• Actualité
  •  

  Par la bouche de Jihad Maqdissi, porte parole des affaires étrangères syriennes, le gouvernement syrien a répondu à l'ONU, aux médias occidentaux et à d'autres, dimanche, sur la réalité des événements d'al-Treimseh. Ce faisant il a cité un extrait significatif de la lettre adressée samedi par le ministre des affaires étrangères syrien à Kofi Annan et où il répond à une première lettre de ce dernier, que le ministre qualifie de "très précipitée". Le contexte : Voici l'extrait : « Un groupe d’hommes armés [...]



Al-Treimseh : la mise au point et les précisions de Jihad Maqdissi

Par Louis Denghien,



 

Par la bouche de Jihad Maqdissi, porte parole des affaires étrangères syriennes, le gouvernement syrien a répondu à l’ONU, aux médias occidentaux et à d’autres, dimanche, sur la réalité des événements d’al-Treimseh. Ce faisant il a cité un extrait significatif de la lettre adressée samedi par le ministre des affaires étrangères syrien à Kofi Annan et où il répond à une première lettre de ce dernier, que le ministre qualifie de « très précipitée« .

Le contexte :

Voici l’extrait :
« Un groupe d’hommes armés a envahi et occupé le village Al Treimseh, et s’y est installé, il a terrorisé les habitants civils, et y a installé des postes de commandement, des dépôts d’armes, et des endroits de tortures des personnes enlevées, et à partir de ce village, les hommes armés ont attaqué des points de contrôle des forces de maintien de l’ordre se trouvant à l’extérieur de la localité, ce qui a nécessité la riposte et l’accrochage ».
Maqdissi donne ensuite quelques indications :
Treimseh est un petit village d’un km2 de superficie, ce qui rend peu crédibles les informations selon lesquelles « plus de 150 chars ont été utilisés … ».
En janvier dernier, l’armée syrienne et les forces de maintien de l’ordre, sur appel des habitants, avaient nettoyé la localité.
Les groupes armés sont depuis revenus, reprenant le contrôle du village, pour s’y concentrer, y installer des dépôts d’armement, et s’en servir de point de départ des attaques contre des postes de contrôle de l’armée, et contre des villages voisins, et aussi, précise Maqdissi, comme lieu de tortures des personnes enlevées.

Les faits :

La lettre du ministre des Affaires étrangères à Kofi Annan citée par Jihad Maqdissi, dit ceci :
« Les accrochages ont duré quelques heures au cours desquels les forces gouvernementales n’ont utilisé ni les avions, ni les hélicoptères, ni les chars ni l’artillerie lourde ».

Et le porte-parole syrien de développer : il ne s’agit pas de l’attaque de l’armée contre des civils paisibles, auquel cas on pourrait parler de massacre. Ce qui s’est passé est un accrochage armé entre les forces du maintien de l’ordre régulières et des forces armées non-régulières qui ne croient pas à la solution politique, et pratiquent le terrorisme, les tueries, le kidnapping et les attentats.
Les armes utilisées dans cet accrochage sont des véhicules de transport de soldats BPM, – qui ne sont pas des chars – , des armes légères, dont la plus grande est le lanceur RPG.
« Les capacités militaires aériennes n’ont pas été utilisées » ajoute le porte-parole, les hélicoptères s’étant bornés à un rôle d’observation

Les observateurs de l’ONU :

Ceci (re) précisé, Jihad Maqdissi s’est étendu sur le rapport des observateurs de l’ONU arrivés sur place.  La mission onusienne comprenait, à sa première visite à al-Treimseh, 11 véhicules, et elle revenue sur les lieux, le dimanche. Or, fait remarquer Maqdissi, s’il y avait eu un massacre de civils, et non pas un accrochage avec des groupes armés, nous n’aurions pas permis à la mission de se rendre là-bas …

Revenant sur une affirmation du rapport des casques bleus après leur visite de samedi, selon laquelle des maisons de déserteurs connus avaient été spécifiquement ciblées par l’armée, le porte-parole indique qu’en fait les attaques ont été dirigées contre des positions que les groupes armés occupaient  dans le village…
En tous cas, le rapport onusien confirme globalement la version gouvernementale qui disait que cinq maisons seulement ont été endommagés.

Le bilan :

S’appuyant sur les déclarations d’un habitant d’al-Treimseh ayant participé à l’enterrement des victimes du combat – et dont il a tu le nom pour lui éviter des représailles – Jihad Maqdissi donne le bilan humain suivant : 37 personnes armées ont été tuées, ainsi que deux civils.
Les cadavres, précise-t-il, ont été filmés et leur allure n laisse pas de doutes sur le fait qu’ils étaient bien des activistes. Il semble qu’un certain nombre de ces rebelles aient aussi été capturés,, même si Maqdissi ne semble pas donner de chiffres à ce sujet

Par ailleurs le porte-parole dresse un inventaire très précis du matériel saisi dans le village, après la bataille, jugez-en plutôt :

45 fusils automatiques,
13 fusils à précision NATO,
9 obus RPG,
7 mitrailleuses BKC,
3 canons de mortiers,
3 missiles manu-fabriqués,
14 fusils à pompe,
10 revolvers de guerre,
24 obus de mortiers,
32 obus RPG et leurs charges,
53 chargeurs automatiques,
30 chargeurs d’armes à précision,
8 engins explosifs,
10 grenades (à main),
150 détonateurs,
1 500 balles pour armes de précisions,
5 000 balles pour BKC,
4 200 balles pour armes automatiques,
500 balles de revolvers,
7 masques de protection,
5 lunettes pour vision nocturne,
25 appareils de communications SF satellitaires,
30 gilets pare balles,
Des matières explosives en grande quantité, du TNT et du C4 (très puissant).

