• Décryptage
  •  

Notre collaborateur Mohamed nous offre la traduction d’un important article du quotidien libanais Assafir consacré aux révisions de la position de la diplomatie française : nous nous sommes déjà fait l'écho des déclarations et états d'âme de Juppé (voir notre article "Juppé très, très déçu par l'opposition syrienne", mis en ligne le 16 mars). Ce qui est intéressant c'est de voir comment cette déconfiture diplomatique française est vue par un journal libanais, certes plutôt pro-syrien, mais lu par toute la [...]



Le spleen syrien de Juppé vu par un quotidien libanais

Par Mohamed,



Juste retour des choses : Alain Juppé a souffert de la Syrie syrienne

Juste retour des choses : Alain Juppé a souffert de la Syrie syrienne

Notre collaborateur Mohamed nous offre la traduction d’un important article du quotidien libanais Assafir consacré aux révisions de la position de la diplomatie française : nous nous sommes déjà fait l’écho des déclarations et états d’âme de Juppé (voir notre article « Juppé très, très déçu par l’opposition syrienne« , mis en ligne le 16 mars). Ce qui est intéressant c’est de voir comment cette déconfiture diplomatique française est vue par un journal libanais, certes plutôt pro-syrien, mais lu par toute la classe politique et les élites libanaises. Il est fait à un moment allusion au point de vue des « diplomates français de retour de Damas » : une allusion  à une prise de bec qui aurait eu lieu entre Juppé et l’ambassadeur Eric Chevalier, qui ne partagerait pas du tout l’analyse de son ministre de tutelle sur la situation et l’évolution de la Syrie et se serait plaint de ce que ses rapports n’étaient jamais pris en compte par ce dernier.
L’article a été écrit avant l’adoption de la « déclaration présidentielle » du Conseil de sécurité, ce jeudi 22 mars, qui à défaut de traduire une inflexion de la ligne française sur la Syrie – impossible à envisager tant que Juppé sera au Quai d’Orsay – est nettement en retrait des exigences agressives des projets de résolution occidentalo-arabes rejetés par les Russes et les Chinois.

 

Juppé et une année pleine de paris perdus quant à la chute d’al-Assad !

Assafir / Mohammad Ballout / le 19.03.2011

C’est à des révisions douloureuses et à des choix difficiles que le ministre des Affaires étrangères français, Alain Juppé, a dû faire face, après une année pleine de paris diplomatiques sur la chute imminente du régime syrien, qui n’ont pas abouti à l’adoption des résolutions nécessaires en ce sens au Conseil de Sécurité, ou à fournir la base juridique nécessaire pour son intervention en Syrie.
Le ministre, qui quittera son poste dans les semaines à venir, si les prévisions des sondages d’opinions se réalisent, et que donc les élections présidentielles, début mai, aboutissent à la défaite du président Nicolas Sarkozy, a passé en revue, dans un entretien avec le journal Le Monde, un an de politique française envers la Syrie.

Un régime plus fort qu’imaginé, une opposition moins fiable qu’espérée

La première révision déchirante, ce fut la découverte que le régime était plus fort qu’on ne le pensait, et que l’institution militaire syrienne était plus dévouée et obéissante au président Bachar al-Assad que ne le présentaient les analyses diplomatiques. Juppé dit notamment : « Nous avons pensé qu’il allait y avoir des dissidences nombreuses et rapides, et que le régime avait commencé à se fissurer », mais, explique-t-il, cela ne s’est pas produit aussi rapidement que souhaité parce que le régime syrien « n’a pas hésité à recourir à toute cette barbarie, à tel point que les familles des ambassadeurs et des généraux ont été prises en otage par le régime. Nous n’avons pas bien apprécié la brutalité du régime, ni même la personnalité d’al-Assad lui-même ».
Juppé a découvert avec amertume la faiblesse du CNS et son incapacité à rassembler les forces de l’opposition syrienne et à les intégrer. A ce sujet il dit : « Il y a des opposants syriens, dont les positions affaiblissent l’opposition, du fait des luttes rivales entre l’extérieur et l’intérieur, et nous cherchons à les convaincre d’inclure davantage d’alaouites et de chrétiens dans leurs rangs ».
La diplomatie française a parié sur la reproduction du modèle libyen et la transformation du « Conseil National syrien » en un pôle qui rassemble toutes les parties de l’opposition syrienne avec ses tendances intérieures et extérieures, en dépit de sa faible représentativité parmi les forces révolutionnaires sur le terrain, et son manque d’une personnalité dirigeante charismatique. Longtemps, les Français ont ignoré les spécificités de l’opposition syrienne, et l’absence d’un pôle historique réunissant ses tendances islamique, libérale et de gauche. De même, les affaires étrangères françaises ont soutenu le point de vue arabo-qatari, qui veut imposer le CNS comme l’unique partie habilitée à diriger l’action nationale syrienne, et n’a pas tenu compte des autres forces, auxquelles parfois a été refusé de tenir une conférence de presse dans le centre de presse étrangère. Et sur pression de certains membres du conseil « proches », les Français ont toujours bloqué tout rapprochement avec des parties indépendantes, ou toute coalition ou organisation cherchant à fédérer l’opposition dans le cadre d’un congrès syrien général, conformément au plan de la Ligue arabe.
Alain Juppé regrette que « les organisations religieuses catholiques et orthodoxes aient lié leur sort avec le sort de Bachar al- Assad. Nous comprenons les craintes des chrétiens, mais ils doivent savoir que leur avenir sera meilleur à la lumière de la démocratie ».
En ce qui concerne l’armement de l’opposition syrienne, la position française suit sa propre logique. Si il lui reproche sa division, il est peu probable qu’il approuve son armement. « L’armement de l’opposition va jeter la Syrie dans une guerre civile », a dit Juppé « et c’est une guerre qui serait terrible d’après ce que nous voyons de détermination claire chez les communautés ». Et une source française va jusqu’à confirmer cette position de refus de l’armement, non seulement pour l’illégalité de la décision en elle-même, mais parce que l’opposition une fois armée, elle sera incapable de renverser le régime, à cause du déséquilibre flagrant des forces. Quant à l’intervention militaire, il n’y a pas de place pour elle. Et le ministre de dire à ce sujet : « Nous n’allons pas entrer dans un processus de ce genre, sans un mandat de l’ONU. Les conditions et les termes de ce mandat ne sont pas encore réunis ».
Les révisions de Juppé reflètent la « montée » des points de vue des diplomates français, de retour de Damas, et la tendance à se comporter avec plus de réalisme sur la base des résultats d’une année de manifestations sans renversement du régime et de l’échec de toutes les tentatives pour unifier l’opposition syrienne ou l’adoption d’une résolution du Conseil de Sécurité qui va monter une coalition internationale et arabe contre le régime syrien.
Cette révision va-t-elle pousser les Français à changer leur approche du dossier syrien au Conseil de sécurité, pour qu’ils renoncent à la confrontation avec les Russes autour de l’inclusion dans une résolution onusienne de leur vision du processus de transition en Syrie ? Les Français subissent des pressions de leurs alliés américains, et britanniques, en particulier, qui président le Conseil ce mois-ci, et qui veulent obtenir quelque chose dans le dossier syrien, et faire adopter une résolution contre le régime. Et les Britanniques, selon des sources diplomatiques occidentales, accepteraient de ravaler leurs réserves sur les conditions russes et de se contenter d’une résolution à caractère humanitaire qui condamne de façon équilibrée la violence de toutes les parties, ce pour dépasser le double veto russo-chinois.
Alain Juppé anticipe sur le règlement proposé pour sortir de la confrontation avec les russes qui refusent toute résolution incluant le retrait d’al-Assad, en disant : « Nous sommes dans un vrai tourbillon, allons-nous accepter une résolution à caractère humanitaire, et laisserons-nous le champ libre aux massacres, en acceptant un règlement sans gloire, qui va prolonger la vie du régime ? Nous sommes exposés aux pressions américaines et britanniques, et du SG de l’ONU, Ban Ki-moon, pour se mettre d’accord sur un projet de résolution humanitaire, sans dimension politique ».
Même l’initiative de la Ligue arabe, sur laquelle est basée la légitimité de la revendication occidentale de la condamnation du régime syrien, souffre d’une grande confusion quant à la détermination de l’avenir d’al-Assad dans le processus de transition, et cette lacune est utilisée par la diplomatie russe pour dire, qu’elle aussi se base sur cette initiative arabe et considère que la demande de retrait d’al-Assad est contre-productive. Et Juppé reconnait que « le plan de la Ligue arabe ne comprend pas le retrait du président syrien, elle parle plus précisément de la mise à l’écart du président, tandis que son adjoint négocierait le processus de transition« .  » C’est le service minimum » commente Juppé.
Un diplomate occidental a déclaré que les négociations avec les Russes et les Chinois seront achevées vendredi prochain au Conseil de sécurité. Et il ne semble pas que Moscou et Pékin s’opposent à envoyer un message à Bachar al-Assad pour soutenir la mission de l’envoyé de l’ONU et de la Ligue arabe en Syrie, Kofi Annan, et sa tentative d’obtenir un cessez le feu, à condition de prendre leur message avec ses réserves : une résolution sans caractère obligatoire, et sans référence claire au plan de la Ligue arabe, sinon l’unique alternative est une « déclaration présidentielle » (du Conseil de sécurité), symbolique, sans grande importance ou caractère obligatoire.

Lien de l’article du journal libanais Assafir en arabe, du 19.03.2012 :
http://www.assafir.com/MulhakArticle.aspx?EditionId=2104&MulhakArticleId=313856&MulhakId=3102#.T2e-_GYEtRo.facebook
Traduction pour Infosyrie, le 20.03.2012 : Par Mohamed Ouadi.



Vous pouvez suivre les réponses à cet articles avec le flux RSS.
Les commentaires sont fermés.

51 commentaires à “Le spleen syrien de Juppé vu par un quotidien libanais”

  1. vilistia dit :

    Dans le texte :
    « Alain Juppé regrette que « les organisations religieuses catholiques et orthodoxes aient lié leur sort avec le sort de Bachar al- Assad. Nous comprenons les craintes des chrétiens, mais ils doivent savoir que leur avenir sera meilleur à la lumière de la démocratie ». »

    Juppé se prend pour Dieu le Père. Amusant de lier le christianisme au mot « démocratie »; pourquoi ? l’Islam est incompatible avec la démocratie ?

