• Actualité
  •  

La dernière semaine d'août a continué de fournir une "riche" actualité syrienne et péri-syrienne, dont on peut retenir les éléments suivants : -Un massacre de civils à Daraya, dans la périphérie sud de Damas, d'une ampleur rarement égalée avec plus de 300 corps dont nombre de femmes et d'enfants. Selon un schéma déjà observé pour le drame de Houla-Taldo en mai dernier, c'est l'opposition et l'OSDH qui "tirent" les premiers, attribuant par voie de vidéos le carnage aux forces gouvernementales, soldats  [...]



Une semaine en Syrie

Par Louis Denghien,



La dernière semaine d’août a continué de fournir une « riche » actualité syrienne et péri-syrienne, dont on peut retenir les éléments suivants :

-Un massacre de civils à Daraya, dans la périphérie sud de Damas, d’une ampleur rarement égalée avec plus de 300 corps dont nombre de femmes et d’enfants. Selon un schéma déjà observé pour le drame de Houla-Taldo en mai dernier, c’est l’opposition et l’OSDH qui « tirent » les premiers, attribuant par voie de vidéos le carnage aux forces gouvernementales, soldats  ou paramilitaires, lancées de puis plusieurs jours dans des combats contre des bandes armées dans ce secteur. Comme pour Houla, les victimes semblent avoir été exécutées à bout portant.  Comme pour Houla, la presse française relaie ces accusations, utilisant toutefois prudemment les formes interrogatives ou conditionnelles (plus volontiers que dans l’affaire de Houla). Et là encore le gouvernement syrien accuse les bandes d’être responsables de ces exécutions sommaires et réaffirme que ses forces n’ont tué à Daraya que des insurgés armés. Un reporter indépendant présent sur place, Robert Fisk, a recueili des témoignages d’habitants incriminant les insurgés. Et l’on notera que les Comités locaux de coordination, proches de l’insurrection, accusent les chabihas d’avoir « brûlé » certains corps : or, cette pratique est justement utilisée par les rebelles pour gêner l’identification de leur camarades tués au combat par les militaires, et notamment cacher leur origine étrangère. Or encore, le gouvernement syrien a déjà accusé, à Houla, les vidéastes rebelles d’avoir transformé leurs combattants tués en civils soi disant massacrés par les chabihas.

Quant à nous, nous redisons que l’ASL a déjà travesti à Houla un massacre commis par ses miliciens islamistes en crime de chabihas ou de soldats syriens ; et que l’armée et le gouvernement syriens n’ont absolument aucun intérêt politique ou tactique à commettre ou laisser commettre de telles tueries, alors qu’à Damas , et comme le reconnaissait Libération le 28 août, l’ASL « apparait d’une manière générale en perte de vitesse« .

-Une intervention de Bachar al-Assad à la télévision syrienne privée Addounia, dans laquelle le président syrien réaffirme sans surprise sa volonté d’éradiquer la rébellion, et fait montre d’un certain optimisme, assimilant les défections politiques et militaires ayant affecté le régime à une forme de purge salutaire, le pays n’ayant pas à regretter le départ de « corrompus à qui on a proposé de l’argent, des peureux ou des ambitieux qui ont des plans pour réussir ailleurs, des faibles ou des lâches » pour reprendre les mots de Bachar. En marge de cette apparition télévisée, on a eu droit aussi à celle du vice-Président, qui a pu ainsi faire taire les spéculations sur son opposition secrète, après celles sur sa défection. Citons encore cette mise au point du président à destination des Syriens – et de ses ennemis de l’intérieur ou de l’extérieur  :  « Je suis ici, avec vous, au palais présidentiel, à Damas, et ma famile aussi » ; le tout dit avec un rire qui a scandalisé la rédactrice du Monde et que nous nous interprétons comme un nouveau signe de sérénité et de solidité.

-Un accord « de principe » annoncé entre Moscou et Damas sur l’exportation du pétrole brut syrien vers la Russie, ainsi que sur la livraison de carburant russe à l’armée syrienne. Accord doublé de l’ouverture par les Russes d’une ligne de crédits à la Syrie. Le Monde du 24 août ajoute, citant le Wall Street Journal, que depuis des mois des contacts ont été pris entre les autorités syriennes et des banques et des traders russes, contacts ayant abouti notamment à l’ouverture début juillet de comptes dans des banques russes destinés à fournir des financements à l’économie syrienne atteinte par les sanctions occidentales ; et aussi à la  création de compagnies, en Russie mais aussi en Malaisie, destinées elles aussi à soutenir l’économie syrienne et à compenser ou contourner les divers embargos euro-américains. Ces dernières précisions sont fournies par le Premier ministre félon Riad Hijab, réfugié en  Jordanie début août : l’homme sait de quoi il parle, et, au moins sur ce sujet, on peut le croire. Et là, contrairement au Monde, nous ne pouvons que nous réjouir : la Russie, très logiquement, aide par tous les moyens son allié régional.

-Une ébauche de résurrection des non alignés sous l’égide de l’Iran : le nombre et la qualité des participants réunis à Téhéran en font un succès de la diplomatie iranienne, qui a réussi à  briser l’interdit diplomatique lancé par Washington et ses alliés à son encontre. On a quand même vu à Téhéran, outre des représentants russes et chinois, Ban Ki-moon, le Premier ministre indien et le nouveau président égyptien Morsi. Certes, celui-ci s’est prononcé pour un départ de Bachar, entraînant au moins celui – provisoire – de la délégation syrienne, mais en venant à Téhéran, il a quand même marqué une certaine volonté d’indépendance vis-à-vis du protecteur – et financeur – américain, et c’est dialectiquement un progrès : « L’Egypte considère l’Iran comme un partenaire stratégique » a déclaré Morsi en écho à une déclaration similaire d’Ahmadinejad vis-à-vis de l’Egypte. Et l’Iran étant l’allié que l’on sait de la Syrie, ces propos pèsent lourd, et doivent sonner désagréablement aux oreilles d’une Hillary Clinton.

Et, de fait, on s’est beaucoup fait de reproches lors de ce sommet, le guide Ali Khamenei ayant critiqué le Conseil de sécurité, Ban Ki-moon ayant critiqué les dirigeants iraniens, Morsi ayant critiqué Bachar. Mais ces polémiques se sont tenues à Téhéran, et c’est ce que retiendront et l’Histoire et les observateurs et nous ne pouvons que faire nôtre la conclusion (sans doute amère) de Libération : « Même si le régime iranien a été malmené, il peut se prévaloir d’avoir réalisé une percée diplomatique sur le front syrien ». Et international, ajouterons-nous, les Etats-Unis ayant été implicitement désavoués ou désobéis par les participants au sommet.

-Et puis bien sûr, des combats qui se poursuivent à Damas et surtout à Alep. Des combats qui semblent s’éterniser mais qui se traduisent par des pertes accrues pour les rebelles. Il est significatif que le nouveau correspondant du Monde à Alep, aussi grossièrement pro-ASL que sa prédécesseuse Florence Aubenas, n’ait à citer, dans son article du 30 août, que des progrès rebelles dans quelques ruelles d’un unique quartier – Qastal al-Harami -, et ne parle plus des « bastions » ASL de Seif al-Dawla. Et que dans ce même article, l’homme du Monde reconnaisse que partout ses chers rebelles sont tirés par les soldats syriens, mitraillés par les hélicos et bombardés par les Mig à chaque mouvement, et doivent bouger sans cesse, ce qui explique d’ailleurs leur présence dans le centre de la ville. Bref, en dépit des communiqués fanfarons des divers porte-parole ASL, l’insurrection est partout sur la défensive à Alep, et ne trouve aucun soutien populaire significatif.

Il y a eu sûrement d’autres faits dignes de commentaires la semaine passée, mais nous allons, depuis notre villégiature, à l’essentiel. De toute façon, nous revenons le 6 septembre et reprenons nos analyses et commentaire, avec l’aide des amis du site.

A bientôt,

Infosyrie, le 1er septembre



Vous pouvez suivre les réponses à cet articles avec le flux RSS.
Les commentaires sont fermés.

576 commentaires à “Une semaine en Syrie”

  1. Souriya ya habibati dit :

    Allah Souriya Bachar wbass

    • samy dit :

      J’espère de tout mon coeur que bahar perdra et il va perdre parce qu’il ne pourra tuer tout les syriens.

      • Maroua dit :

        les chiens aboient la caravane passe

      • touri dit :

        Malheureusement pour « bahar » car Bachar Al Assad ne peut que vaincre.

      • Marie-Christine dit :

        Tiens, l’ami des takfiriste sanguinaires (qu’il appelle « tous les Syriens ») est de retour…
        Et de « tout son coeur » il ne sait même pas écrire le nom de Bachar, dont il souhaite « de tout son coeur » (cela nous n’en doutons pas un seul instant !) la perdition.
        Bravo samy rien n’est plus clair : rat criminel avec les rats criminels ! ( métaphore n’est pas comparaison : que l’honrable race des rongeurs – infiniment plus honorable que ces individus – en soit convaincue !)

        • samy dit :

          Marie, vache gavée à l’hormone bashariste.

          • Marie-Christine dit :

            Tiens, pour une fois, il n’y a pas de fautes ! Assez remarquable pour vous, Samy…
            J’aurais pu aussi vous dire, jeune abruti, (mais il va encore se vexer…) que Babar, le roi des éléphants, en l’occurrence fort sympathique et à qui vous semblez vouloir tant de mal, de la gentille BD pour enfants – son épouse s’appelle Céleste -, n’a absolument rien à voir avec la Syrie… et que comme d’habitude vous êtes complètement dans les patates !

      • joska dit :

        Samy j’espère pour toi que tu ne retrouve pas la bille de connerie qui se ballade dans ton cerveau, mis en bouilli, pourriture

      • Cécilia dit :

        Pauvre espèce primitive qui se nomme samy !

        Apprenez à vous taire lorsque vous n’avez aucun argument à avancer sauf votre stupidité à neuf lettres !

        • samy dit :

          Cécilla, vache gavée à l’hormone bashariste. Parler et débattre avec toi, c’est comme parler à une pauvre shabillah qui, même avec du sang sur les mains, va toujours appuyer cette brute de sanguinaire de Bashar qui arrache les ongles des enfants.

          • Akyliss dit :

            Samy, tu vis à la ferme ?
            « brute de sanguinaire de Bashar qui arrache les ongles des enfants »

            tu as quel age pour croire tout ce que te raconte la télévision ?

            à moins que tu ais vécu cette expérience en tant que victime ou bourreau ???

          • Cécilia dit :

            Trop fort en ketchup de voir cette espèce primitive qui se nomme samy partir si naturellement sur une ronne !

            Continuez à faire du rouet et manger une rince !

          • Marcel dit :

            Un grand leader ASL « Al Jarthoumat Zahir Al Khalaf » tué par l’armée Syrienne à Deir Ezzor Ha Ha Ha Ha…

            http://www.youtube.com/watch?v=-b9Bytjc4wg

          • joska dit :

            Samy, les seuls ongles arrachés sont ceux de ta mère, en se griffant le visage en voyant son abruti de fils dire tant de coneries à la seconde, quelle déveine pour elle!

          • AVICENNE dit :

            Bonjour samy,

            Je vois que, d’un site à l’autre, vous ne changez pas vos manières.

            Toujours de l’insulte et de l’inutilité……

          • Khodr dit :

            Mais tu es vraiment une grosse bouse de merde MR Samy, t en prendre à notre Cécilia
            Même si elle est shabillah ou qu elle soit le pape , ou que soit du régime, ou du figaro, ou du gouvernement de hollande ou de bush , qu elle soit chrétienne, sunnite, indouiste, hâtée , etc…….
            On l adore notre Cécilia

            Bèl louche bèl dème nafdik y’a Cécilia
            Cécilia wa info infosyrie ea sourya wa bashar wa bass!

            ;-)

      • joseph dit :

        Etonnante analyse! vous auriez du dire: C’est la Syrie, son peuple et son gouvernement qui vont gagner, ou plutôt ils sont entrain d’en finir avec ses gangs des criminels, puisque cette maigre quantité des êtres perturbés ne pourra continuer à massacrer la totalité du peuple syrien. ( sauf si vraiment alah du sang existe)

    • Marcel dit :

      L’armée Syrienne riposte contre les terroristes de l’ASL qui attaquent l’Aéroport militaire de Abou Zouhour à Idleb, pertes et panique parmi les terroristes.

      http://www.youtube.com/watch?v=XZDKzBxlZFA

      • joska dit :

        Merci Marcel pour l’info! Cela doit décevoir le Samy, l’incrédule qui croit encore à la mouche qui pète pour avancer comme lui, lors de ses déplacement au supermarché poussant son lourd chariot de cauchemars!

        • samy drissi dit :

          joska, veau gave aux hormones basharistes.

          • Akyliss dit :

            Samy, areu areu ga ga prout prout… c’est ton niveau je crois bien et c’est comme ça qu’il faut te « parler »

          • joska dit :

            samy le bienfaiteur des terroristes gavé à l’hormone virulente de la connerie! Tu devrais plutôt t’adresser à tes semblable, alors au lieu de nous dire que nous sommes gavés à l’hormone Bashariste, dis nous à quoi tu speedes, retourne avec tes caribous, car même les québécois n’en cure d’un imbécile comme toi! Tu devrais consulter un psy car tes neurones sont en bouillie depuis que tu nous broutes radicalement, il est temps de dégager pourriture!

    • fatima dit :

      خبر عاجل :

      وزارة الإعلام: الأجهزة تقوم بالتشويش على القنوات السورية والتنصت على
      الاتصالات في لبنان وسوريا

      وزارة الإعلام: مجموعة خبراء تقنيين من قطر وفرنسا تقوم بتركيب أجهزة

      2012/09/03 04:35:11 PM, site Shukumaku
      traduction :
      URGENT!!!
      Le ministère de l’Information : des équipements brouillent les canaux syriens, et écoutent (espionnent)les outils de télécommunication en Syrie et au Liban.
      Ce sont desexperts quatari et français qui installent ces outils de télécommunications.

      تطورات ميدانية

      • fatima dit :

        « الإرهاب الوهابي السعودي يضرب جرمانا مجدداً
        Voilà le titre d’une information sur le site de Shukumaku du 03/09/2012.

        « le terrorisme wahabite a frappé Jaramanah de nouveau.  »

        Ce matin sur la chaine de télé hyper raciste de bouygues LCI, on a annoncé cette attentat sous forme de bande écrite en disant : « un attentat dans le quartier chrétien et druzze à Damas !!!??? »
        J’espère de tout mon coeur que les attentats reviennent à Paris ou ailleurs afin de savoir comment ces chaines perdiques vont les qualifier?
        Vraiment, les merdias français sont des bandes de cons. ça suffit .. Nous sommes tous des Syriens et tous les Syriens sont frappés par ces faits abominables.

        • donk dit :

          C’est pire que ça. L’AFP (Agence Française de Propagande) a écrit que l’attentat avait eu lieu dans « un quartier pro-Assad »!

          C’est pratique. Les terroristes peuvent massacrer qui ils veulent, l’AFP justifiera leurs actes en disant qu’ils étaient contre des « pro-Assad ».

          Je le redis: l’AFP est une agence de propagande. Regardez sur la page Wikipedia. Le comité de direction comprend trois représentants du gouvernement, dont un du ministère des affaires étrangères.

      • fatima dit :

        Voilà l’article en arabe qui montre l’implication de la france dans la crise syrienne. C’est elle qui aide les gangs armés !!!

        2012-09-03 04:59:21
        أكدت وزارة الإعلام السورية أن مجموعة خبراء تقنيين قطريين وفرنسيين تقوم بتركيب أجهزة ومحطات متنقلة في منطقة وادي خالد وتلال اكروم في شمال لبنان للتشويش على القنوات الفضائية السورية والتنصت على الاتصالات في لبنان وسورية، وأشارت الوزارة إلى أن المخابرات القطرية تعد لتركيب أجهزة بث فضائي لصالح المجموعات المسلحة في شمال لبنان موجهة إلى سورية ولبنان و باشرت جهات فرنسية تقنية بأعمال التنفيذ، وأوضحت الوزارة أن هذه المحطات تتصل بأجهزة اتصال وتقوية مرتبطة مع قواعد اتصالات قائمة في شمال فلسطين المحتلة.

        في سياق متصل نبهت وزارة الإعلام المواطنين إلى ورود رسائل خليوية لا يمكن محوها قبل كتابة كلمة موافق وإلا فإن جهاز الموبايل سيواجه مشكلة تقنية عند ضغط زر رفض، وأكدت الوزارة أن هذه الرسائل محاولة للاستثمار السياسي والإعلامي تقف خلفها جهات خارجية معروفة بعدائها لسورية.

        سانا –عربي برس

        • fatima dit :

          « Préparation d’une attaque fausse-bannière à l’arme chimique, prétexte à une intervention armée de l’OTAN », nasser septembre 3, 2012,site de « lavoixdelasyrie.com »

          A lire cet article absolument qui va dans le sens des armes chimiques.. et les préparations faites et prêtes à être exécutées sur le territoire syrien.
          Cela prouve que les occidentaux, la turquie et lesarabes préparent un plan très, très dangeureux..

          • berthaux dit :

            ne t’inquiète pas beaucoup de français ont compris les manipulations médiatiques et guerrières destinées à faire tomber le gouvernement syrien va sur rmc.fr et regarde les commentaires sur le conflit

      • Tourneseul dit :

        Et pourtant je communique journellement et même deux fois par jour.
        je communique clairement
        je communique en codé
        et à chaque fois j’ai des réponses non des services du ministère mais de mes interlocuteurs
        Que cesse ce matraquage médiatique anti-bachard.
        Que vive la Grande Syrie
        Ces 18 mois prouvent que malgré la coalition Gangstero-Politique Occidentale la majorité des Syriens ne veut pas de redécoupage de leur beau pays.

    • vanda dit :

      Je crois effectivement que le prétexte des armes chimiques est le nouveau che val de bataille des occidentaux ! Il est très dangereux et fait tout de suite penser aux armes de destruction massive qui avait permis l’ attaque de l’ Irak par ces mèmes occidentaux . Mais ça nous fait tout de suite retomber dans le risque d’ une guerre mondiale . Hier j’ ai entendu Fabius interwiewé sur BFM/TV j’ avais l’ impression d’ entendre un fou parler devant un psychiatre qui n’ osait pas hausser le ton de peur qu’ il ne passe à l’ action! Triste France : Il faut tout de mème se rappeler qu’ en 2003 la France n’était pas aller en Irak et avait plutot condamner : Que reste-t-il de notre beau pays , Quel honte!

    • Marcel dit :

      Le Commandement militaire des forces ASL à Alep « Abdel Kader Al Saleh » blessé par deux balles, lors d’une tentative ratée d’une attaque contre un checkpoint de l’armée Syrienne à Alep, l’étau se resserre !

      http://www.youtube.com/watch?v=dkMBGU9YZPQ

  2. Mustapha algerien dit :

    Mm pas une petite éxcuse pour ne pas avoir prévenu du départ en vacance je comprend pas est c’est trés louche inchallah que se site réte pros syrien

  3. AVICENNE dit :

    Bonjour Louis,

    J’espère que les vacances sont bonnes.

    Oui, il semble que les rebelles « perdent » des hommes par centaines chaque semaine. L’armée fait sont travail et le paye durement (8000 morts depuis le début en comptant bien entendu les policiers).

    Par contre, j’ai de sérieux doutes sur la frontière Irakienne. J’ai l’impression qu’à ce niveau, les « rebelles » semblent être sacrément en forçe.

    Dailleur, je n’arrive pas à avoir beaucoup d’infos au-delà de la ville de deir ezzor vers l’irak.

    Affaire à suivre.

    Au 6 donc et, d’içi là, profitez.

    • Wahid el Assad dit :

      Ne t’inquiète pas pour la frontière irakienne. Les irakiens s’en occuperont eux même le moment venu.

  4. yann dit :

    merci pour ce bref résumé d’oxygène dans le paysage médiatique saccagé de notre pays !

  5. Wissam dit :

    1000 merci et bon séjour

  6. Mij24 dit :

    Mohammed Morsi a peut-être voulu éviter de choquer les USA et Israël!
    On peut le comprendre car les vieux alliés de Moubarack ne sont pas commodes(rire).

    • Albissaty dit :

      @Mij24

      quand meme….ce Morsi a dit contre la Syrie est trop grave pour etre considerer comme une façon de « éviter de choquer les USA et Israël ». non, je ne suis pas d’accord. Morsi a pleinement joué son role de laquais de l’imperialisme et du sionnisme. Morsi est farouchement anti-resistance arabe. depuis son arrivée au pouvoir, il ne cesse de nous en demontrer les preuves de sa servitude au sioniste. c’est un chef de terroristes islamistes qui a parlé à teheranet non un chef d’etat d’un grand pays arabe soucieux de la dignité du monde arabo-musulman.

    • mécréante dit :

      N’oublions pas que c’est le candidat des frères musulmans !
      Il a fait un doctorat et travaillé aux US entre 1978 et 1985 !!

      • Amazigh dit :

        salut la mécréante
        tu dialogue avec tes freres sans les traiter de Muz
        mais les amazigh tu les traite d’anegeriens

        ya bint Banou hilal
        ton Amazigh qui te poursuit

        • mécréante dit :

          Quels frères ?
          « frères musulmans » c’est une politique qui ne me convient pas !
          En revanche j’adore les Amazigh peuple libre et noble

          • RoyL dit :

            Libre et noble … et constituant/aimant une *société séculaire*
            typiquement, qui veut dire: une société NE se tenant PAS sur des
            bases religieuses — j’aime ça moi aussi!!! — et je pense par
            exemple aux Kabyles, un des mes meilleurs amis en étant un (de
            Béjaïa, mais vivant à Paris avec sa femme et sa fille).

          • Fares-dz dit :

            Vous connaissez très mal la société kabyle très religieuse et très conservatrice dans son fonctionnement. Les premiers travaux de Bourdieu, dont cette région a été l’objet, demeurent une référence. Il ne faut surtout pas confondre les kabyles, habitant d’une belle région algérienne, et les berbéristes tenants d’une idéologie coloniale tribale, et sectaire. Souvent islamophobe, par ailleurs, sous les habits d’un sécularisme provincial imaginaire de bon aloi dont les visées ultra-réactionnaires n’échappent à personne.
            Enfin, je ne comprends pas en quoi une querelle toute française entre le clergé et le pouvoir puisse constituer en soi une valeur universelle de progrès ? Étrange …

          • RoyL dit :

            > Vous connaissez très mal la société kabyle très religieuse et
            > très conservatrice dans son fonctionnement.

            Ce qui ne caractériserait trop le cas de mon ami kabyle; « très
            religieuse » (mon ami, bien que provenant d’une famille musulmane,
            ne buvant pas des boissons alcooliques, ne fumant pas et ne
            mangeant que du halal, ne prie pas; et sa femme est française de
            Paris, et chrétienne, elle non plus très pratiquante) vous dites:
            et alors?, ce ne parle pas contre, ou est incompatible avec une
            société séculaire.

            « Conservatrice »?!, hmm, peut-être, un peu — en dépendance de ce
            qu’on entend par cela: ce sont des *highlanders*, des paysans en
            majorité, après tout et si je ne me trompe pas (bien que,
            j’espère, pas étroits jusqu’au point de coïncider avec les
            descriptions que de Maupassant ou Zola en ont faites des paysans
            français).

            Qui sait. Bah, il se peut que vous aviez raison et que je n’aie
            que *extrapolé* erronément en me basant aussi sur quelques liens
            regardés trop superficiellement (je n’ai pas le temps maintenant
            d’étudier la société kabyle plus en détail; à vérifier et
            corriger — mon impression inexacte — éventuellement).

          • mécréante dit :

            Ben ils était la avant les musulmans, ils ont été colonisé par plusieurs peuples et puis on les a converti à l’islam..
            En gros Fares-dz vous êtes entrain de nous expliquer que l’état laïque c’est bon que pour les français ?

          • Fares-dz dit :

            En fait c’était juste pour remettre en cause certains préjugés « mainstream » sur la question indigne d’un infosyrien aussi perspicace. Quant nos amis il est vrais qu’ils peuvent être plus ou moins représentatifs ou pas du tout de leur milieu d’origine il n’en reste pas moins de bons amis.
            ..
            « Ben ils étaient la avant les musulmans, ils ont été colonisé par plusieurs peuples et puis on les a converti à l’islam »…ça c’est le mainstream académique de l’historiographie coloniale et orientaliste le plus inepte… Cette région du monde n’a subi qu’un seul et unique colonialisme l’occupation française et rien d’autre…On pourra discuter, un jour des royaumes Numides, de leur rôle dans l’expansion phénicienne, de la Fondation de Carthage ( une république voyez-vous), du rapport avec l’Egypte (de ces dynasties impériales), avec Rome ( dont sont issus des empereurs : Macrinus, la dynastie des Sevéres ; Juba II le roi savant époux de la fille de Cléopâtre, Cléopatre Séléne ( la chance :) ) , des lettrés Appulée, Tertullien, des philosophes : Saint Augustin…de l’expansion musulmane du royaume rostomides, des mowahiddines du califat andalou, du seul et unique califat et empire chiite fatimide …etc… m’enfin…le colonialisme des esprits est encore plus pénible que l’occupation du territoire…
            En gros honorable Mécréante je ne dis pas que l’Etat laïque est bon que pour les français je dis plus que ça…Je dis que la laïcité n’a rien d’universelle, et qu’il n y a aucun rapport de nécessité entre la laïcité et le progrès. Et que c’est bien au contraire une régression de l’esprit, de la pensée ou l’on a remplacé la religion par l’économie, les églises par les supermarchés et Dieu le Père par le dieu dollars.

    • hopeless dit :

      @Mij24

      « Mohammed Morsi a peut-être voulu éviter de choquer les USA et Israël! »

      En gros c’est ça oui, sauf qu’il faudrait aussi préciser qu’il ne s’agit sans doute pas d’une réaction spontanée de Morsi, mais plutôt d’une réaction directement liée à l’aide financière de 2 milliard de $ accordée récemment par le qatar à l’Egypte, et peut-etre aussi à celle du FMI. De toute façon, on peut faire confiance à Ahmadinejad dans le cas où cela serait nécessaire, pour expliquer à Morsi les véritables enjeux de ce qui se trame en ce moment dans cette région du monde, avec aussi l’implication forte de la Russie et de la Chine, ce qui n’est pas rien !

    • Samir _Djazair dit :

      Les islamistes comme les militaires sont les deux contre feux de l’incendie de la Révolution arabe. Faut pas se faire d’illusions.

  7. M. dit :

    J’ai decouvert hier sur AlIkhbariya, Salem Zahran, un jeune journaliste Libanais qui est tres franc sur la situation en Syrie et ailleurs.

    Ce n’est pas la premiere fois qu’il intervient sur les chaines Manar, Ikhbariya, Addounia et aussi OrientTV, France24 et Aljazeera.

    Je n’ai trouve aucune video sous-titree en Francais ou Anglais. les Arabophones peuvent voir quelques unes de ses interventions ici:
    http://www.youtube.com/watch?v=DBApOfpOCKQ (Manar 1/2)
    http://www.youtube.com/watch?v=gx_fbfCySJg (Manar 2/2)
    http://www.youtube.com/watch?v=D5MHhqxigpI (Addounia)

    http://www.youtube.com/watch?v=owyMI47n-Ic : entretien avec l’honorable opposant Haytham Mannaa (anti-intervention et anti-ASL), a remarquer que l’uploader de la video les traite tous les deux de Chibbiha, merci a lui pour sa perspicacite! :)

    ceci doit etre sa chaine youtube: http://www.youtube.com/user/salemzahran

    pour le cote loufoque: http://www.youtube.com/watch?v=TpSWoJSoHGE ou (avec Faycal Qassim) :)

    personnage honorable a suivre,
    M.

  8. Mij24 dit :

    « l’insurrection est partout sur la défensive à Alep, et ne trouve aucun soutien populaire significatif »

    Forcément,avec tous les crimes qu’ils commettent contre les civils(égorgement de jeunes innocents,meurtre de personnes qui travaillent dans les services postaux,exécution de policiers,etc…);

    Il est temps que les médias officieux reconnaissent la vérité et arrête de trembler devant leurs patrons.

  9. nacera dit :

    Je vous offre la vidéo suivante pour savoir ce que font les héros de l’ASL lorsqu’ils ne tuent pas des innocents:
    http://www.dailymotion.com/video/xt1kel_yyyyyyyy-yyyyy-yy-yyyy-yyy-yyyyyy-yyyy-yyy-yyyy-yy-yy-yyyyy-yyyyyy_news

    Ce jeune héro de 25 ans est le neveu de Manaf tlass, le général qui a claqué la porte début juillet, et dont 44 membres de sa famille sont fondateurs de l’ASL

    Aprés le scandale sur skype, la famille de notre héro a fait connaitre sa mort à homs et une chaine de télévision arabe à publié le 9.02.2012 la nouvelle, montrant notamment des hommes morts mais aucun d’entre eux n’était Abderrazak Tlass notre héro!

    Surprise, on lit dans une revue libanaise le 14.07.2012 soit 5mois et quelques miettes aprés l’annonce de sa mort: « Firas Tlass, le frère aîné du général dissident syrien Manaf Tlass, qui soutient l’Armée syrienne de libération (ASL), a dit être favorable à un règlement négocié avec le régime Assad, dans un entretien publié hier par le quotidien saoudien Asharq al-Awsat. Dans cet entretien, Firas Tlass a déclaré « soutenir certaines unités de l’ASL en leur apportant des secours mais pas d’armes », ajoutant qu’il était en contact « depuis un mois et demi » avec l’un des chefs rebelles, Abderrazak Tlass, son « cousin » », remarquez bien 1mois et demi soit 3mois et demi et 5 jours aprés sa mort.
    Il faut que je vous avertisse que la vidéo que vous allez voire est interdite aux jeunes et aux âmes sensibles, car notre héro ne peux pas s’empêcher de voire du sang, concentrez-vous sur la fin de la vidéo et vous comprendrez!

    • Abbas dit :

      nacera trop forte la video la honte a cette famille après ils crie Allah Akbar purée de purée

      • nacera dit :

        Pour que tout le monde sache qui est ce takfiriste qui comme ses complices fait semblant d’être un saint. Ces gens sont en effet tellement superficiels qu’ils ont peur qu’en laissant la moustache de sorte que leur bouche soit entourée de poils, que celà n’évoque quelque chose d’autre qui rappellerai la femme.
        Ils sont comme certains chiens qui, s’ils ne sont pas pris en laisse risquend de mordre avec un problème additionnel s’est que eux ils considèrent qu’ils ont le droit de mordre dés que la laisse n’est plus.
        Dieu les a créé ainsi pensent-ils et ils ne peuvent rien contre (!) ainsi la femme doit se camoufler pour ne pas éveiller leurs instincts sexuels, certainement il ne faut pas les laisser tous seuls dans un magazin faute de réveiller leurs instincts de voleurs. En somme des gens qui n’ont jamais entendu parler de l’être humain et de son entrainement quotidien pour vaincre les instincts par la volonté et non en se bridant comme un âne.
        De plus il y a tellement de vidéos de lui en train de faire la prière qu’un peu de changement s’impose …

    • nacera dit :

      Remarque:
      La vidéo a été enlevée ce matin. que celui qui a fait une copie l’envoie sur le net. personellement je ne sais pas comment m’y prendre. Les nettoyeurs de l’ASL et leurs sympathisant du golfe sont trés actifs.

      • Charles dit :

        Pauvre nacera ! Vous ne voyez pas qu’on ne fait de mal à personne quand on se livre à quelque activité érotique ? Vous préférez que les tueurs soient des purs et qu’ils tuent 24h/24 ? Eh bien pas moi. Et je préfère les faux protestants, hypocrites et faillibles, aux vrais de votre espèce inquisitrice et répressive.

        • nacera dit :

          @Charles
          Je ne t’en veux même pas car tu ne connais pas le contexte. Ce type met son point d’honneur a toujours apparaitre en train de faire la prière, comme s’il était le messie en personne, et justement c’est celà qui a encouragé beaucoup de jeunes, décidés à le cotoyer pour connaitre les sources de son inspiration. Et voilà le montrer comme un être presque normal, en un peu plus dégoûtant, peut détromper beaucoup de jeunes, et les libérer de leurs complexes.

          • Charles dit :

            Merci de me supposer une ignorance à titre de circonstance atténuante, mais je sais fort bien tout cela (il a d’ailleurs été question de cette vidéo, probablement truquée, le mois dernier sur InfoSyrie, vous êtes en retard).
            Vous vous repaissez d’une vidéo porno tout en vous indignant moralement : vous faites exactement ce que vous prétendez dénoncer. Vous partagez les valeurs morales et les manières du wahhabisme. Vous êtes donc de la cinquième colonne du protestantisme musulman.

      • M. dit :

        post relatif a Salem Zahran, mais d’interet plus large:
        il explique ici http://www.youtube.com/watch?v=D5MHhqxigpI , documents a l’appui comment tous les evenements depuis 1995 relevent de la guerre du Gaz:

        1995: coup d’etat du petit Al-Thani Qatari contre son pere, et creation aussitot de QatarGas

        1996:

        chere Nacera,

        il vous faut installer un « flv downloader ». voici ce que fournit google:
        http://www.google.com/search?client=ubuntu&channel=fs&q=flv+downloader&ie=utf-8&oe=utf-8

        merci pour la video,
        M.

        • M. dit :

          oops, post bacle.

          il lire a partir de « chere Nacera », ce qu’il y a au dessus est incomplet, mais le lien est la source.

  10. Marie-Christine dit :

    Cher Louis, merci de votre « carte postale syrienne » depuis votre villégiature ! Il était temps, car il me semble que la liste des commentaires commençait à s’allonger singulièrement derrière votre « Avis à la population » : on va pouvoir dorénavant les accrocher à cet article !
    A votre retour attendu avec patience-impatience et d’ici là portez-vous bien !
    Amitié.

  11. Espoir dit :

    Louiiiiiiiiiiis et toute l’équipe est de retour, ouf!
    Le moral va revenir!

  12. balpiz dit :

    Merci pour cette synthèse. A bientôt.
    Une petite réflexion en passant, celui qui déloge l’adversaire ne peut être le responsable des massacres.

    Accuser l’armée des massacres n’est tout simplement pas très logique !
    Comment se fait-il que ce soit les rebelles qui découvrent toujours des dizaines, voire des centaines de cadavres, dans la mesure où apparemment ils reculent toujours et que c’est l’armée syrienne qui progresse sur leurs territoires. Pour accuser l’armée de ces assassinats,
    qui ne peuvent se dérouler que sur le terrain qu’elle occupe, faudrait-il que ces rebelles avancent, délogent l’armée, et découvrent ce qu’elle aurait fait sur place et abandonné dans sa fuite, des centaines de cadavres… Mais c’est exactement l’inverse qui se déroule sur le terrain. C’est l’armée qui chasse les rebelles et entre sur le territoire qu’ils défendaient. C’est alors qu’elle découvre leur activité barbare et le reste…
    C’est ce scénario-même qui les accablent.
    Se rajoute le fait que ce soit eux qui annoncent les massacres… avant que l’armée ne soit rentré dans les lieux pour en faire le constat…

    • nacera dit :

      Oui, les terroristes veulent nous faire croire que l’armée rentre dans un lieu, commet les massacres et empêche les journalistes pro terroristes pendant tout ce temps de filmer ou de photographier ou de prendre le moindre témoignage vocal de l’opération, et une fois le massacre terminé les invite à tourner des films à profusion pour les envoyer à el khanzeera et autres merdias.

    • mohacsy akos dit :

      on a compris ces manoeuvres des terroristes depuis belle lurette…

    • touri dit :

      « Se rajoute le fait que ce soit eux qui annoncent les massacres… »

      Un proverbe algérien résume cette situation : Il m´a battu puis a pleuré et m´a devancé en portant plainte.
      Pour les franco-arabophones, cela donne:

      Darabani thoumma baka, wa sabakani thouma ´chtaka´.

    • ourika dit :

      c’est bien ce que je pense
      je n’ai jamais compris le scénario ainsi mis en place pour les mercenaires pour accuser l’armée loyale, accusations reprises sans réfléchir par les médias en occident et nos propres journaux
      et quald on leur signale cette inchorénce, on n’est censuré pour propos « agressifs », « racistes » ou « injurieux » (sic)

  13. Merrick dit :

    Les commanditaires des terroristes ne s’arrêteront pas là !
    Pour preuve, la remise de lance-missiles sol-air portables aux terroristes qui menacent d’abattre des avions civils. Et l’acheminement d’armes chimiques depuis la Libye (faire croire d’une utilisation par le gouvernement syrien = ligne rouge d’Obama/Hollande).
    Il faudra s’attendre au pire avec le pire !

    • nacera dit :

      Obama avait dit utilisation ou déplacement d’armes chimiques. Pourquoi n’applique t-il pas des sanctions contre les pays limitrophes à la syrie puisqu’ils ont permis que les terroristes fassent entrer des armes chimiques dans le pays?
      Les syriens ont trouvé notamment des armes chimiques chez les terroristes et des masques protecteurs de fabrication américaine.

      • M. dit :

        c’est la toute l’hypocrisie de l’occident!

        halaloun alaykoum, haramoun alayna!
        (licite pour vous, illicite pour nous)

  14. fatima dit :

    Ce n’est pas un hasard quand les occidentaux ont parlé de l’utilisation des armes chimique par le gouvernement syrien contre les terroristes !!!
    Ils savaient déjà que ces gangs possèdent ces armes et s’ ils les utiliseront sur le terrain contre l’armée syrienne et contre le peuple syrien, les occidentaux vont accuser le gouvernement et ce sera un prétexte pour attaquer la Syrie.

    « Ce qui pourrait arriver de pire au peuple syrien
    Des armes chimiques en provenance de Libye aux mains des « opposants » syriens ?

    Début août, l’agence Reuters annonçait : « Les rebelles d’Alep sont, désormais, dotés d’armes chimiques, armes qui se trouvent, à foison, en Libye ».

    30 août 2012 | Thèmes (S.Cattori) : Syrie

    Cette nouvelle a été ensuite retirée de son site. Comme ont également été retirées les images montrant des combattants salafistes en train de manier des masques à gaz fabriqués aux États-Unis.

    Un autre journaliste de Reuters basé à Amman a lui aussi évoqué peu après l’existence à Alep d’armes chimiques en provenance de Libye : « On croyait ces armes détruites, après la chute de Kadhafi, or, il n’en est rien. Ce sont des armes au gaz moutarde et sarin ».

    La crainte d’un usage d’armes chimiques par les groupes armés, soutenus par les pays occidentaux et les monarchies du Golfe, grandit parmi les Syriens qui envers et contre tout font front uni avec le gouvernement de Bachar el-Assad ; ils sont conscients que ces pays hostiles à Damas sont déterminés à tout pour contourner les vétos russes et chinois, peu importe les moyens et les crimes pour y arriver.

    L’usage d’armes chimiques par les groupes armés – crime qui sera tout de suite imputé à Damas – pourrait servir de prétexte pour intervenir militairement en Syrie.

    Israël, qui est formellement en guerre avec la Syrie – depuis la guerre des six jours et l’occupation du plateau du Golan syrien en 1967 et son annexion illégale en 1981 par l’Etat hébreu – n’attend que cela… »

    Silvia Cattori

    • Observateur rationel dit :

      D’autant que si le cynisme n’existait pas, les occidentaux l’auraient inventé. En effet, au début des années 1980 lors de la guerre Irak – Iran les britaniques notamment ont fournis des armes chimiques à Saddam Hussein dont le cousin « Ali le chimique » les a utilisés contre les kurdes de la ville Al habjah tuant 5000 personnes civiles innocentes…Si l’enfer existait il serait peuplé d’hommes politique occidentaux de véritables salauds…

    • LafleurJs12 dit :

      C’est même un plan dont ils avancent les pions méthodiquement qu’en Irak, sauf qu’ils ont un peu changé l’argumentaire ! Comme on ne croira pas à l’histoire desarmes de destruction massive, mais qu;;fabius l’explique;;on praconte d’abor parlesmédias qi’ilu a peut être;.les tmepspasse…hitorie de gaiiser ridiriger le message au peuple bius est le relia

      • LafleurJs12 dit :

        à refaire c’est la faut à …mon clavier ! Comme on ne croira pas à l’histoire des armes de destruction massive, encore que Clinton l’avait avancée, on racontera qu’il y a danger de déplacement d’armes chimiques.On laisse mijoter , puis on sort de nouveau avec de moins en moins de conditionnel..Fabius sert de relais pour le plan;..On convoque les spécialistes, on fait avec C dans l’air une table ronde et peu à peu on essaie d’enfoncer le clou dans la tête des malheureux citoyens, mais plutôt qu’accuser le gouvernement syrien on raconte que les armes vont arriver, ou vont être déplacer et etc….histoire de les préparer…mais…est ce que ça va marcher ! il y avait pas mal de monde à Francfort ! Encore que avec la calamiteuse rentrée, les esprits seront ailleurs. Juppé relaie Fabius ! Qui se ressemble s’assemble dans l’abject.Et on peut dire qu’avec Hollande Fabius, Clinton, les Britanniques et Israël ont trouvé leurs meilleurs larbins et nous le plus méprisables gouvernement qu’on puisse rêver! Bon, Hollande baisse dan les sondages mais en espérant qu’il ne va pas essayer de se racheter sur le dos d e ces malheureux Syriens! j’ai l »impression pourtant quela contestation monte sur le sujet syrien et qu’on a de plus en plus dinfos !

    • Marie-Christine dit :

      Vous savez, il me semble qu’il faut quand même garder son sang froid vis à vis des ces « rumeurs » d’armes chimiques (postées sur Reuters début août, puis retirées) en l’absence d’éléments plus probants, car il me semble qu’elles participent aussi (surtout ?) à entretenir un climat de peur.

      • Marie-Christine dit :

        Il est sûr qu’ils sont prêts à faire flêche de tout bois, et parmi les fers qu’il gardent encore au feu, les « armes chimiques » seraient peut-être le dernier recours, et, je le crains, ce ne seraient pas des considérations éthiques qui les arrêteraient, cependant d’un point de vue pratique, pas facile à utiliser et arme à double tranchant…
        Pour l’instant, « arme » de propagande (dernier argument pour justifier une intervention ?), mais également à double tranchant.

      • M. dit :

        de toute facon, ce ne sera confirme que lorsque ces armes seront utilises contre l’Armee ou le Peuple Syrien, ou plus heureusement si ces armes sont capturees par l’AAS.

      • fatima dit :

        Marie-Christine, croyez-moi que cette nouvelle n’est pas pour entretenir la peur auprès des Syriens.
        Regardez bien, le jeich alkour (asl) a menacé les avions civils syriens de survoler au-dessus des aéroport syriens ???!!! Sinon, ce asl va les faire tomber et cela à partir de mardi (demain) ?!! cette information je l’ai écouté sur la radio de Sham FM.
        Pourquoi cet avertissement ?? c’est parce que les gangs de l’asl ont reçu des fusées anti-avion !!
        Le ministre Lavrov a déclaré que  » cette menace est réelle car certains pays ont mis entre les mains de ces gangs des armes sophistiqués ».
        Donc, il sait très bien ce qui se passe ..
        En ce qui concerne l’attentat d’aujourd’hui, les chaines de alkhanzira et de alarabia ont annoncé (même avant l’attentat) qu’il y a un attentat à Jaramanah !!!! c’est étonnant , n’est-ce pas ?

      • Mulungu dit :

        Sang froid , d’accord, mais « toutes les options sont sur la table ». Dresde, Nagasaki et Hiroshima, Kandahar, etc.. n’étaient pas « nécessaires » militairement parlant, et pourtant ils l’ont fait. Voir ce lien SVP :
        http://www.mondialisation.ca/dommages-collateraux-la-face-cachee-dun-terrorisme-detat/
        Nous sommes tous des Syriens. VIVE LE PEUPLE SYRIEN ET SON ARMEE NATIONALE PATRIOTIQUE.

  15. Abbas dit :

    Bonjour a vous Louis

  16. Abbas dit :

    Syrie : Les erreurs de calcul de la Turquie !

    par Dr Amin Hoteit

    Quand la Turquie s’est préparée à son rôle de « Directeur Régional pour la Recolonisation » en tant que « puissance néo-ottomane» ou « califat islamique moderne », elle a cru que son chemin serait sans encombres étant donné l’absence de stratégie arabe, l’isolement de l’Iran, et l’évolution des conditions régionales ayant rendu Israël incapable de tenir son propre rôle consistant, selon les théories de Shimon Peres, à promouvoir l’idée d’un « Nouveau ou Grand Moyen-Orient » fondée sur « la pensée sioniste » et « l’argent arabe ».

    La Turquie a vraiment cru que telle était la meilleure façon de s’assurer le leadership de la région pour commencer, puis celui du monde musulman ensuite… confortée en cela par ses atouts économiques, ses bonnes relations avec les peuples de plusieurs États indépendants d’Asie centrale, son passé Musulman doublé d’un présent qui aurait démontré la capacité des « Islamistes » à tenir les rênes de l’État turc et à neutraliser l’obstacle de son Armée « gardienne de la laïcité » instaurée par Ataturc !

    Partant de cette vision, la Turquie ou plutôt le « Parti pour la Justice et le Développement » a lancé sa stratégie du « zéro problème » pensant qu’elle lui permettrait de faire sauter les frontières voisines et de faire oublier les tragédies historiques commises à l’encontre de plusieurs peuples et États de la région, avant de s’envoler vers son nouveau rêve impérial… Elle a donc « pris d’assaut » la cause palestinienne, cause centrale pour les Arabes et Musulmans [cause des peuples et non celle des régimes inféodés à l'Occident et à Israël], puis elle s’est lancée dans le tissage de relations stratégiques avec différents pays de la région en commençant par le plus proche et le plus important : la Syrie ! En effet, dans un ouvrage publié en 2001, Daoud Oglu le théoricien du « zéro problème », avait souligné que la Turquie ne pouvait mener à bien ses projets impérialistes qu’en partant de Syrie, étape préliminaire pour assurer la profondeur stratégique rêvée !

    Ici, il faut noter que la Syrie a répondu favorablement à la nouvelle politique d’ouverture de la Turquie et, en toute confiance, a établi un partenariat stratégique avec un État pourtant membre de l’OTAN « cultivant des relations particulières avec Israël », pensant que cette nouvelle approche lui permettrait au minimum de s’assurer de sa neutralité dans son conflit avec l’ennemi sioniste, et éventuellement de lui confier certaines missions dans le cadre de ce même conflit où elle n’afficherait plus son soutien flagrant à Israël.

    Mais la Turquie n’a pas été honnête et avait prévu l’exact contraire de ce qu’elle proposait, puisque dès que l’agression occidentale sous ordres et plans US fondés sur la stratégie intelligente du « soft power » s’est abattue sur la Syrie, elle est entrée dans son rôle de « directeur de l’agression sur le terrain » et s’est posée en « donneuse de leçon » usant du langage condescendant des colonisateurs, comme si la Syrie faisait toujours partie de l’Empire ottoman ! Ce fut manifestement sa première erreur de calcul, car la nouvelle lubie néo-ottomane s’est heurtée à la résistance arabe syrienne qui lui a interdit de restaurer un passé révolu faisant fi de sa dignité et de sa souveraineté; ce qui a déclenché la furie et la haine des dirigeants turcs qui se sont publiquement engouffrés dans le travail de sape de l’intérieur syrien.

    À ce stade, la Turquie a joué le rôle de conspirateur sur ​​deux niveaux :

    . Au niveau politique elle a parrainé des groupes d’agents du renseignement de divers pays et des catégories de revanchards haineux ou d’assoiffés du pouvoir avant de les organiser en un soi-disant « Conseil national Syrien » [CNS] qui, en réalité, est à la solde des services et des intérêts étrangers en Syrie. Ce faisant elle a pensé que ce faux conseil serait une alternative aux autorités légitimes syriennes… Deuxième erreur de calcul, car tout comme ce CNS est né pour servir d’instrument de discorde extérieure, il a évolué vers encore plus de discorde intérieure jusqu’à se transformer en un cadavre puant devenu un fardeau pour ses concepteurs, la Turquie en premier !

    · Au niveau militaire elle s’est transformée en base de ralliement pour terroristes de toutes nationalités lancés à l’assaut de la Syrie, avant exécution d’une opération militaire internationale dont elle serait le fer de lance et en récolterait les bénéfices après l’avoir transformée en arrière cour de l’empire néo-ottoman ressuscité de ses cendres… Troisième erreur de calcul manifeste depuis qu’une telle opération dite « internationale » s’est révélée impossible et a poussé la Turquie à ne plus concentrer ses efforts que sur de sordides actions terroristes menées sur le sol syrien !

    Le parti au pouvoir en Turquie a fini par mettre tous ses espoirs dans le terrorisme international et s’est imaginé que la Syrie allait s’effondrer en quelques semaines ouvrant le chemin de Damas au nouveau sultan ottoman… Quatrième erreur de calcul devant une Syrie dont toutes les composantes étatiques et civiles ont résisté face à la marée terroriste espérée invulnérable, ramenant la Turquie à la dure réalité qu’elle n’a pas daigné anticiper.

    En effet, la Turquie s’est imaginée que la défense syrienne et de ses alliés régionaux de « l’Axe de la résistance », pourtant en parfait accord avec un front du refus de pays émergents sur la scène internationale, ne pourraient résister en cas d’une confrontation si bien menée et, qu’en tous cas, elle n’aurait pas à se mouiller… Cinquième erreur de calcul particulièrement dangereuse vu l’évolution du théâtre des opérations au détriment de ses folles ambitions. Nous n’en citerons que les conséquences fondamentales :

    1. Échec définitif de la Turquie dans sa guerre terroriste contre la Syrie menée conjointement avec le « camp occidental des agresseurs »… D’ailleurs, elle-même est désormais intimement convaincue qu’il lui est impossible de renverser le gouvernement syrien, le peuple syrien étant le seul capable d’en décider.

    2. Échec des efforts de la Turquie en faveur d’une intervention militaire directe visant à transformer l’essai, maintenant que toutes ses tentatives pour créer des « zones de sécurité », des « zones tampons », des « couloirs humanitaires », ou tout autre prétexte autorisant une ingérence militaire étrangère en Syrie ont lamentablement échoué face à la résistance syrienne, à la fermeté iranienne, et à la constance russe dans leur refus concerté d’un tel dénouement même s’il leur fallait en arriver à une confrontation militaire internationale, alors que la Turquie et ses alliés ne se sont pas préparés à une telle possibilité.

