• Décryptage
  •  

Incapable d'assumer la guerre dont il menace depuis des mois la Syrie, même après l'incident du F4 abattu par la DCA syrienne, Erdogan a fait voler dimanche six avions - de type F16 plus modernes -, pour impressionner moins les Syriens que les Turcs. Cette sortie bruyante étant officiellement destinée à répondre à des vols d'hélicoptères de combat syriens à proximité de la frontière. Pendant ce temps se distillent sur internet des informations - ou insinuations - selon lesquelles les Russes [...]



F4 turc abattu : les atlantistes veulent « mouiller » les Russes

Par Louis Denghien,



Ne pouvant admettre qu'un avion turc de marque américaine ait pu être abattu par un simple obus de DCA syrien, les atlantistes évoquent un missile russe, actionné par des Russes !

Incapable d’assumer la guerre dont il menace depuis des mois la Syrie, même après l’incident du F4 abattu par la DCA syrienne, Erdogan a fait voler dimanche six avions – de type F16 plus modernes -, pour impressionner moins les Syriens que les Turcs. Cette sortie bruyante étant officiellement destinée à répondre à des vols d’hélicoptères de combat syriens à proximité de la frontière.

Pendant ce temps se distillent sur internet des informations – ou insinuations – selon lesquelles les Russes auraient été partie prenante de la destruction du Phantom turc au-dessus du territoire syrien, le 22 juin dernier. Le site franco-atlantiste  Slate.fr ( à la tête duquel on retrouve un Jacques Atali ou son rival en sionisme Jean-Marie Colombani, ex-directeur du Monde) cite ce 2 juillet les confidence d’un « diplomate occidental » à un site d’information privé américain. Ce diplomate anonyme déclare que l’appareil turc a été abattu par un lanceur de missiles Pantsir de fabrication russe, et non par des obus de classique canon anti-aérien. Slate indique pas moins de 36 lanceurs de missiles S1 Pantsir ont été vendus par Moscou à Damas en 2007. Et il cite d’autres affirmations (ou suppositions) – émanant cette fois de « diplomates du Proche-Orient » mais aussi « une source de l’armée de l’air israélienne » s’étant confiés à l’hebdomadaire britannique Sunday Times – qui n’excluent pas que le supposé missile du 22 juin ait été tiré par les « experts » russes restés en Syrie pour la maintenance de ces matériels et la formation des personnels syriens ou que les Russes aient été « au minimum derrière les officiers syriens » ayant opéré le tir.

Disons d’abord que cette thèse s’oppose à celle des autorités syriennes qui ont affirmé que l’avion turc avait été abattu par un canon de DCA utilisant de classiques obus anti-aériens, et que des débris retrouvés portaient les impacts de ce type de projectiles. Il est vrai que la thèse du missile permet d’accréditer la version turque (enfin la dernière) d’un appareil abattu de très loin alors qu’il évoluait dans l’espace aérien international, soit à plus de vingt kilomètres de la frontière et du littoral syrien.

Mais, évidemment, les gens de Slate.fr, qui en bons occidentalistes pro-américains, supposent les Syriens trop attardés pour être capables de descendre tout seuls un avion turc (de fabrication américaine, ô sacrilège !), cherchent surtout à alimenter la propagande chronique anti-russe, récurrente dans les milieux médiatiques français depuis l’émergence de Poutine et la renaissance militaire, économique et diplomatique qui s’en est suivie. Propagande aggravée par l’engagement très ferme – diplomatique et même, en effet, militaire – de Moscou envers les Syriens, engagement qui a privé durablement les amis américains et atlantistes de Slate.fr d’une nouvelle Libye, ou d’un nouvel Irak.

En tous cas, en s’efforçant d’accréditer l’idée que les Russes sont présents derrière chaque batterie de missiles syrienne, ils risquent de diminuer un peu plus encore la vaillance de l’OTAN, qui a clairement laissé Erdogan tout seul face à Damas, voici une semaine !

La guerre rêvée du général Gaviard

Le général (théoriquement français) Gaviard : un vrai professionnel qui réfléchit aux conditions optimales de destruction de la Syrie sur le modèle irako-libyen et sous le contrôle américain

Tout ça n’empêche pas certains de caresser encore des rêves fous d’interventions. Ainsi le départements « Idées » du Monde.fr donne ce 2 juillet la parole à un général français, un certain Jean-Patrick Gaviard, qui a fait carrière dans l’armée de l’Air et dans les instances de l’OTAN (secteur de l’Europe du Sud), et qui est du reste actuellement conseiller auprès du commandement suprême dit de « transformation« de l’Alliance atlantique, voué à l’étude et à la mise en oeuvre des modifications de structure, d’armement et de doctrine, et basé à Norfolk aux États-Unis. Fort de ces compétence professionnelles et aussi de ce pedigree géostratégique, le général envisage les modalités d’une intervention militaire en Syrie « si (par une divine surprise) une résolution était votée » en ce sens au Conseil de sécurité.

Méthodique, le général de l’Air Jean-Patrick Gaviard commence par cadrer la dimension politique et militaire de l’attaque : « vraisemblablement au sein d’une coalition regroupant quelques nations européennes, soutenue uniquement au plan logistique par des Américains préoccupés d’avantage par leur désengagement d’Afghanistan et leur prochaine élection présidentielle« .

Ha bon, mon général ? On se dirigerait donc vers un scénario à la libyenne, avec Londres et Paris aux manettes ? Il y a de ça même si, tout de même, les Franco-britanniques bénéficieraient pour cette juste cause du soutien probable de « forces séoudiennes, qatariennes, émiriennes (arabe unies) voire turques« . Et comme en Libye, que l’opinion française se rassure, « aucune force terrestre occidentale, hormis quelques éléments de forces spéciales, ne devrait être envisagée« . Il faut en effet, explique le général, tenir compte des « enseignements tirés des opérations en Afghanistan« . On voit que Jean-Patrick Gaviard est un garçon sérieux, même s’il oublie au passage les enseignement tirés des expériences irakienne et libyenne : la destruction de pays et de dizaines de milliers de vie, et le développement du terrorisme et de l’islamisme politique. Mais on oubliait que le général Gaviard ne fait pas de politique, tout au plus de l’humanisme armé comme ses employeurs de l’OTAN.

Ces précisions politiques et stratégiques données, le général passe aux modalités pratiques tactiques : ô, rien que du classique confirmé par l’usage ! Une coopération entre forces maritimes et aériennes, permettant de « bloquer la façade méditerranéenne de la Syrie« . Pas trop de danger du côté ds forces navales syriennes, assure notre pro, qui cependant pointe « la menace très dangereuse » représentée par les missiles anti-navires syriens, fournis récemment par la Russie et qu’il importe donc de « brouiller ou anéantir rapidement« .

