• Actualité
  •  

Abdel Basset Sayda, président du CNS : une trêve pour reprendre la main, non pas tant sur la rébellion que vis-à-vis de ses riches parrains...   La proposition de trêve pour la fête religieuse de l'Aïd al-Adha fin octobre, faite par Lakhdar Brahimi a trouvé de l'écho. Mardi, le porte-parole du ministère syrien des affaires étrangères Jihad Maqdissi a déclaré à l'AFP que la Syrie était prête "à explorer cette option", mais qu'il fallait évidemment que les rebelles eet les pays [...]



Pourquoi le CNS se dit prêt à une trêve…

Par Louis Denghien,



Abdel Basset Sayda, président du CNS : une trêve pour reprendre la main, non pas tant sur la rébellion que vis-à-vis de ses riches parrains…

 

La proposition de trêve pour la fête religieuse de l’Aïd al-Adha fin octobre, faite par Lakhdar Brahimi a trouvé de l’écho. Mardi, le porte-parole du ministère syrien des affaires étrangères Jihad Maqdissi a déclaré à l‘AFP que la Syrie était prête « à explorer cette option« , mais qu’il fallait évidemment que les rebelles eet les pays qui les soutiennent s’ »impliquent » dans cette trêve. Maqdissi a aussi dit que les autorités syriennes avaient « hâte de parler avec M. Brahimi pour voir quelle est la position des autres pays influents auxquels il a parlé lors de sa tournée ». Les pays qui intéressent le gouvernement syrien, outre l’allié iranien, ce sont la Turquie, l’Arabie séoudite et surtout l’Egypte. Damas espère  – ou dit espérer – que ces capitales, soutiens de l’opposition, vont faire pression sur les bandes armée pour qu’elles respectent cet éventuel cessez-le-feu.

Position « platonique » (mais significative quand même) du CNS

Or, justement, le CNS, organisation politique principale, enfin la plus médiatisée et soutenue par l’Occident, de l’opposition radicale s’est déclaré « preneur » de la proposition de trêve. Son président, Abdel Basset Sayda, a déclaré que lui et les siens accueillaient « favorablement tout arrêt des tueries ». Mais, bien sûr, pour lui, c’est au régime syrien de cessez le feu en premier, l’ASL n’ayant jamais fait « que se défendre » contre les attaques de l’armée syrienne.

On sait, au moins ici, ce qu’il faut penser de cette argumentation, et nous n’y reviendrons pas. En revanche, on doit redire que l’autorité du CNs sur l’ASL est largement une fiction, et que l’autorité de l’état-major de l’ASL sur l’ensemble des combattants en Syrie en est une autre. Il y a déjà longtemps que la plupart des bandes – ne parlons évidemment pas des 2 à 3 000 djihadistes qui ne prennent leurs consignes que d’al-Qaïda ou de chefs de guerre salafistes – « travaillent pour leur  compte », au mieux au niveau d’un gouvernorat. Et il y a eu déjà plusieurs témoignages, parus dans la grande presse anti-syrienne, du mépris ou de l’indifférence des combattants de terrain – notamment à Alep – vis à vis des quelques généraux sans troupes de l’ASL, qu’ils siègent toujours en Turquie, ou se soient « délocalisés » dans un coin du nord  de la Syrie.

Il ne peut donc y avoir de trêve des combats, et la position du CNS n’est d’aucune importance à ce sujet. D’aucune importance militaire, car, à l’évidence, en saisissant au bond la proposition Brahimi, le CNS cherche à se relancer politiquement et diplomatiquement : complètement disqualifié pour son impuissance à unifier l’opposition et à imposer ses consignes à la rébellion, le CNS a lassé ses maîtres et donateurs ; il a perdu du monde dont symboliquement son porte-parole Bassma Kodmani. Et surtout il est ignoré, non seulement par la grande majorité de rebelles, mais par la grande masse de la population syrienne, ceux ayant quelques notions de son existence le percevant (avec lucidité) comme la chose des Frères musulmans, du gouvernement turc, de la CIA et du Qatar. C’est d’ailleurs depuis Doha que Sayda s’est exprimé.

Si le gouvernement syrien « joue le jeu » dans cette histoire de trêve, c’est d’une part pour montrer sa bonne volonté, mais aussi peut-être pour  tenter de susciter une faille entre les combattants radicaux islamistes et les Syriens radicalisés mais pas au service d’un projet révolutionnaire fondamentaliste. Vu l’âpreté des combats, et la prégnance de plus en plus grande de l’islamisme radical, et de l’apport étranger (en effectifs,, logistique et argent) au sein de la rébellion, ce pari n’est pas gagné. Pour le reste, Bachar al-Assad et ses collègues savent qu’il n’y a rien à espérer des cadres du CNS, de l’ASL et de la rébellion au sens large, et que, à ce stade, la solution ne peut être que militaire, si dur que soit le chemin. L’expérience d’avril dernier, avec un cessez-le-feu unilatéral de l’armée, a été « concluante » à cet égard, le retrait relatif des troupes ayant permis aux rebelles de se renforcer.

Mais la réaction du CNS prouve son désarroi : l’opposition radicale politique a baissé d’un ton, car accepter une trêve, c’est quand même baisser d’un ton dans son maximalisme anti-gouvernemental. Sauf que Sayda et ses comparses ne peuvent aller plus loin, sous peine d’être accusés de trahison par les extrémistes de terrain, et de perdre ainsi le peu de crédit qui leur reste. Ca s’appelle en Français (et en politique) une impasse.



Vous pouvez suivre les réponses à cet articles avec le flux RSS.
Les commentaires sont fermés.

114 commentaires à “Pourquoi le CNS se dit prêt à une trêve…”

  1. Jo dit :

    Les merdes de l’ASL ne respecteront jamais cette treve , et comme le dit InfoSyrie , le CNS n’a aucune autorité sur les terroristes .

    Apres la treve , ECRASONS LES TERRORISTES une bonne fois pour toute

    • DJEMNI dit :

      Moi, je croit que Bachar al assad doit partir…. mais d une maniére LEGAL, au suffrage universel; d ailleurs si on organisait un réferendum à travers toute la syrie je suis sur qu il serait réelu à 51%

    • max dit :

      Guerre contre la Syrie où l’art de vouloir détourner le gaz!
      par Mireille Delmarre
      Israel and The Greater Middle East energy War » – Syrie Turquie Israël et la Guerre de l’Energie Au Grand Moyen Orient – sur le site canadien Global Research.ca, l’auteur de plusieurs livres engagés, F.William Engdahl, nous révèle la face cachée de cette guerre contre la Syrie riche en gaz, pourquoi le Qatar pousse à la guerre, la Turquie et Israël défendent âprement leurs intérêts et l’UE gros consommateur durcit ses sanctions pour faire tomber le gouvernement Assad. Ce que défendent l’Iran, la Russie et la Chine de leur côté. Ci dessous des extraits traduits de cet article. Contre la guerre en Irak des millions de citoyens étaient descendus dans la rue pour crier « Pas de Guerre pour le Pétrole ». Avant que n’éclate une 3ème Guerre Mondiale il leur faut manifester en criant « Pas de Guerre en Syrie pour le Gaz ».

      La dimension géopolitique

      L’importante question à se poser actuellement c’est qu’est ce qui peut lier d’un côté Israël, la Turquie, le Qatar, une alliance pas trés catholique, et la Syrie d’Assad, l’Iran la Russie et la Chine de l’autre côté dans une confrontation mortelle sur le futur politique de la Syrie ?

      L’une des réponse c’est la géopolitique de l’énergie.

      Il importe de faire une estimation géopolitique du Moyen Orient en tenant compte de la place de plus en plus dominante prise par le contrôle du gaz naturel dans le futur des pays producteurs de gaz au Moyen Orient. Mais aussi de l’UE et de l’Eurasie incluses la Russie comme producteur et la Chine consommateur.
      L e gaz naturel est entrain de rapidement devenir « l’énergie propre » choisie pour remplacer le charbon et la production d’électricité nucléaire à travers l’UE plus spécialement depuis la décision de l’Allemagne d’abandonner le nucléaire après la catastrophe de Fukushima. Le Gaz est considéré comme bien plus  » respectueux de l’environnement » en terme de soit disant  » emprunte carbone ». La seule voie réaliste pour les gouvernements de l’UE, de l’Allemagne à la France à l’Italie et à l’Espagne c’est de pouvoir respecter l’obligation de l’UE de réduction de C02 dont la date butoir est 2020 par un changement radical en brûlant du gaz et non plus du charbon. Le gaz réduit les émissions de CO2 de 50-60% par rapport au charbon (13). considérant que le coût d’utilisation du gaz plutôt que l’énergie éolienne et d’autres sources alternatives d’énergie est bien moins élevé le gaz devient rapidement l’énergie demandée dans l’ UE, marché émergeant le plus important du monde pour le gaz.

      De vastes ressources en gaz découvertes en Israël (Palestine gaz volé par le régime sioniste ndlt) au Qatar et en Syrie combinées à l’émergence de l’UE comme potentiellement le plus grand consommateur du monde de gaz naturel tout ceci constitue le socle de l’actuel conflit géopolitique avec le régime d’Assad.

      Le gazoduc Syrie Iran Irak
      En Juillet 2011 alors que les opérations de déstabilisation par l’OTAN et les pays du Golfe contre Assad en Syrie étaient en plein boom les gouvernements de Syrie, d’Iran et d’Irak ont signé un accord énergétique historique sur un gazoduc qui est passé pratiquement inaperçu alors que CNN couvrait la déstabilisation en Syrie. Le gazoduc qui doit coûté 10 milliards de $ et dont la construction prendra 3 ans ira du port iranien d’Assalouyeh prés du champ de gaz de South Pars dans le Golfe Persique jusquà Damas en Syrie via le territoire de l’Irak. L’Iran projette ensuite d’étendre le gazoduc de Damas au port méditerranéen du Liban où de là il sera transporté jusque sur les marchés de l’UE. La Syrie achètera le gaz iranien de même qu’il existe un accord avec le gouvernement irakien pour acheter le gaz iranien du champ gazier de South Fars.

      South Pars dont les réserves de gaz se trouvent dans un champ gazier que se partage le Qatar et l’Iran dans le Golfe est dit on le plus grand champ gazier en continu du monde(14). Ce sera de facto un gazoduc shi’ite de l’Iran shi’ite via un Irak majoritairement shi’ite jusqu’en Syrie Alawouite d’al Assad shi’ite.

      De plus vient s’ajouter à cette situation dramatique un autre élement : le champ gazier de South Pars se trouve partagé entre l’Iran shi’ite et le Qatar salafiste sunnite. Au Qatar se trouve aussi le centre de commandement central du Pentagone, avec le QG des forces aériennes US, le groupe expéditionnaire aéroporté N°83 de la RAF, et le corps expéditionnaire aérien 379 de l’USAF. Bref le Qatar en plus de posséder et héberger la station TV anti Assad d’Al Jazeera qui publie de la propagande anti Syrie partout dans le monde arabe, est étroitement lié à la présence miltaire de l’OTAN et des US dans le Golfe.

      Le Qatar a apparemment d’autres plans avec sa part de champ gazier de South Pars que celui de se joindre à l’Iran, l’Irak et la Syrie. Le Qatar n’a aucun intérêt à voir se réaliser le gazoduc Iran Irak Syrie complètement indépendant des routes de transit du Qatar et de la Turquie vers les marchés européens. En fait il fait tout son possible pour le saboter inclus armer des « combattants » mercenaires la plupart des djihadistes envoyés en Syrie d’autres pays dont l’Arabie Saoudite le Pakistan et la Libye.
      De plus la détermination du Qatar à détruire la coopération pour le gazoduc Syrie Iran Irak c’est la découverte en août 2011 par des sociétés d’exploration syriennes d’un vaste champ gazier à Qara prés de la frontière avec le Liban et prés du port maritime de Tartous mis à disposition de la flotte russe sur la côte méditerranéenne syrienne.(15) Toute exportation de gaz syrien ou iranien vers l’UE passerait par le port de Tartous sous contrôle russe. Selon des sources algériennes bien informées les nouvelles découvertes de gaz syrien bien que le gouvernement de Damas les minorent sont égales ou dépassent les ressources en gaz du Qatar.

