• Actualité
  •  

Le nouveau Premier ministre syrien est jeune, baasiste et gynécologue Ce jeudi 9 août, Bachar al-Assad a donc nommé un nouveau Premier ministre : il s'appelle Wael Nader al-Halqi, est né en 1964 à Deraa et est chirurgien (en gynécologie) de formation, ayant occupé les fonctions de président de l'Ordre syrien des médecins et de ministre de la Santé - jusqu'à sa nomination à la tête du gouvernement. Politiquement, il a exercé des responsabilités à la direction régionale du Baas [...]



Un nouveau – et jeune – Premier ministre

Par Louis Denghien,



Le nouveau Premier ministre syrien est jeune, baasiste et gynécologue

Ce jeudi 9 août, Bachar al-Assad a donc nommé un nouveau Premier ministre : il s’appelle Wael Nader al-Halqi, est né en 1964 à Deraa et est chirurgien (en gynécologie) de formation, ayant occupé les fonctions de président de l’Ordre syrien des médecins et de ministre de la Santé – jusqu’à sa nomination à la tête du gouvernement. Politiquement, il a exercé des responsabilités à la direction régionale du Baas à Deraa. Marié et père de quatre enfants, al-Halqi est donc jeune, et fait partie de ce qu’on pourrait appeler la « génération Bachar ». Ce rajeunissement de la direction, via une personnalité professionnellement reconnue, peut représenter pour le pouvoir une amélioration en termes d’images, en Syrie et dans le monde arabe sinon en Occident.

À charge pour lui de faire oublier l’épisode Riad Hijab, son prédécesseur passé à l’opposition – et au Qatar – moins de deux mois après sa nomination comme Premier ministre.

Par ailleurs, le directeur du Protocole au palais présidentiel, Muheddine Msalmanieh, a démenti aujourd’hui la nouvelle de sa défection, annoncée comme il se doit par al-Arabiya. Msalmanieh qui se trouvait au Liban pour affaires de santé personnelles a annoncé qu’il regagnait immédiatement Damas pour tordre le cou à cette fausse nouvelle, assez typique de la conception qatari de l’information (une conception qui a « fait tache » chez les journalistes français).

Ci-dessous, la conférence de presse de Muheddine Msalmanieh :

http://www.youtube.com/watch?v=k_Xctcp79bM&feature=player_embedded

 

L’AFP découvre la solidité de l’armée et de la société syriennes

Ils ont résisté non seulement aux bandes ASL, mais à la propagande démoralisatrice d’une moitié de la planète : ils sont le caillou qui a grippé la grande machine..

Pour en rester au chapitre des défections, l’AFP publie ce 9 août un article qui constate qu’au niveau politique les fuites de Premier ministre ou d’ambassadeur pour spectaculaires qu’elles soient « corrodent » le régime mais n’atteignent pas son « noyau dur« . Et l‘AFP constate, pour s’en étonner, qu’au « 17e mois de la révolte, la direction du pays, c’est-à-dire la famille du président, les services de sécurité et la haute hiérarchie militaire, reste intacte« .

Ce qui est vrai des hauts dirigeants l’est aussi assez largement des groupes intermédiaires et subalternes, notamment dans l’armée, selon l’expert américain interrogé par l’AFP à ce sujet, qui dit que « l’absence de défections massives » au sein de l’armée démontre que, contrairement à ce qu’ont raconté tant d’analystes et de spécialistes, il y a encore « beaucoup de sunnites qui lient leur sort au régime« . « Selon moi, dit Wayne White, expert auprès du ‘ »Middle East Institute » basé à Washington, les deux-tiers des officiers au-dessous du rang de colonel ne sont pas alaouites ».

Or, aucune unité, à recrutement par la force des choses démographiques majoritairement sunnite, n’est passée en bloc à la dissidence, pas même au niveau du bataillon, constate encore Wayne White. L’AFP a « fait ses comptes » : sur 1 200 généraux de brigades, seulement une quarantaine (à en croire l’ASL et le gouvernement turc) ont déserté. « En outre, aucun des 100 généraux de division n’a à présent annoncé qu’il quittait le navire« .

Et Wayne White résume la situation, et le désarroi de certains : « Une division est composée de plusieurs bataillons. Aucun n’a changé de camp et les États-Unis et la Turquie se demandent pourquoi cela traîne autant ». C’est vrai que ça doit être frustrant, à force…

L’AFP est elle aussi étonnée. D’autant plus qu’elle reconnait enfin, en se cachant derrière les confidences d’un « diplomate arabe basé dans le Golfe« , que « l’Arabie séoudite, le Qatar et le Koweit ont mis sur la table des milliards de dollars pour encourager et faciliter les désertions ». Ce n’est pas tout à fait un scoop, mais ça va mieux en l’imprimant noir sur blanc !

Un autre haut personnage qui est resté à son poste, malgré le coup qui l’a frappé, est Mohammad al-Chaar, ministre de l’Intérieur et miraculé de l’attentat qui a tué trois de ses collègue à Damas le 18 juillet. Donné un temps pour mort, al-Chaar a repris ses fonctions. Il recevait aujourd’hui le responsable des Nations-Unies pour les affaires de sécurité et de maintien de la paix, Hervé Ladsous. À son interlocuteur onusien, cet homme frappé dans sa chair par le terrorisme a dit que le gouvernement poursuivrait sa traque « des résidus des groupes terroristes partout sur le territoire syrien jusqu’à la réinstauration de la sécurité et de la stabilité« .

Visiblement, le général Chaar est encore un de ces responsables syriens dont la solidité politique et morale étonne tant l’AFP et impatiente tant les responsables américains et turcs. Des responsables pour qui les dollars du Qatar sont une monnaie dévaluée.

 

Mohammad al-Chaar, ministre de l’Intérieur,n’est sorti de l’hôpital que pour regagner son bureau



Vous pouvez suivre les réponses à cet articles avec le flux RSS.
Les commentaires sont fermés.

136 commentaires à “Un nouveau – et jeune – Premier ministre”

  1. AVICENNE dit :

    Vraiment Louis, merci (je n’arrête pas, je sais).

    Je ne sais pas de quoi sera fait l’avenir, mais « merde », ce que je peux être fier de la Syrie, de son armée (que j’ai si souvent dénigré), de ses dirigeants à tous les niveaux (que je ne connais vraiment que depuis les évènements).

    Enfin, je suis fier de ce peuple intelligent qui mérite mille et un respect.

    Ils méritent le meilleur !.

    • سوريا.خالدة dit :

      Cher Avicenne
      Ibn Sina ne serait pas fâché si je disais que j’ai les mêmes sentiments que celui qui a revêtu son nom comme magnifique pseudonyme.
      Merci donc pour votre texte et à InfoSyrie

    • Espoir dit :

      Moi aussi je te remercie Louis. Comme Avicenne, je ne sais pas de quoi sera fait l’avenir mais comme je suis fière de cette armée! Comme je les trouve courageux, ces hommes! Dieu fasse que je puisse un jour les remercier comme il se doit!

    • Mulungu dit :

      Des Hommes et des Femmes dignes d’éloges. Généraux, sous-officiers , simples soldats, simples gens, riches ou pauvres, et tous ces ministres et ce président… Les fils et filles de la Syrie sont en train d’écrire avec leur sang et leurs larmes des pages qui figureront en lettres d’or dans le grand livre de la lutte des peuples contre l’oppression.
      Merci a Infosyrie et a tous ceux qui concourent a populariser la résistance héroïque du peuple syrien. Merci a ce peuple syrien qui nous redonne l’Espoir et nous montre la Voie , a l’instar d’autres héros et héroïnes connus ou inconnus.
      Tout comme Stalingrad, Dien Bien Phu, Soweto , Little Big Horne, et d’autres lieux légendaires des peuples Debout, nous n’oublierons jamais Damas, Alep, Hama. Tout comme le général Giap, N Mandela, Amilcar Cabral, Dr Allende, nous n’oublierons jamais la bravoure de Bachar el Assad et de son peuple.
      Je voudrais partager avec tous le témoignage peut-etre sincère du capitaine Bourke, qui a assisté en 1877 a la reddition du chef Indien d’Amérique ,Crazy Horse :
      « Je vis devant moi un jeune homme ne dépassant pas 30 ans et d’une taille d’un mètre quatre-vingts, avec une cicatrice en pleine face. Son expression et sa contenance étaient remplies de noblesse, mais aussi de hargne et de tristesse. Il ressemblait à un homme acceptant son destin avec dignité. Pendant qu’il parlait à Frank Gouard (l’interprète) il semblait prendre un certain plaisir mais, en d’autres temps, il demeurait morose et réservé. Tous les Indiens le tenaient en une haute réputation de courage et de générosité. Quand il courait au-devant de l’ennemi, aucun de ses guerriers n’avait le droit de le dépasser. Il s’était fait une centaine d’amis à cause de sa charité envers les pauvres, et il se faisait un point d’honneur à ne rien garder pour lui lors du partage du butin, à part les armes de guerre. Jamais je n’ai entendu un Indien prononcer son nom sans y mettre un accent de profond respect. »
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Crazy_Horse_(chef_amérindien)
      TOUS LES PEUPLES UNIS, NOUS TERRASSERONS TOUTES LES MONTAGNES.

    • Akyliss dit :

      france info se mélange les pinceaux !
      ce matin entendu à 7h36 :

      l’Iran allié de la RUSSIE de Bachar El Assad, a organisé une réunion…

      est elle n’a même pas corrigé son erreur….

      ça devient dur dur pour les journaleux de suivre une ligne mensongères

      • Mafalda dit :

        Oui, et j’ai meme entendu il y a de cela 2 ou 3 jours, france info parler de terroristes en se referent aux rebelles. Oui, oui, c’est vrai! (et j’admets incroyable!, ce n’est pas moi qui m’emmele les pinceaux.

        • Akyliss dit :

          la propagande anti syrienne ce fissure … la vérité qui a pris les escaliers a presque fini d’apparaitre…alors que le mensonge qui a pris l’ascenseur commence à tomber de haut…

          • AGROH dit :

            Je suis ivoirien et je suis fier de l’unité, la force morale et la loyauté de l’armée syrienne face à la manipulation et aux mensonges des occidentaux en perte de dignité et de croissance.
            Puisse le DIEU TOUT PUISSANT AIDER LE PRESIDENT BACHAR pour le triomphe du peuple SYRIEN

          • Marie-Christine dit :

            Belle image, Akyliss !

          • ourika dit :

            les mensonges s’effritent
            tout le monde autour de moi commence à douter et parfois conteste formellement la propagrande et me remercie des argumsnts que je leur fournis.
            Je vous remercie tous pour toutes vos infos, elles me permettent d’agir plus efficalement? je ne le sais, mais cela me permet de ne pas rester inactive devant ces évènements intolérables. Mes amis syriens vous remercient tous.(Alep, Homs, Lattaquié, Tartous, Damas etc.)

          • Espoir dit :

            Amiiiine!

