• Actualité
  •  

  S'exprimant vendredi à Damas dans une conférence de presse, le général Robert Mood, commandant les observateurs de l'ONU en Syrie, a déploré que la mission de ceux-ci soit entravée par les violences croissantes de ces derniers jours, et il a donc appelé les parties en conflit à donner une chance aux quelque 300 casques bleus et observateurs civils dispersés à travers le pays. Robert Mood a aussi appelé la communauté internationale à donner à la mission qu'il dirige "un rôle [...]



Le général Mood obligé de reconnaître les cruelles limites de sa mission

Par Louis Denghien,



Le général Mood ne commande pas l'ASL ni les djihadistes, et c'est le gros de ses problèmes

 

S’exprimant vendredi à Damas dans une conférence de presse, le général Robert Mood, commandant les observateurs de l’ONU en Syrie, a déploré que la mission de ceux-ci soit entravée par les violences croissantes de ces derniers jours, et il a donc appelé les parties en conflit à donner une chance aux quelque 300 casques bleus et observateurs civils dispersés à travers le pays. Robert Mood a aussi appelé la communauté internationale à donner à la mission qu’il dirige « un rôle qui serve mieux les aspirations du peuple syrien » et annonçant que le mandat de ladite mission allait être modifié par l Conseil de sécurité « dans les jours ou les semaines qui viennent« . Dans quel sens, le général ne semble pas l’avoir précisé.

Il est certain qu’à plusieurs reprises ces derniers jour, à Haffé notamment, ds casques bleus ont entendu des balles siffler de près, sans que l’origine de celles-ci soit établie. Toujours à Haffé, un convoi de l’ONU s’est heurté à la détermination d’habitants pro-régime qui les considérant comme des soutiens de l’opposition, ont voulu les empêcher de se rapprocher de la ville. Plus tôt, à Deraa, les rebelles ont fait exploser une bombe au passage d’un autre convoi onusien, blessant des militaires de l’escorte – le général Mood était d’ailleurs du convoi.

En l’état actuel des choses, il nous parait difficile, en tous cas prématuré, de faire le procès de l’éventuelle partialité de Mood et de ses hommes. On peut dire que leur mission est la conséquence d’un plan de paix voulu par la communauté internationale, et dont les fondements sont irréalistes et marqués par une fausse symétrie entre une faction radicale et un pouvoir qui, quels que soient ses défauts, a une légitimité et un soutien dont n’ont jamais bénéficié ni le CNS ni l’ASL. Mais c’est un autre débat. Notons quand même que la mission Mood est vertement critiquée par l’opposition radicale : entre autres, l’OSDH vient d’inviter les casques bleus à faire appliquer immédiatement le cessez-le-feu (à l’armée syrienne) ou »à rentrer chez eux« . Ce genre de critiques avait déjà été formulé par les mêmes contre la première mission  d’observation, en décembre-janvier, mandatée directement par la Ligue arabe.

Obsèques d'un civil à al-Qusayr le 14 juin : on ne se lassera pas de répéter que les civils ont été pris en otage par les bandes armées

Nouvel échec de la mobilisation du vendredi, nouveaux attentats, nouveaux accrochages

 

Des stocks d'armes, de matériel et de munitions..

... des ateliers clandestins, c'est la moisson quotidienne que font les forces de l'ordre syriennes...

Pour le reste on doit constater qu’une nouvelle fois, en dépit du traditionnel mot d’ordre ronflant choisi par les organisateurs – « Toujours prêts à la forte mobilisation » pour cette fois – , en dépit aussi de titres de certains médias français annonçant eux aussi à l’avance une affluence d’ampleur, eh bien la non moins traditionnelle mobilisation anti-régime du vendredi n’aura pas marqué ni l’Histoire, ni même les commentateurs, pourtant bienveillants, de la médiasphère occidentale. L’OSDH – et donc les agences et sites d’information français – n’en dit rien, se contentant d’établir le bilan des violence de ce vendredi à au moins 54 morts à travers le pays. Pas de nouvelles, bonnes nouvelles…

En ce qui concerne ses violences, l’officine de désinformation de R. A. Rahmane parle d’affrontements à Khabab (province de Deraa) ayant coûté la vie à deux rebelles, à Qodsaya (région de Damas), dans le quartier de Hamideeye à Homs – où trois soldats auraient péri – et dans un quartier de Lattaquié, de bombardements sur Douma (banlieue nord de Damas) et dans la province de Hama.

L’agence syrienne Sana insiste, elle, dans son édition du15 juin,sur les pertes occasionnées dans les heures précédentes par diverses explosions de bombes. Soit une devant la mosquée Khaled ben al-Walid de Bosra al-Cham, dans la banlieue de Damas, et d’une autre devant une autre mosquée de la capitale dans le quartier Qa’as al-Midane, cette dernière ayant fait 9 blessés parmi les démineurs et des civils. Soit encore une bombe devant une mosquée dans le quartier Salaheddine d’Alep – six civils, trois membres des forces de l’ordre blessés – et une autre, toujours à Alep dans le quartier d’al-Chaar – deux civils blessés.

