• Actualité
  •  

Les réfugiés syriens (ici visités par Kofi Annan en avril dernier) ont longtemps été une carte dans le jeu diplomatique d'Erdogan. Mais là aussi, les réalités politiques sont en train de rattraper les mises en scène médiatiques... Dimanche, une révolte a éclaté dans plusieurs camps de réfugiés syriens en Turquie, dans le secteur du Hatay. Ceux-coi protestent contre les mauvais traitements et les brimades de leurs gardiens, la nourriture insuffisante ; certains dénoncent des viols, un phénomène qui serait récurrent dans [...]



Turquie : la révolte des réfugiés fragilise Erdogan

Par Louis Denghien,



Les réfugiés syriens (ici visités par Kofi Annan en avril dernier) ont longtemps été une carte dans le jeu diplomatique d’Erdogan. Mais là aussi, les réalités politiques sont en train de rattraper les mises en scène médiatiques
Dimanche, une révolte a éclaté dans plusieurs camps de réfugiés syriens en Turquie, dans le secteur du Hatay. Ceux-coi protestent contre les mauvais traitements et les brimades de leurs gardiens, la nourriture insuffisante ; certains dénoncent des viols, un phénomène qui serait récurrent dans ces camps depuis leur ouverture à l’été 2011. À Oncüpinar, près de la frontière, les policiers turcs ont répliqué par des gaz lacrymogènes et des coups de matraque aux jets de pierres des Syriens. Oncüpinar est le plus important des dix camps de réfugiés en territoire turc, il accueillerait pas moins de 15 000 Syriens sur les quelque 40 000 qui seraient actuellement hébergés par la Turquie.
Un atout médiatique qui devient un cancer politique
Un responsable turc a nié que deux Syriens aient été tués dans cette révolte, mais il a admis que les incidents étaient « parmi les plus violents de ces derniers mois ».
De semblables incidents ont, pour les mêmes raisons invoquées à Oncüpinar, éclaté dans le camp d’Islahiyé (90 kilomètres à l’ouest d’Oncüpinar).
À vrai dire, la tension est latente depuis des mois dans es camps, où les autorités administratives et policières turques font le service minimum quant à l’entretien de ces milliers de bouches tout juste utiles à donner un vernis humanitaire et une stature anti-Bachar au gouvernement Erdogan : on se souvient notamment de la médiatique visite de l’actrice américaine Angelina Jolie dans un de ces camps d’infortune (voir notre article « Le retour de la ravissante idiote »‘, mis en ligne le 25 février 2012).
Le nombre des réfugiés de la première vague – été 2011 – avait connu une décrue à l’automne. Mais la montée en puissance, au nord d’Idleb et d’Alep, des bandes venues du territoire turc, et la réponse de l’armée syrienne, ont conduit ces derniers mois à une recrue des départs de civils vers la Turquie, certains étant d’ailleurs amicalement invités à suivre les groupes ASL. Le gouvernement turc entretient d’ailleurs officiellement un base de l’ASDL à Reihanly, située à quelques kilomètres de la frontière (voir notre article « Comment vit le petit monde de l’ASL dans son sanctuaire turc », mis en ligne le 26avril 2012). On imagine que ses « résidents » sont mieux traités par l’administration Erdogan que la piétaille civile.
Détail « piquant » : l’AFP indique qu’un certain nombre de ces réfugiés syriens ont déjà pris leurs voitures – ils en ont donc encore ? – pour regagner la Syrie !
Incontestablement, ces incidents violents constituent un nouveau revers pour Erdogan et ses amis : la population turque, surtout celle des régions limitrophes du sud, est déjà affectée par les conséquences économiques de la stratégie de la tension menée par Ankara vis-à-vis de Damas : l’incident du poste-frontière de Bab al-Hawa, samedi, qui a vu une troupe de djihadistes syriens et surtout étrangers, s’emparer de plusieurs dizaines de camions turcs pour voler leur marchandises et rançonner leurs chauffeurs, a été une illustration spectaculaire des conséquences de l’appui d’Erdogan aux bandes ASL. Beaucoup d »habitants du Hatay sont des alaouites très proches des Syriens – ils seraient la majorité de la majorité arabophone de la province  revendiquée par la Syrie, ou nombre de Syriens -, et n’ont guère de sympathie pour les gens de l’ASL et les réfugiés qu’ils considèrent comme des extrémistes sunnites.
Les incidents d’Oncüpinar et d’Islahiyé vont évidemment ajouter pas mal d’eau fraîche au moulin des opposants turcs à Erdogan et à l’AKP, c’est-à-dire tout le reste de la classe politique, de l’extrême gauche à l’extrême droite. Décidément, Erdogan s’enfonce dans les sables mouvants de sa politique syrienne.
On lui suggère de déléguer la répression des réfugiés à la vingtaine de généraux syriens dissidents sans troupes qu’il est censé héberger sur son territoire : il ne peut pas non plus nourrir ces Syriens-là à ne rien faire….

