• Actualité
  •  

L'OSDH affirme qu'une cinquantaine de personnes ont trouvé la mort mardi en Syrie, dont près d'une moitié de militaires. Voilà pour le flou propagandiste. Et maintenant, pour le faits certifiés, c'est à Sana - mais oui - qu'il faut s'adresser, car, si l'agence syrienne ne dit peut-être pas tout, elle est précise et référencée dans ce qu'elle dit. Donc Sana annonce pour la journée du mardi 5 juin : -Des assassinats d'officiers de l'armée à Deir Ezzor : le colonel Abdel-Qader Hattab, [...]



Les serial killers de l’ASL, les coups qu’ils donnent et ceux qu’ils reçoivent

Par Guy Delorme,



Les tueurs "pro-démocratie" (pro Qatar aussi) continuent leur campagne d'assassinats ciblés contre les hauts cadres de l'armée...

.. très souvent surpris devant leur domicile, ou dans leur voiture de fonction

L’OSDH affirme qu’une cinquantaine de personnes ont trouvé la mort mardi en Syrie, dont près d’une moitié de militaires. Voilà pour le flou propagandiste. Et maintenant, pour le faits certifiés, c’est à Sana – mais oui – qu’il faut s’adresser, car, si l’agence syrienne ne dit peut-être pas tout, elle est précise et référencée dans ce qu’elle dit.

Donc Sana annonce pour la journée du mardi 5 juin :

-Des assassinats d’officiers de l’armée à Deir Ezzor : le colonel Abdel-Qader Hattab, victime de deux terroristes circulant à moto qui ont ouvert le feu sur lui alors qu’il sortait de sa maison dans le quartier d’al-Qoussour. Et le lieutenant-colonel Izzedine Abdallah Sweidane, victime d’un autre groupe.

-Un autre assassinat d’officier à Bassatine dans la banlieue de Damas : le médecin et général Anouar Saqqa, a péri dans l’explosion de sa voiture, des activistes ayant placé une charge sous le châssis de celle-ci. Le général conduisait sa fille à l’école lorsque la charge a explosé : celle-ci a été grièvement blessée ainsi que le chauffeur.

-l’enlèvement d’un général de division, toujours dans la banlieue de Damas : Mohamed Amine Aslane  circulait dans sa voiture près de Sahnaya quand un commando l’a interceptée : c’est le plus haut gradé de l’armée syrienne à avoir été enlevé par les radicaux.

-l’assassinat d’un étudiant irakien, Seif Ali Mourtada (28 ans), à Babila dans la banlieue sud de Damas. Mourtada, irakien mais né à Damas, était en 4e année d’économie.

Libération s’autorise de ces événements pour y voir une montée en puissance de ses chères bandes armées : « les assassinats d’officiers loyaux au régime commencent à se multiplier« . « Commencent » ? Pas vraiment : cela fait des mois que des commandos armés circulant en voiture ou à moto criblent de balles des généraux et des officiers supérieurs – mais aussi des « notables » civils, médecins ou professeurs -, le plus souvent près de leur domicile ou au violant de leur véhicule, qui peut aussi être piégé. Non, rien de nouveau hélas sous le soleil terroriste, mais il est certain que cette campagne de décimation des cadres militaires a pour but de démoraliser l’armée. Mais aussi, inévitablement, elle resserre les rangs de celle-ci et accroît sa détermination à anéantir ces ennemis intérieurs appuyés par l’or du Qatar et l’expertise de la CIA ou des services de renseignements turcs.

Quant à Libération, comme tous les médias gaucho-atlantistes, il est toujours à la recherche d’un « second souffle » ou d’une « montée en puissance » de la rébellion, malgré tout contenue militairement et incapable, justement, de « passer à la vitesse supérieure ».

