• Actualité
  •  

Les observateurs de l'ONU, que leur chef le général Mood a "mis en grève" voici 48 heures, vont néanmoins rester en Syrie. L'annonce en a été faite mardi soir 19 juin, au terme d'une réunion du Conseil de sécurité, par Hervé Ladsous, chef des opérations de maintien de la paix des Nations-Unies.Qui a précisé que leurs opérations de surveillance des violences - on n'ose plus dire du cessez-le-feu - demeuraient "suspendues" jusqu'à nouvel ordre. Dans l'immédiat, les bérets bleus vont [...]



Les casques bleus restent en Syrie, Poutine reste sur ses positions

Par Louis Denghien,



Un shake-hands qui n'était décidément pas un "tope-là" russe aux desiderata américains

Les observateurs de l’ONU, que leur chef le général Mood a « mis en grève » voici 48 heures, vont néanmoins rester en Syrie. L’annonce en a été faite mardi soir 19 juin, au terme d’une réunion du Conseil de sécurité, par Hervé Ladsous, chef des opérations de maintien de la paix des Nations-Unies.Qui a précisé que leurs opérations de surveillance des violences – on n’ose plus dire du cessez-le-feu – demeuraient « suspendues » jusqu’à nouvel ordre. Dans l’immédiat, les bérets bleus vont donc rester à l’hôtel, le temps que soient définies de nouvelles « options pour le futur de leur mission » qui expire en principe le 20 juillet.

Un peu avant, le chef de la MISNUS, le général Robert Mood, avait rappelé devant le Conseil de sécurité que ses hommes avaient fait l’objet de « tirs directs » à au moins dix reprises. Par « tirs« , Mood entend peut-être aussi les attentats à la bombe : au début de la mission, le propre convoi du général avait fait l’objet à Deraa d’un attentat qui avait blessé plusieurs soldats syriens de son escorte. Le général onuso-norvégien a estimé néanmoins qu lui et ses hommes avaient « l’obligation morale » de rester en Syrie. Pour quoi faire ? Sans doute pour témoigner des violences et diverses violations des droits de l’homme ou des lois de la guerre. Mission qui conserve sa légitimité si Mood et ses subordonnés observent neutralité et objectivité, et ne se transforment pas en procureurs systématiques de l’armée et du gouvernement syriens, à l’image de leur « patron » Ban Ki-moon, le secrétaire général de l’ONU qui, mardi encore, émettait le souhait que les 15 membres du Conseil de sécurité s’unissent pour exercer une « pression continue » sur Damas afin de la forcer à appliquer le plan Annan. Et pas sur Ankara, Doha ou Ryad qui ont quand même une responsabilité assez directe dans le drame syrien, et une influence, disons très forte, sur l’ASL.

En fait, tout le monde revient au plan de paix d’Annan, de l’ONU (et pour mémoire, de la Ligue arabe) : les ingérents frustrés d’Occident qui n’ont pas les moyens juridiques – et pour certains, pas l’envie politique – de faire la guerre à la Syrie, et espèrent, de plus en plus vaguement, qu’un début d’application de ce plan donnera un peu de répit aux groupes armés en mauvaise posture, et un peu de temps au CNS pour résoudre ses divisions et lui donner – qui sait? – un peu de crédibilité. Et puis le bloc sino-russe qui a vu dans le plan le moyen de ligoter diplomatiquement et l’opposition syrienne et le front otanesque.

Puisque nous parlons des positions des uns et des autres grandes puissances, revenons au sommet du G20 au Mexique, où il a été pas mal question de la Syrie entre Obama et Poutine. Le premier a déclaré mardi que Russie et Chine étaient conscientes d’un risque de guerre civile en Syrie, « sans adhérer encore à un plan international pour renverser Bachar al-Assad« . On appréciera au passage  la désarmant transparence diplomatique du président américain !

Il a d’ailleurs raison : les Russes n’adhèrent pas encore à un tel plan. Tirant sa morale des entretiens du G20, Vladimir Poutine a dit avec la franche concision qu’on lui connait : « Nous pensons qu personne n’a le droit de décider pour d’autres pays qui devrait être au pouvoir ou pas ». Une sèche mise au point qui vaut pour un énième démenti aux spéculations des analystes et diplomates atlantistes.



Vous pouvez suivre les réponses à cet articles avec le flux RSS.
Les commentaires sont fermés.

97 commentaires à “Les casques bleus restent en Syrie, Poutine reste sur ses positions”

  1. Alyfa dit :

    Moi , j ai bien peur que les russes nous fasse un mauvais tour surtout lorsque les pays du Golf leurs feront miroiter des milliards de dollars..en plus cet article de Liberation me fait bien peur…
    Monde arabe, l’appel de la liberté
    Après la Tunisie et l’Egypte, le printemps arabe touche la Syrie, le Yemen, Bahreïn, …

    Monde
    Syrie, une pluie d’armes sur un champ de guerre totale
    19 juin 2012 à 22:06
    - A + 0 TweeterEnvoyerAbonnez-vous

    à partir de 1€
    Analyse La rébellion et le régime, tous deux massivement alimentés en matériel par l’étranger, se livrent à des combats toujours plus intenses et meurtriers.
    Par JEAN-PIERRE PERRIN
    Le régime a beau le nier avec la dernière énergie, une partie de l’opposition aussi, la Syrie a plongé dans une guerre civile généralisée qui s’étend désormais à l’ensemble du territoire syrien. «[Le pays] a commencé sa descente aux enfers», reconnaissait la semaine dernière Mgr Mario Zenari, le nonce apostolique en Syrie. Plus encore que les massacres de populations civiles, c’est le nombre de soldats tués au combat qui témoigne de ce que l’opposition armée et les forces loyalistes se livrent…

    • vilistia dit :

      Alyfa dit :
      20 juin 2012 à 10 h 41 min

      Moi , j ai bien peur que les russes nous fasse un mauvais tour surtout lorsque les pays du Golf leurs feront miroiter des milliards de dollars..en plus cet article de Liberation me fait bien peur…
      Monde arabe, l’appel de la liberté
      Après la Tunisie et l’Egypte, le printemps arabe touche la Syrie, le Yemen, Bahreïn, …
      _____________

      Vous travaillez pour qui ?