      • ourika dit :

        ces pauvres journalistes incultes commencent à perdre la tête dans tous les noms qui leur sont glissés dans les textes qu’ils doivent lire sans réfléchir

  2. hakim dit :

    http://www.youtube.com/watch?v=JNLMyRY1yr8&feature=em-uploademail
    mort du responsable de l’information pour les terroristes takhafiri

    • hakim dit :

      L’ASL essuie un échec à Salaheddine
      L’équipe du site

      Il a fallu 24 heures après la prise du quartier Salaheddine à Alep pour que la milice de l’Armée syrienne libre (ASL) se voue à réalité.
      Par la voix d’un responsable militaire elle a indiqué que ses miliciens se sont retirés de ce bastion, face à un bombardement particulièrement violent des forces du régime.

      « Nous avons effectué un retrait tactique de Salaheddine. Il n’y a plus de combattants rebelles en raison d’un bombardement inouï et les forces du régime avancent dans le quartier », a indiqué Houssam Abou Mohammad, commandant de la brigade Dera Ashahba, une milice de l’ASL qui combat dans ce secteur.
      Le terme « repli tactique » est employé par ces milices chaque fois qu’elles essuient une défaite et sont amenées à battre en retraite

      Les brigades de l’ASL vont « constituer un nouveau front vers Seif al-Dawla et Machhad », deux quartiers plus à l’est, a ajouté Wassel Ayoub, commandant de la brigade Nour al-Haq de l’ASL ».

      Une source de sécurité à Damas a affirmé que « l’armée avançait rapidement en direction de Seif al-Dawla mais la prochaine bataille devrait avoir lieu à Soukkari », un fief des milices, plus au sud.

      « Seulement 10% des renforts de l’armée ont été utilisés jusqu’à présent dans la bataille », a ajouté cette source, qui avait auparavant indiqué que 20.000 militaires avaient été déployés dans la région d’Alep pour mener cette bataille cruciale.

      Appuyées par des chars et des blindés, les forces du régime avaient lancé mercredi une offensive terrestre d’envergure, et annoncé à la mi-journée avoir repris Salaheddine.
      Ce jeudi, le site Syrian documenst fait état d’un pilonnage intensif des quartiers Sakkhour, Tarik-AlBab et Chaar.

      Le fils du frère chef du Conseil militaire tué

      Selon le site syrien Arab Press, le fils du frère du chef du Conseil militaire de la milice de l’ASL Abdel Jabbar Akidi a été tué ainsi que ses compagnons alors qu’ils tentaient de prendre la fuite du quartier en question. Selon une source militaire, lui et ses hommes portaient des vêtements de femmes et ont été tués lorsqu’ils ont refusé de répondre aux sommations des soldats leur demandant de s’arrêter.

      Dans le gouvernorat de Deir Ezzor, il est question d’un pilonnage intensif de la localite Mayadine, qui est sous le contrôle des miliciens depuis quelques jours.
      A Idleb, les miliciens ont tuee 5 civils, dont les 3 employes de la direction de telephonie enlevees depuis quelques jours.
      Dans la region de Homs, l’armee a avorté pour la énième fois une tentative d’infiltration vila le Liban.

      Les chiffres de l’OSDH

      Selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme(OSDH), instance de l’opposition qui siège à Londres et chargée de distribuer des informations de l’insurrection aux agences internationales a évalué à près de 33 le nombre de ceux qui ont été tués mercredi à Alep, portant le nombre de morts dans le pays pour cette journée à 167, selon l’OSDH.
      Jeudi, l’organisme a distribué le chiffre de 78 morts (35 civils, 25 soldats et 18 rebelles), dont 17 à Alep. Force est de constater que dans les évaluations de l’OSDH, le chiffre des civils est toujours le plus haut, s’ensuit celui des soldats réguliers et en dernier celui des miliciens. Quand bien même ces derniers sont en train d’essuyer des défaites !

      Des Khalk parmi les miliciens

      La chaine Top News a déclaré que des éléments de l’organisation terroriste iranienne « Moudjahidine Khalk » ont rejoint les rangs des miliciens syriens. Cette organisation qui a commis de nombreux attentats terroristes en Iran est toujours sur la liste américaine des organisations terroristes.
      http://www4.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=74811&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=37&s1=1

    • hakim dit :

      Gouvernorats / Des unités de nos forces armées poursuivent la traque des résidus du terrorisme dans nombre de quartiers d’Alep, leur infligeant de lourdes pertes.

      Les services spécialisés se sont accrochés ce soir lors de leur traque des résidus du terrorisme à Daret-Azza dans la banlieue d’Alep avec un gang terroriste, leurs infligeant des dizaines de tués et de blessés.

      L’accrochage a débouché à la destruction de tous les véhicules que le gang terroriste utilisait dans ses agressions et ses actes de sabotages contre les citoyens.

      Au moins 4 véhicules tout terrain dotés de mitrailleuses de type Douchka ont été détruits avec des terroristes à bord, ainsi que 20 motocycles conduits par des hommes armés en plus d’un entrepôt d’armes et de munitions.

      A Alep ville, nos forces armées ont poursuivi leur traque des résidus du terrorisme en menant une opération significative dans la zone de la cité Hanano qui étaient stationnés au niveau de la mosquée de Omar al-barqi, des dizaines d’eux ont été liquidées et 6 de leurs véhicules dotés de mitrailleuses de type Douchka endommagés, alors que d’autres ont pris la fuite.

      D’autre part, les services spécialisés ont poursuivi la traque des éléments armés dans la rue de Moustawdaat à Salah-Eddine (Alep), où ils ont été tous tués.
      Les agents de sécurité ont pu mettre la main sur un camion disposant d’une citerne contenant 4000 Litres de mazout pour alimenter les gangs terroristes encerclés pour faire le plein de leurs véhicules afin de prendre la fuite.

      Une unité de nos forces armées s’était accrochée avec un gang terroriste dans la zone de Hanano, faisant des dizaines de tués et de blessés parmi ses éléments, alors que d’autres ont abandonné leurs armes et pris la fuite.

      Une source officielle a souligné qu’une autre unité s’est confrontée avec un groupe terroriste posté dans l’une des maisons dans la région de Khan al-Wazir pour commettre des actes criminels contre les citoyens. L’unité a tué tous les membres de ce gang.

      Sur un autre plan, une unité de nos forces armées a pris d’assaut un repaire d’un gang roupe terroriste près de l’hôtel Carlton à Alep, faisant des tués et des blessés parmi les terroristes. Nombre de terroristes ont été arrêtés avec leurs armes.

      D’autre part, les forces armées ont purifié les deux secteurs d’al-Assileh et de Bab al-Nasr.

      De même, les services compétents ont intercepté les gangs terroristes qui tentaient d’obliger les habitants de quitter leurs foyers dans le secteur de Boustan al-Pacha, faisant des tués et des blessés parmi les terroristes.

      Dans le cadre de leur traque des gangs terroristes, les forces armées sont entrées aujourd’hui dans les quartiers d’al-Sabe’bahrat, Bab Hanin, Bab al-Hadid et les marchés commerciaux dans la région.

      Le correspondant de Sana a indiqué que les habitants desdits secteurs ont salué l’armée et exprimé leur soutien à son opération destinée à purifier les quartiers des résidus du terrorisme.

      Toujours à Alep, les services compétents ont traqué aujourd’hui un gang terroriste armé près du rond-point de Chifaa dans le quartier du nouvel Alep en lui infligeant de lourdes pertes.

      La même source a indiqué que les services compétents poursuivent la traque des groupes terroristes armés dans le quartier de bab al-Nayrab et la purification du quartier de Salaheddine des résidus des terroristes et des mercenaires.

      A Hreitane, des unités de l’armée ont lancé une offensive décessive contre les gangs terroristes armés dans cette région, tuant et blessant nombre de mercenaires.

      Une source au gouvernorat a indiqué que les forces de l’armée, en collaboration avec les services spécialisés, ont poursuivi la purification des quartiers de la ville d’Alep, affronté un gang terroriste à Boustane al-Pacha, et tué nombre d’eux, dont certains de nationalités libyenne, yéménite et afghane.

      Nos forces armées ont traqué aussi les résidus du terrorisme dans les secteurs de Maïsser et de la cité de Hanano, tuant et blessant un grand nombre d’eux.

      Dans la banlieue de Damas, les services compétents se sont accrochés aujourd’hui avec des groupes terroristes armés qui perpétraient des actes de meurtre et de sabotage à al-Tell.

      Une source officielle a fait savoir que les services compétents avaient pris d’assaut certains lieux et quartiers dans la ville où se trouvaient les terroristes et ont tué ou blessé nombre d’eux.

      Lors de la prise d’assaut des repaires des terroristes à al-Tell, la source a souligné que les services compétents avaient détruit trois véhicules 4 x 4 dotés de mitrailleuses et tuant les terroristes qui étaient à bord.

      A Hama, les services compétents ont traqué hier soir un groupe terroriste armé qui tentait d’agresser les forces de l’ordre dans la région de Karkat au nord-est de la citadelle de Madiq, faisant des tués et blessés parmi ses éléments.

      A Hassaké, et suite à l’aide des habitants, les services compétents ont arrêté nombre de terroristes dans le quartier de Ghwayran et saisi une grande quantité d’armes et d’explosifs.

      Cité par le correspondant de Sana, une source du gouvernorat a souligné que les armes saisies sont: des lances- roquettes, des fusils, un grand nombre de charges explosives, des matières explosives et un hôpital de camp.

      A Hassaké toujours, ls services spécialisés ont pu arrêté un gang terroriste, composé de trois éléments, qui avait kidnappé auparavant un des agents de l’ordre à bord d’un véhicule de marque Jeep.

      Les services compétents à Deir Ezzor ont traqué aujourd’hui les résidus du terrorisme dans les quartiers d’al-Jbeileh, d’al-Ardi et d’al-Hamydieh.

      Une source officielle a indiqué que les services compétents s’étaient accrochés avec les terroristes et ont tué et blessé nombre d’eux.

      La source a ajouté que les services compétents avaient détruit deux véhicules utilisés par les terroristes.

      Avortement d’une tentative d’infiltration d’un groupe terroriste à partir du Liban vers la Syrie

      Les gardes des frontières ont déjoué aujourd’hui une tentative d’infiltration d’un groupe terroriste depuis les territoires libanais vers la Syrie dans le site de Noura dans les périphéries de Telkalakh (banlieue de Homs).

      Citant une source du gouvernorat, le correspondant de Sana a souligné que les gardes se sont affrontés avec le groupe terroriste et lui ont atteint directement. Nombre d’éléments du groupe ont pris la fuite vers les territoires libanais

      La même source a fait noter que cette tentative avait coïncidé avec l’affrontement des services compétents des gangs terroristes qui tentaient d’agresser les forces du maintien de l’ordre à Telkalakh.

      Bulletin français
      http://208.43.232.81/fra/338/2012/08/09/435631.htm

  3. Romain dit :

    Le plus surprenant n’est pas la résilience de l’armée, c’est qu’il faille 17 mois à l’AFP pour le dire. Bientôt un nouveau scoop de l’AFP: il y a une crise économique en Europe !

