• Actualité
  •  

Des spécialistes atantistes de coeur ou de raison comme Thomas Pierret et Georges Malbrunot, relayés par les néoconservateurs d'expression française du site Slate.fr, ont ces derniers jours fait office de service de presse de l'ASL, apportant leur caution professionnelle à sa propagande. Ainsi, à en croire ces intervenants de qualité, l'ASL et/ou les groupes armés aligneraient de 40 à 50 000 combattants, certes pas encore bien coordonnés, mais de mieux en mieux armés et de plus en plus efficaces, et [...]



L’ASL à la peine, l’armée syrienne sur tous les fronts militaires et médiatiques

Par Guy Delorme,



Des spécialistes atantistes de coeur ou de raison comme Thomas Pierret et Georges Malbrunot, relayés par les néoconservateurs d’expression française du site Slate.fr, ont ces derniers jours fait office de service de presse de l’ASL, apportant leur caution professionnelle à sa propagande. Ainsi, à en croire ces intervenants de qualité, l’ASL et/ou les groupes armés aligneraient de 40 à 50 000 combattants, certes pas encore bien coordonnés, mais de mieux en mieux armés et de plus en plus efficaces, et contrôlant de ce fait de 40 à 60% du territoire syrien : on ne sait quels satellites d’observation stratégique  permettent ces conclusions, mais les voeux pieux servent souvent de fond d’analyse à nombre de nos « spécialistes » français.
Homs : al-Khaldeeye sous contrôle?
En tous cas, sur le terrain réel, les protégés médiatiques de messieurs Malbrunot et Pierret ne semblent quand même pas à la fête tous les jours : l’OSDH parlle pour la journée de dimanche de violentes offensives de l’armée dans les secteurs de Rastan et al-Qusayr.
À Homs, en tous cas, Al Khaldeeye, l’un des derniers quartiers tenus par les terroristes, a été semble-t-il entièrement reconquis par l’armée arabe syrienne. Un reportage de la chaîne syrienne Addounia TV a été diffusé hier, son équipe ayant passé cinq heures pour rendre compte de l’état du quartier. Comme on l’imagine, les dégâts des bâtiments, et des biens publics et privés, sont très importants comme c’était le cas à Bab Amr. Le reportage explique que partout où ils passaient, les activistes ASL faisaient exploser des bâtiments, les piégeaient, détruisaient les cloisons des maisons pour se déplacer de maison en maison. Selon un militaire interrogé, les bandes armées avaient utilisés des civils comme boucliers humains ce qui a compliqué la tâche des forces spéciales, et a retardé leur avance. Mais retardé seulement.
Ci-dessous, le reportage sur Homs :

http://www.youtube.com/watch?v=8-P1UI4AvI4&feature=player_embedded

Restons à Homs et enchaînons avec un reportage d’une télévision russe, en prise directe sur les combats. Cela nous vaut des images impressionnantes de combats de rues, d’activistes abattus ou capturés. Un militaire exhibe devant la journaliste russe, qui accompagne les soldats dans leur progression, des armes made in America.

Ci-dessous le reportage russe sur les combats de Homs :

http://www.youtube.com/watch?v=3sOcm1a849k

 Toujours à Homs, visionnons un incident de tir apparemment fatal à des artilleurs de l’ASL en stage de formation. L’agence Sana fait souvent état de bombes artisanales explosant au nez de leurs manipulateurs, mais cette fois c’est un mortier qui éclate au milieu d’un groupe ASL de Homs, incident survenu apparemment le 8 juillet au matin, dans un quartier non précisé de la ville.
Ci-dessous le vidéos sur l’ »incident de tir » ASL :

http://www.youtube.com/watch?v=herUY-8ekrs

De façon moins anecdotique, Sana rend également compte, pour la journée du dimanche 8 juillet….

-De la mise en échec d’une tentative d’infiltration depuis la Turquie à al-Fouz, non loin de la ville de Jisr al-Choughour : plusieurs pertes côté insurgés, pas de pertes chez les forces de l’ordre.

-De la quasi-destruction d’un groupe entre Homs et Talkalakh (à une trentaine de kilomètres à l’ouest de Homs et sur la frontière libanaise), Sana donnant les noms de trois de ces activistes abattus.