    3. L’angoisse sérieuse de la Turquie quant au devenir des groupes terroristes qu’elle a accueillis sur son sol et dirigés contre la Syrie sous supervision US ; ce qui doit nous rappeler le phénomène des « Afghans arabes » devenus un problème pour les pays qui les ont poussés à se battre contre l’Union soviétique en Afghanistan où, une fois les troupes parties, ils se sont transformés en « combattants chômeurs » menaçant de tous les dangers ; situation pas très éloignée de celle que risque de rencontrer la Turquie aujourd’hui ! C’est pour cette raison qu’elle s’est hâtée de lancer ses appels de détresse aux USA pour l’aider à prévenir ce probable fléau… C’est pour cette même raison que se sont réunies dernièrement les forces de sécurité militaire des deux pays, contrairement à ce qui a été déclaré par les médias parlant de la mise au point des derniers préparatifs pour une intervention militaire en Syrie ; alors qu’il s’agissait de défendre la Turquie craignant pour sa propre sécurité en cas d’une réplique lancée par la citadelle syrienne qui a résisté à sa violente agression par terroristes interposés.

    4. L’angoisse non moins sérieuse de la Turquie devant certains dossiers qui sont sur le point d’exploser alors qu’elle a tenté de les dissimuler par sa prétendue politique du « zéro problème » transformée, en pratique, en politique de « zéro ami » ; le plus dangereux dans cette affaire étant l’hostilité des peuples dépassant de loin celle des des gouvernements. Ainsi, quatre dossiers principaux menacent l’essence même de l’État turc et hantent ses dirigeants :

    · Le dossier sectaire : la Turquie a cru qu’en allumant le feu sectaire en Syrie elle s’épargnerait l’incendie. Elle a oublié que sa population était idéologiquement et religieusement aussi hétérogène et que les mêmes flammes pouvaient la brûler vu sa proximité géographique ; ce qu’elle semble avoir maintenant compris…

    · Le dossier nationaliste : la Turquie a pensé qu’elle pouvait éternellement contenir le mouvement nationaliste kurde… Autre erreur de calcul, car ce mouvement est devenu tellement douloureux qu’il l’oblige à reconsidérer sérieusement l’ensemble de sa politique à son égard.

    · Le dossier politique : la Turquie s’est imaginée qu’en s’appuyant sur l’OTAN elle pourrait négliger les positions respectives des pays de la région et leur imposer sa propre vision conçue pour ses seuls intérêts, mais voilà qu’elle se trouve de plus en plus politiquement isolée, les pays sur l’amitié desquels elle espérait pouvoir compter dans son agression contre la Syrie s’étant éloignés par crainte de son ambition démesurée, et les pays qu’elle a traité en ennemis au point de croire qu’elle pouvait leur dicter ses ordres ou les écraser s’étant révélés capables de lui résister avec une force qui l’a déroutée… et l’a laissée dans la situation inattendue de « zéro ami » !

    · Le dossier sécuritaire : la Turquie tente vainement de nier le recul de la sécurité sur son territoire, devenu extrêmement pénible pour ses commerçants et plus particulièrement pour ceux qui travaillent dans le secteur du tourisme et qui auraient perdu plus de 50% de leurs revenus réguliers au cours des six derniers mois !

    Tout ce qui précède montre que la Turquie est à la traîne derrière les USA qu’elle supplie de la sortir du bourbier dans lequel elle s’est enfoncée ! Elle a non seulement échoué dans son agression contre la Syrie et a dévoilé la fausseté de sa politique et de toutes ses déclarations, mais elle n’est même plus sûre de sauver les cartes qu’elle pense encore détenir, maintenant que les manifestations à Antioche, les revendications arméniennes, les attaques kurdes, les opposants intérieurs de tous bords à la politique du gouvernement actuel, et le refus de coopération doublé de la méfiance des pays de la région sont devenus autant de facteurs réunis pour générer des vents contraires aux projets impérialistes d’Erdogan et de son ministre des Affaires étrangère rappelant, en la circonstance, l’anecdote de l’arroseur arrosé !

    Le Docteur Amin Hoteit est libanais, analyste politique, expert en stratégie militaire, et Général de brigade à la retraite.

    Traduit par Mouna Alno-Nakhal
    Source: Mondialisation.ca
    Source arabe: Thawraonline.sy

    • M. dit :

      le Dr. Hoteit brille par ses ecrits et ses interventions televisees.
      quelques unes sont publiees en Francais sur mondialisation.ca

  17. Abbas dit :

    Damas, Le jeudi soir 30.08.2012 filmé par la journaliste russe Anhar Kuchinva.

    http://www.youtube.com/watch?v=QU8viceDbMo&feature=plcp

  18. djiadfucker dit :

    Bon ok
    Mais quelle heure que ne pas avoir pensé à protéger le matériel aérien des rebelles. Tout ça n’est pas rassurant car cela signifie qu’Israël aurait pu venir les détruire assez facilement?

    • nacera dit :

      Un rat que tu a dans ta maison est difficile a attraper surtout s’il ressemble à tes enfants et se cache parmi eux.

    • M. dit :

      la guerilla est completement differente de la guerre conventionnelle: les moyens et les contre-mesures n’ont rien a voir.

      la perte d’unites n’est pas ce qui determine l’issue du combat: un belligerent peut scorer quelques bons coups et perdre malgre tout la guerre/bataille.

  19. RoyL dit :

    Je met un link ici:

    http://www.infosyrie.fr/actualite/avis-a-la-population/#comment-81278

    c’est trop **IMPORTANT**. (Interview au gouverneur de Alep, Muhammed Wachid
    Akkad, par anna-news, daté du dernier 24 aout.)

    • RoyL dit :

      anna-news en arabe aussi!!!

      http://ar.anna-news.info.ct201.ruswebs.ru/

      (Mais: non, malheureusement je ne sais pas l’arabe moi meme.)

      • nacera dit :

        J’ai lu la traduction allemande de l’interview de Murat Musin pour le gouverneur d’alep. On ressent une grande maitrise de soi, une appréciation réaliste de la situation du gouverneur. Il nous rappelle que la Syrie a toujours accueuilli des réfugiés arabes sans demander de contre partie, notamment des palestiniens, des irakiens (2 millions à alep) et des libanais à l’époque (1,5 millions)
        On se rappelle cette journaliste japonaise que les terroristes prétendent avoir été abattue par la vraie armée et que miraculeusement les gens autour d’elle sont tous sortis indemnes. Il faut dire qu’elle était entrée clandestinement par la turquie et que les autorité syriennes ne pouvaient connaitre son existence. Je conseille aux journalistes femmes de ne pas aller en syrie en ce moment si elles ont des problèmes avec leurs compagnons, car tout est possible.
        On y apprend aussi que les produits chimiques sont d’une grande importance pour la vie quotidienne des citoyens, chose que nous avons tendance à oublier lorsque nous parlons de la chimie. Ainsi, il n’est pas concevable aujourd’hui de distribuer de l’eau aux citoyens sans l’avoir traité auparavant avec su chlore qui aprés tout est aussi un gas et qui est universellement utilisé pour purifier l’eau potable et prévenir les épidémies, le methane est aussi un de ces produits chimique dont les gens ont besoin pour cuisiner et se doucher. De même qu’il faut des produits chimiques pour désinfecter les places où se sont trouvé les cadavres ainsi que les rues.

  20. Lejuste dit :

    Bonjour Mr Denghien,
    Merci de votre retour; nous sommes nombreux à vous attendre.Vos articles sont « de la musique pour mes oreilles »,
    comme disent les Anglais. Reposez vous bien. On dirait que vous avez été élevé chez des prêtres catholiques,
    tellement pur est votre français, tellement agréable votre pensée et sachez le votre plume est aussi redoutable
    que l’épée. Merci pour la France .

  21. Gallus dit :

    Vous savez, Louis, je n’ai pas l’habitude de manifester mon admiration pour les hommes politiques. On me comprendra, je suis français, comme l’indique mon pseudo. Même lorsqu’ils ne sont pas complètement méprisables, leur mesquinerie, leur arrogance exclut tout respect et toute considération. Mais là, Bachar tranche avec le troupeau. Il ne multiplie pas les actes de vengeance, comme Saddam, il ne fait pas des discours farfelus comme Mouammar ou Gamal Abdel Nasser, il manifeste toujours une grande sérénité. Il risque sa vie et celle des siens avec une simplicité et un humour qui rendent songeur. On avait presque oublié que de tels hommes pussent exister. Evidemment, pour les journalistes du ‘Monde’ ou du Figaro, qui n’ont jamais appris ce que c’était que l’honneur, on comprend que cela les choque. C’est une dimension qui leur échappe.

    • mohacsy akos dit :

      bravo pour vos lignes auquel je midentifie completement

    • Samir _Djazair dit :

      Très juste ce que vous dites. Je pensais que Bashar était « un fils à papa » n’ayant accédé à sa prestigieuse fonction s’il en est que par la grâce d’un heureux hasard de naissance. J’étais même convaincu qu’il ne tarderait pas à se noyer très vite dans le flot des événements. Je me suis trompé. Ce gars est impressionnant. Vraiment ! Il fonctionne à l’honneur dans une époque abâtardie par les valeurs animales les plus basses. Qu’est ce qui l’empêche de lâcher le Hezb Allah, la cause palestinienne et de tourner le dos à l’Iran si ce n’est une position d’honneur et de dignité qu’il maintien par dessus tout au péril de sa vie et de celle de sa famille… Qu’il s’aligne et tout s’arrête dans les 24 heures top chrono avec hôtel particulier sur l’avenue Foch, juste à coté de la luxueuses demeure du Prince Bandar Ben Sultan tant qu’à faire, des reportages élogieux de France 24 et double page d’entretien mielleux de Florence Aubenas sur l’inénarrable Monde…

      Par contre, votre jugement sur Djamal Abd el Nasser est profondément injuste. Bashar – aussi contestable soit son régime – se révèle aujourd’hui au monde et à lui même comme le continuateur et l’incarnation de cette tradition d’un leadership de Résistance arabe qui va de Nasser, à Boumediene, à Arafat, à Saddam, à Nasrallah pour ne citer que l’époque postcoloniale…Ils représentent dans cette partie du monde, des valeurs hautes, des moments de vérité qui fissurent les fondements même de l’Empire. De mémoire, l’immense Céline disait bien quelque chose dans ce sens :  » Cette société bourgeoise et fasciste ne résisterait pas à six mois de vérité »…

      • Maroua dit :

        bravo Samir pour cette analyse profonde et juste.

        • Samir _Djazair dit :

          La partie est très serrée Maroua je ne t’apprends rien et ce n’est ni la Russie, ni la quincaillerie c’est la société syrienne qui fera pencher la balance dans un sens ou dans l’autre.

      • nacera dit :

        @Samir _Djazair

        Saddam? Là je ne pige plus, désolée.
        Saddam a fait la guerre à l’iran, un voisin, car ses amis américains le lui avaient conseillés pour le faire tomber dans le piège.
        Saddam a été le trouble-fête de l’opep et refusait ce qu’à l’époque il était le seul à le faire, de baisser sa production, certains pays ayant construit des réservoirs pour le pétrole et grâce à lui le pétrole coûtait moins cger que l’eau à cette époque là
        Ne pas oublier aussi que saddam a envahi un voisin, le koweit, muni de l’assurance de ses amis occidentaux qu’il en avait le droit alors que c’était un piège
        Sans compter qu’il a mal géré le dossier du peuple irakien kurde

        • Maroquino dit :

          Sans oublier que c’est l’un des rares à n’avoir pas hésité à attaquer israel.

        • Samir _Djazair dit :

          @ Nacera

          Bassma Kodmani sort de ce corps :)

          Évidemment Saddam est critiquable, son régime contestable à bien des égards, mais difficilement sur les points que vous évoquez :
          – on peut discuter de l’incroyable Révolution iranienne, transformé on ne sait trop comment en révolution islamique par l’arrivée d’un avion spécial d’air France en provenance de Paris avec l’imam khomeiyni à son bord.On prend les mêmes et on recommence. Même si ça finit par vous exploser à la gueule.
          – Les deux régimes partagent les torts de ce conflit qui n’aura fait que le jeu sinistre de leurs ennemis respectifs.
          – Petite confusion là. Jamais l’Irak de Saddam n’a eu de politique de surproduction pétrolière. Au contraire, il faisait partie des pays prônant une juste rétribution du baril pour entamer les investissements nécessaires au développement de leurs pays.Surtout l’Irak saignée par son effort de guerre. C’est bien au contraire le Koweït et cie qui inondaient quasiment le marché au point ou le prix du baril dépassait à peine son cout de production et parfois était même en deçà! Ceci est un acte de guerre, au sens du droit international, de la part d’un pays qui n’en n’est même pas un. Prenez une carte et vous verrez l’aspect factice du koweit et du Qatar. Deux immenses gisements d’hydrocarbures transformés en pays avec des régimes folkloriques dont la durée de vie ne dépassera pas celle des gisements justement dans le meilleur des cas.
          - De tous les pays où ils se trouvent les kurdes d’Irak avaient le meilleur statut sous le régime de Saddam. Autonomie régionale et droits culturels et linguistiques dont ils rêvent encore aujourd’hui dans les autres pays.

          -Sans mc do, ni coca cola, tout comme l’Iran d’aujourd’hui, Saddam avait fait de son pays, même dans l’adversité, un pays émergeant. Voilà ce que lui a fait payer l’empire, plus même que les bombardements de Tel-aviv.

          - L’opinion arabe qui l’a soutenue du Golfe à l’Océan et au-delà dans tout le monde islamique et chez tous les esprits libre du monde ne s y est pas trompé sur l’espoir qu’il a fait naitre de la possibilité concrété d’être autre chose qu’un misérable esclave de l’empire.

          Saddam, Nasser, Boumediene ont commis bien des erreurs notamment parce qu’ils ont cru gouverner sans leur peuple. Mais ils n’ont jamais gouverné contre leur peuple. Et ça c’est d’une rareté…Une rareté de Joaillier chère madame…

          • Marie-Christine dit :

            @Samir_djazair
            « Saddam, Nasser, Boumediene ont commis bien des erreurs notamment parce qu’ils ont cru gouverner sans leur peuple. Mais ils n’ont jamais gouverné contre leur peuple. Et ça c’est d’une rareté…Une rareté de Joaillier chère madame… »
            J’aime beaucoup votre post.

          • Samir _Djazair dit :

            Trop indulgente Marie-Christine merci. Par contre la finesse de vos comm sont toujours un régal de l’esprit.

      • Jean Némar dit :

        Au péril de la Syrie tu veux dire !!!

    • Véritéoblige dit :

      Oui Gallus, ce qui leur échappe s’appelle tout simplement la dignité!
      Depuis De Gaulle – et malgré certaines erreurs qu’il a commises –
      la dignité est allée en périclitant jusqu’à sa totale disparition avec le champion Sarkozy et maintenant l’ignoble Fabius.
      Avec lui la France est définitivement tombée dans la fange!

      Je suis à chaque fois frappée par l’attitude souveraine de Bachar.

  22. Khodr dit :

    Merci pour ces info

  23. s'a métonnerez dit :

    a tous ceux qui m’on répondu en me critiquant et en m’insultent :gardez votre venins pour vous ,je sais se que je dit comparez a vous!, les avicenne,porte nawak bar(on se croyez chez les soulards ha ha,comme si t’avais argumentez la dernière fois si cené en te contredisant),les lounes,et steinmann(ton nom il fait juif,s’est tes parents qui te l’on donnez,va chez bibi ,il va te consolez ha ha
    ceux qui fulmines , imaginez que vous etes de la paille au soleil!!!!;;::bdmd

    • AVICENNE dit :

      Je pense qu’à partir du 6, nous n’entendrons plus parler de vous.

      En attendant, amusez-vous si cela vous fait plaisir, abruti !.

      • nacera dit :

        Vous serez tellement étonné que vous ne pourrez plus mettre un mot derrière l’autre dans une phrase et au bon endroit. D’ailleurs j’ai déjà peine à déchiffrer votre gribouilli qui démontre que votre mâchoire pése déjà sur votre trachée au point de limiter l’irrigation de votre cervelle.

      • samy dit :

        Tient Tien, Lattakia se fait allez au grand venin même ici.

      • Marie-Christine dit :

        Oui, oui, et on peut dire la même chose au Samy revenant !

  24. marpielle dit :

    La Syrie va s’en sortir, de plus en plus de français ouvrent les yeux ,et la Syrie ne fait plus la une des médias français .
    Bonne continuation pour vos vacances ,et merci pour cet article.
    Pas de problèmes pour accéder à Sana , Almanar ,et téléphoner en Syrie.

  25. Marie-Christine dit :

    Le bizeness de « l’humanitaire » et des réfugiés pour la Jordanie ?
    Lundi le gouvernement jordanien réclamait 429 millions de dollars à la « communauté internationale » pour les réfugiés, à la fin de la semaine, 700 millions… Cela monte vite !?

    Transmis d’Assawra,

    La Jordanie réclame 700 millions de dollars pour accueillir 240.000 Syriens

    samedi 1er septembre 2012, par La Rédaction

    Le ministre jordanien du Plan et de la Coopération internationale, Jaafar Hassan, a lancé samedi un appel à la communauté internationale en affirmant que son pays aurait besoin de 700 millions de dollars pour accueillir jusqu’à 240.000 réfugiés syriens.
    « Le coût pour que la Jordanie puisse continuer à accueillir nos frères syriens (…) est de près de 700 millions de dollars pour accueillir jusqu’à 240.000 habitants et réfugiés dans le camp de Zaatari et à l’extérieur », a déclaré M.Hassan lors d’une conférence de presse commune avec Andrew Harper, représentant du Haut commissariat de l’ONU pour les réfugiés (HCR).
    Selon le ministre, la Jordanie compte pour l’instant environ 177.000 Syriens sur son sol, dont 26.000 dans le camp de Zaatari ouvert par l’ONU il y a un mois à 85 km au nord d’Amman, et s’attend à dépasser bientôt les 240.000 réfugiés.
    Face à cet afflux, la Jordanie ne peut plus assumer l’aide aux réfugiés sans un soutien international, a assuré M. Hassan.
    Le ministre jordanien de l’Information et porte-parole du gouvernement Samih Maayatah a d’ailleurs estimé que la Jordanie était « une des victimes de la crise syrienne ».
    « De nombreux autres Syriens vont traverser la frontière. Je ne vois aucune indication que ce nombre va baisser », a estimé M. Harper. « J’en appelle donc à la communauté internationale et aux pays amis de la Jordanie dans la région. Ils doivent faire tout ce qui est possible pour aider la Jordanie ».
    Lundi, le gouvernement jordanien avait réclamé 429 millions de dollars pour couvrir les besoins essentiels « et autres frais indirects » des réfugiés si le conflit syrien perdurait.
    Selon l’ONU, après plus de 17 mois de révolte contre le président Bachar al-Assad devenue peu à peu un conflit armé face à la violence de la répression, au moins 1,2 million de personnes ont dû quitter leur foyer en Syrie et près de 229.000 réfugiés sont officiellement enregistrés dans les pays voisins (Turquie, Jordanie, Liban et Irak).

    (1er Septembre 2012 – Avec les agences de presse)

    • nacera dit :

      Les autorités jordaniennes retiennent de force les syriens afin de les empêcher de quitter la jordanie. Les pauvres sont piégés dans des conditions misérables. J’ai calculé que pour chaque famille de 6 personnes la jordanie veux pour faire payer le loyer sous les tentes sales qu’elle a mis ‘a la disposition des gens 1400$ par mois pendant un an ( remarquez qu’il n’ont pas encore atteint 24 000 réfugiés ).
      Juste en passant, remarquez qu’en jordanie une famille de 6 personnes peux vivre dans de bien meilleurs conditions avec 200 $ par mois, soit 7 fois moins!

      • Marie-Christine dit :

        « Les autorités jordaniennes retiennent de force les syriens afin de les empêcher de quitter la jordanie. »
        Et je suppose aussi les empêcher de quitter les camps…

    • RoyL dit :

      > La Jordanie réclame 700 millions de dollars pour accueillir
      > 240.000 Syriens

      Muhammed Wachid Akkad [gouverneur de Alep]: [... D]as, was man in
      den Medien meldet, also die syrischen Flüchtlinge in der Türkei,
      im Libanon und Jordanien, das sind tatsächlich einerseits die
      reicheren Leute, die ins Ausland gefahren sind und dort auf
      eigene Kosten die Zeit in Hotels verbringen und ihre Mittel in
      die Wirtschaft der Türkei, des Libanon oder Jordaniens stecken,
      und andererseits, die wirklichen Flüchtlinge, die in
      Flüchtlingslagern leben und derer es ungefähr 50.000 sind – das
      sind im Wesentlichen Verwandte bzw. die Familien der Terroristen.
      [...]^1

      Ce dont les média parlent, des réfugies syriens en Turquie, au
      Liban, en Jordanie c’est à dire, il s’agit en vérité de personnes
      aisées d’un coté, s’étant déplaces à l’étranger et y séjournant à
      leurs propres frais dans des hotels, ayant investis leurs moyens
      dans les économies turque, libanaise ou jordanienne
      respectivement; et, d’un autre coté, celui des vrais réfugies,
      vivant dans des champs pour réfugiés et dont on situe le nombre
      autour de cinquante milles, il s’agit de membres et proches des
      familles des terroristes principalement.

      1.
      http://hinter-der-fichte.blogspot.com/2012/08/syrien-ard-kampfflugzeuge-greifen.html

      **

      Okay, je vais traduire l’article/interview intégralement.

      • RoyL dit :

        Réponse complète du gouverneur à la question

        Marat Musin [reporter anna-news]: Où loge-t-on les réfugies des
        diffèrent quartiers de la ville occupés par les bandes des
        rebelles? Comment sont ils nourris?

        Muhammed Wachid Akkad [gouverneur de Alep]: En Syrie il y a une
        solidarité communautaire énorme entre les gens. Le nombre de
        réfugies n’est pas si élevé, parce que ceux qui ont été obligés
        de se sauver et fuir des régions théâtre d’actions de guerre on
        put trouver logement ailleurs chez des des proches de familles en
        majorité. Moi-même, par exemple, j’abrite chez moi un frère, une
        sœur, et le mari de ma cousine actuellement. Ils se sont déplacés
        et vivent chez moi donc.

        En plus de ça, il y a des institutions sociales, dont l’objet est
        d’assurer le bienêtre l’aide matérielle aux logés. Y il a
        quelques ans nous avons accueilli 4 millions de réfugies
        provenant de l’Irak, dont 1.5 millions ont été logés à Alep.

        On a suffisamment de nourriture, assez pour tout le monde; et
        effectivement nous ne rencontrons point de problèmes majeurs avec
        les réfugies.

        Ce dont les média parlent, des réfugies syriens en Turquie, au
        Liban, en Jordanie c’est à dire, il s’agit en vérité de personnes
        aisées d’un coté, s’étant déplacées à l’étranger et y séjournant
        à leurs propres frais dans des hotels, ayant investis leurs
        moyens dans les économies turque, libanaise ou jordanienne
        respectivement; et, d’un autre coté, celui des vrais réfugies,
        vivant dans des champs pour réfugiés et dont on situe le nombre
        autour de cinquante milles, il s’agit de membres et proches des
        familles des terroristes principalement.

        ***

        A continuer

        ***

        En allemand par reference:

        Marat Musin: Wo werden denn die Flüchtlinge aus den Stadtteilen, die von den Rebellenbanden besetzt werden, untergebracht? Wie werden sie mit Nahrungsmitteln versorgt?
        Muhammed Wachid Akkad: In Syrien besteht eine enorme gesellschaftliche Solidarität der Menschen untereinander. Die Flüchtlingszahlen sind nicht allzu hoch, weil die Menschen, die aus den Zonen mit Kampfhandlungen fliehen mussten, größtenteils bei ihren Verwandten anderswo unterkommen. Zum Beispiel habe ich einen Bruder, eine Schwester und den Mann meiner Cousine derzeit bei mir in meinem Haus untergebracht. Sie sind zu mir gekommen und leben jetzt mit in meinem Haus.
        Außerdem gibt es gesellschaftliche Institutionen, die sich der Wohlfahrt verschrieben haben und materielle Hilfe leisten, die Menschen unterbringen. Vor einigen Jahren hat Syrien 4 Millionen Flüchtlinge aus dem Irak aufgenommen; zwei Millionen davon sind in Aleppo untergekommen. Wir haben früher ebenso Flüchtlinge aus dem Libanon aufgenommen, von denen rund 1,5 Millionen in Aleppo untergekommen waren. An Lebensmitteln haben wir genug und es reicht für alle, und tatsächlich ist es so, dass wir keine größeren Probleme durch die Flüchtlinge haben. Das, was man in den Medien meldet, also die syrischen Flüchtlinge in der Türkei, im Libanon und Jordanien, das sind tatsächlich einerseits die reicheren Leute, die ins Ausland gefahren sind und dort auf eigene Kosten die Zeit in Hotels verbringen und ihre Mittel in die Wirtschaft der Türkei, des Libanon oder Jordaniens stecken, und andererseits, die wirklichen Flüchtlinge, die in Flüchtlingslagern leben und derer es ungefähr 50.000 sind – das sind im Wesentlichen Verwandte bzw. die Familien der Terroristen.

        • RoyL dit :

          erratum

          Y il a quelques ans nous avons accueilli 4 millions de réfugies
          provenant de l’Irak, dont deux millions ont été logés à Alep.
          Nous avons aussi abrité des réfugies provenant du Liban avant,
          dont 1.5 millions a Alep.

      • RoyL dit :

        Interview intégral:

        Marat Musin = reporter de anna-news
        Muhammed Wachid Akkad = nouveau gouverneur de Alep

        Marat Musin: M. le Gouverneur, il n’y a que trois jours que vous
        veniez de prendre, par des temps très difficiles, vos fonctions.
        Dites nous quelle est la situation actuelle de Alep?

        Muhammed Wachid Akkad: Alep a été pris d’assaut par des bandes de
        terroristes, notamment des brigades menant leurs guerres en
        Afghanistan, en Tchétchène et dans d’autres pays.
        Malheureusement elles sont soutenues par la Turquie, avec
        laquelle nous avons toujours entretenu les relations les
        meilleures avant. Pourtant les autorités turques soutiennent
        maintenant les terroristes, les frontières sont pratiquement
        ouvertes, et des commandos turques spécialisés aident les
        terroristes à les franchir.

        Ces terroristes se comportent de façon extrêmement agressive
        envers les habitants; c’est arrivé qu’ils ramassaient des armes
        sur la rue, intimant les habitants à s’en approvisionner – le but
        étant celui de développer en Syrie un scénario de guerre civile
        lequel, dieu merci, ne s’est pas réalisé.

        Marat Musin: Est-ce que vous pourriez nous dire pour quand vous
        vous attendez que la ville devienne libérée définitivement des
        bandes de rebelles?

        Muhammen Wachid Akkid: c’est impossible de donner des délais
        précis si l’on considère que l’armée se conforme à une conduite
        qui prescrit de contenir tout dégât matériel qui s’en suit –
        rappelons qu’il ne s’agit pas d’un endroit que nous est étranger,
        mais, au contraire, il est question de notre ville à nous, dans
        laquelle nous, les citoyens, vivons — dans un minimum. On va
        nettoyer la ville pas à pas, jusqu’à libération complète soit
        atteinte.

        Marat Musin: M. le Gouverneur, parlez nous de la gravité des
        dégâts perpétrés à la ville par les rebelles.

        Muhammed Wachid Akkad: Les dégâts n’ont pas touché plus de deux,
        trois percent des bâtiments, et ne représentent pas l’aspect le
        plus problématique strictement en parlant — on va rebâtir tout
        ça. Nettement plus graves sont les dégâts causés à l’économie.
        Ils ont réussi à paralyser le domaine du commerce, qu’ils ont
        dévasté entièrement. Les bandes de rebelles ont endommagés une
        quantité d’usines: détruit des matières premières pour les
        fabriques, arrêté la production de l’huile d’olive et le travail
        du coton. La Syrie était avant un des pays les plus important
        pour l’exportation du coton. Les voilà les dégâts les plus
        graves. Une fois que tout ça sera passé, nous nous ingénierons à
        tout rebâtir et à rentrer chez nôtres maisons pour recommencer à
        conduire la vie que nous y menions avant.

        Livraisons de pain assurées

        Marat Musin: M. le Gouverneur, décrivez nous le moral des
        habitants d’Alep, l’état de la condition humanitaire – y a t il
        beaucoup de réfugies et comment sont ils soignés? Est-ce que tous
        les quartiers de la ville sont approvisionnés en courant
        électrique? Comment avez vous résolu le problème de la
        distribution du gaz?

        Muhammed Wachid Akkad: La situation est en général stable. Au
        début de la crise on n’avait pas assez de pain. Les boulangeries
        n’ont pas travaillés pendant quelques jours, ce qui nous a causé
        des grandes difficultés. Entretemps nous avons repris nos
        travails à nous, et il n’y a plus de ces difficultés. La
        situation reste difficile en ce qui regarde un certain nombre de
        voies de livraison entre ville et périphérie et qui sont toujours
        bloquées par les terroristes, la situation générale en ville
        étant par contre normale. Les terroristes visent délibérément
        l’économie, leur objectif étant celui de faire régresser le
        développement de l’économie en Syrie de 20-30 ans, au point que
        la Syrie devienne plutôt comparable à la, par exemple, Somalie,
        et permettre ainsi à Israël d’apparaitre sans concurrence par
        contraste.

        Marat Musin: [question que j'ai déjà traité sur les réfugies]
        Muhammed Wachid Akkad: [réponse]

        Marat Musin: Est-ce que il y a eu des provocations visant des
        usines de l’industrie chimique dans la ville proprement à parler
        ou dans la province d’Alep?

        Muhammed Wachid Akkad: Il n y a pas, à Alep, une seule usine qui
        serait en état de produire n’importe laquelle arme chimique. Je
        sais ça précisément en raison de mon expérience de travail
        pratique. Avant de devenir gouverneur de la ville, j’étais membre
        du conseil municipal et responsable du secteur industriel. Il n’y
        a ainsi aucune trace d’arme chimique à Alep.

        Nous avons une usine pour le traitement des eaux, laquelle
        produit de l’eau potable. Il y a, dans cette usine, des
        installations où l’on travaille avec du chlore — du chlore qui
        vient utilisé exclusivement pour traiter les eaux. Bah oui, il
        s’agit d’un gaz venimeux lorsque on le libère dans l’air; mais
        dissout dans l’eau, il ne présente plus de danger. Il n’y a
        d’ailleurs pas de quantités importantes de chlore stockées nul
        part, nos réserves ne dépassant jamais le volume nécessaire pour
        traiter les eaux pendant deux, trois jours.

        Le deuxième établissement manipulant du gaz potentiellement
        dangereux est une usine pour la liquéfaction du gaz pour des
        bombonnes conventionnelles. Le gaz en question est du méthane
        pour l’utilisation dans l’économie domestique. Les rebelles ont,
        en passant, essayé de s’approprier de cette usine, mais ils ont
        été repoussés lorsque l’armée est intervenue.

        De ces temps ils se passent des mauvaises choses à Alep, les
        gangs des rebelles assassinant tous les employés de l’état sans
        distinction; ils les regardent comme étant des Kuffār qu’il faut
        supprimer. Ils viennent, par exemple, d’assassiner un syrien qui
        utilisait une Mercedes noire pour se déplacer. Il ne travaillait
        point pour compte de l’état, mais les rebelles on cru qu’il en
        était ainsi uniquement en raison de l’association qu’ils avaient
        faite, les employés de l’état utilisant des voitures noires
        typiquement.

        Marat Musin: M. le Gouverneur, la Garde Républicaine procède de
        façon exemplaire dans les opérations de libération de la ville,
        et on peut rester rassuré que cette ligne de conduite fera texte
        dans l’histoire des interventions anti-terrorisme. Que dans ces
        dernières 24 heures seulement on parle de 150 combattants
        rebelles liquidés et de 160 autres blessés. N’y a t il pas,
        peut-être, un danger d’épidémie à tenir présent, et comment les
        autorités y songent t il?

        Muhammed Wachid Akkad: Il y a chez nous un *service*, des unités
        lesquelles, dans un délai de 24 heures, se déplacent sur les
        lieux des affrontements et en enlèvent les cadavres. Il peut
        arriver que ces unités aient besoin de plus de temps, néanmoins
        tout endroit est nettoyé éventuellement. Ainsi, il n’ y a pas de
        danger épidémiologique, et on n’a pas enregistré, jusqu’à
        présent, aucune apparition de maladie infectieuse de relief. Nos
        hôpitaux sont moyennement sollicités, et nous estimons que le
        flux des patients ne va pas grandir sensiblement. À mesure qu’un
        quartier de la ville devient libéré, les services de *protection
        civile* y accèdent, procédant avec le nettoyage et la
        désinfection des rues après avoir enlevés les cadavres.

        Une journaliste japonaise, (illégalement) infiltrée sur
        territoire syrien via la Turquie, a malheureusement perdu sa vie
        chez nous, succombant pendant les affrontements; on n’a pas pu
        récupérer sa dépouille, le cadavre ayant été amené par les
        rebelles.

        Marat Musin: M. le Gouverneur, pour terminer, je vous remercie
        pour les mots amicales que vous avez adressé à la Russie. Y
        aurait il quelque chose que vous aimeriez transmettre aux
        citoyens russes?

        Muhammed Wachid Akkad: J’aimerai remercier le peuple russe, ses
        dirigeants, auxquels nous sommes très reconnaissants pour le
        support démontré au Conseil de Sécurité de l’ONU, la Russie ayant
        fait usage de son veto à plus reprises. Le peuple syrien aime la
        Russie et tient le peuple russe en haute estime. Entre nos deux
        pays courent des bonnes relations que nous fortifieront
        ultérieurement. Par ailleurs, nous espérons dans une résolution
        subite de la crise.

        Marat Musin: Merci de cœur!

        • M. dit :

          Murat Musin est Russe, Professeur d’Economie a la Fac (peut-etre Moscou), il est (recemment je crois) vice-directeur de l’Amicale Russo-Syrienne.

          il observe directement le conflit en Syrie en faisant des reportages sur les lieux d’affrontement (dont Houla et Alep).

          il intervient assez regulierement sur la chaine Russiya Al-Yaum (RT en Arabe), et ses positions sont honorables.

    • M. dit :

      le pire dans tout ca, c’est que les refugies sont carrement pris en otages par la Turquie/Jordanie, et on a recense hier ~800 cas de viols, les jeunes hommes quant a eux sont deloges de ces memes camps et envoyes de force pour combattre en Syrie. On a parle aussi de traffic d’organes dans les camps Turcs.

      les refugies sont vraiment le point faible de la Syrie. esperons que ces gens pourront rentrer chez eux.

      • RoyL dit :

        Je vous invite à relire les réponses du gouverneur. Même sans
        être sur sol syrien, posez vous cette question: qui, ayant toutes
        ses cases, *opterait* (implique en ayant le choix) pour se
        diriger vers un camp pour réfugiés — à l’extérieur du pays?!

        • M. dit :

          AUTRE TRISTE NOUVELLE POUR TOUS

          Nilesat vient de bloquer les chaines officielles Syria et Syria News en violation des termes du contrat entre les parties.

          je cherche des canaux alternatifs s’il y en a.

  26. Marie-Christine dit :

    A propos de Morsi, la déception semble grande aussi, côté palestinien et bande de Gaza

    http://www.info-palestine.net/article.php3?id_article=12585

    • fatima dit :

      Tant mieux. Si la bande de gaza est déçue par Morsi. Il faut que les gazaouis condament d’abord Hamas qui a quitté la Syrie et qui a craché dans la soupe syrienne !!! Tant mieux, ils n’ont qu’à ouvrir leurs yeux et à se battre !!
      A cause d’eux, nous avons tout subi. BASTA!! pour moi, ni cause palestinienne ni cause arabe me secoue.

  27. joseph dit :

    Ces groupes armés ne cesserons leurs crimes et massacres en Syrie tant que les gouvernements occidentaux et certains médiats continuent à accuser le gouvernement syrien. J’accuse ces gouvernements et ces médiats des crimes contre l’humanité au moins par incitation.

    • mohacsy akos dit :

      et de la destruction materielle dun pays florissant/par rapport a dautres.

    • M. dit :

      la propagande (cad la subversion des medias) est classee par les Conventions internationales comme « Crimes contre la Paix » et sont plus graves que les « Crimes de Guerre » et meme « Crimes contre l’Humanite ».

      Aujourd’hui le Ministre Syrien de l’Information a annonce la creation par la Cour Penale Internationale d’une branche pour traiter les medias propagandistes.

      localement, il a aussi annonce la creation d’un service d’information de guerre au sein du ministere (defense ou information, je sais plus).

    • vanda dit :

      Je m’ associe à cette accusation !

  28. theflowerpower dit :

    Bienvenidos a todos !!

  29. theflowerpower dit :

    Manufacturing Dissent is a documentary about the psychological-warfare by the media and political establishment of the west and their allies aimed at facilitating the US, European and Israeli agenda of getting rid of the current Syrian government. It demonstrates how the media has directly contributed to the bloodshed in Syria. The documentary de-constructs the main allegations those actors have presented, namely that the Syrian government was systematically repressing peaceful protests and that it has lost legitimacy. It shows how such claims are supported by scant evidence and are therefore little more than propaganda to serve the foreign policy interests of their countries. Manufacturing Dissent includes evidence of fake reports broadcasted/published by the likes of CNN, BBC, Al Jazeera and others and interviews with a cross section of the Syrian population including an actor, a craftsman, a journalist, a resident from Homs and an activist who have all been affected by the crisis.

    http://www.youtube.com/watch?v=dwv7JXgPxLI&feature=player_embedded

  30. résistance dit :

    Manifestations prosyriennes à Antakya: Antakya Barış Ve Suriye Halkı İle Dayanışma Mitingi – 01.09.2012 .

    • M. dit :

      on pouvait entendre les Turcs scander « Birrouh, Biddam nefdik ya Bachar » (par l’ame, par le sang, nous te vengerons o Bachar)!

  31. résistance dit :

    Manif prosyrienne à Damas (Midane) 1-9-2012 Addounia
    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=WiZUJ95o4Qs

    • fatima dit :

      je tiens à vous signaler que sur le site de Shukumaku et Ipnews-sy, ont noté que  » l’arabie saoudite et le régime du yémen ont négocié avec nue groupe de djihadistes d’alquaida (en nombre de 5000 qui se trouve au sud du Yémen) afin d’accepter une somme d’argent et de partir pour le djihade en Syrie « .
      De cette façon le yémen a pu déployé son armée dans cette région.
      Aujourd’hui, le yémen a déclaré que le sud du pays est libéré et il est (comme par hasard) sous la domination du gouvernement yéménite !!!!!!???
      Les arabes sont des « jarabes ».

  32. aliceparis dit :

    Merci Info Syrie vous nous avez manqué !!

  33. Cécilia dit :

    Quel bonheur de vous lire à nouveau, cher Louis, en syrien !

    En attendant le 6 septembre, voici quelques informations :

    Non-Alignés: l’Iran marque un point contre l’isolation des Occidentaux

    L’Iran a marqué un point contre les Occidentaux qui tentent de l’isoler en recevant cette semaine les représentants
    de 120 pays non-alignés,estiment les analystes.

    Même si seuls une trentaine de chefs d’Etat ou de gouvernement avaient fait le voyage, et si Téhéran a essuyé les critiques publiques du secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon, dirigeants et médias iraniens ont vu dans cet événement « le plus grand succès de l’histoire de l’Iran », selon l’expression samedi du quotidien gouvernemental Iran.

    Plusieurs médias l’ont interprété comme « une défaite diplomatique des Etats-Unis et de l’Occident », et l’annonce d’un renouveau de l’influence internationale de l’Iran.

    L’événement a « permis à l’Iran de montrer qu’il a encore des amis et des partenaires en dépit des efforts internationaux pour l’isoler », admet Dina Esfandiary, analyste à l’Institut international des études stratégiques (IISS) de Londres interrogée par l’AFP.

    « Parfois, le hasard du calendrier change la donne des sommets internationaux », relève Mark Hibbs, analyste des questions nucléaires au Carnegie Endowment.

    « L’Iran a affirmé à l’ouverture du sommet que son programme nucléaire pacifique était la victime d’une conspiration (des grandes puissances du Conseil de sécurité) mais ce discours a été mis à mal par les faits, rendus publics au beau milieu du sommet, montrant que Téhéran a empêché l’AIEA de faire son travail ».

    L’irruption de la question nucléaire au sommet fait que « l’Iran n’a pas gagné ce round », estime M. Hibbs.

    Téhéran a également dû encaisser d’autres remontrances publiques de Ban Ki-moon critiquant la rhétorique anti-israélienne des dirigeants iraniens et les atteintes aux droits de l’Homme, ainsi que la dénonciation virulente par le nouveau président égyptien Mohamed Morsi du régime syrien farouchement défendu par l’Iran.

    « L’Iran savait qu’il recevrait inévitablement des critiques » de ces invités encombrants qu’il tenait à accueillir pour des raisons de prestige, relativise Mme Esfandiary, mais « il a estimé que le bénéfice de leur présence était supérieur à ses inconvénients ».

    Téhéran va notamment « faire valoir sa tolérance à l’égard des critiques et sa capacité à se faire des amis au delà des divergences d’opinion », explique-t-elle.

    « Personne ne devait s’attendre à ce que tous les participants au sommet pensent et parlent comme Téhéran le souhaitait », confirme Mohammad Saleh Sedghian, directeur du Centre arabe d’études iraniennes basé à Téhéran.

    « Mais, au final, le sommet a donné une image positive de la République islamique, capable d’accueillir 120 nations, et cela peut aider l’Iran dans les grands dossiers internationaux » comme le nucléaire.

    Téhéran risque en revanche d’avoir du mal à faire du Mouvement des Non-Alignés une caisse de résonance pour sa diplomatie anti-occidentale, comme il en a affirmé l’intention, estime Alireza Nader, analyste à la Rand Corporation.

    « Le sommet va peut-être redorer un peu l’image de Téhéran pendant quelques temps, mais l’Iran a des intérêts contradictoires avec les autres pays non-alignés », explique-t-il en citant la position égyptienne sur la Syrie ou la
    décision de l’Inde de réduire ses achats de pétrole iranien pour suivre les sanctions américaines.

    http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=77071&cid=20&fromval=1&frid=20&seccatid=28&s1=1

    • Cécilia dit :

      Selon Haytham Manna, membre de l’opposition syrienne et responsable à l’étranger du Comité national de coordination pour le changement, la Russie et la Chine ainsi quelques pays de l’Union Européenne ont accueilli positivement l’initiative du CCCND pour une conférence élargie en Syrie dans le but de mettre fin à la violence de résoudre la crise et de réaliser un changement démocratique radical.

      Dans un entretien téléphonique avec Russia al-Yaoum, il dit que la Russie a invité le Comité National de Coordination à visiter Moscou pour en savoir plus.
      Quant à sa participation, il dit qu’il n’avait pas encore décidé s’il allait se rendre à Damas pour cette conférence qui est ouverte à toute personne qui veule sauver la Syrie et arrêter la machine de la mort dans le pays, notamment la majorité silencieuse car « la solution ne peut être que politique » en insistant sur ce point.
      Cette conférence selon lui est « un coup d’arrêt contre l’assassinat quotidien du citoyen syrien et la solution politique ».
      La conférence aura lieu en septembre sans donner une date précise.

      http://arabic.rt.com/news_all_news/news/593584/

      • Marie-Christine dit :

        J’espère que nous aurons plus d’informations sur cette proposition-initiative du CCCND, son contenu, ses objectifs, etc.
        Haytham « s’améliorerait »-il ? Car il m’avait jusq’à présent beaucoup déçu…! Va-il enfin et réellement jouer le jeu d’une opposition constructive et démocratique pour la Syrie ?

        • Marie-Christine dit :

          D’une opposition constructive, démocratique et patriote.

          • Cécilia dit :

            Syrie

            Des factions de l’opposition disposées à dialoguer avec le pouvoir

            le communiqué des trois comités locauxNouvelle évolution politique qui devrait avoir un impact important sur la crise syrienne : trois comités de l’insurrection syrienne ont déclaré vouloir amorcer un dialogue avec le régime, alors qu’ils conditionnaient catégoriquement son renversement.

            Dans un communiqué, les Comités locaux de coordination (LCC) de Doummar, Hamat et Koudisiyya précisent que leur acquiescement de l’appel au dialogue lancé par les autorités est dicté par le souci de préserver la dignité des Syriens, de sorte qu’ils ne restent pas des réfugiés ni des immigrés. « Nous allons œuvrer pour l’intérêt de notre pays, à la base de constantes émanant de notre doctrine islamique et de l’éthique de notre révolution qui a éclaté pour réclamer la liberté et la vie prospère » est-il écrit dans le texte signé des trois comités.

            Et une délégation à Moscou

            Fateh Jamous

            Cette annonce intervient alors qu’une délégation de l’opposition syrienne dirigée par Fateh Jamous, qui est un dirigeant du Courant de la voie du changement pacifique s’est rendu à Moscou et devra rencontrer le vice-ministre des affaires étrangères, Mikhaïl Bogdanov. Selon l’agence Itar Press, ce dernier a aussi mis en garde contre le fait de commettre des bêtises en Syrie, rappelant que Damas a à plusieurs reprises assuré que les armes chimiques en Syrie sont dans des lieux surs. Sa mise en garde semble être adressée aux Occidentaux qui évoquent la possibilité d’intervenir en Syrie, sous prétexte de vouloir sécuriser l’arsenal chimique aux mains des autorités syriennes.

            Aveux-mensonges ASL : des éléments arabes, pas de miliciens (!)

            Maher Noeimi. Par ailleurs, après avoir longtemps refusé d’admettre la présence de miliciens arabes et d’Al-Qaida dans les rangs de l’insurrection, l’ASL a fini par l’avouer. Sachant qu’ils ne pouvaient plus démentir ce que de nombreux medias occidentaux n’ont cessé de répéter ces derniers temps. Mais, selon un commandant militaire de l’ASL, Maher Noeimi, chargé de l‘aveu, l’envoi « d’éléments arabes » en Syrie, a pour motivation selon lui d’offrir l’aide au peuple syrien …Voulant faire croire que ces arabes ne sont pas chargés de missions militaires. S’exprimant pour le journal saoudien Al-Watan, Noeimi dit que « la révolution syrienne ne manque pas d’hommes mais a surtout besoin de soutien financier, militaire et de secours ».

            Et d’ajouter aussi que sa milice n’a pas assez d’armements qui puissent leur être distribué: « l’ASL qui arrêtait et refusait d’accueillir les éléments arabes venus en Syrie commence à se résigner à la réalité de la présence de milliers d’entre eux, pour profiter d’eux dans les services médicaux et civils », a-t-il prétendu.

            Selon Noemi, les membres d’Al-Qaida se trouvent exclusivement à la frontière entre la Syrie et l’Irak. Sachant que la milice Jabhat Nusrat qui fait partie de la mouvance d’Al-Qaida et brandit les même slogans est très active dans plusieurs régions syriennes, et en particulier à Damas.

            100 musulmans britanniques en Syrie

            Pour sa part, un journal britannique a assuré que près de 100 musulmans britanniques aux tendances salafistes takfiries se trouvent en Syrie. Le Mail on Sunday évoque entre autre le cas d’un médecin qui travaillait dans un hôpital au sud de Londres et qui a fait partie de la bande qui a enlevé les deux journalistes, britannique et hollandais libérés par les services de renseignements britanniques une semaine après leur enlèvement.
            Le journal affirme que les services de renseignements britanniques MI6 étaient au courant que les extrémistes allaient se rendre en Syrie et ont installé une station d’écoute pour surveiller leurs déplacements.

            Feu vert occidental pour envoyer les takfiris en Syrie

            Des observateurs estiment que l’avènement des salafistes takfiris en Syrie se fait avec le feu vert des Occidentaux, lesquels auraient sommé leurs alliés en Turquie, Jordanie et ailleurs de faciliter leur entrée en Syrie : le but étant de se débarrasser d’eux et de semer le chaos et la violence en Syrie et de détruire les institutions étatiques.
            A noter que l’ancien dirigeant d’Al-Qaïda au Yémen avait dit la semaine passée soupçonner la présence d’une transaction régionale pour envoyer les membres d’Al-Qaïda œuvrant au Yémen en Syrie. Des sources médiatiques font état de 5000 éléments et estiment que la transaction s’est faite entre les Américains et les Saoudiens.
            Alors que l’ancien chef de la diplomatie iranien Ali Akbar Wilayati a déclaré samedi que l’avènement des takfiris en Syrie se fait avec l’approbation américaine.

            L’ambassadeur de la Syrie aux Nations Unies avait affirmé la semaine passée que 100 miliciens étrangers ont été tuées à Alep seulement ces derniers jours. Il a affirmé livrer aux autres diplomates tous les documents qui confirment ses propos.

            Aveux d’un milicien libyen qui a fait défection

            Un milicien libyen tué en SyrieUn milicien libyen ayant rejoint le rang des rebelles syriens a fait défection et assuré pour l’agence Libya Now que les rebelles brulent les cadavres des miliciens africains, et exigent des rançon pour en livrer d’autres à leurs proches. Et contrairement aux assertions du commandant de l’ASL, Noeimi, ce libyen affirme avoir bel et bien participé aux combats, aux côtés des Syriens. ce que ces derniers s’attelaient semble-t-il à dissimuler avec le plus grand soin.

            Selon ce milicien qui s’est présenté sous les initiales M.M. les miliciens africains tués lors des combats contre les forces gouvernementales sont incinérés « pour que le régime n’exploite pas la présence de de différentes nationalités et dire que nous combattons avec des combattants non syriens », comme le lui a expliqué un chef de milicien de Hama, Abou Hamzé.
            M.M. s’est dit surtout sidéré d’avoir découvert que les miliciens syriens avaient recours à demander une rançon pour livrer les cadavres des miliciens arabes tué.

            «Lorsqu’Abou Mohammad est tombé en martyre, et il est de nationalité koweitienne, ils n’ont pas brûlé son cadavre, mais ils l’ont placé dans un endroit spécial et ont contacté ses parents pour leur demander une somme d’argent, leur disant que les forces du régime d’Assad l’a confisqué et exige une rançon » a expliqué M.M., de retour à son pays depuis, ainsi qu’un certain nombre de ses concitoyens. Il a conseillé aux autres miliciens des autres pays arabes de ne pas se rendre en Syrie, car ce qui s’y passe selon lui n’est pas une révolution populaire.