À quoi s’ajoute encore, précise Maqdissi, un hôpital de campagne et une grande quantité de produits et d’équipements, des véhicules volés et des fausses plaques d’immatriculation.

Conclusion :

C’est donc bien un « nid de frelons » ASL, et non un paisible village que les forces syriennes ont attaqué jeudi. Les forces syriennes qui, a rappelé le porte-parole, ont « le devoir constitutionnel » de défendre les civils,vis-à-vis de groupes fortement armées, et qui ne croient pas à une solution politique en Syrie. « Tous ceux qui prennent les armes contre l’Etat seront confrontés à l’armée arabe syrienne » a martelé Jihad Maqdissi. Mais « pour tous ceux qui croient à la solution politique, les portes de la Syrie sont grandes ouvertes au dialogue sans conditions ni interdits ».
Dans un dernier commentaire au sujet de la lettre « précipitée » de Kofi Annan au ministère syrien des A.E., Jihad Maqdissi déclare que le gouvernement a fait part de pas moins de 10 500 violations attestées du cessez-le-feu, commises par les groupes armés en contravention au plan Annan. Toutes ces violations étant documentées et répertoriées dans une lettre détaillée, précisant les lieux, les victimes parmi les forces régulières et parmi les civils , le cadre de cette violation, et les moyen de confirmation …

Bref, le porte-parole du ministère syrien des A.E. remet, on peut le dire, les choses dans de juste contexte et proportions. Pas de ce triomphalisme ni de ces « exagérations lyriques » qui inspirent les communiqués de l’ASL et de l’OSDH : Maqdissi parle de 37 activistes tués dans les combats, pas plus pas moins, et non de la centaine que pouvait laisser supposer les premiers témoignages et communiqués à ce sujet. À al-Treimseh, c’est un foyer ennemi qui a été détruit, à moindres frais pour l’armée et les civils, avec une précision somme toute chirurgicale qui la rend cette opération exemplaire.

 

 

 

 

 



Vous pouvez suivre les réponses à cet articles avec le flux RSS.
Les commentaires sont fermés.

43 commentaires à “Al-Treimseh : la mise au point et les précisions de Jihad Maqdissi”

  1. kegan dit :

    Moi ce que je pense c’est que les combattant armés , surtout syriens, se prennent vraiment pour de civils et n’ont pas encore compris qu’ils ont basculé du coté des tueurs et des assassins..
    C’est vraiment l’impression qu’ils donnent lorsqu’on les entend; et que leur combat pour « débarasser le Syrie du pouvoir actuel » est pour eux un acte civile …

    Par ailleurs, pourquoi est ce que l’article précédent (Rappel : d’al-Treimseh à Idled, de Homs à Deraa, contre qui et pourquoi combattent les soldats syriens)
    a disparu ?

  2. Mohamed Ouadi dit :

    Mais que se passe-t-il avec l’article d’hier ?

    • Marie-Christine dit :

      Donc, Louis, je ne suis pas la seule !

    • française dit :

      N’ayant plus accès aux commentaires d’hier, j’ignore si quelqu’un d’autre l’a fait, mais ce matin, j’ai trouvé et testé un nouveau lien vers SANA en français en allant sur l’article Wikipédia sur SANA : http://208.43.232.81/index_fra.html
      Il semblerait qu’une mise à jour très récente ait été effectuée sur Wiki.

      • Rensk dit :

        Je n’ai jamais rencontré de problème avec ce lien http://www.sana.sy/index_fra.html

      • Mohamed Ouadi dit :

        Merci pour le lien.
        A ce qui me paraît la bataille est rude. Lavrov dans sa conférence de presse, de ce matin, n’a pas fait dans la dentelle. Il a tout simplement accusé l’occident de ne pas respecter ses engagements et d’exercer du chantage et de pousser la Syrie à la guerre civile.

        Voilà un bref compte rendu de SANA retrouvée [!?], après une dure bataille, d’hier :

        Lavrov: nous nous opposons à toute orientation vers la chute de l’Etat syrien, et nous refusons le chantage et toute intervention militaire

        16 Juil 2012

        Moscou / Le ministre russe des affaires étrangères, Serguei Lavrov, a appelé toutes les parties syriennes à arrêter la violence et à retirer les aspects armés des villes.

        « Certains partenaires internationaux demandent de la direction syrienne d’arrêter la violence sans influencer l’opposition armée qui œuvre à s’emparer de l’autorité », a dit Lavrov dans une conférence de presse tenue aujourd’hui.