      Comme l’analyste connu d’Asia Times, Pepe Escobar, l’a fait remarqué dans un article récent le projet du Qatar c’est d’exporter ses énormes réserves de gaz via le Golfe D’Aqaba en Jordanie un pays sur lequel plane la menace des Frères Musulmans contre la dictature du roi. L’Emir du Qatar a apparamment conclus un accord avec les Frères Musulmans où il soutient leur expansion internationale en échange d’un pacte de paix chez lui au Qatar. Un régime des Frères Musulmans en Jordanie mais aussi en Syrie soutenu par le Qatar changerait brusquement complètement et de manière décisive en faveur du Qatar la géopolitique du marché mondial du gaz au détriment de la Russie de la Syrie de l’Iran et de l’Irak(16). Ce serait également un coup dur pour la Chine.

      Comme Escobar le fait remarquer :

      « c’est clair que le Qatar vise à tuer le gazoduc de 10 milliards de $ Iran Irak Syrie un accord qui a été passé alors même que le soulèvement en Syrie était en cours. Là on voit le Qatar en compétition directe avec à la fois l’Iran (comme producteur) et la Syrie ( comme destinataire) et dans une moindre mesure l’Irak ( comme pays de transit). C’est important de se rappeler que Téhéran et Bagdad sont tout à fait contre un changement de régime à Damas ».
      Il ajoute :

      « S’il ya un changement de régime en Syrie – aidé par l’invasion proposée par le Qatar- les choses deviennent plus facile en terme de gazoducs. Un régime post Assad avec de fortes chances d’être sous la coupe des Frères Musulmans (FM) accepterait avec empressement un gazoduc qatari. Et cela rendrait l’extension en Turquie bien plus aisée « (17).

      Le dilemme du gaz israélien.

      Compliquant encore plus l’affaire la découverte en mer de vastes ressources de gaz naturel israélien (volé aux palestiniens ndlt).

      Le champ de gaz naturel de Tamar au large de la côte Nord d’Israël devrait fournir du gaz pour la consommation intérieure d’Israël fin 2012. Une importante découverte fin 2010 d’un énorme champ gazier au large des côtes d’Israël ce que les géologues appellent le Bassin du Levant ou Levantin change la donne. En Octobre 2010 Israël a découvert un vaste champ gazier « super géant » en mer dans ce qu’il déclare être sa « Zone Exclusive Economique » (18).

      La découverte se trouve à 84 miles (environ 155km) à l’Ouest du port de Haifa et à une profondeur de 5000M. Ils l’ont appelé Leviathan nom d’un monstre marin de la Bible. Trois sociétés d’exploitation énergétique israéliennes en coopération avec l’entreprise Nobel Energy d’Houston Texas ont annoncé que les estimations initiales était de l’ordre de 16 trillions tcf ( cubic feet) de gaz- faisant de ce champ le plus important découvert cette dernière décennie – ajoutant plus de discrédit à la théorie du « pic de pétrole » comme quoi la planète est sur le point de voir une pénurie permanente de pétrole gaz et charbon. Pour donner une idée de l’importance de ce champ gazier, Leviathan, il contient suffisamment de gaz pour répondre à la consommation intérieure d’Israël pendant 100 ans.(19)
      L’auto suffisance énergétique est un problème de l’état d’Israël depuis sa création.Des explorations intensives pour trouver du pétrole et du gaz ont été entreprises depuis longtemps sans grand résultat. A l’opposé de ses voisins arabes riches en ressources énergétiques Israël semblait ne pas avoir de chance. Puis en 2009 le partenaire texan d’Israël, Noble Energy, a découvert le champ gazier de Tamar dans le Bassin du Levantin à environ 90KM à l’Ouest du port israélien de Haïfa avec une estimation de 8.3 trillion tcf (cubic feet) de gaz de très haute qualité. Tamar a été la plus importante découverte gaziere mondiale de 2009.

      A l’époque la totalité des réserves de gaz israélien était de 1.5 tcf estimation basée sur le seul champ gazier de Yam Tethys qui fournit environ 70% de la consommation en gaz naturel israélien épuisé d’ici 3 ans.

      Avec Tamar l’avenir apparait bien meilleur. Puis une année juste après la découverte de Tamar le même consortium dirigé par Noble Energy a fait la plus grande découverte depuis des décennies avec le Leviathan dans le même bassin géologique du Leventin Méditerranéen. Les estimations actuelles pour ce champ gazier du Leviathan sont d’au moins 17 tcf de gaz. Israël est passé d’une pénurie de gaz à un vaste surplus en quelques mois.(20).

      Actuellement Israël est confronté à un dilemme stratégique et très dangereux. Naturellement Israël n’est pas très enthousiaste à l’idée que la Syrie d’Al Assad liée à l’ennemi juré d’Israël l’Iran l’Irak et au Liban se retrouve en compétition sur les marchés européens. Ceci pourrait expliquer pourquoi le gouvernement Netanyahou d’Israël s’est impliqué en Syrie au côté des forces anti Assad? Cependant, une direction des Frères Musulmans en Syrie dirigée par Mohammad Shaqfah au Nord avec au Sud les Fréres Musulmans d’Egypte présidée par Mohamed Morsi seraient des voisins bien plus hostiles pour Israël.

      Ce n’est pas un secret qu’il y a une animosité à la limite de la haine entre Netanyahou et l’administration Obama. La Maison Blanche d’Obama et le département d’état US ont ouvertement soutenu les changements de régime des Frères Musulmans au Moyen Orient. La rencontre d’Hillary Clinton en Turquie avec Davutoglu en Août dernier avait dit on pour objectif de pousser la Turquie a escalader l’intervention militaire en Syrie mais sans soutien direct des US à cause des élections américaines prochaines voulant éviter une éventuelle nouvelle débâcle au Moyen Orient (21).

      Huma Abedin haut responsable du département d’état a été accusé par plusieurs Républicains membres du Congrés d’avoir des liens avec des organisations contrôlées par les Frères Musulmans. Dalia Mogahed nommée par Obama comme conseillère au Conseil des partenariats de voisinages basés sur la religion membre également du Conseil US du département de la sécurité intérieure, est liée ouvertement avec les Frères Musulmans et connue pour être hostile à Israël de même qu’appelant au renversement d’Al Assad en Syrie (22). Washington d’Obama semble finalement soutenir le cheval des Frères Musulmans dans la course au contrôle de la déferlante de gaz au Moyen Orient.

      Et le rôle de la Russie

      Washington est temporairement sur la corde raide espérant affaiblir fatalement Al Assad tout en ne paraissant pas directement impliqué. La Russie de son côté joue sa survie concernant le futur de sa puissance géopolitique – son rôle comme fournisseur principal en gaz naturel de l’UE. Cette année la société étatique russe Gazprom a commencé à délivrer du gaz dans le Nord de l’Allemagne via le gazoduc Nord Stream passant sous la mer Baltique d’un port prés de St Pétersburg. Vital stratégiquement actuellement pour le rôle futur de la Russie comme fournisseur de gaz naturel à l’UE c’est sa capacité à jouer un rôle stratégique dans l’exploitation des nouvelles réserves de gaz de son ancien allié de la Guerre Froide la Syrie. Moscou fait depuis longtemps la promotion de son gazoduc South Stream en Europe comme alternative au gazoduc Nabuco soutenu par les US et dont le but était d’évincer Moscou (23).

      Gazprom est déjà le premier fournisseur de gaz naturel de l’UE. Gazprom avec Nord Stream et d’autres gazoducs en préparation va accroitre cette année de 12% sa fourniture de gaz à l’Europe soit 155millions de M3. Il contrôle actuellement 25% de la totalité du marché du gaz et vise à atteindre les 30% une fois Sud Stream mis en service ainsi que d’autres projets.

      Rainer Seele président de Wintershall le partenaire allemand de Gazprom pour Nord Stream a évoqué la raison géopolitique derrière le ralliement à Sud Stream :  » dans la course mondiale contre les pays d’Asie pour les ressources brutes sud Stream et Nord Stream nous garantissent un accés aux ressources énergétiques vitales pour notre économie ». Mais plutôt que l’Asie le véritable intérêt de Sud Stream se trouve en Occident. Le conflit actuel entre Sud Stream de la Russie et le gazoduc Nabuco soutenu par Washington est intensément géopolitique. Le gagnant détiendra un avantage important sur le futur terrain politique en Europe(24).

      Actuellement une option importante faisant de la Syrie l’un des principaux fournisseurs de gaz géré par la Russie de l’UE apparaît. Si Al Assad survit, la Russie sera en position d’être le sauveur pour jouer un rôle décisif dans le développement et l’exploitation du gaz syrien. Israël, où la Russie à des cartes majeures aussi à jouer, pourrait théoriquement se tourner vers le soutien d’un consortium de gaz Russie Syrie Irak Iran si Israël et l’Iran s’accordent sur un motus vivendi concernant le nucléaire et d’autres problèmes ce qui n’est pas impossible si la constellation politique d’Israël change après les prochaines élections. La Turquie qui actuellement est agitée par un conflit profond entre Davutoglu et le président Gül d’un côté et Erdogan de l’autre dépend de Gazprom pour l’approvisionnement en gaz de 40% de ses besoins pour son industrie. Si Davudoglu et son groupe perdait la Turquie pourrait jouer un rôle bien plus constructif dans la région comme pays de transit pour le gaz syrien et iranien.

      La bataille pour le contrôle futur de la Syrie est au coeur de cette énorme guerre géopolitique.

      La résolution de ce conflit aura d’énormes conséquences soit pour la paix soit pour une guerre sans fin des conflits et des massacres. La Turquie membre de l’OTAN joue avec le feu de même que l’émir du Qatar, Netanyahou d’Israël et des membres de l’OTAN tels la France et les USA. Le gaz naturel est l’élément inflammable qui alimente cette folle bataille de l’énergie dans la région.

      Pour les notes voir l’article en Anglais.

      F. William Engdahl auteur de « Myths, Lies and Oil Wars ».

      Contact : http://www.williamengdahl.com .

  2. yann dit :

    il n’y a pas de projet « révolutionnaire fondamentaliste » en Syrie ou ailleurs, il y a un projet « contre-révolutionnaire obscurantiste » lié aux néo-évangélistes, aux sionistes et aux takfiristes qui viennent tous de la même école affairiste anglo-saxonne et qui s’opposent à l’esprit des Lumières, à l’esprit du christianisme, à l’esprit de l’islam et à l’esprit mosaïque. « La Révolution », c’est As-Ssaoura, le journal du gouvernement syrien qui existe depuis le début du Baathisme en Syrie. Pour ce qui est des frères musulmans, trève de fantasme. C’est une école de pensée qui a donné naissance à de multiples groupes politiques (ou non politiques) qui ont pris des directions opposées et dont la structure officielle syrienne n’est qu’une fraction parmi de multiples fractions. Il y a aujourd’hui dans le monde arabe de multiples factions ayant leur origine chez les Frères musulmans et, même en Egypte, il y a plusieurs courants. Ce qui ne veut pas dire qu’il n’y a pas de sectarisme idéologico-religieux chez les Frères musulmans bien entendu. …mais il y a des courants plus ouverts aussi.

  3. vanda dit :

    Je viens ici affirmer mon gout pour la paix … partout dans le monde et aujourd’ hui particulièrement en Syrie! Pour autant j’ invite le gouvernement syrien à etre trés vigilant devant le piège tendu par le CNS ! Car enfin, cette organisation a toujours refusé les mains tendues, les appels au dialogue et c’ est très probablement parce que les insurgés sont mal en point sur le terrain qu’ ils sollicitent cette trève ! Donc pour moi il n’ y a pas d’ autre solution que de poursuivrel’effort jusqu’ à la victoire et et ensuite il faudra travailler à la réconciliation …. mais probablement pas avec ces gens là!