On se rappelle peut-être que jeudi et vendredi la télévision d’État syrienne avait présenté un jeune terroriste se revendiquant d’al-Qaïda et qui avait notamment déclaré que comme lui, d’autres kamikazes tenteraient de se faire sauter le vendredi devant ds mosquées. Est-ce que les bombes devant les mosquées d’Alep et de Damas sont à relier avec ces affirmations ? Difficile à dire, d’autant que nous avouons ignorer l’obédience religieuse – chiite-alaouite ou sunnite – des mosquées visées…

En ce qui concerne la lutte contre les bandes armées, Sana recoupe peut-être l’OSDH en faisant état de descentes de l’armée dans un quartier de Lattaquié, raids qui ont permis la saisie d’importantes quantités d’armes et de matériel de communications (mais pas encore les téléphones satellitaires promis par Fabius, NdlR). Sana parle aussi d’une attaque contre des installations pétrolières dans la région de Deir Ezzor : les vigiles chargés de la protection du site ont repoussé les agresseurs, dont plusieurs ont été tués, et cinq autres capturés. Une autre attaque contre un point de contrôle de l’armée, dans la banlieue est de Deraa, a été repoussée,et trois assaillants ont été tué, et d’autres blessés. En revanche, c’est l’armée qui a attaqué un groupe d’insurgés à à al-Qusayr, au sud de Homs, tuant ou blessant nombre de ses membres, et détruisant deux véhicules équipés de mitrailleuses lourdes.

Autre « point d’accord » ponctuel avec l’OSDH, Sana dit que les « services compétents, aidés par les habitants, ont pris d’assaut de nombreux repaires de gangs terroristes » à Douma (banlieue nord de Damas). Et à Hama, un lieutenant et quatre de ses hommes ont été blessés par l’explosion d’une bombe au rond-point d’al-Jawach.

Sana continue de distiller au compte-goutte quelque éléments sur les  suites des combats de ces derniers jours à Haffé, à l’est de Lattaquié, et qui ont une défaite notable de l’ASL : des tunnels ont été découverts sous les positions tenues par les rebelles, qui contenaient de grandes quantités d’armes.

Et puis, ce 16 juin, de nouvelles obsèques militaires : un colonel, trois capitaines, trois adjudants-chefs, un adjudant, trois sergents-chefs, deux sergents, dix conscrits, un policier et deux civils. Ces vingt-sept hommes sont tombés dans les secteurs de Homs, de Lattaquié, de Deraa, d’Alep, de Deir Ezzor et de Damas. Le 15, ce sont deux policiers, victimes d’une attaque dans le secteur de Hama, qui avaient été enterrés.

Il est évident que ce ne sont pas l’ASL et al-Qaïda qui vont gagner cette guerre d’usure. Espérons simplement qu’elle s’arrête bientôt, faute de combattants islamo-otanesques….

 

 



Vous pouvez suivre les réponses à cet articles avec le flux RSS.
Les commentaires sont fermés.

51 commentaires à “Le général Mood obligé de reconnaître les cruelles limites de sa mission”

  1. Rhysa dit :

    Gros mensonge sur le Monde:
    http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2012/06/16/syrie-plus-de-1-000-familles-encerclees-et-bombardees-a-homs_1719693_3218.html#reactions

    Le site cite un rapport de Fides, l’agence du Vatican, sauf que le rapport dit tout autre chose : http://www.fides.org/aree/news/newsdet.php?idnews=31741&lan=eng
    « Currently, the Syrian army would be available for a cease-fire to release the civilians, but a faction of rebels holed up in the city, headed by leading Abu Maan, refuses to consent. »

    • sowhat dit :

      Les voyous-coalisés ont essayé de déstabiliser le Vatican par un sacandale financier touchant l’entourage pape. Apparemment ça n’a pas marché.

    • jibril dit :

      Bien vu Rhysa. Merci. J’aurais bien aimé ‘réagir’ à leur article et dévoiler le mensonge. Mais pour celà il faut s’abonner au Monde et les engraisser de 15€ et ça pas question.

    • L17 dit :

      En effet Rhysa !

      Le Monde continue sa propagande éhontée.