-De la destruction dimanche matin de deux pick-up et de la mort de plusieurs insurgés à al-Qusayr (entre Homs et la frontière libanaise), deux éléments de l’armée étant blessés.

-De l’assassinat par d’autres bandes du dentiste Ali Jamil Abbas dans son cabinet de Jobar, dans l’agglomération de Damas, et du commerçant Haythem Jamil Mohammad et de son fils, dans un autre secteur de la capitale. Ce dernier type d’ »opérations » étant évidemment moins risqué pour les « brigades » de l’opposition radicale.

Grandes manoeuvres et grandes offensives de l’armée

Non le « djihad » islamo-atlantiste n’est pas, n’en déplaise à leurs « relations publiques » françaises, une promenade  de santé pour les groupes armés, barbus, demi-barbus ou virtuellement barbus, vraiment salafo-wahhabites ou maquillés en combattants de la démocratie : tous les jours, et particulièrement ces derniers jours, les « brigades » ASL et/ou islamistes paient un lourd tribut en combattants à leur vaste entreprise de destruction et de déstabilisation. En combattants « de base » mais aussi en responsables. Sur la vidéo suivante, on voit la dépouille du chef de la « Brigade Ahrar al-Sham », fraîchement abattu par les soldats syriens.

http://www.youtube.com/watch?v=A6EMaZD_5GQ

Et tandis que l’armée envoie des coups de plus en plus durs à l’ASL, la marine de guerre a poursuivi sans incidents ses manoeuvres en Méditerranée, avec force tirs de munitions et de missiles. Et aussi des exercices de repérage de sous-marins, en un message clair aux Américains qui avaient au moins une unité de ce type à proximité des eaux territoriales au moment de l’incident duF4 turc; une simulation d’opération de débarquement de forces spéciales et d’hommes-grenouilles appuyés par des unités aériennes

Et l’Armée de terre a relayé les exercices de la Marine, manoeuvrant des blindés, des batteries d’artillerie, le tout sous l regard du chef d’état-major des forces syriennes, le général Fahd Jassem al-Freij.

Bien sûr, ces manoeuvres combinées terre-mer n’avaient pas une finalité seulement « technique » : il s’agissait aussi, pour le gouvernement, de montrer que l’armée n’était pas aussi démotivée et démoralisée que l’écrivent et l’espèrent les désinformateurs des deux côtés de l’Atlantique. Et qu’apparemment, il reste encore pas mal de généraux pour commander les troupes. On peut même dire que la Syrie s’est payée le luxe d’organiser des manoeuvres d’une ampleur assez importante alors qu’elle poursuit, sur tous les fronts, le combat très réel contre les bandes armées. En tous cas, pas un avion turc, pas un sous-marin américain n’est venu perturber cette démonstration de force et de résolution.

Ci-dessus, vidéo sur le deuxième jour des manoeuvres :

http://www.youtube.com/watch?v=lTXsYRZoeaE&feature=relmfu

(Infosyrie remercie tous ses contributeurs)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Vous pouvez suivre les réponses à cet articles avec le flux RSS.
Les commentaires sont fermés.

43 commentaires à “L’ASL à la peine, l’armée syrienne sur tous les fronts militaires et médiatiques”

  1. vilistia dit :

    Des manoeuvres Syriennes ou Russes ?

    Avec vidéos : http://goo.gl/ZvOY1
    ______________________________________

  2. jo dit :

    il me faut pas accepeter ce plan Annan a la con

    ce plan est uniquement benefique aux terroristes ,qu’ils n’ont pas respectaient

    quand l’armee etait en train de deratisser le pays debut avril , ce plan est entrer en vigueur , les terroristes se sont renforces , ont commis des attentats , des massacres , des tueries.

