• Actualité
  •  

Un communiqué d'un porte-parole de l'ONU a donné, vendredi soir, les premières impressions des observateurs à Mazraat al-Koubeir, lieu mercredi 6 juin d'un massacre supposé de 55 personnes par l'armée ou les miliciens pro-régime selon l'OSDH, et d'un dizaine par les terroristes selon le gouvernement. Les casques bleus ont donc vu des maisons très endommagées "par des tirs de roquettes, de grenades et des impacts de balles. Sur les murs de certaines de ces maisons, ils ont relevé des traces [...]



Tuerie de Mazraat : l’enquête de l’ONU commence

Par Louis Denghien,



Un communiqué d’un porte-parole de l’ONU a donné, vendredi soir, les premières impressions des observateurs à Mazraat al-Koubeir, lieu mercredi 6 juin d’un massacre supposé de 55 personnes par l’armée ou les miliciens pro-régime selon l’OSDH, et d’un dizaine par les terroristes selon le gouvernement. Les casques bleus ont donc vu des maisons très endommagées « par des tirs de roquettes, de grenades et des impacts de balles. Sur les murs de certaines de ces maisons, ils ont relevé des traces de sang séché, et senti une « forte odeur de chair brûlée« . Des vidéos diffusées par les chaînes françaises confirment ces descriptions. Des traces du passage de véhicules blindés ont été relevées. Un journaliste de la BBC a noté que même le bétail avait été exterminé.

Ban Ki-moon rend son verdict avant ses observateurs !

À part cela, c’est, à cette heure, toujours le flou : « Les circonstances entourant cette attaque sont toujours peu claires. L’identité et le nombre de personnes tuées ne sont toujours pas confirmés » a souligné le porte-parole onusien, Martin Nesirsky. Tout ça n’empêche pas Ban Ki-moon, plus que jamais aligné sur la Maison Blanche, de prétendre que ce massacre ôtait « toute légitimité » à Bachar al-Assad. Rappelons que le même Ban Ki-moon a en dépit de ses déclaration du reconnu publiquement, jeudi 7 juin devant l’Assemblée générale des Nations-Unies,  la présence de terroristes à l’oeuvre en Syrie. Mais chez le secrétaire général de l’ONU, il ne semble y avoir qu’une seule ligne cohérente : servir les vues d’Hillary Clinton, hier en Afghanistan, en Côte d’Ivoire et en Libye, aujourd’hui en Syrie… Justement, les Occidentaux – c’est-à-dire les États-Unis d’Obama-Bush, la Grande-Bretagne blairo-caméronienne et la France hollando-sarkozyste – préparent un nouveau texte prévoyant de nouvelles sanctions pour le Conseil de sécurité, première étape d’un processus devant conduire à un nouveau véto russo-chinois…

Rappelons, puisque nos médias « constitués » sont généralement réticents à le faire, la version gouvernementale du drame : un groupe d’activistes a attaqué une ferme à al-Koubeir, massacrant neuf femmes et enfants qui l’habitaient. Les soldats, alertés par des voisin, sont arrivés sur les lieux et ont engagé le combat conte les terroristes, les contraignant à la fuite : un insurgé et un soldat ont péri dans cet échange de tirs. D’après les déclarations d’un médecin légiste, le massacre de la famille est intervenu à 10 heures du matin (heure locale) le mercredi. La télévision syrienne a produit des témoignages d’habitants d’al Koubeir accusant un groupe terroriste. Il n’a jamais été question dans la communication du gouvernement d’un bilan de plusieurs dizaines de morts.

À ce sujet, notons que dans ses premiers communiqués, l’OSDH faisait état d’ »au moins 78 morts » (dont une quarantaine de femmes et d’enfants) : aujourd’hui l’officine londonienne fixe le bilan à 55 morts. Et répétons qu’on ne voit pas quel intérêt politico-médiatique auraient eu le pouvoir, ou ses représentants militaires locaux, à commettre ou laisser commettre un pareil carnage, pratiquement sous le regard de l’ONU, deux semaines à peine après la tuerie de Houla – toujours pas officiellement éclaircie en dépit du procès à charge immédiatement intenté par l’Occident médiatique au régime. Et ce au moment où se tenaient d’importantes rencontres diplomatiques,, à New York, Shangaï et Istambul.

Mais l’OSDH est déjà passé à autre chose, qui annonce qu’ »au moins 17 personnes » (dont neuf femmes et trois enfants) ont été tuées par des tirs de l’armée à Deraa dans la nuit de vendredi à samedi. L’OSDH  semble faire de cette tuerie le prolongement des traditionnelles manifestations d’opposition du vendredi. Sachez donc, amis lecteurs, que cette fois elles se déroulaient sous le thème, choisi comme d’habitude par les cyber-opposants de Syrian Revolution 2011, « Révolutionnaires et commerçants, main dans la main jusqu’à la victoire » : sans doute une tentative de relancer le mythe de la grève générale hebdomadaire des activités, plusieurs fois tentée par les opposants sans succès notable. L’AFP y voit aussi un geste en direction de la bourgeoisie et du monde des affaires, resté en marge de la contestation. On n’est pas sûr que les slogans entendus à Kafar Zita (de Hama) – « Nous ne voulons plus de révolte pacifique ! Nous avons des balles et des kalachnikovs ! » – soient de nature à convaincre les intéressés, non plus d’ailleurs que le reste des Syriens.

La jactance des opposants Facebook et le lyrisme de l’OSDH – qui n’ose néanmoins plus depuis longtemps parler de « centaine de milliers de manifestants » – ont bien du mal – de plus en plus de mal – à cacher que le mouvement patine depuis longtemps, drainant chaque vendredi à travers tout le pays les mêmes quelques milliers ou dizaines de milliers (en comptant les nombreux figurants enfants) d’excités radicaux ou de jeunes sans perspectives,  marginalisation contre laquelle les plus habiles cadrages de téléphones portables ne peuvent rien.

En marge de cela, la chaîne I-Télé, sorte de « mètre-étalon » de la bien-pensance désinformatrice, a donné ce samedi matin à ces téléspectateurs un résumé de la crise syrienne : la bouillie pour chats atlantistes qu’on imagine, avec tout de même une ou deux dérogations à la langue de bois : une reconnaissance que l’opposition est armée (impossible de faire autrement, il est vrai), et que la révolte anti-régime ne touche qu’ »une partie de la population« . C »est peu mais, selon les standards journalistiques d’I-Télé, c’est un glissement presque… révolutionnaire

 



Vous pouvez suivre les réponses à cet articles avec le flux RSS.
Les commentaires sont fermés.

121 commentaires à “Tuerie de Mazraat : l’enquête de l’ONU commence”

  1. le vrai informateur dit :

    Me semblais que l’ONU avait affirmé avoir aucune idée de ceux ayant fait le massacre…

  2. le vrai informateur dit :

    Certains semblent l’oublier(surtout Bwane): Il y’a deux oppositions sur le terrain(en général); celle armée et qui tire sur les forces du régime et celle pacifique.

    Celle pacifique mérite qu’on ne vomisse point sur elle.

    • Mohamed Ouadi dit :

      El il y’a Al Qaida, vous n’allez pas contredire Aymane Al Zawahiri et des responsables étasuniens et des officiels de l’ONU, comme il y’a des wahhabites et des salafites, vous n’allez pas démentir les émirs des pétrodollars, comme il y’a des bandits et des contrebandiers qui travaillent pour leurs propres comptes, et des services de renseignements occidentaux, vous n’allez pas contredire les différents médias occidentaux qui en parlent … Tous ces acteurs tuent des innoncents, de façon très pacifique … et hautement révolutionnaire !

    • Etudiant dit :

      Désormais, au vu de ces massacres, l’opposition armée a toute sa légitimité.

      • Jo dit :

        Va les aider tes assassins et n’ y reviens pas

        • jo dit :

          ils ont donc la légitimité d’ assassiner des institutrices pour avoir refuser de faire greve , de poser des bombes , de tuer des scientifiques et médecins , de prendre en otage un quartier entier

          Quelle belle démocratie avec les wahabites , salafistes

      • Syrie.Eternelle-سوريا.خالدة dit :

        Vu les massacres qu’elle fait, cette opposition a, à l’évidence, énormément d’armes. Et d’argent.

      • Cécilia dit :

        Désormais, au vu de ces massacres, le gouvernement syrien et selon toutes les lois internationales a le droit de taper d’une main de fer pour protéger ses citoyens et déraciner le mal. Avons-nous oublié le tueur au scooter, Mohammed Merah, mort à Toulouse, le 22 mars 2012 suite à un assaut du RAID ? Combien d’hommes ont été mobilisés et combien de balles ont été tirées pour un seul homme ?
        Merah est un ange par rapport aux terroristes en action en Syrie qui égorgent et violent femmes et enfants avec plaisir et Allah Akbar rien que pour les filmer, envoyer les photos aux médias pour soulever une forte indignation internationale qui mène à l’intervention de l’OTAN.

        Vive l’armée syrienne protectrice la patrie et le peuple syrien !

        • Etudiant dit :

          Pour moi l’armée fait cela. Donc l’ASL a toute sa légimité quand elle affirme protéger les populations et menant des opérations punitives contre les barrags de l’armée.Bravo à ces vrais soldats !

          • Cécilia dit :

            « Pour moi l’armée fait cela. Donc l’ASL a toute sa légimité quand elle affirme protéger les populations et menant des opérations punitives contre les barrags de l’armée.Bravo à ces vrais soldats ! »

            Faux Etudiant, un soldat sans honneur, qu’attendez-vous pour aller rejoindre vos misérables semblables de l’ASL, égorgeurs des femmes et enfants avec Allah Akbar?

            Allez le paradis vous attends des des belles vierges si vous versez le sang des infidèles, chrétiens, alaouites, druzes, chiites et athée !

            Bon voyage devant vous vous, préparez-vous !

            Vive l’armée syrienne protectrice de la patrie !
            A bas les clones des diables d’Arabie et Qatar !

          • Etudiant dit :

            Je suis agnostique baptisé catholiq cécilia, donc le takfiri ici c’est moi.

          • Cécilia dit :

            « Je suis agnostique baptisé catholiq cécilia, donc le takfiri ici c’est moi. »

            Mais, Faux Etudiant, vous ne m’apprenez rien de tout cela.
            Comme Cécilia connait le Grand Tartuffe, donc elle connait forcement le Faux Etudiant.

      • joska dit :

        Etudiant, tu es où pour dire tant de conneries? Parce ce que si les terroristes sont des opposant légitimes moi suis un japonais irradié! Tu n’es qu’en menteur et nullement autre

    • Candide dit :

      Exact LVI, on semble l’oublier.

      Cela arrange bien le pouvoir de ne voir qu’une seule opposition. Cet amalgame permet de mater l’opposition pacifique, en toute impunité. Pour l’instant…

      • jo dit :

        C’est tes amis terroristes qui agissent impunément , car ils sont protégés par les USA , Grande Bretagne , France , Turquie , Qatar et Arabie Saoudite , ainsi qu’al jazeera et les MERDIAS occidentaux, Les pays du Golfe donnent des armes et financent(ils l’ont avoué ) les terroristes pour commettre des attentats et massacres

        On a pas encore vu le CS de l’ONU condamner les terroristes

        • Candide dit :

          « C’est tes amis terroristes qui agissent impunément »

          Qui te dis que ce sont mes amis. Tu les a rencontrés chez moi, je te les ai présentés?

          • Cécilia dit :

            « Qui te dis que ce sont mes amis. Tu les a rencontrés chez moi, je te les ai présentés? »

            Vous les défendez, vous partagez les mêmes idées, vous les soutenez, donc, ceux qui se ressemblent se rassemblent !

          • Jo dit :

            t’as bien l’air de les soutenir pourtant

          • Etudiant dit :

            DIs ça à Louis et au proprio de ce site Cécilia, tu verra à quoi tu ressemble et avec quoi tu te rassemble. C’est pas très joli joli…

          • Cécilia dit :

            « DIs ça à Louis et au proprio de ce site Cécilia, tu verra à quoi tu ressemble et avec quoi tu te rassemble. C’est pas très joli joli… »

            Ce n’est pas joli, joli de descendre tous les saints du ciel, Faux Etudiant !

          • Etudiant dit :

            <Mais Cécilia je reprend ton raisonnement a 2 balles …

          • Candide dit :

            « C’est tes amis terroristes »

            bip bip bip bip

      • Syrie.Eternelle-سوريا.خالدة dit :

        Personne, parmi les responsables Syriens n’a jamais dit qu’il n’y a qu’une seule oppostion.
        C’est les « Tartuffes-Amis de la Syrie » qui rêvent du ralliement de tous les « opposants » au drapeau israélio-américain.

    • kegan dit :

      La seule opposition légitime passe désormais par les urnes, les autres sont des traitres qui appellent à la destruction de la Syrie !!

