• Décryptage
  •  

              La réapparition, le 4 octobre à la télévision syrienne, d'une jeune fille censée, selon le binôme OSDH/presse occidentale, avoir été arrêtée, torturée, tuée (et brûlée) par la police de Bachar al-Assad (voir notre article "Désinformation : la martyre iconique de la Révolution dément sa mort - et son appartenance à l'opposition", mis en ligne le 5 octobre) semble quelque peu gêner aux entournures certains acteurs majeurs de la désinformation. Des ONG prestigieuses comme Amnesty International et Human Rights Watch, d'abord, [...]



L’Express : « C’est pas nous, c’est Bachar ! »

Par Louis Denghien,



Zeinab al-Hosni, morte et martyre sur une vidéo de l'opposition...

Zeinab al-Hosni, morte et martyre sur une vidéo de l'opposition...

... et vivante et confuse, à la télévision syrienne

... et vivante et confuse, à la télévision syrienne

 

 

 

 

 

 

 

La réapparition, le 4 octobre à la télévision syrienne, d’une jeune fille censée, selon le binôme OSDH/presse occidentale, avoir été arrêtée, torturée, tuée (et brûlée) par la police de Bachar al-Assad (voir notre article « Désinformation : la martyre iconique de la Révolution dément sa mort – et son appartenance à l’opposition« , mis en ligne le 5 octobre) semble quelque peu gêner aux entournures certains acteurs majeurs de la désinformation. Des ONG prestigieuses comme Amnesty International et Human Rights Watch, d’abord, à l’origine de la « légende urbaine démocrate » de la fin tragique de la jeune Zeinab al-Hosni, qui « regrettent cette erreur d’identification » de cadavre, erreur qu’elles rejettent sur la famille de Zeinab.

« Bon sang, mais c’est bien sûr ! »

L’Express, ensuite, qui, devant ce nouveau « raté » de la propagande anti-Bachar s’interroge gravement sur les responsables de ces « couacs ». Est-ce que cette affaire, celle de la vraie-fausse démission de l’ambassadeur de Syrie en France (en juin), et celle de la réapparition, sur les écrans de la télévision syrienne (fin septembre) du colonel déserteur Harmouche, ne seraient pas une manipulation – machiavélique, forcément machiavélique – des services de renseignement de Damas, visant à discréditer l’opposition et ses relais notamment français, comme France 24, Le Monde, ou L’Express ?

L’hebdomadaire, qui appuie cette hypothèse sur l’intuition de « plusieurs connaisseurs de la Syrie » – on n’en saura pas plus pour le moment – renvoie ainsi la « patate brûlante » de la désinformation au régime syrien. Simple, mais il fallait y penser !

Que dire ? Que L’Express a oublié dans sa liste la transformation du cadavre putréfié du jeune Hamza en enfant-martyr torturé par la barbarie bachariste (voir notre article « Le martyr que trop de gens attendaient« , mis en ligne le 1er juin) , et aussi la vraie-fausse lesbienne persécutée de Damas, et dans la réalité, masculine, barbue et américaine (voir notre article « Une opposition vraiment virtuelle« , mis en ligne le 13 juin), les couveuses de bébés débranchés par les soudards de l’armée à l’hôpital de Hama (voir notre article « Mensonges & manipulations (suite)« , mis en ligne le 7 août), le gamin renversé accidentellement par une voiture de l’armée à Douma et immédiatement homologué « martyr de la liberté » par l’opposition et al-Jazeera (voir notre article « Et maintenant les faits-divers au secours de la propagande« , mis en ligne le 15 juin), la mort suspecte annoncée (par l’opposition) et aussitôt démentie (par l’intéressé lui-même) du ministre syrien de la Défense, le général Habib (voir notre article « L’heureuse résurrection du général Habib« , mis en ligne le 10 août), la fuite à Londres de l’épouse de Bachar al-Assad, Asma (voir notre article « Désolé, amis journalistes, Asma est toujours là !« , mis en ligne le 1er juillet), la manifestation parisienne des partisans du régime transformée par l’AFP en manifestation d’opposants (voir notre article « Trucages…« , mis en ligne le 31 mai), et on en passe et des « meilleures », comme, tout récemment, les exilés syriens de France et d’Europe persécutés par les membres des services secrets syriens – qui font décidément les « trois huit » ! (voir notre article « Légende urbaine : les opposants exilés à Paris vivraient dans la terreur« , mis en ligne le 6 octobre).

L’Express d’ailleurs pourrait aller au bout de sa logique, et imputer aux « services » de Damas – certains opposants l’ont déjà fait depuis longtemps – le massacre de tout ou partie des 700 militaires et policiers tombés à ce jour en Syrie, la montée en puissance des groupe armés et l’entrée en scène des déserteurs-résistants… Au fait, les dirigeants russes et chinois qui ont mis leur véto aux tentatives de résolution euro-américaines sont peut-être « tenus » par les services syriens pour quelque sordide affaire de moeurs ?

En un mot comme en cent, tout ceci est puéril. Les opposants et leurs obligeantes chambres d’écho comme L’Express et France 24 ont été, à plusieurs reprises, convaincus de bobards, de désinformation et de manipulation des faits. Pris en flagrant délit de mensonge et de trucage. Et comme des enfants pris la main dans le pot de confiture, ils nient et renvoient la faute sur d’autres sur l’éternel mode « C’est pas moi, c’est l’autre ! » Cette stratégie – un rien complotiste, au fait – du défaussement en dit assez long sur le malaise qui sévit dans les rédactions atlantistes en ce moment.



Vous pouvez suivre les réponses à cet articles avec le flux RSS.
Vous pouvez répondre, ou faire un lien depuis votre site.