48 heures en Syrie

Non, la rébellion – si l’on peut encore donner ce nom à des groupes qui, de par leurs buts de guerre et leurs soutiens, méritent d’avantage d’être appelés collectivement « la réaction » – n’est pas comme un « poisson dans l’eau » en Syrie : Sana rapporte que des bandes armées ont été interceptées à al-Haffa ( de Lattaquié) alors qu’il s’en prenaient à des établissements publics et privés : deux membres des forces de l’ordre, mais aussi plusieurs activistes ont été tués.

Et lundi 4 juin, les militaires ont repoussé une attaque d’ASL près de Jabal al-Zaouieh (à une trentaine de kilomètres au sud d’Idleb). D’après Sana les renforts vite arrivés ont pu couper la retraite aux rebelles, dont un certain nombre ont été tués ou blessés. Mardi 5 juin, les unités de l’armée ont détruit plusieurs pick-ups, équipés de mitrailleuse lourde, mais aussi des motos, de la rébellion à Ariha, (à une dizaine de kilomètres au sud d’Idleb), infligeant des pertes aux ASL.

Toujours ce mardi 5 juin, à Hama, des groupes d’opposants armés qui se livraient à des intimidations dans les quartiers d’al-Cheikh Anbar et d’al Faray ont été mis hors d’état de nuire, et leurs caches d’armes saisies. Et à Homs, plus précisément à al-Qsir, un point de contrôle de l’armée a repoussé une attaque : quatre assaillants ont été tués et un certain nombre d’autres ont été blessés.

Et nous vous passons les nombreuses opérations de désamorçage d’engins explosifs, et une descente ayant conduit à la libération de trois ouvriers enlevés du côté de Jisr al-Choughour.

L’armée syrienne, souvent frappée dans le dos, ne laisse pas de répit à ces bandes, de mieux en mieux armées hélas : la récente photo d’un blindé lourd détruit par les insurgés à Ariha (voir notre article « Le flou statistique de l’OSDH (suite et pas fin) », mis en ligne le 5 juin 2012) donne à réfléchir de ce point de vue, la lourde tourelle ayant été séparée du châssis par le projectile utilisé. Il fait aussi noter que l’ASL a pu, pour la première fois, monter une opé »ration d’envergure, dans le secteur de Houla, le jour de la tuerie : les autorités syriennes ont parlé de 2 à 300 puis de 800 homes armés ayant convergé en pick-ups à partir de plusieurs localités voisines.. Cette opération, d’ailleurs finalement mise en échec avec de lourdes pertes pour les assaillants, était sans précédent par son ampleur – si l’on exclut les combats de Homs-Bab Amr du début de l’année où l’ASL et les salafistes disposaient de plusieurs centaines de combattants, peut-être 2 à 3 000. Sans précédent, mais pas encore renouvelée.

Dans le cas de l’attaque sur Houla, la proximité du Nord Liban peut expliquer l’apparente capacité des rebelles à concentrer des forces relativement importantes, et à combler leurs pertes.

Puisque nous parlons de pertes, c’est encore à Sana que nous empruntons l’habituelle séquence des obsèques militaires  : 17 cercueils de plus le 5 juin, ceux d’un colonel, de trois adjudants-chefs, d’un sergent-chef, de quatre sergents, trois caporaux, trois conscrits et un policier, tués, ou assassinés, dans la banlieue de Damas, à Deraa, Alep, Idleb et Deir Ezzor. Depuis le 1er juin, si nous comptons bien, on arrive à un total de 94 tués, dont 88 militaires. Soit une quinzaine de pertes quotidiennes. Et certainement trois à quatre fois plus de blessés.

La Syrie combattante saigne, c’est incontestable, mais elle se défend durement, et on a des raisons de penser que l’Armée arabe syrienne peut tenir beaucoup plus longtemps que l’ »Armée » « syrienne » « libre », quoi que recouvre en réalité cette enseigne…

 

 



Vous pouvez suivre les réponses à cet articles avec le flux RSS.
Les commentaires sont fermés.