Ci-dessous, vidéos sur la révolte des réfugiés syriens (merci à Cécilia) :

http://www.dailymotion.com/video/xsbt0r_yyyyyyy-yyyyyyyy-yyyyyyyy-yy-yyyy-yyyyy-yyyyyy-yy-yyyy-yyyyyyy-yyyyyyyy_news#from=embediframe
http://www.youtube.com/watch?v=cqDdlBWg5N4&fb_source=message

 



Vous pouvez suivre les réponses à cet articles avec le flux RSS.
Les commentaires sont fermés.

49 commentaires à “Turquie : la révolte des réfugiés fragilise Erdogan”

  1. Nacer dit :

    Ça vas faire comme les réfugiés palestiniens en Jordanie. Erdogan va les chasser si ils sont là encore trop longtemps…

    • Loubnan dit :

      Réfugiés étrangers vivant en sécurité en Syrie:

      Palestiniens: 424 650 (usurpation de la Palestine avec l’aide de l’empire britannique).

      Irakiens: + de 1000000 (guerre illégale (sans l’aval de l’ONU) des états-unis contre l’Irak sous de faux prétextes)

      Beaucoup de libanais vivent en Syrie comme beaucoup de syriens vivent au Liban (contentieux territorial suite au partage de la Grande Syrie en 3 entités. La Syrie actuelle (le territoire syrien + le plateau du Golan + la province de Hatay), le Liban et la Palestine. Ce découpage territorial fait suite aux accords secrets entre la France et la Grande-Bretagne le 16 Mai 1916. On parle des accords secrets de Sykes-Picot.

      Tout ça pour dire que la Syrie compte des centaines de milliers de réfugiés palestiniens et irakiens. Ces réfugiés ne posent aucun problème pour les autorités actuelles. La Syrie a accepté d’accueillir et de protéger ces réfugiés sans faire de « tapage » médiatique. Aujourd’hui vous avez environ 400000 irakiens de confession chrétienne qui ont quitté l’Irak pour fuir la violence ou la persécution des ignorants. Avant la guerre illégale des états-unis contre l’Irak Musulmans et Chrétiens vivaient en paix et les problèmes étaient extrêmement rares. Il s’agit ni plus ni moins d’une purge de la population chrétienne en Irak. Je ne parle même pas des centaines de milliers d’irakiens (arabes, kurdes, musulmans etc.) qui meurent tous les jours des suites d’attentats terroristes revendiqués par des psychopathes. Et surtout la Syrie subit ces vagues de réfugiés suite aux guerres illégales et impérialistes de ceux qui aujourd’hui veulent violer la souveraineté de ce pays et permettre sa décomposition territoriale en entités religieuses et/ou ethniques différentes.

    • fatima dit :

      Erdogan et la famille Hariri, vont avoir énormément des problèmes à cause de ces refugiés et des gangs armés ?
      Un jour tous vont se retourner contre Erdogan et Hariri . A ce moment là, je veux savoir comment ces deux clans (turc et haririen) vont agir ? Comment, ils vont se débarasser d’eux ? Il ne faut pas oublier que les gangs comprennent plusieurs nationalités !!!
      Vous savez, la crise syrienne à coincée tous les pays de la région et elle les a mis au pieds du mur !!
      Aucun issus pour eux et tant mieux ils se font piéger par leur ingnorance et par leur haine vis à vis de la Syrie.