Cette formalité réglée, notamment grâce au déploiement de porte-avions « à une bonne distance des côtes syriennes », place au Blitzkrieg aérien, formule gagnante en Libye, en Irak ou en Serbie. Quoi que là encore, on n’est malgré tout pas à l’abri du danger : « Malheureusement, écrit notre conseiller en ingérence militaire, les forces anti-aériennes syriennes sont nombreuses et efficaces« , et Gaviard de rappeler à cet égard la récente mésaventure d’un chasseur bombardier turc. Et aussi les difficultés rencontrées par l’OTAN en 1999 au-dessus du Kosovo alors serbe. Face à ce problème, on pourrait peut-être avoir recours aux équipements anti-radar turcs ou italiens, mais plus sûrement aux missiles Tomahawk et aux fameux avions furtifs F22 des Américains (l’un d’entre eux avait malgré tout été abattu par la DCA serbe). Encore faudrait-il que l’ami américain accepte de participer à ces missions de destruction des sites de missiles syriens « pendant la première phase du conflit« . Ce qu’il ne pourrait d’ailleurs faire que si la direction des opérations revenait à Washington.

Dans une deuxième phase de cette guerre aérienne, les appareils plus classiques de l’OTAN pourraient plus tranquillement appuyer les efforts au sol de l’ASL (et donc des djihadistes de tout poil). Sauf que là encore, une difficulté : « les forces terrestres de Bachar al-Assad sont bien installées en ville« , ce qui peut tout de même entraîner des dommages collatéraux dans la population. Là encore, il existe une parade, l’utilisation de « forces spéciales » agissant au sol avec l’amicale collaboration des insurgés.

Les terribles « lacunes capacitaires » franco-européennes

Autre mission indispensable incombant à nos Mirage et Étendard, « la destruction des centres de pouvoir, de commandement et logistiques syriens« . Mais que ce travail soit bien fait, il faut pouvoir compter sur des moyens modernes de captage de renseignements « en temps réel« , type drones pr exemple. « Or, déplore le général otaneux, dans ce domaine les forces européennes sont très démunies comme l’ont démontré les opérations en Libye« . Et là encore, c’est l’ami yankee qui doit être sollicité, comme d’ailleurs pour les opérations de ravitaillement en vol des escadrilles européennes. Comme encore pour la cyber-guerre visant à détruire les réseaux de commandement et de communications syriens, « dont seuls les État-Unis possèdent une véritable capacité« .

Et justement, après cette brillante démonstration des limites et des « lacunes capacitaires » des forces d’intervention euro-arabes, le général en vient à la conclusion implacable : une intervention aéro-navale « crédible » en Syrie « serait vraisemblablement impossible au plan militaire sans les États-Unis, voir la participation de la Turquie« . Et le général de rappeler in fine la liste des domaines où sévissent ces lacunes : lutte contre les défenses anti-aériennes et anti-maritimes, moyens de renseignement et drones, armement de précision adapté au milieu urbain, avions de ravitaillement et de transport tactique moderne. Et notre général trois étoiles (de l’OTAN) de conclure son article par cette terrible mise en garde : « Concrètement, une intervention « en premier » comme celle effectuée le 19 mars 2011 par les Rafale pour sauver la population de Benghazi promise un massacre serait aujourd’hui impossible en Syrie« . Tout de même, pour ne pas finir dans une tonalité trop « sombre », le général Gaviard lance cette bouteille à la mer : « Espérons que nos décideurs seront (sic) en tenir compte au moment de la rédaction du prochain livre blanc et de la future loi de programmation militaire« . Mais bien sûr, mon général, tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir de guerre !

Au final, on se réjouira donc de l’impuissance militaire européenne confirmée par notre expert. Et on se scandalisera quand même que des généraux à passeport français soient à ce point otanisés dans leur tête pour défendre aussi tranquillement un projet de réédition des désastres irakiens, libyens, afghans, kosovars, qui ont détruit des  pays, massacré des populations et fait partout avancer le terrorisme islamique. Le général Gaviard a bien mérité d’être conseiller militaire de BHL, en plus de l’OTAN !

Mais quel de Gaulle chassera ces marchand de guerre du Temple comme la ganache Gaviard ? Quand la France arrêtera-t-elle de collaborer avec l’empire américain responsable de tant de désastres politiques et humains depuis 1990 ? Quand elle n’en aura plus les moyens militaires et financiers. Apparemment on y arrive.

 



Vous pouvez suivre les réponses à cet articles avec le flux RSS.
Les commentaires sont fermés.

73 commentaires à “F4 turc abattu : les atlantistes veulent « mouiller » les Russes”

  1. Maati dit :

    Je pensais que s’était des sam300.

    • Souriya ya habibati dit :

      Bonsoir,
      Le récit suivant commence par le retrait des observateurs arabes..les péripéties qui y sont racontées éclairent la CHUTE de Baba Amro.. les événements sont vus de l’autre côté du miroir si j’ose dire ; le lien est publié par un site pro-gouvernement.. je le traduis et l’offre à tous nos AMIS Infosyriens non-arabisants et à l’esprit parfaitement CARTESIEN.. que j’avertis dés-à-présent.. qu’il leur serait difficile d’y dénicher des preuves et des certificats à la Nafissatou.. et autres communiqués officiels qui authentifieraient le propos… Nous sommes en guerre.. A nous de comparer ce que nous avons appris de la CHUTE éclair de Baba Amro.. avec les préparatifs qui l’avaient engendrée.. et voir si tout cela correspond à la réalité des faits sur le terrain. J’ai cru bon apporter ce petit avertissement par respect de vos esprits d’Occidentaux.. MAIS je n’ai aucune fausse pudeur de vous dire que pour moi.. originaire de cet Orient compliqué.. la version racontée par les pro.. me paraît CREDIBLE . (je poste la traduction au fur et à mesure)

      http://www.dampress.net/?page=show_det&select_page=21&id=21210
      الفخ : عملية بقيادة تركيا و قطر والسعودية .. والسقوط تحت أقدام الأسود
      Le PIEGE : Opération conjointement menée par la Turquie, le Qatar, la Saoudie.. et la CHUTE sous les pieds des oussouds (lions)

      Il était clair qu’avec le retrait des observateurs arabes et l’arrêt de leur mission, le vent penchait vers l’internationalisation de la crise syrienne selon les souhaits des Américains; toutes les conditions de réussite sur le plan logistique devaient être réunies, une cellule de crise chapeautée par les Américains et composée de la Turquie, du Qatar et de l’Arabie saoudie a été chargée d’assurer toutes formes de soutien afin de mener à bien son œuvre déstabilisatrice de la Syrie ; l’argent et les équipements sur le terrain relevaient des qataris et des saoudiens, la Turquie, elle, se chargerait du soutien logistique en facilitant le passage des activistes en armes vers la Syrie ; les Américains croyaient déjà que le contrôle de Baba Amro était à la portée de leurs mains ; une fois Baba Amro à Homs sous contrôle, ils passeraient vers la banlieue nord ouest du gouvernorat d’Idlib.

      Les deux régions furent ravitaillées d’un grand nombre de mercenaires, des centres d’entraînements furent établis en Turquie et au Liban afin d’y accueillir les volontaires en formation pour aller seconder leurs frères qui combattent l’Armée arabe syrienne. Cette grande concentration d’activistes avait pour but d’inciter les simples citoyens à aller s’installer dans ces régions, pour ensuite déclarer la formation d’un conseil militaire qui demanderait à l’OTAN d’intervenir pour protéger les citoyens, les armes lourdes seraient utilisées contre les régions avoisinantes afin de créer les conditions objectives pour donner le la à la guerre civile qui déchirerait la Syrie.