    Et maintenant que l’armee reprend ses positions , on veut encore imposer ce plan Annan

    il yaura cessez le feu , quand les terroristes seront liquides

  3. vilistia dit :

    Poutine: pas d’intervention armée sans aval de l’ONU

    http://fr.rian.ru/world/20120709/195294699.html
    ___________________________

  4. vilistia dit :

    Syrie: l’opposition satisfaite des négociations à Moscou

    « La délégation syrienne a également salué les déclarations de M.Lavrov selon lesquelles Moscou ne soutenait pas le régime de Bachar el-Assad. »

    Lavrov feinte…

    http://fr.rian.ru/world/20120709/195295969.html

  5. vilistia dit :

    Syrie: Annan qualifie de « constructives » ses négociations avec Assad
    © AFP/ LOUAI BESHARA
    14:27 09/07/2012
    MOSCOU, 9 juillet – RIA Novosti
    ________________________________________

    L’émissaire spécial des Nations unies pour la Syrie Kofi Annan a qualifié de « constructives » ses négociations avec le président syrien Bachar el-Assad tenues lundi à Damas, rapportent les médias européens.

    « J’ai tenu des discussions franches et constructives avec le président el-Assad », a déclaré M.Annan lors d’une conférence de presse organisée dans la capitale syrienne.

    Le porte-parole du ministère syrien des Affaires étrangères Jihad Makdessi a également souligné « le caractère constructif » des entretiens consacrés à la mise en ouvre du plan Annan destiné à résoudre la crise syrienne.

    Selon une source citée par l’AFP, ce lundi 9 juillet M.Annan se rendra à Téhéran pour évoquer le problème syrien avec les représentants du gouvernement iranien.

    Depuis la mi-mars 2011, la Syrie est en proie à une vague de contestation du régime en place. Selon l’Onu, les affrontements ont déjà fait plus de 12.000 victimes parmi les civils et les militaires.

    Un cessez-le-feu a été décrété dans le pays en avril dernier, en vertu du plan de l’émissaire Annan. Toutefois, les parties adverses font régulièrement état de nouveaux affrontements et victimes.

    ________________________________________

  6. amical dit :

    Information très très importante

    Je viens de lire à l’instant sur le site d’al Manar, un extrait d’une intervention du ministre turc des AE dans laquelle il dit ouvertement et sans détour que la Turquie a échoué, après avoir tout essayé pour faire tomber Bbachar Al Assad et son pouvoir en Syrie.

    Voici un premier aveu d’échec clair et net et de la part de qui? La Turquie SVP.

    Le combat continue et que vive la Syrie arabe, résistante, libre et indépendante

    • AVICENNE dit :

      Si cela est « vrai et pensé », vont-ils « liquider » les camps d’entraînement qu’ils ont créé à la frontière Syrienne ?.

      Ce serait parfait et sonnerait l’hallali des rongeurs.

      • Tarico dit :

        Il faudra encore attendre que l’ASL en déroute cause des troubles en Turquie pour assister à une liquidation des camps d’entrainement. Cela pourrait bien causer la chute du gouvernement Erdogan, qui paierait ainsi son échec. D’ici là les chiens continuent d’aboyer, on l’a vu à la conférence de Paris, les « amis » de la Syrie ne lâcheront la bride que contraints et forcés.

    • david palmer dit :

      c’est clair que cette tentative de renversement du pouvoir en syrie a echouer car bachar el assad esr soutenu par sa populations et la majorite des etats dans le monde n’en deplaise a ces etats tout puissant armees de leurs armes mediatiques qui nous abreuvent de fausses nouvelles sur la syrie oubliant au passage pour parler des journalistes la deontologie de leur profession honte a eux!!!

  7. kegan dit :

    Je vot comme vous Jo, et ,
    Je propose le plan « Kegan »:
    1- On dératise
    2- on boucle les frontières Nord et Sud
    3- On boucle les frontières EST
    4- On juge les criminels et éventuellement on les execute (dans le respect des droits de l’homme)
    5- On discute seulement après d’eventuels plans de paix.

    Qu’en pensez vous les amis ?

  8. Cécilia dit :

    Les divisions de l’opposition syrienne exaspèrent les diplomates occidentaux
    Seize mois après le début de la crise en Syrie, l’opposition au régime de Damas, minée par les divergences politiques et les querelles de personnes, peine à resserrer les rangs. Au grand dam des diplomates occidentaux et arabes.

