• Actualité
  •  

"La grande majorité des victimes de l’attaque contre le village syrien de Houla ont été exécutées". C'est ce que vient d'annoncer, ce mardi, Rupert Colville, porte-parole du Haut Commissaire aux droits de l’homme de l’Onu. Colville, dont les déclarations sont diffusées par les agences de presse et les principaux médias occidentaux, s'appuie sur les résultats d'une enquête menée sur place par les observateurs du général Mood. "Près de 90 personnes ont été exécutées, d’autres ont été tuées par des tirs d’artillerie" [...]



Selon l’ONU, les victimes de Houla ont été exécutées. Pas à coups d’obus syriens !

Par Guy Delorme,



Rupet Colville "corrige" quelque peu la version Mood du drame de Houla

« La grande majorité des victimes de l’attaque contre le village syrien de Houla ont été exécutées« . C’est ce que vient d’annoncer, ce mardi, Rupert Colville, porte-parole du Haut Commissaire aux droits de l’homme de l’Onu. Colville, dont les déclarations sont diffusées par les agences de presse et les principaux médias occidentaux, s’appuie sur les résultats d’une enquête menée sur place par les observateurs du général Mood.

« Près de 90 personnes ont été exécutées, d’autres ont été tuées par des tirs d’artillerie » a déclaré M.Colville se référant à la mission d’observation de l’ONU. Selon des témoins de la tragédie, ajoute-t-il, les « shabiha », miliciens à la solde du régime syrien, seraient responsables du massacre.

Une première version qui ne collait pas

C’est donc un correctif très sérieux aux premières analyses faites par le général Mood devant le Conseil de sécurité, qui concluaient à la mort de la centaine de victimes par des éclats d’obus et aussi par des exécutions « à bout portant ». Cette première interprétation de Mood avait entraîné le vote à l’unanimité du Conseil d’un texte mettant en cause le gouvernement syrien et notamment son utilisation conte les civils de ses chars et de son artillerie.

Les médias, à la suite des diplomates et de l’ONU, avaient annoncé que 108 personnes, dont 49 enfants, avaient trouvé la mort lors des tirs d’artillerie sur Houla les 25 et 26 mai. Des traces de violence et des blessures par balles avaient cependant été détectées sur plusieurs corps. La diplomatie russe, au plus haut sommet, a soulevé à plusieurs reprises, au cours des dernières 48 heures, la question des blessures observées sur nombre de corps, ou encore le fait que ceux-ci ne portaient pas les traces de terre ou de débris que n’auraient pas manqué d’occasionner l’explosion des obus (voir notamment notre article « Kofi Annan rencontre Bachar, la Russie se pose des questions sur Houla », mis en ligne le 29 mai).

Les autorités syriennes ont rejeté lundi la responsabilité de l’attaque meurtrière sur les combattants islamistes radicaux dans une lettre envoyée au Conseil de sécurité des Nations-Unies. Auparavant, les médias syriens ont annoncé que les assaillants avaient utilisé des couteaux, ce qui constitue un signe distinctif des islamistes. D’après le ministère syrien des Affaires étrangères, l’attaque contre Houla a été perpétrée par plusieurs centaines de terroristes armés –  » deux à trois cents » convergeant sur le secteur de Houla à bord de 4×4  ou de voitures à plate-forme à partir de Rastan et deux ou trois autres localités de la région de Homs.

Le massacre, a souligné le porte-parole du gouvernement syrien, rejoint par de hauts-responsables de la diplomatie russe,  a eu lieu à la veille de la visite à Damas de l’émissaire des Nations unies et de la Ligue arabe Kofi Annan.

Il semble donc que des artilleurs on soit passé aux miliciens de Bachar. Or c’est bien sûr une accusation qui a été formulée par des partisans de l’opposition se présentant comme témoins des tueries. On verra à quoi conclut le rapport que doit remettre en principe sur cette tragédie la commission d’enquête de l’ONU sur la Syrie. Mais on doit quand même se souvenir que l’attribution systématique des morts de civils syriens à l’armée, ou à défaut, aux chabihas, est un « classique » de la propagande CNS/ASL/OSDH. Certains parlent de représailles d’alaouites contre un village sunnite et acquis à l’opposition. On est quand même dans le flou le plus total, mais c’est néanmoins sur la base de ce flou et d’informations apparemment inexactes qu’on  a mis une nouvelle fois le gouvernement syrien sur le banc des accusés.

Au fait, si jamais le rapport onusien conclut à une responsabilité, même partielle, de groupes d’opposition dans ce massacre, est-ce que Hollande et ses épigones occidentaux, paieront un billet de retour aux ambassadeurs syriens qu’ils viennent d’expulser sous le prétexte du drame de Houla ?

 



Vous pouvez suivre les réponses à cet articles avec le flux RSS.
Les commentaires sont fermés.

