• Actualité
  •  

L'OSDH annonce 87 personnes tuées dimanche, ce qui constitue le bilan le plus lourd depuis le début officiel de la trêve, le 12 avril. Ce qui constituerait si les affirmations étaient vérifiables. Et pour lundi, l'OSDH continue de mettre la barre haut avec 64 morts : 36 soldats, quatre rebelles et 24 "civils", qui seraient tombés dans de "violents combats" près de Damas. Soit plus de 150 morts en deux jours. Et l'OSDH compte 16 victimes - dont 11 "civils" [...]



Une guerre civile ? Non, une prolifération cancéreuse terroriste !

Par Guy Delorme,



Ce qui reste de la voiture piégée qui a visé un barrage de l'armée ce mardi près de Damas

L’OSDH annonce 87 personnes tuées dimanche, ce qui constitue le bilan le plus lourd depuis le début officiel de la trêve, le 12 avril. Ce qui constituerait si les affirmations étaient vérifiables. Et pour lundi, l’OSDH continue de mettre la barre haut avec 64 morts : 36 soldats, quatre rebelles et 24 « civils« , qui seraient tombés dans de « violents combats » près de Damas. Soit plus de 150 morts en deux jours. Et l’OSDH compte 16 victimes – dont 11 « civils » – pour les premières heures de mardi.

Les chiffres de l’OSDH contre les noms de Sana

On a déjà noté ici la disproportion entre les pertes annoncées pour l’armée et celles pour les rebelles. Là c’est un rapport de un à neuf. Même en tenant compte d’embuscades, c’est très peu crédible, et cela pose une nouvelle fois la question de savoir ce que l’OSDH, officine propagandiste liée au CNS et à l’ASL, cache sous l’adjectif « civil ». On a aussi remarqué que ces chiffres ne se retrouvaient pas souvent dans ceux annoncés par l’agence Sana via sa recension des cérémonies funèbres des soldats et policiers tombés en service.

Ceci reprécisé pour la énième fois, on peut toujours examiner la « carte virtuelle » de la violence établie pour mardi par la centrale de Rami Abdel Rahmane. trois morts « civils » à al-Qusayr, entre Homs et la frontière libanaise ; quatre « civils » « abattus par des tirs » à Homs même ; un « civil » tué et cinq soldats blessés à Maarat al-Numan (près d’Idleb) au cours de « violents combats » (expression consacrée) ; deux « civils » abattus « par un franc-tireur » à Hama dans le quartier Tariq-Halab, et un assaut des troupes contre le quartier de Dahiat al-Nasr, avec l’utilisation de blindés peints en bleu (pour se faire passer pour des gens de l’ONU ?), assure l’OSDH. Qui parle encore de combats autour de la localité d’Atareb dans la province d’Alep, combats qui auraient occasionné « d’importantes pertes matérielles » à l’armée et cinq pertes chez les rebelles. Et de non moins violents combats dans le secteur d’al-Raqa (nord-est du pays) suite, reconnait l’OSDH, à une attaque rebelle contre une patrouille, attaque ayant fait deux officiers blessés.

Et maintenant, que dit l’agence syrienne Sana ? Elle annonce ce mardi matin un attentat-suicide à la voiture piégée contre un barrage militaire à al-Mleiha dans l’agglomération de Damas : quatre morts, deux blessés et d’énormes dégâts

L’agence Sana pour sa part avait indiqué que lundi sept soldats avaient été tués et onze blessés dans une embuscade tendue au passage de leur bus près de Ménine dans l’agglomération de Damas : des terroristes ont été tués et blessés dans l’échange de tirs, et Sana donne le nom d’entre eux, Maher Bakri Mheich.

Sana reconnait aussi des violences à Hama lundi, mais dans les quartiers de Janoud al-Malaab et de Macha al-Arbaine ; Sana accuse un groupe armé d’avoir ouvert, dans le premier quartier le feu sur des badauds, dont trois ont été tués : un enfant de six ans, Majed Mustafa Ghreiwati, et deux adultes, Mohamed Abdel Razaq Daaboul et Mohsen Charif al-Haddad ; dans l’autre quartier de Hama, un habitant, Abdel Qader Omar Fakhouri, et son fils ont été blessés par balles, des balles tirés par des hommes embusqués en face de leur maison. Et sur la route Homs-Hama, un bus transportant des travailleurs a été la cible de tirs qui ont fait un mort et plusieurs blessés.

À Homs même, les quartiers d’Ekrima, al-Nozha, al-Zahra (centre-est) et al-Sabil (nord-est) ont reçu des obus de mortier tirés par des insurgés, et au moins deux civils ont été tués – Wissam Heidar et Ali al-Daher – et sept autres ont été blessés, dont trois enfants.

Enfin, si l’on peut dire, l’agence officielle syrienne rend compte d’une nouvelle tentative, lundi soir, d’infiltration d’un groupe armé via la frontière libanaise dans le secteur de Talkalakh (environ cinquante kilomètres à l’ouest de Homs) : un certain nombre de rebelles ont été tués et blessés, et les rescapés ont regagné le Liban, devenu dans cette région une base arrière « à la turque » des bandes islamistes.