            « Lorsque nous sommes entrés en Syrie, pour répondre à l’appel du djihad, nous pensions que l’armée syrienne viole les femmes et tue les enfants. Alors que ce que nous avons vu est tout à fait le contraire des informations qui nous sont acheminées. La religion islamique nous interdit de tuer les Musulmans. À mon avis ceux qui gèrent la révolution syrienne armée ne sont que des bandes. Ils m’ont demandé à plusieurs reprises de bombarder un hôpital civil et moi j’ai refusé, … », a-t-il poursuivi, précisant avoir découvert par la suite que l’hôpital était spécialisé pour les cancers d’enfants.

            Appareils de brouillage franco-qataris au Liban, contre la Syrie, connectés à Israël

            Par ailleurs, le ministère syrien de l’information a révélé que des techniciens qataris et français ont installé des appareils et des stations ambulantes dans la région libanaise de Wadi Khaled et les collines d’Akroum au nord u Liban. Ils servent à brouiller les chaines satellitaires syriennes et d’écoute des contacts téléphoniques entre la Syrie et le Liban. Selon le ministère syrien, ces stations sont connectés à des stations de communications situées au nord de l’entité sioniste.

            Terrain

            A Boukamal, localité du gouvernorat de Deir EzZor, proche de la frontière avec l’Irak, l’armée a effectué plusieurs opérations importantes contre les repaires des miliciens au cours desquelles 25 d’entre eux ont été tués et blessés. Dimanche, de nombreux habitants ont quitté la région Boukamal, apres avoir entendu des informations selon lesquelles les miliciens de l’ASL se préparent pour prendre d’assaut un aéroport militaire, Al-Hamdane, proche de leur village.

            Alors que dans la ville de Deir EzZor, le préfet du gouvernorat, Ghassane Al-Kanatri a affirmé que plusieurs quartiers ont été nettoyés. Depuis samedi, une campagne de nettoyage de la ville a été amorcée avec la participation de 1000 personnes : des éboueurs de la mairie escortés par des bénévoles. Alors que les accrochages intermittents ont lieu dans trois quartiers en particulier : Hamidiyyé, cheikh Yassine et Al-Aradhi. Selon Syrian Documents, l’armée régulière a détruit dimanche un siège de l’ASL dans la ville et tué plusieurs miliciens.

            Dans la ville de Hama

            16 miliciens ont été tués dans des perquisitions de leurs repaires au quartier Farayé, et trois autres ont été arrêtés. Selon Arab Press, la détection de ces repaires s’est faite grâce à la collaboration des habitants de la ville. Syrian Document fait part d’un déploiement des forces régulières dans le quartier Hawarné, et de l’arrestation de miliciens.

            Dans le gouvernorat de Lattaquié

            10 miliciens ont été tués, et en particulier dans la montagne de Kurdes dans la province de Haffé. Le site syrien Shukumaku a cité les noms de 9 d’entre eux et signalé que les affrontements se poursuivent dans cette région.
            Il est également question de plusieurs centaines de miliciens tués et blessés dans un assaut de l’armée régulière contre le village de Dourine. Dimanche, une unité spéciale a pu libérer l’officier Hussein Ibrahim Abido, alors que trois jeunes syriens ont été enlevés et des tractations ont lieu pour les libérer.

            A Alep

            Des accrochages ont eu lieu dans la rue Mezer, du quartier Seif ed-Dawlé, coutant la vie à un nombre indéterminé de miliciens. Selon Arab Press, des véhicules équipés de dochkas ont été détruits, des plans et des documents dans lesquels étaient inscrits les noms des groupes armés ont été trouvés, et des armements ont été saisis. Un dépôt de munitions été découvert dans la rue de super marchés.

            Dans la province de Damas, et pour la troisième fois en dix jours, une voiture piégée a explosé dans la ville de Germana, habité surtout par des Druzes et des Chrétiens en plus de quelques petites minorités islamiques. 5 civils selon Arab Press ont été tués dont une femme et un enfant, et 31 autres ont été blessés. La charge explosive déposée dans une voiture de taxi pesait entre 150 et 200 kilos. Une autre charge déposée dans la même rue sinistrée a été désamorcée. La semaine passée, 12 civils ont été tués et 48 autres blessés dans l’explosion d’une voiture, également de taxi, lors d’une procession d’obsèques.
            Dimanche, une voiture piegee deposeee a proximitee d’un barrage de le milice de l’ASL a explosé , dans la region Kafar-Batna, tuant 10 de ses miliciens.

            Dans la province de Homs

            Les affrontements se poursuivent dans les trois foyers embrasés de la ville : A Kousseir, 4 soldats ont été tués et 21 autres ont été blessés dans des accrochages au cours desquels les miliciens ont subi de lourdes pertes : Shukumaku fait état de 60 tués dans leurs rangs. Le correspondant du site rend compte d’accrochages sur l’axe Wadi Sayeh-Khalidiyyé, après une opération de grande envergure de l’armée régulière au cours de laquelle 16 miliciens dont des recherchés très dangereux ont été abattus. Le site a cité les noms de 5 d’entre eux. Alors que le site Arab Press indique qu’un tunnel a été découvert dans le quartier Jouret-Chiah contenant des rails de train. Selon Syrian Documents, il reliait aussi aux quartiers Kossour et Karabiss.

            Dans le gouvernorat de Hassaké, une cinquantaine de miliciens ont attaqué le dépôt des céréales et dérobé des quantités de tissus conçus pour les tentes et les sacs, après avoir ligoté ses quatre gardiens.

            http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=77321&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=37&s1=1

        • M. dit :

          voici une video de Manna ou il indique clairement etre contre l’armement de l’opposition et l’intevention etrangere:

          http://www.youtube.com/watch?v=owyMI47n-Ic&feature=related

          c’est pas recent, ca date de Janvier 2012!

          (c’est vrai que le gars a apparemment eu des demeles avec la justice, et a change de nom, mais ca ne change rien a sa position).

  34. Vanalic dit :

    Sans commentaire !

    Manufacturing Dissent:

    http://www.youtube.com/watch?v=dwv7JXgP

    http://www.manufacturing-dissent.com/

    Produced by journalists Lizzie Phelan and Mostafa Afzalzadeh.

    Edited by Lizzie Phelan.

  35. Sam dit :

    Vous n’êtes pas les seul en vacance,ITV depuis une semaine n’a plus rien a se mettre sous la dent et nous parle de braderie ou on peut gagner jusqu’à 100€ par heure(rien que ça).Ces derniers temps j’ai repensé a la journaliste Japonaise et me suis passé et repassé tous les articles et vidéos la concernant.Plus je les regardes et plus j’ai des doutes sur la manière dont est morte cette femme.Je me demande si elle n’a pas été assassiné pour faire réagir l’opinion Occidentale,tout comme la été Gilles Jackier.Ne surtout pas oublier qu’on a faire a des crapules de la pire espèces. La personne qui accompagnait Mika Yamamoto était dans la vie son compagnon et lui même ne sait pas ce qu’il lui est arrivé entre le premier coup de feu et son arrivé a l’hôpital.Vu l’état du corps elle est certainement morte sur le coup et je ne comprend pas qu’elle se soit retrouvé dans un hôpital de l’ASL et non pas du coté du gouvernement,porter un cadavre sous les balles plutôt que de penser a sauver sa vie je trouve cela plus que suicidaire.Plus je m’informe sur ce déces tragique et plus je le trouve étrange,quand on sait que l’homme le plus proche d’elle sentimentalement et professionnellement n’en sait pas plus que nous.

  36. Vanalic dit :

    « C’était une vision cauchemardesque, voir votre maman jetée dans la rue comme ça… »

     » Citant des « connaissances à Daraya », Mohammad affirme que sa mère a été enlevée samedi avec son époux et d’autres habitants par des rebelles de l’Armée syrienne libre (ASL), qui ont promis de les libérer le lendemain.
    « Les rebelles s’apprêtaient à effectuer un échange de prisonniers avec l’armée du régime, mais l’opération a mal tourné », dit-il. « Il y a eu des bombardements et des combats, et les rebelles ont tué leurs otages », poursuit-il. »
    Extrait.

    Article intégral :

    http://www.lorientlejour.com/category/%C3%80+La+Une/article/776019/Des_Libanais_decouvrent_a_la_tele_le_corps_de_leur_mere_en_Syrie.html

  37. mécréante dit :

    Super carte postale
    Merci
    ;)

  38. hakim dit :

    je commencais à penser que vous etiez parti pour des vacances longue durée. bn retours et vivement que infosyrie revienne sur l’actualité

  39. Maroua dit :

    Honneur et gloire aux peuple Syrien Honneur et gloire à la grande armée Syrienne Honneur gloire et longue vie
    au président Bachar Elassad .Merci M.Louis Denghien à vous et votre équipe pour vos véritables informations
    Bonnes ou inquiétantes qui nous sont indispensables .Je répondrai présente pour une Participation pécunière pour votre journal et ça serait la moindre des choses.Le bonheur de vous lire est incommensurable.Que dieu protége votre merveilleuse
    équipe et revenez-nous avec de bonnes nouvelles ! InchaAllah

  40. Cécilia dit :

    D’Al-Quds au Levant :

    Des religieux appellent au dialogue entre les Syriens

    Des religieux palestiniens de Jérusalem Al-Quds occupée ont lancé un appel en faveur du dialogue entre les Syriens, et se sont dits étonnés de cette mobilisation sans précèdent dans l’histoire des Musulmans qui a eu lieu au pays du Levant.

    Dans une conférence de presse organisée dans le quartier Cheikh Jarrah dans la ville sainte, intitulée selon la pancarte (Aux gens de la Syrie du Levant, de la Mosquée d’Al-Aqsa et la terre des prophètes… Appel à la réconciliation et la sauvegarde des vies), les conférenciers assurent que ce qui se passe en Syrie ne fait que servir les ennemis de la nation arabe et islamique, et ne peut être l’action des Syriens eux-mêmes qui réclament des réformes : « ce n’est que le fait des ennemis qui ont mobilisé des bras pour réaliser leurs objectifs, les chargeant d’une mission de tuerie et de zizanie entre les fils de ce pays » estiment les ulémas palestiniens.

    « Cette mobilisation contre le Levant est sans précédent, ce qui a poussé des éminents de nos ennemis, à l’instar de Robert Fisk, de dire qu’ils (les Mususlmans) n’ont jamais été témoin d’autant de mensonges et de médiocrité morale comme c’est le cas aujourd’hui, et que si les Musulmans avaient realisé cette mobilisation pour leurs intérêts ils auraient vaincu », a affirmé cheikh Salah ed-Dine ibn Ibrahim qui est l’un des ulémas de la mosquée d’Al-Aqsa.

    Cheikh Ibn Ibrahim

    Ce dernier a également fustigé certains arabes, les taxant « d’a’rabe » (péjoratif diminutif d’arabes), surtout ceux qui ont consenti d’être des fers de lance contre les Musulmans, comme le Qatar et autres. Il a de même critiqué le cheikh égyptien naturalisé par le Qatar, Youssef Qaradaoui qui d’après lui rappelle ces musulmans de façade qui ont toujours un rôle nocif incitant aux zizanies et tueries.

    « Ma position de Qaradaoui est claire et franche, sans crainte ni honte. Cet homme a corrompu les Musulmans, il les a incités à la guerre et à verser leur sang, il leur a nui bien plus que les chars de leur ennemis. S’il avait observé la piété et avait patience et avait prononcé les bonnes paroles, ça aurait été mieux pour lui », poursuit cheikh Ibn Ibrahim.

    Il a dénoncé avec virulence l’intoxication médiatique qui joue un rôle essentiel pour pervertir les réalités et déformer les faits : « ces medias qui vantaient le respect des opinions et contre opinions sont devenus des medias de guerre qui effectuent ce que les avions et les chars n’ont pu faire; j’insinue par la chaine qatarie Al-Jazeera à qui en incombe tout le sang des musulmans versé. »

    http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=77111&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=20&s1=1

    • Abbou dit :

      « A’rabe » n’est pas un synonyme péjoratif ou un diminutif d’arabes. Il réfère aux tribus nomades du désert d’Arabie que par raccourci on appelle Bédouins. La manière dont le Coran les présente montre qu’en 15 siècles, leur caractère n’a pas changé d’un iota : 9:97-98 : « Les Bédouins sont plus ancrés dans la dénégation et l’hypocrisie, et plus enclins à ignorer les limites de ce que Dieu a révélé à Son Messager. Dieu est Omniscient, sage. Parmi les Bédouins, il en est qui considèrent ce qu’ils investissent comme une charge et qui attendent un revers [de fortune] contre vous. Qu’un méchant revers les atteigne, eux ! Dieu est Audient, Omniscient ».

  41. Cécilia dit :

    Les Etats-Unis veulent « afghaniser » la Syrie

    C’est l’ancien ministre des affaires étrangères iraniennes et l’actuel conseiller du guide suprême, Ali-Akbar Wilayati qui a lancé cette accusation contre les Etats Unis de vouloir « afghaniser » la situation en Syrie, la soupçonnant d’être derrière l’envoi des salafistes dans ce pays.

    Ces propos interviennent au moment où un ancien dirigeant d’Al-Qaïda au Yémen, Tarek al-Fadly a évoqué l’éventualité d’une transaction régionale sur l’envoi des combattants de cette nébuleuse, actifs au sud du Yémen, en Syrie pour y combattre le régime syrien.

    S’exprimant pour le site yéménite « Adan al-ghad » (Adan demain), ce notable tribal a constaté que les combattants se sont retirés des deux villes de Zanjabar et Jaar, après avoir suspendu leurs actions d’Al-Qaida, sans s’attaquer aux forces yéménites et saoudiennes comme ils ont l’habitude de faire.

    Le mois de juin dernier, les autorités yéménites avaient déclaré avoir restitué ces deux localités, après avoir tué des dizaines des combattants d’Al-Qaïda.

    Des saoudiens qui achètent en mariage les filles syriennes

    Un journal saoudien a stigmatise ce qu’il a considéré être le « Jihad de la concupiscence » des saoudiens qui se rendent dans les camps des réfugiés syriens pour épouser les filles mineures syriennes, moyennant 500 à 1000 rials saoudiens de dote. Selon le chroniqueur du quotidien Al-Yaoum (aujourd’hui), Mohammad Al-Assimi, ces saoudiens sont « des profiteurs qui exploitent les besoins de leur frères en arabité et en religion pour acheter leur progéniture au marché des esclaves de l’exode forcé, profitant de leur besoin amer de vouloir trouver un refuge à leurs filles innocentes, abasourdies par les tueries et l’exode ».

    Et des turcs qui les ont violées

    À noter que Les Nations Unies ont confirmé l’information relayée par certains medias selon laquelle de nombreux viols ont eu lieu dans les camps des réfugies syrien en Turquie.

    Le comité des Droits de l’homme y a répertorié 800 cas de viols et d’agressions sexuelles dans ces camps qui comptent 80% de femmes, soit parce que les hommes combattent en Syrie, soit parce qu’ils ont été déplacés ou faits prisonniers. L’organisation onusienne n’a pas précisé qui sont les auteurs de ces agressions.

    Les medias avaient soupçonnés des militaires turcs qui sont les seuls hommes qui peuvent accéder aux camps, et qui se devaient en principe de les protéger.

    Les Américains qui entrainent les miliciens

    L’hélicoptère qui s’est écrasé à Qaboune : Contrairement aux allégations des insurgés syriens, le journal israélien Haartez, citant des sources américaines a assuré que la CIA entraine des rebelles syriens pour utiliser des missiles anti aériens ainsi que les systèmes de communication satellitaires dans des camps d’entrainements sur le sol turc. La semaine écoulée, les sources de l’insurrection ont parlé de plusieurs appareils abattus dont un Mig. A noter que les sites syriens de l’insurrection ont montré les images de l’écrasement de l’hélicoptère par-dessus le quartier Qaboun à la périphérie de Damas

    Terrain

    Dans la région d’Alep, les forces gouvernementales ont avorté une attaque des miliciens contre une base d’entrainement aérien située à Rasm Abboud. Au moment où l’OSDH a déclaré que l’attaque a causé la mort de plusieurs soldats, la télévision syrienne a montré les images de la base et des voitures militaires confisquées aux miliciens. Des attaques similaires ont eu lieu contre les aéroports de Taftanz et d’Abou Zohour.
    De même dans la ville, selon le site Arab Press, quelques cents miliciens ont été tués dans une nouvelle attaque perpétrée contre la faculté des forces aériennes dans le quartier Zahra , 5 véhicules équipés ont été détruits dans la rue Castello, alors que des miliciens se sont retirés du vieux quartier Bab el-Hadid vers celui de Marjeh, après des accrochages violents. De plus, des dizaines d’insurgés armés ont péri dans une opération contre la ville de Bab, proche d’Alep. Parmi les tués de cette localité figure le milicien Mahmoud Zakaria pacha connu pour ses vidéos amateurs diffusés sur la toile.
    Selon Syrian Documents, les miliciens ont tué ce samedi de sang-froid 5 membres de famille Mer’i, dont trois enfants dans le quartier Marjeh.

    Dans la région d’Idleb

    Les forces gouvernementales poursuivent leur avancée à Ariha et la montagne Arbaïne, où elles contrôlent le barrage Al-Fanar proche de Bzabour , après y avoir abattu des dizaines de miliciens durant des affrontements. Selon le site Arab Press, deux véhicules équipés de mitrailleuses ont été détruits, et un dispensaire a été confisqué. Diu coté des miliciens, ils contrôlent toujours les deux régions Salkine et Harem, où il continuent de couper le courant électrique pour y contraindre les habitants à livrer leur ville. Des miliciens ont attaqué 3 voitures militaires des gardes-frontières sur la route Salkine-Kfar Hom et ont enlevé les éléments qui s’y trouvaient à leur bord.

    Campagne de propreté à Hassaké

    Dans la région de Hassaké, une attaque de miliciens a visé dans la nuit de vendredi à samedi une station pétrolière située à 30 km au sud-ouest de la ville, plusieurs gardiens ont été enlevés.
    Dans la ville de Hassaké est lancée une campagne de propreté à laquelle ont participé plus de 1000 bénévoles et éboueurs de la mairie. Alors que la ville de Deir EzZor revient de plus en plus à la normale et les autorités en appellent les habitants à retourner chez eux.

    A Damas, un médecin de l’armée syrienne, Taher Sabira a été tué dans l’explosion d’un engin adhésif sur sa voiture. Par ailleurs, les autorités ont relâché quelques 225 miliciens qui ont été arrêtés dans la capitale et sa province mais qui n’ont pas de sang sur les mains.

    S’agissant de la directrice de l’hôpital Fayez Halawé dans le camp des réfugiés palestiniens de Yarmouk, D. Mona Sayeghi enlevée en début de semaine, le Commandement général a nié les informations selon lesquelles elle a été relâchée grâce à sa médiation, assurant que cette femme de plus de 60 ans est toujours entre les mains de ses ravisseurs.
    Vendredi, ont été désamorcées trois voitures piégées et stationnées dans des rues populaires du quartier Mazzé, où se trouve le siège de l’ambassade d’Iran. et il est question de 20 miliciens abattus dans la region de Zmelka qui fait l’objet d’une opération de l’armée syrienne.

    Dans la région de Homs, ou le calme est revenu à 80% de ses régions selon son maire, les accrochages se concentrent dans trois régions seulement : les vieux quartiers de la ville, Talbisseh et Kousseir. Selon Syrian Documents, les forces gouvernementales ont tué ce samedi 12 miliciens dans le village Joussieh.

    http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=77121&frid=18&cid=18&fromval=1&seccatid=37

    • AVICENNE dit :

      Cécilia,

      Merci pour toutes ces infos. Elles sont, pour 90% d’entre elles encourageantes.

    • M. dit :

      les seoudiens (AlSeoud et infeodes) sont la raclure de l’humanite.

      ils gouteront l’amertume de cette guerre inchaa’ Llah!

    • Tarico dit :

      Décidément toute la région se débarrasse de sa racaille pour l’envoyer en Syrie même en vidant les prisons.
      Il faut faire des prélèvements d’empreintes, photos et ADN sur les cadavres de rebelles pour prouver un jour qu’ils étaient en prison quelque part. Ce n’est pas par hasard si les rebelles brûlent les cadavres de leurs congénères malgré l’interdiction coranique.

      et ils vont venir comment ces djihadistes al Qaïda du Yémen?
      Par avion (missile) ?
      Par bateau (torpille) ? Ils vont passer le canal de Suez ?
      En traversant l’Arabie et Jordanie ?

      Cette fois plus question de les laisser transiter par les confortables hôtels de Amman comme en février/mars quand le plan Anann bridait l’armée. Si cette info se confirme il doit y avoir moyen de les bousiller tous d’un seul coup. J’ai vu de belles démonstration de missiles lors des dernières manœuvres. Avec un coup de main des russes, rien d’impossible.

  42. Cécilia dit :

    Antioche / Turquie

    Une très belle manifestation à Antioche où des Turcs ont manifesté leur soutien à Bachar répétant les mêmes slogans en Syrie :

    - Vivre la Syrie !
    - Allah, Sourya, Bachar w Bas !
    - Avec notre âme et sang nous sacrifions pour toi Bachar !

    http://www.youtube.com/watch?v=cH_YvE1VAZ4&feature=youtu.be…MAS%C4%B0RA

    La deuxième vidéo est turque mais plus courte, mise en ligne comme la précédente le 1er septembre :

    http://www.youtube.com/watch?v=s8LWiRlXF-k&feature=plcp

  43. Cécilia dit :

    Comment un journaliste syrien a répondu à Morsi concernant ses propos à Téhéran contre la Syrie lors du Sommet des Non Alignés ?

    Pour les Arabophones.

    http://www.youtube.com/watch?v=J_W9PRnOxb8&feature=youtu.be

    • nacera dit :

      Le président egyptien porte bien son nom.
      En effet en arabe on peut dire aussi Mohammed Merci (Merci beaucoup pour les 3 milliard monseigneur Hamad bin Khalifa Al Thani, émir du Qatar, Merci beaucoup Hillary Clinton de veiller à notre bonne conduite, Merci beaucoup israel de nous rappeler tout le temps qui nous sommes ..

    • idriss dit :

      avec l’edito de ce brave journliste et la reponse de djaafari au larbin marocain des sioniste a l’onu.moi l’algerien j’ai senti l’emotion et la fierte monter en mon interieur et je cris haut et fort je suis devenu un syrien de coeur et d’ame vive bachar et vive les yriens fideles au post derriere le lyon de damas.
      vive la syrie libre et debarrassee de la vermine wahabite.

      • Abbou dit :

        Il faut peut-être demander à Maroquino et à M. leurs avis au sujet de cette déclaration ?

        • Maroquino dit :

          Mon avis ? je l’ai donné 100 fois concernant la monarchie et le gouvernement, moi contrairement à toi je ne suis pas nationaliste! En tant que marocain je n’ai pas à me justifier des actes de ce gouvernement, je suis Musulman avant tout. Arrêter un peu votre arrogance, vous donnez des leçons sans arrêt, vous vous prenez pour qui? Un bébé, ça ne donne pas de leçon et sa fait pas la loi à la maison. J’espère du fond du coeur que tu comprendra mon allusion, mr le Che. lol

          • Abbou dit :

            Je ne vois pas l’arrogance, mais une demande d’avis. Quand on joue au musulman, la moindre des politesses est le respect de l’autre. Je ne parle pas seulement du peuple sahraoui, qui vit sous les tentes depuis 1975, et dont vous déniez l’existence – mimant les sionistes qui n’acceptent même pas la réalité du mot « palestinien » -mais également de votre interlocuteur, c’est-à-dire moi-même, qui ai juste demandé une opinion. Il y a quelques jours, vous avez déjà opposé des grossièretés à mes arguments documentés (ou documentables). Je vous demande juste d’être au niveau de ce forum. J’aurez admis que vous me disiez que vous ne partagez pas l’avis de l’ambassadeur syrien sur le point considéré, avis qui d’ailleurs ests partagé par tout les autres pays du monde (dont aucun ne reconnait le bien-fondé juridique des prétentions marocaines sur le territoire sahraoui). Quant à l’argument du distinguo entre le pouvoir et le peuple, il n’a pas sa place ici. Car dans l’affaire, le peuple marocain, shooté par ses rois successifs à un nationalisme qui ne cible que des populations plus faibles que lui, fait étrangement penser à ce que dit le Coran, en 43:54, du peuple de Pharaon en rapport à ce dernier : « Il manipula son peuple, et ils lui obéirent ; c’étaient des gens pervers ». J’en resterais là.

          • M dit :

            alors concernant votre point sur le sahara Marocain, je dois souligner que je suis moi-meme Sahraoui (de souche comme on dit), et je ne vis pas a Tindouf (territoire Marocain octroye par feu Mohammed V, en position de force, et que la junte Algerienne a considere comme une position de faiblesse…). Les Sahraouis jouissent de bien des avantages par rapport au reste des Marocains, et il est seulement dommage que le reste des Marocains ne puisse pas jouir des memes avantages.

            a noter le polisario a choisi les armes comme l’ASL, et il etait appuye par l’Algerie et l’Espagne. il s’agit donc d’ingerence etrangere tout comme en Syrie, et nous avons ete en mesure de l’endiguer.

            a noter aussi que ce n’est que suite a une erreur historique que la Mauritanie n’est pas aussi Marocaine; le representant des tribus Mauritaniennes ayant ete malmene a Rabat…

            Autant je respecte le Peuple Algerien, et ayant meme de la famille en Algerie (Tlemsen et Alger), je trouve vos derniers propos indignes, et je n’irai pas jusqu’a traiter votre peuple de pervers. Cependant, je vous rappelle que le traitre dans la mission des Observateurs de la Ligue Arabe etait Algerien (employe du Qatar) et que le present Ibrahimi a le meme objectif (je vous renvoie a l’article du reseau Voltaire pour connaitre les faits d’armes de Sieur Avrami).

            la position du Maroc vis-a-vis de la Syrie est tout simplement du suivisme et de l’influence de l’occident et du CCG, tout en y ajoutant l’arrivee des Freres Musulmans Marocains au pouvoir, je deplore tout ceci en bloc.

            certains cercles au Maroc deplorent ce meme fait.

        • M. dit :

          Allah, Suriya, Bachar oubass! :)
          ca doit suffire non?

    • Cécilia dit :

      Damas fustige Morsi

      Il n’a pas encore la stature d’un chef d’Etat

      Jihad Makdessi, le ministère syrien des Affaires étrangères a critiqué dimanche le président égyptien Mohamed Morsi, après son discours contre le « régime oppressif syrien », en estimant qu’il n’avait pas encore la stature d’un chef d’Etat.

      « Nous avons entendu les mots du président Morsi. Si je puis dire, cela a été une déception », a affirmé le porte-parole du ministère, Jihad Makdissi, sur la chaîne libanaise NBN.

      « Nous savons tous qu’il a un passé avec les Frères musulmans. Mais il est maintenant le président d’un pays arabe majeur, l’Egypte », a-t-il dit.

      « Je pense que le nouveau président égyptien n’est pas encore assez mûr (pour cette fonction). Selon moi, sa dose de réalisme va s’accroître avec le temps. Nous espérons qu’il sera capable de comprendre la vérité de ce qui se passe en Syrie et de prendre une position à ce niveau », a-t-il ajouté.

      « La Syrie espère que l’Egypte va retrouver son rôle naturel dans le monde arabe », a encore martelé M. Makdissi.

      Jeudi, à l’ouverture du sommet des pays Non-Alignés à Téhéran, M. Morsi avait dénoncé le « régime oppressif syrien qui a perdu sa légitimité », conduisant la délégation syrienne à quitter la salle.

      A la mi-août, Morsi avait proposé la création d’un comité régional quadripartite pour tenter de trouver une solution à la crise syrienne, comprenant l’Egypte, l’Iran, fidèle allié de Damas, et l’Arabie saoudite et la Turquie, critiques envers le régime du président Bachar al-Assad.

      « Quand vous lancez une initiative, elle devrait être (…) non-biaisée », a déclaré à ce propos M. Makdissi.

      L’émissaire Brahimi devra « nous écouter »

      Par ailleurs, Makdissi a annoncé que le nouveau médiateur international en Syrie, Lakhdar Brahimi, sera « bientôt » à Damas.

      « Nous allons l’écouter et il va lui aussi nous écouter », a souligné Makdissi sur la chaîne libanaise NBN, attribuant à la communauté internationale « la responsabilité » de la poursuite des violences en Syrie.

      Makdissi accuse les puissants membres du conseil de sécurité

      « La question n’est pas personnelle et n’a rien à avoir avec l’émissaire », a-t-il dit, ajoutant: « toutes les raisons qui ont conduit à l’échec de la mission (de l’ancien médiateur international Kofi Annan) ne sont pas liées à la Syrie. La raison essentielle était l’absence de consensus au sein de la communauté internationale ».

      M. Makdissi a en même temps accusé « les puissants membres du Conseil de sécurité de l’ONU de vouloir décourager le dialogue » avec l’opposition en Syrie.

      M. Brahimi a remplacé Kofi Annan, qui a démissionné le 2 août après l’échec de ses efforts pour un règlement du conflit en Syrie en invoquant notamment un manque de soutien des grandes puissances.

      Dans une interview samedi à la chaîne Al-Arabiya, il a appelé toutes les parties à cesser la violence.

      M. Brahimi a aussi estimé qu’il était « trop tôt pour évoquer l’envoi de troupes arabes ou internationales en Syrie » car « une intervention militaire signifierait l’échec du processus politique ».

      Pour lui, il ne faut pas « avoir d’idées préconçues » pour une solution en Syrie.

      http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=77281&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=37&s1=1

  44. Mulungu dit :

    Merci pour ce tour d’horizon succinct et instructif. Les vrais combattants n’ont pas de vacances, en tout cas pas vacances « sans soucis ». Les vrais amis de la Syrie aussi ne dorment que d’un oeil.Comme disait l’autre, on peut juste « souffler un peu » pour recharger les accus. Je suis sur d’avoir vu Louis débarquer a Saint Louis du Sénégal pour visiter le beau parc d’oiseaux de Djoudj. Tu le mérites bien Louis, bonnes vacances, repos, jus de fruits bio et poisson frais !!
    Quant a Cecilia, je souhaiterais qu’elle soit en ce moment aux emplettes dans les souks colorés de Marrakech ou a rire un peu avec les siens .
    De tout coeur avec vous et le grand peuple syrien ! Refaites le plein et REVENEZ NOUS EN PLEINE FORME !!!.
    En attendant, nous saluons les progrès continus quotidiens des patriotes syriens dans leur lutte héroïque contre les maudites hordes de mercenaires enrôlés par la coalition USONTANARABIZRALIENNE (pardon j’ai oublié les Katfaris ou Kaftaris ou Kafaris ?) . C’est fou comme ces Usraliens sont fourbes et c’est fou comme ces takfiristes et autres vermines sont tellement obtus qu’ils ne comprendront rien jusqu’à leur dernier «Allah Akbar» !!!
    InchAllah, Bachar et l’armée veillent , le peuple syrien n’a pas abdiqué !!!
    En avant jusqu’au dernier violeur tueur a gage !!!
    Jusqu’au dernier assassin de femmes, d’enfants et de vieillards !!!
    NO PASSARAN !!!

  45. Cécilia dit :

    Alep / quartier al-Jamalyeh

    Reportage de la chaine Ddounia en date du 1er septembre qui montre la destruction causée par l’attque des terroristes qui ont visé non seulement les habitations comme ils expliquent les propriétaires mais également l’église et son école visées pour la deuxième fois ainsi que le couvent al-Ard al-Moqaddassah « La Terre Sainte » comme le montre le reportage.

    Une femme montre les dégâts de sa maison et décrit la peur des enfants tout en regrettant « un beau pays comme la Syrie où tout le monde vivait en pays soit détruit de la sorte ».
    Une autre venant du quartier Jisr Mayssaloun dit avoir quitté chez elle cherchant « un endroit plus calme mais apparemment aucun lieu est à l’abri » disait-elle.

    Les habitants et les enfants saluent aussi l’armée syrienne « Allah Mhayy Jech ! »

    http://www.youtube.com/watch?v=JZXiu8TDyRM&feature=plcp

  46. antioche dit :

    Heureux de constater que Infosyrie revient juste à temps pour nous informer à nouveau car il faut le dire la semaine a été riche en rebondissements.

  47. antioche dit :

    en attendant le retour de nos amis, voici quelques nouvelles rassurantes.

    Dans la région d’Alep, les forces gouvernementales ont avorté une attaque des miliciens contre une base d’entrainement aérien située à Rasm Abboud. Au moment où l’OSDH a déclaré que l’attaque a causé la mort de plusieurs soldats, la télévision syrienne a montré les images de la base et des voitures militaires confisquées aux miliciens. Des attaques similaires ont eu lieu contre les aéroports de Taftanz et d’Abou Zohour.
    De même dans la ville, selon le site Arab Press, quelques cents miliciens ont été tués dans une nouvelle attaque perpétrée contre la faculté des forces aériennes dans le quartier Zahra , 5 véhicules équipés ont été détruits dans la rue Castello, alors que des miliciens se sont retirés du vieux quartier Bab el-Hadid vers celui de Marjeh, après des accrochages violents. De plus, des dizaines d’insurgés armés ont péri dans une opération contre la ville de Bab, proche d’Alep. Parmi les tués de cette localité figure le milicien Mahmoud Zakaria pacha connu pour ses vidéos amateurs diffusés sur la toile.
    Selon Syrian Documents, les miliciens ont tué ce samedi de sang-froid 5 membres de famille Mer’i, dont trois enfants dans le quartier Marjeh.

    Dans la région d’Idleb, les forces gouvernementales poursuivent leur avancée à Ariha et la montagne Arbaïne, où elles contrôlent le barrage Al-Fanar proche de Bzabour , après y avoir abattu des dizaines de miliciens durant des affrontements. Selon le site Arab Press, deux véhicules équipés de mitrailleuses ont été détruits, et un dispensaire a été confisqué. Diu coté des miliciens, ils contrôlent toujours les deux régions Salkine et Harem, où il continuent de couper le courant électrique pour y contraindre les habitants à livrer leur ville. Des miliciens ont attaqué 3 voitures militaires des gardes-frontières sur la route Salkine-Kfar Hom et ont enlevé les éléments qui s’y trouvaient à leur bord.

    Campagne de propreté à HassakéDans la région de Hassaké, une attaque de miliciens a visé dans la nuit de vendredi à samedi une station pétrolière située à 30 km au sud-ouest de la ville, plusieurs gardiens ont été enlevés.
    Dans la ville de Hassaké est lancée une campagne de propreté à laquelle ont participé plus de 1000 bénévoles et éboueurs de la mairie. Alors que la ville de Deir EzZor revient de plus en plus à la normale et les autorités en appellent les habitants à retourner chez eux.

    A Damas, un médecin de l’armée syrienne, Taher Sabira a été tué dans l’explosion d’un engin adhésif sur sa voiture. Par ailleurs, les autorités ont relâché quelques 225 miliciens qui ont été arrêtés dans la capitale et sa province mais qui n’ont pas de sang sur les mains.

    S’agissant de la directrice de l’hôpital Fayez Halawé dans le camp des réfugiés palestiniens de Yarmouk, D. Mona Sayeghi enlevée en début de semaine, le Commandement général a nié les informations selon lesquelles elle a été relâchée grâce à sa médiation, assurant que cette femme de plus de 60 ans est toujours entre les mains de ses ravisseurs.
    Vendredi, ont été désamorcées trois voitures piégées et stationnées dans des rues populaires du quartier Mazzé, où se trouve le siège de l’ambassade d’Iran. et il est question de 20 miliciens abattus dans la region de Zmelka qui fait l’objet d’une operation de l’armee syrienne.

    Dans la région de Homs, ou le calme est revenu à 80% de ses régions selon son maire, les accrochages se concentrent dans trois régions seulelemt : les vieux quartiers de la ville, Talbisseh et Kousseir. Selon Syrian Documents, les forces gouvernementales ont tué ce samedi 12 miliciens dans le village Joussieh.

  48. Maher dit :

    Manufacturing Dissent est un documentaire qui décrypte de façon implacable, la guerre psychologique menée par les médias « mainstream » et l’establishment politique de l’Occident et ses alliés visant à faciliter aux États-Unis, l’agenda européen et israélien de se débarrasser de l’actuel gouvernement syrien. Il montre comment les médias ont contribué directement à l’effusion de sang en Syrie.

    Le documentaire déconstruit les principales allégations que ces acteurs ont présenté, à savoir que le gouvernement syrien procède systématiquement à la répression des manifestations pacifiques, et donc, qu’il a perdu sa légitimité. Il montre comment de telles allégations sont étayées par des preuves inexistantes, Houla et Daraya viennent encore de faire la démonstration. Il ne s’agit donc que de propagande pour servir les intérêts de la politique étrangère de leur pays.

    Manufacturing Dissent apporte la preuve des faux rapports diffusés ou publiés par des médias comme CNN, BBC, Al Jazeera et d’autres, notamment sur la base d’entretiens avec un échantillon bien défini de la population syrienne. De l’acteur à l’artisan, en passant par le journaliste ou le résident de Homs, tous ou presque tous, ont tous été touchés par la crise.

    Produit par les journalistes Lizzie Phelan et Mostafa Afzalzadeh.

    http://allainjules.com/2012/09/01/video-syrie-quand-une-pseudo-revolution-apporte-la-mort-film-de-lizzie-phelan/

  49. thierry delbos dit :

    merci pour ces bribes et à bientôt de vous lire

  50. Fenrir dit :

    Merci pour les informations.

    D’ailleurs, pour compléter les informations de manifestations anti-Intervention/pro-Syrie, il y a également eu une manifestation à Francfort rassemblant environ 600 personnes selon la police (donc environ 2 fois plus en réalité);

    https://www.youtube.com/watch?v=0be9hqiVINA&feature=player_embedded#!

    Même les médias allemands locaux n’ont pu taire cette information, et ont même précisé que deux élus locaux, un de « Die Linke » (gauche) et un de la « CDU » (droite) ont participé à cette manifestation;

    (lien en allemand)
    http://www.hr-online.de/website/rubriken/nachrichten/indexhessen34938.jsp?rubrik=36082&key=standard_document_45943217

    Fenrir, (qui suit Infosyrie depuis un an, mais commente pour la première fois)

  51. Amira dit :

    Syrie : Le Sommet des non-alignés à Téhéran… gifle retentissante à l’impérialisme occidental ?

    http://www.mondialisation.ca/syrie-le-sommet-des-non-alignes-a-teheran-gifle-retentissante-a-limperialisme-occidental/

  52. AVICENNE dit :

    Le ridicule ne tue plus !!.

    Je viens de voir un reportage sur BFMTV à Alep. Devinez quoi ?.

    Un mariage entre un sniper de l’ASL et une infirmière qui l’a soigné !. Et on y va des violons et du pourquoi et comment de ce « coup de foudre » avec en bruit de fond le « Allah ou Akbar! ».

    Retour sur les deux journalistes sur le plateau avec des sourires de circonstances (que c’est beau tout cet amour…….!).

    Quelle honte franchement. C’est lamentable !.

    • Abdel dit :

      Oui j’ai vu!Après le terroriste égorge,le terroriste pose des bombes et tue des innocents,nous avons droit au terroriste se mari.De la propagande pur pour essayé d’attendrir la gent féminine sachant que la plupart des femmes soutiennent Bashar el Assad parce que consciente du sort qu’on leurs réservent si les barbus prennent le pouvoir.

    • anonyme dit :

      J’ai également vu ce reportage; il en sont à tenter de nous faire nous pâmer devant des présumées histoires d’amour, entre un « sniper » -quel beau métier – et une infirmière…. voilée bien sûr. Pour eux le destin des arabo-musulmans c’est d’être un « sniper » et une femme voilée et pour les Français d’être des veaux.
      La France, déjà bien soviétisée, est en voie de soviétisation ultime, et cela en 2012, c’est ce qu’ils appellent la société des « droits de l’homme « , de « l’humanisme « .

    • M. dit :

      apres Ken porte la barbe, Ken libere la Syrie, Ken livre des bombes de Libye, et Ken sauve les pandas.

      voici Ken snipe et Barbie soigne!

    • fatima dit :

      j’espère que tous les deux vont passer au « paradis » afin de bien fêter leur union auprès des sirènes (houryates).
      cela ne va pas tarder pour tous les deux

  53. Amin dit :

    Question à Info Syrie :
    Je me souviens d’avoir lu une dépêche sur votre site qui montrait une photo de rebelles pris en train de s’entrainer à mettre des masques à gaz et un témoignage libyen sous couvert d’anonymat qui disait que les américains transféraient les armes chimiques de Gadafi en Syrie.
    Pourrier-vous me redonner le lien vers cet article ?

    En effet, l’assistance de Fabius à parler d’intervention militaire en cas d’utilisation d’armes chimiques me laisse craindre que cette fois ci (contrairement à l’Iraq où ils ont juste invoqué la PRESENCE d’armes) ils vont organiser un vrai massacre chimique (genre Houla) tout en accusant le régime. Ce serait en effet le prétexte rêvé pour déclencher une intervention justifiée auprès des crédules citoyens occidentaux !

    Il me semble donc TRES TRES important d’anticiper ce probable scénario car, si un maximum de citoyens ont senti venir le coup monté AVANT, la polémique sera beaucoup plus forte que si les doutes viennent seulement après le massacre.

    • fatima dit :

      j’ai posté (là-haut) un article écrit par Silvia Cattori qui parle des armes chimiques livrées aux gangs armés …;

  54. AVICENNE dit :

    Desmond Tutu.

    Archevêque adulé par nos dirigeant hiers, il va devenir un « pestiféré » aujourd’hui.

    Il a clairment indiqué que Bush et Blaire devaient être présenter au CPI à lahaye pour leurs mensonges et leurs conséquences sur la guerre en Irak.

    Réponse de Blair ? : Du mépris et encore des mensonges ! (il sait de toutes les façons que cela n’ira pas loin……….).

    Mais qu’un tel homme ose dire ouvertement ce que toute personne censée sait déjà, bravo !.

    Chapeau bas monsieur.

    • Marie-Christine dit :

      J’approuve.

    • fatima dit :

      oui, mais qui va l’écouter ? il va continuer à précher dans le vide.
      Mais, bravo aumoins il a « osé » de dénoncé ces 2 démons.
      Il reste à dénoncer les juifs : bhl, fabius du sang contaminé et sarko

  55. nizar dit :

    et de l’info de la vrai en direct et en live
    une énorme explosion à Damas attaquant un quartier des soldats de bachar l’assad( pardon l’agneau face aux sionisme)

    • Souriya ya habibati dit :

      nizar espèce d’HYPOCRITE.. ne vous inquiétez pas outre mesure.. la Syrie vaincra tous ses ENNEMIS.

      Allah Souriya Bachar wbass

    • M. dit :

      je me demande ce que votre president ou roi a fait contre Israel, Nizar.

      • Cécilia dit :

        Le journal de Syrie en français :

        http://www.youtube.com/watch?v=T8iXFxioQjM&feature=plcp

        Attentat terroriste près des bâtiments de la Sécurité à Abou Rommaneh Damas.
        * Lavrov: Imposer par l’extérieur n’importe quoi aux syriens concernant l’avenir de leur pays est infructueux
        * Le conseil national de l’information condamne le ciblage de l’information nationale
        * Turquie: Près de 30 morts dans des combats dans le sud-est.

        • Cécilia dit :

          A ajouter au résumé du journal de Syrie :
          * combats toujours à Alep.
          * 100 combattants britanniques se trouvent en Syrie selon Sunday Times
          * Pierre pittel, écrivain suisse condamne le soutien des islamistes en Syrie.

  56. suchite dit :

    l’armee toute seul aura du mal a sen sortir. apres chaque netoyage des quartiers il faut que les autorites armes les habitants pour soulager larmee nationale. ce nest pas les armes qui manques vu le nonbre important darmes recuperees aux terroristes. les civils ne doivent plus se laisses egorges comme des poulets sans pouvoir se defendre. et larmee ne peut etre partout.

    • Souriya ya habibati dit :

      On se calme suchite..
      L’Armée sait ce qu’elle à faire et Dieu protège la Syrie.
      Allah est Grand

    • M. dit :

      le gouvernement a deja arme la population.
      chaque quartier peut, sur la base du volontariat, assister l’Armee pour quelques heures par jour (par volontaire).

      les armes sont fournies aux volontaires.

      il faut aussi dire que la population, Kurde a l’est et sunnite a Alep (voir clan Berri), s’est fortement mobilisee et assure elle-meme la securite et la traque des terroristes.

  57. nizar dit :

    et l’info en live
    انفجار يهز مقر الاركان المركزي وسط دمشق

    bientot la tête de bachar !!!

  58. Cécilia dit :

    Damas / Abou Rommaneh, ce dimanche 2 septembre

    Quatre blessés dans l’explosion terroriste au quartier d’Abou Rommaneh, rue al-Mahdi à Damas

    Une explosion terroriste a eu lieu aujourd’hui au quartier d’Abou Rommaneh à Damas, rue al-Mahdi, à Damas, près du bataillon de grade, faisant quatre blessés.

    Le correspondant sur place de Sana a fait savoir que l’explosion s’était produite par deux engins explosifs.

    http://www.youtube.com/watch?v=7qQ4UmMOaSU&feature=plcp

    Il est à souligner qu’une voiture piégée, garée près d’une mosquée, par un gang terroriste, a explosé hier devant l’un des camps des réfugiés palestiniens dans la ville de Sbeineh (banlieue de Damas), faisant une quinzaine de morts parmi les civils, et de nombreux de blessés.

    http://sana.sy/fra/338/2012/09/02/439251.htm

  59. Cécilia dit :

    Alep / Liwaa al-Tawhid

    Des responsables dans cette brigade contactent des militaires syriens pour les convaincre de déserter, mais savez-vous la réponse de patriotes soldats syriens ?

    « Eh, riddou alaina ya wlad al-arroura ! » Eh, Répondez ! Vous les fils d’Aroura ! » en référence au cheikh ARROUR en utilisant le féminin « arroura » pour les rendre encore plus petits et plus méprisables.

    Vous ne trouvez pas que les soldats syriens ont l’humour piquant ?

    J’adore cette vidéo !

    http://www.youtube.com/watch?v=Mwcbxb8g3IY&feature=plcp

    • M. dit :

      cette mentions est tres justes si on se refere a l’histoire du Arrour.
      dans les annees 70, il etait (sous-)officier dans l’Armee Arabe Syrienne, et il a ete accuse d’harcelement sexuel et de pederastie envers ses subordonnes.

      il a fui en Arabie, et il est toujours recherche depuis…

  60. Cécilia dit :

    Yousef al-Hamou, chef de la brigade Les descendants de Khaled ibn al-Walid, qui a menacé un jour Bachar en disant « Nous arriverons » a été tué par l’armée syrienne :

    http://www.youtube.com/watch?v=8VqA1s2SSPE&feature=youtu.be

    • Khmer dit :

      T es trop forte Cécilia !!!!
      Tant mieux qu’il le descendu , ça feras un terroriste tueur d enfants et de femmes en moins en Syrie .
      Vive bashar et la Syrie

    • M. dit :

      bah, il est arrive a destination! :)

      • Cécilia dit :

        Une famille tunisienne apprend la mort de son fils parti faire le djhihad en Syrie. La mère est fière de lui car c’est un martyr au paradis.
        Son amie aussi tient la photo de son fils parti en Syrie chercher le paradis, mais toujours sans nouvelle de lui.

        Les futurs candidats au paradis sont recrutés dans la capitale tunisienne même par des imams fanatiques rien que voir leur barbe cela donne la frison!

        Les démocrates barbus veulent exporter leur démocratie dans mon pays, qu’ils aillent aux diables ces enfants du Satan !

        Le lien vers le reportage de France 24 en arabe :

        http://www.youtube.com/watch?v=r6aL5jw8h_g&feature=related

        • Tarico dit :

          mais quelles saletés !!!
          C’est cela la tunisie d’aujourd’hui? Eh bien figurez-vous j’en étais sûr, dès le début de leur révolution de m…

        • Khodr dit :

          tm’intéresse inquiet pas Cécilia ils veulent aller au paradis et disent à bashar: BASHAR ON ARRIVE et bien c est B Sahara qui vient à eux et en plus comme bashar est gentil , il les aident à faire le saut de l ange , à passer de l autre côté pour rejoindre leurs 72 vierges !!!
          Ahahhh
          Ce sont vraiment de gros naze ces gars ,,, j arrive pas a comprendre le pourquoi du comment ces gens peuvent devenir pire que des animaux , ,ce sacrifier pour une cause extrémistes, ce faire manipuler, tout plaquer ,famille, enfants, femmes,pour aller ce faire péter , faut vraiment être finit au pipi pour disjoncter comme ça!!!

  61. Yassin le Syrien de Paris dit :

    vive BASHAR AL ASSAD !! A MORT LES TERRORISTES FINANCE ET MILITARISE PAR L’ETRANGER !! LA SYRIE AU SYRIENS

  62. Marie-Christine dit :

    LE BULLDOZER ISRAELIEN DOIT TOUJOURS AVOIR RAISON

    Pardonnez-moi ce détour sur Rachel Corrie et le jugement de la cour israélienne qui absout totalement les militaires pour ce qui peut être qualifié de meurtre délibéré, et l’administration américaine si sourcilleuse de défendre ses citoyens partout dans le monde (partout, sauf…) ne pipe mot.

    Le bulldozer était menacé !
    M. Saadoune

    Samedi 1er septembre 2012

    Rachel Corrie est coupable… Un militaire israélien conduisant un bulldozer lui est passé et repassé dessus. Elle en est morte. Bien fait pour elle, a dit la «justice» israélienne. Cette militante pacifiste américaine est donc coupable d’avoir été là, d’être venue en témoin de la terrible vie imposée aux Palestiniens. C’est donc Rachel Corrie qui a menacé le bulldozer, elle s’est tuée elle-même.

