• Actualité
  •  

Que se sont dit, mercredi 26 octobre, Bachar al-Assad et la délégation ministérielle de la Ligue arabe ? D'après Sana, une discussion "franche et amicale" s'est engagée sur la situation syrienne. C'est aussi l'écho qu'a donné le chef de la délégation de la Ligue, le Premier ministre du Qatar, cheikh Hamad ben Djassim al Thani, qui parle donc de discussions "cordiales et franches" et est allé jusqu'à dire devant les micros et caméras : "On est heureux au sein du [...]



Le Qatar, le Golfe et la Ligue arabe parlent à Bachar

Par Louis Denghien,



Le Qatar et la Syrie se parlent, par-dessus al-Jazeera

Le Qatar et la Syrie se parlent, par-dessus al-Jazeera

Que se sont dit, mercredi 26 octobre, Bachar al-Assad et la délégation ministérielle de la Ligue arabe ? D’après Sana, une discussion « franche et amicale » s’est engagée sur la situation syrienne. C’est aussi l’écho qu’a donné le chef de la délégation de la Ligue, le Premier ministre du Qatar, cheikh Hamad ben Djassim al Thani, qui parle donc de discussions « cordiales et franches » et est allé jusqu’à dire devant les micros et caméras : « On est heureux au sein du comité arabe de rencontrer le président al-Assad« .

D’après Reuters, toutefois, la réunion n’a « débouché sur aucune avancée concrète« . Mais tant Sana que Reuters indiquent que les deux parties sont convenues de se retrouver dimanche 30 octobre, soit à Damas, soit à Doha (capitale du Qatar).

Vers une plus grande modération du Golfe ?

Le Premier ministre qatari a quand même donné quelques indications : « On s’est mis d’accord sur quelques questions, d’autres nécessitent encore d’amples discussions. » Et cheikh al Thani de préciser : « On veut obtenir des résultats, c’est pourquoi on est convenu de garder le silence jusqu’à ce qu’on obtienne ou non un accord et, si dieu le veut, il y aura un accord. On ne veut pas publier un semblant de communiqué qui ne fasse ni chaud ni froid aux Syriens et aux Arabes ! » Au moins, on évite la langue de bois….

Cheikh al Thani a indiqué que ses interlocuteurs syriens – outre le président Bachar, le ministre des Affaires étrangères Walid al-Mouallem, la conseillère politique Bouthayna Chabaane, le vice-ministre des Affaires étrangères Fayçal al-Miqdad et le délégué permanent auprès de la Ligue arabe Youssef Ahmad – souhaitaient disposer de « 24 ou 48 heures » pour étudier certains points de la discussion.

C’est justement le rôle prééminent du Qatar dans cette reprise de contact entre la Syrie et la Ligue arabe qui est le fait nouveau : nul n’ignore que l’émirat, ne serait-ce que par le ton de la chaîne al-Jazeera qu’il patronne, est considéré comme un des premiers ennemis régionaux, avec la Turquie voire l’Arabie Saoudite, de l’actuel pouvoir syrien. Le seul fait que le chef du gouvernement qatari soit venu en personne prendre langue avec Bachar peut indiquer une évolution dans l’attitude du Qatar, voire, au-delà, des monarchies pro-américaines du Golfe. On doit rappeler que le vice-président de la République arabe syrienne, Farouk al-Charaa, s’est rendu le 25 octobre à Ryad aux obsèques du prince héritier saoudien, pour y porter les condoléances du chef de l’Etat syrien. C’est la plus élémentaire courtoisie diplomatique, mais c’est – aussi – un geste symbolique fort entre deux pays que la géopolitique a jusqu’à présent séparés.

A propos du terrorisme…

Est-ce une autre indication d’un « assouplissement » des relations qataro-syriennes ? Cheikh Hamad ben Djassim al Thani a quand même eu ces mots à propos des actes terroristes commis quotidiennement sur le sol syrien : « Le terrorisme est catégoriquement rejeté partout et à n’importe quel moment. Aujourd’hui on traverse une crise, et pendant les crises certaines personnes essayent de profiter de la situation. Le plus important pour nous est d’en finir avec la violence par la sagesse et qu’il n’y ait plus de victimes en Syrie, de tous les camps« .