    Par Kéthévane GORJESTANI (vidéo)
    FRANCE 24 (texte)

    Après 16 mois de crise en Syrie et des dizaines de milliers de morts, l’opposition syrienne peine toujours à présenter un front uni face au régime de Bachar al-Assad. Notamment en raison de la persistance de deux lignes de fracture, entre islamistes et laïcs d’une part, entre Syriens de l’intérieur et exilés d’autre part

    En début de semaine, les différents mouvements d’opposants, dont le Conseil national syrien (CNS) – qui rassemble la majeure partie des courants de l’opposition -, ont une nouvelle fois affiché leurs divergences lors d’une réunion au Caire qui était, justement, censée souder leurs rangs. L’Armée syrienne libre (ASL) avait décidé de boycotter la réunion en la qualifiant de « complot », tandis que la Commission générale de la révolution syrienne (CGRS) avait annoncé qu’elle se retirait des débats.

    Unité de façade

    « Il n’est en aucune manière acceptable de gâcher cette occasion. Les sacrifices du peuple syrien sont plus grands que nous tous et plus précieux que n’importe quelle différence, que n’importe quel individu et que n’importe quel intérêt partisan », avait pourtant prévenu à cette occasion Nabil al-Arabi, secrétaire général de la Ligue arabe.

    Conviée quelques jours plus tard, le 6 juillet, à Paris, à la réunion des Amis du peuple syrien, l’opposition syrienne a affiché une unité de façade en arguant qu’elle était au moins d’accord sur la nécessité de voir Bachar al-Assad quitter le pouvoir.

    Pour les pays occidentaux et arabes, ce n’est pas suffisant. Ils attendent de l’opposition qu’elle représente un interlocuteur fiable et crédible. Dans les coulisses de la réunion, certains diplomates n’ont pas caché leur irritation. « Ce n’est pas très sérieux, nous ne pouvons pas aider efficacement une opposition morcelée et des courants qui passent leur temps à se contredire », regrette un diplomate d’un pays de l’Union européenne qui a requis l’anonymat. Il confie que son gouvernement hésite, par conséquent, à discuter ou à soutenir financièrement un courant d’opposition plutôt qu’un autre, et préfère se contenter d’un « soutien moral ».

    « Objectifs communs »

    Interrogé par FRANCE 24 peu avant l’ouverture de la conférence des Amis du peuple syrien, Bernard Valero, porte-parole du Quai d’Orsay, a exhorté les différents courants de l’opposition à s’entendre afin, a-t-il précisé, que la communauté internationale puisse continuer « à lui manifester le soutien le plus large possible et le plus concret ».
    Et de poursuivre : « Nous lançons depuis très longtemps des appels à l’unité de l’opposition au régime de Damas, il est important de faire ce travail, ce n’est pas nous qui allons le faire à la place des Syriens », a-t-il martelé. À la fin de la réunion, les Amis du peuple syrien, qui ont annoncé leur décision « d’accroître massivement l’aide à l’opposition » syrienne, ont réitéré leur appel aux opposants de « continuer à se concentrer sur leurs objectifs communs ».

    Et pour cause : plusieurs analystes estiment que la situation en Syrie est de plus en plus défavorable au régime et qu’il faut commencer à se pencher sérieusement sur la question de la transition. « Contesté depuis 16 mois, le régime n’a pas réussi à reprendre le contrôle du pays et sa solution sécuritaire est un échec. Plus le temps passe, plus le rapport de force évolue en faveur du camp anti-Bachar », explique un diplomate d’un grand pays arabe rencontré par FRANCE 24 lors de la réunion des Amis du peuple syrien.

    Toutefois, selon ce dernier, « l’incapacité des opposants à parler d’une seule voix sert la propagande de Bachar al-Assad qui raille l’amateurisme de ses adversaires et conforte la Russie dans son choix de ne pas abandonner le régime par peur du chaos qui en résulterait ». Des divisions, insiste-t-il, qui découragent par ailleurs la population qui hésite encore à rejoindre les manifestants et les soldats qui veulent faire défection.

    http://www.france24.com/fr/20120708-syrie-divisions-opposition-syrienne-assad-diplomates-occidentaux-cns-repression

    • Cécilia dit :

      C’est normal!