    • Byblos dit :

      Mais pas du tout. Ce n’est pas ce que Juppé dit. Relisez attentivement. Pour Juppé, il n’y a d’autre démocratie dans le monde arabe que celle des… Frérots musulmans! C’est leur démocratie qu’avec la bénédiction de Juppé et le soutien technique de ses barbouzes, il était encore question d’instaurer en Syrie, les armes à la main.

      J’ai bien écrit qu’il ÉTAIT question d’instaurer. Les choses semblent avoir sensiblement changé depuis l’article d’As-Safir. Depuis lors, le même Juppé s’est plaint au site Le Monde de de que les frérots ne s’ouvraient pas beaucoup aux chrétiens et aux alaouites.

      Faudrait voir, Monsieur Juppé! Quand aviez-vous raison? Il y a une semaine? Ou deux? Ou ne vous seriez-vous pas gouré sur toute la ligne?

      • vilistia dit :

        Byblos

        Vous avez raison. J’aurai dû « sa démocratie » version Juppé

        • vilistia dit :

          Byblos correction..la fatigue.

          Vous avez raison. J’aurai dû dire « sa démocratie » version Juppé

          • Pedro dit :

            Cen’est pas l’islam qui n’est pas compatible avec la démocratie, ce sont les religions dans leur ensemble.

            La religion n’a rien a voir et n’a rien a faire avec la politique, et à chaque fois que ces deux choses la ont été mélangées on a abouti soit à une catastrophe soit à une dictature religieuse.

          • mécréante dit :

            Pedro, ravie de faire votre connaissance !

      • malja dit :

        la religion musulmane comme la religion chrétienne (hors protestantisme) ont des bases similaires sur le partage avec le prochain alors que le protestantisme et le judaïsme sont plus individuels et basés sur la réussite personnelle don de Dieu à certains élus.
        Les sionistes le savent très bien eux qui créent des « évènements » pour créer et exacerber des tensions entre Chrétiens et Musulmans. (Carpentras Toulouse).
        En Syrie ils ont échoué car les Syriens sont d’abord Syriens et très fiers a juste titre de leur histoire et de leur origine et après ils ont leur religion personnelle et privée.
        Dans le même esprit je pense que ses saxons sionistes cherchent aussi a détruire toutes les traces des civilisations du monde précédant leur bible (voir Irak)et leur démocratie (voir Grèce) pour leur « démocratie ».
        A cela vous pouvez ajouter leur immense mépris pour ceux qu’ils appellent le goy ou goyim ou gentils qu’ils mettent entre eux les élus de Dieu et les animaux et qui sont fait pour les servir voir sur you tube
        http://youtu.be/yGiQcHvI2e8
        Édifiant que des êtres humains au troisième millénaire pensent comme çà et éduquent leurs enfants à pensez de même.

        • BWANE dit :

          Le protestantisme est précisément la religion du Capital ( être profondément mystique quoique terrible réalité matérielle, lire à ce propos l’éthique protestante et l’esprit du capitalisme de Max Weber) à ses débuts, je dirai que l’islam se situe entre le christianisme et le judaïsme, une sorte de compromis qui préserve la communauté des croyants, tout en acceptant l’esprit marchand , l’islam veut abolir l’esclavage (mais doucement), améliorer la condition de la femme..etc(je parle à l’époque de son apparition), bref, on peut qualifier l’islam lors de son surgissement de véritable plan de vie pour toue une région de la terre habitée (l’oikoumenè comme disent les historiens sérieux). En revanche, il y a dans le christianisme une dimension anti-monde existant (cf. Jean), par exemple, il conseille de tendre la joue gauche à celui qui vous a giflé la droite, ou bien ce que dit le christ à propos de Marie-Madeleine. Le judaïsme, nonobstant une dimension apocalyptique révolutionnaire, est la religion de la séparation absolue, aussi bien d’avec la nature, mais au sein même de l’espèce. Mais bon, je parle d’il y a des millénaires, les choses ont bien changé-en pire-depuis.

          • mécréante dit :

            Bref, les religions, c’est plus ce que c’était !
            On les a, toutes, récupéré modifié selon le but…

    • Christian dit :

      il prend exemple sur la « démocratie » de l’Arabie et du Qatar…

    • Mohamed Ouadi dit :

      Je pense que ce ne sont pas les religions qui sont à mettre en cause, pour preuve la cohabitation qui a régné jusqu’à tout dernièrement en Syrie. Ce sont les interprétations et les usages que l’on en fait qui sont à blâmer ! Les valeurs humanistes vraies sont universelles et valables n’importe où et n’importe quand. Encore faut-il ne pas prêcher le FAUX ! Je dois me comporter avec l’autre comme je veux qu’il se comporte avec moi !

    • Merrick dit :

      Cette phrase prend tout son sens avec cette révélation !
      « Des Eglises accusent la France de vouloir vider la Syrie de ses Chrétiens » : http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=56159&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=37&s1=1

    • WAHRANI dit :

      ALAIN JUPPÉ c´est un ancien condamné de droit commun, pour vol, corruption, et prise illégale d´intérêt???.

    • fatima dit :

      Vilistia, cette déclaration de jupette montre combien il est raciste.
      Vous savez, ce type ignore complètement la religion musulmane et la religion chrétienne..il donne ses jugements d’une façon arbitraire.
      Je tiens à lui signaler que « pas tous les musulmans sont contre le régime syrien et pas tous les chrétiens sont avec »..
      En tout cas, la crise de la Syrie va être gravée dans sa mémoire jusqu’à sa mort car les syriens ont bien pu savoir le mettre juste à sa place.
      C’est vraiment, il est un pauvre type

  2. fatima dit :

    Toutes les religions sont « démocrates », Mr jupette si on applique leurs enseignes avec un esprit ouvert et non pas fanatique.
    D’ailleurs, vous ne comprenez rien en religion chrétienne, donc, vous êtes incapable de comprendre la religion musulmane.
    Mr, votre jupe est tombée , » on voit à nue vos défauts les plus abominables ». Ce serait mieux de vous cacher car vous commencez à puer.

  3. réalité dit :

    Bonsoir à tous

    Que sa chute soit proche !
    Cet abominable juppé ira un jour brûler en enfer !

    Courage amis Syriens, avec TOUT mon coeur

  4. Cécilia dit :

    Crimes de l’ASL de Farouq contre les chrétiens de Homs.
    Documents aux mains du Vatican
    Des avocats, syriens et français, des familles chrétiennes à Homs pour attaquer Lama Attasi, porte-parole de l’ASL.

    Je traduirai l’article demain à la fin de la journée. En attendant, les arabophones auront seuls le plaisir des yeux et le bonheur de connaissance mêlé avec la triste réalité pour les chrétiens de Homs dont j’ai une amie originaire de Qassa à Damas dont la cousine est un témoigne directe de ce que l’article raconte sur les chrétiens de Homs qu’al-Farouq a fait porte à porte demandant aux chrétiens de partir sur le champ sans même leur laisser prendre les affaires personnelles.

    موقع الحقيقة | الفاتيكان يؤكد ما نشرته « الحقيقة » الأسبوع الماضي عن جرائم « كتيبة الفاروق » بحق المسيحيين في حمص

    معظم مسيحيي حمص جرى تهجيرهم بقوة السلاح ، ومحامون يعكفون على ملاحقة لمى الأتاسي عن طريق الإنتربول بتهمة « المشاركة في جرائم كتيبة الفاروق »!؟

    روما أ الحقيقة ( خاص) : أكدت وكالة أنباء « فيديس » البابوية في « الفاتيكان » ما كانت كشفت عنه »الحقيقة » الأسبوع الماضي لجهة قيام عصابات  » كتيبة الفاروق » الإجرامية في ما يسمى « الجيش السوري الحر » بتهجير معظم مسيحيي مدينة حمص بقوة السلاح. وقال تقرير للوكالة نشر يوم أمس ـ نقلا عن بيان للكنيسة الأرثوذوكسية في سوريا ـ إن 90 بالمئة من المواطنين المسيحيين في حمص جرى تهجيرهم بقوة السلاح واحتلال بيوتهم على أيدي متشددين إسلاميين يتبعون « كتيبة الفاروق » . وأضافت الوكالة القول نقلا عن المصدر نفسه « ذهب المتشددون من منزل إلى منزل في أحياء الحميدية وبستان الديوان، وأجبروا المسيحيين على المغادرة دون إعطائهم الفرصة لأخذ أي شيء من ممتلكاتهم ». وقالت الوكالة إن عناصر مسلحة من « القاعدة » ومن  » مجاميع وهابية » هي التي تدير « كتيبة الفاروق » التي « تضمّ مرتزقة آتين من ليبيا والعراق ».

    على الصعيد نفسه ، نقلت الوكالة عن المدبر الرسولي الإيطالي في حلب ،المونسنيور جوزيبي ناتزارو ، قوله « يمكننا القول إنّ هذه التقارير بدأت بإسقاط جدار الصمت الذي بنته حتّى اليوم صحفُ العالم. في هذا الوضع، تتقدمُ الحركات الإسلامية والإرهابية ». وذكر المدبر بقلق بعض الأحداث الأخيرة قائلا : »يوم الأحد الماضي انفجرت في حلب سيارة مفخخة بالقرب من مدرسة الآباء الفرنسيسكان. وبمعجزة لم تحصل مجزرة أطفال في مركز التعليم المسيحي لكنيسة القديس بونافنتورا، فقط لأنّ الفرنسيسكاني المسؤول، الذي شعر مسبقًا بوجود خطر، أخرج الأطفال قبل 15 دقيقة من الوقت المعتاد. وانفجرت قنابل أخرى في دمشق، وهي علامات لا تبشّر بالخير للأقليّات الدينية ».

    وكانت « الحقيقة » كشفت في تقرير نشرته الأسبوع الماضي ، نقلا عن مصادر كنسية محلية في حمص ، أن 90 بالمئة من أهالي حمص المنحدرين من الطائفة المسيحية جرى تهجيرهم من قبل عصابات « كتيبة الفاروق » الوهابية بقوة السلاح ، وأن المسلحين جالوا على منازلهم بيتا بيتا وطلبوا منهم مغادرتها فورا قبل أن يستولوا عليها باعتبارها « غنائم حرب من النصارى ». وأشارت « الحقيقة » بالاسم لأسرة الشيوعي العريق في المدينة ، مشهور غريبة، وإلى سكان بناية من ستة طوابق ينحدرون من قرية « عيون الوادي » في حي الحميدية ، باعتبارهم آخر دفعة جرى تهجيرها بقوة السلاح قبل نشر التقرير. وكانت الكتيبة المذكورة نفذت آخر مذابحها الجماعية على خلفية مذهبية في قرية « حسيبة » بمنطقة « القصير » بحمص ، حيث جرى ذبح 13 شخصا من الرجال والنساء والأطفال يمتون لبعضهم البعض بصلة قرابة، قبل أن تكتشف الأجهزة الأمنية يوم الأحد الماضي جثثهم حيث أخفاها « الفاروقيون » الوهابيون القتلة الذين يسيطرون على المنطقة.(شاهد شريط المذبحة المنشور جانبا).