      Du côté de la Syrie

      Le commandement syrien ayant flairé le plan depuis un petit moment.. il commença à élaborer sa contre offensive ; la cellule chargée du suivi et de la surveillance des préparatifs chez les ennemis, observait de très près l’évolution du plan fomenté par les conjurés sous la houlette des Américains ; des renseignements sur le terrain faisaient état d’une tentative d’infiltration d’officiers de l’OTAN afin de préparer le terrain à une future intervention otanesque via les régions frontalières, des infiltrations à travers le « tunnel reliant la frontière libanaise à Baba Amro » certains de ces individus étaient des agents de la CIA avec des cartes de presse.

      Ce qui attirait l’attention ce fut et le nombre des spécialistes et leurs gardes ; une centaine dont plusieurs étaient généraux ; le nombre d’activistes, quant-à-eux, s’est élevé à 2000 voire plus, des commandos français, italiens et britanniques ayant participé à la prise de Bab El Azizié en Libye, parlant arabe et dialectes africains.

      Du côté des Turcs, un groupe de 34 officiers prenaient l’habitude de se rassembler dans un endroit proche d’Al Janoudié ; un grand nombre de mercenaires en provenance de la Lybie devenait visible sur tout au long de la frontière (côté turc) allant de Haram jusqu’au Aïn el Bayda, on pouvait les évaluer à 1700 individus en armes.

      La décision prise par le commendement syrien:

      • Souriya ya habibati dit :

        La décision prise par le Commandement syrien:

        - Déclarer l’état de mobilisation générale sur la frontière avec la Turquie et laisser la région d’Al Janoudié à son ordinaire, tout en diminuant ostensiblement les détachements de l’Armée arabe syrienne.

        - Faire preuve de beaucoup de prudence du côté de la frontière libanaise et ne jamais ouvrir le feu que sur ordre direct.

        Du côté de l’ennemi : Etats-Unis et leurs affidés.

        Le trafic actif d’armes et de munitions vers la Syrie se faisaient avec une certaine facilité, ce qui a donné l’impression généralisée que l’Armée arabe syrienne perdait pied sur le terrain ; les provocations faites du côté turc, laissant les activistes s’infiltrer en Syrie, combattre les détachements rencontrés sur la route et se replier vers la Turquie finirent par convaincre les Turcs que les Syriens ne maîtrisaient plus rien sur le terrain.

        Entre temps, le trafic d’armes, du côté libanais battait son plein ; beaucoup d’armes et de munitions ont pris le chemin de la Syrie sans grande difficulté au point que les US et leurs affidés ont interprété ce manque de maîtrise comme la preuve que l’Armée arabe syrienne était trop absorbée par les combats internes, ce qui la détournait de la sauvegarde des frontières.

        La décision fut prise par les US de faire entrer leurs agents en Syrie ; du côté libanais, les agents furent infiltrés – avec armes et munitions – via le tunnel menant droit à Baba Amro ; du côté turc, les combattants armés étaient sur pied de guerre dont la mission consistait essentiellement à occuper les Syriens.. afin de laisser le champ libre aux agents de l’OTAN de réaliser leurs plans à Baba Amro et créer les conditions objectives de faire sécession.

        La décision d’engager le combat fut prise par le Commandement syrien.

        Le PIEGE, consistant à donner l’illusion que l’Armée arabe syrienne ne maîtrisait pas le terrain, ayant réussi à attirer tous les agents vers le ventre de la Syrie, l’ordre de frapper d’une main de fer fut donné :

        Détruire les infra structures des activistes armées agissant sur la frontière turque ;

        Du côté de Homs, l’ordre a été donné de nettoyer au « coup de balai ».

        L’ordre fut exécuté sur le champ, l’Armée arabe syrienne s’est dirigée vers la frontière turque en ratissant sur le passage ; les bandes de terroristes furent liquidés, leurs refuges établis dans Idlib et sa banlieue furent détruits et beaucoup de terroristes se sont faits prisonniers.

        Homs et les opérations militaires à Baba Amro

        • Souriya ya habibati dit :

          Homs et les opérations militaires à Baba Amro:

          Avec la présence à Baba Amro de personnalités relevant de l’OTAN, ainsi que le grand nombre de commandos français et britanniques qui y étaient amassés , il restait au Commandement syrien de vérifier deux éléments importants qui conditionneraient la réussite de son plan « coup de balai » :
          - S’assurer que la présence de tous ces Etrangers ne présageait pas d’une guerre qui serait en préparation ; le démenti français niant une quelconque présence militaire à Baba Amro, a convaincu les Syriens que la guerre globale n’était pas à l’ordre du jour ;
          - S’assurer de la FERMETE des positions sino-russes lors d’une éventuelle confrontation avec les velléités de l’OTAN ;

          Il fallait faire preuve d’une très grande vigilance dans l’application du plan car une simple erreur d’appréciation pourrait se révéler fatale à la Syrie.

          Le « coup de balai » a commencé par fermer toutes les issues extérieures de Homs ; une ceinture de sécurité fut établie tout autour en laissant les quartiers ouverts les uns sur les autres ; le nettoyage de Baba Amro a démarré du côté nord-ouest, ce qui obligea les experts militaires de l’OTAN à se replier vers l’intérieur à Bab Essibaa ou Al Khalidié, quartiers sous contrôle des bandes armées ; l’Armée Syrienne serrait son étau alors que le Commandement scrutait « l’Atmosphère » aux Chancelleries étrangères…

          Des hurlements et beaucoup de bruits parvenaient de l’Europe et des Etats-Unis.. Baba Amro occupait la une des journaux du monde entier.. les rugissements dans tous les media réclamaient les couloirs humanitaires pour permettre l’acheminement de l’aide aux sinistrés de Baba Amro.. alors qu’en vérité, ces vociférations appelaient à extraire les experts occidentaux de la souricière..

          Le Commandement observait les réactions alors que le « coup de balai » faisait son œuvre sur le terrain.. Les Russes assuraient qu’une intervention de l’OTAN n’était pas à l’ordre du jour.

          Le nettoyage de Baba Amro fut terminé en balayant avec lui, les rêves de l’Emirat islamique qui avait longtemps bercé les ennemis de la Syrie..

          Les Etats-Unis donnent des signaux annonçant les futurs compromis auxquels ils s’y plieront.. le tout dans une confusion médiatique généralisée.. Une fois, il y est mentionné que le « régime » devrait se montrer coopérant.. Une autre fois, il doit partir.. sans oublier le fameux « le régime n’a plus notre confiance » etc. Toutes ces déclarations ont été faites au gré des négociations..

          Le Français avait perdu beaucoup de sa verve guerrière, l’Anglais pareil ; Le Turc, quant-à-lui, il fut mis au piquet, la Syrie a opposé une fin de non recevoir au descendant des Ottomans.

