• Décryptage
  •  

Le quotidien français naguère de "référence", Le Monde, publie dans la rubrique Idées de son site un article récapitulatif de la situation actuelle en Syrie. C'est intéressant bien que largement mensonger, ou d'ailleurs intéressant car largement mensonger. En effet, l'auteur, Christophe Ayad, du service international du quotidien, donne à peu près l'état de l'analyse désormais faite par nos élites franco-mondialisée, au terme de 16 mois d'échecs diplomatique de l'Occident atlantisé, sur la crise. S'abritant derrière une toute récente déclaration d'Hervé Ladsous, en [...]



Le Monde trouve de nouveaux mensonges et en recycle d’anciens

Par Louis Denghien,



Christophe Ayad, une figure de la désinformation bobo-atlantiste (parmi un certain nombre d'autres)

Le quotidien français naguère de « référence« , Le Monde, publie dans la rubrique Idées de son site un article récapitulatif de la situation actuelle en Syrie. C’est intéressant bien que largement mensonger, ou d’ailleurs intéressant car largement mensonger. En effet, l’auteur, Christophe Ayad, du service international du quotidien, donne à peu près l’état de l’analyse désormais faite par nos élites franco-mondialisée, au terme de 16 mois d’échecs diplomatique de l’Occident atlantisé, sur la crise.

S’abritant derrière une toute récente déclaration d’Hervé Ladsous, en charge à l’ONU des opérations de maintien de la paix, Ayad officialise en quelque sorte la guerre civile syrienne. Plus exactement, précise l’homme du Monde, il y a trois guerres civiles en une.

- d’abord une « guerre (du pouvoir) contre les civils« , ayant débuté en mars 2011. C’est l’occasion pour Christophe Ayad de recycler un des clichés favoris de la propagande anti-Bachar, auquel les journalistes français ne renoncent pas volontiers : celui des « manifestants à mains nues« . Ce cliché a certes correspondu à un réalité dans les tous premiers temps de la révolte, à Deraa notamment. Mais très vite, les manifestants ont été doublés par des extrémistes armés qui ont enclenché le cycle provocation-répression. Ayad dit que cette « révolution pacifique » se poursuit aujourd’hui dans tout le pays, et que la persistance de ces manifestations infirme la thèse du pouvoir syrien selon laquelle il n’est confronté qu’à des bandes armées. Car, écrit Ayad, « les Syriens ne veulent pas renoncer à ce qui fait l’essence même de leur révolution ».

Tiens donc ! On touche là à  ce que nous avons déjà appelé le « stalinisme bobo » : des milliers, voire, dans le meilleur des cas, des dizaines de milliers de manifestants aux slogans fleurant bon le sectarisme religieux – dont un grand nombre d’enfants en bas âge – représentent donc LES Syriens dans leur ensemble, qui sont tout de même la bagatelle de 23 millions ! Et dont des centaines  milliers ont à plusieurs reprises manifesté dans plusieurs villes leur soutien au gouvernement, sans que Christophe Ayad leur accorde la plus fugitive allusion. Si l’on est indulgent, on dira que le plumitif du Monde est tellement auto-formaté dan sa bonne conscience « citoyenne »qu’il ne se rend plus compte de ce qu’il écrit, ni des réalités du rapport de forces politique en Syrie !

-la deuxième guerre civile, il fallait bien qu’Ayad y vienne assez vite, c’est le « conflit inégal mais meurtrier » qui oppose depuis la fin de l’été l’ASL  à l’armée régulière. Réactivant le mythe biblique du David rebelle contre le Goliath gouvernemental, Christophe Ayad explique que si l’ASL n’est pas de taille à battre l’armée de Bachar, sa tactique de guérilla, son implantation et les armes « qu’elle commence à recevoir » inquiètent de plus en plus le régime…

Non, M. Ayed, l’ASL inquiète surtout – pour reprendre votre rhétorique – LES Syriens, qui perçoivent dans leur grande majorité les bandes rebelles comme des terroristes qui multiplient les attentats contre les personnes et les destructions des biens et infrastructures, et prennent des populations entières en otage comme à Homs. Quant aux (ex)actions des bandes armées elles ont commencé plus tôt que vous ne le dites : c’est le 6 juin 2011 qu’une troupe d’islamistes armés, qui ne se recommandaient pas encore de l’ASL, ont pris d’assaut un QG de la police à Jisr al-Choughour, massacrant au moins cent membres des forces de l’ordre. Et si la lutte est inégale entre les bandes et les militaires, c’est aussi que les premiers recourent souvent à la tactique de l’assassinat ciblé ou de l’embuscade contre le seconds.