77 commentaires à “L’Express : « C’est pas nous, c’est Bachar ! »”

  1. Souriya ya habibati dit :

    C’est à hurler de rire! Vive infosyrie.fr

    • Mohamed dit :

      Le parti démocratique syrien : 1er reconnu après la loi des partis.
      Dr Ahmed Koussa s’entretient avec « Al Ikhbaria Assourya »

      La chaîne « Al Ikhbarya Assourya », a diffusé, le 06.10.2011, un entretien avec Dr Ahmed Koussa, le Secrétaire-Général du Pari Démocratique Syrien, 1er parti reconnu, après la promulgation de la nouvelle loi des partis, en syrie.
      En réponse à la question du choix du nom du parti, Dr Koussa, a fait savoir : que le nom de parti démocratique syrien s’inscrit dans le cadre « de la conviction des membres fondateurs du principe de la démocratie », et aussi du fait que « c’est une revendication et un besoin fondamental du peuple syrien, pour l’exercice de l’action politique », et que cela s’inscrit dans le cadre de « la république syrienne ».
      Sur le programme du parti, Dr Koussa, a dit « sans entrer dans les détails du programme, celui-ci comprend des aspects dont le politique, l’économique, et les droits de l’homme », partant de la conviction que la « pensée doit être au service de l’homme, et non à ce que l’homme devienne le combustible d’une pensée, quelle qu’elle soit ».
      A la question de savoir « qu’elle est la position du parti, vis-à-vis de la crise actuelle que connaît la syrie, se situe – t – il dans l’opposition ou dans le camp « pro » régime ? », Dr Koussa, a déclaré qu’il y a une confusion dans les significations données aux notions d’allié ou d’opposition. « Nous estimons que les partis politiques, présents sur la scène politique, et qui croient au principe de l’action nationale pour l’avenir de la syrie, quand ils ne participent pas au pouvoir, ils se trouvent dans l’autre bord, ils sont donc dans l’opposition, et quand ils se trouvent au pouvoir, les forces qui étaient au pouvoir passent à un autre côté et forment l’opposition ». Il y’a une confusion au sujet de ces deux concepts, dans le sens qu’il y’a un état de lutte, d’inimitié, entre le pouvoir et les partis de l’opposition. C’est une fausse conception, nous considérons que l’opposition est la conscience du pouvoir, elle est le miroir qui reflète la réalité de la situation de la société syrienne, et il est de son ressort d’œuvrer à corriger les actions des autorités et du régime ».
      Q. Dr Ahmed, vous avez commencé votre activité politique, avant même d’avoir reçu l’autorisation du pouvoir, et je crois avoir compris que vous avez participé aux rencontres de concertations qui se sont déroulées, maintenant, je voudrais connaître le nombre d’adhérents à votre parti, et si vous avez des bureaux dans les provinces, et d’autres détails, et l’important aussi c’est de nous parler des difficultés que vous avez rencontré, pour devenir le n° 1 dans les autorisations aux partis en syrie ?
      R. Pour ce qui est de devenir le n° 1 des partis autorisés, nous n’avons pas rencontré d’obstacles, parce que nous avons exercé de la politique depuis 10 ans ; nous ne sommes pas venus après la promulgation de la loi sur les partis, et l’idée de créer le parti n’est pas née de cet instant, parce que nous avions eu une activité politique sur la scène syrienne depuis 10 ans, et nous avions des locaux, notre local central s’est trouvé à Damas, avant qu’il ne fut transféré à Alep, et nous avons des sections dans les provinces, nous avons travaillé et nous avons exprimé nos opinions, en toute clarté, et nous avons publiés des communiqués qui critiquaient l’action gouvernementale, et les comportements de certains ministres et hommes du pouvoir. Nous avions eu l’audace de diffuser nos communiqués et nous exprimer à travers notre discours national, qui ne visait pas de porter atteinte aux autres, mais de corriger leurs lignes de conduites. En tant que parti, nous comptons plus de 2000 partisans, dans toutes les provinces syriennes, et nous avons des branches et des sections dans ces provinces, et si vous me demandez pourquoi le nombre est bas, je vous dirai qu’avant la nouvelle loi sur les partis les citoyens craignaient l’appartenance politique, quant ce n’est pas l’affiliation au front, et quand vous leur expliquez que vous ne faîtes pas parti du front, et que vous êtes des partis actifs, partis politique et nationaux, ils vous fuient par crainte de représailles, mais après la publication de la nouvelle loi, nous enregistrons une forte affluence et nous avons des milliers de demandes d’adhésions.
      Q. Avez-vous un document prouvant que vous êtes le premier parti à être autorisé, officiellement, en syrie ?
      R. Oui, nous avons ce document, nous, à travers notre préexistence sur la scène politique syrienne, et du fait que nous comptions des cadres partisans, et du fait de l’existence d’un programme politique préétabli, que nous œuvrions à appliquer, et la disponibilité d’un règlement interne, nous n’avons rencontré aucun obstacle à assurer les documents nécessaires à l’obtention de l’accord de principe d’acceptation de notre demande, et voici le récépissé attestant que nous sommes le 1er parti, sur la scène syrienne, nous avons pu avoir le n°1 en tant que parti ayant fourni les pièces nécessaires à la présentation de la déclaration de constitution du parti, nous avons pu fournir ces documents dans des délais courts, et nous avons présenté notre demande, auprès de la commission chargée des affaires des partis (et il a montré une pièce justificative dans ce sens).
      Q. Pouvions-nous nous attendre à ce que le parti démocratique syrien puisse dans l’avenir entrer en alliance ou en coalition avec d’autres partis ou courants nationaux, que nous pourrions observer sur la scène politique syrienne ?
      R. Actuellement, il y’a de nouveaux programmes qui sont avancés sur la scène politique syrienne, et il n’est pas exclu que nous fassions des alliances ou des regroupements avec des parties avec lesquelles nous avons plus de points communs qui nous rapprochent que de points différentiels. Et c’est ce à quoi nous œuvrons, avec nos frères du bureau politique, dès à présent. Nous cherchons à entrer en contact avec de nombreux partis dont les idées se rapprochent de celles de notre parti.
      Q. Nous voudrions connaître l’appréciation politique, du parti démocratique syrien, de la crise que connaît actuellement la syrie ?
      R. La crise actuelle en syrie a trois dimensions. Nous, au parti démocratique syrien, nous avons pris compte, depuis le début, de l’existence de manifestations, qui sont issues de quelques accumulations de difficultés et de problèmes, que des citoyens ont voulu exprimer, à travers la manifestation, et c’est un droit tout à fait légitime pour tout citoyen et garanti par la constitution, toutefois ces manifestations ont pris un autre dimension. Ces manifestations ont servi de terrain fertile à des pays dans la région, qui avaient des intérêts à porter atteinte à la souveraineté de la syrie, à son indépendance et à l’autonomie de sa décision. Par la suite, ces manifestations ont été exploitées par des personnes armées en liaison avec des personnes ayant des agendas extérieurs, et qui ont vendu leur conscience, et qui ont pu créer des problèmes sur la scène syrienne, à travers la mort et les actes de violence et de destruction qui ont touchés des édifices publics, qui appartiennent à tous les citoyens syriens. Et il y avait des parties qui soutenaient le régime, nous notre rôle a été de participer à de nombreuses rencontres, en adoptant une ligne médiatrice, et nous affirmons qu’il y a des manifestations, que ces manifestants ont des revendications que le pouvoir doit satisfaire, mais si ces revendications cachent des agendas extérieurs, nous devons tous nous y opposer et agir pour la préservation du pays et du citoyen.
      J’aimerai ajouter qu’à travers nos orientations, en tant que bureau politique, nous assurons de notre participation au contenu du dialogue national, que nous considérons comme une étape très importante dans l’histoire de la syrie, car d’ores et déjà elle nous a rassemblé autour d’une table, et fait que nous nous acceptions les uns les autres, que nous nous écoutions, et c’est ce dont nous n’avions pas l’habitude, et nous avons participé, en tant que membres du bureau politique, à de nombreuses réunions de dialogue national, et il y avait « l’initiative nationale pour l’avenir de la syrie, à laquelle a appelé notre frère Zouhair Ghanoum» en vue d’arriver à un multipartisme parlementaire véritable, et la contribution au rapprochement avec les mouvements de la rue, dans plusieurs régions chaudes, pour participer à la résolution des problèmes, et nous faisons partie de cette initiative. Nous avons été invité à de nombreuses conférences de dialogue, et tout dernièrement, à celle tenue le 15.09.2011, à Alep, et nous y avions présenté une feuille de route, dans laquelle nous avons insisté sur l’importance de l’adoption d’une charte nationale, pouvant permettre l’édification d’un avenir pour la syrie moderne, et nous espérons que la syrie dépasse cette crise, pour qu’elle puisse jouer son rôle régional et nationaliste, et que la syrie soit puissante à l’aide de tous ses fils.

