen-oriental passe par Homs sans Assad à Damas »
    http://algerienetwork.com/info/dossier/syrie/12150-syie-enjeux-geostrategique.html

  6. sowhat dit :

    Implication probable d’un pays occidental dans les derniers attentats de Damas.

    Pourqoi cet empressement soudain de Pokemon (Ba KiMoon) précédé de quelques jours d’intervalles seulement par les déclarations de Paneta le patron de la CIA cet empressement dis-je à attribuer les attentats de
    Damas à Al Qaida. C’est très louche. D’autant plus que cet attentat à l’évidence est trop sophistiqué pour être l’oeuvre d’Al Qaida.

    En fait le but de ces déclarations n’est-il pas de détourner les soupçons qui peuvent être portés en direction d’une tierce partie en d’autres termes de la puissance étrangère qui est le vértable responsable de l’attentat ?

    Or quel pays a les moyens d’organiser un tel attentat en Syrie ?

    D’abord selon toute apparence cet attentat n’a pas été commis par un kamikaze. La camionette chargée d’explosifs était stationnée et l’explosion a été déclenchée ou par une horloge ou à distance. Soit le matériel était déjà sur place en Syrie (entre autre l’expolsif très puissant utilisé) préparé par les soins d’une cellule dormante qui attendait les ordres soit ce matériel a été acheminé depuis un pays limitrophe et là on ne peut retenir que le Liban et L’Irak.

    L’hypothèse que c’est Isarel qui est derrière l’attentat ne tient pas debout. Car il uarait fallu pour les agents israéliens utiliser le terrotoire libanais. Or les cellules du Mossad au liban ont toutes été démantelés grâce aux efforts conjugués du Hezbollah et de l’armée libanaise et on peut être presuqe sur que tous leurs agents ont été mis hors d’état de nuire.

    Au final, trois puissances étrangères sont capables d’être le maitre d’oeuvre d’un attentat de cette ampleur sur le sol syrien.

    Si l’on exclut les Etats-Unis en retenant le fait que les autorités américianes ont récemment paru infléchir leur politique envers la Syrie, il reste deux pays : la Grande Bretagne … et la France.

    Par conséquent les denrniers propos du président Assad accusant les autorités françaises de semer le chaos et la destruction seraient – une fois de plus – parfaitement justifiés.

    • Kegan dit :

      « Pokémon » tres bon !!

      Si c’etaient les français ils se seraient déjà fait arrêtés (comme à chaque fois) ça vous laisse les anglais …
      Mais cette sophistication en terre étrangère, à mon sens , ne peut être que le fait de la CIA; les Americains mentent et disent TOUJOURS le contraire de ce qu’ils font; d’ailleurs s’ils voulaient vraiment arrêter tout serait déjà fini …

  7. sowhat dit :

    manifestations étudiantes à Alep … en soutien au président Assad

    http://www.youtube.com/watch?v=Ps-w66n4MN0&list=UUuGEmA1rixWwxalAQ4sD0CQ&index=2&feature=plcp

  8. marie dit :

    Un article supplémentaire pour valider la connivence entre puissances occidentales et le terrorisme, pour ceux qui ont encore quelques doutes:

    http://www.geopolintel.fr/article496.html….

  9. Cécilia dit :

    La Tunisie reconnait la présence de Tunisiens en Syrie

    Le ministre de l’intérieur tunisien Ali Arid a reconnu la présence de combattants tunisiens dans les rangs de l’opposition syrienne armée en Syrie, déplorant « des aventures mal calculées de ces derniers à travers leur voyage en Syrie ».

    Tout en s’abstenant de fournir des chiffres exacts sur leur nombre, Arid a déclaré en marge d’une réunion de travail entre les membres des gouvernements libyen et tunisien : « Nous sommes désormais certains de la présence de jeunes tunisiens dans les prisons syriennes et de la mort d’autres sur le terrain alors que le reste combat toujours aux côtés des hommes armés dans ce pays ».

    Mardi dernier, la télévision syrienne a diffusé les aveux de trois personnes, un Libyen et deux autres tunisiens, qui ont reconnu avoir des liens avec des membres d’Al-Qaïda, ajoutant que ces derniers ont facilité leur voyage en Syrie pour participer à la « révolution », en coordination avec l’armée syrienne libre.