      Le site du Vatican rétablit la vérité sur les malheureuses familles « encerclées » à Homs. Voici le texte français… Si je sais lire, j’en déduis que le terroriste Abu Maan, qui dirige son groupe de guérilleros retranchés, retient tous ces civils avec leurs femmes et leurs enfants en otage.

      http://www.fides.org/aree/news/newsdet.php?idnews=33227&lan=fra

      [[[ 2012-06-15
      ASIE/SYRIE - Appel des civils en danger de mort à Homs : « laissez-nous partir ! »
      segnala invia articolo stampa imprimer stampa preferiti

      Homs (Agence Fides) – « Laissez-nous partir, au nom de Dieu ! » : c’est l’appel désespéré lancé par les familles chrétiennes et musulmanes sunnites prises au piège dans le centre ville d’Homs. Il s’agit de 800 civils environ, dont des femmes, des personnes âgées, des enfants et des handicapés qui, aujourd’hui – indique une source de Fides impliquée dans la tentative de négociation – « se trouvent en réel danger de mort. Ils n’ont rien, vivent dans la panique et se trouvent au milieu des bombardements et des combats ! ». Les familles bloquées dans la ville, raconte la source de Fides, lancent un appel « pour raisons humanitaires », demandant l’aide des Nations unies, de la Croix Rouge et du Croissant Rouge afin de pouvoir avoir la vie sauve.
      Les familles se trouvent dans les zones de Warsheh, Salibi, Bustan Diwan, Ozon, Hamidiyeh et Wadi Sayeh, toutes au cœur d’Homs. Actuellement, l’armée syrienne serait disposée à mettre en œuvre un cessez-le-feu afin de permettre la sortie des civils mais l’une des factions des rebelles barricadés dans la ville, commandée par Abou Maan, s’y oppose. Les miliciens craignent en effet qu’une fois les civils évacués, l’armée syrienne ne renforce son offensive en direction du centre ville. La situation est encore dans l’impasse mais la condition des familles empire d’heure en heure. Les quelques 400 chrétiens encore présents sont les derniers représentants de la communauté de plus de 80.000 fidèles qui peuplait Homs avant le début du conflit. (PA) (Agence Fides 15/06/2012)]]]

      Merci pour ce lien

      Cordialement

    • salam dit :

      Le même article en français mais je le vois plutôt comme une réponse au rapport qui dit que l’armée syrienne utilise les civils comme bouclier humain !!!
      ASIE/SYRIE – Appel des civils en danger de mort à Homs : « laissez-nous partir ! »
      Homs (Agence Fides) – « Laissez-nous partir, au nom de Dieu ! » : c’est l’appel désespéré lancé par les familles chrétiennes et musulmanes sunnites prises au piège dans le centre ville d’Homs. Il s’agit de 800 civils environ, dont des femmes, des personnes âgées, des enfants et des handicapés qui, aujourd’hui – indique une source de Fides impliquée dans la tentative de négociation – « se trouvent en réel danger de mort. Ils n’ont rien, vivent dans la panique et se trouvent au milieu des bombardements et des combats ! ». Les familles bloquées dans la ville, raconte la source de Fides, lancent un appel « pour raisons humanitaires », demandant l’aide des Nations unies, de la Croix Rouge et du Croissant Rouge afin de pouvoir avoir la vie sauve.
      Les familles se trouvent dans les zones de Warsheh, Salibi, Bustan Diwan, Ozon, Hamidiyeh et Wadi Sayeh, toutes au cœur d’Homs. Actuellement, l’armée syrienne serait disposée à mettre en œuvre un cessez-le-feu afin de permettre la sortie des civils mais l’une des factions des rebelles barricadés dans la ville, commandée par Abou Maan, s’y oppose. Les miliciens craignent en effet qu’une fois les civils évacués, l’armée syrienne ne renforce son offensive en direction du centre ville. La situation est encore dans l’impasse mais la condition des familles empire d’heure en heure. Les quelques 400 chrétiens encore présents sont les derniers représentants de la communauté de plus de 80.000 fidèles qui peuplait Homs avant le début du conflit. (PA) (Agence Fides 15/06/2012)

  2. Iznogoud dit :

    Suivez moi sur ma page du Critique Acerbe! Je suis un de vos plus fidèles lecteurs, même si je ne prends pas le temps de commenter, parce qu’il n’y a tout simplement rien à redire! Vive la Syrie, berceau de l’arabité et de l’humanité!

  3. sowhat dit :

    Quelques centaines de manifestants à travers tout le pays pour une grande journée de mobilisation dont le mot d’ordre était « Toujours prêts à la forte mobilisation ». Alors même que les observateurs de l’ONU sont sur place et que les yeux de toute la planète sont braqués sur la Syrie pour guetter la moindre bavure à mettre sur le compte des forces de maintien de l’ordre. Jusqu’où MMS Fabius et ses pairs incompétents autant que corrompus vont-ils persister dans le mensonge ?

    M. Fabius dit ne pas vouloir armer la rébellion et lui fournir uniquement des équipements de communication. D’où viennent alors les missiles anti-char et les missiles légers sol-air de fabrication française ?