Sana, on le constate, donne presqu’à chaque fois les noms des victimes, mais ne précise pas toujours si celles-ci occupaient une quelconque fonction plus ou moins liées à la vie politique et sociale, et jamais si elles appartenaient à une communauté religieuse dans le collimateur des extrémistes. Si l’on fait une évaluation des différents incidents recensés par Sana, on arrive à une vingtaine, peut-être une trentaine, de morts des deux camps pour lundi, soit moitié moins que ce qu’annonce, pour la même journée, l’OSDH. Sana ne dit peut-être pas tout, mais l’OSDH « étoffe » ses bilans, et il est frappant de constater que ceux-ci sont particulièrement à la hausse depuis Houla, comme s’il fallait suggérer que le régime était pris d’une folie meurtrière de plus en plus hystérique.

Toujours pas d’ »armée », toujours pas de « guerre »

Au fait, quand l’OSDH affirme que deux civils ont été abattus par un « franc-tireur » à Hama, il ne précise pas à quel camp appartenait ce dernier : ce flou artistique étant évidemment au détriment du gouvernement.

Enfin, toujours pas d’insurrection urbaine ou d’offensive militaire de l’opposition à la lecture de ces chiffres et de ces compte-rendus. Rien qu’une morne et sanglante addition d’attentats, d’assassinats, ou « au mieux » des échanges de tirs à l’échelle d’un quartier, plus la traditionnelle tentative d »infiltration transfrontalière. Et l’attaque concertée et concentrique  de groupes armés que le gouvernement dénonce à Houla est une exception qui confirme la règle de la parcellisation absolue de la violence en Syrie. Non, décidément, ce n’est pas, en dépit des efforts de l’OSDH, à une guerre civile ou à une révolution que nous assistons jour après jour, mais à une anarchie terroriste métastasant juste ce qu’il faut pour que tous les Syriens sentent, même dans les zones préservées, se sentent menacés, dans leur présent et leur avenir, par ce cancer. Il n’y a pas d’autre solution, pour les Syriens, que d’éradiquer ce cancer maquillé en révolte démocratique par les Diafoirus atlantistes.



Vous pouvez suivre les réponses à cet articles avec le flux RSS.
Les commentaires sont fermés.

41 commentaires à “Une guerre civile ? Non, une prolifération cancéreuse terroriste !”

  1. Leboninformateur dit :

    Après l’Australie ,la France et l’Allemagne Annoncent aujourd’hui L’Expulsion des ambassadeurs de Syrie.
    Il est probable que plusieurs autres gouvernements occiidentaux en fassent de même dans la journée

    La guerre contre la Syrie, semble devenu inévitable. La diplomatie n’a plus sa place. La Russie a tout essayé, mais les atlantoo-sionistes sont « en retard » dans leur projet de « gouvernement mondial ».

    Ces initiatives concertées visent à obtenir la défection d’un maximum de diplomates Syriens en poste dans les capitales occidentales avant la réunion des amis de la Syrie prévue pour le début du mois de juillet à Paris.

  2. touma fahd dit :

    J’avais beaucoup d’espoir en votant pour Hollande et contre la politique antisyrienne de Sarkozy. Je pensais que cela allait changer. En vérité, ce n’est pas Sarkozy qui est contre la Syrie c’est toute la politique française qui affronte la Syrie. Et je suis très déçu.
    Expulser une ambassadrice est un point de non retour. A-t-on pensé à cela avant d’agir de cette façon ? La Syrie d’ailleurs se défend en rejetant la responsabilité de ce qui est arrivé à Houlé. Sachant que la France est un des pays qui arme les terroristes en Syrie.
    Quant à M. Fabius qui traite Assad d’assassin, je pense que ce mot est facile à prononcer dans sa bouche depuis le drame (scandale) de la transfusion sanguine.
    Les syriens espéraient beaucoup en l’élection de Hollande. Mais est-il sous pression, de l’OTAN par exemple, ou des dollars de Qatar ?
    Pour que la confiance revienne il faudrait que la France repense sa politique incompréhensible en Syrie.
    J’espère que la politique de la France va changer vis à vis de la Syrie, c’est le moyen le plus sur de ramener la vraie paix à la région.

    • Djazaïri dit :

      Moi aux législatives, je me pincerais le nez et voterais « UMP » que pour mettre en difficulté Hollande et le punir.

    • fatima dit :

      c’est fabius « le sang contaminé »..désormais il faut l’appeler comme ça et il ne faut jamais être courtois avec qui que ce soit..
      Ca suffit..
      Jamais les socialos sont avec nous !!!depuis les années 80. Mitérrand a acussé à tord et à raison la Syrie quand la France était attaquée par des attentats !!
      c’est pourquoi, dès le départ moi, j’ai dit je vote Marine le Pen..
      Et je vais voter désormé le Front National à chaque éléction..
      Moi, je ne fais pas des illusions.