41 commentaires à “Selon l’ONU, les victimes de Houla ont été exécutées. Pas à coups d’obus syriens !”

  1. Romain dit :

    Cette nouvelle version soulève tout autant d’interrogations que la précédente: comment ces « shabihas » ont-ils fait pour pénétrer dans un « village rebelle » ou même l’armée n’est pas présente et massacrer plus de cent personnes sans se retrouver face aux glorieux combattants de la rébellion, qui étaient parcontre bien présents pour filmer les cadavres et accueillir les observateurs onusiens ?

    • fatima dit :

      Sois un peu intelligent!!! La ville est bourré des gangs armés..donc personne de l’extérieur peuvent y pénétrer..Ce sont ces gangs criminel qui ont commis cette atrocité afin d’accuser l’armée et les autorités syriennes !!
      regarde le vodeo diffusé sur le site « syriatruth » et tu verras les gangs qui frappent crient « allahou akbar »..

      • Akyliss dit :

        justement Fatima, c’est ce que Romain a voulue dire par son commentaire.

        les « shabihas » ne pouvaient pas être présent sur les lieux vue que les valeureux assassins terroristes ont eu tout le temps pour massacrer et filmer tranquillement leurs exploits de terroriste.

      • Romain dit :

        C’était plutôt une interrogation rhétorique: si des miliciens « pro-régime » entrent dans un endroit tenu par les rebelles, comment ce fait-il que ces derniers ne réagissent pas ? Comment ce fait-il qu’ils n’aient pas réussi à abattre ne fut-ce qu’un « agresseur » ? Vous avez répondu à la question.
        Amicalement.

  2. Mohamed Ouadi dit :

    J’ai comme l’impression que Mood n’avait pas dit expressément ce que les ambassadeurs britannique et français ont voulu mettre à sa bouche. Mood aurait parlé d’une situation flou dont avait parlé le responsable russe à l’ONU après la déclaration présidentielle du CS, http://www.infosyrie.fr/actualite/le-conseil-de-securite-a-condamne-le-gouvernement-syrien-mais/#comment-48550
    Et ce qui me semble avoir été dit par Jaafar Al Jaafari également, http://www.infosyrie.fr/actualite/le-conseil-de-securite-a-condamne-le-gouvernement-syrien-mais/#comment-48555
    A moins de me tromper évidemment !

    • Mohamed Ouadi dit :

      Voilà ce qu’a dit Igor Pankin au CS, le 28 mai :
      http://www.youtube.com/watch?v=yu5DUxZpocE&list=UUZ-8I5p6mxrzchZuMpTbLWg&index=1&feature=plcp

      [...] Selon les informations dont disposaient Mood … »Il y’avait des preuves qu’il y avait des chars, et qu’il y avait utilisation de l’artillerie lourde, mais il n’a pas fait de liaison directe entre le pilonnage et le nombre de victimes, il a donné trois sortes de causes de décès, dont des tirs de balles de très près, des mutilations et des coups violents sur les corps, et aussi la mort due à l’artillerie. Il (Mood) n’a pas présenté de chiffres, parce que les circonstances dans lesquelles travaillaient les patrouilles n’ont pas permis de voir tous les corps, beaucoup de cadavres ont été enveloppés dans des draps ou enterrés avant l’arrivée des observateurs de l’ONU, mais d’après ces hypothèses, et selon notre vision de l’image, il y avait une force qui s’activait dans le village. Il est difficile d’imaginer que c’est le gouvernement syrien qui a pilonné, et usé de la violence contre 40 femmes et (?) enfants; ici nous ne parlons pas de combattants. Et, il s’agit sûrement d’actes extrêmement violents, et nous nous sommes mis d’accord, au CS, dans son projet, de demander au SG, de faire collaborer les observateurs à l’enquête sur ces attaques. Cette question sera réexaminée de nouveau au CS, et nous allons discuter le rapport d’Annan, le 30 du mois courant. Nous croyons que le développement de la situation à Al Houla aura un grand impact sur l’horizon du règlement pacifique et la réconciliation nationale. Comme a dit M. Mood, la tristesse et la colère qui se sont développé dans le pays, après ces deux jours, ne présentent pas une atmosphère convenable pour la prochaine visite d’Annan, mais, malgré cela, le CS reste engagé à soutenir M. Annan et la mission des observateurs onusiens en Syrie, en matière d’appui au plan en six points d’Annan »
      Bien sûr, c’est traduit à partir de l’arabe, à partir du lien de la vidéo ci-dessus !