    Un juge israélien dans la «seule démocratie du Moyen-Orient», selon la propagande routinière des médias occidentaux, a donc décidé que la jeune Américaine méritait bien de mourir. Et que le militaire israélien qui l’a tuée n’était pas responsable de sa mort. Et pour corser le tout, le juge israélien qui a pris cette sentence historique a jugé que l’ONG Mouvement International de Solidarité auquel appartenait Rachel Corrie était un mouvement violent. Bref, pour rester dans la rhétorique habituelle appliquée aux Palestiniens, Rachel Corrie et son ONG sont des «terroristes». Choquée et indignée, la mère de la jeune militante pacifiste américaine a constaté qu’Israël «dispose d’un système bien huilé pour protéger ses militaires… tout cela est mauvais pas seulement pour notre famille, mais c’est aussi un mauvais jour pour les droits de l’homme, pour l’humanité, pour la loi et pour un pays comme Israël».

    Le père de Rachel, qui a fait la guerre du Vietnam, constate «qu’au plus haut niveau militaire (israélien) on pense que l’on peut tuer impunément des gens à la frontière». Le dispositif est en effet bien huilé. Les témoignages et les images ne manquent pas sur ce qui est un acte délibéré mais le système judiciaire de la «seule démocratie» dans la région fait partie du dispositif de guerre. Il n’a donc vu qu’une dangereuse jeune pacifiste – terroriste – menacer gravement la marche tranquille d’un bulldozer. Le Rapporteur spécial des Nations unies sur la situation des droits de l’homme dans les territoires palestiniens occupés depuis 1967, Richard Falk, a estimé que le jugement était «triste» pour la famille de Rachel et «pour l’Etat de droit». Il y a vu une «défaite pour la justice» et une «victoire pour l’impunité de l’armée israélienne». Mais Richard Falk, fortement haï par Israël, connaît son sujet et il n’omet pas de noter que la mort de Rachel Corrie tout comme le jugement font partie du cadre général du fonctionnement d’une armée d’occupation. Et surtout d’une armée qui n’a aucun reproche à craindre des pays occidentaux.

    LES ETATS-UNIS D’AMERIQUE NE TRANSIGENT JAMAIS EN GENERAL SUR LE SORT RESERVE A LEURS CITOYENS A L’ETRANGER. LES DEFENDRE CONTRE LES ACTES DE VIOLENCE ET CONTRE LES INJUSTICES FAIT PARTIE DES DEVOIRS ELEMENTAIRES D’UNE GRANDE PUISSANCE. ET LES EXEMPLES NE MANQUENT PAS DE REACTIONS ENERGIQUES, PARFOIS EXCESSIVES, DU GOUVERNEMENT AMERICAIN DANS LES SITUATIONS OU DES CITOYENS AMERICAINS SONT EN DIFFICULTE. LE VERDICT, SCANDALEUX, DE LA JUSTICE ISRAELIENNE N’A SUSCITE AUCUNE REACTION DE LA PART DE L’ADMINISTRATION DE BARACK OBAMA. QUESTIONNE, UN REPRESENTANT DU DEPARTEMENT D’ETAT S’EST ABSTENU DE FAIRE DE COMMENTAIRES. LA CONCLUSION S’IMPOSE : POUR L’ADMINISTRATION AMERICAINE, RACHEL CORRIE EST AUSSI «COUPABLE» D’AVOIR ETE LA POUR TEMOIGNER DE L’ENFER VECU PAR LES PALESTINIENS SOUS LE JOUG DE LA «SEULE DEMOCRATIE» DE LA REGION. ET PUIS, OBAMA EST EN CAMPAGNE ELECTORALE DANS UN PAYS OU LE LOBBY ISRAELIEN PESE LOURDEMENT. IL NE FAUT DONC PAS L’IMPORTUNER AVEC LES NOTIONS DE JUSTICE ET DE VERITE. LE BULLDOZER ISRAELIEN DOIT TOUJOURS AVOIR RAISON MEME SI LE MONDE ENTIER L’A BIEN VU ECRASER UNE JEUNE AMERICAINE PACIFISTE ET ABSOLUMENT PAS MENAÇANTE !

  63. N. le Natio dit :

    LA SYRIE AUX SYRIENS

    LA FRANCE AUX FRANCAIS

    LE SENTIER AUX PROMENEURS

    LE MARAIS AUX MOUSTIQUES

    ET St PAUL AUX CATHOLIQUES.

  64. RoyL dit :

    > On a quand même vu à Téhéran, outre des représentants russes et
    > chinois, Ban Ki-moon,

    Ban Ki Moon, encore plus stupide et abject de ce qu’on savait
    déjà!!!, (même en considérant — you made your bed, now lie in it
    – que le discours qu’il prononce n’ait pas été écrit par lui):

    http://www.voltairenet.org/UN-Secretary-General-s-remarks-to

    UN Secretary-General’s remarks to Remarks to the High-Level
    Segment of the 16th Non-Aligned Movement Summit
    by Ban Ki Moon
    30 August 2012

    [... L]ast month, I visited the Brijuni Islands in Croatia in
    what was once Yugoslavia. Gamal Abdel Nasser, Jawaharlal Nehru
    and Josip Tito met there in 1956 to help define the Non-Aligned
    Movement in its early days. [...]

    S’il aurait eu un cerveau aussi grand que sa prostate au moins,
    il aurait du renoncer à faire cette référence — un insulte et un
    affront en réalité — parfaitement arbitraire, Tristes Tropiques
    style, et VULGAIRE: imaginons combien Nasser, Nehru et Tito
    soient *hereux* et *reconnaissants* (« merci, l’ordure »!) de venir
    prononcés par la bouche d’un laquais, et dans cette circonstance
    par surplus. (Rappelons que l’abominable Ban Ki Moon faisait part
    d’un tour guidé dans le sud-est européen des plus banals.)

    Si notre Secrétaire Général de l’ONU avait eut un grain
    d’intelligence, il aurait plutôt du s’étonner — secrètement –
    que l’ile de Brijuni qu’on lui avait fait visiter en quelques
    minutes ne s’était pas fendue le moment où il posait ses pieds
    malheureux dessus, ou que le coup de tonnerre ne lui était tombé
    sur la tète.

    Si vraiment l’attrait Tristes Tropiques était si irrésistible, il
    aurait mieux valu rappeler l’archiduc Franz Ferdinand, Karl
    Kupelweiser ou Mussolini:

    http://www.vmacedonia.com/archives/16778.htm
    Virtual Macedonia Archives – Brijuni

    [...]

    The rich and powerful flocked to Brijuni. Archduke Franz
    Ferdinand, whose assassination helped to spark the First World
    War, was a frequent visitor, as were Karl I, the last Austrian
    emperor, and Wilhelm II, Germany’s final kaiser.

    After Kupelweiser’s death in 1919, his son Karl built Europe’s
    biggest golf course on Brijuni, as well as a polo club and a
    casino. But he ran into personal and financial problems. In 1930,
    he killed himself with his father’s hunting rifle.

    The Italian government under Mussolini seized the islands, but,
    despite the clouds of depression and war, Brijuni resumed its
    carefree allure, attracting the glitterati for polo competitions
    in its warm and sunny mini-climate. Visitors included actor
    Douglas Fairbanks, writer George Bernard Shaw and financier John
    D. Rockefeller.

    [...]

    ***

    Anyway, rien de nouveau — lire le discours poubelle de Ban Ki
    Moon (Syrie bad, Israel good) — excepté le ton, comme s’il
    conjurait le *mauvais* sort (où *mauvais* dépend du quel coté on
    regarde). ;) « Croatia in what was once Yugoslavia »? Bah oui
    BanKie, pas tout jour de la semaine est dimanche, on comprend ton
    inquiétude bien et au delà de tes allusions par superstition.

  65. Marie-Christine dit :

    Liens :
    Actualité MNA
    Quelque chose change dans le monde
    Soraya Hélou
    (Une analyse et un point de vue)
    http://www.palestine-solidarite.org/analyses.Soraya_Helou.310812.htm

    Débat : «Syrie : Les questions sont de savoir pourquoi et comment intervenir en Syrie»
    Général Menu
    (Un autre général…)
    http://www.palestine-solidarite.org/analyses.General_Menu.020912.htm

    Illusions et vérités
    Badis Guettaf
    (A propos de Laurent et François…)
    http://www.palestine-solidarite.org/analyses.Badis_Guettaf.010912.htm

  66. sowhat dit :

    je signale pour la rubrique décryptage cette vidéo diffusée par la chaîne publique syrienne Al Ikhbaria

    http://www.youtube.com/watch?v=6vRE0UAHt5o

    il s’agit de la retransmission partielle (la vidéo est relativement longue quand même )de l’hommage funèbre pour la mémoire du général Hassan Turkmani tué dans l’attentat qui a eu lieu à Damas contre un des centres de l’armée.

    conjointement à la dernière interview du président , il faut y lire un message très fort. Le discours du mufti de la République Hassoun (qui est d’Alep) aux accents très nationalistes et qui s’en prend explicitement à la France est stupéfiant dans la bouche d’un homme de religion. Mais ce n’est pas le seul élément intéressant …

    • M. dit :

      c’etait un grand homme. dans la ceremonie des 40 jours, la vie professionnelle du General Martyr a ete contee, c’etait un grand homme.

      je ne sais pas ou on peut se procurer ses ecrits.

  67. Roland dit :

    Ban ki Moun a invité les pays étrangers à cesser de fournir des armes « aux deux parties ».
    « aux deux parties » c’est nouveau ? c’est la première fois que Ban dit ça il me semble ! C’est reconnaître implicitement la vérité de la situation, et presque une position équilibrée ! l’Occident reculerait-t-il ? Se désolidarise-t-il des chiens de guerre Saoudo-Turco-Etatsuniens, dont il était jusqu’à présent le chien couchant ?

    • Marie-Christine dit :

      Non, ce n’est pas tout à fait la première fois. Oh vous savez c’est un chien couchant, qui essaye – timidement – de bouger la queue dans plusieurs sens, à tout hasard (pour préserver l’avenir : le sien et sa réputation ?) ; pour donner le change ? Et peut-être même sur recommandation de ses maître pour que son alignement ne paraisse pas trop criant et qu’il puisse notamment faire des incursions-missions « neutres » chez les non alignés…!?
      je ne sais pas trop quel(s) « signe(s) » il faut voir là-dedans, mais certainement pas (ce serait vraiment très, très étonnant…) une manifestation d’indépendance vis à vis de ses maîtres !
      On laisse du mou à sa laisse…

    • RoyL dit :

      > aux deux parties

      DEUX parties?!, merci beacoup!!! (Rappelons que une *partie*,
      celle legale, elue et representant une nation entiere, a tous
      le droits de ce monde de se defendre et garantir l’ordre et l’etat
      civil.)

  68. Vanalic dit :

    «Ils ont les armes, mais nous avons la foi».

    «Ils ont les armes, mais nous avons la foi». Déclaration d’un chef rebelle de la région de Taftanaz… Ce dont il omet de dire qu’en plus de la foi, ils ont également l’art et la manière de maquiller, et induire les observateurs, les lecteurs… en erreur !

    Savoir faire très certainement Juppéiste et Fabiusien…

    - Version 1, durée 48″ :

    MiG 23 ‘Shot Down’ by Free Syrian Army – Idlib Maarat – 25/08

    http://www.liveleak.com/view?i=d09_1345

    - Version 2, durée 4’39″:

    RC Crash compilation Including fake Syrian jet shoot down

    A observer notamment, à partir de 3’19″ !

    http://www.liveleak.com/view?i=487_1346

    • M. dit :

      Russe aussi (Strela et Igla venus de Libye).

      «Ils ont les armes, mais nous avons la foi» : Terroriste

      « Nous avons les armes et la Foi » : l’Armee Arabe Syrienne

  69. Cécilia dit :

    Syrie

    Lattaquié, la belle, mer, plage, montagne. Reportage de la chaine al-Arabya en juillet 2010. Même Nice n’a rien à envier :

    http://www.youtube.com/watch?v=CRUi26ySnxw&feature=fvwrel

    http://www.youtube.com/watch?v=cicxuFxMRt8&feature=relmfu

    Avec une pensée particulière à mes amis de Lattaquié, Anne, Pierre, Avicenne, Ghaïda, Ahmad, Mona, Mala, Tamara.

  70. Kinan dit :

    Un article de l’Orient-le-Jour rapporte comment une libanaise (chiite) a découvert que sa mère faisait partie des gens massacrés à Daraya, en Syrie.
    http://www.lorientlejour.com/category/%C3%80+La+Une/article/776019/Des_Libanais_decouvrent_a_la_tele_le_corps_de_leur_mere_en_Syrie.html
    C’est en regardant la chaîne de TV syrienne ad-Dounya (pro-Assad) qu’elle a reconnu le corps de sa mère qui vivait dans une localité non loin de là. Selon son frère qui a reçu des témoignages de gens sur place, elle aurait été tuée par des membres de l’ASL qui l’avait enlevée à la suite d’un échange de prisonniers avec l’armée régulière qui aurait mal tourné :

    Citant des « connaissances à Daraya », Mohammad affirme que sa mère a été enlevée samedi avec son époux et d’autres habitants par des rebelles de l’Armée syrienne libre (ASL), qui ont promis de les libérer le lendemain.
    « Les rebelles s’apprêtaient à effectuer un échange de prisonniers avec l’armée du régime, mais l’opération a mal tourné », dit-il. « Il y a eu des bombardements et des combats, et les rebelles ont tué leurs otages », poursuit-il.

    Ceci va dans le sens de la version rapportée par des témoins au journaliste Robert Fisk sur le massacre de Daraya : celle de gens kidnappés par l’ASL pour leur proximité supposée avec le gouvernement et qui aurait été exécutés par les miliciens de l’ASL à la suite d’une négociation ratée d’échange de prisonniers :
    http://www.independent.co.uk/opinion/commentators/fisk/robert-fisk-inside-daraya–how-a-failed-prisoner-swap-turned-into-a-massacre-8084727.html
    Traduction :
    http://questionscritiques.free.fr/edito/Independent/Robert_Fisk/Deraya_massacre_Syrie_Armee_syrienne_libre_rebelles_290812.htm

  71. sowhat dit :

    toujours à Antioche (Turquie) manifestation imposante en soutien à la Syrie et au président Assad

    http://www.youtube.com/watch?v=h_06X5otq3Y&feature=plcp

    dans cette province turque du Hatay (pour rappel « cédée » par la France à la Turquie en 1938 alors que la Syrie était sous le régime du protectorat français) le président Assad semble être plus populaire qu’Erdogan.

    • Cécilia dit :

      En effet et d’après ces vidéos, Bachar apparait plus populaire en Turquie qu’Erdugan même :

      Cécilia dit :
      2 septembre 2012 à 3 h 40 min

      Antioche / Turquie

      Une très belle manifestation à Antioche où des Turcs ont manifesté leur soutien à Bachar répétant les mêmes slogans en Syrie :

      - Vivre la Syrie !
      - Allah, Sourya, Bachar w Bas !
      - Avec notre âme et sang nous sacrifions pour toi Bachar !

      http://www.youtube.com/watch?v=cH_YvE1VAZ4&feature=youtu.be…MAS%C4%B0RA

      La deuxième vidéo est turque mais plus courte, mise en ligne comme la précédente le 1er septembre :

      http://www.youtube.com/watch?v=s8LWiRlXF-k&feature=plcp

      • Cécilia dit :

        Une manifestation pro-Assad qui crée le choc en Turquie
        Septembre 3, 2012

        Le gouvernement turc n’en peut mais.

        Après avoir contribué à organiser la sédition en Syrie, il commence à réaliser qu’il a semé des germes qui sont potentiellement destructeurs pour l’Etat turc lui-même, germes qui sont loin de se limiter au problème kurde.

        Un évènement s’est en effet produit samedi dernier en Turquie qui s’il n’a guère eu d’écho dans nos journaux n’en finit pas de susciter des remous là-bas.

        Je veux parler d’une manifestation de soutien au président Syrien Bachar al-Assad qui s’est déroulée dans la province turque de Hatay limitrophe avec la Syrie.

        Manifestation de soutien à Assad en Turquie

        Cette manifestation a créé un choc en Turquie parce qu’elle rappelle aux élites de ce pays que la province de Hatay est historiquement syrienne et que la politique actuelle d’Ankara à l’égard de la Syrie est lourde de menaces pour l’intégrité territoriale turque.

        Comme l’explique le journal turc Sabah

        Une manifestation tenue au Hatay ce samedi dans le cadre de la Journée Mondiale de la paix s’est rapidement transformée en manifestation de soutien à Bachar al-Assad.
        Emmenées par des individus qui se présentaient eux-mêmes comme des membres de la «plateforme Anti-Impérialiste contre l’Intervention en Syrie ,» environ 2 000 personnes se sont rassemblées sanmedi dans une manifestation de soutien ) Assad et contre la parti AKP (au pouvoir en Turquie). Les manifestants agitaient des portraits de Bachar al-Assad et scandaient des slogans en arabe comme «Nous sacrifierons notre sang et nos âmes pour Assad» et d’autres exaltant Bachar, maher et Bassel Assad.

        De fait, la popularité du président Syrien dans la province en question n’est un secret pour personne. Sauf apparemment pour le gouvernement turc et les pseudo-rebelles Syriens.

        La manifestation était bien entendu organisée par la dite plateforme qui refuse les agissements délétères du gouvernement turc contre la Syrie. Ces gens qui manifestent rappellent aussi qu’à la base ils sont Syriens et que, si on veut bien se donner la peine de comprendre les minorités, ils pourraient bien un jour prochain signifier aux autorités turques qu’ils ne sont plus intéressés par l’appartenance à la Turquie.

        Et si le gouvernement turc veut bien prêter attention à leur voix, il devrait aussi comprendre que la Syrie de demain, avec ou sans Assad, pourrait bien réactiver sa revendication sur cette province en arguant du désenchantement des habitants du Hatay.

        Pour l’instant, les Turcs n’en sont pas à la phase d’élaboration de leur réflexion sur le désastre qui leur pend peut-être au nez. Ils ont illico presto trouvé des explications à cette manifestation en faveur du président Syrien :

        Le Dr. Muhammed Rahhal, un miltant bien connu de l’opposition syrienne qui réside actuellement en Turquie affirme, «Cette manifestation a été complètement organisée par les moukhabarat (services secrets syriens) et les shabiha. ».

        Oui, parce que, au cas où vous ne le sauriez pas, les shabiha font un peu comme chez eux en Turquie et ils tiennent réunion sur réunion dans les provinces de Adana, Mersin, Iskenderun et Hatay.

        Et ces réunions sont co-organisées avec Mihraç Ural un militant Turc «néo-nationaliste» recherché par la police turque et qui vivrait en Syrie où il est pote avec le président (ça sent la théorie du complot).

        Le Dr Rahhal nous explique :

        La manifestation au Hatay a été organisée par des groupes venus de Syrie. Ces gens ont même amené les pancartes et les drapeaux utilisés dans la manifestation et les ont distribués aux Nusayris [Alaouites] pour essayer d’obtenir du soutien. Tout a été organisé par les moukhabarat et les shabiha,» affirme Rahhal.

        Un peu sectaire le docteur…

        Tout comme ces deux là :

        S’exprimant au nom de l’opposition arabe [opposition arabe syrienne parce que le journal Sabah donne aussi la parole à un opposant syrien turkmène!], Şihab et Ebu Ahmed ont commenté en affirmant, «Les manifestations étaient le résultat de l’action des miliciens shabiha fidèles à Assad qui manipulent les Alevis et les Nusayris dans la région. Les militants shabiha sont envoyés ici per le régime Assad pour causer des problèmes entre les habitants d’Antakya et les réfugiés Syriens. »

        Il est effectivement clair que beaucoup d’habitants d’Antakya sont excédés par une catégorie de Syriens présents en Turquie, ceux qui se présentent comme des opposants au régime.

        J’ai quand même du mal à imaginer les services syriens et les shabiha, qui sont des miliciens à action surtout locale, se lancer dans une telle entreprise non seulement risquée mais inutile puisque le soutien d’une bonne partie des habitants de la province au président Syrien est un fait avéré.

        Tags : Alaouites, Antakya, Bachar al-Assad, Hatay, Mihraç Ural, Syrie, Turquie
        Publié dans Uncategorized |

        http://mounadil.wordpress.com/

        • Tarico dit :

          exellent! On en reparlera, il y a beaucoup à dire.
          Ce conflit pourrait en effet s’achever par une heureuse réunification obtenue sur la bêtise et la vilainnie de Erdogan.

  72. Aline Nathalie de Côte d'Ivoire dit :

    Pourriez vous me communiquer les références d’autres sites francophones pro-Bachar afin que je m’y connecte.
    Il faut dire que le silence d’infosyrie.fr m’est très insupportable et il serait bon que je puisse désormais continuer à me réinformer. Merci!

    • Nestor dit :

      @ Aline athalie

      Il n’existe rien de « pro-Bachar » en France sinon dans les caricatures que dresse la propagande de guerre, ma chère.

      Vouliez-vous dire patriote? souverainiste? légitimiste? légaliste?
      Ou a la rigueur en se rabaissant au niveau de la clientèle audiovisuelle de « pro-syrien » peut-être?

      Surveillez votre vocabulaire car il parles de lui-même, et si il ne trahit pas forcément vos intentions il n’en trahit pas moins la perception erroné qu’on vous impose.

  73. abrutis toi meme dit :

    a « avicenne et nacera » , vous connaissez pe etre la linguistique,mais sa veut pas dire que vous connaissez mieus les choses que moi,en effet si vous estimez que je sui un abrutis parce que je fais des fautes d’orthographes, imaginez le nivox de votre « prophète-illétré » ,qui s’est meme pas écrire un seul mot ,vous etes sur que vous etes logique?

    • AVICENNE dit :

      Vou n’êtes pas un abrutis parceque vous faites des fautes d’ortographe mais parceque vos posts ne veulent rien dire et n’apportent rien au débat.

    • Maroquino dit :

      Je confirme, t’es vraiment un abruti de première avec ton « nivox ». Même un gamin de 10 ans ne l’aurait pas écrit aussi mal.

  74. netchou dit :

    A entendre ce fabius ce matin sur les ondes gouvernementales françaises ,il me semble que celui ci a une idée derrière la tête pour faire apparaitre sur le sol syrien des armes chimiques.
    En vue d y intervenir de façon « foudroyante » dixit le ministre des affaires étrangères qu il est.Alors lui il est animé d une haine indigne d un représentant de mon pays.

    • LafleurJs12 dit :

      A netchou: hier passé ce commentaire sur le site du Figaro le Figaro -Syrie, Juppé; A noter que je trouve que les analyses du Figaro, politique intérieure oblige sont plus équilibrées que ce qui passe dans le Monde et que comme au Point, on est moins souvent censuré ! A lire aussi dans le Monde diplo qui l’annonce un article sur la manipulation des médias à propos de la Syrie. Pas encore lu..mais on verra ce qu’ils racontent !A suivre ! Au fait dans l’ensemble, tous les commentaires étaient dans leur majorité en réaction contre cette déclaration et l’histoire des armes chimiques !je suppose que les proches politiques de Juppé lisent le Figaro !
      Donc copie de mon commentaire bien passé donc à la suite de la déclaration de Juppé et sous mon nom..A mon âge, je peux me permettre !
      « Ah mais il est sûr et certain que l’arme chimique, on peut l’inventer, la faire venir, en parler tout simplement, produire des plans, des photos des échantillons;;ç’estf acile et c’était à prévoir non et dès le moment où Dame Clinton après avoir essayé l’armement lourd , a trouvé l’idée .
      Au fait Desmond Tutu veut traduire pour on mensonge Bush au TPN.
      Donc le plan est changé.On évoque d’abord…Clibton commence et Rice, Puis Cameron et puis, ou avec , Fabius qui prend le relai avec les mêmes arguments qu’on lui a notés sur un calepin ! « Il faudra dire, cher collègue, que cela représente un danger, si ça bouge(sic)… pour le cher peuple syrien, pour les pays voisins dont israël, mais aussi, oui aussi, pour nous et pour le monde entier « .ben voyons !
      Ecoutez bien, je ne fais que reprendre les mots ! Donc ensuite, on en reparle après un temps, on fait alors venir des spécialistes, on en fait la une, sur France 24 et ailleurs on sollicite les journalistes…A vrai dire, nos politiciens dits « occidentaux » se sont creusés les méninges pour contourner les N.U..Euréka et ils ont donné l’idée aux  » démocrates amis et pétroliers du Golfe » qu’on pouvait inventé ça ! Et… C’est inventé ! ça eu marché en Irak et avant ailleurs un peu partout, ça marchera peut être en Syrie ! et puis il y a tant d’autres problèmes sur lesquels se pencher à notre rentrée française que l’arme chimique on peut faire le coup en douce non ?

    • Marie-Christine dit :

      Ouais, et j’adorerais qu’il les prenne sur la figure « ses » armes chimiques… Question de vent !
      Après le Rainbow warrior, le sang contaminé…
      « il est animé d une haine indigne d un représentant de mon pays. » ? Surtout on dirait que c’est vital pour lui de ne pas décevoir ses commanditaires du CRIF, son ami BHL et tutti quanti.
      Un Homme d’Etat ? Non, un comploteur criminel de la pire engeance !

      • Marie-Christine dit :

        Un comploteur criminel barbouzard maffieux.

        • Marie-Christine dit :

          « Un comploteur criminel barbouzard maffieux. » qu’on a installé dans le fauteuil de ministre des Affaires étrangères…

          • mécréante dit :

            Les « on » qui l’ont installé sont les vrai pires comploteur criminel barbouzard maffieux !

          • Lejuste dit :

            N’oublions pas le proverbe français : »Le chien aboie, la caravane passe »
            Moi je dirais, c’est un roquet,qui aboie devant un molosse; il fait plutôt pitié et honte à la France.
            Personne ne peut prendre au sérieux un langage de ce calibre.
            FABIUS, FERME TA GUEULE

    • Fares-dz dit :

      Bcp de films de Rambo et Rocky sur France télévision en ce moment. On prépare l’opinion à quelque chose.

    • RoyL dit :

      > une idée derrière la tête

      En attendant de venir emmené devant un tribunal pour criminels de
      guerre et violeurs des lois internationales un beau jour, Fabius
      peut aller « a fare in c., »* comme on dit en italien.

      http://sana.sy/fra/55/2012/09/02/439336.htm
      Gatilov: Pas d’alternative au plan d’Annan et à la Déclaration de
      Genève
      02 Sept 2012

      Moscou/ Le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Guenadi
      Gatilov, a affirmé que Moscou partage avec Lakhdar al-Ibrahimi,
      émissaire spécial de l’ONU en Syrie, sa position refusant
      l’ingérence militaire dans ce pays, **SOULIGNANT** L’INEXISTENCE
      D’UNE ALTERNATIVE au plan de six points de l’ancien émissaire
      international Kofi Annan. [...]

      > faire apparaitre sur le sol syrien des armes chimiques

      la seule chose *chimique* dont ce ministre oligophrénique est un
      *expert* (façon de parler) est le sildénafil (développé par la
      firme pharmaceutique Pfizer sous la marque Viagra). J’invite tout
      le monde à se renseigner un peu sur les armes chimiques, leur
      utilisation et limites. Une fois qu’un minimum de connaissance
      ait été ainsi acquise on pourra plus facilement *comprendre* que
      l’on pourrait, au même titre, prétendre aussi de « faire
      apparaitre » … ?!, quoi, des kangourous gambadant dans les rues
      des villes avec des ADM (armes de destruction massive) cachées
      dans leur poches, oui?

      Ce que Fabius pourrait par contre espérer de faire APPARAITRE
      comme plus réaliste c’est de montrer que, « idées derrière la
      tête » à part, ‘il possède un IQ (Quotient intellectuel) d’un
      déficient aussi — et ça devant les juges du tribunal mentionné
      ici en haut, quand il en sera le moment (et don’t worry, ça va
      arriver). Qui sait, peut-être que les cellules d’un hôpital
      psychiatrique pour criminels soient plus confortables?

  75. Bahia dit :

    Bravo…Olivier Kohler (blog de Jean souhel Gowrie)
    Que dire d’autre.

    Cela fait plus d’une année que je me bats, avec quelques autres, envers et contre tout, contre la désinformation médiatique effarante, les manipulations d’informations, la fabrication d’images et le militantisme aveugle des journalistes.

    Ainsi, plus de 16 mois pour que le professionnalisme et l’honnêteté intellectuelle de l’un d’entre eux puisse enfin sortir la vérité au grand jour. Olivier Kohler n’y va pas par quatre chemins. Il nous parle ouvertement de chancelleries occidentales ayant essayé « d’occulter la réalité ». Chancelleries occidentales, dont la nôtre, aux ordres du Conseiller Fédéral Didier Burkhalter, qui nous ont menti, déformé la réalité, biaisé l’information et promu l’idée d’une révolution pacifique. Nous avons toujours soutenu que cette révolution n’avait de pacifique même pas le nom. Nous avons fait parvenir des centaines de documents, matériel vidéo graphique, aveux et témoignages à nos médias et à nos autorités politiques. Comme réponse, le DFAE n’a rien trouvé de mieux que d’offrir des centaines de milliers de francs aux jihadistes. Le même DFAE qui vient d’en offrir plusieurs autres milliers aux représentants d’une des mouvances les plus radicales de ce courant jihadistes ici en Suisse. Olivier Kohler nous montre la carte des pays « fournisseurs » de terroristes à destination de la Syrie : Libye, Egypte,Tunisie,France et Grande-bretagne. Curieux, les mêmes qui nous parlent d’un régime sanginaire tuant des civiles innocents. Il nous montre la famille, tunisienne, de l’un d’entre eux, parti mourir là-bas, en Syrie et déclarant se réjouir de l’éventualité de voir ses frères suivre son chemin.

    C’est donc cela la révolution pacifique en Syrie.

    Nous soutenons le terrorisme et le Jihad. Nous sommes devenus des terroristes et des jihadistes.

    Lorsque l’on sait, au surplus, que tout cela est fait en parfaite connaissance de cause…

    Voici, pour celles et ceux qui ne l’auraient pas vu, le sujet de M. Olivier Kohler. Journaliste, pour une fois, honnête.

    http://www.rts.ch/video/info/journal-19h30/#/video/info/j

    Nos finances vont vers ces gens-là. Et M. Burkhalter le sait très bien.

    du blog de Jean souhel Gowrie

    http://www.rts.ch/video/info/journal-19h30/#/video/info/journal-19h30/4240615-syrie-un-nombre-croissant-de-djihadistes-etrangers-originaires-de-tunisie-du-liban-d-irak-ou-d-europe-afflue-dans-le-pays.html

  76. Vanalic dit :

    Talia al Moukatila !!! Avant-garde combattante!!!

    SYRIE: Les Frères Musulmans et l’alliance politique.

    « Pour les Frères musulmans aussi, l’alliance est l’aboutissement d’un long débat intérieur. Au début des discussions, ils avaient une conception très absolutiste de l’Etat islamique. Peu après la publication du manifeste du Rassemblement national démocratique, en mars 1980, ils avaient répondu par un tract qui disait: “Rentrez dans votre trou (de souris), c’est nous qui allons faire la Révolution. La seule voie, c’est l’Islam”. « ….

     » Le programme de l’Avant-garde combattante, c’est la création d’un Etat islamique, en recourant à la Djihad, c’est-à-dire, selon un proche conseiller d’Adnan Okla, la “lutte pour atteindre le chemin de Dieu”, ou, en utilisant un langage moins théologique, “l’utilisation de la force, de toutes les formes de force possibles, sauf celle qui est interdite par le Coran: contre les innocents”. L’organisation ne dédaigne pas de recourir au terrorisme, mais d’une façon sélective. “Pour faire tomber ce régime, dit le conseiller d’Adnan Okla, nous ne voulons pas taper sur n’importe quoi. Ce que l’on cherche à frapper, ce sont les piliers du régime, pas les ministres ni des gens qui occupent des positions apparemment importantes, mais des gens qui, autour d’Assad, sont les véritables piliers du régime”. « …

    (Le Monde Diplomatique, Mars 1983, extraits)

    Rapporté par : chris-kutschera

    http://www.chris-kutschera.com/Freres%2

  77. anonyme dit :

    Sur bfmtv, le méchant Al Assad qui mène » une politique de terreur » en faisant viser volontairement des maisons habitées par des « enfants, des femmes et des vieillards  » , des villages où la seule personne armée est « un vieillard qui possède un vieux fusil  » puis le bon Fabius, en écho à Juppé qui brandit les « armes chimiques »

  78. anonyme dit :

    Quant à la réponse « massive et foudroyante » , le gouvernement Hollande , s’il s’intéressait à la France , devrait en user dans les banlieues bourrées de drogue et d’armes de guerre.
    A noter que Fabius nomme Al Assad par son seul prénom, imitant ainsi le comportement des judéo-américains vis-à-vis de Sadam Hussein; Fabius ou l’abjection sioniste personnifiée.

  79. résistance dit :

    Robert Fisk dans une prison… Du jihad à la pénalité. Des jihadistes racontent leurs histoires (en anglais):
    http://breakingnews.sy/en/article/6135.html

    Un site qui rassemble des articles en allemand, en anglais et en francais, dont beaucoup sur la Syrie : http://www.net-news-global.net/

    3000 manifestants a Francfort contre une intervention de l’OTAN 1er septembre 2012

  80. Rowayes dit :

    Quel dommage que l’actualité ne prenne pas les mêmes vacances que vous, vraiment.

  81. Nestor le redresseur de torts dit :

    @ netchou
    Tu n’a pas tort sur le fond, mais dis moi, tu as voté Mélenchon, camarade ?

    Ce que tu nommes arbitrairement « les ondes gouvernementales françaises » s’appelle Europe 1, (un comble). C’est une Radio privé qui ne relèves pas du service public mais qui, c’est vrai, tout comme le réseau France-inter/France-culture/France-info/etc.. rend la France responsable de tout et n’importe quoi. A force de matraquage (comme Aline avec les « pro-bachar ») ca rentre dans la tête des gens sans qu’ils s’en aperçoivent.

    L’interviewé Fabius comme le journaliste El-Kabach sont tous deux des juifs-sionistes qui se voient eux-mêmes bien plus comme des européens ou des occidentaux que des Français. Ce n’est pas tendancieux ou diffamatoire de le dires puisqu’ils ne jurent que par l’Union Européenne inféodée a leur communauté « internationale ».

    « …(Fabuis) est animé d une haine (ok), indigne d un représentant de mon pays.. »

    Mais ce n’est pas le représentant de ton pays, mais celui de l’empire DANS ton pays. Exactement comme le furent Kouchner au Kossovo et Ponce Pilate en Palestine !

    Il est de plus très désagréable d’entendre toujours évoquée la dignité ou la grandeur de la France de façon purement hypocrito-rhétorique par des gens (souvent de gauche) qui eux non plus n’y ont jamais cru.

    • sowhat dit :

      mais plus grand nombre n’est dupe – même en France. Ces gens-là sont enfermés dans une espèce de bulle protégés qu’ils sont par les milliards du Qatar. Ils se croient puissants mais en fait ils ne sont et ne représentent rien du tout. Ce n’est qu’un ramassis d’opportunistes cyniques nullement intéressés par la politique et encore moins par la vérité. Tout ce qui les intéresse c’est se remplir les poches. Heureusement qu’ils sont les derniers à reconnaître que leur petit jeu est su et connu de tout le monde. Prétendent-ils entraîner la France dans une guerre contre la Syrie ? A l’évidence non. Par conséquent ils se ridiculisent eux-même de plus en plus.

  82. theflowerpower dit :

    Salut tout le monde !! Un truc pour « raccourcir » les longues URL :
    1- http://cortas.elpais.com./
    2- Click sur « acortar »
    et le tour est joué !

    • nacera dit :

      C’est trop cool, surtout lorsqu’on aperçoit pas trés loin d’elle des sympatisants de l’ASL!
      Cette petite fille a résumé pour le monde entier ce qui se passe: l’éveil et la prise de conscience.

  83. mescalito22 dit :

    netchou a raison.
    J’ai l’impression d’assister au déroulement d’un vieux film avec quelques passages héroîques ou épiques avec une fin déja connue.
    Elle n’est pas gaie.
    J’aimerais bien savoir comment les vrais amis de la Syrie comptent s’y prendre pour la changer..
    y a t-il encore un espoir?
    je n’ai pas la foi de certains mais je suis un patriote français qui a honte de son pays et qui voudrait sincèrement en faire plus!

  84. theflowerpower dit :

    Lu sur info infowars.com
    « Al-Qaeda Leader Strikes Deal With U.S., Saudis To Send 5,000 Fighters to Syria »
    http://cort.as/2QG2

  85. Observateur rationel dit :

    Bonne nouvelle de Alep (selon un général de l’armée arabe syrienne dans 10 jours c’est réglé). D’autant plus que c’est sur le site de ce lache fils à papa Saad Hariri..
    http://www.lorientlejour.com/category/Derni%C3%A8res+Infos/article/776215/Un_general_syrien_predit_la_reprise_dAlep_sous_10_jours.html

  86. Cécilia dit :

    Le CCG réclame un transfert de pouvoir en Syrie, met en garde l’Iran

    Arabie/CCGLes monarchies arabes du Golfe ont appelé dimanche à un « transfert pacifique du pouvoir » en Syrie

    Réunis à Jeddah (ouest de l’Arabie saoudite), les six pays ont demandé à « la communauté internationale d’assumer ses responsabilités et de prendre des mesures efficaces pour protéger les civils » en Syrie.

    Le Conseil de Coopération du Golfe (CCG: Arabie saoudite, Bahreïn, Emirats arabes unis, Oman, Qatar et Koweït) a appelé « à intensifier les efforts arabes et internationaux pour arrêter l’effusion de sang ».

    La réunion a proclamé son appui au nouveau médiateur international en Syrie, Lakhdar Brahimi et souligné « l’importance d’élaborer une nouvelle stratégie et un plan clair visant à réaliser un transfert pacifique du pouvoir ».

    Les pays du Golfe, et notamment l’Arabie saoudite et le Qatar, sont en première ligne dans la bataille diplomatique contre le régime de Damas.

    Les six pays ont par ailleurs sommé Téhéran de cesser ses « ingérences » dans leurs affaires intérieures et fustigé la substitution par la télévision iranienne du mot « Syrie » par « Bahreïn » dans la traduction du discours du président égyptien.

    Dans son communiqué final, le CCG demande à son puissant voisin de « cesser ces agissements et de ne pas avoir recours à la force ou de menacer d’y avoir recours ».

    Téhéran menace de frapper d’une main de fer les forces américaines déployées dans le Golfe en cas d’agression contre l’Iran.

    http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=77251&cid=20&fromval=1&frid=20&seccatid=28&s1=1

  87. Marie-Christine dit :

    Syrie : un vétéran de l’humanitaire réclame une zone d’exclusion aérienne
    http://www.assawra.info/spip.php?article788

    Petit jeune de la dernière averse ou vieux snock des neiges d’antan (vous avez reconnu les expressions de l’ami Brassens), quand on est un propagandiste des guerres atlanto-sionistes on est un propagandiste des guerres atlanto-sionistes…
    Il s’appelle Jacques Bérès. C’est un septuagénaire, chirurgien de Médecins Sans Frontière. Il est rentré illégalement en Syrie pour opérer les rebelles près d’Alep. Il fustige l’OSDH pour sa sous-èvaluation du nombre des tués : à vue de nez de son « petit hôpital », il l’estime à au moins 50 000… Il est scandalisé par l’hécatombe chez les « valeureux combattants rebelles » (Merci M. le docteur de l’information !?) sans que la « communauté internationale » n’intervienne pour les protéger !

    En 2de partie :
    L’armée syrienne sort l’arme du bulldozer
    Un résumé des dernières dénonciations en direction des médias internatoinaux, des innocentes victimes de l’opposition des pratiques barbares de l’armée syrienne.

    • AVICENNE dit :

      J’ai en général du respect pour les personnes âgées. Mais là, c’est impossible !.

      Il a tout à fait le droit d’être contre le régime. Il n’a absolument pas le droit de sortir des chiffres « à mains levées » pour faire « fondre en larmes » la « ménagère de 50 ans ».

      Il ose en plus parler de la Lybie et des « bombardements » salvateurs !. Il n’a vraiment pas honte !.

      Certe la guerre civile, la guerre tout court, est une horreur, avec son cortège d’horreurs.

      Cela ne lui donne pas le droit de dire n’importe quoi. Il est là pour soigner. Qu’il soigne et qu’il se taise……

      Il fera certainement un bouquin lorsqu’il reviendra en France pour arrondir ses fins de mois de retraité..

    • Marie-Christine dit :

      En fait c’était « vieux chnoque », autre façon de dire fossile, et seuls la dernière averse et les neiges d’antan ont été empruntés à Brassens

    • sowhat dit :

      Ainsi l’armée syrienne si elle a intérêt à liquider le maximum d’éléments armés insurgés djihadistes et autres crapules prend bien garde de ne pas trop le montrer et évite d’ exhiber triomphalement les trophées macabres. Oui très probablement, le témoignage de ce type (scandalisé par l’hécatombe chez les « valeureux combattants rebelles ») le confirme, les chiffres des communiqués officiels sont délibérément sous-évalués et en deça du nombre réel des morts et des blessés dans les rangs de l’ASL.

      Les médias syriens donnent des chiffres plausibles destinés a rassurer la population et à lui montrer que l’Etat utilise les moyens nécessaires pour venir à bout du terrorisme. Mais il n’y a pratiquement rien en termes visuels qui montre l’étendue des dégâts infligés aux bandes armées. Il n’y a donc pas de propagande à ce niveau. Mais en revanche la comm officielle syrienne ré-utilise les vidéos filmées par les bandes armées elle-mêmes en vue de les démoraliser. Ainsi les syriens détournent l’information et la propagande au détriment de leurs ennemis. Un retour à l’envoyeur en quelque sorte. Ce qui est fort habile. Et le résultat est qu’une angoisse indicible se répand parmi les bandes armées et parmi leurs chefs sur te terrain qui d’ailleurs tombent les uns après les autres. Il faut croire que cette angoisse est contagieuse puisqu’à l’évidence elle se répand parmi les chefs de ces chefs qui ne se trouvent pas en Syrie. Puissent-ils tous connaître le même sort.

      Et de fait la résistance inouïe de la Syrie après un an et demi d’une campagne gigantesque absolument sans précédent dans l’histoire des nations continue à répandre l’angoisse dans les rangs des voyous-coalisés. Et toutes les vociférations des Fabius et cie ne sont en fait que les signes de panique face à la vérité qu’il n’est plus possible de cacher. Les derniers espoirs s’effondrent. Les syriens et leurs alliés voient très bien la situation de leurs adversaires et ne se priveront pas d’accroître cette angoisse lorsque cela peut leur être utile.

    • Khodr dit :

      Quel con ce mec , tu es sur que c est un médecin et pas un imposteur payer par les saoudien ou bichon d émir du quatar????
      Yarlra bitou ébène shalmouta

      • Marie-Christine dit :

        C’est en tout cas le prototype vivant de la doctrine Kouchner : humanitaire=guerre ; humanitaire=au service des guerres de l’empire !

        • Khodr dit :

          Bien dit Marie-Christine

          • arabica dit :

            Il ne faut pas oublier que ces « associations » vivent aussi de votre complaisance à leur donner de l’argent. Quoi de mieux pour soutirer du fric que de faire pleurer devant une catastrophe. A votre bon coeur msieur dame !
            Je ne connais pas l’etat de sante de ce médecin mais je trouve qu’à son age il est temps de passer la main !
            j’ai un souvenir que vous partagez peut être : Kouchner avec un sac de riz sur l’epaule (sac de riz qui a sans doute pourri dans un entrepot du port faute de moyen pour assurer la distribution), une vraie pub pour dentifrice !

  88. Marie-Christine dit :

    Liens :

    La Voix de la Russie. Une délégation de l’opposition parlementaire syrienne … http://www.palestine-solidarite.org/actualite.La-Voix-de-la-Russie.030912.htm

    Ghaleb Kandil. L’hypocrisie et l’intervention étrangère en Syrie
    http://www.palestine-solidarite.org/analyses.Ghaleb_Kandil.030912.htm

    Chris Marsden. La France et la Turquie réclament à l’ONU la création de zones
    http://www.palestine-solidarite.org/analyses.Chris_Marsden.030912.htm

    Gilles Devers. A notre ami Desmond Tutu : Ce qu’il faut faire pour juger Bush et Blair
    http://www.palestine-solidarite.org/analyses.Gilles_Devers.030912.htm

    Robert Fisk. La route de Syrie, du djihad à la prison
    http://www.palestine-solidarite.org/analyses.Robert_Fisk.020912.htm

  89. theflowerpower dit :

    Al-Qaeda Leader Strikes Deal With U.S., Saudis To Send 5,000 Fighters to Syria

    ” (…) Tariq al-Fadhli, jihadist leader of the Southern Yemen insurgency and a man personally trained by Bin Laden, has successfully negotiated with U.S. and Saudi officials to send 5,000 jihadist fighters via Turkey to aid Syrian rebels in the attempted overthrow of President Bashar Al-Assad, reports AlAlam. The report was also picked up by AdenAlghad.net. (…)”

    http://cort.as/2QGc

  90. Cécilia dit :

    Manifestation égyptienne exigeant le flageolement de l’ambassadeur saoudien

    Des dizaines d’Egyptiens, proches de leurs détenus en Arabie Saoudite, ont manifesté devant l’ambassade d’Arabie Saoudite au Caire pour protester contre le verdict de la « justice saoudienne » ordonnant l’emprisonnement et la flagellation de la femme d’affaires égyptienne Najla Wafa.

    Les manifestants ont soulevé des slogans réclamant la flagellation et l’expulsion de l’ambassadeur d’Arabie Saoudite du Caire.Ils ont également exigé la démission du ministre égyptien des Affaires étrangères Mohamed Kamel Emro.

    Selon le quotidien Masr alYawm, les slogans répétaient : « Oh Kattan écoute cela.. nous n’allons pas laisser passer cette farce », ou « le peuple exige la flagellation de l’ambassadeur.. le peuple exige l’expulsion de l’ambassadeur, » ou encore « Oh gouvernement ne te laisse pas intimider… nous avons notre dignité « !

    Et sur les banderoles brandies par les manifestants, on pouvait lire : « Non à la flagellation de la dignité des égyptiens après la révolution.. Liberté à Najla notre fille » et « liberté pour tous les prisonniers Egyptiens ».

    La manifestation a été organisée par Hamdi Fakhrani, un ancien membre du parlement, qui a déclaré que « la persistance saoudienne à vouloir insulter et humilier les Egyptiens émane d’un régime qui ne peut être que tyrannique et ne se soucie guère de la dignité de l’Egypte, alors que si Najla était de nationalité américaine jamais il aurait osé faire un tel acte. »

    L’affaire Najla Wafa: une affaire commerciale qui en cache une morale conpromettante pour la famille royale??

    Rappelons que l’égyptienne Najla Yahya Wafa a été condamnée à 5 ans de prison et 500 coups de fouet en Arabie Saoudite, sur fond d’un conflit d’ordre commercial.

    Le père de la détenue égyptienne, Dr.Yehya Wafa, un chirurgien de haute-renommée, accuse la princesse saoudienne d’avoir mis sa main sur la société de décoration que sa fille avait créée ; ajoutant que la princesse avait tenté de forcer sa fille à collaborer avec elle après le succès de la société.

    Or, Najla Wafa a été arrêtée en Septembre 2009, à la demande de la princesse saoudienne : son waqil (ndrl : son tuteur sachant que la loi saoudienne interdit à tout étranger de créer sa propre société sur le territoire saoudien à moins d’un tuteur placé au-dessus de son autorité et qui en l’occurrence jouit de tous les droits de propriété !!) dans la société qu’elle a créée !

    Najla a entamé une grève de la faim qu’elle entend poursuivre jusqu’à sa mort pour défendre sa dignité et ses droits, à moins d’une intervention personnelle du président égyptien Mohammad Morsi auprès du monarque saoudien !

    Pour sa part, l’association Karama pour les droits de l’Homme a appelé les Nations unis a demandé des autorités saoudiennes d’arrêter la flagellation de Najla Wafa détenue dans la prison de Malaz, située dans la capitale saoudienne Riyad.

    L’association a précisé dans un communiqué, que « Najla Wafa a été flagellée en mai dernier 300 fois, à 50 coups de fouet par semaine et qu’il lui reste 200 coups de fouet, prévus après le dernier mois de Ramadan».

    L’association a souligné que « les forces de sécurité saoudiennes ont perquisitionné sa maison, ont confisqué ses documents et ses biens personnels ». Ajoutant que « Najla a été soumise à un interrogatoire par les enquêteurs de la police à Riyad pendant quatre jours, et qu’elle a dûe subir la violence et les insultes de la part des enquêteurs voire de l’avocat de sa plaignante. En plus son avocat a été interdit de la voir ou de se rassurer de sa santé » !

    L’avocat Ahmed Moufreh, membre à l’association Karama a ajouté que « Najla Wafa fait partie des ces centaines de cas de citoyens égyptiens détenus illégalement pendant de longues périodes, et qu’ils sont jugés par des tribunaux injustes, sans compter qu’ils sont soumis à la torture et aux mauvais traitements ».

    Par ailleurs, le père de Wafa a nié ce « qui a été répandu concernant l’inculpation de sa fille pour « un tête-à-tête illégal » , et a déclaré que l’affaire est un différend d’ordre commercial, et que la princesse saoudienne a donné à sa fille un chèque de deux millions de riyals pour ouvrir un restaurant dans un quartier résidentiel de Riyad, et qu’il a offert de restituer cette somme en échange de la libération de sa fille mais ils ont refusé ».

    Il a ajouté qu’ « il a reçu des menaces de la part de l’avocat de la princesse qui a promis d’inciter à sa poursuite les anciens services de sécurité du président déchu s’il parlait à la presse ou aux médias de l’affaire ».

    Il a aussi démenti que « les images publiés sur Facebook concernant une femme flagellée couverte de sang, ne sont pas celles de sa fille « .

    Dans une lettre publiée par les journaux égyptiens la détenue Najla écrit : «Je ne renoncerai point et ce jusqu’à ma mort, ensuite ce sera la faute au président Morsi et à chacun qui a coopéré pour cacher mon affaire au roi Abdallah pour des raisons que je connais bien ».

    Par ailleurs, les organisations des droits de l’Homme ont confirmé l’illégalité de l’inculpation de Najla sachant que son procès souffre de toutes les règles minimales de justice, à leurs têtes le refus par les autorités saoudiennes d’avoir droit à un avocat au cours de son procès.

    D’autre part, toujours selon les ODH, Najla a été jugée par un tribunal pénal alors que le différend est d’ordre commercial, donc elle aurait du être jugée par un tribunal civil !