  4. Yassir Attalia dit :

    C’est ce que je me tuais à affirmer ici.
    Les Sunnites sont majoritairement favorables à Bachar Al Assad, et à la Syrie.
    Ce n’est pas un conflit confessionnel. C’est un conflit politique.
    Otan contre Front du Refus, où on a instrumentalisé des bourricots.

    • tarico dit :

      Il va falloir s’en prendre violemment aux analyses « confessionnelles » de la situation en Syrie. Remplacez le mot « Alaouites » par « Juifs » et vous obtenez la plus visqueuse prose vichyste des années 40 ! On en a fusillé pour moins que ça en 44.

  5. chris dit :

    bonjour

    Pouvez vous me dire si l’armée utilise ses hélicos pour liquider les rats?
    J’espère que oui, et si on peut leurs envoyer quelques bombes ça serait sympa aussi, car sur les vidéos je vois qu’ils sont souvent en grand nombre sur des espaces réduits.
    Vive la syrie, vive le lion.

  6. yacine dit :

    Louis, retiens en mémoire cet article. Si un jour il fait défection, je vais te rappel cet article si doux en son endroit.

    C’est de l’humour :)

    • Louis Denghien dit :

      Un rien vous amuse, Yacine…

      L.D. & Infosyrie

    • tarico dit :

      Sa défection, en tant que président de l’Ordre syrien des médecins, a été annoncée – et démentie – pas plus tard qu’hier !

    • Abdel dit :

      Ho yacine t’était ou,j’étais sur que t’avais pris l’avion pour rejoindre l’armée sioniste libre ils ont besoin de manœuvres pas cher,apparemment ils sont en manque de personnel.

      • yacine dit :

        Je suis ni avec l’armée manipulée de l’extérieur, ni avec le régime, car j’en ai rien à foutte. La question politique syrienne ne regarde que les syriens et personne d’autre. Ça fait quoi pour moi que Bashar reste ou pas ? Rien. Par contre, je peut analyser et tenter de comprendre tout ce bourbier tout de même.

        • sowhat dit :

          « car j’en ai rien à foutte »

          tout est dit

        • AVICENNE dit :

          Vous avez le droit de n’être « ni pour ni contre bien au contraire ! ». Nous avons tous le devoir d’être pour le peuple syrien qui en bave depuis 18 mois !.

          la politique syrienne ne regarde que les syriens ?. Alors qu’on leur foute la paix !.

    • Maroua dit :

      Yacine quitte la forêt des lions et va dans celle des hyènes Là est ta place

    • vanda dit :

      Pour ma part j’ en ai à foutre que l’ armée de Bachar gagne parce que si elle gagne non seulement cela permet à la Syrie de mettre en oeuvre les réformes démocratiques que le peuple a voté lors du référendum sur la constitution, cela évite à la Syrie d’ etre dirigée par des terroristes haineux et surtout cela portera un coup d’ arret pour les visées impérialistes du monde occidental! Bien entendu le conflit concerne les syriens au premier chef , mais c’ est impossible de s’ en désintéresser au vu des enjeux … planétaires

  7. Le Lion du désert dit :

    Le président Bachar el-Assad a signé le décret 298 nommant M. Waël al-Halqi au poste de Premier ministre…On en est enchanté de cette nomination.
    Cependant les pétro-gros lard pourront toujours tapiner pour acheter sa défection…c’est un médecin, il aime secourir les siens ça n’ pas de prix.

  8. سوريا.خالدة dit :

    L’argent, surtout le dollar est une denrée renouvelable, et qui perd de sa force et de sa valeur avec le temps.
    L’Honneur, s’il se perd,ne se renouvelle jamais. Il se gagne par des gens modestes, comme par les grands. Il ne s’échange pas, ne se prête pas.
    Bravo Général Al Chaar.

  9. Fofana dit :

    Ils avaient voulues associer cette bêtise à une affaire d’ethnie, de religion, ils avaient voulues opposer les Chiites aux Sunnites, opposer les Alaouites aux sunnites, les Musulmans aux chrétiens et que sais je encore… Ils avaient réussi cela ailleurs… Côte d’Ivoire, Lybie, Irak…. Mais pour une fois, vraiment, je suis heureux de la grande leçon que La Syrie vient de donner au monde entier… Un pays si différent, si hétéroclyte mais si homogène en même temps, Sunnites, chiites, musulmans, chrétiens faisant face ensemble à ceux qui voulaient coûte que coûte brûler la Syrie… Vraiment Chapeau…

    • Manick dit :

      Oui vraiment chapeau pour cette unité !
      La cause de la Syrie gagne du terrain dans l’opinion française à petits coups de messages subliminaux, c’est super aussi, pourvu que ça dure même si l’ancien et le nouveau présidents se battent pour savoir lequel est le plus intransigeant des deux contre un pays qui ne nous a causé aucun tort.
      Un grand bravo à tous les Syriens qui se battent et résistent.

    • betehem dit :

      Merci Fofana, je partage votre point de vue.

  10. Spectateur dit :

    Décidément, que des bonnes nouvelles ! Maintenant il faudrait passer à la phase apaisement de la situation… Les terroristes sont ils encore trop nombreux pour que l’on en finisse pas en quelques jours… L’ASL déguise sa défaire en « replis stratégique »… Mais où donc se cachent-ils?

  11. Spectateur dit :

    Sa défaite je corrige.

  12. ALEVITURC dit :

    jeudi 9 août 2012

    La désinformation sur la Syrie continue…
    Au moment où la bataille d’Alep est en train de basculer en faveur des troupes loyalistes syriennes, on continue de parler de leurs massacres sur les civils. De toute évidence désormais on est devant une guerre civile fomentée et (ou) accompagnée par des puissances extérieures, Arabie Saoudite, Qatar et OTAN sous obédience américaine.

    Les preuves de cette désinformation s’accumulent. Il faut savoir que les nouvelles relatées par les médias proviennent d’une seule source, dite officielle, située à Londres et visiblement pro-insurgés. Les quelques personnes qui y œuvrent ne prennent d’ailleurs pratiquement leurs informations que du côté des forces de libération. L’information télévisée de reportage est prise du côté des rebelles. Nous sommes donc nourris d’une information partiale quand elle n’est pas volontairement déformée.

    J’ai relaté qu’un décor de théâtre va être créé dans la péninsule arabique pour permettre d’y tourner des scènes de guerre factices de la guerre syrienne. Cette désinformation, relayée par les médias, peut paraître invraisemblable. Pourtant la BBC (modèle de rigueur journalistique, dit-on) a mis à la une de son site la photo d’un massacre syrien… prise quelques années plus tôt en Irak !

    On a frémi de désapprobation à la tuerie de Houla commise par les troupes loyalistes. Ce massacre de familles entières, achevées à l’arme blanche, a été présenté comme un «tournant dans l’horreur», pourtant l’identité des tueurs devient nettement moins sûre.. Ses auteurs ne semblent pas être les affidés du président, mais bien ses adversaires armés. C’est que l’on apprend d’indices et témoignages recueillis par un reporter chevronné, et publiés dans le quotidien allemand Frankfurter Allgemeine Zeitung, qui ne passe pas pour être un suppôt du président Assad.

    Il ne semble pas que la majorité du peuple syrien soit hostile à Bachar Al-Assad sinon celui-ci serait déjà tombé. En réalité, les souffrances du peuple syrien sont bien la dernière des préoccupations des chancelleries : celles-ci tentent de déstabiliser la Syrie afin d’affaiblir l’Iran, contre qui l’étranglement économique vient de monter d’un cran.

    Cette guerre civile, qui se déchaîne en Syrie, est alimentée par la participation de forces extérieures. En effet, l’Arabie Saoudite et le Qatar financent les mercenaires de tout acabit venus d’autres pays. Ils bénéficient également d’un soutien actif de la Turquie, membre de l’OTAN comme nous. Le président Barack Obama a ouvertement donné à la CIA la directive de soutenir l’opposition syrienne. Il s’agit là d’une ingérence grossière dans les affaires intérieures de la Syrie souveraine qui ne menace ni les États-Unis, ni personne d’autre.

    L’opposition syrienne est soutenue par une partie considérable des membres de la Ligue Arabe. Ils ne veulent pas de victoire de Bachar al-Assad dans ce conflit parce qu’ils craignent la création d’une ceinture chiite : Irak, Iran, Syrie, Liban. Les pays arabes sont majoritairement et ouvertement pro-sunnites ainsi que Al-Qaïda qui est une organisation sunnite.

    Si Bachar Al-Assad disparait mort ou vif de la scène syrienne, Damas voudra mettre en place un régime sunnite, ce qui signifie automatiquement le déclenchement des persécutions contre les alaouites, les chrétiens et les militants du parti au pouvoir Baas, c’est-à-dire contre tous ceux qui ne partagent pas les convictions religieuses des « oppositionnaires ».

    Selon un responsable russe de l’Institut des Relations internationales le gouvernement est soutenu par au moins la moitié des Syriens. Un tiers de population est constitué de minorités de toute nature. Il y a 12 % d’alaouites et autant de chrétiens de rites différents. Il y a aussi les kurdes, les druzes et d’autres couches de population qui représentent globalement 30 %.

    Tous les propos faisant croire qu’en soutenant l’opposition, l’Occident recherche la stabilité et la démocratie en Syrie, sont absolument inconsistants. Les enjeux sont ailleurs. La collusion des sunnites et de la politique étrangère américaine vise évidemment la ceinture chiite Irak, Iran, Syrie, Liban pour les premiers et la main mise sur la sécurité des ressources pétrolières face à la Chine pour les seconds.

    Au passage on pourrait empêcher la Russie de disposer d’un port ouvert directement sur la Méditerranée à Tartous en Syrie. Le tout fait le bonheur d’Israël qui affaiblit un pays voisin arabe et voit l’Iran stigmatisé par l’opinion internationale et empêché de se doter de l’arme nucléaire.

    La guerre civile est d’autant plus horrible et meurtrière

    Qu’elle est attisée par des puissances étrangères

    Qui s’octroient un droit d’ingérence et tuent

    Au nom de la liberté des peuples.

    Claude Trouvé
    Coordonnateur du MPF du Languedoc-Roussillon

    • سوريا.خالدة dit :

      C’est une guerre entre une fraction relativement limitée de Syriens associés à une meute de mercenaires et de terroristes enrólés par les Ultra-Sionistes-Associés et les Zémirois contre le Peuple de Syrie et l’ensemble des Peuples Arabes
      Dans l’intérêret des Sionistes, des Amerdicains et des Zémirois

    • Francois dit :

      Vous parlez en votre nom ou au nom du MPF? je n’ai rien entendu de la part du MPF sur le sujet de la Syrie. A ma connaissance, les seuls partis qui soutiennent ouvertement Bachar El Assad sont Solidarité et Progres de Jacques Cheminade et le Parti Anti-Sioniste, ou me trompe-je?

      • N. un Nationaliste Français dit :

        Oui, tu te trompe François, il y a aussi le FN qui défend la souveraineté Syrienne, mais cela ne doit pas être prétexte a un bla-blatage de politique intérieure du style « facho/pas-facho » et autres niaiseries du même acabit.