          Le ratissage de Baba Amro se faisait piano piano.. toutes les parties prenantes voulaient extorquer les meilleures conditions dans les négociations.. le cercle autour des experts otanesques se fermait de plus belle.. à commencer par le côté nord-ouest passant par le sud-est.. le quartier Achiré fut nettoyé ..suivi de Jeb El Jandali .. le versant Est de Homs fut fermé.. le tout au rythme d’un peu plus de souplesse de la part des Américains..

          Le Commandement syrien a une longue expérience de « dance avec les loups » une longue expérience avec les Américains et les Israéliens, il sait que la seule chose qui pourrait faire plier les Américains se situe dans la conscience qu’ils ont que leurs intérêts immédiats sont en danger.. Les agents pris dans la souricière représentent un coup fatal pour le « prestige » des US.. le seul moyen de les sauver consisterait à céder devant les pressions des Syriens.. les résolutions internationales et les droits de l’Homme sont les cadets de leurs soucis.. aux Américains..sauver leur prestige US passe en premier.

          La pression sur les Américains allait s’intensifiant en parallèle du nettoyage de Bab Essiba, Elmraijé, Deir Balabé et Al Bayada..les experts se mouvaient dans le ventre de la terre au rythme du ratissage sur la surface.. certains sont restés sur place.. la géographie du feu Emirat de Baba Amro se rétrécissait comme une peau de chagrin, sur 35Km4 (surface de Homs) il ne restait que 4Km4.

          L’idée d’un émissaire UN fut proposé par les US, en demandant à la Russie de faire pression sur la Syrie pour accepter ledit émissaire qui.. OYEZ OYEZ Bonnes gens.. garantirait, dans les propositions qu’il ferait, la souveraineté de la Syrie, ET ne ferait allusion, ni de près ni de loin, à la personne du Président.

          Les Russes exposèrent l’idée à leurs amis Syriens.. qui ont insisté sur le côté malveillant et roué des Américains.. qu’il faudrait étudier, point par point, au microscope toutes les propositions AFIN d’éviter que le propos ne soit détourné à leur avantage et suivant leurs propres intérêts..

          Toutes ces péripéties furent à l’origine des déclarations – à répétitions – des Russes évoquant les propositions acceptables qui ont fini par donner naissance aux six points du projet Annan.

          Lors de sa visite au Grand Guide de la révolution en Iran, Erdogan eut la surprise d’entendre le Guide lui apprendre « avez-vous appris que les Américains négocient avec les Syriens ?! Méfiez-vous, ils vous utilisent comme un outil de pression, je vous conseille d’arrêter d’être leur jouet ».

          La Syrie continue de négocier par le FEU.. Aux dernières tentatives des Américains, pour manipuler la dernière résolution du Conseil de sécurité.. il fut répondu qu’il était venu le temps de faire prisonniers.. ceux qui se cachent dans le quartier Al Khaldié.. tapis dans la cave de la Mosquée Khaled Ibn Al Walid…

          Les négociations continuent… Et, pour finir, il est connu que la VICTOIRE est le fruit de la PATIENCE.. encore une heure de PATIENCE .. l’heure de la VICTOIRE est proche…
          الأحد 2012-07-01 | 19:57:14

  2. Mohamed Ouadi dit :

    Serait ce un cabinet de guerre de l’ASL ?!

    Une éniéme structure dirigeante de l’ASL sans Riad Al Asaad, qui a soit pris la fuite avec la cagnotte de près de 2 millions de dollars, comme cela a circulé depuis des jours ou tué ou fait prisonnier : une direction générale conjointe de l’opposition rebelle, sans la première coqueluche turque après le colonel Hussein Harmouch :
    http://www.infosyrie.fr/actualite/losdh-tente-de-babamriser-douma/#comment-58534

  3. Mohamed Ouadi dit :

    Voilà ce qu’en dit Nasser Kandil dans un entretien avec la chaîne libanaise Al Manar, aujourd’hui :
    http://www.infosyrie.fr/actualite/losdh-tente-de-babamriser-douma/#comment-58526

    • Rensk dit :

      Il y a une suite à cela, souvenez-vous, au début il y avait au moins deux avions pour rechercher soit-disant les pilotes, l’avion turc a été visé par des armes syrienne (le laser). Il avait été truffé d’appareils électronique (non standard) mais il n’y a pas eu de tir (chez-nous c’est une mise en garde ; on te surveille, nous montrons même qu’on te surveille pour que tu en tienne compte…)

      Aujourd’hui pourtant, les mêmes prétendent qu’ils ont subit des tirs…

      (Entre-nous, ils se trouvent dans le caca avec leurs « non logique », pour sauver des gens en mer tu ne charge pas des instruments qui montre quand t’est visé vu que tu t’annonce très officiellement, du moins dans nos montagne aucun avion de secours n’a cette instrument à bord)

  4. L'étrangère dit :

    RHETORICAL PRESSURE, said the Wall Street Journal !?

    وول ستريت جورنال: مسؤولون عسكريون واستخباراتيون أمريكيون يؤكدون أن الطائرة التركية أسقطت بالمجال الجوي السوري
    Le Wall Street Journal: Des responsables militaires et du renseignement affirment que l’avion turc a été abattu dans l’espace aérien syrien
    http://www.ssnp.info/index.php?article=74960

    Avion turc abattu: le Premier ministre critique un journal américain
    http://www.romandie.com/news/n/_Avion_turc_abattu_le_Premier_ministre_critique_un_journal_americain52010720121717.asp

    Turkey Holds Firm on Its Downed Jet : la Turquie maintient sa version sur son avion abattu
    http://online.wsj.com/article/SB10001424052702303933404577500891961238290.html?mod=WSJ_hp_us_mostpop_read

    Turkey Claims Second Jet Was Shot by Syria : La Turquie prétend qu’un deuxième avion a été abattu par la Syrie
    http://live.wsj.com/video/turkey-claims-second-jet-was-shot-by-syria/66E3D565-90CC-4334-9C08-6644DC40071E.html?mod=wsj_article_tboright#!66E3D565-90CC-4334-9C08-6644DC40071E

    U.S. Bolsters Ties to Fighters in Syria : Les USA renforcent leurs liens avec les “combattants” en Syrie
    http://online.wsj.com/article/SB10001424052702303410404577464763551149048.html

  5. amical dit :

    Attention au piège

    Non ils ne veulent pas mouiller les russes, car la chose fait partie de la propagande sioniste et atlantiste pour dire que finalement, ce n’est pas l’armée syrienne qui a réalisé l’exploit mais plutôt l’armée russe. L’objectif d’un tel stratagème est de semer le doute dans les esprits quant aux capacités de l’armée syrienne. Comme toujours c’est la com qui vient à la rescousse. Les médias du cannibalisme vont se charger de relayer cette info pour atteindre le résultat souhaité. Infosyrie ne doit pas tomber dans le panneau.

  6. Vélo dit :

    L’éveil des consciences ne viendra pas de France, hélas : les politiques sont vendus aux financiers, et les Français lambda n’ont qu’une idée en tête, acheter la dernière trouvaille technologique, le premier cd de Machin Chose, et j’en passe… Le nouveau De Gaulle n’est pas encore né !!!!!