      Dieu ne s’achète pas et la Russie,non plus…

      Vous avez remarqué que le peuple syrien ne s’achète pas non plus.

      THE END.
      ________________________

      • sowhat dit :

        il y a aussi l’amitié entre les peuples et ce n’est pas un mythe …

      • Candide dit :

        c’est beau de rêver, le problème c’est le réveil

        • sowhat dit :

          Va dire ça à tes maîtres Ignace mais je pense qu’il est trop tard pour qu’ils se réveillent et reviennent de leur folie. Il semble que les dieux aient décidé leur perte et que plus il s’agitent plus grand est l’abîme qu’il sont en train d’ouvrir sous leurs pieds. Il suffit de regarder ce qui se passe en Lybie, en Tunisie, en Egypte, au Mali … Quelle réussite n’est-ce pas !

        • machiavel dit :

          …il sera cauchemardesque pour les traitres et leurs maîtres de Doha, Ryad et Istambul!!!

      • machiavel dit :

        …très bonne question vilistia.

    • سوريا.خالدة-Syrie.Eternelle dit :

      Pour la plus grande satisfaction d’Israël.

    • Tarico dit :

      Cet article de Libération cite un politologue qui veut rester anonyme : « Le Qatar est près à financer n’importe quelle opération visant à faire tomber le régime syrien, c’est pour eux une question de survie« .
      De survie ? oui de survie.
      Le Qatar commencerait-il à entrevoir sa propre chute ?

      • malja dit :

        oui puisque la Syrie va lui prendre le leadership de la production de gaz et sa monnaie de singe le dollar ne pourra meme pas etre utilisee comme papier toilette

  2. Mohamed Ouadi dit :

    Si l’on se remet aux grimaces et aux expressions des visages des deux dirigeants, on peut en déduire que les entretiens entre les deux hommes étaient, psychologiquement, très pénibles avant d’arriver à un niveau minimum de consensus d’éviter l’escalade, et essayer de trouver des solutions !?
    http://www.infosyrie.fr/actualite/g20-poutine-na-pas-bouge-obama-sans-doute-un-peu/?replytocom=54980#respond

    • sowhat dit :

      A l’évidence les décideurs américains (et leurs alliés) sont véritablement pris de convulsions face à la résistance syrienne et à la fermeté de la Russie

      J’ai visionné en ralenti une vidéo récente de Mme Clinton au Conseil de sécurité. Cette femme est manifestement en proie à une sorte de démence.

      On dit que Jupiter rend fous ceux qu’il veut punir. Nous assistons à quelque chose de comparable. Ces gens-là sont des fous criminels et il y a une fatalité inexorable qui pèse sur eux et qui les pousse à aller jusqu’au bout de leur folie. J’espère qu’ils vont échouer et que leur échec sera le début d’une prise de conscience salutaire. Le président Bachar avait raison quand il a déclaré récemment que la crise mondiale ne faisait que commencer. Ainsi en France l’attitude des politiques à l’égard de la Syrie si elle se maintient inchangée (et les derniers propos de Hollande malheureusement le confirment) va servir de révélateur concernant leur « intégrité » (cela dit le plus candidement) et leur aptitude réelle à exercer leur métier et à servir les intérêts de la République. Car qu’on nous dise en quoi le Rwanda a profité à la France et aux intérêts de la France ? Idem de la Cote d’Ivoire ? Idem de la Lybie ? et ainsi de suite. Ces questions vont devenir incomparablement plus aigues concernant la Syrie. Les responsables français sont arrivés à un tel niveau de déni de la réalité, d’incompétence, de légèreté et de cynisme (ce qui leur confère ce style si incomparable ) qu’ils vont jusqu’à ignorer que la mobilisation actuelle – et potentielle – contre leur politique syrienne est très importante et pas seulement en France. C’était loin d’être le cas avec le Rwanda, la Cote d’Ivoire et la Lybie. C’est logique car la campagne médiatique mondiale contre la Syrie absolument sans précédent dans le genre a entraîné une réaction tout aussi importante et mondiale. Il y a par exemple un début de prise de conscience aux Etats-Unis qui se renforce et qui va s’étendre à mesure que la coalition anti-syrienne continuera sa guerre. Or si ce phénomène a lieu aux Etats-Unis, il ne va pas manquer de toucher rapidement le vieux continent. Ceux qui en France campent sur les mêmes positions risquent d’avoir des comptes à rendre.

      • Mohamed Ouadi dit :

        Finalement, avec les suivantes déclarations de part et d’autres, les divergences trahies par le langage corporel des deux dirigeants, ont finis par éclater au grand jour.