      • sowhat dit :

        100% d’accord Kegan

      • Candide dit :

        « La seule opposition légitime passe désormais par les urnes »

        A condition que les élections ne soient pas truquées, ce qui est loin d’être le cas

        • AVICENNE dit :

          Donc on fait quoi ?.

          On explose, on tue, on massacre ?. Cest cela votre plan ?.

          Il n’y a que du sang qui sort de votre bouche. Vous êtes incapables d’avoir d’autres idées que des idées de guerres, de destructions !.

        • joska dit :

          Et toi, pas candide, tu connais les urnes ou tu ne votes jamais? Tu pourrais avoir un plus de compassion pour les innocents massacrés pas tes amis terroristes

      • Syrie.Eternelle-سوريا.خالدة dit :

        C’est l’évidence.
        Mais les Ultra-Sionistes-Associés, leurs créatures-marionettes télécommandées, Qataristan, Wahhabistan, etc, préfèrent que les Syriens finissent dans les URNES funéraires ou les fosses communes.
        Israël compte les coups et les victimes.
        C’est autant en moins de gens à bombarder ou à « expulser » , un certain jour de gloire où l’UltraSionisme aura. triomphé.

    • Maroquino dit :

      Waw t’es un pro de l’argumentation toi en fait.

    • Passionario dit :

      Voici l’avis actuel de l’opposition pacifique en Syrie, en arabe malheureusement, à vous de traduire Moahammed:

      مساهمات القراء: أنا المعارض السوري .. أقول – بقلم: ابراهيم الحمدان

      by بقلم: نارام سرجون on Saturday, June 9, 2012 at 6:47am ·

      كان من يريد شراء عبدٍ , يأتي سوق النخاسة يفحص أسنان العبد ,كما يفحصون الاحصنة , ويفحص عضلاته لكي يستفيد منه الى أبعد درجة ممكنه , وإن كانت البضاعة من النساء فكانت تخضع لفحص مختلف.

      في الأزمة السورية ,,, فتحت أسواق النخاسة وبازارات شراء العبيد في الوطن العربي من أقصاه الى أدناه , فللسيد الاسرائيلي سماسرة خليجيين يلبسون الصندل والدشداشة ويضعون خواتم في أصابعهم من ذهب البترول, ويجيدون فحص العبيد و لغتهم وآلية عقلهم وثمنهم ويملكون الدرهم و الريال , ولكل عبد ثمن ,,, فالمفكر والكاتب ومن يوشم بالثقافة له ثمن, والمحرض على قنوات الدعاية له ثمن , والقاتل السفاح له ثمن , والمتظاهر ثمن , ومن كان معارض ومعتقل فيما سبق له أولوية أن ( يبيع الجمل بما حمل), والشاطر ابن الشاطر من استغل الموسم وأقام مزاداً علنياً ليقدم إبنه انتحارياً , يُقتل ويَقتُل معه أكبر عدد من أطفال سوريا ,(( وهذا حقيقة ما حصل في بلاد الكعبة ووصل الى مبلغ مليون ريال)).أن يسقط شهداء كرمى للوطن , شيء يدعو للفخر , أن نواجه مؤامرة من عدو غاشم , أمر يزيدنا حماساً , أما أن ننكشف أمام ذاتنا أننا أبناء مجتمع من عبيد , فهذا أمر يخجلني بل يفقدني الشهية للحياة والشعر والسياسة , نعم فقدت كل شهية , أمام حقيقة ما انكشف ( اسرائيل جعلت من العرب سماسرة وعبيد في سوق النخاسة العربي )

      ماذا يحدث في الشرق , ماذا يحدث ببلاد العرب , والمسلمين , هل نحن أبناء هذا المجتمع؟؟ مجتمع العبيد ,, هل يحق لنا أن نفخر بعروبتنا ورسولنا وقيمنا , أم علينا الخوف والهلع لانكشاف عورتنا وثقافتنا امام انفسنا !!
      دول عربية , أنظمه وشعوب , سقطت وانهارت أثراً بعد عين , ولولا العين السورية لما انكشف الكثير ,, الكثير من سوق النخاسة , أو ما يسمى بالربيع العربي , سوريا بصمودها , جيشها وشعبها وقيادتها أذهلت العالم ,وأنا كمعتقل سياسي سابق ، سأدوّن في سجلي عن سابق اصرار وتصميم ,,, دخلت معتقلات النظام في سوريا , أيام الراحل حافظ الأسد , لأنني معارض رأي , وكنت وما زلت أنتقد أي فساد ومحسوبيات يقوم بها أياً كان , وكنت أعتبر أن نظام الراحل حافظ الاسد , ورثّنا المعتقلات والفساد والمحسوبيات , وطال الفساد حتى أوجه المعارضة كما أوجه النظام .

      تحمست للرئيس الشاب الدكتور بشار الأسد , وآمنت بفكره الاصلاحي , لكن الآن أنا المعارض السوري أقول ( إن الراحل حافظ الأسد ورثّنا بلد قوي منيع مقاوم , صمد وصدَّ أشرس معركة بتاريخ سوريا , فصمود سوريا بوجه دول العالم الشرس وعلى رأسها اسرائيل لم يأتي من فراغ , وسنوات اعتقالي شيء لا يذكر أمام هذا الوطن الصامد )
      هاجرت سوريا منذ أعوام مضت , شعرت بالحنين الى الوطن , شعرت بالحاجة الى أصدقاء وأهل ولغه , رغم أني أحمل الجنسية الألمانية , لكني لم أشعر بالإنتماء الى هذا المجتمع , بل أشعر دائماً بأني غريب وأعاني من الغربة التي تتلاشى مع الهمّ اليومي , الى أن بدأت الأزمة في الوطن ,لم أعد أشعر بأني غريب بل أصبحت, شريد بلا وطن,كان دائماً في عقلي الباطن أنني غريب والغربة تزول بمجرد أن الوطن يسكنني ,أما الآن فالوطن جريح , ولمجرد الاحساس أن وطني يتألم شعرت باليُتم , بالتشرد , بالحاجة الى أن أحافظ على وطن يسكنني رغم أني لا أسكنه

      مساهمات القراء: الانتهازيون الجدد – بقلم: ياسمين ياسمين.

      by بقلم: نارام سرجون on Saturday, June 9, 2012 at 6:40am ·
      .

       

      مع الأسف الشديد ,, والقرف ,, الشديد جدا جدا
      ,,
      أصبحت المعارضة في سورية ,, موضة ,, نعم موضة
      !!!!
      ((
      وكأنها موديل جديد لبنطال جينز)) الجميع يريد ارتداءه , وكل حسب مقاسه
      منهم من ينبطح , ومنهم من ينتشر ,ومنهم من يتظاهر , ومنهم من يغني ويرقص لحقوق الانسان , ومنهم من يغرد أمام الكاميرات على مسارح العالم , ومنهم من يحمل غصن زيتون وينادي بالحرية,((ولا ضير ان حصد في طريقه للحرية عددا من رؤوس السوريين فحريتهم تستحق قطع الرؤوس
      ))
      بعد14 عشر شهرا , لا أعتقد أن هناك فائدة من النقاش أو الحديث أو ** الديمقراطية في تقبل رأي الآخر
      **
      ولم يبق هناك الكثير من التسميات للتلطي خلفها , مثل (( جماعة التيار التالت)),,,,,,,,, الانتهازيون الجدد
      !!!!!
      اما أنت مع هذا الوطن , أو ضده (( وعلى فكرة , هذا موقفي من بداية الازمة وليس الان
      ))
      لقد ساهمت المعارضة السورية وبكل أطيافها , وبدرجات متفاوتة ,ايصال سوريا الى ماهي عليه, وذلك أمر طبيعي , فخلطة (( الكوكتيل )) العلماني , اليساري, الشيوعي , القومي, الأقلي ,المذهبي, الوهابي , الاخواني, التكفيري ,,,, الخ ,,,لايمكن أن ينتج عنها الا رائحة عفنة تدعوك للتقيؤ , بعد أن أفسدت هواء هذا الوطن برائحتها القذرة ((وخاصة رائحتها الطائفية
      )).

      فلنعمل جميعا على تنظيف هذا الوطن مما علق به, من قذارة شعارات حقوق الانسان, المُصنّعة خليجيا بدولارات النفط العربي القميء, لأن وطن الياسمين ,لايستحق أن تعكر سماءه هذه الروائح النتنىة

      .
      Like · · Share

    • Syrie.Eternelle-سوريا.خالدة dit :

      Actuellement, le choix est entre la destruction d’une Syrie laïque, imparfaite certes (mais j’ai beaucoup à dire sur la perfection de nos « démocraties occidentales ») mais une et indépendante., sur la voie des réformes, d’une part, et des débris de territoires contrôlés par les Ulrra-Sionistes-Associés, annéxés par le Grand Israël, la Turquie, version nouvelle de la Sublime Porte, pourris par les Qaqatarhiens, Wawahhabistanais, Qaïdistanais et autres Salaphistophélésistanais, d’autre part.
      Alors, les opposants « pacifiques » doivent faire le choix de leurs aliés. Aujourd’hui et maintenant.
      On ne vomit sur personne, volontairement. mais la nausée qui saisit un être normal, ayant un peu de bon sens et d’empathie, peut le faire « vomir » malgré lui.

    • BWANE dit :

      Vous me prêtez, Monsieur, des propos que je n’ai jamais tenus. L’Irak, État laïque, a été détruit par vos amis, de même la Libye a subi le même sort, la Yougoslavie n’est plus, le Soudan a été divisé en deux, et maintenant vous voulez imposer le même devenir en Syrie, eh bien, nous, nous disons NON, Il n’y a pas à accepter ou refuser « l’opposition « nationale et patriotique, elle fait partie du cœur et de l’esprit de la Syrie, elle est chez-elle, et le président Bachar lui a ouvert le boulevard de la réforme, elle n’a qu’a s’y aventurer et montrer de quoi elle est capable, démocratiquement.

  3. Mohamed Ouadi dit :

    Dépêches de Ria Novosti sur la Syrie :

    Syrie: Clinton et Annan évoquent la transition du pouvoir
    WASHINGTON, 9 juin – RIA Novosti

    La secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton et l’émissaire spécial de l’Onu et de la Ligue arabe en Syrie Kofi Annan ont évoqué vendredi la transition du pouvoir en Syrie, a annoncé vendredi soir la porte-parole de la diplomatie américaine Victoria Nuland.
    « La plus grande partie de l’entretien de Mme Clinton et de M.Annan a été consacrée à la mise au point d’une stratégie visant à assurer le transfert du pouvoir politique en Syrie ainsi qu’à la nécessité d’unir les efforts internationaux pour forcer (les parties en conflit) à respecter le plan de l’émissaire spécial », a indiqué la porte-parole.
    La porte-parole a de nouveau rappelé que les Etats-Unis entretenaient des contacts permanents avec les représentants russes sur le règlement de la situation en Syrie.
    « Notre conseiller pour la Syrie Fred Hof se trouve à Moscou. Kofi Annan s’est également entretenu avec les hauts responsables russes. Nous discutons également de ces problèmes à New York (dans le cadre de l’Onu). Nous organisons des rencontres et nous essayons de mettre au point une position commune et de trouver des voies de coopération », a affirmé la diplomate américaine.
    http://fr.rian.ru/world/20120609/194996877.html

    Syrie: Lavrov et Annan appellent à harmoniser les efforts internationaux
    MOSCOU, 9 juin – RIA Novosti

    Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov et Kofi Annan ont souligné, lors d’un entretien téléphonique, que l’harmonisation des efforts internationaux était une condition sine qua non du règlement pacifique du conflit syrien, lit-on dans un communiqué du ministère russe des Affaires étrangères.
    « MM.Lavrov et Annan ont évoqué la nécessité d’unir les efforts internationaux pour trouver un règlement politique de la crise en Syrie. Le chef de la diplomatie russe a réitéré l’appel de Moscou visant à convoquer en urgence une conférence internationale avec la participation de l’ensemble des pays en mesure d’influencer les parties hostiles », stipule le communiqué.
    Les deux parties sont également tombées d’accord pour continuer le travail en commun afin de favoriser le règlement politique de la crise en Syrie.
    Le 7 juin, lors d’une réunion informelle de l’Assemblée générale de l’Onu, la Russie a proposé d’organiser en urgence une conférence internationale sur la Syrie, en proie à une vague de contestation du régime en place depuis plus d’un an.
    http://fr.rian.ru/world/20120609/194996711.html

    Syrie: 17 tués dans des bombardements à Deraa (OSDH)
    MOSCOU, 9 juin – RIA Novost