        Laissons cela aux épiciers subventionnés de l’opinion, et concentrons nous sur la défense de la Syrie tous ensembles, droite/gauche croyants/pas croyants etc…

        Tu devrait au contraire te réjouir que face a la chansonette médiatique des voix discordantes commence enfin a se faire entendre par chez nous. Que ce soit par l’observation et l’analyse; ou plus sordidement par les
        circonvolutions de l’opportunisme politique nous importes peut, dans le fond.
        Le but que nous poursuivons tous ici est d’éviter au peuple Syrien une nouvelle guerre de l’OTAN, et pour cela toutes les bonnes volontés sont les bienvenues, même retardataires.

        La « pureté » désintéressée des combattants, moi je laisse ces bavardages fantasmatiques aux lumpen-takfiristes plein d’amphétamines que l’on entends sur les vidéos.

  13. jamal du maroc dit :

    les rats sanguinaires wahabite passe leurs temps a crier / pleurer comme des putes & meme leurs pseudo repli tactique se fait comme des putes , puisque ils s’habille en vetement de femmes avec le voile integrale lors de leurs fuite ( ou peut etre en mini jupe avec rouge a levre & pret a donner leur c*** aux soldats de la glorieuse armée arabe syrienne pour un laisser passer qui sait :-) )

    voir ci dessous
    « Le fils du frère chef du Conseil militaire tué
    Selon le site syrien Arab Press, le fils du frère du chef du Conseil militaire de la milice de l’ASL Abdel Jabbar Akidi a été tué ainsi que ses compagnons alors qu’ils tentaient de prendre la fuite du quartier en question. Selon une source militaire, lui et ses hommes portaient des vêtements de femmes et ont été tués lorsqu’ils ont refusé de répondre aux sommations des soldats leur demandant de s’arrêter. » http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=74811&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=37&s1=1

  14. ALEVITURC dit :

    interessant le point de vue de quelques citoyens francais sur RMC
    du 05 Aout 2012

    http://2012lavoixdupeuple.over-blog.com/article-syrie-la-chine-menace-l-otan-d-une-guerre-mondiale-108842761.html

    • betehem dit :

      Très ! très intéressants témoignages, Aleviturc, merci.
      A ce propos, je tiens à dire que ce n’est pas la « moitié de la planète » (cf la légende de la photo)qui soutient le terrorisme et les armeurs de terroristes. Ni même la moitié des occidentaux, qui ne sont eux mêmes qu’une partie des humains.
      La désinformation et les amalgames faciles, c’est toujours dangereux, jamais constructif.

  15. Leboninformateur dit :

    La Turquie Accuse La Syrie De Fournir des Armes au PKK

    C’est à mourir de rire, mais c’est pourtant vrai! Le Ministre Turque des Affaires Etrangères,Ahmet Davutoglu a décélaré ce jour que le Président Bashar al-Assad a livré des armes au PKK, qui a établi une présence dans dans villes de Kobani et de Afrin, situés dans le nord de la Syrie

    Source: http://www.rt.com/news/line/2012-08-09/#id35610

    Celui qui sème le vent récolte la tempête monsieur Davutoglu. La Syrie sera le tombeau de votre régime et probablement de votre pays. Vous avez fait coulé trop de sang syrien, pour que des générations de Turques qui n’avaient pourtant rien demandé, soit épargné.

  16. suchite dit :

    Je suis marocain mais mon pay adoptif est la syrie.

  17. suchite dit :

    Merci louis pour le travail sublime et le sacrifice que vous faite pour la syrie.
    Mais jai une question personel a vous faire, que pensez vous de thierry messan?

    • Louis Denghien dit :

      Qu’il faut en prendre et en laisser. Ce n’est pas mon gourou, même s’il dit des choses intéressantes. Son systématisme conspîrationniste et ses exagérations – les 60 000 insurgés passant la frontière jordanienne par exemple – m’empêchent d’adhérer à l’ensemble de sa démarche.

      L.D. & Infosyrie

      • sowhat dit :

        mais est-ce qu’il a dit que 60 000 insurgés ont passé la frontière jordanienne ?

        mais que 60 000 insurgés ou autres du genre puissent passer la frontière cela est plus que plausible

        si l’on prend en considération les moyens énormes que peuvent mobiliser dans cette zone en relativement peu de temps les américains (Blackwater) , les anglais, les séoudiens et les qataris (djihadistes et Al-Qaida) et enfin les légions farouchement fidèles au roitelet Abdallah. A titre d’exemple, les effectifs mobilisables de Blackwater se chiffrent à au moins 15000 hommes. Autant pour les légions jordaniennes. Faites le calcul, on arrive au bas mot à 50000 hommes. Le chiffre qu’avance Meyssan sur le potentiel d’une armée d’insurgés à la frontière jordanienne n’est donc pas exagéré.

      • joseph cotton dit :

        Tout à fait d’accord. Quelquefois il en rajoute et franchement je ne lui fais plus confiance après quelques-une de ses affirmations que se sont avérées fausses et dont il ne s’est jamais excusé.
        Dommage qu’il manque de rigueur mais c’est peut etre trop demander.

        • betehem dit :

          Vous vous souvenez de ce belge, historien, politico-socio-journalistiko-profdefac qui a tourné casaque subitement ?
          Dur dur de s’informer sans se faire excessivement manipuler.
          Une charte de déontologie dans les médias et prétendus informateurs ?
          Un rêve, à caresser; en attendant, il vaut mieux se méfier systématiquement et vérifier, si on en a le temps. Vérifier. Et encore

  18. Franc-tireur dit :

    @ Louis,

    Concernant Thierry Meyssan, je ne vois pas en quoi il a été conspirationniste. Concernant le 11 sept il a été l’un des premiers à ouvrir les yeux des gens sur la supercherie de la version officielle et à pointer du doigt les vrais coupables…
    Aujourd’hui le débat fait rage au USA….il n y a qu’en France où il est tabou de contredire les médias.

    Il a été l’un des premiers à parler des studios de tournage à Doha lors de la prise de Tripoli en Libye (avec le docteur Chakir) et on l’a vu aussi en Syrie.

    Pour ce qui est des exagérations en Syrie….vous parlez souvent de son annonce de 60000 hommes. Il ne parlent pas d’insurgés mais bien de mercenaires…donc beaucoup d’étrangers.
    Et je ne vois pas pourquoi ce chiffre serait « trop éloignés » de la réalité.
    Les Saoudiens avait réussi à mobiliser 15000 hommes lors de la guerre contre Gaza en 2008, une armée qui devait envahir la bande de gaza afin de d’écraser le Hamas…

    Il n’est pas déconnant d’évaluer les effectifs des Djihadistes en Irak à 20000 hommes dont une majorité travaille pour les réseaux de Bandar Bush…

    Si vous ajoutez les mercenaires de BW…

    On peut dire que la Syrie a à ses frontières quelques dizaines de milliers de combattants

    • Louis Denghien dit :

      Je ne crois pas à la version « alternative » du 11 septembre. Quant au chiffre de 60 000 « mercenaires » (pour la seule Jordanie), je maintiens qu’il est absurde. Comme Richard Labévière, je pense, ou j’ai l’intuition, qu’il n’y a en tout pas eu plus de 20 000 rebelles (toutes tendances confondues) en même temps en Syrie.

      L.D. & Infosyrie

      • suchite dit :

        Cest vrai que le chiffre de 60000 me parrait un peut exagere, mais ont ne peut resumer son immence travail a ce seul detail.
        Comme tous le monde il lui arrive de ce tromper mais je me souvient quil a ete le premier a divulguer en 2006 de la preparation et la mise en place par le prince bandar dune armee de salafiste mercenaires.
        Si je vous ai pose cette question cest parceque jai senti une certaine discorde vis a vis de messan. Dommage.

        • Maroquino dit :

          Pour connaître Thierry meysan il faut connaître sa vie avant ses déclarations sur le 11 septembre, il faut faire attention aux agents doubles comme je les appels. Ils vous font croire qu’ils sont de votre côté balançant à tout va des vérités certes, mais le résultat est le même à la fin, ils vous font juste empreintes un autre chemin.

      • Franc-tireur dit :

        Sur le 11 sept les faits sont têtus…
        http://www.youtube.com/watch?v=4hluGNGPHD0
        mais ceci n’est pas le sujet du site….même si tout ceci est lié et fait partie du plan du Cartel

        Ce dont je suis sûr c’est que ces types ne lâchent jamais le morceau et passent leur temps à planifier le « coup d’après »…leur méthodologie est basée sur la théorie des jeux…
        Ils ne lisent SUN TZU qu’à l’école (et heureusement) et applique le concept de guerre totale de CVK…

        Ce n’est pas terminé pour la Syrie car il leur faudra bien couvrir la baisse des marchés financiers à venirs dès la rentrée

        Wa Allahou Aalam

        • sowhat dit :

          « leur méthodologie est basée sur la théorie des jeux »

          très bien ! alors ils jouent comme de grands enfants pervers et irresponsables

          mais tous leurs jeux bizarrement finissent par se retourner contre eux

          La Syrie sera pour eux comme le Vietnam, Cuba , l’Irak, l’Afghanistan, l’Amérique centrale et j’en passe … des échecs avec pertes et fracas. Partout c’est le contraire de leurs objectifs qui se produit. Pour compenser, ils se vengent par des mesures de retorsion ou des sanctions sans nombre de manière indisticnte pour punir l’ensemble de la population etc… En fait si on veut comprendre ce que se passe, il faut relever le rôle de l’état dans l’état ou de « l’état profond » qui est véritablement aux commandes derrière la façade de l’Etat officiel. Aux USA et en Israel c’est la structure militaro-industrielle, de plus ce sont les mêmes qui sont aux USA et en Israel, on ne peut plus les distinguer les uns des autres. On peut juste dire que tous ceux d’Israel ont des noms juifs. Les « états profonds » américain et israélien son intrinsèquement liés mais ceci est une autre histoire …

          pour revenir au jeu, il est plus que probable que les russes et les chinois alliés de la Syrie experts en jeu – sans même compter les iraniens, VONT LES FAIRE JOUER

          • betehem dit :

            Appréciable analyse. Et bien entendu, une tactique étant amorcée, un pion joué, il faut réagir ! Ce que font tous les pays dits émergents aux côtés de la Syrie.
            Décidément les impérialistes sont très lents à comprendre qu’ils vont perdre bien plus qu’ils croient. Et envahir Mars, ce n’est pas encore tout à fait pour demain.
            En attendant, j’espère de tout coeur que les gens, croyants ou incroyants, mais laïcs et donc laissant vivre, curieux des « autres » et de la vie en général, j’espère donc qu’ils vaincront les moyen-âgeux inquisiteurs et tueurs de tout bord.

      • Avic dit :

        L’un (Therry Meyssan) affirme. L’autre (vous Louis) se base sur son intuition. L’avenir nous dira lequel a raison. Mais il ne faut pas oublier que Thierry Meyssan, que je respecte énormément pour ses analyses, est résolument engagé auprès de l’armée syrienne. Il peut donc participer (volontairement ou non) à la guerre psychologique dans laquelle les exagérations sont parfois de mise.