    وإلى ما تقدم ، وعلى صعيد متصل،علمت « الحقيقة » أن عددا من العائلات الحمصية « المسيحية »التي جرى تهجيرها بدأت إعداد دعوى قضائية ، بمساعدة محامين سوريين وفرنسيين، لملاحقة السيدة لمى عبد الحميد الأتاسي ( المنحدرة من حمص نفسها) أمام القضاء الفرنسي و / أو إصدار مذكرة اعتقال بحقها عبر »الإنتربول » باعتبارها « ناطقة باسم الجيش السوري الحر » ، ولكونها دافعت علنا عن الممارسات الإجرامية لـ »كتيبة الفاروق » التي اقترفت عملياتها الإجرامية ضد المسيحين تحت اسم « الجيش السوري الحر » ، ووصفت أعمالهم الإجرامية بـ »البطولية ». وقال مصدر حقوقي في دمشق يتعاون مع الكنيسة الأرثوذوكسية إن لدى المحامين الموكلين بالقضية مراسلات بريدية موثقة للمى الأتاسي « تثبت علاقتها بعملية اختطاف المهندسين الإيرانيين كرهائن ، وبعمليات تجنيد تكفيريين سعوديين وإرسالهم إلى حمص للقتال مع الكتيبة المذكورة ، بالتعاون مع صديقها التكفيري السعودي بندر المفزع الخالدي ، الذي كان هو نفسه فقد ابنه (حسين) في حمص خلال اشتباك مع الأجهزة الأمنية بينما كان يقاتل في عداد مسلحي الكتيبة نفسها ويتولى قتل وخطف أبناء الأقليات المسلمة والمسيحية وتهجيرهم من بيوتهم واحتلالها ». وأكد المصدر الحقوقي أن لديهم  » أدلة  » عن وجود اتصالات بين السيدة المذكورة و الملازم الأول عبد الرزاق طلاس ، الذي قتل الشهر الماضي خلال عملية تحرير باباعمرو من أيدي المسلحين، تتعلق « بالتخطيط لاختطاف و / أو قتل رهائن سوريين من أبناء الطائفة المسيحية، و أجانب يعملون في المدينة كخبراء وتقنيين في عدد من الشركات العامة والخاصة بتهمة علاقتهم مع السلطة ».

    يشار إلى أن السيدة المذكورة تعمل مع الصهيوني الليكودي برنار هنري ـ ليفي ، وكانت نظمت بالاشتراك معه أول مؤتمر لمعارضين سوريين في باريس الصيف الماضي بحضور ألكسندر غولدفارب (مساعد وزير الدفاع الإسرائيلي للصناعات العسكرية) ، ومشاركة أعضاء من « حزب الحداثة » بينهم سندس سليمان ، ومن الأخوان المسلمين ، كما يشير « البروشور » الخاص بالمؤتمر.

    • bramso.media dit :

      Bonjour Cecilia voila la traduction:Le Vatican confirme ce qui a été publié par «la vérité» la semaine dernière pour les crimes de «bataillon de Farouk» contre les chrétiens à Homs

      La plupart des chrétiens à Homs ont été déplacées par la force des armes, et les avocats sont décidés à poursuivre la Atassi Lama par Interpol sur les accusations de «participation à des crimes de bataillon Farouk»?

      Rome, un fait (spéciale): a confirmé agence de nouvelles «Vides» papauté dans l’«Vatican» Ce qui a été révélé par la vérité »» la semaine dernière à portée de main des gangs Pros bataillon Farouk Pros criminelles dans le soi-disant «l’armée syrienne libres» supprimant la plupart des chrétiens de la ville de Homs par la force des bras . Le rapport de l’AIEA publié mercredi, citant un communiqué de l’Église orthodoxe en Syrie que 90 pour cent des citoyens chrétiens à Homs ont été déplacées par la force des armes et l’occupation de leurs logements aux mains de militants islamistes suivre «bataillon Farouk». L’agence, citant la même source, «les militants sont allés de maison en maison dans les quartiers Hamidiya et Orchard Cour, et les chrétiens ont été contraints de quitter sans leur donner la possibilité de prendre quoi que ce soit à partir de leurs propriétés». L’agence a déclaré que les éléments armés de la «base» et les groupes wahhabites »» est administré par le Farouk «bataillon» qui «comprend des mercenaires en provenance de Libye et l’Irak».

      Au même niveau, l’agence a cité le cerveau italienne Voir à Alep, Mgr Giuseppe Natazaro, en disant «nous pouvons dire que ces rapports ont commencé à laisser tomber le mur de silence construit par les journaux du monde, même aujourd’hui. Dans ce mode, faire progresser les mouvements islamistes et »terroriste. Le cerveau de certains préoccupation les événements récents, en disant: »dimanche dernier à Alep ont fait exploser une voiture piégée près d’une école des Pères Franciscains. Le miracle n’a pas eu le massacre des enfants au centre de la doctrine chrétienne de l’Eglise de Saint-Bonaventure, seulement parce que le fonctionnaire franciscain, qui a déjà senti la présence du danger, enlever les enfants de 15 minutes avant l’heure habituelle. Et d’autres bombes ont explosé à Damas, les signes ne sont pas de bon augure pour les minorités religieuses ».

      La «vérité» a révélé dans un rapport publié la semaine dernière, citant des sources comme une église locale à Homs, que 90 pour cent de la population de Homs, les descendants de la communauté chrétienne a été déplacée par les gangs «bataillon Farouk» wahhabisme par la force des armes, et que les insurgés traversé la beta beta maisons et a demandé leur laissant juste avant ils le prennent comme «butin de guerre aux chrétiens». La «vérité» par son nom à la famille de l’héritage communiste dans la ville, un étranger célèbre, et les résidents d’un immeuble de six étages sont descendus du village de «les yeux de la vallée Pros Hamidiya dans le quartier, comme le dernier lot a été déplacer par la force des armes avant la publication du rapport. Le bataillon a été mentionné effectué un autre massacre de la convention collective dans le contexte de sectaire dans le village de «Hassiba» région «à court» Homs, où ils ont été abattus 13 personnes, hommes, femmes et enfants rien à chacune autres cousins, avant qu’il ne découvre les services de sécurité le dimanche, leur corps où dissimulé «Alvarouguion» meurtriers wahhabites qui contrôlent la région. (voir la publication massacre barre de côté).

      Et de ce qui précède, et un développement connexe, Al «vérité» qu’un certain nombre de familles Humusiyyah «chrétienne» qui ont été déplacer a commencé à préparer une action en justice avec l’aide des avocats, des syriens, et en français, de poursuivre Mme Lama Abdul Hamid al-Atassi (pente de Homs lui-même) devant les juridictions françaises et / ou la délivrance d’un mandat d’arrêt tout au long »d’Interpol» comme «un porte-parole de l’armée» syrienne libre, et d’être défendu publiquement sur les pratiques criminelles de »bataillon Farouk» ont engagé leurs opérations criminelles contre les chrétiens sous le nom de «la» armée syrienne libre, et décrit leurs actes criminels commis par »» héroïque . La source de mes droits à Damas de coopérer avec l’Eglise orthodoxe a une envois avocats de cas documentés Lama Atassi «prouver leur lien avec le processus d’enlèvement des ingénieurs iraniens pris en otage, et les opérations de recrutement takfiris Saoudiens et les envoyer à Homs à se battre avec le bataillon en question, en collaboration avec son petit ami takfiri Arabie Khalidi Bandar alarmante, qui lui-même avait perdu son fils (Hussein) à Homs au cours d’un affrontement avec les forces de sécurité tout en luttant contre les militants de la lutte contre lui-même et le bataillon de La. assassinats et enlèvements d’enfants issus de minorités musulmanes et chrétiennes et les personnes déplacées de leurs foyers et »l’occupation La source des droits de l’homme qu’ils ont la preuve »» de l’existence de contacts entre Mme mentionné et le lieutenant Abdul Razzaq Talas, qui a été tué le mois dernier au cours de la Babaamr processus d’édition des mains des insurgés, sur «d’avoir comploté pour enlever et / ou de tuer des otages, les enfants syriens de la communauté chrétienne, et à l’étranger travaillant dans la ville comme experts et de techniciens dans un certain nombre de sociétés publiques et privées pour leur relation avec l’autorité ».

      Il est à noter que Mme de travail mentionné à l’sioniste Likoud Bernard-Henri Lévy, et a été organisé en collaboration avec les adversaires de la conférence premiers Syriens à Paris l’été dernier, en présence d’Alexandre Goldfarb (Sous-Secrétaire des industries de défense militaires israéliens), et la participation des membres de la «Partie de la modernité», y compris Sondos Salomon, et Les Frères musulmans, comme la «Brochure» Conférence spéciale

    • fatima dit :

      Merci beaucoup, Cécilia de cet article très intéressant. En tout cas, il ne faut jamais laissé les criminels sans « châtiment ».
      Les chrétiens, de Homs ont bien fait .. Il faut que les Syriens patriotiques les aident dans leur démarches.
      Même les autres communautés subissant le même sort doivent se réunir aux chrétiens afin que la vérité s’éclate et que le monde entier prenne conscience de ces atrocités commises à Homs et ailleurs.
      Lama, l’amie de BHL a été élevée , apparement sur la haine. Elle n’arrive pas à faire « marcher » sa raison.. A ce point, BHL a une influence sur elle ?? !! .. Bizarre, une jeune fille issue d’une « bonne famille syrienne »connue delaquelle 2 présidents syriens sont issues !!!
      Et tout nos soutiens pour nos compatriotes dans cette démarche. Courage et en avant

  5. Cécilia dit :

    Thierry Messan revient sur l’événement de Mazzeh et autres choses

    http://www.youtube.com/watch?v=G1JvJ97DhIo

  6. malja dit :

    SYRIENS MEFIEZ VOUS DE CE CHEVAL DE TROIE
    (version arabe après la française)
    UN HOMME AVERTI EN VAUT DEUX

    Annan : Génocide en Iraq et Paix en Syrie ?

    par Hassan Hamade

    L’ancien secrétaire général des Nations-Unies (1997-2006)et Prix Nobel de la Paix (2001), Kofi Annan, a été chargé par son successeur Ban Ki-Moon et par son homologue de la Ligue arabe, Nabil el-Arabi, de négocier une solution pacifique à la crise syrienne. Mais, Monsieur Annan est-il la personne la mieux placée pour cela ? Considérant sa responsabilité éminente dans le génocide de plus d’un demi-million d’enfants irakiens, Hassan Hamade en doute.
    Réseau Voltaire | Beyrouth (Liban) | 22 mars 2012
    عربي
    +

    JPEG – 29.6 ko

    Monsieur Annan,

    « L’Homme blanc a élevé à des hauteurs jamais atteintes la Civilisation du mensonge. »

    Je suppose que vous connaissez cette citation d’un grand intellectuel et historien réunionnais, Jean-Charles Angrand. Elle figure dans une lettre adressée par ce dernier il y a de cela un an et demi au professeur Jean Ziegler, alors coordinateur de la Commission des Nations unies chargée de la lutte contre la faim et pour le droit à l’alimentation.