    Dix-sept personnes ont été tuées dans la nuit de vendredi à samedi dans des bombardements aux environs de la ville syrienne de Deraa (sud), rapportent les médias occidentaux citant l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH) basé à Londres.
    La plupart des victimes sont des femmes, indique l’Observatoire. Des affrontements entre des groupes armés rebelles et les troupes gouvernementales ont suivi les tirs.
    Des tirs ont été également entendus à Damas. La route reliant la capitale syrienne à Deraa est bloquée.
    De nombreux médias occidentaux utilisent les informations de l’OSDH sur le nombre des victimes du conflit en Syrie. Cependant, selon la diplomatie russe, le niveau de compétence de cette organisation laisse à désirer.
    http://fr.rian.ru/world/20120609/194996319.html

    Lavrov expliquera samedi l’initiative d’une conférence sur la Syrie
    MOSCOU, 8 juin – RIA Novosti

    Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov expliquera samedi aux journalistes l’idée de convoquer une conférence internationale sur la Syrie, a annoncé à RIA Novosti un porte-parole de la diplomatie russe.
    « Le ministre tiendra samedi après-midi une conférence de presse lors de laquelle il expliquera l’initiative russe consistant à réunir une conférence internationale sur la Syrie », a indiqué le porte-parole.
    Le 6 juin, M. Lavrov a proposé de convoquer une conférence des pays qui ont une réelle influence sur différents groupes de l’opposition syrienne. Selon le ministre, la Turquie, les pays membres de la Ligue arabe, l’Iran et les membres permanents du Conseil de sécurité de l’Onu devraient prendre part au forum.
    Selon la partie russe, la conférence ne cherchera pas à se substituer au Conseil de sécurité de l’ONU. Son but est de soutenir le plan formulé par l’émissaire spécial des Nations unies et de la Ligue arabe Kofi Annan et de stimuler le dialogue entre le gouvernement et les rebelles.
    Le chef de la diplomatie russe estime que ce forum pourrait marquer le début d’un processus de paix.
    La secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton s’est déjà opposée à la participation de Téhéran à cette rencontre.
    L’Iran et la Chine et l’Iran ont pour leur part salué l’idée d’une telle conférence.
    http://fr.rian.ru/world/20120608/194992846.html

      • fatima dit :

        Tous les jours , mister Anane fait des déclarations contradictoires ???? il faut qu’il sache sur quel pied doit-il danser ?
        De toute façon, cela montre qu’il exécute ce que les états unis (ses maîtres) lui dictent. d’ailleurs, mêmes Hélary, la folle, est comme lui.
        Chaque fois qu’elle sorte sur les médias nous entendons une déclaration différente de la veille ??
        C’est l’attitude des gens attaqués par l’hystérie.

      • ourika dit :

        tout cela ressemble à une belle et bonne précipitation contre la Syrie
        et d’après ce que me disent mes amis à Homs, le peuple commence à ne plus rien comprendre dans ceux qui tuent et ceux qui sont tués. la vie devient de plus en plus difficile et dangereuse. parfois tout va et parfois tout recommence à exploser. Et, ce qui est important et grave, les gens commencent à se demander si finalement le départ de Al ASSAD ne serait pas la solution pour que la paix revienne car ils commmencent à penser que peut-être que cela sera comme cela tout le temps qu’il sera là.
        Et là, mon avis: le peuple syrien est pris en otage par l’occident et ses mesures pour obliger le peuple à lâcher son candidat et se rendre. Du temps des croisades, on appelait cela un siège?

    • Syrie.Eternelle-سوريا.خالدة dit :

      Je constate qu’Israël est représenté. de façon « éminente » et redondante à toutes les « Conférences », par les Etats-Unis, mais aussi par le Royaume-Uni, et, on le sait ouvertement maintenant, par les Zémirs et Rois du Golfe Israélien (Ex Golfe Arabo-Persique)

  4. LHDDT 佐罗 dit :

    1) Passé ce « masque noir qui cache un blanc ».. les US seraient à la pointe des technologies de médecine criminelle, ADN patin couffin .. où tu démasque le criminel sur les traces d’un éternuement et depuis que ces observateurs sont sur place, leurs « hommes médecines » sont incapables de fournir des conclusions scientifiques ? .. probantes ? ou alors, les analyses gagneraient à être cachées.
    Nul doute que s’ils n’en avaient, trouvé qu’une seule on en causerait éà la télé » !
    2) Et encore.. il y a probablement quelques exactions : des militaires excédés peuvent dégommer sommairement une paire de crapules qui auraient tué des leurs.. Mais ça, c’est vrai dans tout conflit et ça n’incrimine en rien M. al Assad.

  5. Souria dit :

    Mazraat: ONU « incapable » de confirmer ..titre Reuters dans, mais l’information ne fera surmement pas la UNE …

    Reuters Publié le 09/06/2012 à 08:00

    Les observateurs de l’Onu qui se sont rendus vendredi dans le hameau de Mazraat al Qoubir en Syrie, présenté par l’opposition syrienne comme le théâtre d’un nouveau massacre, se sont dits incapables de confirmer l’information tout en signalant des traces de massacre et des signes de présence des forces syriennes dans certaines maisons.

    Selon l’opposition, 78 personnes au moins auraient été massacrées mercredi dans ce hameau situé près de Hama.

    Des traces de blindés sont visibles dans le voisinage et certaines maisons sont endommagées par des roquettes tirées de blindés, des grenades et des armes de divers calibres, précise le communiqué.

    Seule l’armée syrienne possède des blindés et des armes lourdes.
    « A l’intérieur de certaines maisons, du sang était visible sur les murs et sur le sol », poursuit le communiqué. « Des feux brûlaient toujours hors des maisons et il y avait une odeur forte de chair brûlée. »

    « Les circonstances de cette attaque ne sont toujours pas claires », relèvent les observateurs qui soulignent que ni les noms et ni le nombre des victimes ne peut être confirmé pour l’instant. « Les observateurs travaillent toujours à établir les faits. »
    Jeudi, les observateurs avaient tenté d’atteindre le petit village de 150 personnes mais avaient dû renoncer après avoir essuyé des tirs, à la fois des forces de sécurité et des habitants.

    Quelque 300 observateurs de la Misnus (Mission de supervision des Nations unies en Syrie) se sont déployés en Syrie pour surveiller un cessez-le-feu déclaré le 12 avril entre les forces du président Bachar al Assad et les rebelles par l’émissaire de la communauté internationale Kofi Annan mais jamais mis en oeuvre.

    Le 25 mai, 108 hommes, femmes et enfants avaient trouvé la mort dans la ville de Houla, près de Homs. Ce massacre a été attribué par les Nations unies aux forces gouvernementales syriennes et à des miliciens alliés du régime.

    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2012/06/09/97001-20120609FILWWW00296-mazraat-onu-incapable-de-confirmer.php

  6. Rensk dit :

    Les rebelles se battent aujourd’hui avec tous les moyens – et aussi, ILS envoient des civils dans le feu.
    C’est le Spiegel qui l’affirme http://www.spiegel.de/politik/ausland/aufstand-in-syrien-17-menschen-sterben-beim-beschuss-von-deraa-a-837871.html

    Le même article m’envoie chez « Channel 4 News » et le blog du journaliste en chef Alex Thomson = http://blogs.channel4.com/alex-thomsons-view/hostile-territory/1863

    Lundi, il a été avec les opposants, en bonne confiance il s’est fait transporter par eux (ainsi que d’autres journalistes et traducteurs)… C’est alors qu’ils se sont retrouvé dans un cul de sac… les rebelles ont tiré pour attirer l’armée… dans le but pour que cette dernière tue des journalistes… On les a sacrifiés mais ils ont réussi a s’échapper.

  7. RoyL dit :

    @ Cesco
    http://www.infosyrie.fr/actualite/annan-reconnait-la-violence-des-oppositions-et-appelle-liran-a-laide/#comment-52226

    > Est ce à dire que la Russie « tolérerait » une intervention
    > unilatérale d’une « coalition » comme on l’a déjà vu par le
    > passé?

    RÉPONSE:

    http://www.voltairenet.org/Coups-de-semonce-russes
    Coups de semonce russes
    par Thierry Meyssan
    Damas (Syrie) | 9 juin 2012

    [L]a crise syrienne a changé de nature. Le processus de
    déstabilisation qui devait ouvrir la voie à une intervention
    militaire légale de l’Alliance atlantique a échoué. Ôtant leur
    masque, les États-Unis ont publiquement évoqué la possibilité
    d’attaquer la Syrie sans l’aval du Conseil de sécurité, comme ils
    le firent au Kosovo. C’était feindre d’ignorer que la Russie de
    Vladimir Poutine n’est pas celle de Boris Eltsine. Après s’être
    assuré du soutien chinois, Moscou a tiré deux coups de semonce en
    direction de Washington. La continuation des violations du droit
    international par l’OTAN et le CCG risque désormais d’ouvrir un
    conflit mondial. [..]

  8. RoyL dit :

    http://www.fides.org/aree/news/newsdet.php?idnews=31693&lan=eng
    2012-06-09
    ASIA/SYRIA-Appeal of the Greek catholic Patriarch: a month of
    fasting and abstinence for peace

    [.. I]n the message, the Patriarch said: « In the Eastern
    tradition of the Church, after Pentecost in the month of June is
    observed the ‘Fast of the Twelve Apostles’, chief among whom are
    Peter and Paul, whom the Church in the East and West alike
    commemorates on June 29. This fast begins this year on June 4 and
    ends on June 28. Now, after the escalation of violence,
    especially the widespread series of assassinations and
    kidnappings for ransom that has affected a great many members of
    the Melkite Greek Catholic Church and others, especially in Homs,
    we ask all the children of our patriarchal Eparchy of Damascus to
    fast and say special prayers every day, at home and in church. »
    [..]

    Amen. Et nous (j’en suis un) les musulmans suivront et ferons de
    même en Juillet (Ramadan).

    • Syrie.Eternelle-سوريا.خالدة dit :

      Tous les gens de conscience et de coeur s’y associeront.
      Et Dieu, sans doute, entendra les prières des coeurs sincères.

  9. RoyL dit :

    http://www.fides.org/aree/news/newsdet.php?idnews=31694&lan=eng
    ASIA/SYRIA – Ultimatum to Christians: « Leave Qusayr »
    2012-06-09

    Qusayr (Agenzia Fides) – Exodus of Christians in the west of
    Syria: the Christian population has left the town of Qusayr, near
    Homs, following an ultimatum from the military chief of the armed
    opposition, Abdel Salam Harba. [..]

  10. RoyL dit :

    http://sana.sy/fra/55/2012/06/09/424308.htm

    Al-Akhbar: deux pays régionaux ont demandé du courant
    d’al-Mostakba de transformer le nord du Liban en un passage de
    trafic d’armes
    09 Juin 2012

    Beyrouth / [L]e journal libanais al-Akhbar a dévoilé qu’UN PAYS
    RÉGIONAL IMPORTANT et UN AUTRE DU GOLFE ont demandé aux
    responsables du courant al-Mostakbal d’examiner la possibilité de
    transformer le Nord libanais en passages pour trafiquer de
    grandes quantités d’armes et de munitions aux groupes armée en
    Syrie.

    [L]e journal, qui a citée un député du courant d’al-Mostakbal, a
    souligné que cette offre, intervenu il y a un mois, éclaircit les
    raisons qui sont dernières l’éclatement de la situation au Nord
    du Liban, notamment à Trablous. [Emphase ajoutée]

  11. Cécilia dit :

    Crise syrienne !

    Le scénario du pire en Syrie

    Ce n’est pas parce que les puissances occidentales et leurs alliés arabes s’acharnent corps et âme pour les inciter contre Damas que Pékin et Moscou se laissent arnaquer.
    Jeudi, au Conseil de sécurité, les manœuvres occidentales, arabes et turques pour les pour inciter à accroitre la pression contre Damas se sont avérés vaines. Ni la stratégie des attentats kamikazes, ( qui curieusement s’est arrêté dès lors qu’a été enclenché celle des massacres) ni celle des massacres perpétrés sans cesse à la veille de séances onusiennes sur la Syrie n’ont eu raison de l’obstination ces deux membres permanents du Conseil de sécurité.

    Russie: pas de renversement d’Assad

    Depuis le début de la crise, et malgré les pressions monstres exercées contre ces deux pays (chez eux), leur position n’a pas changé d’un iota. Ils incombent la responsabilité des violences qui ravagent la Syrie aussi bien aux forces gouvernementales qu’à celles de l’insurrection, exigent que les deux parties soient condamnées (et non seulement les forces gouvernementales) et refusent toute frappe militaire contre la Syrie, tout en s’abstenant de se rallier aux sanctions adoptées contre elle.

    Devant ses hôtes américains, une délégation du département d’Etat qui s’est chargé du déplacement à Moscou, le vice-ministre russe des Affaires étrangères Mikhaïl Bogdanov a dit ignorer si le président Bachar-al Assad est prêt à quitter le pouvoir. Façon de dire que cette question n’a jamais été abordée entre les deux alliés russe et syrien.