37 commentaires à “Les serial killers de l’ASL, les coups qu’ils donnent et ceux qu’ils reçoivent”

  1. betehem dit :

    Après le discours de Bashar, je suis très décue que tout continue comme avant. Pire encore, il a autorisé des ONG à venir. Comme si on pouvait leur faire confiance.

  2. kegan dit :

    Un salafiste de Homs à une radio Israelienne : Nous somme avec vous sur un même front; Israel n’est pas notre ennemei , nos vrais ennemis sontg les miliciens iraniens…
    C’est en anglais sous titré en arabe ..

    http://www.youtube.com/watch?v=iAUUpOUwto4&feature=player_detailpage

    • Albissaty dit :

      merci pour la video. j’ai tjrs dit que ces gens ne sont pas du tout serieux…heu…quel euphémisme!

  3. Loubnan dit :

    Bombardement de l’OTAN en Afghanistan aujourd’hui. 17 Afghans massacrés dont beaucoup de femmes et d’enfants. On attend de voir une condamnation de la « communauté internationale » sur cet énième crime de guerre. Bien évidemment, silence presque total dans les médias français et silence de Ban Ki-moon. Les dirigeants occidentaux sont tellement hypocrites.

    http://www.rt.com/news/afghanistan-civilians-killed-nato-154/

    • Akyliss dit :

      j’ai entendu cette nouvelle tout à l’heure sur france info, j’ai bien aimé le petit détail qui « tue », ce bombardement de l’OTAN était un bombardement de précision….

      imaginons un peu les bombardements de précision sur la Syrie avec une population de 23 millions de syrien…

      c’est vraiment une bande de menteurs et d’assassins et après il y a des personnes sur ce site qui vont venir faire la morale sur la démocratie et sur SANA, la télé syrienne ou bien infosyrie…

  4. française dit :

    SANA dans un nouvel article annonce l’assassinat d’un autre Général de division dans la banlieue de Damas… Combien de Généraux en Syrie ?

    • Mohamed Ouadi dit :

      Les groupes de miliciens – terroristes – services secrets étrangers ont déjà tué :
      15 Généraux,
      42 Colonels,
      37 Lt- Colonels,
      29 Commandants,
      30 Capitaines,
      71 Lieutenants,
      32 Sous-Lieutenants,
      300 Adjudants -chefs,
      92 Adjudants,
      198 Sergents-chefs,
      293 sergents,
      213 Caporaux,
      2 Soldats 1er classe,
      13 Soldats,
      676 conscrits;
      ….
      El les civils …..
      http://dampress.net/chuhada/

      • hezbollah dit :

        C’ est malheureusement le prix à payer pour être un pays libre de ses décisions.
        Si demain la Syrie se soumet au diktat sioniste et abandonne ses convictions, même une mouche ne sera pas tuer en Syrie.

  5. ransdoc dit :

    Etonnant ! S’il est vrai que de hauts gradés de l’armée régulière syrienne, se font tuer depuis déjà longtemps, comment expliquer que cela continue d’être possible ? Première hypothèse : ces militaires ne prennent aucune précaution parce qu’ils ne sont pas conscients d’être en guerre civile comme le général Anouar Saqqa qui ne vérifie pas s’il y a une charge explosive sous sa voiture (a-t-il laissé sa voiture dans la rue et laissé des terroristes s’en approcher sans qu’ils éveillent la suspicion de quiconque !) Seconde hypothèse : il est facile de tuer de hauts gradés parce qu’ils sont mal protégés au point que des taupes s’introduisent dans leur entourage ? Troisième hypothèse liée à la précédente : les services de renseignement syriens sont désorganisés et ne sont pas aussi compétents qu’il est dit. Quatrième hypothèse : l’ASL et ses alliés djihadistes est plus forte qu’on ne le dit. Le face à face meurtrier risque donc de durer longtemps, aucun des deux camps n’étant en mesure de l’emporter sans changement d’attitude de leurs soutiens respectifs étrangers.