    • Jacques Coeur dit :

      Il faut être bien naïf et n’y rien comprendre à la politique française pour croire que le PS et l’UMP s’opposent réellement. La politique de la France contre la Syrie n’est pas du tout incompréhensible quand on regarde un peu qui est aux commandes de l’Etat depuis une vingtaine d’années. Mais pour ça, il faut observer le réel, avoir de la mémoire et surtout dépasser le discours des politiques et des médias.

      Ainsi, toutes les guerres américaines (sauf la Libye l’an dernier) auxquelles la France a pris part depuis 1990, c’était sous des gouvernements socialistes.

      Il suffit de regarder qui compose le gouvernement actuel pour savoir que les mondialistes sont au pouvoir. Petit échantillon, juste avec ceux que je connais:
      - Hollande, Belkacem, Montebourg, Moscovici – anciens Young leaders de la French American Foundation (comme Juppé, Wauqiez, Kocsiusko, Boughrab pour ne citer que quelques membres du précédent gouvernement),
      - Valls – franc maçon et ancien du Bilderberg (comme Xavier Bertrand, pour les deux d’ailleurs! Lagarde, Kouchner et DSK sont aussi des anciens du Bilderberg)
      - Fabius – ancien de la Trilatérale (comme Bayrou, Copé, Trichet, ce dernier étant aussi de tous les Bilderberg depuis plusieurs années)
      - Ayrault – franc maçon (la maçonnerie est par essence mondialiste).

      NB: vous intéressant à la Syrie, vous suivez sûrement l’actualité internationale et géopolitique, donc vous n’avez pas pu passer à côté des experts de l’IFRI, qu’on nous sort régulièrement. Sachez que les responsables de cet institut siègent à la fois à la Trilatérale et au Bilderberg: ils viennent donc apporter la bonne parole sous couvert d’ »expertise »…

      L’opposition droite-gauche est totalement factice, le PS et l’UMP gouvernant à 95% de la même manière (d’ailleurs il suffit de voir que l’un annule très rarement les décisions de l’autre quand il prend le pouvoir alors qu’il hurlait contre lorsqu’il était dans l’opposition). Le PS met en place des mesures de libéralisme social, l’UMP des mesures de libéralisme économique: le libéralisme social et le libéralisme économique étant complémentaires, le premier agit par le bas et permet la création d’une société où l’individu est isolé et où tout devient marchand, ce qui est bon pour le business que le second, qui agit par le haut, favorise en supprimant le contre-pouvoir aux multinationales qu’est l’Etat. Et tant l’UMP que le PS concourent à la destruction de l’Etat au profit de Bruxelles et des régions (d’où la loi de décentralisation que Hollande veut faire passer), de la famille (d’où la loi sur le mariage gay) et du peuple français (d’où la loi sur le vote des immigrés et la poursuite d’une immigration massive).

      La seule opposition réelle qui existe est celle entre les mondialistes et les anti-mondialistes et force est de constater qu’il n’y a aucun parti anti-mondialiste en France qui ait un tant soit peu de visibilité (Asselineau n’arrive pas à percer). Même le FN joue le jeu des mondialistes puisqu’il leur sert de repoussoir pour avancer leurs pions et tuer tout débat sur les questions fondamentales au prétexte que les poser « c’est faire le jeu de Le Pen ».

      C’est tout ça qui est promis à la Syrie si elle fait ce que les Occidentaux attendent d’elle. Les gentils opposants qui rêvent de démocratie et de consommation à l’occidentale ne se rendent pas compte qu’ils sont en fait les fossoyeurs de leur pays et de leur société: car une fois que les mondialistes auront bien noyauté toute la classe politique (et il ne faut pas se faire d’illusions, la bourgeoisie sunnite ne demande que ça), finie la sécurité, finie la solidarité, finie la famille, finie la douceur de vivre syrienne; et bonjour l’insécurité urbaine, l’individualisme, le divorce de masse, le suicide de masse, la dépression nerveuse endémique – bref le bonheur de vivre à l’Occidentale. Ayant vécu des années en Syrie, y ayant été plus heureux qu’en France, je ne peux pas souhaiter un tel malheur à ce pays.

      Enfin, le sigle de la réunion des « Amis » de la Syrie à Istanbul ressemblait furieusement à celui de la Trilatérale (arcs de cercles en triangle) avec en plus les trois points maçonniques en triangle équilatéral. Si après ça on ne comprend toujours pas ce qui se passe…

      Au fait, Fabius était au Qatar le 3 février 2012 et il n’est sûrement pas revenu les mains vides!