  2. Nacer dit :

    Juste que pour tout le monde le sache, je suis un franco-tunisien:

    http://www.facebook.com/people/Farik-Aziz/100000615852587

    • Nacer dit :

      Sauf que comme vous pouvez le voir, c’est juste pour des messages que je vais sur facebook, je fais pas ma vie sur ce site…juste amis naaa

      • Alain dit :

        C’est vraiment la grande classe ton compte facebook.
        J’espere néanmoins pour toi que tu ne rencontrera pas les terroristes que tu soutiens parce que je ne suis pas certain qu’ils apprécient. Par contre leurs chefs d’Etats dégénérés y a plus de chance. Te trompe pas surtout, tu vois je m’inquiete pour ta santé physique. Par contre ta santé moral et intelectuelle quand on soutient l’ASL est déjà perdu à jamais…

      • Akyliss dit :

        et sinon niveau moquette t’en est où ?

    • Franc-tireur dit :

      Ce n’est pas parce que tu es franco-tunisien que ta parole doit valoir de l’or.
      Beaucoup de Tunisiens sont des adeptes de BHL….l’ »imam » Chelghoumi est le plus connu en ce moment. Il a été faire un stage en Israel il y a quelques semaine.

      En tout cas j’espère que l’officine pour laquelle tu bosses te paie bien…il faut dire que le baril du Qatar a beaucoup de fric à dépenser

  3. sowhat dit :

    « Un responsable turc a nié que deux Syriens aient été tués dans cette révolte, mais il a admis que les incidents étaient « parmi les plus violents de ces derniers mois ». »

    cela donc veut dire que ce n’est pas le premier incident du genre …

    de toutes les manières, c’est un coup sévère porté à la crédibilité du CNS d’Istanbul qui n’est manifestement pas pas capable de faire régner l’ordre dans ces camps supposés être sous son autorité au moins morale

    il est probable qu’on va entendre encore parler de ces camps dans les semaines à venir et là les médias occidentaux vont devoir sortir de leur silence … de même que sur les manifestations au Bahrein et en Arabie Séoudite (black-out total là-dessus …)

    • fatima dit :

      Sowhat,
      La turquie est entrain de juger plusieurs syriens qui ont braqué des banques et volés des gens !!
      J’ai lu cela sur un site depuis un certain moment (j’ai oublié le nom. A force de se balader d’un site à un autre, je me perds et je confonds entre les noms des sites).
      Non, ce n’est pas la première fois.

  4. Nacer dit :

    Le réseau voltaire est-il hor-ligne ? J’essaye d’y accéder depuis le temps ce matin…

  5. benallal dit :

    c’est la sorcelerie d erdo gane qui se retourne contre lui c’est pourquoi on remarque cet ecart entre la realité sur les faits et la propagande qui se fabrique a partir de l irreel.
    damas parit par l’asl est tres bien mediatisé par les laquais à sous
    da

  6. benallal dit :

    damas repris par l armee syrienne ne fait plus la une
    les merdiers ne peuvent se mouvoir que dans la merde

    • Cécilia dit :

      « damas repris par l armee syrienne ne fait plus la une »

      Mais vous plaisantez, j’espère ?

      Même pas le tiers d’un quartier à Damas a tombé aux mains de ces barbares drogués et illusionnistes.
      La Syrie possède une armée disponible à tout moment de plus de 400 000 hommes, bien entrainés, bien organisés et disciplinés, très patriotiques surtout. Cette armée est l’une de plus grande aux Proche-Orient, classée, à ma connaissance, 12ème mondialement. Cette armée est aussi la plus secrète du monde.

      En effet, cette armée est à l’image de ses dirigeants, elle parle peu préférant l’action à la gesticulation.