  7. jibril dit :

    Il me fait penser au superbe roman de G. Garcia Marques: le général dans son Labyrinthe. Juste par le titre car on ne peut pas comparer un illustre Bolivar à un médiocre Gaviar. ;-)

  8. Jacques Borde dit :

    à ma connaissance (mais je peux me tromper) AUCUN f-22 « raptor » n’a été abattu au-dessus de la serbie. seuls des « f-16″, « f/a-18 hornet et autre « mirage 2000″, ont connu des soucis variés dans la région!

    • Louis Denghien dit :

      Désolé, un F117 a bien été abattu par les Serbes qui en avaient alors tiré un regain d’espoir. Des manifestants avaient même brandi, à Belgrade, des pancartes « Désolés, on ne savait pas qu’il était furtif » !

      L.D. & Infosyrie

      • Rensk dit :

        Wouiii Louis,

        Souvenez-vous, ce sont les chinois qui ont « rapatrié » (dans leurs pays) les ailes et autres bidules (payé comptant, main dans la main) :-) :-) :-)

        Depuis, les USA en on peur, la preuve ? Ils augmentent leurs capacité militaire face à la Chine et son « génie inventeur » (ils font du mieux avec du « top niveau », la preuve est donnée dans l’espace)

      • Daniel BESSON dit :

        @ Louis Denghein
        Effectivement ! UN F-117 a bien été abattu par la DCA Serbe et d’ailleurs on peut en voir des élèments au musée militaire du Kalemegadan et au Musée de l’Air à Belgrade .
        Les Serbes ont composé une chanson sur cette histoire :  » El Kondor pada  » [ Le condor est tombé ] http://www.youtube.com/watch?v=bP9_OIj_szA
        La vente d’élèments de la structure à la Russie et à la Chine a fait progresser les CMI Russes et Chinois qui avaient pris un certain retard dans les techniques de furtivité ! Les Serbes ont aussi livré à la Russie un drone Predator abattu pour evaluation . Il se dit même à Belgrade que des représentants de Dassault sont allés apres l’arret des combats pour negocier la vente de  » secrets de fabrication  » Us [ revetement " furtif " ] : On n’est trahi que par ses alliès ! ;0) Un diplomate Usa uarait d’ailleurs qualifié la demarche Française  » d’  » indécente  » ….En fait ceux qui balisent , ce sont surtout les Turcs ! L’essentiel de leur flotte est constituée de F-16 et ils ont en mémoire le F-16 Us abattu par un SA-6 au dessus de la Republika Srpska !http://www.turkiyegazetesi.com.tr/news/15552/ucagimizi_sa-6_fuzesi_mi_vurdu_.aspx#.T-XMjxdUwbA http://en.wikipedia.org/wiki/Mrkonji%C4%87_Grad_incident
        Evoquer un missile au lieu d’une artillerie AA vise bien à nier le fait que l’aeronef se trouvait dans l’espace aérien Syrien et comme les accusations commencent à pleuvoir contre eux , les Russes sont pres à  » fournir des données objectives  » sur la trajectoire du F-4 avant sa destruction ! http://en.rian.ru/world/20120630/174333287.html Cette destruction a bien donné le  » traczire  » aux pilotes de l’OTAN et plus particulièremment aux pilotes Turcs et c’estt certainement là l’élèment essentiel : Car la  » verité  » , elle est connue de l’EM Trurc et de l’OTAN et une agression contre la Syrie ce ne sera pas une  » guerre zero morts  » ! Daniel BESSON

  9. ALGERIEN dit :

    Voila ce qu’écrit le Wall Street Journal, (organe de la finance américaine qu’on ne peut suspecter de sympathie envers la Syrie muliculturelle et multicultuelle)

    «  »U.S. intelligence indicates that a Turkish warplane shot down by Syrian forces was most likely hit by shore-based antiaircraft guns while it was inside Syrian airspace, American officials said, a finding in tune with Syria’s account and at odds with Turkey. »"

    Traduction: Les services de renseignement US indiquent que l’avion turc (F4) abattu par les forces syriennes l’a été par les canons de la défence antiaérienne syrienne lorsqu’il (le F4 turc) était dans l’espace aérien syrien, cet aveu des officiels américains confirme bien le compte rendu syrien et infirme la thèse turque.

    And finally the truth:(enfin la vérité)

    A former senior U.S. official who worked closely with Turkey said he believed the flight’s course was meant to test Syria’s response. « You think that the airplane was there by mistake? » the former official said.

    Traduction: Un ancien officiel US de haut rang qui avait travaillé étroitement avec la Turquie a déclaré « Je crois que la mission (du F4 abattu) était de tester la réaction syrienne! » Ce haut responsable a ajouté (ironiquement) « vous croyez que ce F4 était là par erreur?? »

    « These countries are all testing how fast they get picked up and how fast someone responds, » said a senior U.S. official. « It’s part of training. »
    Traduction: « Ces pays (ceux de l’OTAN) sont tous en train de tester la rapidité avec laquelle leurs avions pourraient être interceptés! C’est une une partie de leur mission d’entrainement » a t il ajouté.

    CONCLUSION IRREFUTABLE: Le F4 turc abattu par la DCA syrienne l’a été par un canon antiaérien de 2,5 Km de portée, ce qui signifie que cet avion violait trés profondément l’espace aérien syrien d’au moins 20 km! C’est à dire qu’il a dépassé la ligne frontière d’environ 20 Km et donc qu’il était à moins de 2,5 km de la côte syrienne dans la région de Oum Teyour!

    • sowhat dit :

      en arabe cette localité s’appelle « Oum Touyour »

      ou « la mère des oiseaux » … qui tombent

  10. سوريا.خالدة dit :

    Monsieur Caviard est un général un peu particulier.
    Je ne sais s’il est sorti de Saint Cyr ou de la cuisse de Jupiter.
    Mais, ce n’est certainement pas un saint Syrien.
    Combien d’étoiles d’avide sur son képis?
    Et que pense, s’il en pense quelque chose, son ministre de tutute, et le Chef en général des Armées de notre Démocratie?
    Il devrait, pour ses prochaines vacances, faire un survol de la Libye et des Etats voisins du sud, et, pour s’exercer, bombarder le reste des trésors de Tombouctou.
    A bientôt, futur Maréchal des logis, et au plaisir d’avoir des nouvelles de vos exploits littéraires, stratégiques et martiaux-martiens.
    Gars vieillard, avant l’âge !

    • سوريا.خالدة-Syrie.Eternelle dit :

      Monsieur Caviard est un général un peu particulier.
      Je ne sais s’il est sorti de Saint Cyr ou de la cuisse de Jupiter.
      Mais, ce n’est certainement pas un saint Syrien.
      Combien d’étoiles d’avide sur son képis?
      Et que pense, s’il en pense quelque chose, son ministre de tutute, et le Chef en général des Armées de notre Démocratie?
      Il devrait, pour ses prochaines vacances, faire un survol de la Libye et des Etats voisins du sud, et, pour s’exercer, bombarder le reste des trésors de Tombouctou.
      A bientôt, futur Maréchal des logis, et au plaisir d’avoir des nouvelles de vos exploits littéraires, stratégiques et martiaux-martiens.
      Gars vieillard, avant l’âge !