    De son côté, le ministère égyptien des Affaires étrangères a reconnu son impuissance de réaliser des progrès sur cette question et a indiqué dans une de ses lettres à ce sujet la nécessité de l’intervention de l’autorité supérieure, se référant à la présidence de la république.

    Or, ce qui est étrange, c’est que durant les deux visites du président Mercy en Arabie Saoudite, ni l’affaire de Najla Wafa ni celle des détenus égyptiens n’ont été soulevées ou examinées !!

    http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=77291&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=141&s1=1

  91. Lostseven dit :

    Préparation d’une attaque fausse-bannière à l’arme chimique, prétexte à une intervention armée de l’OTAN

    http://lavoixdelasyrie.com/data/?p=5278

    La fabrication d’évènements justificateurs de guerre est la spécialité des états et des gouvernements dont la fonction, à l’encontre de celle des peuples, est de perpétrer les guerres si lucratives pour l’oligarchie en place…

    L’Histoire est truffée de tels évènements. La réthorique est là. Le plan est prêt à être exécuté. Les ordures qui nous gouvernent passeront-ils à l’action. Leurs états de service criminels ne sont plus à cela près…
    Paul Joseph Watson
    L’OTAN complote d’utiliser des ambulances comme couverture de l’invasion de la Syrie.

    Une attaque fabriquée à l’arme chimique a été finalisée pour piéger Al-Assad.

    Une source affirme que les puissances de l’OTAN en coordination avec l’Arabie Saoudite, mettent une touche finale à une attaque fausse-bannière afin de piéger les forces militaires du président Al-Assad de déclencher une attaque à l’aide d’armes chimiques comme précurseur d’une intervention de l’OTAN; l’opération utiliserait des ambulances comme couverture humanitaire pour donner un assaut militaire sur la Syrie.

    La source a dit à la chaîne de télévision syrienne Addounia qu’une entreprise saoudienne avait équipé 1400 ambulances avec des systèmes anti-gaz et anti-chimique à un coût de 97 000 US$, en préparation d’une attaque à l’arme chimique qui serait effectuée par les rebelles de l’ASL utilisant des obus de mortier à cet effet. Un autre groupe de 400 véhicules a été préparé comme transporteurs de troupes.

    L’attaque, qui impliquerait l’utilisation de phosphore blanc, de gaz sarin et gaz moutarde, serait lancée contre une ville densément peuplée près de la frontière jordano-syrienne, la ville de Daraa étant une possibilité, à la suite de quoi, les véhicules déferleraient de la frontière sous couvert d’une “mission d’aide humanitaire”.

    Les ambulances, estampillées du slogan: “Aide au peuple syrien”, opéreraient sous couvert d’une mission d’aide aux victimes d’une attaque chimique, mais ne sont en réalité rien d’autres que transporteurs de troupes blindés.

    Voyageant de Riyahd à Amman, la capitale de la Jordanie avant d’entrer en Syrie, les véhicules seront utilisés pour créer une zone tampon qui mènera à une intervention militaire de l’OTAN sous le prétexte de punir Assad et son régime des atrocités soi-disant commises, dit la source.

    La compagnie qui fournit les ambulances est basées à Riyadh et négocie en ce moment même avec le gouvernement Yéménite pour fabriquer des véhicules militaires pour l’armée de celui-ci.

    D’après la source, une réunion entre le chef de la chaîne de télévision saoudienne Al Arabiya et un diplomate américain a eu lieu à l’ambassade des Etats-Unis aux Emirats Arabes Unis. Le but de cette réunion était de s’accorder sur un programme de propagande pour conditionner le public à la probabilité du fait qu’Al-Assad et ses forces utiliseraient des armes chimiques. Peu de temps après la réunion, Al Arabiya commença à diffuser des nouvelles impliquant l’inévitabilité de l’emploi d’armes chimiques par les forces gouvernementales d’Al-Assad.

    Le rapport coïncide avec une déclaration publique faite ces jours derniers par le président Barack Obama et le président français François Hollande, menaçant la Syrie d’action de représailles militaires en dehors des auspices de l’ONU si la Syrie utilisait des armes chimiques.

    Durant un discours annuel de politique étrangère aux ambassadeurs français ce Lundi, Hollande a prévenu Assad que tout acte d’utilisation par l’armée syrienne d’armes chimiques contre les insurgents serait “une raison légitime pour une intervention des puissances de l’OTAN”. Il s’est assuré de faire passer le message pour les rebelles de l’ASL que la France n’hésiterait pas à les reconnaître comme le gouvernement légitime de la Syrie.

    Le 20 Août, Obama a mis en garde que toute tentative de déployer ou même de transporter le stock d’armes chimiques syrien représenterait une “ligne rouge” franchie et résulterait en une intervention directe des Etats-Unis sous forme militaire.

    “Ceci changerait mon calcul, ceci changerait mon équation”, a dit Obama.

    Plus de 60 000 troupes au sol américaines ont apparemment été préparées à prendre part au “pire” où des troupes “entreraient en Syrie pour sécuriser les stocks d’armes chimiques et biologiques à la suite de la chute du gouvernement Al-Assad”.

    Des observaterus ont prévenu depuis des mois que les rebelles soutenus par l’OTAN, avec l’aide du Qatar, de l’Arabie Saoudite et de la Turquie, se préparaient à lancer des attaques à l’arme chimique qui seraient blâmées sur Al-Assad, notant que les rebelles avaient été fournis en masques à gaz.

    De plus, aussi loin qu’en Novembre dernier, il a été rapporté que le nouveau gouvernement transitoire libyen soutenu par l’OTAN avait donné son accord pour envoyer des armes chimiques aux rebelles syriens. Il a été rapporté en Juin que les combattants de l’ASL avaient reçu ces armes et s’entraînaient à leur utilisation dans des camps d’entraînement en Turquie.

    L’ASL a aussi récemment annoncé qu’ils avaient récupéré un site de missiles équipé avec des armes chimiques sous la justification qu’ils voulaient éviter que le gouvernement syrien ne les utilise.

    Ce ne serait pas la première fois qu’une attaque fausse-bannière serait utilisée pour diabolliser le gouvernement syrien afin de graisser les rouages d’une intervention militaire.

    Comme le respectable quotidien allemand Frankfurter Allgemeine Zeitung l’avait rapporté, le massacre de Houla, qui fut immédiatement blâmé par les médias de l’occident sur les forces gouvernementales d’Al-Assad, fut en fait perpétré par des militants anti-Assad.

    ~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

    url de l’article original:

    http://www.infowars.com/nato-plot-to-use-ambulances-as-cover-for-humanitarian-invasion-of-syria/

  92. AVICENNE dit :

    Regardez cette vidéo.

    Je la trouve belle…………et triste à la fois.

    http://www.youtube.com/watch?v=za6bNumcFQM

  93. sowhat dit :

    Les actifs des banques libanaises en Syrie en hausse de 3% fin juin

    http://www.lecommercedulevant.com/node/21016

  94. LafleurJs12 dit :

    Une hirondelle ne fait pas le printemps mais le monde DIPLO de septembre consacre une page à Syrie et la guerre merdiatique ..A lire quand même ! ils sont quand m^me plus courageux ces deux rédacteurs de l’article des journalistes comme c’est indiqué…
    Et dans le Monde aujourd’hui acheté quand même pour lire la page d’un enième journaliste embedded : Jean Philippe Rémy, comme il signe son papier dans la page 2 -International, daté mardi 4 septembre, comme d’habs. il est allé se promener à Alep, et bien sûr embedded…et donc au service des « rebelles ». La magnifique vue d’Alep qu’il découvre du haut du quartier d’Ansari (que je connais bien) l’inspire.poète aussi le journaleux et je cite car ça ressemble une page du Routard avec mille excuses pour le Routard et donc :
     » En contrebas, le centre d’Alep(sic) s’étend en majesté, avec la citadelle posée au milieu comme une couronne. Il n’y a que depuis Ansari, le point le plus élevé de la ville, que la géographie de la capitale économique syrienne s’offre avec cette netteté ! »
    Eh bien, il n’a pas dû pouvoir être promené par « ses anges gardiens » jusqu’en haut de la citadelle pour nous sortir ça…
    Pour Salaheddine dont il reconnait qu’un jeune rebelle syrien n’avait jamais fréquenté avant étant plutôt de quartiers chics:
     » c’est là que la mémoire de la lutte contre le pouvoir est incrustée » resic. Sauf que ses copains fous d’Allah ne tiennent plus grand chose pas plsuqu’à Saif al Daoula d’où ils ont été virés d’après son témoignage, et que c’est bien des étrangers qui se battent au nom de … Ben laden ! je cite encore  »  » Pourtant au coeur de la bataille, le groupe de combattants n’a pas que des centres d’intérêts militaires: « Que pensez vous de ben laden demande en anglais sur un ton qui glace l’atmosphère ! ». ( pourquoi ça les glace ? on ne saura pas mais le journaliste constate encore qu’ils sont tous très « afghans ». Le journaliste neuneu remarque encore que plus les jours passent et moins il y a de Syriens combattants et plus il y a des hommes « à forte tendance salafiste » (une révélation pour notre jeune homme) mais qui s’inquiètent aussi tout « en ayant d’autres chats à fouetter », de savoir si cet étranger parmi eux ne serait pas sioniste (re re sic) !
    Bref, un journaliste du Monde d e plus au service des « Afghans » pour la destruction de la Syrie, grassement payés par leurs commanditaires des Saoudiens (ce sont des Salafistes) mais contre les Sionistes (des cervaux comme des petits pois avortés )!
    Le petit Jean Pierre Remy cela ne le gêne pas il vend ses pages embedded au Monde ! ça paye !
    Ben finalement c’est pas la joie chez ses copains salafistes; Y a même un groupe de Libyens qui, comme le remarque le reporter  » sont membres de ces groupes islamistes qui sont la prochaine grande question concernant le futur de la Syrie » .(celui dont rêve en plus de Clinton, Fabius !). Des libyens qui, aussitôt se font aussitôt engu…ler par le chef : le cheikh Walid Shlesh parce qu’il faut qu’ils aient l’air syrien ! On apprend que ce Cheikh est poète mais ne partage pas ses vers avec ce Remy qui n’est pas de la même confession (?)!
    Le cheikh est quand même très, très ingrat envers ses patrons puisqu’il fait remarquer « qu’il n’oubliera jamais que le monde ne nous a pas aidés mais c’est pas grave, notre histoire nous allons l’écrire avec notre sang »!!! Et bien quand m^me …avec tout ce que les Qataris, les Saoudiens, les Européens et les USA, et j’oubliais, les Turcs et le matériel libyen, ont déjà fait pour lui et son histoire ensanglantée du seul sang syrien, ce n’est pas très gentil.
    Mais qu’est ce qu’il ne faut pas lire comme co…ries criminelles, abjectes et dans les pages  » haute tenue intellectuelle du MOnde !
    J’ajoute de plus que le texte est torchonné comme je n’ose les nommer, les journaux sportifs ! Non, la prose de ces derniers est plus épique !

  95. Milena dit :

    http://www.alterinfo.net/Preparation-d-une-attaque-fausse-banniere-a-l-arme-chimique-pretexte-a-une-intervention-armee-de-l-OTAN_a80927.html

    Diffusez au maximum pour déjouer leurs plans diaboliques !! Fabius, Hollande, vous êtes des monstres come vos prédécesseurs Sarkozy et Juppé !!!

    • RoyL dit :

      C’est du bidon, j’ai (brièvement, pas la peine de perdre plus de
      temps) regardé cas ici déjà:

      http://syrianfreepress.wordpress.com/2012/09/02/warning-nato-plot-to-use-ambulances-as-cover-for- humanitarian-invasion-of-syria-complotto-nato-per-usare-ambulanze-come-copertura-per-uninvasione- umanitaria-della-siria-eng-ita-video/

      NATO Plot To Use Ambulances As Cover For Humanitarian Invasion of
      Syria.
      02 Sunday Sep 2012

      Les *décideurs* ne sont pas les lecteurs ignorants-typiques du
      Figaro, Libération, le Monde, … Neue Zuercher Zeitung si vous
      voulez (étant suisse moi-même); ni des retardés mentaux à la
      Fabius, par exemple, non plus. Une utilisation dans ce contexte
      de l’arme chimique c’est du PURE NON-SENS, assimilable au (côté
      OTAN) parachutage d’un bataillon d’hommes grenouille (est-ce que
      on aurait déjà vu un bataillon — 200-300 soldats — d’hommes
      grenouille quelque part, d’ailleurs?) 8-) sur Damas pour donner
      l’idée de l’idiotie. Très succinctement, l’arme chimique est une
      arme **TRES DIFFICILE** à utiliser d’abord (même *laborieuse*);
      elle n’est pas *efficiente* en général et en particulier elle
      n’est pas conçue pour des théâtres de guerre urbains, bien
      qu’elle présuppose comme objectif des concentrations assez
      importantes d’hommes dans des conditions relativement
      *statiques*.

      De quel *false flag* devrait il s’agir?! Gazer un convoi de
      pickups en route?! Des processions d’hommes qui s’enfiltrent ou
      exfiltrent le long des bois, pâturages, cols et rochers ? Est-ce
      que les terroristes placeraient des tentes dans les rues et
      places des villes ou villages comme leur quartiers et logements?
      Et ainsi de suite. S’il vous plait!!!, autant vaudrait utiliser
      des [fantaisie] canons laser.

      Est-ce que ils prennent les russes, les chinois et les autres
      pour des cons? Autant vaudrait — et cas serait plus simple –
      envoyer une déclaration de guerre à Moscou et Beijing
      directement.

      *FALSE FLAG*!!!, qu’est-ce que ça vaudrait dire, que les
      troglodytes à la Fabius craindraient plus les lecteurs du Figaro
      que les russes et les chinois, oui?!

  96. Cécilia dit :

    La route de Syrie, du djihad à la prison

    Un journaliste occidental a obtenu pour la première fois l’accès aux prisonniers détenus par l’armée d’Assad

    Par Robert Fisk, The Independent (UK) 2 septembre 2012 traduit de l’anglais par Djazaïri

    Ils sont entrés dans la pièce un par un, la tête basse et les mains croisées sur le devant, comme s’ils avaient l’habitude d’être menottés. Dans une des prisons militaires les plus redoutées de Syrie, ils ont raconté l’histoire extraordinaire de l’aide qu’ils ont apporté à l’opposition armée au régime de Bachar al-Assad. L’un était un Franc-Algérien d’une quarantaine d’années, un homme de petite taille, dos voûté et longue barbe ; un autre était Turc, avec ce qui avait l’air d’être un œil au beurre noir, qui a parlé de de son entraînement dans un camp taliban à la frontière pakistano-afghane. Un prisonnier Syrien a décrit la manière dont il a aidé deux kamikazes à commettre un attentat à l’explosif meurtrier au centre de Damas, tandis qu’un mufti a parlé de ses vaines tentatives pour unifier les factions en guerre contre le régime syrien.

    Compte tenu du caractère sans précédent de notre accès à une prison syrienne de haute sécurité, nos rencontres avec ces quatre hommes – leurs geôliers avaient d’autres détenus à notre disposition pour une interview – ont été une expérience glaçante qui donne à réfléchir. Deux d’entre eux ont fait clairement allusion au traitement brutal qu’ils ont subi immédiatement après leur arrestation. Il a fallu dix minutes pour persuader le gouverneur de la prison militaire, un général entre deux âges aux cheveux grisonnants dans son treillis militaire – et son officier du renseignement en bras de chemise de quitter la pièce pendant nos conversations. Nous avons refusé des demandes ultérieures des autorités syriennes pour accéder aux enregistrements des entretiens.

    Chose incroyable, ils ont quitté leur bureau de sorte à ce que nous puissions être seuls pour parler avec leurs captifs.

    Deux de ces hommes ont parlé de leur recrutement pas des prédicateurs islamistes, un autre de la façon dont les chaînes satellitaires arabes l’ont convaincu de se rendre en Syrie pour faire le djihad. Ce sont les récits que les autorités syriennes voulaient évidemment que nous entendions, mais les prisonniers – qui ont dû dire la même chose lors de leurs interrogatoires – étaient vraiment désireux de nous parler, ne serait-ce que pour rencontrer des occidentaux et nous alerter de leur présence après des mois de captivité. Le Franco-Algérien a englouti la boîte de poulet-frites que nous lui avions donnée. Un des Syriens avait reconnu qu’il était maintenu constamment en confinement solitaire.

    Nous avons promis aux quatre détenus que nous donnerions leurs noms et les précisions utiles à la Croix Rouge Internationale.

    Mohamed Amin Ali al-Abdullah, 26 ans, était en quatrième année de faculté de médecine dans la ville de Deir Ez-Zor, une ville du nord de la Syrie. Fils d’une «simple» famille paysanne de Lattaquié, il était assis dans le fauteuil du gouverneur de la prison vêtu d’une chemise à rayures bleus et d’un pantalon propres – qui lui ont été donnés, dit-il, par les autorités – et nous a dit avoir rencontré des «problèmes psychologiques» pendant sa deuxième année d’études. Il a fondu en larmes à deux reprises pendant notre conversation. Il a expliqué avoir suivi une prescription médicale mais avoir aussi accepté l’aide d’un «cheikh» qui lui avait suggéré de lire certains passages du Coran. « C’était une manière de pénétrer dans ma personnalité, et de temps en temps, il me donnait des disques sur la cause salafiste, surtout des discours de cheikhs saoudiens comme Ibn Baz et Ibn Ottaimin. Par la suite, il m’avait donné des vidéos qui rejetaient toutes les autres sectes de l’Islam et qui attaquaient les soufis et les chiites. Le «cheikh» avait été incarcéré pendant un an mais il trjoignit plus tard Mohamed comme colocataire à Damas. «Il me montrait alors des vidéos d’opérations de djihadistes contre l’OTAN et les Américains en Afghanistan.»

    Quand le soulèvement débuta en Syrie l’an dernier, Mohamed explique que le «cheikh» et deux autres hommes lui avaient conseillé de participer à des manifestations contre le régime. «Quand les prières du vendredi étaient terminées, l’un d’entre nous se plaçait au milieu de la foule pour crier des slogans au sujet de l’injustice et de la mauvaise situation ; les quatre autres se mettaient dans les coins et criaient ‘Allahu Akbar’ [Dieu es grand] pour encourager la foule à faire de même.»

    Vers cette époque, explique Mohamed, il a été présenté à un salafiste nommé “Al-Hajer” qui lui avait demandé son aide pour un soutien logistique et médical à son mouvement – cacher des hommes recherchés par les autorités et trouver des refuges sûrs.» Al-Hajer avait commencé » à fréquenter le domicile de Mohamed, «et il m’avait proposé une forme [de rituel] d’allégeance, vous serrez les mains de cet homme et vous lui dites que vous le reconnaissez comme un chef auquel vous allez obéir, et que vous suivrez le djihad dans jamais lui poser de question.» Al-hajer avait ramené des étrangers au domicile de Mohamed.

    «Ils m’ont mis dans leur cercle. J’avais laissé ma raison ‘ailleurs’ à cette époque et puis j’ai compris que ce groupe faisait partie d’al Qaïda. Le 10 avril de cette année, l’un d’entre eux m’a demandé d’aller avec lui dans une voiture. Je suis allé dans un endroit où j’ai vu des cylindres de 2,5 m de hauteur, avec des compartiments pour les remplir d’explosifs.

    Ils étaient une dizaine là-dedans. Je ne sais pas pourquoi ils ont fait appel à moi – peut-être pour m’amener à m’impliquer. Il y avait un palestinien et un Jordanien qui étaient les auteurs de l’attentat suicide et trois Irakiens. Nous étions partis en voiture devant les deux kamikazes. Je ne savais pas où ils allaient se faire exploser, mais 15 minutes après être rentré chez moi il y a eu une très forte explosion. J’ai compris la catastrophe quand j’ai regardé la télévision et que j’ai vu que la bombe avait explosé dans une rue bondée dans le quartier de Bazzaz ; il y avait des maisons démolies par les bombes et toutes les victimes étaient des gens de la classe moyenne et des pauvres. J’étais tellement désolé.

    Par la suite, un des salafistes demandera à Mohamed d’aller voir sa mère à l’hôpital – parce qu’il était docteur et que le salafiste aurait été reconnu – mais les services secrets syriens l’attendaient. «Je leur ai dit très franchement : ‘je suis content d’être arrêté – c’est mieux que de participer à une telle organisation ou d’avoir un rôle dans d’autres effusions de sang.’ Je ne sais pas commenet j’ai pu me retrouver avec ces gens. Je me suis mis moi-même dans une ’benne à ordures.’ Maintenant, je veux écrire un livre pour dire aux gens de qui m’est arrivé pour qu’ils ne fassent pas comme moi. Mais on ne m’a pas donné de stylo et de papier.»

    Mohamed a vu son père, un instituteur, sa mère et une de ses sœurs il y a eux mois. Nous lui avons demandé s’il avait été maltraité. «Un seul jour, » a-t-il dit. «Ce n’était pas de la torture.» Nous lui avons demandé pourquoi il y avait deux marques foncées sur un de ses poignets. «J’ai glissé aux toilettes,» a-t-il dit.

    Jamel Amer al-Khodoud [un nom qui ne sonne pas algérien, sans doute un pseudo, NdT], un Algérien dont la femme et les enfants vivent à Marseill et qui a servi dans le 1er régiment de transport de l’armée française, est un homme de 48 ans plus discret et son histoire assez pathétique de la quête du djihad – encouragée par les informations d’al Jazeera sur la souffrance des Musulmans en Syrie, dit-il – qui laisse un homme quelque peu désillusionné. Né à Blida, il avait émigré en France mais, quoique parlant le français couramment, il n’avait qu’une vie de petits boulots et de chômage puis, «après une longue hésitation, j’ai décidé d’aller en Turquie pour aider les réfugiés Syriens.»

    Il était, dit-il, un «salafiste modéré, » mais dans les camps en Turquie, il a rencontré un cheikh Libyen, de nombreux Tunisiens et un imam Yémenite « qui m’ont donné des leçons sur le djihad.» Il a franchi la frontière avec un fusil de chasse et, avec d’autres hommes, il a attaqué des barrages de l’armée et dormi dans des maisons abandonnées et dans une mosquée dans les montagnes au-dessus de Lattaquié. Entraîné avec de l’armement français, il n’avait jamais tiré avec un Kalashnikov – on lui avait permis de tirer trois cartouches sur une pierre pour d’entraîner, dit-il – mais après quelques semaines de misère où il a découvert que le djihad en Syrie n’était pas pour lui, il a résolu de retourner en Turquie pour rentrer en France. «Ce que j’avais vu à lé télévision, je ne l’avais pas vu en Syrie. »

    Capturé par des villageois soupçonneux, il a été emmené dans une ville (probablement Alep) et puis transféré par hélicoptère à Damas. Pourquoi n’a-t-il pas choisi la Palestine plutôt que la Syrie pour son djihad, lui avons-nous demandé. «Un ami palestinien m’avait dit que son peuple avait plus besoin d’argent que d’hommes,» a-t-il répondu. «En plus, c’est une frontière difficile à franchir.» Quand je lui ai demandé s’il avait été maltraité en captivité, il a répondu : «Dieu merci, je vais bien.» A la même question il a fait la même réponse.

    Un imam Syrien – de la mosquée Khadija al-Khobra à Damas – au visage sombre et émacié, nous a parlé de sa rencontre cette année à damas avec quatre «groupes de militants» qui avaient des objectifs religieux et nationalistes différents et de ses tentatives pour les unifier avant de décougvrir que c’étaient des voleurs, des assassins, des violeurs plutôt que des djihadistes. C’est du moins ce que dit cheikh Ahmed Ghalibo. Emaillant la conversation avec les noms de ces hommes ; le cheikh a expliqué qu’il avait été atterré par la façon dont ces groupes avaient liquidé ceux qui étaient en désaccord avec eux, parfois sur la base de simples soupçons, «découpant les cadavres, les décapitant et les jetant dans les égouts. Il a dit avoir été témoin de sept meurtres de ce genre ; de fait, faire disparaître les corps dans les égouts est quelque chose de courant à Damas.

    Sachant qu’il était mufti de la mosquée al-Khobra et apparemment au courant qu’il avait rencontré les quatre dirigeants extrémistes, le police syrienne a arrêté Ahmed Ghalibo le 25 avril de cette année. Il nous a dit avoir fait des aveux complets parce que «ces militants ne sont pas une ‘Armée Libre’», et il a inisté pour dire qu’il a été très bien traité par ceux qui l’ont interrogé, il a condamné l’émir du Qatar pour avoir ourdi la révolution en Syrie et affirmé qu’il pensait qu’il serait relâché «parce que je me suis repenti.»

    Cuma Öztürk vient de la ville de Gaziantep au sud-est de la Turquie, et il dit être entré en Syrie après s’être entraîné plusieurs mois dans un camp taliban à la frontière pakistano-afghane. Il ne sait parler ni pachto, ni arabe mais il a laissé derrière lui sa femme, Mayuda, enceinte, et leur fille âgée de trois ans à Gaziantep pour aller à Damas. Il ne parlait que vaguement de djihad mais explique qu’on lui avait demandé de mettre en place une route de «contrebande » entre la Turquie et la capitale syrienne qui aurait aussi permis de faire passer des hommes à travers la frontière. Il a été arrêté alors qu’il se trouvait à Alep pour les obsèques de sa belle-mère. «Je regrette tout ce qui m’est arrivé, » dit-il avec tristesse ; il est bien traité «maintenant.» Il nous a demandé de faire connaître sa présence en prison aux autorités turques.

    Quand nos quatre heures trente d’entretien se sont achevées, nous avons appelé le gouverneur de la prison à permettre aux détenus d’avoir plus de contacts avec leurs familles, une requête que son sourire fatigué nous a donné à comprendre comme n’étant pas de son ressort. Nous avons aussi demandé un stylo et du papier pour Mohamed al-Abdullah et nous avons parlé – sans succès cependant – de lé nécessité d’appliquer le droit international aux détenus.

    Les prisonniers ont serré la main du gouverneur de la prison de manière assez amicale, même si peu de sentiments amènes semblaient passer entre eux et l’homme des services secrets en bras de chemise. Chaque prisonnier est retourné dans sa cellule dans la même posture que celle qu’il avait à l’arrivée dans le bureau du gouverneur – tête basse, les yeux regardant le sol.

    Tags : Armée Syrienne Libre, Bachar al-Assad, djihadistes, Gaziantep, Syrie, Turquie
    Publié dans Uncategorized

    http://mounadil.wordpress.com/

    • Cécilia dit :

      Suite Robert Fisk

      Une première: Robert Fisk autorisé par le gouvernement syrien à rencontrer des prisonniers faits par l’armée
      Septembre 2, 2012

      Message liminaire à Louise : j’espère qu’il n’a pas déjà été traduit !

      Le journaliste Anglais Robert Fisk a eu la permission de rencontrer des détenus dans une prison syrienne.

      En soi, c’est un évènement qui en dit long sur le souhait des autorités syriennes d’établir des canaux de communication avec l’opinion occidentale. Et le fait que ce soit Robert Fisk, un reporter très connu qui n’a jamais caché son antipathie pour le régime de Damas, qui ait obtenu ce privilège exceptionnel pour un journaliste est très significatif.

      Bien sûr, Robert Fisk n’est pas dupe de ce que lui racontent les détenus qu’il a rencontrés (quatre alors qu’on lui proposait d’en rencontrer encore d’autres) mais on peut néanmoins retenir certaines choses.

      Par exemple que les détenus avec qui il a pu parler, s’ils ont sans doute fait l’objet de mauvais traitements sur une durée plus ou moins longue (ou courte) ne semblent pas avoir été torturés. Ce qui ne signifie bien sûr pas que d’autres prisonniers n’ont pas fait et ne continuent pas à faire l’objet de sévices.

      Et que les prisonniers ont pu être entendus, sur requête du journaliste, hors la présence du personnel pénitentiaire, l’hypothèse d’un dispositif d’écoute étant exclue puisque les entretiens se sont déroulés dans le bureau du directeur de la prison qui ne s’attendait pas à en être «chassé.»

      Et puis, j’ai été personnellement bien intéressé par le cas de ce Franco-Algérien rencontré par Robert Fisk. Nous voyons là encore quelqu’un en situation professionnelle précaire, mais avec femme et enfants, qui plaque tout pour aller guerroyer sur le chemin de Dieu en Syrie.

      Il est vrai que ces grenouilles de bassin à ablutions ont souvent l’habitude de vivre d’aides sociales ou carrément de se reposer sur les revenus de leurs épouses.

      Pas en Palestine le djihad? lui demande ingénument le journaliste.

      Eh non, il paraît que c’est un peu compliqué de passer la frontière pour entrer en Palestine occupée.

      Il reste que ce quadragénaire, arrivé en France si on comprend bien, à l’âge adulte, a été soldat dans l’armée française.

      Il a donc tout à fait le profil des pseudo-djihadistes qui travaillent avec les services secrets pour des motivations qui tiennent à un cocktail qui mêle des convictions sans doute rudimentaires à un espoir de gros gain financier.

      En langage laïco-assimilationniste, on appelle ce genre de personnes des mercenaires.

      La seule question qui se pose est l’identité de son employeur : les services français ? ceux du Qatar ? une fondation wahhabite ?

  97. Cécilia dit :

    Entre délire et mauvaise foi, gardons la foi en la raison !

    Le parquet de Paris classe la plainte contre Bachar el-Assad

    Créé le 03-09-2012 à 13h20 – Mis à jour à 18h20

    Nouvel Observateur

    PARIS (Sipa) — Le parquet de Paris a annoncé lundi avoir classé la plainte déposée par une association marocaine pour la protection de l’enfance contre le président syrien Bachar el-Assad pour des raisons de compétence territoriale.

    Selon le parquet, la convention de 1984 contre la torture ne permet pas à la justice française d’enquêter si les actes sont commis dans un autre pays par un étranger sur des personnes étrangères.

    Le président Bachar el-Assad n’étant pas sur le territoire français, le parquet a classé cette plainte déposée il y a une semaine par l’Association marocaine pour la protection de l’enfance et l’éveil de la conscience des familles pour « actes de torture et barbarie sur des enfants ».

    Me Emmanuel Ludot, à l’origine de la plainte, a dit lundi à Sipa qu’il allait prochainement en déposer « une autre avec constitution de partie civile devant le doyen des juges du tribunal de grande instance de Paris ».

    « Rien n’a été fait pour tenter de faire punir les atrocités commises sur les enfants en Syrie », a souligné Me Ludot. Il espère que « la volonté politique se transforme en une volonté judiciaire ».

    Depuis mars 2011, le régime de Bachar el-Assad réprime par la force le mouvement de contestation né dans le sillage des révolutions en Tunisie et en Egypte. Selon les opposants, cette guerre civile a fait plus de 20.000 morts, dont de nombreux civils.

    http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20120903.FAP7648/le-parquet-de-paris-classe-la-plainte-contre-bachar-el-assad.html

  98. Khodr dit :

    Merci Cécilia
    Que de bon souvenir cela me rappel…
    Jebel kasioun, bab touma et la glace bikdach, ça me manque tous ça!!!
    Vivement que bashar règle tous ça que nous puissions y retourner sereinement

  99. Khodr dit :

    A lire

    http://www.lefigaro.fr/international/2012/09/02/01003-20120902ARTFIG00120-sayyed-l-ecroulement-de-la-syrie-serait-catastrophique.php

    INTERVIEW – Celui qui fut le tout-puissant directeur de la Sûreté générale libanaise lance une mise en garde à l’Occident Jamil SAYYED.

    De 1998 à 2005, dernières années de l’hégémonie syrienne au Liban, le général Jamil Sayyed fut le tout-puissant directeur de la Sûreté générale libanaise. Très proche encore d’Assad, il a reçu Le Figaro dans son appartement de la banlieue sud de Beyrouth, en permanence protégé par des soldats de la Sûreté générale.

    LE FIGARO.- Le régime syrien est-il aux abois?

    Général Jamil SAYYED.- Contrairement à ce que dit la propagande diffusée par les télévisions satellitaires du Golfe et par les médias occidentaux, la Syrie a un État et cet État est fort. Cela fait dix-huit mois qu’on nous prédit le renversement imminent du gouvernement de Bachar el-Assad, et il est toujours en place! Vous connaissez beaucoup d’États qui, placés dans la même situation, auraient si bien résisté? La Syrie est confrontée à une guerre médiatique planétaire sans précédent, à l’hostilité de tous ses voisins, à l’ingérence des pays arabes du Golfe, qui consacrent des ressources financières illimitées à aider les rebelles en les armant. L’État syrien n’a jamais cherché à plaire, il n’a jamais voulu se plier aux diktats des Américains dans la région, que ce soit sur la question palestinienne, que ce soit sur le soutien aux mouvements de résistance Hezbollah et Hamas, que ce soit sur l’invasion de l’Irak, que ce soit sur sa relation étroite avec l’Iran. C’est un empêcheur de tourner en rond. L’Amérique, suivie par la France et l’Angleterre, qui sont devenues volontairement ses vassaux au Moyen-Orient, a donc entrepris de détruire l’État syrien. Elle le fait grâce à la collaboration des pétromonarchies, qui doivent tout à Washington. Malheureusement pour elle, la Russie, avec Poutine, a repris du poil de la bête et n’est plus prête à laisser tomber ses alliés historiques.

    Comment pouvez-vous reprocher aux Américains de soutenir l’avènement de la démocratie au Proche-Orient?

    Assez d’hypocrisie! Le régime syrien était loin d’être parfait ; mais à comparer avec les autres régimes arabes toujours appuyés par l’Occident, il reste de loin le meilleur. Au moins, c’est un État laïque, où régnaient la liberté religieuse, la liberté de la femme, ainsi qu’une vie sociale intercommunautaire ouverte et pacifique. Rien à comparer avec ce qui se passe dans d’autres pays arabes grands alliés des États-Unis, où par exemple il est interdit de dire la messe et où les femmes n’ont pas le droit de conduire ou de voyager toutes seules! À Bahreïn, que s’est-il passé? La majorité chiite a manifesté pacifiquement pour demander l’établissement d’une monarchie parlementaire, c’est-à-dire l’élection par le peuple du premier ministre. Les pays du Golfe y ont envoyé leurs chars et les Américains n’ont rien trouvé à y redire. La Syrie n’était pas parfaite, mais aucun État n’est parfait au Moyen-Orient! Regardez le Liban. Certes, ce n’est pas une dictature. C’est une démocratie, mais elle est dominée par de petites dictatures communautaires, qui volent l’État quand elles s’entendent entre elles et qui le détruisent quand elles se disputent.

    La réalité, c’est que le retrait américain peu glorieux d’Irak est une défaite occidentale sans précédent. Pour compenser cette défaite, qui a paniqué leurs alliés régionaux, pour regagner de l’influence dans la région, les Américains cherchent maintenant à rallumer le vieil affrontement sunnites-chiites.

    Que vous inspire la déferlante «Frères musulmans», dans le monde arabe?

    En dépit de maintes déclarations apaisantes, cette vague met grandement en danger les communautés chrétiennes d’Orient, lesquelles existaient bien avant le début de l’islam. Contre ce froid, les chrétiens disposaient d’un manteau, d’une veste et d’un pull. Ils ont perdu leur manteau en Irak, leur veste en Égypte, et maintenant on voudrait qu’ils perdent leur pull en Syrie et qu’ils se retrouvent en sous-vêtements au Liban!

    La Syrie d’Assad est vue par beaucoup d’habitants de la région, et notamment par les chrétiens, comme un mur. C’est un mur, dont l’écroulement serait catastrophique. Cela fait peur même aux gens qui n’aiment pas ce régime. Car l’écroulement de ce mur va provoquer de multiples guerres intestines, visant à créer une nouvelle carte géopolitique du Moyen-Orient. Le mur syrien actuel protège les minorités, principalement chrétiennes. Et vous, occidentaux, vous avez entrepris de détruire ce mur: vraiment, je ne vous comprends pas!

    N’exagérons pas. Les Occidentaux ne réclament que le départ d’Assad
    du pouvoir…

    Mais ne comprenez-vous pas que le départ d’Assad aujourd’hui signifierait la dislocation de l’unité de la Syrie, le déchirement de son armée, l’anarchie, puis le déclenchement de petites guerres civiles partout en Syrie, dont personne ne sortirait vainqueur, à l’exception des groupes fanatiques islamistes? Les chrétiens seraient condamnés à l’exil. L’exemple de l’Irak ne vous a-t-il pas suffi?

    Alors, quelle solution préconisez-vous?

    L’arrêt immédiat de la violence armée des deux côtés, et l’établissement d’un dialogue politique entre le gouvernement Assad et l’opposition. Je connais bien Assad. Je suis sûr qu’il serait prêt à organiser des élections libres. Que ces élections se fassent dans un climat de paix civile et en présence d’observateurs internationaux! Si Bachar arrive à réunir 51 % des voix, qu’il reste ; sinon, qu’il quitte le pouvoir dignement, dans le calme, et qu’une amnistie générale soit prononcée. Vous me dites qu’Assad a beaucoup de sang sur les mains, je vous réponds: qui n’en a pas en Syrie actuellement? La paix est toujours le fruit d’un dialogue entre des parties qui, peu de temps auparavant, s’entre-tuaient.

    N’est-il pas anormal que le Hezbollah, parti libanais, combatte, en Syrie,
    aux côtés de l’armée de Bachar?

    C’est faux! Dans toute cette affaire, le Hezbollah est le parti libanais qui a montré le plus de retenue et d’esprit de responsabilité. Certes, il ne cache pas son affection pour le gouvernement syrien, lequel ne l’a jamais laissé tomber dans sa résistance à Israël. Mais il ne voit pas de gaieté de cœur couler le sang syrien ; il souhaite une solution politique. Au Liban, le Hezbollah garde son calme et fait tout pour que le conflit syrien ne déborde pas chez nous.

    • Marie-Christine dit :

      Bravo pour cet article !!! Et les commentaires aussi sont à lire : j’ai juste commencé, car il y en a beaucoup et pour l’instant, je n’ai pas le temps.
      Le mur de la propagande semble se fissurer de plus en plus et ne peut plus tromper, en tout cas de moins en moins de gens…on dirait bien…
      Le Figaro ? Quel curieux journal tout de même ! Il peut y avoir du pire (aussi pire qu’ailleurs) et du meilleur : on ne peut plus clair ici à travers les réponses de réinformation convaincantes de l’interviewé…
      Je me questionne sur la ligne éditoriale.

      • Khodr dit :

        Oui des fois je ne comprend rien a ce figaro, un coup il est contre le régime et un coup il l apprit, ou les journalistes sont idiots ou je ne sais quoi!!!

  100. Khodr dit :

    Bon demain la rentrée !!! Ça va être dur tous ça !!!!
    Bonne rentrée à tous ceux qui accompagne leurs enfants ou qui retourne en cours
    Finit les vacances
    ;-(

    • Marie-Christine dit :

      Et la rentrée scolaire en Syrie ??? Quelqu’un pourrait-il nous en parler ?
      Certes, dur, dur, la fin des vacances et la rentrée sous toutes ses formes, mais en Syrie…? Parents et enfants aimeraient sans doute tellement pouvoir participer à une rentrée scolaire normale !
      N’empêche, Courage quand même à tous pour le changement de rythme…

      • Khodr dit :

        Oui je sais que l archevêque ou l évêque de homs est parti récupérer des dons et des fournitures pour continuer à aider les enfants scolarisé dans son quartier mais à part ça je ne sais pas, je te tiens au courant, normalement j appel ma famille d ici fin de semaine

      • Cécilia dit :

        La rentrée scolaire officielle en Syrie sera le 16 septembre.

        Cependant, il y a un problème de taille :

        - des nombreux établissements scolaires sont hors usages grâce aux bonnes actions des amis de Hollande et Fabius, notamment dans la banlieue de Damas, Daraa, Homs, Qussayr, Deir Ezzor, Haffeh, Idleb et surtout Alep.

        - d’autres accueillent les déplacés syriens qui sont trop nombreux, notamment dans la banlieue de Damas ou à Alep.
        Jaramana à elle seule compte entre cinq et dix milles, Sahnaya la même chose. Ce sont les deux seules villes de banlieue que je connais car j’ai de la famille et mes sœurs sont enseignantes.

        D’après les informations venant de Damas, le gouvernement ne va pas ouvrir tous les établissements occupés par les déplacés, il va même aménager plusieurs pour pouvoir les accueillir convenablement surtout avec l’hiver qui arrive et il est en train de préparer d’autres modes d’accueil ce que veut dire que les classes vont être trop surchargées.

        D’autres problèmes que l’E.N a pu trouver une solution pour les documents brûlés par les amis de Hollande concernant la scolarité des élèves, les enseignants vont devoir faire passer un teste d’évaluation du niveau pour les élèves des établissements concernés. Dans certains endroits, il n’aura pas la distribution des livres scolaires, les parents vont faire des photocopies. C’est mon amie de Lattaquié qui me l’a dit alors qu’en Syrie toute la scolarité est gratuite depuis toujours. C’est un autre exploit des amis de Hollande qui ont brûlé même les livres scolaires comme beaucoup de choses d’ailleurs.

        Concernant Alep, la situation est beaucoup plus grave voir tragique.
        Ma soeur d’Alep, enseignante aussi, ne m’a rien dit hier car elle fait beaucoup de souci pour Alep, son mari et son fils aîné restés sur place, sa santé se dégrade de plus en plus.
        Alep est toujours sans internet, mais je pense qu’il sera rétabli dans deux semaines au plus tard.

        Quant à la situation militaire, elle s’améliore; pour la première fois depuis trois semaines, certains habitants ont pu rejoindre la ville al-Bab à partir de la gare en prenant le taxi alors que jusqu’aux trois ou quatre jours les taxis n’osaient pas prendre la route vers al-Bab.
        L’armée à Alep est décidée à en finir dans les deux semaines à venir.

        Que vous soyez maudis, ennemis de ma patrie, vous avez détruit un pays beau et moderne !

        • Cécilia dit :

          Homs / Les amis de Hollande préparent la rentrée scolaire

          La brigade salafiste al-Farouq vole un car de transport scolaire appartenant à l’école privée al-Ufoq. Le tragicomique de cette histoire que ces imbéciles laissent le nom et les numéros de téléphone de l’école mais ils écrivant à la bombe en vert « Katébat les révolutionnaires de Bab Amr » et un peu plus loin « ala al-Janneh » qui veut dire « Au paradis » se croyant pour de bon réserver leur place au paradis en tant que martyrs.

          Pour les gâtés de Hollande tout est permis, entre des voitures des fonctionnaires, des ambulances, des morgues chrétiens et les voilà maintenant les cars de trnasports scolaires.
          Le plus beau dans tout cela, ils ont le soutien de l’Empire sur terre et Allah dans le ciel. Les premiers les prennent pour des démocrates qui se battent à main nue et le deuxième leur accorde le paradis sinon expliquez-moi comment ils se comportent de la sorte sans craindre ni les maitres de la terre ni celui du ciel ou peut-être c’est nos valeurs qui sont devenues absurdes ?

          http://www.syriatruth.org/%D8%A7%D9%84%D8%A3%D8%AE%D8%A8%D8%A7%D8%B1/%D8%A3%D8%AE%D8%A8%D8%A7%D8%B1%D9%88%D8%AA%D9%82%D8%A7%D8%B1%D9%8A%D8%B1%D8%A3%D8%AE%D8%B1%D9%89/tabid/94/Article/8189/Default.aspx

          • Marie-Christine dit :

            Merci Cécilia pour toutes ces informations !
            C’est le propre des barbares (les excellents amis, 3 fois hélas et 3 fois honte! de nos gouvernants de droite comme de gauche !) de vouloir détruire d’abord l’éducation et brûler les livres !
            Voir, ce qui se passe en Israël pour l’éducation des Palestiniens : lors des « incursions » de tsahal (je n’ai pas pu mettre une majuscule !!), les écoles sont des cibles privilégiées, on détruit ordinateurs et documents, l’occupant sioniste a l’ambition de contrôler totalement le système éducatif palestinien (le détruire) et les programmes scolaires !!!
            L’éducation est une valeur de résistance prioritaire pour les Palestiniens : la société, les familles, les enfants !
            Il ne peut en être que de même pour la Syrie et les Syriens !
            Bon courage aux enseignants, aux familles, aux étudiants !
            Et surtout ne pas minimiser cet aspect du « saccage » (des crimes) que l’on fait subir à la société civile et aux enfants syriens…

  101. M. dit :

    ****IMPORTANT****

    AlManar a pu se procurer les documents officiels (les preuves) que l’ambassadeur de la Syrie a l’ONU a fourni au Conseil de Securite:

    http://www.almanar.com.lb/adetails.php?eid=298431&cid=21&fromval=1&frid=21&seccatid=23&s1=1

    (en Arabe seulement)

  102. M. dit :

    je viens de verifier le site d’Aljazeera, il n’y a *aucune* mention de l’interview du Sayyed Nasrullah qui est passe aujourd’hui sur AlMayadeen.

    ca, c’est du revisionisme!

  103. Cécilia dit :

    Lattaquié, lundi 3 septembre

    - les terroristes de l’ASL détruisent l’église arménienne dans le village al-Ghonaimyeh dans la région de Haffeh.

    - l’armée syrienne a tué dix chefs terrorises autour de Salma appartenant à la brigade al-Izz et plus de 40 terroristes de cette brigade avec la destruction de quatre voitures avec missiles Doschka.

    - des nouveaux échanges de tires dans le village de Qassab lorsque les terroristes ont tiré sur les barrages de l’armée pour les obliger à évacuer ce village chrétien à plus de 90%.

    De même, les terroristes ont tiré sur les village al-Bahloulyieh et Machqita faisant uniquement des dégâts matériels.

    http://www.shukumaku.com/Content.php?id=52068

    • Cécilia dit :

      Qusayr

      D’après la vidéo ci-dessous, la brigade al-Farouq a fait exploser l’hôpital al-Watani car « il est occupé par plus de cent chabbihas » en creusant en dessous de l’hôpital à partir de 200 mètres à côté comme le dit l’un d’eux dans la vidéo et remplissant le tunnel d’explosives :

      http://www.dailymotion.com/video/xt88dp_yyyy-yyy-yyyyy-yyyyy-yyyyyyy-yyyy-yyyyyy-yyyy-yyyyyy-yyyyyy-yyyy-yyyy-yyyyy-yy-yyyyy-yyyyyyyyy-yyyyy_news#from=embediframe

      Si quelqu’un a plus d’information ?

      • Cécilia dit :

        Cette information concernant l’hôpital al-Watani au Qussayr est confirmée par une vidéo de ces révolutionnaires qui revendiquent fièrement leur destruction de l’hôpital d’Assad avec leur rituel d’Allah O Akbar !

        L’hôpital est devenu de la POUSSIÈRE avec des longues fumées d’après ces images au milieu des cris hystériques Allah O Akbar wal-izzato lillah !

        http://www.dailymotion.com/video/xta0vq_yyyyyy-yyyyy-yyyyyyy-yyyyyyyy-yyyy-yyyy-yyyyyy-yyyyy-yy-yy-yy-yyyyyyyyy_news#from=embediframe

        • Marie-Christine dit :

          Affreux !!

        • nidabeille dit :

          Il parait qu’ils ne se trouvaient pas trés loin de l’hipital, qu’ils ont creusé un tunnel de 200 mètre et ont mis les explosifs juste sous l’hopital. Cet hopital était ou bien vide ou bien occupé par des somnambules, moi je n’y comprend rien. peut-on ignorer que quelqu’un est en train de creuser sous un endroit où on se trouve sans s’en rendre compte?

        • suchite dit :

          je ny crois pas une segonde, creuser des centaines de metre sous terre, evacuer des milliers de metres cube de terres, tous cela pour faire exploser plus tot un dispensaire quun hopital au vu de la video et tuer des soldats deja mal au point ???pour moi se sont des scenaristes. encore si cetait pour faire auter eune caserne.

          • Marie-Christine dit :

            Oui, cette vidéo (mise en scène ?) est tout de même très questionnante…

          • Khodr dit :

            Moi aussi je n y crois pas une seul seconde,
            Creuser un tunnel
            Deux solutions
            Ou
            Ces djihadiste font pas partie de la bande à Spadjarie pour le casse de Nice?????
            Ou alors,
            La Grande Évasion Ave steve Mc queen, ils tourner avec lui?

            Ahanât
            Quel bande de naze

    • Cécilia dit :

      Lattaquié

      Ryad al-Asaad après avoir menacé de bombarder les villages alaouites de Lataquié suivant l’ordre de cheikh ARROUR et Tayfour, il passe à l’action.

      En effet, cinq villages alaouites ont été bombardés مشقيتا والسرسكي و كفرية والحمام و عين الزرقة, Machqina, al-Sarski, Kefryeh, al-Hamam et Ein al-Zarafeh faisant trois martyrs, trois enfants de la famille al-Ra3i.
      Kafryeh qui se trouve sur la route d’Alep a été attaqué par une dizaine de terrorises qui ont brûlé des fermes et tué quelques habitants poussant ainsi une centaine d’habitants à partir.

      Il est à signaler que les pages de la soi-disant révolution syrienne ont appelé à transformer la bataille à Lattaquié et la côte syrienne pour faire tomber le « régime » selon eux en poussant ses alliés alaouites et chrétiens de le lâcher.

      http://www.syriatruth.org/%D8%A7%D9%84%D8%A3%D8%AE%D8%A8%D8%A7%D8%B1/%D8%A3%D8%AE%D8%A8%D8%A7%D8%B1%D9%88%D8%AA%D9%82%D8%A7%D8%B1%D9%8A%D8%B1%D8%A3%D8%AE%D8%B1%D9%89/tabid/94/Article/8179/3.aspx

      La côte syrienne est habitée par une majorité chrétienne et alaouite et comme le montre les liens que je poste depuis quelques temps, les villages chrétiens ont été déjà visées comme Kansabba, Qassab, al-Ghonamiyeh et d’autres.

      De même, nous avons vu aussi avec le village chrétien de Rableh dans Qussayr pas loin de la frontière libanaise.

      Les enfants du SATAN n’ont aucune limite, ce sont les ennemis de Dieu et de l’Humanité, les combattre est un devoir.

      A bas les fanatiques de Dieu !
      A bas l’intolérance !
      A bas les traitres, vendeur de la patrie et de l’Homme !

      Vive l’armée syrienne !
      YAllah y Bachar !
      YAllah, l’armée syrienne, il faut taper fort, très fort car il n’y personne qui peut défendre la Syrie que son armée !

      Vive la Syrie !

      • Cécilia dit :

        Harem

        Quand le Figaro nous réa-informe malgré lui !