      http://www.youtube.com/watch?v=CPvuBoz-dRI

      La deuxième partie de cette vidéo, montre un aspect du nouveau visage du champs médiatique en Syrie. Une ligne éditorialiste nouvelle, audacieuse. Al Ikhbarya Assourya a tenu à assurer la couverture de toutes les réunions politiques, et elle a eu à défendre son droit d’accès à l’information en s’imposant à une réunion de l »Instance de coordination nationale » de l’opposition, dont des membres ont refusé sa présence, alors qu’ils s’étaient débarrassés de l’officielle TV syrienne. Elle a filmé les débats a/s de sa participation ou non, et elle a diffusé intégralement et sans montage le déroulement de cette réunion.

      http://www.youtube.com/user/alikhbariasyria#p/a/u/1/_tLCccXe-ZA

      Voilà les réformes qui commencent à prendre forme, et à porter leurs fruits.

  2. Souriya ya habibati dit :

    Loin de moi l’idée de narguer quelqu’un..
    http://www.sana.sy/fra/55/2011/10/06/374031.htm
    Un journaliste français critique la guerre de propagande déclenchée par certaines chaînes satellitaires contre la Syrie

    • BWANE dit :

      Voici le lien de l’interview de T.Meyssan à la télévision syrienne.
      http://www.youtube.com/watch?v=3K6YIOmLy0U

      • BWANE dit :

        Voici finalement la version intégrale de l’interview que Thierry Meyssan a accordé à la télévision syrienne. C’est très passionnant( et en français !). Les divers clones talibans modifiés ou non, ou bien les squatteurs sionistes de ce site, vont,-comme un seul homme-, dénigrer le soi-disant théoricien de la « théorie du complot », oubliant,-pauvres logiciens qu’ils sont, à moins qu’ils ne soient de simples désinformateurs conscients de l’être-, que la version officielle elle même défend la version d’un complot perpétré par Al-Qaida. Avant de donner le lien de cette vidéo, je dédie cette citation à ses derniers (citation qui n’est pas de Meyssan, mais qu’il n’est pas impossible d’imaginer qu’il l’ait tenu) :  » Le plus indulgent des siècles, qui a généralement trouvé très bon tout ce qui lui était imposé, m’a jugé avec une grande sévérité, et même une sorte d’indignation. Il n’a jamais caché sa vive répugnance à parler de moi, et aussi bien de ce qui me ressemble. Il a dû en parler, cependant. Il l’a fait nécessairement à sa manière, inimitable : car notre temps ne ressemble à aucun autre, et la bassesse ne se divise pas. »
        http://www.rtv.gov.sy/index.php?d=100010&id=80387

  3. Hamed dit :

    Souriya ya habibati, Meyssian et le reseau voltaire ont mauvaise presse en France et ailleurs dans les pays occidentaux. Il n`est pas considere comme un journaliste accredite par ses pairs.
    Pour autant il donne des infos souvent interessante tout comme Collon, du fait qu`il n`hesite pas a aller sur place. En Lybie son aventure a failli tres mal se terminer de meme pour les autres journalistes du reseau voltaire car on leur a reproche de parler des troupes d`al quaida que l`otan avait debarque a Misrata… Je te conseille d`aller voir le site wwww.mondialisation.ca

    • stephane dit :

      C’est plutôt un honneur pour lui de ne pas être reconnu par ces charognards

    • Byblos dit :

      Thierry Meyssan s’est d’abord fait connaître pour sa mise en cause radicale de la version bushienne du 11 sept. dans son ouvrage «L’effroyable imposture». Il a récidivé en 2007 avec «L’effroyable imposture 2» où il remet en question de façon aussi radicale tout ce qui touche au rôle de l’Occident, et surtout à ses objectifs non avoués au Proche Orient.
      Pour sa sécurité, il vit désormais à Beyrouth qu’il a quitté brièvement pour Tripoli lors de l’agression «humanitaire». Sa vie, ainsi que celles d’autres confrères, y a été menacée par les «libérateurs» de la Libye.

      En Europe, il n’a pas seulement «mauvaise presse». Sa sécurité physique est menacée.

    • Akyliss dit :

      je préfère un seul Thierry Meyssan ou un Michel Collon à tous les milliers racaille médiatique occidentale dont Malbrunot !
      M. Meyssan a risqué d’être tué par les sbires de Saint Sarkozy !

    • Souriya ya habibati dit :

      Et il a aussi aggravé ses « torts » en se laissant interviewer sur la TV syrienne.. Mais où va-t-on?!

      • Akyliss dit :

        mais quel affront ! Sarkozy va se facher tout rouge ! comment Meyssan ose t il passer à la télévision syrienne ! Meyssan n’a pas entendu les paroles de Saint sire Sarkozy ? « il est fini » en parlant de Bachar El Assad !

        ce qu’il ne comprend pas saint Sarkozy c’est que lui sera fini bien avant Bachar El Assad et la Syrie !

        qui de l’occident où de la Syrie va tomber en ruine le premier ?