    • Etudiant dit :

      5e hypothèse, le régime assassine les gradés dont il craint la défection. Mais ce n’est qu’une hypothèse

      • Louis Denghien dit :

        M’autorisez-vous, cher Étudiant, à vous qualifier de « bouffon pathétique » ?

        L.D; & Infosyrie

      • Mohamed Ouadi dit :

        Voilà un lien pour éclairer votre lanterne, M. le « bouffon pathétique », après votre permission, pour paraphraser Louis :
        http://www.infosyrie.fr/actualite/les-serial-killers-de-lasl-les-coups-quils-donnent-et-ceux-quils-recoivent/#comment-51521

      • touri dit :

        Avec une telle hypothèse,je comprends pourquoi tu resteras un éternel étudiant.

      • Candide dit :

        6ème hypothèse, à laquelle je songe depuis pas mal de temps et que je vous livre, au risque de me faire insulter par Louis :

        L’encadrement militaire ne croit pas, et pour cause, en une opposition terroriste. Par nature, on ne se méfie pas de quelque chose à laquelle on ne croit pas.

        Le régime a intérêt, pour faire taire l’opposition, à diaboliser les manifestants en les faisant passer pour des terroristes.

        Pour crédibiliser sa stratégie, le régime doit organiser des attentats, des meurtres de civils et, bien sûr, assassiner des militaires (comme on excite un chien pour qu’il devienne féroce).

        Mais Louis, il ne s’agit bien entendu que d’une hypothèse, mais d’un autre côté c’est une question de vie ou de mort pour le régime.

        • Louis Denghien dit :

          De plus en plus fort, Candide !

          L.D; & Infosyrie

          • Candide dit :

            « De plus en plus fort, Candide ! »

            Suis un peu déçu par cette réponse. Je m’attendais à plus d’arguments.
            Mais ici, j’ai compris que le proverbe « qui ne dit mot consent » s’applique assez souvent.

      • Cécilia dit :

        Votre mauvaise foi est sans limite, Etudiant !
        Pathétiquement impitoyable !

        • Candide dit :

          « Pathétiquement impitoyable ! »

          C’est de confondre pitoyable et impitoyable qui est pathétique !

          • Cécilia dit :

            « C’est de confondre pitoyable et impitoyable qui est pathétique ! »

            C’est votre incompréhension et votre manque de culture qui est pathétique, Grand Tartuffe.

            Vous devez apprendre le figure de style pour comprendre ce que j’ai écrit.
            Cependant, adorable comme je suis, je poste quelques expressions :

            - « Hâte-toi lentement ! », Auguste, premier empereur romain

            - « c’est un effroi voluptueux » Flaubert.

            - « tendresses bestiales » d’Arthur Rimbaud

            - « impitoyable douceur » d’André Maurois:
            « La machine à tuer se mit en mouvement avec une impitoyable douceur. »

            - « obscure clarté » de Corneille dans Le Cid :
            « Cette obscure clarté qui tombe des étoiles »

            Et je fini avec Gérard de Nerval qui consacre ainsi par son poème El desdichado l’usage de la figure, rapproché souvent de l’éclipse solaire :

            Je suis le Ténébreux, – le Veuf, – l’Inconsolé,
            Le Prince d’Aquitaine à la Tour abolie :
            Ma seule Étoile est morte, – et mon luth constellé
            Porte le Soleil noir de la Mélancolie

            Dans la nuit du Tombeau, Toi qui m’as consolé,
            Rends-moi le Pausilippe et la mer d’Italie,
            La fleur qui plaisait tant à mon cœur désolé,
            Et la treille où le Pampre à la Rose s’allie.

            Suis-je Amour ou Phébus ?… Lusignan ou Biron ?
            Mon front est rouge encor du baiser de la Reine ;
            J’ai rêvé dans la Grotte où nage la sirène…

            Et j’ai deux fois vainqueur traversé l’Achéron :
            Modulant tour à tour sur la lyre d’Orphée
            Les soupirs de la Sainte et les cris de la Fée

            Ce style de figure s’appelle l’oxymore ou oxymoron qui vise à rapprocher deux termes (un nom et un adjectif) que leurs sens devraient éloigner, dans une formule en apparence contradictoire.