Propagande invérifiable encore (et pour cause) que l’affirmation, empruntée prudemment à un service de l’ONU, selon laquelle les rebelles contrôlent « 40% » du territoire syrien : c’est l »habitude de l’OSDH de déclarer qu »une ville ou une région est sous contrôle de l’ASl, dès lors qu’une bande y a fait une apparition ponctuelle, avant de devoir s’éparpiller au premier retour offensif de l’armée. Au début de l’année, les médias français, Monde en tête, nous ont fait le coup, rappelez-vous, de l’ASL contrôlant toute la périphérie est de Damas, au point pratiquement d’assiéger Bachar dans son palais. Cette légende urbaine a duré 48 heures, mais manifestement elle fait encre rêver un Christophe Ayad !

Ce qui serait cruel, à cet égard, ce serait de se repasser le fil d’un an de dépêches OSDH/AFP, et d »articles du Monde : car on y lirait une suite ininterrompue de succès militaires de l’insurrection, transformant presque toutes les villes de Syrie en bastions, recrutant un flot continu de soldats dissidents, à se demander comment il subsiste un État et une armée syro-bachariste à l »heure actuelle !

-troisième conflit en cours en Syrie selon l’analyse ayadienne, « la guerre de tous contre tous » : là, le collaborateur du Monde vise les massacres de civils, commis d’un communauté à l’autre. Et là, bien sûr, Ayad sort de son chapeau la tuerie de Houla, en mai dernier, l’attribuant avec une tranquille assurance aux chabihas alaouites. Sait-il, ou feint-il d’ignorer, ce bourreur de crânes bobos, que pratiquement toutes les victimes de ce massacre appartiennent justement à des famille alaouites, et que même une famille était celle d’un député bachariste ? Que la télévision russe (qu’un Ayad, formé à la rude école gaucho-atlantiste de Libération, évidemment méprise statutairement) mais aussi un grand reporter de la Frankfurter Allgemeine Zeitung ont recueilli assez de témoignages et d’indices pour conclure à la responsabilité des miliciens islamistes, ASL ou pas, puisque même notre Ayad reconnait, avec ses mots de Tartuffe, « une grande autonomie des groupes » censés constituer cette ASL, et aussi une possible « infiltration » de celle-ci « par une composante djihadiste » (Que galamment ces choses-là sont dites !)

Bien-pensance géostratégique, déni de réalité, franc mensonges, mythes propagandistes, Le Monde sera toujours l Monde, et ses collaborateurs des collabos de l’OTAN ! Quand bien même ils auraient reçu, comme Cristoph Ayad, le prix Albert Londres (décerné par le gratin du journalisme français mainstream) Mais, au fond, c’est la réalité et l’avenir qui devraient fournir le meilleur démenti aux assertions de ces militants déguisés en journalistes.

 



Vous pouvez suivre les réponses à cet articles avec le flux RSS.
Les commentaires sont fermés.

29 commentaires à “Le Monde trouve de nouveaux mensonges et en recycle d’anciens”

  1. Marie-Christine dit :

    « c’est le 6 juin 2011 qu’une troupe d’islamistes armés, qui ne se recommandaient pas encore de l’ADSL, ont pris d’assaut un QG de la police à Jisr al-Choughour, massacrant au moins cent membres des fores de l’ordre. »
    Cher Louis, est-ce volontaire votre ADSL ? S’il s’agit, comme on peut plutôt le supposer, d’un humour involontaire, vos doigts étant allés trop vite sur le clavier, je trouve « l’erreur » amusante…
    A part ce détail, merci pour votre article.
    Un persévérant de plus, qui ne sait plus quels arguments inventer pour continuer à tordre la réalité, tout en restant crédible…
    Dur, dur, dur, plumitif Ayad !

