• Décryptage
  •  

Sous un titre malveillant juste ce qu'il faut - "Damas forteresse impassible sous le contrôle d'el-Assad" -, Le Figaro.fr consacre un article - mis en ligne le 21 août - à la situation dans la capitale syrienne, pour constater qu'on n'y décèle aucune trace d'agitation ni de mécontentement particulier. "A Damas, il faut être devin pour savoir qu'une révolte populaire menace le pouvoir syrien" écrit d'emblée Georges Malbrunot, envoyé spécial du Figaro à Damas (au fait, encore un journaliste étranger [...]


Mot-clefs : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Le Figaro : la révolte introuvable à Damas !

Par Guy Delorme,



Manifestants pro-Bachar à Damas samedi 20 août : manifestement, ils ne lisent pas la presse française !

Manifestants pro-Bachar à Damas samedi 20 août : manifestement, ils ne lisent pas la presse française !

Sous un titre malveillant juste ce qu’il faut – « Damas forteresse impassible sous le contrôle d’el-Assad » -, Le Figaro.fr consacre un article – mis en ligne le 21 août – à la situation dans la capitale syrienne, pour constater qu’on n’y décèle aucune trace d’agitation ni de mécontentement particulier. « A Damas, il faut être devin pour savoir qu’une révolte populaire menace le pouvoir syrien » écrit d’emblée Georges Malbrunot, envoyé spécial du Figaro à Damas (au fait, encore un journaliste étranger officiellement présent en Syrie !)

« Aucun barrage militaire n’a été érigé sur la route entre l’aéroport et le centre ville, pas plus que sur celle menant à Beyrouth au Liban » explique-t-il ensuite, ajoutant « Dans les rues, les policiers ne sont pas plus nombreux qu’en période normale« . Quitte à préciser aussitôt que « ce n’est pas le cas des agents en civil de la police secrète, qui veillent au grain. » Sauf qu’il est ontologiquement malaisé d’apprécier au coup d’oeil le nombre de policiers secrets dans les rues !

Reste que l’homme du Figaro, qui pour rester dans la « ligne » éditoriale de son employeur indique que des violences éclatent « régulièrement« , « tout autour » de la capitale, est bien obligé de conclure que la « révolte démocratique » est plus que discrète à Damas, où les restaurants sont « massivement fréquentés » et les rues « embouteillées« . Alors pourquoi si peu de haine ?

Journaliste recherche révolté désespérément

A cause du peuple, en fait. « Même si de nombreux Damascènes soutiennent les aspirations au changement réclamé par les opposants, la majorité reste encore silencieuse » (que d’espoir contenu dans cet « encore » !) Georges Malbrunot explique qu’à Damas – à Damas seulement ? – « la peur du vide est omniprésente chez beaucoup, et bien au-delà des minorités chrétienne et alaouite ». Et de citer un fidèle musulman interrogé au sortir de la mosquée des Omeyyades qui espère que, si dieu le veut, « la situation sera redevenue normale dans quelques semaines« . Une fonctionnaire, Hala, résume un sentiment certainement répandu quand elle dit : « Je suis la première à reconnaître que le régime commet des erreurs, qu’il y a des abus de pouvoir, mais il ne faut pas casser le système pour introduire le chaos« . Et c’est là la manifestation d’opposition la plus virulente que Georges Malbrunot a pu glaner à Damas ! Assis au pied d’un pilier de la mosquée, Saleh, il est vrai militaire, se veut optimiste à ce sujet : « Regardez à Deir Ezzor c’est fini, à Hama aussi, il y a quelques poches de résistance mais ça va se résorber« . M. Figaro a même droit à l’interpellation spéciale d’un chauffeur de taxi : « Mais où sont les chars ? Si l’on en croit al-Jazeera, la Syrie est à feu et à sang. Mais c’est faux, jugez vous-même ! »