Cette condamnation explicite du terrorisme, cette reconnaissance du fait que les victimes ne se trouvent pas que d’un seul côté sont des progrès en soi. On verra si la couverture des événements de Syrie par al-Jazeera reflètera cette neutralité du chef du gouvernement qatari.

Dans l’immédiat, les adversaires se parlent, franchement semble-t-il. Peut-être le succès des derniers rassemblements de soutien au gouvernement, à Damas et Alep notamment, ont-ils donné à réfléchir aux chefs des diplomaties arabes, soumis, on l’imagine, à toutes les pressions possibles de la part de l’axe euro-américain. On est en tout cas loin du ton comminatoire qui prévalait jusqu’à la semaine dernière dans les communiqués de la Ligue arabe qui, grosso modo, donnaient un mois au gouvernement syrien pour mettre fin à la répression et ouvrir un dialogue avec l’opposition radicale.

On ne peut que souhaiter que, dimanche prochain, la Syrie et la Ligue trouvent un terrain d’entente, dans le ans des intérêts de la Syrie et de toute la région, et loin des manoeuvres des Américains et de leurs amis. Inch Allah !

 



Vous pouvez suivre les réponses à cet articles avec le flux RSS.
Vous pouvez répondre, ou faire un lien depuis votre site.

53 commentaires à “Le Qatar, le Golfe et la Ligue arabe parlent à Bachar”

  1. Souriya ya habibati dit :

    C’est dommage que vous n’ayez pas mis une photo du qatari répondant aux journalistes.. sa tête de sanglier est très intéressante à observer.. à la sortie de l’entrevue avec le lion syrien.
    Souriya Allah hamiha de tous les vautours qui lui tournent autour.

    • Etudiant dit :

      Le lion ?!
      lol
      On l’appelle plutôt la girafe avec son cou spécialement conçu pour les tayara de la jeunesse

      • Candide dit :

        Autruche c’est plus mimi et en plus symboliquement ça le fait. 😉

      • stephane dit :

        C’est pathétique et typique des gens de ton espèce, autrement dit la maturité politique d’un enfant de 10 ans.
        Envoie nous une photo de toi pour qu’on puisse juger si tu es plus beau que lui pour voir?

        • Candide dit :

          « C’est pathétique et typique des gens de ton espèce, autrement dit la maturité politique d’un enfant de 10 ans. »

          Ah bon? Pourquoi Jupette, c’est moins puéril?

          Pour la photo, la mienne en échange de la tienne !

          Je sais pas si je suis plus beau que Bachy, mais j’ai la tête plus près des épaules.

          Mais il faut reconnaitre que, grace à ce léger handicap, Bachy a de bonnes aptitudes pour se cacher la tête dans le sable et ainsi ne pas voir la réalité.

          • Hadi dit :

            Bravo pour c’est argumentaire qui tue.
            Tu n’a plus grand chose à dire sur ce qui ce passe en Syrie ?
            Donne nous plutôt ton avis sur la democratie de la CNT en Libye, le resultat des elections en Tunisie, l’aide chinoise et russe à l’Europe ?
            la dette greque ? le mouvement des indigniés ???
            Serieux c’est plus interessant que le cou de l’un ou la gueule de l’autre

          • Hadi dit :

            Bravo pour cet argumentaire qui tue.
            je suis vraiment nul en orthographe, il faut que je me relise

          • Etudiant dit :

            Pas la peine de s’énerver.
            Un brin d’humour animalier n’a jamais tué personne.
            Tu réagis comme un lionceau. Pas de griffe mais des cordes vocales.

          • Hadi dit :

            Non pas du tout énerver, ne t’inquiete pas pour moi
            Je constate seulement que tu n’argumente plus trop tes penser
            C’est moi qui commence a m’inquieter pour toi, tu va bien ? pas de souci de santé ?

          • Cécilia dit :

            « Je sais pas si je suis plus beau que Bachy, mais j’ai la tête plus près des épaules.