  2. Christian dit :

    Mr. Ayad doit se recycler… de quelle origine est-il? Entre autre, voici aussi une bonne analyse de Pierre Khalaf:

    http://www2.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=69199&frid=18&seccatid=37&cid=18&fromval=1

    • sowhat dit :

      Ayad est un nom arabe assez répandu au Liban , Syrie, Jordanie, Palestine.
      M. Ayad est un anti-syrien de l’espèce enragée, je crois même que la vindicte anti-syrienne est sa principale occupation. Je ne sais pas si cela est du à ses origines, mais il exhale en tout cas une haine assez typique de certains milieux libanais.

  3. L'étrangère dit :

    Merci Monsieur Denghien pour cette mise au point.

    En voici une autre :
    20/06/2012
    http://www.youtube.com/watch?v=59qwA5pnMSs&feature=youtu.be
    المؤتمر الصحفي للدكتور بشار الجعفري 20-6-2012
    http://www.youtube.com/watch?v=KqPsjqbSmbw&feature=youtu.be
    Press conference, Syrian Permanent Representative Dr.Al-Jafari at the Security Council

  4. salam dit :

    Je ne peux plus supporter de lire des phrases comme celle-ci : « Ce cliché a certes correspondu à un réalité dans les tous premiers temps de la révolte, à Deraa notamment ».
    J’étais au Liban dès les premiers jours de cette guerre. Nos médias (télé, presse) montraient ce qui s’y passait réellement. Déjà, la police arrêtait presque tous les jours des trafiquants d’armes vers la Syrie.
    Comme nous voyons là-bas les chaînes étrangères, j’étais sidérée de voir comment un fait était transformé en son contraire bien que les images étaient les mêmes! On aurait pu dire que notre relation des faits n’était pas impartiale. Or, récemment, j’ai appris qu’en Israël aussi ils avaient les mêmes infos que nous au Liban!
    Qui connaît des Jordaniens et des Irakiens pour leur poser la question ?
    Un lien pour un entretien fort intéressant:
    « Intervention humanitaire » en Syrie : vers une guerre régionale ?
    http://tv.globalresearch.ca/fr/2012/06/humanitarian-intervention-syria-towards-regional-war
    Interview de Michel Chossudovsky. 08 juin 2012

  5. Syrie.Eternelle-سوريا.خالدة dit :

    Je lis Le Monde comme je lis les prédictions d’Elisabeth Tessier.
    Rarement, et sans y jeter un coup d’oeil.
    Hubert Beuve-Méry est bien mort.
    Comme Pierre Brisson.
    Maintenant, les journalistes, c’est les Bouvier, Littell, les bien-pensants , les abonnés à L’Officine Sionniste Des Hypocrites, dite OSDH, fournisseurs news de Donatella

  6. MC dit :

    IL est fort probable que déjà à Deraa en mars 2011, des hommes armés (probablement infiltrés depuis la Jordanie?) aient eu pour mission de tirer autant sur les manifestants que sur la police pour provoquer une riposte violente. Voir le site: http://www.globalresearch.ca/index.php?context=va&aid=24591 du 3.5.2011, qui donne aussi une analyse édifiante de la campagne de désinformation.
    Quant à la méthode d’infiltrer des francs-tireurs pour provoquer des troubles, les voyous de l’OTAN sont passé maitres en la matière. Voir: http://www.informationclearinghouse.info/article29840.htm

    • sowhat dit :

      Mais tout le monde à Deraa sait que l’histoire des écoliers a été montée de toutes pièces avec l’aide d’une bande de gamins étrangers à Deraa qui sont venus de Jordanie en traversant la frontière à moto. Les grafitis c’est juste un truc pour fixer l’attention du public. Tout le monde sait que l’incident des grafitis a été précédé par une semaine de provocations de la part d’inconnus. Et les armes étaient déjà prêtes dans les mosquées. L’histoire des écoliers a été délibérément exagérée pour cacher d’autres actes de provocation et détourner l’attention des incidents armés planifiés d’avance. Le mufti de Deraa l’a lui-même reconnu et d’ailleurs il a ensuite pris la fuite et s’est réfugié au Liban. Pourquoi a-t-il fui alors que les autorité l’avaient relâché alors même qu’il était prouvé qu’il était impliqué jusqu’au cou ? C’est qu’il ne pouvait plus assumer toutes les conséquences. Or dans la plupart des cas, les provocations si l’on y est pas préparé entraînent des bavures.