      • Akyliss dit :

        « 5e hypothèse, le régime assassine les gradés dont il craint la défection. Mais ce n’est qu’une hypothèse »
        ah pas mal celle là Etudiant !
        ca veut dire que Bachar est en tran de tuer le socle de son armée pour se retrouver sans meneur de troupe ? c’est d’une logique ! et le fait de les tuer de peur qu’ils ne fassent défection ! encore plus logique !
        à force de logique comme celle, il va se retrouver tout seul en tuant son peuple pour arreter les manifs et en tuant son armée pour qu’elle ne fasse pas défection… c’est vraiment de la stratégie ça Etudiant !

      • NO PASARAN dit :

        Heureusement que vous êtes là pour nous éclairer, Etudiant !!!

    • hopeless dit :

      « Quatrième hypothèse : l’ASL et ses alliés djihadistes est plus forte qu’on ne le dit »

      Les assassinats ciblés sont préparés sans aucun doute, comme en Iran, par le mossad, et là, ce sont des pros malheureusement …

  6. fatima dit :

    « نائب بريطاني : جماعة « الأخوان المسلمين » السورية وضعت خطة متكاملة للإستيلاء على دمشق قريبا », sur le site « Syria truth » du 06/06/2012.

    A lire, c’est un vrai Serial kellers.. cet article explique un plan mis par les wahabbites pour occuper Dams complètement. A mon avis il ne faut pas prendre cet article à la légère car les criminels sont prêts à tout faire pour tuer leurs compatriotes et pour mettre la main sur le pouvoir!!
    je vais faire un copier /coller de cet article qui est en arabe.

    لندن ـ الحقيقة (خاص من : مازن ابراهيم) : أكد أحد أعضاء « مجلس العموم » البريطاني أنه استمع قبل بضعة أيام من أحد قادة

    جماعة « الأخوان المسلمين » السورية لتفاصيل « مخطط عسكري » للاستيلاء على دمشق يتضمن ، كمرحلة أولى، تفجير ما بين خمسين إلى مئة سيارة مفخخة دفعة واحدة بهدف إثارة فوضى عارمة ورعب غير مسبوق، يعقبها مباشرة خروج آلاف المسلحين الإسلاميين من مخابئهم ، فضلا عن مئات المسلحين من وحداتهم العسكرية ( باعتبارهم « منشقين كامنين ») للاستيلاء على الأماكن الحيوية والاستراتيجية في العاصمة ، بما في ذلك الأماكن العسكرية والأمنية والإدارية والإعلامية وعقد التحكم والسيطرة السلكية واللاسلكية. وشبه النائب البريطاني ، الذي تحدث لـ »الحقيقة » مساء أمس ، هذا المخطط بأنه أشبه بـ »انقلاب عسكري، ولكنه من نوع خاص جدا »، وهو  » لا يخلو من الإبداع ».

    النائب البريطاني ، الذي أكد أن جهات معنية في السلطة التنفيذية البريطانية مطلعة منذ أسابيع على هذا المخطط، كشف أنه التقى القيادي « الأخواني » قبل أيام في لندن خلال وجوده في زيارة عمل طارئة ، باعتباره مقيما في تركيا منذ بضعة أشهر، وجرى حديث بينهما حول  » ما تفكر به جماعته للمرحلة القادمة ، وما لديها من أفكار ومشاريع عملية لإسقاط النظام السوري » ، إلا أن القيادي « رفض تأكيد أو نفي ما إذا كانت جماعته هي التي ستقود و /أو ستنفذ المخطط على الأرض ، لاسيما تفجير السيارات ، أو أن جماعة أخرى هي التي ستقوم بذلك. لكنه أوحى بأن جماعته في أجواء المخطط ». وبحسب النائب الذي يعمل في « لجنة الدفاع » في البرلمان، فإن الخطة تقوم على مرحلتين شبه متزامنتين، تبدأ الأولى بتفجير عشرات السيارات في « الأماكن الأمنية والعسكرية الأساسية، مثل قيادة الجيش في قلب دمشق (الأركان)، ومراكز أجهزة المخابرات الأربعة، فضلا عن بعض المراكز الإدارية الحساسة التي من شأن تفجيرها شل الخلية العصبية المركزية لإدارة الدولة، مثل مبنيي رئاسة الوزراء و وزارتي الخارجية والداخلية وقيادة شرطة العاصمة ، وبعض الوزارات الاستراتيجية كوزارة الكهرباء والاتصالات « .