    La veille de l’arrivée de la délégation américaine dirigée par l’envoyé du département d’Etat Frederic Hof, la secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton a appelé la veille au départ du président Assad.

    De par ses dernières déclarations, Moscou avait laissé croire qu’elle avait pris ses distances avec Assad ces dernières semaines. Et les medias occidentaux se sont vite fait l’écho d’un assouplissement de la position russe. Et pour cause, le vice-ministre russe des Affaires étrangères avait dit : « Nous n’avons jamais dit ou posé comme condition qu’Assad devait nécessairement rester au pouvoir à la fin du processus politique », selon l’agence Itar-Tass. Ils n’attendront pas longtemps pour être déçus. Quelques heures après, le chef de la diplomatie russe Serguei Lavrov déclarait de Pékin qu’un changement de régime en Syrie pourrait conduire à « une catastrophe ».
    Pour sa part, l’AFP constate que Moscou continue de livrer des armes à la Syrie et s’oppose résolument à toute intervention militaire étrangère, comme ce fut le cas en Libye.

    La Russie insiste sur la nécessité d’appliquer le plan de paix de l’émissaire international pour la Syrie, Kofi Annan, et demande dans cette optique aux Occidentaux d’user de leur influence sur les groupes armés de l’opposition syrienne.
    M. Bogdanov a ajouté que la Russie était prête à soutenir d’éventuelles « corrections » au plan Annan « pour fournir les meilleures conditions possibles à son application par toutes les parties ». En dernier recours, Moscou a declaré vouloir organiser une conférence internationale sur la Syrie.

    La Chine: Rien que le plan Annan

    Même son de cloche de la part de Pékin qui a refusé d’endosser l’appel de l’émissaire onusien Kofi Annan à plus de pression sur Damas et insiste pour des exigences qui s’adressent aussi aux milices syriennes armées.
    « Le gouvernement syrien tout comme l’opposition doivent honorer leur engagement de cessez-le-feu et de cessation des violences », a répété Liu Weimin, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, sans répondre réellement à la question répétée à deux reprises sur le fait de savoir si la Chine endossait cet appel d’Annan à exercer une « pression substantielle » sur Damas.
    Pékin a par ailleurs « fermement condamné » le massacre perpétré mercredi à Al-Koubeir dans la province de Hama (centre), qui aurait fait des dizaines de morts, et a dit souhaiter que ses auteurs soient « rapidement traduits en justice ».
    Alors que les responsables de l’insurrection syrienne accusent les autorités, Damas a quant à elle accusé des groupes terroristes de l’avoir perpétrée, et de vouloir l’accuser arbitrairement pour durcir le ton contre elle, lors de la séance du Conseil de sécurité, prévue au lendemain.

    Syrie : s’attendre au pire

    Devant l’obstination sino-russe, il faut s’attendre à davantage d’embrasement de la situation militaire sur le terrain.
    Des sources l’ont révélé au journal libanais Al-Akhbar, assurant que des services de renseignement occidentaux, surtout américains et britanniques, en plus des turcs et saoudiens s’activent sur le terrain, et font tout pour faire exploser la situation, ce qui pourrait se répercuter sur le Liban.
    Le but étant de provoquer des changements à l’avantage des miliciens armés : citant des sources sures, le journal libanais écrit qu’il est question de leur envoyer des armements capables de neutraliser les blindés, hélicoptères et l’artillerie de l’armée régulière. Les miliciens subissent également des entrainements intensifs pour créer des zones « libres » autour des principales villes, surtout Damas et Alep. Les régions frontalières avec le Liban, la Turque et la Jordanie sont aussi particulièrement visées.

    Al-Akhbar assure que certains groupes armés appréhendent une escalade qui pourrait couter cher, alors que des groupes islamistes se targuent d’ors et déjà d‘avoir entre les mains des armements qui cassent l’équilibre des forces à leur avantage.
    Le journal rapporte que les autorités syriennes ont fait savoir à leurs alliés russe et chinois que les groupes armés ont profité de la présence des observateurs onusiens pour se réorganiser et mobiliser davantage de gens et que ce sont les forces gouvernementales qui ont essuyé les plus grosses pertes durant cette phase, aussi bien parmi les militaires et les forces de l’ordre que parmi les civils hostiles à l’insurrection.
    Des sources syriennes rapportent que la mobilisation en est à son summum dans les rangs des forces gouvernementales qui s’attendent à des opérations plus dures.

    De l’uranium appauvri entre les mains des miliciens

    les informations du journal libanais concordent avec celles du site syrien Syria Truth, (de l’opposition syrienne, mais hostile à l’insurrection), selon lequel des preuves s’accumulent sur l’utilisation par les miliciens syriens de lance-missiles de fabrication américaines à l’uranium appauvri ou aux matières —-.
    Parmi les indices le site cite une vidéo qui filme une opération perpétrée jeudi à Ariha (Idleb) contre un char ou un blindé de l’armée régulière et dont les flemmes font soupçonner la présence d’uranium ou de matière ultra x.

    Selon Syria Truth, un deuxième vidéo datant du mois d’avril dernier, montre un membre des services de renseignements aériens syriens (réguliers) en train d’examiner un lance-missile américain de Type M72A2 LAW et qui a été confisqué d’une traque de la milice Armée syrienne libre (ASL) dans la province de Rakka.
    Sachant que cette arme projette des missiles contenant du Prométhium -147 qui ne peut être obtenu qu’à partir des centrales nucléaires et qui sont capables de transpercer les chars blindés et de les faire fondre. Sans compter les séquelles nocives sur l’environnement et les humains.
    Les miliciens peuvent avoir obtenu cet armement de la Turquie, qui fait partie des pays qui se l’ont procuré des Etats-Unis. Et pourquoi pas de l’entité sioniste.

    Interrogé par la télévision libanaise New TV, jeudi dernier, sur des accusations de liens avec Israël, un milicien de l’ALS a répondu que sa milice est prête à pactiser avec Satan pour renverser Bachar el-Assad.

    (Pour voir les vidéos diffusées sur le site Syria Truth, voir: http://www.syriatruth.org/news/tabid/93/Article/7535/Default.aspx)

    http://www6.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=67699&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=37&s1=1

    • Djazaïri dit :

      Merci pour cet article instructif.

    • kegan dit :

      Il vous reste ceci (tres class) à traduir
      الأغرب من هذا كله ، وهذا سؤال برسم النظام السوري : طالما أن أجهزتكم الأمنية تمكنت من مصادرة أحد هذه القواذف من المسلحين منذ شهرين ، والشريط هو دليلنا القطعي على ذلك، لماذا تلزمون الصمت على هذا الأمر؟ هل لأنكم لا زلتم تمنّون النفس بلحس « طيز » الأميركي ولعق برازه والعمل عنده « شرطة لمكافحة الإرهاب » كعادتكم المزمنة، وبالتالي لا تريدون إثارة القصة؟ أم أن انحطاطكم المعرفي والتقني وصل حدا لم تعودوا تعرفون معه طبيعة القاذف الموجود بين أيديكم منذ شهرين ، وتعتقدون أنه « عصا مساحة » أو  » عصا مقشة تنظيفات »!؟ أم أن الضابط الذي صادره عاد وباعه للمسلحين (أو لبقايا جواسيس السفارة الأميركية بهدف إخفاء الأدلة) كما فعله زملاؤه الأشاوس من كلاب فرع الأمن العسكري بحمص حين كانوا يساعدون المسلحين على تهريب السلاح من

  12. fatima dit :

    Ce serait temps que le gouvernement syrien mette ces larbins à la porte. Depuis leur arrivée en Syrie, la violence augmente.! Ca suffit, nous en avons ral-bol !!!! En tout cas, ces observateurs travaillent pour les comptes des occidentaux et spécialement pour les états unis..basta !!

    Article sur le site « JP news.sy », du 09/06/2012
    ضابط أردني من بعثة المراقبين الدوليين يكشف الجانب التجسسي لمهمة الفريق.. وأسرار زيارته إلى ميناء طرطوس..؟

    جهينة نيوز:

    أكد ضابط أردني يعمل مع فريق مراقبي الأمم المتحدة في سورية أن لفريقه مهمات « تجسسية » غير معلنة، وأن هذا الأمر لا يعلم به إلا عدد محدود جداً من أعضاء الفريق، وتحديداً الغربيين منهم ، بمن فيهم- بطبيعة الحال- رئيس الفريق الجنرال النرويجي روبرت مود. وكشف الضابط الأردني عن أن أعضاء الفريق الذين زاروا ميناء طرطوس يوم أمس، كانوا يريدون الحصول على معلومات حول أنشطة عسكرية أجنبية في أحد أحواضه..!.

    وكانت زيارة الفريق إلى الميناء –بحسب معلومات لموقع « الحقيقة » الإخباري- استدعت تساؤل المعنيين ودهشتهم، بالنظر لأن مهمة المراقبين محصورة في مراقبة انتهاكات وقف إطلاق النار، الذي نصّت عليه خطة كوفي أنان، في الأماكن التي تشهد مواجهات ساخنة بين الجيش السوري والأجهزة الأمنية من جهة، والإرهابيين المسلحين من جهة أخرى. علماً بأن طرطوس كلها، والميناء بطبيعة الحال، لم يشهدا أي مواجهات أو توترات من هذا النوع!.

    الضابط الأردني، وفي اتصال مع « الحقيقة » من مقر إقامته في دمشق، كشف أن الجنرال مود طلب من فريق المراقبين، بعد أن انطلق من دمشق، التوجه إلى ميناء طرطوس وفحص ساحات تخزين الحاويات، مع التركيز على الحوض الشمالي في الميناء، بالنظر لأنه الرصيف الذي يستخدمه الجيش السوري لاستقدام السلاح من الخارج، سواء من روسيا أو من إيران، بحسب المعلومات التي تلقاها الجنرال روبرت مود من مصادره الخاصة. وقال الضابط: إن مود تلقى معلومات أول أمس من مصادر غربية تشير إلى قدوم قوات خاصة روسية يجري إنزالها مع عتادها في الميناء منذ يومين بذريعة أنها خاصة بالنقطة البحرية الفنية التي تستخدمها روسيا للخدمات الفنية واللوجستية الخاصة بسفن أسطولها عند إبحارها في البحر المتوسط. إلا أن المراقبين وبعد أكثر من ساعة من التجول في الميناء، والكلام لم يزل للضابط، لم يلحظوا شيئاً غير طبيعي.

    في هذا السياق، ربط الضابط بين هذه المعلومات والتفجير الذي استهدف ثلاثة باصات صغيرة في ضاحية قدسيا نهار أمس، وأسفر عن سقوط 5 من عناصر الأمن والمدنيين العابرين، بين شهداء وجرحى، بينهم أطفال. وقال الضابط: إن المعلومات المتوفرة لفريق المراقبين تشير إلى أن جماعة « الإخوان المسلمين » هي التي وقفت وراء التفجير، وكانت تعتقد أن الباصات الثلاثة تحمل عسكريين وخبراء من روسيا وصلوا أخيراً إلى سورية، إلا أنه تبيّن أن جميع الضحايا والجرحى هم من السوريين. وكشف الضابط عن أنه جرى استهداف ثلاثة باصات في الشارع نفسه في قدسيا، وليس واحداً فقط لأن الباصين الآخرين كانا بعيدين نسبياً عن الأول، ما جنبهما الوقوع في دائرة الانفجار.

    على الصعيد نفسه، كشف الضابط الأردني أنه على علم بأربع زيارات على الأقل قام بها المراقبون إلى أماكن في محافظات مختلفة، ولاسيما درعا وإدلب وحمص، كان الهدف الأساسي منها الحصول على معلومات تتعلّق بمواقع عسكرية تخصّ القوى الجوية والدفاع الجوي السورية. وذكر الضابط في هذا السياق زيارات الوفد المتكررة إلى درعا منذ نيسان/أبريل الماضي، حيث جرى في إحدى المرات التقاط صور لمحطة استطلاع جوي في منطقة الحارّة، وفي مرة ثانية جرى التقاط صور لقاعدة عسكرية تقع ما بين نوى والشيخ مسكين!!.

  13. claudia dit :

    Webster Tarpley a été interviewé hier à Press TV. Selon ce dernier et d’après ses sources à l’intérieur de la Syrie, plusieurs corps étaient en état de décomposition avancée alors que l’opposition annonçait un massacre qui venait à peine d’avoir lieu. Voici un copié-collé d’un paragraphe dans lequel M. Tarpley en fait mention:

    To make matters worse, other confirmed reports from sources inside Syria cited by veteran investigative journalist Webster Tarpley, have testified that the ‘freshly massacred’ victims’ bodies were in a state of advanced decay – and planted at the scene to give the appearance of a massacre event.