  7. joska dit :

    Pas étonnant de la part d’un sioniste journaleux du « Monde »! Il est évident qu’il ne sait rien et ne sait même pas rendu sur le terrain car il serait refoulé à la frontière de par ses origines! mais bon, il fait mauvais temps pour les terroristes, les atlantiste onusiens sionistes

  8. wobebli dit :

    Concernant Christophe Ayad, je suis trés dubitatif à cause de son exploit au début de la crise ivoirienne : il a publié un article « révélant » que selon des sources confidentielles, la rébellion de 2002 était en fait un faux complot organisé par le gouvernement Gbagbo pour éliminer ses opposants. C’était l’époque ou la rébellion semblait avoir échoué. Par la suite, il ne s’est jamais expliqué publiquement sur ses sources mensongères. Il me semble que la moindre des choses aurait été de dénoncer ceux qui l’avait trompé, à l’insu de son plein gré. Quelque temps après il dénonçait un autre faux complot organisé par le gouvernement mauritanien pour liquider son opposition. Ce gouvernement à été par la suite renversé par un vrai coup d’état qui a bénéficié de la sympathie française, comme la rébellion ivoirienne. Bref, l’homme ne semble pas craindre d’être trompé par ses sources sécrètes. Peut être a t il des infos confidentielles sur la Syrie?

  9. karkamaz dit :

    Ré informez vous par les média suisse:
    Syrie: ce que vaut la thèse du complot occidental
    http://www.rts.ch/la-1ere/programmes/forum/4059428-syrie-ce-que-vaut-la-these-du-complot-occidental-19-06-2012.html?f=player/popup

    • Marie-Christine dit :

      Mieux, bien mieux que les médias français, on dirait !

    • kegan dit :

      Tu parles:
      La dernière phrase « Dire que la CIA et la MOSSADE sont derrière le massacre de Houla est du révisionisme avant l’heure … » Il a réussi à placer sa sloperie, il était là pour ça !!
      Ca me rappelle étrangement une autre phrase ; « dire que la version officielle de chute des tours n’est pas la bonne est du révisionisme avant l’heure … »
      Quelle saleté, qu’est ce que le revisionnisme a à faire la dedans ?
      En fait dennoncer n’importe quel coup monté est du revisionnisme non ?

    • Clem dit :

      Qui est cette dame qui intervient? Elle cloue tellement la bouche du propagandiste en face d’elle que celui-ci n’a plus que les arguments des imbéciles à la bouche : le conspirationnisme!

  10. Cécilia dit :

    Nous sommes là et nous y restons !

    Les chrétiens syriens étaient en Syrie plus de 600 ans avant l’arrivée des autres.

    http://www.youtube.com/watch?v=PEnL1lve9Og&feature=relmfu

    • Etudiant dit :

      Et ça justifie la mort d’autres personnes d’autres communautés ?
      Si l’histoire tue le présent, le monde est sans dessus dessous. Heureusement que les chrétiens de SYrie ne sont pas resté dans le passé comme vous et participent à la construction du présent et de l’avenir de la Syrie.

      • Louis Denghien dit :

        Oui, plutôt aux côtés du gouvernement syrien.

        L.D. & Infosyrie

      • Cécilia dit :

        Combien vous pouvez être de mauvaise foi, Faux Etudiant ?
        Et à quel point vous excellez dans la déformation ?

        1- Cécilia s’est réclamée à maintes reprises SYRIENNE, parfois même FIÈREMENT SYRIENNE, écrits plus de dizaine de fois sur ce site-même.

        2- Cécilia a le sang syrien qui coule dans ses veines : alaouite, sunnite, arménien et chrétien de côté de son père, sa mère, le grand-père et la grand-mère et d’autres ancêtres. Je viens de ce mélange qui fait la Syrie.

        3- Le titre « Nous sommes là et nous y restons » est la traduction française du titre arabe.