      • Jacques Coeur dit :

        NB: quand je parle de « bourgeoisie sunnite », je pense aux quinze ou vingt grandes familles sunnites qui se partagent déjà l’essentiel du gros business avec quelques alaouites, et qui obtiendront tous les rennes du pouvoir politique si un changement de régime se produit. Mais mon constat vaut en fait pour la bourgeoisie de toutes les communautés, qui a naturellement de l’appétence (et un intérêt matériel) pour l’occidentalisation et se retrouvera à faire le jeu du mondialisme (ne serait-ce que pour se donner des airs de modernité).

        • sowhat dit :

          je ne suis pas d’accord avec votre analyse mais je n’ai pas le temps de développer. En bref, le mot « mondialisme » est un mot amphibologique sinon polysémique et ce contre quoi s’insurgent les (divers) mouvements alter-mondialistes c’est l’aspect négatif et néo-colonialiste du mondialisme et contre les oligarchies supra-nationales certainement pas contre les apports positifs du mondialisme par exemple le réseau internet … Vous faites un amalgame entre les différentes acceptions du mondialisme quand vous dites par exemple que la maçonnerie est par essence mondialiste mais alors le christianisme ou l’islam seraient aussi mondialistes ?

  3. سوريا.خالدة-Syrie.Eternelle dit :

    Joseph Stiglitz, prix Nobel d’économie, auteur de « Le Triomphe de la Cupidité », a dénoncé les cupides et leurs pratiques criminelles.

    Ce sont ceux-ci qui font une guerre sans merci à la Syrie.
    Avec la complicité de leurs protégés, Qaqatarrhiens, Wawahhabaistes, qui mordent et hurlent.

    Oui, la Syrie est victime d’un complot des Ultra-Sionistes-Associés, et de ceux qui, par faiblesse, petitesse d’âme, veulerie, ou intérêt privé inavouable, les ont rejoints pour se tailler un peu de cette chair saignée par les couteaux des assassins.

    La démocratie, mon idéal de vie politique et sociale, est innocente des stratagèmes des donneurs d’ordre et de leurs sicaires.

    La Syrie résistera, survivra aux morsures que des gueules empoisonnées lui infligent.

    Et ces gueules finiront, leurs crocs cassés, par chercher d’autres territoires où ils espéreront trouver un gibier à la hauteur de leur petitesse.

    • AVICENNE dit :

      Si vous pouviez avoir raison….

    • betehem dit :

      Oui, vous avez raison. Et sur les vrais coupables Et sur la capacité de résistance et de victoire de la Syrie. La Russie, l’Iran etc ne peuvent pas la laisser tomber, ce serait très mauvais pour eux, ce serait ouvrir une autoroute aux hyènes. Et comme les Brics, ils savent ce que ça signifie.
      Mais ne serait-il pas « raisonnable », si Annan se révèle de mauvaise foi, voire le Général Mood également, de fermer le pays. De tirer à vue sur tous ceux qui passent la frontière pour entrer en Syrie ? Avec toutes sortes d’armements totalement létaux, n’en déplaise aux USA. Et sur tous ceux qui en sortent sans l’autorisation du gouvernement syrien ?
      Il y a un regain énorme de violence. Enorme de capacités meurtrières des terroristes. Il faut que ça s’arrête.
      Dans un témoignage posté hier, le jeune homme témoignant de la mort de son frère causée par des terroristes, dit que les terroristes sont mieux armés que le gouvernement, en armes et en moyens de communication.
      Si les Syriens doutent de la volonté du gouvernement de les protéger et d’éradiquer les malfaiteurs, tous, quels que soient leur commanditaires, alors, ça va devenir vraiment grave.
      La prudence, les négociations, c’est nécessaire. Un certain temps.
      Le temps est peut-être venu de passer outre et de dératiser le pays.

      • Souriya ya habibati dit :

        Bonsoir Betehem,
        Je ne sais si vous avez déjà lu cet article.. sinon, c’est l’occasion d’y jeter un coup d’oeil et de particulièrement méditer.. le paragraphe dont je fais un copié/collé
        http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=30919

        « L’Arabie saoudite et le Qatar se chargent de financer et d’orienter leurs médias officiels, leurs chaines TV par satellites et celles des opposants syriens dans le but d’élargir le cercle d’influence d’activistes présents en Syrie, en diffusant des rumeurs pouvant mener militaires et agents de sécurité à se désolidariser de leurs autorités respectives. Par ailleurs tous les alliés devront mettre en œuvre un plan média dont l’objectif principal sera de paralyser les différents partisans du Président par une approche adaptée à chacune de leurs catégories et l’exploitation d’agents déjà infiltrés dans leurs rangs, censés créer un état d’esprit défaitiste. Ainsi, le plan média des prochains mois consistera à concentrer les efforts des experts de la Syrie [américains, libanais, saoudiens, et syriens] sur la divulgation de scandales réels ou fabriqués portant sur toutes les composantes institutionnelles autour du Président, sur sa famille, sur les dirigeants de l’armée et des services de sécurité ; pendant que d’autres réseaux d’agents plus discrets travailleront à instiller et à répandre un sentiment de frustration qui devraient conduire à celui du découragement, face à la soi-disant incapacité des autorités civiles et militaires et du Président à régler d’une manière décisive le problème du terrorisme et des prétendus révolutionnaires ».