  7. EAUX TROUBLES dit :

    A propos des « armes chimiques » un peu de realisme venu d’ISAREL :

    http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20120723.AFP3627/syrie-israel-durcit-le-ton-sur-les-armes-chimiques-et-le-golan.html

    « Le professeur Eyal Zisser, spécialiste de la Syrie à l’université de Tel-Aviv a pour sa part déclaré à l’AFP que les déclarations de M. Netanyahu expriment « une très grande nervosité, qui n’est pas forcément justifiée ».

    « Il est encore trop tôt pour enterrer le régime de Bachar al-Assad qui tient encore les grandes villes », ajoute-t-il en affirmant qu’il ne croit pas à l’hypothèse que Bachar al-Assad sur le point d’être renversé transférerait des armes chimiques au Hezbollah. « Dans cette situation désespérée sa seule préoccupation sera de fuir », prévoit-il.

    Shlomo Brom, chercheur à l’institut d’études pour la sécurité nationale déplore que M. Netanyahu « réagisse de façon émotionnelle et hystérique à propos des armes chimiques ». « Il s’agit d’une arme difficile à manipuler. Il faut par exemple des avions dont le Hezbollah ne dispose pas pour lancer des bombes chimiques. Barak, qui comprend mieux les choses, met d’ailleurs l’accent sur les armes conventionnelles sophistiquées », ajoute ce chercheur. »

    • ourika dit :

      he bien je dois vous avouer que je viens de faire la connaissance d’un spécialiste du Moyen Orient, chargé de l’information locale en direct avec des contacts hors normes, mais qui n’a pas encore reçu le prix Goncourt, il faut dire qu’il n’en pas besoin, il le laisse aux idiocrates: Infosyrie.

  8. hezbollah dit :

    DANGEREUSE AMBIGUÏTÉ ALGÉRIENNE.

    Un comité réunissant à Doha des ministres des Affaires étrangères des pays de la Ligue (désigné pompeusement « La Ligue Arabe ») ont appelé, hier dimanche 22 juillet, M. Assad à « renoncer au pouvoir » et de se retirer en Syrie ou ailleurs, en contrepartie de quoi cette théorie de truands l’assurent que « la Ligue arabe contribuera à lui assurer et à sa famille une sortie sûre ».

    Evidemment, cette proposition découle des derniers développement militaire sur le terrain : le régime syrien fait plus que résister. Le mythe du peuple syrien qui se soulève contre ses dirigeants a fait long feu et les médias occidentaux tous unanimes à entretenir cette version (elle est belle la démocratie et la liberté d’expression proposée par ces nations qui se disent nos modèles), voient bien qu’elle commence à s’effriter.

    Le plus bouché des Européens découvre peu à peu que la Syrie fait face à une agression extérieure ourdie par l’Empire américano-sioniste et ses sbires européens, organisé sur place par les autres vassaux subalternes turcs, saoudiens, qataris, jordaniens, irakiens, libanais… car il suffit de regarder une carte de géographie pour constater combien la Syrie est entourée d’ennemis voués à sa perte.

    Le premier ministre du Qatar, cheikh Hamad Ben Jassam Al-Thani (Grand Caissier Général qui finance les hordes mercenaires contre la Syrie) a indiqué qu’un seul pays de la Ligue arabe, qu’il n’a pas nommé, avait émis des réserves sur le communiqué final.

    Il est probable que le pays qui a émis ces réserves est l’Algérie. A voir la liste des pays* représentés dans ce groupe de chameliers supplétifs, il ne pourrait s’agir que de lui.

    Inutile de s’attarder sur les « absents » : le Maroc, la Tunisie, la Libye, la Mauritanie… Ces « entités » vivent, mais n’existent plus.

    Ces pays n’en sont plus. Tous contrôlés directement (pour le compte de l’Empire) par le truchement de partis islamistes « modérés » qui agissent sous les injonctions des enturbannés golfiques. Tous ces pays (à l’exception de la Libye, démantelée comme l’Irak qui n’existe plus comme État souverain) font face à de graves difficultés économiques et à des déficits comblés par les surplus pétroliers des monarchies en carton pâte qui tirent les ficelles de l’Océan indien, voire de l’Asie centrale, à l’Atlantique.