        4- « Les chrétiens syriens étaient en Syrie plus de 600 ans avant l’arrivée des autres « , ce sont les propos du Père Luqa al-Khouri de l’église Notre Dame de Damas à al-Qussour à Damas, mais apparemment vous ne comprenez pas l’arabe sinon expliquez-moi comment ces propos prononcés dans la vidéo vous sont échappés ainsi que le titre de la vidéo écrite en arabe ?

        5- L’Histoire est faite du passé, du présent et d’avenir et on ne peut pas couper les humains de leurs racines, les racines de chrétiens syriens remontent à plus de deux mille ans en Syrie, il est vrai, mais l’âge de la civilisation syrienne remonte à plus de sept mille ans, nous sommes tous SYRIENS depuis sept mille ans, deux milles ans, mille ans, cinq cent ans, cent ans sans oublier les arméniens, les kurdes, les Turkmanss même les Irakiens qui ont choisi de devenir Syriens depuis une vingtaine d’années suite à l’invasion de leur pays.

        Alors arrêter donc de me prêter une pensée que je n’ai pas ou de me faire dire ce que je n’ai pas dit.

        La honnêteté intellectuelle trouve rarement son chemin chez vous, Faux Étudiant.
        C’est triste constat !

        • Etudiant dit :

          ca fait longtemps que je ne regarde plus vos liens cécilia. Sauf ceux des promenades enregistrées à Damas.
          C’est vos contributions véritablement utiles à ce blog et ça vous rend divertissante.

          • Cécilia dit :

            « ca fait longtemps que je ne regarde plus vos liens cécilia. Sauf ceux des promenades enregistrées à Damas.
            C’est vos contributions véritablement utiles à ce blog et ça vous rend divertissante. »

            Bon, je comprends donc un peu votre réaction, Faux Étudiant.

            Dois-je donc vous remercier pour m’avoir complémenté ?
            Bien élevée comme je suis, je dirai OUI ;)

            De mon côté, « Faux » ajouté à votre pseudo Étudiant est un complément de la part de Cécilia.

      • sowhat dit :

        « Et ça justifie la mort d’autres personnes d’autres communautés ? »

        à ce que je sache ce ne sont pas les chrétiens qui les massacrent mais tes amis de la vermine islamiste. Tu as décidément la tête à l’envers l’Etudiant

  11. Djazaïri dit :

    Christophe Ayad, j’aimerais bien le rencontrer en face pour lui dire ce que je pense.
    Ces articles sont nauséabonds.
    Est-il Qatari?

  12. Djazaïri dit :

    Qui a son mail?
    Est ce ayad@lemonde.fr?

  13. Djazaïri dit :

    C’est drôle, mais depuis qu’il y a Eric Israelevicth comme directeur, Le Monde est devenu ouvertement pro-Otan.
    On croirait lire Le Figaro de Mr Dassault (vous savez il s’agit de cet « industriel » qui est le vendeur d’avions . Il est subventionné par les contrats de l’Etat français).

    • sowhat dit :

      au moins sur le Figaro la plupart des commentaires qui ne vont pas dans le sens de la doxa officielle sont publiés. Le filtrage est beacoup plus strict sur Le Monde. Dassault n’a pas grand-chose à voir là-dedans.

  14. Djazaïri dit :

    Je viens de vérifier, c’est bien son mail. Il est indiqué en bas du dernier article paru.
    ayad@lemonde.fr

  15. Cécilia dit :

    Lattaquié, village Kansabba au Sud Est de Lattaquié faisant ainsi la frontière entre Lattaquié et Idleb, donc très proche de la Turquie.

    Il y a trois semaines, les démocrates pacifistes étaient à l’œuvre dans ce petit beau village tranquille à majorité chrétienne orthodoxe et comme d’habitude, ils filment fièrement leurs exploits dont je cite quelques merveilles de leurs propres vidéos :

    1- l’attaque de la gendarmerie de Kansabba avec des mains nues (merci Juppé):

    http://www.youtube.com/watch?v=dXOgWZ43w-I&feature=share

    2- une fois à l’intérieur, ils cassent tout question de se calmer :

    http://www.youtube.com/watch?v=IO1YyR9lAMI&feature=relmfu

    3- l’attaque de la municipalité de Kansabba avec Allah Akbar. Vous n’avez pas besoin de comprendre l’arabe, les images parlent d’elles mêmes.