    أما المرحلة الثانية فتشمل خروج آلاف المسلحين الكامنين في العاصمة، والذين جرى تسريبهم خلال الأسابيع الأخيرة إلى دمشق وضواحيها، فضلا عن مئات المسلحين « المنشقين » عن الجيش دون أن يعلنوا ذلك حتى الآن، من مخابئهم والاستيلاء على مباني المؤسسات والوزرات المشار إليها ، مستغلين الفوضى العارمة التي ستتسبب بها التفجيرات المتزامنة. وسيقوم جزء من هؤلاء المسلحين بالاستيلاء على الإذاعة والتلفزيون والمنشآت التقنية الملحقة بهما، من أجل إذاعة « بيان سقوط النظام وهرب المسؤولين » ، و مراكز الاتصالات في العاصمة ( مقسم شارع النصر ومقسم شارع بغداد و مقسم المزة)! كما وستقوم مجموعات أخرى من مئات المسلحين بسد المحاور الثلاثة التي تؤدي إلى العاصمة من الخارج وتلغيمها ، من أجل منع قوات النظام من إحضار تعزيزات عسكرية إليها من ملاك الفرق العسكرية التي تدين بالولاء للنظام، مثل الفرقة الثالثة المرابطة في مدخل دمشق الشمالي( القطيفة والرحيبة) ومدخل دمشق الجنوبي ( الفرقة الأولى في معسكرات قطنا) ومدخل دمشق الغربي (فرق الحرس الجمهوري والفرقة 14 في منطقة غربي قاسيون و وادي بردى). وقال النائب  » إن النظام السوري تلقى معطيات بشأن الخطة من الاستخبارات الروسية ، ولذا فإنه عمد اليوم(أمس) إلى طرد السفراء والهيئات الديبلوماسية استباقيا للحيلولة دون أن تساهم الطواقم الديبلوماسية الأجنبية في تنفيذ المخطط ». وأكد النائب أن القيادي »الأخواني » شرح له على الورق بينما كانا في أحد المطاعم اللندنية خطة جماعته ، مستخدما خارطة تقريبية لدمشق، »إلى حد أنه نسي بعض الأوراق على الطاولة وبقيت معي رغم أنها مكتوبة بخط يده ». وقد اطلعت « الحقيقة » على قصاصات ورقية من النائب البريطاني يتضمن بعضها رسما تقريبيا لخارطة دمشق والأماكن المذكورة. وبدت القصاصات مليئة بأسهم وإشارات وكتابات بالأنكليزية بخط ركيك . وقد سألنا النائب عن مدى دقة المعلومات الواردة على القصاصات وتطابقها مع واقع توزع الأماكن المشار إليها. وكانت بالفعل تحاكي الواقع إلى حد كبير!