    La présence du président de l’autorité palestinienne n’a même pas été consignée par la plupart des comptes rendus des agences de presse. D’ailleurs, M. Abbas ne fait même pas partie du Comité et n’a pas été invité à signer quoi que ce soit. N’oublions pas que nous avons affaire à un club de féodaux… Pourquoi donc Israël devrait être sommé de reconnaître un ectoplasme tenu pour tel par ses propres « frères » et on sait ce qu’en coûte la fraternité parmi ces ploucs.

    S’il se confirmait que c’est bien l’Algérie qui s’est abstenue au cours de cette rencontre, il y aurait quelques interrogations à formuler sur la stratégie adoptée par notre pays.

    L’attitude la plus conforme à nos intérêts et à notre histoire, serait de dénoncer ce complot contre un pays souverain (« frère », « ami » ou pas) et non de jouer aux passes murailles, tentant vainement de concilier le chou et la chèvre.

    Il n’est pas interdit d’être intelligent, mais on ne peut confondre prudence et pusillanimité.

    De quoi mourir de rire à entendre certains de nos dirigeants se vanter, auprès de l’Amérique, de la GB, de France…, d’avoir été efficaces dans leur lutte contre le « terrorisme islamiste », précisément auprès de ceux qui l’ont financé et armé contre nous….

    L’Algérie représente une gigantesque source de richesses naturelles. Ces barbares, après en avoir fini avec la Syrie, se retourneront inévitablement vers l’Algérie. Et ceux qui croient s’épargner ce sort en finassant avec ces c… criminels se trompent et (dangereusement) nous trompent.

    Les tentatives de déstabilisation à la suite de la crise tunisienne et libyenne ont échoué : les «démocrates du samedi soir», hantés par des fantasmes séparatistes, qu’on a essayé d’agiter pendant plusieurs mois dans les rues de la capitale ont été finalement moins nombreux que les journalistes envoyés du monde entier pour couvrir la chute de la «Régence d’Alger».

    Mais ce ne sera que partie remise. La guerre est devant nous et le peuple algérien devra se préparer à une crise similaire à celle que nous avons vécue dans les années 1990. Les troubles qui secouent nos frontières maliennes, nigériennes, tchadiennes… ne cessent de préoccuper.

    Cette attitude de « neutralité contrite » face à la crise tunisienne et surtout libyenne, ne sauvera de rien. Pas même du ridicule. Une diplomatie de pleutres.

    La campagne commencera par exploiter les différences de potentiels, les contradictions entre le troupeau de rentiers pétro-dépendants (publics ET PRIVÉS) qui suce les revenus du pays et les couches populaires qui ont vu s’accroître ces derniers temps, pour les calmer, le volume des chutes de tables.

    Toutefois, attirer l’attention du peuple sur ces criantes inégalités, sur une politique à des milliards d’années-lumière de ce qu’il convient d’entreprendre pour assurer l’avenir de la nation, n’a pas pour objectif d’instiller plus de justice ou de démocratie ni même de promouvoir la diffusion d’un islam pur et dur (pour répondre à la ferveur qu’on a réussi –merci à l’Unique pour sa contribution- à habiller et à formater notre identité, à l’exclusion de toute pensée critique).

    Son seul et unique objectif serait d’organiser le désordre pour mettre la main sur les richesses du pays.

    Il n’est pas certain que les petits futés qui ont accumulé un petit pactole loin de nos frontières pour un « en cas de… » salvateur, puissent se tirer à bon compte…

    Ces imbéciles se font presque toujours rattraper par leur passé. Et ils en paient toujours le prix. Il est périlleux de se placer sous la protection de plus truands que soit.

    Les rapaces ne font pas de cadeaux aux esclaves cupides qui ne servent plus…

    Djeha
    L. 23 juillet 2012

    * Le comité ministériel sur la Syrie, présidé par le Qatar, regroupe l’Arabie saoudite, le sultanat d’Oman, l’Egypte, le Soudan, l’Algérie, l’Irak et le Koweït.

    http://www.alterinfo.net/L-Algerie-face-a-la-crise-syrienne_a79398.html

    • Maroquino dit :

      « Inutile de s’attarder sur les « absents » : le Maroc, la Tunisie, la Libye, la Mauritanie… Ces « entités » vivent, mais n’existent plus ».