    L’ambassadeur syrien à l’ONU BacharelJaafari avait révélé l’arrestation de 26 personnes de nationalités arabes, dont entre autre libyenne et tunisienne, qui ont assuré être venus via le Liban et la Turquie pour commettre des attaques terroristes en Syrie.

    De son côté, le Président BacharelAssad avait affirmé l’arrestation par les forces de l’ordre d’un nombre de mercenaires arabes qui combattaient dans les rangs de la soi-disant « armée syrienne libre ».

    http://www5.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=64839&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=37&s1=1

  10. Cécilia dit :

    Le courant du Futur abrite les terroristes d’Al-Qaïda et des Frères musulmans

    combattants au Nord Liban

    L’ambassadeur syrien aux Nations Unies Bachar elJaafari a indiqué que certaines régions libanaises abritent des membres terroristes de l’organisation d’Al-Qaida et des Frères musulmans ayant pour objectif de porter atteinte à la sécurité de la Syrie et de ses citoyens et de saboter le plan Annan de six points.

    Dans une lettre adressée aux Nations Unies et à son secrétaire général Ban Ki Moon au nom de son pays, Jaafari a souligné que « les bureaux des associations caritatives dirigées par des groupes salafistes et le Courant du Futur dans les régions frontalières avec la Syrie sont devenus des abris aux terroristes d’Al-Qaida et des Frères musulmans. Ceux-ci s’infiltrent en Syrie, commettent leurs attaques terroristes et ensuite ils rentrent au Liban pour se réfugier dans ces bureaux », a-t-il révélé.

    « Les combattants blessés sont traités dans les hôpitaux et les centres sanitaires appartenant au Courant du Futur, avec le financement de certains pays comme l’Arabie Saoudite et le Qatar », a-t-il encore dit.

    Dans cette lettre, le délégué syrien à l’ONU a affirmé la présence de « près de 50 terroristes dans la région de Qalamoune à Tripoli, sous la direction de Khaled elTenk, Khaled Hamza, et ZacchariyaelKhawly. Ces dernies possèdent des cartes estampillées Nations Unies qu’ils utilisent pour passer à travers les points de contrôle de l’armée libanaise, transportant de différents types d’armes. Des membres terroristes facilitent l’infiltration de ces derniers dans les territoires syriens pour commettre des attaques terroristes ».

    Dans cette lettre, Jaafari révèle aussi que des dépôts d’armes ont été mis en place dans certaines régions frontalières au Nord Liban. « Ces armes arrivent au Liban illégalement, soit à travers la mer, soit à bord des avions appartenant à certains pays sous prétexte qu’ils acheminent des aides humanitaires au peuple syrien », précise-t-on dans cette lettre, rappelant les deux navires transportant des armes qui ont été saisis dans les ports de Jounieh au nord Liban.

    Bachar el-Jaafari a enfin appelé les Nations Unies à prendre toutes les mesures nécessaires pour mettre fin à ces opérations et interroger toutes les parties responsables, dont les pays qui fournissent des armes et facilitent le passage des terroristes en Syrie.

    http://www5.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=64849&frid=18&seccatid=23&cid=18&fromval=1

  11. Cécilia dit :

    Jaafari: Plusieurs terroristes étrangers, dont un Français, tués en Syrie

    L’ambassadeur syrien auprès de l’ONU Bachar Jaafari a affirmé jeudi que Damas détenait une liste de douze « terroristes étrangers » tués en Syrie dont un Français, un Belge et un Britannique.

    M. Jaafari a indiqué, lors d’un débat sur la lutte anti-terroriste au Conseil de sécurité, que son gouvernement était en possession de confessions enregistrées de « 26 terroristes dont certains affiliés à Al-Qaïda ».

    Il a ensuite précisé à la presse qu’il s’agissait pour la plupart de Tunisiens et de Libyens, plus un Palestinien et un Jordanien. Ces confessions ont été diffusées à la télévision syrienne, a-t-il ajouté.

    Attentat de Damas/Complot terroriste

    S’agissant des attentats meurtriers de Damas ayant fait plus de 66 victimes, les autorités syriennes ont affirmé dans deux lettres adressées aux Nations unies sont la preuve la Syrie est visée par un « complot terroriste ».

    « Ces crimes recrudescents montrent que la Syrie est visée par une attaque terroriste qui est l’œuvre d’organisations appuyées financièrement et armées par des parties soutenant ces (actes) terroristes », indique un message du ministère syrien des Affaires étrangères.