        Il a souligné que Moscou s’oppose à toute orientation vers la chute de l’Etat syrien et refuse le chantage, les délais et toute intervention militaire en Syrie, ajoutant qu’il se mettra d’accord sur toute décision prise par le peuple syrien en ce qui concerne l’avenir de son pays.

        Il a fait noter que les propositions russes sur le règlement de la crise en Syrie sont justes et elles doivent être incluses dans le projet de résolution du conseil de sécurité qui serait mis au vote.

        « Notre politique est stable, et elle est basée sur les lois et la légalité internationale, et Celui qui oeuvre à nous priver de ces principes est un partenaire dans la crise en Syrie », a souligné Lavrov qui a ajouté que les participants à la réunion de Genève commencent à détourner les résultats auxquels on a parvenu.

        Il a mis l’accent sur la nécessité d’appliquer l’accord de Genève, appelant les partenaires de la Russie à se servir de leur influence sur les groupes armés pour prendre des mesures constructives.

        Il a affirmé, à cet effet, que Moscou ne permettra aucune résolution du conseil de sécurité sous le VII chapitre.

        Il a mis en garde contre les grands dangers de la déstabilisation de la région, dont celle du Golfe, ajoutant que la Russie ne veut pas déstabiliser les pays du Golfe et que l’expression de sa préoccupation devant les droits de l’Homme en Arabie Saoudite est légitime.

        L.A.
        http://208.43.232.81/fra/55/2012/07/16/431682.htm

      • Mohamed Ouadi dit :

        C’est un site qui exagères et qui fait aussi sa propagande. Souvenez-vous les nuages de Deir Ezzor !?
        Ces articles sont à prendre avec beaucoup de précautions surtout quand il donne dans du sensationnalisme !

  3. abbas dit :

    Le site de l’Agence SANA fait l’objet d’une attaque DDOS par des parties extérieures pour l’interdire de retransmettre la vérité des événements en Syrie

    Damas / Dans le cadre du ciblage par des groupes terroristes armés et de parties extérieures hostiles, des médias nationaux syriens qui retransmettent la vérité et mettent à nu le complot et les campagnes de tromperie et de fabrications contre la Syrie et son peuple, l’Agence Arabe Syrienne d’Informations /SANA/ fait l’objet actuellement de tentatives d’attaque DDOS par des sources extérieures qui tentent de l’attaquer et d’empêcher le public syrien, arabe et étranger d’y accéder.

    Toutes les tentatives de pirater le site et d’y mettre des nouvelles falsifiées ont échoué, ce qui avait poussé ces parties extérieures à l’attaquer.

    Dans le même contexte, des parties inconnues ont volé le slogan /SANA/ du web page et élaboré un design d’une annonce en Arabe et en Anglais comprenant des incitations.

    A noter qu’un groupe terroriste armé avait attaqué et détruit le 27 juin dernier le siège de la chaîne syrienne d’al-Ikhbaryeh.

    Reste à signaler que le site électronique SANA diffuse ses nouvelles en Anglais, en Français, en Russe, en Chinois, en Espagnol, en Turque et en Arabe.

    A. Chatta / R. Bittar

  4. Rensk dit :

    Mettons ceci :

    Je ne compte que les armes utilisable par une personne, total 160… Disons qu’ils sont noyés sous « l’apport extérieur » et donc je met en « réserve » une arme par personne… cela revient à 80 personnes qui ne sont pas des civils !

  5. Rensk dit :

    J’aime beaucoup :-)

    - Les appels à convaincre le président syrien Bachar el-Assad de démissionner, adressées à Moscou par les pays occidentaux, sont irréalistes, a déclaré lundi le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov.

    « On entend des affirmations selon lesquelles Moscou détient la clé du règlement de la crise syrienne. Et quand nous (la Russie – ndlr) demandons ce que cela veut dire, on nous explique que nous devons persuader Assad de démissionner volontairement. C’est tout simplement irréaliste » !!!

    • Rensk dit :

      J’ai oublié « la vérité qui fait mal »…

      - « Il ne partira pas, non pas parce que nous le protégeons, mais parce qu’il est soutenu par une partie considérable de la population »

  6. L'étrangère dit :

    En effet : http://www.infosyrie.fr/actualite/action/ [lien de l’article d’hier ?] est inaccessible tout comme certains sites de médias syriens que Google qualifie de dangereux et auxquels on ne peut accéder même après avoir accepté les risques et périls ! Permettez-moi de reposter ce court commentaire, qui me tient à cœur, et qui concerne un article signalé par notre ami Hezbollah.

    16 juillet 2012 à 0 h 43 min
    @Hezbollah
    Du même auteur
    Le pouvoir syrien en sursis: Le peuple syrien dans la détresse
    par Chems Eddine Chitour
    http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=30518
    Conclusion de l’article :
    Il n’y a donc pas de surprise! Nous voilà avertis, la partition de la Syrie est en marche malgré la résistance des Russes et des Chinois au Nouvel Ordre qui ne sont pas philanthropes. A qui la faute? C’est sans conteste les pouvoirs arabes installés dans les temps morts qui hypothèquent à la fois le temporel et le spirituel rétrograde pour tétaniser leurs peuples. Al Assad pourrait renverser la vapeur en décidant de passer la main et de mettre en place sans délai des élections propres et honnêtes. Je suis sûr que le nationalisme syrien n’est pas mort. L’opposition de l’intérieur ne veut pas d’ingérence. Paix pour le peuple de Syrie. Amen.