      Mon ami, le Maroc vit à travers sont peuple, c pas 1200 ans d’histoire que tu jette par la fenêtre, tu compare pas le Maroc à des pays comme la Mauritanie sachant que la Mauritanie appartenait au Maroc. Ton « alterinfo.net » n’est rien d’autre qu’un torchon anti marocain, même pas anti makhzen, vraiment anti marocain, suffit de voir les articles limite raciste envers le peuple marocain. A croire que y’a pas assez problème dans le monde apart aller chercher la ptite bête chez le voisin. Comme d’hab!

      • Maroquino dit :

        Faut pas comparer le Maroc à des entités créer par la France. On a une histoire nous!

        • Maroquino dit :

          http://maroc.marocain.biz/histoire-du-maroc/ : histoire du Maroc depuis l’an 788.

        • hezbollah dit :

          L’ambassadeur Syrien et toujours en place en Algérie, ce n’ est pas le cas au Maroc.

          Et l’ article ne parle pas spécialement du Maroc mais de la ligue  » Arabe « . Il ne faut pas devenir paranoïaque Maroquino,les gens savent faire la différence entre le gouvernement Marocain(complètement soumis aux sionistes) et le peuple Marocain.

          Je ne vais quasiment plus sur Alter info, justement à cause de la FITNA dès qu’ il y a un article sur le Maroc où l’ Algérie.

          • ElMaghribi dit :

            Alors comme ça, je suis le citoyen d’un pays qui « n’existe plus »…
            Que l’auteur de cet article vienne le dire aux Marocains en face, s’il y survit, alors nous n’existons effectivement plus…
            Désolé pour ce H.S, mais je ne vois vraiment pas l’intérêt pour la Syrie d’agresser les Marocains en tant que peuple, en dénigrant gratuitement leur pays multi-séculaire. Maroquino a donné lien sur l’Histoire du Maroc depuis l’islamisation, mais en fait ce pays existait bien longtemps avant. Nos ancêtres ont connu les Carthaginois, les Romains, les Vandales et les Byzantins bien avant les Arabes musulmans.
            J’ai remarqué que pas mal de marocains se connectent sur ce site pour apporter leur soutien au peuple syrien sans tenir compte de la position de leur gouvernement. Mais ces mêmes marocains sont prêts à défendre leur patrie avec autant de vigueur que les Syriens la leur. Et que ceux qui croient que notre pays « n’existe plus » viennent s’y frotter, nous allons les recevoir avec tous les « honneurs » qu’ils méritent…
            Actuellement, les Syriens ont besoin de notre soutien à tous et nullement de nous voir nous entre-déchirer comme des vauriens. Par respect pour les Syriens, qui traversent actuellement une période difficile, abstenons nous des attaques gratuites et blessantes entre nous et faisons plutôt front contre l’ennemi commun.
            Hommage au peuple syrien qui lutte pour sa liberté et à toutes les personnes de bonne foi qui les appuient sans chercher à profiter de l’occasion pour dénigrer d’autres peuples, qu’ils n’oseront de toute manière jamais affronter de face.

  9. Kinan dit :

    Dans cette vidéo de Bab al-Hawa on voit les combattants anti-Bachar, ceux rencontrés par le journaliste de l’AFP qui disait avoir croisé des combattants de toutes nationalités (arabes et autres), dont certains se revendiquaient d’AQMI. Confirmation par cette vidéo, un des combattants agite bien le drapeau noir d’al-Qaïda :
    http://www.youtube.com/watch?v=CheRwZB_K1Q

  10. Tarico dit :

    Que l’ASL ne s’arme-t-il pas pour protéger les manifestants contre le régime sanguinaire d’Ankara ?
    Hé hé, le chaos va commencer à se répandre au pays d’Erdogan… qui l’aura bien cherché !