Après avoir sondé la mosquée, on tend le micro à l’église : devant celle de Marie-Myriam (ou Mariam), Mgr Louqa al-Khoury, évêque grec orthodoxe, ne pratique pas la langue de bois – ou de buis : évoquant les opposants, il déclare, sans indulgence excessive, que « ce ne sont pas ces tueurs extrémistes criminels qui vont faire tomber le régime ! » « Pas plus qu’Obama, Cameron ou Sarkozy qui viennent d’appeler au départ de Bachar al-Assad. » Et Mgr al-JKhoury de rappeler certains faits que Malbrunot préfère présenter comme une   »rhétorique du régime » : « Regardez ce qui s’est encore passé ce week-end à Ghabaghed dans le sud, des extrémistes ont attaqué le commissariat et tué son responsable« . Pour relativiser la (sainte) colère de l’évêque, le journaliste figaresque prend soin de préciser que Mgr al-Khoury a récemment expulsé de son église l’ambassadeur américain Robert Ford, pour avoir manifesté avec les rebelles de Hama. Attitude certes peu charitable de la part d’un dignitaire chrétien mais impeccable du point de vue d’un patriote syrien !

Les opposants (cyber ou pas) et BHL pourront toujours prétendre que les Damascènes sondés par Malbrunot étaient de faux passants téléguidés par les services secrets de Bachar. Mais nous avons déjà écrit ici que le vent avait tourné ces dernières semaines en Syrie, et que cet instantané de l’opinion damascène pourrait bien refléter celle de l’ensemble du pays. On peut même se demander si la publication, par un journal aussi conformiste que Le Figaro, d’un tel article n’annonce pas un léger « changement de vent » médiatique sur la Syrie, la révolte marchant décidément mieux en Libye ou en Egypte…

 



Vous pouvez suivre les réponses à cet articles avec le flux RSS.
Les commentaires sont fermés.

32 commentaires à “Le Figaro : la révolte introuvable à Damas !”

  1. Cécilia dit :

    Un changement timide!
    C’est un pas.
    Le premier pas est toujours le plus difficile.
    petit à petit, la marche sera mieux maîtrisée.

    Cependant, d’après le site électronique Syria.post, monsieur Éric Chevalier, l’ambassadeur français, se trouvait, lui aussi, avec monsieur Ford devant l’église al-Salib (La Croix) où l’évêque Luca al-Khour a refusé qu’ils rentrent dans ladite église.

    Merci encore pour le travail de l’équipe.
    Bravo!

  2. Adam dit :

    Kafarsousseh, el Midane, voir Douma, ce n’est pas Damas?…
    Les manifestations sont nocturnes et mouvantes pour échapper aux forces de sécurité, ça ne veut pas dire qu’il y a rien.

    Damas et Alep sont les villes les plus surveillées par l’appareil de sécurité, les rassemblements y sont beaucoup plus difficiles qu’à Homs (cf les bus de police garés à hauteur du tunnel de Kafarsousseh, il leur a fallut 6 min pour intervenir après le début des slogans anti-Bachar après les prières de Tarawih près de la mosquée Al Rifai ).

    Mais bon tant qu’il n’y a pas d’utilisation d’armes à feu contre les manifestants ça va encore…

    • Aleph dit :

      ça en devient comique.

      Des manifestations nocturnes et mouvantes. Pourquoi pas des manifestations dans la salle de bain?

      C’est des manifestations de combien de personnes nocturnes et mouvantes?
      Quelques dizaines de personnes qui courent vite?

      On a des vidéos? Je deviens fan de toutes ces vidéo youtube moi!

      Parce que des milliers de manifestants nocturnes et mouvants…hummm c’est un peu gros. Apparemment certains ont pris des habitudes de facilité avec la désinformation.

      Ceci dit, je trouve le gouvernement trop laxiste avec toutes ces manifestations : Appel à l’insurrection et à faire tomber les instances dirigeantes!…ça va chercher quelques années de prison dans un pays démocratique comme la France.

    • sowhat dit :

      Kafarsousseh, el Midane, voir Douma

      (voire mon cher et non pas voir)

      qu’ont de commun ces quartiers de Damas, pouvez-vous nous le dire s.v.p ?

      Non ?

      ce sont des fiefs intégristes. Aussi simple que ça. Les bravaches et la racaille se répandent des mosquées. Fait indéniable.