  14. jo dit :

    Si les RATS ont des armes capables de détruires des blindés, il fait que l’armée Syrienne frappe un grand coup

    cessez le feu ou plan Annan, les RATS ne déposeront jamais les armes

    Il faut que l’Armée les écrase une bonne fois pour toutes

    Ce n’est pas cette bande de drogués qui va prendre le controle du pays quand meme

  15. zidane dit :

    les syriens meurent et les russes demandent des reunions. la strategie est d’afflaiblir la syrie et je crois meme les russes et les chinois sont complices.avec leur politiques ils ont neutraliser l’armee syrienne.juqu’a present les russe et les chinois sont les plus gagnant.la seule solution est de comtaminer tous les pays limitrophes .

    • Souriya ya habibati dit :

      Tiens tiens.. Une nouvelle version du ‘ar’ur?!! il va falloir bientôt dératiser tous les clones..

      Souriya Allah hamiha

  16. kegan dit :

    … « Il est à noter que les femmes et les hommes en colère, ont fait des déclarations à la télévision d’Etat et confirmé que quatre hommes armés ont mené l’attaque sur le village, et ils les ont désigné par leurs noms: Mohammed Hassan Alwan, Mehdi Ahmed Alwan, Sari al Ahamdo et Hazem Rachid Alwan . 
    Le coroner de la ville de Mharda, Fadi Ibrahim, qui a inspecté les corps amenés à l’hôpital a confirmé qu’ils avaient tiré sur les victimes de façon très proches de leurs têtes,
    et que les tueries ont eu lieu avant les heures d’engagement dans les conflits armés entre les forces de sécurité et les militants présents dans la région.
    Le massacre a eu lieu à environ dix heures du matin, et c’est vers deux heures l’après-midi qu’on a assisté à un affrontement entre les forces de securité et des hommes armés dans le village pendant quelques heures, selon ce que disent d’ autres citoyens »…

    http://www.syriatruth.org/news/tabid/93/Article/7546/Default.aspx

  17. Jo dit :

    Serguei Lavrov

    / Le ministre russe des affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a affirmé que la Russie ne changera point sa position rejetant toute intervention militaire en Syrie en raison de ses répercussions graves sur toute la région.

    Dans une conférence de presse tenue à Moscou, M. Lavrov a fait savoir que la Russie possède des renseignements documentés et corroborés par des parties médiatiques et des experts russes, sur des actes de terrorisme perpétrés par les terroristes contre les loyautés de l’Etat syrien.

    M. Lavrov a indiqué que les crimes commis à al-Houla, à al-Qbeir et dans d’autres régions et les attentats survenus à Alep et à Damas étaient le fruit de l’escalade couverte par des parties étrangères.

    En outre, M. Lavrov a fait noter que la décision adoptée par la Ligue arabe de cesser la diffusion des chaînes satellitaires syriennes se contredit avec la liberté de l’expression et de l’information.

    M. Lavrov a souligné que des parties extérieures recrutent des mercenaires et des forces extrémistes, les financent et les arment dans le but de perpétrer des crimes en Syrie et de provoquer une sédition.

    M. Lavrov a indiqué qu’un journaliste britannique avait confirmé que des personnes armées avaient tenté de le tuer en Syrie et accusé le gouvernement syrien de cette tentative.

    M. Lavrov a dit : « Aucune alternative n’est possible au plan Annan pour parvenir à un règlement pacifique en Syrie », soulignant que certaines parties déploient tout effort pour avorter le plan et exécuter leurs propres agendas.

    « La Russie bloquera toute résolution au Conseil de sécurité autorisant le recours à la force contre la Syrie », a-t-il affirmé.

    M. Lavrov a indiqué que la Syrie avait appliqué beaucoup de points du plan Annan, soulignant qu’elle est sérieuse de le faire réussir, « mais il y avait des parties qui soutiennent le terrorisme et œuvrent pour torpiller le plan.

    M. Lavrov a fait savoir que la Russie appelle à une conférence internationale à laquelle participeront des parties régionales importantes, tels que l’Iran, l’Irak et d’autres pays, pour résoudre pacifiquement la crise syrienne.

    Il ajouté : « Nous sommes en contact avec toutes les parties et les partenaires pour convenir des principes fondamentaux du règlement et pour que la conférence soit transparente et franche », soulignant que les médias doivent jouer un rôle important dans la recherche d’un règlement en Syrie, non pas d’accentuer la violence et le terrorisme.

    M. Lavrov a fait noter que la Russie voudrait appliquer le plan Annan, en six points, soulignant que ladite conférence internationale a pour objective d’appuyer ce plan.

    Il a fait remarquer que cette conférence n’aura pas lieu sous l’ombrelle du groupe des amis de la Syrie qui ne sont pas des amis de la Syrie, mais uniquement des parties de l’opposition.

    « Certains pays arabes parlent avec fierté de l’armement des terroristes en Syrie », a-t-il estimé.

    Il a dit : « Nous avons des renseignements suffisants sur l’armement de l’opposition syrienne, les parties qui l’arment et la financent et les dirigeants des groupes et des factions armés », soulignant que les services des renseignements européens et de l’Otan possèdent des informations sur les sièges des dirigeants des groupes terroristes dans les pays voisins de la Syrie. « Nombre de pays arabes ont fondé des fonds pour soutenir les groupes armés en Syrie », a-t-il précisé.

    M. Lavrov a indiqué qu’un nombre de pays œuvrent pour créer des circonstances pour l’ingérence étrangère en Syrie et mettre un calendrier du plan Annan visant à exercer des pressions sur le Conseil de sécurité, soulignant que les parties étrangères ne doivent pas imposer des agendas sur le gouvernement syrien.

    M. Lavrov a estimé que l’opposition armée ne s’engage pas à l’article lié à l’arrêt de la violence, ajoutant : « Alors que l’armée se retirait des villes, les groupes armés qui s’y étaient déployés attaquaient l’armée et les habitants ».

    M. Lavrov a souligné les médias qui avancent des incitations disant que le plan Annan est inapplicable, indiquant que les employés d’al-Jazira ont démissionné de la chaîne en raison de sa partialité.

    Il a fait noter que les médias mondiaux s’appuient dans leurs évaluations sur des positions et des avis des chaînes de télévision régionales qui qualifient d’ « héroïsme » les crimes commis par les factions et les groupes armés.

    http://www.sana.sy/fra/55/2012/06/09/424378.htm

  18. Passionario dit :

    Ci-joint le lien de Channel 4, la chaîne britannique dont le rédacteur en chef Alex Thomson déclare comment ils ont été piégés près de Qsayr par …………Surprise: l’ALS et leurs colistiers terroristes et barbares:
    http://blogs.channel4.com/alex-thomsons-view/hostile-territory/1863
    Set up to be shot?

    Suddenly four men in a black car beckon us to follow. We move out behind.

    We are led another route. Led in fact, straight into a free-fire zone. Told by the Free Syrian Army to follow a road that was blocked off in the middle of no-man’s-land.

    At that point there was the crack of a bullet and one of the slower three-point turns I’ve experienced. We screamed off into the nearest side-street for cover.

    Another dead-end.

    There was no option but to drive back out onto the sniping ground and floor it back to the road we’d been led in on.

    Predictably the black car was there which had led us to the trap. They roared off as soon as we re-appeared.

    I’m quite clear the rebels deliberately set us up to be shot by the Syrian Army. Dead journos are bad for Damascus.

    That conviction only strengthened half an hour later when our four friends in the same beaten-up black car suddenly pulled out of a side-street, blocking us from the UN vehicles ahead.

    The UN duly drove back past us, witnessed us surrounded by shouting militia, and left town.

    Eventually we got out too and on the right route, back to Damascus.

    Please, do not for one me moment believe that my experience with the rebels in al Qusair was a one-off

  19. un suisse dit :

    J’adore votre site… après avoir passé ma soirée à lire des infos sérieuses sur ce qui se passe en Syrie, je fais toujours un petit tour par ici… histoire de rire un bon coup ;-) Une telle mauvaise foi est à hurler de rire ! Merci de continuer, et bon courage à Candide et Etudiant qui participent activement et inlassablement (et toujours avec humour et finesse d’esprit) à vos post démentiels :-)

    • Louis Denghien dit :

      Oui, bien sûr, Candide et Étudiants sont à se tordre avec leurs analyses et arguments empruntés à Alain Juppé, BHL et aux bobos de Libération et de Canal+. Mais vous n’êtes pas mal non plus « Suisse » (tendance Tarik Ramadan ?). Je comprends toutefois qu’après 15 mois à ingurgiter les mensonges, analyse et prédictions bidon du Monde et du Figaro, notre site provoque chez vous une réaction nerveuse des zygomatiques citoyens.Eh bien vous n’avez pas fini de rire avec nous.

      Nos amitiés au Mossad et à a CIA !

      L.D. & Infosyrie

    • Djazaïri dit :

      « Histoire de rire un bon coup » alors que des civils sont massacrés par des islamistes comme en Algérie durant la décennie noire.
      Et cela vous fait rire.
      Chacun appréciera.
      En tout cas, heureusement que maintenant avec internet, il est possible de contrer les « bienpensants ».
      Libre à vous de vous abreuver des médias alignées sur BHL.
      Mais en tout cas après être venu ici, vous ne pourrez pas dire « je ne savais pas ».
      Rappelez vous cet officiel US montrant un flacon à l’ONU et affirmant qu’il y a des ADM en Irak…

    • Suchite dit :

      Un suisse peut être mais sûrement un suisse sioniste. C’est vrai que tant que votre chère patrie n’est pas touchée, je parle d’Israël et non de la suisse, vous pouvez toujours rire de cette situation dramatique mais je vous garantie que si elle empire, elle dépassera vos frontières et la sa sera la fin de votre état artificiel. Cette état qui est la source de tous les malheurs de cette région.

    • mécréante dit :

      Heureusement que tout les suisses ne sont pas aussi idiots !

    • Cécilia dit :

      Vous le troisième frère suisse appelé au secousse de Candide et Etudiant !

      « humour et finesse d’esprit » vous dites ?
      Nous prenez-vous pour une valise ?

      Vos propos n’ont pas plus de bon sens que de monter les vaches au grenier !

      Allez, aucune odeur de sainteté !

    • Passionario dit :

      Au Suisse cynique, riez donc sérieusement, mais n’en crevez pas!!!!!!!

      http://www.guardian.co.uk/media/2012/jun/08/alex-thompson-syrian-rebels?

      Syrian Al Qaida Rebels working with UN:

      http://www.youtube.com/watch?v=gh1aYYYEw_g

      J’ai honte, Monsieur le Conseiller Fédéral : lettre ouverte à Didier Burkhalter

      Mais permettez-moi tout d’abord de vous remercier. Pour avoir apporté la preuve formelle de notre (non) politique de suivisme et l’inconséquence de nos décisions.

      Ainsi, selon l’excellent portail bluewin.ch (entre parenthèses et cela fait suite à mon billet d’hier, ce site jubilait lui aussi du « lâchage » d’Assad par la Russie. Ils ont dû recevoir la même douche froide hier de la part du Groupe de Shanghai) vous auriez insisté « sur la défense des droits de l’homme et la lutte contre l’impunité ». Vous auriez aussi témoigné du « souci de la Suisse de faire en sorte que les crimes commis en Syrie ne restent pas impunis ».

      Quels crimes, quels criminels et quelle impunité, Monsieur le Conseiller Fédéral ? Essayons de penser les choses logiquement. Vous avez rappelé notre Ambassadeur à Damas très tôt après le début de la crise en Syrie et vous avez fermé l’Ambassade par la suite. Vous n’arrêtez pas de condamner vigoureusement les actions du gouvernement syrien mais vous n’avez pas dit un seul mot concernant les attentats commis par les terroristes, que vous appelez manifestants pacifiques, et alors que même les Américains et les Français les ont vigoureusement condamnés. Il paraît dès lors parfaitement claire que les crimes dont vous parlez et l’impunité contre laquelle vous voulez lutter sont, dans votre esprit, l’œuvre du régime syrien.

      Non, Monsieur le Conseiller Fédéral. Vous ne vous souciez nullement ni des droits de l’homme, ni des atrocités commises contre vos semblables ni encore de la lutte contre l’impunité. Vous venez, encore une fois, d’en apporter la preuve formelle.

      Notre pays a définitivement tourné le dos à ses traditions séculaires et à sa mission principale. Nous ne sommes plus neutres, Monsieur le Conseiller Fédéral. La neutralité, contrairement a ce qu’en pensent beaucoup, ne consiste pas à tourner le dos aux problèmes des autres. Elle peut être active et constructive, apaisante et humaniste. A la place, nous avons choisi de mettre de l’huile sur le feu.