    Et ici, dans l’article que vous avez déroulé :
    http://french.irib.ir/analyses/commentaires/item/200509-refondation-%C3%A9nerg%C3%A9tique-du-moyen-orien-la-plaque-tectonique-syrienne-par-chems-eddine-chitour
    Conclusion de l’article :
    Mais quels sont les perdants et quels sont les gagnants? Le grand perdant est d’abord et avant tout le peuple syrien qui paie le prix fort d’une guerre qui le dépasse. Il devient clair que la clé de la réussite économique et de la domination politique réside principalement dans le contrôle de l’énergie du XXIe siècle: le gaz. C’est parce qu’elle se trouve au coeur de la plus colossale réserve de gaz de la planète que la Syrie est sur une plaque tectonique énergétique. Une nouvelle ère commence, celle des guerres de l’énergie. Le grand gagnant dans tous les cas est Israël qui réussit – sans y participer – à affaiblir ses adversaires, l’Iran, les pays arabes qui ne comptent plus et le Hezbollah. On l’aura compris, la paix en Syrie n’est pas pour demain. Hélas!

    Amen !… Hélas !… Quel défaitisme en lieu et place des syriens ! L’auteur n’a pas complètement tort : « le patriotisme » syrien n’est pas mort, et surtout pas celui de Monsieur Shueibi :
    http://www.thevoiceofreason.de/media-view-27.html
    الدكتور عماد فوزي الشعيبي يتحدث عن لقاء بوتين واوباما

    Mais chacun est libre de faire l’analyse qu’il peut. Nous, nous voulons croire qu’il arrive parfois que le monde soit ce qu’on en fait et pas tel que certains voudraient l’imposer. Peut-être devrions-nous réfléchir à cette nouvelle ère qui commence comme le demande Mr Shueibi à ses « frères syriens » : « nous vivons une crise de confiance… mais réfléchissez bien à l’équilibre des forces… notre identité historique est arabe… notre destin nous a placé en situation de combat depuis la nuit des temps… nous ne devons pas abandonner la lutte… Que vivent la Syrie et le Liban… Que vive la République Arabe Syrienne ! ».

    Cordialement et sans animosité.

    • Rensk dit :

      Si vous devez accepter : -que Google qualifie de dangereux et auxquels on ne peut accéder même après avoir accepté les risques et périls !

      C’est dire la différence avec mon pays, nous n’avons pas cette « pré-censure » !!!

  7. Rensk dit :

    Ici ils ont aussi un autre problème… les « va-t-en-guerre »…

    Les chrétiens d’Egypte, notamment des hommes politiques ainsi que des personnalités publiques et du clergé, ont refusé de rencontrer la secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton suite au soutien américain à la confrérie des « Frères musulmans »

  8. AVICENNE dit :

    le site de SANA est à nouveau consultable !.

  9. vanda dit :

    Je vais faire un veu pieux : » Puisse cete mise au point – au demeurant trés intéressante- de Jihad Maqdissi etre évoquée voire – allons révons un peu ce n’est pas interdit- commentée de manière correcte sur nos grands médias télévisés » …… J’ entends déja certaines « mauvaises langues » me sussurer : »Tu crois au père Noel ». Et oui je crois au père Noel, je crois en un journaliste ayant un minimum de respect pour ses auditeurs , capable de braver les foudres de sa direction (voire prendre le risque d’ un licenciement), ayant le souci de proposer le maximum d’ éléments permettant a ce meme auditeur de se faire une idée ….. En fait quelqu’ un qui pousserait l’ audace jusqu’ à etre honnète ….. Un vrai jouraliste en quelque sorte ….Qui relève le défi?

    • Rensk dit :

      Tiens, semblerais que je ne suis pas passé « en attente de modération »…

      Deux journalistes a citer : votre réfugié politique au Liban T. Meyssan et la suissesse qui a fait plier l’ONU concernant un petit vieux, S. Cattori

      Tiens sur ce site même il y a Louis et Guy… qui semblent aussi êtres mis sous « pressions », pas de nous les internautes mais par des États…

      • Louis Denghien dit :

        N’importe quoi, Rensk… Nous ne sommes pas, figurez-vous, en permanence devant notre écran !

        L.D. & Infosyrie

        • Rensk dit :

          Je n’ai nullement parlé de toi et de ton site… j’ai écris quelque chose et c’est jamais arrivé, (une fausse manipulation de ma part Oû… la perte de connexion avec « l’ami US qu’est Cablecom ? (le plus grand fournisseur d’internet en Europe !)) je m’excuse de cette façon au cas où je serais quand-même imprimé « a radoter pire que ma mère »…

          Ce n’est pas la première fois que tu vois en moi « un drôle de gars », viens entre le 8 et le 12 a St.-Imier, ont se retrouve est tu as droit a la « location » gratuite… parole d’honneur donné très facilement pour toi.