    Vous n’êtes pas sans savoir que les États-Unis opposent un refus catégorique à l’idée de faire figurer le droit à l’alimentation dans le cadre global des droits de l’Homme malgré le fait que ceux-ci ne sont jamais respectés dans le monde surtout par la puissance qui ne cesse d’en brandir l’étendard [1]

    C’est sur ce point que Jean-Charles Angrand a voulu insister pour clarifier le débat sur les problèmes politiques comme sur les problèmes économiques et sociaux, surtout que l’une des armes de destruction massive les plus utilisées est l’arme de la faim et de la malnutrition [2]. Quant aux slogans sans cesse répétés en la matière, ils ne servent que pour la propagande. N’est-ce pas Winston Churchill qui a dit : « Pour être protégés, les grands projets ont besoin de sentinelles en mensonges » ?…

    Je pense, Monsieur, que cette citation vous rappelle quelque chose, même beaucoup de choses…. à commencer par la tragédie irakienne favorisée par un flux continu de mensonges pour justifier la guerre et entretenir le blocus contre ce berceau de la Civilisation humaine. Le Comité des sanctions chargé d’appliquer le Programme « pétrole contre nourriture » – titre, en soit, sommet de cynisme et de sadisme humain – qui agissait sous votre autorité, a mis en marche un génocide, dans le vrai sens du mot, selon la qualification donnée à cette action par Marc Bossuyt, alors président de la Commission des Droits de l’Homme des Nations Unies [3] et grand professeur en Droit international. En effet, pendant votre premier mandat comme secrétaire général des Nations unies (1er janvier 1997-31 décembre 2000) le nombre des bébés irakiens tués par les sanctions, parce que privés de nourriture, de médicaments et de traitements médicaux adaptés, s’est élevé à plus de 550 000 enfants en bas âge. Il va sans dire que le « compteur » macabre s’était arrêté en l’an 2000, mais les tueries continuaient à travers le « Programme » qui s’est effondré au mois de mars 2003 avec l’invasion terrestre de l’Irak par la coalition anglo-saxonne et ses alliés.

    Nous évoquons seulement le carnage des enfants et des bébés en laissant de côté les autres catégories de la population qui ont subi pratiquement le même sort. Mais l’histoire de votre Comité de sanctions et sa responsabilité dans ce génocide mérite bien d’être mise un peu en relief d’autant plus qu’on vous charge dès à présent de régler d’autres dossiers, non moins épineux, qui pourraient concerner directement la stratégie sanguinaire de l’Empire. Franchement, Monsieur Annan, votre nom à lui seul est devenu indissociable de cette tragédie qui n’a pas encore été prise en charge par la Justice internationale adaptée.

    En évoquant ces meurtres en masse, Jean Ziegler ainsi que Hans-Christophe von Sponeck (ce dernier a dirigé à partir de Bagdad le Programme « pétrole contre nourriture ») s’accordent à considérer que .. « graduellement, à partir de 1996, le programme pétrole contre nourriture fut détourné de sa mission et servit d’arme de punition collective de la population fondée sur la privation de nourriture et de médicaments »….. et ce en contradiction flagrante avec la structure même du Programme telle que définie par le Conseil de sécurité, bien que la structure en elle-même est une aberration humaine, voire même une honte.
    Des escrocs à la tête du « Programme »

    Monsieur Annan, vous étiez au courant de toutes les pratiques et les malversations qui se déroulaient dans les différentes instances du « Programme » à commencer par le Bureau de ce « Programme » chargé d’examiner les demandes présentées par les entreprises qui aspiraient à décrocher des contrats. Le directeur de ce bureau vous l’avez-vous-même nommé à son poste, à la demande des États-uniens, malgré les suspicions qui l’entouraient. D’ailleurs il a fini par être inculpé par le District Court de New-York avant de se retirer à Chypre « où il coule des jours heureux » selon l’expression de Jean Ziegler. Il était votre protégé, Monsieur Annan. Vous lui avez assuré la couverture nécessaire pour le déploiement de ses minables talents. En même temps, vous vous absteniez à protéger le « Programme », ce qui aggravait les exactions de sorte que dans le monde entier on comparait cette machine infernale aux administrations les plus corrompues de la planète. Tout ça sur le dos du pauvre peuple irakien à qui on administrait des protocoles de destruction systématique. Il suffit de donner deux ou trois exemples des crimes perpétrés par cette administration à la tête de laquelle vous déployiez vos dons de faux sage africain.

    Votre Comité de sanctions, animé par un code de conduite visant à rendre aux irakiens la vie infernale, se surpassait dans l’invention de méthodes, plus cruelles les unes que les autres, afin de remplir sa tâche diabolique. Par exemple le Comité refusait catégoriquement de permettre aux hôpitaux irakiens d’acquérir les machines de dialyse indispensables pour des milliers de patients. Un jour le représentant de l’OMS à Bagdad, Dr Ghoulam Rabbani Papal, passe une commande urgente à la représentation du « Programme » à Bagdad pour l’acquisition de 31 machines de dialyse. Cette demande fut immédiatement transmise à New-York au Comité des sanctions où, comme dans les films d’horreur, ont disparues les traces de cette commande. Il a fallu réitérer la même demande, avec un temps d’attente de plusieurs mois avant de recevoir une réponse. Ce n’est qu’après maintes interventions que le Comité a fini par donner son accord mais pour 11 machines seulement !!!… et l’histoire ne s’arrête pas là car ces 11 machines une fois livrées se sont trouvées bloquées au poste frontière jordano-irakien, par une décision anonyme. Il a fallu deux années de démarches acharnées pour pouvoir les libérer. Il va sans dire qu’entre-temps le nombre des patients irakiens qui périrent, femmes, enfants, vieillards etc…., dépassait tous les décomptes imaginables. C’était en l’an 2000.

    Monsieur Annan, comment avez-vous accepté qu’une cruauté pareille soit commise sous votre autorité ?… mutisme total de votre part. Avez-vous entendu parler d’un crime qui s’appelle non-assistance à personne en danger, vous qui êtes supposé ne pas ignorer la loi… ?
    Silence, on torture !

    En 1999, alors que le corps médical irakien parvenait à faire des miracles compte-tenu de l’extrême privation qui le frappait, la directrice de l’UNICEF, Carol Bellamy formulait une demande expresse pour l’importation d’ampoules nécessaires à l’alimentation intra veineuse des nourrissons et des enfants en bas-âge gravement sous-alimentés. Après une longue période d’attente, le verdict du Comité des sanctions tombe et c’est le refus catégorique. Elle s’est même adressée personnellement au Conseil de sécurité mais en vain !… Ainsi votre machine infernale, monsieur Annan, a réussi une formidable performance en matière de respect de l’être humain. Est-ce que vous réalisez bien que vous vous êtes abstenu d’apporter une assistance à bébés en danger… ? Pourtant Monsieur Annan, vous ne cessez de cultiver votre image de marque, d’homme intègre, de sage africain, soucieux des droits de l’homme et de la paix dans le monde.

    Depuis cette demande de l’UNICEF, le décompte macabre des enfants martyrs s’est arrêté, mais la tuerie continuait son avancée. Et en même temps vous vous êtes accroché à votre poste avec une allure de respectabilité et de calme.

    Les pratiques de votre Comité de sanctions à l’égard de l’ensemble de la population irakienne ressemblent davantage à d’interminables séances de tortures. Vous en étiez témoin, Monsieur Annan, et le monde n’a eu aucun écho d’une quelconque manifestation de votre conscience d’homme de paix et de droit.

    Je ne veux pas m’attarder, ni à raconter comment votre Comité de sanctions a empêché la fourniture de machines adaptées nécessaires à la remise en marche des stations d’épuration de l’eau potable du Tigre, de l’Euphrate et de Shatt-al-Arab, ni à expliquer comment l’Irak à cause de cela est passé parmi les premiers pays au monde dont la population souffre de maladies chroniques dues à la pollution de l’eau, ni comment votre Commission refusait toutes les demandes et suppliques des hôpitaux irakiens pour l’obtention des climatiseurs nécessaires pour conserver au frais les médicaments dans un pays où la température peut dépasser les 45° durant plusieurs mois.

    Ce sont juste quelques petits exemples d’une panoplie d’actions concertées visant à ramener à l’âge de pierre un pays comme l’Irak et Dieu sait ce qu’est l’Irak.