        « nombreux habitants sont armés et combattent aux côtés des forces fidèles au président Bachar el-Assad » :

        Syrie: les rebelles assiègent Harem
        AFP Mis à jour le 02/09/2012 à 22:57 | publié le 02/09/2012 à 21:34 Réactions (29)

        Les rebelles syriens assiégent la ville de Harem, frontalière de la Turquie, dont ils tiennent les principaux accès face à l’armée et membres des services de sécurité, positionnés dans les bâtiments officiels et l’ancienne citadelle, selon un journaliste de l’AFP

        Les affrontements ont duré toute la journée dans et aux limites de la ville, a-t-on constaté, alors que de nombreux habitants sont armés et combattent aux côtés des forces fidèles au président Bachar el-Assad, selon les rebelles. A flanc de montagne, Harem, est située à deux kilomètres de la frontière turque. Elle est cernée par les vergers d’oliviers et de grenadiers, par où s’infiltrent les combattants rebelles pour atteindre leurs positions avancées, des habitations abandonnées, saccagées ou calcinées.

        Depuis l’ancienne citadelle qui domine sur un tertre de terre brune toute la vallée, les snipers de l’armée ouvrent le feu dès qu’ils repèrent des rebelles en mouvement. Des tirs d’armes lourdes, dont des mortiers, s’abattent également par intermittence au milieu des vergers et aux principaux point d’entrée de la cité, dans un fracas d’acier d’où s’élève un panache de fumée rapidement dissipé.

        Les rebelles contrôlent désormais six des sept routes menant à la ville, a affirmé un commandant rebelle sur place, Abou Saïd, dont les hommes appartiennent à la brigade al-Haq. Hier, l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH) s’était fait l’écho de ces combats, évoquant le bilan de plusieurs soldats tués. « Nous avons tué effectivement beaucoup de soldats, mais leurs corps sont restés là-bas » sur le champ de bataille, a raconté ce commandant de l’Armée libre syrienne (ASL).

        Pourtant majoritairement sunnite, Harem est réputée compter de nombreux partisans du président Assad, selon les rebelles. Ce soir, épuisés par une nouvelle journée de combats, la plupart des combattants rebelles rentraient à leur base arrière dans la ville proche de Rass al-Hsan, avec comme trophée un camion saisi aux militaires gouvernementaux, selon son nouveau propriétaire.

        http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2012/09/02/97001-20120902FILWWW00217-syrie-la-ville-de-harem-assiegee-par-les-rebelles.php

        Et une photo de ces rebelles très « syriens » de AFP :

        http://fr.news.yahoo.com/photos/rebelles-syriens-ville-harem-loin-fronti%C3%A8re-turque-2-photo-141351259.html

        Et un lien sur la ville de Harem en arabe avec des jolies images :

        http://harem4dev.sy/index.php?limitstart=6

        Et quelques vidéos sur la battaille à Harem :

        1- des terroristes qui cherchent à tirer sur des maisons des « chabbihas » au milieu des oliviers :

        http://www.youtube.com/watch?v=_YjDIKQtRMQ

        et une voix qui dit « 03/09/2012, Allah O Akbar ! Bataille entre l’ASL et l’armée d’Assad ! Tires sur la maison d’un chabbiha ! »

        http://www.youtube.com/watch?v=4QUBySAjtVs

        Et la brigade Zou al-Faqqar « écrit en arabe sur l’écran » en pleine action à la recherche des chabbihas avec le rituel Allah O Akbar utilisant fièrement leurs téléphones, cadeaux de Hollande à ses amis barbus démocrates, égorgeurs des femmes et d’enfants :

        http://www.youtube.com/watch?v=CiHZqG4um9M&feature=share

        Dans ces vidéos on voit beaucoup d’oliviers, une spécificité de Harem sans parler de ses délicieux abricots connus partout en Syrie.
        Il est à souligner que Salquine est attaché administrativement à Harem qui est attaché à son tour à Idleb.

        • Cécilia dit :

          Harem

          L’ASL attaque les maisons de « chabbihas », pratique courante chez elle avec le rituel menace à Bachar « Nous arrivons ! » :

          http://www.youtube.com/watch?v=dy-bfvutqfc&feature=youtu.be

          Et ils disent qu’ils contrôlent le poste de police frontalier mais on ne voit aucun policier, seulement ces libérateurs hystériques en train de casser et brûler :

          http://www.youtube.com/watch?v=3Ii0w6t5Zzc&feature=plcp

          Toujours dans leur bataille de « libération », ils disent qu’ils ont aussi libéré la boulangerie de Harem aux mains de chabbihs (sic) et les voilà en train de distribuer le pain à la population. Quelle générosité de leur part !

          La vidéo est intitulée « La libération de la boulangerie de Harem, le 02/09§2012) :

          http://www.youtube.com/watch?v=EkyTgOd7eXI&feature=context-cha

          Cette libération héroïque de la boulangerie de Harem mérite en effet un Takbir. Allah Akbar !

          • Marie-Christine dit :

            Encore merci Cécilia pour toutes vos informations !
            Quand cela pourra-t-il enfin s’arrêter ?

          • mécréante dit :

            المخبز الآلي = boulangerie mécanique qui fait du pain industrielle enrobé dans du plastic !
            Pas de vrai boulanger la dedans !
            Puis ils ont distribué ce qu’il y avait pour se faire bien voir…

            De mon temps on avait du vrai pain fait par un boulanger…

          • Khodr dit :

            Ils ont l aire vraiment cons!!! Vous inquitez pas les gars vous allez allez dans votre paradis!!!!
            Ahahahhh
            Quand vous dites bashar on arrive et bien c est plutôt lui qui arrive !!!! Il vous aide même à faire le saut de l ange pour allé au paradis !!!!!
            Ahahahhh

      • Khodr dit :

        T’ inquiète pas , quand ils vont le choper ce Ryad , il va comprendre ce que c est un traître !!!!!

  104. Nina dit :

    http://www.globalresearch.ca/dungeons-for-journalists-or-how-to-silence-dissent-and-retain-a-democratic-posture/

    Je me permets de vous signaler cet article, on y parle d’un dissident turc

    de plus ce soir, il y aura un émission TV sur F5 – concernant GOLDMAN SACHS
    (les puissances de l’argent ……… et ensuite c’est la guerre)

  105. roll dit :

    J’ai lu, en effet, les déclarations de cette ordure, rapportées par Assawra.info:

    «  »C’est un massacre incroyable. Même si maintenant, c’est devenu une guerre civile. Mais c’est quand même très très asymétrique comme conflit. Des armes légères contre des chars et des bombardements aériens … Et pourtant, les rebelles « vont gagner. Ils méritent de gagner. Ce sont des hommes braves, ils sont très courageux. Ils souffrent beaucoup et il y a beaucoup de pertes », déclare-t-il en posant sa tasse de thé pour examiner des radios et conseiller un collègue syrien sur le meilleur moyen de retirer une balle de la jambe d’un blessé.
    Face à ce drame, l’inaction de la communauté internationale met le vétéran de l’aide humanitaire hors de lui : « C’est honteux qu’on n’ait pas fait une zone d’exclusion aérienne ».

    Le seul intérêt de ces déclarations, c’est qu’elles nous apprennent implicitement, que les pertes du côté de l’ASL sont considérables!

    Par ailleurs, il y a cette déclaration du ministère des affaires étrangères russes (publiée ce matin sur RIA) qui établit enfin, d’une manière explicite, la complicité directe entre les terroristes de l’ASL et les criminels qui dirigent les états occidentaux et arabe, et les protègent.

    MOSCOU, 3 septembre – RIA Novosti
    La Russie a demandé aux pays ayant une influence réelle sur l’Armée syrienne libre (ASL) de mettre tout en œuvre pour exclure le risque d’attaques contre les avions civils au-dessus des aéroports de Damas et d’Alep, indique une déclaration mise en ligne lundi sur le site de la diplomatie russe.
    Moscou a fait cette déclaration après que les chefs de l’ASL eurent annoncé leur intention d’abattre les avions civils utilisant les aéroports internationaux de Damas et d’Alep. Les rebelles syriens ont souligné qu’ils considéraient ces aéroports comme des cibles militaires.
    « De telles menaces sont absolument inadmissibles. Elles constituent une violation flagrante du droit international, en premier lieu de la Convention de Chicago de 1944 relative à l’aviation civile internationale », constate la déclaration.
    D’après le document, l’ASL est sur le point d’atteindre cette « ligne rouge », passé laquelle ses actions ne différeraient en rien des crimes d’Al-Qaïda.
    Selon Moscou, la menace d’abattre les appareils civils confirme que « le terrorisme devient l’une des principales méthodes de l’ASL ».
    “EN CAS DE REALISATION DE CETTE MENACE, LA RESPONSABILITE EN INCOMBERAIT NON SEULEMENT AUX EXECUTANTS, MAIS AUSSI A LEURS PROTECTEURS”, conclut le ministère russe des Affaires étrangères

    • Rensk dit :

      Je rigole un poil car semble que cela bouge :

      - Cette manifestation (samedi passé, le 1er du mois) en Turquie a créé un choc parce qu’elle rappelle aux élites… de ce pays que : la province de Hatay est historiquement syrienne et que la politique actuelle d’Ankara à l’égard de la Syrie est lourde de menaces pour l’intégrité territoriale turque.
      http://french.irib.ir/component/k2/item/210402-une-manifestation-pro-assad-qui-cr%C3%A9e-le-%C2%AB-choc-%C2%BB-en-turquie-par-mounadil-al-djaza%C3%AFri

    • Khodr dit :

      À roll
      T es qu un naze qui a rien compris à la vie !! Tu vois pas plus loin que le bout de ton ou tu es complètement endoctriné par la jazera et média occidentaux

      • touri dit :

        @Khodr
        Vous vous méprenez sur roll car il ne fait que reprendre les dires du vieux médecin français partisan comme son acolyte Kouchner, du devoir d´ingérence « humanitaire ».

        Vous devriez lire la suite pour vous convaincre que roll n´est pas ce que vous croyez:je le reprends donc pour vous en convaincre.
        « Le seul intérêt de ces déclarations, c’est qu’elles nous apprennent implicitement, que les pertes du côté de l’ASL sont considérables!

        Par ailleurs, il y a cette déclaration du ministère des affaires étrangères russes (publiée ce matin sur RIA) qui établit enfin, d’une manière explicite, la complicité directe entre les terroristes de l’ASL et les criminels qui dirigent les états occidentaux et arabe, et les protègent. »

      • roll dit :

        @Khodr

        Des explications supplémentaires sembleraient nécessaires!

        Ou, j’avance trois hypothèses: tu as bu? tu as fumé? ou, plus simplement: tu es un pauvre con!??

        NB: Les trois hypothèses ne sont probablement pas incompatibles.

        • Khodr dit :

          Desole mr roll , je vous présente mes excuses , comme je lis plusieurs pages en même temps j si m emmêlé les pédales ,
          C est moi l imbécile .
          Sincèrement désolé
          ;-)

          • Rensk dit :

            Je reviens aussi pour voir si d’autres ont « répondu »… Ce que je trouve génial… c’est votre aveux de s’être « emmêlé les pédales »…

            D’office ; ce n’est rien de grave… cela arrivent aux « meilleurs »…

            Le fait de s’ecxuser par contre semble n’être qu’une vertu des FRANCS (pas français, juste des gens franc dans leurs personnalité)…

            Mes respect pour la rare personne qui ose encore aujourd’hui AVOUEZ qu’il s’est trompé… C’est si rare de nos jours !

            PS: je sais que cela peu vous coûter pas mal de place de travail… mais, n’abandonner pas votre franchise… elle vaut de l’or « en barre »…

          • Khodr dit :

            Merci MR rensk, j apprend de mes erreur t en tire des leçons

  106. Véritéoblige dit :

    Je crains que les jours ou semaines prochaines ne voient se concrétiser un
    projet ignoble de l’occident.
    Voilà ce que Resistance71 écrit sur son blog, un effrayant scénario.
    http://resistance71.wordpress.com/2012/09/03/ingerence-imperialiste-en-syrie-la-preparation-dune-attaque-fausse-banniere-a-larme-chimique-pretexte-a-une-intervention-armee-de-lorganisation-terroriste-de-latlantique-nord/

    Quelqu’un sur ce site peut-il s’exprimer sur ce sujet?

  107. khodr dit :

    Yousef al-Hamou, chef de la brigade Les descendants de Khaled ibn al-Walid, qui a menacé un jour Bachar en disant « Nous arriverons » a été tué par l’armée syrienne :

    http://www.youtube.com/watch?v=8VqA1s2SSPE&feature=youtu.be

    il voulais faire le jihad et bin il la fait , il va pouvoir allé rejoindre ces 72 vierges!!!
    ahahah
    tout ce qui est halam sur terre ,( peché) est halal dans leur paradis!!!!
    ahahah
    donc leur paradis a ces wahabid ou salafiste takk , c ets l enfer en realité, !!!!
    il va etre avec 72 shitan( diables)
    ahahah
    creve espece de terroriste de merde
    l armée syrienne te bashar vous finirons sans pitié vu les attrocité que vous faites a nos compatriotes et dans tout le monde, irak, afganistan etc…
    bande de moins que chien!!!!
    autre chiose , la plupart des tué a houla sont des chiityes, alouites, chretiens et quelques sunnites qui travaillaient pour le gouvernement
    a daraya ces majoritairement des druzes qui ont été tué
    sans parlé de la bombe qui a été posé ya quelque dazns un quartier chretiens majoritaire et druze
    et vous voulez qu on vivent sous l egide de votre religion qui n est pas l islam, c ets la religion du diable, meme les vrai sunnites ne veulenty pas de vous et vous combattent en syrie
    vive la syrie et bashar et le bass

  108. Nasser dit :

    Syrie : le terroriste des uns, le chabbih des autres

    Le régime syrien ne reconnaît pas l’ampleur de la contestation qui secoue le pays depuis près de 18 mois et attribue les troubles à « des groupes terroristes armés ».

    Voici une phrase qui est censée résumer la très complexe situation syrienne et dont la seule valeur relative est le nombre de mois indiqué.

    D’apparence objectif et neutre, cet énoncé élevé au rang d’axiome par nos « experts » sur la Syrie tourne en boucle depuis 18 mois dans les dépêches AFP tel un slogan publicitaire.

    Observons-le de plus près.

    C’est un copié-collé où il est question de la criminalisation d’une contestation de la part d’un Etat.

    Il est vrai que le gouvernement syrien a tendance à utiliser le terme « terroriste » de manière abusive et parfois caricaturale dans un but de disqualifier son adversaire.

    Mais peut-on raisonnablement attendre un traitement médiatique plus sympa à l’égard d’une opposition radicale, jusqu’auboutiste et largement instrumentalisée par les monarchies du Golfe, par Israël, la Turquie et les Empires occidentaux de la part d’un État qui résiste, dos au mur, face à ces mêmes États autrement plus puissants ?

    Croit-on franchement que les gouvernements européens sont plus cléments dans la présentation qu’ils font de « leurs » émeutiers ?

    Au moment de la révolte des banlieues en 2005, la presse « libre » de l’Hexagone a-t-elle eu l’audace de dire :

    « Le gouvernement français ne reconnaît pas l’ampleur de la contestation qui secoue ses banlieues depuis près d’un mois et attribue les troubles à des casseurs. »

    Membre de l’OTAN et garde-chiourme des intérêts occidentaux au Moyen-Orient, l’Etat turc utilise ad nauseam le mot « terroriste » pour calomnier ses opposants et justifier sa répression à leur encontre.

    Chaque jour, le premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan, le président du Parlement Cemil Ciçek ou le chef d’état-major Necdet Özel promettent d’ « écraser les terroristes » et leurs soutiens. Pourtant, la presse occidentale ne dit jamais :

    « Le régime turc ne reconnaît pas l’ampleur de la contestation kurde qui secoue le pays depuis 28 ans et attribue les troubles à « des groupes terroristes armés ».

    L’AFP nous raconte par ailleurs que le régime syrien ne reconnaît pas la contestation qui secoue le pays.

    Cette assertion est fausse puisque le président syrien a aboli l’état d’urgence et limogé Fayçal Kalthoum et Iyad Ghazal, deux gouverneurs responsables de la répression, respectivement à Deraa et à Homs ainsi qu’Atef Najib, un chef de la sécurité autoritaire et par ailleurs, cousin du président.

    Bachar El-Assad a également adopté des projets de lois visant à abolir la très inique Haute Cour de sûreté de l’Etat et à licencier les fonctionnaires corrompus. Il a également fait adopter une nouvelle Constitution mettant fin à la suprématie du Parti Baas arabe socialiste.

    Malgré les railleries et la mauvaise foi d’une partie de l’opposition syrienne, ces réformes qui sont le fruit de la courageuse mobilisation populaire, ont eu l’effet d’une véritable révolution copernicienne dans ce pays peu habitué aux dynamiques démocratiques visant à étendre les libertés politiques.

    A présent, revenons à la version syrienne du slogan-culte de l’AFP et inversons-y les rôles.

    « L’opposition syrienne ne reconnaît pas l’ampleur de la popularité du régime qui défend un pays ravagé par les troubles depuis près de 18 mois et attribue les massacres à des « chabbiha ».

    Aussi partisane soit-elle, cette antithèse est tout aussi correcte puisque l’opposition syrienne procède au même abus de langage à l’égard des sympathisants du gouvernement dans le chef du mot « chabbiha » (fantômes en arabe) qui désigne les milices supplétives de l’armée syrienne.

    En effet, tout sympathisant du régime de Damas, aussi civil et pacifique soit-il, est désigné par ce terme terrifiant.

    Des listes de supposés chabbihas circulent sur les réseaux sociaux et permettent à l’opposition de mener une véritable épuration politique voire ethnique dans tout le pays.

    Parmi les cibles désignées dans ces listes figurent un nombre incalculable de personnalités qui se cantonnent pourtant à soutenir politiquement le gouvernement.

    On s’en doutera, ces proscriptions qui rappellent les modalités de la guerre civile romaine que se livrèrent les hommes de Marius et de Sylla en -82 avant J-C n’intéressent guère la presse occidentale.

    Or, depuis le début de la tragédie syrienne, outre les 8.000 soldats de l’armée syrienne tués dans les attentats, les embuscades ou les accrochages et les dizaines d’agents du renseignement qui ont été la cible de balles vengeresses, des milliers de civils innocents, (ouvriers d’usine, employés de la poste, cinéastes, journalistes, étudiants, sportifs, universitaires, oulémas, chauffeurs de bus, ingénieurs, médecins ou villageois) ont été fusillés, égorgés, lynchés ou découpés en morceaux par des rebelles sous prétexte qu’ils étaient des « chabbihas ».

    Pire, après avoir fabriqué le mythe du chabbiha (qui-fait-le-sale-boulot-d’exécutions-et-de-pillage-après-le-passage-de-l’armée) à partir d’un phénomène relativement marginal dans le conflit syrien (*), la presse occidentale en vient à justifier le massacre d’innocents pro-régime au motif qu’ils seraient des chabbiha… d’après les rebelles et non d’après des tribunaux indépendants.

    Cela s’appelle des exécutions extrajudiciaires, crimes que notre presse ne manque pas de minorer et de cautionner dans sa défense inconditionnelle de l’opposition syrienne.

    Si l’on postule que nos journalistes sont assez perspicaces pour comprendre que la guerre militaire se poursuit aussi sur le terrain des médias, que le gouvernement syrien et l’opposition se rejettent mutuellement l’accusation de terroristes, que le « arhabi » (terroriste) des uns est le chabbih des autres, on est en droit de se demander pourquoi ils versent dans un tel parti pris.

    Peut-être est-ce leur intelligence morale qu’il faille questionner en leur demandant par exemple si le sang d’un opposant syrien a plus de valeur que le sang d’un sympathisant du gouvernement ou s’ils croient vraiment que l’escalade de la guerre amènera la paix en Syrie et sauvera les millions d’innocents qui se trouvent de part et d’autre de la barricade.

    Bahar Kimyongür, auteur de « Syriana, la conquête continue » (Ed. Couleur Livres & Investig’action, 2011

    (*) La présence de supplétifs de l’armée recrutés dans les populations civiles est clairement établie ainsi que certaines atrocités qu’ils ont commises contre les rebelles capturés. Mais leur origine ethnico-religieuse, leur profil criminel et leur déploiement systématique en zone de conflit restent à prouver. Pour l’heure, les descriptions faites de ces chabbihas (hommes barbus en treillis portant des baskets blanches) ressemblent étrangement à celles des milices rebelles.

  109. Rensk dit :

    J’aimerais revenir sur :

    -Un massacre de civils à Daraya…

    Dès le début j’ai été choqué par nos journalistes qui semblent même oublier la base du logicisme…

    Nous avons vu sur le NET, en premier, les vidéo des terroristes… 300 morts et tous civils…

    Nous savons qu’ils prétendent que c’est l’œuvre de l’État…

    Nous savons aussi qu’ils ont fuis l’avancée de l’armée… dont ils déclare être responsable de cette tuerie…

    La question qui se pose logiquement (sauf aux journaleux ?) est :

    Comment se fait-il qu’ils ont filmé les cadavres, après leurs fuite, vu qu’ils disent que : dès parti (retraite tactique) le régime a tué plus de 300 personnes…

    C’est prétendre que le régime autorise l’ASL de filmer les morts mais pas leurs exécutions…

    C’est assez incroyable de voir l’AFP si peu logique avec elle-même…

  110. Marie-Christine dit :

    Rien à voir avec la Syrie ?
    En tout cas c’est le monde de l’Empire qui fait la guerre à la Syrie…
    Info pour les intéressés.

    GOLDMAN SACHS

    par Jérôme Fritel et Marc Roche
    Mardi 4 septembre de 20:50 à 22:05 sur Arte
    Marc Roche est l’auteur de La Banque. Comment Goldman Sachs dirige le monde (éd. Albin Michel). Un dossier complémentaire sera disponible sur arte.tv/goldman-sachs
    http://www.assawra.info/spip.php?article793

  111. L17 dit :

    Bonjour à tous

    Tous les Français ne sont pas, Dieu merci, comme ce chirurgien de Médecin sans frontières qui fait l’éloge des valeureux terroristes : http://www.assawra.info/spip.php?article788.
    Le Comité Valmy « qui regroupe différents courants d’opinion, des gaullistes aux communistes », vient de publier un appel à tous les Français pour cesser de participer à la guerre par procuration que la France de Fabius-Hollande mène contre les Syriens.

    Voici cet Appel que j’ai signé et que j’engage toutes et tous à signer sur le Site du Comité Valmy :
    http://www.comite-valmy.org/spip.php?article2760

    [[[ Appel à faire cesser l’agression contre la Syrie et à refuser la participation de la France à celle-ci

    À TOUS LES FRANÇAIS

    Nous sommes aujourd’hui l’objet d’une longue et importante campagne médiatique qui nous abreuve de mensonges à propos de la Syrie. Cet acharnement des médias de la pensée unique a pour but de nous faire accepter la participation de la France à une agression criminelle contre un pays souverain, qui fut longtemps un pays ami et que nous avons aussi, autrefois occupé sous mandat de la SdN. Cette agression que subissent déjà l’Etat-nation et le peuple syrien, viole les lois internationales, les traités signés par notre pays, notre constitution et nos lois.

    Ainsi :

    Comment qualifierait-on, en France, l’appui que donneraient l’Allemagne, la Suisse ou l’Espagne par exemple, par la mise à la disposition de bases, d’armements, d’argent, de munitions, de matériel de communication, de service de propagande sans nuance, à des groupes armés et fanatisés, ces groupes attaquant notre gendarmerie, notre police, détruisant à l’explosif les trains, les aéroports, les lignes électriques, assassinant fonctionnaires, journalistes, élus, choisis sur critères ethniques ou religieux ? Que diraient les Etats-Unis si le Canada ou le Mexique se livraient contre eux à des attaques semblables ?
    Qui est tué en Syrie ? La moitié des morts estimées entre 17 et 20.000 par les occidentaux appartiennent aux forces gouvernementales, dites de « répression ».

    Le seul correspondant accepté par nos journalistes et les médias en France, leur source unique concernant la situation en Syrie est une officine partisane (une seule personne en réalité) pilotée par les services secrets britanniques, l’autoproclamé « Observatoire Syrien des Droits de l’Homme ».

    Comment qualifiait-on chez nous pendant l’Occupation la radio et les journaux inféodés à l’ennemi du peuple et de la nation ? « Radio Paris est allemand ».

    Même si, et beaucoup d’entre nous ont conscience que ce n’est pas le cas, Bachar Al Assad était bien le dictateur affirmé par les médias du système, les Syriens qui refusent l’agression de leur pays souverain par des hordes étrangères seraient-ils pour autant des suppôts de cette prétendue dictature ?

    La France et l’Angleterre sont entrées en guerre pour défendre la Pologne de Pilsudski, qui coopérait juste avant avec Hitler ; les millions de personnes qui ont dénoncé les guerres US contre l’Irak soutenaient le peuple irakien agressé et pas nécessairement Saddam Hussein.

    Comment ose-t-on parler de « la communauté internationale », comme si elle était unie ou majoritaire, alors que les réunions organisées par l’OTAN et les émirats et rassemblant de pseudo « amis de la Syrie », concernent moins de population que la dernière réunion de Téhéran, le jeudi 9 août 2012, où plus de la moitié de la population mondiale était représentée ? Cette majorité des peuples, n’en déplaise aux pseudos « humanitaires » ou aux « bobos de gauche ou de droite », dénonce l’alliance agressive de l’OTAN, des euro occidentalistes, du Japon avec des émirs et les salafistes et djihadistes du Proche-Orient. Les peuples prennent conscience du risque grandissant de guerre mondiale qui ne pourrait être que nucléaire. Ils n’acceptent plus les guerres d’agression déclenchées sous des prétextes aussi divers que mensongers comme en Irak, Afghanistan (il n’y eut aucun ultimatum ni déclaration de guerre), Yougoslavie, Côte d’Ivoire, Libye, et qui aujourd’hui avec la Syrie servirait de détonateur à une conflagration généralisée.

    Si la France officielle installée dans une logique de guerre et qui déjà soutient de différentes manières l’agression extérieure, notamment en fournissant des armements et des spécialistes aux extrémistes salafistes aux origines diverses, franchissait le pas de la guerre ouverte que certains réclament dans ses rangs, alors nous nous trouverions du mauvais coté, celui des fauteurs de guerre que nous imposent les politiques, les journalistes et les « élites » autoproclamées qui monopolisent le pouvoir au détriment de la souveraineté populaire.

    Nous, organisations et citoyens d’horizons divers, de sensibilités différentes, estimons avoir le devoir d’alerter sur le péril imminent qui menace non seulement l’honneur et les valeurs de la France, les principes de notre République, mais également, au-delà, notre sécurité, notre vie et celle de nos enfants. Au nom de la paix et du respect de ces valeurs, nous demandons que cesse cette agression contre la Syrie, afin de briser l’engrenage d’une nouvelle guerre mondiale, que seuls les peuples peuvent empêcher.

    15 août 2012

    Cet appel ouvert à la signature des citoyens qui souhaitent contribuer à cette initiative, est initié par le Bureau national du Comité Valmy ainsi que par des personnalités et des militants d’organisations et de sensibilités diverses. ]]]

    Cordialement

    • chb dit :

      Cet appel continue de recevoir soutiens et témoignages, dont :
      (5 septembre 2012 22:55)
      Présente en Syrie , en mars-avril et en juin 2011 , puis en mai-juin 2012, et ayant constaté la désinformation dans nos médias, j’ai écrit aux journaux et télévisions ( en relatant du vécu, en donnant des exemples ) ainsi qu’ à M Juppé puis M Fabius sans avoir de réponse.
      Mon dernier courrier, en recommandé, à M Juppé, relate l’histoire d’un maître d’hôtel d’Alep qui a obtenu un visa pour la France en juin 2012. Sa soeur a versé 7000 euro à une personne de l’ambassade de France en Turquie.
      A l’heure où la France parle d’envoyer de l’aide médicale en Syrie, je voulais terminer en disant qu’en juin, pour cause d’embargo sur les médicaments et les molécules de la part de la France, des médecins nous ont dit qu’ils ne pouvaient plus faire de chimios. Quelle hypocrisie que d’envoyer maintenant de l’aide médicale !!!
      Je suis française, mon mari est d’origine syrienne , et depuis 2001 , nous nous rendons 2 fois par an en Syrie. Nous avons de la famille et des amis , à Alep , Damas , Homs , Lattakié…. Certains sont dans l’opposition depuis très longtemps, ont fait de la prison, mais tous refusent l’ingérence étrangère C.N.S ,etc,
      Nous sommes des retraités, mon mari de la fonction publique, et pour ma part, j’ai exercé un travail social.
      Je ne mets plus aucun espoir dans notre classe politique, droite et gauche : ils suivent des intérêts qui nous dépassent.
      Leur souci de démocratie et droits de l’homme n’est qu’une façade . Depuis les évènements en Syrie, je suis une lectrice assidue d’infosyrie, Silvia Cattori , mondialisation.ca, Almanar.,réseau voltaire.
      Merci pour cette pétition qui prouve que tous les français  » ne sont pas des veaux « .
      MMP, Drôme

      • Marie-Christine dit :

        Serait-ce de « l’humanitaire » et de l’aide médicale uniquement pour les terroristes ? Si nous suivons les diatribes du « vieux chnoque », vétéran de MSF, cela m’a bien l’air d’être le cas…
        Merci pour votre post, chère Madame.

  112. RoyL dit :

    Instructions — *algorithme* (d’étymologie arabe) ;) — pour
    estimer les évents — par Sayed Nasrallah, secrétaire général du
    Hezbollah (et homme hautement intelligent; ergo: faites
    confiance) — un peu comme en math avec O, o, Ω, ω, Θ, ~ (Grand
    O, Grand Omega, etc.) quand l’on veut étudier le comportement
    d’une fonction que l’on voit pour la première fois. Brillant!!!

    http://www.french.moqawama.org/essaydetails.php?eid=7650&cid=288
    Sayed Nasrallah : « Un nouveau système mondial est en train de
    naître »
    04-09-2012

    [... A]ux Etats-Unis, le pétrole, le lobby sioniste et les
    néoconservateurs sont le trio qui tranche les décisions dans le
    monde. Ce qui se passe dans la région est dû à une décision
    américaine et non sioniste. CESSEZ DE CROIRE QUE LES ETATS-UNIS
    SONT UNE MARIONNETTE DANS LES MAINS DES ISRAÉLIENS. LE CONTRAIRE
    EST VRAI. [Emphase]

    [D]ès le premier jour du début des révolutions arabes nous avons
    fixé notre position à la base de deux facteurs : la position de
    tel régime arabe face à la résistance, à [RoyL: notez les
    apostrophes!!!, avec référence l'emphase d'en haut] « Israël » et
    au projet américain dans la région d’un côté et la disponibilité
    de ce régime à entamer des réformes et un dialogue avec
    l’opposition. Nous sommes hostiles à un régime pro-israélien et
    anti-réformiste. Tel fut le cas en Libye, en Tunisie, à Bahrein
    et en Egypte. Mais en Syrie le régime est anti-sioniste voire
    anti-américain. Malgré les problèmes internes, ce régime s’est
    dit prêt à dialoguer avec l’opposition. Toutefois l’opposition a
    rejeté le dialogue et a réclamé le départ de Bachar elAssad.
    Pourquoi combattre alors ce régime et détruire la Syrie ?
    Rappelons tous de l’intervention militaire en Irak.

    [E]n effet, les grandes puissances cherchent à changer la
    position stratégique du régime syrien. On veut que ce dernier
    renonce à tout. Je vous assure si Assad accepte de renoncer aux
    droits arabes, la crise syrienne prendra fin rapidement. En
    pleine crise, l’un des pays arabes soutenant la rébellion armée
    en Syrie a demandé à Bachar elAssad de rompre ses liens avec
    l’Iran, le Hezbollah et les mouvements de résistance pour arrêter
    le conflit dans son pays. [...]

  113. obliga allias omar dit :

    URGENT

    Une attaque fabriquée à l’arme chimique aurait été finalisée pour piéger Al-Assad

    assaddd.JPGLa fabrication d’évènements justificateurs de guerre est la spécialité des états et des gouvernements dont la fonction, à l’encontre de celle des peuples, est de perpétrer les guerres si lucratives pour l’oligarchie en place…

    L’Histoire est truffée de tels évènements. La réthorique est là. Le plan est prêt à être exécuté. Les ordures qui nous gouvernent passeront-ils à l’action. Leurs états de service criminels ne sont plus à cela près…

    L’OTAN complote d’utiliser des ambulances comme couverture de l’invasion de la Syrie.

    Une attaque fabriquée à l’arme chimique a été finalisée pour piéger Al-Assad.

    Une source affirme que les puissances de l’OTAN en coordination avec l’Arabie Saoudite, mettent une touche finale à une attaque fausse-bannière afin de piéger les forces militaires du président Al-Assad de déclencher une attaque à l’aide d’armes chimiques comme précurseur d’une intervention de l’OTAN; l’opération utiliserait des ambulances comme couverture humanitaire pour donner un assaut militaire sur la Syrie.

    La source a dit à la chaîne de télévision syrienne Addounia qu’une entreprise saoudienne avait équipé 1400 ambulances avec des systèmes anti-gaz et anti-chimique à un coût de 97 000 US$, en préparation d’une attaque à l’arme chimique qui serait effectuée par les rebelles de l’ASL utilisant des obus de mortier à cet effet. Un autre groupe de 400 véhicules a été préparé comme transporteurs de troupes.

    L’attaque, qui impliquerait l’utilisation de phosphore blanc, de gaz sarin et gaz moutarde, serait lancée contre une ville densément peuplée près de la frontière jordano-syrienne, la ville de Daraa étant une possibilité, à la suite de quoi, les véhicules déferleraient de la frontière sous couvert d’une “mission d’aide humanitaire”.

    Les ambulances, estampillées du slogan: “Aide au peuple syrien”, opéreraient sous couvert d’une mission d’aide aux victimes d’une attaque chimique, mais ne sont en réalité rien d’autres que transporteurs de troupes blindés.

    Voyageant de Riyahd à Amman, la capitale de la Jordanie avant d’entrer en Syrie, les véhicules seront utilisés pour créer une zone tampon qui mènera à une intervention militaire de l’OTAN sous le prétexte de punir Assad et son régime des atrocités soi-disant commises, dit la source.

    La compagnie qui fournit les ambulances est basées à Riyadh et négocie en ce moment même avec le gouvernement Yéménite pour fabriquer des véhicules militaires pour l’armée de celui-ci.

    D’après la source, une réunion entre le chef de la chaîne de télévision saoudienne Al Arabiya et un diplomate américain a eu lieu à l’ambassade des Etats-Unis aux Emirats Arabes Unis. Le but de cette réunion était de s’accorder sur un programme de propagande pour conditionner le public à la probabilité du fait qu’Al-Assad et ses forces utiliseraient des armes chimiques. Peu de temps après la réunion, Al Arabiya commença à diffuser des nouvelles impliquant l’inévitabilité de l’emploi d’armes chimiques par les forces gouvernementales d’Al-Assad.

    Le rapport coïncide avec une déclaration publique faite ces jours derniers par le président Barack Obama et le président français François Hollande, menaçant la Syrie d’action de représailles militaires en dehors des auspices de l’ONU si la Syrie utilisait des armes chimiques.

    Durant un discours annuel de politique étrangère aux ambassadeurs français ce Lundi, Hollande a prévenu Assad que tout acte d’utilisation par l’armée syrienne d’armes chimiques contre les insurgents serait “une raison légitime pour une intervention des puissances de l’OTAN”. Il s’est assuré de faire passer le message pour les rebelles de l’ASL que la France n’hésiterait pas à les reconnaître comme le gouvernement légitime de la Syrie.

    Le 20 Août, Obama a mis en garde que toute tentative de déployer ou même de transporter le stock d’armes chimiques syrien représenterait une “ligne rouge” franchie et résulterait en une intervention directe des Etats-Unis sous forme militaire.

    “Ceci changerait mon calcul, ceci changerait mon équation”, a dit Obama.

    Plus de 60 000 troupes au sol américaines ont apparemment été préparées à prendre part au “pire” où des troupes “entreraient en Syrie pour sécuriser les stocks d’armes chimiques et biologiques à la suite de la chute du gouvernement Al-Assad”.

    Des observaterus ont prévenu depuis des mois que les rebelles soutenus par l’OTAN, avec l’aide du Qatar, de l’Arabie Saoudite et de la Turquie, se préparaient à lancer des attaques à l’arme chimique qui seraient blâmées sur Al-Assad, notant que les rebelles avaient été fournis en masques à gaz.

    De plus, aussi loin qu’en Novembre dernier, il a été rapporté que le nouveau gouvernement transitoire libyen soutenu par l’OTAN avait donné son accord pour envoyer des armes chimiques aux rebelles syriens. Il a été rapporté en Juin que les combattants de l’ASL avaient reçu ces armes et s’entraînaient à leur utilisation dans des camps d’entraînement en Turquie.

    L’ASL a aussi récemment annoncé qu’ils avaient récupéré un site de missiles équipé avec des armes chimiques sous la justification qu’ils voulaient éviter que le gouvernement syrien ne les utilise.

    Ce ne serait pas la première fois qu’une attaque fausse-bannière serait utilisée pour diabolliser le gouvernement syrien afin de graisser les rouages d’une intervention militaire.

    Comme le respectable quotidien allemand Frankfurter Allgemeine Zeitung l’avait rapporté, le massacre de Houla, qui fut immédiatement blâmé par les médias de l’occident sur les forces gouvernementales d’Al-Assad, fut en fait perpétré par des militants anti-Assad.

    ~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

    url de l’article original:

    http://www.infowars.com/nato-plot-to-use-ambulances-as-cover-for-humanitarian-invasion-of-syria/
    Source: Cameroonvoice

  114. Khodr dit :

    Regarder France 3

  115. Cécilia dit :

    Ghalioune accusé d’avoir permis à Israël d’être un chef d’orchestre en Syrie

    Mounzer Khaddam : Un important opposant syrien a fustigé l’ancien chef du Conseil national syrien (CNS) Bourhane Ghalioune et le membre actuel de son bureau exécutif, l’accusant d’avoir permis à l’entité sioniste d’être le « chef d’orchestre » de la crise syrienne

    Commentant un article de Ghalioune intitulé « Sur la logique de la révolution et de l’opposition », Mounzer Khaddam qui est un dirigeant des Comités locaux de coordination (LCC) qui mènent la contestation de l’intérieur syrien, s’explique : « Sinon que signifie le fait qu’il lui a envoyé une lettre pour la rassurer, via le Conseil juif des relations générales aux Etats-Unis, par le biais du responsable des relations étrangères du CNS, Redwane Ziadeh ».

    L’ambassadeur britannique à l’opposition : vous ne prenez pas en considération Israël

    L’ambassadeur britannique en Syrie a de même accusé l’opposition de l’extérieur d’avoir vendu au peuple syrien des illusions qu’il a payées de sa vie et de son sang. Il rappelle à cet égard les propos de l’ambassadeur britannique à Damas, tenus en présence d’une délégation des LCC et de certains opposants dont Riad Seif : « votre problème dans l’opposition syrienne est que vous ne prenez pas en considération l’existence d’Israël, qui est un acteur essentiel dans ce qui se passe en Syrie, et voudrait en profiter au maximum », leur avait-il lancé (avant de quitter Damas).

    S’adressant à Ghalioune, Khaddam poursuit : « bien sûr qu’il constitue un acteur essentiel, et pourquoi ne le serait-il pas alors qu’il voit devant lui un peuple qu’il a tant craint en train d’être tué , et une armée qui a coûté des milliards en train de se déchirer et de s’effondrer»….

    Ghalioun avec les miliciensSelon Khaddam, Ghalioune est devenu « une monture pour des forces politiques syriennes et non syriennes pour lesquelles il a réalisé leurs fins, et n’est dans la plupart des cas que le lecteur de communiqués militaires ».
    Et de lui demander: « les Russes ne t’ont-ils pas dit si vous avez une révolution, pourquoi aurez-vous besoin du Conseil de sécurité ? Les Britanniques, les Américains et les Français n’ont-ils pas tenu des propos similaires ? Tous ceux-là ne considèrent-ils pas ce qui se passe comme étant une affaire interne, mais se comportent avec à la lumière de leurs propres intérêts et non ceux du peuple syrien ?»

    Jamais les internationaux n’ont voulu exécuter des initiatives

    En réponse à l’analyse de Ghalioune, il considère que « les protagonistes internationaux ne se sont pas trompés entre la réalité et la fausse image qui en est faite, et leurs plans n’ont pas échoué dont en tête ce que tu avais suggéré comme initiative de dialogue entre le pouvoir et l’opposition pour un transfert pacifique du pouvoir », estimant qu’à l’origine ils n’ont jamais voulu exécuter ces initiatives.
    Et en réponse à la suggestion de Ghalioune sur l’unification des milices, pour laquelle il assure que les super puissances s’attellent, même sans consultation avec les Syriens, Khaddam commente : « t’es-tu demandé pourquoi font-ils ceci, et pour l’intérêt de qui ? Je laisse ces deux questions sans réponses, mais je vais dire quand même que celui qui maîtrise l’armement contrôle tout ce qui en découle, et je partage aussi ce que tu as dit à une autre occasion que celui qui détient le financement tient la politique et ses conséquences ».

    L’opposition à Moscou

    Mikhail BogdanovCe mardi, une délégation de l’opposition syrienne de l’intérieur a rencontré à Moscou le vice-ministre russe des affaires étrangères Mikahel Bogdanov. La délégation est formée de dirigeants du courant La voie du changement pacifique, dirigée par Fateh Jamous. Selon un de ses membres, Abdel Hadi Chéhadé, « la position russe est conforme aux intérêts de la Syrie et de son peuple ».

    Lavrov : l’avenir de la Syrie par les Syriens

    Le ministre russe des affaires étrangères, Serguei Lavrov, a réaffirmé que l’avenir de la Syrie doit être décidé par les Syriens eux-mêmes.
    « Imposer n’importe quoi, venu de l’extérieur, aux Syriens concernant l’avenir de leur pays sera infructueuse », a affirmé le chef de la diplomatie russe dans une déclaration faite à l’agence russe Novosti, soulignant que le règlement imposé de l’extérieur ne sera pas solide.
    Il a fait noter qu’il examinerait la question de la Syrie avec son homologue américaine, Hilary Clinton, lors de leur rencontre prévue en marge du sommet de l’organisation de coopération économique des pays d’Asie et de la Pacifique, en Russie.

    Les Américains veulent un règlement de l’extérieur

    « En principe, pas de différence dans les positions de la Russie et des Etats-Unis en ce qui concerne la question syrienne », a-t-il fait savoir, précisant que les deux côtés veulent que La Syrie devienne un Etat démocratique et un régime pluraliste mais la divergence est dans le moyen de parvenir à ce but.
    Il a souligné que la Russie proposait le règlement de la crise en Syrie à la lumière de l’accord de Genève alors que les Américains proposaient l’abdication du président et la formation d’un gouvernement de transition sans concerter avec les autorités syriennes, « il s’agit d’imposer un règlement de l’extérieur », a-t-il conclu.

    Moscou met en garde l’ASL

    De son côté, le ministère des affaires étrangères russe a mis en garde l’ASL de mettre à exécution ses menaces de bombarder les aéroports civils, lui signifiant qu’elle en assumera la responsabilité ainsi que ses parrains. « Les pays qui soutiennent l’opposition syrienne armée et qui l’incitent à rejeter le dialogue avec le gouvernement assumeront la responsabilité totale en cas de l’exécution de ces menaces’, a-t-il souligné.
    Dans un communiqué publié aujourd’hui, le ministère russe s’est étonné des déclarations des représentants de la soi-disant « l’armée libre » sur la considération de deux aéroports de Damas et d’Alep comme cibles militaires, qualifiant ces menaces d’ »inacceptables » qui violent la loi internationale.
    Le ministère a déploré que les cibles civiles et les habitants fassent l’objet d’attaques déclenchées par l’opposition armée.

    Salehi: une guerre en Syrie et non une révolution

    Ali Akbar SalehiPour sa part, le ministre iranien des affaires étrangères, Ali Akbar Salihi, a appelé la communauté internationale à être sage et rationnelle dans le règlement de la crise en Syrie, surtout après que le trafic d’armes et l’envoi de personnes armées de l’extérieur vers la Syrie soient devenus clairs.

    Dans une déclaration à la chaîne d’al-Alam, Salihi a fait savoir que ce qui se déroule en Syrie n’a rien à voir avec les revendications légitimes du peuple syrien et s’était transformé en une crise internationale, estimant que le recours par des groupes terroristes armés à des armes antiaériennes, à des chars et à des canons lourds signifie que la Syrie connaît une vraie guerre.

    Nettoyage ethnique au littoral ?

    Le fait marquant des évènements sur le terrain a été les attaques perpétrées lundi par les miliciens contre des villages et localités alaouites sur le littoral. Selon le site Syria Politics, un appel été lancé sur Face Book par le site des partisans de Cheikh Arour avait menacé depuis deux semaines de nettoyer le littoral des Alaouites et semble vouloir passer à l’acte. Les villages visés sont Kafriyya, qui a été attaqué par des miliciens qui ont incendié plusieurs maisons, tué de nombreux de ses habitants tués. Alors que les villages Machkita, Sarsakiyyé, Ein Zarka, ont fait l’objet de tirs d’obus. Syria Politics a constaté que les sites de l’opposition syrienne n’ont nullement évoqué ces attaques contre le littoral.

    Dans la région de Haffé, les sites syriens font état de la destruction d’une église située dans le village d’Al-Ghonimat, par les miliciens. Signe que les miliciens, ou au moins une partie d’entre eux, sont plus tentés par une guerre sectaire.

    Toujours à Lattaquié, selon Shukumaku, les soldats d’un barrage dans la région Salma ont riposté à une attaque et tué dix membres de la milice qui se fait appeler la brigade d’al-Ezz. Il est egalement question d’une quarantaine de tués parmi miliciens des autres groupes.

    14 libérations, et 7 opérations d’envergure

    Dans le gouvernorat d’Alep, l’armée syrienne est parvenue à libérer 14 syriens qui avaient été enlevés dans la région d’Orm. Et selon le site Syrian documents, l’aviation a pilonnée lundi la région frontalière d’Al-Bab, contrôlée par les miliciens de l’ASL. Citant des sources de l’insurrection, 25 d’entre eux ont été tués, et 70 blessés. Alors que les sources gouvernementales parlent quant à elles de 150 tués et parmi les miliciens et les civils. Une vidéo sur You Tube a montré les dégâts du bombardement.

    Par ailleurs, le site Arab Press a rendu compte de 7 opérations importantes effectuées dans la métropole par l’armée régulière, infligeant de lourdes pertes aux miliciens : dans la rue Mezer, du quartier Seif ed-Dawlé, dans les quartiers Mayssar, Hanano, … Plusieurs écoles, lieux favoris des miliciens pour y installer leurs quartiers généraux ont été prises d’assaut. Dans le vieux quartier Bab Nasr, des accrochages se sont soldés par la mort de 6 miliciens.

    Dans le gouvernorat d’Idleb, de lourdes pertes ont été infligées aux miliciens de l’ASL dans la région Abou Zohour, proche de l’aéroport militaire qu’ils tentent d’occuper depuis plusieurs jours. Une opération de nettoyage de la région est en cours. Selon Arab-Press, les forces gouvernementales ont aussi repoussé une tentative d’infiltration de miliciens via la frontière avec la Turquie.

    Les images désavouent l’ASL

    le suicidaire marocain Abou Moussaab. Toujours dans ce gouvernorat, et selon la chaine de télévision « Manarat Bayda », a diffusé une vidéo dans laquelle un jeune marocain se faisant appeler Abou Mousaab du nord se préparait à se faire exploser dans un camion bourré d’explosifs contre un barrage de l’armée syrienne régulière situe à Nayrab, dans le gouvernorat d’Idleb. Selon le site Arab-Press, le suicidaire semblait appartenir à la mouvance d’Al-Qaida, ce qui récuse les allégations des représentants de la milice de l’Armée syrienne libre, dont Maher Noeimi et selon lequel les volontaires arabes qui affluent en Syrie ne combattent mais sont chargés de missions civiles et médicales.

    Dans la région de Deraa, les forces régulières ont arrêté 6 miliciens et saisi une quantité importante d’armements. Elles ont aussi trouvé un dispensaire médical ambulant, qui comprenait deux lits conçus pour les opérations chirurgicales neurologiques, et dont le coût de chacun est estimé à un million 200 mille livres syriennes, ainsi que l’équipement chirurgical complet.

    Dans la région de Deir Ezzor, l’armée a détruit trois véhicules transportant des produits explosifs, tuant les miliciens qui se trouvaient à leur bord. Un autre véhicule dont les passagers tentaient un assaut contre l’aéroport Al-Hamad dans la ville Boukamal a aussi été rasé.
    Et dans un quartier de la ville, en l’occurrence Rachidiyyé, a eu lieu dans la nuit de lundi à mardi une manifestation de femmes qui ont réclamé le départ des miliciens des quartiers qu’ils ont investis, et l’édification de barrages de l’armée. Des accrochages avaient eu lieu dans plusieurs quartiers d’où ils ont été délogés.

    Réfugiés : les retours se multiplient

    des réfugiés syriens en JordanieLes réfugiées syriennes du camp jordanien Zaatari sont de plus en plus nombreuses à vouloir entrer chez eux. Selon une source sécuritaire jordanienne haut-placée le nombre de ceux qui ont été emmenés à la frontière s’élève à 1000. Durant les deux derniers jours, 40 familles ont fait de même, selon l’agence UPI.

    Plus de 100.000 Syriens ont quitté le pays en août(HCR)

    Plus de 100.000 Syriens ont quitté le pays en août, a annoncé mardi le Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) à Genève.
    « Ces personnes ont cherché asile dans les pays voisins, c’est le chiffre mensuel le plus élevé depuis le début du conflit », a indiqué le HCR.
    Selon une porte-parole de l’agence de l’ONU, la situation des réfugiés irakiens en Syrie est également très préoccupante.
    « Ils fuient pas centaines le pays, ils font l’objet de menaces directes » a-t-elle ajouté, en citant le cas d’un taxi transportant une famille de réfugiés irakiens, qui a été attaqué, ainsi que le meurtre de trois réfugiés irakiens dans une banlieue de Damas.