    • Candide dit :

      « il n`hesite pas a aller sur place »

      Pfffff. C’est vrai qu’ils ont envoyé une équipe de journalistes au centre de la terre pour savoi quel est le pays qui a déclenché le séisme d’Haïti.

  4. Mohamed dit :

    Merci Louis,
    Bravo Infosyrie.
    C’est cela ce qui s’appelle faire du Journalisme ! Les propagandistes vont continuer à nier comme des immatures, médiatiquement parlant, mais le réveil, des lendemains qui déchantent, est DUR, dur dur plus que Fer !

    • lafleuriel Zakri dit :

      A Mohammed, Akiliss Souriya ya habibati, Mohamed et les autres d’info syrie mais pro régime, l’Express vous a démasqués ! vous êtes tous grassement payés par les Assad. Vous pouvez aller retirer vos chèques à l’ambassade ! Et vous aurez droit chacun en plus de vos confortables émoluments à un cadeau en nature, il vous sera délivré une caisse de savons d’Alep par mois, une boite de mabroumés par semaine et votre poids en confiture de rose (pour les filles seulement il ne faut pas exagérer la Syrie est en crise ) Tous ces colis envoyés par avion spécial malgré l’embargo seront à retirer là où vous savez et comme d’habitude.
      Je suis désolée Mo(ha)a(me)d dit Moad, Etudiant et les autres..vous n’avez pas été retenus. Mais pour vous l’Express a prévu un lot de consolation : un abonnement à moitié prix pour ce magazine et pour toute la durée des problèmes en Syrie et cerise sur le gâteau aussi longtemps qu’il n’y aura pas d’Etat pour les Palestiniens.
      Félicitations à tous..et au travail !

      • Akyliss dit :

        ça c’est super cool !
        mais comme la Syrie est en difficulté je renonce à mon chèque et à tous les autres avantages et je continue à soutenir Bachar El Assad et la Syrie gratuitement jusqu’à que la vérité finisse par apparaitre !
        et ma récompense sera quand on jugera les Saint Sarkozy, le Nobeleux de la paix Obama sans oublier les petites mains arabes,turcs et israélienne et une spéciale pour Tony Blaire roitelet du quartet qui juge que la demande palestinienne à l’ONU est contre la paix entre Israël et la Palestine!

        • lafleuriel Zakri dit :

          C’est vraiment généreux de votre part mais ça va être dur surtout pour le savon d’Alep. Se priver d’un bon savonnage tôt le matin prépare à bien supporter ce qui nous tombe comme c…. à la découverte de la presse (mais bon on n’est pas non plus obligé de la lire) Il y a quand même des raisons de rigoler comme par exemple cette déclaration martiale de notre grand Sarko oeuvrant à international pour damer le pion à ce looser d’Obama d et posant un ultimatum à la Turquie: » ET moi Sarkozy, je vous signifie que vous n’avez que trois semaines pour … »Bon il a au moins fait plaisir à Aznavour. Et dire que ces Trucs non ces Turcs pensaient qu’on les récompenserait par une promesse d’adhésion à notre florissante UE. ben, ils en sont réduits à ironiser sur l’ignorance de notre grand président: une ignorance encore bien plus crasse qu’on le pense. J’ai lu quelque part (camard enchaîné peut-être qui d’ailleurs barbote pas mal à propos de M.Orient et de la Syrie ) qu’il avait déclaré gravement que les musulmans étaient tous des soufites…

        • Mohamed dit :

          Moi, je me contenterais d’une lira syrienne symbolique, une fois que la syrie aura retrouvé sa santé, sa paix et sa stabilité.
          Aux autres, je leur fais cadeau de ces aveux, aussi frais et juteux avec des noms de journalistes étrangers, qui ont été travaillé, et avec des détails a/s des visites des ambassadeurs américain et français à Hama :
          http://www.youtube.com/user/HananNoura?blend=23&ob=5#p/u/1/OofCMwYvUsE
          http://www.youtube.com/user/HananNoura?blend=23&ob=5#p/u/0/vDQUvVB93nQ

          • Mohamed dit :

            IMPORTANT:
            Ces vidéos sont absolument à voir pour ceux qui veulent connaitre la vérité racontée avec des détails et un exposé clair des évènements à Hama !

          • Cécilia dit :

            Mohammed,

            J’ai même les mêmes liens (sur une autre chaine) en lien).

            Quand à la chaine de mon amie Noura, elle est super, il suffit de mettre une seule vidéo pour avoir accès à tout.
            Je suis heureuse de constater qu’on lit le lien que je poste et on cherche plus tard à y avoir accès.

            Bravo Mohammed, vous avez compris le fonctionnement et vous en fidèle!

            Mère chère Noura, je t’embrasse bien fort,

            Cécilia à vos service

  5. stephane dit :

    Très bon article et vraiment très drôle reflétant parfaitement le ridicule de ces « journalistes » et autres ong

  6. lafleuriel Zakri dit :

    rectification pas par chèque mais par petites mallettes personnalisées.

    • fahime dit :

      Zakri, vous avez raison, ce serait mieux de recevoir en espèce et dans des malettes . Dans ce cas :ni vu ni connu.
      Bravo Bourgi, tu nous as donné des pistes d’escroquerie à la sarkosysme

  7. BWANE dit :

    « La guerre contre la Syrie, planifiée par les États-Unis, la France et le Royaume-Uni pour la mi-novembre 2011, a été stoppée in extremis par les veto russe et chinois au Conseil de sécurité. Selon Nicolas Sarkozy, qui en avait informé le patriarche maronite lors d’une entrevue houleuse à l’Élysée le 5 septembre, le plan prévoit l’expulsion par les Occidentaux des chrétiens d’Orient. Dans ce contexte, une campagne de presse est conduite en Europe pour accuser les chrétiens d’Orient de collusion avec les dictatures. Mère Agnès-Mariam de la Croix, higoumène du monastère de Saint Jacques le Mutilé à Qâra (Syrie) répond à cette propagande de guerre. »
    Ainsi est présentée une interview de la Mère Agnès-Mariam de La Croix par Thierry Meyssan.A lire absolument.
    http://www.voltairenet.org/Les-chretiens-d-Orient-s-erigent

  8. Jean Neymard dit :

    Il n’y a plus de journalisme en « occident », juste des manipulateurs d’opinion, des propagandistes, des déclencheurs d’hostilités, des criminels contre la paix.
    Les pays libres devraient s’allier pour intenter des procès, comme la Lybie essaie de le faire contre sarko et cameron.