  4. Loubnan dit :

    Concernant l’OSDH:

    Il faut faire attention à ne pas reprendre les faits et chiffres de l’OSDH comme argent comptant. Depuis le début du conflit, les journaux et TV françaises ne prennent comme unique source que l’OSDH. Maintenant, c’est pire puisque certains médias parlent de sources anonymes (confère certaines dépêches de l’AFP ou de I-Télé). Cela laisse la porte ouverte à toutes les exagérations ainsi qu’à tous les mensonges possibles et inimaginables concernant la Syrie. Il faut rappeler aux lecteurs que l’OSDH est un organisme créé en Grande-Bretagne par le fameux R. A. Rahmane (j’espère que je « n’écorche » pas son nom de famille). Ce dernier est un citoyen britannique d’origine syrienne qui gère un café et une boutique de vêtements. Et on va croire ce que dit cet homme à des milliers de Kilomètres de la Syrie. Soyons juste et sérieux. Dans ce cas chaque citoyen syrien vivant à l’étranger peut sortir les chiffres qu’il veut. Il faut que cet homme dise avec exactitude, comment il fait pour obtenir ces chiffres avec précision. Vous faites votre boulot de journaliste et êtes bien obligé de prendre en compte la seule source des occidentaux depuis plusieurs mois maintenant. Cependant vous participez (sans le vouloir?) à l’amplification et à la légitimité de cet OSDH. Ne le prenez pas comme une critique. De toute façon vous serez bien obligé de reprendre les dépêches de cet OSDH dans un avenir + ou – proche (malheureusement pour la Syrie) afin de justifier les dépêches des médias occidentaux sur la Syrie. Certains journalistes affiliés au système se rendent compte du ridicule de la situation qui consiste à donner des chiffres répertoriés par cet OSDH. Les français ne sont pas dupes.

    Pour mieux comprendre l’état de faillite des médias français et la source unique d’informations sur la Syrie que représente l’OSDH pour ces mêmes médias, lire cet excellent texte:

    http://www.dedefensa.org/article-destruction_du_monde_en_source_unique_06_06_2012.html

  5. Maurcich dit :

    Arrêt de la mission des observateurs de l’ONU !

  6. Charles dit :

    C’est une bonne nouvelle. La mission des observateurs de l’ONU étant suspendue, l’armée syrienne (régulière) sera d’autant plus à l’aise pour finir le ménage qu’elle a entamé avec une grande efficacité depuis deux semaines, suite à dénonciation par les mercenaires du cessez-le-feu (qu’ils n’avaient d’ailleurs jamais accepté). Dans deux semaines, il n’y aura pratiquement plus de mercenaires en état de nuire, et la réunion de leurs commanditaires et supporteurs début juillet à Paris sera pitoyable.

    • BWANE dit :

      Parfaitement d’accord avec vous. Je n’ai cessé de soutenir que ces diverses missions d’observateurs avaient pour premier but d’empêcher l’armée arabe syrienne d’éradiquer les terroristes…et d’espionner…donc, comme vous dites, il s’agit d’une bonne nouvelle, et nous osons espérer que toute cette racaille salapiste va être mise hors d’état de nuire.

    • RoyL dit :

      > La mission des observateurs de l’ONU étant suspendue,

      Du déjà vu. Dés que le storytelling des amis de l’OTAN ne tient
      plus et coule inexorablement on retire les *observateurs*: avant
      c’était avec ceux de la Ligue arabe, aujourd’hui c’est avec ceux
      de l’ONU.

      Syrie, Russie, Chine et les autres ne semblent pas avoir été pris
      de surprise d’autre part: la conférence internationale sous
      l’égide de l’ONU sur la Syrie demandée par les russes
      interviendra — ça devrait maintenant être compréhensible
      jusqu’au dernier martien habitant l’espace que, premièrement,
      rien ne sortira du Conseil de sécurité de l’ONU sans que Russie
      et Chine le trouvent acceptable; deuxièmement, l’OTAN, qui ne
      représente certainement pas la *communauté internationale* vantée
      par le mainstream, n’a pas ni les moyens pour attaquer la Syrie
      *conventionnellement*, ni d’états kamikaze qui accepteraient
      d’initier officiellement une guerre pour eux — tandis que les
      syriens procèderont à se débarrasser à fond des terroristes.

      Il y a(ura) un paroxysme d’attentats terroristes en Syrie, mais
      plus d’excuses et alibi d’armées ou oppositions armées de sorte
      possibles: 100% que de terroristes non adultérés et de fanatiques
      [pour parler plus correctement: ça s'appelle des hérétiques]
      religieux. Ainsi qu’il ne restera à voir combien de temps les
      [Le Meilleur des Mondes, d'Aldous Huxley:] alpha, bêta, …,
      omega du monde soi-disant *occidental* mettront avant de réaliser
      qu’ils se sont fait avoir par ceux qui les dirigent et
      administrent — pour une énième fois.

      ***

      Je viens d’écouter Tarpley. Je ne suis pas/plus entièrement
      d’accord avec lui au sujet du [merci infiniment Meyssan et les
      autres] putsch orchestré via les télévisions; les russes
      devraient, depuis leurs navires à l’ancre comme minimum, être en
      condition de (contre-)brouiller les télécommunications de leurs
      part aussi.