  3. Christian dit :

    Selon Thierry Meyssan, tout est une question de vocabulaire:

    http://www.voltairenet.org/Syrie-que-dit-le-Conseil-de

  4. RoyL dit :

    > « shabiha »

    Vraiment?!

    https://syrianfreepress.wordpress.com/2012/05/29/elenco-nomi-bambini-assassinati-ad-al-houla-49-di- loro-sono-da-4-famiglie-di-cui-30-di-una-sola-famiglia-bashar-possiede-bombe-etniche-di-nuova- generazione/
    Elenco nomi bambini assassinati ad al-Houla: 49 di loro sono da 4
    famiglie, di cui 30 di una sola famiglia – Bashar possiede bombe
    etniche di nuova generazione?

    Traduction (depuis l’italien):

    Liste des noms des enfants assassinés à al-Houla: 49 d’entre eux
    ne viennent que de quatre familles, dont trente d’une seulement –
    est-ce que Bashar utiliserait de bombes *ethniques* de nouvelle
    génération?

    ***

    Il y a aussi un compendium en anglais:

    ENGLISH

    The video that we propose, was first published by the so-called
    Syrian “opposition”, who would have us believe that this is a
    protest against the government of Damascus, and the Syrian
    soldiers were attacking the “protesters”.

    But if you really pay attention, between the min. 1:18 and the
    min. 1:54 are clearly seen, between those injured by gunfire,
    some of which have the regular Syrian flag, the patriotic
    black-white-red, raised or shoulders, while at the min. 2:50 /
    min. 2:54 you can see even one of the “protesters” with a
    hat/bandana with the colors of the patriotic Syrian flag
    (red-white-black).

    Then it is clear that this was not a protest against the
    government of Damascus, but a manifestation of the patriots in
    support of the government of Bashar al-Assad, like many who we
    have witnessed and participated in Syria.

    So, in conclusion, who fired on the crowd was not the army of
    Damascus, but the terrorists / mercenaries Salafis / Wahhabis,
    who would then staged and executed the massacre that has caused
    over 110 deaths among the population.

    • RoyL dit :

      Est-ce que il y aurait quelqu’un ici qui sait lire l’italien bien
      et écrit en français mieux que je sais faire? Je vais traduire
      moi même autrement — faites savoir.

      • RoyL dit :

        (min. 0:15) = al-Houla, périphérie de Homs, 25/5/2012

        (min. 1:15) = observez avant tout que la camera est déjà
        pré-orientée, positionnée dans la direction précise où ils
        voulaient bombarder, ainsi a faire croire que il s’agissait de
        l’armée syrienne régulière; comment aurait-il pu arriver que le
        cameramen savait exactement où les projectiles seraient tombés?
        Simple réponse: parce que ceux qui tournent la vidéo et ceux qui
        expulsent les projectiles sont les mêmes: des terroristes.

        (min. 1:38) = regardez les terroristes, comment ils marchent
        tranquillement, parmi la fumée; indiquant qu’il n’y a pas de
        pilonnage en cours — duquel ils devraient se garder; en effet,
        les seuls projectiles qu’explosent sont ceux qui leurs
        appartiennent.

        (min. 1:55) = l’on voit la décharge clairement provenir du coté du cameraman
        qui est en train de enregistrer la vidéo; cameraman lequel même
        s’exclame: — vas-y!, vas-y! –

        (min. 2:07) = ils l’ont tué, assommé, abattu!!!

        (min. 4:50) = regardons, maintenant, qu’il y a derrière à ce
        massacre

        (min. 4:59) = regardez cet homme, qu’est-ce qu’il a dans sa main

        (min. 5:11) = il marche tranquillement

        (min. 5:33) = regardez la réaction de l’homme à droite, comme il
        a peur; il laisse tomber le cadavre qu’il tient de ses mains dès
        qu’il s’aperçoit de l’homme armé (à gauche) qui s’approche, muni
        de lance-grenade RPG.

        (min. 9:20) = l’enfant porte un bandana avec le drapeau syrien
        patriotique au poignet

        • Syrienne Libre dit :

          c’est atterrant…

        • Syrienne Libre dit :

          Mais en regardant la video des manifestants soi-disant pro regime, qui se font tirer dessus, je me pose des questions :
          la date n’est pas indiquée et je suis quasiment certaine qu’il s’agit d’une vidéo d’une manifestation d’opposants :

          Jusqu’a il y a quelques mois, on pouvait voir le drapeau de la Syrie actuelle brandi dans les manifestation.
          Et si c’etait une manif de partisans du regime, on aurait vu des portraits de Bachar el Assad.
          De plus ils sont habillés chaudement, donc cette vidéo ne date même pas d’il y a quelques semaines, il fait chaud en Syrie en ce moment.
          On ne nous dit pas ou se passe cette manifestation et plus de 100 morts sur une manifestations aussi peu nombreuse me semble exagéré…

          Pour le reste de l’article je n’ai rien a dire, mis a part qu’a partir des noms, on ne peut pas savoir a quelle confession on appartient.