      • antares dit :

        vous croyez en la version gourvernementale du 11 septembre ??!!
        c’est à dire à ça ? : http://m.youtube.com/#/watch?desktop_uri=%2Fwatch%3Fv%3DCALSC6PonlI&v=CALSC6PonlI&gl=FR
        non je me refuse à le croire

    • sowhat dit :

      vous oubliez d’y inclure la garde prétorienne du roi Abdallah, la fameuse Légion Arabe, forte de plusieurs dizaines de milliers d’hommes qu’on pourra déguiser opportunément selon les cas en déserteurs syriens ou … en djihadistes

      Il y a un grand danger du coté de la Jordanie, bien supérieur à mon avis que du coté turc. Mais une grosse surprise attend les voyous coalisés s’ils lancent une attaque à partir de la Jordanie. Motus …

      A ce propos, amis infosyriens syriens et amis de la Syrie, je vous exhorte à ne rien dire ou divulguer qui puisse renseigner l’ennemi ou qui soit de nature à lui des donner des idées. Ne livrez aucune information précieuse. Efforcez-vous même de bannir les « analyses pertinentes » car au final elles servent l’ennemi. Ne dites rien qui puisse metter la puce à l’oreille des comploteurs. Dissimulez autant que possible les conséquences de leur folle et criminelle entreprise. Aujourd’hui au stade où en sont les choses, il est peut-être plus avantageux pour le camp de la Syrie et de ses alliés que ses ennemis soient mal-informés et même induits en erreur. Ils ont été prévenus cela doit suffire.

  19. suchite dit :

    Quelqu’ un a la liste des pays participants a la reunion des authentiques amis de la syrie en iran?

  20. sahoud dit :

    Louis, connaîs-tu le modèle avec lequel vous avez créé infosyrie ? J’aimerais moi aussi m’ouvrir un blog, non pour faire de l’actualité syrienne, mais pour faire un média-culturel.

    Merci.(j’aime l’esthétique de votre site)

  21. jamal du maroc dit :

    Conférence de Téhéran: Rice dénonce le rôle « malfaisant » de l’Iran
    L’ambassadrice américaine à l’ONU Susan Rice a dénoncé jeudi le « rôle malfaisant » de l’Iran dans la crise syrienne, au moment où se tient à Téhéran une réunion d’une trentaine de pays consacrée à cette crise.

    « Il n’y a pas de doute que l’Iran joue un rôle malfaisant, non seulement en Syrie mais plus largement dans la région, par son soutien actif au régime de Bachar al-Assad, a-t-elle déclaré à la chaîne de télévision américaine NBC qui l’interrogeait sur la réunion de Téhéran.

    Pour Mme Rice, l’Iran, le mouvement libanais Hezbollah et Damas ont formé un « axe de résistance ». « Cette alliance est mauvaise non seulement pour l’Iran mais pour la région et pour nos intérêts », a-t-elle estimé.

    Le porte-parole de la Maison Blanche Jay Carney a de son côté mis en avant jeudi, à bord de l’avion présidentiel américain, l’existence de « nombreuses preuves démontrant que l’Iran soutient Assad qui tue son propre peuple ».

    Une conférence « consultative » sur la Syrie, réunie à l’initiative de l’Iran, principal allié régional de Damas, s’est ouverte jeudi à Téhéran en présence de représentants de 29 pays.

    Les ministres des Affaires étrangères de l’Irak, du Pakistan et du Zimbabwe sont présents à Téhéran, où sept autres pays ont envoyé des vice-ministres, les pays restants étant représentés par des diplomates de rang inférieur.

    Mme Rice a estimé que la situation sur le terrain « évoluait clairement en faveur de l’opposition » syrienne, ajoutant: « les défections se multiplient, la pression économique s’accentue et l’isolement politique d’Assad s’accroît ».

    Les Etats-Unis vont continuer à « renforcer l’opposition syrienne, à l’aider politiquement et matériellement » en lui fournissant des moyens de communication ou une aide humanitaire. « Nous allons continuer à faire pression sur le régime Assad jusqu’à ce qu’il s’écroule », a-t-elle ajouté.

    Interrogée sur la possibilité d’établir en Syrie une « zone d’exclusion aérienne » comme en Libye, Mme Rice a semblé en rejeter l’idée, faisant valoir que cela risquait de mener à une intervention terrestre et que le système de défense anti-aérienne de la Syrie « compte parmi les plus perfectionnés du monde ». http://www.lorientlejour.com/category/Derni%C3%A8res+Infos/article/772654/Conference_de_Teheran%3A_Rice_denonce_le_role_%22malfaisant%22_de_lIran.html & http://www.alterinfo.net/notes/Conference-de-Teheran-Rice-denonce-le-role-malfaisant-de-l-Iran_b4605597.html

    • jamal du maroc dit :

      « Cette alliance est mauvaise non seulement pour l’Iran mais pour la région ( c’est a dire israel ) et pour nos intérêts ( c’est a dire mettre la main sur le petrole iranien , la vente de ce petrole par du dollard pour continuer a financer ce papier d’imprimerie nommer dollard et le deficit americain par voix de consequence ) », a-t-elle estimé

      decidement ces enc*** d’imperialiste non pas honte

    • jamal du maroc dit :

      « le système de défense anti-aérienne de la Syrie « compte parmi les plus perfectionnés du monde »

      eh oui bande de traitre , les amercains ne s’attaque qu’aux faible qu’en ils sont sur de gagner sans pertes consequente
      allez on se marre la

      en attendant prions que l’armée syrienne finisse par nettoyer la syrie de tous ces rats sanguinaire wahabite vendu a mammon

  22. alexouuuu dit :

    Voici un article d’un média français pour une fois !! Un peu plus réaliste sur la crise syrienne, à lire ! Donnez vos avis !!

    http://www.lepoint.fr/chroniqueurs-du-point/mireille-duteil/libye-syrie-la-lourde-erreur-de-nicolas-sarkozy-09-08-2012-1494565_239.php

    Bonne soirée !

    • Le Lion du désert dit :

      On en a rien à foutre de sa vie à ce nain tordu, sa place est dans un asile psychiatrique

    • sowhat dit :

      grâce à la Lybie Sarko est maintenant milliardaire.

      Fabius veut aussi devenir milliardaire comme Sarko mais cette fois avec la Syrie. Pour l’en empêcher (car ces gens-là jaloux les uns des autres s’amusent à s’envoyer des peaux de bananes sous les pieds, c’est même devenu leur occupation favorite ) , Sarko revient sur la scène et fait de la surenchère sur la Syrie.

      Sarko le long de tout de son mandat n’a pas raté une occasion pour clamer bruyamment qu’il se casse le postérieur au travail, qu’il n’arrête pas de bosser. Au final c’était du pur spectacle. Il n’a rien fichu et les bras-cassé de son équipe ministérielle non plus (l’exquise Lagarde, l’ineffable Lefebvre, la sémillante Alliot-Marie hahaha quelle bande d’incompétents ignares comme on n’en a jamais vu de toute l’histoire de la République (française précision pour les candides). Mais Bachar Al Assad lui et son équipe ont travaillé et bossé dur sans relâche, sans congés dans les îles ni voyages d’agrément payés par des rois des princes et des nababs, ils sont depuis 17 mois constamment sur la brêche et ils s’efforcent de faire du mieux qu’il peuvent – à l’exemple de M. Halki le nouveau premier ministre et de tant d’autres.

      Alors messieurs un peu de respect. Vous les perpétuels prébendiaires – pour reprendre le mot de Fabius – de la République (française, idem) qu’est-ce que vous foutez pendant ce temps-là ? Vous déployez beaucoup d’efforts pour saboter un pays qui ne vous a point déclaré la guerre pendant que le vôtre (le mien, le nôtre) s’enfonce dans la crise. QU’EST-CE QUE VOUS FOUTEZ ?

      • betehem dit :

        Ce que vous dites sur l’argent acquis sur le sang m’intéresse. Vous avez des infos plus solides que vos allégations ? Je serais preneur. C’est une question que je me suis vite posée : à qui profite le crime ?
        Ah, les USA, l’OTAN, les subprimes,la planche à billet, les contrats d’armements, les condamnations à mort de tel ou tel pays, les échanges de jeunes tueurs nomades, bien payés car jamais très longtemps, toutes ces civilités époustouflantes!
        Je préfère un « normal » Hollande, avec tous ces « euh » que les va-t-en guerre.
        Personne n’est parfait. Mais il vaut mieux ne pas choisir le pire, tant qu’on peut encore choisir.

    • Stephan dit :

      Je ne partage pas du tout la façon dont est présenté les choses.
      La façon dont elle parle de la Libye est équivoque, et je ne suis pas du tout persuadé que les Lybiens voulaient le changement.
      Les élections actuelles sont une mascarade, et il faudra du temps à ce pays pour retrouver une sénérité, peut-etre même jamais, vu qu’aujourd’hui on leur vole leur pétrole.

      Je partage l’opinion que l’OTAN n’est qu’une entreprise coloniale , qui qui n’a pas d »état d’âme , et qui cherche à mettre la main sur toutes les richesses pétrolières et énergétiques du monde, sans aucun respect pour les habitants des pays concernés.

      Sarkozy n’est qu’un criminel de guerre, qui a des dizaines de milliers de morts à son actif et qu’il faudrait juger. Mais le comportement de notre gouvernement, Hollande et Fabius , qui attisent le feu et envoient des conseillers militaires et autres, ne vaut pas mieux.

      Tous les pays victimes de la politique française, ont droit de réponse, ne l’oublions pas. Aussi si un jour, la loi du talion s’applique, les médias auront beau gémir, ce ne sera que justice.

      • betehem dit :

        La loi du Talion se fiche totalement de la Justice.

        • betehem dit :

          J’ai appris un jour ceci. Vrai ou pas, je n’ai pas vérifié précisément.
          Oeil pour oeil, dent pour dent etc… aurait été instauré pour éviter l’excès de vengeances et tueries. C’était un moindre mal.
          Grande avancée civilisationnelle.
          Certains ont adhéré à l’idée que : Le pire n’est pas le meilleur.

          • hamraoui dit :

            vous parlez trop.
            La france est un pays colonialisé
            Fabius trvail pour le solde d’israel

            un pays perd son independance quand il perd ces moyens de communication.

  23. Miguel dit :

    La stratégie et l’échec de l’opération terroriste à grande échelle contre la Syrie

    L’échec de l’opération mercenaire USA-UE-Israël-Ligue arabe pour occuper Alep, le coeur économique de la Syrie, et établir une zone tampon avec un « gouvernement syrien libre » pour légitimer une intervention militaire de l’OTAN pour renverser le gouvernement institutionnel. La stratégie et les objectifs du plan.