    النائب البريطاني نقل عن القيادي « الأخواني » قوله إن الخطة كان مقررا لها أن تنفذ منذ شهر نيسان /أبريل الماضي، إلا أن القائمين عليها اصطدموا بصعوبات لوجستية بالغة، من قبيل العدد الكبير من المسلحين اللازمين للإستيلاء على المراكز الحيوية (حوالي خمسة آلاف) ، و صعوبة تأمين عدد كبير من السيارات التي سيجري تفخيخها وتفجيرها ، والكميات الكبيرة من مادة  » سي 4″ المتفجرة الواجب تأمينها وتخزينها بسرية مطلقة ( حوالي 5 إلى 7 أطنان) من أجل تفخيخ السيارات ، وأجهزة الاتصالات الموحدة التي سيجري استخدامها بعد تشفيرها بـ »كود موحد » لتشكل ما يشبه « غرفة عمليات مركزية » لقيادة وتوجيه العملية في مراحلها المختلفة …إلخ. وهو ما دعاهم إلى تأجيل تنفيذ الخطة واستغلال الوقت من أجل تحضير مستلزماتها من العناصر البشرية والتقنية، مشيرا إلى أن قرار جماعة »الأخوان المسلمين » قبل أسبوعين بإدخال العشرات من قياداتهم إلى سوريا سرا( وهو ما كشفت عنه »الشرق الأوسط » مؤخرا)، يجب وضعه في هذا السياق . وأكد النائب ، استنادا إلى معلوماته الخاصة، أن تنظيم »جبهة النصرة » سيلعب دورا مركزيا في ذلك، كاشفا أن المعطيات المتوفرة تفيد بأن « معظم القيادات الأولى والوسطى في التنظيم المذكور تنتمي للقومية التركمانية في سوريا ، التي تحظى المخابرات التركية بنفوذ كبير في أوساطها »، وأن « جبهة النصرة »، وبخلاف الاعتقاد السائد، ليست بعيدة « تنظيميا » ، أو تنسيقيا على الأقل ، عن جماعة الأخوان المسلمين السورية، رغم أنها تنتمي في فكرها إلى « السلفية الوهابية » وتشكل واجهة « القاعدة » في سوريا. ودلل على ذلك بالقول » إن المعلومات الأمنية البريطانية تفيد بأن العديد من قادة التنظيم إما قادة ميدانيون ونشطاء سابقون في تنظيم الطليعة الإسلامية المقاتلة ، الذراع المسلح للجماعة خلال الثمانينيات، أو من أبنائهم ».

    يشار إلى أن هذه المعلومات تتقاطع إلى حد كبير مع محتوى نقاشات تمكنت « الحقيقة » من الاستماع إليها في إحدى « غرف الدردشة » على شبكة  » بالتوك » قبل أكثر من شهر. وهي الغرفة نفسها التي علمت « الحقيقة » من خلالها بأمر التفجير الذي استهدف مقر إدارة المخابرات الجوية في القصاع و مقر إدارة الأمن الجنائي في البرامكة بتاريخ 17 آذار / مارس الماضي، وكشفت عنه في حينه، أي قبل وقوع التفجيرين بـيومين تقريبا.

    • Mohamed Ouadi dit :

      C’est de l’intox, à la sauce noyau dur des amis de la syrie virtuelle !

    • Cécilia dit :

      RIRE. RIRE. RIRE. RIRE. RIRE. RIRE. RIRE. RIRE. RIRE. RIRE. RIRE. RIRE :) :) :) :) :) :)

      LEUR STUPIDITÉ EST SANS LIMITES ;) ;) ;)

      Mais rassure-toi, chère Fatima, ils sont infiltrés par le renseignement syrien même en Turquie.

      C’est la Syrie ya HAMIRS !
      Ma halkom tifhamou baa ya bahayem !

  7. kegan dit :

    Il fait bien de nous prévenir cet idiot!!

    • kegan dit :

      Je parle bien sur du britanique qui nous informe du plan d’occupation de Damas pas les freres busulmans…

  8. Djazaïri dit :

    - J’espère que l’armée syrienne utilise ses hélicoptères pour détruire les pick-up s’aventurant à découvert.
    - plusieurs fois, les compte-rendus mettent en évidence l’intervention rapide de renforts de l’armée syrienne pour soulager des unités attaquées par l’ASL;
    - c’est un bon signe, l’armée syrienne a l’air de s’adapter.
    - merci de continuer à nous informer.