      Je vais vous dressez la liste des preuves :
      1.La « crise » yéménite a commencé pratiquement en même temps qu’en Syrie. Le Yémen compte environ 23 millions d’habitants, comme en Syrie. Plus de dix mille victimes sont tombés depuis au Yémen et entre 20 et 40 tombent encore chaque jour. Pourtant, je ne vous ai pas entendu prononcer un seul mot sur les atteintes aux droits de l’homme ni sur la lutte contre l’impunité. Vous n’avez pas rappelé nos diplomates ni fermé nos représentations là-bas. Il est vrai que dans ce cas, le plan de « nos » donneurs d’ordre, les Américains, a été suivi à la lettre. Tout s’explique.
      2.Pas plus loin qu’hier, « nos » donneurs d’ordre ont causé la mort de plus d’une vingtaine de civiles, pour la plupart des femmes et des enfants, sur la frontière afghano-pakistanaise. Cela leur arrive par ailleurs régulièrement, une à deux fois par mois en moyenne. Pourtant, pas un seul mot de votre part. Euh…peut-être que je me trompe. Ici, on lutte contre Al Qaeda et ce sont des dommages « collatéraux ».
      3.Depuis 1991 et plus particulièrement 2003, « nos » donneurs d’ordre ont causé, directement ou indirectement, la mort de plus d’un million et demi d’irakiens, dont 500’000 enfants. Quand demanderez-vous, Monsieur le Conseiller Fédéral, à ce que ces crimes ne restent pas « impunis », selon votre expression favorite ?
      4.Les atrocités innommables d’Abou Ghraib et d’ailleurs, ne sont, de l’aveu même de ce criminel de Rumsfeld, connues que pour à peine 20% d’entre elles. Cela vous donne une idée de l’immensité du crime. Quand allez-vous demander à ce que ces crimes ne restent pas impunis, Monsieur le Conseiller Fédéral ?
      5.Tout a été dit à propos de l’atrocité du régime des généraux de Rangoon, en Birmanie. Là, je n’ai même pas besoin de vous poser la question car vous venez d’y répondre : vous avez, pour dénoncer « leurs crimes » ouvert une ambassade, rien de moins que cela, à Myanmar.
      6.Du 27 décembre 2008 au 18 janvier 2009, 22 jours, 1330 Palestiniens furent tués par l’armée israélienne à Gaza. Parmi ceux-ci, plus de 900 civiles. Ceci nous donne la moyenne macabre de plus d’une soixantaine de victimes par jour. Là, je crois qu’il serait carrément imprudent de ma part de vous poser même la question. Je vais vous aider : c’est un peu trop tard pour ce cas ? Mais alors, Charles Taylor, Karadzic, Milosevic, Mladic, etc., !!!
      7.On fête, façon de parler, ces jours ci le 23 anniversaire de Tiananmen. Un petit appel, de votre part, à ce que ces crimes ne restent pas impunis. Qu’en pensez-vous ?
      8.Les crimes et atrocités commis par « nos amis » libyens post-Kadhafi, seront-ils aussi punis, selon vous ?
      9.Dick Marty, le raporteur spécial, a enquêté et établit des responsabilités claires dans l’affaire des avions, américains, qui utilisé notre sol pour le transport de prisonniers destinés à être « torturés ». Son rapport a été étouffé. Nous étouffons les droits de l’homme.

      http://www.swissinfo.ch/fre/actualite/Avions_de_la_CIA:_l

      http://assembly.coe.int/Documents/WorkingDocs/Doc07/fdoc1

      honte, Monsieur le Conseiller Fédéral : lettre ouverte à Didier Burkhalter »

      07.06.2012

      Groupe de Shanghai : la douche froide

      Il y a de cela deux jours, le monde était de nouveau en effervescence. Le monde ? Oui, celui des médias et des « spécialistes » de tous poils. Un obscure vice quelque chose russe aurait déclaré que le maintien du Président syrien aux commandes du pays n’est pas une priorité absolue pour la Russie.

      Je ne suis pas un fana des Russes, ni des Chinois, ni de personne d’autre d’ailleurs. Je trouve juste qu’il est salutaire et indispensable que la puissance malfaisante des USA et quelques uns de leurs larbins puisse être constructivement contrée par une puissance au moins aussi forte. Pour le reste, ils peuvent tous aller au diable. Je ne vois pas qui donnerait le droit à X ou Y de décider du sort qui doit être réservé aux autres.

      Pour revenir aux Russes et aux Chinois, ceux-ci viennent pour la énième fois de refroidir les ardeurs des Occidentaux. Coup sur coup, ils déclarent, par la bouche de Lavrov, toujours lui, qu’il n’est pas question ne serait-ce que de penser à mettre le nez dans les affaires internes de la Syrie et que le changement du « régime » conduira à une catastrophe régionale. Comprenne qui pourra. Si le langage diplomatiques doit, apparemment, être interprété d’une manière très spécifique, le patron de l’Alliance Atlantique, Rasmussen, vient de déclarer qu’il n’est pas question pour l’OTAN de s’immiscer dans les affaires intérieures de la Syrie. On voit que non seulement il n’est pas question d’intervention militaire, mais l’idée même de mettre son nez dans les affaires syriennes est hors de question.

      La leçon commence manifestement à entrer. A la bonheur.

      Et tant pis pour tous ceux qui se sont excités à l’annonce de la bonne nouvelle : le énième lâchage de la Syrie par la Russie. Parmi ceux-ci, se trouve notamment un blogueur, prévisionniste et philosophe de son état, invité permanent de ce blogosphère, qui n’arrête pas depuis plus d’une année de constater l’isolement grandissant de la Russie et les fissures qui apparaissent par ci par là dans les relation syro-russes.

      Il est vrai qu’il a aussi prévu que l’année 2012 srait celle de DSK.

      « Hé Hollande : au pied | Page d’accueil | Groupe de Shanghai : la douche froide »

      05.06.2012

      Houla : œuvre des terroristes, sous les ordres du Qatar, la France et les USA

      Il devient de plus en plus certain que le massacre de Houla a été commis par les terroristes de Homs. Ceux-ci en ont très probablement reçu l’ordre de leurs soutiens à l’étranger : les Qataris, Saoudiens et quelques pays occidentaux, en tête desquels se trouvent la France et les USA.

      Tout dans ce drame nous rappelle l’épisode de l’assassinat, par les mêmes terroristes, sous les yeux de pseudo-journalistes tels que Vallélien et Hammouche, du journaliste français Gilles Jacquier. Ce qui ne les a pas empêchés d’en accuser, sans délai, les autorités syriennes. Depuis, comme pour tout le reste, plus un seul mot sur cette affaire. L’essentiel étant fait : le mensonge de départ. Après, la vérité ne compte plus. Comme par hasard, le gouvernement français ne cherche plus à connaître la vérité sur la mort du journaliste. La raison en est simple : les autorités française savent parfaitement qui a commis le forfait et sur les ordres de qui.

      Il en va donc de même pour le massacre de Houla. A peine celui-ci connu et alors que personne n’a la moindre idée sur les circonstances du drame, les bédouins, ainsi que leurs « alliés » occidentaux, s’empressèrent d’en déclarer le régime syrien directement responsable. Le drame de Houla était planifié et ses conséquences décidées à l’avance. La coordination entre les différents acteurs ne laisse pas place au moindre doute. Je dis acteurs mais j’aurais tout aussi bien pu les appeler « commanditaires ».

      Cela fait plusieurs fois que j’appelle à ce qui va suivre. Cet événement tragique ne fait que me confirmer dans mes convictions. La Syrie doit commencer par virer sans délai les barbouzes de l’ONU, ainsi et avant tout leur propre chef, qui semble avoir élu domicile à Doha dont il reçoit probablement les ordres. Elle doit rejeter toutes les décisions qui sortent de ces instances internationales totalement inutiles et néfastes. Elle doit accomplir ce qu’elle doit dans les plus brefs délais : éradiquer le terrorisme de la manière la plus impitoyable qui soit. On ne peut accepter que des terroristes sanguinaires, tuant à bout pourtant et de sang froid des dizaines de victimes innocentes et que ces mêmes tueurs terroristes soient considérés par les Occidentaux et leurs relais médiatiques, RTS en tête, comme victimes du régime. Ceci ne relève plus ni du mensonge ni de la falsification de faits. Les auteurs, les Occidentaux et les dits médias doivent être considérés comme les instigateurs et les complices de ces crimes. Ils doivent être traduits en justice et punis en conséquence.

      Pour la petite histoire, sachez que les victimes du drame de Houla sont toutes, sans aucune exception, des personnes de confession chiites, partisans du gouvernement…………

      Ci-joint le lien de la Suisse concernant les VÉRITÉS ci-dessus, au cas où vous n’autiez pas ri à en crever:

      http://independanceetverite.blog.tdg.ch/

  20. un suisse dit :

    ah bon ? mon commentaire est « en attente de modération » ? C’est pas rigolo ça… on sélectionne les commentaires ? ah ben oui… oops, j’avais pas réalisé… dictature, dictature, quand tu nous tiens…. ;-)

    • Louis Denghien dit :

      Notre dictature – en rien comparable en puissance, hélas, à celle du bobo-siono-atlantisme sévissant quelque peu dans ce pays – doit économiser ses moyens, et donc ne pas s’inquiéter des moustiques « républicains » dans votre genre, cher Suisse…

      L.D. & Infosyrie

      • Cécilia dit :

        Nous avons eu Samuel et Samantha les Québécois et nous avons maintenant « un suisse »!

        Ils se multiplient à merveille ces clownesques !

  21. un suisse dit :

    J’imagine les « modérateurs »… assis dans un confortable salon à Paris… sirotant un wisky et fumant un cigare… voyant mon post et se disant : « quel con ce mec… virons-le des comments »… Vous avez remarqué que votre page FB est « likée » par seulement 2000 personnes, essentiellement situées à Paris… alors que la page FB de « The Syrian Revolution 2012″ est « likée » par 500.000 personnes, essentiellement du Moyent-Orient ? :-) ) Blague à part… on sait que si Bachar tombe, les islamistes prendront le pouvoir comme en Egypte, Tunisie, Libye… et on en a aucune envie… mais il n’empêche que Bachar mène sa répression comme un con… plutôt que d’approcher directement le problème, et de nous dire, à nous « Occidentaux » : La révolution est formentée par des islamistes.. aidez-moi !!! Non, il massacre, massacre… l’imbécile… Il devrait directement parler à Obama en lui disant : « Ok, je laisse tomber l’Iran et le Hezbollah, aidez-moi à rester au pouvoir… »… Les Occidentaux suivraient à fond Bachar… En Occident, on ne souhaite qu’une chose aujourd’hui : que la Syrie pète pour casser l’Iran et le Hezbollah… Mais si Bachar disait simplement : « Je lache l’Iran et le Hezbollah, aidez-moi… » on enverrait rapidement nos avions bombarder les « rebelles »… c’est aussi con que ça. On s’en fout en Occident des « rebelles »… on veut simplement casser le lîen « Syrie-Iran-Hezbollah »…. c’est tout.

    • Louis Denghien dit :

      C’est surtout l’opposition qui se livre quotidiennement à des massacres et des assassinats, et en invente à volonté depuis des mois. On a rarement vu d’ailleurs une propagande aussi massivement relayée remonter à une source aussi ténue, une officine londonienne payée par le gouvernement britannique, l’OSDH, dont personne ne sait rien, et apparemment ne veut rien savoir, du moins dans les médias dont vous faites votre miel. Quant à l’Iran et au Hezbollah – et là vous pointez le bout du nez sioniste, ils sont les garants de la dignité du monde arabo-musulman, assez mal illustré ces derniers temps par les nababs américano-centrés du Golfe.

      Quant à Syrian Revolution, et ses 500 000 fans, ils n’ont bénéficié que de la publicité gratuite de la quasi-totalité des médias occidentaux. Saluons leur difficile combat, et saluons plus généralement tous ces résistants appuyés par les Américains, l’Union européenne, BHL et l’émir du Qatar. C’est merveilleux que tous ces Jean Moulin virtuels aient pu trouver en vous et d’autres, petit Suisse, des chantres aussi émouvants : c’est vrai qu’Infosyrie n’a pu compter sur le prompt renfort des bobos, des amis de la nourriture bio, du Dalaï Lama et des ravis de la crèche occidentale comme vous. Bah, on s’en passera encore…

      Oui, vous êtes assez fort, « Suisse » ; sortir en un unique post autant d’inepties puériles force le respect. On ne va pas vous censurer tout de suite, du coup… Content ?