    Dépassées par la réalité, et sans pouvoir cacher ou de manipuler les faits sur le terrain, les grandes agences et chaînes médiatiques internationaux, commencent à admettre entre dents que l’armée syrien a concrétisée dans la partie centrale l’extermination de l’opération terroriste de grande envergure lancée par des mercenaires étrangers, dont le scénario principal ont été Alep et Damas, capitale de la Syrie. La prévision du chef du Pentagone USA ( l’organisateur militaire de l’invasion) affirmant que la prise d’Alep, le coeur économique de la Syrie, devait être le « dernier clou » pour le cercueil du président Bachar el-Assad, ainsi que la projection médiatique de la « chute imminent » du Gouvernement syrien, ont échoué d’une façon spectaculaire.

    le texte est un peu long , pour continue la lecture voici le lien:

    http://regardsurlarealite.centerblog.net/432-syrie-avortement-du-plan-de-axe-usa-ue-israel-la-

  24. sowhat dit :

    une conception qui a « fait tache » chez les journalistes français ? pas seulement chez les journalistes français

    une conception qui fait tache chez les responsables politiques français surtout (messieurs mesdames je n’ai nommé personne)

    « Et l‘AFP constate, pour s’en étonner, qu’au « 17e mois de la révolte, la direction du pays, c’est-à-dire la famille du président, les services de sécurité et la haute hiérarchie militaire, reste intacte »

    et même en dépit que dans ce constat on ait glissé perfidement « la famille du président » , c’est l’aveu involontaire d’une innocente touchante presque, que dans le cas du régime syrien on n’est pas en présence d’une dictature mais d’une structure politique de nature très différente (faute de mieux je la qualifierais de république autoritaire élitiste ou élitaire selon le degré putatif de corruption – élément très relatif et difficile à apprécier – avec beaucoup de traits communs avec la Russie et la Chine notamment.

    La plupart des hommes politiques français font l’erreur de considérer que le régime syrien est un régime dictatorial ou à moins qu’il ne s’agisse d’une feinte ( … nous savons et nous faisons tout pour briser cette belle collégialité qu’est la « direction syrienne » en essayant d’en acheter autant d’éléments qu’on pourra). Feinte ou pas, (le plus probable est qu’ils balancent entre les deux attitudes car enfoncés dans une incompétence rare, ils ne savent pas réellemnet à quoi se résoudre) la politique française de la Syrie est condamnée à l’échec.

    Quelle que soit la forme ou l’intensité que pourront prendre les manoeuvres de la France officielle contre la Syrie manoeuvres hostiles qui comme on a pu le voir jusqu’ici vont de l’insulte directe au chef de l’Etat syrien (Sarkozy, Juppé, Fabius se sont véritablement « lâchés » dans le registre injurieux du plus bas étage) jusqu’à une véritable guerre clandestine contre la Syrie en passant par une campagne médiatique haineuse sans précédent dans l’histoire française, quoique ces criminels fassent, les syriens trouveront la parade et finiront par ridiculiser la France à la face des nations.

    Par conséquent, la meilleure des récréations (vu les circonstances que traverse le pays et le mal qu’on fait aux leurs, c’est une saine salutaire et juste récréation, je le dis en manière d’excuse – EXCUSEZ NOUS messieurs dames ) pour les patriotes syriens est de les DAUBER.

    qu’est-ce que le DAUBAGE ? c’est une pratique d’autrefois qui consiste à abreuver d’injures un ennemi dont on sait avec certitude qu’il est voué à une défaite cuisante.

    MAINTENANT APPROCHE APPROCHE

    GLOIRE A NOS MARTYRS TOMBES AU CHAMPS D’HONNEUR

  25. Byblos dit :

    L’AFP rapporte ces propos de Wayne White, expert US :« Une division est composée de plusieurs bataillons. Aucun n’a changé de camp et les États-Unis et la Turquie se demandent pourquoi cela traîne autant».

    Et si la population syrienne qui vit sur place tous ces événements douloureux et révoltants à la fois n’était pas, ne pouvait pas être dupe de la propagande qataro-saoudo-israélo-turco-occidentale (ouf!)?

    Et si cette propagande grossière était perçue en Syrie comme la preuve d’une mauvaise foi caractérisée?

    Et si l’agression multi-forme n’avait eu pour effet que de souder une population assiégée autour de son gouvernement?

    Et si le patriotisme existait encore? Et si ce sentiment, aujourd’hui totalement disparu en Occident, balayé par le consumérisme, avait survécu dans nos régions et qu’il s’était épanoui plus que jamais et plus que partout ailleurs en Syrie, ces dix sept derniers mois?

    Après tout, les prévisions des experts US se sont toujours avérées, n’est-ce pas? Au Viet-Nam. En Amérique latine. En particulier en Argentine, au Brésil, au Venezuela et en Bolivie. En Afghanistan. En Iraq. Et partout où ils sont arrivés avec leurs grosses bottes de cow boys mal léchés.

    La campagne de Syrie, quel haut fait d’armes! Quel succès! Quel panache surtout!

    Pour paraphraser Henri IV, Obama pourrait aujourd’hui s’écrier : «Suivez mon panache sanguinolent. Vous le trouverez toujours dans les bourbiers du déshonneur». Et Hillary Clinton pourrait ajouter : «le mien, je l’ai perdu dans les égouts de la cruauté et du sadisme, un jour de gros rire gras».

    • Marie-Christine dit :

      « Pour paraphraser Henri IV, Obama pourrait aujourd’hui s’écrier : «Suivez mon panache sanguinolent. Vous le trouverez toujours dans les bourbiers du déshonneur». Et Hillary Clinton pourrait ajouter : «le mien, je l’ai perdu dans les égouts de la cruauté et du sadisme, un jour de gros rire gras». »
      Mais qu’est-ce que « l’honneur » pour ces gens là ? Une notion qui leur est complètement étrangère au sens où nous, nous pouvons l’entendre, un « hors-sujet » en quelque sorte, une absurdité preque comique de « doux idéalistes » qui n’est pas faite pour les gens « sérieux », comme eux… Et par quoi l’ont-il remplacé, eux qui détestent par ailleurs perdre la face : la « réussite » : imposer que l’on est « le plus fort », « le plus riche » (de l’appropriation de la richesse des autres)! C’est ça leur « honneur », le reste paraît bien n’avoir aucune espèce d’importance…
      Pauvres types (incluant bien sûr le féminin) ! Et c’est pour cela que tôt ou tard, ils ne peuvent que perdre…!
      Je me suis particulièrement arrêtée sur le dernier paragraphe, mais j’ai beaucoup aimé l’ensemble de votre post, Byblos.

      • Marie-Christine dit :

        A force de piétiner l’honneur des peuples, l’honneur des consciences, la justice, et la vie tout simplement…
        Et le pire, appeler ça le Bien !
        A force de justifier le crime, de piétiner la vérité…

    • ourika dit :

      c’est exactement ce qui se passe:
      tous les syriens, opposants ou non à Al Assad-je dis opposants vrais et non armés- se sont concilier pour mieux lutter ensemble pour lutter contre les attaques contre leur pays.
      Grâce à la politique de la France, tous mes amis opposés à Bashar le soutiennent maintenant.
      Un grand homme a eu le même succés: Napoléon, lorsqu’il a voulu envahir l’Italie, l’Italie s’est unie contre lui!

  26. Miguel dit :

    Je suivez l’ affaire Thierry Meyssan , je crois lui faisait référence au nombre des mercenaires reparties dans la Syrie , pas une armée compacte dans un seul endroit , dans touts les cas il faut être vigilant puisque ses bestioles sont des mutants , il peuvent activer le mode mutation , et se se dissoudre pour commencer a opérer dans la clandestinité pour commettre des assassinats sélectifs , ce là que gouvernement doit intensifié les opérations des services de renseignements du gouvernement et la délation de la part de tout citoyen, l’axe du mal USA _EU ISRAEL vont sortir un nouveau lapin du sombrero , il n’est faut pas se contenter avec leurs éradication temporaire ,maintenant plus que jamais vigilance TIO SAM ne se repose jamais , Bravo à l’armée exemplaire de la Syrie , et au peuple syrien , un modèle à copier, et bravo à Infosyrie et participants pour le travail extraordinaire , faire fonctionner un site web ce n’est pas facile dans ce temps de turbulences.

  27. Dumuzi dit :

    Vive Bachar !
    Vive le général Chaar, dont le coeur ne manque pas d’abnégation !
    Vive la Russie, la Chine et les pays de la BRICS qui s’élèvent contre une odieuse hégémonie !
    Vive les généraux de division, dont l’intégrité est sans épreuve !
    Vive ces acteurs majeurs de l’ombre, que l’on tend a oublier mais qui épongent leur nation de la racaille la plus immonde !

    Grande et fière est la Syrie !!

  28. sowhat dit :

    hypocrisie de M. Fabius

    il expédie de l’aide humanitaire et des médicaments aux valeureux combattants salafistes que lui et ses complices ignobles mécréants ont envoyé se faire massacrer en Syrie. SUS A L’INFAME !!! VENGEANCE VENGEANCE SUR EUX TAKBIR !! ALLAH OU AKBAR !!!

  29. BWANE dit :

    L’OTAN, aux abois en Syrie, fabrique une nouvelle affaire Rafic Hariri. Mercredi à l’aube, les renseignements intérieurs libanais, notoirement liés au 14 Mars, ont arrêté l’ancien ministre et député chrétien Michel Smaha comme un vulgaire terroriste. Il serait accusé, à l’instigation de Damas, de préparer des attentats terroristes au nord du Liban (vous comprenez pourquoi), bref, je vais recopier l’article de l’orient le jour ci-dessous. La manipulation paraît trop grosse, mais c’est ce qui marche à notre époque. Peut-être que cette affaire qualitative (il faut se rendre compte de ce que représente Michel Smaha au Liban) est le dernier acte du drame syrien.

    article de ce quotidien pro-14 Mars :
    Sécurité Après l’arrestation hier matin de Michel Samaha, le président syrien Bachar el-Assad est entré en contact en soirée avec le président de la République et le Premier ministre pour obtenir la libération de l’ancien ministre et député, connu pour ses liens étroits avec le régime syrien.

    Soupçonné d’être lié à une affaire à caractère sécuritaire, l’ancien ministre et député Michel Samaha, connu pour entretenir des liens très étroits avec le régime syrien, a été arrêté hier matin à son domicile de Khonchara (Metn-Nord) par une unité des services de renseignements des Forces de sécurité intérieure. À en croire diverses sources d’informations, toutes concordantes, quelques heures après son interrogatoire, sous la supervision du procureur général par intérim, le juge Samir Hammoud, M. Samaha aurait fait des aveux concrets dont la teneur a été rapportée en soirée par plusieurs sources et par les principales chaînes de télévision. Ces aveux rapides seraient dus au fait que les services de sécurité sont en possession de preuves diverses (documents, photos, vidéos, pièces à conviction, etc.) qui constitueraient un dossier particulièrement solide.
    L’ancien ministre et député aurait de ce fait reconnu, en fin d’après-midi, avoir planifié, à l’instigation de Damas, plusieurs attentats à la bombe qui étaient prévus lors d’iftars au Liban-Nord, et précisément au Akkar, l’objectif étant, selon les sources précitées, de provoquer une discorde sunnito-alaouite et sunnito-chrétienne. Il aurait également avoué, toujours d’après les sources susmentionnées, que les explosifs préparés à cette fin ont été transportés de Syrie à bord de sa voiture de type Mercedes et remis au Liban à un citoyen de la famille Kfouri – qui a lui aussi été arrêté.