    Le message révèle que « 300 soldats et agents de sécurité ont été tués par les groupes terroristes armés depuis le 12 avril », date à laquelle un cessez-le feu, constamment violé, est entré en vigueur dans le cadre du plan de paix de l’émissaire Kofi Annan.

    Ce message a été envoyé au secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon et au Conseil de sécurité, selon l’agence officielle Sana.

    Le message syrien accuse également « des médias connus incitant à la violence d’être derrière ces crimes terroristes » et d »encourager (les groupes armés) à commettre davantage de crimes ».

    Le Qatar et l’Arabie saoudite ont appelé à maintes reprises à l’armement des rebelles.

    Moscou veut une condamnation du Conseil de sécurité

    La Russie proposera jeudi au Conseil de sécurité de l’ONU de condamner le double-attentat suicide qui a fait au moins 66 morts dans la capitale syrienne Damas, a annoncé à New York le représentant permanent de la Russie auprès des Nations unies Vitali Tchourkine.

    « Nous envisageons de proposer l’adoption d’une déclaration à ce sujet », a indiqué le diplomate devant les journalistes.

    Entre-temps, le ministre russe des Affaires Étrangères, Serguei Lavrov a affirmé que la position russo-chinoise à l’égard de la crise en Syrie reste inchangée, faisant savoir que cette position insiste sur le rejet de toute forme de violence en Syrie et l’application du plan Annan.

    http://www5.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=63569&frid=18&cid=18&fromval=1&seccatid=37

  12. Mohamed Ouadi dit :

    Adieu … Mère des martyrs … Adieu !

    C’est une femme dans la soixantaine de son âge … connu dans son patelin comme « mère des martyrs ». Elle a offert ses trois fils en martyrs pour la Nation. Elle est, elle – même veuve d’un martyr (tombé pour le levant arabe au Liban, en 82).
    Elle a pris pour habitude, tout au long d’une année, de se réveiller tôt pour préparer à manger et descendre aux barrages militaires et offrir ce qu’elle a préparé aux soldats … en répétant ses paroles (que Dieu vous donne victoire, et vous protège).
    Elle passe, le soir près du cimetière d’Alep, brandissant notre précieux drapeau, en disant (Mes enfants … Sourya B’kheir / la Syrie va bien), et elle chante l’hymne national …
    Je n’ai pas voulu écrire sur elle … mais, j’ai reçu, aujourd’hui une communication d’un ami me disant … Frère Tony … Mère des martyrs … est tombée martyr … assassinée par les criminels … et pour la première fois, je vois nos soldats de l’armée syrienne pleurer de tristesse …
    Je ne l’ai jamais vu de ma vie … j’ai seulement entendu parler d’elle … Mais, je jure par Dieu, que j’écris en pleurant … mère des martyrs …
    (Demandez de ses nouvelles dans le piémont modeste … demandez d’elle à Rif de Hama).
    http://www.facebook.com/photo.php?fbid=418939108126154&set=a.279553445398055.69041.279535285399871&type=1

  13. Mohamed Ouadi dit :

    Raz le bol irakien contre Erdogan !

    En signe de protestation contre la politique d’Erdogan envers l’Irak, une manifestation é été organisée, aujourd’hui, devant l’ambassade turque, à la ville de Bassora irakienne, au cours de laquelle le drapeau turc a été piétiné. Cette manifestation ressemblent à celles qui dénoncent le sionisme, car le voisin turc, sous direction d’Erdogan, concurrence Israël dans son hostilité aux pays arabes. Les irakiens qui ont manifesté devant l’ambassade, ont répété des slogans qui dénoncent l’ingérence flagrante d’Erdogan dans les affaires irakiennes, et demandent à la Turquie de remettre Tarik Al Hachimi, vice président irakien, accusé de terrorisme, menaçant de s’en prendre aux intérêts turcs, en Irak, si Ankara ne se plie pas à leurs demandes dans 15 jours.
    http://www.youtube.com/watch?v=dM8eiBtIuqE&feature=youtu.be

  14. Mohamed Ouadi dit :

    Recevant Ladsous et Guéhenno, Al-Mouallem déplore le rôle des Arabes dans la crise syrienne

    20 Mai 2012

    Damas/ Hervé Ladsous, secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix à l’ONU, le vice- émissaire de l’ONU en Syrie, Jean-Marie Guéhenno, et un nombre de responsables onusiens poursuivent leur tournée en Syrie et leurs rencontres avec les responsables syriens.