  7. Mohamed Ouadi dit :

    G20: Obama et Poutine parleront Syrie, Iran et Afghanistan

    16.06.2012, 09:23

    L’Afghanistan, l’Iran et la Syrie seront évoqués en priorité lors de la rencontre entre les présidents américain et russe, Barack Obama et Vladimir Poutine, qui se déroulera dans quelques jours en marge du sommet du G20 au Mexique, a déclaré vendredi aux journalistes la porte-parole du département d’Etat américain Victoria Nuland.

     » Nous traitons beaucoup de problèmes avec la Russie « , a affirmé Mme Nuland. Il s’agit notamment de la coopération entre les deux pays sur les dossiers iranien et afghan. Ces dossiers feront nécessairement l’objet des  » prochaines discussions entre les présidents Obama et Poutine « , a indiqué la diplomate.

     » Nous avons des divergences sur la Syrie, mais cette rencontre offrira aux présidents une excellente occasion d’examiner cette question « , a-t-elle souligné.

    Mme Nuland a confirmé que Washington et Moscou menaient des négociations  » sur les modalités de transition pacifique en Syrie  » secouée depuis plus d’un an par des manifestations antigouvernementales.

    La Russie et les Etats-Unis ne cachent pas leurs divergences sur les moyens de régler le conflit, mais soulignent leur intention de poursuivre le dialogue, a conclu la porte-parole de la diplomatie américaine.

    RIA Novosti
    http://french.ruvr.ru/2012_06_16/G20-Obama-Poutine/

  8. RoyL dit :

    Photo Mood: qu’est-ce qu’il porte au poignet de la main droite?
    Pas une deuxième montre (pour — whoa, quelle idée *originale* –
    lire l’heure d’une autre timezone, qui sait), j’arriverais mal à
    y croire.

  9. Tarico dit :

    Tiens tiens, l’ASL demande un cessez-le-feu maintenant?
    Je croyais qu’il avaient renié le plan Annan.
    Ils doivent commencer à sentir le roussi. L’armée syrienne à les mains libre pour les réduire et on voit mal ce qui pourrait l’en empêcher si elle frappe vite et fort.

    À ne pas manquer, samedi prochain vers 13h30, l’émission « RV avec X », consacrée au Qatar, sur France inter.

  10. Pauvre Monsieur Fabius, toujours décalé…
    Sa méconnaissance des Arabes est au point qu’il ignore qu’ils sont les inventeurs du téléphone !!!

  11. dominique dit :

    @jibril
    On peut écrire au Monde sans être abonné à cette adresse: COURRIER-DES-LECTEURS »

    • Djazaïri dit :

      - merci pour l’info,
      - avez vous le lien complet?
      - qui pourrait publier l’adresse mail des médias français et des journalistes traitant du dossier syrien?
      - ce travail permettrait de leur écrire,
      - ce travail serait d’une grande aide à tous ceux qui refusent la désinformation pro-otanienne.

  12. Julie dit :

    Sans rapport avec l’article, les perles des internautes syriens.
    Commentaire suite aux nouvelles sanctions contre la Syrie, interdiction d’y exporter certains produits de luxe dont le caviar:
    بعدين بيض الجاج ولله أكبر وأطيب مومتعطلين عبيض السمك ومين قليل هلعقل يلي عم يلحق السمكة ويشوفا وين عم تبيض لياخدهن