    L’arrestation
    Dans l’attente de la divulgation des premiers éléments de l’enquête, le pays a été braqué hier sur les détails du déroulement de l’arrestation. C’est vers 7 heures 30 du matin qu’une unité des services de renseignements (SR) des Forces de sécurité intérieure (FSI) a effectué une perquisition à la résidence de Michel Samaha dans le village de Jwar (Khonchara el-Metn). L’ancien député a immédiatement été conduit au siège des SR des FSI, à Achrafieh, tandis que les agents restés à Khonchara continuaient de fouiller, jusqu’à midi, la maison de M. Samaha en présence de son épouse, Gladys, qui n’a pas caché son indignation face à ce qu’elle a qualifié de « poursuite purement politique ». Relatant le récit de l’arrestation de son époux, Gladys Samaha a précisé que « des agents des SR des FSI, menés par un officier, ont défoncé la porte d’entrée principale du domicile, masqués et habillés comme s’ils menaient une opération de libération d’un territoire ». Elle a précisé que son époux « se trouvait dans son lit lorsque les FSI l’ont forcé à les accompagner, après lui avoir permis de se vêtir et de prendre ses médicaments, l’escortant ensuite, les mains ligotées, dans l’un des quatre véhicules de police qui attendaient devant la résidence familiale ». Plus tard, s’exprimant devant des journalistes, elle a estimé que cette « arrestation revêt un caractère politique ». « Il représente un certain groupe politique et j’attends de ce groupe qu’il ne reste pas les bras croisés », a-t-elle ajouté, précisant n’avoir pu lire de ses yeux le mandat du procureur général. Le maire de Joura, qui s’est précipité de Bickfaya sur les lieux « sans comprendre ce qui se passe », selon ses dires, s’est chargé de signer le rapport de la perquisition.
    Une force des services de renseignements des FSI avait également investi plus tôt l’appartement de l’ex-ministre à Achrafieh, qu’elle a fouillé avant de se rendre à sa résidence secondaire à Jouar. Les recherches se sont poursuivies jusqu’en soirée, en présence des trois filles de Michel Samaha, retenues dans l’appartement, dont l’une d’elles a déploré « la présence de dix hommes masqués qui n’ont pas laissé un iPad, pas un iPod auquel ils n’ont pas touché ». Plusieurs sacs contenant des documents, des livres et des appareils de communication ont été sortis de l’appartement.
    Des sources de sécurité haut placées ont fait état de la découverte de nombreuses charges explosives prêtes à être utilisées. Elles n’ont cependant pas précisé où ces charges ont été découvertes. Deux voitures appartenant à l’ancien ministre ont également été saisies. L’ANI a indiqué, de son côté, que des dossiers, un ordinateur et des vidéocassettes ont été saisis au domicile de M. Samaha, et que sa secrétaire, deux de ses gardes du corps et son chauffeur ont également été arrêtés.
    Selon les informations de l’enquête rapportées par la chaîne LBC, Michel Samaha serait passé aux aveux après les confessions de son chauffeur, Farès Barakat, arrêté avec lui. Relâché en fin de soirée, ce dernier a toutefois affirmé à la LBC avoir uniquement été interrogé sur les mouvements de circulation de Michel Samaha, « qui est d’ailleurs le dernier à pouvoir commettre des actes terroristes », a-t-il affirmé.
    En outre, toujours selon la LBC, c’est au cours de sa dernière visite à Damas, précisément chez le général Ali Mamlouk, que l’ancien ministre aurait acquis les explosifs nécessaires pour mener les attentats. La MTV est allée jusqu’à affirmer que Michel Samaha « aurait agi sur ordre de Damas », selon des informations de l’enquête.

    Un enregistrement audiovisuel
    Pour sa part, la chaîne New TV a précisé que les autorités disposeraient d’une vidéo prouvant son implication dans la planification d’attentats dans le nord du pays. Selon les informations de L’Orient-Le Jour, il existe parmi les éléments de preuve un enregistrement audiovisuel qui montre l’ancien ministre, dans un parking souterrain, transférant des explosifs du coffre de sa voiture jusqu’à un véhicule garé à proximité et conduit par une tierce personne. Cet élément, ainsi que d’autres auront fourni des preuves solides aux mains des SR, accélérant ainsi les aveux de Michel Samaha. L’enquête aurait été en outre entamée il y a plusieurs semaines, après des informations fournies aux SR libanais par des services de renseignements étrangers, mettant en garde contre de possibles assassinats politiques visant à déstabiliser le pays, à la veille de la visite du pape à la mi-septembre, et pour détourner l’attention de la crise syrienne.
    Œuvrant donc à rassembler les preuves nécessaires, avec l’aide d’un de ceux que Michel Samaha aurait sollicités pour la mise à exécution des attentats, les SR des FSI ont opéré hier l’arrestation de l’ancien ministre, et avec lui son chauffeur Farès Barakat et sa secrétaire (relâchés en fin de soirée), après en avoir informé les autorités concernées, à savoir le président de la République, le Premier ministre et le ministre de l’Intérieur, comme le confirme à L’OLJ une source proche de ce dernier.
    Le ministre de l’Intérieur Marwan Charbel a démenti avoir eu connaissance de l’arrestation, affirmant que « la justice est la seule partie habilitée à s’exprimer sur l’affaire », mais la même source précise que le ministre n’a été informé que quelques heures avant que l’opération ne soit entamée. En outre, le Premier ministre Nagib Mikati avait affirmé dans la journée que l’arrestation de Michel Samaha était liée à des questions de sécurité et non à une collaboration avec Israël ou au Tribunal spécial pour le Liban (TSL), chargé d’enquêter sur l’assassinat de l’ancien dirigeant Rafic Hariri.
    Par ailleurs, le procureur général par intérim, le juge Samir Hammoud, s’est rendu au poste des SR à Achrafieh pour « surveiller personnellement l’interrogatoire », comme il l’a assuré à la VDL (93.3), ajoutant que « le prévenu va bien et n’est soumis à aucune pression ». Notons que selon les règles de procédure, la détention préventive, sous la surveillance du procureur général, dure quatre jours renouvelables une seule fois, le temps de prendre la décision de libérer le prévenu ou de le déférer devant le juge d’instruction.

    Les contacts de Bachar el-Assad
    Dans ce contexte, les contacts nécessaires pour obtenir la remise en liberté de Michel Samaha n’ont pas tardé. À cette fin, le président syrien Bachar el-Assad est immédiatement intervenu, en cours de soirée, auprès du président de la République et du Premier ministre. Plus tôt dans la journée, une source politique citée par le site nowlebanon avait fait état de « grandes pressions exercées par le régime syrien et ses alliés sur les autorités judiciaires et le chef de l’État pour libérer Michel Samaha ». La même source a également confié que « les FSI ont perquisitionné plusieurs domiciles de suspects dans la même affaire, mais il s’est avéré que certains ont fui vers la Syrie ».
    Entre-temps, les alliés du régime de Damas ont dénoncé en chœur l’arrestation de Michel Samaha. Le député Mohammad Raad (Hezbollah) a notamment déclaré à ce propos : « Nous ne garderons pas le mutisme au sujet de ce qu’a subi Michel Samaha. Nous temporiserons un peu. Il s’agit là de machinations sécuritaires que nous avons longtemps expérimentées. »
    Après le secrétaire du Baas pro-Assad, l’ancien ministre Fayez Chokr, pour qui « Michel Samaha est accusé de patriotisme », l’ancien président de la République Émile Lahoud a stigmatisé « les pratiques des SR ayant mené une arrestation contraire aux règles de l’enquête préliminaire ». L’ancien député Émile Émile Lahoud a appelé l’État à honorer ses responsabilités, tandis que l’ancien député Béchara Merhej, qui s’est rendu au domicile de Michel Samaha à Khonchara, a stigmatisé la méthode de l’arrestation de ce dernier. Le mouvement des nassériens indépendants-Mourabitoun a appelé à « prendre une décision audacieuse et juste en relâchant Michel Samaha et mettant un terme aux atteintes à la dignité ». Un appel que l’ancien directeur général de la Sûreté générale Jamil Sayyed a formulé en termes explicites, renvoyant au Hezbollah, au président de la Chambre Nabih Berry et au chef du Courant patriotique libre Michel Aoun la responsabilité « morale » de cette arrestation « menée par un service pervers, relevant d’une partie politique spécifique (NDLR : le courant du Futur) ». S’exprimant au seuil de l’appartement de Michel Samaha à Achrafieh, mais dont il s’est vu interdit d’accès, Sayyed a estimé que la responsabilité de ces composantes de la majorité est liée à « leur inertie face à pareille atteinte, alors qu’elles tiennent les rênes du pouvoir ».
    En outre, le député du Parti syrien national social Marwan Farès a stigmatisé « les accusations politiques contre l’ancien ministre de l’Information, colportées par l’équipe de Khaled Daher et de Mouin Merhebi ».
    Des sources de sécurité interrogées hier matin avaient en effet fait état d’un possible rapprochement entre une tentative présumée d’assassinat contre le député Khaled Daher du Akkar et l’arrestation de M. Samaha. Mercredi à l’aube, une bombe sonore avait explosé dans une oliveraie à une trentaine de mètres du domicile du député Daher à Bebnine (Akkar).
    Le député Daher a déclaré, à la mi-journée, être surpris par les informations établissant un lien entre une tentative présumée d’assassinat contre lui et l’arrestation de l’ancien ministre. Il a néanmoins précisé avoir reçu « des mises en garde il y a deux mois contre une tentative d’assassinat avant qu’une grenade ne soit lancée près de notre domicile au Akkar ». « L’existence d’une liste de noms de politiques qui sont les cibles d’assassinat, ainsi que les attentats déjoués contre Samir Geagea et Boutros Harb indiquent que le 14 Mars est menacé », souligne Khaled Daher. S’exprimant en outre à la MTV, il a rappelé que « le régime syrien avait promis de saper la paix civile libanaise ». Quoi qu’il en soit, le député Daher s’en est remis à la justice et aux forces de l’ordre, appelant à « ne pas anticiper les résultats de l’enquête » dans l’affaire de l’arrestation de Michel Samaha. De son côté, le député Mouin Merhebi a également nié détenir des informations relatives à l’implication de ce dernier dans les menaces d’assassinat dont il a lui aussi été la cible.
    http://www.lorientlejour.com/category/%C3%80+La+Une/article/772751/Michel_Samaha_aurait_fait_des_aveux_%3B_Damas_fait_pression….html

    • BWANE dit :