        (J’insiste pour l’extrait qui me plaît le plus..)

        « Par ailleurs tous les alliés devront mettre en œuvre un plan média dont l’objectif principal sera de paralyser les différents partisans du Président par une approche adaptée à chacune de leurs catégories et l’exploitation d’agents déjà infiltrés dans leurs rangs, censés créer un état d’esprit défaitiste ».

      • سوريا.خالدة-Syrie.Eternelle dit :

        Le Peuple syrien a de l’endurance.
        Les dirigeants sont patients.
        Ils ont accepté le plan Annan.

        Tant qu’il y a de l’espoir, ils réagissent presque a minima.

        Et puis, les « amis de la Syrie » sont contraints de se découvrir.
        Leur supercherie ne pourra pas être voilée éternellement.

        Et perdra, par définition, celui qui aura commis la dernière erreur.

    • Marie-Christine dit :

      « Et ces gueules finiront, leurs crocs cassés, par chercher d’autres territoires où ils espéreront trouver un gibier à la hauteur de leur petitesse »
      Et d’abord, un bon dentiste si possible…

  4. Rima dit :

    Tout a fait, il faut eradiquer et peut importe l’opinion d’Hilary, Lolo et toute leur clique

  5. AVICENNE dit :

    L’ambassadrice de syrie en France va être expulsée !.

    On change d’hommes politiques la ligne reste la même.

    Je suis écoeuré !.

  6. Mohamed Ouadi dit :

    Massacre de Houla: la majorité des victimes exécutées (Onu)
    MOSCOU, 29 mai – RIA Novosti

    La grande majorité des victimes de l’attaque contre le village syrien de Houla ont été exécutées, rapportent mardi les agences occidentales citant Rupert Colville, porte-parole du Haut Commissaire aux droits de l’homme de l’Onu.

    Les médias ont annoncé que 108 personnes, dont 49 enfants, avaient trouvé la mort lors des tirs d’artillerie sur Houla les 25 et 26 mai. Des traces de violence et des blessures par balles ont été détectées sur plusieurs corps.

    Près de 90 personnes ont été exécutées, d’autres ont été tuées par des tirs d’artillerie, a déclaré M.Colville se référant à la mission d’observation de l’Onu. Selon les témoins de la tragédie, les « shabbiha », miliciens à la solde du régime syrien, sont responsables du massacre.

    Les autorités syriennes ont rejeté lundi la responsabilité de l’attaque meurtrière sur les combattants islamistes radicaux dans une lettre envoyée au Conseil de sécurité des Nations unies.

    Auparavant, les médias syriens ont annoncé que les assaillants avaient utilisé des couteaux, ce qui constitue un signe distinctif des islamistes. D’après le ministère syrien des Affaires étrangères, l’attaque contre Houla a été perpétrée par plusieurs centaines de terroristes armés.

    Le massacre a eu lieu à la veille de la visite à Damas de l’émissaire des Nations unies et de la Ligue arabe Kofi Annan.

    Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a appelé à enquêter sur la tragédie, avant d’imputer la responsabilité du carnage aux autorités officielles et aux anti-Assad. Selon Moscou, le pilonnage de Houla pourrait constituer une provocation de la part de l’opposition.

    Le Conseil de sécurité de l’Onu a condamné dimanche le massacre de civils perpétré à Houla.
    http://fr.rian.ru/world/20120529/194873192.html

    • Mohamed Ouadi dit :

      Lavrov et Annan évoqueront la situation en Syrie
      MOSCOU, 29 mai – RIA Novosti

      Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov entend évoquer, lors d’un entretien téléphonique avec l’émissaire spécial de l’Onu en Syrie Kofi Annan, la situation dans ce pays en proie à des affrontements depuis plus d’un an.

      « Nous avons convenu avec Kofi Annan de nous entretenir cet après-midi par téléphone », a indiqué le chef de la diplomatie russe.

      Il a ajouté qu’au cours de cet entretien, la Russie voudrait obtenir des informations « de première main » sur la situation en Syrie.

      Selon le ministre, la Russie est préoccupée par les tentatives non-voilées de certains pays de torpiller le plan Annan en instrumentalisant les événements tragiques qui ont eu lieu dans le village syrien de Houla.