    • Rensk dit :

      J’aime beaucoup ta finesse dans cette phrase :

      Combien d’étoiles d’avide sur son képis?

      Suis pas contant qu’elle n’a pas passé par ma tête avant de te lire… ;-)

      • سوريا.خالدة-Syrie.Eternelle dit :

        Merci.
        Elle correspond, je crois, à l’ambition de ceux qui veulent complaire à Natanyahou, via Oh!Bama.
        Hélas !

  11. Daniel BESSON dit :

    Bonjour ,
    Excellent article tant sur le plan des idées que sur le plan « technique » !
    Il faut se souvenir que détruire un F-4 avec de l’artillerie anti-aérienne et en  » visuel  » , sans l’assistance d’un radar de conduite de tire , n’est pas en soi un  » exploit  » : Les Vietnamiens ont détruit 382 aeronefs F-4 de divers types http://en.wikipedia.org/wiki/Aircraft_losses_of_the_Vietnam_War
    Dont plusieurs dizaines par de l’artillerie AA datant de la fin des années 50 ou du début des années 60 [ Ex ZU-23-2 http://en.wikipedia.org/wiki/ZU-23-2 ] soit au mieux avec des viseurs  » reflex « .
    Daniel BESSON

  12. Djazaïri dit :

    La radio française annonce qu’il y a des trous dans le budget français. Certaines opérations ne sont pas financées; dont les bourses des étudiants et les opérations extérieures de l’armée française.
    La France n’a plus les moyens financiers de faire la guerre…

    • sowhat dit :

      mais où sont donc passés les milliards de Kadhafi ?

      • Rensk dit :

        En planque en Suisse :-) (peut-être bien) et de ce fait-là, la France n’ose pas trop demander l’aide juridictionnel à mon pays… Vu que c’est de l’argent illégal prévu pour certains récipiendaire français…

        Cela la foutrait mal de demander des comptes aux juges vu qu’ils seraient tous obligé de déclarer l’État français illégal… Certains membres du gouvernement du moins, et pas des moindres…

      • fatima dit :

        ils sont partis dans les poches de sarko pour sa campagne électorale de 2007 et pour son ex-femme cécilia lors de sa discussion avec khadhafi pour la libération des infirmières bulgares. Je viens de lire dans le point date du 7 juin que « la police enquête sur les comptes de sarkozy » !!
        Donc, il ne faut pas s’étonner ..
        Et tant mieux si la France ne peut plus faire la guerre .. Et tout àl’Heure, dans l’émission « C dans l’air » les invités ont tous été d’accord que les finances de la France sont très, très en danger. Et le sort de la france sera comme celui de la Grèce et de l’Espagne si le gouvernement actuel ne prend pas les mesures qu’il faut !!
        L’USA est ruiné, mais c’est la vente des armes qui tient son économie, en 2012, les américains ont vendu des armes de 50 millirds de dollars !!

    • chb dit :

      Le butin en gaz, ou les aides des généreux pétromonarques, pourraient y pourvoir.
      Sinon, système D : voir la Grèce qui continuait à signer des contrats d’armement mirobolants quand elle était déjà en plus que faillite.

      • Rensk dit :

        Vous connaissez les contrat à ce niveau-là ?

        Moi j’en connais des plus bas dans la hiérarchie, comme par exemple des contrats de livraison à telle date… ils sont très sévère dans les conditions…

        Un autre exemple, certains peuvent faire crédit à -0.8% (c’est celui qui donne l’argent qui paye pour placer son argent) et d’autre doivent 15% d’intérêts chez VISA, la Grèce près des 30%…

        Encore un truc ; les voisins agressif turcs qui ont déjà prouvé leurs agressivités en Chypre, juste au sud de la Grèce…
        Le nombre de « réfugiés » passant la frontière turc alors qu’elle demande a entré dans l’Europe…

        En Allemagne, pourquoi croyez-vous que les turcs sont surveillé par les services secret ???

        Or donc, la Grèce obéi à l’UE en protégeant ses frontière à la place de Berne par exemple (nous donnons a ce sujet-là précisément 60 millions par an, comme d’autres pays le font selon leurs moyens).

        Renseignez-vous a ce sujet et vous n’attaquerez plus jamais le budget de l’armé de Grèce… Ils font tout notre travail a notre place !

      • Rensk dit :

        Flûte, les deux on a oublié les faits de la richesse de la Grèce, le pétrole et gaz dans leurs zone… La Grèce est dans les faits plus riche que la Suisse et on ose encore y faire des foins ???

  13. Djazaïri dit :

    Est ce que la DCA syrienne a les moyens de détruire des missiles Tomawak ou équivalents qui viseraient les stations de DCA?

    • Rensk dit :

      Non, pas la DCA sauf « la chance » et l’entrainement « à vue »… pire que le tir aux pigeons car là c’est le tireur qui dit quand décoller…

      Plusieurs tirs passent avant même une réaction de la DCA, vu la vitesse en cause.

      Les USA nous proposent pour ce genre de truc, le bouclier antimissiles, il cause déjà des problèmes car pour être efficace il faut qu’il soit près de la frontière pour chopper ceux tiré de très loin et il en faut d’autres qui eux sont tiré juste à la frontière pour avoir une chance de les détruire. (Donc ont nous ment même en Europe et pas seulement à la Russie… Tous ça sous le couvert de l’Iran qui manque de puissance dans ses missiles pour ne serai-ce, atteindre que le nord de Chypre…)

  14. vilistia dit :

    Ca gonfle les pectoraux dans la cour de totos occidentaux.

  15. vilistia dit :

    Bref, ils sont vexés à l’OTAN.

    Viennent-ils de se rendre compte que leur stratégie offensive par l’aérien est clouée au sol par peur du ridicule ?

    Imaginons que toute la flotte aérienne de l’OTAN leur soit rendue dans des poubelles…

    N’ont-ils pas remarqué que depuis les soviétiques, les russes ont une stratégie défensive.

    L’OTAN est nue !
    __________________

    Ils n’ont pas honte ces russes… On leur avait pourtant dit qu’ils devaient faire la guerre avec des fleurs !

    Allo Interflora !
    ________________________

  16. Rensk dit :

    M’a fait plaisir de lire Louis,

    La Syrie détiens déjà, me semble-t-il, des S-300 alors que la Russie a pliée concernant le contrat avec l’Iran.

    La plainte de l’Iran contre la Russie est devant les instances judiciaire international… (On verra bien qui gagne, si « justice » il y a dans ces instance, c’est la Russie qui perd, mais comme cela a été fait sous l’ancienne présidence… Personne ne perdra la face. )

    Concernant ton article, je ne sais si il y a erreur où pas dans la phrase suivante… Qui sous-entends que la Syrie produit ses propres missiles…

    - « bloquer la façade méditerranéenne de la Syrie« . Pas trop de danger du côté ds forces navales syriennes, assure notre pro, qui cependant pointe « la menace très dangereuse » représentée par

    *les missiles anti-navires syriens, fournis récemment par la Syrie*
    et qu’il importe donc de « brouiller ou anéantir rapidement« .

    C’est fabriqué en Syrie où livré par d’autres pays ?