            Mais il faut reconnaitre que, grace à ce léger handicap, Bachy a de bonnes aptitudes pour se cacher la tête dans le sable et ainsi ne pas voir la réalité. »

            Bien venue dans la cour de recréation de Candide!
            N’importe quoi!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

          • Etudiant dit :

            Ben en même temps quand j’expose quelque chose je « mens », j' »omets », je « ne connais pas » …
            Je me réduis donc au rôle de « cafards », « nuisible » dont je suis si souvent affublé.

          • Akyliss dit :

            Candide, quand on parle de jupette on ne parle pas de son physique !
            je trouve stupide de se moquer des gens rien que par rapport à leurs physique, c’est vraiment nul, après tu peux le critiquer autant que tu veux lui trouver des noms comme Bachy ou bacho ou le boucher ou ce que tu veux mais laisse tomber le physique des gens…

          • Akyliss dit :

            « Ben en même temps quand j’expose quelque chose je « mens », j’ »omets », je « ne connais pas » … »
            Etudiant je t’ai prouvé deux fois que tu mentais sur la lettre reçus par certains étudiant et je t’ai aussi prouvé que les syriens qui ne sont pas allé à cette manifestations pro Bachar, n’ont eu aucune répercussion sur leur famille en Syrie (certains sont de Deraa)…
            donc c’est que tu dois bien dire un ou deux mensonges de temps en temps je pense …

  2. Souriya ya habibati dit :

    Allah Souriya Bachar wbass.

  3. Mohamed dit :

    Les manifestations vraiment millionnaires des syriens à Damas, à Alep, à Lattiquié, à Al Hasaqa, et partout ailleurs forcent le respect et sont très émouvants. Un peuple en révolte contre les injustices extérieures, en révolution et en pleine mutation vers une démocratie construite dans l’unisson, exemplaire.

    • Mohamed dit :

      Al Jazeera continue sa guerre haineuse et empoisonneuse contre la syrie !

      Malgré les impressions positives exprimées par le premier ministre qatari, chef de la délégation de la ligue arabe, en visite à Damas hier, et malgré ses paroles mielleuses, la chaine Al Jazeera, dans son édition propagandiste de 13 h, a déferlé pendant près de 10 mn, et à la une de son journal, sa haine et son venin contre la syrie.
      Elle a débuté son édition par donner un bilan de morts qui s’élève à 7, selon ses sources de cyberoppositions, dont un jeune adolescent, et une personne âgée, avant de passer à un reportage d’un enfant tenu dans les bras et sur les genoux de son père et qui pleure et qui dit vouloir entrer chez lui, pour commenter qu’un char a tiré sur la voiture qui transportait ces personnes et qui en a blessé certains tout en épargnant d’autres (sic) (il n’y a qu’en syrie que les chars tirent sur des personnes avec des « obus en caoutchouc » qui ne tuent pas), alors que ces derniers dont ceux qui sont blessés et ceux qui ne le sont ont plus de chances que des dizaines d’autres tués …. dans une guerre virtuelle miroitée par la chaîne, à l’heure même où une délégation est en visite … Sur fond de guerre médiatique d’envergure Al Jazeera a fait état, en quelques mots et en quelques secondes, des manifestations de Damas-Al Hasaqa et de Lattaquié, en prétendant, sur la présentation de l’image de 3 bus stationnés dans une ruelle pour transporter des personnes obligées par la force et la menace à descendre dans la manifestation de soutien aux réformes. A croire Al Jazeera, sur la tête de chaque manifestant (près de trois millions rien que ces deux derniers jours) est braqué une arme invisible par des chabbihs invisibles aux communs des mortels et que seule al jazeera VOIT.
      C’est pitoyable !

      • Vilistia dit :

        Mohamed dit:

        Rassurez-vous, la majorité des européens ne regardent pas cette télé mais Pujadas et Co… Si pour les français, hélas.
        ______________

        Comme on le sait, la Syrie est la clé pour la menteuse OTAN pour une incursion vers l’Iran , Chine et Russie.

        L’OTAN se fiche des peuples.

        Le scénario libyen n’aura pas lieu.