    Version AFP-OSDH

    Les quartiers rebelles d’Alep, soumis mardi à de nouveaux bombardements à l’artillerie et au mortier, connaissent une véritable pénurie de produits alimentaires avec des marchés souvent vides, a affirmé un militant dans la métropole du Nord.
    « Le régime empêche les produits alimentaires de parvenir aux quartiers libérés (sous contrôle rebelle, ndlr). Les habitants sont obligés de passer les produits en contrebande, de quartier en quartier », affirme ce militant du quartier rebelle de Sakhour (est) qui se fait appeler Barra.
    « Quand je vais acheter quelque chose, je dois aller dans plusieurs épiceries ou supermarchés avant de trouver ce que je veux: oeufs, yaourt, riz et même du lait pour les enfants. Ces produits sont quasi inexistants, les marchés sont presque vides », ajoute-t-il, joint par l’AFP via Skype.
    « C’est difficile de trouver des bonbonnes de gaz aussi. C’est un vrai siège, une punition collective », assure le militant. « Si le régime pouvait nous priver d’air, il le ferait ».
    Selon lui, « les ordures sont partout et les habitants essaient de nettoyer autant qu’ils peuvent, mais les bombardements sont tellement intenses » qu’ils les empêchent de se sortir de chez eux.
    Selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH), plusieurs quartiers dont Salaheddine, ont été bombardés mardi par les troupes régulières, « faisant des blessés et détruisant des maisons ». Un jeune homme a été tué par un tireur embusqué dans le quartier de Soukkari (sud).
    Un rebelle a été tué dans des combats à Salaheddine, dont l’armée et les rebelles revendiquent le contrôle. Selon l’OSDH, les deux parties sont présentes dans ce grand quartier et marquent des points selon les jours.
    « Il n’y a pas de contrôle clair, ni pour les uns, ni pour les autres », affirme à l’AFP Rami Abdel Rahmane, président de l’OSDH.
    Lundi, le général en charge des opérations de l’armée dans l’ouest d’Alep avait affirmé à l’AFP que les troupes reprendraient « d’ici 10 jours » la ville, théâtre depuis un mois et demi de combats. Un autre colonel a affirmé que Salaheddine était « totalement sous le contrôle de l’armée depuis le 9 août ».
    Combats et bombardements faisaient également rage ailleurs dans le pays, faisant au moins 31 morts — 16 civils, huit soldats et sept rebelles– selon un bilan provisoire de l’OSDH.
    Dans la province d’Alep, deux fillettes ont été tuées dans des bombardements sur la localité de Deir Hafer.
    A Damas, des combats ont éclaté dans la nuit à Yarmouk, le plus grand camp palestinien de Syrie situé dans le sud de Damas, entre des combattants palestiniens proches du régime et des rebelles. Des affrontements ont également secoué le quartier rebelle de Tadamoun, dans le sud de la capitale.
    A Deir Ezzor (est), les insurgés ont pris le contrôle d’une branche de la sécurité militaire après de violents combats qui ont duré plusieurs heures jusqu’à l’aube.
    Dans cette région frontalière de l’Irak, au moins huit soldat et quatre rebelles sont morts dans les affrontements.
    A Deraa, berceau de la contestation dans le sud du pays, deux civils, dont un enfant, ont été tués par des obus qui se sont abattus sur plusieurs localités.
    Les régions rebelles de Homs (centre) et d’Idleb (nord-ouest) étaient également bombardés, selon l’OSDH. Dans le vieux Homs, un rebelle de 15 ans a été tué dans les combats
    A Hama (centre), 11 civils et un rebelle ont été tués dans l’assaut d’une localité par l’armée.
    Lundi, au moins 153 personnes –81 civils (dont 19 enfants et 14 femmes), 42 soldats et 30 rebelles– ont péri en Syrie, d’après l’ONG. Parmi les 30 rebelles tués, 23 l’ont été dans des combats acharnés à Lattaquié (nord-ouest).
    Un attentat dans une banlieue pro-régime de Damas avait fait neuf morts, dont trois enfants et trois femmes, selon un dernier bilan de l’OSDH.

    http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=77451&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=37&s1=1

  116. lola dit :

    Je viens de voir l’émission de Taddei ce soi ou jamais avec comme intervenant un type expert en mythomanie d’origine tunisienne qui a se nomme mathieu guidère (qui n’est pas son vrai nom ni prénom vu qu’il l’a francisé) bref cet individu est un mytho argneux qui a fait sa propagande antisyrienne avec la Aubenas et la poupée barbie syrienne siliconée de la tête au pied Maram al masri et dominique Moisi qui bavait aussi de haine également.
    Ce type est gerbant par sa malhonnête, j’avais envie d’être sur le plateau pour leur cracher à la gueule et surtout Guidere tellement j’en pouvais plus de l’entendre vomir sa haine contre la syrie.
    Alors comme ce type à une adresse mail: mathieu.guidere@univ-tle2.fr, je vais lui écrire un petit mot pour lui faire comprendre que la Syrie c’est pas la tunisie que ce pays n’est pas à lui ni à BHL mais au grand peuple syrien .
    Ce genre de personne, de vendu tunisien aux occidentaux afin d’être invité sur les plateaux de Calvi s’arroge le droit de demander une intervention militaire afin de bombarder un pays qui n’est pas le sien parce « qu’il souffre de voir les civils syriens massacrés par Assad » comme il le fanfaronne partout ou il passe à la télé.
    Alors si comme moi vous détestez ce petit minable menteur malhonnête envoyez lui un petit mot pour lui dire qu’il « dégage » vite fait du paysage audiovisuel français , qu’il n’a aucune compétence intellectuelle, aucun savoir pour parler au nom de la Syrie, aucune expertise sur quoi que ce soit sauf la mythomanie qui est sa vrai spécialité, son vrai domaine de compétence.
    Si vous avez loupé la fameuse prestation de ce misérable personnage je vous conseil de regarder l’émission sur internet.

      • sapeur sceptique dit :

        comme disent les jeunes « lol ».

        • Tarico dit :

          Il faudrait que quelqu’un sur un plateau de télévision lui demande de dire à l’émir que celui-ci pourrait bien se retrouver un jour devant le TPI comme chef occulte d’Al Qaïda, auteur d’un nombre incalculable de crimes, pour lesquels, trop sûr de sa puissance, il a laissé de nombreuses preuves qui pourront l’incriminer avec certitude.

          Et ce monsieur Guidere pourrait bien se trouver aussi dans le box.

        • Khodr dit :

          C est fais lola et pour la poupée barbie , ce n est pas une poupée mais une vieille cougars , elle avait l aire d une grosse naze , aussi bête qu une mule, elle défend l asl et les djihadistes, je te dis pas si elle tombe entre les mains des barbus une seule seconde , je pense qu elle redeviendrais pro bashar à vie !!!! Ahahahah quel quoine!!!!

    • anonyme dit :

      Je n’ai regardé que le dernier quart d’heure, mais les prestations du quatuor anti- Assad dont Moisi, le Sage de Sion, écouté dans un silence religieux obligé et la « dissidente  » syrienne à allure de péripapéticienne qui s’essayait sans succés à mimer le ressenti de l’horreur absolue à coups de roulements d’yeux , de battements de cils, de reniflements poussifs prouvent que Al Assad ne peutêtre totalement mauvais à avoir de tels ennemis.

      • lola dit :

        Dominique Moisi délirait sur le plateau en faisant un parallèle névrotique de la situation syrienne avec l’espagne franquiste et le nazisme cela ne m’étonne pas pour un sioniste de son espèce. Ce type est un sale menteur, manipulateur.Il ne trompe personne par sa rhétorique antisyrienne.
        Quant à ce Guidère,il a été le tuteur du fils de l’émir du Quatar et doit surement être financé par lui, on comprends alors son blabla de « révolution arabe (au profit des barbus inféodés aux américains et à israel) matée sans le sang par le régime syrien ».
        Ces 2 énergumènes sont réellement des agents qui travaillent main dans la main pour les pires régimes racistes et obscurantistes de la région que sont israel et les pétromanarchies.

        Je vous soutiens de tout mon cœur dans cette épreuve amis syriens, vous êtes la vrai résistance contre la barbarie de ces chiens occidentaux sionistes et leurs valets prostituées arabes, turque de la région.
        Vive la grande nation souveraine syrienne, vive votre Président et son peuple.

        Merci à toute l’équipe d’Infosyrie pour leur travail de ré-information sur la Syrie.

        • anonyme dit :

          Moisi a une dent contre Franco car il considère que ce dernier , en sauvant son pays du communisme, a commis une offense contre le peuple élu qui s’est activé pour imposer cette idéologie criminelle à toute la planète.
          Quant au nazisme, Moisi le brandit pour signifier à qui de droit ceux dont il veut l’anéantissement, au moyen de l’équation : nazis =les plus méchants de la terre = ceux qui veulent tuer les moisis = ceux qui ne mériteraient pas d’être sur la terre.

    • tarasboulba dit :

      Bravo Lola ,que tous ces journaleux de salons et de plateaux tv aillent se confronter sur le terrain avec les différents belligérants de façon impartial ,comme à peut être essayer de le faire Gilles JACQUIER? d’ailleurs sur sa mort dont on accusait l’armée syrienne plus rien depuis dans les merdias propagandistes, puisque depuis quelque temps l’on pointe du doigt les tueurs que sont l’asl,étrange! silence radio, même pas la rescapée D’Iraq l’otage florence Aubenas n’a essayé de faire un papier sur son cher confrère tant aimé mais par contre accuse et se déchaîne sur Bachard EL ASSAD qui défend son peuple.Mais avant qu’ils aillent au diable, qu’ils envoient leurs propres enfants se faire égorger s’ils en ont ou leurs famille et amis pour défendre leur démo crassie.

    • Milena dit :

      A gerber, cette émission de Taddéi de mardi soir. La longue diatrybe de ce vieil historien moisi, sioniste de service qu’il faut écouter religieusement alors qu’on a coupé la parole sans arrêt au seul témoin authentique, un alepin lettré (excusez, je n’ai pas son nom en écrivant ce post)
      « Taddéi, on sait pour qui tu roules » quand à la fin tu ne donnes même plus la parole à cet invité , l’alepin, témoin éclairé de la réalité passée et présente de la Syrie avec laquelle il est en contact tous les jours.

      Vous pouvez regarder l’émission en différé sur Pluzz en prenant la video au milieu, la 1ère partie ne concernant pas la Syrie :
      http://ce-soir-ou-jamais.france3.fr/?page=emission&id_rubrique=1571

  117. Khodr dit :

    Regarder ce montage d un mec enterré soit disant vivant par l armée syrienne , il y a plein de truc louche dans cette video , comme on n’avoir pas la fin de la vidéo et pas clairement le mec qui ce fait enterré !!!!
    Juste pour incriminer l armée syrienne .
    Merci pour votre retour , j aimerais avoir les commentaires de Cécilia, avicenne , mécréante et autre

    http://www.youtube.com/watch?v=WPwkze_OdpY&feature=youtube_gdata_player

    • mécréante dit :

      Ces video sont très facilement falsifiable, c’est connu !
      RoyL sait bien les analyser mais bof, ça vaut même pas le coup…

      • Khodr dit :

        Merci pour ta réponse

      • RoyL dit :

        > ça vaut même pas le coup

        Vrai!!!

        En se posant la simple question du … *mobile*?!, de la vidéo,
        on s’épargne toute autre perte de temps ultérieur et d’énergie.

        Qui a vu le film Voyage au bout de l’enfer, The Deer Hunter
        (titre original de cette poubelle), de Michael Cimin, et avec
        Robert De Niro?

        C’est un film d’un mensonge et stupidité obscènes, par lequel on
        prétend d’attribuer au Vietminh (Vietcong si on le nomme comme on
        choisit d’appeler berbères les Amazigh) ce que les yankees — ou
        *oinkees*, comme le Black Panther les appelaient alternativement
        et plus suggestivement, du *oink-oink* des canards que ça
        rappelle quand ils parlent — ont fait en réalité; une sale
        inversion des faits comme *rationalisation* postérieure –
        exactement comme on la voit mise en pratique sur cette vidéo
        aussi.

  118. lola dit :

    Je me suis trompée sur le mail c’est: mathieu.guidere@univ-tlse2.fr
    Il a un site vous trouverez ses coordonnées

  119. Cécilia dit :

    Tunisie :

    Les salafistes nettoient les villes tunisiennes des bars

    Entre 80 et 100 partisans du mouvement salafiste tunisien ont saccagé le bar d’un hôtel situé dans la ville touristique de Sidi Bouzid, dans le centre-ouest de la Tunisie, chassant des clients et détruisant son stock d’alcools.

    Ils ont fracassé les bouteilles des boissons alcoolisées qui étaient à l’intérieur avant de saccager la réception et les chambres de l’hôtel, le dernier à servir de l’alcool à Sidi Bouzid.

    Certains ont agi aux cris de « Allah Akbar » (Dieu est le plus grand), « al-Charab haram » (l’alcool est pêché), tandis que d’autres insultaient le propriétaire qui « n’a pas tenu compte des avertissements qui lui avaient été communiqués ».

    Le propriétaire de l’hôtel alHarshani a affirmé dans une déclaration à la radio Chams FM qu’une cinquantaine a pris d’assaut le bar de l’hôtel pour ensuite détruire ses biens personnels à son domicile volant certain de ses affaires à leur passage. Il a ajouté que les assaillants l’ont menacé il y a 20 jours l’exhortant à fermer les lieux et qu’ il a ensuite informé le procureur de la République.

    Un jeune homme qui a tenté de filmer la scène a été repéré, frappé et emmené par le groupe dans un lieu inconnu, alors que des habitants indignés se sont rassemblés sur les lieux.

    La police est arrivée tardivement pour constater les dégâts et a ensuite convoqué le propriétaire de l’hôtel absent au moment de l’attaque, qui a eu lieu à la mi-journée.

    Sidi Bouzid, ville berceau de la révolution de 2011, est l’un des bastions de la mouvance salafiste, et a déjà été le théâtre de violences salafistes en août dernier.

    Rappelons que des groupes salafistes ont attaqué des bars licites en Mai à Sidi Bouzid , agressant leurs visiteurs !

    Ils ont aussi incendié des magasins vendant de l’alcool et ont incendié quatre camions appartenant à une entreprise de vente et de distribution de boissons alcoolisées dans la région, et se sont affrontés avec les commerçants qui étaient en colère des bars fermés.

    Par ailleurs, citant un rapport du Centre d’études et de recherche tunisien Yafa, le quotidien tunisien alSarih a rapporté que les services de renseignements israéliens ont repris leurs activités en Tunisie dans le but de réaliser de nouveaux objectifs ajoutés suite à la soi-disant révolution en Tunisie.

    Toujours selon la même source, les autorités israéliennes ont décidé de nommer Shalom Cohen comme chef de l’équipe chargée de former des réseaux de renseignement israéliens en Tunisie , professionnels et bien entraînés.

    Ces réseaux auront pour mission de mener des actes de sabotage et d’inciter à semer la discorde en Tunisie , de suivre ce qui se passe en Algérie et en Libye et de surveiller l’activité palestinienne en Tunisie et de rendre des rapports détaillés sur la situation en Tunisie, y compris tous les détails et indications sur les partis politiques et les associations qui s’opposent à la normalisation avec l’entité sioniste et qui criminalisent le sionisme.

    Le quotidien a rapporté que trois réseaux d’espionnage israélien opèrent en Tunisie : un dans la capitale tunisienne, un autre à Soussa et le troisième à Djerba, tous coopérants avec la CIA dans les pays du Maghreb à partir de la Tunisie, qui est devenu le centre d’activité du Mossad dans le Maghreb-Machrek.

    http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=77421&cid=21&fromval=1&frid=21&seccatid=51&s1=1

  120. Cécilia dit :

    Le Mossad au Maghreb

    Les services historiques que lui a rendus le Maroc

    Jacob Cohen Casablanca – Il y a quelque temps, Jacob Cohen, un écrivain juif, français-marocain, connu pour ses écrits anti-sionistes a posté un article sur son blog qui a causé beaucoup d’émotion au Maroc. Il a révélé qu’Andre Azoulay, un conseiller royal de l’ancien roi Hassan II puis de son fils Mohamed VI, était aussi un espion israélien.

    André Azoulay

    L’article expliquait qu’Azoulay qui avait 71 ans et venait de la ville septentrionale de Essaouira, faisait partie de l’organisation des sayanim du Mossad, un réseau mondial d’opérationnels juifs non israéliens.

    Les autorités marocaines n’ont pas fait de commentaire officiel sur ce sujet délicat et Azoulay n’a pas démenti l’accusation. Mais les autorités ont répondu indirectement en annulant une conférence que Cohen devait tenir sur le sujet de la coexistence des Juifs et des Musulmans au Maroc.

    Cela a été ressenti comme une volonté d’empêcher toute discussion autour des accusations de Cohen contre Azoulay et d’une façon plus générale, autour de son dernier livre : le printemps des Sayanim.

    Le livre « Le printemps des sayanim »Pour Cohen les sayanim sont des Juifs de la Diaspora qui, pour des raisons « patriotiques » collaborent avec le Mossad et d’autres agences sionistes en leur fournissant l’aide dont ils ont besoins dans leur domaine de compétence. Le réseau a été créé dans les années 1950 et a été utilisé dans beaucoup d’opérations de services secrets ou à des fins de propagande, ainsi que pour inciter les Juifs à quitter leurs communautés de la Diaspora pour venir s’installer comme colons en Palestine.

    Le roi Mohammad V et le rabbin AmmarL’infiltration par Israël de la cour royale marocaine n’avait pas comme seul propos de faire partir les Juifs du Maroc. Le Mossad voulait aussi influencer la politique d’Hassan II et empêcher tout rapprochement entre lui et l’Egypte de Gamal Abdul-Nasser.

    Récemment le président israélien Shimon Peres a organisé une réception en l’honneur de l’agent israélien qui avait organisé les premières immigrations de Juifs marocains en Israël.

    Littmann et Perez

    David Littman est arrivé au Maroc en prétendant être un clergyman anglais et il s’est installé à Casablanca. Il a mis au point une méthode pour transférer les Juifs marocains en Israël connue sous le nom d’Opération Mural, qui ciblait des enfants juifs marocains. Littman prétendait organiser des séjours de vacances d’été en Suisse pour les enfants pauvres, mais en fait il les envoyait en Israël.

    Avant et après l’Opération Mural, l’aide que la monarchie marocaine a apporté au départ des Juifs marocains lui a rapporté beaucoup d’argent, surtout après que Hassan II ait pris le pouvoir en 1961. Il a personnellement supervisé les transactions.

    le roi Hassan II et Victor Deloya (ex-président de la communauté marocaine aux USA) L’auteure Française, Agnes Bensimon, décrit dans son livre « Hassan II et les Juifs » la manière dont le Mossad a initié les négociations avec Hassan II après la mort de Mohamed V. Le nouveau roi a exigé un demi-million de dollars pour faciliter le départ d’un premier contingent de 50 000 Juifs, et la même chose pour le contingent suivant. Cela a aussi été révélé par Simon Levy, un des Juifs marocains qui a résisté à la pression d’émigrer en Israël et qui est mort il y a deux ans après avoir été un dissident pendant le règne de Hassan II.

    Les règlements pour le transfert des Juifs marocain ont été virés par Israël sur des comptes secrets en Suisse, au nom même du roi semblerait-il. Mais Ahmed Reda Kadira, l’ami du monarque qui a négocié les transactions pour le compte du roi et qui a plus tard été nommé conseiller, n’a pas été oublié. Les opérations lui ont permis de financer son quotidien, Les Phares, qui était de fait le porte-parole du palais et dont la spécialité était de dénoncer les critiques du roi.

    La « Guerre des Sables » qui a éclaté entre le Maroc et l’Algérie en 1963 a fourni à Israël l’occasion qu’ils attendaient lorsque Abdul-Nasser s’est rallié à l’Algérie nouvellement libérée contre l’attaque marocaine de son territoire.

    Les transactions de cette époque entre Rabat et Tel Aviv ont été conclues via Téhéran sous les auspices du Shah d’Iran. Mais la coopération militaire entre les deux pays a continué. On pense qu’Israël a joué un grand rôle dans la construction du grand mur de sécurité de 2 600 km à l’ouest du Sahara destiné à empêcher les attaques du Front Polisario qui se battait pour l’indépendance de son territoire depuis 1975.

    Le conflit n’est toujours pas résolu en dépit du cessez-le-feu de 1999. Pendant les six années de guerre qui l’ont précédé, les combattants Polisario ont souvent pris des armes à l’armée marocaine fabriquées en Israël ou en Afrique du Sud du temps de l’apartheid.

    La coopération militaire a souvent entraîné une coopération des services secrets, surtout après que le chef du Mossad Yitzhak Hofi ait organisé une rencontre secrète au Maroc en 1976 entre Hassan II et Yitzak Rabin, le premier ministre israélien.

    Timbre israélien du roi Hassan II La collaboration du roi avec Israël qui s’en est suivie, a été largement documentée par des écrivains et des dissidents.

    Selon l’écrivain égyptien Muhammad Hassan ein Haikal dans son livre Kalam fis-Siyasa (à propos de politique), Hassan II a même autorisé le Mossad à installer des micros dans les lieux du Maroc où se réunissaient les sommets arabes. Le rôle le plus fameux qu’Hassan ait joué cependant, c’est quand il a aidé à l’accord de paix entre l’Egypte et Israël. Israël lui en a été infiniment reconnaissant: il a émis un timbre de commémoration en son honneur à sa mort en 1999.

    Mahdi ben Barka

    En échange des services du roi du Maroc, Israël et le Mossad l’ont aidé contre ses opposants principalement. On a bien reconnu la main du Mossad dans l’enlèvement et l’assassinat du dissident marocain le plus célèbre, Mahdi Ben-Barka, qui a disparu à Paris en 1965. On pense aussi que les Israéliens ont alerté le roi de plusieurs coups d’état et autres complots fomentés contre lui dans les années 1960 et 1970.

    Il ne semble pas que le Mossad soit encore très actif au Maroc aujourd’hui. Le pays ne joue plus un rôle important dans le conflit arabo-israélien. De plus, avec l’apparition de collaborateurs « rivaux » dans la partie orientale du monde arabe, les services secrets israéliens ont désormais l’embarras du choix pour ce qui est des partenaires et des stratégies.

    Al-Akhbar
    Pour consulter l’original : http://english.al-akhbar.com/content/mossad-maghreb-ii-historic-services-morocco
    Traduction : Dominique Muselet

    http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=77461&frid=21&seccatid=101&cid=21&fromval=1

  121. Cécilia dit :

    L’intolérable violence israélienne à l’encontre des enfants palestiniens

    Saïd, 14 ans, attaqué par la soldatesque israélienne à Jérusalem-Est, alors qu’il allait chercher du lait pour sa petite soeur, vendredi dernier. Ci-dessous l’article publié par le site d’ISM, à partir des informations de l’agence de presse palestinienne Maan News.
    « Les forces israéliennes attaquent un enfant de Jérusalem Est
    Jérusalem, 2 septembre 2012

    Les courses que faisait un jeune Palestinien pour sa mère ont pris un tour dramatique vendredi dernier après qu’il se soit retrouvé au milieu d’affrontements violents entre les habitants du quartier d’Abu Dis et les forces israéliennes. Said Ali Qabalawi, 14 ans, a été violemment attaqué parce qu’il se trouvait au mauvais endroit alors qu’il achetait du lait pour sa petite sœur.

    Said raconte que vers 21h, il est sorti d’une pharmacie qui n’avait plus de lait pour aller en chercher dans une autre, un peu plus bas dans la rue, quand il a été encerclé par les troupes israéliennes qui se ruaient sur les résidents du quartier.
    « Les soldats m’ont encerclé, alors je me suis enfui en sautant par dessus un mur élevé mais de l’autre côté, je n’ai pas pu continuer à courir et c’est là que les soldats m’ont attrapé. Ils m’ont frappé à coups de crosses de fusil, m’ont donné des coups de pied et arraché mes vêtements. Je n’avais aucune idée de la raison pour laquelle ils me frappaient, » a-t-il dit à Ma’an.

    Un des soldats a traîné le jeune garçon de 14 ans par terre et il a été emmené à une base militaire proche. Là, ils ont continué à le frapper et l’ont accusé d’avoir jeté des pierres, ce que Said nie.
    « Certains des soldats m’ont craché dessus et m’ont insulté. Ils m’ont aussi frappé au ventre, et comme j’ai récemment subi un intervention chirurgicale à l’intestin, les coups m’ont fait mal, » a-t-il ajouté.
    Quatre heures après, Said a été emmené au poste de police de Maale Addumim, colonie israélienne près d’Abu Dis, où il a été interrogé pendant six heures. Puis il a été libéré sous caution (500 shekels/100€) et on lui a dit qu’il passerait au tribunal le 30 janvier 2013. »
    Source : Maan News
    http://plainedejeuxaida.over-blog.c… >
    (Traduction : MR pour ISM )
    CAPJPO-EuroPalestine

    http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?fromval=1&cid=18&frid=18&eid=77391

    • Maroquino dit :

      Ces soldats sont à l’image de leurs peuples, des lâches, des voleurs, des bandits, des assassins! Il n’ont aucun honneur et encore moins de courage, s’en prendre aux enfants, aux femmes, aux vieillards, c’est ce qu’on leurs apprends depuis leurs plus jeune âges. Ils ne se rendent même pas compte que c’est terminer pour eux.

    • Khodr dit :

      Faudra vraiment faire ulque chose un jours!!!!

  122. Jean-Dominique dit :

    Quelqu’un a t-il entendu parler d’une journaliste française violée par les rebelles salafistes en Libye? attention, vidéo choc;

    http://www.liveleak.com/view?i=f88_1346648458

    • touri dit :

      D´après l´avertissement du site , c´est une « UK journalist », donc anglaise, ce qui n´enlève rien au fait que c´est un viol tout de même.
      L´effet boomerang ne me surprend guère.

  123. Vanalic dit :

    HOMMAGE A BACHAR AL-ASSAD

    Syrian Song 8 NEW!! durée 6’48

    En autres :

    Shlonak ya Hamad, shlonak ya Hama 10″…

    Hadi hel Souriya,ya Hamad, hadi hel Souriya ya Hamad 30″…

    Ismaeli hadal Ghalioun, hadal maetoul el majenoun 1’40…

    Erdogan, Heda dabbah al Arman, hezze rassou sahhounou 3’30…

    Esmae nah noul souriyin 5’05…

    walla Bladi Souriya ardil houra al abiiya 5’20…

    Abou hafez ya Bashar aenta ya hami dar…jaïshak nehna metlel nar 5’37…

    http://www.youtube.com/watch?v=Cxh_uKbZbWc&feature=player_embedded#!

    PS

    Désolé, si ma foi vous constatez des erreurs de formulation, c’est décrypte phonétiquement, pour le plaisir certes, mais également en mémoire de tous les victimes de cette guerre, si stupidement provoquée !

  124. Cécilia dit :

    Scandale dans le camp de Kataéb et Gegea

    Le plus ancien prisonniers libanais en Syrie n’est pas Libanais mais Syrien né à Qamicheli en Syrie et un ancien espion pour Israél où il a passé plusieurs mois envoyé par le Kataéb.
    Ce soi-disant plus ancien prisonnier libanais en Syrie a été reçu comme un héros par Geagea et Jmaeil.

    Vidéo en arabe :

    http://www.almanar.com.lb/adetails.php?eid=299341&cid=21&fromval=1&frid=21&seccatid=19&s1=1

  125. RoyL dit :

    Syrie : abattre des avions civils, une « ligne rouge » à ne pas
    franchir^1
    4 septembre 2012

    [... D]epuis, un nouveau pas a été franchi dans la [sic] guerre
    civile avec la déclaration du commandement de l’ASL – reprise par
    le quotidien saoudien Al-Sharq al-Awsat – demandant aux
    compagnies aériennes internationales de ne plus desservir les
    aéroports de Damas et d’Alep, les avions civils devenant
    maintenant des « cibles militaires ».

    Dans un communiqué, le ministère russe des Affaires étrangères a
    lancé un appel aux pays ayant « une influence réelle sur l’ASL »
    pour qu’ils la convainque de ne pas abattre d’avions civils.

    Pour la Russie, « de telles menaces sont absolument
    inadmissibles. Elles constituent une violation flagrante du droit
    international, en premier lieu de la Convention de Chicago de
    1944 relative à l’aviation civile internationale »… « En cas de
    réalisation de cette menace, LA RESPONSABILITÉ EN INCOMBERAIT NON
    SEULEMENT AUX EXÉCUTANTS, MAIS **AUSSI À LEURS PROTECTEURS** ».
    [Fournisseurs, instructeurs, conseillers, financiers, etc.]

    Si l’ASL franchissait cette « ligne rouge », poursuit le
    communiqué, SES ACTIONS NE LA DIFFÉRENCIERAIENT EN RIEN DE CELLES
    ATTRIBUÉES À AL-QAÏDA.

    Réponse de l’ASL : il est interdit d’utiliser des aéroports
    civils à des fins militaires.

    [+emphase]

    ***

    Réponse juridiquement nulle, by the way, et BIEN SÛR — dans les
    cas où, dans leur ignorance et stupidité infinie, ils croyaient de
    pouvoir jouer un joker comme au jeu des cartes, où d’être en
    train de jouer à Monopoly. (Tout maître chanteur pourrait
    inventer sa fable.)

    À Fabius et les autres criminels: le jour de votre procès devant
    un tribunal international s’approche!!!

    • RoyL dit :

      Okay, MANPADS suite:

      Dans une vidéo que j’ai regardé sur videoleaks.com d’après un URL
      indiqué sur ce site, on devrait voir un hélicoptère de l’armée
      syrienne précipiter sur Damas après avoir été touché par les
      terroristes.

      On entend les Allahu Akbar de texte rythmés en fond sonore, PLUS
      des rafales de canon antiaérien — sans qu’on puisse observer
      rien dans le ciel correspondant à ces rafales. Par contre on
      voit un engin dans le ciel, l’hélicoptère, avec du feu sortant
      par l’arrière des turbines vraisemblablement.

      Or, en effet, c’est ça justement un talon d’Achille des
      hélicoptères: une des *spécialités* des MANPADS est celle de
      *chercher*, suivre, et venir guidés par des sources de chaleurs
      SÉLECTIONNÉES (pas n’importe lesquelles) comme celle des gaz
      d’exhaustion des turbines/moteurs; et dans le cas des
      hélicoptères c’est difficile de les cacher (conceptuellement
      difficile — un des *problèmes* des hélicoptères). Si on ajoute
      la vitesse limitée des hélicoptères plus d’autres handicaps par
      rapport à les avions de chasse, et la courte distance (=>
      virtuellement pas de temps pour décider quelles contremesures
      prendre, en admettant d’avoir réussi à s’en apercevoir même) on
      peut se faire une idée de la situation.

      De plus, quelle coïncidence!, le ciel est terse — ce qui arrange
      très bien le système de guidage aux infrarouges des MANPADS.

      Je ne crois point que ça soient des canons antiaériens, en dépit
      du *sound* suggestif, qui aient abattu l’hélicoptère de la vidéo.
      En effet, on voit RIEN de la phase initiale, de l’hélicoptère
      lorsque il vient atteint: est-ce que ils n’auraient pas aimé de
      filmer ça aussi?!

      A noter que si l’hélicoptère aurait été frappe par l’antiaérienne
      vraiment — et pour cela il aurait du avoir suffisamment de
      protection — il aurait pu s’en tirer, peut-être; il aurait été
      toute une autre histoire comme minimum.

      Or arrive le point le plus important de mon poste: ce n’est pas
      avec des SAMs relativement antédiluvien comme ceux qui auraient
      pu être transfères depuis, par exemple, la Libye qu’on réussit à
      abattre un hélicoptère de guerre moderne (pas de *problèmes*, par
      contre, avec les avions civils); ainsi que ce ne sont pas des
      cons sacrilèges criant Allahu Akbar qui pourraient le faire.

      • RoyL dit :

        MANPADS suite [2]:

        D’ailleurs, j’ai commenté il y a deux semaines une photo ou l’on
        voyait un terroriste charger un chargeur de son arme automatique
        NU PIEDS.

        Entre les *explications* possibles que je me suis fait, je met:
        pouvoir mieux percevoir (vibrations) l’arrivée d’un tank
        (chenille), ou d’un hélicoptère (battement dans l’air des pales
        des rotors — autre handicap, et *signature* graves/fatals des
        hélicoptères) qui font vibrer le sol — style Cheyennes ou
        Cherokees dans le films Hollywoodien, mais avec la plante du
        pied, pas avec l’oreille. (Pour un avion de chasse c’est
        diffèrent; d’ailleurs, quand on entend le bruit il vient d’être
        passé déjà et loin.) Je rappelle pour ceux qui n’ont jamais
        manipulés des armes à feux, que quand on tire ça casse
        généralement les oreilles, littéralement, sauf si l’on utilise
        des protections (généralement des tampons auriculaires).

      • M. dit :

        RoyL, est-ce que les helicos modernes peuvent dejouer les manpads recents?

        quelles contre-mesures ont-ils a disposition?

    • RoyL dit :

      Pour une raison que je ne connais pas, si j’écris (comme il se
      devrait) ‘silvia cattori’ tout attaché ensemble dans l’URL d’ici
      en haut, le post vient filtre. Bah

  126. RoyL dit :

    http://www.french.moqawama.org/essaydetails.php?eid=7643&cid=280
    Syrie: Alain Juppé envisage une intervention sans feu vert de
    l’ONU
    03-09-2012

    Alain Juppé, ancien ministre UMP des Affaires étrangères, a
    estimé dimanche le 2 septembre qu’il fallait « envisager de se
    passer d’un feu vert des Nations unies, s’il y avait en Syrie un
    risque de prolifération d’armes chimiques ». [...]

    « Il faut aider les groupes armés terroristes en Syrie!»

    «Une action déterminée de la France, des Européens, des grands
    pays arabes vis-à-vis de la Russie me paraît plus nécessaire que
    jamais », a-t-il dit.

    [A]lain Juppé a en outre jugé « absolument indispensable de
    durcir le ton vis-à-vis de l’Iran ». Pour lui, il faut aussi «
    aider davantage la résistance syrienne ». « Il faut les aider à
    se regrouper, s’organiser », a-t-il dit, en estimant que la
    décision du président François Hollande d’apporter son soutien à
    un éventuel gouvernement provisoire allait dans la bonne
    direction.

    ***

    Est-ce que Juppé jouit encore d’immunité diplomatique?, celui-là
    on peut songer de le poursuivre maintenant déjà.

    • Marie-Christine dit :

      « Est-ce que Juppé jouit encore d’immunité diplomatique? ». je ne vois pas personnellement à quel titre il pourrait en jouir, mais BHL non plus, et a-t-il déjà été inquiété ?

      • RoyL dit :

        > BHL

        Vrai. Et en effet un Alfred Rosenberg^1, un des idéologues les
        plus pernicieux des nazis, a été jugé à Nuremberg, lors du
        procès, condamné à mort et pendu.

        Rosenberg était une nullité, *juridiquement* en parlant,
        exactement comme BHL aussi, mais il à été nomme *ministre* (du
        Reich pour les territoires occupés de l’Est) en 1941, voilà la
        différence.

        D’autre part, est-ce que les russes, les chinois et les autres
        commenceraient des actions légales contre des *idéologues* pseudo
        *intellectuels* sans art, ni part, AVANT de s’en prendre à ceux
        qui sont liés aux leurs actes par les lois d’état et
        internationale?

        1. Alfred Rosenberg: wiki *oublie* de mentionner que Alfred
        Rosenberg avait … comme dire?!, des *ancêtres* juifs — comme
        on peut aussi le deviner depuis son nom de famille — bien qu’il
        ne suivait pas de religions lui-même.

    • M. dit :

      > on peut songer de le poursuivre maintenant déjà.

      excellente initiative RoyL!

      il est coupable – ainsi que Sarkozy – de Haute Trahison selon la Constitution Francaise pour avoir envoye des troupes (DGSE) dans un pays etranger, et donc d’avoir declare la guerre sans avoir l’aval du Parlement Francais.

      il faut commencer a bouger en France sur ce volet.

  127. Marie-Christine dit :

    Liens :

    Guillaume de Rouville. Dommages Collatéraux : la face cachée d’un terrorisme d’État
    (En terme de droit « le dommage collatéral » n’existe pas)
    http://www.palestine-solidarite.org/analyses.Guillaume-de-Rouville.030912.htm

    La Voix de la Russie. Les Russes de nouveau invités à s’abstenir des voyages en Syrie
    (La menace terroriste déclarée contre les aéroports civils de la part de l’ASL : Le Conseil de Sécurité et l’Organisation de l’aviation civile internationale ne pipent mot !?)
    http://www.palestine-solidarite.org/actualite.La-Voix-de-la-Russie.040912.htm

    Tony Cartalucci . Amnesty International, agence de propagande du ministère des affaires étrangères états-unien
    http://www.palestine-solidarite.org/analyses.Tony_Cartalucci.030912.htm

    • Khodr dit :

      .super vos liens.
      Vous êtes de quel côté de la Syrie , moi ,un petit village pas loin de Masyaf
      ;-)

      • Cécilia dit :

        Bonsoir Khodr

        Pas loin de Masyaf, il y a un joli petit village, Seghata, le connaissez-vous ?

        La dernière descendante française de ce village est Marseillaise, une Française depuis trois générations, blonde aux yeux bleus avec des cheveux dorés et se nomme Louise. Elle a trois ans et la seule phrase en arabe que sait dire « Allah, Souriya, Bachar w Bas ! ».
        Elle ressemble comme deux goûtes d’eux à sa grande-mère paternelle originaire de ce village.
        Louise est bavarde comme une pie et dès qu’elle me voit, elle ne me lâche plus. Il faut dire que depuis toute petite j’adore les enfants et je m’entends merveilleusement bien avec eux. Leur monde est magique, féerique. Il suffit parfois de les écouter ou les regarder pour oublier la fatigue d’une journée ou effacer la tristesse ou le chagrin au moins pour quelques instances.

        • Khodr dit :

          bonsoir , oui je connais ce village il est à 10 min de chez moi, mais je suis pas allé malheureuse,
          De plus je peux vous confirmer que ma famille et moi avons beaucoup d amis syriens à Marseille la ou il y a une grande communauté syrienne
          Et vous connaissez vous le village oued el ayoun ( désolé pour l orthographe phonétique ) vraiment un très beau village sur la route de masyaf et tartous !!!
          Vraiment beau

      • Marie-Christine dit :

        Cher Khodr,
        Je ne suis d’aucun « coin » de la Syrie ! Ce sont les amis infosyriens, francosyriens et syriens qui me les apportent tous et m’apprennent à les découvrir, en espérant qu’un jour, je pourrai le faire en personne !!
        Mes « coins » à moi sont un petit village de Dordogne, près de Périgueux, et Madagascar (environs d’Antananarivo), où j’ai passé la plus grande partie de mon enfance et de mon adolescence.

  128. M. dit :

    TRISTE NOUVELLE POUR LE MAROC ET LA SYRIE
    j’espere juste que cet inconscient n’a tue que lui-meme.
    j’adresse mes excuses au Peuple Syrien de la part de mon Pays et de mon Peuple.

    ==================================================================
    Syrie. Attentat suicide d’un Marocain. « C’est le plus beau jour de ma vie ! Je sens que je m’en vais vers les jardins de l’éternité ». C’est avec ses mots troublants qu’un moujahid marocain s’est exprimé devant une caméra, quelques instants avant d’embarquer à bord d’un camion piégé, visant un camp de l’armée syrienne. « Je sens que je m’en vais vers la maison de l’éternité, en vengeant ainsi nos frères de Homs … », confie-t-il au chef du groupe qui lui répond « Inchallah ». L’homme, surnommé Abou MoussabChamali, visiblement très jeune, fait ensuite ses adieux à ses compagnons de « guerre » et part se faire exploser à Idlib, au nord-ouest de la Syrie. (Source : Yabiladi)
    ==================================================================

    • Jean-Dominique dit :

      Qu’ils aillent se faire exploser au Maroc… à Marrakech… dans la villa de BHL ou celle du sarko…

      • Maroquino dit :

        Non, tu vois je préfère qu’il aille se faire exploser chez toi, ça ferais deux imbéciles de moins sur terre.

    • mécréante dit :

      Y a pas à s’excuser M.
      Y a des C. partout !

    • Maroquino dit :

      T’as pas a te rendre responsable d’un fou qui se fait exploser. Qu’il aille au diable point barre. J’espère comme tu dit qu’il n’a pas fait de victimes, je pari qu’il s’est bien défoncer a la coke c’est sûrement ça les jardins dont il parle.

    • M. dit :

      c’est une honte.

    • Cécilia dit :

      Et voici la vidéo qui montre Abou Moussab al-Chamali, le kamikaze marocain d’Al-Qaïda qui s’est exprimé devant une caméra, quelques instants avant de prendre le volant d’un camion militaire volé rempli de trois bouteilles d’explosives comme nous voyons dans la vidéo, visant un camp de l’armée syrienne al-Nayrab dans la province d’Idleb.

      Ce kamikaze a pu s’infiltrer en Syrie probablement via la frontière turque à l’aide des brigades salafistes djihadistes qui sont si nombreux en Syrie, notamment dans le Nord à commencer par celle al-Tawhide « L’Unicité » proche de frères musulmans, notamment de Tayfour vice-président du CNS, ancien responsable d’al-Taliaah al-Moqatilah des années 80 en Syrie, de la brigade al-Fath sans oublier al-Nosra « le Front », la branche d’Al-Qaïda en Syrie.

      Je traduis quelques phrases prononcées par lui :

      - Je sens que je m’en vais vers la maison de l’éternité.
      - Je veux venger les morts de Homs.
      - Je combats les « kafaras « mécréants » criminels, l’ennemi nousseirite (ancien nom des alaouites), ennemis de Dieu.
      - Je suis serein en partant rencontrer Allah car je sais que nous avons raison « Ana ala haq ».
      - Allah Abar wa lil-lahi al-hamd !

      Il est à remarquer que la personne qui parle dans la vidéo n’est pas syrienne non plus et que d’après son accent il s’agit d’une personne originaire de Golfe. D’autre part, on remarque que les terrorises utilisent trois caméras pour filmer.
      De même, ce Marocain d’après sa lecture du Coran, il ne possède aucun niveau en arabe

      http://www.dailymotion.com/video/xtbf12_yyy-yyyy-yyyy-yyyyy-yyyyyyyy-yyyyy-yyyy-yyyyyy-yy-yyyyy_news#from=embediframe

      Il faut se rappeler que des journaux espagnols comme El Mundo et El País à grand tirage ont déjà fait état de la mort du premier terroriste espagnol dans les combats en Syrie alors que d’autres ont fait aussi le voyage en Syrie dont deux de Ceuta qui se sont également rendus en avril dernier pour faire le djihad.

      « Rachid Wahbi (32 ans) travaillait comme chauffeur de taxi à Ceuta. Né à Sabta dans le nord du Maroc et père de deux enfants, il a fait route vers la Syrie pour perpétrer un attentat-suicide », a révélé El Mundo il y a quelque temps. De même, le journal a rapporté que Mostafa Mohamed Abislam surnommé « Tafu » et Mostafa Mohamed al-Ayyachi surnommé « Betty » issus de Sabta se sont également rendus en Syrie pour combattre aux côtés des Frères musulmans.

      « Ces deux Espagnols ont été arrêtés à maintes reprises pour trafic d’armes et possession d’armes illégales », ont déclaré des sources espagnoles sécuritaires. Selon des enquêteurs espagnols, de tels actes sont normaux pour les membres des groupes islamistes radicaux qui se financent à travers le trafic de drogues.

      « L’une de ces deux personnes est portée disparue, alors que l’autre a contacté la veuve de Rachid pour lui annoncer le décès de son mari », a ajouté El Mundo.

      De son côté, le journal El País a rapporté que ces Espagnols et Marocains qui sont venus des villes de Castillejos et Tétouan sont apparemment passés par la Turquie, où l’ASL dispose d’une grande manœuvre.

      http://www.syriatruth.org/news/tabid/93/Article/8188/Default.aspx

      http://www.alterinfo.net/Rachid-Wahbi-32-ans-premier-espagnol-mort-au-combat-en-Syrie_a77677.html

    • Cécilia dit :

      M

      Vous n’êtes pour rien et s’il y a une responsabilité à établir ce serait la faute de ceux qui les soutiennent moralement et matériellement à commencer par des dirigeants des pays démocrates, vassales des USA et esclaves des pétrodollars. Malheureusement la vie nous apprend qu’à force de jouer avec le feu on fini par se faire brûler les doigts !

      Einstein a dit un jour un mot plus qu’explicite : »Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal mais par ceux qui les regardent faire sans réagir »

      • M dit :

        tres juste chere Cecilia.

        il a aussi dit: « je ne sais pas avec quelles armes on se battra a la troisieme guerre mondiale, mais a la quatrieme ce sera a coup de pierres et de batons! ».

    • AVICENNE dit :

      Ne vous excusez pas.

      L’extrémisme n’a pas de frontière.
      La C non plus effectivement.

    • Khodr dit :

      ce mouton djihadiste!!
      Ils croient qu ils font la guerre sainte et qu ils vont allez au paradis ou tous leurs aient permit, tous ce qui est interdit sur terre est hallal la haut pour eux!
      C est vraiment des gros naze, je sais pas s ils se rendent compte qu ils sont manipuler par les USA Israël , EU.
      QUOIQUE LEURS RELIGION À CES TERRORISTES D ISLAMISTE , n est pas l islam mais le satanisme de wahhabite salafiste et takkkk ,
      L islam interdit de tuer les gens !!!!
      Ça en fera un de moins à éradiquer.
      Savez vous que la merde de vache est meilleurs que ces terroristes, avec la merde vache ont ferrtilise la terre au moins !!!!!
      Avec ces terroriste y’a rien a en tiré, juste les cramé

  129. Charlie Bronx dit :

    Bachar est en train de se faire un prénom. bravo à ce grand chef.

  130. houssman dit :

    je constate que les infos sur la syrie sont de plus en plus rare sur le net….
    soit cest parce que les medias francais se rendent compte que leur intox ne passe pas et ont decider de couper toute info tout en continuant leur manigances
    soit ils sont en situation dechec complet et veulent le cacher…

    difficile de savoir…

    • Schaka dit :

      effectivement
      ils ont piraté(bloqué) la chaine syrienne sana.
      Et j’ai aussi comme un presentimenent qu’ils cherchent d’une façon innaperçu à desactivés infosyries.
      Vive la democratie moderne

    • roll dit :

      @houssman,

      Il y a, toutefois, cette dépêche de l’AFP, publiée hier après-midi (4 septembre) sur Romandie.com, qui, si on la lit attentivement, en dit long, implicitement, sur l’avancée de l’armée et des autorités Syriennes et sur la débandade inexorable des sbires à la solde des criminels de la Sainte-Alliance atlantiste-sionniste-arabe.

      La hargne et l’amertume visibles dans certains passages, qui émaillent les propos du correspondant de l’AFP, trahissent bien la situation désespérée dans laquelle se retrouvent piégés ces ordures.

      (AFP / 04 septembre 2012 15h22)

      « Activité normale dans le centre d’Alep, pénuries dans les quartiers rebelles »

      ALEP (Syrie) – Le centre-ville d’Alep connaissait mardi une activité commerciale normale, a constaté un correspondant de l’AFP, en contraste avec les quartiers rebelles dans la périphérie, soumis à des bombardements et souffrant de pénurie alimentaire, selon des militants.

      Alors que les combats font rage dans plusieurs quartiers de la périphérie notamment dans l’est, l’ouest et le sud de la métropole du Nord, le centre baigne dans une atmosphère calme en apparence, avec tous les magasins ouverts, et les gens dans la rue en train de faire leurs emplettes, a constaté le journaliste de l’AFP.

      La grogne se fait toutefois sentir après plus d’un mois de violences dans la deuxième ville et capitale économique du pays.

      Abdo al-Ghafour, 25 ans, se plaint ainsi des mauvaises affaires. Les gens se contentent de se promener dans la rue et regarder nos marchandises, nos chemises et nos pantalons, mais très peu achètent car ils ont peur de l’avenir.

      Au lieu de cela, ils achètent les vêtements et les cartables pour la rentrée scolaire, dit-il.

      Les violences dans des quartiers d’Alep et ailleurs en Syrie laissent planer le doute sur la réouverture des écoles dans les zones à risque.

      Toujours à Alep, la télévision d’Etat a rapporté qu’une unité des forces armées a tué cinq terroristes dont un tireur embusqué derrière un bâtiment de l’immigration et des passeports dans la Vieille ville.

      Parallèlement au calme apparent dans le centre d’Alep, les militants parlent de pénuries permanentes dans les quartiers rebelles.

      Le régime empêche les produits alimentaires de parvenir aux quartiers libérés. Les habitants sont obligés de passer les produits en contrebande, de quartier en quartier, affirme ce militant du quartier rebelle de Sakhour (est) qui se fait appeler Barra.

      Quand je vais acheter quelque chose, je dois aller dans plusieurs épiceries ou supermarchés avant de trouver ce que je veux: oeufs, yaourt, riz et même du lait pour les enfants. Ces produits sont quasi inexistants, les marchés sont presque vides, ajoute-t-il, joint par l’AFP via Skype.

      C’est difficile de trouver des bonbonnes de gaz aussi. C’est un vrai siège, une punition collective, assure le militant. Si le régime pouvait nous priver d’air, il le ferait.

      Selon lui, les ordures sont partout et les habitants essaient de nettoyer autant qu’ils peuvent, mais les bombardements sont tellement intenses qu’ils les empêchent de sortir de chez eux. »

      • Khodr dit :

        Saviez MR ROLL que plusieurs civils ont prit les armes à Alep pour aider l armée à sortir les terroristes des quartiers et handicap ils ne prennent pas les armes ils indique à l armée ou ce trouvent ces terroriste

  131. LafleurJs12 dit :

    Il fallait quand m^me suivre le dossier Goldman Sachs et ensuite pétrole sur Arte.Tout est bien expliqué et pour juste une dbrève idée, comment pour les USA faut abattre l’Iran, s’imposer aux Russes pour ensuite courir empêcher la Chine de circuler à la recherche puis chargement avec pétrole vers le Vénezuela..mais finalement la conclusion fut que ben ce ne sera pas aussi facile qu’en 1919 et 1940 et suivantes m^mesi la capacité de nuisances cyniques USA CIA, reste importante..