      « Certains pays commencent à se servir des événements du 25 mai comme prétexte afin de prendre des mesures militaires tout en essayant de faire pression sur le Conseil de sécurité de l’Onu. Apparemment, le plan Annan leur pose problème, car il vise non pas à remplacer le régime, mais à réunir les conditions pour la mise en œuvre des réformes nécessaires à un dialogue entre tous les Syriens », a souligné le ministre russe des Affaires étrangères.
      http://fr.rian.ru/world/20120529/194871479.html

  7. salim dit :

    ceux qui avait espoir d’un changement de posture sur la Syrie en votant pour la fionisterie rose risquent d’être encore une fois déçus… alors que notre maison France brûle et qu’elle est sur le point de s’effronder, notre Auguste… euh… Molusque Président, ne trouve rien de mieux à faire que de mettre encore plus d’huile sur le feu concernant la syrie et de jouer donc contre les intérêts des français.
    Mais quand est-ce que mes con-patriotes vont-ils enfin se décider à foutre cette racaille hors de nos institutions républicaines… ça devient vraiment insupportable de voir tous ces larbins travailler contre les intérêts des citoyens et pour le compte de je ne sais quels lobbys.

    http://www.lorientlejour.com/category/Derni%C3%A8res+Infos/article/761194/Hollande_annonce_lexpulsion_de_lambassadrice_de_Syrie_en_France.html

    • fatima dit :

      Salim, ce n’est pas hollande qui a agi. Moi, je suis certaine et sûre. C’est Fabius qui était présent avec BHL à son fameux congrès contre la Syrie!!. Son projet qu’il a utilisé contre les syriens était déjà prêt.
      C’est jupette qui l’a « taillé » et c’est fabius qu’il a « appliqué »..
      Cette désicion était bien prise depuis un certain moment..
      Il ne faut jamais avoir confiance aux occidentaux..Il faut compter sur soi-même.
      La Syrie doit frapper dur cette fois . Elle a pas mal des éléments entre ces mains: 19 personnes français dans ses geôles et 41 turc ..+ des lybiens, tunisiens..at ainsi de suite..

  8. malja dit :

    ECOEURE MAIS PAS ETONNE
    Comme je l’ai explique a plusieurs amis du Proche Orient avant le 2eme tour:

    Ump ou ps ce sont les deux faces d’une pièce de monnaie USraélienne
    vous aviez pile Sarko vous avez face Hollande mais la pièce est la même
    Vous aviez Juppé l’émigré au Canada pour être converti a l’empire usraélien vous avez Fabius converti de naissance.
    C’est la France des collabos qui continue a vous diriger
    Regardez bien votre drapeau
    il a des étoiles blanches sur le bleu
    de bande horizontales blanches sur le rouge
    et une belle étoile bleue dessinée sur le blanc.
    Sarko en rêvait Hollande va vous le faire avaler

    Soutenons la Syrie premier pays a dire NON a l’empire USraélien.
    La Syrie ne se défend pas seule Elle défend la liberté du monde encore libre.

  9. Rima dit :

    Au secours, BHL revient a la charge a travers une lettre au president et comme il est bien introduit, cette lettre sera publiee dans plusieurs grands quotidiens occidentaux, a vomir!
    Si ce plan est execute par la Syrie, ca veut dire liberation des prisonniers et augmentation considerable des troupes d’assassins terroristes, vite, retablir l’etat d’urgence et faire le menage et au diable l’opinion dite « internationale » des atlantistes et ce foutu plan qui ne fait que renforcer le clan Hilary, Qatar and Co
    Pour le plaisir, une petite video de ce cher Michel Collon sur l’OTAN, CQFD

    http://www.youtube.com/watch?v=CwX2yPe9ybQ

    • mécréante dit :

      « une lettre au président »
      Bone idée !
      On est combien ?
      On en écrit une aussi ?

  10. RoyL dit :

    > Les Libanais enlevés alors qu’ils revenaient d’un pèlenirage en
    > Iran sont toujours dans les territoires syriens, dans une zone
    > située sous le contrôle de l’opposition syrienne et la
    > supervision de la Turquie, a déclaré le ministre libanais des
    > Affaires étrangères Adnan Mansour lors d’une réunion tenue hier
    > au grand Sérail, selon le quotidien libanais Annahar.^1

    Est-ce que ils vont maintenant les garder … *à cause Houla*?!

    1.
    http://www.french.moqawama.org/essaydetails.php?eid=7087&cid=279
    Mansour: les Libanais enlevés présents dans une zone syrienne
    supervisée par la Turquie
    29-05-2012

    • Mohamed Ouadi dit :

      Les 11 libanais sont maintenant sous la main des renseignements turcs, et tout le reste ce qui qu’écran de fumée !
      Ils étaient entrés dans les territoires turcs depuis que l’annonce en a été faite, officiellement, par les responsables turcs à leurs homologues libanais, au point où l’ancien chef du gouvernement, Saad Al Hariri ait voulu profiter de la situation en envoyant son avion qui allait les transporter et qui serait toujours à l’aéroport de Hatay. Et, au point où l’actuel chef du gouvernement libanais, Najib Mikati s’est mis d’accord, avec les turcs, pour se rendre en visite en Turquie, pour remercier Erdogan-Uglo.
      Mais lors de l’interrogatoire par les renseignements turcs, il se serait avéré que parmi eux il y’aurait 4 éléments du Hizbollah, et que cela aurait ouvert l’appétit turc de les utiliser pour la libération de leurs officiers qui seraient toujours en Syrie, et en faire profiter l’ASL par la demande de la libération du Colonel Harmouch !?
      Et pour les américains et les israéliens et leurs comparses, c’est une occasion d’exercer davantage de pressions su le Hizbollah, la Syrie et l’Iran, donc, tout d’un coup, cette question humanitaire fut transformée en carte politique à exploiter au maximum. Mais il semble que ni le Hizbollah, dont le SG avait déclaré qu’il ne s’inclinera pas aux pressions ni ses alliés ne vont se laisser faire.
      C’est une question très grave dont le gouvernement erdoganien va payer un lourd tribu !? Lui qui s’est d’ores et déjà discrédité par ses revirements et vacillations !