      • BWANE dit :

        Bien d’accord avec vous, la C.Q continue sa campagne lassante et mensongère contre la Syrie ; j’ai regardé ce soir son édition de 22h. appelée  » moisson du jour » qui mérite plutôt de s’appeler « Gros Bobards du Jour », on a y a annoncé 14 morts sous les balles de la terrible « répression bachariste », brodé pendant environ 10 minutes sur les exactions supposées (arrestations, mitraillages, meurtres d’enfants et de femmes) de ce « régime sanguinaire », puis, au détour d’une phrase, évoqué les manifestants pro-Bachar à Lattaquié, avec comme seule image, un gros plan qui ne montre pas l’ampleur de cette manifestation ; et comme si cela ne suffisait pas à ses menteurs patentés, ils ont interviewé plusieurs de leurs « témoins oculaires » aveugles, qui racontent autant de choses invraisemblables, la C.Q continuant à diffuser ses vidéos flous et truquées. Misère du journalisme.

      • Candide dit :

        « à l’heure même où une délégation est en visite »

        Et comme par hasard, pendant la visite de la délégation, il y a une frénésie de manifestations pro-Bachy.

        Chacun fait feu de tous bois pour influencer les visiteurs à son profit. Visiblement, le régime a plus de moyens que l’opposition.

        • Akyliss dit :

          excuse moi mon cher Candide mais « la ligue arabe » mené par le Qatar n’en à rien à pété des manifestations pro-Bachar
          elle prend ses ordre auprès de qui tu sais (celui dont on ne prononce pas le nom pour éviter de se faire traiter de parano par Nouh…)
          donc que les manifestations se passe quand ils débarquent en Syrie, que ce soit fait exprès ou pas le plan de l’occident donneuses de leçon suit son cours …

  4. Candide dit :

    Louis,

    Pourquoi cet article n’évoque-t-il pas la grève qui a été organisée à l’appel de l’opposition?

    • Akyliss dit :

      justement Candide il y a eu l’appel à la greve mais est ce que cet appel a été suivi par beaucoup de monde ou pas du tout suivi ?

    • Etudiant dit :

      Et qui a été un succès contrairement à celle du mois de mai.
      Dera’a en a été à l’initiative.
      Cette ville fait honneur à la Syrie.

      • Vilistia dit :

        Etudiant

        C’est jolie la Turquie ?

        • Etudiant dit :

          Magnifique.
          J’aime pas trop la Cappadoce. Je préfère l’Est du pays. Gaziantep, Mardin Batman, Urfa, Van. Que de villes magnifiques.
          Et du haut de la poste de Mardin on voit la Syrie !!!

      • sowhat dit :

        « Cette ville fait honneur à la Syrie »

        ben voyons !

        C’est surtout une ville connue en Syrie pour être un foyer de corruption avec le caciques du Baath et les pratiques des émigrés du Golfe, un repaire de trafiquants de bandits et de contrebandiers et de plus un fief intégriste imprégné d’idéologie wahabbiste. Les insurgés de Deraa ont été les champions des appels au meutre et des slogans sectaires.

    • Cécilia dit :

      « Pourquoi cet article n’évoque-t-il pas la grève qui a été organisée à l’appel de l’opposition? »

      Chapeau Candide!

      Tu suis bien ce que se passe en Syrie.

      Rassure-toi, la grève n’a pas été suive que très peu dans certaines zones de tension dans les environs d’Idleb, Homs ou Daraa.

      Attention, il ne faut pas comprendre qu’il s’agit de la ville entière.
      De même, souvent ces terroristes menacent les magasins et souvent passent à l’acte en les tuant pour l’exemple.

      • Etudiant dit :

        Ah bon. Il semblerait pourtant que certains magasins ayant fermé leurs portes se sont vus saccagés. Etrange n’est ce pas. Ce n’est certainement pas les miliciens et autre moumou qui en seraient responsables…

  5. Cécilia dit :

    Le contact de Hamad, chef du gouvernement qatari a commencé avant la visite de Damas.

    D’après la télé libanaise, al-Jadid, cheikh Hamad a téléphoné au Président syrien (la semaine de 15, datation de la vidéo et selon les propos de la présentatrice), lui demandant des nouvelles de la famille.

    Et à la question sur l’évolution de la situation en Syrie, Bachar lui a répondu: « Vous n’avez qu’à regarder al-Jazeera ».