    « Ce qui se passe en Irak est bel et bien un génocide » s’est exprimé à haute voix Marc Bossuyt sans que ce cri alarmant et culpabilisant n’atteigne vos oreilles, Monsieur Annan. Tout comme les multiples protestations de cet homme honnête qu’est Denis Hallyday, le coordinateur du « Programme » à Bagdad, qui s’est trouvé contraint de vous jeter en pleine figure sa démission et a quitté les Nations Unies…. Tout comme les protestations de son successeur au même poste, le très honorable Hans Christophe von Sponeck, éponyme de l’honnêteté et du dévouement qui a été empêché d’expliquer de vive voix devant le Conseil de sécurité, les réalités de la situation et du génocide qui se déroulait. Au lieu d’avoir le minimum d’honnêteté et de fidélité à la charge qui vous incombait et qui exigeait de vous une solidarité avec cette étoffe d’hommes de courage, de compétence et d’honneur, vous avez choisi le silence perfide et de vous ranger du côté des deux délégations anglo-saxonnes qui ont décidé d’interdire à von Sponcek de s’exprimer devant le Conseil de sécurité car il a bravé les interdits en choisissant de respecter scrupuleusement la Charte des Nations unies. Oui Monsieur Annan, sous votre autorité le respect de la Charte des Nations unies est devenu une infraction qui mérite un châtiment.
    Complexé de la famille Wallenberg

    Les atlantistes ont empêché von Sponeck d’étaler la vérité au grand jour devant le Conseil de sécurité tout comme ils ont empêché dernièrement le général soudanais al-Daby (chef de la délégation des observateurs arabes en Syrie) de s’exprimer devant la Ligue arabe et de faire saisir son rapport par le Conseil de sécurité car il mettait en cause le rôle destructeur et criminel que les organisations terroristes jouaient en Syrie. D’ailleurs il existe plusieurs points communs entre les deux cas.

    Monsieur Annan,

    Vous êtes sans doute impressionné par la trajectoire de vos beaux-parents suédois. Je veux parler de la famille Wallenberg, très puissante dans le domaine de l’industrie, des finances et des banques et qui a donné à la Suède plusieurs personnalités éminentes dont certaines ont eu un rayonnement pan-européen tel l’oncle maternel de madame votre épouse, Raoul Wallenberg et son oncle Jacob. Très probablement c’est la personnalité de Raoul qui vous a le plus intéressé car il était sûrement un homme assez particulier qui a fait preuve d’un courage indéniable durant les derniers jours de la Seconde Guerre mondiale lorsqu’il a exposé sa vie aux grands dangers pour sauver des centaines de juifs en Hongrie et ce avant qu’il ne soit arrêté par les troupes soviétiques le lendemain même de leur entrée en libérateur dans Budapest. D’ailleurs les traces du brave Raoul se sont rangées dans les dossiers des énigmes de la guerre et de l’après-guerre. Tout ce qui a filtré de sa disparition c’est que les soviétiques le considéraient comme un espion états-unien.

    C’est tout à fait normal Monsieur Annan que vous sentiez une certaine fierté lorsque vous visitez certaines capitales européennes et que vous vous rendiez à des sites érigés par les communauté juives à la mémoire de Raoul, tout comme à Washington qui lui a délivré le statut de citoyen d’honneur des États-unis, après Winston Churchill. Quant à l’État d’Israël, ou il est aussi citoyen d’honneur, la plaque commémorative en son nom a été placée au cœur même du Mausolée de « Yad Vashem » à la mémoire des victimes de l’holocauste nazi.

    Monsieur Annan,

    C’est bien dans la nature des choses que ce lien matrimonial qui vous lie à la famille Wallenberg soit à l’origine de votre ascension professionnelle mais est-ce que vous n’auriez pas dû suivre l’exemple de l’oncle de votre épouse en matière de dévouement à son peuple juif et que vous prôniez une attitude ferme contre toutes sortes d’holocauste plutôt que d’y participer, comme vous l’avez fait lors du génocide du peuple irakien.

    Oui Monsieur Annan, il s’agit bien d’un holocauste en Irak et d’un génocide, dans le sens juridique du terme tel que qualifié par Marc Bossuyt. Vous êtes partenaire dans la gestion de cet holocauste en Irak.

    Vous êtes partenaire principal dans cette non-assistance à 550 000 enfants en bas âge en danger de mort.

    Soyez sûr Monsieur Annan que nous ne sommes pas une copie conforme de nos gouvernements sionistes arabes. Si vous avez le plein droit d’être fasciné par vos beaux-parents sionistes, alors vous pourriez être sûr que cela ne sera jamais notre cas vis-à-vis des sionistes arabes. Ils ne nous fascinent guère, au contraire ils nous dégoûtent.

    Il est inutile Monsieur Annan, que vous pensiez, ne serait-ce qu’un laps de secondes, que l’holocauste de la Mésopotamie pourrait échapper indéfiniment à la justice. Cette affaire vous concerne directement du fait de votre position dirigeante à la tête de l’exécutif onusien durant la période du génocide qui avait pour titre « pétrole contre nourriture ». Avec un parcours pareil, on peut se demander si vraiment vous êtes habilité pour apporter une solution pacifique à la crise syrienne actuelle que l’ « on » vous a chargé de résoudre.

    Pouvez-vous faire à la Syrie une prescription extra-génocidaire qui l’épargnerait de subir le même sort que l’Irak ? …Très probablement on ne vous a pas choisi pour cela.

    Monsieur Annan, vous êtes chez nous aujourd’hui pour servir les projets de ceux-là mêmes qui vous avaient envoyé chez nous hier, du temps de l’holocauste en Irak.

    Monsieur Annan, vous êtes aujourd’hui en Afrique pour faire la propagande des Rockfeller. N’est-ce pas le groupe Rockfeller qui finance le projet AGRA de « l’Alliance pour une révolution verte en Afrique » que vous présidez vous-même ?

    Quand même Monsieur Annan, un peu de décence vous ferait du bien…. Nous n’avons pas perdu notre mémoire et nous nous souvenons bien de vous. Souvenez-vous Monsieur Annan, de la fameuse sagesse d’Albert Camus :

    « Toutes les contraintes du monde ne feront pas qu’un esprit un peu propre accepte d’être malhonnête. »
    Hassan Hamade

    Source
    As-Safir (Liban)
    Version à imprimer Recommander cet article Facebook Twitter Delicious Seenthis Digg RSS

    [1] Depuis le rapport NSSM 200, rédigé pour le Conseil national de sécurité des États-Unis par Henry Kissinger en 1974, Washington a théorisé l’usage de l’arme alimentaire. Ainsi, les États-Unis ont organisé des famines en Corée du Nord, États avec lequel ils sont toujours en guerre. Plus récemment, en 2007-2008, Washington a utilisé l’arme alimentaire contre la Tunisie et l’Égypte, provoquant ainsi des émeutes de la faim. À moyen terme, celles-ci se sont transformées en soulèvements populaires qui ont été présentés comme des révolutions libérales sous le vocable « printemps arabe ».

    [2] Destruction massive, Géopolitique de la faim, par Jean Ziegler, Éd.Seuil, 2001.

    [3] Aujourd’hui Conseil des Nations unies pour les Droits de l’Homme

    ألم تكن شريكاً في «محرقة» بلاد الرافدين؟

    بقلم حسن حماده

    الأمين العام السابق للأمم المتحدة (1997 – 2006 ) الحائز على جائزة نوبل للسلام عام (2001)، كوفي عنان، كلّفه خلفه بان كي مون هو و نظيره أمين عام الجامعة العربية نبيل العربي بأن يتوصلوا لحل سلمي بشأن الأزمة السورية. لكن هل كوفي عنان هو الشخص الأنسب لهذا الموضوع ؟ اخذين بالعلم مسؤوليته الكبيرة في محرقة أكثر من نصف مليون طفل عراقي، حسان حمادة يشك بذلك.
    Shabakat Voltaire | بيروت | 22 آذار (مارس) 2012
    français
    +

    JPEG – 29.6 كيلوبايت

    حضرة السيّد أنان

    تحية وبعد،

    ثمة رأي يقول ان «الانسان الأبيض رفع حضارة الكذب عالياً حتى وصل بها الى مستوى لا يمكن لأحدٍ الوصول اليه»… جاء ذلك في رسالةٍ بعث بها المؤرخ الافريقي المرموق، جان شارل آنفران، من جزيرة «لا ريونيون»، الى جان زيغلر رئيس الهيئة الدولية للحق في الغذاء التابعة للأمم المتحدة، ضمّنها انتقادات حادة لسلوك حكومات الشمال الفتي واستخدامها لسلاح الجوع لتدمير الشعوب والأمم ونهب خيراتها دائماً… دائماً باسم شعاراتٍ براقةٍ كاذبةٍ أولها شعار حقوق النسان، في الوقت الذي ترفض فيه، بشراسةٍ، إدراج الحق بالغذاء والدواء ضمن هذه الحقوق … ما يفسر مدى احتقارها حقوق الانسان، في الواقع العملي، ألم يقل ونستون تشرشل ان المشاريع الكبرى «تحتاج لحمايتها الى حرسٍ من الأكاذيب»…

    فمع تقديري لوقار إطلالتك وهدوء لهجتك وبرودة الظاهر من أعصابك غير أنه من البديهي، حين اسمع باسمك أو أرى رسمك، أن تثور في وجداني مأساة أشقائنا العراقيين، وأوّلهم الـخمسمئة والخمسين ألف طفل عراقي الذين قتلوا بسلاح الجوع والحرمان من الدواء. بدمٍ باردٍ قتلوا. بقرارٍ من «لجنة العقوبات» التابعة لمجلس الأمن والتي تعمل، كغيرها من الهيئات، باشرافٍ مباشر من الأمين العام للأمم المتحدة، وباشرافٍ منك شخصياً، وذلك فقط خلال السنوات الأربع الأولى من عهدك، أي من مطلع العام 1997 الى آخر العام 2000، إذ بعد ذلك التاريخ توقف على ما يبدو تعداد الأطفال الضحايا، ثم توقف العمل ببرنامج «النفط مقابل الغذاء» بحكم الاجتياح الاميركي للعراق في آذار من العام 2003.

    لقد كتب جان زيغلر تحت عنوان «قتل أطفال العراق»: «منذ 1996 بدأ التغيير التدريجي في مهمة برنامج النفط مقابل الغذاء وتحول الى أداة عقاب جماعي للشعب العراقي من خلال حرمان الناس من الغذاء والدواء والطبابة». وذلك خلافاً لقرار مجلس الأمن وللمهمة التي من أجلها أطلق هذا المجلس برنامج النفط مقابل الغذاء. وحضرتك، يا سيّد أنان، لم تفعل ما كان منتظرا منك لحسن تطبيق البرنامج، خصوصاً أن الذين جعلوا منه وسيلة إضافية لإذلال العراقيين ومضاعفة مآسيهم هم موظفون تابعون لك شخصياً. كانت الصفقات، وعمليات النهب المنظم، تجري عبر «مكتب البرنامج» (جهاز وسطي، بين «لجنة العقوبات» ومركزها نيويورك و«هيئة البرنامج» التي مقرها بغداد وتضم 800 موظف أممي و1200 موظف محلي) ومقره أيضاً داخل مبنى الأمم المتحدة ومهمته تقضي بتلقي طلبات الشركات، وقبولها أو رفضها. هنا بالذات كانت تتم السمسرات وتوزّع العمولات.