      Par Souley (non vérifié) – 09/07/2012 – 09:45

      De quelle opposition parle t on ? de Saleh Abou khaled qui est mort et ressuscité et qui a même pris parole lors de la conférence de Paris? Ne cherchez pas la video sur le site de l’Elysée, elle a déjà été supprimée. Sur youtube elle ne passe pas dans certains pays.L ‘occident n’aura pas une seconde Libye en Syrie.
      ———–
      Bla bla bla :

      Par DURESPECT Licite (non vérifié) – 08/07/2012 – 21:53

      « Au grand dam des diplomates occidentaux et arabes. »
      ————
      C’était mieux de nous dire, »des diplomates occidentaux et bédouins
      issus des rangs du sionisme mondialisé. »
      Non, ce n’est pas politiquement correct peut-être !?

      Lol.

      • fatima dit :

        L’occident est exaspéré de « la division de l’opposition syrienne » ?
        Ils sont exasprés et ils ne cessent pas de rouler le tapis rouges pour ces opposants ? Si ceux-ci étaient unies, que ferait, dans ce cas l’occident pour eux ??

        « Et pour cause : plusieurs analystes estiment que la situation en Syrie est de plus en plus défavorable au régime et qu’il faut commencer à se pencher sérieusement sur la question de la transition. « Contesté depuis 16 mois, le régime n’a pas réussi à reprendre le contrôle du pays et sa solution sécuritaire est un échec. Plus le temps passe, plus le rapport de force évolue en faveur du camp anti-Bachar », explique un diplomate d’un grand pays arabe rencontré par FRANCE 24 lors de la réunion des Amis du peuple syrien. »
        est-ce que ces analystes sont certains et sûrs que le régime est en danger ? Tout cela est du blablabla.. et d’une guerre psychologique.
        tous ces baratins montrent que l’occident ne veut pas avouer son échec..
        Allah Yihmi souria, et l’armée syrienne te le peuple syrien.

    • سوريا.خالدة-Syrie.Eternelle dit :

      L’Histoire ne donnne pas d’exemple équivalent à une arrogance et à une sottise aussi pitoyables que celles du Quai d’Orsay (Ministre et Porte-mauvaises-Paroles).
      Un Faubis-DitJuppéDeux aussi UltraSioniste, un Bernard Vauzéro aussi incapable de maîtriser ses pulsions assassines du Peuple Syrien, on n’a jamais rien vu de pareil, dans nos gouvernements, depuis 1945.

      Nullité et Hargne.

      Désir de faire encore plus couler le sang !
      Que pourriez-vous dire devant un tribunal, un jour, pauvres bougres, pour vous justifier ?

    • betehem dit :

      De la part de France 24, c’est remarquable ! Même si le discours global ne bouge pas, leur constat sur l’opposition est délicieux. Comme les Qataris et les USA, ils commencent à agacer sérieusement, ces prétendus opposants.

      A part ça, certains pourraient-ils arrêter de taper globalement sur leur propre gouvernement ? J’y vois un certain parallélisme avec les opposants : on tape sur Bashar, le reste n’existe pas, on se focalise sur un homme censé être cause de tout, en niant tout le reste, élus et peuple. Je rappelle à tout hasard qu’aucun gouvernement n’est parfait. Certes, il y a des grandes gueules, mais je ne pense pas qu’une seule personne décide de tout.
      Ceci dit, je ne comprends pas pourquoi les occidentaux continuent ou laissent certains continuer à vitupérer contre le gouvernement syrien. Pour ne pas avoir l’air d’abandonner les USA ? Parce que la peur est réelle d’affrontements devant de nouvelles grandes puissances ? Ou plus prosaïquement, la France, par ex, qu’a-t-elle à gagner dans ce conflit ? Elle ne ferait pas mieux de soutenir les démocraties arabes ? (Mais ce serait un demi-tour très délicat !)

      • betehem dit :

        J’oubliais Israël. Mais justement, la frontière avec la Syrie était calme, même si la Syrie n’apprécie pas les sinonistes ! C’est absurde.

    • david palmer dit :

      honte a une chaine comme france 24 qui se dit professionnelle mais qui depuis le debut de la crise n’a pas fait venir sur ces plateaux un representant meme lointain de l’etat syrien ou encore meme de ceux qu’ils appelent les soutiens de bachar el assad pour nous aider a comprendre des points de vue divergents

  9. Luc Lepropre dit :

    Il faut faire semblant d’accepter le plan Anna. Pour gagner du temps. Vous comprennez ?