      L.D. & Infosyrie

    • Julie dit :

      Vous n’êtes pas assez naïf quand même pour ignorer que dix mille abonnés d’une page Facebook qui ont chacun dix compte sur Facebook se transforment en cent mille en un clin d’oeil et peuvent se multiplier à l’infini et faire des petits « likeurs » comme vous les aimez. C’était d’ailleurs ce que l’admin de la fameuse page que vous citez avait demandé (mai 2011) texto: il faut que chacun des abonnés de la page ait plusieurs comptes. Réponse: t’inquiète pas admin, on en a des dizaines. Prenez le temps (deux-trois mois de congé suffisent) et remontez sur la page, vous trouverez. Vous trouverez aussi des choses très étonnantes du genre: pour la manif de demain, vous devez apporter des t-shirts tâchés de rouge, etc..etc.
      Mais bon, vous le savez sans doute vu que vous avez l’air d’être fan de ces valeureux combattants de la liberté, brave petit suisse (bof, mais j’ai pas pu m’en empêcher)

      • Tarico dit :

        Pour couper le « serpent chiite », l’occident a créé le serpent al Qaïda, sa queue en Tunisie, son corps au Sahel, son cou en Égypte et sa tête au Qatar.

        Il y a seulement deux ans, l’axe Hezbollah Damas téhéran n’était qu’une alliance régionale, sns danger de guerre.
        Le hezbollah affaibli militairement s’est mué en parti de gouvernement plutôt responsable.
        La Syrie de Bachar, un voisin stable, aux frontières stables. Reste L’Iran, la tête du serpent.

        Mais aujourd’hui c’est la Russie, la Chine et les émergents qui renforce cette alliance !

        Jusqu’ici, l’Occident est largement perdant dans cette confrontation absurde.

  22. un suisse dit :

    bon, ils passent mes post ? siteplééé :-) J’ai envie de m’amuser ici… avoir des discussions franches, sans mauvaise foi, en disant les choses comme elles sont… Aaaahh, la communication… pas facile de communiquer en franchise… hein ?

    • mécréante dit :

      vous n’êtes pas suisse !

      • un suisse dit :

        ben non, suis pas suisse, suis belge, mais j’habite en suisse depuis 20 ans.

        • Louis Denghien dit :

          L’essentiel, c’est que vous soyez américano-israélien dans votre tête.Le reste est contingent…

          L.D; & Infosyrie

          • Etudiant dit :

            Louis franchement, tu te ridiculise.
            Tu ferai mieux d’éviter de répondre, parce que tu n’améliore certainement pas l’image et le contenu de ce site.

          • Louis Denghien dit :

            Merci, cher Étudiant, de vos critiques qui m’indiquent, bien mieux que ne le feraient des compliments, que je suis justement sur la bonne voie.

            L.D. & Infosyrie

      • Cécilia dit :

        Il est Suisse et je suis la femme de César.

        Ave, Caesar !

        • Candide créateur du plan du même nom dit :

          « Il est Suisse et je suis la femme de César. »

          Ca ira très bien avec ta manière de parler à la 3ème personne ;_)

          • Cécilia dit :

            « « Il est Suisse et je suis la femme de César. »

            Ca ira très bien avec ta manière de parler à la 3ème personne ;_) »

            Non, Tartuffe. La phrase est à la première personne au singulier !
            C’est fou, vous ignorez même l’élément le plus basique de la langue française.

            Comme d’habitude, vous êtes mêlé dans vos papiers !

          • Candide créateur du plan du même nom dit :

            « Non, Tartuffe. La phrase est à la première personne au singulier ! »

            Mon Dieu, c’est vrai? Ta phrase était à la 1ère personne? C’est pas fou ça? Rhooooo! et je l’avais pas vu? Ca alors !

            Il lui est même pas venu à l’idée que j’évoquais son habituelle manière de parler à la 3ème personne sur les autres posts? C’est fou le temps qu’on perd à répondre à ce genre de fadaises, et pendant ce temps Bachy continue à assassiner ses populations.

            Bon j’espère qu’elle finira par me lacher ! Le problème, c’est que je suis sûr qu’elle va y revenir, elle lache rien…

          • Louis Denghien dit :

            Vus avez commis une petite erreur, cher Candide, sans doute due à la fatigue, ou à la précipitation : Bachy est en train de régler son compte à la racaille islamo-atlantiste.

            L.D. & Infosyrie

          • Cécilia dit :

            « pendant ce temps Bachy continue à assassiner ses populations.

            Je vois que Louis vous a répondu, donc « Magister dixit »

            Quant à votre phrase « Il lui est même pas venu à l’idée que j’évoquais son habituelle manière de parler à la 3ème personne sur les autres posts? », C’est FAUX!
            Il fallait bien viser au bon endroit.
            Normal, vous êtes à la pine !

          • Etudiant dit :

            VOus êtes à la pine ???
            ET bien Cécilia, on se laisse aller aussi à ce que je vois.
            Mais j’opte plutôt pour une faute de frappe, c’est pas votre genre.

          • Candide créateur du plan du même nom dit :

            « ET bien Cécilia, on se laisse aller aussi à ce que je vois. »

            Oh, tu sais avec Cécilia, rien n’est écrit par hazard. Généralement, quand elle fait une faute de frappe, elle restifie dans les minutes qui suivent…

          • Candide créateur du plan du même nom dit :

            « Normal, vous êtes à la pine ! »

            … de cheval ;-)

    • kegan dit :

      D’accord mon petit suisse je serais d’accord avec toi si Le président
      Assad etait un petit con avide de pouvoir;
      Mais je pense qu’il ne l’est pas ; donc
      Que penserais tu si le Président Asade préferait garder l’axe Iran-Syrie-Hezbolah plutôt que le pouvoir ??
      Pour tous les Infosyriens il est préferable de garder l’axe I-S-HA plutot que le pouvoir, c’est notre lutte de toujours; Ne pas laisser Israel réaliser son « Grand Israel du Nil à l’Euphrate  » , c’esr comme ça, c’est l’histoire de notre vie ..

  23. hezbollah dit :

    Syrie/Topol M: vers une guerre mondiale? , par Thierry Meyssan .

    IRIB- La crise syrienne a changé de nature.

    Le processus de déstabilisation qui devait ouvrir la voie à une intervention militaire légale de l’Alliance atlantique a échoué. Ôtant leur masque, les États-Unis ont publiquement évoqué la possibilité d’attaquer la Syrie sans l’aval du Conseil de sécurité, comme ils le firent au Kosovo. C’était feindre d’ignorer que la Russie de Vladimir Poutine n’est pas celle de Boris Eltsine. Après s’être assuré du soutien chinois, Moscou a tiré deux coups de semonce en direction de Washington.La continuation des violations du droit international par l’OTAN et le CCGP risque désormais d’ouvrir un conflit mondial. Lors de la célébration de la victoire contre le nazisme, le 9 juin dernier, le Président Vladimir Poutine a insisté sur la nécessité pour la Russie de se tenir prête à un nouveau sacrifice. Le Président Vladimir Poutine a placé son troisième mandat sous le signe de l’affirmation de la souveraineté de son pays face aux menaces directement lancées contre la Fédération de Russie par les États-Unis et l’OTAN. Moscou a maintes fois dénoncé l’élargissement de l’OTAN, l’installation de bases militaires à ses frontières et le déploiement du bouclier antimissile, la destruction de la Libye et la déstabilisation de la Syrie. Les jours suivant son intronisation, M. Poutine a passé en revue l’industrie militaire russe, ses forces armées, et son dispositif d’alliance.

    Il a poursuivi cette mobilisation en choisissant de faire de la Syrie la ligne rouge à ne pas franchir. Pour lui, l’invasion de la Libye par l’OTAN est comparable à celle de la Tchécoslovaquie par le IIIe Reich, et celle de la Syrie —si elle devait avoir lieu— serait comparable à celle de la Pologne qui déclencha la Deuxième Guerre mondiale. Toute interprétation de ce qui se passe actuellement au Levant en termes intérieurs syriens de révolution/répression est non seulement faux, mais dérisoire au regard des vrais enjeux et relève de la simple communication politique. La crise syrienne est avant tout une étape du «remodelage du Moyen-Orient élargi», une nouvelle tentative de détruire «l’Axe de la Résistance», et la première guerre de «la géopolitique du gaz». Ce qui se joue actuellement en Syrie, ce n’est pas de savoir si Bachar el-Assad parviendra à démocratiser les institutions qu’il a reçu en héritage ou si les monarchies wahhabites du Golfe persique parviendront à détruire le dernier régime laïque de la région et à imposer leur sectarisme, mais quelles frontières séparent les nouveaux blocs, OTAN (Organisation du Traité de l’Atlantique-Nord) et OCS (Organisation de coopération de Shanghai). Certains de nos lecteurs ont probablement sursauté à la lecture de la phrase précédente. En effet, depuis des mois, les médias occidentaux et du Golfe leur martèlent à longueur de journées que le Président al-Assad incarne une dictature sectaire au profit de la minorité alaouite, tandis que son opposition armée incarne la démocratie pluraliste. Un simple regard sur les événements suffit à discréditer cette présentation mensongère. Bachar el-Assad a convoqué successivement des élections municipales, un référendum et des élections législatives. Tous les observateurs se sont accordés à dire que les scrutins se sont déroulés de manière sincère. La participation populaire a atteint plus de 60 % alors même que les Occidentaux les ont qualifiés de «farces» et que l’opposition armée qu’ils soutiennent a empêché les citoyens de se rendre aux urnes dans les quatre districts qu’ils contrôlent. Dans le même temps, l’opposition armée a multiplié les actions non seulement contre les forces de sécurité, mais contre les civils et tous les symboles de la culture et du multi-confessionnalisme.

    Ils ont assassiné les sunnites progressistes, puis tué au hasard alaouites et chrétiens pour contraindre leurs familles à fuir. Ils ont brulé plus de mille cinq cents écoles et églises. Ils ont proclamé un éphémère Emirat islamique indépendant à Baba Amr où ils ont institué un Tribunal révolutionnaire qui a condamné à mort plus de 150 mécréants, égorgés un à un en public par leur bourreau. Et ce n’est pas le pitoyable spectacle de quelques politiciens dévoyés, réunis au sein d’un Conseil national syrien en exil, affichant un projet démocratique de façade sans rapport avec la réalité de terrain des crimes de l’Armée «syrienne» libre, qui masquera plus longtemps la vérité. Au demeurant, qui peut croire que le régime laïque syrien, dont l’exemplarité était célébrée il y a peu, serait devenu une dictature confessionnelle, tandis que l’Armée «syrienne» libre, soutenue par les dictatures wahhabites du Golfe et obéissant aux injonctions de prédicateurs takfiristes serait un parangon du pluralisme démocratique ? L’évocation par des dirigeants US d’une possible intervention internationale hors mandat de l’ONU, à la manière dont l’OTAN avait démembré la Yougoslavie, a suscité inquiétude et colère à Moscou. La Fédération de Russie, qui jusqu’ici se tenait en position défensive, a décidé de prendre l’initiative. Ce changement stratégique est dû à l’urgence de la situation du point de vue russe, et à l’évolution favorable sur le terrain en Syrie. Moscou a proposé de créer un Groupe de contact sur la Syrie qui réunirait l’ensemble des États concernés, c’est-à-dire à la fois les Etats voisins, les puissances régionales et internationales. Il s’agit de substituer un forum de dialogue à l’actuel dispositif belliqueux mis en place par les Occidentaux sous le vocable orwellien de «Conférence des Amis de la Syrie». La Russie continue à soutenir le Plan Annan —qui est en fait la reprise à peine modifiée du plan présenté par Sergey Lavrov à la Liguer arabe—. Elle déplore que ce plan ne soit pas appliqué, mais rejette la culpabilité sur la faction de l’opposition qui a pris les armes. Selon A.K. Lukashevich, un des porte-parole du ministère des Affaires étrangères, l’Armée «syrienne» libre est une organisation illégale au regard du droit international. Bien qu’elle assassine chaque jour 20 à 30 soldats syriens, elle est publiquement soutenue par les États de l’OTAN et du CCGP en violation du Plan Annan. Se posant en faiseur de paix face à une OTAN faiseur de guerre, Vladimir Poutine a demandé à l’OTSC de se préparer à déployer des «chapkas bleues» en Syrie, à la fois pour séparer les belligérants syriens et pour combattre les forces étrangères. Nicolai Bordyuzha, secrétaire général de l’OTSC, a confirmé qu’il dispose de 20 000 hommes formés pour ce type de mission et immédiatement disponibles.