  4. aveclotanvatoutsenva dit :

    ASL : Armée Syrienne Louche…

  5. hades dit :

    pas de trêve il faut en finir….il ne faut pas les laissés soufflés…

  6. Merrick dit :

    Je pense que le gouvernement syrien connait maintenant les pièges que cachent les trêves !

    Sinon un autre piège : http://fr.rian.ru/world/20121017/196337947.html
    « Les Européens soumettront à l’examen de l’Assemblée générale de l’Onu un projet de résolution qui exige d’assurer un libre accès [en Syrie] au personnel médical et à des ambulances »
    Comprendre : personnel de renseignement et ambulances pleines de charges explosives !

    • njama dit :

      C’est ce qu’on appelle « la stratégie humanitaire ».

      Pour l’ingérence, il faut au minimum se trouver sur le terrain, c’est mieux
      Prochaine étape ? les casques bleus comme au Liban ? Après la FINUL, la FINUS ?

      personnel médical et des ambulances, il n’en manquait pas en Syrie. Ce n’est quand même pas le régime qui détruit ses hôpitaux !
      Des ambulances psychiatriques pour rapatrier les fêlés d’Allah ou de la démocratie dans leurs patries ? :)

  7. fatima dit :

    Je demande au gouvernement syrien de « NE PLUS ACCEPTER CETTE TREVE car les gangs vont affluer le territoire syrien de toutes les frontières.. »

  8. sowhat dit :

    très bonne analyse de Louis

    l’ASL n’a aucune autorité sur les bandes armées franchisées ASL. Pour s’en convaincre il suffit d’observer les dernières bouffonneries hollando-fabiusienne.

    http://blog.lefigaro.fr/malbrunot/2012/10/syrie-vers-un-acces-de-realism.html

    • fatima dit :

      fabius du sang contaminé , le sioniste et son président normal la vache hollandaise ont dépassé sarko le tremblant et sa jupette par leurs âneries!!
      les polititiens français sont prometteurs …

  9. l'ingenue dit :

    La CNS et les terroristes qu’apportent- t il à la Syrie au syriens ? que de la destruction . et pour le compte de qui?

  10. sowhat dit :

    décidément Georges Malbrunot se déchaine, serait-ce pour faire de la concurrence à Infosyrie ?

    Syrie : Bouran Ghalioun finance un groupe arme

    http://blog.lefigaro.fr/malbrunot/2012/10/syrie-bouran-ghalioun-finance.html

    M comme Maaret al-Noomane, aidee par la France en Syrie

    http://blog.lefigaro.fr/malbrunot/2012/10/m-comme-maaret-al-noomane-aide.html

    Nicolas Sarkozy etait bien au Qatar la semaine derniere

    http://blog.lefigaro.fr/malbrunot/2012/10/nicolas-sarkozy-etait-bien-au.html

    • ano dit :

      Nicolas Sarkozy la semaine dernière au qatar!il est certainement allé la-bas pour commencer le partage de l’argent du braquage commis en Libye. Il faudrait pas que le P.S lui fasse un bébé dans le dos,profite des fruits de son labeur et touche l’argent qui ne leurs est pas destinés. Ils va commencer a rapatrier les valises d’argent pour s’assurer que le financement de la prochaine présidentielle ne soit plus un problème et rappeler à cette micro-dictature qu’elle lui doit un retour d’ascenseur et que s’est grâce a lui qu’elle a réussi a s’en foutre plein les poches cela avec un investissement minimal et aucune perte humaine. Il y a tellement d’argent a rapatrier que le nain de jardin s’y prends quatre ans a l’avance et assure ses arrières pour ne pas se faire doubler par d’autre requins,faudrait pas que son futur job lui passe sous le nez faute de ne pas avoir eu le temps de ramener assez de pognon si durement gagné.

      • fatima dit :

        Bravo, ano..
        Ce nain le tremblant a visité le quatar ce n’est pas pour les beaux yeux de l’émir.. et on ne sait jamais que préparent-ils pour les socialos dans les années à venir ?

        • Cécilia dit :

          Selon un article de Georges Malbrunot en date de 15 octobre, Bouran Ghalioun, l’ancien universitaire à la Sorbonne, finance un groupe armé à Homs dans sa ville natale, au nom de la brigade al-Haq, la vérité.

          http://blog.lefigaro.fr/malbrunot/2012/10/syrie-bouran-ghalioun-finance.html

          Stupéfaction parmi les experts qusad, a finalement mis sur pied son propre groupe armé dans sa ville natale de Homs

          Celui qui fut le premier président du Conseil national syrien, l’une des principales organisations d’opposants, a dû se résoudre à l’évidence : sans armes, point de salut pour les rebelles.

          http://blog.lefigaro.fr/malbrunot/2012/10/syrie-bouran-ghalioun-finance.html

          • Madame Marie Adélaïde DUGLAN dit :

            SELON HOLLANDE LA TURQUIE A PERMIS D’ÉVITER UNE ESCALADE DE LA TENSION

            « Si l’escalade de la tension a été évitée, c’est parce que la Turquie a fait preuve de réserve », a reconnu le président français François Hollande.

            François Hollande a reçu le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, en visite à Paris. Les deux hommes ont plaidé pour un transfert de pouvoir en Syrie.

            François Hollande a évoqué la tension croissante entre la Syrie et la Turquie, où des civils ont été tués par des obus tirés depuis la Syrie, entraînant des ripostes d’Ankara.

            « Si elle (l’escalade) a été évitée, c’est parce que la Turquie a fait preuve de réserve, mais pour combien de temps ? », s’est interrogé M. Hollande.

            « Il faut refaire des sanctions afin que le régime cède en Syrie », a estimé le président français.

            Parmi les idées étudiées par la communauté internationale, il a également évoqué la proposition turque d’une période de transition en Syrie dirigée par l’actuel vice-président syrien Farouk al-Chareh, qui remplacerait le président Bachar al-Assad.

  11. Cécilia dit :

    Le CNS ?
    Que veut dire ce machin ?
    Ce machin n’est même pas un fantôme sur le terrain en Syrie et son unique existence se manifeste dans les hôtels 5 étoiles sinon ils sont des pures marionnettes à la soldes des pétrodollars et leurs vassaux de Turquie et de Golfe.

    Qu’il parle ! La parole n’est pas un engagement dans le langage politique.

    • Merrick dit :

      « ils sont des pures marionnettes »
      On peut en dire autant de nos élus nationaux qui sont des agents au service des financiers.
      Exemple de Berlusconi ! Là où la justice et les politiques n’auraient jamais pu le faire … il a suffi à la finance internationale d’un claquement de doigts pour le virer !

  12. roll dit :

    « à ce stade, la solution ne peut être que militaire, si dur que soit le chemin. »

    Tout est dit.

  13. Rami dit :

    Entre le CNS , se dit la partie politique de la ( revolution), et le terrain existe un grande distance, même si ce premier est dominé par les frères musulmans qui ne connaissent que les tueries et le sang. Donc, il est peu plausible que cette manœuvre politique de la part du CNS soit respectée par les (moudjahidines)….
    Bonne chance pour l’armée syrienne régulière dans sa compagne de nettoyage

  14. bob dylan dit :

    sans le hezbollah, ibrahimi echouera au liban.mis a part le hezbollah, le liban est une mazraa.

    • fatima dit :

      le Liban est le « mezraa » des bandes des mafiats et des criminels.
      Avant la guerre libanais, tous les criminels, tous les déserteurs, et tous les politiques qui s’enfuient de leurs pays, se refugiaient au Liban.
      Mon père a travaillé au Liban en 1968 pendant un an , il nous disait « il n’y pas de sécurité au Liban. ce pays est bourré des criminels qui viennent de partout. De plus, il ajoutait , les libanais sont des voleurs et mal honnêtes. ». Il n’a pas pu continuer dans son travail, il est rentré en Syrie.
      Hezbollah est le seul parti politique valable.

  15. spartacus dit :

    surtout espérons que si il y a trêve ils n’utiliseront pas une nouvelle fois cette pause pour reconstituer leurs forces et reprendre des positions , à quoi bon une trêve avec ces terroristes qui ont jurés la destruction de la Syrie , par contre si cette trêve est utilisé pour séparer les opposants SYRIENS des salafistes mercenaires internationaux aux ordres d’al cia et d’engager un dialogue avec les opposants politique syriens pourquoi pas, ça ne peut qu’être bon pour la Syrie et son peuple
    hélas ,je doute que l’objectif de cette proposition soit l’apaisement, je n’est pas plus confiance en brahimi que j’en avait en amman , mais sait ont jamais! peut être qu’un soupçon d’humanité a germer dans l’esprit malade et détraqué des donneurs d’ordres occidentaux, hypothèse qui m’étonnerait je pense plutôt que la situation militaire de leurs troupes « mercenaires ASL » devient désespérés et qu’ils ont de nouveau échafaudé un nouveau plan pour prendre le pouvoir en Syrie afin de le piller , cette trêve doit servir à maintenir la position de leurs troupes sur le terrain ,les renforcer si possible en attendant la fin du cirque électoral US afin de lancer une nouvelle offensive plus meurtrière que les précédentes le machiavélisme de ces individus est sans limite , j’espère me tromper , mais c’est peu probable ces monstres n’accepteront jamais d’avoir tant investis pour voir les syriens se réconcilier et que chacun rentre chez soit c’est croire au papa noël !!

    • njama dit :

      Il faut être prudent. La France distribue du $$$$$ cash $$$$$, à des intermédiaires qu’elle choisit surtout dans des zones qu’elle dit « libérées ».
      « 1,5 million d’euros a été distribuée jusqu’à présent à 15 conseils et comités civils locaux » …

      http://tempsreel.nouvelobs.com/la-revolte-syrienne/20121017.OBS5976/syrie-la-france-s-engage-aux-cotes-des-civils.html

      Lors de cette réunion (Paris – source tempsreel.nouvelobs -), le ministre français des Affaires « étrangeeeees », Laurent Fabius, a dénoncé le recours par Damas aux bombes à sous-munitions.

      On pourrait lui suggérer d’aller nettoyer le sud Liban pollué par les sous-munitions larguées massivement par l’armée israélienne en 2006. « Le sud du pays reste truffé de sous-munitions – jusqu’à un million selon l’ONU. »

      http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2007/12/25/pour-l-armee-israelienne-l-emploi-de-bombes-a-sous-munitions-au-liban-etait-legal_993418_3218.html

    • Mulungu dit :

      @ spartacus
      Vous dites « …c’est peu probable ces monstres n’accepteront jamais d’avoir tant investis pour voir les syriens se réconcilier et que chacun rentre chez soit c’est croire au papa noël !!
      Je dirais plutôt que  » il est certain que ces monstres n’accepteront jamais de voir les syriens se réconcilier et reconstruire ensemble pays, après avoir tant investi pour le détruire »
      L’objectif minimal d’UZRAEL, CHANGEMENT DE REGIME, n’est pas atteint. Bachar reste et peut l’emporter aux prochaines présidentielles.
      L’objectif ultime d’USRAEL, METTRE EN PLACE UN REGIME SOUMIS pour un pillage tranquille des ressources et l’exploitation des opportunités d’utilité stratégique économique, politiques et militaires, loin d’être atteint.
      Etant donné leur haine de l’humain et leur cupidité criminelle, il est donc peu probable que les requins et les charognards acceptent de plier bagages comme ça, sans un lambeau de chair, sans un os entre les dents, dans un sursaut de réalisme ou un soudain remords « humanitariste ». Rappelez-vous le blocus de Cuba (haine transmise de président en président depuis Kennedy). Enfin, combien d’américains ont été assassinés de sang froid pour simplement avoir le prétexte de la guerre en Afghanistan?
      TH Meyssan peut dire ce qu’il veut, mais je ne parierai pas une cauris béninoise trouée sur « un retrait » de la meute de barbares barbus ou rasés et de leurs maitres.
      En avant soldats et patriotes syriens, jusqu’au dernier mercenaire ! PAS DE REPIT PAS DE QUARTIER !!!