        • Luc Lepropre dit :

          Le déni de la réalité, voila ce qui inspire ceux qui nous gouvernent. Ou une réalité qui les dérangent.De peur de se sentir dans la peau d’un fachiste :-)

      • Marie-Christine dit :

        « Ceux qui en France campent sur les mêmes positions risquent d’avoir des comptes à rendre. »
        En lisant rapidement, j’avais vu « crampent » au lieu de « campent », et je pense que ce n’est pas pour rien : catatonie rigide fatale ! en plus que ça risque de devenir de plus en plus tristement ridicule, et douloureux…

  3. Tarico dit :

    Bien. L’armée syrienne peut continuer la dératisation.
    Poutine a bien manoeuvré: le plan Annan reste en vigueur et les inspections pourront reprendre dès la fin des opérations militaires.
    Obama a été forcé de l’admettre.
    Pendant ce temps, le clan des durs, Qatar, Arabie et Turquie, vont commencer â douter.
    C’est Ankara qui va prendre ses distances en premier: forte opposition interne, saison touristique à sauver, pragmatisme et bon sens auront raison de leur bellicisme.
    L’Arabie à déjà mis un coup de frein en refusant la première ligne. Il est désormais interdit aux particuliers de financer l’ASL et l’état ne le fait plus ouvertement.
    Reste le Qatar, parfait bouc emmissaire, qui va se retrouver isolé rapidement et mis en accusation brusquement quand la machine médiatique occidentale décidera de la diaboliser.
    Malheur aux perdants.

    • vilistia dit :

      tarico

      Pour la Turquie… son tourisme, ses touristes ..ce sont les russes !

      Ironie !

    • kegan dit :

      J’aime bien votre façon de voir les choses Tarico!

    • سوريا.خالدة-Syrie.Eternelle dit :

      J’espère que les autorités légitimes de la Syrie arriveront à mettre hors d’état de nuire les sicaires et assassins de toutes origines qui font tant de victimes et de destructions, conformément – j’insiste – au complot des Ultra-Sihonnistes-Associés.

      Ceux-ci pensent que leur intérêt et leurs intérêts passent par la destruction des Etats du Monde Arabe.

      Ils y sont parvenus, en Palestine, en Irak, au Soudan, notamment, et leur échec miraculeux d’aujourd’hui en Syrie, ne les empêchera pas de récidiver à la première occasion possible.

      La soif d’hégémonie, de pouvoir, d’argent, ne se disparaîtra pas.

      L’addiction à la violence faite aux autres ne se guérit pas

      • Luc Lepropre dit :

        Je l’espère autant que vous. Pour une Syrie sans violence.

        • سوريا.خالدة-Syrie.Eternelle dit :

          Je suis favorablement surpris de notre convergence de vue.
          Puisse-t-elle devenir plus fréquente.

          Cependant, une observation :
          La violence est paroxystique en Syrie, mais elle est continue, en Palestine, notamment.

          Et ces violences sont le fait des CUPIDES et des « Tartuffes-Amis de la Syrie », ligués avec les Zémirois du Golfe qui changera de nom, pour devenir Golfe d’Israël.

    • sowhat dit :

      Je rejoins votre analyse. J’espère que l’armée va nettoyer le pays et que le gouvernement va lutter sérieusement contre la corruption. C’est tout ce que demande la majorité du peuple : la sécurité et la fin de la corruption. Tout le reste en découle. Les réformes démocratiques sont nécessaires mais compte tenu de ce qui a été déjà réalisé leur poursuite revet un caractère secondaire. Par ailleurs, les responsables aux commandes ne peuvent faire que de leur mieux et les syriens en ont bien conscience. La direction syrienne a ciblé son public. Elle ne s’adresse pas à des ânes, elle communique vers une minorité agissante et capable.

    • RoyL dit :

      > L’armée syrienne peut continuer la dératisation.

      Et on peut imaginer que les observateurs désarmés des casques
      blues s’en — pas officiellement!!! — réjouissent aussi.
      (Personne faisant part des amis de l’OTAN ne peut les accuser
      d’avoir pris un parti quelconque.)

      > Poutine a bien manoeuvré: le plan Annan reste en vigueur et les
      > inspections pourront reprendre dès la fin des opérations
      > militaires.

      Et Sergey Lavrov, et tous les autres aussi ;)

      • RoyL dit :

        Lecture obligatoire:

        http://sana.sy/fra/55/2012/06/20/426731.htm

        Al-Jaafari: Le Conseil de sécurité est bien conscient de la
        dimension terroriste dans la situation en Syrie
        20 Juin 2012

        New York / Le délégué permanent de la Syrie à l’ONU, Bachar
        al-Jaafari, a affirmé que certaines parties poussaient la crise
        syrienne vers l’explosion, soulignant que certains membres du
        Conseil de sécurité international, qui avaient misé dés le début
        sur l’échec de la mission Annan, CHERCHAIENT À METTRE LA MISSION
        DES OBSERVATEURS INTERNATIONAUX EN SYRIE SOUS LE CHAPITRE VII et
        à revenir à l’idée de l’établissement des corridors humanitaires
        et des zones tampons. [...] [Emphase ajoutée]

      • Marie-Christine dit :

        « Et on peut imaginer que les observateurs désarmés des casques
        blues s’en — pas officiellement!!! — réjouissent aussi.
        (Personne faisant part des amis de l’OTAN ne peut les accuser
        d’avoir pris un parti quelconque.) »
        Je suis d’accord avec vous Royl, avec cette hypothèse. Je pense que le général Mood, qui ne peut pas diplomatiquement donner sa réelle évaluation de la situation, n’a pas démérité en gelant les déplacements d’observation des casques bleus, mais en recommandant leur maintien en Syrie, pour donner « toutes ses chances » au plan Annan. Leur retrait et l’arrêt de la mission, vivement souhaités par « l’opposition », aurait été du pain bénit, ou presque, pour eux. Leurs clameurs pour relancer le Conseil de Sécurité et la campagne médiatique sont neutralisées ; et en même temps que les casques bleus sont cantonnés dans leurs casernes hôtellières, l’armée syrienne peut continuer son travail de « dératisation ».