          • RoyL dit :

            > On ne nous dit pas ou se passe cette manifestation et plus de
            > 100 morts sur une manifestations aussi peu nombreuse me semble
            > exagéré…

            Vos AUTRES remarques ne sont pas nonsense, à parler strictement.
            (Vrai, l’article semble un peux composé avec de la hâte.)

            Ce qui m’étonne — et c’est pour cela que je vous répond — c’est
            votre .. comme dire?, **REDONDANCE** dans cette observation d’ici
            en haut.

            Vous auriez du savoir bien aussi que les « plus de 100 morts »
            n’ont pas été massacrés dans un seul endroit précis, localisé –
            comme la propagande l’aimerait faire croire.

            Donc votre remarque sur la manifestation que l’on voit n’étant
            pas suffisamment nombreuse sonne clairement fallacieuse — et ce
            n’est pas suffisant de se cacher derrière les mots imprécis de
            l’article.

            Comme vous avez élabore sur les différences de température, vous
            auriez — dans un discours honnête — du aussi élaborer sur le
            fait que les victimes n’ont pas été tués dans un unique endroit
            de toute façon.

          • RoyL dit :

            > Pour le reste de l’article je n’ai rien a dire, mis a part qu’a
            > partir des noms …

            À propos: NOMS!!!, bien que vous en parliez! Est-ce ce n’était
            pas vous celle/celui des 200’000+ noms de la liste (*geôles
            syriennes*) à fournir?! Comment ça progresse votre travail de
            *recherche*, à quel point en seriez vous, quelques anticipations
            peut-être, à quand des nouvelles?

    • RoyL dit :

      Les syriens ici: qu’est-ce qu’on peut dire des noms (-> liste)?
      (Appartenance ethnique, etc.

    • RoyL dit :

      Si ça s’avère (et il n’y a pas de raisons d’en douter) confirmé
      par une commission d’enquête internationale, c’est la FIN pour
      l’OTAN & Cie en Syrie: Syrie, Russie, Chine et les autres
      disposeront d’un *smoking gun* aussi incontournable que fatal;
      autant vaudrait pour les USA et leurs clients et satellites que
      déclarer une guerre mondiale directement.

    • RoyL dit :

      Je viens de regarder les deux vidéos maintenant seulement, pour
      des raisons x, y; bah, j’en conclus que la qualité des articles
      et des commentaires sur infosyrie.fr est **HAUTE** en général, et
      que l’on peut y s’y habituer *dangereusement* — en assumant
      qu’elle soit standard partout. (Je suis tenté d’appliquer le
      dicton une hirondelle ne fait pas le printemps avec les
      drapeaux.)

    • RoyL dit :

      Après avoir vu les Headline News su RT à propos de la sale
      *tricherie* de BBC avec la photo, j’observe qu’ils (RT) arrêtent
      aussi à un premier degré de lecture seulement, et ne
      *désamorcent* pas entièrement l’infamie du subterfuge — de
      véritable, authentique école Al-Qaïda — joué par BBC.

      Tout le monde ne semble que condamner la photo — essentiellement
      un *grand collectif* de cadavres enveloppés dans des linceuls –
      que comme une *usurpation*: la Syrie en lieu de l’Irak. Et ça
      c’est la première bombe qui explose. La deuxième à exploser,
      Al-Qaïda style, est celle ci: que l’image CONTINUE à évoquer
      quelque chose qui est PERNICIEUSEMENT FAUX, comme un’idée qu’il
      se serait agi d’un massacre ponctuel, localisé dans l’espace: des
      douzaines et douzaines de victimes toutes renfermées dans une
      salle d’un même endroit, similaire à celle de la photo mais cette
      fois en Syrie, dans laquelle elles auraient convergé et sur
      laquelle les tanks et l’artillerie de l’armée syrienne régulière
      auraient tiré sans pitié et arrêt.

      Et que BBC n’auraient ainsi été *déshonnêtes* que parce que ils
      auraient déplacés les faits de l’Irak a la Syrie,
      essentiellement.

      Le fait que les victimes aient été massacrées des façon
      délocalisée et non synchrone — par les terroristes — semble
      toujours échapper.

  5. Rensk dit :

    Alors, ici ils utilisent un gosse de 11 ans, la source réelle c’est le «Guardian» et c’est déjà traduit en allemand ici : http://www.blick.ch/news/ausland/ich-strich-das-blut-meines-bruders-ins-gesicht-id1901539.html

    Dans ce truc… ce qui est drôle ils disent qu’il ne nomment pas le nom du gamin pour raison évidente… mais il nomment le nom du père Aref Shawki et de son oncle Abu Haidar ainsi que son grand frère Nader…

    « Ils ne savent plus ce qu’ils font » !!!