    Je vous laisse le lien:

    http://www.youtube.com/watch?v=2ApkIyeo6BU&NR=1

  6. sowhat dit :

    Il me parait quasi certain que les américains préparent une opération pour éliminer Bashar, par un attentat ou d’une autre manière. Ils en ont les moyens. C’est la seule raison plausible qui expliquerait le rappel de M. Ford. Car si l’opération réussit, les soupçons vont se tourner en premier vers eux et il y aurait par conséquent à craindre pour la sécurité de leur ambassadeur.

    • sowhat dit :

      Complément :

      Compte tenu de tout l’argent dépensé par les monarchies du Golfe (Arabie Saoudite et Qatar en tête), on peut mettre en doute l’idée selon laquelle ces pays auraient décidé d’adouci leur position vis-à-vis de la Syrie. Je crois qu’il n’en est rien. Pour deux raisons :

      1) l’investissment de leur part pour la chute du régime a été colossal, très difficile donc de renoncer à l’objectif maintenant

      2) ces pays continuent de subir les pressions de leur mentor américain, et ces pressions apparemment vont crescendo

    • lafleuriel Zakri dit :

      ils vont s’illustrer aussi par leurs menaces à l’UNESCO de quitter l’Organisation si les délégations votent l’admission de la Palestine;;.C’est comme qu’ils sont les USA chers à certains ici :des donneurs de leçons cyniques et hypocrites qui se moquent pas mal de ce que peuvent vouloir le monde arabe . Ne pas vouloir des Palestiniens m^me à L’UNESCO mais ce ne sont que des …bouffons profiteurs et malhonnêtes sans morale aucune. A

    • Etudiant dit :

      C’est la solution que j’espère depuis longtemps.
      Cela évitera au moins une guerre en Syrie.

      • sowhat dit :

        au contraire cela conduira fatalement à la guerre civile

        votre position reflète bien votre ignorance et votre irresponsabilité, vous devriez avoir honte

      • Souriyâm dit :

        Cher Etudiant, ne nous cachez rien et dîtes nous tout de ces plans brillants que vous méditez, dans l’intimité que vous partagez avec votre écran, pour le plus grand Bien de la Syrie. Vous pensez plutôt à un lynchage façon Kadhafi ou bien à un assassinat par drone façon al-Awlaki ? Ou peut-être les Américains devraient-ils s’inspirer, voire demander conseil et formation, à Israël qui a dans l’exécution de divers leaders une longue pratique ?

      • stephane dit :

        En retour puis-je dire que je souhaite la mort à ses opposants?
        Attention à ce que tu dis mon petit.

  7. yousef dit :

    Merci à toute l’équipe de Infosyrie pour leurs travail en vue de réintroduire la vérité sur les mensonge que les média font exprès de circuler pour salir la Syrie. je suis très attaché a votre site qui diffuse la vérité et encore Merci avec un gros M.

    la communauté Musulmane sont contre la secte Wahhabiste Talafit, il déclare mécréant la communauté musulmane pour mieux les égorgé, honte a eux et leur partisan quel compte vont rendre a Allah ?????Al Outhaymine accepte volontier cette dénomination: WAHHABITE!, Ibn BAZ se décrit comme étant wahhabite!, Saleh Ibn Fawzân Al-Fawzân se décrit comme étant wahhabite! la secte wahhabiste sont des ennemis des musulmans sachez-le

    • Sam dit :

      Bien dit Yousef , on ne denoncera jamais assez cette vermine qui pretend etre le nec plus ultra de l islam alors qu ils en bafouent les les principes les plus essentiels, et qui detruit nos lieux saints et nos monuments historiques pour construire des hotels Hilton et des repliques de big ben !

    • Cécilia dit :

      yousef,

      Soyez la bien venue.
      Ahlan wa sahlan!

      Je partage votre opinion sur les wahabites, disciplines d’ibn Taymyeh.
      Ce sont à l’origine de l’islam jihadiste malgré leur refus de l’admettre au moins officiellement.

  8. Fed Up dit :

    [« Le terrorisme est catégoriquement rejeté partout… ]. Il commence à comprendre ou il fait semblent ?