    والمحروس ابنك تورط على ما يبدو

    اللصّ… أمين عام مساعد. مدير هذا المكتب الذي كانت تفوح منه رائحة الفساد عيّنته أنت ، تنفيذاَ لمشيئة الادارة الاميركية، على الرغم من عدم أهليته لتولي مهمة بهذه الدقة والخطورة. إته يحمل الجنسية القبرصية، وكان يرأس جهاز أمن الأمم المتحدة وهو ذو سمعة غير حميدة، حتى أنه تعرض للملاحقة القضائية في نيويورك بتهمة ارتكاب أعمال شائنة ومع ذلك فانك أصدرت قراراً بترفيعه الى رتبة أمين عام مساعد. كنت أنت تحميه… أنت تغطيه. وفي المقابل كنت تمتنع عن حماية البرنامج بسكوتك عن المخالفات فتترك للعصابات المجال لتسرح وتمرح على حساب أهل العراق. والأمثلة كثيرة: على سبيل المثال، وليس الحصر، كانت لجنة العقوبات ترفض التجاوب مع اكثر الطلبات الانسانية إلحاحاً، كأجهزة غسل الكلى، مما تسبب بقتل الآف العراقيين الذين كانوا يحتاجون لهذا العلاج المستدام.

    ثمة حالة مشهورة في هذا المجال: ففي العام 2000 تقدم الدكتور غلام رباني بابال، ممثل منظمة الصحة العالمية في بغداد، بطلب الى «برنامج النفط مقابل الغذاء» للموفقة على شراء 31 جهاز لغسل الكلى فرفض الطلب. وبعد مرور شهور من الالحاح وحتى الاستجداء، نظراً للكوارث التي كانت تحلّ بالمرضى المدنيين العراقيين، وافقت «لجنة الرقابة» على السماح بأحد عشر جهازاً فقط… لماذا فقط؟ وما علاقة ذلك بتسليح الجيش العراقي؟ وبعد موافقة اللجنة صدر قرار مجهولٌ صاحبه، قضى بحجز هذه الاجهزة عند نقطة الحدود الاردنية ـ العراقية . ودام احتجازها لمدة سنتين! نعم، لسنتين!!

    سكوتك عن التعذيب:

    في العام 1999، في منتصف عهدك الميمون، وبينما كان أطباء العراق يتوسلون الحصول على أبسط الادوية، تقدمت مديرة منظمة «يونيسف»، كارول بيلامي، بطلب للسماح لمنظمتها بادخال أبر لتغذية الاطفال الرضّع بطريقة الحقن في العروق… فرفضت لجنة العقوبات. ومنذ ذلك التاريخ صار يتباطأ تعداد الاطفال القتلى تدريجاً الى أن توقف، عملياً في العام 2000. واستمرت المذبحة. وبقيت أنت محافظاً على ما يبدو للبعض انه «هدوءٌ» و «وقارٌ»! إن ما فعلته «لجنة العقوبات» بحق المدنيين العراقيين أشبه ما يكون بجلسات التعذيب. وأنت شاهد على هذه الجلسات ولم يتحرك لك ضميرٌ أو يثور وجدان. «لجنة العقوبات» منعت ادخال آلياتٍ لاصلاح وإعادة تشغيل محطات تكرير المياه (للشفة) من دجلة والفرات وشط العرب، فصار العراق في مقدمة الدول التي تعاني من الامراض الناجمة عن تلوث مياه الشرب… حتى مكيفات الهواء، للمستشفيات، وهي ضرورية، منعت اللجنة ادخالها الى العراق، بينما الحرارة في الصيف تصل غالباً الى 45 درجة مئوية.

    «إن ما يحدث في العراق هو إبادة جماعية» … GENOCIDE … صاح البروفسور مارك بوسويت، استاذ القانون الدولي ورئيس لجنة الأمم المتحدة لحقوق الانسان (أصبحت اليوم مجلس حقوق الانسان) لكنك لم تسمع صرخته يا سيّد أنان. ولم تصغ الى احتجاجات دنيس هاليداي، منسق «برنامج النفط مقابل الغذاء» في بغداد الذي كان يحتج على مماطلة ورفض اللجنة تلبية الطلبات الضرورية، فرمى اليك باستقالته ومشى. ولم تصغ الى نداءات هانس كريستوف فون سبونك، الذي خلف هاليداي في رئاسة اللجنة، حين طالب رسمياً، بصفته أميناً عاماً مساعداً للأمم المتحدة، بالمثول أمام مجلس الأمن وكشف الاوراق كلّها. فبدلاً من أن تتضامن معه، وتحميه وتغطيه ، ليتمكن من الدفاع عن قرارٍ اتخذه مجلس الأمن وينتهكه موظفون تابعون لمجلس الأمن، وقفـت أنت الى جانب الوفدين الاميركي والـبريطاني اللذين انـهالا بالشـتائم على فون سبونك لارتكابه جريمـة الجـرائم ألا وهي: احترام ميثاق الأمم المتحدة.

    عقدة آل فالينبرغ

    لقد منع الاطلسيون فون سبونك من تلاوة تقريره امام مجلس الامن مثلما منعوا عرض تقرير الفريق الدابي أمام جامعة الدول العربية . الحالتان تتشابهان في العديد من الأمور.

    سيّد أنان،

    أنت بلا شك متأثر بمسيرة أنسبائك الاسوجيين، أقصد بذلك أسرة فالينبرغ المصرفية، الصناعية، النافذة في عالم المال والاعمال، والتي أعطت شخصيات لعبت أدواراً على الصعيد الاوروبي العام، وليس داخل اسوج فقط، ومنها خال السيدة قرينتك، راوول فالينبرغ، وعمّه جاكوب فالينبرغ. والارجح أن شخصية راوول هي الاكثر تأثيراً بك إذ كانت بحقيقة الأمر غير عاديّة، تميزت بالجرأة، خصوصاً في تلك الحقبة الحرجة عند نهاية الحرب العالمية الثانية، حين تمكن راوول بجرأته واندفاعه من إنقاذ المئات من اليهود، قبل أن يخفيه السوفيات في اليوم الاول لدخولهم، كمحررين، الى بودابست… ويتهمونه بالتجسس لصالح الاميركيين. ولا شك في أنك تشعر بالفخر حين تزور بعض العواصم الاوروبية وتجد فيها نصباً تذكارية اقامتها الطوائف اليهودية لراوول، وكذلك في واشنطن، وخصوصاً في القدس، حيث له لوحة تذكارية داخل صرح «المحرقة»، وهو بالمناسبة يحمل مرتبة «مواطن شرف في دولة اسرائيل».

    سيّد أنان،

    لا ريب في ان لصلة النسب هذه دوراً في صعودك المهني. لكن، أما كان من الأجدر بك أن تقتدي بجرأة راوول في الدفاع عن شعبه اليهودي، فتقف ضد كل أشكال المحارق بدلاً من ان تشارك في محرقة الشعب العراقي؟ نعم يا سيّد أنان لقد حدثت محرقة في العراق، و«إبادة جماعية» GENOCIDE على حدّ تعبير البروفسور بوسويت، وانت شريك أول في جريمة عدم إغاثة 550,000 طفل من خطر الموت…

    كن على ثقة يا سيد أنان بأننا لسنا نسخة طبق الأصل عن الحكومات الصهيونية العربية . فإذا كان من حقك أن تعجب بأنسبائك الصهاينة الاسوجيين فهذه ليست حالنا كلنا بالنسبة الى الصهاينة العرب .

    سيّد أنان، لا تظن للحظة ان محرقة بلاد الرافدين ستمر من دون محاكمة. وأنت معني بها، كشريك أساسي في الجريمة. فأي خير يرجى منك لاجتراح حلول تنقذ سورية؟ وهل عندك لسورية وصفة غير وصفة المحرقة؟

    سيّد أنان أنت عندنا اليوم لتروّج لمشاريع الذين أرسلوك إلينا في الأمس. سيّد أنان، أنت في افريقيا لتروّج لآل روكفلر. أليست مجموعة روكفلر هي التي تموّل «الاتحاد من أجل ثورة خضراء في افريقيا» ـ «أغرا» ـ التي تترأسها أنت؟ قليل من الحياء يا سيّد أنان. فنحن لم نفقد ذاكرتنا بعد. تذكر يا سيّد أنان قول البير كامو، ولا شكى في أنك تقدره: «إن ضغوط العالم كلها تظل عاجزةً عن جعل صاحب فكر نظيف ينقلب ليصبح قليل الشرف».

    والسلام.
    حسن حماده

    مصادر
    As-Safir (Liban)

    • Marie-Christine dit :

      Cela fait plus que froid dans le dos de lire ces informations, que j’étais très loin de connaître dans tous ces détails. L’ampleur des crimes contre la population irakienne et particulièrement les enfants, couverts, « gérés » par l’ONU sous la gouverne de Koffi Annan dans le cadre du programme « Pétrole contre nourriture » paraît assez colossal !
      Le côté des « bénéfices » tirés de la gestion de ce programme est juste abordé dans cet aricle et mériterait une enquête plus approfondie (beaucoup d’aspects, sinon tous, en sont déjà très bien connus, sinon diffusés). Loin d’en connaître personnellement tous les détails, en tout cas il est sûr que grâce au « programme » le budget de l’ONU a connu une période de faste particulier, que des contrats, des arrangements, ont largement profité aux protégés, aux proches ; il a « fait vivre » beaucoup de « fonctionnaires ». Dans quelle mesure Koffi Annan en a profité directement et indirectement, ça je l’ignore…?
      La vérité cynique c’est que l’ONU, sous la gouverne très intéressée de Koffi Annan à ce qu’elle en conserve le monopole jusqu’au bout (invasion de l’Irak), a exploité largement ce programme (déjà cynique au départ) pour son propre profit et celui des satellites agréés.
      Je ne sais pas si un jour, il aura à en répondre devant la justice internationale : on peut en douter…
      On lui a au contraire confié une nouvelle mission « bons offices »(!?)pour la Syrie ! Pour l’instant, il est parti se faire briefer (neutraliser, dans le meilleur des cas…?) en Russie et en Chine.
      Un cheval de Troie ? Si déjà dûment identifié au départ en tant que tel, le risque est beaucoup moindre, sinon nul…(?)
      Et sa marge de manoeuvre dans le cadre de la déclaration de l’ONU de « soutien » à sa mission, très réduite.
      Dans le meilleur des cas, un flop !?