  6. claude dit :

    « est-ce que Hollande et ses épigones occidentaux, paieront un billet de retour aux ambassadeurs syriens qu’ils viennent d’expulser sous le prétexte du drame de Houla ? »

    Hollande ne fera rien d’autre que ce que Washington lui dit de faire.

    http://www1.almanar.com.lb/french/adetails.php?fromval=2&cid=26&frid=19&seccatid=26&eid=65509

    Washington sur Seine ? Ces ministres de François Hollande qui ont été f
    L’équipe du site

    La French American Fondation (FAF) est connue pour sa formation, les « Young Leaders », réservée à une dizaine de jeunes surdiplômés chaque année. Sur les huit socialistes sélectionnés comme Young Leaders depuis François Hollande en 1996, six rentrent dans son gouvernement cette semaine. Le plus « atlantiste » n’est pas toujours celui qu’on croit…

    Exit Alain Juppé, Valérie Pécresse, Nathalie Kosciusko-Morizet, Laurent Wauquiez, Jeannette Bougrab… Place à François Hollande, Pierre Moscovici, Arnaud Montebourg, Marisol Touraine, Najat Vallaud-Belkacem, Aquilino Morelle (plume du Président), etc.

    « Enfin des têtes nouvelles ! » entend-t-on ici ou là. Nouvelles ? Tout est relatif, quand on sait décrypter la liste ci-dessus : en fait, tous ces « Young Leaders » de l’UMP ont laissé la place à des « Young Leaders » du Parti socialiste.

    Car François Hollande et Pierre Moscovici depuis 1996, Marisol Touraine et Aquilino Morelle depuis 1998, Arnaud Montebourg depuis 2000 et Najat Vallaud-Belkacem depuis 2006, sont tous des « Young Leaders ». Tous ont été minutieusement sélectionnés et « formés » par ce très élitiste réseau Franco-Américain, inconnu du grand public, sponsorisé entre autres par la banque Lazard.

    A noter qu’entre 1997 et 2001, John Negroponte présida la FAF, avant de devenir entre 2005 et 2007, sous Georges Bush, le premier directeur coordonnant tous les services secrets américains (DNI), dirigeant l’US States Intelligence Community (qui regroupe une quinzaine de membres, dont le FBI et la CIA).

    FAF : Reproduction sociale de la classe dominante

    Crée en 1981, ce programme Young Leaders permet de développer « des liens durables entre des jeunes professionnels français et américains talentueux et pressentis pour occuper des postes clefs dans l’un ou l’autre pays ». Pressentis par qui ? Par un très strict comité de sélection, composé majoritairement d’anciens Young Leaders, qui ne retient qu’une dizaine d’admis par an. Seuls 13 hommes ou femmes politiques ont été admis depuis 1995, soit moins d’un politique par an en moyenne. Ces heureux « élus » sont choisis comme d’habitude parmi l’élite française : seuls 4% des Young Leaders français ne sont pas diplômés de l’ENA ou pas titulaires d’au moins un diplôme Bac+5, les trois quarts sont des hommes, à 80 % Parisiens… Autant dire qu’on reste en famille avec ce gratin issu de nos grandes écoles. Une spécificité française, qui, comme le souligne un rapport de la FAF, assure « une fonction de « reproduction sociale » de la « classe dominante  » […] dans un pays où la simple notion de leadership renvoie aux « diplômes » et non aux qualités intrinsèques de la personne comme c’est souvent le cas outre-Atlantique ». Bref, notre nouveau président et ses nouveaux ministres cités ici sont de purs produits de nos grandes écoles, « ces acteurs influents (qui) personnifient la « pensée dominante » depuis de nombreuses décennies » selon la FAF.

    Dès que l’on parle de réseaux d’influence, certains de leurs membres crient aux « obsédés du complot » et s’empressent généralement de préciser que le rôle de telles organisations est marginal et informel. Pour ce qui est de l’efficacité des « Young Leaders », les chiffres parlent plus que tous les longs discours : sur les 8 socialistes sélectionnés comme Young Leadersdepuis François Hollande en 1996, 6 rentrent dans son gouvernement cette semaine. Beau tir groupé, comme s’en enorgueillit à juste titre le site américain («The French-American Foundation is proud to have five Young Leader in the cabinet of President François Hollande, himself a Young Leader in 1996”), tandis qu’en France c’est motus et bouche cousue.

    Source: A partir d’Atlantico

  7. سوريا.خالدة-Syrie.Eternelle dit :

    Monsieur Guy Delorme pose la question pertinente et ironique :

    « Au fait, si jamais le rapport onusien conclut à une responsabilité, même partielle, de groupes d’opposition dans ce massacre, est-ce que Hollande et ses épigones occidentaux, paieront un billet de retour aux ambassadeurs syriens qu’ils viennent d’expulser sous le prétexte du drame de Houla ? »

    Je fais remarquer que l’ambassadeur de Syrie en France, est UNE AMBASSADRICE.