      • Marie-Christine dit :

        Vous avez raison Mulungu, cette proposition du « candide » Brahimi ne peut être qu’un piège pour l’armée syrienne ; et il doit bien plus que s’en douter, à moins d’être prêt à envoyer des forces onusiennes bien décidées à tout faire pour faire respecter la trêve par les rebelles…
        Ce qui ne sera bien sûr pas le cas ; de toutes façons des forces onusiennes sur le territoire syrien, ne sont a priori, guère souhaitables…
        Pfttt…
        Je ne suis pas sûre que les manipulations diverses auxquelles vont donner lieu cette « géniale » et piégeante proposition, aient un quelconque aspect positif : au mieux une perte de temps, et sûre en tout cas, une diversion…
        Si c’est tout ce que Brahimi a à proposer (concocté avec qui, cette « proposition » ?) eh bien il vaudrait mieux pour tout le monde qu’il retourne à sa chère retraite.

      • spartacus dit :

        nous sommes d’accord

  16. klashin dit :

    Faut pas arreter le rouleau compresseur : une treve sera une folie …
    Il faut cesser de parler de la chose appeler CNS . Info Syrie vous faites reference OSDH et pourtant ce bureau se trouve a Londres !!!!!

  17. Baki dit :

    Guerre contre la Syrie où l’art de vouloir détourner le gaz!!, par Mireille Delmarre
    http://french.irib.ir/info/moyen-orient/item/219443-guerre-contre-la-syrie-où-l-art-de-vouloir-détourner-le-gaz-,-par-mireille-delmarre

    On en reviens toujours au même, le contrôle des ressources énergétiques. Le reste n’est que du décorum. Irak, Libye, Syrie, même combat pour le contrôle des ressources énergétiques. Une fois que vous avez détruit un pays, mis en place un gouvernement faible et corrompu, il est facile de piller les ressources du pays.

  18. Madame Marie Adélaïde DUGLAN dit :

    Excellent article Monsieur,
    La question va être pour l’opposition qui est dans un cul de sac: Comment sortir de ce bourbier?

  19. Mulungu dit :

    Chers amis, il me semble que le moment est venu pour le gouvernement légitime syrien de passer a l’offensive diplomatique :
    - dénoncer nommément les souteneurs et inspirateurs des mercenaires avec des preuves a l’appui (matos saisis et agents/soldats capturés) et plainte a l’ONU et CPI
    - envoyer missions d’explication auprès des BRICS et pays de l’Organisation des Non-Alignés et toute organisation relativement « ouverte a l’information »
    - conférences de presse des ambassadeurs de Syrie en poste dans le monde
    - ré-interpellation de l’ ONU, de la Ligue Arabe et de tous les pays de l’Otan sur leurs responsabilités a la lumière des faits et preuves – PETITION MONDIALE CONTRE LES PLANS DE DESTABILISATION ET DE COUPS D’ETATS « HUMANITAIRES OU DEMOCRATIQUES ».
    Mon idée est que l’ONU par exemple soumise aux USRAELOTANs ne peut pas grand chose. C’est pourquoi, la Syrie devra maintenant voir comment s’adresser aux peuples directement pour faire pression sur leurs gouvernants, afin de d’abréger les souffrances de la Syrie.
    Du côté militaire, la Syrie Résistante tient le bon bout, pas de répit-pas de quartier !
    Jusqu’à l’éradication des mercenaires égorgeurs-violeurs-mécréants profanateurs-démolisseurs d’églises et de mosquées-assassins…!!!
    Salam

  20. Claire dit :

    J’ai bien peur que cette trève soit un moyen encore et encore pour les insurgés pour se réorganiser et se réarmer …. méfiance sera mon mot de fin ….

    • Madame Marie Adélaïde DUGLAN dit :

      Claire,
      C’est certain, il n’y a pas de quoi être d’un optimisme béat

    • I love PUTINE dit :

      Trêve veut dire que les rebelles sont en difficulté.Point à la ligne

    • antares dit :

      OUI LE GOUVERNEMENT SYRIEN DOIT ABSOLUMENT REFUSER DE SE COMPROMETTRE AVEC LES TERRORISTES, CE SERAIT BIEN PLUS QUE DE LA NAÏVETE
      ON NE NÉGOCIE PAS AVEC SATAN, ON LE COMBAT POINT BARRE
      UNE TRÊVE AVEC CES DÉMONS EST UNE INSULTE POUR TOUTES LES VICTIMES DE LEURS BARBARIES
      ÇA SUFFIT MAINTENANT IL FAUT EN FINIR POUR QUE LES SYRIENS RETROUVENT LA PAIX

      • fatima dit :

        il ne faut jamais accepter cette trêve . C’est un piège tendu à l’armée syrienne.
        Il faut absolument continuer de nettoyer les rue de ces rats enragés.
        ça suffit.

    • Algerien dit :

      pourquoi vous paniquez,à mon avis il fait trêve avec l’asl mais il continue à netoyer les groupe terroriste qui se presentent sous des drapeaux différents () et avec l’asl ne risque rien, la majorité de l’asl se cache en turquie comme ….

  21. stone dit :

    une trêve?et après?rebelote?c’est ridicule qu-ils en finissent avec ces satanés terroristes.

  22. Jo dit :

    la treve va durer combien de temps ?

  23. garibaldi dit :

    zéro trêve vaillante armée de Syrie. Point de repos pour les méchants et rebelles.que ceux qui veulent fêter n’ont qu’à fêter. l’intégrité territoriale nationale de la Syrie doit être protégée des destructeurs.
    Beaucoup de courage vaillants soldats.

  24. balpiz dit :

    « la solution ne peut être que militaire »…
    Connaissez-vous un conflit de ce genre, basé sur une rébellion et le terrorisme, qui se soit réglé autrement
    que par les armes ?

  25. AVICENNE dit :

    Le croyez-vous ?

    70 à 80% du térritoire Syrien est « libéré » et commence, grâce à l’aide financière et technique de la France à « restaurer » les « services publiques ».

    Enfin Maarat comptait (au moment ou j’écris) 150 000 habitants (????) avant les évènements. Et la syrie comptait 82 millions d’habitants ?.

    Voilà, nous sommes entrés dans le roman fiction « made in france ».

    lamentable….

    • Cécilia dit :

      Oui, cher AVICENNE, « 70 à 80% du térritoire Syrien est « libéré » et commence, grâce à l’aide financière et technique de la France à «restaurer» les « services publiques », à ce rythme, je me demande qu’attend Hollande pour envoyer son Haut-commissaire en Syrie ?

      « Je me presse de rire de tout de peur d’en être obligé d’en pleurer » le dit et le dira toujours Cécilia avec Beaumarchais !

      « « Feindre d’ignorer ce qu’on sait, de savoir tout ce que l’on ignore… voilà toute la politique. » comme disait aussi ce même Beaumarchais ! That is the question !

    • M Sa dit :

      OUI LAMENTABLE NOTRE CHERE FRANCE

    • LafleurJs12 dit :

      Fabius ce qui l’inspire ce sont les méthodes à la BUsh. justement je m’en faisais la réflexion. Le pire,à nouveau comme au temps de l’Irak de devoir subir cette manipulation cynique sans avoir les moyens de dénoncer ces affabulations cyniques et bien calculées. Mais qui , en France, ne connait pas qui est Fabius ?

      • Marie-Christine dit :

        Elles sont quand même grosses ces affabiulations ! Et qui en est le scénariste ? N’est-ce pas un certain Botul Lévy, cinéaste et metteur en scène de génie, pour l’instant des coulisses, en attendant de faire une entrée fracassante en tant que vedette principale !!
        Interprétation personnelle du fameux slogan de mai 68 « L’imagination au pouvoir » : l’arnaque au pouvoir !

  26. Wesley Carles dit :

    Bsr Louis! merci pour tes multiples publications quotidiennes sur la situation en Syrie. aujourd’hui, il est question d’une trêve. L’Armée Syrienne Arabe sait bien que c’est lors des trêves précédentes que les rebelles se sont réorganisés. Il est question d’après les indiscretions de l’entrée en Syrie des armes gros calibres qui pourront absolument équilibrer la situation entre force armée et rebelles sur le terrain.
    L’Iran et la Russie le savent très bien pour ne pas accepter de tomber dans un piège qui a été d’une part à l’origine de la destruction du Ministère Syrienne de la Défense et des morts qui en ont suivi.

    Il y aura des sessions de rattrapage pour les fêtes de fin d’Octobre…
    Une armée ne se répose pas; elle combat la vermine jusqu’à l’extrême…
    Surtout que le vent est favorable pour les forces armées syriennes. Ce n’est pas le prétendu écrasement d’un hélicoptère de l’armée qui changera grand chose.

  27. ETIENNE dit :

    Je n’y comprends plus rien ! Pour le Congo, les pays qui arment les rebelles sont des méchants. Pour la Syrie, ce sont des gentils.

  28. vilistia dit :

    Le bulletin d’information sur Syrian TV, La télévision d’Etat, Mercredi 17 Octobre 2012.

    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=Qjwp7eOK1B0

  29. NeverMore dit :

    La proposition d’un trève est évidemment une opération de communication. Compte tenu de la situation, elle ne peut qu’être refusée et permettra aux médias propagande (les presstitués) de fustiger l’intransigeance de Bachar.

    Cette opération pourrait cependant permettre dans une certaine mesure de tater l’état présent des rapports de force.

  30. michel dit :

    Je ne résiste pas au plaisir de reproduire cet article de Thierry Meyssan, « L’Otan plie bagage, la Turquie au bord de la crise de nerfs », publié à l’adresse

    http://www.voltairenet.org/article176269.html

    Si T. Meyssan a raison – ce que j’espère de tout coeur – le champagne Infosyrien pourra peut-être être sablé plus tôt que prévu. J’attire votre attention spécialement sur le paragraphe qui suggère que le commandement de l’Otan voudrait se débarrasser de ses jihadistes en les faisant massacrer sciemment par l’armée syrienne.

    « L’Organisation du Traité de Sécurité Collective (OTSC) a débuté au Kazakhstan, le 8 octobre, des manœuvres intitulées « Fraternité inviolable » (« НЕРУШИМОЕ БРАТСТВО »). Le scénario est celui du déploiement d’une force de paix dans un pays imaginaire où œuvrent des jihadistes internationaux et des organisations terroristes sur fond de divisions ethno-confessionnelles. Le corps diplomatique accrédité, qui a été invité à assister à l’exercice, a écouté avec attention le discours d’ouverture du secrétaire général adjoint de l’Organisation. Il a clairement indiqué que l’OTSC se prépare à intervenir éventuellement au Grand Moyen-Orient. Et pour ceux qui font la sourde oreille, Nikolai Bordyuzha a précisé que son adjoint ne parlait pas de l’Afghanistan.

    La Déclaration de Genève, négociée par Kofi Annan le 30 juin, prévoit le déploiement d’une force de paix si le gouvernement syrien et l’opposition en font l’un et l’autre la demande. L’Armée « syrienne libre » a rejeté cet accord. Le terme « opposition » désigne donc uniquement les partis politiques qui ont été réunis depuis, à Damas, sous la houlette des ambassadeurs russe et chinois. L’accord de Genève ayant été validé par le Conseil de sécurité, le déploiement de « chapkas bleues » peut être mis en œuvre sans résolution ad hoc. Valery Semerikov a précisé que 4 000 hommes sont d’ores et déjà affectés à cette force de paix, tandis que 46 000 autres sont formés et peuvent être mobilisés rapidement en renforts.

    Dans ce contexte, les signes du retrait occidental de Syrie se multiplient. Le flux d’armes et de combattants occidentaux s’est interrompu, seuls continuent les transferts financés par l’Arabie saoudite et le Qatar.

    Beaucoup plus surprenant : six fois de suite, le commandement Otan d’Incirlik a donné aux jihadistes des instructions de regroupement dans des zones particulières pour se préparer à de vastes offensives. Or, si l’Armée arabe syrienne, conçue pour affronter l’Armée israélienne, est inadaptée à la guérilla, elle est au contraire très efficace dans les combats classiques. Elle a donc, chaque fois, encerclé et anéanti les éléments rassemblés de l’Armée « syrienne libre ». On pouvait penser la première fois à une erreur tactique, la seconde à l’entêtement d’un général incompétent, mais à la sixième fois, on doit envisager une autre hypothèse : l’Otan envoie volontairement ces combattants à la mort.