          Pour ce, fait moi un signe ici vu que mon mail a été dédite… par des plus forts que moi ! :-)

          • Rensk dit :

            Bon, ma femme dis aussi que je me fais mal comprendre…

            Je parle de toi et Guy comme étant des cibles très probables d’autres États… (je connais ; la liberté d’expression il faut aller se la chercher jusqu’au 3ème niveau de la « justice »… C’est pas donné et beaucoup d’avocats vous lâches sans aucun problème de conscience…)

            J’ai envoyé mais ce n’est jamais arrivé chez toi… qui me dit pourtant de suite que je suis en attente de modération… normalement dû moins…

            Vous avez trouvé un intrus a cause de votre 404 ? Qui vous espionne/gouverne (vu la perte de mon envoi, je vous rappel que je suis abonnés chez les « made in USA »…)

            PS: je pense que OVH Systems n’a aucun intérêt de perdre des données numériques… le passage par les USA par contre…

          • Louis Denghien dit :

            Voir ma réponse à votre précédent post…

            L.D. & Infosyrie

          • Louis Denghien dit :

            Il n’y a pas de mal ni de problème, Rensk ; cela dit je n’ai pas prévu de me rendre cet été en Helvétie ; et j’y suis peu passé : une traversée de Zurich au Liechtenstein en passant par Saint-Gall voici.. 17 ans ! Pour autant bons et beaux souvenirs pleins de neige, et aussi un séjour dans le Jura suisse voici 26 ans…

            L.D. & Infosyrie

          • Rensk dit :

            Ok, aucune obligation de ma part, je voulais juste te rendre attentifs que tu a des « amis » Suisse… Plus que tu ne le pense « croyable »…

            Le jour ou tu devra disparaitre… N’oublie pas mon beau pays, tu serais étonné comment ont peu cacher un « recherché par la CIA » dans mon pays qui pourtant… Travaille la main dans la main avec ces « très légers »…

        • Rensk dit :

          Ok, c’est typiquement moi ; quand la justice m’envoie un recommandé à 6.- pièce… la poste ballade MA lettre pendant 14 jours (10 jours pour répondre) alors que dans les règles du jeux cela aurait dû être livré le lendemain matin.

          Pourquoi croyez-vous que j’ai abandonnée le truc du Loto, je ne faisait qu’enrichir d’autres…

    • Souriya ya habibati dit :

      Ma chère vanda vous remuez le couteau dans la plaie.. Votre mot me fait penser au bon vieux temps où sur RFI « sévissait » Richard Labévière, notre cher et grand Richard Labévière, tous les soirs à la fin du journal avec son billet de politique internationale..

      Je suis comme vous vanda, je crois au père Noël et l’Humanité triomphera des forces des ténèbres.

      Allah Souriya Bachar wbass

      (à propos j’espère que la démission du Pouzillac aura des conséquences favorables au retour à la raison du discours véhiculé par RFI depuis le début du complot contre la Syrie)

  10. Rensk dit :

    pour parrer a une éventuelle défaillance de la démocratie dans l’UE, je contre :

    Lavrov: La Russie refuse toute orientation vers la chute de l’Etat syrien, le chantage et l’intervention militaire

    16 Juil 2012

    Moscou / Le ministre russe des affaires étrangères, Serguei Lavrov, a affirmé que la Russie ne permettra pas une résolution internationale au conseil de sécurité sous le VII chapitre et refuse toute orientation pour faire chuter l’Etat syrien.

    « La résolution escomptée du conseil de sécurité est la reconduction de la mission des observateurs internationaux, c’est ce que la Russie pourrait approuver », a fait noter Lavrov dans une conférence de presse tenue aujourd’hui.

    Il a affirmé, à cet effet, que rien ne justifie la mise d’un terme à la mission des observateurs en Syrie.

    « Notre politique est stable, et elle est basée sur les lois et la légalité internationale, et les propositions russes sur le règlement de la crise en Syrie sont justes et il faut les inclure dans le projet de résolution qui serait mis au vote », a-t-il indiqué tout en affirmant l’opposition de son pays à toute orientation vers la chute de l’Etat syrien et son refus de toutes les formes de chantage, des délais et de tout prélude à une intervention militaire en Syrie.

    « Celui qui oeuvre à nous priver de ces principes est un partenaire dans la crise en Syrie. Nous devons appliquer l’accord de Genève et nos partenaires doivent se servir de leur influence sur les groupes armés pour prendre des mesures constructives », a indiqué Lavrov qui a ajouté que les participants à la réunion de Genève ont commencé de détourner ses résultats, et que l’accord de Genève est un compromis.

    Il a mis l’accent, en outre, sur la nécessité d’arrêter la violence par toutes les parties syriennes, de retirer les aspects armés des villes simultanément et de régler la crise en Syrie via les négociations et le dialogue global.

    « C’est aux Syriens eux-mêmes de conduire le processus des négociations pour régler la crise loin de toute intervention étrangère, et Moscou se mettra d’accord sur toute décision prise par le peuple syrien sur l’avenir de la Syrie », a affirmé Lavrov.

    Lavrov d’ajouter: « Certains partenaires internationaux demandent de la direction syrienne d’arrêter la violence, exercent toutes les pressions sur le gouvernement syrien et provoquent l’opposition contre elle ».