      « ça ne veut pas dire qu’il y a rien »

      personne n’a dit le contraire mais la question est de savoir où il y a ce genre de manifestations somme toute très limltées et où l’on n’entend curieusement que les slogans habituels … trop habituels

      Comme dit a peu près un proverbe syrien que je traduis ainsi à ma guise : les plus courtes sont les meilleures (7bl al kizb kasir)

      ça fait 5 mois que dure cette farce sinistre et vous n’avez toujours rien rien trouvé de de mieux à dire que ALLAH WA AKBAR et chute du régime. C’est comme ça que vous voulez entraîner des millions de syriens ? et faire croire que vous militez pour la démocratie ?

    • Adam dit :

      Ce qui est encore plus comique c’est votre obstination à nier les manifestations et à systématiquement les présenter comme des intégristes. J’ai l’impression d’avoir déjà entendu ça quelque part, mais ça venait d’Al Dounia.

      Allez, c’est cadeau:

      Manifs de jour à Kafarsousseh:
      http://www.youtube.com/watch?v=ATQpynQ57o8

      Manifs de nuit(il en a des dizaines d’autres)
      http://www.youtube.com/watch?v=P6BXbQyi8dw
      http://www.youtube.com/watch?v=5_N1ZgO8BBg

      Manifs à Douma
      http://www.youtube.com/watch?v=ssJzx2ZG_qg (c’était avant-hier)

      Et même Alep!
      http://www.youtube.com/watch?v=Wki4DbLxcKU

      En faisant des recherches par vous-même ou en allant sur facebook, vous en verrez des centaines d’autres. Moi j’ai des amis sur place, ce qui est encore mieux pour vérifier mes sources.

      • Lubnan dit :

        Adam,

        « Ce qui est encore plus comique c’est votre obstination à nier les manifestations et à systématiquement les présenter comme des intégristes. »

        Nous l’avons déjà dis, tous les manifestants (ils sont minoritaires selon les témoignages présentés ici ou ailleurs) ne sont pas des extrémistes ( différent d’intégriste).
        Il y a des manifestants pacifiques et qui pour certains tombent sous les balles de l’armée (involontairement).

         » Moi j’ai des amis sur place, ce qui est encore mieux pour vérifier mes sources. »

        Sur ce site, il y a aussi des gens qui ont de la famille ou des amis sur place, il y en a même qui sont sur place.

        La CHOSE extraordinaire c’est que les témoignages des amis de vous Adam, Syrieux ou Syrienne libre sont différents des témoignages des amis ou familles des autres personnes sur ce site.

        Bref, autant se fier aux témoignages des chercheurs, professeurs,journalistes, personnes du clergé, ou simple citoyen… .

        Bien à vous.

      • aleph dit :

        c’est avec des manifs de 50 personnes que vous venez parler du peuple?

        C’est bien ce que je disais en parlant de quelques dizaines.

        Le pays compte plus de vingt millions d’âmes.

        Parlons démocratie. 2 millions d’anglais sont descendus marcher à Londres. Des millions dans beaucoup de capitales démocratiques à travers le monde. Pourquoi?
        Pour faire stopper la guerre contre l’Irak.
        et ça n’a rien changé au cours des choses.

        Comme on dit : le noyé s’accroche à une paille.
        Vous croyez que parce que l’on crie dans la rue à 50, à 1000 ou à 10000, on doit avoir ce qu’on veut et renverser le gouvernement?
        C’est très risible.
        Qu’est ce qu’il scandent à alep (soit disant à Alep) en brandissant le poing? أيد وحدة
        L’inspiration OTPOR serbe qui a été utilisée sous l’égide du sioniste Georges Soros pour fomenter nombre de fausses révolutions colorées à travers le monde, se retrouve si bien illustrée dans la fausse révolte syrienne.

      • sowhat dit :

        « Allez, c’est cadeau: »

        1) Manifs de jour à Kafarsousseh

        هيك يالله ما منركع غير لألله

        « c’est comme ça on s’agenouille que devant Dieu »

        الشعب يريد اسقاط النظام

        « le peuple veut la chute du régime »

        70 manifestants

        2) manifs de nuit à Damas (5 millions d’habitants)

        a)
        environ 50 personnes
        mêmes slogans islamistes

        b)
        idem

        بلروح بدم نفديك يا شهيد

        « par notre âme par notre sang nous te vengerons ô martyr »

        et les classiques « la ilaha illalah » et « martyrs par millions au paradis nous allons » qu’on ne présente plus

        3) Douma

        100 à 150 personnes

        slogan : « allah wa akbar hurrié »

        الله اكبر حرية

        traduction : « Dieu est le plus grand, liberté »

        4) Alep (plus de 5 millions d’habitants)

        environ 300 peseonnes. Certains manifestants brandissent des gourdins.

        slogan ;

        أيد وحدة أيد وحدة

        « une seule main, une seule main »

        Voilà des manifestations hautement politiques !