    Contrairement à la perception commune, la motivation des jihadistes n’est pas à proprement parler idéologique ou religieuse, mais esthétique. Ils n’entendent pas mourir pour une cause et se désintéressent d’ailleurs du sort de Jérusalem. Ils épousent une posture romantique et cherchent à exacerber leurs sensations que ce soit par des drogues ou dans la mort. Leur comportement les rend facilement manipulables : ils cherchent des situations extrêmes, on les y place et on guide leur bras. Au cours des dernières années, le prince Bandar bin Sultan était devenu le grand architecte de ces groupuscules, incluant Al-Qaeda. Il les encadraient avec des prédicateurs leur promettant un paradis où 70 vierges leur offriraient des plaisirs paroxystiques, non pas s’ils atteignaient un objectif militaire particulier ou un but politique, mais uniquement s’ils mouraient en martyrs là où Bandar avait besoin d’eux.

    Or, le prince Bandar a disparu de la scène depuis l’attentat dont il a été victime le 26 juillet. Il est probablement mort. Du Maroc au Xinjiang, les jihadistes sont livrés à eux-mêmes, sans aucune coordination véritable. Ils peuvent se mettre au service de n’importe qui, comme l’a montré la récente affaire de l’assassinat de l’ambassadeur états-unien en Libye. Par conséquent, Washington veut désormais se débarrasser de cette piétaille devenue encombrante et dangereuse, ou tout au moins en restreindre le nombre. L’Otan donne des ordres aux jihadistes pour les exposer au feu de l’Armée arabe syrienne qui les élimine en masse.

    Par ailleurs, la police française a abattu le 6 octobre un salafiste français qui avait commis un attentat contre un commerce juif. Les perquisitions qui ont suivi ont montré qu’il appartenait à un réseau incluant des individus partis faire le jihad en Syrie. La police britannique a fait une découverte similaire quatre jours plus tard.

    Le message de Paris et de Londres, c’est que les Français et les Britanniques morts en Syrie n’étaient pas des agents en mission secrète, mais des fanatiques agissant de leur propre initiative. C’est évidemment faux puisque certains de ces jihadistes disposaient de matériels de communication aux normes Otan, fournis par la France et le Royaume-Uni. Quoi qu’il en soit, ces mises en scène marquent la fin de l’implication franco-britannique aux côtés de l’Armée syrienne libre, tandis que Damas restitue discrètement des prisonniers. Une page est tournée.

    Dès lors, on comprend la frustration de la Turquie et des monarchies wahhabites qui, à la demande de l’Alliance, se sont investies sans réserve dans la guerre secrète, mais devront assumer seules l’échec de l’opération. Jouant le tout pour le tout, Ankara s’est lancé dans une série de provocations visant à empêcher l’Otan de se dérober. Tout y passe, depuis le positionnement de pièces d’artilleries turques en territoire syrien jusqu’à la piraterie d’un avion civil. Mais ces gesticulations sont contre-productives.

    Ainsi, l’avion de Syrian Air en provenance de Moscou qui a été détourné par les chasseurs turcs ne contenait aucune arme, mais des engins électroniques de protection civile destinés à détecter la présence de fortes charges explosives. A vrai dire, la Turquie n’a pas voulu empêcher la Russie de livrer un matériel destiné à protéger les civils syriens du terrorisme, mais a tenté d’accroître la tension en maltraitant des passagers russes et en empêchant leur ambassadeur de leur porter assistance. Peine perdue : l’Otan n’a pas réagit aux accusations imaginaires proférées par Recep Tayyip Erdogan. Pour seule conséquence, le président Poutine a annulé sine die sa visite prévue à Ankara le 15 octobre.

    Le chemin vers la paix est encore long. Mais, même si la Turquie aujourd’hui, ou les monarchies wahhabites demain, essayent de prolonger la guerre, le processus est enclenché. L’Otan plie bagage et les médias tournent progressivement leurs regards vers d’autres cieux.

    Thierry Meyssan

    • Madame Marie Adélaïde DUGLAN dit :

      C’est quand même un peu trop facile de plier les bagages comme cela !!!
      Les Etats Unis, l’OTAN, l’Union Européenne, Israël et tous les autres ont tous soutenu la rébellion et maintenant que les rebellions sont infestées par les terroristes égorgeurs on quitte le navire ?
      Non Non et Non ! C’est aux complices de trouver la Solution de Trêve !

  31. roll dit :

    Sur breakingnews.sy:

    « A leader of an armed group announces at the Opposition Conference his retreat from holding arms against the Syrian State »

    Sans plus de détails.

  32. njama dit :

    Tentatives d’union des rebelles selon un article de radio-canada.ca d’hier 16 octobre 2012.
    et beaucoup de fritures sur la ligne … pour tenter d’unir ce qui ne peut l’être !

    « La direction unifiée, qui sera composée de 60 personnes, permettra la coordination des opérations militaires et favorisera un soutien logistique des puissances qui demandent depuis des mois aux rebelles de s’unifier.
    « Nos soutiens étrangers nous disent : « Faites en sorte de vous unir, nous avons besoin d’un interlocuteur clair et crédible pour lui fournir un armement de qualité » », a déclaré une source rebelle, qui ajoute que le Qatar et la Turquie étaient les deux principales forces à avoir poussé à un tel accord.
    La nouvelle direction comprendra plusieurs figures de l’ASL, comme le commandant Riad Al-Asaad et le général Moustafa Cheikh, tous deux critiqués parce qu’ils se trouvent en Turquie, le général Mohammed Hadj Ali qui a fait défection récemment, et les dirigeants de conseils militaires rebelles provinciaux basés en Syrie, comme Kassem Saadeddine, implanté à Homs.

    « Il n’y aura jamais d’unité à l’intérieur de la Syrie à moins que les pays qui soutiennent la révolte ne se mettent d’accord, dans la mesure où chaque groupe est soutenu et épaulé par un pays », a déclaré une source rebelle à Reuters.

    http://www.infosyrie.fr/actualite/pourquoi-le-cns-se-dit-pret-a-une-treve/#comment-99960

  33. L'étrangère dit :

    Voilà pourquoi… en effet !

    BY Dominique de Villepin 16/10/2012
    Middle East, Three Mistakes and One Collective Solution
    http://www.huffingtonpost.com/dominique-de-villepin/foreign-policy-debate_b_1970425.html

    Moyen-Orient : Trois erreurs US… une seule solution UE/US !

    Extrait :
    It’s a commitment to action. Because diplomatic deeds must be put in tune with the words. On Syria, today, nobody can accept to remain passive or indifferent. What happens there concerns us all. But there’s no simple solution. That’s why we must have the courage to advance step by step, little by little. There are possibilities open on the table, like recognizing a new government of the united opposition that must be as inclusive as possible, like creating humanitarian corridors at the borders of Turkey or Jordan, like creating the conditions of the future unity of the country.

    Traduction :
    Il s’agit de nous engager à agir. Parce qu’en diplomatie, les actes doivent correspondre aux paroles. Aujourd’hui, nul ne peut rester passif ou indifférent à ce qui se passe en Syrie. Ce qui s’y passe nous concerne tous. Mais il n’y pas de solution simple. C’est pourquoi nous devons avoir le courage d’avancer étape par étape, petit à petit. Il ya plusieurs possibilités devant nous, comme la reconnaissance d’un « nouveau gouvernement » par l’opposition unifiée et qui serait aussi inclusif que possible, comme la création de « couloirs humanitaires aux frontières de la Turquie ou de la Jordanie », comme la création des conditions d’une unité future pour le pays…

    • Phoenix dit :

      @L’étrangère

      Dommage que Dominique de Villepin, cet homme et autrefois diplomate français brillantissime, se soit tellement discrédité (ça ne date pas d’aujourd’hui !), qui après avoir auréolé de gloire la France indépendante, concernant l’intervention américaine en Irak et son inoubliable discours au Conseil de Sécurité à l’ONU en 2003, est devenu dans la masse des médiocres politiciens traîtres de la France, la personnification de la déchéance de la France, au même titre que les sionistes (désolée, mais c’est la vérité pure, donc pas d’euphémisme possible, quoi que les Torquémadas d’InfoSyrie en pensent) de tous bords, Laurent Fabius, le double national Israélo-Français en tête, qui a servi Tsahal et pas l’armée de « son » pays la France…

      Avant cet épisode Syrie regrettable pour lui et pour la France, je l’aurais bien vu en tant que digne successeur d’illustres Français à la tête de l’Etat, mais malheureusement il mange aussi à la soupe du Qatar, dont son cabinet d’avocats est le l’indigne représentant et conseiller…

      Donc, c’est ça pour ça €€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€

      Un ami dans les affaires m’avait dit il-y -a longtemps de ça, quand j’étais au début de ma carrière…, pleine d’enthousiasme, de rêves et d’ambitions de réaliser de beaux et bons projets…, que tout le monde était corruptible et achetable et que la seule différence entre les uns et les autres était la hauteur du montant où se rejoignent les besoins des uns aux appétits des autres…

      A ce moment là je prenais sa déclaration pour fausse et étais certaine que ce n’étaient que des exceptions et pas la majorité ou une généralité…

      Depuis j’ai déchanté et me suis rendue compte qu’il parlait par expérience personnelle et vécue…

      Mais c’est quand même triste pour la France qu’elle en soit arrivée à un tel point de décrépitude, de traîtrise et de déshonneur…

      Elle le payera très cher !

      « Les hommes politiques on devrait les faire souffler dans le ballon pour savoir qu’ils ont le droit de conduire la France au désastre. »

      Michel Colucci, dit Coluche

      Michel Sardou le FRANCE

      http://www.youtube.com/watch?v=fhBAj8JOOxs

      Phoenix

    • njama dit :

      Il y a au moins 2 choses de clair dans le message de D de Villepin.

      « C’est pourquoi nous devons avoir le courage d’avancer étape par étape, petit à petit. »
      = La stratégie s’oriente vers une guerre d’usure ? d’où peut-être cette proposition de trêve ? Gagner du temps !
      « Anne, ma sœur Anne, ne vois-tu rien venir ? »

      « Il y a plusieurs possibilités devant nous, comme la reconnaissance d’un « nouveau gouvernement » par l’opposition unifiée … »

      = l’explication de la phrase précédente (en général D de Villepin a les idées claires et de la suite dans les idées, on peut lui reconnaître cette qualité).
      Traduction: « plusieurs possibilités » = indécision générale et décousue, cacophonie au plan diplomatique international actuellement. Aucun « nouveau gouvernement » à l’horizon pour l’instant.
      « Je ne vois rien que le soleil qui poudroie, et l’herbe qui verdoie » .

      L’opposition n’est [toujours] pas « unifiée », ce qui exprime que les buts poursuivis par les hordes ennemies de la Syrie depuis le début de cette sale guerre sont incohérents voire incompatibles.

  34. Vanalic dit :

     » Des agitateurs djihadistes harcellent une minorité chrétienne  »

    Comment des agitateurs djihadistes harcellent une minorité chrétienne ancienne de la Syrie de Bachar el Assad

    Mark Field, The Independent

    14 octobre 2012

    Un membre conservateur du Parlement dit que l’Occident a abandonné ses amis Chrétiens à un régime brutal. En 1945, ma mère, trop jeune même pour aller à l’école, en compagnie de millions d’autres Allemands, quittait Breslau et fuyait vers l’ouest, l’Armée Rouge avançant. Mes ancêtres avaient vécu dans cette région de Silésie (allemande depuis 1242) pendant au moins neuf générations à ce que je sais. L’expatriation forcée – un processus que l’on nomme aujourd’hui nettoyage ethnique – de la famille de ma mère et de millions d’autres civils de groupes dont la nationalité serait plus tard inévitablement rattachée à leur appartenance ethnique, était largement ignorée dans l’euphorie qui avait balayé le monde à la fin de la Seconde Guerre Mondiale.