  9. BWANE dit :

    J’apprends à l’instant que la Russie et la chine ont émis leur véto à l’encontre de la résolution euro-atlantiste à cause de refus de ces derniers d’inclure dans cette infâme résolution un paragraphe excluant toute intervention militaire en Syrie (cf. le discours du président russe d’aujourd’hui). On voit donc où voulaient en venir ces humanitaires d’un genre spécial : la réédition revue et corrigée par les soins de l’OTAN du scénario libyen.

    • Akyliss dit :

      en regardant l’histoire passé il n’y a pas de doute sur les intentions des donneurs de leçons démocratiques !
      je n’ai jamais compris comment on pouvait transformer un pays comme l’Irak ou la Libye en pays démocratique à coup de bombe sur la tête des civils ?

      l’Irak qui est « libéré » de la dictature de Saddam Hussein depuis 8 ans n’a que 3 à 5 heure d’electricité par jour !
      vive la démocratie à la sauce occidentale !

      • BWANE dit :

        Il est à noter que la mensongère France 24 a prêté au président russe ces paroles :  » Si le régime syrien ne réussit pas à résoudre la crise, il doit  » déménager ». Nos (leurs ? ! )journalistes sont devenus ce qu’ils étaient essentiellement , à savoir les vecteurs de l’infecte propagande atlantiste. N’ont-ils pas honte, ces menteurs en déconfiture, de propager de telles contre-vérités ? On en arrive à regretter de ne pas habiter l’ex-Paris pour demander des comptes à ces professionnels du mensonge autorisé.

    • Candide dit :

      « J’apprends à l’instant que la Russie et la chine ont émis leur véto à l’encontre de la résolution euro-atlantiste à cause de refus de ces derniers d’inclure dans cette infâme résolution un paragraphe excluant toute intervention militaire en Syrie »

      Bwane,

      J’ai une autre version : l’origine du véto est dû au refus des rédacteurs du projet de résolution de supprimer l’article 9. on comprend ainsi pourquoi la Russie était furax : quand on touche au portefeuille.

      Je te passe le texte : http://daccess-dds-ny.un.org/doc/UNDOC/GEN/N11/531/32/PDF/N1153132.pdf?OpenElement

      Le président russe dit ce qu’il veut pour se justifier, mais à la lecture du projet, tu pourras constater qu’il n’est pas question d’intervention militaire : donc pourquoi dans ce cas rajouter une paragraphe qui l’excluerait.

      • Cécilia dit :

        Candide,

        La résolution de l’ONU pour la Libye n’était pas au départ pour une intervention militaire mais effectivement devenue non seulement une intervention militaire mais aussi un renversement du régime.

        J’ai entendu sur France 24 le président russe dire que la Russie ne cautionne pas les résolutions qui ont un but de renverser les régimes.

        La Libye est un bel exemple, non§

  10. Cécilia dit :

    Mentir, mentir et mentir!

    Fadi Zariq a joué pendant des mois le rôle d’un témoin oculaire à Hama sous le nom Ahmad Hussein.
    En effet, il avait contacté al-Jazeera 8-9 fois, al-Arabyyah 2-3 fois pour donner des faux témoignages, exagérer les événements comme, par exemple, le nombre des manifestants, des situations humanitaires catastrophiques (coupeur d’eau et d’électricité, manque de nourriture, manque de sang et de place à l’hôpital al-Horani, trop de cadavres…).

    Il parle d’opération d’enlèvement des militaires et d’agents de sécurité pour les filmer en tant que déserteurs, comment les armes rentrent à Hama, comment monsieur Ford et Chevalier étaient reçus avec la complicité du responsable de la chaine Cham, Bilal Taha résidant en Belgique, comment ils étaient avertis de l’arrivée des deux journalistes, un Suisse et un Américain au mois de juillet.

    Il parle aussi de ses contacts avec l’étranger.

    Une cerise sur le gâteau, l’oiseau chanteur de Hama Qachouche n’était pas l’auteur de la célèbre chanson « yala irhal ya Bachar », mais une personne accusée de travailler pour le Service de la Sécurité, donc assassinée pour cette raison.

    Je vous laisse la vidéo comme lien:

    http://ar-ar.facebook.com/video/video.php?v=245384568844922

    • Cécilia dit :

      « Mentir, mentir et mentir »,

      C’est ma phrase en haut concernant les comploteurs contre la Syrie avec PREUVES à l’appui.

      J’espère que Candide ne me prend pas pour une menteuse!

      Candide,

      Ma cousine (la maman de petit Maxime) devait aller chez Mayrig.
      Donc elle m’a proposé de t’aider à choisir le savon d’Alep. Elle m’a dit que le vendeur t’avait déjà conseillé un.

      J’espère qu’elle ne s’est montrée trop sauvage surtout qu’elle a même refusé ton invitation de prendre le café d’après ce qu’elle m’a dit!

      L’essentiel se trouve dans le savon d’Alep!
      Tu l’as maintenant!

      Amicalement!

      • Akyliss dit :

        eh Cécilia ! l’essentiel est dans Lactel !
        mais bon ce n’est pas grave si c’est le savon d’Alep puisqu’il faut lui faire la publicité vue que certaine tête bien pensante veulent le boycotter !
        l’essentiel est dans le savon d’Alep ! 🙂

      • Candide dit :

        Cécilia, cette rencontre fut un peu space, et je me demandais effectivement si c’était bien toi. Mais ce qui a troublé, c’est que le vendeur m’a confirmé que la personne que j’ai rencontrée s’appelait Cécilia et qu’elle lui avait parlé d’infosyrie. Dommage, j’avais tellement de choses à te demander et à te dire. J’ai mon savon et un sentiment de frustration. Les mystères de l’Orient 🙂

        Je peux comprendre ta méfiance, moi même je n’en menais pas large (je suis un peu parano). Ta cousine t’a peut être confirmé que je n’étais pas une « bande de terroriste armé ». Bon à une prochaine fois j’espère 🙂

        • Cécilia dit :

          Candide,

          « le vendeur m’a confirmé que la personne que j’ai rencontré s’appelait Cécilia et qu’elle lui avait parlé d’infosyrie ».

          Candide,

          Franchement, tu me fais rire!
          Le vendeur me connait personnellement, mon mari et nos enfant mais cette Cécilia dont te parles est celle d’infosyrie. Elle est virtuelle.
          Cécilia, mon troisième prénom n’est connu que par mon entourage intime.