  11. Enfarineur dit :

    Quand on lit l’article ci-après, et que l’on ne connaît pas Alep on est un peu dubitatif sur l’issue de la bataille … ce sera Falloujah ou quoi?
    http://www.francetvinfo.fr/syrie-les-enjeux-de-la-prise-d-alep_121537.html

    • Tarico dit :

      quel tissu d’âneries ! En plus de la propagande qatari, voici venir le temps des journalistes stagiaires !

  12. alevi dit :

    Bonjour a tous
    Mes origines sont de hatay….et j ai donc de la famillie qui habite a quelques kilometres du camp
    des refugiés….
    Comme tout refugiés se sont de etres humains qui n’ont pas demandés a quitter
    leurs foyers…leurs travails…tout abandonnés….
    Je peux vous confirmer que leur situation est malheureusement pas des plus
    humaines…il est a present clair pour moi que tous ces pauvres malheureux ne
    servent qu’a essayer de montrer au monde que erdogan est un vrai humaniste..
    Que le gouvernement islamo-fasciste d’erdogan veut faire belle figure en acceuillant
    les refugiés….ne soyons pas etonnés de la situation dans les camps…
    Comme au debut de la guerre en irak les refugiés kurdes ont ete brimés,
    maltraites deja a l’epoque..sous erdogan….
    Les turcs ont decouvert tous les mensonges et double languag
    Mensonges au sujet du f4 abattu….il ne veux pas livrer l’irakien MALIKI
    qui est recherché par interpol…..
    Soit….je pourrais continuer comme ca des heures et des heures…

  13. sowhat dit :

    il n’y a pas de raison que ce qui se passe dans les camps de Turquie ne se produit pas aussi en Jordanie
    et voilà c’est fait

    émeutes dans les camps de réfugiés syriens en Jordanie

    http://www.lorientlejour.com/category/Derni%C3%A8res+Infos/article/769867/Heurts_entre_Jordaniens_et_refugies_syriens_a_Ramtha.html

    bientôt la fin pour Merdogan et le roitelet Abdallah ?

  14. salim dit :

    il n’y a pas qu’en turquie ou ça commencerait à partir en vrille… en jordanie également…

    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2012/07/23/97001-20120723FILWWW00366-jordanie-heurts-avec-des-refugies.php

  15. Cécilia dit :

    Vous dites : révolution syrienne par les Syriens et pour les Syriens ?

    http://www.youtube.com/watch?v=jCI8Ai80Z4E&feature=share

  16. ourika dit :

    question Cecilia:
    ce sont des réfugiés ou des gens payés pour semer la guerre en Syrie?
    ils n’ont pas la tête de réfugiés. Il n’y a aucune famille.
    par contre Erdogan est dans les difficultés. c’est bon d’appeler les mécontents ou insurgés payés pour déstabiliser la Syrie, en Turquie et en faire de la Pub, mais cela a ses risques.

    • Cécilia dit :

      ourika

      Le Sud de la Turquie est devenue la caverne d’Ali baba sauf que cette fois-ci le trésor est constitué d’un mélange incroyable d’hommes de toute race et nationalité venues comme mercenaires ou pour faire le Jihad en Syrie, d’autres pour faire la guerre pour des raisons stratégiques (des officiers étrangers dans le renseignement) ou des trafiquants et marchands d’armes.

      Sûrement, parmi ces réfugiés syriens se trouvent des étrangers.
      Dommage ! J’aurais bien aimé être sur place pour en savoir plus. De toute façon, l’accès n’est pas accordé à n’importe qui !

      Voilà ce que je sais, d’autres pourront peut-être nous informer avec plus de précision. Personnellement, je n’ai pas trouvé encore d’informations précises et détaillées sur le sujet.

  17. NO PASARAN dit :

    Allez, c’est ramadan, faut pondre de jolies fatwas !!! (spéciale dédicace Cécilia ! ;-) )

    La fatwa du jour (en Arabie Saoudite) : si vous mourrez au jihad aujourd’hui avant l’iftar (repas de rupture du jeûne au coucher du soleil), vous aurez droit à votre iftar là-haut DIRECTEMENT DE LA POITRINE DES JOLIES VIERGES du paradis !!!