        Merci pour votre petit cadeau. Continuez comme ça.

        • aleph dit :

          Merci pour votre précision. C’est très important de noter à quel point ce sont des slogans de guerre plutôt que des demandes démocratiques.

          Je répète, il n’existe pas un seul pays au monde qui ne réprimerait sévèrement ces manifestants.
          Je n’ose même pas imaginer le carnage qui aurait lieu si de telles manifestations et de tels slogans avaient lieu aux USA par exemple.

          Ils sont la pour provoquer et pour ensuite aller pleurer via leurs pleureuses professionnelles (adam, syrienne libre, syrieux) auprès des états qui demandent que le pouvoir syrien soit mis dans leurs mains de grès ou de force et par la guerre contre les syriens s’il le faut.

      • rene dit :

        Manifs de jour à Kafarsousseh:
        Franchement mortel ta manif, ils sont quoi 80 personnes ? T’appel ça un cadeau ? C’est une farce oui.
        Je ne regarderai pas les autres , je suppose que ta désinformation est la même, minuscule manifestation dans une rue, autant de personne que dans une petite salle des fête en banlieue pour fêter un anniversaire.

      • Kkweit dit :

        Il aurait été plus judicieux de ne pas mettre de liens vers des vidéos devant faire office de preuves et de nous jurer sur votre bonne fois que le peuple syrien tout entier souhaitait le départ de Bachar al assad !

        Pourquoi ?

        Parce que ces vidéos décridibilisent ce mouvement !

        Pourquoi ?

        Parce que quiconque a déjà fait l’expérience d’une manif en France, pensera, en voyant ces vidéos, que dans les manifs syriennes, il n’y a PERSONNE !!!
        Je n’ai eu à cliquer que sur un seul lien mais je peux vous assurer que même les mouvements politiques minoritaires français (FN, LCR, PCF etc) rassemblent plus de monde !!!

        Monsieur avec tout le respect que je vous dois, VOUS N’ETES PAS SERIEUX !

        Ma première manif, c’était en 2002, contre Le Pen ! Quiconque en a vu les vidéos saura ce que je veux dire par « vrai manifestation » !

        La democratie sa veut dire que le plus grand nombre décide de l’orientation que doit suivre le groupe ! Le peuple syrien a accepter que Bachar al assad succède à son père et des manif de 1000 personnes ne devraient pas avoir le pouvoir de changer ça ! Les syriens veulent le changement ! Suivez l’exemple égyptien ! Croyez-vous sincèrement que les militaires accepteraient de tuer leurs frères sans sourciller ???

    • Cécilia dit :

      Non Adam, Kafarsousseh n’est pas à Damas, c’est un VILLAGE.
      Midan, c’est un en effet, quartier de Damas, un quartier conservateur.
      Je le dis car je suis un pur jus syrien de Damas.

      Faux sur Damas et Alep (60°/° de la population syrienne), elles sont pro-Bachar. Elles rassemblement chaque fois des centaines de milliers des manifestants pour Bachar, à Alep, jusqu’au tard la nuit (ma sœur y habite).

      Il ne faut pas oublier Tartous sur la côte, des manifestations quotidiennes pro-Bachar, un vrai carnaval, femme homme et enfant.

      Dois-je continuer!

      • Cécilia dit :

        A Damas, comme voyez, des Syriennes mêmes avec un couvre-chef et des Syriens
        de toutes âges à la place des Omaeyyades à Damas. Ce jour-là, ils ont juré amour de patrie, le défendre et rester fidèles pour leur président Bachar al-Assad.