    • Louis Denghien dit :

      Non, erreur de surmenage : il fallait lire « fournis par la Russie ».

      Bien à vous,

      L.D.

      • Rensk dit :

        Je m’en doutait car la fabrication de munitions, d’arme quoi… est toujours une cible stratégique… Et jusqu’à présent, je n’ai rien lu concernant de tels sites détruits, attaqués…

    • vilistia dit :

      Rensk

      Défense
      La Russie arrête la production des missiles sol-air S-300 (armée)

      http://fr.rian.ru/defense/20120314/193898505.html

      S400…Très demandé ..
      Missiles S-400: pas de livraison à la Chine avant 2017 (source)
      http://fr.rian.ru/defense/20120627/195170983.html

      la priorité revient à l’armée russe qui doit être équipée de ces systèmes en nombre suffisant.

      • Rensk dit :

        Très intéressant, ils arrêtent la production alors qu’ils ont un contrat de livraison en cause judiciairement…

        Je rigole ; ils sont plus fin que fin que je ne pensais, ils arrête la prod… pour… pour livrer par obligation contractuel une arme similaire voir meilleur si pas de similaire sur le marché… Ils vont donc fournir des S-400 en dédommagement du contrat…

        Par ce chemin, long et « énervant », les russes on joué et gagné aux échecs et Mat…
        1°) ils ont cédé aux occidentaux…
        2°) Plainte de l’Iran en international (ces instances-là ne sons pas que là pour l’oncle Sam)
        3° Arrêt de la production des armes en litige…
        4° Condamnation de la Russie (parce que l’ancien Président a voulu faire plaisir à l’occident ?) pour non respect contractuel (C’est facile car le pays qui achète est dépendant en grande majorité des grands fournisseur du monde, histoire de « libéralisation du marché quoi »)
        5° Impossible légalement de livrer autre chose que des S-400, la différence de prix est considéré comme dédommagement pour le retard…

        Ne croyez pas que les USA n’ont rien à faire dans le planning a venir, ils tentent par tous les moyens prendre la Russie par/à défaut… dans tous les domaines du pouvoir

  17. sowhat dit :

    très bon article M. Louis !

    la ganache Gaviard c’est bien le mot idoine

  18. vilistia dit :

    Dans le texte :
    « Pas trop de danger du côté ds forces navales syriennes, assure notre pro, qui cependant pointe « la menace très dangereuse » représentée par les missiles anti-navires syriens, fournis récemment par la Syrie et qu’il importe donc de « brouiller ou anéantir rapidement« . »

    Le toto général doit penser à ceci : SS-N-26 Yakhont

    Retour en arrière :
    « Malgré les protestations israéliennes, le Ministre de la défense russe, Anatoli Serdioukov, a récemment confirmé au mois de février 2011 que le « contrat était en cours de réalisation » et que les missiles seraient bien livrés à la Syrie, selon les termes d’un contrat signé entre Moscou et Damas en 2007.

    Le joujou :
    http://a3.idata.over-blog.com/400×239/4/34/37/64/p-800_yakhont.jpg

    Le SS-N-26 Yakhont serait le missile anti-navires le plus rapide du monde (vitesse supersonique atteignant Mach 2.3).

    http://www.rusnavyintelligence.com/
    ________________

    N’oublions pas le système Bastion aussi.
    ___________________________________________

    • vilistia dit :

      Le joujou en question peut tout simplement être posé aussi au bord de la plage, sur trépied.

      • Rensk dit :

        Pourquoi le joujou ne tire-t-il pas sur ce que je vise ?

        Pourquoi que des navires ? La chaleur du diesel ?

        J’aimerais l’essayer en montagne…

    • Anonyme dit :

      Il s’agit de la même chose en fait… Le système Bastion-P est un système de lancement vertical de Yakhont.

      D’autre part, Gaviard mentionne la présence de sous-marins dans la flotte de guerre syrienne. Elle n’en a aucun! Cette « analyse » est non seulement biaisée mais aussi très approximative sur les faits…

      • Rensk dit :

        Parce que vous… vous savez le nombre de sous-marin de chaque pays ?

        Que faites-vous des sous-marins de top niveau pour le transport de la cocaïne ?

        Parce-que vous croyez que les suisses qui invitent d’autres pays a tenter un atterrissage en avion de combat dans une de nos grotte, connue depuis le temps… n’en cache pas plein d’autres ? (Un vrai mur en face de soi et la vitesse impressionne tous les pilote qui volent en haute mer, en plaine…)

        Ok, la Suisse n’a pas accès direct à la mer mais : saviez-vous que nous avons 6 navires très OFFICIEL (les employés font quasi de l’armée, ils sont assuré par l’armée) en haute mer ? Vous qui ne saviez pas, combien de sous-marin a la Suisse ???

        Nous avion voulu chercher la bombe aussi, année 60… :

        Deux collecteurs automatiques ont été installés mercredi dans l’ancienne centrale nucléaire de Lucens (VD) pour en surveiller les émissions de tritium.

        Longtemps, les niveaux de tritium n’ont alerté personne, mais fin 2011 et début 2012 une hausse a été constatée. Sans que cela signifie un danger quelconque, précise la responsable: dans le bassin principal, un pic de 230 Becquerel par litre (Bq/l) a été mesuré.
        Cette mesure a été annoncée alors qu’en France une centrale a été investie par Greenpeace.

    • Djazaïri dit :

      Le Hezbollah possède des missiles de croisière chinois terre-mer, le C-802. Le C-802 a été utilisé pour atteindre un navire de guerre au large de la côte de Beyrouth, le 14 juillet 2006.
      Est ce que la Syrie en a?

  19. El Fel dit :

    Voilà le lance missile qui a abattu l’avion us,
    C’est une nouvelle technologie des Russes.

    http://i42.servimg.com/u/f42/12/32/66/68/fronde10.jpg

  20. Labaykyabashar dit :

    Bonjour
    Une petite question pour Mr Jacques Borde et Louis Dhenguein pouvez vous nous dire clairement si la Syrie détient la pièce maîtresse les fameux S300 si c est pas le cas pourquoi .
    Merci pour votre réponses

  21. Labaykyabashar dit :

    Bonjour à tous voici une analyse très pertinente de Mr Jacques Borde une autre façon de voir les choses,qu en Penssez vous
    merci de vos réponses

    http://french.irib.ir/analyses/interview/item/198073-jacques-borde,-spécialiste-des-questions-internationales

  22. vilistia dit :

    Entretien avec M.Fowzi Salemi.au sujet de l’accord de Genève, sur la Syrie – radio Iran
    Publiée le 2 juil. 2012 par icisouriaalassad

    VIDEO EN FRANCAIS :

    http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=rVCjMmkxXgc

  23. Labaykyabashar dit :

    Dans cette article on oublie l argent diabolique de l Arabie saoudite et du Qatar
    Ils ont bien financé les guerre du golf et de la Lybie.

  24. vilistia dit :

    DEBKAFILES – Assad au Kremlin : je peux liquider la révolte en deux mois. Il remplace les chefs de l’armée.

    http://goo.gl/82tKz

    • Charles dit :

      Sérieusement, peut-on citer quelques informations « étonnantes » données par DEBKAFILES dans les mois précédents, qui se sont avérées vraies ? J’ai la nette impression que ce site douteux n’a aucun intérêt informatif.