    • Charles dit :

      Pas du tout. Bachar al-Assad n’a pas besoin de gagner du temps, c’est lui qui donne le rythme, c’est lui qui agit, c’est son armée qui détruit les mercenaires, tandis que leurs commanditaires parlotent, perdent prise sur la réalité. Le changement d’attitude d’Annan depuis la mi-juin à l’égard du président syrien montre bien qui est le vainqueur, qui sont les vaincus.

  10. benallal dit :

    kofi veut jouer au renard mais devant le lion il n’aurait pas le temps de mettre sur place ses manigances
    les larbins resteront laquais les USA s’embourbent dans des jeux de labbyrinthes qui au fond deux sorties ou issues pour se rassurer la securité d’israel et le petrole+gaz
    le terrain du golfe est devenu  » sables mouvants »" pour les yankees .
    obama et kofi sont des pieces de la traitre dfes negres

  11. BWANE dit :

    Si pour moi la victoire du parti de la vérité contre celui du mensonge (c’est à dire OTAN, CCG, et leurs bandes armées), in ne faut pas sous-estimer les capacités de nuisance de cette ASL(armée salapistes lâche), comme le montrent les vidéos suivantes. Bachar a bien dit que la Surie était face à une vraie guerre.(Il semble que le nombre des fanatiques, qui disposent d’armes anti-chars et anti-aériens, se situe autour de quelques ( 2 ou 3 ?)dizaines de milliers.

    http://www.syriatruth.org/%D8%A7%D9%84%D8%A3%D8%AE%D8%A8%D8%A7%D8%B1/%D8%A3%D8%AD%D8%AF%D8%A7%D8%AB%D8%A7%D9%84%D8%B3%D9%80%D8%A7%D8%B9%D8%A9/tabid/93/Article/7743/6.aspx

    http://www.syriatruth.org/%D9%85%D9%84%D8%A7%D8%AD%D9%82%D8%AE%D8%A7%D8%B5%D8%A9/%D9%85%D9%84%D8%AD%D9%82%D8%A7%D9%84%D9%82%D8%B6%D8%A7%D9%8A%D8%A7%D8%A7%D9%84%D8%A3%D9%85%D9%86%D9%8A%D8%A9%D9%88%D8%A7%D9%84%D8%B9%D8%B3%D9%83%D8%B1%D9%8A%D8%A9/tabid/102/Article/7745/Default.aspx

    Par ailleurs, je ne sais trop quoi penser de cette vidéo :

    http://www.syriatruth.org/news/tabid/93/Article/7774/Default.aspx

  12. سوريا.خالدة-Syrie.Eternelle dit :

    Aux ZétasZunis, au Royauminique, pro-ultrasionisme et pétrotropisme sont deux facteurs de même importance déterminant leurs politiques d’exploitation et d’asservissement criminelles de l’Orient Arabe.

    En France, la véritable forfaiture, c’est l’attitude schizophrène de l’immense majorité de la classe politique, dès qu’il s’agit de l’hégémonie expansionniste d’Israël, et de tous les problèmes connexes.

    Le pétrole y a son importance, certes, mais un cran nettement en dessous.

    Iil y une certaine volupté, chez nos zélites, à courber l’échine devant les CRIF et autres organes plus discrets de pression ultrasionistes ; et lécher les bottes à clous (des vaillants soldats de Tsatsa) est un rite quotidien.

    La capacité de s’aplatir devant ces groupes et d’en chanter les louanges semble être une condition préjudicielle à la recevabilité de tout projet d’ambition personnelle.

    En conséquence, quand il s’agit de la Syrie, se manifeste le psittacisme le plus grotesque :
    -Syrie, la dictature
    -Assad, le tyran
    -Assad doit partir
    -Il tue son propre peuple
    -Les pro-démocratie sont des civils pacifiques

    Puis les pleureurs à gage et moniteurs de rire passent aux sujets suivants, tels que l’art d’enfariner le poisson à frire. Et de nous rouler dans la semoule.

    Les faits sont pourtant vérifiables, que, s’il y a effectivement des rebelles « syriens », il y aussi, en très grand nombre, une cohorte tonitruante et cruelle de terroristes étrangers. Tous ces « opposants » sont armés, formés, assistés, conseillés et payés par les UltraSionistesAsqsociés.