    • Tarico dit :

      La Turquie va se retrouver avec des centaines, peut-être des milliers de mercenaires en déroute.
      Ceux qui ont lu Polybe (romancé par Flaubert dan Salammbô), savent combien il est inconfortable de gérer des mercenaires que plus personne ne veut payer :
      Après sa défaite contre Rome et la perte de la Sicile, Carthage fit face à une mutinerie de ses mercenaires impayés. Une guerre inexpiable, aux multiples revers de fortune, qui s’achèvera par l’extermination des barbares.
      L’histoire est un éternel recommencement.

      • Luc Lepropre dit :

        Ah ah ah c’est dommage qu’on ne souvienne pas du passé. Car les mêmes causes produisent les mêmes effets.

    • Julie dit :

      Relevé sur la page Facebook du Syrian National Council ce commentaire:
      J’aimeJe n’aime plus.الائتلاف الاوروبي لدعم ثورة سورية European Comittee for Syrian revolution ماذا يعني هذا يا أوردغان؟؟؟؟؟؟؟؟؟؟؟؟؟؟؟؟؟؟؟
      حرس الحدود التركي يمارس منذ يوم امس الأول سياسة متشددة في منع دخول الإعلاميين ونشاطاء الثورة السورية إلى الأراضي السورية..
      وقد تعرض مندوب الإئتلاف إلى الإراضي السورية ونشطاء آخرون كانو في طريقهم للإلتحاق بصفوف الشعب والثورة السورية غلى المنع والضرب على يد حراس الحدود التركية( العلويين منهم على وجه الخصوص)..وتمت مصادرت الكاميرات واجهزة الحاسوب والاتصالات التي كانت معهم وفشلت كل محاولات التدخل من اعضاء في المعارضة للسماح لهم بالدخول أو إعادة الأجهزة التي صودرت اليهم…….وإن الإئتلاف الأوربي الموحد لدعم الثورة السورية إذ يعلن على الملأ هذه الممارسات التركية التي تتنافى وتتعارض مع الشعارات التي ترفعها القيادة التركية والتي تتحدث عن دعم الشعب السوري والوقوف الى جانبه.فأننا ننأمل إيضاحا من الجانب التركي عن دوافع هذه الإجراءات القمعية ضد نشطاء الثورة السورية التي لن تصب إلا في صالح النظام الأسدي الفاشي …وفيما يلي ما كتبه زميلنا المناضل الأخ حازم ..مندوب الإئتلاف ومسئول المكتب الإعلامي للثورة في إدلب عما جرى معه ليلة أمس…

      كميرتي الفيديو ازعجتهم …مش الأسديين ..!!
      لا لا ….الـ  » اردوغانيين « …
      البارحة عصراً تمت مصادرة كميراتي (فوتوغراف -فيديو) عند الحدود السورية – التركية …
      السبب : ممنوع عبور المراسلين الى سوريا….جوابي لهم كان ..
      انا مش مراسل…انا ناشط اقوم بتصوير انتهاكات النظام الأسدي الفاشي…
      الظابط كان (علوياً)….ركلني على خاصرتي وقال لي متأتئاً : على تركيا ماعاد تدوس , قلت لنفسي بصوت خافت جداً على تركيا ماعاد دوس…
      (J’ai effacé une dernière phrase contenant une insulte)
      Est-ce que cela voudrait dire que la Turquie a décidé de mieux surveiller ses fraontière?
      une rumeur circule aussi selon laquelle Riad al-Assaad a disparu avec deux millions de dollars de dons, mais ce n’est peut-être qu’une rumeur

  4. Etudiant dit :

    Poutine en visite en Israël, dans les Territoires palestiniens, en Jordanie et autre la semaine prochaine… Mais Damas n’est pas sur sa agenda. Quelqu’un sait s’il compte se rendre en Syrie ?

    • sowhat dit :

      encore une question stupide probablement sans arrière-pensée

      • Candide dit :

        Question candide : j’aurais pas mieux fait :-) )))

        En tous cas il n’y va pas. Aucun intérêt, il a tout ce qu’il veut de la Syrie et il fait ce qu’il veut de la Syrie. Pourquoi irait-il perdre son temps sur un champ de ruines?

        • Louis Denghien dit :

          « Champ de ruines » ? : toute votre très sale mentalité de sioniste sournois (et sans doute dépité) se déploie dans toute son authenticité, via ces mots, Candide !

          L.D. & Infosyrie

          • salam dit :

            Cher Louis, Pas la peine de s’énerver, ce serait leur faire trop d’honneur, ce qu’ils ne méritent certainement pas !
            Ce genre de personnes, tu les traites avec indifférence méprisante, ils gonflent gonflent et gonflent de rage et puis pfffffffffff
            Courage

          • Luc Bopre dit :

            Sioniste sournois ? Louis, à la place de dire ceci, essaye plutôt de comprendre ceci: Pourquoi la Russie ne va-t-elle pas en Syrie ?

          • Candide dit :

            Il faut appeler un chat un chat Louis. Fachy est adepte du « après moi le déluge ». Je maintiens, ce pays est devenu un champ de ruines au sens propre et au figuré, et les masturbations intellectuelles des visiteurs de ce forum, n’y changeront rien.

            « Sale mentalité de sioniste sournois » : tu vas vite en besogne. Très lapidaire comme constat, mais on reste sur sa fin. Allez Louis, essaye encore.

          • Louis Denghien dit :

            « Bonne mentalité de sioniste sournois » ?

            L.D. & Infosyrie

          • Cécilia dit :

            « Je maintiens, ce pays est devenu un champ de ruines au sens propre et au figuré, et les masturbations intellectuelles des visiteurs de ce forum, n’y changeront rien.  »

            En effet, Tartuffe, les visiteurs de ce forum ne changeront rien à la « réalité » fabriquée par vous et vos chers médias menteurs.