    Et après, qu’on vienne pas me dire qu’ils z’ont pas de fameux problèmes psychologiques, ceux-là… Et toujours des trucs d’obsédés… Lamentable…

    • Cécilia dit :

      Bonjour NO PASARAN

      J’ai même oublié Ramadan cette année où j’ai pris l’habitude de faire le premier jour, celui de la Nuit de Destin (laylat al-Qadr) et le dernier jour. ;)

      Ces fous d’Arabie, des obsédés sexuels !
      Mon grand frère partait souvent en Arabie pour son travail et à chaque fois, il nous racontait des choses incroyables.

      As-tu appris leur fatwa pour les femmes seules en manque d’homme(s) ?
      Une carotte peut faire l’affaire sauf qu’ils ont oublié de préciser si elle doit être lavée on non ?
      Et si elle se casse à l’intérieur ?

      Et l’autre concernant les djihadistes kamikazes pour élargir leur … pour cacher une bombe, ils ont autorisé la homosexualité entre les djihadistes du principe الضرورات تبيح المحظورات « Rendre les interdits licites par la nécessité ». Cela concerne aussi les seins des femmes et le recours à la chirurgie esthétique pour le jihad.

      Le service des renseignements doit avoir du travail pour ou à surveiller fesses, seins, cuisses ou je ne sais quoi !!! :) :) :)

      Je t’embrasse bien fort !

    • RoyL dit :

      > qu’on vienne pas me dire qu’ils z’ont pas de fameux problèmes
      > psychologiques

      De plus, quand l’on peut essayer de sa propre femme — quand elle
      allaite — aussi tant que l’on désire (il faut qu’elle allaite).
      De gustibus non est disputandum, mais ça n’a pas de gout spécial:
      entre neutre et très légèrement douçâtre.

      Par contre, s’ils croient pouvoir téter de la poitrine d’une
      vierge, ça va sentir le gout du sang très probablement (du sang à
      eux espérons; qui sait, d’une paradontite peut-être?) parce que
      du sein d’une vierge ne va sortir **RIEN** sûrement. (Hello la
      physiologie!!!, il faudra attendre qu’elle fasse un bébé et
      qu’elle commence à le allaiter.)

  18. Frantz Fanon dit :

    M. Erdögan rêvait de rétablir l’Empire ottoman en participant aux agressions impériales contre les nations arabes. Mais tout ce qu’il a recueilli, c’est une déstabilisation de son gouvernement et, plus grave, de son pays, particulièrment du Sud et de l’Est. Voyez l’analyse très intéressant de l’ex-diplomate indien Bhakdrakumar, « The rise and the fall of Turkey’s Erdogan », dans l’édition du 23 juillet de Atimes online: http://www.atimes.com

  19. Marie-Christine dit :

    Question à propos de ces réfugiés syriens parqués dans des camps, que ce soit en Turquie ou en Jordanie et qui semblent en avoir plus que marre… Combien souhaiteraient revenir en Syrie ? Et combien se débrouillent pour le faire dès qu’ils en ont l’occasion ? Je parle ici des familles et non pas de ceux recrutés comme « combattants de l’ASL ».
    Apparemment certains l’ont fait après les manifs musclées de dimanche en Turquie…? A la faveur des troubles en Jordanie, 900 réfugiés se sont « évadés » (quoi dire d’autre, car ils n’ont pas le droit de quitter le camp « sans permission ») ; bien sûr l’histoire ne le dit pas, mais combien sur ce nombre ont pris le chemin d’un retour en Syrie, s’il y en a et si cela leur est possible ?
    On dirait bien que ces « réfugiés »(il doit y avoir de tout ou presque sous cette appellation) sont maintenant en quelque sorte en situation d’otages…

  20. metin dit :

    erdogan est un agent sinosite. il roule pour les usa.
    il répétait sans arret que il est le vice-president du projet du grand moyen orient.et que on lui avait donné une mission.

  21. metin dit :

    ce soir, lors du diner de ramadan offert aux embassadeurs ,
    erdogan a encore menacé la syrie, que il etait pret à envoyer l’armée turque à damas.