    http://www.youtube.com/watch?v=arbL0DUTpLA&feature=relmfu

    4- dans leur retrait tactique, ils ont mis le feu dans les fermes et la forêt en intitulant leur vidéo : « Opération de l’ASL contre la gendarmerie de Kansabba »

    C’est le village de la grande-mère maternelle de mon amie syrienne d’Avignon, âgée et malade, elle refuse de quitter son village, la famille prend de ses nouvelles par le curé de paroisse. La maison de la tente de mon amie fait partie des maisons brûlées par les terroristes.

    De même, on est toujours sans nouvelle de 17 policiers et gendarmes enlevés par les terroristes ce jour-là.

    http://topnews-nasserkandil.com/topnews/share.php?sms_id=18188

    Le gouvernement a été obligé d’envoyer un hélicoptère car les terroristes ont tendu un embuscade aux policiers qui ont essayé de venir en aide à Kansabba causant une perte importante parmi les policiers.
    Kansabba est un village un peu isolé géographiquement.

    D’après ma copine, l’armée est présente dans les environs depuis ce jour-là.

    Le reportage de la télévision syrienne sur place et à l’hôpital de Lattaquié avec les blessés :

    http://www.youtube.com/watch?v=w_9IpPqyzpA&feature=related

    http://www.youtube.com/watch?v=ANLay9hgtnw&feature=related

    Le correspondant d’arabi-press à Lattaquié, Sami Zarqa parle de Jalal Kadoum, un fermier de ce village qu’un chauffeur du taxi l’a trouvé en plein san au bord de la route et qui se trouve toujours dans le coma homme, il appelle le secours mais en attendant, il trouve un papier sur lequel il était écrit « C’est le sort réservé à vous tous et à votre gouvernement ». A Saryoun, dans un village à côté et toujours selon le correspondant d’arabi-press, ils ont tué Qassem Kahilah avec sa femme épargnant leur petit garçon Ahmad en lui coupant tous ses doigts alors que la grande soeur, Jumanah, âgée seulement de 7 ans a pu s’échapper et se cacher dans la forêt tout proche où personne a de ses nouvelles depuis. J’imagine pauvre enfant terrorisée d’assister à ce rite barbare dans lequel les parents massacrés et les doigts du petit frères coupés. Quelle Clémence !

    Et à Salma, un petit village tombé aux mains des salafistes, l’émir réclame l’argent aux habitants pour ASL, celui qui refuse la première fois, on lui l’oreille, la deuxième c’est la mort découpé en morceau dont aucun animal sera le faire aussi bien !

    http://www.arabi-press.com/index.php?page=article&id=30813

    Un article en arabe et une photo du village Kansabba :

    http://www.shukumaku.com/Content.php?id=41628

    Quelques photos du village :

    https://www.facebook.com/photo.php?fbid=218033051551567&set=a.218032604884945.56918.217045554983650&type=3&theater

    Kansabba, un mot qui vient du syriaque qui signifie le nid de l’aigle sa position haute dans la montagne à 750 mètres d’altitude sur la mer avec deux trois milles habitants environs qui sont restés silencieux et à l’écart des événements en Syrie où toutes les communautés vivent en paix et harmonie, mais cela dérange les diables salafo-takfiris, amis du Golf et les démocrates de BHL et consorts.

    Allah Akbar alekom ya mujrimin w ya irahbiyien !
    Allah est grand contre vous criminels et terroristes !

  16. mehdi assem dit :

    Salut après ces punitions divine les catastrophes naturelles la crise financière les révoltes arabe le terrorisme les maladies les accidents naufrage crash d’avion les guerres aux Présidents et Roi de monde entier d’appliquer la charia islamique et de mettre fin a israél pour éviter un cataclysme a l’échelle planétaire pire que le tsunami de Japon ces révolte arabe punition d’ALLAH pour les arabes parce que ces arabes peuple et gouvernement n’ont pas voulu appliquer la charia et n’ont pas voulu libérer la Palestine merci

  17. Victorserge0 dit :

    Ne lisez pas le monde , faut pas financer la presse islamo sioniste