  132. M. dit :

    Les chaines officielles Syriennes viennent d’etre retirees de NileSat.

    voici les frequences alternatives:
    Syria : 11680 H Nilesat, 12054 V Arabsat, 12015 H Hotbird
    Syria News: 11390 V Nilesat, 12092 V Arabsat
    Addounia: 10920 V Nilesat

    le Peuple Syrien est quant a lui bien prepare (depuis plusieurs mois), le ministere de l’information ayant remis en route les canaux hertziens terrestres et prepare plusieurs frequences alternatives.

    • M. dit :

      la chaine Manar diffuse en continu les canaux alternatifs pour toutes les chaines syriennes.

    • M. dit :

      les frequences marchent, je regarde Hussein Mortada sur Syria (TV).

      qlq’un a verifie pour Hotbird ou Arabsat?

    • M. dit :

      pour Syria News (twitter et live streaming):

      twitter.com/alikhbariasy
      mms://video.rtv.gov.sy/snews

    • M dit :

      ستهداف الإعلام الوطني ووقف بث القنوات السورية
      2012-09-05

      في إطار الحملة الشرسة التي تستهدف سورية وإعلامها الوطني، أوقفت ‏شركة نايل سات للبث الفضائي بث القنوات السورية
      وذلك وفى إجراء أحادى ‏ويخالف شروط العقد المبرم مع الشركة المذكورة وينتهك مواثيق الشرف ‏الإعلامي ويتعرض بشكل فظ وغير مبرر لأصول ومبادئ العمل الإعلامي.‏

      وفي بيان لها قالت وزارة الإعلام السورية إنها وإذ تدين هذا الانتهاك ‏وتعتبره دليلا مباشرا على انحياز القائمين عليه إلى جانب المشروع المعادي ‏لسورية دولة وشعبا وسلوكا يندرج في إطار خدمة المشروع الصهيوني، ‏فإنها تدعو الشركة إياها إلى الرجوع عن هذا السلوك وإتباع الأصول ‏القانونية والمتعارف عليها في مثل هذه الأحوال، مشيرة إلى انه يمكن متابعة
      قناة الدنيا على التردد البديل
      - نايل سات 10921 عمودي.‏
      ‏والفضائية السورية على الترددات البديلة
      - نايل سات 11680 أفقي
      - عربسات ‏‏12054 عمودي
      - هوت بيرد 12015 أفقي
      والإخبارية السورية على ‏الترددات البديلة
      - نايل سات 11390 عمودي
      -عربسات 12092 ‏عمودي

      http://addounia.tv/index.php?page=home&cat=%D8%A3%D8%AE%D8%A8%D8%A7%D8%B1-%D8%A7%D9%84%D8%AF%D9%86%D9%8A%D8%A7&alias=%D8%AA%D8%B3%D9%84%D9%8A%D9%85-%D8%AF%D9%81%D8%A7%D8%AA%D8%B1-%D8%A7%D9%84%D8%A7%D9%83%D8%AA%D8%AA%D8%A7%D8%A8-%D8%B9%D9%84%D9%89-%D9%85%D8%B4%D8%B1%D9%88%D8%B9-%D8%A7%D9%84%D9%80-45-%D8%A3%D9%84%D9%81-%D9%88%D8%AD%D8%AF%D8%A9-%D8%B3%D9%83%D9%86%D9%8A%D8%A9-15-%D8%A3%D9%8A%D9%84%D9%88%D9%84

      • Observateur rationel dit :

        Ces gens là sont vraiment des idiots ! Avant je ne regardais pas les chaines ou les sites des agences syriennes officielles… Maintenant avec tout ce buzz du fait de cet acte insensé, maintenant je lis Sana et je regarde ce que je comprend en français sur les sites officielles Syriennes…par solidarité
        Que le gouvernement, le peuple et l’armée de Syrie tiennent bon car le monde libre et éclairé est avec eux…

  133. Un Belge dit :

    Un forum auquel ce cher Piccinin a participé aujourd’hui au journal Le Soir (qui avait publié ses chroniques à Alep). Le malheureux (il faut lui reconnaitre un certain courage d’avoir affronté les internautes) s’en est pris plein la tête, preuve que les lecteurs du journal (pourtant mainstream) ne sont pas dupes…
    http://www.lesoir.be/debats/chats/2012-09-05/mourir-a-alep-relisez-le-chat-avec-pierre-piccinin-935983.php

    • Jean-Dominique dit :

      Merci Belge de ce lien;

      Pierre Piccini est entré sans visa en Syrie. Capturé par l’armée il a été violenté et a été témoin de quelques interrogatoires musclés.

      Psychologiquement cela a eu un effet sur sa perception de la réalité; Tintin n’a pas supporté que sa renommé ne l’ai pas mis à l’abri des réalités de la guerre; il vivait encore dans sa tete ses aventures « Au pays de l’or noire ».

  134. Mij24 dit :

    Mohammed Morsi,l’agent des USA,exorte Bachar al-assad à partir…
    Décidémment,ces pourris n’en finissent pas.

  135. roll dit :

    Suite à mon commentaire publié ici, le 4 septembre que je reproduis (ci-dessous):

    roll dit :
    4 septembre 2012 à 10 h 47 min
    J’ai lu, en effet, les déclarations de cette ordure, rapportées par Assawra.info:

    « »C’est un massacre incroyable. Même si maintenant, c’est devenu une guerre civile. Mais c’est quand même très très asymétrique comme conflit. Des armes légères contre des chars et des bombardements aériens … Et pourtant, les rebelles « vont gagner. Ils méritent de gagner. Ce sont des hommes braves, ils sont très courageux. Ils souffrent beaucoup et il y a beaucoup de pertes », déclare-t-il en posant sa tasse de thé pour examiner des radios et conseiller un collègue syrien sur le meilleur moyen de retirer une balle de la jambe d’un blessé.
    Face à ce drame, l’inaction de la communauté internationale met le vétéran de l’aide humanitaire hors de lui : « C’est honteux qu’on n’ait pas fait une zone d’exclusion aérienne ».

    Le seul intérêt de ces déclarations, c’est qu’elles nous apprennent implicitement, que les pertes du côté de l’ASL sont considérables!

    Par ailleurs, il y a cette déclaration du ministère des affaires étrangères russes (publiée ce matin sur RIA) qui établit enfin, d’une manière explicite, la complicité directe entre les terroristes de l’ASL et les criminels qui dirigent les états occidentaux et arabe, et les protègent.

    MOSCOU, 3 septembre – RIA Novosti
    La Russie a demandé aux pays ayant une influence réelle sur l’Armée syrienne libre (ASL) de mettre tout en œuvre pour exclure le risque d’attaques contre les avions civils au-dessus des aéroports de Damas et d’Alep, indique une déclaration mise en ligne lundi sur le site de la diplomatie russe.
    Moscou a fait cette déclaration après que les chefs de l’ASL eurent annoncé leur intention d’abattre les avions civils utilisant les aéroports internationaux de Damas et d’Alep. Les rebelles syriens ont souligné qu’ils considéraient ces aéroports comme des cibles militaires.
    « De telles menaces sont absolument inadmissibles. Elles constituent une violation flagrante du droit international, en premier lieu de la Convention de Chicago de 1944 relative à l’aviation civile internationale », constate la déclaration.
    D’après le document, l’ASL est sur le point d’atteindre cette « ligne rouge », passé laquelle ses actions ne différeraient en rien des crimes d’Al-Qaïda.
    Selon Moscou, la menace d’abattre les appareils civils confirme que « le terrorisme devient l’une des principales méthodes de l’ASL ».
    “EN CAS DE REALISATION DE CETTE MENACE, LA RESPONSABILITE EN INCOMBERAIT NON SEULEMENT AUX EXECUTANTS, MAIS AUSSI A LEURS PROTECTEURS”, conclut le ministère russe des Affaires étrangères

    Voilà le commentaire de « Khodr »:

    Khodr dit :
    4 septembre 2012 à 22 h 40 min
    À roll
    T es qu un naze qui a rien compris à la vie !! Tu vois pas plus loin que le bout de ton ou tu es complètement endoctriné par la jazera et média occidentaux

    Comment les intervenants d’infoSyrie, comprennent-ils cette intervention injurieuse de ce « Khodr »?
    En ce qui me concerne, et ce que j’ai toujours défendu, ici, je considère que c’est inacceptable.

    • M. dit :

      je crois que ce personnage a lu seulement les premieres lignes et s’est arrete.

      c’est quand meme dommage que l’injure soit assez presente sur infosyrie en general.

      la ou il y passion, il n’y a plus de raison.

    • touri dit :

      Khodr devrait s´excuser effectivement.Je pense qu´il a lu le premier paragraphe sans l´introduction où vous précisez bien « rapportées par Assawra.info », d´où la méprise.
      J´ai déjà laissé un commentaire plus haut, à l´endroit de votre post en question en espérant que Khodr le lise pour s´en excuser.

    • Marie-Christine dit :

      Je pense que c’est à Khodr de s’expliquer, parce qu’apparemment, pour des raisons que j’ignore, il est passé complètement à côté de ce que vous exprimiez.
      C’est la seule raison que je vois actuellement…

    • Khodr dit :

      C est la hourihya d expression occidental!!!!!
      Ahahhhhh ce qui veut dire la liberté d expression occidentallm!!!! Vu que vous ne voyez pas plus loin que le bout de votre nez ou d al jasera ou média qui soutiennent la croisade occidental contre la syrie !!!! ( attention je n ai pas dis une croisade chrétienne )
      Je ne vous transmet pas mes salutations et arreté de faire des copier coller des articles que vous lisez sur internet!!!

      • Khodr dit :

        HOYÉ HOYÉ TOUT LE MONDE
        je présente mes excuses à MR ROLL, je l ai pris pour un de ces traites , ce qu il n est pas!!!!
        comme je lis plusieurs pages en même temps je me suis emmêlé les pédales ,
        C est moi l imbécile .
        Sincèrement désolé
        ;-)

        • roll dit :

          Cher Khodr,

          L’affaire est close, puisque vous venez vous-mêmes d’y mettre un terme sans ambiguïté.

          Dorénavant, essayez de concentrer votre énergie et de diriger toute votre pugnacité vers de « bonnes » cibles!

          Sans rancunes.

    • Souriya ya habibati dit :

      Bonsoir roll,
      Je plaide les circonstances atténuantes pour Khodr.. Je suis sûre qu’il y a eu méprise..
      Je vous embrasse roll
      Que Dieu protège la Syrie.

    • mécréante dit :

      Ne vous fâchez pas
      Khodr a mal lu et mal compris

  136. leonardo dit :

    La Syrie a disparu des écrans radar de nos mediacrates.Plus d’ouverture de journaux, plus de communiqué de l’OSDH sur Alep, Damas, et la cartographie de la capitale économique ou politique. etc..
    Alors de 2 choses l’une:
    Soit ils ont compris que l’affaire était tellement mal engagée que c’était mort et qu’il convenait de faire profil bas,
    Soit ils nous préparent un coup dont ils ont le secret.
    Le (proche) avenir nous le dira.

    • Marie-Christine dit :

      Bonne évaluation : soit, soit…
      Mais, le second volet de l’alternative n’est certainement pas à minimiser !!!

      • Marie-Christine dit :

        Un silence à mon sens plutôt « inquiétant », plutôt suspect…
        Attentisme de commande ? Dans le meilleur des cas, en vue d’un réajustement de la réthorique de la propagande, de « l’information », car c’est vrai aussi, qu’ils sont de plus en plus mal pris… Hihihi, mais un hihihi sur ses gardes !!!

  137. Koko Letroll dit :

    Allons au snackbar!!!
    La Russie prépare l’évacuation de leur base navale de Tartous…
    Take a beer et allons au snackbar…

  138. AVICENNE dit :

    Je ne sais pas s’il va se passer quelque chose mais plusieurs signes inquiétants :

    - Nil sat à interrompu le faisceau d’Adounia et de la télévision officielle syrienne.
    - Le ministre syrien de l’information lui-même demande à Nil sat de remettre le faisceau.
    - Un Mig 21 semble avoir été abattu à Idlib ce jour (le pilote est mort). C’est tout de même le deuxième (plus 1 hélicoptère).

    http://www.liveleak.com/view?i=b46_1346784936

    - Une autre vidéo (à prendre avec précaution car pas un seul rebelle autour)montrant comme un camp militaire déserté.

    http://www.liveleak.com/view?i=5b9_1346828063

    Quelqu’un pourrait m’aider à ne pas redevenir parano SVP ?.

    Merci

  139. touri dit :

    « Les pays arabes responsables de l’effusion de sang en Syrie, selon le président égyptien »

    Entre le discours à Téhéran et celui du Caire, il y a apparemment un recul pour ne pas dire un volte-face.
    L´Orient est décidément compliqué comme l´avait prophétisé le Général De Gaulle.

    http://french.news.cn/afrique/2012-09/05/c_131829995.htm

  140. Cécilia dit :

    Le site Internet d’Al-Jazira piraté par des pro-Assad

    AlJazeera piraté par des SyriesLe site Internet d’Al-Jazira a été piraté mardi par des partisans du président Bachar al-Assad qui entendaient dénoncer la couverture du conflit syrien par la chaîne de télévision qatarie, son «soutien aux groupes terroristes armés, ses mensonges et ses fausses informations».

    Un drapeau syrien et un communiqué dénonçant «les prises de positions d’Al-Jazira contre le gouvernement et le peuple syriens» sont apparus sur le site en langue arabe de la chaîne.

    Ce piratage, nouvel épisode de la «cyberguerre» que se livrent les protagonistes du conflit syrien, a été revendiqué par un groupe baptisé Al-Rachedon. Le Qatar soutient ouvertement l’armement des rebelles.

    http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=77511&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=37&s1=1

  141. Cécilia dit :

    Notre ami Hollande continue à cultiver les illusions sur la Syrie. Un constat confirmé jour après jour dont j’ai le regret de vous dire qu’on ne guérit pas si facilement d’une telle illusion si obsessionnelle.
    En effet, le voilà en train de préparer l’après-Assad.

    A sa place, je me soucie plus de préparer l’après-Hollande en France. Je suis même prête à lancer le défi !
    —–
    Syrie: Paris et Rome posent les bases de l’après-Assad
    L’équipe du site

    La France et l’Italie œuvrent pour poser les bases de la période de transition en Syrie qui succédera au départ du président Bachar el-Assad, a déclaré mardi à Rome le premier ministre italien Mario Monti lors d’une conférence de presse conjointe avec le président français François Hollande.

    « Nous devons surmonter l’impasse dans laquelle se trouve le Conseil de sécurité de l’Onu », a déclaré le chef du gouvernement, avant d’ajouter que Paris et Rome poursuivaient leurs efforts pour assurer une transition politique en Syrie et menaient des consultations sur l’éventuelle évolution des événements après le départ d’Assad.

    Le premier ministre a en outre qualifié d’ »évolution positive » la récente désignation de l’ancien chef de la diplomatie algérienne Lakhdar Brahimi au poste d’émissaire spécial de l’Onu et de la Ligue arabe sur la Syrie.

    Pour sa part, François Hollande a accusé le gouvernement d’Assad de massacres et a souligné que la France et l’Italie prônaient la mise en place d’un gouvernement de transition.

    Outre la situation en Syrie, les deux hommes politiques ont évoqué la crise de la zone euro et ont convenu de tenir un nouveau sommet bilatéral en décembre prochain à Lyon, en France.

    De son côté, la Chine continuera à s’opposer aux sanctions unilatérales de l’Occident contre l’Iran, a annoncé mercredi le ministre chinois des Affaires étrangères Yang Jiechi lors d’une conférence de presse conjointe avec la secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton.

    M. Yang a indiqué que la Chine considérait que les tensions autour de la question du nucléaire iranien devaient être résolues par des moyens pacifiques et la négociation diplomatique.

    « La Chine est convaincue que le dialogue entre l’Iran et le groupe 5+1, qui comprend cinq membres du Conseil de sécurité de l’ONU et l’Allemagne, jouera un rôle positif. Toutes les parties doivent rester calmes et engagées dans la négociation, prendre sérieusement en considération les suggestions proposées par les parties concernées, prêter davantage attention aux idées positives et les coordonner », a-t-il précisé.

    La Chine participe au dialogue avec une attitude sincère et recommande d’adopter un jugement pondéré et objectif de la situation, selon le ministre chinois des Affaires étrangères.

    Il a déclaré que la Chine respectait strictement les résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU et s’opposait aux sanctions unilatérales. La Chine n’acceptera pas les sanctions unilatérales si d’autres pays sont également punis.

    La secrétaire d’Etat américaine, qui n’est pas arrivée à réussir sa mission à Pékin, a exprimé ses inquiétudes quant aux coopérations sino-iraniennes sur les plans énergétiques et commerciales.

    Enfin, Fateh Jamous, le président d’ une délégation d’opposition parlementaire syrienne à Moscou a déclaré que la Russie pourrait exercer des pressions sur les autorités syriennes afin d’aider ce pays à sortir de la crise, a annoncé mercredi

    « A mon avis, la Russie est en mesure d’exercer une influence sur notre gouvernement par le biais de pressions et d’adopter une série de mesures », a indiqué M.Jamous, membre de la « Coalition des forces du changement pacifique », lors d’une conférence de presse à RIA Novosti.

    Il a par ailleurs ajouté que l’opposition syrienne légitime espérait que la Russie jouerait un rôle exceptionnel dans la résolution de la crise syrienne, Moscou n’insistant pas sur la nécessité de renverser le régime en place.

    « Nous considérons que le régime syrien est un régime dictatorial et violent envers son propre peuple », a souligné M.Jamous avant de reconnaître que les autres parties en conflit étaient aussi responsables de la crise syrienne.

    http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=77581&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=37&s1=1

    • sapeur sceptique dit :

      Et quand les Américains n’auront plus besoin d’eux pour leur politique impérialiste et leur feront lâcher l’os qu’ils rongent , les responsables politiques français de gauche comme de droite, Français ‘’de souche’’ ou issu des minorités visibles, reviendront la main sur le cœur et la larme à l’œil expliquer aux Français combien ils sont coupables devant le tribunal de la Conscience Universelle pour tout le mal que leur parents ont commis pendant la période coloniale et la Seconde Guerre Mondiale. Si seulement ils avaient été socialistes, démocratiques, si seulement ils avaient respecté les droits de l’homme comme nous les respectons nous aujourd’hui, les Français n’auraient pas tant de péchés à expier. Et je veux bien parier que leurs premiers alliés français musulmans à légitimer leur repentance seront des gens comme l’UOIF ou d’autres personnalités médiatiques musulmanes qui aujourd’hui valident l’interprétation néoconservatrice des évènements en Syrie.

  142. Cécilia dit :

    Irak: des élus américains inquiets du survol d’avions iraniens pour Damas.

    Trois sénateurs américains ont exprimé mercredi leur inquiétude au Premier ministre irakien Nouri al-Maliki au sujet du survol de l’Irak par des appareils iraniens à destination de la Syrie, prétendant qu’ils transportent des armes

    Dans un article publié mercredi, le quotidien New York Times rapporte qu’après une interruption de plusieurs mois, l’Iran emprunte de nouveau l’espace aérien irakien pour fournir des « armes au régime syrien ».

    Se faisant l’écho de ces informations, les sénateurs John McCain, Lindsey Graham et Joe Lieberman, en visite à Bagdad, ont fait part de leur « préoccupation » au Premier ministre et au ministre des Affaires étrangères Hoshyar Zebari, selon Lieberman.

    L’Iran a assuré à M. Maliki que les avions transportaient du matériel humanitaire, ont indiqué à la presse les élus qui estiment, eux, qu’il s’agit de cargaisons d’armes.

    « Nous devrions présenter autant de preuves que possible (à M. Maliki) que ces avions iraniens transportent des cargaisons qui permettent à Assad de tuer son propre peuple », a prétendu Lieberman, malgré les assurances de Téhéran qui parle d’aide humanitaire.

    John McCain a pour sa part estimé qu’il s’agissait d’une « violation d’une résolution du Conseil de sécurité de l’ONU », sans préciser laquelle.

    L’élu républicain estime que les vols ont repris après le spectaculaire attentat du 18 juillet à Damas qui avait tué trois hauts responsables syriens, dont le beau-frère du président syrien, Assef Chawkat, et le ministre de la Défense, Daoud Rajha.

    http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=77531&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=37&s1=1

  143. Cécilia dit :

    Turquie

    Opposition turque : le gouvernement d’Erdogan entraîne des combattants de l’ASL

    Le chef du principal parti d’opposition turc, le parti républicain du peuple (CHP), Kemal Kiliçdaroglu, a accusé le gouvernement turc de créer des camps illégaux abritant des réfugiés syriens, et utilisés pour former des combattants de l’armée syrienne libre (ASL).

    « Ces camps sont utilisés pour entraîner des combattants de l’ASL à utiliser des armes en prélude à les renvoyer en Syrie pour combattre le régime », a affirmé le chef du CHP.

    M. Kiliçdaroglu s’est interrogé sur les raisons de la présence des troupes étrangères armées sur les territoires turcs.

    « La présence des forces étrangères en Turquie nécessite l’approbation du Parlement turc. Cependant, le gouvernement turc n’a pas obtenu une permission », a-t-il souligné.

    Il a de même tiré à boulets rouge sur le gouvernement, dénonçant l’interdiction à l’un des députés l’accès à un camp des réfugiés syriens.
    « Le ministère des Affaires étrangères est-il compétent pour imposer des restrictions sur les visites des députés à n’importe quel lieu? », s’est-il demandé.

    Répondant à une question sur son intention de visiter un camp des réfugiés syriens, M. Kiliçdaroglu a expliqué qu’il n’est pas défavorable à héberger des réfugiés syriens sur les territoires turcs.

    « Nous nous opposons sur le fait que ces camps se transforment en des bases pour abriter et entraîner des combattants », a-t-il martelé.

    Enfin, il a confirmé qu’il va se rendre prochainement aux camps de Hatay, de Kilis et de Ghazi Antab.

    Source: Agence Analotie, traduit par: moqawama.org

    http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=77561&frid=18&cid=18&fromval=1&seccatid=37

  144. antares dit :

    le ministère de l’information syrien a communiqué les fréquences et les satellites :
    La Télé syrienne : 11680 horizontal sur Eutelsat
    12015 horizontal sur Hotbird
    Al Ikhbariya: 11390 vertical sur Eutelsat
    Addouniya: 10922 vertical sur Eutelsat
    الفضائية السورية يوتلسات 11680 أفقي
    الإخبارية السورية يوتلسات 11390 عمودي
    الدنيا يوتلسات 10922 عمودي
    الفضائية السورية هوت بيرد 12015 أفقي
    Ceux qui ont une télé et une parabole pourront confirmer si ça marche ou pas.

  145. Cécilia dit :

    Homs : 9 milliards de dollars de dégâts

    AFP Mis à jour le 04/09/2012 à 17:26 | publié le 04/09/2012 à 17:06

    Les dégâts et les destructions causés par les actes « terroristes » dans la seule ville de Homs, dans le centre de la Syrie, sont évalués à neuf milliards de dollars, selon un responsable local cité aujourd’hui par l’agence officielle Sana

    Les violences dans le pays depuis près d’un an et demi ont fait plus de 26.000 morts et causé d’importants dégâts, selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH).
    « Même si les bombardements se sont poursuivis dans d’importantes zones du pays, la ville qui a sans aucun doute le plus essuyé de dégâts ces 17 derniers mois est celle de Homs dans le centre de la Syrie », a affirmé Rami Abdel Rahmane, chef de l’OSDH.

    Les forces du président Bachar el-Assad ont mis en place il y a trois mois un blocus de plusieurs quartiers rebelles de Homs, couvrant environ 40% de la superficie de cette ville, surnommée par les militants « la capitale de la révolution », et reprenant peu à peu du territoire avec des offensives précédées de lourds bombardements.

    Homs, 1,6 million d’habitants, est le poumon industriel de la Syrie, avec ses raffineries de pétrole et ses champs gaziers, ainsi que la ligne d’assemblage automobile de l’Iran Khodro Company (IKCO) et d’autres industries privées.

    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2012/09/04/97001-20120904FILWWW00488-homs-neuf-milliards-de-dollars-de-degats.php

    • Khodr dit :

      Merci le gouvernement turque
      Merci le gouvernement qatari
      Merci le gouvernement saoudien
      Merci le gouvernement américain
      Merci le gouvernement UE
      Merci le gouvernement israelien
      Merci a tous ces gouvernement corrompu ,
      Merci au salafiste
      Merci au djihadiste
      Merci wahhabite
      Merci a tous ces chiens d avoir rendu notre pays encor meilleur que ce qu il était,
      Merci pour la démocratie !!!!!
      . »…………….
      Ils se foutent vraiment de notre gueules tous ces gouvernements et ces terroristes , ils ont foutu la merde dans notre pays pour une soit disant démocratie révolution d islamiste!!!!
      Nous syriens ont étaient majoritairement content de ce qu on avait , la politique , on s en fou en Syrie, ce qui nous intéresse, c es le travail, les études, croire en la religion qu on veut, boire un verre, sortir le soir, la liberté , etc… Et nous avions ça.
      Quand je vois ces gouvernement terroristes qui combatte bashar et le peuple syrien pour nous imposer un gouvernent des frères musulman !!!! Mais ils sont complètement malade!!!! Nous ne voulons pas revenir à l âge de pierre!!!!! Avec ces gens , c est ou tu te convertit si il t en laisse le temps avant de t égorgé ou alors l exil avant qu i, arrive! !
      De toute façon l exil est impossible à part de vivre dans des camps de réfugier , car que nous soyons, musulman, chrétien ou autre , nous sommes des arabes ! Kurde, arménien , et les pays n en veulent pas.
      Merci À tous ces pays de ce preocupé de la Syrie mais ils devraient regarder chez eux , eux et leurs crise financière , et la corruption qu ils ont aussi!!!

      Cécilia t es la meilleur
      ;-)

    • M. dit :

      la Syrie se fera surement rembourser tous ces frais en echange des officiers de renseignement Turcs et Francais captures.

      il y a eu un precedent: La Nouvelle-Zelande face a la France dans l’affaire du Rainbow Warrior.

  146. résistance dit :

    SANA n’est plus accessible. Le lien suivant rend les nouvelles de SANA en anglais: http://www.islamicinvitationturkey.com

  147. suchite dit :

    cest quand meme tres graves le degre de desinformation que lont a atteind.ils pretextent une intrvention militaire car depuis pres de 2 ans il yaurait 20000 victimes. mais ils savent tres bien que sils passent a laction cest 20000 mort PAR JOUR quil yaurait

  148. Marie-Christine dit :

    La voix de la Russie rapporte que « Le site d’Al-Jazeera (al jazira) en arabe a été piraté aujourd’hui par un hacker syrien qui reproche à la chaîne qatarie de semer la fitna ( la discorde ) dans le monde arabe ».

  149. LafleurJs12 dit :

    Réponse du Parti socialiste à mon mail sur leur politique :
    « Bonjour
    La volonté de la diplomatie française est nette.
    Seul le départ des actuels dirigeants. Syriens peut permettre de dégager une solution politique conforme aux aspirations du peuple. Syrien. Le régime Syrien doit être combattu sans relâche jusqu’a sa défaite absolue.
    La France oeuvre dans ce sens dans le cadre de la communauté internationale et notamment du Conseil de Sécurité dont elle assure actuellement la présidence.
    Elle apporte tout son soutien a la nécessaire unité encore a construire de l’opposition Syrienne. La récente tournée de Laurent Fabius dans la région visait a amplifier cette démarche plus déterminée que jamais.

    Bien cordialement »
    C’est dit et dans le même temps et pendant une heure, BHL est reçu à l’Elysée en compagnie de …Fabius et par ….Hollande : Botul, Fafa et fraise tacada-Flanby s’occupent du peuple syrien, mais au Parti socialiste on ne sait m^me pas que « syrien » ne prend pas de majuscule quand il s’agit d’un adjectif !

    • Marie-Christine dit :

      « Seul le départ des actuels dirigeants. Syriens peut permettre de dégager une solution politique conforme aux aspirations du peuple. Syrien. Le régime Syrien doit être combattu sans relâche jusqu’a sa défaite absolue. »
      Incroyable et scandaleux ! Et ils l’écrivent noir sur blanc, mais ils ne semblent même plus se rendre compte…
      Le fascisme à l’état pur (nouveau fascisme si l’on cherche une nouvelle formulation, mais la réalité est tout aussi – sinon plus – terrifiante !).
      Ainsi, c’est à BHL et tacada-tsoin-tsoin (terme générique de notre équipe de fantassins élyséenne) de décider en lieu et place du peuple syrien qui doit les gouverner et quelle équipe de collabos doit être mise en place en remplacement de leur Président, pour le renversement duquel, ils sont bien décidés, proclament-ils, à ne lésiner sur aucun moyen !!
      Une simple question serait à leur poser : Que font-ils de la volonté du peuple syrien (source et base première de la Démocratie !). Je suis sûre qu’ils en seraient très surpris, car pour eux, c’est un « hors-sujet » !
      Le fascisme et le colonialisme (à l’hyper-puissance) s’imposent toujours contre les peuples !

      • Marie-Christine dit :

        En fait, ce sont eux qui décident, emballer c’est peser, quelles sont les « aspirations » du peuple syrien.

    • mécréante dit :

      La diplomatie française a une volonté ?
      mon oeil !

  150. Marie-Christine dit :

    Liens :

    Thierry Meyssan. La France en panne de politique étrangère
    http://www.palestine-solidarite.org/analyses.Thierry_Meyssan.040912.htm

    IRIN. Liban-Syrie: La poudrière des réfugiés
    http://www.palestine-solidarite.org/analyses.IRIN.040912.htm

    Les réfugiés palestiniens de la Syrie se réfugient en Jordanie :
    quel destin ? CPI
    http://www.palestine-solidarite.org/rapport.CPI.050912.htm

    Fida Dakroub Le 11-Vendémiaire de la Sainte-Révolution syrienne
    http://www.palestine-solidarite.org/analyses.Fida_Dakroub.040912.htm

    Les non-alignés : Une utopie en quête d’une nouvelle boussole
    Chems Eddine Chitour
    http://www.palestine-solidarite.org/analyses.Chems-Eddine_Chitour.040912.htm

    Syrie : Alain Juppé envisage une intervention armée sans l’accord de l’ONU !
    Parti Anti Sioniste
    http://www.palestine-solidarite.org/analyses.Parti_antisioniste.040912.htm

    • Khodr dit :

      Ce juppé me fait bien rire !!!!
      Il va ce laisser pousser une barbe avec bhl et Sarko et peut être rejoindre une des ces brigades salafiste satanistes !!!!!
      ;-)

  151. Aufront dit :

    Attention, âmes mondialistes sensibles s’abstenir…

    Massacre du Peuple syrien par le tyran Assad :

    https://www.youtube.com/watch?v=JJf93NDFCss

    • Khodr dit :

      Mon pauvre Aufront, ta rien compris à la vie!!! T es qu june brebis !!! De plus vu le pseudo que ta , cela ne m étonné pas!!! Rien dans la tête!!!! Alors t es heureux de tbetre fais laver le cerveau ou alors tu es peut être née comme ça!!!!
      Retourné au front devant ton Pc , gros naze

      • Marie-Christine dit :

        Cher Khodr,
        Encore une fois vous êtes allé trop vite : C’était de l’humour !
        Vous allez en être quitte pour vous excuser une fois encore…
        Regardez la vidéo : elle est magnifique et démontre le contraire !
        Avec mon amitié,

        • roll dit :

          cher Khodr

          Comme n’a pas dit Horace: »bis repetita ne placent pas toujours »! (On n’apprécie pas toujours – ou pas forcément) qu’une chose se répète.)

          Khodr,

          Le traitement médicamenteux de référence pour l’hyperactivité est la Ritaline ou méthylphénidate. Le méthylphénidate est un stimulant du système nerveux central. Il augmenterait la concentration des monoamines dans la fente synaptique. Il agit alors sur l’humeur : la ritaline améliore l’attention et les performances intellectuelles des enfants hyperactifs.

          A prendre sous surveillance médicale.

        • Khodr dit :

          merci Marie Christine que vous ous soyez rendu compte que c était de l humour , je déconnaient
          Cher Aufront ce n est qu une plaisanterie dût à mon erreur avec MR ROLL
          Sans rancune !!!

          ;-)

  152. Khodr dit :

    Salut Louis
    Vous revenez quand ?

  153. Cécilia dit :

    Alep / Quartier al-Izaah (la Radio)

    Ils disent qu’ils ont repoussé les armées d’Assad et qu’ils contrôlent désormais le quartier qui est comme nous voyons dans la vidéo est civil et que eux-mêmes se trouvent au milieu des habitats. Cependant, on les voit se cacher à la moindre tire et faire le takbir qu’ils oublient de faire constamment, mais ils reprennent dès que leur chef les rappelle à l’ordre.

    A la fin de la vidéo, l’un d’eux dit « Vous, les jeunes, les alaouites sont en bas! ».

    La vidéo est intitulée « Batailles d’Alep, derrière les lignes des ennemis, les enfants d’ARROURA », c’est le nomme que les soldats syriens d’Alep ont donné aux terrorises d’Alep en référence au cheikh salafiste Arrour qui appelle à faire hacher les alaouites et les autres minorités et donner leur restes aux chiens :

    http://www.youtube.com/watch?v=9obPyn1j01M&feature=youtu.be

  154. Eric de Damas dit :

    Gérard de villiers et Bassam Tahhan face à Aubnas et les amis de la Syrie

    http://www.dailymotion.com/video/xtbw62_gerard-de-villiers-et-bassam-tahhan-la-verite-sur-la-syrie-csoj_news?search_algo=2

    bonne soirée

  155. sowhat dit :

    article et interview très intéressants sur la Syrie et la mission Brahimi

    http://www.raceforiran.com/iranian-soft-power-lakhdar-brahimi-and-the-prospects-for-peace-in-syria

  156. balpiz dit :

    Lu sur le site du NPA…(Nouveau parti anticapitaliste) ETONNANT!

    LE RÉGIME SYRIEN ET LE DÉBUT DE LA FIN
    mercredi 1 août 2012

    Déclaration du Courant de la Gauche Révolutionnaire en Syrie

    Le régime syrien a commencé à sombrer après dix-sept mois de lutte révolutionnaire continue et croissante des masses populaires syriennes. L’un des signes les plus importants de cette chute est le retrait quasi-total — exprimé en sentiments, paroles et actes — de reconnaissance d’autorité par le peuple syrien à l’Etat en place en tant que puissance au-dessus de tout le monde, reconnue par toutes les catégories sociales et jouissant de leur loyauté. L’efficacité de cette reconnaissance dans le cours normal des choses dépasse largement l’efficience de tous les dispositifs de répression, même si leur taille équivaut celle des forces de répression du régime syrien avec l’énorme arsenal militaire qu’elles possèdent.

    Le pouvoir dictatorial de la junte a perdu cette reconnaissance et cette force et s’est transformé en un contingent armé jusqu’aux dents refusant d’admettre qu’il a perdu de façon irrévocable les positions essentielles de contrôle, qui continue à nier le fait accompli, qui refuse de partir, s’obstine à rester et tente de reprendre le contrôle de l’Etat et soumettre la société.

    Les signes du début d’effondrement du régime sont visibles à travers les luttes du peuple syrien révolté dans toute la Syrie, ses succès et ses inventions des méthodes d’action. Ils sont visibles également dans les initiatives généralisées et diversifiées de milliers de groupes de jeunes et de personnes de tout âge dans les agglomérations et les lieux de travail où personne n’est plus surprise de voir des insurgés s’introduire presque quotidiennement dans des édifices appartenant à des institutions où s’enchevêtrent les pouvoirs de l’État et de la junte brutale, comme les postes de police, les sections du parti Baas et des bâtiments gouvernementaux transformés en centres d’organisation des sorties des odieuxchabbiha.Il n’est même plus étonnant que Damas se réveille sur les nouvelles d’un attentat qui a coûté la vie aux personnalités les plus éminentes de la cellule de gestion de crise et plongé les dirigeants de la dictature dans le désarroi au vu de leurs signes de faiblesse dont les déclarations héroïques et le négationnisme médiatique des journalistes du pouvoir ne seront plus d’un grand secours.

    L’élan révolutionnaire qui a touché ces derniers jours les grandes villes de Damas et d’Alep et leurs périphéries révèle une infime portion de l’énergie révolutionnaire des masses populaires syriennes. Et les actions liées à la confrontation révolutionnaire dans la banlieue de Damas et leur propagation dans toutes les directions apparaissent comme des prémices à la prise d’assaut du palais présidentiel, sur le Mont Kassioun, en passant par tous les grands édifices des sections des forces de sécurité, qui ont tué, arrêté et maltraité des milliers d’innocents de notre peuple.

    Les masses populaires syriennes avancent sur le chemin de révolution tout en ayant plein de conviction et de confiance en leurs propres capacités et énergies, indifférentes au vacarme des conférences et des congressistes, ne prêtant aucune attention aux conflits des agendas régionaux et internationaux et ne perdant pas leur temps à compter sur la position internationale, ni à la mendier bien que la situation sociale ait atteint un niveau de détérioration alarmant du fait des assassinats et de la terreur pratiqués par le régime et nécessite des aides humanitaires en termes de soins médicaux, médicaments, abris et nourriture, et qu’une telle assistance soit du devoir de la communauté internationale dont les efforts sont toujours scandaleux à cet égard.

    En l’absence d’aides humanitaires supposées provenir de l’étranger, les masses populaires syriennes s’en substituent en hissant le seuil de solidarité et d’entraide sociale entre eux dans une dernière concrétisation de l’un des plus importants slogans de la révolution « Un Un Un, il n’y a qu’Un peuple syrien ! » tout en restant vigilantes et attentives sur les périls potentiels existants dont elles ont surmonté les plus grands avec succès, nous entendons par là le danger d’une guerre confessionnelle vers laquelle le régime a poussé, tandis que les ingrédients pour la rallumer sont toujours présents et qu’on retrouve des formules pour la même recette dans le discours de Hassan Nasrallah ainsi que dans la plupart des réactions à ce discours venues de parties engagées dans la révolution prédisposées aux dérapages confessionnels.

    Probablement parmi les problèmes les plus épineux en ce moment précis est le danger de provoquer un conflit kurde-arabe au sein du peuple syrien. Cela porterait atteinte à l’unité de la lutte contre la tyrannie et pour la démocratie et la justice sociale. Une unité qui s’est renforcée à travers les luttes héroïques pour les mêmes objectifs et valeurs sociales tout au long des derniers dix-sept mois, une unité nationale combative qui risque de déraper vers des conflits communautaires à cause du chauvinisme, ce qui porterait un coup douloureux à la majestueuse révolution syrienne et qui ne conduirait qu’à l’effritement et à un conflit tourmentant tout le peuple syrien avec ses kurdes, arabes et autres groupes confessionnels et ethniques.

    En revanche, vu les révélations révolutionnaires de la lutte du peuple syrien, nous parions sur la possibilité de barrer la route devant cette éventualité encore à l’état embryonnaire. Et effectivement plusieurs forces importantes ont pris l’initiative de faire face à de telles éventualités et insisté sur l’unité de la lutte du peuple syrien. Nous appelons les forces du peuple syrien et ses expressions civiles et politiques à des dialogues sérieux et sereins pour jeter les bases de solutions fondées sur la reconnaissance du droit à l’autodétermination en tenant compte des principes fondamentaux de la démocratie et des exigences de la situation politique immédiate de la révolution syrienne et de ses impératifs afin d’anéantir la dictature au pouvoir.

    Dans cette perspective, nous mettons l’accent sur la nécessité de former des conseils locaux élus démocratiquement représentatifs de tous les habitants des zones libérées du joug du système.

    Vive la lutte du peuple syrien !

    22 juillet 2012

    Courant de la Gauche Révolutionnaire en Syrie

    Traduction de l’arabe : Rafik Khalfaoui

  157. balpiz dit :

    Et encore un autre du NPA plus récent… http://www.npa2009.org/content/la-force-de-la-révolution-syrienne-entraîne-la-désintégration-du-régime

    LA FORCE DE LA RÉVOLUTION SYRIENNE ENTRAÎNE LA DÉSINTÉGRATION DU RÉGIME
    mercredi 5 septembre 2012
    Publié dans : Hebdo Tout est à nous ! 160 (06/09/12)

    Crédit Photo: Photothèque Rouge/JMB
    Entretien avec Shadi Abu Fakher (un des fondateurs des coordinations des quartiers de Damas).
    Peux-tu nous dresser un tableau de la situation aujourd’hui en Syrie ?
    La majorité de la Syrie est en révolte. 70 % du territoire syrien est hors du contrôle du pouvoir. Il y a toujours des manifs partout, des manifs pacifiques, il y a aussi des campagnes de boycott du régime, par exemple pour ne pas payer ce qu’on doit à l’État (impôts, taxes)…

    Des fonctionnaires ont arrêté d’aller à leur boulot, pas mal de militaires ont déserté l’armée. Il y a un divorce total avec le régime. Les coordinations se maintiennent malgré la répression. Elles regroupent des gens du même quartier, du même village, qui s’organisent eux-mêmes, pour manifester, pour gérer les relations locales, utiliser les médias…
    On a adopté une forme horizontale d’organisation pour faire face au mieux aux dégâts causés par les arrestations. Dès qu’il y a une arrestation, une autre structure se met en place et prend contact avec le comité d’à côté.
    L’Armée syrienne libre (ASL) est vue comme une composante de la révolution, sa force reste très faible par rapport à l’armée officielle, elle compte près de 100 000 hommes, des militaires qui ont déserté et aussi pas mal de civils volontaires ; leur armement n’a rien à voir avec l’armement de l’armée officielle, des kalachnikovs, quelques roquettes, des fusils de chasse…
    Face aux manifestations, le régime est impuissant et s’enferre dans l’escalade de la répression. Il est passé à une étape de punition généralisée. Dès qu’il y a une manif, des roquettes sont lancées, on peut imaginer les dégâts des voitures piégées sur le passage des manifs, des exécutions sommaires filmées et diffusées pour terroriser la population. Les bombardements sur les villes contraignent pas mal de gens à fuir. Au début, il y avait une moyenne de 12, 15 victimes par jour, puis 25, 30, 50, puis 200 et il y a trois jours, dans un seul quartier de Damas, à Daraya, plus de 400 victimes.

    Quelle issue face à ce déferlement de violence ?
    Première chose, il faut arrêter l’intervention étrangère qui vient de la Russie, de la Chine, du Hezbollah, de l’Iran qui consolide le régime. Deuxième chose, il faut combattre la désinformation concernant la nature de la révolution syrienne et permettre à l’ASL de s’armer. Il faut secourir d’urgence la population. Pour le reste, la force de la révolution syrienne, nos idées, la mobilisation populaire entraînent la désintégration du régime. Face à un régime qui n’hésite pas à bombarder un quartier, une ville, nous avons besoin d’armes, d’entraînement aussi, parce que la plupart des gens de l’ASL sont des civils qui n’ont pas d’expérience militaire. Dernière chose, l’importance des secours face à 3 millions de réfugiés intérieurs qui ont fui les bombardements et ont besoin d’un abri, de nourriture. On risque d’avoir une réelle famine.

    Que penses-tu du fait qu’Obama ait évoqué la possibilité d’une intervention militaire ?
    Le souci de l’administration US n’est pas le sort de la révolution syrienne, mais celui des armes chimiques et des missiles quand le régime s’effondrera. Contre qui ils pourront être utilisés. Il n’y aura pas d’intervention militaire occidentale malgré quelques voix dans la résistance qui la demandent. Après la chute de Bachar el Assad, l’administration US, l’Otan, les forces occidentales, pourraient décider d’une intervention pour contrôler les armes chimiques, et aussi la mise en place d’un nouveau régime…

    Quelles formes politiques pourrait prendre la révolution après la chute du régime ?
    Il y a plus d’un mois et demi, une réunion a eu lieu au Caire avec toutes les forces révolutionnaires de l’intérieur du pays. Elles ont signé un accord sur la nécessité d’un État réellement démocratique, l’égalité entre tous les Syriens, indépendamment de leur appartenance ethnique, politique, religieuse, etc. Cet accord prévoit la création d’un conseil de 150 membres, une sorte de Parlement transitoire, jusqu’à des élections. Il devrait être composé de 25 % de forces de l’opposition, de 25 % des comités de coordination, 25 % de personnalités qui ont aidé la révolution, de leaders locaux et 25 % de technocrates de l’ancien régime à condition qu’ils ne soient pas mêlés à la répression. Un gouvernement transitoire serait mis en place composé de la même façon et un conseil militaire composé de 50 % de l’ASL et 50 % d’officiers de l’ancien régime qui n’ont pas été liés à des massacres, à la répression. Dernière chose, face à la peur que l’Armée syrienne libre puisse, après la révolution, être entre les mains des salafistes, des djihadistes, cette dernière a adopté, il y a deux semaines, un pacte qui interdit à ses membres d’entrer dans tel ou tel parti. Elle est là pour servir la révolution.

    Quel bilan tires-tu de ta participation à l’Université d’été du NPA ?
    Nous n’acceptons pas la position d’une partie de la gauche qui ne soutient pas la révolution syrienne. Je suis venu en France pour aider à faire connaître ce qui se passe en Syrie. Face à cette partie de la gauche qui considère le régime d’Assad comme opposé à l’impérialisme, j’ai trouvé la position du NPA la plus avancée dans le sens de la solidarité. C’est avec beaucoup d’intérêt que j’ai participé à plusieurs débats sur les révolutions du monde arabe. C’est pour moi très positif.
    Propos recueillis par Yvan Lemaitre

    • balpiz dit :

      le même Yvan Lemaitre (secrétaire du NPA) a pondu un article intitulé :

      La continuité de l’État impérialiste
      … d’oppression et de pillage des peuples ! Yvan Lemaitre

      Pathétique!!!!

      • Marie-Christine dit :

        Oui pathétique !!! C’est bien le mot.
        Justification bruyante, désespérée et pathétique de se précipiter soi-même dans les poubelles de l’histoire, et de couvrir de honte son parti et son courant politique.

      • mécréante dit :

        On leur répond ?
        je connais une militants

      • M. dit :

        LA FORCE DE LA BETISE ENTRAÎNE LA DÉSINTÉGRATION DE LA RAISON.

        ou encore

        LA FORCE DE LA PROPAGANDE ENTRAÎNE LA DÉSINTÉGRATION DE PENSEE MULTIPLE.

  158. Cécilia dit :

    Quelqu’un a de nouvelles des Franco-Syriens coincés en Syrie à cause des sanctions économique que le gouvernement de Fabius fait la sourde oreille ?

    La compagnie syrienne est interdite d’atterrir en France et Air France ne va plus en Syrie. Quelle démocratie, il ne reste pour le gouvernement de Hollande que couper les téléphones entre la France et la Syrie, déjà plus de courriers.

    http://www.youtube.com/watch?v=lw3Nub6uCh0&feature=player_embedded

    • Marie-Christine dit :

      Bonne question : j’aimeais beaucoup aussi avoir la réponse.

      • Eric de Damas dit :

        Bonjour,

        En réponse à votre question concernant les 600 franco-syriens coincés en Syrie, je vous informe que l’administration française continue de faire la sourde oreille, voici les infos que j’ai sur le sujet :

        j’ai appris que seulement quelques familles ont pu rentrer :
        - soit via Francfort avant que l’Allemagne n’applique les sanctions, et ces familles ont dû payer les frais de voyage Francfort-Paris.
        - soit via DOUBAI/PARIS ou encore LE CAIR/PARIS en payant des nouveaux billets. Les autres sont toujours en Syrie!!

        Ce qui me désole le plus, c’est la situation des enfants qu’ils n’ont pas pu prendre le chemin de l’école comme leurs camarades en France et la plupart de ces enfants ne savent ni lire ni l’écrire l’arabe, de ce fait, ils ne peuvent pas fréquenter les écoles syriennes, si celles-ci ouvriront et les écoles françaises sont fermées!
        En tout cas, le dossier reste toujours d’actualité !!!
        à suivre …

  159. Cécilia dit :

    Pour comprendre la situation en Syrie avec un point très intéressant sur la situation à Alep, notamment sur les batailles passées autour de quartiers chrétiens et Jdeidé en particulier avec une centaine de prisonniers étrangers que les soldats syriens ont pu les protéger aux mains d’Alépins prêts à les luncher. Il ne faut pas oublier que Bassam Tahhan est originaire d’Alep :

    http://www.youtube.com/watch?v=n-cXxzEPT48&feature=plcp

  160. roll dit :

    AFP / 06 septembre 2012 10h08)

    « Syrie: Poutine appelle les partenaires de la Russie à changer de position »

    « MOSCOU – Le président russe Vladimir Poutine a appelé les pays qui participent avec la Russie à la recherche d’une solution au conflit en Syrie à modifier leur position, dans une interview diffusée jeudi par la télévision Russia Today.

    Pourquoi la Russie seule devrait-elle réexaminer sa position ? Peut-être que nos partenaires dans le processus de négociation devraient eux aussi changer leur position, a estimé M. Poutine.

    Le président russe souligne que les événements des dernières années montrent que toutes les initiatives de nos partenaires ne se sont pas terminées comme ils l’avaient souhaité, en prenant notamment l’exemple de l’Afghanistan.

    Les Etats-Unis (puis leurs alliés) sont entrés en Afghanistan. Maintenant tous ne pensent qu’à une seule chose: comment en partir. Et que se passe-t-il dans les pays arabes, en Egypte, en Libye, en Tunisie, au Yémen. L’ordre et le bien-être y règnent ? Et quelle est la situation en Irak ?, a poursuivi M. Poutine.

    Quant à la politique occidentale de soutien à l’opposition syrienne contre le régime de Damas, allié traditionnel de Moscou, alors il faut ouvrir les portes de Guantanamo, et envoyer tous les prisonniers de Guantanamo en Syrie, qu’ils se battent, c’est exactement la même chose, a déclaré M. Poutine, dans une allusion au camp américain à Cuba où sont détenus depuis 2001 des prisonniers soupçonnés de terrorisme. »

  161. David dit :

    Bonjour,

    Je trouve votre site fort intéressant pour ré-informé au sujet de la Syrie.
    pourriez-vous faire un site similaire pour ré-informer su Israël, comme le site officiel de kl’armée israélienne : tsahal.fr

    Je suis désolé de voir combien de messages sanguinaires et violents sont envoyés sur cet article. Il me semble que la vérité fait voir rouge à ceux qui malheureusement ne connaissent que la couleur du sang pour se faire respecter.

    David