    Ce serait la première fois que l’OTSC déploierait une force de paix hors de l’ancien espace soviétique. Piqué au vif, le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a tenté de saboter cette initiative en proposant soudainement d’organiser lui aussi un Groupe de contact. Réunissant à Washington le groupe de travail sur les sanctions de la Conférence des Amis de la Syrie, la secrétaire d’Etat US Hillary Clinton a fait fi de la proposition russe et a surenchéri en faveur d’un changement de régime. En Turquie, des parlementaires d’opposition ont visité les camps de réfugiés syriens. Ils ont constaté l’absence de plus d’un millier de réfugiés enregistrés par les Nations Unies dans le principal camp et, au contraire, la présence d’un arsenal dans le camp. Ils ont alors interrogé à l’Assemblée le Premier ministre Recep Tayyip Erdogan exigeant qu’il révèle le montant de l’aide humanitaire accordée aux réfugiés fantômes. Les députés considèrent que le camp de réfugiés est une couverture pour une opération militaire secrète. Il abrite en réalité des combattants, principalement libyens, qui l’utilisent comme base arrière. Les députés ont émis l’hypothèse que ces combattants sont ceux qui se sont introduit dans le district de Houla lorsque le massacre a été perpétré. Ces informations confirment les accusations de l’ambassadeur russe au Conseil de sécurité, Vitaly Churkin, selon lesquelles, le représentant spécial de Ban Ki-moon en Libye, Ian Martin, a utilisé des moyens de l’ONU destinés aux réfugiés pour acheminer en Turquie des combattants d’Al Qaeda. En Arabie saoudite, la fracture entre le roi Abdallah et le clan des Sudeiris s’est à nouveau manifestée. À l’invitation d’Abdallah Ier, le Conseil des oulémas a publié une fatwa stipulant que la Syrie n’est pas une terre de jihad. Mais, dans le même temps, le prince Fayçal, ministre des Affaires étrangères appelait à armer l’opposition contre «l’usurpateur alaouite». La journée du jeudi 7 juin a été riche en événements. Alors que Ban Ki-moon et Navi Pillay, respectivement secrétaire général et Haut-commissaire aux Droits de l’homme, dressaient leur réquisitoire contre la Syrie devant l’Assemblée générale de l’ONU, Moscou a procédé à deux tirs de missiles balistiques intercontinentaux. Le missile Boulava tire son nom d’une antique masse d’arme slave faisant office de bâton de maréchal des armées cosaques.

    Le colonel Vadim Koval, porte-parole du RSVN, a admis le test d’un Topol —lancé depuis un silo près de la Caspienne—, mais n’a pas confirmé celui d’un Boulava depuis un sous-marin en Méditerranée. Cependant, le tir a été observé dans tout le Proche-Orient, d’Israël à l’Arménie, et il n’existe aucune autre arme connue qui puisse laisser de telles traces dans le ciel. Le message est clair : Moscou est prêt à la guerre mondiale, si l’OTAN et le CCG ne se plient pas aux obligations internationales telles que définies par le Plan Annan, et persistent à alimenter le terrorisme. Selon nos informations, ce coup de semonce avait été coordonné avec les autorités syriennes. De Même que Moscou avait encouragé Damas à liquider l’Émirat islamique de Baba Amr sitôt l’autorité du président el-Assad confirmée par le référendum constitutionnel, de même il a encouragé le président à liquider les groupes de mercenaires présents dans le pays sitôt le nouveau Parlement et le nouveau Premier ministre installés. L’ordre a été donné de passer d’une stratégie défensive à une action offensive pour protéger la population du terrorisme. L’armée nationale est donc passée à l’attaque des bastions de l’Armée « syrienne » libre. Les combats des prochains jours s’annoncent difficiles, d’autant que les mercenaires disposent de mortiers, de missiles anti-chars et désormais de missiles sol-air. Pour faire baisser la tension, la France a immédiatement accepté la proposition russe de participation à un Groupe de contact ad hoc. Washington a dépêché en urgence Frederic C. Hof à Moscou. Contredisant les propos tenus la veille par la secrétaire d’État, Hillary Clinton, M. Hof a à son tour accepté l’invitation russe. Il n’est plus temps de se lamenter sur l’extension des combats au Liban, ni de pérorer sur une possible régionalisation du conflit. Depuis 16 mois qu’ils déstabilisent la Syrie, l’OTAN et le CCGP ont créé une situation sans issue qui peut désormais dégénérer en guerre mondiale.

    http://french.irib.ir/analyses/articles/item/193681-thierry-meyssan-coups-de-semonce-russes-le-conflit-syrien-risque-de-d%C3%A9g%C3%A9n%C3%A9rer-en-guerre-mondiale

  24. un suisse dit :

    hé, modérateurs, vous ne travaillez pas le samedi soir ? :-) ah ben oui… on est à la semaine des 35 heures en France… ici en Suisse, on bosse 42h/semaine ;-)

    • Louis Denghien dit :

      Nous avons peu de moyens. Bachar ne nous donne rien. Ce n’est ni Le Monde, ni Libé, ni le Figaro, et encore moins le New York Times ici. C’est dire que nous n’avons ni le temps, ni l’envie de débatte ce vos idées (rires) et de vos arguments (bâillements).

      Amitiés bacharistes

      L.D. & Infosyrie

  25. Suchite dit :

    Le gouvernement syrien va être depasse par les événements sil réagit pas vite, il en a encore les moyens. Faut que les russes arrêtent avec les réunions. Je ne comprend pas ces russes, le plan anane n’a fait que sauver les rats et leur a permis de se réorganiser. Ont a dit que le plan anane a été un échec alors qu’est ce que attendre les observateurs espions pour degarpir le plancher et laisser la voie libre a l’armée pour terminer la dératisation. Yen a mare de voir le peuple syrien de souffrir.

  26. un suisse dit :

    trop sympa`!! vous avez publié mes post ! Merci ! alors je vais continuer….

  27. un suisse dit :

    je n’en ai rien à foutre de Tarik Ramadan, il me sort par les trous de nez… Le Mossad et la CIA pareil… on peut avoir une discussion « sereine » sur ce site ? Oui, la Syrie est un état laïc, oui il nous protège de l’islamisme, je suis bien d’accord.. Il garantit les minorités chrétiennes.. mais il n’empêche qu’il massacre sa population… Si Bachar disait ouvertement : « Ok, je vire mes relations avec l’Iran et le Hezbollah, aidez-moi…. » je suis certain que nous, « occidentaux », le suivrons à fond….. Bref, on s’en fout de la Syrie en Occident, on veut tout simplement atteindre l’Iran en foutant Bachar au sol. Donc : soit Bachar rompt ses liens avec l’Iran et le Hezbollah et nous le signale clairement (et dans ce cas on « move » avec lui), soit il persiste dans sa dictature irano-hezbollah, et dans ce cas on lui en foutra plein la gueule… à lui de choisir son camps…

    • Louis Denghien dit :

      OK, « Suisse », vous êtes un sioniste, votre obsession anti-Iran signe votre crime. Au fond, la vie ce n’est pas compliqué…

      Pour le reste, la France n’est pas foutue de « foutre sur la gueule » des Talibans, alors pour Bachar vous attendrez encore un peu…

      L.D. & Infosyrie

  28. un suisse dit :

    non mais, vous me faites rire… vous n’avez pas comprit qu’on s’en fout complètement de la Syrie ici en « Occident » ? Des rebelles, des chabilahs,des civils massacrés, des forces de sécurité, qui tue qui, rien à foutre ? : On ne veut qu’atteindre l’Iran et le Hezbollah à travers la Syrie… tout le reste on s’en tape. A Bachar de choisir son camp : avec l’Occident contre l’Iran ou avec l’Iran contre l’Occident ? point. Il n’y a que les rapports entre l’Iran et Israel qui préoccupent l’Occident, les civils massacrés en Syrie on s’en fout ici en « Occident ». La Syrie n’est qu’une épine dans le pied.

  29. un suisse dit :

    je rêve d’une Syrie laïque… respectant toutes les sensibilités religieuses.. une grande Syrie, ferme par rapport à l’Iran, ferme par rapport au Hezbollah, ferme par rapport à Israel… Une grande Syrie ouverte au monde, indépendante, ouverte au tourisme, ouverte à la vraie démocratie (en étouffant néanmoins dans l’oeuf les extrémistes islamistes obscurantistes…), bref, une Syrie du XXIè siècle, moderne… ce ne serait pourtant pas si difficile pour Bachar de le faire savoir, et dans ce cas nous le soutiendrions à 100%… mais non, il s’enfonce dans les massacres… c’est vrai qu’il n’est pas très psychologue… il aurait du étudier la psycho plutôt que l’ophtalmo à Londres….

    • Louis Denghien dit :

      Attention ami lecteur.. Notre nouvel opposant « Suisse » a menti dans une de ces 3 propositons. Sauras-tu trouver laquelle ?

      1) Je rêve d’une Syrie ferme par rapport à l’Iran
      2) je rêve d’une Syrie ferme par rapport au Hezbollah
      3) Je rêve d’une Syrie ferme par rapport à Israël

      Allez vite, coche la bonne réponse et gagne un séjour d’une semaine tous frais payés à Tel Aviv !

      L.D.& Infosyrie

    • kegan dit :

      Et pourquoi ce serait toi et ton occident (merdeux; je parle de l’occident) qui dicterait à la Syrie avec qui être ami ou non??
      De quelle légitimié retire toi ton arrongance??

      Les opposa

      • kegan dit :

        Les opposant , disais-je , n’auront aucune légitimié, même s’ils sont nombreux si la lutte contre Israel ne fait pas partie de leurs revendications, or il font appel à Israel et à ses souteneurs pour se debarsser de Bachar… Inadmissible!!

  30. un suisse dit :

    le problème de Bachar, c’est qu’il n’a pas la « classe » d’un Obama, d’un Poutine, d’un Sarkosy… il a la tronche d’un petit gamin sorti juste de l’université, mal dans sa peau, mis en place par « papa »…. un « petit garçon » qui n’a aucune prestance… qui semble complètement dépassé par les événements… en fait, il me fait pitié. Je pense sincèrement qu’il ne réalise pas ce qui se passe dans son pays… Il ne réalise pas qu’il y a une grande frange de sa population qui réclame plus de liberté (et qu’il devrait écouter), une autre frange qui veut foutre le bordel (islamistes) soutenue par le Quatar et autres (et qu’il devrait foutre dehors..).. bref, il ne se donne aucune peine pour essayer d’écouter son peuple, analyser, entendre, comprendre,… un petit bébé gâté qui s’accroche au pouvoir, sans avoir les compétances d’un vrai chef d’état. Pauvre Syrie.

  31. un suisse dit :

    à Louis Denghien : je vous cite : « l’Iran et le Hezbollah sont les garants de la dignité du monde arabo-musulman »…. ouch… aïe aïe… Pouvez-vous m’expliquer « garant » et surtout « dignité » ?? Vos mots ne veulent rien dire. Expliquez-moi simplement « dignité », j’en serais fort aise. Qu’ont-ils de digne ?
    Nasrallah et Amadinedjad sont aujourd’hui les pires crapules de l’humanité… Attentats, terrorisme, place de la femme, intolérance, pendaison, mensonges, torture, ils sont justes obsédés par une idée fixe : « éliminer Israel »… la bêtise quoi…. deux débiles dont le QI ne doit pas dépasser 100… Nous n’avons décidemment pas les mêmes valeur ;-) enfin bon, chacun son truc… notre vision du monde dépend de notre génétique et de notre vécu… Pour arriver à avoir une vision la plus « objective » du monde, cela nécessite un travail quotidien de remise en question personnel, ce que tout le monde n’est pas pas capable de faire ;-)

    • Louis Denghien dit :

      Tous les reproches que vous faites à l’Iran et au Hezbollah s’adressent en fait au Qatar et à l’Arabie séoudite. Et Israël peut prétendre à se classer honorablement dans les catégories « mensonge », « oppression de peuple », »agressions militaires », « déstabilisation », assassinats » d’opposants. Concurremment, of course, avec les États-Unis.

      Bien sûr, nos lecteurs avaient rectifié d’eux-même votre petit manifeste citoyen…

      L.D; & Infosyrie

  32. un suisse dit :

    ah ok… vu le niveau des réponses de Louis à mes post, je comprends mieux votre site… un niveau au raz des paquerettes… ok, bof… dommage, j’espérais trouver ici un site où l’on pouvait causer de manière intelligente et sensée, une saine confrontation des idées… un niveau un peu supérieur au « Figaro » ou « Le Monde »… je me suis trompé…. désolé de vous avoir dérangé. Bonne chance dans vos illusions.

  33. un suisse dit :

    Entre les sites « BHListes » du style « il faut bombarder la Syrie » et le vôtre du style « Bachar est un dieu », il y a heureusement des sites plus objectifs et surtout beaucoup plus nuancés dans l’analyse de cette réalité complexe de la Syrie aujourd’hui. Je m’en contenterai à l’avenir. Vous faites pitié. Bye.

    • Louis Denghien dit :

      « Ou Bachar rompt avec l’Iran et le Hezbollah (dirigés par des « crapules au Q.I. à 2 chiffres ») ou on le vire »

      Votre prose et votre argumentation suintent l’objectivité, la nuance et la prise en compte de la complexité. Vous nous faites rire.

      Nos amitiés au Monde, au Figaro et au Courrier international.

      L.D. & Infosyrie