  11. mécréante dit :

    Trop c’est trop !
    Il semble que Son Excellence Madame Chakkour, Ambassadrice de Syrie en France et déléguée permanente de la Syrie à l’UNESCO, ait été expulsée par notre Flamby de président.
    Lamia Chakkour est un bel exemple de femme syrienne instruite et intelligente.
    j’ai vraiment honte d’avoir voté Flamby maintenant !

    • Akyliss dit :

      excellente idée Mécréante, mais il faudrait très nombreux et coordonnée !
      c’est à dire tous envoyé nos lettres le même jour et être les plus nombreux possible !

      ça ne servira à rien, mais ca fera sentir à ce larbin de président français qu’on est pas d’accord avec sa politique de terroriste contre la Syrie.

      • Akyliss dit :

        oups! le com ci dessus était destiné à ton autre commentaire Mécréante, celui de la lettre à envoyer au « président » français ….

        sinon moi je suis super content de ne pas être allé voter pour ce pseudo démocrate socialiste….

        • mécréante dit :

          :(
          c’est pas gentil de frimer !

          Pour la lettre, on va essayer de pondre quelque chose et je vous dirai

          • Cécilia dit :

            « Pour la lettre, on va essayer de pondre quelque chose et je vous dirai

            Bonsoir mécréante

            Je suis partante !
            En plus, j’ai l’habitude avec le courrier présidentiel ;)
            Mon deuxième garçon avait l’habitude quand il était à l’école primaire d’écrire à Jacques Chirac lui souhaitant un joyeux anniversaire et lui disant qu’il lui aussi fête son anniversaire le même jour. Son cabinet lui a toujours répondu.
            Raison de plus, on n’a pas besoin d’affranchir la lettre ;)

  12. betehem dit :

    C’était difficile à admettre, mais défendable, de libérer les activistes d’opposition qui s’étaient rendus et n’avaient pas de sang sur les mains. On peut penser que des opposants qui ont réussi à fuir leur embrigadement par les extrémistes sont tous rentrés chez eux. Ou on été tués par leurs ex-copains.
    Mais avec un tel regain de violence, d’art du crime inhumain, de médiatisation ciblée, il est permis de penser qu’actuellement, il y a surtout des pro du meurtre et de la destruction.
    Faut-il encore tergiverser avec Annan et Mood ? On devrait connaître rapidement quelle position ils vont afficher. Si cette position est ambigüe, la Syrie ne devrait elle pas mettre le paquet, non plus sur des négociations et des accords biaisés et malhonnêtes; mais au contraire, rappeler ses ambassadeurs, chasser les ambassadeurs étrangers, fermer ses frontières et tirer sur tout ce qui bouge sans l’aval de l’armée dans ces zones là, évacuer et fermer les villes où un nid de rat s’est installé pour les tuer tous. Si même à Damas, on commence a avoir peur, alors il n’est plus temps de négocier, puisqu’il n’y a aucun interlocuteur. Le temps de la diplomatie a peut-être assez duré.
    Bon courage à la Syrie. Il faut garder confiance.

  13. Leboninformateur dit :

    II est probable que Son Excellence Madame Chakkour, Ambassadrice de Syrie en France puisse rester à Paris vu qu’elle représente également la Syrie auprès de l’UNESCO. La France qui heberge l’UNESCO n’a « juridiquement » pas la possibilité de retirer son accréditation diplomatique à la diplomate Syrienne.

    Cela étant dit, la « messe est dite », l’OTAN va attaquer la Syrie via la Turquie et va tout faire pour tenter d’établir une zone tampon à l’intérieur du territoire Syrien. Il n’y aura pas « d’autorisation » du Conseil de « mes deux » de l’ONU comme pour le Kosovo en 1999.

    La réunion des « Amis de la Syrie » programmé pour le début du mois de juillet 2012 vise à reconnaître officiellement le Conseil National Syrien comme le « seul » représentant du Peuple Syrien et à susciter le maximum de défections chez les diplomates Syriens en poste dans les pays occidentaux.

    Les menaces proférées par Koffi Annan, Cameron,Clinton etc.. quant à un risque de « guerre civile » dans le pays ont pour objectif de faire comprendre aux autorités Syriennes et à leurs soutiens (Russie, Hizbollah, Iran) que si Bashar al Assad ne « capitule » pas, la Syrie deviendra un « enfer » et que la « fitna » sera généralisée, pire qu’au Rwanda.