      • Souriya ya habibati dit :

        Bonsoir Marie-Christine,
        Je ne sais pas si je suis tout-à-fait hors sujet; le lien qui suit évoque une info longuement débattue ces derniers temps, la seule nouveauté est qu’elle est à présent relayée sur sana…
        Souriya Allah hamiha
        http://www.sana.sy/fra/52/2012/03/22/407916.htm
        Le lien en arabe est plus détaillé mais nous avons tous lu l’info sur le lien original
        http://www.sana.sy/ara/3/2012/03/23/407825.htm
        كشف مصدر فرنسي مطلع لموقع فولتير الالكتروني عن خلافات حادة داخل أروقة الخارجية الفرنسية سببها فشل آلان جوبيه وزير الخارجية في دفع خياراته العدائية ضد سورية بعد إصراره على تبني وتسويق تقارير مزيفة حول الواقع السوري.

        • Marie-Christine dit :

          Bonjour mon professeur en arabe de base syrien !
          Je suis heureuse de vous lire, car il me semble que vous vous faisiez plus rare…
          Non, ce n’est pas le sujet de mon précédent message, mais ça n’a pas d’importance, il n’appelait pas forcément de réponse.
          Bonne journée à vous, et à bientôt.

    • bramso.media dit :

      Cher M. Annan

      Chère Madame,

      Un point de vue dit que «la civilisation de l’homme blanc relance réside haute, s’adressant à un niveau que personne ne peut y accéder» … Cela est arrivé dans une lettre de l’Afrique prestigieuse, Jean-Charles Anfran, de l’île de «La Réunion», à Jean Ziegler, président de l’Internationale le droit à l’alimentation de l’Organisation des Nations Unies, y compris de vives critiques du comportement des gouvernements du Nord jeunes et utilisée pour forcer la faim pour détruire les peuples, les nations et de piller ses ressources toujours … toujours en tant que slogans glamour fausse le premier slogan de droits de l’homme, tout en le refusant, farouchement, pour inclure le droit à l’alimentation et la médecine au sein de ces droits … Ce qui explique le mépris des droits de l’homme, dans la pratique, moins de douleur et de Winston Churchill que les grands projets «nécessité de les protéger à la garde de mensonges» …

      Avec gratitude pour Atalaltk révérence et tranquillement à l’accent et la pointe froide de votre humeur, c’est qu’il va sans dire, quand j’entends votre nom ou voir votre dessin, qui se posent dans mon esprit la tragédie de nos frères irakiens, et le premier d’entre eux Alkhmsmih cinquante mille enfants irakiens qui ont été tués avec une arme de la faim et la privation de la drogue. Tué de sang froid. Décision du «Comité des sanctions» du Conseil de sécurité et qui, comme d’autres organismes, sous la supervision directe du Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies, et sous la supervision de vous personnellement, et que seulement pendant les quatre premières années de votre coutume, depuis le début de l’année 1997 à l’année dernière 2000, depuis lors, L’histoire semble arrêter le recensement des enfants victimes, puis le programme a cessé de fonctionner «Pétrole contre nourriture» en vertu de l’invasion américaine de l’Irak en Mars 2003.

      Jean Ziegler a été écrit sous le titre «tuer les enfants de l’Irak»: «depuis 1996, a commencé un changement graduel dans la tâche de programme pétrole contre nourriture et l’a transformé en un instrument de punition collective du peuple irakien, en privant les gens de nourriture, de médicaments et de soins médicaux». Et contrairement à la décision du Conseil de sécurité et de la tâche pour laquelle le Conseil a appelé ce programme pétrole contre nourriture. Et vous, M. Annan n’a pas fait ce qui était attendu de vous pour la bonne application du programme, en particulier ceux qui en ont fait un moyen supplémentaire d’humilier les Irakiens et les tragédies doubles sont les membres du personnel vous personnellement. Les prix, pillage organisé, traverse le «Bureau du programme» (la moyenne, entre «Comité des sanctions» et de son New York et «le Programme» basé à Bagdad et compte 800 salariés internationalistes et 1200 employés locaux) et également basée dans les locaux de l’Organisation des Nations Unies et sa mission a besoin pour recevoir les demandes de entreprises, et acceptée ou rejetée. Voici les commissions très Alsemsrat distribués.

      Surveillé et la participation de votre fils semble

      Voleur … Sous-Secrétaire général. Directeur de ce bureau que les odeurs de corruption, vous êtes nommé, conformément à la volonté de l’administration américaine, bien que n’étant pas qualifié pour prendre en charge la tâche de précision et de dangereux. Ath, un citoyen chypriote, et il a dirigé le service de sécurité de l’Organisation des Nations Unies qui a la réputation est un trouble bénin, même qu’il avait été poursuivi à New York sur des accusations de commettre des actes de scandaleux, cependant, vous recevez un Btervaah décision au rang de Sous-Secrétaire général. Vous êtes protégé … vous couvert. En vous revenez à s’abstenir de programme de protection des Biskotk de violations de la zone gangs Vtterc aller et venir librement au détriment du peuple de l’Irak. Il existe de nombreux exemples: par exemple, mais sans s’y limiter, le Comité des sanctions refuse de répondre aux demandes humanitaires les plus pressants, comme la dialyse organes, causant la mort de milliers d’Irakiens qui étaient dans le besoin de ce traitement est durable.

      Il ya un cas célèbre dans ce domaine: En 2000, le Dr Ghulam Rabbani fait Pappal, le représentant de l’OMS à Bagdad, une demande à la «programme Pétrole contre nourriture» pour l’achat de 31 dispositif de succès pour la dialyse a rejeté la demande. Après des mois de la mendicité et même comme une urgence, compte tenu de la catastrophe qui a été résolu pour les civils irakiens malades, et ont convenu de «panneau de contrôle» pour permettre au dispositif de onze ans … juste pourquoi? Et sa relation avec d’armer l’armée irakienne? Après l’approbation de la décision de la Commission a été délivré un auteur anonyme, livre consacré aux dispositifs au point de la frontière jordano-irakienne. La détention a duré deux ans! Oui, pendant deux ans!

      Calme, à la torture:

      En 1999, dans le milieu de votre bon augure coutume, et, tandis qu’il a été médecins irakiens la mendicité pour obtenir les médicaments les plus élémentaires, nommé directeur de «l’UNICEF», Carol Bellamy, la demande pour permettre à son organisation pour introduire avril à nourrir l’injection des bébés dans les veines … J’ai refusé le comité des sanctions. Depuis lors, le recensement est devenu lent progressivement à un enfant mort pour arrêter, dans la pratique en 2000. Et le massacre continue. Et est restée prudente sur ce que vous sembler à certains que «calme» et «dignité»! Qu’est-ce «Comité des sanctions» a fait contre les civils irakiens comme une des séances de torture. Vous êtes un témoin de ces rencontres et ne bougeait pas vous à la conscience ou la conscience se pose. «Sanctions» Comité empêché l’introduction de mécanismes de réparation et de redémarrer les raffineries de l’eau (pour boire) de l’Euphrate et du Tigre, Chatt al-Arab, est devenu l’Irak en tête des pays qui souffrent de maladies causées par l’eau potable contaminée … climatiseurs même, pour les hôpitaux, il est nécessaire de prévenir l’introduction dans l’Irak, tandis que la chaleur de l’été, souvent jusqu’à 45 degrés Celsius.

      «Qu’est-ce qui se passe en Irak est un génocide» … GÉNOCIDE … cria le professeur Marc Bossuyt, professeur de droit international et le Président de la Commission des Nations Unies pour les droits de l’homme (maintenant Conseil des droits humains d’aujourd’hui), mais vous n’avez pas entendu son cri, Seigneur Annan. N’a pas écouter les protestations, Denis Halliday, coordinateur du «programme pétrole contre nourriture» à Bagdad, qui protestait contre la procrastination et le refus de répondre à la demande nécessaire, vous lapidé pour sa démission et il marchait. N’a pas d’écouter les appels de Hans Christoph von Sponeck, le successeur de Halliday à la présidence du Comité, tandis que le nom officiel, en sa qualité de Sous-Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies, à comparaître devant le Conseil de sécurité et les feuilles sont révélés. Au lieu d’être en solidarité avec lui, et protégés et couverts, d’être en mesure de défendre la décision du Conseil de sécurité et viole le personnel du Conseil de sécurité, et se tint par vous même avec les deux délégations, le Américains et les Britanniques, qui maudit Anhala sur von Sponeck pour le crime des crimes, à savoir:. Le respect de la Charte des Nations Unies

      • bramso.media dit :

        M. Annan,

        Vous êtes sans doute influencé par le Alasugian mars Onspaúk, je veux dire de la famille Wallenberg bancaire, industriel, en vigueur dans le monde de la finance et des affaires, qui a donné les caractères ont joué des rôles à l’opinion publique européenne, et pas à l’intérieur ASUG seulement, y compris la libre circulation des Garintek Mme Raoul Wallenberg, et son oncle Jacob Wallenberg. Il est probable que le caractère de Raoul est la plus influente vous comme il le fait, il est normal, caractérisé par gras, en particulier en cette ère de critique à la fin de la Seconde Guerre mondiale, lorsque la validation Raul Bgeroth et se précipite pour sauver des centaines de juifs, avant qu’ils cachent les Soviétiques dans le premier jour de leur revenu, comme des libérateurs , à Budapest … et l’accusent d’espionnage pour les Américains. Il ne fait aucun doute que vous vous sentez fier lorsque vous visitez certaines capitales européennes et de trouver les monuments érigés par les communautés juives à Raul, ainsi que, à Washington, en particulier à Jérusalem, où son intérieur une plaque commémorative a dit «l’Holocauste», en passant, un rang «citoyen d’honneur dans l’État d’Israël».