        Où sont-elles les femmes dans les manifestations de l’opposition à la sortie des mosquées?
        Pourtant, des syriennes pieuses prient tous les jours. J’en connais personnellement, des amies et de ma propre famille!

        http://www.youtube.com/watch?v=MoKiSv4hJiM&feature=related

  3. The Truth dit :

    Même ce genre d’article ne va pas suffire. Les gens ont été tellement endoctrinés par les pseudo-médias français qu’ils ne veulent pas croire qu’il y a une guerre entre des rebelles armés et les forces de sécurité. Aujourd’hui encore il y a eu un attentat dans un véhicule (apparemment un bus) à Mhardeh, une ville à majorité chrétienne située prêt de Hama, une femme et un policier auraient été tués. Sa prend, j’ai bien peur une vrai tournure confessionnelle.

    • nathalie dit :

      Mon opinion sur la question est que l’avis des Français n’a que peu d’importance, car le sort de la Syrie ne les interresse pas du tout (désolée si je froisse certains….)
      Seules les personnes qui ont des liens avec la Syrie, s’interressent au sujet, et de fait sont habituées à regarder au dela des apparences.
      Ces dernieres ont les moyens de se faire une idée.

      Ce qui pèsera dans la balance c’est l’avis des Syriens qui eux savent ce qui ce passe!!! C’est dans leurs mains qu’est l’avenir du pays!
      Et pour moi la propagande éhontée des médias occidentaux n’est qu’un moyen supplémentaire de leur ouvrir les yeux sur la vrai nature des interets occidentaux : je trouve que c’est plutot favrable à Bachar en fait.

      Mon inquiétude se porte plus sur la  » capacité de nuisance de l’ONU « ,qui est elle capable de mettre encore de l’huile sur le feu, et d’alimenter la volonté de pression des politiques occidentaux.

    • Akyliss dit :

      The Truth, pour parler de la désinformation que ce soit dans les médias français ou la « très vénérable » AlJazeera, j’ai parlé avec un ami marocain sur deux sujet brulant : la Libye et la Syrie, pour lui Bachar est un dictateur sanguinaire, je lui demande pourquoi, il me répond qu’il tue son peuple et que le parti baath est bien connu pour ça ! je lui parle alors des bombardements de l’OTAN sur les civils libyen, il me répond que c’est par erreur que les civils sont bombardé par l’OTAN !
      Quand j’essaie de comprendre d’où il tient l’info qu’il y a 2400 morts et où sont les preuves, il me répond qu’on voit les vidéos sur AlJazeera !je ne savais pas qu’aljazzera a une vidéo pour chaque mort en Syrie!
      Donc j’ai quand même essayer d’expliquer mon point de vue par rapport aux événements dans les deux pays, mais bon c’était temps perdu puisqu’à la fin je passais pour celui qui soutien un régime sanguinaire et qui en plus ne croit pas que la sainte occident avec l’OTAN va à la rescousse de la veuf et de l’orphelin libyen et que ce n’est pas pour son pétrole qu’elle va déloger Khadafi de chez lui…

  4. joujou dit :

    Merci Nathalie, c’est vrai c’est le people syrien qui a juste le droit de decider de son sort. personne ne nie l’exitence des manifestants, mais une centaine de presonne n’ont pas le droit de dicter leur position aux autres. la sitautaion decrite dans l’article est juste, meme comment reconnaitre un policier secret dans les rue il faut bien l’expliquer!, la vie deroule normalement, heureusement, partout en syrie. Apart quelques endroits ou les gens armes ont pu trouve refuge et protection des habitants.
    Damas, alep, homs, hama, al raqa, lataqia, tartous, swida, dara, idleb….toutes les villes sont pareilles, les gens sortent, achetent, vievent normalement, ce n’est sans precaution mais ils supportent et declarent leur rejet a toutes distruction de la syrie.
    nous n’avons pas peur pour la syrie, Dieu merci le people syrien sait comment analyser ce qui se passe au tour de lui, et il sait comment apprendre des situation comme l’iraq ou afganistan.

    • nathalie dit :

      Merci à vous et merci de continuer à défendre la Syrie!
      Meme si la marge de manoeuvre esr limitée pour les Syriens en ce moment , et la période difficile, voire très difficile pour ceux qui ont perdu des proches, je pense que cette épreuve peut apporter du posititif, malgrès tout!Notament , un prise de conscience « politique » pour certains , plus de libertés etc…
      A mon sens , si les Syriens restent unis,la Syrie à tout le potentiel pour offrir un bel avenir à tous ses jeunes!
      Je vous exprime toute mon admiration pour ce peuple « debout », et toutes mes escuses pour ma France vendue….
      Bon courage à vous!