  13. Mohamed Ouadi dit :

    Al Qaradawi, grand Mufti et grand désinformateur

    Sans doute les arabophones, qui ont vus les vidéos et écouté les prédications « Fatwas » de Qaradaoui, et ses semblables, saisissent l’énormité de la désinformation de ce genre de prédicateurs, et le rôle très grave et négatif qu’ils peuvent avoir, sur les esprits, les croyances et les idées des syriens et des arabes musulmans, car, ils sont supposés prêcher la parole de Dieu et les « décrets » de son prophète, et indiquent le droit chemin, et appellent à faire du bien et éviter de faire du mal.
    Depuis le début de la crise syrienne, Al Qaradaoui, grand « érudit islamiste », prédicateur, chef de file d’un mouvement islamiste international, a allumé le feu syrien et n’a cessé de versé de l’essence dessus pour attiser la fitna / la discorde entre les syriens, en les appelant à s’entretuer entre eux, sunnites contre chiites, musulmans contre chrétiens, et chaque communauté contre l’autre ou les autres communautés.
    Parmi ses fatwas les plus célèbres « ou malou », càd « pourquoi pas ? », il a autorisé l’extermination du tiers des syriens pour sauver les deux tiers, càd, tuer tous ceux qui ne sont pas sunnites.
    La TV privée Addounia consacre depuis longtemps des rapports qu’elle consacre à la dénonciation de la désinformation, et dans ce rapport, elle se penche sur l’accusation de Qaradaoui au régime syrien d’avoir commis les massacres d’Al Houla.
    Selon Al Qaradaoui : « les chabbihas enfoncent les maisons, tuent – découpent selon ses gestes – avec des couteaux, et avec des armes blanches, ils les égorgent ». http://www.youtube.com/watch?v=GCma6alsxuY&list=UUZ-8I5p6mxrzchZuMpTbLWg&index=6&feature=plcp
    Or, les enquêtes ont confirmé que les victimes des massacres d’Al Houla ont été tuées, exécutées plutôt, par des coups de balles tirées de près. Certains s’étonnent du fait que parmi les victimes, les enfants, il y’a certains dont les crânes sont fracassés, ou des membres complètement délabrés, de façon à insinuer que la cause de la mort est due à des tirs d’artillerie lourde. L’honorable cheikh, Qaradaoui, attaque l’armée syrienne, l’accuse et la condamne, et la maudit, et lui prédit que la malédiction divine va tomber sur ses soldats s’ils ne désertent pas l’armée, et il a appelé le peuple syrien à appuyer ce qu’il a appelé « l’armée libre » : « j’appelle le peuple syrien, en entier, à soutenir les hommes valeureux, avec le conseil syrien libre, avec l’armée syrienne libre, avec les libres de Syrie », dit-il. « J’appelle les enfants de l’armée à quitter cette armée et de rejoindre l’armée libre », ajouta-t-il.
    Là, les syriens s’interrogent si l’honorable cheikh, a vu l’œuvre de l’une de ces Katibats que le cheikh appelle « l’armée libre », une brigade qui s’appelle « la brigade d’Al Qaaqaa », et précisément à la ville « Al Qourya », à Deir Ezzor, dont le chef tire à bout portant, sur un civil condamné à mort pour « collaboration », et une fois succombé aux premières balles, il continue à lui tirer dessus une rafale qui fait éclater sa boîte crânienne, donnant exactement la même image du crâne de certains enfants massacrés à Al Houla, pour donner la preuve formelle que des coups de feu tirés de près peuvent donner ce genre d’images.
    Qui sera alors maudit, les syriens ou ces prédicateurs du malheur tel que Qaradaoui ?
    Infosyrie a consacré un article à cette exécution sommaire http://www.infosyrie.fr/actualite/deux-aspects-de-laction-de-lasl-qui-ont-echappe-a-l-fabius/ , mais j’ai voulu plutôt essayer de faire la lumière, pour les non arabophones, sur ces prédicateurs de malheurs, qui exploitent la simplicité d’esprit, et la foi de certains croyants, pour les envoyer faire la guerre sainte, en Syrie, détruire l’armée syrienne libre, et effacer la Syrie de sa géopolitique, pour installer des émirats islamiques en prélude à la libération de la mosquée Al Aqsa et de la Palestine !? (sic, sic, sic) !!

  14. Cécilia dit :

    Homs

    Qussair, l’église grecque-orthodoxe Elya est occupée désormais par les terroristes malgré plusieurs appels lancés à épargner les lieux du culte.
    Il est à signaler les sources de Fides de Vatican parlent des familles chrétiennes chassées de Qussair par les terroristes et suite aux appels lancés dans certaines mosquées de la ville.

    http://www.youtube.com/watch?v=DrZVYo3UhbY&feature=relmfu

  15. Mohamed Ouadi dit :

    Débat sur l’accouchement dystocique du printemps arabe, animé par Ghassan Ben Jeddou, sur la chaîne Almayadeen, mettant en présence :
    - de Londres, Abdel Bari Atouane, rédacteur en chef du journal Al Quds Al Arabi,
    - du Caire, Abdel Malek Al Mokhlaf, nouveau SG du congrès national arabe,
    - au studio, Général retraité Elias Hanna, expert militaire et stratège,
    - et de Jordanie, layt Cbilat, politicien islamiste et ancien député.
    S’agit-il d’un printemps arabe véritable ou d’une lutte des grands pour la répartition des zones d’influences et va – t –on vers une guerre inéluctable ?

    http://www.youtube.com/watch?v=zCl61Mg1ntM&list=UUZ-8I5p6mxrzchZuMpTbLWg&index=3&feature=plcp 1ère Partie

    http://www.youtube.com/watch?v=3fNFZTzdEWs&list=UUZ-8I5p6mxrzchZuMpTbLWg&index=2&feature=plcp 2ème Partie

    http://www.youtube.com/watch?v=KeSl8woV08w&list=UUZ-8I5p6mxrzchZuMpTbLWg&index=1&feature=plcp 3ème partie

  16. Mohamed Ouadi dit :

    Vidéo publiée le 16 juin 2012 par syriatruth001, montrant par l’image et par le son une série de crimes commis par les criminels de l’ASL contre des syriens qui ne partageaient pas leur folie, et qui soutiennent la SYRIE, exécution sommaires par armes à feu, jet du haut d’un balcon la tête vers le bas, pendaisons, traînée par une voiture, et ce qui est grave c’est que cela se passe devant des foules hilarantes qui trouvent cela normal, ce qui peut marquer bien des esprits de jeunes qui constitueront un grave menace pour la société syrienne :
    http://www.youtube.com/watch?v=phnSRbKCaPk&feature=player_embedded

    • BWANE dit :

      Notre cœur saigne
      Des forfaits des assassins
      Démocratie, dans le sang tu baignes
      Répands, répands, d’un air serein
      Les méfaits de tes salafistes borgnes
      En prétendant sauver les syriens
      A vos crimes indignes
      Bachard répliquera par une force d’airain.