    Il ne reste à mon humble avis que deux options pour Damas :

    Le gouvernement Syrien « capitule » et accepte la « reddition » selon les termes des atlanto-sionistes

    Le gouvernement Syrien prend l’initiative avec le soutien de l’Iran et de la Russie et « rend la monnaie » de sa pièce à la Turquie avec toutes les conséquences pour la région.

    La Turquie représente un véritable « cancer » que soit l’Iran ou la Syrie devra traiter.

    • Akyliss dit :

      si ses ploucs ataquent j’espere qu’ils vont connaitre l’enfer sur terre que ce soit israel la turquie les etats unis et les caniches arabes qataris et wahabite

    • mécréante dit :

      Cher Leboninformateur,
      même si Lamia Chakkour reste l’ambassadrice de Syrie est expulsée !

      mais comment savez vous que « l’OTAN va attaquer la Syrie via la Turquie » ?
      vous vous rendez compte ? Mon pauvre pays !

  14. nadia farah dit :

    moi aux legislatives je voterai le pen ,j’ai mi tous mes espoirs sur hollande et voila qu’il s’avere pire que sarko ,monsieur le sang contaminé a battu des mais et des pieds pour avoir le ministere des affaires etrangeres afin de continuer la politique du pire en syrie
    tous des pourris !

    • Etudiant dit :

      Tu as raison. je suis sur que tu entre dans ses critère de « vraiment national »… quitte à choisir des anti-otan , mieux vaut la gauche que le fascisme et le racisme.

      • marie dit :

        Mon pauvre étudiant , toujours aussi nul en politique et en géostratégie.Dans le cas où un parti représenterait les couillons, je vous conseille de vous encarter , vous vivrez pleinement en harmonie avec vos idées ou plus exactement les idées qu’on a bien voulu vous faire gober …
        Ou alors êtes-vous payé pour faire le sale boulot, auquel cas , au temps pour moi, il y a dans votre démarche peu de courage mais un intérêt bien compris…

        • sowhat dit :

          « Ou alors êtes-vous payé pour faire le sale boulot »

          moins qu’avant car son boss Hariri n’a plus beaucoup d’oseille. Etudiant doit donc redoubler de zèle pour gagner sa pitance et comme il est plutôt limité comme vous l’avez remarqué, il en est réduit à user de ses trucs habituels qui sont les mensonges et les raisonnements patraques.

  15. Leboninformateur dit :

    @mécréante

    Lamia Chakkour, va rester Ambassadrice de Syrie auprès de l’UNESCO car cette organisation onusienne bénéfice de l’extra-territorialité. Et ce au même titre que Bashar al Jafaari va rester ambassadeur de Syrie près les Nations Unies. La France et les USA ne sont juridiquement pas en mesure de les expulser de leur territoire. Vous constaterez que François Hollande a parlé de « quelques complications » liées au fait que Mme Chakkour soit également ambassadrice à l’UNESCO

    En pratique, la France et les USA peuvent exercer d’énormes pressions sur les diplomates Syriens en leur rendant la vie impossible, afin de les faire « partir ». Le rêve de Paris et de Washington serait d’obtenir la défection « de gros poissons ». France24 a annoncé il y a près d’un la démission « en direct » de Lamia Chakkour en diffusant à l’antenne une prétendue déclaration obtenue par téléphone d’une personne se présentant comme l’ambassadrice Syrienne. Cette manipulation visait à provoquer une série de défections d’ambassadeurs Syriens en poste dans les capitales occidentales.

    Mon sentiment personnel c’est que la Turquie(donc l’OTAN)va attaquer la Syrie en organisant une opération sous faux pavillon qu’elle imputera au gouvernement Syrien. Une opération du genre « massacre » de réfugies syriens et de ressortissants turques à l’intérieur même de la Turquie.

    Le régime d’Erdogan est déja en guerre contre la Syrie. Il entraîne les escadrons de la mort qui sèment le chaos et la désolation et, fournit une base arrière logistique ainsi qu’un appui médiatique et politique.

    Erdogan et sa clique attendent juste le « feu vert » de Washington pour passer à l’action ce qui ne saurait plus tarder.

    J’espère que je me trompe,mais trop de sang a coulé depuis plus d’un an pour qu’il puisse y avoir un « match nul ». Une des deux parties doit accepter la « capitulation ».

    • sowhat dit :

      oui et ce que ses mentors US n’avaient pas prévu c’est la mobilisation d’une bonne partie de la classe politique et de la société civile turque laïque, éclairée, intelligente contre cette politique criminelle. Là ils l’ont en travers de la gorge les génialissimes stratèges de l’Otan. Les syriens ont réussi un coup de maître en mettant de leur coté tout ce qui a de bien en Turquie et tous ceux qui s’insurgent avec détermination et un admirable courage contre la politique d’Erdogan et de ses partisans akpsites.

      Honneur à nos amis turcs.