    La cruauté de ces « pro-démocratie » s’exerce, tous les jours, sur les civils et sur les militaires Syriens, de tous âges et de toutes confessions.
    Avec, manifestement une véritable ivresse de la cruauté.

    Je mets au défi tout responsable politique de tout bord d’affirmer qu’il l’ignore.

    Que faire, dans ces conditions, avec ceux, depuis le Chef de l’Etat, jusqu’au plus modeste journaliste (mais, existe-t-il des journalistes modestes) qui « négationnent » (« nient » n’est pas assez signifiant) la conjuration UltraSionisto-Zémiroise ?

    Ici, en France, il faut continuer à dire leurs faits aux menteurs et aux cyniques.
    Et InfoSyrie, en même temps qu’elle nous informe, nous en donne un moyen remarquable.
    Merci.

    Et là-bas, dans la chaleur de l’été syrien, dans la soif et la poussière des décombres et des ruines, des soldats continueront leur combat pour rétablir le droit et mettre hors d’état de nuire les légions meurtrières et les gangs des stipendiés nouveaux-riches.

    Dans quelques mois, les néoconservateurs et les lobbies ultra-sionistes départageront Obama et Romney, en fonction de marchandage auxquels nous n’aurons pas accès. Mais quelle différence y a-t-il entre ces deux hauts personnages dans l’hostilité à la Syrie et au droit des Arabes au respect de leur dignité et de leurs droits, sinon la surenchère pro-israélienne ?

    Ainsi, en ce moment de l’Histoire, le courage et la vaillance des pouvoirs publics syriens et de leurs forces armées, seront déterminants pour très longtemps.

    Ils ont des Etats amis qui ont compris leur combat.

    Et il y a quelque part, pour eux, un Ange Gardien.

    • Rensk dit :

      - Le pétrole (ndlr : et le gaz) y a son importance, certes, mais un cran nettement en dessous…

      Y a plus que deux sur la liste des « fournisseurs » (plus de six auparavant), ils vont décider d’ici peu si ils prennent la route du sud où celle du nord… De toute façons il faudra creuser les Alpes pour ne pas oublié l’Allemagne… respectivement l’Italie (on a qu’un seul tunnel bidirectionnel au Gothard… idem pour le tunnel du Valais, Grand-Saint-Bernard → Vallée d’Aoste, il faudra creuser et on trouvera l’argent plus vite que pour faire une vraie autoroute a travers les Alpes…

      Le tunnel du Mont-Blanc me semble aussi être bidirectionnel… Cela coûte cher de creuser les Alpes, il est d’ailleurs prévu 100% d’augmentation du prix du gaz en Suisse… juste un poil après 2020…

    • Marie-Christine dit :

      Merci Syrie.Eternelle pour cette contribution.

  13. Rensk dit :

    @ Guy Delorme,

    Vous croyez réellement que je vais me connecter aux USA pour voir vos vidéo ???

    • sowhat dit :

      mais vous n’êtes pas en Suisse où à moins que je ne me trompe l’accès à internet est libre … tout comme en Syrie ?

      et comment croyez-vous que les pseudo-révolutionnaires postent leurs vidéos ?

  14. Djazaïri dit :

    Merci pour ces vidéos.
    Comme dit Paris-Match: le poids des mots, le choc des photos.

  15. Fabius Maximus dit :

    Euh… je me trompe ou dans la vidéo de l’explosion, l’ »instructeur » introduit l’obus dans le tube du mortier A L’ENVERS, donc avec le détonateur en bas et les ailettes en haut ???
    Complètement suicidaire et/ou abruti.

  16. Dumuzi dit :

    Si l’ASL n’est pas fichu de tenir un point strategique comme Khan Cheikhoun, je vois pas comment cette bande débraillée de gueux malodorants peut controler près de la moitié du territoire syrien…
    Un chef de brigade terroriste abattu, ça se fête !

  17. zizou dit :

    l’information lourde doit changer de tactiques.un bon jt.la suite faite reposer le peuple par la culture, soirees artistiques,,maintenant c’est le tour de tous les comediens ,chanteurs etc d’entrer en scene.

  18. zizou dit :

    une heure avant les jt. montrer lesz activites des ministres.et donner la parole au peuple