    En Syrie, la femme a accès réel à tous les postes de responsabilité, publiques et privés.

    En Arabie Wawahhabistanaise, en Qaqataristan, en Salafistan et Qaïdistan, quels sont les droits des femmes ?

    Et c’est l’Ambassadrice de Syrie que l’on expulse, alors même que les accusations contre les autorités légitimes sont infiniment douteuses. On réentend, de nouveau un certain BHL réclamer que la France, dans l’intérêt d’Israël, bombarde la Syrie !

    Quel retournement de la France !

    Où en est arrivé ce grand pays, notre pays, dans sa docilité envers les Ultra-Sionistes-Associés !

    A-t-on expulsé les ambassadeurs d’Israël, ou des Etats-Unis après les massacres du Liban, de Gaza, des camps de réfugiés, des guerres d’Irak ?

    • Souriya ya habibati dit :

      Savez-vous, Syrie.Eternelle, que votre affection pour les miens vous pare de beaucoup de vertus à mes yeux; il y a aussi le fait que vous ayez citer, dans un post précédent, de très importants livres dont « La tuerie d’Ehden » qui me plaît beaucoup parce que j’ai une grande affection pour Richard Labévière, véritable connaisseur de la Syrie et de la région.

      Souriya Allah hamiha

      • سوريا.خالدة-Syrie.Eternelle dit :

        La France est ma habibati,
        Souriya aussi est ma habibati,
        le Liban aussi.
        La Palestine aussi.

        Si l’information était objective, dans leur immense majorité, les Français auraient, pour la Syrie, de l’affection et de l’amitié.

        Mais il faut voir les menteurs, les affabulateurs, à l’oeuvre, à la déformation des faits, à l’intimidation de tous ceux qui veulent un peu de justice dans le monde, et, en particulier au Moyen-Orient.

        Les BHL et les Finkel, ont tout loisir de prêcher, sur toutes les chaînes de TV, la parole ultrasioniste, mais toute personne qui n’encenserait pas les Ultra-Sionistes-Associés sont persécutés.

        Finkel a même l’outrecuidance d’exhorter le monde entier, non seulement à ne pas critiquer la politique inhumaine anti palestinienne et anti syrienne d’Israël, même il veut que tout le mondà adhére à l’Ultra-Sionisme !

        C’est de la haute Philosophie !

        « Quo non descendam ! » (je veux dire : jusqu’où ne descendrai-je pas !?)

  8. Tarico dit :

    Qui sont ces « shabihas » ?
    des paramilitaires ? Des milices alaouites ?
    Combien de divisions ?
    J’ai vu des vidéos censées les incriminer mais ce n’est pas très clair.

    Donc des miliciens ont pénétré dans une zone aux mains des insurgés, qui plus est sous la mitraille de l’armée, pour aller tuer des enfants dans leurs maisons.
    Puis ce sont les insurgés, toujours sur le terrain, qui rassemblent les cadavres et qui les filment.
    Hum, mon intelligence se rebelle.

  9. Syrienne Libre dit :

    « On est quand même dans le flou le plus total », en effet…

    • mécréante dit :

      Pas si libre en effet elle choisit…
      « si jamais le rapport onusien conclut à une responsabilité de groupes d’opposition dans ce massacre, est-ce que Hollande et ses épigones occidentaux, paieront un billet de retour aux ambassadeurs syriens qu’ils viennent d’expulser ? »

    • BWANE dit :

      Grande Salapiste, parlez pour vous, nous, on comprend parfaitement de quoi il retourne.Fume.

  10. souria dit :

    C’est vrai que 108 morts dont 49 enfants et 34 femmes, ca pouvait difficilement passer pour un massacre par un bombardement au hasard de l’armée syrienne comme l’annonçait l’opposition et l’ONU . Du coup « on » a un peu changé le scenario..
    Entendre dans la vidéo l’homme qui parle « en direct » d’une pluie d’obus..

    Le décryptage de la chronologie du massacre d’Houla dont tout accuse les extremistes djiadistes du FSA .

    Syria – Houla Massacre an INSIDE JOB by FSA 26-05-2012

    https://www.youtube.com/watch?v=y2_owegdPms

  11. Cécilia dit :

    Merci Guy pour l’article.

    Je note aussi le très bon passage : « Au fait, si jamais le rapport onusien conclut à une responsabilité, même partielle, de groupes d’opposition dans ce massacre, est-ce que Hollande et ses épigones occidentaux, paieront un billet de retour aux ambassadeurs syriens qu’ils viennent d’expulser sous le prétexte du drame de Houla? »

    Concernant la question de fermeture des ambassades, il n’aura pas de fermeture pour le moment mais une expulsion de l’ambassadeur et les diplomates (seulement deux ou trois diplomates concernant la représentation syrienne en France. Je ne sais pour les autres pays).