    Ils ne sont jamais retournés

    A présent, nous assistons à une autre vague de déplacement de civils au Moyen Orient, avec des centaines de milliers de Chrétiens forcés de fuir, étant bannis des terres sur lesquelles ils vivaient depuis 2000 ans, …Suite

    http://www.armenews.com/article.php3?id_article=83577

  35. Vanalic dit :

    Complément d’info:

    suite post Hezbollah dit :
    17 octobre 2012 à 20 h 50 min
    La Russie hausse le ton face à la Turquie.

    « Pression continue de l’armée sur Maarat al-Numan
    Par Guy Delorme avec Cécilia & Marcel, le 17 octobre 2012″

    EXERCICES MILITAIRES
    Simulation de frappes de missilles contre des insallations pétrolières azerbaïdjanaises.

    Les forces armées arméniennes ont procédé à des simulations de frappes de missiles sur des objectifs militaires ainsi que sur les installations de pétrole et de gaz en Azerbaïdjan au cours d’exercices majeurs organisés ce mois-ci, a déclaré un haut responsable militaire à Erevan lundi.

    Les deux semaines d’exercices “stratégiques“, qui tiraient à leur fin ce week-end, ont eu lieu dans des lieux tenus secrets en Arménie et au Haut-Karabakh. Selon l’armée arménienne, ces exercices ont mobilisé plus de 40.000 soldats et des milliers de pièces de matériel militaire. Le personnel participant a comporté un nombre record de réservistes de l’armée.

    « Nous avons simulé des frappes contre deux unités de l’armée et des installations militaires de l’ennemi et … des installations économiques qui influencent, d’une manière ou d’une autre, la capacité militaire de ses forces armées », a déclaré le major-général Artak Davtian, chef du service opérationnel de l’état-major général de l’armée arménienne.

    Suite

    http://www.armenews.com/article.php3?id_article=83562

    • Yavuz Sultan Selim dit :

      Dans 10 ans, étant donné le tx de croissance de l’Azebaidjan…même militairement, l’Arménie ressemblera à un moustique.

  36. Phoenix dit :

    Bon, les contributeurs sur InfoSyrie à certains moments sont particulièrement prolixes et foisonnent d’opinions, infos et liens…

    Cette fois-ci cela concerne la dite trêve, qui n’est qu’un coup fourré des Occidentaux frustrés de leurs plans mis à mal depuis 19 mois par la Syrie souveraine, qui résiste et ne s’en laisse pas si facilement compter…, je dirais de moins en moins…

    Car elle est consciente que c’est de sa survie qu’il s’agit et de rien d’autre…

    Donc, cette trêve proposée par Brahimi, l’envoyé spécial de l’ONU, pas meilleur que tous ses prédécesseurs dans les autres conflits armés fomentés par l’Occident et sa mouvance otanesque de destructions de pays souverains et encore libres, cette « trêve » ne sert pas les intérêts de la Syrie, mais ne peut servir qu’à renforcer les positions de son ennemi et affaiblir les siennes. C’est ainsi que cela s’est passé en ex-Yougoslavie, en Serbie pour lui prendre sa province du Sud… le Kosovo, en Irak et en Libye…

    Que les émissaires s’appellent Lord Owen, Yasushi Akashi, Carl Bildt, Richard Holbrook, Koffi Anaan, Brahimi, Ibrahima Fall, Bill Clinton (pour Haïti en 2009) c’est du tout au même et c’est blanc bonnet et bonnet blanc…

    La trêve et la paix ne sont pas en option mais par voies déguisée l’affaiblissement de la Syrie souveraine et l’arrêt de son avancée, pour favoriser et restructurer les terroristes et l’ennemi de la Syrie.

    Pourquoi la Syrie, attaquée de l’extérieur devrait-elle accepter cela… ?!

    Si elle l’accepte elle va au delà de la tromperie et de la traîtrise et elle dot comprendre que son propre peuple n’en peut plus et ne pourra endurer un prolongement de cette guerre indéfiniment…

    Elle n’a d’autre choix, instruite des méthodes des occidentaux, qui n’ont ni Foi, ni Loi, mais la tromperie et la brutalité, que de gagner cette guerre ou de mourir, faute de ne pas avoir terminé ce qui est en phase de victoire incontestable.

    Ceci dit, une petite digression et « distraction » sportive et spirituelle sur ce qui s’est passé concernant le match de préparation de qualification en football pour la coupe du Monde, entre le Portugal et Israël…

    Tout a capoté et est parti en vrille…, pour cause de Shabbat, pas pris très au sérieux par les adversaires portugais… :D

    Portugal ignore Israeli religious beliefs

    Published: 17 October, 2012, 17:09

    http://rt.com/sport/football/portugal-israel-shabbat-worldcup2014-634/

    Puisque on m’a auréolée, malgré moi, d’être une spécialiste de la question juive, je ne vais pas me dérober à cette nouvelle « gloire », aussi inattendue qu’étrange et terminerai par une citation…juive bien sûr… :D

    Leur humour est spécial, surtout quand abordées les histoires juives, relatées par un écrivain juif bien sûr :D , qui était Ephraïm Kishon, que j’ai eu dans ma jeunesse grand plaisir à lire, car je ne suis, en ce qui concerne la lecture, pas sectaire du tout, ni dans l’ouverture de l’esprit aux autres…, comme à celui de Khalil Gibran l’écrivain poète et peintre américano-libanais, de qui j’ai tant aimé l’écriture et aime toujours lire…, m’en inspirant à chaque fois…

    La politique c’est autre chose, dont j’assume pleinement mes opinions différentes de mes préférences, ou affinités littéraires…

    « AIMER une personne,

    C’est la voir comme D.ieu la voit  »

    (là il faut chercher D.ieu pour cela)

    Thierry KOPP

    Quelle famille ! mais c’est la mienne (titre et livre de)

    Ephraim Kishon

    Phoenix

  37. Hezbollah dit :

    L’ état illégitime sioniste qui occupe la Palestine et qui et responsable du 911 ✡ ✈ ▌▌ menace la Syrie.

    mercredi, 17 octobre 2012 08:44

    IRIB- Le premier ministre du régime sioniste invoque désormais « une menace chimique posée par la Syrie » qu’il faut à tout prix enrayer!

    Selon Times en Israël , netanyahu dit désormais étudier « la possibilité d’une intervention militaire en Syrie pour empêcher que les armes chimiques ne tombent entre les mains des personnes indésirables ». le PM sioniste parlait devant un parterre d’ambassadeurs européens à Beitholmoghadas :  » Israël fait tout pour s’assurer que les armes chimiques en Syrie ne déchoient pas dans l’escarcelle des organisations terroristes et si jamais cette possibilité se réalise, Israël n’hésitera pas à intervenir militairement en Syrie » selon Times of Israël , les état Unis ont envoyé leur force spéciale en Jordanie en prévision d’une telle attaque contre la Syrie. Israël et les pays occidentaux accusent de plus en plus la Syrie de détenir des arsenaux chimiques et biologiques comme ils accusent l’Iran d’avoir un programme nucléaire militaire. c’est d’ailleurs sous un prétexte similaire que les Américains ont envahi en 2003 l’Irak puis la région pour poser les jalons de ce qu’on a communément appelé Grand Moyen Orient.

    http://french.irib.ir/media/k2/items/cache/7722cc3eae5eaaf60afb323db9c2fe11_XL.jpg

  38. Cécilia dit :

    Selon un article de Georges Malbrunot en date de 15 octobre, Bouran Ghalioun, l’ancien universitaire à la Sorbonne, (drôle de prof, non) finance un groupe armé dans sa ville natale à Homs au nom de brigade al-Haq, la vérité.

    http://blog.lefigaro.fr/malbrunot/2012/10/syrie-bouran-ghalioun-finance.html

    Mais ce qui est plus étonnant encore de la part de notre cher Georges qu’il ne dit rien sur ce groupe. Mais Cécilia qui adore les vidéos et qui a souvent posté ici-même des vidéos des exploits de ce groupe qui combat, je cite « pour chasser l’occupation nusairite et chiite de Syrie », un exemple parmi d’autres, cité par le réseau salafo-wahhabite, Omaw comme le dit d’ailleurs le titre donné à la vidéo (j’ai déjà posté une dizaine de vidéos de ce réseau omawi comme si les alaouites, chiites ou nusairites ou d’autres minorités ne sont pas des Omeyades !) :

    http://www.youtube.com/watch?v=RML-YeQGBoo

    Dans la déclaration de la fondation de ce groupe, al-Haq, en août dernier, lue par barbu, le soi-disant officier Raïd al-Jouri, la vidéo commence par une lecture d’un verset du Coran qui mentionne le mot « haq » et sur la victoire de ceux qui défendent al-haq soutenus par Allah.
    En suite, al-Jouri parle de la composition de sa brigade :

    1- atba al-rassoul, les suivants de l’envoyé de Dieu.
    2- al-ansar,
    3- chuhada Bab Amr, les martyrs de Bab Amr.
    4- dir3 al-islam, le bouclier de l’islam
    4- al-fath al-mubin, la conquête sûre qui se compose des groupes suivants:
    - katibat al-cheikh Mohammad al-Turabi
    - katibat al-saqr, l’aigle
    - katibat al-huda, la foi
    - katibat al-djihad
    - katibat ahrar al-qalamoun, les libres de Qalamoun (au sud de Damas)
    - katibat al-Nasser Lidinllah

    Le barbu-chef termine son discours par trois très jolies promesses aux Syriens :

    - « Notre djihad continue » (que c’est beau le mot djihad !)
    - « Nous porterons très haut le drapeau de tawhid (Unicité ».
    Et une cerise sur le gâteau « al-hukm bichar al-Allah », appliquer la charia. N’est-ce pas très beau monsieur l’universitaire à la Sorbonne ?

    Mais le plus beau dans tout cela, c’est que cet officier barbu, chef de la brigade al-Haq n’est en réalité qu’un imam d’une mosquée à Bab Amr comme le montre cette vidéo, publiée le 12 février dernier où on voit ce cheikh, habillé cette fois-ci en cheikh accusant l’armée syrienne de bombarder sa mosquée et demandant l’aide des Arabes, des musulmans et même le monde entier :

    http://www.youtube.com/watch?v=13PxUzBl29M&feature=related

    Le cynisme de ghalioun ne s’arrête pas là et ne date pas d’hier.

    En effet, à en croire Nizar Nayouf, responsable du site syriatruth et opposant laïc syrien de longue date, qui a connu la prison pendant des longues années, ghalioun avait déjà des liens depuis la fin des années 70 avec le groupe terroristes al-Talia al-Muqatila, organisation des frères musulmans, responsable non seulement de la lutte armée en Syrie, mais de plusieurs attentats, notamment celui d’al-Azbakyeh à Damas, les massacres des cadets des officiers alaouites à l’école militaire d’Alep sans parler des assassinas des cadres alaouites, universitaires, scientifiques et médecins à commencer par Mohammad al-Fadel, président de l’université de Damas.

    En plus, nous savons tous que le CNS se compose dans sa majorité des membres de frères musulmans en tête Farouq Tayfour et Sadral-Din al-Bayanouni, liés directement à ces crimes, donc ghalioun n’a fait que retourner purement et simplement dans les bras de ses anciens amis et cela explique sa nomination dès le début à la tête du CNS et son implication pour créer son propre groupe salafiste djihadiste dans sa ville de Homs, responsable de la mort des civiles et militaires syriens, appartenant souvent à des minorités.

    Mais franchement, quelle farce !