      • Djazaïri dit :

        Transformez votre colère en force:
        - participez à l’intifadha électronique sur le Net pour dénoncer les barbus,
        - informez vos voisins des menées du Qatar et de l’Otan par des tracts dans les boites aux lettres, des affiches, des photo-copies d’articles affichées dans les cages d’escalier, …

  17. Cécilia dit :

    Vous dites GRÈVE ?

    Voici Alep, le 16 juin :

    1- quartier d’al-Jamilyeh :

    http://www.youtube.com/watch?v=MuFuX59hgTY&feature=youtu.be

    2- quartier al-Azizyeh, Rue Baron :

    http://www.youtube.com/watch?v=Mlho1NuodwM&feature=relmfu

    3- quartier Sayf al-Dawleh :

    http://www.youtube.com/watch?v=3g6_02kbyLQ&feature=relmfu

    4- quartier al-Furqan

    http://www.youtube.com/watch?v=0EXHHkOQQnA&feature=relmfu

  18. theflowerpower dit :

    US holds high-level talks with Syrian rebels seeking weapons in Washington
    « Syrian rebels have held meetings with senior US government officials in Washington as pressure mounts on the US to authorise a shipment of heavy weapons, including surface-to-air missiles to combat the Assad regime, the Daily Telegraph has learned. (…)
    http://www.telegraph.co.uk/news/worldnews/middleeast/syria/9334707/US-holds-high-level-talks-with-Syrian-rebels-seeking-weapons-in-Washington.html

    • Djazaïri dit :

      Merci pour l’info.
      - avez vous remarquez le nouvel équipement des rebelles sur la photo?
      - casque et gilet pare-balles,
      - une séquence de la télé française a montré des individus avec ce type d’équipement.

  19. Christian dit :

    De source sûre, des barbus morts jonchent les rues et les routes syriennes… ils ne sont pas Syriens et personne ne les enlève.

    • Djazaïri dit :

      Merci de nous en dire plus dès que vous avez des infos.
      En Algérie, dans les Ouacifs pas loin de Tizi-Ouzou une attaque dans la nuit d’une cinquantaine de barbus contre le siège de la gendarmerie.
      Les forces assiégées ont pu résister jusqu’à l’arrivée des renforts.

      No pasaran!

  20. Djazaïri dit :

    Entendu ce dimanche matin sur France-Inter (journal de 9h): « en Syrie, des morts pas dizaines ».
    - j’imagine que pour le Français moyen en train de croquer dans sa baguette devant sa tasse de café matinale et pas au fait du conflit, ces morts sont tous des civils. Et que puisque la journaliste a omis de préciser quoique que ce soit, leur mort est due au régime.
    - quel bel exemple de désinformation là! un mensonge par ommission.

  21. Mohamed Ouadi dit :

    Arabi Press rapporte dans un article publié le 14 juin, http://www.arabi-press.com/?page=article&id=39420#.T9tcYAKYNHE.facebook , que l’officier déserteur, un certain capitaine « Ahmed Bahbouh », qui avait menacé, il y’a quelques jours d’attaquer le palais présidentiel de Damas avec des missiles Sam 2, a été tué par les forces de maintien de l’ordre à Rastan, où il s’est réfugié, après sa fuite des violents combats qui se sont déroulés à Homs.

    • RoyL dit :

      SAM = surface-to-air missile

      Avec un radar pour *fixer* l’objectif (palais présidentiel): tous
      les jours ils contrôlaient, on ne sait jamais — le palais
      pouvait avoir bougé depuis la dernière fois ou se déplacer
      pendant le tir. 8-)

  22. Mohamed Ouadi dit :

    A El Haffa, entre autres sabotages et destructions de batiments et d’habitations, et des armes de toutes sortes, et des moyens de communications sophistiqués, les salles de cours transformées en lieux de tortures, par l’ASL :
    http://www.youtube.com/watch?v=h-wKrhZGxeU&feature=youtu.be

  23. RoyL dit :

    http://syrianfreepress.wordpress.com/2012/06/18/syrian-arab-army-on-the-way-to-destroy-strongholds- of-terrorism-lesercito-arabo-siriano-si-avvia-a-distruggere-le-roccaforti-del-terrorismo-video/

    Syrian Arab Army on the way to destroy strongholds of terrorism –
    L’Esercito Arabo Siriano si avvia a distruggere le roccaforti del
    terrorismo (VIDEO)
    18 Monday Jun 2012

    ***

    Ça fait bien au cœur regarder cette vidéo: celles ci sont les
    images d’une armée visiblement très haut dans le moral, solide,
    saine, et consciente de sa force. (**JAMAIS** on verrait des
    assassins et des abrutis avec cette aura.)