    Cependant cela pose un problème car Lamia Chakour est aussi la représentante de la Syrie à l’UNESCO. Donc, encore un coup raté pour la diplomatie française !

  12. Raymond dit :

    Libye Saison II ?
    Ce soir sur la 2, BHL précedant Hollande qui reprend ensuite la possibilité de l’intervention militaire OTAN « moralement » exigée par BHL,sûrement concertés tous 2 dans le timing de manip:

    http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=tfFCIKoboS8.

    Houla est l’os qu’il fallait au grand orchestre impérialiste occidentalo-sunnito etc…, quoi que vous analysiez , examiniez, quelle que soit la vérité et il faudrait qu’Assad soit complétement fou stratégiquement pour faire ça dans sa situation, c’est déjà dans les cartons , il y a là un déclencheur horrifiant imparable selon eux pour l’intervention militaire: qu’Assad soit déruit et l’architecture géopolitique modifiée à leur manière c’est le seul but. Enormément de morts par bombardements ? no problem, ce serait « pour la bonne morale » non mais !
    Et Houla fait penser à Timisoara coup monté d’une centaine de torturés-tués pour la Roumanie, à Raçak des dizaines au Kosovo, aux centaines de bébés en couveuse tués par Saddam à Koweit-City coups montés tous prouvés aujourd’hui, « au plus c’est horrible au plus c’est meilleur » pour l’enclenchement militaire.
    J’ajoute que je pense qu’Assad est un dictateur très dur et que je voudrais bien la démocratie laïque pour ce pays. Mais la lutte ne doit pas se passer comme ça et seulement avec des confrontations de gens de l’interieur; j’écoute tout AFP-infosyrie etc…et c’est franchement pas clair, la plus forte et probable vraisemblance …là c’est une orchestration sanglante et cruelle calculée et alimentée par l’exterieur!ce qui est souvent exprimé ici ! ensuite chacun choisit son camp, c’est « PSG-OM » mais où le sang coule.
    Vont-ils réussir à infléchir le véto russe? pas impossible si on leur garantit certaines choses et les pressions sur eux sont énormes. Mais même avec refus l’intervention peut avoir lieu même si risque grave de 3 ème guerre mondiale car les plaques tectonico-politiques sont là très instables. »Ils » ont bien fait exploser la 1ère bombe A avec le risque possible et craint par les savants d’une réaction en chaîne sur toute la planète. Les 2 plus fortes armées du monde, ça donne confiance.
    Je ne suis pas syrien, immigré ou étudiant en France ou de là bas , mais à tous syriens pour ou contre le régime, je vous souhaite grand courage,le moins de pauvres gens tués et la paix dans la démocratie le plus vite possible dans votre pays.

  13. NG dit :

    Cela sent l’intox à plein nez. Souvenez-vous de Racak, ce village de la province serbe du Kosovo où on trouva un matin de janvier 1999 – histoire pour la Maison Blanche de faire diversion médiatique quelques jours avant que le Congrès US ne se prononce sur la destitution du président parjure Bill Clinton – une quarantaine de corps que les merdias du Système proclamèrent à l’unisson, à travers tout l’Occident, comme « victimes civiles albanaises d’atrocités perpétrées par l’armée yougoslave ». C’est ce soi-disant massacre qui a été l’élément déclencheur de l’agression occidentale contre la Yougoslavie. On sait aujourd’hui que tout était faux… (voir ici : http://guerre.libreinfo.org/manipulations/mensonges-de-guerre/92-yougoslavie/588-massacre-racak-inexistant.html)

  14. Tarico dit :

    Houla est l’os qui va leur rester au travers de la gorge.
    Ça fait longtemps que j’attendais qu’une manipulation soit montée en épingle et diffusée mondialement.
    Car cette fois, on peut prouver qu’ils mentent et leur mettre la tête dans le sang de ces pauvres enfants.

    Sur la vidéo il est clairement affirmé que ces enfants ont été tués par des bombardements.
    Les gens qui ont rassemblé les cadavres dans cette pièce ne peuvent pas ignorer la cause de leur mort puisqu’ils ont été les chercher dans des dizaines de maisons différentes.
    Or il apparaît que les enfants ont été exécutés à bout portant. Des projections de sang sur les murs semblent indiquer que certains ont été tués dans la pièce même où ils ont été filmés.
    Donc, ils ont menti, car ils ne peuvent pas ignorer la cause de leur mort.
    Il est impossible de changer de scénario, s’ils ont menti, c’est qu’ils ont tué eux même ces malheureux enfants.
    CQFD.

    Toute la puissance de propagande mise en œuvre dans cette affaire ne pourra pas renverser cette évidence.
    Ils ont commis l’erreur de mondialiser cette affaire qui va leur péter à la gueule dans très peu de temps.