    Il a précisé que certains partenaires internationaux demandent seulement de la direction syrienne d’arrêter la violence sans influencer l’opposition armée qui œuvre à s’emparer de l’autorité, appelant l’opposition étrangère à écouter la voix internationale.

    « Nous n’avons pas pu jusqu’à présent convaincre l’opposition qui avait visité la Russie d’abandonner ses demandes radicales et de tenir un dialogue pour régler la crise », a souligné Lavrov.

    Il a exprimé sa préoccupation devant la soi-disant « La 3ème force » ou les groupes extrémistes, faisant noter que les opposants armés ne respectent pas les droits de l’Homme dans la plupart des régions syriennes, comme l’avaient reconnu des organisations internationales.

    Il a aussi exprimé sa préoccupation devant la propagation de l’influence d’al-Qaïda et des groupes terroristes y liés, appelant à faire toute ce qui est possible pour empêcher le recrutement de nouveaux éléments dans ses rangs.

    « Nous ne pouvons pas voir la crise en Syrie isolement de ce qui se passe dans la région. Il y a de grands dangers de la déstabiliser, dont la région du Golfe. Nous ne voulons pas déstabiliser les pays du Golfe mais on ne peut pas la voir isolement.

    L’expression de notre préoccupation devant les droits de l’Homme en Arabie Saoudite est légitime », a-t-il ajouté.

    En ce qui concerne le déplacement de nombre de syriens vers l’étranger, Lavrov a indiqué que les réfugiés syriens cherchent à exploiter leur question pour des motifs politiques.

    Passant à ce qui s’est passé dans le village de Treimseh, il a souligné la nécessité de poursuivre l’enquête pour arriver à la réalité de ce qui s’est passé, soulignant que les représentants de l’opposition armée ont reconnu que le village avait connu de véritables combats.

    M. Lavrov s’en est pris aux comportements de certains pays occidentaux imputant à la Russie et à la Chine la responsabilité de la poursuite de la crise en Syrie, affirmant que la Russie exécute toutes ses obligations à ce propos et elle appelle la direction syrienne et l’opposition armée à arrêter la violence. « Tandis que des associés occidentaux adressent cette demande à la direction syrienne seulement et en même temps ils procèdent à l’armement de l’opposition », a-t-il précisé.

    Le chef de la diplomatie russe a affirmé que son pays donnera son accord sur toute décision qui sera prise par le peuple syrien en ce qui concerne l’avenir de la direction syrienne, précisant que cette position ne constitue pas un appui au président Bachar al-Assad, comme prétendent certaines parties, mais un appui à tout ce qui a fait l’objet d’un accord entre toutes les parties concernées par la crise syrienne.

    M. Lavrov a indiqué que la seule issue de la crise en Syrie réside toujours dans la participation de tous les joueurs extérieurs pour influer sur les parties en conflit en vue d’exécuter le plan d’Annan, en particulier sur la présumée l’armée syrienne libre et autre groupes armés, ainsi que sur l’opposition politique intérieure et extérieure pour les convaincre en la nécessité de céder les positions radicales.

    Il a critiqué la conduite occidentale à l’égard de la crise en Syrie qui encercle tout progrès pour parvenir à une solution, ajoutant que tout léger développement positif réalisé pour le règlement de la crise en Syrie suscite le mécontentement des associés occidentaux.

    M. Lavrov a indiqué que la dénonciation de la violence ne suffit pas mais on doit exercer des pressions, soulignant la nécessité de former une institution transitoire à laquelle participeraient le gouvernement syrien et l’opposition, précisant à ce propos qu’en dépit du fait que le président al-Assad a nommé un négociation de sa part, mais l’opposition ne fait pas le même.

    M. Lavrov a affirmé qu’en fait le président al-Assad jouit d’un large appui du peuple syrien alors il ne cédera pas son poste, qualifiant d’irréaliste les déclarations disant que la Russie doit convaincre le président al-Assad de s’écarter, appelant tout le monde à exécuter le contenu du document de Genève.

    M. Lavrov a qualifié de non constructives les tentatives de certaines parties extérieures d’encourager l’opposition à influer sur la Russie pour changer ses positions vis-à-vis de la crise en Syrie, précisant que ces tentatives ne donneront pas les résultats escomptés.

    L.A. / R.B.

  11. Rensk dit :

    Un autre article, l’information prime sur mes propres idées… c’est vous dire l’importance que j’y accorde…

    - Le ministre d’Etat aux Affaires de la Réconciliation examine les moyens de traiter avec l’Union européenne pour le règlement de la crise en Syrie

    16 Juil 2012

    Damas/ M. Ali Haydar, ministre d’Etat aux Affaires de la réconciliation nationale, a affirmé que son ministère s’occupe d’accomplir des dossiers intérieurs concernant les personnes arrêtées et les expatriés, dans le cadre de son plan pour la réalisation de l’entente nationale entre tous les fils du peuple syrien.