    Dans ce cadre, M. Walid al-Mouallem, ministre des Affaires étrangères et des Emigrés, et Ladsus ont eu aujourd’hui une rencontre en présence du général Robert Mood, chef de la mission des observateurs internationaux en Syrie.

    Au cours de cette rencontre M. Ladsous a remercié la Syrie pour sa coopération, en sont preuve l’achèvement du déploiement des observateurs et le début des contacts politiques avec toutes les catégories syriennes en prélude à parvenir à un règlement politique.

    M. Ladsous a abordé les besoins supplémentaires à assurer à la mission du point de vue logistique et les moyens de bénéficier des capacités aériennes syriennes et d’autres services pour faciliter la mission dans le pays.

    Abordant les assistances humanitaires, M. al-Mouallem s’est interrogé comment l’organisation internationale prétend s’intéresser à près d’un million de personnes endommagées par les actes terroristes tout en fermant les yeux devant le ciblage de /23/ millions de Syrien touchés par des sanctions européennes et américaines visant la vie du citoyen, exprimant l’espoir de transmettre ce point à l’organisation internationale.

    Le ministre al-Mouallem a rencontré également le vice- émissaire des Nations Unies, Jean-Marie Guéhenno, en visite en Syrie pour préparer la prochaine visite à Damas de l’émissaire de l’ONU en Syrie Kofi Annan prévu fin mai courant.

    M. Guéhenno a indiqué que la tournée d’Annan va englober également les pays ayant un effet négatif sur la crise syrienne.

    M. al-Mouallem a précisé que le succès de la Syrie émane du succès de la mission et que la coopération avec la Syrie a comme premier objectif d’assurer ce qui est nécessaire pour le règlement politique.

    Pour sa part, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères et des Emigrés Jihad Maqdissi a précisé que les contacts entre le ministère et l’émissaire de l’ONU en Syrie sont quotidiens et non pas d’aspect traditionnel, ajoutant que le ministre al-Mouallem met l’émissaire onusien au courant des violations quotidiennes commises par l’opposition armée dont le nombre dépasse les 3500 violations depuis la signature du plan d’Annan.

    Il a qualifié la première rencontre avec Ladsus de bonne et constructive. M. Maqdissi a réaffirmé l’engagement de la Syrie au plan d’Annan, précisant que le fait de parvenir à une solution implique un engagement de l’autre partie, ce qui entre dans le cadre de la mission d’Annan surtout que la crise syrienne est compliquée et les saboteurs du plan sont nombreux.

    M. Maqdissi a indiqué que l’acceptation par la Syrie de la mission d’Annan était et demeure toujours sur la base que ce dernier est exclusivement l’émissaire de l’Onu, regrettant la renonciation par les Arabes à aider la Syrie mais au contraires ils ont gelé son adhésion pour internationaliser ensuite le dossier en vue de porter un coup à la stabilité du pays.

    M. Maqdissi a ajouté que le rôle des Arabes est devenu plus dangereux précisant que des parties arabes, au lieu de venir en aide à la Syrie, elles procèdent à armer et à financer des terroristes. Il a affirmé que la Ligue arabe n’a pas de rôle dans le règlement de la crise en Syrie mais au contraire elle est devenue une partie du problèmes et non pas une partie du règlement.

    Raghda Bittar
    http://www.sana.sy/fra/51/2012/05/20/420290.htm

  15. sowhat dit :

    encore des vidéos des manifestations des étudiants à Alep hier en soutien au président Assad et aux réforme

    http://www.youtube.com/watch?v=VZ_gJKHVzB4

    http://www.youtube.com/watch?v=12P6p–W45w

    les faux candides pourront remarquer que les manifestants sont de vrais étudiants

    on y entend « le peuple veut Bachar Al Assad », et « la vraie révolution ce sont les réformes sous la direction du président de tous les syriens, pas les bombes »