  15. Raymond dit :

    Exact NG.
    Concernant BHL et son appel implicite à l’OTAN suivi 5 mns plus tard quel hasard, par le président Hollande (de « gauche » paraît-il?)dans le même journal de la 2,pour détruire Assad et le régime syrien dans la vidéo ci-dessus, avec l’étayage « moral » bien rôdé des « victimes civiles horribles » « lâches si vous ne faîtes rien » ,ce dont tous les gens normaux sont d’accord sans besoin de BHL mais avec une autre réponse,et dont il accuse irrationnellement et sans aucune hésitation seulement le régime,on peut se souvenir qu’il a SOUTENU dans « Le Point » et autres médias(vérifiable partout et sur le net) l’intervention militaire israëlienne à Gaza : 1773 tués civils ,dont 400 femmes, centaine d’enfants en réponse à des roquettes sur Tsérot ayant apeuré innaceptable mais sans tué ,tirs que l’ONU n’avait pas condamné pendant 10 ans. Là de sa part concernant « Plomb durci » aucun appel à l’ONU malgrè le grand nombre de civils tués et de beaucoup d’enfants y compris dans Gaza! ? ni à l’OTAN pour bloquer Israël voir bombarder Jérusalem en cas de non retrait immédiat ! Bizarre ! Humaniste universel comme il l’assène péremptoirement du matin au soir devant une opinion intimidée ou communautariste imposteur et hypocrite profitant de la binationalité ce Mr BHL ?

  16. C’est avec plaisir que je lirais vos avis sur mon dernier article concernant Houla:

    « Avec l’aval de BHL, Hollande nous engagera en Syrie »

    http://secretdefiance.canalblog.com/archives/2012/05/30/24376410.html

  17. Raymond dit :

    Bien lu Diogène.
    Même si ça semble dur à avaler , pour moi BHL est le vautour sinistre qu’on a appelé pour le déclenchement d’une intervention sans l’aval de la Russie qui va se produire et tomber Assad avec une centaine de milliers de morts au moins par bombardements et soutien au sol des « révolutionnaires » armés et bien payés dont on aimerait vraiment savoir qui ils sont! mais on peut s’en douter…
    Toute la puissance de la propagande est mise en œuvre pour terroriser le monde entier même le tétaniser de toute réaction réfléchie et démocratique avec les pires des horreurs , genre Houla ou seul le régime « cet immonde infâme » est dit malhonnêtement, coupable, sans enquête et témoins sérieux. via MENSONGE : IMPARABLE ! sauf à vous faire traiter de jobard, de complotiste ou de suppôt « du satan de syrie » qui tue les enfants comme Saddam Hussein en fut accusé faussement avec les couveuses de Koweit-City évocation effroyable, manipulée qui enclencha argumentairement la 1ère guerre d’Irak ( à noter que « les petits linceuls blancs de la mort par Assad le monstre  » alignés, expression de Levy ce jour au sujet d’Houla quand ils étaient ceux des centaines d’enfants de Gaza de l’opération « plomb durci » en janvier 2009 ne l’ont pas empéché de dormir ni de soutenir violemment l’intervention follement disproportionnée de l’armée d’Israël ); et surtout quand la majorité des gens obéissent aux partis (de « gauche »? qui ne dit plus rien …Cote d’Ivoire, Libye…)et prennent les infos presse-TVs pour parole d’évangile.
    BHL n’est pas qu’un bobo ridicule ,c’est un activiste calculé siono-libéral milliardaire ce qui ajoute à l’influence corruptrice et aux relations qui jouit pathologiquement de la guerre (sans être au combat direct , en ne risquant jamais directement et en arme sa propre vie ) quoi qu’il en dise branché aux « néocons » américains (Wolvowitch et ex-troskystes devenus hyperlibéraux milliardaires etc…)pour les pires aventures de façonnage de l’humanité , à sa , à leur sauce.
    Je n’ai pas de preuve mais il est bien possible, pour ma part j’en suis convaincu, qu’Obama et les américains aient un deal avec les frères musulmans pour mettre la main sur tous les pays arabes qui leur garantissent l’ordre vers une socièté de marché tout azimut genre Dubaï le nouveau St Trop des bobos occidentaux ravis. Après la Syrie…L’Iran ? et un Etat Palestinien à la sauce « armoricaine » .
    Complotisme ? mais on n’a jamais vu des services secrets et des grands Etats avec des armées les plus fortes -technologiquement- du monde, sans des plans politico-militaires à longue distance normalement et bien caché au public…qui n’a droit quand ça pète qu’à des communisqués contrôlés et imposés.
    Enfin j’espère être pessimiste…?
    Assad est pour moi un dictateur par héritage et par contexte « féodal » (jusqu’ici soutenu par l’occident ) si on peut dire,à maîtriser et infléchir , et vive la démocratie en Syrie et ailleurs mais pas comme ça !