          En plus, toutes deux nous sommes des Syriennes. Par contre, personne n’a prononcé ce prénom devant lui. Donc, je trouve curieux que tu me dises que « le vendeur m’a confirmé que la personne que j’ai rencontrée s’appelait Cécilia ».
          Pire, tu parles comme si tu étais revenu pour lui demander une confirmation, alors que bien que je lui ai en effet parlé d’infosyrie, il ne connait pas mon nom.

          Tu n’es pas une « bande de terroriste armée »,
          Tu voir à moto lui a renvoyé l’image des terroristes en Syrie au point que le gouvernement syrien a confisqué en plusieurs endroit des motos!

          En plus, elle était choqué que te l’invite à prendre le café dans un « bistro ».
          Apparemment Candide ignore les salons de thé! 🙂 🙂 🙂

          • Candide dit :

            « le vendeur m’a confirmé que la personne que j’ai rencontré s’appelait Cécilia et qu’elle lui avait parlé d’infosyrie »

            Cécilia, j’avais fait un résumé. Je vais donc te la faire détaillée :

            Après m’être livré à quelques espionnages « caviardesques » dans la boutique d’à coté (pour mon métier), je suis rentré dans la boutique à 17h30 et j’ai discuté avec le Patron que j’ai trouvé fort sympathique. En confiance, au bout d’un moment, je lui ai indiqué que j’avais rendez-vous avec l’une de ses Clientes, une syrienne s’appelant Cécilia (peut-être a-t-il mal compris le prénom). Il m’a répondu qu’il ne la connaissait pas et m’a demandé de la décrire. Je lui ai dit que je ne l’avais jamais vue et il a eu un drole d’air, comme s’il se méfiait… Entretemps, diverses clientes sont rentrées et sorties. Il m’a informé sur les savons et au cours de la conversation, je lui ai glissé que c’était sur un forum, que j’avais fait la connaissance de la personne que j’attendais. Il m’a demandé si c’était infosyrie et il m’a dit que tout ce qu’on lisait sur la Syrie était faux. Il a fini par me dire qu’une Cliente qui venait de sortir en disant qu’elle reviendrait, était la personne que j’attendais.

            Au bout d’un moment ta Cousine est revenue et je me suis présenté. Elle a répondu timidement aux quelques question que je lui ai posées et j’ai senti que ça pouvait pas être toi. Elle m’a gentiment quidé dans les rayons et j’ai fait quelques achats (papier d’Arménie, kurabiyés que je trouve une peu bourratifs, savon d’Alep 20 %, blé concassé dont je ne sais encore ce que je vais en faire et des trempettes d’aubergines), je lui ai proposé d’aller boire un café, mais elle a refusé poliment.

            Nous sommes finalement sortis de la boutique et je lui ai proposé de discuter un petit moment, mais elle a refusé car elle avait froid (il y avait un mistral glacial, il est vrai). Je lui ai alors proposé d’aller se mettre à l’abri dans un bistro à coté (bistro n’ayant pas, pour le marseillais que je suis, de connotation négative, j’espère que je ne suis pas passé pour un goujat et si ça devait être le cas, je te prie de transmettre à ta cousine mes excuses). Elle m’a dit que ça serait pour une prochaine fois et je n’ai pas insisté. Nous nous sommes alors serrés la main et j’ai enfourché mon destrier qui m’attendait à proximité.

            Après m’être assuré que la voiture, qui était garée devant la boutique avec un mec bizarre à l’intérieur, ne m’avait pas suivi (c’est mon coté parano), je me suis suis rendu à mon travail.

            « Pire, tu parles comme si tu étais revenu pour lui demander une confirmation, alors que bien que je lui ai en effet parlé d’infosyrie, il ne connait pas mon nom. »

            Tu n’as pas à craindre le pire, je ne suis pas revenu du tout. Je ne suis pas du genre à me lancer des investigations poussées pour découvrir ce que tu n’avais pas envie que je découvre, je respecte ta discrétion.

            « Apparemment Candide ignore les salons de thé ».

            Meuh non, mais j’ignorais qu’il y en avait un dans ce quartier. Si j’avais su…

            Sur le chemin du retour, j’ai pensé à cette rencontre et je me suis senti frustré par rapport à l’entretien tel que je l’avais imaginé en venant. Mais, comme j’ai dit, à une prochaine fois j’espère.

            Hier soir, quand j’ai pris connaissance de ton message, j’ai eu la confirmation que ce n’était pas toi et je me suis étonné que ta Cousine soit venue à ta place et surtout qu’elle ne me l’ai pas dit, d’où mon évocation sur les mystères de l’Orient 😉

            Maintenant que tu me connais un peu mieux, si tu le souhaites, on pourra se retrouver en ville, dans un vrai salon de thé, pour discuter de la Syrie.

            Amicalement.

          • sowhat dit :

            « j’espère que je ne suis pas passé pour un goujat »

            sauf que vous manières sont celles d’un goujat impudent

            candide goujat !!!

          • Candide dit :

            « sauf que vous manières sont celles d’un goujat impudent

            candide goujat !!! »

            Sowhat,

            Je ne t’ai pas sonné.

            En attentdant que je le fasse, je t’engage à passer du temps dans la rédaction de tes posts pour faire en sorte d’épurer ta prose en éliminant tous propos intolérants ou insultants.

            Ceci fait, tu te rendras compte que tu n’auras plus grand chose à écrire.

        • Cécilia dit :

          J’ajoute que tu n’es pas perdant dans cette histoire.

          Candide,

          Il ne faut pas oublier que « L’essentiel se trouve dans le savon d’Alep » comme je t’ai hier!

          Cécilia vendeuse de savons d’Alep! 🙂

          • Cécilia dit :

            « Je suis très peiné par ce que je viens de lire, je n’ai pas envie d’épiloguer »

            Je peux dire la même chose me concernant alors que j’ai pris la peine de te répondre juste avant de partir!

            « A défaut de ne pas avoir vu qui je suis, je te laisse donc imaginer ce que ne ne suis pas ».

            Idem pour moi.

            « Ce fut une expérience que je ne renouvellerai jamais plus »
            Je suis bien d’accord, donc on est trois pour le moment!

            La messe est dite et je n’ai rien d’autre à ajouter!

            Cécilia agacée mais pas rancunière!

        • Cécilia dit :

          Candide,

          Je te réponds rapidement car je pars ce soir en déplacement en dehors de Marseille jusqu’à mardi.