  16. Passionario dit :

    Une odeur de puanteur se dégage des cieux libanais!!!!!!Tout comme en 1975 à la veille de la guerre……….Faute de d’avoir réussi en Syrie,c’est au liban et par le Liban qu’on essaie de consacrer les salafistes.
    Journée éprouvante pour l’armée libanaise qu’on accuse d’avoir descendu un religieux salafiste, le Cheikh Abdel Wahed,ìntentionnellement à un barrage au Liban Nord alors qu’il se rendait à un évènemnt antisyrien…..La vérité est que les soldats en question avaient été attaqués par un groupe armé pendant que le Cheikh passait, et que par mégarde il a reçu une balle alors que les soldats essayaient de mettre fin aux tirs de la bande en question……Le même topo que celui qui se répète tous les jours en Syrie. Entretemps, la rue et les instances sunnites sont en ébullition, fermetures et blocages de routes un peu partout dans Beyrouth, dans la Békaa, sur la route du Sud etc……Tout comme l’incident Maarouf Saad à Saida au début de la guerre du Liban……..

  17. Mohamed Ouadi dit :

    Selon un entretien du jeune analyste libanais, Salim Zahrane avec la TV syrienne, la situation sécuritaire au liban est inquiétante et il y’a réel risque d’extension des troubles armés au reste du pays, à Beirut, où des coups de feu sont entendus. Des barrages sont dressés par les groupes armés, sur les routes du sud, et les identités des passants sont contrôlées. Et, des voix s’élèvent pour appeler à la création de l’ »ALL » ‘Armée Libanaise libre’ à l’instar de l’ASL. Des tentatives pour attirer l’armée libanaise pour faire face aux troubles de l’intérieur pour faciliter les transferts d’armes en Syrie et pour attirer le Hizbollah à s’engager des les troubles de l’intérieur.

  18. Cécilia dit :

    Les Syriens à l’étranger continuent à descendre dans la rue pour soutenir la Syrie contre le danger wahhabisme de l’Arabie, à La Haye (lien vidéo posté hier) comme à Los Angles, samedi 19 mai et voici le lien de Los angles où on lit bien « Stop, danger wahhabisme ! »

    http://www.youtube.com/watch?v=lKoiit5kXjk&feature=share

  19. Cécilia dit :

    Les ressortissants du Golfe appelés à quitter le Liban !

    Tripoli

    Les ministères qatari et émirati des Affaires étrangères ont appelé leurs citoyens à ne pas se rendre au Liban, et les ressortissants présents à quitter le pays à cause de la situation sécuritaire !

    Selon l’agence de presse qatarie citant un responsable au ministère des affaires étrangères, ledit ministère appelle « tous les citoyens qataris à ne pas voyager actuellement au Liban vu la situation sécuritaire instable dans ce pays frère ».

    Il a également appelé les ressortissants qataris présents au Liban de quitter immédiatement le pays, ou de contacter l’ambassade qatarie à Beyrouth pour déposer leurs noms et leurs adresses s’ils sont incapables de rentrer à leur pays.

    Samedi, le ministère émirati des Affaires étrangères avait fait de même, l’ambassadeur Issa Abdallah Kalbani a confirmé l’appel de son pays à ses ressortissants à ne pas partir pour le Liban à cause de la tension qui y règne.

    Marwan Charbel

    En réaction à ces deux annonces, le ministre libanais des Affaires étrangères Adnane Mansour et le ministre de l’Intérieur Marwan Charbel ont appelé ces deux pays à revoir leur décision, parce que la situation au Liban ne nécessite pas de telles mesures.

    Charbel a déclaré dans une interview au quotidien Asharq elAwsat : « Je ne suis pas au courant des données que possèdent le Qatar et les Emirats Arabes Unis pour prendre une décision pareille. J’étais au Qatar il y a dix mois, et j’ai rencontré le ministre de l’intérieur là-bas. Tout était positif, mais je ne sais pas ce qui a changé sur les plans politique et sécuritaire pour prendre des mesures pareilles ».

    http://www5.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=64859&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=23&s1=1

  20. Mohamed Ouadi dit :

    Annonce de la création de la « Katibat Tarhouna », à Rif de Hama, faite par le capitaine Haytham Said, sous la supervision du révolutionnaire et terroriste lybien, Othmane Al Niaji, sur le territoire syrien. Tarhouna est le nom d’une ville libyenne (Voilà c’est public, il y’a bien des terroristes libyens et …. en Syrie, comme on arme bien des terroristes et qu’on aide et qu’on soutient et … On officialise ! Quoi ?
    http://www.youtube.com/watch?v=O2QJKdrMxLM&feature=youtu.be

  21. NO PASARAN dit :

    Photo : comique, le seul qui regarde ailleurs, c’est l’intrus !!!