        M. Annan,

        Il ne fait aucun doute que la pertinence de ces ratios dans le rôle de carrière de l’ascension. Mais, alors qu’il était préférable de suivre l’exemple de votre courage dans la défense du peuple juif Raul, assis contre toutes les formes d’incinérateurs au lieu d’être impliqué dans l’holocauste du peuple irakien? Oui, M. Annan a eu lieu l’holocauste en Irak, et «génocide» le génocide dans les mots du professeur Bossuyt, et vous êtes un partenaire dans le crime des premiers secours non 550.000 enfants contre les risques de la mort …

        Soyez confiant, M. Annan que nous ne sommes pas une réplique des gouvernements arabes sionistes. Si c’est votre droit de faire appel à l’Alasugian sionistes Bonspaúk Ce n’est pas notre situation, nous sommes tous des sionistes pour les Arabes.

        M. Annan, ne pensez-vous pas un instant que la Mésopotamie Holocauste se passera sans un procès. Vous êtes intéressé dedans, et, comme un partenaire essentiel dans le crime. Tout gentil à vous de sauver la Syrie s’il vous plaît gagné quelques solutions? Avez-vous une recette pour la Syrie et de l’Holocauste en vente libre?

        M. Annan, vous que nous avons aujourd’hui de promouvoir des projets Ersloc nous qui dans le passé. M. Annan, vous êtes en Afrique pour promouvoir la Chambre des Rockefeller. N’est-ce pas le groupe est financé par la Fondation Rockefeller «Union pour une révolution verte en Afrique» «Agora» dirigé par vous? Un peu de modestie, M. Annan. Nous n’avons pas perdu notre mémoire encore. Rappelez-vous, M. Annan a déclaré Albert Camus, et s’est plaint que vous les appréciez: «Les pressions du monde sont encore incapables de faire un tour propre sa pensée dans un peu d’honneur».

        Et la paix.
        Hasan Hamadeh

        Ressources
        As-Safir (Lebanon)

  7. fatima dit :

    http://www.youtube.com/watch?v=cPG4xOwPJIg
    Regardez ce lien sur l’accueil de la première Dame syrienne Asma pour les familles des martyres de ces évènements.
    Tous les pays européens sont acharnés contre Elle . Ils sont tombés très, très bas ces pays !!?? Ce n’est pas de la politique ce qu’ils pratiquent . c’est de la vengeance..

  8. Cécilia dit :

    Je vous ramène faire un petit tour à Qassyoun (Mont autour de Damas), aujourd’hui vendredi 13 mars :

    http://www.youtube.com/watch?v=RzIWGBlGaRg&feature=youtu.be

    Et un autre à Rabweh (province de Damas):

    http://www.youtube.com/watch?v=m5WOcB7IptU&feature=youtu.be

  9. Cécilia dit :

    Les amis de Jupée, demandeurs de liberté en plein action démocratique :

    http://www.youtube.com/watch?v=34OkvRPdDho&feature=youtu.be

  10. RoyL dit :

    > [Juppé] « Il y a des opposants syriens, dont les positions
    affaiblissent l’opposition, du fait des luttes rivales entre
    l’extérieur et l’intérieur, et nous cherchons à les convaincre
    d’inclure davantage d’alaouites et de chrétiens dans leurs rangs

    Ainsi que:

    > Juppé regrette que « les organisations religieuses
    catholiques et orthodoxes aient lié leur sort avec le sort de
    Bachar al- Assad. Nous comprenons les craintes des chrétiens,
    mais ils doivent savoir que leur avenir sera meilleur à la
    lumière de la démocratie ».

    Quoi dire? En empruntant à Georges Brassens, que « quand on est
    con, on est con »!^1

    http://domenicolosurdo.blogspot.com/2012/03/i-liberatori-della-siria-e-la-pulizia.html
    venerdì 23 marzo 2012
    I « liberatori » della Siria e la pulizia etnica contro i cristiani

    Su «La Stampa»^2 del 22 marzo 2012 (p. 23), in un articolo dal
    titolo «A Homs gli islamisti cacciano i cristiani» e firmato da
    P. DM, si può leggere:

    «Nella città siriana di Homs “è in corso una pulizia etnica dei
    cristiani“ a opera di membri della „Brigata Faruq“, vicina ad Al
    Qaeda e composta da mercenari provenienti dalla Libia e
    dall’Iraq. Lo afferma l’Agenzia Fides, che ha ricevuto una
    segnalazione dalla Chiesa ortodossa siriana. Militanti islamisti
    armati – afferma la nota – sono riusciti a espellere il 90 per
    cento dei cristiani di Homs e hanno sequestrato le loro case con
    la forza. Secondo fonti del Metropolita ortodosso, i militanti si
    sono recati casa per casa, nei quartieri di Hamidiya e Bustan
    al-Diwan, costringendo i cristiani alla fuga, senza dare loro la
    possibilità di portare con sé i propri beni».

    Si tratta di informazioni ormai confermate dalle fonti più
    diverse: la Siria non soltanto è bersaglio di un’aggressione
    armata, ma di un’aggressione armata che si macchia dei crimini
    peggiori, compresa la «pulizia etnica», il tutto però con la
    benedizione dell’Occidente e del suo leader Obama, premio Nobel
    per la pace!

    Je vais attendre quelques heures encore; si jusqu’à là Silvia
    Cattori n’a rien publié encore, je vais faire une traduction
    moi-même — brièvement le titre dit:

    Dans «La Stampa» du 22 mars 2012 (p. 23) et signé P. DM, l’on
    peut lire l’article «À Homs les islamistes chassent les
    chrétiens.»

    1.
    http://www.ournia.com/paroles/view-159533-georges_brassens_quand_on_est_con.php

    2. [wiki] La Stampa, littéralement « La Presse », publiée à
    Turin, est l’un des quotidiens italiens les plus diffusés (en
    général, au 4e rang). Il appartient au groupe Fiat.

    • RoyL dit :

      Traduction ici:

      «Un’épuration ethnique de chrétiens vient d’être mise à l’œuvre
      dans la ville syrienne de Homs par des membres de la « Brigade
      Faruq, » proche de Al Qaeda et composée de mercenaires provenant
      de la Libye et de l’Irak. C’est ce qui affirme l’agence Fides,
      ayant reçu des informations de la part de l’Église orthodoxe
      syrienne. Des militants islamistes armés — ainsi se poursuit la
      nouvelle — sont arrivés à expulser le quatre-vingt-dix pour-cent
      des chrétiens de Homs et ont saisi leurs maisons par la force.
      Des sources remontant au Métropolite orthodoxe affirment que les
      militants se sont rendu, maison après maison, dans le cartiers de
      Hamidiya et Bustan al-Diwan, obligeant les chrétiens à prendre la
      fuite sans leur donner les moyens d’emporter leurs biens avec
      eux».

      Il s’agit de renseignements désormais confirmés par des sources
      les plus différentes: la Syrie n’est pas seulement la cible d’une
      agression armée, mais plutôt d’un’agression qui se tache de
      crimes plus mauvais comprenant les «épurations ethniques», le
      tout béni par l’Occident et son leader et prix Nobel pour la
      paix, Obama, néanmoins!

      • RoyL dit :

        Addendum:

        Je suis musulman — sunnite, en ayant marié une sunnite –
        moi-même (ancien catholique). (Pour ceux qui ne savent pas: une
        musulmane ne peut que marier un musulman.)

    • RoyL dit :

      http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=56189&cid=20&fromval=1
      Le Mufti wahhabite d’Arabie appelle à la destruction des églises
      dans le Golfe
      24-03-2012

    • RoyL dit :

      http://silviacattori.net/article3014.html
      24 mars 2012
      Des Églises accusent la France de vouloir vider la Syrie de ses
      Chrétiens
      Un face à face farouche oppose en Syrie des Églises orientales
      chrétiennes aux ambassades occidentales, ont révélé des sources
      proches du patriarcat orthodoxe au site de l’opposition syrien
      AlHakika (La vérité).

      [D]es Visas ouverts aux Chrétiens seulement ! [...]
      [D]es offres de visas [...]
      [L]e retour du négoce d’esclaves [..]

      « [N]ettoyage ethnique » à Homs

      [J]eudi, une note de l’Église orthodoxe syrienne qui compte 60% des
      Chrétiens de Syrie, adressée au Vatican et rapportée par l’agence
      Fides a fait état d’un « nettoyage ethnique » à l’encontre des
      chrétiens dans la ville syrienne de Homs. Elle serait menée par
      la « Brigade Al-Farouk » de l’Armée syrienne libre (ASL), des
      éléments armés d’Al Qaeda et par différents groupes wahhabites.
      L’ASL compterait dans ses rangs des mercenaires provenant de
      Libye et d’Irak.

      « Des militants islamiques armés, sont parvenus à expulser 90%
      des chrétiens de Homs, et par la force, ont placé leurs maisons
      sous séquestre » affirme cette note de l’Eglise orthodoxe.

      Selon des sources du Métropolite orthodoxe, les militants se sont
      rendus de maison en maison obligeant les chrétiens à s’enfuir,
      sans leur donner le temps de prendre quoi que ce soit avec eux.

      [L]a presse étrangère ne dit pas toute la vérité [...]

      SOURCE:
      http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=56159&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=37&s1=1

  11. Vanalic dit :

    Misogynies ou Jalousie ? Les deux à la fois !

     » LES FEMMES DE L’ENTOURAGE D’AL-ASSAD BIENTÔT SANCTIONNÉES  »

    Misogynies de la part des Ministres des affaires étrangères de l’UE à leur tête le champion poids lourd Allain Juppé, certainement ayant reçu une claque de la part du Président syrien, très vexé s’attaque maintenant à Madame…Ah! celui là ? N’a encore rien compris de la diplomatie étrangère, vivement qu’il soit remplacé par Monsieur l’ambassadeur Eric Chevalier…

    Avec la  » Baroness Ashton of Upholland » , la situation est tout autre, Jalouse elle était, jalouse elle reste !

    Il y a eu Lady Diana, paix à son âme.

    Maintenant que à l’échelle syrienne, existe Lady Asma, britannique à la fois syrienne, pour la Baronesse tout devient horriblement insupportable…

    http://www.youtube.com/watch?v=ddV2McTF

  12. mécréante dit :

    Pas mal, même si je la trouve un peu longue,

    Lettre ouverte que le Collectif pour la Syrie adresse aux Médias, aux Elus et aux Candidats à la Présidence de la République Française.

    http://collectifpourlasyrie.monsite-orange.fr/lettreouverte/index.html

  13. Hadnane dit :

    Je voudrais simplement remercier ceux qui traduisent les articles pour nous permettent d en profiter et nous eclairer
    Mille merci