          « Sur le chemin du retour, j’ai pensé à cette rencontre et je me suis senti frustré par rapport à l’entretien tel que je l’avais imaginé »

          Je suis sincèrement désolée pour Candide « frustré » .
          Cependant, je ne suis pas dans ta tête Candide pour savoir ce que t’as imaginé.
          Seulement, je peux te dire : il ne faut pas imaginer l’inimaginable!

          De même, je suis désolée si tu as acheté certaines choses dont tu ne sais pas quoi faire comme le blé concassé (cela se cuisine selon sa qualité
          fin, moyen ou gros). Mais au DIABLE POURQUOI CELA?
          Tu m’as parlé seulement du savon d’Aep!

          Quant à ma cousine, elle voulait me rendre service car elle devait sortir pour acheter le cadeau d’anniversaire pour les 10 ans de Maxime surtout
          que son mari était libre pour la déposer et pour cela est ressortie aussi tôt pour commander le gâteau d’anniversaire.
          D’après toi, elle te répond « timidement », elle a refusé de discuter et de boire le café « poliment ».
          Je t’assure que cela est tout à fait NORMAL.

          « Maintenant que tu me connais un peu mieux, si tu le souhaites, on pourra se retrouver en ville, dans un vrai salon de thé, pour discuter de la Syrie »

          Non Candide, je ne sais pas qui es-tu?
          D’après ma cousine, elle pense que tu travailles pour les Renseignements Généraux vue ton allure et la manière dont tu lui as serré la main!
          (Tu lui as presque écrasé sa petite main. 🙂 🙂 :))
          S’il s’agit bien entendu de toi et non de ton frère, ton cousin ou ton ami! 🙂
          Personnellement, je fais confiance à son intuition.

          « Tu n’as pas à craindre le pire, je ne suis pas revenu du tout. Je ne suis pas du genre à me lancer des investigations poussées pour découvrir ce que tu n’avais pas envie que je découvre, je respecte ta discrétion ».

          Là, tu délires complètement!
          Que veux-tu dire par tels propos?
          Qu’insinues-tu?
          Je suis extrêmement choquée !

          « Discuter de la Syrie »

          Nous ne faisons que ça depuis plusieurs mois déjà sur ce même site. Donc je ne vois pas l’intérêt surtout que cela me prend beaucoup de mon temps; chercher des documents, traduire, commenter, envoyer….Même à la maison, toute la famille est contre moi, on m’écoute sans réellement m’écouter!
          Bref, la Syrie a envahi mon univers, colonisé ma tête, me suit partout où je vais même dans mon sommeil!

          « Les mystères de l’Orient » 🙂

          Je suis bien d’accord avec toi. L’Orient est un mystère et y restera !

          Et le savon d’Alep?
          tu l’as essayé au moins?

          Candide,

          L’essentiel se trouve dans le savon d’Alep!
          A consommer sans modération!

          Bien à toi

          N.B :
          Un peu de détente avec la musique douce :

          http://www.youtube.com/watch?v=je2Pgdwl91U

          • Candide dit :

            Cécilia,

            Je suis très peiné par ce que je viens de lire, je n’ai pas envie d’épiloguer. A défaut de ne pas avoir vu qui je suis, je te laisse donc imaginer ce que ne ne suis pas.

            Dans mon précédent post, j’ai dit tout ce que j’avais vécu et ressenti durant cette rencontre et je n’ai rien à ajouter.

            Ce fut une expérience que je ne renouvellerai jamais plus !

            Je te remercie pour la vidéo.

            Bien à toi

    • Akyliss dit :

      Cécilia tu aurais plus de détails concernant le vrai chanteur de la chanson et aussi sur la mort Ibrahim Qachouch ?
      c’est très interessent ce que tu dis, ce serait encore un mensonge de plus découvert et d’ailleurs je n’y croyais pas vraiment à cette fable, malgré que mon épouse me soutien que c’est bien l’équipe de Bachar qui a bien fait le coup… avec les mêmes preuves que les autres : l’équipe de Bachar en est capables !

      • Cécilia dit :

        Akyliss,

        Non, je ne possède pas plus d’information à part la vidéo que j’ai mis en lien.

        Je vois que je ne suis pas la seule à penser que le Service Secret Syrien joue avec tout le monde.

        J’ai déjà écrit plus d’une fois que nous sommes les plus forts.

        Quand Cécilia parle, il faut la croire.

        « Parlez quand vous avez des mots plus forts que le silence, sinon gardez le silence »
        ou taisez-vous, je le dirais lorsque je ne fais pas dans la dentelle!

        • Cécilia dit :

          J’ai oublié de te demander si tu as de nouvelles d’Aleph!

          Amicalement à toi Akyliss

          • Akyliss dit :

            Bonjour Cécilia
            non du tout je n’ai pas de nouvelle de Aleph, c’est vrai que ça fait un moment qu’on voit plus ses réactions sur Infosyrie !

            Bonne journée Cécilia

    • Cécilia dit :

      J’ai oublié d’ajouter que le séjour de deux journaliste américain Toni Chedid, travaillant pour le New Yoork Times (bureau du Liban) et le Suisse Gaétan Vannay, a été aussi organisé depuis la Belgique par Bilal Taha pour une semaine.

  11. Julie dit :

    L’Express, Libé, le Monde Diplomatique, BFMTV, entre autres ont eu ce jour la visite de l’Armée Syrienne Electronique. J’adore ces gars, ils sont infatigables et d’une telle candeur qu’on a l’impression d’un souffle d’air frais dans cet océan de haine.

  12. Julie dit :

    Les jeunes Syriens sont très vigilents, ils décortiquent les vidéos mises sur Youtube par les manifestants et tombent souvent sur quelque chose dans ce genre:
    http://www.youtube.com/watch?v=ICFJyns3CrY
    ou encore celle-là qui est encore plus drôle
    http://www.youtube.com/watch?v=6k9LnmsT2d8&NR=1
    Beau travail

  13. Cécilia dit :

    Le Grand Mufti de Syrie encore plus militant!

    A Serte, ville encerclée et bombardée, en Libye, les enfants meurent de fin et une FATWA arrive demandant: Est-il permis pour ne pas mourir de faim, manger des chats et des chiens?

    Il dit que c’est le cadet des soucis de L’OTAN.
    Et la même chose concernant al-Jazeera et l’opposition syrienne à l’Étranger, dans leur cinq étoiles, qui demande l’intervention de l’OTAN.

    Je vous laisse le lien:

    http://ar-ar.facebook.com/video/video.php?v=245503842166328

    http://ar-ar.facebook.com/video/video.php?v=245503842166328

  14. Cécilia dit :

    Quand le Sermon (khotbat)de vendredi n’arrange pas al-Jazzera!