      • vilistia dit :

        Charles
        Désolée mais ce site apporte des infos ..Il faut lire souvent entre les lignes.

        Pourquoi ce site vous dérange car israélien ???

        Moi pas du tout et de plus si on doit le considérer comme ennemi alors la devise sera sera la suivante :
        « Informe-toi chez ton ennemi »
        Sun Tzu.

        • Charles dit :

          Vilistia, vous avez peut-être raison, mais vous n’étayez pas votre appréciation, car vous ne répondez pas à ma question par des exemples convaincants. Donc je reformule. Ne connaissant pas d’information « inédite » donnée par ce site qui se soit avérée vraie, pertinente, intéressante, précieuse… je demande, pour réviser mon jugement, qu’on m’en cite quelques-unes, par exemple 3 dans les 3 mois précédents. Merci d’avance (mais je crains fort de vous donner une tâche infaisable).

    • Mohamed Ouadi dit :

      Il s’agit de la pure et dure intoxication, à l’image de ce qui a été publié il y’a quelques jours sur la séquestration de Bachar Al assad dans son palais, par sa garde, et la limitation de ses mouvements, et son extrême méfiance de son entourage par peur d’être empoisonné, et sa dépression etc …, alors que le même Bachar, pendant ce temps, a reçu les membres du nouveau gouvernement qui ont prêté serment devant lui, et présidé la réunion du gouvernement, et donné un entretien à la 4ème chaîne TV iranienne … Voilà le genre de poison que distille ce site …. !
      http://www.infosyrie.fr/decryptage/comment-et-avec-qui-lexpress-continue-dinformer/#comment-57728

  25. vilistia dit :

    Publiée le 2 juil. 2012 par ILOVESYRIE

    لبناني من فريق عنان سرب ورقة امريكية بجنيف 2-7-2012
    Le scandale de la déclaration finale prétendue de Genève sur la Syrie n’est pas une première dans la série de falsifications dans l’affaire syrienne.

    Certainement, il ne serait pas « une dernière ». Des professionnels se sont chargés de la fabrication de telles falsifications dans les centres de décision et dans les institutions internationales, dont les Nations Unies et les médias occupent le haut de la liste.

    Les sources d’Alintiqad ont affirmé que ce document a été fabriqué depuis lundi dernier.

    Selon ses informations, les Occidentaux ont essayé d’y faire impliquer les Russes par l’intermédiaire d’une personne d’origine libanaise faisant partie de l’équipe de Kofi Annan.

    Cette personne a fait fuir la teneur d’un document présenté par les États-Unis à M. Annan.

    À l’aide de la personne libanaise, ce dernier l’a fait fuir aux médias, prétendant qu’il s’agit du document final déjà accepté par les Russes.

    Lundi dernier, Kofi Annan a présenté aux responsables russes un document écrit, en proposant de l’adopter comme la déclaration finale de la conférence de Genève. L’émissaire international n’a pas attendu la réponse de Moscou.

    Il a envoyé le document aux médias internationaux, prétendant que celui-ci est la déclaration finale même de la conférence de Genève.

    Aussitôt, des sources arabes à Paris ont contacté l’ambassade russe, lui demandant des clarifications sur l’affaire du document diffusé.

    Elles ont considéré que les clauses y présentes appellent explicitement à ce que le président syrien quitte le pouvoir en faveur d’un gouvernement d’unité nationale.

    L’ambassade russe n’avait aucune de réponse. Une heure après, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a déclaré que le document publié par M. Annan n’est pas officiel, accusant l’émissaire international, sans le nommer, d’être « mal intentionné ».

    Vendredi le 29/6/2012, le controverse au sujet du document est repris, suite aux fuites faites par le Libanais de l’équipe de Kofi Annan.

    Le Libanais a fait fuir aux médias libanais et arabes la teneur d’un document, qu’il a prétendu être la déclaration finale de Genève.

    Des parties syriennes opposantes ont contacté des côtés russes pour leur demander des explications.

    Les Russes ont démenti la présence d’une telle déclaration, pouvant comprendre les propos de leur ministre Serguei Lavrov.

    A quatre heures de l’après-midi, Reuters a déclaré l’annulation de la conférence à cause de la controverse suscitée par la déclaration finale.

    Simultanément, le Libanais de l’équipe d’Annan a complétement disparu. Il n’a pas répondu aux coups de téléphone des journalistes arabes et libanais.

    Le soir même, la tenue de la conférence a été confirmée, et le consensus sur la déclaration d’Annan démenti. source: Alintiqad
    Soutenez nous « I LOVE SYRIA » : https://www.facebook.com/YACHAME
    ____________________________________

    Pour les arabophones :

    http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=ntOWNUrWIb0
    ___________________________________________

  26. Henri-Bernard Evil dit :

    Tout de même!Si les Atlantistes veulent faire mouiller les Russes, il pourrait faire l’effort d’envoyer une majorette un peu plus sexy qu’un galonné en cravate noire. Les Russes c’est pas des pédés.

  27. Cécilia dit :

    Voici quelques enfants utilisés par l’ASL les habillant en uniforme militaire, et de leur donnant de vrais fusils! Ce fut l’annonce de la formation de la brigade de Baraem al-Atfal à Maarat al-Numan (Nord) :

    http://www.youtube.com/watch?v=jr-C5zD5HaM&feature=relmfu

  28. Cécilia dit :

    Le point commun entre l’Irak et la Côte d’Ivoire à la télé française :

    http://www.youtube.com/watch?v=M-zQ3iinGOI&feature=related

  29. Cécilia dit :

    L’ASL a fait exploser dimanche 1er juin le plus grand pont en Syrie reliant Alep à Lattaquié à la hauteur du rond point du village al-Hamra :

    http://www.youtube.com/watch?v=XAWzdrbnGTg&feature=relmfu

  30. roberto56 dit :

    Vous vous trompez, aucun chasseur F-22 n’a ete engage en Serbie, l’avion abattu etat un bombardier furtif leger F-117

  31. Dumuzi dit :

    Vraisemblablement, le général Gavial adore jouer à Risk… Les pions en plastique étant remplacé par des mirages et le porte avion Charles de Gaulle.

  32. gnié dit :

    « aux fameux avions furtifs F22 des Américains (l’un d’entre eux avait malgré tout été abattu par la DCA serbe) »

    On parle du F-22 ou plutôt du B-2 qui serait plus orienté vers ce type de mission. De plus ne serait-ce pas un F-117 qui fut abattu par la DCA serbe?

  33. helou dit :

    c’est bizarre que les Syriens aient abattu un appareil qu’ils ont pris pour un appareil israelien, d’habitude ils ne touchent pas les appareils israëliens, ils les laissent même pénétrer en profondeur sur le territoire syrien tranquillement sans les gêner et puis après ils protestent…

  34. xy dit :

    « aux fameux avions furtifs F22 des Américains (l’un d’entre eux avait malgré tout été abattu par la DCA serbe) »

    Non désolé, c’était un F-117 – LE bombardier furtif tactique de l’époque.