            Depuis un an déjà vous maintenez le même disco. Pire, vous êtes Français « blanc normal » et vous voulez nous imposer vos mensonges et votre vision. Mais c’est quoi votre problème au juste concernant la Syrie ?
            Quel est votre intérêt dans tout cela ?

          • sowhat dit :

            Ignace le Tartuffe (ou le Candide daubé) dit :

            « Je maintiens, ce pays est devenu un champ de ruines au sens propre et au figuré, »

            montre-les ces ruines si tu en es capable. En fait tu es juste capable de montrer les ruines réelles et effectives occasionnée par la vermine aidée par tes maîtres corrompus et incapables. Tous les observateurs étrangers et neutres qui ont visité la Syrie y compris le bérets bleus ont relevé

            1) l’exagération des médias sur la situation générale de la Syrie

            2) que la vie est normale partout hormis les zones contrôlées par tes héros de la vermine et ces zones représentent à peine 1% de la superficie de la Syrie.

            Si le pays étant en ruines comme tu dis au sens propre et au « figuré » (au « figuré » dis-tu imbécile tu n’es qu’un petit raciste) , on l’aurait su et les ennemis de la Syrie n’auraient pas manqué de le corner bryuamment en présentant des preuves en abondance. Mais visiblement cela ne te plait pas.

            Tu ferais bien de regarder les télés syrienne et candidement je te recommande Addounia TV en particulier. Petit raciste.

          • Luc Bopre dit :

            Tu profites de ta stature de modérateur pour véhiculer de la mauvaise foi totale Louis…

          • Luc Bopre dit :

            Mais si la Syrie n’est pas en Ruine, pourquoi infosyrie existe ?

          • Louis Denghien dit :

            Mais pour le plaisir de lire vos contributions, Samy Bopre !

            L.D. & Infosyrie

          • Luc Bopre dit :

            J’ai essayé de t’ignorer: je ne suis pas samy.

      • Marie-Christine dit :

        Peut-être ai-je tort, mais je préfère penser que c’est une vraie question de la part de l’Etudiant de notre site, et pas forcément stupide…
        Par contre, mon opinion est tout à fait différente en ce qui concerne « Candide ».

        • sowhat dit :

          Poutine ne va pas Damas parce qu’il n’a pas besoin d’aller à Damas. Un grand nombre de ses représentants sont allés à Damas et les russes ont toujours explicitement dit et proclamé qu’il y a une parfaite coordination entre eux et les autorités syriennes. Donc Poutine ne va pas à Damas parce qu’il n’est pas besoin qu’il aille à Damas. En termes diplomatiques, cela n’ajoute absolument rien à ce qui a déjà été fait et connu aussi bien des syriens que de tout le monde. En revanche il est utile qu’il rappelle quelques vérités « d’homme à homme » et les yeux dans les yeux à quelques voisins de Damas qui ne sont pas particulièrement bienveillants et qui pourraient « passer à l’acte ».

          En ce qui concerne « Ignace-le-Tartuffe » , je n’ai pas d’autre opinion que celle de lui donner du bâton qu’il vous tend pour le faire battre. Avec ce type d’individus, d’ordinaire les gens reculent et n’osent pas s’emparer du bâton. Je pense donc qu’il a le traitement qu’il mérite. En plus il ne dit rien d’intéressant.

          • Etudiant dit :

            En tant que tel, un président n’a jamais besoin de se déplacer. Et en quoi Poutine a plus de raison d’aller en Israël, en Jordanie, ect… qu’en Syrie ?
            Les déplacements de chefs d’Etat sont diplomatiques. Ne pas passer par Damas alors qu’on passe par les voisins reste une attitude étrange. Mais bon, il doit avoir peur pour sa vie. Le régime serait capable de le tuer et d’accuser l’opposition.

          • Louis Denghien dit :

            Ha oui, faire tuer Poutine serait d’une grand habileté de la part de Bachar ! Vous devriez intégrer l’OSDH sans tarder, Étudiant…

            L.D. & Infosyrie

          • Marie-Christine dit :

            De toutes façons, je suis d’accord avec vous sowhat.

          • Etudiant dit :

            OOOOh ! Louis voyons il ne faut pas tout prendre au premier degré ! Prend un peu de MD cher LD, ça te fera sourire

          • Marie-Christine dit :

            Alors là, Etudiant, vous y allez un peu fort, et si pour vous c’est de « l’humour », je ne le trouve pas drôle, mais vraiment pas drôle du tout !!!
            De toute façon, c’est vrai, votre question au départ n’était vraiment pas très astucieuse, mais cela peut arriver en passant à tout un chacun… Pas la peine de vous en faire un grief monumental, si cela ne se répète pas trop !
            Laissez Poutine se déplacer où il veut (il n’a pas spécialement de comptes à vous rendre…), et qu’aurait-il besoin d’aller en Syrie, alors que ses très proches collaborateurs au gouvernement y assurent déjà une présence très suivie et efficace.
            Il semble bien, si vous ne l’avez pas remarqué, que sa priorité actuelle, en tant que Chef de l’Etat russe, soit les déplacements internationaux, ailleurs, (notamment, la fameuse visite dont il a gratifié le nouveau président Hollande), et devinez de quoi il parle principalement « ailleurs » : vous le croirez si vous voulez, mais…de la SYRIE ! Me moquerais-je de vous ? Un peu, c’est vrai…

        • Cécilia dit :

          « Bonne mentalité de sioniste sournois » ?

          Parfait Louis, J’adore votre réponse !