    Couper!
    C’est trop facile.

    Vendredi, 6 octobre, jour habituel des manifestations syrienne après la prière. Al-Jazeera parle des manifestations à Homs, mais stop! il y a le khotba, et l’imam conseille les fidèles de bien surveiller des objets suspects pour avertir la sécurité…
    al-Jazeera qui transmet des khotbats entièrement, celle de la Syrie la coupe!

    Je vous laisse le lien:

    http://ar-ar.facebook.com/video/video.php?v=245489465501099

    • Cécilia dit :

      Une Annonce,

      5 minutes seulement, SVP, restez 5 minutes seulement!

      Un appel en direct et sur al-Jazeera d’une manifestation syrienne!
      cependant, le mot « mubacher » (en direct) y reste alors que tout le monde est parti.

      Et vous osez parler encore de manifestations en Syrie?

      http://ar-ar.facebook.com/video/video.php?v=245488312167881

      • Etudiant dit :

        Oui.
        Regardez les funéraille de Meshaal Temmo, leader kurde assassiné lâchement par le régime hier !
        D’ailleurs où sont les condamnation de vos part de l’attaque de 2 honorables membres de l’opposition syrienne, non-radicale ?
        Mr Riad Seif, tabassé hier à Midan par des hommes du régime. Pour rappel Riad Seif n’a rien n’a salfistes extrêmiste commettant des exactions à tour de bras. Riad Seif a été député au majlis, au parlement ! Mais non, vu qu’il a osé s’opposé au monopole de la famille régnante sur l’économie il a fini en prison et donc pour vous tous il n’est qu’un radical qui mérite ce qui lui arrive.
        Et Meshaal Temmo ? Leader kurde, qui a été tué juste parce qu’il a rejoint la révolution. Il était membre du CNS il me semble même.

  15. Cécilia dit :

    HAITHAM al-Manaa est en colère!

    Le CNS l’a mis hors jeu, il dénonce alors leur scandale d’une bande financée par l’étranger, notamment par les Américains depuis le congrès d’Antalia.

    Ensuite, il y a cette histoire de Ghalioun, la jeune Buchra qu’on essaye de dire que le « régime » menace la famille de fameux Ghalioun, le président de CNS, récemment élu.

    Je vous laisse le lien:

    http://ar-ar.facebook.com/video/video.php?v=244680352248677

  16. L'étrangère dit :

    Un certain microcosme journalistique parisien a fait de « l’insulte à l’intelligence d’autrui » un sport national. Vous parlez de L’Express, autrement dit, de Monsieur Christophe Barbier. Si je me permets ce raccourci c’est parce que j’ai été témoin d’une phrase qui, à mon avis, dépasse l’entendement de celui qui écoute d’une oreille distraite : « Il n’y a qu’une seule solution en Libye : la partition ! ». Pardonnez-moi, je n’ai pas le temps de chercher. Il me semble que c’était un peu avant l’intervention de l’OTAN et dans le cadre d’une émission de la 5 : « C dans l’air ». Je peux me tromper sur la date, mais pas sur la phrase suivie d’un argumentaire savant du style : après tout, la Libye actuelle n’est rien d’autre que le résultat d’une « erreur historique » ayant abouti à l’union de la Cyrénaïque, la Tripolitaine et… Depuis, dès que je vois sa tête apparaître sur un écran, je ferme les yeux et bouche mes oreilles. J’ai tort, la sournoiserie est toujours dangereuse ! Merci de rester sur vos gardes.

  17. Cécilia dit :

    Plus de 1.100 policiers victimes des groupes armés en Syrie

    http://fr.rian.ru/world/20111007/191390092.html

    • Chérif dit :

      Le peuple éxige le changement, c’est à dire la démocratie -choix du président et patati et patata – tout comme les communistes ex soviets, aujourd’hui ,pays régis par le pluralisme.Et tout baigne dans l’huile.

      Cette éxigeance a étonné le pouvoir syrien comme s’il venait d’une autre planète !
      Ce cinéma ou les rôles risquent de se renverser vu la détermination de la ligue arabe et même des russes et des chinois à faire instaurer la démocratie , bon sang !
      J’hallucine quant jes morts se comptent en milliers + de trois milles, c’est quoi ce cinéma !!!
      J’aime la syrie,le peuple syrien, quant au pouvoir,il est là au service des citoyens.
      C’est pénible de constater que les exemples de Ben ali,moubarak,kaddafi,Salah n’ont pas servi pour certains…………..

  18. gabriel dit :

    ces surprenen a quel point les enemys de la syrie sont cons il ont le pouvoire les medias et la politique de force les armes et plain des lous et des moutons mais manque la verites tout les defaut en syrie et mieux que tout leur mensonge ca me rapelle le general de gaul malger mon estime pour avoir libere la france des nazie il a fait le voyage au canada pour dire vive le qubec libre en meme temps que sont armer massqurer les civiles en algyrie quelle mensonge de liberter et de justices ,avec les sarcozi et ces amie si jesus et dieu lui meme dit bonne chose sur bachar al assad seront accuser d eter agent bacharist,au fond tout ce quil veuelle ces faire passer leur aganda et terminer cette resistance, si khadam le voleur et rifat le tueur leur example de bon democrat aller au diable point. vive la syrie vive la cevilisation syrienne vive bachar al assad

    • Candide dit :

      Voila qui et dit !

      • Etudiant dit :

        C’ést angélique

        • Candide dit :

          Je dirai même plus, mon cher Dupont 😉

          • Chérif dit :

            Pourquoi tirez vous la Syrie vers le gouffre au lieu de la conduire vers le chemin droit,le plus court ?
            Déjà, êtes vous syriens et chargés de faire de la diversion ?
            Pourquoi soutenez vous l’insoutenable en refusant la démocratie ?
            Pourquoi acceptez vous la gouvernance par hérédité comme si la Syrie est une MONARCHIE ?
            C’est quoi ce cinéma ?
            Pourquoi, avec vos soutiens incohérents, vous dirigeriez la Syrie sous la botte d’Israel en cas de chaos possible ?
            Sans le savoir, vous êtes entrain de mettre la Syrie au même titre que la Somalie d’ailleurs, qui eut cru que Kaddafi lui sera réservé un tel sort humiliant pour le monde et ravageur pour sa propre famille ,
            La femme syrienne a enfanté d’autres hommes et d’autres femmes qui sont aussi intelligents et compétents,les uns que les autres !
            Je vous plains !

Commenter fahime