    Dans une déclaration aux journalistes à l’issue de sa rencontre avec l’ambassadeur de l’Union européenne à Damas, M. Haydar a indiqué que le ministère poursuit ses rencontre au niveau extérieur, précisant que sa rencontre avec l’ambassadeur de l’Union européenne à Damas a porté sur les positions susceptibles d’assurer le succès de la mission du ministère et les autres positions qui encerclent la solution de la crise, dont la position ambiguë de l’Union européenne et de certains pays européens qui avaient retiré leurs ambassadeurs de Syrie.

    Raghda Bittar

  12. Rensk dit :

    et ça je l’avais loupé :

    L’ambassadeur du Maroc en Syrie, « persona non grata »

    16 Juil 2012

    Damas / Le ministère des affaires étrangères et des expatriés a remis au chargé d’affaires de l’ambassade du Maroc en Syrie une note officielle le notifiant de la décision de la République Arabe Syrienne considérant l’ambassadeur du Maroc à Damas, Mohammad el-Ikhsassi, comme « persona non grata ».

    La note, indique le ministère dans un communiqué publié à ce sujet, intervient en exercice du principe de la réciprocité.

    L.H / Gh.H.

  13. Rensk dit :

    Un autre article :

    -Traque à Naher-Icheh d’un groupe terroriste fuyant d’al-Tadamon …Des tués dans les rangs des groupes terroristes à Deir Ezzor

    16 Juil 2012

    Gouvernorats / Les services compétents ont traqué à Naher Icheh un groupe terroriste fuyant hier du quartier d’al-Tadamon.

    Dans la banlieue d’Idleb, les services compétents et les gardes des frontières ont fait face aujourd’hui à un groupe terroriste qui attaquait les postes des gardes des frontières dans le village de Heir Jamous de la région de Salqine.

    D’après une source du gouvernorat, l’accrochage a causé des lourdes pertes parmi les terroristes alors que d’autres ont pris la fuite dans les montagnes et les champs avoisinants de la région près des territoires turcs.

    Dans la banlieue d’Alep, les éléments des gardes de la région de Jarablos ont repoussé une attaque d’un groupe terroriste contre leur bâtiment, blessant nombre de terroristes.

    Dans la banlieue de Damas, les services compétents ont trouvé une voiture volée laissée par un groupe terroriste sur la route d’al-Foussoul al-Arbaa (quatre saisons) à Daryaa.

    Citée par le correspondant de Sana, une source du gouvernorat a souligné que deux fusils, des munitions, une bombe défensive et des pochettes militaires avec deux bombes, fabrication israélienne, dotées d’un système de télécommande ont été découverts.

    Par ailleurs, les services compétents ont intercepté hier à Idleb un groupe terroriste qui était au bord de trois pick-up qui terrorisaient les citoyens et exécutent des actes de pillages et de vol dans la région de Zyarah.

    Citant une source du gouvernorat, le correspondant de Sana a indiqué que l’accrochage a causé la destruction de deux voitures et la saisie d’une 3ème qui contenait des munitions, une bombe et un fusil automatique.

    A Deir Ezzor, les services compétents se sont accrochés hier soir avec un groupe terroriste armé dans le quartier d’al-Ommal, lui infligeant des pertes considérables.

    A Alep, les éléments de protection de la région d’al-Saifr dans la banlieue d’Alep ont intercepté un groupe terroriste armé qui attaquait la région.

    Une source du gouvernorat a indiqué que le groupe a subi d’énormes pertes dans ses rangs et que certains d’eux ont pris la fuite.

    Les parties compétentes s’accrochent avec un groupe terroriste à Ibl à Homs

    Les parties compétentes se sont accrochées aujourd’hui avec un groupe terroriste armé qui tirait aveuglement sur les citoyens et les voitures dans la région d’Ibl à Homs.

    Une source au gouvernorat a indiqué que le groupe terroriste a subi des lourdes pertes dans ses rangs et d’autres individus ont été arrêtés et leurs armes ont été saisies.

    Par ailleurs, dans le quartier de Sultanieh à Homs, les parties compétentes ont détruit un repaire et saisi les armes des terroristes qui ont subi des lourdes pertes dans leurs rangs.

    Bulletin français

  14. Rensk dit :

    Toujours du 16 donc d’aujourd’hui…

    - Le général Roustom Ghazaleh à la chaîne Addoundia : Toutes les nouvelles diffusées, me concernant moi et ma famille, sont dénuées de tout fondement

    16 Juil 2012

    Damas / Le major-général, Roustom Ghazaleh, a affirmé que toutes les nouvelles diffusées sur lui et sa famille sont dénuées de tout fondement,
    Et qu’elles reflètent la faillite des chaînes instigatrices, « complices dans l’effusion du sang syrien ».

    « J’exerce normalement mes tâches; et tous les membres de ma famille vont bien et en famille », a affirmé le général Ghazaleh dans une communication téléphonique avec la chaîne de télévision Addounia, estimant que les nouvelles diffusées par les chaînes tendancieuses ne sont que « mensonges montées dans des chambres noires afin de rehausser le moral des terroristes à l’intérieur et à l’extérieur ».

    Le général a tenu à souligner que l’armée syrienne est « une armée forte et solide ».

    L.H / Gh.H.