    • vilistia dit :

      Etudiant

      Pas besoin d’aller à Damas… Ils se voient grâce au téléphone arabe.

    • malja dit :

      normal la syrie est une amie les autres doivent apprendre en direct ce qui les attend s’il s’avisait de jouer au C.. Voir essai balistique intercontinental depuis un sous marin attomique derniere generation de la semaine derniere en mediterranee au dessus du proche orient….

      • Luc Bopre dit :

        Il faut faire attention, car Israël est un alié de la Russie, que vous le voulez le voir ou pas.

        • suchite dit :

          Avoir quelque relation economique ne veut pas dire alie. Cest du nimporte quoi.

          • Luc Bopre dit :

            Dans ce cas-ci, c’est bien plus que simplement économique, mais je ne vais pas perdre ma salive face à des bornés.

          • Luc Bopre dit :

            Il y’a un lien entre les deux pays qui les unira à jamais: le projet sioniste est né en Russie à la fin du 19em siècle.

          • Louis Denghien dit :

            Ha bon, Teodor Herzl était russe ?

            L.D. & Infosyrie

          • Luc Bopre dit :

            Louis, je ne sais pas, mais le projet sioniste a été créé après un massacre juif en Russie. De plus, le russe est la 3em langue de Israël.

          • Etudiant dit :

            Le projet sioniste a trouvé naissance dans l’antisémitisme qui régnait au temps de l’empire tsariste, notamment en Pologne actuelle.
            Mais les premiers antisionistes furent juifs également des juifs de POlogne et de RUssie. Ils avaient un parti socialiste antisioniste, le Bund. Ils sont derrière la résistance qui a surpris les Allemands dans le ghetto de Varsovie. Ils sont comme les Homsi d’aujourd’hui.

        • Cécilia dit :

          « Il faut faire attention, car Israël est un alié de la Russie, que vous le voulez le voir ou pas. »

          Évidemment, Luc, la Russie va aider Israël à attaquer la Syrie.
          Merci pour ce précieux conseil.

          • Etudiant dit :

            Israël ne tient pas vraiment à attaquer la Syrie. Hafez leur a offert le Golan alors pourquoi aller plus loin ?!

          • Luc Bopre dit :

            La Syrie est un allié de la Russie, idem pour Israël, c’est ça le problème et LA chose souvent oublié sur ce blog.

          • Cécilia dit :

            « Israël ne tient pas vraiment à attaquer la Syrie. Hafez leur a offert le Golan alors pourquoi aller plus loin ?! »

            Exacte Faux Etudiant ! Et Nasser de l’Égypte lui a offert le Sinaï et le roi Hussein de Jordanie a offert la Cisjordanie avec Jérusalem, tous ces cadeaux étaient offerts à Israél par ses voisins arabes seulement en cinq jours en juin en 1967.

            Décidément, non seulement vous êtes un grand historien, mais vous êtes aussi un grand expert militaire.

          • Marie-Christine dit :

            Etudiant et Luc Opprobe, argument totalement fallacieux, car c’est Israël qui en sous-mains mène le bal !
            J’ai développé davantage dans un précédent post, mais apparemment il a sauté !?

    • suchite dit :

      Quand se sera calme, il viendra en triomphateur. Et puis il a pas besoin de venir pour prouver son aliance a la syrie et a bachar, il en fait asse visiblement. lours protege le lion des yennes et crocodiles.

    • Cécilia dit :

      Poutine n’a pas besoin d’aller en Syrie pour expliquer sa politique. La question est claire pour les deux pays alors que ce n’est pas le cas pour les autres pays sinon il aurait du visiter l’Iran, mais il ne l’a pas fait récemment. En effet, sa dernière visite à Téhéran remonte à octobre 2007.

      Donc, le téléphone arabe fonctionne à merveille depuis la prise de positions russes vers la Syrie. En tout, cela reste un simple avis, Faux Etudiant.

      • Etudiant dit :

        Ok vraie Cécilia. c’est une possibilité effectivement

      • Marie-Christine dit :

        Toutà fait Cécilia ! Et puis, il n’y a pas que le téléphone arabe, d’autres personnalités éminentes du gouvernement russe se rendent déjà régulièrement et quand nécessaire en Syrie.

    • سوريا.خالدة-Syrie.Eternelle dit :

      Etudinéant !

      Posez la question directement à Vladimir POUTINE, en personne.
      Il vous dira exactement quel est son programme de voyage.
      Et vous pourrez le transmettre aux Mots-Sadiques, sous codes kabbalistiques, pour ne pas être découvert.

  5. Jo dit :

    Il paraitrait que Riaad el asaad a fuit en Bulgarie avec 2 millons de dollars

  6. theflowerpower dit :

    Le « dron-boy » ne fait pas bon visage!… pour ne pas dire qu´il « affiche » une gueule de bois sans ses joysticks dans les mains, cette main qu ´il tend a Poutine a tué beaucoup de gens et partout dans le monde…

    • Marie-Christine dit :

      « cette main qu ´il tend a Poutine a tué beaucoup de gens et partout dans le monde… »
      Et s’est proclamée le droit impérial de continuer à le faire, tels les empereurs romains de baisser le pouce sur qui elle aura décidé (même des citoyens américains) pour lancer un drone exterminateur sur sa cible ! Une « prérogative » nouvelle, en tant que président des Etats Unis, qu’il s’est octroyé !
      De la « faiblesse » Syrie.Eternelle ? La « faiblesse » des assassins peut-être…? Cela ressemble davantage à un cynisme qui fait froid dans le dos !!!