  5. gabriel dit :

    les amies ne vous deranger pas trop avec les (adam )sont aveugle ou zioniste de sentiment ou de sen la syrie va continuer a defendre l honneur et la civilisation arab et notre indepandance malgrer tout les force de la terre notre cinque millant d histoire le prouve et au diable le rest vive la syrie et vive bachar al assad

  6. Doctorix dit :

    Il n’y a pas une chose qui vous frappe, dans ces manifs, que ce soit en Syrie ou en Libye?
    Où sont les femmes????
    J’ai envie d’en déduire que ces manifestations sont le fait d’intégristes islamistes. Il n’est pas difficile, pour un imam fondamentaliste, d’envoyer ses brebis dans les rues: la totalité de ces manifestants rentreraient facilement dans une mosquée.
    Ce qui frappe par ailleurs, c’est l’âge des manifestants. Il n’y a que des petits jeunes, dans ces pays? Cela ressemble à des manifestations de banlieue, comme on en voit chez nous…Et qui peuvent être sévèrement réprimées.
    Il est vrai que chez nous, on a plutôt tendance à les encourager, pour accroître le sentiment d’insécurité.

  7. [...] l’ambassadeur américain Robert Ford, venu faire son agit-prop’ (voir notre article « Le Figaro : la révolte introuvable à Damas ! » , mis en ligne le 22 août). C’est sans doute lui qui nous adresse une allocution dont nous [...]

  8. Rokkfellet dit :

    En France depuis le 30 juin, un décret autorise le tir à balle réelle sur des manifestants. L’article 3 de ce décret dit que « outre les armes à feu […] est susceptible d’être utilisé pour le maintien de l’ordre public, à titre de riposte en cas d’ouverture du feu sur les représentants de la force publique […] le fusil à répétition de précision de calibre 7,62 × 51 mm »

    Ceci fait echo à la Constitution Europeene qui même si elle interdit la peine de mort dans l’article II-61 [4] introduit dans l’article 2, paragraphe 2, de la CEDH, le texte suivant qui limite singulièrement la portée de l’article susdit :

    « La mort n’est pas considérée comme infligée en violation de cet article dans les cas où elle résulterait d’un recours à la force rendu absolument nécessaire […] pour réprimer, conformément à la loi, une émeute ou une insurrection. » [5]

    Alors il suffit d’un tir provoqué en FRANCE pour que cela soit pareil…Un jour ce décret sera utilisé…

  9. [...] l’ambassadeur américain Robert Ford, venu faire son agit-prop’ (voir notre article « Le Figaro : la révolte introuvable à Damas !« , mis en ligne le 22 août). C’est dans doute lui qui nous adresse une allocution dont nous ne [...]

  10. Neutre dit :

    Article de contenu minable aussi médiocre que le professionnalisme de son éditeur, aussi grande que les pupilles d’une vache aveugle qui ne voit que son maigre.

    Monsieur, tout un peule est révolté … vous n’avez rien vu et rien entendu … sinon ce dont vos maîtres ont mis dans ta gamelle.

    Honneur pour un peule qui réclame sa libéré.
    Honneur pour les enfants torturés et tués dans leur innocence exprimé
    Honneur pour les femmes et les hommes qui sortent mains propres tendues pour la liberté.

    Pauvre auteur assis dans un fauteuil tricoté par un tyran.
    Médiocre FIGARO

  11. [...] qu’il n’y a pas le moindre signe de contestation à Damas (voir notre article « La révolte invisible à Damas « , mis en ligne le 22 août), quand on sait que ce M. Figaro n’a pas vu non plus [...]

  12. Cécilia dit :

    Et Homs?

    L’envoyer de la chaine « Russia al-yawm » était à Homs. Il a écouté le père d’un matyr et une femme en pleure suppliant Dieu de protéger le président syrien ainsi que l’armée syrienne.

    Je vous laisse le lien de la vidéo tout en souhaitant que l’équipe de « infosyrie » nous fasse le récit de ses journalistes et par avance, un très grand merci.

    http://www.youtube.com/watch?v=o3usJTknaxo&feature=related