    By the way, me souvenant d’une une discussion précédente:

    Autour les 02:20+ on voit un soldat régulier (complètement
    habillé) portant des chaussures de tennis blanches. Ça arrive
    dans l’armée suisse aussi (on utilise des chaussures adidas,
    nike, autre, que l’on amène de la maison et qui ne font pas du
    matériel en dotation pour pratiquer du sport: une fois minimum
    par semaine); on a deux paires des bottes que l’on reçoit en
    dotation; il y a une infinité de situations imaginables où ça
    peut arriver effectivement que l’on soit obligé de chausser
    temporairement ces chaussures de sport: bottes mouillées /
    endommagées (avec l’autre pair déjà chez le cordonnier de
    l’armée), etc.

  24. RoyL dit :

    ** Des (ancien-) parachutistes de l’armée portugaise ainsi que
    40-60 allemands capturés par les syriens.

    L’article est en allemand et la source (que je connais depuis
    longtemps -> Libye) est, nota bene, SÉRIEUSE.

    http://hinter-der-fichte.blogspot.com/2012/06/syrien-ticker-17-juni-2012-viele.html

    Sonntag, 17. Juni 2012
    Syrien-Ticker 17. Juni 2012 – Viele Deutsche in Syrien
    festgenommen

    [.. N]ach der Gefangennahme eines ehemaligen Insassen des
    US-Folterlagers Guantanamo in Homs, ein mutmaßlicher Kopf eines
    vermuteten geheimen Terrornetzwerks, beginnen syrische
    Sicherheitsdienste, die Angelegenheit genauer unter die Lupe zu
    nehmen. Künftig könnte es passieren, dass Syrien seine
    ausländischen Gefangenen vor Gericht stellt und die Verhandlungen
    live im Fernsehen übertragen lässt.

    Die Quellen sagen aus, dass MINDESTENS 200-300 ANGEHÖRIGE
    PRIVATER „SICHERHEITSFIRMEN“, die in Wahrheit Söldnerfirmen sind,
    neben MEHREREN HUNDERT AUSLÄNDISCHEN SOLDATEN GEFANGEN genommen
    wurden in den LETZTEN 15 MONATEN. Unter ihnen sollen sich
    PORTUGIESISCHE FALLSCHIRMJÄGER befinden, bei denen Syrien sich
    PORTUGIESISCHE FALLSCHIRMJÄGER befinden, bei denen Syrien sich
    fragt, wie die ins Land gekommen sind. In den Verhören gaben die
    Männer an, aus dem Dienst ausgeschieden zu sein, was jedoch in
    vielen Fällen dem Alter der Gefangenen nicht entspricht [trop
    vieux pour pouvoir prétendre d'avoir fait ça, c'est à dire]. Die
    Quellen geben darüber hinaus an, dass die Gefangenen Monate vor
    Beginn der Kämpfe in der Region waren. Damit stellte sich die
    Angelegenheit so dar, dass sie darauf warteten, dass eine
    geeignete Lage zum Losschlagen entstand, gezielte Provokationen
    syrischer Sicherheitskräfte.

    Außerdem sollen 40-60 DEUTSCHE IN SYRISCHER HAFT sein. Die
    syrischen Quellen geben an, die Deutschen seien AUF FRISCHER TAT
    AN DER SYRISCHEN MITTELMEERKÜSTE AUF SYRISCHEM BODEN FESTGENOMMEN
    worden, als sie Waffen für die Aufständischen mit Schnellbooten
    an Land schmuggeln wollten.

    Die syrischen Dienste haben ihre Gefangenen offenbar in
    unterirdischen Sicherheitsgefängnissen in Damaskus untergebracht.
    Und die syrischen Offiziellen sind irritiert über das Verhalten
    westlicher Mainstream-Medien. Man geht inzwischen so weit, dass
    man vor wichtigen internationalen Treffen, bei denen das Thema
    Syrien eine Rolle spielt, erhöhte Alarmstufe gibt, weil man mit
    weiteren „false flag“ Operationen rechnet, die die syrische
    Regierung diskreditieren sollen.

    Christoph R. Hörstel

    ***

    Faites savoir si je dois traduire; est-ce que ça a été déjà fait
    entretemps, ou est-ce que il y aurait des volontaires meilleurs
    que moi?

    • RoyL dit :

      Ancien parachutistes de l’armée portugaise -> ancien mercenaires en
      Angola par exemple. (J’ai moi-même une fois eu le grand déplaisir
      et dégout d’échanger quelques mots, avant de quitter, avec des
      ancien mercenaires du temps de l’Afrique du Sud, des fascistes
      [des vrais, je ne parle pas de épithètes] italiens travaillant
      comme *janitors* et *tuttofare* dans un compound pour des
      italiens au Nigeria, autour de Lafia, où ils bâtissaient une
      route.)