      • سوريا.خالدة-Syrie.Eternelle dit :

        La faiblesse d’Obama n’est pas exclusive de l’ambition.
        Autour de cet homme, par faiblesse ou inconscience, il n’y a presque que des membres actifs des lobbies ultra-sionistes.
        Et puis, quel est son effet sur les faibles, de la perspective de l’abîme de la défaite ?

        • سوريا.خالدة-Syrie.Eternelle dit :

          Lire :

          Et puis, quel est l’effet, sur les faibles, de la perspective de l’abîme de la défaite ?

          • Marie-Christine dit :

            Cher, je persiste à penser que vous êtes trop indulgent vis à vis d’Obama, au nom d’une supposée « faiblesse ». Je pense plutôt que sa seule priorité est sa « carrière », son « succès », sans autres considérations et qu’il est prèt à aller très loin pour cela (jusquà accepter de s’entourer « mur à mur » de collaborateurs les plus sionistes qui soient, rompre avec ses anciens soi-disant idéaux, et amis).
            C’est d’abord un homme de l’establishment US, qu’il vient de pousser à un « degré supérieur », extrême, en s’établissant « tueur en chef », hors légalité et sanctions, pour les assassinats ciblés.
            Mais enfin pas besoin de se disputer à son sujet, car pour moi, il ne le mérite même pas.

  7. RoyL dit :

    @ Cécile

    SAM-2: il me semble que l’histoire du *radar* — vrai ou qu’est
    que ça aurait été en réalité éventuellement — c’est plutôt une
    attrape. Ils utiliseraient des missiles surface-to-surface s’ils
    *pourraient* (avec des GRANDES implications ici: en effet, ça ne
    peut pas se produire comme avec le magicien qui sorte son lapin
    du cylindre; dans la catégorie, et pour donner l’idée, il y a les
    missiles de croisière.). Des vieux SAMs ils pourraient les avoir
    obtenus depuis la Libye ou Israël — mais après? (Le radar
    pourrait avoir été filmé alors qu’ils étaient Liban, qui sait.)

    Ne contant pas une multitude d’autre problèmes techniques et
    moins techniques GRAVES liés au lancement d’un SAM, après tout il
    ne s’agit pas d’un RPG, une façon de le tirer ça aurait été de le
    faire diriger sur- /laisser guider par un émetteur en place
    (palais).

    Est-ce que ils peuvent placer des émetteurs?, peut-être.

    Est-ce que ils peuvent réussir à faire que ces émetteurs ne
    soient pas détectes?, très difficile.

    • Cécilia dit :

      Royl

      1- merci pour l’explication, mais je n’ai rien compris. Il doit y avoir peut-être un rapport avec un lien posté ?
      2- Je tiens beaucoup àCécilia et non à Cécile.
      3- Je vous aime bien car j’apprends avec vous, mais raté pour cette fois.

      A la prochaine ;)

      • Candide dit :

        [emphase ajoutée]

      • RoyL dit :

        > 1. Il doit y avoir peut-être un rapport avec un lien posté ?

        Oui:
        http://www.infosyrie.fr/actualite/220-soldats-et-policiers-tombes-en-juin-dans-une-guerre-dagression-etrangere-et-non-pas-civile/#comment-53181

        > 2- Je tiens beaucoup àCécilia et non à Cécile.

        Et vous avez raison. J’étais tellement concentré à ne pas oublier
        la ‘é’ de Cécilia (je me rappelle d’une remarque que vous avez
        faite à Louis Denghien à ce sujet), que j’ai raté le reste. Okay,
        comme vous voulez, je vais donc vous appeler: « àCécilia » ;)

        > 3.

        Je plaisante!!!, bien sur, parce que je vous aime bien moi aussi.

        • Cécilia dit :

          Merci Royl pour la réponse qui devient claire à présent.

          Toutefois, une bonne nouvelle, celui qui pointait le missile a été tué il y a quelques jours, mais j’ai oublié de poster le lien et je l’ai même perdu.
          Je vais un peu trop partout et je vois trop de choses et puis,,,d’autres choses, la fatigue et et

          • RoyL dit :

            > celui qui pointait le missile

            Pointait la main nue peut-être? (Et après qu’un autre lui ait
            montré dans quelle direction d’abord aussi — regardez bien la
            vidéo.) Comme disent ils dans Harry Potter (pour faire léviter
            les abjects): vingardium leviosa!!!

  8. machiavel dit :

    « Mission qui conserve sa légitimité si Mood et ses subordonnés observent neutralité et objectivité, et ne se transforment pas en procureurs systématiques de l’armée et du gouvernement syriens, à l’image de leur « patron » Ban Ki-moon, le secrétaire général de l’ONU qui, mardi encore, émettait le souhait que les 15 membres du Conseil de sécurité s’unissent pour exercer une « pression continue » sur Damas afin de la forcer à appliquer le plan Annan. ».
    La question qui vient tout naturellement à l’esprit,est celle de savoir si Benkemmoune tient ce type de propos parce qu’il reçoit des rapports anti-gouvernement syrien de la part du général Mood ? ou bien il le fait en parfaite adéquation avec son rôle de petit toutou des sionisto-étasuniens ? Dans le premier cas,la logique voudrait que le chef de la mission des observateurs soit interpelé par les autorités syriennes pour connaître les fondements de ses rapports et dans le second,le Général Mood devrait faire preuve de courage et d’honnêteté en dénonçant les contre-vérités lancées par son pantin de patron onusien!c’est la moindre des chose.