  15. Rensk dit :

    Idem pour cet article, du jour :

    - Les autorités d’occupation prononcent un jugement répressif de 8 mois de prison à l’encontre d’un médecin de Majdal Chams

    16 Juil 2012

    Quneitra / Dans le cadre de ses mesures répressives et terroristes à l’encontre de nos compatriotes au Golan syrien occupé et ses villages, les tribunaux de l’occupation israélienne dans la ville occupée de Nasra (Nazareth) en Palestine occupée, ont rendu un jugement répressif de 8 mois de prison à l’encontre du docteur Mahmoud Hafez Mahmoud, de la localité de Majdal Chams.

    Le docteur a été appréhendé en juin de l’année dernière et éloigné du Golan sur fond de sa participation à la commémoration par les jeunes syriens et palestiniens des deux journées de Naksa et de Nakba.

    Cité par le correspondant de Sana à Quneitra, la famille du détenu a prôné le refus catégorique de toutes les pratiques sionistes terroristes contre les Golanais qui tenaient à l’identité arabe syrienne.

    Elle a affirmé la résolution de poursuivre le chemin de la fermeté et de s’enraciner davantage dans la terre du Golan et de s’attacher davantage à la mère patrie, la Syrie.

    A noter que les autorités de l’occupation avaient pris dans les trois derniers jours nombres de jugements injustes à l’encontre des fils du Golan.

    L.H / Gh.H.

  16. Rensk dit :

    Désolé mais il y en a encore deux de ce jour…

    -Certificat international de mérite pour la Syrie à l’Olympiade Internationale des Mathématiques en Argentine

    16 Juil 2012

    Damas / L’équipe nationale de l’olympiade scientifique syrienne en mathématiques a obtenu un certificat international de mérite à l’Olympiade Internationale des Mathématiques, organisée en Argentine de 10 à 16 juillet en cours, à laquelle avaient participé plus de 100 pays.

    Mohammad Khaddour, membre de l’équipe nationale, a mérité le certificat, devançant, par sa performance spécifique, son confrère Ali Khodr qui a obtenu la même note.

    Le chef de la commission nationale de l’olympiade scientifique syrienne, Imad Mouaffaq al-Azab, a affirmé que ce qu’avait accompli le groupe de l’olympiade nationale syrienne en Argentine est une réalisation spécifique importante. C’est la 5ème participation de l’olympiade nationale syrienne à cette olympiade nationale qui est à sa 53ème session.

    A noter que l’olympiade scientifique syrienne avait obtenu deux certificats de mérite à l’olympiade asiatique organisée au Japon au début de cette année avec la participation de 37 Etats.

    L.H / Gh.H.

    Puis :

    Les autorités d’occupation prononcent un jugement répressif de 8 mois de prison à l’encontre d’un médecin de Majdal Chams

    16 Juil 2012

    Quneitra / Dans le cadre de ses mesures répressives et terroristes à l’encontre de nos compatriotes au Golan syrien occupé et ses villages, les tribunaux de l’occupation israélienne dans la ville occupée de Nasra (Nazareth) en Palestine occupée, ont rendu un jugement répressif de 8 mois de prison à l’encontre du docteur Mahmoud Hafez Mahmoud, de la localité de Majdal Chams.

    Le docteur a été appréhendé en juin de l’année dernière et éloigné du Golan sur fond de sa participation à la commémoration par les jeunes syriens et palestiniens des deux journées de Naksa et de Nakba.

    Cité par le correspondant de Sana à Quneitra, la famille du détenu a prôné le refus catégorique de toutes les pratiques sionistes terroristes contre les Golanais qui tenaient à l’identité arabe syrienne.

    Elle a affirmé la résolution de poursuivre le chemin de la fermeté et de s’enraciner davantage dans la terre du Golan et de s’attacher davantage à la mère patrie, la Syrie.

    A noter que les autorités de l’occupation avaient pris dans les trois derniers jours nombres de jugements injustes à l’encontre des fils du Golan.

    L.H / Gh.H.

    Il faut sauver l’information, désolé d’avoir utilisé votre site Louis et Guy…

    • Rensk dit :

      Questions « droits d’auteurs » je n’aimerais pas me retrouver coincé une nouvelle fois devant des tribunaux qui ne savent même pas de quoi ont parle…
      La source du jour est : http://www.sana.sy/index_fra.html

      • Souriya ya habibati dit :

        Je vous embrasse Rensk.

        • Rensk dit :

          Et moi aussi… quelque part…

          J’ai été surpris que vous n’aviez pas ces informations en France, m’a semblé qu’il fallait transmettre les articles d’aujourd’hui…

          Je me suis limité a ça (16.07.12) mais j’ai lu d’autres choses qui me sembles… Ouf, très important…

          je ne fais que de transmettre l’info, mes choix sont personnel, sont différents…

          Si jamais vous êtes encore empêché demain d’une info d’un site qu’ont vous censure en France mais pas en Suisse ni en Algérie… et que moi je peux copier coller pour faire « tourner l’info »… c’est pas cher payé de ma personne…

          Attention, je travaille le matin (donc en gros a 50%) « pour 5.40 de l’heure » alors qu’un café coûte 4.30, une bière 4.50 et le tabac c’est 7.55 par paquets…

          Tu m’a reconnu, je suis un optimiste… relativement pessimiste ;-)