  9. Christian dit :

    Cheikh Hamad ben Djassim al Thani est une vrai vipère… il faut se méfier de lui « el hijo de la gran p… »

  10. nom dit :

    Le rôle du Qatar derrière les islamistes salafistes, expliquant la propagande d’Al Jazera ..
    http://www.intelligenceonline.fr/article/free_article.aspx

    27/10/2011 – Les pays qui sont intervenus militairement en Libye affichent une unité de façade à l’occasion de la mort de Mouammar Kadhafi. En coulisses apparaissent cependant les premiers désaccords. Ainsi, selon nos informations, le président français Nicolas Sarkozy s’est entretenu au début du mois avec l’émir du Qatar Hamad bin Khalifa Al-Thani sur la politique poursuivie par Doha en Libye. Dès septembre, Intelligence Online avait évoqué (IOL nº648) le soutien militaire et financier apporté par le Qatar aux combattants libyens les plus islamistes, et ce sans coordination avec le Conseil national de transition (CNT). Le 11 octobre, le ministre des finances et du pétrole libyen, Ali Tarhouni, avait évoqué à demi-mot les tensions avec le Qatar, en demandant aux alliés du CNT de « frapper avant d’entrer dans notre maison ». Lors de son entretien avec l’émir Hamad bin Khalifa Al-Thani, Nicolas Sarkozy, qui s’appuie largement sur le Qatar dans sa politique étrangère, mais également industrielle, a malgré tout plaidé pour que Doha ne menace pas l’unité du CNT et coordonne mieux son action en Libye avec celle des pays occidentaux.

    © Copyright – INTELLIGENCE ONLINE – Edition française. 56327501

  11. nom dit :

    Ce que Wikileaks nous apprend sur Al Jazeera
    Le réseau de télévision câblée du Moyen-Orient, la voix du Printemps arabe, est-il aussi indépendant qu’il le prétend?
    http://www.slate.fr/story/44205/wikileaks-al-jazeera-qatar

  12. nom dit :

    http://www.guardian.co.uk/world/2011/oct/26/qatar-troops-libya-rebels-support?intcmp=239

    Qatar admits sending hundreds of troops to support Libya rebels

    Qatari chief-of-staff reveals extent of involvment, saying troops were responsible for training, communications and strategy

    Le Qatar admet l’envoi de centaines de troupes pour soutenir les rebelles en Libye

    Qatar chef d’état-major révèle l’étendue de l’implication, disant soldats étaient responsables de la formation, les communications et la stratégie

  13. info dit :

    Les syriens manifestent devant l’ambassade du Qatar à Paris; France

    http://www.youtube.com/watch?v=1bcwaZ08zJQ&feature=player_embedded

  14. info dit :

    http://www.guardian.co.uk/world/2011/oct/26/qatar-troops-libya-rebels-support?intcmp=239

    Le Qatar admet l’envoi de centaines de troupes pour soutenir les rebelles en Libye

    Qatar chef d’état-major révèle l’étendue de l’implication, disant soldats étaient responsables de la formation, les communications et la stratégie

    Ian Black à Tripoli
    guardian.co.uk, Mercredi 26 Octobre 2011 18.33 BST
    L’histoire l’article

    A Qatari Mirage 2000 jet takes off
    Un avion de chasse qataris décolle pour une mission sur la Libye en Mars. Jusqu’à présent, le Qatar avait reconnu seulement que son armée de l’air a pris part aux opérations de l’Otan. Photo: Louisa Gouliamaki / AFP / Getty Images

    Le Qatar a admis pour la première fois qu’il a envoyé des centaines de troupes pour soutenir les rebelles qui ont renversé le régime libyen Mouammar Kadhafi.

    L’Etat du Golfe avait déjà reconnu seulement que ses forces aériennes ont pris part à OtanDirigé les attaques.

    La révélation est venue que le Qatar a accueilli une conférence sur l’ère post-Kadhafi qui a été assisté par le chef de LibyeL ‘arrêt du Conseil national de transition, Mustafa Abdel-Jalil, qui a décrit les Qataris comme ayant planifié les batailles qui ont pavé la voie à la victoire.

    Abdel-Jalil a également déclaré qu’il demandait de l’Otan à étendre sa mission après la fin du mois, quand elle avait été due à la fin, jusqu’à la fin de l’année. Aide a été nécessaire parce que partisans du régime constituait une menace provenant de pays voisins, at-il dit.