    Et voici le texte de Nizar Nayouf sur les relations de ghalioun avec les frères musulmans dont j’ai donné plus haut un petit aperçu :

    صفحة مجهولة من التاريخ السياسي والفكري لبرهان غليون
    par Nizar Nayouf, jeudi 17 novembre 2011, 02:22 ·

    خلال اليومين الماضيين ، وأنا  » أبحبش » في أرشيفي الخاص من أجل كتابة مقال عن الصديق ( مع وقف التنفيذ!) برهان غليون بعنوان « غليون في متاهته الأخيرة »، عثرت في دفتر مفكرات صغير على ملاحظة كتبتها خلال أول لقاء لي مع المراقب العام السابق للأخوان المسلمين ، علي صدر الدين البيانوني ( أبو أنس) ، حين جاء ـ مشكورا ـ لزيارتي في باريس بعد خروجي من السجن وقدومي إلى فرنسا للعلاج:

    تحمل الملاحظة تاريخ : .. / … / 2002 ( للأسف التاريخ غير واضح بدقة بسبب رطوبة أو حكاكة أصابت المفكرة أو ما شابه ذلك ، ولكن أذكر أن اللقاء كان صيفا ، في تموز أو آب)؟

    المكان : مقهى  » غار دو نور »، باريس ـ محطة  » غار دو نور » للقطارات، حيث كنا ننتظر موعد انطلاق رحلة قطاره عائدا إلى لندن.

    في سياق الحديث عن الأخوان المسلمين و  » الطليعة المقاتلة » واستعادة ما جرى في سوريا خلال محنة الثمانينيات ، أورد  » أبو أنس » معلومة صادمة ومذهلة من باب تأكيده على « أنه لم يكن للأخوان مشكلة مع العلمانيين والشيوعيين في أي يوم من الأيام »!؟ قال  » أبو أنس » ، وهو ما سجلته حرفيا ، « إن المفكر برهان غليون ، على سبيل المثال، كان متعاطفا معنا ومع الطليعة الإسلامية المقاتلة خلال الأحداث، بل ووصل به الأمر إلى أحد اعتبار الطليعة الإسلامية المقاتلة أنبل وأفضل ما أنجبته سوريا منذ الاستقلال »!؟

    سألته آنذاك ، كيف يمكنني أن أصدق هذه الرواية التي لا تصدق؟ قال :  » كتب ذلك في مقالة بتوقيع ( أحمد أو ابراهيم حموي) ونشرها بالفرنسية ، ولم أعد أذكر في أي صحيفة بالضبط ولا تاريخ نشرها ، ولو أني أرجح أن ذلك كان في العام 1980. وعلى أي حال نحن ترجمناها ونشرناها بالعربية ، ومن بين من ترجمها ونشرها غيرنا مجلة (المنبر) التي كانت تمول من قبل السفارة العراقية في باريس ، ويمكن العودة إلى أرشيفها . وما من معارض سوري كان يعيش آنذاك في فرنسا إلا ويعرف ذلك . وبإمكانك أن تسأل صاحبك هيثم مناع أو صاحبك سركيس سركيس أو فاروق سبع الليل. فهم جميعا يعرفون القصة وبعدهم أحياء[ توفي سبع الليل مؤخرا]« . وزاد في الشرح من باب توضيح هذه المفارقة وتثبيتها ، قائلا وكاشفا المزيد من الأسرار: » أواخر السبعينيات ، وبعد أن لمع اسم برهان غليون على أثر نشره كتابه ( بيان من أجل الديمقراطية) ، وفي سياق المواجهة التي كانت بدأت بيننا وبين السلطة ، طلب منه (الرئيس) ياسر عرفات كتابة مقالات في الصحافة الفرنسية بهدف تصحيح الصورة المتداولة عنا في الغرب كحركة إسلامية . وقد نشر الدكتور غليون عشرات المقالات في هذا السياق بالاتفاق مع منظمة التحرير الفلسطينية ، بعضها بالفرنسية وبعضها الآخر بالعربية . ومن بينها المقال الذي أخبرتك عنه. وكان ممثل منظمة التحرير الفلسطينية آنذاك في باريس ( الشهيد عز الدين القلق) و فاروق القدومي [ عضو اللجنة التنفيذية في منظمة التحرير]على علم بالاتفاق مع غليون وبالقصة. وأظن أن القدومي أبلغ السوريين بذلك ، بسبب علاقته الوثيقة بهم . وهو ما أجج غضب السلطة في سوريا ضده وحرمه من العودة إلى البلاد حتى الآن [ عاد للمرة الأولى في العام 2007 على ما أظن]، رغم أنه لم يكن في أي يوم معارضا بالمعنى الحزبي أو التقليدي للكلمة ». ( انتهت الملاحظة)!؟.

    للتذكير : كانت  » الطليعة المقاتلة » آنذاك تخوض صراعا مسلحا مع السطة إلى جانب « الأخوان المسلمين » ، وكان التنظيمان قد أصبحا عمليا تنظيما واحدا ، لاسيما بعد بيانهم المشؤوم  » بيان الثورة الإسلامية المسلحة  » الشهير . وكان على رأس الصراع المسلح في حماة آنذاك رياض الشقفة ومحمد فاروق طيفور اللذان مارسا القتل على الهوية ووقفا وراء العديد من المجازر التي لم يعتذرا عنها حتى الآن، بينما كان البيانوني في القيادة السياسية لـ » الأخوان » على ما أذكر. الآن ، وبعد ثلاثين عاما على ذلك ، عاد كل من شقفة وطيفور ، ليلتقيا مع برهان غليون في « المجلس الوطني السوري » ، ومعهم حوالي 20 من أعضاء »الطليعة المقاتلة » آنذاك و أبنائهم!؟

    هل هي مصادفة ؟ بالتأكيد لا . وهل التاريخ يكرر نفسه اليوم ؟ نعم ، ولكن بالطريقة التي علمنا إياها المعلم خالد الذكر كارل ماركس في رده على هيغل الذي كان يعتقد بإمكانية ذلك . أي إنه يكون في المرة الأولى مأساة ، وفي المرة الثانية مهزلة!؟

    https://www.facebook.com/notes/nizar-nayouf/%D8%B5%D9%81%D8%AD%D8%A9-%D9%85%D8%AC%D9%87%D9%88%D9%84%D8%A9-%D9%85%D9%86-%D8%A7%D9%84%D8%AA%D8%A7%D8%B1%D9%8A%D8%AE-%D8%A7%D9%84%D8%B3%D9%8A%D8%A7%D8%B3%D9%8A-%D9%88%D8%A7%D9%84%D9%81%D9%83%D8%B1%D9%8A-%D9%84%D8%A8%D8%B1%D9%87%D8%A7%D9%86-%D8%BA%D9%84%D9%8A%D9%88%D9%86/10150402888611893

    • Cécilia dit :

      Il faut aussi signaler que le drapeau de la brigade al-Haq crée par le célèbre ghalioun, professeur célèbre de la célèbre université française la Sorbonne, porte la mention de la chahada, شهادة «attestation» ou « témoignage de foi» qui est la profession de foi de l’islam, le témoignage qu’il n’y a d’autre divinité qu’Allah, l’Unique et le Seul digne d’être adoré.

      D’ailleurs, c’est le même drapeau qui portent tous les groupes armés en Syrie compris Jabhat al-Nusra, branche d’Al-Qaïda en Syrie.
      Bref, il n’y a que la couleur qui change parfois, noir ou blanc !

      Je ne savais pas qu’en France un universitaire a le droit de créer un groupe armé ?

      Y a-t-il encore d’autres surprise de ce genre, cher Georges Malbrunot ?
      Cécilia n’est pas une universitaire, mais a t-elle quand même le droit de créer un groupe armé pour défendre les étudiantes harcelées à l’université, notamment par ceux qui ne sont « pas loin d’être un Dieu SVP! »
      Je vous promets, je le nommerais « katibat al-Adl, la Justice ! » avec un drapeau bleu, blanc, rouge portant la mention qui m’est très chère : Liberté, Égalité, Fraternité ;) ;) ;)

    • Abdel dit :

      Cécilia,la tu nous a levé un beau lièvre.Un ancien prof a la Sorbonne qui finance le terrorisme en Syrie,je serais curieux de savoir quel était le genre d’enseignement offert nos têtes blonde?Je pense qu’il y a des parents d’élève qui seraient ravi d’apprendre que ce genre de personnages éduque leurs enfants cela sans que personne n’y trouve quelque chose a y redire.

  39. M Sa dit :

    C EST BIZARD QUE FABIEUS PARLE DES ZONES LIBERS/ IL EST SOIT STUPID OU MAL INFORME, LES GENS FUIENT LES VILLAGES QUAN ASL ENTRE, SONT HEUREUX QUNAD L ARMEE ENTRE, ALORS DE QUELLE SITUATION IL PARLE DES ZONES LIBERES?
    J ESPERE QUE L ARMEE SYRIENNE CONTINUE LA CHASSE AU INSURGES JUSQUE LE DERNIER TERRORISTE, LEPEOPLE PREND LEUR MAL EN PATIENCE, VIVE LA SYRIE, VIVE LA FRANCE AUX FRANCAIS ET PAS AU QUATRIS..

  40. Cécilia dit :

    Alep, la chrétienne / Reportage d’al-Manar, la chaine libanaise de Hezbollah

    A Alep, la présence de chrétiens est aussi ancienne que la chrétienté même, une présence harmonieuse avec les musulmans comme partout en Syrie où la mosquée embrasse l’église.

    Cependant, cette présence est visée régulièrement par les terroristes soutenus par Hollande qui attaquent églises et couvents comme le montre la caméra de la chaine libanaise :

    - Dans le quartier Farhat,(00.25sc), on voit l’église maronite, Mar Elias qui est une des Églises catholiques orientales, l’une la plus ancienne église d’Alep, avec des traces des obus laissés sur le mur. Les habitants disent que ce sont les milices armés qui ont attaqué leur église.

    Quelques caractéristiques du rite maronite

    Le rite maronite est pratiqué en langue syriaque mais aussi et de plus en plus en arabe. En général, seule la consécration est encore en syriaque.
    Il est à signaler que l’Église maronite a adopté le calendrier grégorien dès 1606.
    De même, tous les patriarches s’appellent Butros, Pierre, en souvenir du ministère de l’apôtre à Antioche.

    Et une photo de l’église avant les événements à Alep :

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:AleppoMaroniteCathedral.jpg

    - A côté de l’église maronite et toujours sur la Place Frahat, c’est le siège de l’archevêché grec-catholique melkite qui a été saccagée (00.50).
    Les dégâts sont très importants comme on voit dans la vidéo, le Père dit que sont des obus de mortiers tirés par des milices armés et qu’un des jeunes vicaires a été blessé assez grièvement suite à l’attentat et qu’il est toujours à hôpital. « Notre église est âgée de plus de deux cent ans! » disait amèrement le jeune prêtre au journaliste d’al-Manar.

    http://www.almanar.com.lb/adetails.php?eid=328041&cid=21&fromval=1&frid=21&seccatid=23&s1=1

    Il est à signaler que ce n’est pas la première fois que les amis de Hollande attaquent cette église comme d’autres, ils l’ont déjà fait en août dernier obligeant Mgr Jean Clément Jeanbart, archevêque melkite d’Alep et ses prêtres à se réfugier au couvent des Franciscains d’Alep, ne rentrant qu’une fois l’armée syrienne a repris aux rebelles les quartiers chrétiens du centre d’Alep.

    http://www.cath.ch/detail/les-bandes-arm%C3%A9es-ont-saccag%C3%A9-larchev%C3%AAch%C3%A9-grec-catholique-dalep-en-syrie

    Et un lien avec une vidéo de Mgr Jean Clément Jeanbart, archevêque grec-catholique d’Alep :

    http://www.lorientlejour.com/news/print.php?id=775136

    • Auda dit :

      « On tente de fomenter la haine et un conflit sectaire »

      Bien sûr, « Divide ut regnes », diviser pour régner : c’est la méthode CIA /yankee depuis toujours. Une louche de droits-de-l’homme par dessus et les masses n’y voient que du bleu, les media-s font le reste…

      • njama dit :

        C’est possible Auda, on ne peut l’exclure complétement.
        « Confessionnaliser le débat » me semble être une énorme imposture. Si cette sale guerre, urbaine surtout, était une croisade, ça se saurait depuis le début. Ce type d’argument vient bien trop tard pour être une explication crédible.
        L’hypothèse de querelles confessionnelles internes à la Syrie ne tient pas plus la route. Car il aurait dû y avoir de multiples incidents avant le début de ce conflit larvé. Ce qui n’a jamais été le cas en Syrie.