  9. RoyL dit :

    http://www.infosyrie.fr/actualite/le-general-mood-oblige-de-reconnaitre-les-cruelle-limites-de-sa-mission/#comment-54565

    En anglais ici:

    http://www.globalresearch.ca/index.php?context=viewArticle&code=H%C3%B6R20120620&articleId=31509
    BREAKING: « Private Security Companies » in Syria, Supporting
    Rebels: Foreign Mercenaries Detained
    by Christoph R. Hörstel
    June 20, 2012

    [... A]fter the capture of an ex-Guantanamo detainee in Homs as
    an alleged terror network mastermind, Syrian security is now
    researching this subject in-depth. In future, Syria may take some
    of these foreign elements to be dealt with in court under live TV
    coverage.

    Sources say at least 200-300 private security company employees
    are captured beside hundreds of foreign military and service
    personnel during the last 14 months of foreign terror
    provocation. Among them are Portuguese nationals, who are
    paratroopers – and about whom Syria is asking itself how they
    entered the country. During interrogation they claimed to have
    retired from army duty, which somehow contradicts in some cases
    how old they look. Sources add, that some of those foreign
    officials somehow settled in the region at least months before
    they started their terror campaign.

    Also 40-60 Germans are in Syrian custody, said the officials.
    According to these sources, the Germans were caught red-handed on
    the Syrian coastline as they were smuggling weapons supplies for
    the insurgents into Syria.

    Syrian security personnel have changed their detention strategies
    as well, concentrating foreign nationals in a high-security
    environment in Damascus. [...]

    • madrid dit :

      Merci de votre message …
      Ceci confirme, ce que j ai lu hier, que des Allemands font aussi leur jeu en Syrie.
      Par contre pour les Portugais, je ne le savais pas.
      Des vieux morues en plus ;-)

    • Luc Bopre dit :

      Non, je ne penserais pas Gaétant.

    • Marie-Christine dit :

      Un aspect que j’ignorais totalement !

    • RoyL dit :

      > Selon le site russe RT

      « Russe » ça ne veut encore dire rien. RT est essentiellement
      mainstream, Israël friendly (ASSEZ de reportages concernant le
      Proche Orient sont relatés depuis Tel Aviv directement, ou par
      des journalistes qui sembleraient y habiter) et
      élite/executive/VIP (wannabe) et Apple orienté. Un Tarpley,
      Chossudovsky, etc. interviewés des temps en temps ne font
      certainement pas de printemps. Je pourrait faire une longue liste
      des conneries qu’il racontent jour après jour — façon de parler,
      parce que je ne regarde pas RT régulièrement/constamment: je ne
      donne pas plus (ou pas beaucoup plus) de confiance à RT en
      général à ce que j’en donnerai à Al Jazeera ou CNN.

      > Christoph R. Hörstel

      Peut-etre, caveat emptor (::= que l’acheteur soit vigilant).
      J’ai confiance en Amin Hoteit, Pierre Khalaf, Thierry Meyssan,
      Wassim Raad, et des autres: si ces derniers confirment, je suis
      prêt de changer d’avis.

      > le Gl robert Mood collecte des coordonnées vitales et visitent
      > des bases militaires selon ses propres obejctifs.

      VITALES, vraiment?! Qu’est-ce qu’il peut faire de plus que ne le
      peuvent les satellites, les drones et les interceptions?

      Je suis moi-même, pendant des manœuvres militaires au Tessin, en
      Suisse, entré par erreur — pas la mienne — dans une
      fortification (avec hôpital etc.) souterraine (montagne) dans
      laquelle, comme sapeur du génie, je n’aurait pas eu le droit
      d’entrer; je n’était que le chauffeur-interprète (je parle les
      trois langues fédérales) d’un juge (un officier de degré élevé)
      des manœuvres suisse allemand auprès duquel j’avais été détaché
      pour quelques jours; pour accéder on a besoin d’un pas (qu’on
      fait a l’entrée; photo, coups de téléphone, etc.); le juge
      m’avait demandé de l’accompagner aussi à l’intérieur de la
      fortification, ainsi ils ont fait un pas aussi pour moi — quand
      ils auraient du refuser; après quelques jours ils s’en sont
      aperçu, et une enquête militaire à été ouverte (terminée avec des
      réprimandes). (Et éventuellement je n’avais même pas eu besoin
      d’ouvrir ma bouche — attirer l’attention de personne — une
      seule fois dans le fort, ne comptant pas mes insignes des troupes
      du génie sur ma tenue et une bande blanche sur le bras.)

      > Des Syriens soupçonnent

      Lesquels précisément?, ça me semble un peu du thin ice. Je veux
      dire: je suis d’accord avec les russes (laissons RT de coté): la
      mission doit continuer!!! (Renforcée, attendons de connaitre les
      modifications qu’ils vont introduire — mais elle doit continuer;
      le reste est sabotage aux mes yeux.)

      • RoyL dit :

        Quel hasard que cette histoire apparait juste dans une marée de
        bruits de russes préparant des manœuvres gigantesques, envoyant
        des troupes, des hélicoptères d’attaque, etc.

  10. joseph cotton dit :

    Espion ou pas, Mood devra cajoler les supporters de Bashar al Assad, si il veut retouver un tant soit peu de crédibilité après son flirt outrageant avec le FSA.

    • Luc Bopre dit :

      Il est là pour ramener la paix en Syrie, donc oui, il doit aussi «fleurter» avec l’ASL.

      • RoyL dit :

        > Il est là pour ramener la paix en Syrie, donc oui, il doit
        > aussi «fleurter» avec l’ASL.

        Il ne flirte avec personne — pas qu’on le puisse prouver: est-ce
        que vous seriez dans la condition de donner des EXEMPLES (Mood
        1-1 je veux dire, pas de narrative mainstream)?

        Vous me rappelez les (in)fameuses intervention *publiques* (des
        intox, ça va de soi) d’un certain bin Laden (décède en 2002 au
        plus tard by the way), funny eh?!