    Kadhafi parents et d’autres figures clés ont fui vers l’Algérie et le Niger, en raison des spéculations sur le sort du fils du leader déchu Saif al-Islam.

    Un responsable militaire libyen avec le NTC a déclaré à Reuters que Saif et l’ancien chef des renseignements Abdallah al-Senoussi se proposent de se remettre à la Cour pénale internationale. Un porte-parole de la CPI, a toutefois déclaré qu’elle n’avait reçu aucune confirmation de la réclamation.

    L’Associated Press a rapporté quant à un conseiller du président du Niger, Mahamadou Issoufou, disant que Senoussi était dans leur pays.

    Il est également apparu que maintenant le combat est terminé, le Qatar est de diriger les efforts internationaux visant à former les militaires libyens, collecter les armes et intégrer des unités rebelles dans l’armée souvent autonomes nouvellement créés et les institutions de sécurité – vu par les gouvernements occidentaux comme l’ONU et le défi majeur face à la CTN.

    Le Qatar a joué un rôle clé à galvaniser le soutien arabe pour la résolution de l’ONU Conseil de sécurité que l’OTAN sous mandat de défendre les civils libyens en Mars. Il a également livré des armes et des munitions sur une grande échelle – sans aucune base juridique claire.

    Il y avait des rumeurs à propos répétés et des observations occasionnelles de Qatari forces spéciales en Libye pendant la guerre. Jusqu’à présent, cependant, il n’y avait pas eu de confirmation officielle d’actions qui n’ont pas été expressément autorisée par l’ONU.

    Le Qatari le chef d’état-major, le major-général Hamad bin Ali al-Atiya, a déclaré: «Nous étions parmi eux et le nombre de Qataris sur le terrain étaient des centaines dans chaque région de formation et de communication avaient été dans les mains du Qatar au Qatar ….. supervisé les plans des rebelles parce qu’ils sont des civils et ne pas avoir assez d’expérience militaire », l’AFP a cité comme disant. « Nous avons agi en tant que lien entre les rebelles et les forces de l’Otan. »

    Le Qatar, dont les réserves de gaz et de la faible population font l’un des pays les plus riches au monde, a longtemps poursuivi une politique étrangère activiste, promu par Al-Jazira, la chaîne basée à Doha la télévision par satellite.

    Mais il était encore surprise quand il a envoyé la plupart de sa force aérienne pour rejoindre le fonctionnement de l’Otan et livré de grandes quantités de ce qui était décrit comme une arme défensive, mais qui comprenait Milan missiles antichars aux rebelles.

    Les forces spéciales du Qatar auraient fourni une formation d’infanterie pour les combattants libyens dans les montagnes Nafusa occidentale et orientale Libye. Militaire du Qatar a même apporté des rebelles libyens de retour à destination de Doha pour les exercices. Et dans l’assaut final sur Kadhafi Bab al-Aziziya composé à Tripoli à la fin août, les forces spéciales du Qatar ont été vus sur la ligne de front. Le Qatar a également donné 400 millions de dollars aux rebelles, aidés d’exportation de pétrole à partir de Benghazi et de mettre en place une station de télévision à Doha.

    Gratitude libyen est claire. Le drapeau marron et blanc du Qatar est souvent volé dans les célébrations et l’Algérie Square dans le centre de Tripoli a été rebaptisé Place du Qatar en l’honneur de soutenir les pays à renverser Kadhafi. Certains, cependant, le souci d’exprimer un soutien à l’émirat d’éléments islamistes telles que la Brigade des Martyrs 17 Février, l’une des formations rebelles les plus influents, dirigée par Abdel-Hakim Belhaj.

    Ali Salabi, un influent dignitaire islamiste libyen, a vécu en exil au Qatar pendant des années avant la révolution de cette année. Pour certains analystes la stratégie de l’émir est de soutenir les forces démocratiques de manière sélective dans le monde arabe, en partie pour améliorer la réputation internationale du pays, tout en détournant l’attention du Golfe, où les protestations anti-régime ont été écrasés à Bahreïn et achetés en Arabie saoudite.