        Le but stratégique / politique est peut-être de tenter de « libaniser » la Syrie ?

    • njama dit :

      rite maronite, la consécration est encore en syriaque, c’est exactement ce que m’avait dit un chrétien syriaque que j’avais rencontré dans le quartier syriaque d’Alep qu’il m’a fait visité. Dans des coins où l’araméen est encore parlé, elle est dite en araméen.
      Le Notre Père en araméen (c’est très beau)
      http://www.youtube.com/watch?v=u9abky0-zd4

      Est-ce vraiment la présence chrétienne qui est visée ? Je ne suis pas convaincu Cécilia.

      Cet église maronite se trouve juste au bord du vieux quartier chrétien dans la ville d’Alep. C’est peut-être simplement stratégique (?).
      Des rebelles avaient pris position un temps dans la vieille citadelle avant d’être anéantis ou délogés par l’armée, puis plus tard le souk, dont une des entrées est juste en face de la citadelle, a été attaqué. La mosquée Ommeyyade jouxte le souk, une porte permet de passer directement de l’un à l’autre.

      Ici une vidéo (dont j’avais déjà donné le lien) qui montre des « rebelles d’Al-Qaeda » envoyant des mortiers sur le quartier chrétien.
      http://www.youtube.com/watch?v=Zr7XtQ_Asc0&feature=autoplay&list=UUPoU04CP9GF3bLYgPlvvZXQ&playnext=1

      Les rebelles ASL font-ils également usage de mortiers, comme ceux-là ? Il y a fort à parier que oui.
      On peut l’imaginer, l’hypothèse n’est pas farfelue, que les techniques pour « terroriser » les habitants d’un quartier, les forcer à fuir sont exactement les mêmes partout, à Damas, Homs, Alep, …

      Prendre possession d’un quartier, c’est se donner des positions pour continuer la guérilla urbaine, le harcèlement pour avancer.

  41. Cécilia dit :

    Homs Bab Amr / Reportage d’al-Manar

    Caméra almanar est entrée à Bab Amr qui était pendant plusieurs mois la base militaire des rebelles et djihadistes syriens.
    Pratiquement tous les bâtiments ont été touchés. La destruction est très grande et beaucoup d’habitants ont fui le quartier bien qu’on constate que certains y reviennent.

    Le plus incroyable est la phrase d’un soldat syrien au journaliste, « Les terroristes ont creusé un tunnel à l’intérieur même de la mosquée » et il le montre !

    http://www.almanar.com.lb/adetails.php?eid=328031&cid=21&fromval=1&frid=21&seccatid=23&s1=1

    • Cécilia dit :

      Homs / al-Inchaat qui est à côté de Bab Amr

      La vie a repris dans ce quartier, les magasins sont ouverts et les enfants ont repris le chemin de l’école. Les gens espèrent que cela continue :

      http://www.youtube.com/watch?v=RYUVPyMWZ1k&feature=share

    • Charles dit :

      Et encore un tunnel ! Avec quoi creusent-ils ? des pioches ? des marteaux-piqueurs ? des tunneliers ? Et que font-ils des gravats ? Ils ont des camions pour les évacuer, et des décharges ?

      • Marie-Christine dit :

        Et quid des tunnels anciens sous la ville de Homs qu’ils ont restaurés ? J’imagine même que la préparation d’un réseau de tunnels clandestins sous la ville ne date pas d’aujourd’hui, ni même d’il y a 18 mois, antérieure ?

  42. Cécilia dit :

    Dernières nouvelles du font 18 octobre selon al-manar

    1- Alep

    Des combats dans al-Sakhour, al-Jabal, al-Chaar et al-Safa, des terroristes tués et destruction de leurs matérielles.
    Le correspondant d’almanar à Alep signale la coopération des habitants avec l’armée et leur rejet des rebelles.

    2- Rastan

    L’armée syrienne a tué plus de 20 terroristes parmi eux leur chef, un Libyen et le Libanais Khaled Isber, surnommé Le père de la mort.

    3- Qusayr

    L’armée contre totalement Jussyeh, le poste frontalier avec le Liban.
    Dans le village al-Bouaida est, l’armée syrienne Hamoud al-Zaghib, surnommé al-Houte, le Requin, leur chef de bande avec ses 35 hommes parmi lesquels se trouvent onze Afghanes.

    4- Banlieue de Damas

    L’armée a utilisé l’aviation contre des groupes en activité dans la Ghouta, notamment dans Aqraba au sud de la Ghouta.

    http://www.almanar.com.lb/adetails.php?eid=328191&cid=21&fromval=1&frid=21&seccatid=23&s1=1

    • Cécilia dit :

      Alep

      Nouvelles du front 17 octobre / Reportage de la télé syrienne avec le correspondant sur place, Chadi Helwé

      La nouvelle la plus importante l’immense saisie d’armes, d’explosives, télécommunications de la haute technologie, made in Turkey, arrivés directement chez la nouvelle Sublime Porte installées à Ankara cadeaux généreux pour les syriens. Il faut apprécier, les images parlent d’elles mêmes et l’un de ses sujets qui conduisait le camion, pourtant originaire de Homs, avoue.

      Concernant les opérations militaires, la pression continue contre les terroristes comme à Atareb où un tireur saoudien, Nasser Abdel-Aziz al-Karaim a été abattu ainsi qu’Ismail al-Radwan de nationalité yéménite, tous deux abattus avec une dizaine de leurs camarades.

      http://www.youtube.com/watch?v=LddP7XxL3w0&list=UUJWeFai4nRgXWbKNxqRYkKg&index=4&feature=plcp

  43. Cécilia dit :

    Arménie

    L’avion détourné par erdugan et qui portait d’aides humanitaires au peuple syrien est arrivé à Alep.

    Un responsable arménien dit qu’ »il s’agit d’un petit aide pour le peuple arabe de Syrie qui a aidé et accueilli les arméniens durant les génocides turcs ».

    Jolies images très touchantes qui m’ont fait pleurer. C’est l’Arménie qui envoie d’aide humanitaire pendant que la Turquie envoie des terroristes armés en Syrie avec le soutient de Hollande et ses amis de Qatar et d’Arabie.

    Vive l’Arménie !

    http://www.youtube.com/watch?v=QhKEJ-XbrQU&feature=plcp

  44. anonyme dit :

    Voilà , c’est « ça  » qui veut entrer dans l’Europe !

    C’est « ça  » le monde que veulent maintenant les Américains !

    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2012/10/18/97001-20121018FILWWW00426-un-virtuose-turc-juge-pour-blaspheme.php

    • Suriye akilli ol dit :

      Trop facile de juger sans connaître les faits, la constitution Turque et l’histoire de la Turquie.

      Fazil Say est ateist, certes, moi aussi. Mais cela ne lui donne pas le droit d’insulter un croyant pour autant et surtout publiquement. La liberté des uns s’arrête quand elle empiète sur celle des autres. Parce qu’il n’a pas eu autant d’intérêt pour son art dans son propre pays qu’ailleurs, ce dernier s’en prend alors à leur religion. C’est mon avis, après l’avoir écouté dans une émission tv bien avant qu’il ait envoyé ces tweets.

      Erdogan lui même a fait de la prison à cause de la constitution actuelle qui régit la Turquie, pour avoir récité un poème (présent dans les livres scolaires, pourtant, mais « à référence religieuse », donc l’inverse de Fazil Say).
      Cette constitution a été instauré par un dictateur militaire Kenan Evren en 1980, laïque certes, mais bridant la démocratie et la liberté d’expressions par la même occasion. Depuis, il n’y a eu aucun gouvernement avec une majorité suffisante pour changer cette constitution, même l’Akp d’Erdogan ne l’a actuellement. Bien que « toutes » les parties politiques disent vouloir la changer mais comme les honneurs vont revenir à l’Akp, elles boudent dans leurs coins.

      La Turquie n’a peut etre pas une démocratie à l’occidentale mais elle est sur la bonne voie, car le peuple veut cette démocratie et il l’aura. Cette démocratie sera celle qui correspond à ses coutumes, ses moeurs, etc… certainement pas un copier/coller du modèle occidentale, mais inspiré largement de celui-ci et propre aux peuples de Turquie.

      Vous critiquez les autres médias mais vous faites exactement la même chose et en plus vous les mettez en lien comme réfférence.

  45. kololo dit :

    je trouve que certaine critique a votre égard sont infondé!! et démontre une forme de jalousie, contre votre personne et sent oublié la guerre de la contre information. je confirme l’impartialité des info que vous nous donné, car elle corresponde a 95 POUR CENT de ce qui se passe sur le terrain, une marge d’erreurs de 5 pour cent est tous a fait acceptable , car vous n’êtes pas un voyant non plus!!! malgré le petit couac sur mas personne, que je comprend d’ailleurs, vus la difficulté de la tâche, je continue a venir sur infosyrie. pour le reste pas content pas venir !!!!

  46. Cécilia dit :

    Louis

    Je viens de trouver cette vidéo !
    C’est horrible !
    Ils ont détaché la tête du pilote syrien dont l’avion a été abattu hier l’exposant devant la caméra le traitant de « chien de Bachar al-Assad et que le sort de ce dernier sera identique ! ».

    Je vais vomir !

    http://www.dailymotion.com/video/xuew3o_yyyyyy-yyyyy-yyyy-yyyy-yyy-yyyy-yyyy-yyyyyy-yyy-yyyyy-18_news#from=embediframe

  47. polo33 dit :

    les occidentaux vont se retirer de Syrie ,il n’y a guère que les saouds ,les turques et le Qatar qui persistent ,les occidentaux laissent l’armée syrienne nettoyer les derniers rébus pour mieux s’en laver les mains

  48. PainLove dit :

    Quelle est la situation de la base stratégique de Wadi Daif ?

    Apparemment 250 à 500 militaires loyalistes se seraient regroupés à l’intérieur et elle serait encerclée , cependant l’armée de l’air bloque les rebelles à moins d’1km de la base?

  49. Antoine dit :

    Bonjour,

    Faire une trêve ne serait pas défavorable pour la Syrie ?? Les terrorebelles risqueraient d’en profiter et de s’infiltrer à droite et à gauche en douce, non ? Qu’en pensez-vous ?

  50. Nasser dit :

    Observez cet extrait d’un article de Djerrad Amar, publié le mois d’aout intitulé « Lakhdar Brahimi, la dernière carte avant l’échec? » de djerrad Amar (le 27/08/2012).

    « A chaque fois que l’on pressent la déroute de leurs groupes armés on se charge immédiatement de leur venir au secours par ce subterfuge «observateurs» pour exiger de la Syrie «le retrait de l’armée» et la «libération des prisonniers» pour permettre aux groupes de se reconstituer, de réoccuper leurs positions et de reprendre du poil de la bête…… Parions que les premières actions qu’il engagera seront une demande au gouvernement syrien de « retirer l’armée » et de « relâcher les ‘prisonniers’ » chose, à notre avis, qui ne se réalisera jamais plus. Si c’est ainsi, il échouera sans aucun doute. Ce serait d’ailleurs une très grave erreur stratégique de la part de la Syrie si elle accepte, car juste au moment où elle domine la situation militairement et politiquement. »

  51. Madame Marie Adélaïde DUGLAN dit :

    Fête de Aïd al-Adha.

    C’est demain 20 octobre que Monsieur Lakhdar Brahimi doit ce rendre à Damas
    pour rencontrer Monsieur Jihad Makdissi Ministre Syrien des Affaires Étrangères .

    Il faudrait quand même que Monsieur Brahimi explique au Gouvernement Syrien comment il compte faire pour arrêter les livraisons d’armes de l’étranger ?

    C’est à l’ensemble des coalisions étrangères d’obtenir une trêve auprès des terroristes, ce qui jusqu’à preuve du contraire peut nous paraître peu probable.
    M.A.D