      (Un hors sujet qui n’en n’est pas un) Puisque à Infosyrie, on parle constamment d’Orient (obscur ou bien même obscurantiste) et d’Occident (rationnel ou bien même rationaliste), sans savoir vraiment de quoi l’on parle et en les opposant systématiquement (je ne parle pas précisément des rédacteurs, mais surtout des commentateurs), il serait intéressant que l’on précise ce que l’on entend par ces notions. L’opposition Occident/Orient est à mon avis fausse et sans fondement rationnel. Il s’agit de deux cercles ou moments du développement de l’Esprit, distincts mais non antagoniques ; seuls les salapistes, qu’ils se réclament de l’Islam, du christianisme, du judaïsme, ou bien encore de l’athéisme , veulent nous faire accroire au contraire. D’où la convergence incroyable pour un naïf entre les takfiristes, les évangélistes américains et les religieux extrémistes d’Israël. Les révolutionnaires du 19/20 siècles (je pense à Marx, à Engels, à Bordiga, à Lénine, à Trotski, à Pennekoek, à Luxenmbourg, à Mattick, à Korsch,…, étant entendu pour moi que tous les staliniens, maoïstes, castristes,…sont des pseudo-révolutionnaires, qui se sont justement déguisés sous ce faux costume pour civiliser,-c’est à dire capitaliser-, l’orient rétif à cette façon de vivre, instaurée-faut-il le rappeler ? -par le fer et le feu en Occident), captifs qu’ils étaient de cette raison pseudo-rationnelle, ont mal « évalué » la situation en Orient. Il faut se tourner vers ce que l’on appelle les penseurs de la révolution conservatrice (prière au lecteur inculte semi-gauchiste : cela n’a rien à voir avec cette pensée décomposée connue sous le nom infamant de ces néo-conservateurs), ou bien vers un penseur comme René Guénon, au style magnifique et qui appartient à cette tradition occidentale que les modernistes apatrides veulent détruire, en France comme en Syrie. Pour ce dernier auteur, deux de ses livres sont prophétiques : la crise du monde moderne, et, le règne de la quantité et le signe des temps, tous les deux publiés chez l’infect Gallimard.

      • Louis Denghien dit :

        Guénon, je crois, s’était converti au soufisme il n’aurait sans doute pas u de sympathie pour les qataro-djihadistes qui ensanglantent la Syrie.

        L.D. & Infosyrie

        • BWANE dit :

          Vous avez raison : Guénon s’est converti à l’Islam et s’est beaucoup intéressé à l’ésotérisme islamique (voir par exemple le recuil de ses articles intitulé aperçus sur l’ésotérisme islamique ou son livre intitulé l’ésotérisme de Dante). Il a vécu la dernière partie de sa vie au Caire où il s’est remarié avec la fille d’un cheikh eu où il est mort. Naturellement, il aurait condamné avec la plus grande énergie les « qtaro-djihadistes ». Pour Guénon, il y a en quelques sorte un islam exotérique (toutes écoles confondues), pratiqué par le commun des musulmans, et un islam ésotérique, ou soufisme si vous voulez. Il faut prendre garde à ne pas assimiler sa conversion à l’islam à une abjuration du christianisme. Pour lui, le fond de toutes les religions, y compris donc le taoïsme,etc…,ont un fond commun proviennent toutes d’une même et unique source : la Tradition. A ce propos, la lecture de son livre extraordinaire et unique en son genre, intitulé le Roi du Monde est très instructive. S’il était vivant lors de Vatican 2, de sinistre mémoire, – concile des abjurateurs du dogme,de la doctrine et de la foi chrétiennes, où l’église de Saint-Paul, catholique, apostolique et romaine s’est vendue au Capital et sa forme politique appelée Démocratie-je pense bien qu’il aurait jeté l’anathème sur cette institution qui a osé se prosterner devant le parti du diable. Que lecteur ne déduise rien de ces considérations, je ne pratique aucune religion sans être précisément un athée, ou pire encore, un agnostique. Merci pour tout ce que vous faites pour la Syrie et pardonnez-moi mes fautes.

          • BWANE dit :

            Prière d’ajouter après « et un islam ésotérique, ou soufisme si vous voulez », ceci « complémentaires eu aussi nécessaires l’une que l’autre ».

  30. Maher dit :

    Itamar Rabinovitch, ancien ambassadeur d’Israël à Washington, affirmait dans « The International Herald Tribune »( 19-20 novembre 2011):  » George W. Bush désirait renverser Bachar al Assad en 2005″, ajoutant que « Israël veut en finir avec les dirigeants qui soutiennent le Hezbollah au Liban et le Hamas en Syrie… profondément préoccupé par la menace iranienne, Israël pense qu’enlever la brique syrienne du mur iranien pourrait déboucher sur une nouvelle phase de la politique régionale ».
    Alors, l’histoire du  » printemps arabe » n’est rien d’autre qu’une contine pour les enfants de 3 ans !
    Au nom d’Israël

    http://www.alert2neg.com/article-sarkozy-et-bhl-mettent-le-treillis-contre-la-syrie-parce-qu-israel-le-vaut-bien-108948922.html

    • idriss dit :

      +1.
      tt ce ramdam occidentale est l’oeuvre des israeliens.ils n’ont pas encore digere la raclee que le hezbullah leur a inflige.ils sont rancuniers.tt leurs vie est est construite sur la vengeance.irak babylone.egypte les pharaons. les palestiniens les vrais juifs du coin converti a l’islam.le soudan les fallachas ethypiens.et biento sera le tour de l’europe.les francais et les allemands doivent s’attendre a leurs vengeances

  31. Nina dit :

    souhaitons que ce soit ARMAGEDDON pour l’ASL

  32. Algérois dit :

    L’algérien Lakhdar Ibrahimi pressenti pour prendre la place de Koffi Annan. Espérons qu’il parviendra à faire arréter la guère en Syrie. En tout les cas, en tant que personne, il ne peut être que proche des opinions des autorités algériennes. Ménager le choux et la chèvre semble être la postion des autorités algériennes, même si au fond, elles aimeraient bien que Bachar Débarasse la Syrie des Tero (comme on les appellent en Algérie) comme ils l’ont fait eux même en Algérie. Les services algériens ont une très grande expérience dans la lutte contre le terrorisme. Les sertvices Syriens devraient s’en inspirer ou demander Conseil. A Bon entendeur.

    • hamraoui dit :

      la syrie ne traverse pas la meme crise que celle de l’Algerie,
      elle est en guerre (médiatique , militaire, corruption , menace ect ..) contre plusieurs puissance.
      donc l’experience de l’Algerie ne sert absolument pas.
      parcontre l’ algerien peut s’inspiré de la résistance de l’appareil d’etat syrienne qui à fait et qui fait face.

      le pouvoir Algerien ne pourra jamais résisté a ce genre de conflit
      regarde combien de binationaux dans l’appareil Algerien

      qui dit binational dit changement de veste alors l’Algerie doit dabord chassé ces personne qui peuvent facilement changer leur veste …….

  33. Depositaire dit :

    On ne peut que rester en admiration devant le courage des dirigeants syriens face à cette violence organisée par les grandes puissances occidentales et les royaumes wahabites du Golfe associés à israël et à la Turquie. Petit pays par la surface mais grand dans la dignité et la défense.

    Ce qui est grave, à mon sens, c’est de voir certains médias censés représenter un point de vue musulman, relayer cette propagande américano/soniste. J’en veux pour témoin le site « Oumma.com » qui relaye un article d’une ignominie incroyable, pour un site musulman. Voici un apperçu de la conclusion de l’article en question :

    « La révolte syrienne est elle influencée de l’extérieur ? Oui, sans doute. Mais dans quelle proportion ? Toute la question est là ! Comment ne pas voir que quatre-vingt dix pour cent du soulèvement en cours n’a pas grand chose à voir avec les visés de l’Emir du Qatar et de ses alliés ; et qu’elle est avant toute chose l’expression d’une magnifique mobilisation populaire syro syrienne ! Puissent donc les généreux pourfendeurs des impéralistes manipulateurs venir faire une petite visite en Turquie ou en Jordanie dans les camps de réfugiés syriens. Et les plus courageux d’entre eux s’avancer vers les faubourgs d’Alep ou de Damas. Ils cesseraient bien vite, comme tant d’autres avant eux, de distiller cette prose dont on pourrait se contenter de dire qu’elle est dogmatique et stupide si elle n’était pas, accessoirement, mortifère. »

    Comment peut-on écrire des textes aussi mensongers, et surtout les publier dans un site à vocation musulmane, en pleine période de Ramadan, mois béni par excellence pour les musulmans ? Je dois avouer que j’en suis vraiment très choqué !!!

    Que ce monsieur aille donc rendre visite aux familles de ceux dont les enfants ont été tués par ces glorieux « opposants syriens », ainsi qu’à celles dont un ou plusieurs membres de la famille ont été égorgés ou décapités par ces grands humanistes !!! C’est vraiment à vomir !

    On devrait exiger des excuses au site Oumma. com pour avoir eu l’audace de publier un article aussi mensonger. A moins qu’il ne partage cette idéologie. Ce qui serait très grave pour tous les musulmans qui lui font confiance.

  34. hamraoui dit :

    ne pas toujours blamé, aujourd’hui il y a ceux qui cherche et qui compare les information et ceux qui se base sur une seul et font de ça une verité*
    es ce que on doit les blamé mou les aidé a lire d’autre information pour qu’il puissent s’apercevoir de la verité.

    personnelement quand je cherche par exemple une rue que j’ai du mal a trouvé je demande toujours a deux ou trois personne avant de me lancer.

    une fois j’étais juste a coté et une personne m a indique un chemin ou j’ai fait plusiers centaine de metre a la fin je me suis retrouvé au point de départ .

  35. Gallus dit :

    D’accord, l’armée syrienne nous donne un exemple de dévouement et de fidélité. Saluons de l’épée. Cependant, je m’interroge sur la défection du premier ministre, qui se rend compte subitement que le régime qui l’a nommé est « sanguinaire ». Franchement, dans la situation actuelle, le gouvernement de Bachar aurait dû être capable de désigner à une telle fonction quelqu’un de solide, insusceptible de se défiler comme un lapin. J’aimerais que notre ami Denghien nous dise ce qu’il sait à ce sujet.

    • Marie-Christine dit :

      Que savons-nous réellement de cette histoire de défection ? Depuis combien de temps avait-il été approché, etc. ? C’est quelqu’un si je comprends bien qui est de la même « tribu » de Deir Azzor que l’ambassadeur en Irak qui l’a précédé au Qatar : aurait-il contribué à son débauchage ?
      Bachar devrait-il se méfier dorénavant de tous les cadres du Baas de la même origine ? Beaucoup de points d’interrogation et presque a-t-on dit, je le crois volontiers, un non-évènement.
      Ce qui est en fait beaucoup plus remarquable, c’est qu’il y en ait eu si peu en 17 mois de tentafives acharnées, pactole assez mirifique à la clef, pour acheter des traîtres : on pourrait presque dire, on peut le dire en regard des moyens utilisés, que c’est une pêche calamiteuse, d’autant plus que les « poissons » pêchés s’avèrent en général de peu d’usage…