  15. info dit :

    http://www.liberation.fr/politiques/0101320679-le-senat-exonere-d-impot-les-murs-de-l-emir

    Politiques Le 20 février 2009 à 6h51
    Le Sénat exonère d’impôt les murs de l’émir
    Plus-values . Une convention dérogatoire en faveur du Qatar.
    5 commentaires

    Par RENAUD LECADRE

    En pleine crise financière, une nouvelle niche fiscale. En faveur de l’émirat du Qatar… Hier, le Sénat a définitivement ratifié la convention franco-qatarie, signée en janvier 2008 entre Nicolas Sarkozy et l’émir Hamad Ben Khalifa Al-Thani, lors d’un périple présidentiel à Doha. Sous prétexte de toilettage d’un ancien traité fiscal, elle exonère d’impôt sur les plus-values tous les investissements immobiliers réalisés dans l’Hexagone par «l’Etat du Qatar ou ses entités publiques», y compris la famille de l’émir.

    Accords. Cette nouvelle convention tombe à pic, les Qataris multipliant ces derniers temps les investissements à Paris. Après le rachat de l’hôtel d’Evreux, place Vendôme, par l’émir, de l’hôtel Lambert, île Saint-Louis, par son frère (1), du centre de conférences Kléber par le fonds souverain du Qatar (QIA), il était temps de soulager fiscalement ces éminences. La nouvelle convention est exorbitante du droit commun. Dans les années 90, la France avait signé toute une série d’accords avec les pays du Golfe, sur ce noble objectif : «Eviter les doubles impositions et prévenir l’évasion fiscale.» La convention-type doit être conforme au modèle établi par l’OCDE. En conséquence, les hiérarques pétroliers, notamment saoudiens, sont soumis à l’impôt français sur les plus-values immobilières de leurs nombreuses villégiatures hexagonales.

    Mais le Qatar a demandé la même dérogation que le Koweït, obtenue en 1994 quand Nicolas Sarkozy était ministre du Budget. A sa décharge, la renégociation de la convention franco-qatari a été initiée sous Jacques Chirac, lequel s’était rendu à neuf reprises au Qatar durant son mandat présidentiel.

    Infirmières bulgares. Pourquoi un tel régime de faveur ? Lors de sa ratification à l’Assemblée nationale, en octobre, Marie-Louise Fort, rapporteure de la commission des finances, évoquait sans barguigner la libération des infirmières bulgares retenues en Libye : «Le Qatar a joué un rôle discret mais sans doute décisif.» En clair, l’émir a payé la rançon – pardon, a financé une fondation pour les enfants libyens présidée par le fils Khadafi. Au Sénat, le rapporteur Adrien Gouteyron va droit au but : «80% des équipements de l’armée qatari sont d’origine française.» Et de rappeler les contrats signés par EDF, Suez, Total et Areva lors de la visite de Sarkozy à Doha.

    Son rapport résume noir sur blanc : «L’Etat du Qatar ou les entités qu’il contrôle seront exonérés de plus-values immobilières.» Ce régime de faveur, bien qu’aligné sur celui du Koweït, est «non conforme au modèle OCDE». Pas de quoi susciter la moindre polémique parlementaire, le texte étant adopté par la procédure simplifiée : sans débat public, après un «bref échange» en commission.

    (1) Joyau architectural du XVIIe siècle, vendu en 2007 par le baron Guy de Rothschild au prince Hamad Al-Thani. Sa restauration fait polémique car le frère de l’émir veut y inclure ascenseurs et parking.

  16. info dit :

    ttp://www.lefigaro.fr/culture/2010/12/20/03004-20101220ARTFIG00501-l-offensive-
    Son Excellence Mohamed al-Kuwari a décoré le dessinateur Jean Plantu et Amirouche Laïdi, président du club Averroes, du prix «Doha capitale culturelle arabe». Ce soir, l’ambassadeur décorera les poètes André Miquel, Bernard Noël et Adonis. De Jack Lang à Jean Daniel, en passant par Dominique Baudis, Edmonde Charles-Roux, Renaud Donnedieu de Vabres et Anne Roumanoff, un total de 66 personnalités françaises de la culture auront été décorées par le Qatar en 2010. Toutes sont reparties avec un chèque de 10.000 €.

Commenter Akyliss